LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Le totalitarisme marchand

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Mar 1 Juil - 11:34

Je relaye un élément d'actualité, pour illustrer ce concept de plus en plus prégnant dans nos sociétés.
Sous l'alibi de libéralisme... qui n'est qu'un faux prétexte, s'avance une marchandisation complète de la société et des rapports humains,
qui ne profite qu'aux plus riches !
A quand le retour de l'esclavage ? la seule différence étant que l'esclave a un salaire de misère !?




L'édito de Charles :
« Dyllan, 10 ans à vendre 6 200 dollars à débattre, plaisantins s’abstenir, ceci est une annonce sérieuse ! »
Lire l'article

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Nous vivons une époque extraordinaire où tout s’achète, tout se vend, tout se loue, le tout avec de multiples paradoxes nous faisant osciller entre le rire le plus franc et la plus infinie des tristesses. Si par exemple (ce que je trouve dans l’absolue très bien, quoique vraisemblablement aussi efficace que le fut la prohibition de l’alcool aux États-Unis) en France, depuis la dernière loi portée par la Belle Kacem, la « location de vagin » (comprendre « la prostitution ») est interdite et passible d’une amende pour le coup assez salée. Néanmoins, beaucoup parmi ceux qui veulent lutter contre le plus vieux métier du monde (avec ces voleurs de banquiers) trouveraient parfaitement logique d’autoriser la location d’utérus pendant 9 mois, le temps d’une gestation pour autrui (la GPA), ce qui est nettement plus vendeur en terme lexicale (GPA) que de parler de la réalité de la chose, à savoir une location d’utérus. Ce paradoxe, pour le moment, peut encore nous faire rire.

Disons que de nombreux pays sont nettement plus en avance que nous dans le « prôôgrèèès ». Ainsi aux États-Unis, où tout est possible aussi bien de s’entre-tuer à coups de fusil de guerre en vente libre mais où la clope est pourchassée comme le crime le plus grave, la location d’utérus est déjà en vigueur tout en sachant que l’on attend avec impatience les prôôôgrèès de la science qui permettront de ne même plus avoir à « louer » un utérus naturel grâce à l’arrivée des utérus artificiels… Ha, tout de même, la science…

Bref, aux États-Unis, on peut donc avoir deux mamans ou deux papas même si généralement tout cela finit avec un avocat devant un juge pour savoir comment on partage les meubles, la bagnole, les chiens, les chats et accessoirement les gosses, mais il y a surtout un marché de l’occasion de l’enfant adopté. Ben oui quoi ! Vous n’avez pas idée du fric que coûte une adoption internationale (de 30 à 50 000 dollars), alors de vous à moi, si vous souhaitez faire une bonne affaire, attendez les soldes et achetez le gamin en deuxième main, enfin disons plutôt en troisième.

Pourquoi en troisième main ? La raison est évidente voyons, en théorie, le gosse, que nous appellerons Dyllan (autant prendre un cas concret tant que l’on y est, cela rendra l’histoire plus crédible), avait au départ des parents dits « biologiques ». Bon, a priori, cela a dû mal se passer et Dyllan son frère et ses sœurs ont été adoptés aux États-Unis (le pays où tout est possible même le pire, et de plus en plus souvent le pire). À son arrivée aux USA, il était déjà d’occasion le pauvre gamin… mais comme cela se passe mal, ou que les parents s’en sont lassés, ou qu’ils veulent changer de type d’enfant (on ne comprend pas trop leur motivation), ils décident de le revendre. Du coup, Dyllan se cherche une nouvelle famille, enfin lui, le pauvre, il ne cherche rien, d’ailleurs on peut même raisonnablement imaginer qu’il voudrait simplement qu’on lui fiche la paix, qu’on l’aime, qu’on s’occupe de lui plutôt que de lui faire faire des batteries entières d’examens psychiatriques et psychologiques pour savoir si le pauvre gosse n’est pas atteint d’un quelconque défaut de fabrication ou d’un problème génétique…

Disons que tous les tests qu’il subit c’est un peu comme le contrôle technique pour une bagnole d’occasion ou encore les diagnostics obligatoires pour une vente immobilière.

Dyllan va plutôt bien (ce qui est déjà miraculeux en soi, compte tenu de la situation) malgré le fait que ses deux frères et sa sœur aient été placés en institution pour comportement « pauvre », comprenez sans doute un peu en retard (sans blague, un enfant ne peut pas se développer sans amour et les gènes n’y sont pour rien là-dedans).

A priori, le petit Dyllan est toujours à la maison puisque ses parents (les Américains qui l’on acheté et qui vont faire une sacrée moins-value) habitent une zone rurale très reculée, Dylan ne peut donc pas aller à l’école… C’est sûr que cela va beaucoup l’aider à se socialiser et à trouver un équilibre et à se construire progressivement dans sa nouvelle vie et ses « parents » en sont arrivés à la conclusion que c’est le problème, qu’il lui faut aller à l’école. Du coup, il faut le revendre… il ne viendrait pas à l’esprit de ces gens de déménager par amour pour leur enfant… c’est bien plus simple de le vendre.
Avant d’acheter Dyllan 10 ans, voici le résumé de son dossier médical (vous pourriez faire une mauvais affaire, soyez prudent hein…)

« Dyllan vient de terminer un examen neuropsychologique complet avec une panoplie complète de tests.

Ses résultats ont été la plupart du temps conformes à son âge.

Bien que rien n’a été observé sur l’ETCAF (c’est le nom donné aux batteries de test psychiatriques aux USA), Dyllan est originaire d’Europe de l’Est où l’alcoolisme est élevé, il ne peut être exclu que cela engendre des problèmes.

Les tests indiquent qu’il ne semble pas déprimé, mais fait preuve de beaucoup d’anxiété liée à la façon dont les autres le perçoivent… »

Voilà pour l’essentiel, si jamais vous voulez acheter Dyllan, vous avez en lien le site Web qui le met en vente, si votre compte PayPal est alimenté vous devriez pouvoir prochainement l’acheter en ligne et UPS vous le livrera en 48 heures à domicile, et sur ce lien vous aurez le profil complet de Dyllan ainsi que sa photo.

Disons que Dyllan semble aller plutôt bien et qu’il est anxieux… Vous savez, pour un enfant abandonné, adopté, puis remis en vente sur un site Web, être anxieux c’est assez normal. Bon, pour les Américains, s’il est anxieux c’est à cause du regard des autres, alors je ne suis pas psychiatre, mais je peux vous assurer avec une certitude absolue que le problème de Dyllan ce n’est pas le regard des autres, de toute façon il ne va même pas à l’école, alors les « zautres » il ne doit pas les croiser souvent.

Faisons ensemble preuve d’empathie, souvenons-nous de nos sentiments d’enfants, de nos peurs de gosses, de nos cauchemars et de nos craintes, souvenez-vous de vos fragilités de gamins. Bien, ensuite imaginez que vous ayez été abandonné, imaginez que votre fratrie ait été disloquée, imaginez que l’on vous change de pays, imaginez que vous arriviez dans une famille et que finalement on vous dise que l’on ne veut plus de vous, imaginez que vous n’ayez que 10 ans… je pense qu’éprouver un peu d’anxiété est sans doute assez normal. Dites à un cheminot qu’il va devoir bosser un peu plus ou prendre sa retraite un poil plus tard et je vous assure qu’ils sont des milliers à être anxieux… alors imaginez Dyllan… Enfin, je rajouterais que subir les examens des abrutis en blouse blanche, pétris de certitudes, persuadés de comprendre intimement ce qu’ils n’ont jamais vécu et dont ils n’ont pas la moindre idée et qui croient dur comme fer en des tests aussi efficaces pour comprendre la nature humaine, sa complexité et son évolutivité que le doigt mouillé de ma grand-mère et mon pifomètre hérité du grand-père.

Pourquoi j’insiste là-dessus ? Parce ce que les rapports marchands nous font oublier la dimension la plus importante, la plus absolue, la plus indispensable, la plus nécessaire pour tout enfant et en réalité pour tout être humain… l’amour. Sans amour nous ne sommes rien.
Vous payez trop d’impôts ? Achetez un gosse, la nouvelle solution de défiscalisation clef en main !!

L’achat de Dyllan est déductible de vos impôts… Oui, c’est génial hein ? Mieux qu’un Scellier ou un programme immobilier moisi en De Robien, déduisez l’achat de votre gosse de vos impôts !! Comme le dit le site : « Cette adoption est admissible au crédit d’impôt pour adoption… » Ça, pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle.
Le totalitarisme marchand

Je dénonce le système totalitaire marchand dans lequel nos sociétés sont en train de perdre toute humanité. Non, tout ne peut pas se vendre ni s’acheter et nous devons préserver des pans entiers des griffes crochues du grand méchant capital. N’y voyez-là aucun accès de communisme primaire mais du simple bon sens.

Il n’est pas acceptable de rendre le corps marchand des femmes et de trouver cela bien et convenable quand bien même cela ferait plaisir au lobby des LGBT. Ce combat ne doit pas être celui des catholiques, de la droite « rance », des fachos et autres (je caricature les discours des « progressistes »), non, ce doit être le combat de toute une société unie et non divisée.

On ne peut pas, quelles que soient vos convictions religieuses ou votre absence de convictions, accoler les termes « progrès » et « ventes d’enfants ». Il s’agit-là d’une impossibilité morale encore une fois de bon sens.

On doit prendre conscience qu’un enfant n’est pas un jouet, et encore moins un animal de compagnie, savoir qu’un enfant adopté est un enfant par définition traumatisé et que seule une dose infinie d’amour gratuit permettra à cet enfant de cicatriser ses plaies, de grandir, de se construire et, bien longtemps après, de s’épanouir.

Je vais choquer sans doute quelques bonnes âmes, mais ce qu’il se passe aux États-Unis avec les parents adoptifs incapables de gérer un enfant adopté se passe en France avec les chiens et les chats que l’on abandonne l’été sur le bord des routes parce que finalement, c’est compliqué d’avoir un animal. Eh bien dans ce cas, il ne fallait pas avoir d’animal. C’est exactement la même chose pour les enfants.

On n’achète pas un enfant comme un i-Pad parce que l’on en a envie. Et cette règle est valable aussi bien pour les hétéros, que les homos, que les trans et autres catégories sexuelles en devenir… On adopte un enfant dans le cadre d’un acte d’amour et d’un « sacrifice » auquel on s’est préparé et pour lequel on est prêt.
Un enfant n’a pas de date de péremption, il n’y a personne pour le « garantir », il n’y a pas de service après-vente.

Alors à tous ceux qui pensent que ceux qui pensent que l’adoption est un sujet très délicat à manier avec une infinie précaution sont des rétrogrades de droite, catho et coincés, je dirais simplement qu’une société qui accepte de » marchandiser » y compris ce qu’il y a de plus sacré et de plus innocent comme un enfant est une société qui ne connaîtra plus aucun tabou ni aucune limite.

Si l’on accepte de vendre des utérus ou des gosses, alors pourquoi avoir un salaire minimum ? Pourquoi avoir des droits sociaux ? Pourquoi avoir des normes ? Pourquoi l’air que vous respirez devrait-il être gratuit ? Pourquoi soigner et payer pour un vieux ?

