LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Témoignage d'un éveil spontané

Partagez
avatar
Invité
Invité

Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 12:43

Un peu de douceur dans ce monde de brutes...

Je recopie ici le témoignage d'une femme que j'aime beaucoup, Yolande Duran-Serrano, qui a vécu une profonde transformation intérieure sans l'avoir voulue ni recherchée, alors qu'elle ne s'était jamais intéressé le moins du monde à la spiritualité. Ce qui confirme une vérité puissante : ce n'est pas nous qui saisissons l'absolu ; c'est Lui qui nous saisit... Mais sachant qu'il n'y a finalement aucune différence entre l'absolu et nous, personne ne saisit l'autre. Shocked C'est simple, non ? Laughing 

« - C’était au mois d’août, en 2003. La journée avait débuté comme n’importe quelle journée d’été. Mon fils était sorti, j’étais seule à la maison, à m’occuper de choses et d’autres. Et puis voilà que je l’ai remarqué…

- Remarqué quoi ?

- C’était comme un silence dans ma tête. Oui : un silence frappant… Où étaient passées mes pensées ?... Il y avait cet espace, cet intervalle entre les pensées qui les faisait passer au second plan. Comme si elles ne m’appartenaient plus ou, en tout cas, n’avaient plus de pouvoir sur moi. Je sentais une légèreté, un bien-être, l’impression d’être en phase, connectée avec moi-même comme je ne l’avais jamais été. Connectée à quelque chose d’inexplicable, d’inexprimable : ce silence…
Je me suis demandé ce qui m’arrivait. Et j’ai commencé d’observer.

- Et ?...

- Ce que je ressentais, c’était une modification de mon fonctionnement intérieur. À la vitesse de l’éclair, quelque chose m’était tombé dessus. Quelque chose que je n’avais pas vu arriver. Pas même s’installer. Et cette "chose" qu’aucun mot ne peut décrire avait pris le pouvoir sur tout.

- Tu n’as rien vu arriver ?

- Rien. Je n’ai pu que constater que tout était différent… Sur le moment, c’est ce silence qui m’a frappée. Dans les jours qui ont suivi, je me suis rendu compte que je ne vivais plus les choses comme avant. Les mille détails qui, dans une journée, m’agaçaient, une porte qui claque, les clefs qui disparaissent juste comme on s’apprête à sortir, une préoccupation ou une autre, tous ces micro-événements qui m’agaçaient en permanence sans même que je le remarque : tout ça ne me dérangeait plus. Je constatais : tiens, la porte est mal fermée, les clés ne sont pas dans ma poche… J’allais fermer la porte, je me mettais à chercher les clés… et je ne trouvais rien à y redire. Les choses étaient ce qu’elles étaient. Ma façon de les percevoir, d’y réagir, avait changé.

- Tu ne réagissais plus, en fait ?

- Voilà, je ne réagissais plus. Parce qu’il y avait ce silence, cette tranquillité qui était là, qui m’envahissait toute, et me laissait telle qu’était la situation.
Les premiers temps, j’ai regardé ça toute seule, au fond de moi, en me demandant ce que ça pouvait bien être… Comme je venais de fêter mes 40 ans, je me suis dit : "c’est formidable d’arriver à 40 ans! je me sens enfin en phase avec moi-même! je me sens si légère, si bien…"

- Tu as mis ça sur le compte de la quarantaine, vraiment ?!

- Oui, je me suis dit ça au début. Mais quand j’ai commencé à évoquer ce que je vivais autour de moi, je me suis aperçue que, même passé 40 ans, les gens ne ressentaient pas ce que je ressentais, ils n’avaient pas ce point de vue que j’avais.
Je n’avais que des amis très cartésiens. Tous étaient pris, comme moi, par la vie active. Pas plus que moi ils ne s’étaient posé de questions métaphysiques ni n’avaient ouvert un livre "spirituel" ou de développement personnel… Ils m’avaient toujours connue très speed : à peine arrivée quelque part je voulais déjà être ailleurs. Et là ils me voyaient posée, tranquille tout d’un coup, sereine. Alors ils se réjouissaient pour moi.
"Tant mieux, tu as l’air bien", disaient-ils. Mais ils n’en savaient pas davantage sur ce que je vivais. Et moi non plus.
C’est là que je me suis interrogée sur ce qui pouvait bien se passer dans l’invisible, sur ce qui se passait à l’intérieur de soi. J’ai commencé à me renseigner, à entrer dans des librairies, à chercher des livres qui, peut-être, m’expliqueraient un peu ce que je vivais…

- Dans vos paroles vous témoignez d’une ouverture soudaine sans référence ou recherche spirituelles longues. Quelles ont été les circonstances de cet éveil ?

