LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

que penser de l'Islam ?

Partagez
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: que penser de l'Islam ?

Message par hokmah le Lun 19 Jan - 13:33

Le Repteux a écrit:
Ridicule! Je n'ai jamais eu peur d'une femme de ma vie. Quand un mâle se bat pour une femelle, c'est tout sauf la peur qui le motive. Ma seule peur est d'avoir mal, et aucune femme ne m'a jamais fait mal, sauf en me quittant, mais c'est alors la peur de perdre quelque chose, pas de l'affronter. Ceux qui ont peur des femmes sont des mauviettes, pas de vrais hommes! Les hommes battent leur femme parce qu'ils aiment se battre, le même automatisme qui force certains animaux à se battre pour des femelles.

Ca, c'est du brut de décoffrage !!! C'est du lourd...



Dernière édition par hokmah le Lun 19 Jan - 13:37, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Invité
Invité

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Invité le Lun 19 Jan - 13:35

il est clair qu'il n'a rien compris au sens du mot "peur" dans ce contexte, mais je n'ai même pas eu le courage d'expliquer... Ça aurait fait trop de travail. Wink
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Le Repteux le Lun 19 Jan - 16:41

Leela a écrit:C'est très profondément ancré et cette peur a plusieurs faces: peur de sa fertilité, de son pouvoir (les prêtresses antiques), de son intelligence (pourtant pas supérieure), peur d'être "mangé" (retour d''où ils viennent...)...
Je n'ai pas peur de tout ça! Il a d'autres peurs ton Leleu que je vérifie si elles me concernent?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Invité le Lun 19 Jan - 17:21

Shocked
Leleu ne parle pas de toi personnellement dans son livre, le Repteux.  
C'est quand même grave qu'il soit nécessaire le le préciser...

Il explique l'évolution de la société et de la place que la femme y prend, depuis une société matriarcale aux temps préhistoriques (?), jusqu'au machisme qui heureusement est en phase de recul.

Il est bien clair que tous les hommes violents ou méprisants envers les femmes en ont quelque part peur.  On n'a pas besoin de rabaisser quelqu'un qu'on ne craint pas, ni de maîtriser par la violence quelqu'un qu'on sait faible.  

Cela se passe au niveau inconscient, bien sûr.


Dernière édition par Leela le Lun 19 Jan - 17:22, édité 2 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Lun 19 Jan - 17:22

Moi je comprends très bien Le reptueux....

C'est pour cela que les religions nous sont complètement inadaptées.

Moi non plus je n'ai pas peur de la femme (sauf quand elle me gronde parce que j'ai laissé traîner mes chooses dans le salon).... mais à part ça : Même pas peur de la femme !  Very Happy  

J'ai dépassé ce "racisme" primaire  : tous égaux ! homme femme noir blanc vert cul de jatte etc...(sauf les athées qui restent tout de même supérieur aux croyants ........ nan j'rigole ! Pas taper... quoique cela mérite réflexion.....)

et "abas la calotte !' (Calotte Gaston t'emballe pas... j'ai pas mis de U)

Trop travaillé moi, aujourdh'ui on dirait.....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Lun 19 Jan - 17:45

J'ai écouté Michel Onfray samedi soir dans "On n'est pas couché", sur France 2. J'ai été profondément déçu. Il a une vision déformée de l'Islam et surtout du Coran. Un peu trop sûr de sa science et un peu méprisant. En face de lui un Eymeric Caron qui a bien maîtrisé le sujet en lui répondant de façon très précise.
Sur le Point du 8 janvier, un article très documenté sur Mahomet. Quelques extraits:
A l'examen des textes anciens et des sources diverses apparaît un nouveau Mahomet qui pourrait bien être un prophète de la fin des temps (comme Jésus!), voire un hérétique judéo-chrétien...Reconnu comme un être exceptionnel par un moine chrétien qui lui promit un grand avenir (légende?)...L'Arabie est une terre où se confrontent les cultures persane et byzantine, et le futur prophète a pu être initié aux idées grecques...Dans une situation plutôt laxiste sur le plan sexuel, la tradition insiste sur le fait que Mahomet fut fidèle à Khadija (bel exemple à suivre! Suivez mon regard...) Une fois veuf, il a changé de monture...Le message de Mahomet, c'est surtout l'existence d'un Dieu unique tout-puissant dans une société polythéiste et l'annonce du Jugement dernier...Mahomet aurait aussi subi l'influence des manichéens, d'où l'importance du mal et du Jugement dernier dans sa prédication. On peut critiquer ses nombreux mariages (au moins neuf, mais une seule vierge, Aïcha; il devait apprécier le travail déjà fait...) mais Mahomet était un homme normal dans une société tribale où les clans étaient prépondérants; ses nombreux mariages étaient autant de garanties d'alliances...Et la guerre sainte? Elle ne voit le jour qu'au IXème siècle. Du temps de Mahomet, c'est la guerre tribale; et quelle est la raison de la guerre tribale? Le butin, les razzias; et Mahomet suivra le mouvement. Mahomet et les femmes? Il semble bien qu'il a amélioré le statut de la femme, en limitant la polygamie à quatre épouses et en lui donnant des droits de succession et de divorce.
Pour terminer, l'Ascension de Mahomet qui en rappelle une autre...En 620, Mahomet ronfle du sommeil du juste. L'ange Gabriel le secoue! "Eh, papy! Tu te secoues un peu"? Mahomet monte sur Buraq, "une monture entre la mule et l'âne ayant une tête de femme"! Tout un programme, qui rejoint un des derniers sujets posté sur le forum...Il arrive à Jérusalem, à l'emplacement de la célèbre mosquée. Et puis, Buraq se cabre et s'envole au galop, de ciel en ciel, jusqu'au septième! Le veinard! Le septième ciel, ,on n'y arrive pas toujours!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Le Repteux le Lun 19 Jan - 17:47

Leela,

C'est pas la peur qui guide l'incompréhension homme-femme, c'est la manière de penser différente. Un gars comprend les idées, une femme les sentiments. Les femmes essaient de nous faire comprendre qu'elles nous aiment, nous, on essaie de trouver des solutions pour nous entendre. Les femmes ne seront jamais satisfaites d'être comprises de cette manière, et les gars non plus. La seule chose qui nous rapproche, c'est le cul, et on sait très bien à quoi il devrait servir, mais on n'en parle pas parce qu'il est impossible de se comprendre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Invité le Lun 19 Jan - 17:59

c'est ta théorie, tu l'as déjà exprimée quelques fois, et j'ai déjà répondu.