« Marchandiser » l’enfance, c’est franchir la dernière limite et entrer officiellement dans le totalitarisme marchand, et croyez-moi, un jour, nous nous dirons tous, mais qu’avons-nous fait. Ce jour-là, il sera trop tard.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes ».
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

Pour acheter Dylan et consulter l’annonce de vente et celles de tous les autres gosses à acheter à tous les prix, c’est ici

Le même sujet traité par le journal Libération dont l’idéologie est très pro-progrès tendance LGBT c’est ici… évidemment Libération est à peine choqué et en gros, il n’y a aucune prise de position du journal… Finalement être de gauche aujourd’hui, c’est être favorable à la marchandisation des enfants !! Alors que pour moi être de gauche, c’est défendre avant tout les plus faibles et par définition les plus faibles sont les enfants.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Jeu 2 Oct - 9:59

Je n'avais jamais vraiment attention au sens de ces mots... (totalitarisme marchand)


« Le scandale des enregistrements de Goldman Sachs par une ancienne salariée de la FED… ! »


C’est une histoire importante mais pas surprenante. Dans ces colonnes, je dénonce sans relâche la collusion évidente entre des pouvoirs politiques et des régulateurs au pire totalement corrompus (bien qu’en politiquement correct moderne on préfère parler pudiquement de simple conflits d’intérêts) et au mieux fondamentalement incompétents.

Au cœur de la crise que nous traversons se pose un sujet à la fois complexe et épineux et certainement jamais assez abordé et développé. Celui des contre-pouvoirs et je préfère ce terme et ce concept de contre-pouvoir à celui de « régulation ». La règle, le règlement, la régulation, tout cela n’a en soit aucun sens si aucun moyen cohérent et coercitif existe pour faire appliquer ces lois, règles et règlement. Pire, une loi, une règle ou règlement devrait être intelligible par tous et ne pas nécessiter 150 000 pages de texte. La véritable question est bien celle des contre-pouvoirs.

De façon générale et quel que soit le sujet, si vous donnez à quelqu’un tous les pouvoirs, il finira par les utiliser de façon malsaine et à son propre avantage. Si les policiers se tiennent convenablement c’est parce qu’il y a une « police des polices ». Il faut donc des contrôles et de la surveillance. Mais pour cela il faut une volonté politique forte allant à l’encontre du « big business » et de l’argent roi. Or, partout dans le monde, depuis la chute du mur de Berlin et la fin d’un contre-pouvoir essentiel en termes idéologiques à savoir le communisme, nous nous sommes remis à adorer le « veau d’or ». Seul compte désormais l’argent, le pognon, le fric, le flouze, le blé, plus, toujours plus, encore plus. Pour quoi faire ? Pour rien, juste pour l’accumulation jouissive de l’argent et accessoirement du pouvoir que ce dernier procure, pouvoir rarement utilisé à des fins humanistes.

Alors il est évident que cette collusion est devenue incontrôlable. Il est évident que les lois passées, les traités négociés de façon générale le sont à l’encontre des intérêts de tous les peuples. Ils le sont à vocation exclusivement de ces grandes multinationales. Nous sommes rentrés officiellement dans l’ère du totalitarisme marchand.

Simplement, parfois, le mur du silence et de la lâcheté collective se craquèle et certains sortent de leur silence avec des preuves irréfutables de la dérive scandaleuse que l’on ne veut pas voir du système dans lequel nous vivons.

Cette femme, par qui ce nouveau scandale a été rendu public, a bien évidemment été licenciée uniquement « en raison de son manque de résultat personnel ». C’est sûr qu’il est difficile d’être en charge du contrôle de Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde, un monstre financier tentaculaire que l’on a laissé se développer sans entrave et dont désormais le pouvoir et la taille menace au-delà du système économique le système démocratique.

Aujourd’hui, nous parlerons de Goldman Sachs mais cette banque, aussi néfaste soit-elle, n’est qu’une partie de notre problème. D’abord parce qu’il existe d’autres banques, comme la Deutsch Bank en Allemagne dont la taille est telle et l’exposition en produits dérivés tellement hallucinante qu’elle peut à elle seule faire sauter le monde (51 000 milliards de dollars de produits dérivés plus ou moins toxiques à son actif), mais aussi parce qu’il ne faut pas oublier, dans ce sombre tableau, le poids de grandes multinationales particulièrement nocives comme des entreprises du doux nom d’Halliburton (dont le fonds de commerce est la guerre privée) ou Monsanto (dont le fonds de commerce est de tuer ce qui survit aux guerres du premier et de laminer la biodiversité).

L’ensemble de ce système je l’appelle le « big businness ». Cet ensemble forme le « totalitarisme marchand », et le totalitarisme marchand, comme tout totalitarisme, est une dictature en soi. Une dictature qui avance masquée sous l’étendard de la liberté… de consommer, mais uniquement de consommer. Partout dans le monde dit « libre », les droits civiques et la liberté politique se réduisent comme peau de chagrin. Partout dans le monde dit « libre », les citoyens sont soumis à des doses intensives de propagande visant à fabriquer leur consentement et à façonner leur manière de penser en leur ôtant sciemment et volontairement tout libre arbitre. Partout nous sommes réduits à l’état de loques tout juste bonnes à donner leur « temps de cerveau disponible » aux lobotomisateurs que sont les émissions télé abrutissantes et bêtifiantes destinées à nous faire consommer toujours plus, pour toujours plus cher, et avec toujours moins d’utilité.

Nous avons, dans tout cela, perdu notre humanité, perdu notre liberté, perdu notre citoyenneté, perdu ce qui faisait de nous des femmes et des hommes libres. Ceux qui dénoncent cette situation sont au mieux traité de « pessimistes » rejetant le prôgrès, et au pire de complotistes dignes de l’internement psychiatrique d’office. Mais c’est l’inverse mes chers amis. Être bien adapté à une société malade n’est justement pas une preuve de bonne santé mentale.

Alors lorsque les preuves sont incontestables, lorsque les faits sont avérés, nous devons les partager au maximum et au plus grand nombre pour leur faire prendre conscience que nous sommes arrivés au bout de quelque chose et que cette crise ne trouvera une résolution réelle que si nous nous réapproprions le pouvoir et que nous refusons de jouer le jeu de la consommation que nous impose ce système inique.

Je vous traduis donc ici l’essentiel de cet article de l’agence Bloomberg qui revient sur cette affaire des enregistrements secrets entre la FED et les représentants de Goldman Sachs.

Traduction par mes soins et adaptation de cette article de l’Agence Bloomberg
« Il est fort probable que la plupart des gens seront d’accord sur le fait que les gens payés par le gouvernement des États-Unis pour réglementer Wall Street ont eu leurs lots de difficultés.

La plupart des gens seraient probablement d’accord sur deux raisons qui permettent d’expliquer ces difficultés.
Face à un système financier de plus en plus complexe, les régulateurs doivent se le faire expliquer par les financiers qui ont crée ce même système ultra-complexe avec pour résultat une pratique délétère et de plus en plus fréquente chez les régulateurs de quitter leur emploi du gouvernement pour un emploi beaucoup mieux rémunéré dans les banques mêmes qu’ils étaient autrefois destinés à réglementer et contrôler.

Les régulateurs de Wall Street sont des gens qui sont payés par Wall Street, à accepter les explications de Wall Street, et qui ont peu de moyens pour se défendre et pour faire respecter les règlements et les lois en vigueur.

Notre système de réglementation financière est évidemment dysfonctionnel. Mais parce que le sujet est si pénible, et les détails si compliqués, le public ne lui accorde pas beaucoup d’attention ni d’importance.

Cela pourrait bien changer aujourd’hui, car – vendredi 26 septembre – le programme de radio  » This American Life « a diffusé une histoire à couper le souffle sur la régulation de Wall Street, et le public n’aura aucune difficulté à comprendre .

Le journaliste, Jake Bernstein, a obtenu 46 heures de bandes magnétiques, faites en secret par une employée de la Réserve fédérale.
46 heures de conversations au sein de la FED, et entre la FED et Goldman Sachs.

C’est un document extraordinaire. Le but n’est pas ici d’instruire un procès, mais la conclusion essentielle à retenir est la suivante : la FED n’a pas réussi à réglementer les banques, car elle n’a pas encouragé ses employés à poser des questions, à exprimer leurs opinions ou à signaler des problèmes.

C’est même tout le contraire : la FED encourage ses employés à garder la tête baissée, à obéir à leurs dirigeants et à apaiser les banques.

Si les régulateurs bancaires n’ont pas réussi à faire correctement leur travail ce n’est pas parce qu’ils n’avaient pas les outils pour le faire, mais parce qu’ils ont été dissuadés de les utiliser.

Le rapport cite les employés de la FED disant des choses comme, « vous ne pouvez pas penser quelque chose comme ça » ou encore « personne ne se sent individuellement responsable des erreurs de la crise financière parce que les décisions sont prises par consensus ».
En plus d’un échec financier, nous sommes face à un échec culturel.

À la fin de 2011, les régulateurs ont été dotés de pouvoirs réglementaires plus larges par la loi Dodd-Frank, ils ont embauché un tas de nouvelles personnes et l’une d’elle était une femme de forte volonté à l’esprit indépendant nommé Carmen Segarra.

« This American Life » a interrogé des personnes qui avaient travaillé avec elle, avant son arrivée à la FED, qui la décrive comme intelligente et parfois brutale, mais jamais non professionnelle. Elle est évidemment brillante et curieuse, parle quatre langues, et est diplômée d’Harvard, de Cornell et Columbia. Elle est également bien évidemment informée : avant d’aller travailler à la FED, elle a travaillé directement, et avec succès, pour les services juridiques et de la conformité des grandes banques. Elle a travaillé pour la FED après la crise financière, dit-elle, que parce qu’elle pensait qu’elle avait la capacité d’aider la FED pour réparer le système.

Au début de 2012, Segarra a été affectée au contrôle et à la surveillance de… Goldman Sachs, et a donc été installée à l’intérieur de Goldman. (Les personnes qui régulent les banques pour la FED sont physiquement stationnées à l’intérieur des banques.) (Note personnelle de votre auteur-serviteur ici présent, faut tout de même être un peu con pour croire que l’on peut réglementer et contrôler un monstre comme Goldman Sachs, tout seul avec ses 10 petits doigts fussent-ils tout boudinés ou pas.)

Dès le départ, son travail lui a semblé très différent de ce qu’elle avait imaginé (bon il n’y a pas à dire elle est tout de même au mieux très naïve cette brave dame, tout le monde sait bien que ce monde-là est un monde de faux culs pour le vrai fric). Dans les réunions, si l’une des personnes Goldman disait quelque chose de révélateur voire d’alarmant, les autres employés de la FED présents à la réunion les ignoraient ou les minimisaient.

Par exemple, dans une réunion, un employé de Goldman a estimé que « pour ses clients les plus riches certaines lois ne s’appliquaient pas »…. (Pfff, quelle surprise, quel scoop, dites donc, cette personne que je remercie tout de même d’avoir enregistrer les sbires de Goldman Sachs venait de découvrir l’eau chaude, c’est-à-dire que les riches avaient des passes-droits.)

Après cette réunion, Segarra se tourna vers son supérieur à la FED pour lui dire qu’elle avait été surprise par cette déclaration – ce à quoi son chef a répondu : «Vous n’avez pas entendu cela… » (Goldman Sachs a toujours raison, c’est l’article 1 et lorsque Goldman Sachs a tort, vous devez évidemment vous reporter immédiatement à l’article 1 à savoir que Goldman à toujours raison. Si elle m’avait demandé, je lui aurais expliqué comment tout cela allait se passer et évidemment… se finir.)

Bon, en gros, le chef de la fille a fini par lui demander de modifier les comptes rendus de réunion pour biffer tout ce qui ne relevait pas du « domaine public » n’est-ce pas, et comme elle entendait bien ce que ses oreilles entendaient, elle est allée acheter un magnétophone… enfin, maintenant, c’est des enregistreurs numériques vachement tout petits qui se planquent partout à faire pâlir d’envie un agent double du KGB de la guerre froide (hein Vladimir).