- Un instant a suffit pour voir que tout ce que je croyais être je ne le suis pas. J’ai découvert par moi-même ma véritable nature et depuis je suis dans un étonnement profond.

- Pouvez-vous nous décrire ce qui a été ressenti pendant cet instant où l’éveil est survenu ?

- Une évidence absolue qui a pris le pouvoir sur tout ce que je croyais être.
Une force qui a pris le pouvoir sur les trois états (veille, sommeil et rêves) et tout leur contenus.
C’est la force la plus puissante de l’univers. Le silence guérit. Ma vision a changé du tout au tout.
Ce n’est plus moi qui vois avec les yeux de mon corps mais c’est le silence qui voit.
C’est un état constant libre de penser. En un mot, ma véritable nature n’est pas de penser mais de voir ce corps et ses sens jouer leurs rôles.

- Que voyez- vous de différent ?

- En fait avant mon attention était focalisée sur le monde et depuis cette rencontre l’attention est focalisée sur le silence. Donc, que j’ai les yeux ouverts ou fermés, je vois que cela.
»
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 13:18

merci pour ce partage.

Il me fait penser au merveilleux livre "Approche d' une vie intérieure" où ANDRE Aimée explique que cela arrive plus fréquemment qu'on le pense.

Vexant pour ceux qui passent leur vie à suivre un cheminement spirituel et n'y arrivent pas  :mdr: 

Les seul à y arriver (presque) systématiquement sont les NDE.

A se demander pourquoi on fait tout ce bazard de méditer etc...
En tous cas, ça permet de ne pas avoir le cou qui gonfle parce qu'on suit une Voie. Wink
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Tibouc le Jeu 26 Juin - 14:04

Moi je suis comme Saint Thomas.
Donc quand cette femme multipliera les pains ou rendra la vue aux aveugles, je croirais que c'est une "éveillée".


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 14:07

Leela a écrit:merci pour ce partage.

Il me fait penser au merveilleux livre "Approche d' une vie intérieure" où ANDRE Aimée explique que cela arrive plus fréquemment qu'on le pense.

Vexant pour ceux qui passent leur vie à suivre un cheminement spirituel et n'y arrivent pas  :mdr: 

Les seul à y arriver (presque) systématiquement sont les NDE.

A se demander pourquoi on fait tout ce bazard de méditer etc...
En tous cas, ça permet de ne pas avoir le cou qui gonfle parce qu'on suit une Voie. Wink
Exactement, le fait de lire des livres « spirituels » (il y en a qui ne font plus que ça) est même un inconvénient, parce que les gens attendent, espèrent vivre cette expérience, même s'ils essayent d'éviter ce piège. Or justement, ce saisissement intérieur n'advient que quand on n'attend rien.

Le fait d'espérer être dans un état dans lequel nous ne sommes pas est l'exemple archi-classique du refus de ce qui est. La meilleure chose pour vivre l'éveil n'est pas d'espérer le vivre, mais au contraire d'accepter de ne pas y être.

J'ai mis une phrase en gras (« Ce n’est plus moi qui vois avec les yeux de mon corps mais c’est le silence qui voit. » parce qu'elle me parle beaucoup, elle exprime à merveille le décalage qui s'opère, le fait que le monde n'est plus perçu à partir du moi, mais à partir de la Présence qu'elle appelle « le silence ». Il y a une Présence en nous, que nous ne ressentons pas en général, et pourtant c'est Elle que nous sommes.
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 14:09

Tibouc a écrit:Moi je suis comme Saint Thomas.
Donc quand cette femme multipliera les pains ou rendra la vue aux aveugles, je croirais que c'est une "éveillée".
Ce genre de témoignage parle à certains, entre en résonance avec quelque chose de profond en eux, et d'autres pas. C'est normal, chaque chemin est différent.
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Tibouc le Jeu 26 Juin - 14:13

Satori a écrit:J'ai mis une phrase en gras (« Ce n’est plus moi qui vois avec les yeux de mon corps mais c’est le silence qui voit. » parce qu'elle me parle beaucoup, elle exprime à merveille le décalage qui s'opère, le fait que le monde n'est plus perçu à partir du moi, mais à partir de la Présence qu'elle appelle « le silence ». Il y a une Présence en nous, que nous ne ressentons pas en général, et pourtant c'est Elle que nous sommes.