Mais ici on est dans un fil sur l'Islam, et c'est dans ce cadre là que je me suis exprimée.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Lun 19 Jan - 21:03

bravo Gaston , bon résumé sur Mahomet , c'est tout à fait ça !
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Jeu 22 Jan - 18:27

Hier j'ai vu ce reportage hier sur france O concernant les conversions à l'islamise radical.

.
Au sommaire : Mon frère l'islamiste. Robb Leech part à la rencontre de son frère qui a embrassé un courant radical de l'islam. - Mon frère le terroriste. Le frère aîné de Robb s'est convertit à l'islam radical. - Les jeunes et la France d'après. Débat sur le mieux vivre ensemble.

attention le replay ne dure qu'une semaine

http://www.franceo.fr/emission/les-jeunes-et-la-france-dapres/diffusion-du-21-01-2015-20h45


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: que penser de l'Islam ?

Message par komyo le Lun 2 Fév - 17:13

pour compléter ce fil voici une intéressante étude de gilles kepler sur l'islam et les banlieues. Comme on le voit le problème ici comme ailleurs est la question sociale, a moins d'avoir vraiment une grosse cécité !
Cécité que l'on retrouve d'ailleurs assez curieusement au sein du front national qui d'antisémite a viré sa cuti vers le pro sionisme israélien justifiant ses formes les plus dures (peut etre un souvenir du temps ou certains de ses membres luttaient pour l'oas) et l'islamophobie et les formes dures du sionismes qui du coup ont trouvé une justification morale à leur colonisation. Quoiqu'il en soit, tant que l'on cherchera a s occuper des symptômes plutot que des causes, rien n'évoluera vraiment ! A vrai dire ça empirera, au grand bonheur de certains qui y trouveront la justification de leurs positions.



[Reprises] La place croissante de l’Islam en banlieue et l’Islam du « 9-3″ [2011]
by Les-Crises.fr Gr

   Allez, pour ne pas être accusé de sombrer dans l'angélisme...

La place croissante de l'Islam en banlieue [04/10/2011]


Voilà un constat qui va déranger. Dans les tours de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), les deux villes emblématiques de la crise des banlieues depuis les émeutes de l'automne 2005, la République, ce principe collectif censé organiser la vie sociale, est un concept lointain. Ce qui "fait société" ? L'islam d'abord. Un islam du quotidien, familial, banal le plus souvent, qui fournit repères collectifs, morale individuelle, lien social, là où la République a multiplié les promesses sans les tenir.

La croyance religieuse plus structurante que la croyance républicaine, donc. Vingt-cinq ans après avoir publié une enquête référence sur la naissance de l'islam en France - intitulée Les Banlieues de l'islam (Seuil) -, le politologue Gilles Kepel, accompagné de cinq chercheurs, est retourné dans les cités populaires de Seine-Saint-Denis pour comprendre la crise des quartiers. Six ans après les émeutes causées par la mort de deux adolescents, en octobre 2005, son équipe a partagé le thé dans les appartements des deux villes, accompagné les mères de famille à la sortie des écoles, rencontré les chefs d'entreprise, les enseignants, les élus, pour raconter le destin de cette "Banlieue de la République" - c'est le titre de l'enquête, complexe et passionnante, publiée par l'Institut Montaigne.

Le sentiment de mise à l'écart a favorisé une "intensification" des pratiques religieuses, constate Gilles Kepel. Les indices en sont multiples. Une fréquentation des mosquées beaucoup plus régulière - les deux villes (60 000 habitants au total) comptent une dizaine de mosquées, aux profils extrêmement variés, pouvant accueillir jusqu'à 12 000 fidèles. Une pratique du ramadan presque systématique pour les hommes. Une conception extensible du halal, enfin, qui instaure une frontière morale entre ce qui est interdit et ce qui est autorisé, ligne de fracture valable pour les choix les plus intimes jusqu'à la vie sociale.

Les chercheurs prennent l'exemple des cantines scolaires, très peu fréquentées à Clichy en particulier. Un problème de coût évidemment pour les familles les plus pauvres. Mais la raison fondamentale tient au respect du halal. Les premières générations d'immigrés y avaient inscrit leurs enfants, leur demandant simplement de ne pas manger de porc. Une partie de leurs enfants, devenus parents à leur tour, préfère éviter les cantines pour leur propre descendance parce que celles-ci ne proposent pas de halal. Un facteur d'éloignement préoccupant pour Gilles Kepel : "Apprendre à manger, ensemble, à la table de l'école est l'un des modes d'apprentissage de la convivialité future à la table de la République."

Car le mouvement de "réislamisation culturelle" de la fin des années 1990 a été particulièrement marqué à Clichy et à Montfermeil. Sur les ruines causées par les trafics de drogue dure, dans un contexte d'effondrement du communisme municipal, face à la multiplication des incivilités et des violences, les missionnaires du Tabligh (le plus important mouvement piétiste de l'islam), en particulier, ont contribué à redonner un cadre collectif. Et participé à la lutte contre l'héroïne, dans les années 1990, là où la police avait échoué. Ce combat contre les drogues dures - remplacées en partie par les trafics de cannabis - a offert une "légitimité sociale, spirituelle et rédemptrice" à l'islam - même si la victoire contre l'héroïne est, en réalité, largement venue des politiques sanitaires.

L'islam a aussi et surtout fourni une "compensation" au sentiment d'indignité sociale, politique et économique. C'est la thèse centrale de Gilles Kepel, convaincu que cette "piété exacerbée" est un symptôme de la crise des banlieues, pas sa cause. Comme si l'islam s'était développé en l'absence de la République, plus qu'en opposition. Comme si les valeurs de l'islam avaient rempli le vide laissé par les valeurs républicaines. Comment croire encore, en effet, en la République ? Plus qu'une recherche sur l'islam, l'étude de Gilles Kepel est une plongée dans les interstices et les failles des politiques publiques en direction des quartiers sensibles... Avec un bilan médiocre : le territoire souffre toujours d'une mise à l'écart durable, illustrée ces dernières semaines par l'épidémie de tuberculose, maladie d'un autre siècle, dans le quartier du Chêne-Pointu, à Clichy, ghetto de pauvres et d'immigrés face auquel les pouvoirs publics restent désarmés (Le Mondedu 29 septembre). Illustrée depuis des années par un taux de chômage très élevé, un niveau de pauvreté sans équivalent en Ile-de-France et un échec scolaire massif.