Depuis ce jour-là et jusqu’à ce qu’elle se fasse virer, elle a enregistré ses réunions de Goldman Sachs.

Alors que retenir de cette histoire ?

1 Vous saviez que les banques étaient plus ou moins contrôlées par les organismes de réglementation et plutôt moins que plus, maintenant vous en avez la certitude.

2 La seule raison pour laquelle vous en êtes désormais sur c’est qu’une femme, Carmen Segarra, a eu le courage de lutter contre le système. Elle a payé le prix fort pour nous informer de l’évidence. Elle a perdu son emploi, ruiné sa carrière, et devra sans aucun doute supporter aussi une vie de poursuites et de calomnies.

Alors qu’allez-vous faire à ce sujet ? En ce moment, la FED nous explique que la crise est en train de passer mais ce n’est pas le cas. »

Mon point de vue personnel sur cette affaire-là.
Objectivement Carmen ne nous apprend rien de neuf, chez Goldman c’est des pourris, on le savait depuis bien longtemps. La FED et les autres banques centrales ont des liens de consanguinité avec les grandes banques, rien de nouveau. Il y a de la collusion ? C’est une évidence. Ils se gavent tous sur le dos des peuples ? Mais c’est leur raison d’être. Ils sont juste là pour tondre le mouton, le pigeon. C’est presque dans leur « objet social ».

Non, ce qu’il faut retenir c’est que cette fois, les enregistrements diffusés sont une preuve formelle de ce que tous les observateurs savent, supputent ou imaginent. Cette fois, nous en avons la certitude.

Il n’y a, là-dedans, nullement besoin d’invoquer quelque théorie du complot que ce soit car il est un complot qui se forme toujours de façon parfaitement naturelle et depuis la nuit des temps et il s’agit des communautés d’intérêt. Aujourd’hui, le monde est gouverné, dirigé par une poignée de communautés d’intérêts. En réalité, vous en avez 4. Les banques, les fabricants d’armes, les « pétroliers » au sens large et enfin le reste des grandes multinationales et je peux vous assurer que leurs intérêts propres ne sont pas, mais alors pas du tout ceux des peuples et c’est précisément la raison pour laquelle ces 4 grandes communautés d’intérêts nous ont fait basculer dans le « totalitarisme marchand ». Elles ont réussi, pour la simple et bonne raison que les peuples ont abdiqué tout pouvoir politique et que progressivement tous les contre-pouvoirs se sont effacés.

Oubliez le village global ou la mondialisation heureuse. Bienvenue dans la dictature mondiale 2.0. Vous allez adorer.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Jeu 2 Oct - 11:15

Sannat a écrit:
Aujourd’hui, le monde est gouverné, dirigé par une poignée de communautés d’intérêts. En réalité, vous en avez 4. Les banques, les fabricants d’armes, les « pétroliers » au sens large et enfin le reste des grandes multinationales et je peux vous assurer que leurs intérêts propres ne sont pas, mais alors pas du tout ceux des peuples et c’est précisément la raison pour laquelle ces 4 grandes communautés d’intérêts nous ont fait basculer dans le « totalitarisme marchand ». Elles ont réussi, pour la simple et bonne raison que les peuples ont abdiqué tout pouvoir politique et que progressivement tous les contre-pouvoirs se sont effacés

Si ce n'était que ça, on pourrait donné des "excuses" à ce que j'appelle l"'impérialisme économique", après tout c'est le résultat même du principe capitaliste, la "loi du profit" et la recherche de marchés!
Mais aujourd'hui le pétrole ne rapporte plus tant que cela (!) puisqu'il n'arrive qu'en 3èm position!
Non l'économie mondiale (donc les banques) est en train de détruire l'humanité même! Oh c'est pernicieux, mais ça fait son petit bonhomme de chemin!

Avec un chiffre d'affaires estimé entre 300 et 500 milliards de dollars, le trafic de drogue est devenu le deuxième marché économique au monde, juste derrière les armes ,mais devant le pétrole.

Les bénéfices sont eux de l'ordre de 200 milliards de dollars et le blanchiment d'argent sale de 150 milliards. Les bénéfices et les sommes en jeu sont colossales.

En effet, les profits des petits et grands trafiquants sont immenses. La drogue restant une marchandise prohibée, son commerce est extrêmement lucratif: le marché de la drogue est celui qui connaît actuellement la plus forte expansion.

Les bénéfices réalisés dans le monde au nez et à la barbe du fisc se montent à près de 2.500 milliards de francs par an, soit plus que le chiffre d'affaire des trois géants de l'automobile réunis: General Motors, Ford-Toyota et Daimler-Benz.
http://www.planetoscope.com/drogues/890-chiffre-d-affaires-du-trafic-de-drogues-dans-le-monde.html

Qui as dit ce sera le socialisme ou la barbarie?
Le socialisme n'a pas lieu.....c'est la barbarie!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Invité
Invité

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Invité le Jeu 2 Oct - 11:44

Le fait que les armes viennent en deuxième position m'interpelle aussi.

Il est où, le monde de paix que tous les "systèmes" promettent? Oui, on a la paix dans notre cercle (c'est déjà ça), mais ailleurs ?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Jeu 2 Oct - 13:15

Vous voulez tester un totalitarisme marchand? Rien de plus simple!

Vous savez que l'homme le plus riche du monde (en profit pas en biens), est Bill Gates!
Vous savez aussi que c'est grace à Microsoft et le système d'exploitation de la quasi totalité des ordinateurs familiaux dans le monde!
Saviez-vous qu'il y a mieux que Microchiotte ?
Alors voilà, lors de votre prochain achat d'ordinateur faites la chose suivante (je mime le dialogue car je l'ai testé chez Boulanger (pub gratuite))

- Bonjour monsieur, Je voudrais cet ordinateur!
- Tout à fait, très bon achat, il est équipé de Window 7, une référence, et ...
- Justement je ne veux pas de Microsoft, pouvez vous le retirer ?
- heu oui bien sur, je vous vend (sic) quel système d'exploitation à la place, nous avons Linux et...
- Non non vous ne faites que le retirer Win7 et vous me le déduisez du prix d'achat de la machine!
- A non désolé, ce n'est pas possible! Nous achetons l'installation de Win sur les PC!


Moralité? On appelle cela de la vente forcée! C'est pas subtil l'impérialisme économique? Very Happy
Bill émarge à 1,8% .....le pauvre! Si on commence par critiquer sa méthode, ou va-t-il? il ne pourra même pas filer 1% de ses revenus en charité aux pauvres filles des Indes !

Moralité de cette moralité gardez Win7 allez vers win9 et ça fera plaisir à tout ceux qui confondent l'économie du coiffeur du coin avec l'économie réelle! Very Happy
Non, non je nomme personne! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Le totalitarisme marchand

Message par spin le Sam 4 Oct - 9:07

komyo a écrit:Je relaye un élément d'actualité, pour illustrer ce concept de plus en plus prégnant dans nos sociétés.
Sous l'alibi de  libéralisme... qui n'est qu'un faux prétexte, s'avance une marchandisation complète de la société et des rapports humains,
qui ne profite qu'aux plus riches !
A quand le retour de l'esclavage ? la seule différence étant que l'esclave a un salaire de misère !?
C'est toi qui as qualifié ça de "totalitarisme" ? Ca n'a rien à voir, ou le mot n'a plus qu'un sens diabolisant sans grand intérêt. Autant dire "diabolique" à ce compte. C'est peut-être tout aussi abominable que le totalitarisme, mais c'en est l'opposé (on crève de froid comme de chaleur). Le totalitarisme, tel qu'il a été théorisé par Hannah Arendt (même si elle a grossi les traits) et d'autres, suppose une idéologie de rupture, quelque chose qui promet le bonheur de l'humanité et doit s'imposer par la force et une mobilisation maximales. Et je reviens à cette pensée de mon cher Blaise : "L'Homme n'est ni ange ni bête et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête".

à+

avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12560

Re: Le totalitarisme marchand

Message par loli83 le Dim 5 Oct - 12:36

Blaise Pascal : "L'Homme n'est ni ange ni bête et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête".

grâce à Spin , je retrouve cette formule très pertinente , elle s'applique bien à certains ... Wink
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 70
Messages : 5203
Localisation : Val David, Québec

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Le Repteux le Dim 5 Oct - 17:50

Oui, à certains, et certaines... Siffle


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Dim 5 Oct - 19:10

Tout ces exemples de "totalitarisme marchand" sont des actes répréhensible par le loi.

Bien sur on va rétorquer à la sannat "le monde est gouverné par une poignée d'invidu sans scrupule... patatit patata.." passons c'est sans intérêt, c'est pour les gogos du web en mal de sensation..

Ce qui est intéressant c'est qu jp morgan se retrouve une seconde fois devant la justice américaine après avoir déjà réglé une indemnisation de 13 milliards de dollars pour les escroqueries liées à le crise de 2008.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/jpmorgan-va-devoir-face-face-a-une-class-action-liee-aux-mbs-1002854.php

Et là cela risque que couté encore plus cher à la banque.

Alors morgan sachs arnaque un de ses clients : Que le client  entubé porte plainte et peut etre que "l"empitre" morgan sachs" tombera.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Sam 11 Oct - 19:03

Comme morgan sachs tient dans sa main la plupart des hommes politiques américains, tu peux te lever tot avant qu'elle ne tombe !


Dans un autre domaine !  sur les représentant de l'anarcho capitalisme ! (le terme est très approprié !)


Pierre Hillard : la French-American Foundation, lobby discret de l’euro-atlantisme

Nous reproduisons ici un entretien accordé au site Decapactu parPierre Hillard, auteur de nombreux ouvrages et articles sur les relations euro-atlantiques, à propos du programme Young Leaders de la French-American Foundation (FAF) où des grands dirigeants d’entreprise, des journalistes, des hommes politiques de premier et second plans se côtoient, certains affichant fièrement leur atlantisme, d’autres étant beaucoup plus discrets…

Décapactu. — Comment et pourquoi la French-American Foundation (FAF) a été créée ?

Pierre Hillard. — A l’origine, la French-American Foundation (FAF) [1] a été créée par trois éminents Américains en 1976 : James G. Lowenstein, James Chace et Nicholas Wahl. Les deux premiers étaient membres du très influent CFR (Council on Foreign Relations) où s’élabore la politique étrangère américaine tandis que le troisième était professeur de science politique. Ces représentants américains se sont appuyés sur des Français occupant de hautes fonctions.

Ainsi, on retrouve un des fondateurs de la revue Le Point, Olivier Chevrillon ; le président de Péchiney, Pierre Jouven ; le futur représentant du comité exécutif de EADS, Jean-Louis Gergorin qui travaillait au ministère des Affaires étrangères ; le futur président de l’Institut français des relations internationales (IFRI), Thierry de Montbrial…

Le lancement officiel de la FAF eut lieu grâce à la proposition du président Giscard d’Estaing, lors d’un repas à l’ambassade de France à Washington le 18 mai 1976, en présence du président des Etats-Unis, Gerald Ford et du secrétaire d’Etat, Henry Kissinger. Le but recherché, comme le rappellent les textes officiels, est le suivant : « L’objectif de la Fondation franco-américaine est de renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique. » Cette formulation atlantiste recèle, bien évidemment, beaucoup de choses.