Moi ça me fait penser à la phrase de Saint Paul :
"Ce‭ ‬n‭'‬est‭ ‬plus‭ ‬moi‭ ‬qui‭ ‬vis,‭ ‬c'est Christ qui vit en moi."


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 14:16

C'est exactement ça : la Présence, le silence, le Christ intérieur, notre nature de Bouddha etc. C'est notre essence, notre nature fondamentale, et il y en a qui en prennent conscience, qui le vivent directement comme une évidence qui s'impose à tout le reste.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 14:20

Satori, tu confirmes mon hypothèse: celle qui veut que tout le monde il est fou tout en ayant l'air intelligent. Je trouve tes interventions des plus pertinentes sur tous les sujets, et soudainement, tu ne peux pas t'empêcher de nous en passer une que je trouve des plus impertinente! En plus, elle concerne la perfection alors que c'est justement cette idée-là qui te rend imparfait à mes yeux. Si on est tous fous aux yeux des autres, comment pourrions-nous être parfaits à nos yeux?
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 14:42

Le Repteux a écrit:Satori, tu confirmes mon hypothèse: celle qui veut que tout le monde il est fou tout en ayant l'air intelligent. Je trouve tes interventions des plus pertinentes sur tous les sujets, et soudainement, tu ne peux pas t'empêcher de nous en passer une que je trouve des plus impertinente!
Mais l'impertinence est caractéristique de la liberté mon cher Canadien ! Wink A ce sujet, il y a un de tes compatriotes que j'aime beaucoup : Jean Bouchart d'Orval. Excellent (c'est un copain de Yolande en plus).


Le Repteux a écrit:En plus, elle concerne la perfection alors que c'est justement cette idée-là qui te rend imparfait à mes yeux. Si on est tous fous aux yeux des autres, comment pourrions-nous être parfaits à nos yeux?
On est tous parfaits au niveau fondamental, et on est tous fous tant que l'on n'a pas réalisé que l'on était parfaits.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Jeu 26 Juin - 14:50

Satori a écrit:C'est exactement ça : la Présence, le silence, le Christ intérieur, notre nature de Bouddha etc. C'est notre essence, notre nature fondamentale, et il y en a qui en prennent conscience, qui le vivent directement comme une évidence qui s'impose à tout le reste.

Je ne supporte pas ce genre de discours désolé.

Ce n'est que de l'impression du sur-réalisme. C'est n'est pas parce que certain trouve le christ intérieur dans leur nature fondamentale que c'est LA vérité, que c'est  NOTRE nature fondamentale.

Chacun trouve le chemin qui lui convient. Et ce chemin lui est propre.  On ne peut en aucun cas généraliser à 'notre essence", "notre nature fondamentale" à l’être humain dans sa globalité.

Cette volonté de vouloir imposer un chemin un  modèle est insupportable.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 15:03

troubaa a écrit:
Satori a écrit:C'est exactement ça : la Présence, le silence, le Christ intérieur, notre nature de Bouddha etc. C'est notre essence, notre nature fondamentale, et il y en a qui en prennent conscience, qui le vivent directement comme une évidence qui s'impose à tout le reste.
Je ne supporte pas ce genre de discours désolé.
Ça m'étonne... Laughing 

troubaa a écrit:Ce n'est que de l'impression du sur-réalisme.
Qu'est-ce que tu en sais ? Tu es à sa place, tu sais mieux qu'elle ce qu'elle vit ? Ben dis donc...

troubaa a écrit:C'est n'est pas parce que certain trouve le christ intérieur dans leur nature fondamentale que c'est LA vérité, que c'est  NOTRE nature fondamentale.
Pourquoi ? Si tu te réveilles d'un rêve le matin, tu réalises que tu étais en train de rêver. C'est une réalisation qui est valable en soi, et pas seulement pour toi. Ce témoignage d'éveil existe dans toutes les cultures humaines (Tibouc l'illustre pour ce qui est du Christianisme), avec un langage et des références différentes certes, mais ils décrivent tous le même phénomène.

troubaa a écrit:Chacun trouve le chemin qui lui convient. Et ce chemin lui est propre.  On ne peut en aucun cas généraliser à 'notre essence", "notre nature fondamentale" à l’être humain dans sa globalité.