Clichy-Montfermeil forme une société fragile, fragmentée, déstructurée. Où l'on compte des réussites individuelles parfois brillantes et des parcours de résilience exemplaires, mais où l'échec scolaire et l'orientation précoce vers l'enseignement professionnel sont la norme. "Porteuse d'espoirs immenses, l'école est pourtant aussi l'objet des ressentiments les plus profonds", constatent les chercheurs. Au point que "la figure la plus détestée par bon nombre de jeunes est celle de la conseillère d'orientation à la fin du collège - loin devant les policiers".

Et pourtant, les pouvoirs publics n'ont pas ménagé leurs efforts. Des centaines de millions d'euros investis dans la rénovation urbaine pour détruire les tours les plus anciennes et reconstruire des quartiers entiers. Depuis deux ans, les grues ont poussé un peu partout et les chantiers se sont multipliés - invalidant les discours trop faciles sur l'abandon de l'Etat. Ici, une école reconstruite, là, un immeuble dégradé transformé en résidence. Un commissariat neuf, aussi, dont la construction a été plébiscitée par les habitants - parce qu'il incarnait l'espoir d'une politique de sécurité de proximité.

Le problème, montre Gilles Kepel, c'est que l'Etat bâtisseur ne suffit pas. Les tours ont été rasées pour certaines, rénovées pour d'autres, mais l'Etat social, lui, reste insuffisant. La politique de l'emploi, incohérente, ne permet pas de raccrocher les wagons de chômeurs. Les transports publics restent notoirement insuffisants et empêchent la jeunesse des deux villes de profiter de la dynamique économique du reste de la Seine-Saint-Denis. Plus délicat encore, la prise en charge des jeunes enfants n'est pas adaptée, en particulier pour les familles débarquant d'Afrique subsaharienne et élevés avec des modèles culturels très éloignés des pratiques occidentales.

Que faire alors ? Réorienter les politiques publiques vers l'éducation, la petite enfance, d'abord, pour donner à la jeunesse de quoi s'intégrer économiquement et socialement. Faire confiance, ensuite, aux élites locales de la diversité en leur permettant d'accéder aux responsabilités pour avoir, demain, des maires, des députés, des hauts fonctionnaires musulmans et républicains. Car, dans ce tableau sombre, le chercheur perçoit l'éveil d'une classe moyenne, de chefs d'entreprise, de jeunes diplômés, de militants associatifs, désireuse de peser dans la vie publique, soucieuse de concilier identité musulmane et appartenance républicaine.

Source : Luc Bronner, pour Le Monde
L'islam du "neuf trois" décrypté par Gilles Kepel

Le dernier ouvrage de Gilles Kepel, Quatre-vingt-treize (Gallimard), nous plonge au cœur de l’islam de France tel qu’il s’est construit dans le département emblématique de la Seine-Saint-Denis depuis 25 ans.

25 ans après son premier livre sur l’islam en France, Banlieues de l’islam, le politologue Gilles Kepel revient avec Quatre-vingt-treize, un ouvrage qui retrace un quart de siècle de présence musulmane dans le département emblématique de la Seine-Saint-Denis. Un livre qui est l'occasion pour le chercheur de faire ses "adieux à la scène de l’islam de France" et qui fait suite à la publication d’une enquête sur les difficultés d’intégration que rencontrent les habitants de banlieues populaires.Gilles Kepel distingue d’abord trois grandes phases de cette présence musulmane en France : l’islam des "darons" (des pères), l’islam des Frères (ou des "blédards") et enfin l’islam des jeunes. Ces trois grandes phases sont par ailleurs caractérisées par deux moment, le premier qui dure jusqu’à la fin des années 80 et qui n’est encore qu’un islam en France, et qui se transforme dès le début des années 90 pour devenir un islam de France.La première grande phase, l’islam des darons, correspond à l’arrivée de travailleurs immigrés venus reconstruire la France après la guerre. Il s’agit d’un islam populaire, "qui cherche son inspiration dans la continuation des pratiques du pays d’origine dont les instances religieuses et politiques fournissent le personnel". Cet islam, très ancré dans les modes de piété traditionnels du Maghreb principalement, s’avère dès les années 80 inadapté aux nouveaux défis qu’il rencontre.La deuxième grande phase, l’islam des Frères, correspond à l’arrivée d’étudiants venus "du bled" inspirés par l’islam politique des Frères musulmans et s’inscrit dans une volonté de l’Etat français de mieux contrôler et encadrer les institutions musulmanes sur le territoire. L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui s’inspire clairement de l’idéologie des Frères musulmans et va mener pendant quinze ans le combat pour le port du voile à l’école, illustre cette nouvelle forme que prend l’islam français. Paradoxalement, cet islam des Frères qui se veut affranchi des influences extérieures, notamment du Maghreb, a été construit par des "blédards non représentatifs du tissu social des enfants d’immigrés". Egalement, cette volonté des pouvoirs publics à trouver des interlocuteurs représentatifs a finalement "servi de palliatif, voire de cache-misère, à l’Etat français au moment où se posait le défi beaucoup plus vaste de l’entrée dans la citoyenneté […] des populations issues de l’immigration". Il va donc subir la critique de la nouvelle génération.

La troisième grande phase, l’islam des jeunes, vient donc bousculer cet islam dit des darons, et est porté par la nouvelle génération de jeunes nés et élevés en France. "Ils se lancent à leur tour dans l’action religieuse et militante […], très ancrés dans le tissus social, ce sont des entrants « par le bas » dans l’univers politique, où leurs associations […] ont des mots d’ordres fortement revendicatifs". Leur présence est très visible sur internet, et affiche, toute tendance confondue, "un islam décomplexé" qui se positionne clairement sur des questions emblématiques comme le port du voile, la laïcité ou encore l’islamophobie. Les revendications identitaires de cette nouvelle génération s’illustre par exemple, selon Gilles Kepel, sur la question du halal.