D. — Qu’y fait-on ?

P. H. — De multiples rencontres ont lieu entre représentants français et américains afin de discuter de sujets comme la défense, la politique, le journalisme, le syndicalisme … Dans le cas de ce dernier, le syndicaliste américain et président de l’AFL-CIO, John Sweeney, a participé à ces rencontres sous l’égide de la FAF comme le souligne le rapport French-American Foudation 2003 – 2004. En fait, il s’agit de « lisser » les points de vue afin d’aboutir à un consensus favorable au partenariat transatlantique. Toutes ces rencontres officielles et officieuses permettent de créer une communion de pensée parmi les acteurs de la FAF appartenant à des secteurs variés.

D. — Que répondez-vous à ceux qui disent que la FAF n’est rien d’autre qu’un club cultivant l’amitié entre les peuples américain et français ?

P. H. — Il va de soi qu’évoquer le principe d’un « club cultivant l’amitié entre les peuples américain et français » est une farce. D’abord, l’amitié n’existe pas entre les Etats. En revanche, on peut assister à des élans d’amitié entre certains peuples. Cependant, restons prudent. En effet, en raison des rivalités économiques et, parfois, militaires, ces liens d’amitié peuvent vite disparaître. Ensuite, à la lecture des noms composant le groupe des généreux donateurs et dirigeants, on peut se dire que des raisons bien matérielles et idéologiques doivent agiter les esprits de la FAF. En effet sans tous les nommer, on y trouve Franck Carlucci du groupe Carlyle ; David Rockfeller, ancien président du Council on Foreign Relations et fondateur de la Trilatérale ; Ernest-Antoine Sellière, ancien président du patronat français et européen ou encore un des anciens présidents de la FAF, John Negroponte, ancien ambassadeur à Bagdad. A ce niveau, la philanthropie n’existe pas.

D. — Comment entre-t-on à la FAF et qui en fait partie ?

P. H. — La French-American Foundation se subdivise en deux branches : New York et Paris. Dans les deux cas, l’objectif de la FAF est d’intégrer des personnes appartenant à l’élite politique, économique, militaire et journalistique afin de véritablement quadriller le terrain. Pendant de nombreuses années, c’est le professeur de science politique et membre du CFR, Ezra Suleiman, qui fut le seul habilité à accepter les recrues françaises de la FAF désignées par le terme de Young Leaders. Comme le rappelle avec netteté le programme de sélection : « Depuis son lancement en 1981, le programme des Young Leaders aspire à sélectionner chaque année les candidats français susceptibles d’occuper des postes à haute responsabilité. Une démarche identique est adoptée aux Etats-Unis. » Les textes officiels précisent que la sélection s’opère en trois phases :

La première phase consiste à pré-sélectionner des candidats. Celle-ci se fait par l’intermédiaire du réseau de la French-American Foundation, par d’anciens Young Leaders ou d’actuels membres du Conseil de surveillance. Récemment, un effort a été entrepris pour diversifier socialement et professionnellement les candidats, notamment par le repérage dans la presse des profils prometteurs.

La deuxième phase consiste à recueillir formellement les candidatures. Les dossiers ainsi constitués contiennent la biographie du candidat et une lettre de recommandation. Des entretiens de motivation sont organisés.

La dernière phase de la procédure est la sélection finale des candidats. Après avoir reçu le dossier de chaque candidat, le Comité de sélection se réunit. Ce Comité comprend environ dix membres dont la majorité sont des anciens Young Leaders. Les candidats ayant obtenu le plus de voix sont sélectionnés.

Comme on peut le constater, n’entre pas qui veut à la FAF. Les gagnants sélectionnés sont véritablement « la crème de la crème » parce que tout simplement, il faut véritablement montrer patte blanche. Par conséquent, les noms américains et français, membres des Young Leaders, sont véritablement une élite dont l’objectif officiel est de « renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique ». Côté américain, nous pouvons relever le président Bill Clinton ; sa femme, Hillary Clinton ; l’ex-patron de l’OTAN en Europe, le général Wesley Clark… La liste est longue. Dans le cas des Young Leaders français, nous trouvons de nombreux journalistes comme Christine Ockrent, Jean-Marie Colombani (Le Monde), Emmanuel Chain, Jérôme Clément (président d’ARTE) ; mais aussi de nombreux députés socialistes, François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg ; et de l’UMP, Alain Juppé, Yves Censi, Valérie Pécresse, Philippe Auberger, Jacques Toubon, Eric Raoult ou encore Nicolas Dupont-Aignan [2]…

D. — On trouve dans la liste des Young Leaders beaucoup de partisans du néolibéralisme et des atlantistes déclarés. Mais comment expliquez-vous la présence de personnalités comme Arnaud Montebourg, François Hollande ou Nicolas Dupont-Aignan ?

P. H. — La grande force de la FAF est d’accueillir en son sein les représentants politiques issus des grands courants qui officiellement s’opposent : le socialisme et ce que l’on appelle abusivement la droite, l’UMP. En fait, la classe politique française s’est ralliée depuis longtemps au dogme du mondialisme anarcho-capitaliste. Cependant, il est utile pour le système de maintenir une opposition artificielle alors qu’en fait, nous vivons dans le régime du parti unique. En jouant l’alternance droite-gauche, on fait croire au peuple qu’il y a une autre politique possible. En fait, ces dirigeants politiques UMPS mènent le pays vers la même direction : l’intégration à un bloc euro-atlantique, prélude à l’Etat mondial. Le cas de Nicolas Dupont-Aignan est intéressant. Officiellement, ce monsieur défend avec passion la souveraineté française mâtinée de gaullisme. En fait, c’est un leurre. Son appartenance à la FAF, depuis 2001, le prouve. Je rappelle que si NDA a été accepté au sein de la French-American Foundation, cela signifie qu’il a dû présenter obligatoirement des gages prouvant sa bonne foi. On ne trompe pas facilement les élites mondialistes de la FAF. Ce politicien est utile au système parce qu’il est un dérivatif.

En effet, il doit donner l’illusion qu’il défend un idéal classique de défense de la souveraineté nationale donnant l’espoir qu’une chance existe, qu’une échappatoire est possible. Ainsi, il pourra canaliser un courant de Français mécontents du système politique classique en leur faisant miroiter des possibilités d’un meilleur lendemain à condition de se battre, d’y croire, de s’engager avec passion, blablablablabla … Comme le disait Racine,« J’embrasse mon adversaire pour mieux l’étouffer. » Dans le cas de NDA, il s’agit de contrôler un mouvement du peuple en faveur de la cause nationale pour ensuite arrondir les angles, empêcher que les vrais patriotes puissent diffuser de véritables informations sur les origines de l’européisme et du mondialisme.

Quand on ne peut pas arrêter une tendance, en particulier la rébellion de nombreux Français en faveur du retour à la souveraineté, il est préférable d’accompagner le mouvement pour l’étouffer par la suite. C’est la mission de NDA. Ce dernier ne doit pas jouer la comédie de l’homme qui n’est pas au courant des objectifs de la French-American Foundation compte tenu des conditions de sélection pour y adhérer. Quant on fait partie de la FAF dont le but ultime est de réaliser un bloc euro-atlantique complet, on ne peut pas en même temps être gaulliste et se présenter comme un ardent défenseur d’une France souveraine. Dans le cadre de la course à la présidentielle pour 2007, NDA a mobilisé des espoirs pour récolter cinq cents signatures. Comme par hasard, l’affaire a échoué au grand dam des Français fidèles à la cause gaulliste. N’est-ce pas là un bon exemple de stérilisation des bonnes énergies ?

D. — Pensez-vous que la direction d’un des plus grand parti de France puisse appartenir à la FAF ?

P. H. — C’est le cas de François Hollande, le patron du PS. Il suffit aussi de voir la longue liste des politiques membres du Parti socialiste et de l’UMP appartenant à la FAF. Peu importe l’équipe au pouvoir, la FAF aura ses hommes et ses femmes au pouvoir en France au service de l’Atlantisme. Il ne faut pas oublier aussi la présence de nombreux membres de la FAF au sein des grandes entreprises et du milieu journalistique. D’une certaine manière, tout est verrouillé.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12560

Re: Le totalitarisme marchand

Message par loli83 le Dim 12 Oct - 11:36

hé bé ! Shocked
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3409
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le totalitarisme marchand

Message par geveil le Dim 12 Oct - 16:37

lola83 a écrit:hé bé ! Shocked
Je dirais même plus " hé bé !"


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Dim 12 Oct - 16:44

Euh, avant que la remarque n'arrive, je précise que si cet article d'hillard me semble intéressant concernant le "young leaders", je ne partage pas la plupart de ses thèses...!
(illuminati, francs maçons, etc..)


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6838
Localisation : Dijon

Re: Le totalitarisme marchand

Message par gaston21 le Dim 12 Oct - 17:23

Ahurissant! A voir les noms des adhérents cités, on comprend mieux la sinuosité de leur politique et leur cynisme. Pour être un bon politique, il faut surtout être un menteur! Les comploteurs ont souvent raison!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Lun 27 Oct - 18:20

Incroyable comme c'est d actualité dans nos sociétés !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 27 Oct - 18:24

EXCELLENT
Travailleurs de tous les pays unissez vous, vous n'avez qu'un seul ennemi, le capital a-t-il ajouté par la suite.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Lun 27 Oct - 18:52

je ne vois pas ce qu'il y a d’Intéressant dans l'article de PH. un torchon complotiste de plus.

J'aurais dis comme lola et geveil : hébé ! Je ne suis pas sur que mon hébé aie le même sens.... mais comme ils ne précisent pas. Sauf Gaston qui a ouvertement plongé. comme d'hab. PAs sceptique pour un sous.

Quand à Jaurès il a écrit cela en 1894, surement pendant sa période colonialiste il devait penser que les pays pauvres devaient resté pauvres afin de continuer à subir la domination française. Enfin c'est une autre époque.

"Allez hop ! dehors tous les immigrés ! pas de travailleur pauvre en France ! retourner mourir de faim au mali .. et plus vite que ca sinon c'est le peleton d'exécution"
Voila pour moi ce que serait ce discrous appliqué au XXI° siecle.

Déjà qu'au XIX° siecle les travailleurs français étaient bien pauvre (relire zola) alors on imagine un pauvre immigré ce que cela devait être.

Quoi Jaures, raciste xénophobe et anti-sémite.... ? chut ne touchons pas à l'icone.



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 27 Oct - 19:12

C'est vrai que les partis libéraux en 14, quand Jaurès a été assassiné, votaient la guerre, au nom de leurs intérets coloniaux!
Un peu de tenu stp! Jaurès n'est pas une icone, mais si il a été éliminé c'est qu'il y avait une raison!
Ca nous a valu des millions de morts, la dette de l'allemagne et 39/45! une paille les libéraux sous Jaurès!
Mais tu dois lire ce genre de littérature Troubaa:
http://www.gauchopedia.fr/wiki/Jean_Jaur%C3%A8s
Je peux aussi te citer ripostelaique à ce sujet! Bah oui on est laique, mais pas trop, comme dit DD pour certains les religions ça sert leurs intérets!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3409
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le totalitarisme marchand

Message par geveil le Lun 27 Oct - 21:12

A propos du totalitarisme marchand, j'aimerais qu'on revienne à " Une société sans argent". J'étais ce week-end à un forum sur la désargence et dispose de quelques arguments supplémentaires.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Jeu 30 Oct - 9:09

Dans l'esprit du fil :



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Jeu 10 Nov - 9:34

Croyez-vous vraiment que le mondialisme, le chômage de masse, les délocalisations et ce système-là sont dans l’intérêt des peuples ? Bien sûr que non !
si si, troubaa Laughing y croit encore, et madelin aussi probablement et quelques autres qui tirent des miettes substantielles du gateau dont sont exclus les autres, d ou leur intéret a le défendre... !





