LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

califat islamique et soutien occidental

komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

califat islamique et soutien occidental Empty califat islamique et soutien occidental

Message par komyo le Jeu 14 Aoû 2014 - 15:14

PLUSIEURS MÉDIAS RUSSES DÉNONCENT LE SOUTIEN DE L’OCCIDENT AUX TERRORISTES DU « CALIFAT ISLAMIQUE », QUI SONT DÉSORMAIS « À DEUX DOIGTS DE POSSÉDER DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE ».
------------------------------------------------------------------------


califat islamique et soutien occidental 1463674_10152673429477612_938771098736346496_n


Reprenant une analyse du très sérieux quotidien Nezavissimaïa Gazeta, l’agence de presse russe RIA NOVOSTI vient de dénoncer à son tour le fait que les terroristes du prétendu « Califat islamique » EIIL bénéficient en réalité d'un soutien financier, matériel et militaire pratiquement illimité du Qatar, et indirectement des États-Unis et de l’UE.

Après avoir rappelé que « les organisations terroristes islamistes, comme Al-Qaïda ou les talibans, ont été créés par la CIA, le Pentagone et le département d'État », les médias russes soulignent, « qu'avec le consentement silencieux, voire parfois le soutien direct de Washington et de ses alliés occidentaux et régionaux, le terrorisme international se répand sur la planète, représentant une menace toujours plus importante pour l'humanité. »

Les médias russes attirent ainsi l'attention de l'opinion publique mondiale, précisions à l'appui, sur le fait que les terroristes du prétendu « califat islamique » sont désormais « à deux doigts de posséder des armes de destruction massive ». Ils auraient notamment mis la main sur le missile R-17 d'origine soviétique en Syrie, sur 40 kg de matériaux radioactifs et sur certains composants pour fabriquer des armes chimiques en Irak.

On note par ailleurs la réponse extrêmement molle de Washington et de Bruxelles contre cette menace très sérieuse. Ils font semblant d'aller bombarder quelques positions des terroristes de l'EEIL ici ou là, mais ces actions pour rire n'empêchent nullement le prétendu « Califat islamique » de progresser. C'est désormais la capitale de l'Irak, Bagdad, qui est directement menacée (cf. http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/08/12/chaos-politique-a-bagdad-menacee-par-l-etat-islamique_4470373_3218.html).

Concrètement, les euro-atlantistes préfèrent s'attaquer... à la Russie ! Quant à François Hollande, il continue de déshonorer la France et sa fonction en se comportant comme d'habitude en parfait larbin de Washington.

Au même moment, une photographie très embarrassante pour les "Docteurs Folamour" euro-atlantistes commence à circuler sur Internet. Parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de l'Américain Travis Thornton publié sur United Liberty, on y voit des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, et le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche). Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou ne serait autre que le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, « Calife autoproclamé » de l’État Islamique après la chute de Mossoul.

CONCLUSION

Encore une fois, l'UPR tient à appeler l'attention des Français avec la plus grande solennité sur l'extrême dangerosité de notre appartenance à l'Union européenne et à l'OTAN.

Sous couvert de nous garantir la paix, la prétendue « construction européenne » fait au contraire le jeu des théoriciens euro-atlantistes du « Choc des civilisations ». Ceux-ci ont créé de toutes pièces et financent les forces les plus obscurantistes de l'islamisme, qu'elles font officiellement mine de combattre. Ce double jeu, d'une perversité extrême, s'inscrit dans la "logique" démentielle d'un embrasement planétaire.