Cette volonté de vouloir imposer un chemin un  modèle est insupportable.
Personne n'impose quoi que ce soit à quiconque. C'est juste un témoignage. Le problème, c'est que ce témoignage contredit tes croyances, donc tu vas essayer de chercher des intentions malveillantes.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 15:10

Satori a écrit:Mais l'impertinence est caractéristique de la liberté mon cher Canadien! Wink 
Et la pertinence, elle caractérise quoi?

A ce sujet, il y a un de tes compatriotes que j'aime beaucoup : Jean Bouchart d'Orval. Excellent (c'est un copain de Yolande en plus).
Son nom est suspect, comme si c'était un avatar. Je viens de voir un de ses vidéos: tout est parfait chez lui, jusqu'à ce qu'il commence à dire qu'il faudrait changer pour l'être.

On est tous parfaits au niveau fondamental, et on est tous fous tant que l'on n'a pas réalisé que l'on était parfaits.
Et si on était vraiment beaucoup plus fous qu'on le croit?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 15:31

troubaa a écrit:Cette volonté de vouloir imposer un chemin un  modèle est insupportable.
cette réaction est caractéristique, j'aimerais savoir pourquoi te sens tu sous pression du seul fait qu'on raconte une histoire ?

On ne se sent pas non plus obligé de suivre ta Voie. Comme tu dis: chacun prend celle qui lui chante, et c'est formidable d'avoir cette liberté,non ? Profites en*, que diable ! Wink

C'est de nos différences qu'on peut s'enrichir (et gnan gnan gnan  Sleep PTDR  )


* Question de grammaire.
Profite ! ne prend pas de "s" à la fin. Mais comme on dit "profite z-en, je suppose qu'il en faut quand même un ? C'est quoi, la règle, ici ?
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Tibouc le Jeu 26 Juin - 15:39

Là troubaa, j'avoue, tu fais un procès d'intention.
Personne ne t'impose rien.

Si je te dis que ce matin en me réveillant la licorne rose invisible m'est apparue au pied de mon lit, est-ce que je t'oblige à croire en elle ?...

 Laughing

Leela a écrit:* Question de grammaire.
Profite ! ne prend pas de "s" à la fin. Mais comme on dit "profite z-en, je suppose qu'il en faut quand même un ? C'est quoi, la règle, ici ?
Oui, les verbes en -er ne prennent pas de "s" à la deuxième personne du singulier de l'impératif. Sauf devant "en" ou "y".


Dernière édition par Tibouc le Jeu 26 Juin - 15:40, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 15:39

Le Repteux a écrit:
Satori a écrit:Mais l'impertinence est caractéristique de la liberté mon cher Canadien! Wink 
Et la pertinence, elle caractérise quoi?
Sais pas, tu en penses quoi ?

Le Repteux a écrit:
A ce sujet, il y a un de tes compatriotes que j'aime beaucoup : Jean Bouchart d'Orval. Excellent (c'est un copain de Yolande en plus).
Son nom est suspect, comme si c'était un avatar. Je viens de voir un de ses vidéos: tout est parfait chez lui, jusqu'à ce qu'il commence à dire qu'il faudrait changer pour l'être.
Ça m'étonnerait.

Le Repteux a écrit:
On est tous parfaits au niveau fondamental, et on est tous fous tant que l'on n'a pas réalisé que l'on était parfaits.
Et si on était vraiment beaucoup plus fous qu'on le croit?
C'est le cas. On se croit normaux alors qu'on est complètement tarés, les plus tarés de tous les habitants de cette planète.
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 15:41

Tibouc a écrit:Là troubaa, j'avoue, tu fais un procès d'intention.
Personne ne t'impose rien.
Il faut lui pardonner, c'est une réaction épidermique. Laughing  La réaction banale de l'athée banal.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 15:43

Satori a écrit:On se croit normaux alors qu'on est complètement tarés, les plus tarés de tous les habitants de cette planète.
On est d'accord sur tout alors: D'orval est un taré!  PTDR

J'oubliais d'ajouter: et ma thèse aussi!


Dernière édition par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 15:47, édité 2 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Jeu 26 Juin - 15:45

Satori a écrit:
Personne n'impose quoi que ce soit à quiconque. C'est juste un témoignage. Le problème, c'est que ce témoignage contredit tes croyances, donc tu vas essayer de chercher des intentions malveillantes.

Mais non, son témoignage je m'en fou.

C'est ton commentaire que je commentais. D'ailleurs c'est ton commentaire que j'ai cité et non son témoignage.  (je comprends pas bien l’intérêt de ta réponse...)

C'est quand tu dis c'est NOTRE essence NOTRE nature fondamentale que cela pose problème.