« Trump élu, Brexit, le protectionnisme impossible devient une réalité ! » L’édito de Charles SANNAT


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Le protectionnisme est impossible ! Voyons ! Vous voulez quoi ? Devenir comme la Corée du Nord ? Hahahahahaha, vous êtes un fasciste, un europhobe, vous êtes contre le prôôôgrèèèès, un raciste opposé à la diversité heureuse et enrichissante, vous nous rappelez les heures les plus sombres de notre histoire blablablablabla…

Sauf que nos élites, nos mamamouchis, qui sont des traîtres aux nations qu’ils dirigent sont tous en train de se faire balayer par le ras-le-bol généralisé des peuples des politiques menées depuis des années contre leurs intérets et contre d’ailleurs leurs propres votes !

Croyez-vous que le peuple français a voté pour cette Europe-là ? Non, il l’a refusée, mais Sarko l’a fait quand même et tous les autres !

Croyez-vous que les Français ont voté Hollande pour avoir la loi Travail dite El Khomri ?

Croyez-vous que les Français veulent moins de droits sociaux, moins de protection, etc. ?

Évidemment non !

Les Français sont gentils, mais vous croyez vraiment les boniments des « leaders d’opinion », suppôts du totalitarisme marchand et des grandes multinationales qui se servent de l’immigration comme d’un outil pour avoir une main-d’œuvre corvéable à merci et des salaires moins onéreux ? Non, l’immigration – et la diversité – n’est plus heureuse depuis longtemps !

Elle n’est plus heureuse ni pour les « déjà-là » ni pour les « tout-juste-arrivés » ! C’est un enfer pour tous…

Croyez-vous vraiment que le mondialisme, le chômage de masse, les délocalisations et ce système-là sont dans l’intérêt des peuples ? Bien sûr que non !

Nous sommes, depuis début 2000, dans un capitalisme de vol, de rapine, de violence qui génère des guerres terribles que NOUS menons contre d’autres peuples pour voler leurs ressources et sauvegarder les bénéfices de grandes entreprises contre les peuples de toute la planète !

L’ennemi ce n’est pas Trump, ni Poutine, mais le totalitarisme marchand !

Alors je le dis, à tous nos gentils concitoyens, hélas, totalement lobotomisés par une propagande au raffinement jamais atteint, l’ennemi ce n’est pas Trump, encore moins Poutine, il ne faut pas avoir peur du Brexit. L’ennemi c’est justement le totalitarisme marchand, l’ennemi c’est toute une élite vendue aux intérêts des multinationales qui corrompent la classe politique et dirigeante mondiale.

Alors oui, l’élection de Trump, la victoire du Brexit, et sans doute demain le rejet par les Italiens lors d’un référendum d’une nouvelle réforme sont une excellente nouvelle, celle du vent de l’histoire qui souffle, du refus des peuples de poursuivre cette politique terrifiante qui mène le monde à l’abîme.

Sarkozy a fait la guerre à la Lybie pour voler le pétrole en notre nom !

Les Bush la guerre à l’Irak, à la Syrie, au Yemen, en notre nom !

Nous avons déstabilisé la Tunisie, l’Égypte, la Turquie en notre nom !

En réalité, ce sont nos grandes entreprises, notre système économique qui vont voler l’énergie, car nous menons des guerres pour l’énergie que nous refusons tout simplement de payer à ces pays au juste prix car notre système économique est basé sur une énergie abondante et peu coûteuse !!

Nous faisons n’importe quoi et nous nous étonnons des conséquences comme le terrorisme, car les gens, encore une fois, oublient que pour faire notre plein ici, nous bombardons là-bas !

Nous avons humilié et sanctionné la Russie sans raison réellement valable !

Nous sommes en réalité les méchants ! Non seulement nous n’avons pas de leçon à donner mais surtout, il est indispensable de changer ce que nous faisons et de mettre au pas ces puissances de l’argent.

Rejeter ce système est notre devoir à tous !

Lutter contre cette mondialisation, lutter contre cette pseudo-élite qui trahit les peuples, lutter et dénoncer ces grandes corporations, lutter sans relâche contre les excès de ce système financier est un devoir de citoyen, de tous les citoyens !

Depuis longtemps je suis très inquiet et pourtant, pour la première fois depuis bien longtemps, là où tous les bien-pensants voient un drame, je vois une lueur d’espoir avec le Brexit et l’élection de Trump !

L’espoir effectivement que nous mettions fin à ce système mortifère, et l’une des toutes premières déclarations de Trump a consisté à dire qu’il mettrait toujours les intérêts américains devant mais qu’il le ferait avec justice et dans le respect des autres nations avec qui il veut travailler ! Il ne parle plus d’une Amérique autoritaire, conflictuelle et hégémonique ! Trump veut parler avec Poutine là où Hillary Clinton voulait nous amener vers encore plus de tensions !

L’élection de Trump, c’est un espoir pour reprendre par la force des choses notre souveraineté et d’ailleurs les premières réactions d’Hollande, le soumis au mondialisme, sont pathétiques… Même son de cloche en Allemagne, nos mondialistes européens se retrouvent orphelins !

Nous allons découvrir que le protectionnisme est possible et qu’il est la seule voie pour sortir de la crise terrible dans laquelle nous sommes ! Sans protectionnisme, il n’y a aucun plan de relance possible.

Sans protectionnisme, il ne peut y avoir que de la déflation car les salaires vont vers le moins-disant !!

Sans protectionnisme, il ne peut pas y avoir de fiscalité car évidemment, nous avons organisé le dumping fiscal !

Sans protectionnisme, il ne peut pas y avoir de maîtrise de l’immigration qui, pour être bénéfique, doit permettre l’intégration, et l’intégration n’est possible que si le flux est maîtrisé, le reste étant de la littérature.


Nous allons découvrir, et en France aussi, que le seul chemin possible c’est de reprendre notre destin en main, de reprendre notre souveraineté.

Les Américains viennent d’envoyer valdinguer cette élite mondialiste insupportable qui depuis 20 ans ruine consciencieusement les peuples à son unique profit.

Les Américains viennent de dire qu’il y a une alternative et qu’un autre système est possible.

Les Américains viennent même de nous montrer, comme nos voisins anglais avec le Brexit, que le soleil se levait le lendemain du vote, que les marchés finalement suivaient…

« L’establishment » français peut trembler car il est fort probable qu’il soit balayé dès 2017. Quant à Alain Juppé donné grand favori, il risque, tant il incarne le « système », la « continuité », de se faire littéralement « Clintoniser ».

Trump c’est Marine le Pen !

Sauf que Trump est désormais président des États-Unis et qu’il va falloir que notre mamamouchi du palais, notre carpette élyséenne, aille ramper devant celui qu’il a insulté pendant tant de mois alors que son avis sur les élections américaines était loin d’être utile, un chef d’État n’interférant pas (au moins publiquement) dans le processus démocratique d’un pays, qui plus est allié !

Alors dire que l’élection de Trump est une bonne nouvelle, cela sera forcément faire le jeu du FN. Mais peu importe. Entendez-moi bien : vous pouvez aimer ou pas Marine le Pen et son parti, cela n’est pas l’objet de la présente analyse et ne changera rien au faits.

Dans le monde entier, les dirigeants ne veulent pas entendre la colère qui monte depuis des années, si ce n’est dans un seul pays… le Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni, au pragmatisme légendaire, est le seul pays qui a réussi sa décolonisation pas trop bêtement. Pourquoi ? Parce que les élites ont entendu.

Elles ont également entendu pour le Brexit. Et qui met en place le Brexit ? Le FN anglais ? NON ! Les conservateurs anglais « classiques » ! En clair, la classe politique prend en compte le ras-le-bol avant de voir ce que l’on appelle les « populistes » prendre le pouvoir.

Il y a donc deux façons de voir : soit les partis dits « classiques » arrêtent leurs âneries mondialistes, européistes et immigrationnistes, et elles garderont le pouvoir, soit elles continuent (ce qu’elles semblent faire même après la victoire de Trump) et alors elles seront balayées par le vent de l’Histoire.

J’énonce une évidence, pas une prise de position, ce qui n’est pas mon rôle ici dans ces colonnes. Marine le Pen gagnera les élections de 2017 parce que les autres partis refusent d’entendre la souffrance, la colère, la désespérence, mais aussi ce que disent les électeurs depuis maintenant 20 ans. Les anglo-saxons ont été les premiers à ouvrir le bal, nous allons emboîter le pas et renverser la table que cela plaise ou non à nos chiens de garde du système actuel. De la même manière que la décolonisation était inéluctable, la démondialisation l’est également et avec elle, la fin de l’Europe, de l’euro et de la déliquescence des États, seuls échelons valables de la souveraineté et de l’expression démocratique.

Le monde change, et pour la première fois, il change vers un sens qui est porteur de lueurs d’espoir, et aussi de grands dangers, ne le cachons pas. La transition vers une démondialisation sera complexe, difficile, mais elle reste indispensable.

Va-t-on réussir à le faire de façon équilibrée et intelligente ? Rien n’est écrit, rien n’est sûr.

La politique est tout et l’économie n’est que de l’intendance ! Nous avons laissé l’intendance gagner à notre détriment. Nous devons reprendre le pouvoir et mettre l’économie au service des peuples et pas l’inverse. Comme tout combat, il sera douloureux et difficile. La victoire n’est pas certaine, mais le combat, lui, doit-être mené avec courage et fierté pour façonner un autre monde.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Jeu 10 Nov - 20:45

komyo a écrit:Croyez-vous vraiment que le mondialisme, le chômage de masse, les délocalisations et ce système-là sont dans l’intérêt des peuples ? Bien sûr que non !
si si, troubaa  Laughing  y croit encore, et madelin aussi probablement et quelques autres qui tirent des miettes substantielles du gateau dont sont exclus les autres, d ou leur intéret a le défendre... !


tout dépend de quel peuple tu parles....

Evidemment il y a un transfert se richesse des pays riches vers les pays pauvres.
Tu as une stagnation de la classe moyenne dans les pays riches
et une explosion de la classe moyenne dans les pays pauvres.

Mais c'est vrai qu'analyser la globalisation en globalisant ces effets à travers le monde n'est pas permis à tout le monde.

C'est si horrible que cela qu'il y ait de moins en moins de gens qui souffrent de la faim ?
C'est si horrible que cela qu'il y ait de moins en moins d'ultra pauvre ?
C'est si horrible que cela qu'il y ait de de plus en plus de gens instruits ?
C'est si horrible que cela que l'on se soigne de mieux en mieux ?
Et ce à travers le monde sans exception ou presque ....
Avec la mondialisation pas un pays ou presque à travers le monde n'a vu son niveau de qualité vie diminué.
D'ailleurs sous la mondialisation on n'a jamais été aussi nombreux sur terre....

Fut une époque la mondialisation s'appelait colonisation ou guerre mondiale..... tu imagines le scandale on est passé de guerre mondiale de haine mondiale à coopération et entente entre les peuples et les pays..... quelle horreur pour toi !

Alors oui des gens comme toubaa, qui ont un minimum d'esprit d'analyse et qui ne crache pas comme cela suivant leur humeur et le sens du vent médiatique sur la mondialisation.

Ceci dit continue à lire Sannat.. tu es sur qu'il ne tiendra jamais ce genre d'analyse et qu'il restera niveau café du commerce.