En gardant le silence sur cette stratégie délibérée, et désormais avérée, des forces euro-atlantistes, et en assurant le conditionnement mental de l'opinion publique française, les grands médias français s'en font les complices criminels.
François Asselineau

14 août 2014

-----------------------------------

Source des analyses russes : http://fr.ria.ru/presse_russe/20140813/202126605.html

Source de la photo : https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/14/les-mauvaises-frequentations-du-senateur-mc-cain/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par gaston21 le Jeu 14 Aoû 2014 - 17:31

Il est évident que ce n'est pas net du tout et que les américains sont des spécialistes du double jeu. Mais à vouloir jouer trop fin, parfois on se brûle les doigts. C'est ce qui arrive en Irak. Ils ont mis le feu au Moyen-Orient; le pétrole, ça s'enflamme vite...Et maintenant ils ne savent plus trop comment l'arrêter. Le feu est encore localisé mais peut s'étendre très vite, d'où la nécessité d'agir vite; l'eau du clystère ne suffit pas! Un clystère? Non, la balayette, mais c'est nous qui l'avons, et bien profond!
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par komyo le Sam 16 Aoû 2014 - 19:54

Interessant article fait avec des sources militaires sur l'EIIL

http://lavoiedelepee.blogspot.ch/2014/08/les-legions-dangereuses.html?m=1

Je mets le lien pour ceux qui veulent aller lire les commentaires, sinon le copier ici comme je le fais pour bcp d'articles me semble une bonne idée.
Pourquoi, parce que des contributions intéressantes disparaissent parfois avec les sites qui les ont édités.
Si les auteurs ne sont pas contre, pourquoi ne pas en profiter (réponse indirecte a troubaadour qui se plaignait sur le poste consacré a dan de copiés collés)

Les légions dangereuses

Le « nouvel Irak » est depuis onze ans une source permanente de « surprises stratégiques », de l’apparition de la guérilla urbaine sunnite de 2003 contre la présence américaine jusqu’à son changement soudain d’alliance à la fin de 2006, en passant par les pulsions violentes de l’armée de Mahdi jouant tour à tour de la révolte armée dans les provinces chiites et de la prise de contrôle souterraine des rues de Bagdad. Autant de « cygnes noirs » peu prévisibles agissant pendant comme révélateurs des évolutions cachées des rapports de force, que les troupes américaines puis celles-ci du gouvernement irakien enfin et mal établi en 2006 se sont efforcés à chaque fois de réduire avec plus ou moins de succès.

Le monopole étatique de la violence apparemment rétabli depuis 2008 s’est à nouveau effrité depuis un an avec la personnalisation croissante de ce monopole. Le Premier ministre s’est arrogé la direction de la police et de l’armée laissant à son fils celle des forces spéciales de sécurité, nouvel avatar des anciens services de Saddam Hussein, tandis que les unités militaires de Bagdad, les plus puissantes, font office de nouvelle Garde républicaine. La superposition de ce fractionnement sécuritaire, laissant les divisions les plus faibles à la marge du territoire, et du renouveau de la division politique ont ainsi créé les conditions d’une nouvelle surprise. Celle-ci a pris la forme de l’invasion de la première vraie armée proto-étatique sunnite, celle de l’Etat islamique en Irak et au Levant ou Daech.

Forte sans doute d’environ 10 000 combattants, l’armée de l’EIIL a adopté le modèle désormais classique d’une infanterie mobile grâce montée ses picks-up, parfois d’origine américaine, et centrée autour de ses mitrailleuses lourdes. Elle dispose certes aussi désormais de quelques véhicules blindés et pièces d’artillerie pris à l’armée irakienne mais cet arsenal reste marginal. La vraie force de l’armée de l’EIIL est en réalité la motivation de ses membres. C’est elle qui permet de résister ou d’et autorise un combat très décentralisé, puisqu’on peut faire confiance à tous.En 2003, les divisions mécanisées de Saddam Hussein s’étaient effondrées devant l’armée américaine et Bagdad avait été prise en quelques jours. Un an plus tard, ces mêmes Américains mettaient neuf mois pour reprendre Falloujah, tenus par quelques milliers de combattants armés de Kalashnikovs et de lance-roquettes des années 1960.

Rebelle L’armée de Daech, c’est la force de Falloujah multipliée par trois ou quatre, unie et rendue suffisamment mobile pour être capable de frapper à tous les coins du Sunnistan irakien et parfois au-delà, renouant avec les raids de Bédouins. La division irakienne présente à Mossoul a été la première victime de cette nouvelle force, livrant à l’EIIL par son effondrement soudain des ressources considérables et la vallée du Tigre jusqu’à Bagdad. Il manque cependant à l’armée de l’Etat islamique une qualité essentielle, la quantité, et cela l’empêche de fait de s’emparer, et surtout de tenir, de villes dont la population est par trop hostile et capables de se défendre avec la même motivation qu’eux.