Parallèlement à ce passage de la deuxième à la troisième phase, est apparu en France un islam de type rigoriste et fondamentalisme, le tabligh, mouvement traditionaliste et apolitique, puis le salafisme, d’inspiration wahhabite saoudienne, qui reste minoritaire aujourd’hui mais constitue, note le politologue, une forme de religiosité musulmane inconnue en France il y a 25 ans.

Après avoir décrit les différentes phases et évolutions de l’islam en (puis de) France, Gilles Kepel, s’intéresse donc à ce qui constitue aujourd’hui un élément représentatif de cette nouvelle génération de musulmans français, à savoir le halal. Pour le chercheur en effet, le halal constitue "l’un des phénomènes les plus significatifs des transformations et de l’affirmation identitaire de l’islam de France depuis la première décennie du XXIe siècle". Il s’agit en effet d’un marqueur identitaire fort, d’une façon de se positionner pour cette nouvelle génération de musulmans nés et éduqués en France. "L’enjeu, par-delà la viande et son marché, les critères du pur et de l’impur, l’exclusion ou l’inclusion dans le rapport à la société française globale, est le contrôle cultuel et politique sur la nouvelle génération des musulmans de France". Une revendication identitaire emblématique qui s’inscrit dans le cadre plus large d’une religiosité nouvelle censée combler le vide laissé par l’échec de l’intégration républicaine.

Car au-delà de l’analyse transversale et historique de cet islam de la Seine-Saint-Denis, c’est bien la question sociale qui est au cœur de la problématique de l’islam de France. C’est d’ailleurs l’objet du rapport produit par Gilles Kepel et déjà mentionné, Banlieue de la République, qui analyse les échecs de l’Etat français en matière d’intégration et de représentativité de toute une partie de ses citoyens. "Combien de députés issus des milieux populaires notre Assemblée nationale, qui représente et symbolise la nation, va-t-elle compter en juin ? Combien de parlementaires issus des cités, nés Français, éduqués ici, et dont les familles sont venues, il y a deux, voire trois générations, d'Afrique du Nord et d'Afrique noire notamment, participent à la reconstruction de la France exsangue de l'après-guerre et y ont laissé leur santé ?" s’interroge et s’insurge ainsi Gilles Kepel dans une tribune publiée sur lemonde.fr.

Et en effet, lorsque la République semble faire comme si toute une partie de ses membres n’existait pas, quand la classe politique se focalise entièrement sur des problèmes mineurs (comme le port du niqab ou les prières de rue) au lieu de s’intéresser par exemple à la question du chômage des jeunes, massif dans ces quartiers, lorsque la représentativité des minorités demeure, élection après élection, inexistante, alors la "tentation du repli", avec tous les dangers que cela comporte, peut devenir une alternative. "A laquelle ne peut répondre qu’une politique résolue d’intégration" conclut Gilles Kepel.

Source : Gilles Kepel, politologue et spécialiste de l'Islam, pour Le Monde des Religions


Dernière édition par komyo le Lun 2 Fév - 18:13, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Lun 2 Fév - 18:12

tout à fait , ce sont les causes qu'il faut traiter et non pas les symptômes
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Lun 2 Fév - 19:12

Discuté ce matin très longtemps avec des gens très sympathiques et honnêtes au sujet de l'Islam et des arabes en général. On se rend vite compte que tous ont un a-priori contre ces gens et qu'ils ne connaissent rien de cette religion et du comportement de la très grande majorité des musulmans. La programmation des esprits par les medias, et par nos déboires coloniaux qui ne sont toujours pas digérés! Demain matin, je leur apporte mon Coran tout gribouillé. Quand ils liront le verset 54, sourate 64: "Voici que nous leur donnerons pour épouses des houris aux grands yeux...", ils se lécheront les babines...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: que penser de l'Islam ?

Message par komyo le Mar 24 Fév - 7:46



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mar 3 Mar - 16:43

A titre d'information. Une thèse qui pourrait expliquer les nombreux points communs entre Islam et Christianisme.

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/du-nouveau-sur-les-origines-de-l-164342
avatar
Invité
Invité

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Invité le Mar 3 Mar - 17:19

c'est curieux cette sympathie que tu as pour l'Islam, et cette haine pour le bouddhisme...Pourtant tu pourrais leur faire les mêmes reproches: tous les deux ont eu une période riche intellectuellement, et ont été des moteurs pour les découvertes scientifiques (les chinois encore beaucoup plus, et pendant des millénaires), puis ne l'ont plus été (les chinois et japonais le sont à nouveau, pas les musulmans), et le "fatalisme" qui abruti est beaucoup plus marqué pour l'Islam. Par contre chez les bouddhistes, il n'y a pas la moindre trace d'incitation à la violence, ni directement, ni indirectement.

Pas très logique...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mar 3 Mar - 17:29

Pour ceux qui sont en manque de lecture, 7 études (je ne les ai pas toutes lues), sur les valeurs de l'islam.

Attention ces études sont publiées sur un site ouvertement libéral et donc vont être automatiquement reniées et rejetées pour cause de libéralisme affiché.

Pour ceux que cela intéresse d'aller plus loin que de simple préjugés : http://www.fondapol.org/debats/valeurs-dislam-la-nouvelle-serie-detudes-de-la-fondation-pour-linnovation-politique/

Les études sont téléchargeables au format pdf.