D'ailleurs qu'a-t-il compris au programme de trump : A première vue rien.
D'ailleurs que peut on comprendre du programme de trump : A première vue rien.
Alors méfies toi de ceux qui tirent des plans sur la comète. Et attendons de voir.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Ven 11 Nov - 8:24

La bourse de Wall Street remonte, ils ont pris connaissance hier du programme de Trump, les voilà rassurés, les affaires ne risquent rien, l'Etat continueras à soutenir leurs dettes.
Un dette de 112% du PIB, pire que la France, sans compter la dette des Etats, une dette globale détenue en majorité par....la Chine maoiste.



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Ven 11 Nov - 14:40

Ton problème troubaa, c'est que tu as toujours confondu le progrès économique avec ce qui le ralentit et en accentue les effets pervers, un libéralisme débridé, qui aimerait bien pouvoir faire n'importe quoi écologiquement et transformer en esclave une grande partie de la population ne lui poserait pas vraiment de problème.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Ven 11 Nov - 18:24

Ton problème c'est que par idéologisme tu es incapable de reconnaître les faits et que tu préfères vivre dans un aveuglement terrifiant.

Aux faits tu ne sais répondre que par le fantasme.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Ven 11 Nov - 18:32

troubaa a écrit:
Aux faits tu ne sais répondre que par le fantasme.
Pas tant que la bourse de wall Street... Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Sam 12 Nov - 18:44

oui il vaut mieux dire que c'est des fantasmes, ça évite probablement les problèmes de conscience, et surtout n'allez pas le dire, ce serait une insulte... !



"Je suis inquiet, je sais que dans toutes cette Europe de la bonne société, beaucoup de patrons de l’industrie parlent sans retenue d'une guerre, qui les débarrasseraient des revendications ouvrières..." (Jean Jaurès, 1913)


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Sam 12 Nov - 21:15

Et pour ceux qui ont encore un doute, je leur conseille Cheval de Guerre de Spielberg.
La guerre est faites par des gens qui ne se connaisent pas et qui s'entretuent au profis de gens qui se connaissent et ne la font pas:
Paul Valéry surement un gauchiste communiste dirais Troubaa.
Tien je vous écrit d'une maison qui appartenait autrefois aux houillères du Nord, les Corons. Des régions sinistrées et lugubres,


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Sam 12 Nov - 23:15

la guerre 14-18 c'est à cause des patrons...

komyo dis moi quel malheur sur terre n'est pas de la faute des patrons. on devrait tous les tuer le monde irait tellement mieux !

de pire en pire. Oui je parle de fantasme de komyo. et j'ai bien raison !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Dim 13 Nov - 9:07

Si tu confond le capitalisme avec les patrons, on y peut rien.
Oui 14/18 c'est pour la finance européenne la conquête des colonies (et des marchés) et donc de la matière première  nécessaire à l'économie.
Pour l'Allemagne et la France s'était le controle de l'Alsace Lorraine, et surtout le partage d'influence (encore les marchés) des restes de l'empire ottoman.
Déjà la Crimée et ses voisins.
Mais tu va surement me dire que c'est parceque les français ils aimaient pas  les allemands, .
Tu l'a joue à la Déroulède du 21ème siècle.
Tout le monde  à compris que la guerre au moyen orient c'est la lutte des blancs/chrétiens qui luttent contre les basanés /musulman.
Naiveté ou mensonge programmé?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Dim 13 Nov - 9:47

Dédé 95 a écrit:Si tu confond le capitalisme avec les patrons, on y peut rien.
Oui 14/18 c'est pour la finance européenne la conquête des colonies (et des marchés) et donc de la matière première  nécessaire à l'économie.
Pour l'Allemagne et la France s'était le controle de l'Alsace Lorraine, et surtout le partage d'influence (encore les  marchés) des restes de l'empire ottoman.
Déjà la Crimée et ses voisins.
Mais tu va surement me dire que c'est parceque les français ils aimaient pas  les allemands, .
Tu l'a joue à la Déroulède du 21ème siècle.
Tout le monde  à compris que la guerre au moyen orient c'est la lutte des blancs/chrétiens qui luttent contre les basanés /musulman.
Naiveté ou mensonge programmé?


monarchie avant hier, ploutocratie hier et aujourd'hui ! la guerre a toujours été un bon moyen pour aller se renflouer en pillant le voisin ou en occupant sa jeunesse a autre chose que de faire la révolution chez soi.
aujourd'hui c'est pour les ressources en matière première ou énergétique, ça occupe aussi toujours  les populations sous employés.
D'ailleurs je  prédis d'ici quelques années, une augmentation des armées ou autres milices privés, qui défendrons les intérêts des minorités qui auront le capital ou le pouvoir et donnerons une activité ou un moyen de ne pas crever de faim a tous les traînes misères qui auront été créés du fait de la raréfaction du travail et in finé des ressources.  
Mais gouverner c'est prévoir parait il. Pour l'instant, c'est détruit l'environnement et le corps social... ensuite il sera toujours temps d'installer une dictature sous le déguisement habituel du libéralisme !  



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Dim 13 Nov - 13:04

Dédé 95 a écrit:Si tu confond le capitalisme avec les patrons, on y peut rien.
si avec un peu d'instruction tu saurais qu'il ne peut y avoir de capitalisme sans patron.

Oui 14/18 c'est pour la finance européenne la conquête des colonies (et des marchés) et donc de la matière première  nécessaire à l'économie.
ha récrire l'histoire est d'une facilité déconcertante pour certains..
Cela me laisse sans voix.
Je ne vais surement pas me fatiguer pour de telles grossièretés.

14/8 c'etait tellement pour le bien du capitalisme que cette guerre a ruiné les économies européennes.

De toutes les manières vous resterez dans vos fantasmes. Alors restez y !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Dim 13 Nov - 14:02

si avec un peu d'instruction tu saurais qu'il ne peut y avoir de capitalisme sans patron.
Donc un balayeur des rues (image) qui possède des actions, n'est pas un capitaliste ?
Par ailleurs ceux qui ont inventé le capitalisme n'étaient pas des patrons.
Si ? Ah!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Dim 13 Nov - 15:40

[quote="Dédé 95"]
si avec un peu d'instruction tu saurais qu'il ne peut y avoir de capitalisme sans patron.
Donc un balayeur des rues (image) qui possède des actions, n'est pas un capitaliste ?/quote]
Si et l'entreprise dont il possède des actions a un patron.


Par ailleurs ceux qui ont inventé le capitalisme n'étaient pas des patrons.
Si ? Ah!
personne n'a vraiment inventé le capitalisme. Le capitalisme s'est imposé au fur et à mesure de l'évolution de nos sociétés.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Dim 13 Nov - 19:26

[quote="Dédé 95"]
Donc un balayeur des rues (image) qui possède des actions, n'est pas un capitaliste ?/quote]
troubaa a écrit:Si et l'entreprise dont il possède des actions a un patron.

L'entreprise oui, mais lui, il est obligatoire d'avoir un patron pour qu'une entreprises sois de type capitaliste?
Tu ne confond pas hiérarchie de fonction (le patron au sommet) et système capitaliste, le propriétaire de l'entreprise ?
Moi je suis patron, et pourtant je suis loin d'être un capitaliste.

copains
Et bien tu fais du marxisme sans le savoir,  à la différence que toi tu considères que le capitalisme est une fin en soi, comme les aristocrates du 18ème siècle croyaient que la propriété des échoppes et des petites entreprises artisanales et donc tu travail étaient de droit divin donc appartenant à l'aristocratie.
Pour moi le capitalisme montre qu'il a fait son temps (du libéralisme à l'impérialisme), et qu'il est temps que s'impose un autre système, vu où nous mènent ses contradictions.
Tu sais le capitalisme en économie est TRES récent. Relativement bien sur. les bourses et les actions de propriétés n'existaient pratiquement pas
il y a seulement 400 ans.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Lun 14 Nov - 0:18

Le capitalisme n'est pas une fin mais un moyen tu n'as toujours pas compris !

Le capitalisme a fiat son temps : Il domine le monde
LE communisme oui à quasiment disparu.




_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 14 Nov - 9:17

troubaa a écrit:Le capitalisme n'est pas une fin mais un moyen tu n'as toujours pas compris !

Le capitalisme a fiat son temps : Il domine le monde
LE communisme oui à quasiment disparu.


J'ai dit "une fin en soi" pas une fin, par ailleurs ça ne contredit pas le fait que ce soit un moyen, toi et le Français.... Siffle
C'est un moyen économique qui arrive à son terme!
Tu préfères ?
J'attend toujours que tu me dise où le communisme à disparu, tu te défiles ou tu parles sans savoir ?
Maintenant tu parles de quasiment Clown
Aller, un effort de vérité, je sais tu prend tes désirs pour des réalités, ça prouverais que le système socialiste en économie ne débouche pas sur le communisme, seulement voilà, ce communisme n'a jamais existé et tu sais pourquoi, mais tu refuse de l'admettre....et pour cause!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Lun 14 Nov - 11:36

où le communisme a disparu ? Partout où il a été essayé de l'appliquer.

Tu veux la liste des pays qui se sont déclarés communistes et dont le pays et l'économie s'est effondré où qu'ils ont vite fait bien fait arrêter un tel système ? T'es sérieux là ?

Je sais bien que pour toi tu es le seul détenteur de la véritable doctrine communiste et que tous les autres qui se sont revendiqués du communisme pour toi ne l'était pas... Toi en toute humilité tu décernes les diplômes de vrai ou de faux communistes.
Pour toi quand le communisme échoue c'est que ce n’était pas du communisme. Facile ! Vraiment c'est faible. Tu crois convaincre quelqu'un avec un tel raisonnement.

Mais je vais te dire pourquoi le communisme tel que tu le conçois n'a jamais été appliqué : Haut Parleur Parce que personne n'y est arrivé !

D'échec en échec
De ruine en ruine
De misère en misère

Le communisme tel que tu le conçois est un mythe un conte un mirage qui se fracasse sur le mur de la réalité.

Pour ne pas le comprendre il faut être aveugle.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 14 Nov - 13:09

Oui comme chacun sait, suivant ta définition l'U.R.Socialiste Soviétique se déclarait communiste, comme la Chine R. Populaire de Chine, une économie communiste.
Tu vois tu le reconnais enfin.
Mais je vais te dire pourquoi le communisme tel que tu le conçois n'a jamais été appliqué : Haut Parleur Parce que personne n'y est arrivé !
NON pas tel que je le conçois, tel qu'il est écrit! Tel qu'il conçu comme un but, et non une doctrine.
En effet personne n'y ait arrivé, car pour que le communisme existe, il faudrait déjà être dans une société socialiste, ce qui n'est pas le cas.
Si tu veux parler de ce sujet avec moi Troubaa je te suggères de faire une petite lecture des œuvres de Engels, Lénine, Rosa Luxembourg (*)
Et le peu d'expériences sur une société socialiste ayant comme but le communisme ont été noyées dans le sang par tes prédécesseurs, les Thiers etc...mais aussi les Staline et Mao.
Du reste ce Staline (que tu appelles communiste) sablait le champagne avec Churchill (qui ne passe pas pour un socialiste) à Yalta!
Qui se ressemble ....s'assemble.
Mais les morts de la commune, eux tu crache dessus ?
Eux qui avaient créés (sans expérience) une société humaniste, eux, alors que les libéraux étaient contre, donnaient le droit de vote aux femmes, 80 ans avant que les démocrates libéraux l'autorisent en 1946!
Eux qui, je cite:
• la remise générale aux locataires des termes d’octobre 1870, janvier et avril 1871, mesure qui n’était pas inédite, mais au moins vitale pour le peuple de Paris dont 90 % des habitants étaient locataires ;
On en est ou de ces petites crapules qui louent des immeubles à prix d'or, (demande à Dan ses tarifs (en MP SVP))

• la réquisition des logements vacants au profit des Parisiens victimes des bombardements versaillais ;
Et que dire aujourd'hui, 150 ans après de cette atteinte a la sacro sainte propriété privée ? Moi j'aurais honte de posséder des logement et de ne pas en faire profiter mes concitoyens. Pas Toi ?