C’est là que l’EEIL atteint ses limites militaires. En l’état actuel des forces, Daech est incapable de s’emparer de Bagdad et même semble-t-il de villes comme Samarra, lieu saint du chiisme. Sa force est une troupe de guerriers nomades courant d’un point à l’autre des provinces, en Diyala puis en Anbar, conquérant au passage quelques cités, pourchassant les impies et tentant d’établir un semblant d’ordre socio-politique, multipliant ainsi les frayeurs, les indignations et les ennemis.

Le dernier acte à ce jour de ce Jihad tourbillonnant est l’attaque du Kurdistan irakien. C’est à nouveau une surprise et même une double surprise. Stratégique d’abord car on ne voit pas très bien quel intérêt politique l’EIIL a à s’attaquer aux Kurdes et à réintroduire par la même occasion les Américains dans le paysage militaire. La logique qui conduit l’organisation n’est peut-être simplement pas politique et, comme Hitler envahissant l’URSS, obéit-elle à des fantasmes racistes ou religieux. A long terme c’est suicidaire et donc à court terme c’est surprenant. Surprise tactique ensuite, car on imaginait les Peshmergas- les combattants kurdes – plus à même de résister à l’attaque des Islamistes. L’armée du gouvernement autonome avait jusque-là non seulement résisté à Saddam Hussein mais elle avait aussi réussi pendant la présence américaine à préserver les provinces kurdes de la guérilla sunnite. Cette armée n’avait cependant jamais eu affaire à une force organisée de cette mobilité, de cette ampleur et de cette motivation qui a pu concentrer assez de forces jusqu’à menacer Erbil, la capitale. Mais l’EIIL ne prendra pas Erbil. Les Peshmergas ont pu regrouper assez de moyens pour contre-attaquer et rependre une partie du terrain perdu. Les frappes américaines les y ont aidé, non pas tant par leur effet direct mais plutôt par la menace qu’elles font peser et qui placent les forces ennemies dans la contradiction entre la dispersion nécessaire, pour éviter d’être frappé par les airs, et la concentration indispensable, pour l’emporter au sol. Quant à l’assistance matérielle, elle est sans doute plus symbolique que véritablement utile.

Pour l’instant donc, l’EIIL bénéficie d’un outil tactique excellent mais au service d’une stratégie désastreuse multipliant les ennemis sans grand bénéfice sur le terrain. Si l’organisation ne se transforme pas à nouveau, à la manière des Taliban qui ont réussi à passer d’une milice religieuse frustre à un véritable contre-gouvernement capable de s’implanter intelligemment dans la population, elle est condamnée. Déjà des forces souterraines se mettent en place pour y être fin par un nouveau basculement. Celui-ci peut venir à nouveau des sunnites, comme en 2007 lorsqu’Al-Qaïda en Irak leur était devenu odieux, des Kurdes jusqu’à ce qu’ils apparaissent à leur tour comme trop puissants ou, ce qui serait sans doute préférable, de Bagdad avec un nouveau gouvernement, et mieux encore, de nouvelles habitudes politiques. Ce processus peut cependant prendre des années avant de basculer en avalanche stratégique.
Michel Goya à 8/15/2014


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par troubaa le Sam 16 Aoû 2014 - 22:00

réponse a komyo:
je ne me plaignais pas des copier/coller je les constatais... je ne demandais pas plus de bannissement mais moins... Je mettais en évidence les "caractéristiques" de chacun. A croire que mon message ne fut pas compris.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par komyo le Sam 16 Aoû 2014 - 22:20

troubaa:
ok no problémo ! cordialement komyo Wink


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par hokmah le Sam 16 Aoû 2014 - 23:27

Épouvantable.... un vent de démence souffle sur la planète... le tout au nom de Dieu !



_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."

Contenu sponsorisé

califat islamique et soutien occidental Empty Re: califat islamique et soutien occidental

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 1 Avr 2020 - 17:11