Je copie ici l'excellente introduction :
Valeurs d'Islam:

Aujourd’hui, l’islam suscite le rejet d’une part importante de la population. Si la présence de cette religion en Europe est très ancienne, elle est plus visible que jamais. C’est la conséquence de deux mouvements différents : d’un côté, une immigration qui provient principalement de pays musulmans, en raison de notre histoire et de notre géographie ; de l’autre, un vieillissement démographique qui fait de notre continent le plus âgé du monde. Le résultat est un multiculturalisme de fait pour lequel rien ni personne n’a été préparé. Conséquemment, des tensions sont apparues. Il serait absurde de ne pas voir les difficultés qui surgissent, par exemple à propos de la laïcité, de l’égalité entre hommes et femmes, de la liberté d’opinion…

À ces causes, il faut bien sûr ajouter l’utilisation assourdissante et quotidienne de références à l’islam par des organisations terroristes dont la violence inouïe, sciemment choquante, parfaitement conçue pour envahir l’espace médiatique à coups d’images atroces, finit par imposer dans l’esprit public une équivalence entre islam et barbarie. Les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 qui ont frappé notre pays ont fait prospérer cet amalgame (c’est la raison pour laquelle la publication de cette série d’études, « Valeurs d’islam », initialement programmée le 7 janvier, a été différée jusqu’à aujourd’hui). Une polarisation s’installe peu à peu : d’un côté, des « islamistes » ; de l’autre, des « antimusulmans », tels deux obscurantismes complices, chacun s’appuyant sur l’autre pour démontrer que l’on ne peut pas vivre ensemble, à grand renfort d’idées simples, définitives et donc brutales. Pour les uns, les chrétiens ne doivent plus être tolérés dans les pays musulmans ; pour les autres, les musulmans ne doivent plus l’être dans les pays chrétiens. Nos « djihadistes » et Anders Behring Breivik représentent les deux figures ultimes de cette polarisation.

Pourtant, nous savons que nous allons vivre ensemble et nous savons aussi que ni la République ni l’Europe ne peuvent abandonner les hautes valeurs qui les fondent. De même que quiconque n’a à renoncer à ses convictions spirituelles. Il nous faut donc expliquer, mieux et davantage, que c’est précisément la reconnaissance et le respect des valeurs de la République qui conditionnent la reconnaissance et le respect des convictions spirituelles. Il faut engager ce travail et cette discussion entre nous tous. Cela suppose notamment de donner à voir une autre réalité de l’islam, qui n’est pas moins tangible, même si elle est devenue presque invisible, écrasée par l’image géante d’un islam détestable. Cette autre réalité n’est ni vraiment reconnue, ni toujours connue, y compris des musulmans eux-mêmes. Il ne faut jamais cesser de combattre l’ignorance.

Avec la série « Valeurs d’islam », la Fondation pour l’innovation politique souhaite contribuer à dissoudre des préjugés afin de laisser voir des vérités. Il ne s’agit pas de dire qu’il existe une expression humaniste et progressiste de l’islam, car c’est une évidence que l’on ne peut ignorer au seul motif que l’on ne la voit pas puisque, précisément, c’est l’islam des musulmans qui vivent leur religion sans bruit ni fracas. L’ambition de cette série est donc aussi de rappeler les raisons pour lesquelles il faut regarder cet islam généreux comme authentique, en accord avec le message initial, inscrit dans une humanité fragile mais inspirée, au destin unique, et dont le propos fondamental ne peut se déployer sincèrement que si la dignité de chacun est reconnue, consacrée et protégée par tous.

Les textes de la série ont été publiés sous la direction scientifique d’Éric Geoffroy, islamologue à l’université de Strasbourg, salué pour ses nombreux travaux. Les auteurs, Ahmed Bouyerdene, Malik Bezouh, Mustapha Cherif, Beddy Ebnou, Éric Geoffroy, Bariza Khiari, Saad Khiari, Asma Lamrabet, Philippe Moulinet et Tareq Oubrou, dont la compétence est solidement établie, ont accepté de partager leurs réflexions et leur savoir, contribuant à rendre possible, par leur geste, la préservation de notre monde commun.

Enfin, le lecteur doit savoir que cette série d’études n’aurait pas vu le jour sans l’appui et les encouragements du cheik Khaled Bentounès. Celles et ceux qui l’ont rencontré savent qu’il n’est pas exagéré de dire son exceptionnelle qualité d’âme ni de souligner le rôle précieux qui est le sien aujourd’hui.

Retrouvez les premières notes de la série « Valeurs d’islam » : Le pluralisme religieux en islam, ou la conscience de l’altérité de Éric Geoffroy ; Coran, clés de lecture de Tareq Oubrou ; L’humanisme et l’humanité en islam de Ahmed Bouyerdene ; Le soufisme : spiritualité et citoyenneté de Bariza Khiari ; Islam et contrat social de Philippe Moulinet ; L’islam et les valeurs de la République de Saad Khiari et Éducation et islam de Mustapha Cherif.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Mar 3 Mar - 18:58

gaston21 a écrit:A titre d'information. Une thèse qui pourrait expliquer les nombreux points communs entre Islam et Christianisme.

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/du-nouveau-sur-les-origines-de-l-164342

ton lien est très bien Gaston et explique beaucoup de détails historiques

la seule phrase qui me laisse perplexe c'est la soi disant antériorité des arabes sur les juifs , sachant que les deux sont les descendants d'abraham et sachant que le coran se réfère à la bible comme livre antérieur

en écrivant je réalise qu'il doit s'agir de l'antériorité de la Mecque sur Jérusalem

la Mecque étant un ancien lieu d'Abraham


l'introduction des 7 études proposées par Troubaa est en effet admirable de sagesse et de bon sens
Merci
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Ven 20 Mar - 23:44

tiens ! voilà que j'ai fait des compliments à troubaa dans le passé ! Very Happy

mais je ne remonte pas ce sujet pour ça

je le remonte car je remarque l'escalade dans la violence et l'aberration quand j'apprends ce qui c'est passé au Yémen

preuve en est que les terroristes sont vraiment de faux musulmans , voilà maintenant qu'ils se font sauter dans les mosquées affraid
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: que penser de l'Islam ?

Message par komyo le Dim 31 Mai - 20:26

Pas eu le temps d écouter, mais comme je serai dans une ile méditerranéenne sous peu, c est peut etre l occasion !

http://blog.franceculture.fr/raphael-enthoven/category/cycles/le-cycle-islam/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mar 14 Juil - 19:44

L'Angleterre est plus tolérante que nous en matière de religions; est-ce bien? Le Times vient de révéler qu'environ 100000 couples britanniques musulmans se sont mariés selon les rites de leur religion sans même déclarer leur mariage religieux à l'état-civil. Conséquences: recours aux cours de justice de la charia, pratique de la polygamie, perte des droits des épouses en cas de divorce, et mariages multiples. A 25 ans, il n'est pas rare qu'un homme ait déjà été marié quatre fois. Dans certaines communautés, comme celle d'origine somalienne, le mariage "charia" peu représenter 90 % des unions. (Marianne)
Moralité: je pense que la France doit rester vigilante et ne pas se bercer de belles paroles ...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mar 14 Juil - 23:16

Attention le mariage civil n'a pas du tout la même importance qu'en France.