• le dégagement gratuit des objets d’une valeur inférieure à 20 francs, gagés au Mont-de-Piété, mesure là encore non inédite mais vitale pour nombre de Parisiens quand on sait qu’il y avait en 1871 un million huit cent mille objets gagés !
Et aujourd'hui on en est où ?

Oui je pourrais t'en mettre une liste de tout ce qu'un système communiste pourrait faire si des "versaillais" n'organisaient pas la contre révolution dont tu retire une certaine satisfaction .

Je suis fière d'être un défenseur des communards, toi tu semble fière d'être un "enfant" de Thiers le massacreur!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Lun 14 Nov - 14:47

La commune communiste (l'héritage des sans culottes !) et les Versaillais-royalistes des libéraux... on aura tout lu ! tu ne sais plus quoi inventer.

Donc soit c'est de la faute des autres 
Soit c'était pas des vrais communistes (Mao appréciera)
Soit c'était pas le bon environnement

Soi soit soit, bah oui mais cela ne marche pas. Ca capote. pour de multiples raisons mais ça capote toujours... et ca fini toujours mal pour le peuple.

Je retiens cette phrase qui nous mettra d'accord :


En effet personne n'y ait arrivé, car pour que le communisme existe, il faudrait déjà être dans une société socialiste, ce qui n'est pas le cas.

Il y a toujours une raison qui rend le communisme inapplicable....


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Lun 14 Nov - 14:54

dans la mesure ou je partage entièrement ces analyses, je relaye ! ^^

http://www.insolentiae.com/ceci-est-le-jour-de-notre-independance-comprendre-trump-et-ce-qui-va-arriver-ledito-de-charles-sannat/

Spoiler:
Le problème des informations en France, et dans bien d’autres pays d’ailleurs, c’est qu’elles sont partielles et partiales.

Dire que vous avez été endoctrinés, manipulés, trompés massivement sur la campagne électorale US est une évidence. Vous avez été trompés – je n’oserai pas le « trumpés » – jusque dans les sondages.

Le problème c’est qu’oser dire cela il y a encore quelques jours suffisait à vous faire directement embastiller pour politiquement incorrect – je rappelle qu’il était impossible et impensable de dire du bien non pas de Trump, dont on se fiche bien comme d’une guigne, mais de ce qu’il dit.

Et que dit-il ? Si vous croyez Libé, Le Monde, Le Figaro même et l’ensemble des médias : que les femmes doivent retourner derrière les fourneaux, raison pour laquelle 48 % des femmes ont voté pour lui. Il dit que l’on doit virer tous les Mexicains parce que ce sont des violeurs… Et malgré ça, 38 % des Mexicains, qui sont sans doute en plus d’être des violeurs plus stupides que les femmes, ont voté pour Trump.

Alors je sais, les Américains sont des bourrins très bêtes à l’intelligence de moineau et de poisson rouge. Du coup, forcément, ils ont voté pour le rouquin… Faut bien trouver une raison. À moins qu’ils n’aient voté pour Trump pour autre chose… Mais alors quoi ?

Alors quoi? La preuve est ici… Ce texte est vrai. Ce discours est vrai.
http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/11/vent-de-iberte.html



Le Monde, Le Figaro, ou Libé parlent-ils de ce discours (et de tous les autres?) Non. Trump est un monstre. Comme tous ceux qui dénoncent le totalitarisme marchand, il est un raciste. Un fasciste. Un xénophobe. Un sexiste. Et tous les benêts manipulés aboient avec le troupeau et hurlent avec la meute.

« Pardonnez-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font »… mais on va leur expliquer quand même! Les résistants et les collabos ne sont plus les mêmes qu’hier, pourtant le combat est le même, et c’est un combat à mort.

Ceci est le jour de notre indépendance !

N’imaginez pas que je sois en train de tresser des lauriers à Trump, qui est et restera le président des États-Unis et pas du reste du monde ! Peut-être qu’il ressortira de sa présidence le meilleur, ou le pire, je ne suis pas devin.

Ce que je sais en revanche c’est ce qu’il a dit. Et ce qu’il a dit n’a jamais été traduit en français ni rapporté par les médias.

Or ce qu’il dit c’est qu’il faut en finir avec la mondialisation qui appauvrit et qui n’enrichit plus personne.

Qu’il faut en finir avec l’immigration y compris syrienne mais que l’on est généreux et humain et qu’on ne laissera personne mourir, mais on les protégera chez eux ! Pas aux USA !!

Qu’il faut en finir avec la corruption massive.

Qu’il faut en finir avec la trahison d’une caste corrompue qui a oublié de servir le peuple pour se servir soi-même.

Qu’il faut faire revenir les usines aux États-Unis.

Qu’il faut évidemment refuser les traités de libre-échange !

Bref, où que vous regardiez, Trump n’est pas un monstre, il est l’antisystème. Il pointe le doigt sur tout ce qui ne va pas mais que l’on n’a pas le droit de désigner sans être, au mieux, ostracisé et ignoré.

Ce système, qui a soumis les démocraties, dompté les peuples, corrompu les élites, je l’appelle « le totalitarisme marchand » comme vous le savez. Ce totalitarisme marchand ne connaît ni couleur, ni religion, ni nationalité. Il est la conjonction d’intérêts privés financiers et monumentaux incarnés à travers les grandes multinationales dont le seul objet est le profit maximum même au détriment de l’intérêt général.

Ces multinationales sont industrielles, financières ou de presse. Peu importe.

Elles ont confisqué le pouvoir aux peuples.

Le peuple américain est aussi perdant que le peuple français, anglais, espagnol ou italien, sans même parler des peuples du Moyen-Orient ou du Maghreb pour qui la vie devient vraiment difficile.

Les peuples de la planète n’ont jamais été aussi peu ennemis les uns des autres en réalité. Simplement, nous nous sommes laissé confisquer notre souveraineté. Notre droit de décider de nos avenirs, de notre économie, de nos modèles nationaux et aussi de la paix ou de la guerre.

Ceci est le jour de notre independence !

Voilà ce que déclare depuis des jours Trump ! C’est un combat pour que le peuple, « We, the people » comme il est dit dans la Constitution américaine, reprenne en main ses propres destinées volées par une aristocratie et un « establishment », une élite qui roule pour protéger le « totalitarisme marchand ».

Les Américains ne sont pas aussi stupides qu’il n’y paraît. Ils ont bien vu le chômage monter, la paupérisation se faire, la disparition de leurs usines comme de leurs classes moyennes, le nivellement par le bas, l’invasion migratoire qui, sous des atours de générosité, ne sert en réalité que le système marchand en exerçant une pression terrible à la baisse des salaires.

Ils ont vu tout cela. Et ils ont voté Trump car le système, dans sa totalité, protégeait Clinton qui protégeait le système.

Il va se passer la même chose et le même combat dans tous les pays du monde, sauf que l’élection de Trump va rebattre profondément les cartes et les conséquences économiques sont phénoménales.

Ce n’est pas qu’une expression. C’est une véritable déclaration de guerre au système.

Une économie moins mondialisée, c’est nettement moins de profits !

Nettement moins de profits pour les grandes multinationales, celles qui produisent là-bas pour pas cher en nous revendant très cher ici.

Mais c’est plus de bénéfices pour d’autres et d’ailleurs la Bourse, qui est sans idéologie, l’a très bien compris en allant de records en records depuis l’élection de Trump. Pourquoi, alors que l’on nous avait prédit le chaos ?

Parce que Trump n’est pas un communiste ! C’est un milliardaire ! Il n’est ni contre la richesse, ni contre le business. Bien au contraire. En revanche, il est contre la corruption et le totalitarisme marchand. Cela laisse à la Bourse de quoi trouver les bonnes valeurs à jouer et celles à vendre !!

Les conséquences économiques de la politique de Trump vont se faire sentir jusqu’en Europe et évidemment en France. Elle sera à l’opposé de tout ce que nous avons fait, expliqué aux gens et vendu à notre population !

Le protectionnisme, le repli sur soi, le retour des frontières et de la souveraineté vont devenir les nouvelles valeurs comme en Angleterre et maintenant aux USA comme le libéralisme est venu de ces deux pays au début des années 80.

Nos mamamouchis vont être balayés très probablement et le système, dans une tentative pour se maintenir, deviendra comme aux USA totalement outrancier avec ses opposants.

Je ne vous demande pas de me croire. Je vous propose de visionner deux vidéos de discours de Trump. C’est en anglais. Ce n’est pas traduit, car ici personne ne traduit les discours de Trump. On l’insulte et on vous manipule. Mais si vous l’écoutez, à défaut d’être d’accord avec lui vous ne pourrez que convenir du fait que vous pourrez comprendre pourquoi cet homme – qui vient de refuser son salaire de président US parce qu’il est suffisamment riche et un salop de milliardaire, alors qu’Hollande, le bon socialiste, lui se gave de sa solde présidentielle après avoir critiqué Sarkozy qui s’était augmenté, en nous expliquant qu’il ne pouvait pas juridiquement se « diminuer » – a été élu président des États-Unis d’Amérique.

Si vous faites cet effort, vous comprendrez aussi à quel point on vous a menti et pris pour des imbéciles, des ploucs à la Sarkozy ou des sans-dents à la Hollande.

Le monde change et comme toute période de changement, les événements s’accélèrent et peuvent être brutaux. Redoutables même.

Enfin, et je vais terminer sur une note plus sombre, il est possible également que l’élection de Trump serve d’une certaine manière de paravent à un nouvel épisode de crise économique aiguë et c’est sans doute la façon la plus intelligente qu’aurait ce système pourri jusqu’à la moelle d’utiliser cette défaite historique.

Utiliser Trump comme bouc émissaire serait bien plus avantageux que de l’empêcher de diriger.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 14 Nov - 16:09

La commune communiste (l'héritage des sans culottes !) et les Versaillais-royalistes des libéraux... on aura tout lu !

Un peu d'histoire de France Troubaa ? Car je vois que tu ne sais pas ce qu'on appelle La Commune!
https://www.herodote.net/18_mars_1871-evenement-18710318.php

Les versaillais n'étaient pas royalistes mais Républicains et Thiers était un Libéral, regarde ce qu'était ce brave Républicain, ministre des finances:
https://www.herodote.net/Adolphe_Thiers_1797_1877_-synthese-210.php
Un grand pourfendeur des Canuts de Lyon...entre autre.

Quand aux sans culottes, c'étaient des socialistes, ceux que tu pourfend, car avoue que tu en as peur, des fois que ça recommence.
Haut Parleur Marine au secours ils reviennent. Very Happy
...une fois de plus!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Lun 14 Nov - 16:28


Ce replis sur soit sur fond de populisme sent très mauvais mais je pense que comme il conduit à une impasse inhumaine débouchera rapidement sr des mesurettes ayant peu d'effet.

Car dans un premier temps se sont les plus pauvres terriens qui vont payer le prix fort, les pays riches voulant rester entre eux et profiter entre eux de leur richesse. N'oublions pas qu'à l'échelle de la planète une délocalisation est un transfert de richesse, mieux un transfert des moyens de production de la richesse. Un transfert de savoir faire, un transfert technique et un transfert d'enrichissement des plus riches vers les plus pauvres.