Si j'ai bien compris !
C'est une des raisons pour laquelle mariage pour tous est passé comme une lettre à la poste en Angleterre car le mariage civil n'a aucune symbolique.
Le mariage religieux a autant d'importance que le mariage civil, voir plus. Certains anglais ne sont mariés que religieusement pour être considéré comme mariés civilement et parfois ce sont les autorités religieuses qui enregistrent le mariage civil en même temps que le mariage religieux. Le mariage civil n'est qu'un acte administratif qui n'a pas toujours existé d'ailleurs.
A la limite le mariage civil a permis aux personnes non religieuses de se marier.

C'est une grande différence avec la France. En France seul le mariage civil compte. Le mariage religieux n'a aucune existence légale. C'est le résultat de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9433
Localisation : vallée du vent

Re: que penser de l'Islam ?

Message par dan 26 le Mar 14 Juil - 23:48

gaston21 a écrit:A titre d'information. Une thèse qui pourrait expliquer les nombreux points communs entre Islam et Christianisme.

http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/du-nouveau-sur-les-origines-de-l-164342
Je ne comprends pas : Restait à justifier l’antériorité de la révélation des Arabes sur la révélation des Juifs. Muawiya, le premier calife omeyade (661-680), choisit un site dans le désert à 400 km au sud de Médine. Ce sera La Mecque. Il y fait construire un sanctuaire d’Abraham et demande qu’y soit pointée la direction de la prière, à la place de Jérusalem.

la Mecque existait avant le 7eme siècle puisque l'égire qui est datée de 622 , fixe la date du départ de mohamed , de la Mecque à Médine . Et Mohamed avant 622, demandait à ce que les prières soient tournées vers Jérusalem . D'autre part il est bien établi que Mohamed a été largement influencé par un pretre Nestorien, dont je ne me rappelle plus le nom .
Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: que penser de l'Islam ?

Message par komyo le Mer 22 Juil - 12:58

cela confirme que une société basée sur l islam est tout a fait capable d évoluer, comme le christianisme l a fait ou le judaisme !

http://www.tunisiadaily.org/2015/03/03/focus-le-coran-na-jamais-interdit-lalcool-ou-le-vin-la-charia-est-desuete/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mer 22 Juil - 13:24

Tout comme le coran n'a jamais demandé à ce que les femmes soient voilées.... Mais l'islam n'est pas fait que de Coran mais aussi, hélas, hadiths, totalement humains, sensés expliqués comment il faut comprendre et interprété le coran.
Les coranistes sont rarement appréciés des islamistes.

Ceci dit, heureusement qu'il y a encore des voix dissonantes dans ce monde islamo-fanatisés.

Tiens une analyse tres juste de Salman Rushdie à ce propos :

L'écrivain britannique Salman Rushdie estime que de "mauvaises leçons" ont été tirées de l'affaire des Versets sataniques, il y a plus de 25 ans, regrettant face à l'extrémisme "des compromis et des renoncements" en matière de liberté d'expression dans un entretien au magazine L'Express à paraître mercredi. "Plus de vingt-cinq ans après Les Versets sataniques, il semble qu'on en ait tiré de mauvaises leçons. Au lieu d'en déduire qu'il faut s'opposer à ces attaques contre la liberté de s'exprimer, on a cru qu'il fallait les calmer par des compromis et des renoncements", déclare l'auteur britannique qui avait été visé en 1989 par une fatwa émise contre lui par l'ayatollah Khomeini et levée par l'Iran en 1998.
"L'extrémisme constitue une attaque contre le monde occidental autant que contre les musulmans eux-mêmes", estime Salman Rushdie. "Garder le silence ne rend pas service aux musulmans." "Qui fait-on souffrir en Irak aujourd'hui ? Ce sont avant tout des musulmans qui massacrent d'autres musulmans (...). Lors de l'affaire des Versets sataniques, les partisans des ayatollahs menaçaient d'abord, à Londres ou ailleurs, ceux qui n'approuvaient pas la fatwa lancée contre moi. (...) Combattre l'extrémisme, ce n'est pas combattre l'islam. Au contraire, c'est le défendre", ajoute l'écrivain.
"Pénombre et clandestinité"

Salman Rushdie se dit "choqué" par le fait que certains écrivains aient boycotté en mai une cérémonie à New York où deux journalistes de Charlie Hebdo avaient reçu un prix célébrant la liberté d'expression. Ces écrivains voyaient dans l'hebdomadaire français, victime d'un attentat meurtrier le 7 janvier, un journal islamophobe et intolérant.
"J'ai eu la sensation que si les attaques contre les Versets sataniques avaient lieu aujourd'hui, ces gens ne prendraient pas ma défense et useraient de ces mêmes arguments contre moi en m'accusant d'insulter une minorité ethnique et culturelle", explique Salman Rushdie. L'auteur, reconnaissant avoir "beaucoup souffert d'être condamné à la pénombre et à la clandestinité" après la parution du roman en 1989, dit toutefois "apprécie(r) tout de même qu'avec le temps, on ait dépassé tout ce tumulte pour enfin s'intéresser au fond de l'ouvrage, que l'on étudie dans toutes les universités".


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3420
Localisation : France sud-est

Re: que penser de l'Islam ?