Evidemment si tout s’arrête l’ouvrière du Bangladesh ne travaillera plus à faire des chemises pour le blanc occidental. Elle ne travaillera plus. Retournera dans l'hyper pauvreté, n'aura plus les moyens d'envoyer ses enfants à l'école. Par contre les américains eux pourront ouvrir des usines de filatures pour y envoyer leurs enfants. Ils pourront aussi envoyer leurs enfants dans des usines de sidérurgie frapper le métal en fusion. Super non ?

Pas sur que cela soit le souhait du peuple. Et à mon avis la limite du populo-protectionnisme se trouve là : un terrible appauvrissement des plus pauvres et une impossibilité de produire ce qu'ils produisaient. Qui a envie que son fils frappe de l'acier en fusion toute sa vie ? Qui a envie que sa fille couse des chemises toute sa vie ?

Alors oui ce populo-protectionnisme va mettre un peu de sable dans les rouages de la mondialisation, qu'il y aura des mesures symbolique mais que cela n'ira pas plus loin. Pas sur que le peuple ait envie de voir à la télévision  l’ouvrière du Bangladesh crever de faim pour que sa fille puisse coudre des chemises toute sa vie...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Lun 14 Nov - 16:51

Ah la vie au Bengla Desh s'améliore pour les gamines? Au profit de qui?
http://www.novethic.fr/empreinte-sociale/conditions-de-travail/isr-rse/bangladesh-les-ouvriers-du-textile-obtiennent-un-salaire-minimum-141785.html

Qui a envie que son fils frappe de l'acier en fusion toute sa vie ? Qui a envie que sa fille couse des chemises toute sa vie ?
MOI.
Pourquoi pas ? C'est une honte d'être un ouvrier ou une ouvrière!
Moi je serais plutôt fière d'avoir un fils métallurgiste plutôt que comptable à Pole Emploi.
Quel esprit bourgeois digne du 19ème siècle, développé dans les salons huppés.
Mon fils un ouvrier ? Pouahh, laissons cela aux pauvres, j'ai connu Troubaa cette conception, de la part de ma marraine et mon parrain, un banquier (réel  Very Happy ).
Dédé il ne faut pas suivre un apprentissage, si tu veux réussir dans la vie! (sic)
Déjà rebelle j'ai été ouvrier et fière de l'être.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Mar 15 Nov - 10:40

Il n'y a aucune honte a être ouvrier mais cela n'est pas pour autant que je reve que mon fils le devienne ! (quel rapport d’ailleurs - comme il n'y a aucune honte à être diplomé de paris dauphine.. aurais tu accepté que ton fils le soit ? tu vas mentir en me répondant alors ne réponds pas..ne te ridiculises pas une fois de plus.)

si un de mes enfants devenait ouvrier, je n'aurais pas honte de lui mais de moi ! Honte de ne pas avoir réussi à lui offrir de meilleur condition de vie , un meilleur avenir !
Si pour toi l'ambition ultime pour tes enfants c'est de devenir ouvrirer ce n'est pas mon cas


Moi je n'ai pas de résidence secondaire parce que je savais que je devais assurer financièrement pour mes enfants et que les 2 étaient incompatible. Toi tu n'as pas vendu ta résidence secondaire corse pour assurer à ton fils de longues études. Tu vois nous n'avons pas les mêmes valeurs humaines !

Et maintenant tu souhaites que ton enfant fasse un des métiers les plus durs physiquement qu'il soit ?
Tu souhaites que ton enfant ait le corps brisé à 45 ans ?
tu souhaites que ton enfant frappe de l'acier en fusion !
Mon pauvre...

Tout cela parce que tu penses que plus il y aura plus d'ouvrier plus tu auras plus de militants pour ta cause idéologique.
Tu devrais avoir honte.
toute ton idéologie transpire dans tes propos. aucun sentiment humain !
Ton petit nombril de militant prêt à sacrifier tes enfants pour la cause.
Minable !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6053
Localisation : France

Re: Le totalitarisme marchand

Message par komyo le Mar 15 Nov - 10:59

troubaa a écrit:

Ce replis sur soit sur fond de populisme sent très mauvais mais je pense que comme il conduit à une impasse inhumaine débouchera rapidement sr des mesurettes ayant peu d'effet.

Car dans un premier temps se sont les plus pauvres terriens qui vont payer le prix fort, les pays riches voulant rester entre eux et profiter entre eux de leur richesse. N'oublions pas qu'à l'échelle de la planète une délocalisation est un transfert de richesse, mieux un transfert des moyens de production de la richesse. Un transfert de savoir faire, un transfert technique et un transfert d'enrichissement des plus riches vers les plus pauvres.

Evidemment si tout s’arrête l’ouvrière du Bangladesh ne travaillera plus à faire des chemises pour le blanc occidental. Elle ne travaillera plus. Retournera dans l'hyper pauvreté, n'aura plus les moyens d'envoyer ses enfants à l'école. Par contre les américains eux pourront ouvrir des usines de filatures pour y envoyer leurs enfants. Ils pourront aussi envoyer leurs enfants dans des usines de sidérurgie frapper le métal en fusion. Super non ?

Pas sur que cela soit le souhait du peuple. Et à mon avis la limite du populo-protectionnisme se trouve là : un terrible appauvrissement des plus pauvres et une impossibilité de produire ce qu'ils produisaient. Qui a envie que son fils frappe de l'acier en fusion toute sa vie ? Qui a envie que sa fille couse des chemises toute sa vie ?

Alors oui ce populo-protectionnisme va mettre un peu de sable dans les rouages de la mondialisation, qu'il y aura des mesures symbolique mais que cela n'ira pas plus loin. Pas sur que le peuple ait envie de voir à la télévision  l’ouvrière du Bangladesh crever de faim pour que sa fille puisse coudre des chemises toute sa vie...

la mondialisation comme transfert de richesse et de savoir faire, pourquoi pas.
Ceci étant, les effets sont délétères pour une partie de la population d'ou vient la technologie et l'industrie et bon pour le capital qui baisse les couts des produits, fait sauter les droits de douane et ainsi s 'enrichit (ce que l'on constate dans la disparité croissante ultra riches et bas de l'échelle)
l'image de la corde que l'on vend pour se faire pendre, est assez juste !
que les peuples se sentent floutés, quoi de plus naturel, puisque c'est le cas !

Enfin, le problème de transfert de richesse n'est toujours pas abordé dans ton analyse, dans les faits l'ouvrière du bangladesh sera remplacé demain par des machines qui tourneront nuit et jour 24h sur 24h sans salaire, ni charges sociales.
Je pense que les entra ce choix, ils le font déjà, se foutent bien que l'ouvrière du bangladesh n'ai plus de boulot demain, ni de possibilités de survivre. Le but du capitalisme est l'amélioration de la productivité, de la profitabilité et la rentabilité, pour être toujours plus concurrentiel, pas de faire dans le social.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Mar 15 Nov - 12:20

Troubaa a écrit:Il n'y a aucune honte a être ouvrier mais cela n'est pas pour autant que je reve que mon fils le devienne ! (quel rapport d’ailleurs - comme il n'y a aucune honte à être diplomé de paris dauphine.. aurais tu accepté que ton fils le soit ? tu vas mentir en me répondant alors ne réponds pas..ne te ridiculises pas une fois de plus.)
Pourquoi je mentirais ? Un de mes fils est diplomé, et alors ? il a suivi le chemin que la société lui as permis...et que ses aptitudes ont permis!
Moi je suis pour la liberté individuelle.

si un de mes enfants devenait ouvrier, je n'aurais pas honte de lui mais de moi ! Honte de ne pas avoir réussi à lui offrir de meilleur condition de vie , un meilleur avenir !
Honte de moi qu'il devienne ce qu'il y a de plus utile dans la société ? Le travail nécessaire pour les autres? bah non, crois moi!

Si pour toi l'ambition ultime pour tes enfants c'est de devenir ouvrirer ce n'est pas mon cas
Toujours cette propension à considérer qu'un ouvrier est au bas de l'échelle sociale.
Pour moi un technicien (j'en ais un) vaux largement un "fils à papa" qui fait le commercial ou le gestionnaire d'intérêts.

Moi je n'ai pas de résidence secondaire parce que je savais que je devais assurer financièrement pour mes enfants et que les 2 étaient incompatible. Toi tu n'as pas vendu ta résidence secondaire corse pour assurer à ton fils de longues études. Tu vois nous n'avons pas les mêmes valeurs humaines !
Ca as été leur choix (bah oui c'est pas à moi), et pas le mien, de posséder non pas une maison secondaire (c'est interdit de construire ou je suis).
Par ailleurs ce terrain vaut très exactement 6000 € au dernière nouvelles, alors si tu penses qu'un ouvrier (que je suis) n'as pas le droit de prendre des vacances en Corse (locations hors de ma portée, vu mes revenus) dis le moi, mais je peux t'assurer que ce n'est pas ce choix qui m'a empéché de leur faire poursuivre des études.

Et maintenant tu souhaites que ton enfant fasse un des métiers les plus durs physiquement qu'il soit ?
Tu souhaites que ton enfant ait le corps brisé à 45 ans ?
tu souhaites que ton enfant frappe de l'acier en fusion !
Mon pauvre...
Métier le plus dur ? (tu te crois encore au 18ème siècle Very Happy ), demandes aux anciens de Florange...
Non car les métiers les plus durs se doivent d'ètre exercés moins longtemps, évidemment c'est contraire à la loi du profit, où l'ouvrier est là pour rapporter le plus longtemps possible (retraite à 62 ans) temps de travail à 45 heure etc...etc...)


Tout cela parce que tu penses que plus il y aura plus d'ouvrier plus tu auras plus de militants pour ta cause idéologique.
Tu devrais avoir honte.
toute ton idéologie transpire dans tes propos. aucun sentiment humain !
Ton petit nombril de militant prêt à sacrifier tes enfants pour la cause.
Minable !
Sans commentaire attaque ad hominem sans fondement. je te croyais au dessus de ça, tu montre ton vrai visage.

Définition du terme ouvrier: Celui qui œuvre. (un ingénieur comme un médecin sont des gens qui œuvrent.
Définition du terme "Sphinx", celui qui vole une partie du travail des ouvriers. (un financier ou un propriétaire qui loue des entrepôts sont des "voleurs")


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Mar 15 Nov - 12:29

un financier ou un propriétaire qui loue des entrepôts sont des "voleurs")

devant des propos d'une telle d'intelligence je ne peux que m'incliner.Cette conclusion est à l'image de tout le texte.





_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Dédé 95 le Mar 15 Nov - 12:55

Et pourtant......le profit est un vol, que tu le considère autrement est ton droit.
Seul le travail engendre la richesse. Quand une partie de cette richesse est accaparé par....etc...
Je te fais grace de la suite.
Cette conclusion est à l'image de tout le texte.
Réponse facile de celui qui n'a plus d'arguments et qui ne veut pas paraitre avoir tort.
Dont acte.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Le totalitarisme marchand

Message par troubaa le Mar 15 Nov - 13:19

Rien à répondre,

J'ai pris acte que pour toi le métier d'ouvrier était le plus beau métier du monde, travailler à la chaîne, frapper le métal en fusion, porter des parpaings, quoi de plus merveilleux pour ses enfants ! Quel père ne révérait pas d'un tel avenir pour ses enfants ?

Rien à répondre à cela. Des propos d'une haute intelligence si il en est.

Tu me diras avec komyo vous faites la paire :
L'un rêve que ses enfants désherbent les champs à la main, le dos courbé en deux.
toi tu rêves que tes enfants portent des parpaings, le dos courbé en deux.

Juste un constat.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill

Contenu sponsorisé

Re: Le totalitarisme marchand

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 7:30