Message par spin le Mer 22 Juil - 14:27

gaston21 a écrit:
Sur le Point du 8 janvier, un article très documenté sur Mahomet. Quelques extraits:
A l'examen des textes anciens et des sources diverses apparaît un nouveau Mahomet qui pourrait bien être un prophète de la fin des temps (comme Jésus!), voire un hérétique judéo-chrétien...Reconnu comme un être exceptionnel par un moine chrétien qui lui promit un grand avenir (légende?)...L'Arabie est une terre où se confrontent les cultures persane et byzantine, et le futur prophète a pu être initié aux idées grecques...Dans une situation plutôt laxiste sur le plan sexuel, la tradition insiste sur le fait que Mahomet fut fidèle à Khadija (bel exemple à suivre! Suivez mon regard...) Une fois veuf, il a changé de monture...Le message de Mahomet, c'est surtout l'existence d'un Dieu unique tout-puissant dans une société polythéiste et l'annonce du Jugement dernier...Mahomet aurait aussi subi l'influence des manichéens, d'où l'importance du mal et du Jugement dernier dans sa prédication. On peut critiquer ses nombreux mariages (au moins neuf, mais une seule vierge, Aïcha; il devait apprécier le travail déjà fait...) mais Mahomet était un homme normal dans une société tribale où les clans étaient prépondérants; ses nombreux mariages étaient autant de garanties d'alliances...Et la guerre sainte? Elle ne voit le jour qu'au IXème siècle. Du temps de Mahomet, c'est la guerre tribale; et quelle est la raison de la guerre tribale? Le butin, les razzias; et Mahomet suivra le mouvement. Mahomet et les femmes? Il semble bien qu'il a amélioré le statut de la femme, en limitant la polygamie à quatre épouses et en lui donnant des droits de succession et de divorce.
Pour terminer, l'Ascension de Mahomet qui en rappelle une autre...En 620, Mahomet ronfle du sommeil du juste. L'ange Gabriel le secoue! "Eh, papy! Tu te secoues un peu"? Mahomet monte sur Buraq, "une monture entre la mule et l'âne ayant une tête de femme"! Tout un programme, qui rejoint un des derniers sujets posté sur le forum...Il arrive à Jérusalem, à l'emplacement de la célèbre mosquée. Et puis, Buraq se cabre et s'envole au galop, de ciel en ciel, jusqu'au septième! Le veinard! Le septième ciel, ,on n'y arrive pas toujours!
Encore un fil que j'ai perdu de vue faute d'avoir les avis...

Du politiquement correct caractérisé. Ils oublient de dire (ou tu oublies de mentionner) les prédations sexuelles, assassinats par traitrise, torture, massacre.

Amélioré le statut de la femme, c'est faux. Les chroniques islamiques elles-mêmes montre que les femmes arabes de juste avant l'Islam pouvaient atteindre un prestige social, une indépendance, qu'on ne retrouve plus après (Khadija, Hind...).

Sur les propos des ex-musulmans (je l'ai récemment enrichi) : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/islamex.htm

Et sur les menaces coraniques de l'enfer (qui suffisent pour moi à expliquer que l'Islam produit plus de fanatiques que toutes les autres religions réunies) : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/coranf.htm

à+

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mer 22 Juil - 18:45

Question enfer, les musulmans sont largement battus par les cathos; rien que la description de l'enfer par Lucie de Fatima fait que mes poils se redressent et commencent à sentir le roussi...Et si je prends l'exemple des juifs orthodoxes de Jérusalem, et ils sont très nombreux, j'en conclus que l'extrémisme n'a pas de camp. Le reproche que je fais à l'islam, c'est sa division et donc son incapacité à faire son aggiornamento et à s'adapter au monde moderne. Oui, il semble figé dans un corset qu'il semble incapable d'enlever. Et puis, pourquoi ce silence devant les atrocités de Daesh? Avez-vous entendu Boubakeur? Aurait-il "les j'tons"?
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Mer 22 Juil - 20:21

aussi bien dans le catholicisme que dans l'islam , ce dogme de l'enfer est ...diabolique

tout ça à cause d'une mauvaise interprétation du mot "géhenne"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3420
Localisation : France sud-est

Re: que penser de l'Islam ?

Message par spin le Mer 22 Juil - 20:30

gaston21 a écrit:Question enfer, les musulmans sont largement battus par les cathos;
Il y a quand même beaucoup moins d'insistance sur l'enfer dans l'Evangile que dans le Coran. Et les cathos ont renoncé à prétendre que "hors de l'Eglise pas de salut".

Et quelle religion produit aujourd'hui le plus de terroristes et de fanatiques ?

à+

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9433
Localisation : vallée du vent

Re: que penser de l'Islam ?

Message par dan 26 le Jeu 23 Juil - 8:38

komyo a écrit:cela confirme que une société basée sur l islam est tout a fait capable d évoluer, comme le christianisme l a fait ou le judaisme !
tout à fait ce ne sont pas les religions qui sont dangereuses, mais les intégristes, fondamentalistes , fanatiques qui se cachent dans toutes les religions, surtout les monothéistes .

Au sujet d'évolution je serai curieux de connaître le produit manufacturé moderne, connu dans le monde que les pays musulmans ont inventé, et commercialisent, dans le monde ?

Amicalement


avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3420
Localisation : France sud-est

Re: que penser de l'Islam ?

Message par spin le Jeu 23 Juil - 9:00

komyo a écrit:cela confirme que une société basée sur l islam est tout a fait capable d évoluer, comme le christianisme l a fait ou le judaisme !
Une religion se réforme et s'humanise quand elle s'affaiblit. Où vois-tu que l'Islam s'affaiblit aujourd'hui ?

à+

avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3420
Localisation : France sud-est

Re: que penser de l'Islam ?

Message par spin le Jeu 23 Juil - 9:05

Et petite devinette : qui a écrit ce qui suit en 1898 ?
X a écrit:Que les horreurs laissées par le Mahométisme à ses sectateurs sont effrayantes ! Après la frénésie fanatique, aussi dangereuse chez un homme que la rage chez un chien, voici l’apathie fataliste, apeurée. Les effets se voient dans beaucoup de pays. Des coutumes inconséquentes, une agriculture négligée, un commerce léthargique, l’insécurité des biens, se voient partout où les fidèles du Prophète dominent ou vivent (…) Un sensualisme dégradé prive la vie de grâce et de raffinement. Le fait que sous la loi mahométane toute femme doit dépendre d’un homme comme sa propriété absolue, que ce soit comme enfant, épouse ou concubine, repousse la fin de l’esclavage jusqu’à ce que la foi islamique aura cessé d’exercer un grand pouvoir sur les hommes.
Des musulmans individuels peuvent montrer de brillantes qualités (…) mais l’influence de la religion paralyse le développement social de ceux qui la suivent. Aucune autre force aussi rétrograde n’existe dans le monde. Loin d’être moribond, le Mahométisme est une foi militante et prosélyte. Il a déjà investi l’Afrique Centrale, suscitant des combattants sans peur à chaque étape ; et ce n’est pas comme la Chrétienté repliée dans les bras de la science, cette science contre laquelle elle a vainement lutté. La civilisation européenne moderne peut s’écrouler, comme s’est écroulée celle de l’ancienne Rome.

à+

avatar
Admin
Baron

Date d'inscription : 22/06/2015
Messages : 126

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Admin le Ven 24 Juil - 16:01

Bonjour,
j'ai divisé le sujet.
J'ai retiré tous les propos hors sujets concernant les sans papiers pour les regrouper dans un nouveau sujet "les sans-papiers"
Tablement votre
L'Admin.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mar 1 Sep - 10:47

Un article du Figaro qui donne à réfléchir. La Belgique semble être le point de départ privilégié des terroristes et des fournisseurs d'armes. Un tiers de la population de Bruxelles est musulmane, et dans vingt ans les musulmans pourraient être majoritaires. Il semble en plus y régner un très grand laxisme.
Ne faut-il donc pas envisager des mesures plus contraignantes, y compris en France, pour conjurer un danger qui devient immédiat? Je pense en particulier aux individus fichés S; faut-il attendre qu'ils coupent une tête pour réagir? Pour ma part, non; dehors ou en cabane!

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/08/31/31003-20150831ARTFIG00353-la-belgique-base-arriere-du-terrorisme.php
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Jeu 10 Déc - 11:22

Actuellement, sur ARTE, un docu. sur l'Islam, "Jésus et l'Islam", en sept séquences. Dommage que ce soit un peu long et répétitif et surtout très tard dans la soirée; il aurait mieux fallu des séquences plus courtes. Curieux d'apprendre que Jésus est plus important que Mahomet dans le Coran; que Mahomet reste un homme, bien que prophète, alors que Jésus est un rang au-dessus, non le Fils de Dieu, mais le Verbe...
Et un article intéressant de Libé. sur le sujet. Nos fous d'Allah n'ont jamais lu le Coran et s'en "contrefichent"...

http://www.liberation.fr/debats/2015/12/07/gerard-mordillat-et-jerome-prieur-le-coran-est-plein-d-incertitudes-et-de-mysteres_1418974
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Jeu 10 Déc - 19:39

oui j'en ai entendu parié. sujet intéressant. je vais essayé de voir cela en replay.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: que penser de l'Islam ?

Message par komyo le Mar 2 Fév - 4:30



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Mar 2 Fév - 11:51

article très intéressant ainsi que les commentaires !
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mar 2 Fév - 17:58

Comme Yahweh et le Dieu des chrétiens, Allah s'est couché devant le Dieu Fric! Le monde est pourri par la simple odeur de l'argent! Images terribles.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Le Repteux le Mar 2 Fév - 19:46

Moi, j'exècre les religions, alors je suis heureux d'en voir disparaître les traces.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: que penser de l'Islam ?

Message par gaston21 le Mer 3 Fév - 11:16

avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Mer 3 Fév - 13:33

ce sont les religions qui se sont couchées , pas Dieu , bien au contraire
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mer 3 Fév - 16:12

Tu crois ?

Les religions ne sont elles pas censées représentées dieu sur terre ?
Si les religions ne représentes pas Dieu, mais que Dieu brille par son abscence, cela revient au même non ?

Ou est l'action de dieu contre l'argent ? Il dort ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mer 3 Fév - 16:19


Pour revenir au sujet j'ai cherché sur le site un déguisement de femme mulsumanne voilée : Pas trouvé
De moine boudhiste : Pas trouvé.

En tapant religion voila ce que l'on trouve : http://www.festifun.fr/fr/recherche?search%5Bmatch%5D=religion
et en tapant religieuse : http://www.festifun.fr/fr/recherche?search%5Bmatch%5D=religieuse

Voila. Sans commentaire. cela résume bien la situation je trouve. vous croyez possible un déguisement "moqueur" et "satirique" de musulmane. Pourquoi pas non ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8100
Localisation : Enfant du Monde

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Dédé 95 le Mer 3 Fév - 17:25

Tu cherches un niqab ?
http://www.boutique-anas.com/accessoires-femmes-c-53.html
Pourquoi rechercher un déguisement , plus moqueur que l'original y a pas.....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Mer 3 Fév - 18:44

troubaa a écrit:Tu crois ?

Les religions ne sont elles pas censées représentées dieu sur terre ?
Si les religions ne représentes pas Dieu, mais que Dieu brille par son abscence, cela revient au même non ?

Ou est l'action de dieu contre l'argent ? Il dort ?

oui pour les religions , mais Dieu ne les reconnait pas et les rejette même violemment ( voir le livre de l'apocalypse et la destruction de Babylone la Grande )

que fait Dieu ? il attend son heure et le moment propice ,

tu ne devrais peut être pas être si impatient Troubaa , ou alors travailler sur ton manque de compassion
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: que penser de l'Islam ?

Message par troubaa le Mer 3 Fév - 18:46

dédé je cherche un niqab RIGOLO pour un bal masqué-oh-hé ! pas un niqab de croyante.
un niqab sensuel, sexy, transparent, fendue sur le coté...  y a de quoi faire.
On a bien des tenues de bonne soeur sexy...

Moi je dis "non à la discrimination " "oui au niqab sexy" "hollande démission"... oups je m'egare Smile Very Happy

Tu sais lola dieu s'exprime peu et de manière contradictoire, très. En matière d'expression il est difficile de faire aussi brouillé.

(meme hoillande n'y arrive pas c'est dire....)


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8100
Localisation : Enfant du Monde

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Dédé 95 le Mer 3 Fév - 19:42



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Le Repteux le Mer 3 Fév - 21:10

lola83 a écrit:ce sont les religions qui se sont touchées , pas Dieu , bien au contraire
J'exècre dieu aussi, mais il ne laisse pas beaucoup de traces à faire disparaître celui-là! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12794

Re: que penser de l'Islam ?

Message par loli83 le Jeu 4 Fév - 8:06

il faudrait faire disparaitre tout l'univers , tu serais bien avancé ! Basketball

Contenu sponsorisé

Re: que penser de l'Islam ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 8:55