"le NOTRE" inclue qui ? pour moi j'y suis inclue.  Surtout qu’après tu dis... "il y en a qui en prennent conscience et qui le vivent".

Donc le NOTRE ne concernait pas toi et elle par exemple ou un groupe précis auquel tu appartiendrais, cela pourrait être le sens du "NOUS" mais bien l'ensemble des êtres vu que certains arrivent à en prendre conscience et d'autre pas.

Donc de sa croyance/expérience tu généralises à l'ensemble des gens.  C'est le discours classique du croyant qui cherche à vendre sa croyance :
"Moi j'y suis arrivé je sais, les autres n'y sont pas encore arrivé ils ne savent pas."

On le connait le discours, usé jusqu'à la corde.


Dernière édition par troubaa le Jeu 26 Juin - 15:49, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Tibouc le Jeu 26 Juin - 15:48

Troubaa, je ne comprends pas le problème que tu cherches à soulever...

Satori pense qu'il existe une Nature au-delà de la matière, toi non. Et alors ? En quoi le fait que Satori pense autrement t'empêche d'être athée ?

Libre à toi de croire ou ne pas croire en cette "essence", cette "nature fondamentale" dont parle Satori.

Je ne vois vraiment pas où est le problème...

 scratch 


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Jeu 26 Juin - 15:54

mais je suis d'accord avec toi tant qu'il parle de lui.

Il n'a pas à dire "NOUS" à m'inclure dans sa croyance.

Il peut dire "je". c'est ma nature fondamentale, mon essence". ok no problem. Je n'aurais même pas commenté, ne me sentant pas concerné. Mais à partir du moment où il m'inclue je me sens concerné et je commente.

je ne lui ai pas demandé de dire qui je suis.  Moi je ne me suis jamais permis de dire qui il était.

Tu remarqueras que les croyants ont tendance à généraliser. "j'ai dieu dans mon coeur, tout le monde à dieu dans son coeur, mais certain ne le voie pas". Classique.

Sa vie sa croyance c'est sa vie cela lui appartient il n' a pas à inclure les autres dans sa croaynce.. surtout si les autres ne partagent pas son point de vue.


Dernière édition par troubaa le Jeu 26 Juin - 15:56, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 15:56

Tibouc a écrit:Je ne vois vraiment pas où est le problème...
Y a pas de problème à croire n'importe quoi en autant qu'on admette qu'on est tous tarés, et il l'a admis.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Tibouc le Jeu 26 Juin - 15:58

troubaa a écrit:Tu remarqueras que les croyants ont tendance à généraliser. "j'ai dieu dans mon coeur, tout le monde à dieu dans son coeur, mais certain ne le voie pas". Classique.
Et en quoi ça t'empêche d'être athée ? En rien.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 16:03

bah, troubaa, au lieu de te sentir systématiquement visé, tu n'as qu'à te dire que le "nous" désigne les membres du même club, et le problème est réglé.  jocolor 
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 16:04

troubaa a écrit:
Satori a écrit:
Personne n'impose quoi que ce soit à quiconque. C'est juste un témoignage. Le problème, c'est que ce témoignage contredit tes croyances, donc tu vas essayer de chercher des intentions malveillantes.

Mais non, son témoignage je m'en fou.

C'est ton commentaire que je commentais. D'ailleurs c'est ton commentaire que j'ai cité et non son témoignage.  (je comprends pas bien l’intérêt de ta réponse...)

C'est quand tu dis c'est NOTRE essence NOTRE nature fondamentale que cela pose problème.

"le NOTRE" inclue qui ? pour moi j'y suis inclue.  Surtout qu’après tu dis... "il y en a qui en prennent conscience et qui le vivent".

Donc le NOTRE ne concernait pas toi et elle par exemple ou un groupe précis auquel tu appartiendrais, cela pourrait être le sens du "NOUS" mais bien l'ensemble des êtres vu que certains arrivent à en prendre conscience et d'autre pas.

Donc de sa croyance/expérience tu généralises à l'ensemble des gens.  C'est le discours classique du croyant qui cherche à vendre sa croyance :
"Moi j'y suis arrivé je sais, les autres n'y sont pas encore arrivé ils ne savent pas."

On le connait le discours, usé jusqu'à la corde.
Justement, je me demande pourquoi tu viens discuter ici puisque tu t'en fous. Juste pour dire que tu rejettes ça ? Ben on le savait déjà, c'est pas la peine de radoter. De toute façon tu ne sais même pas avec quoi tu es en désaccord. Tu ne sais pas de quoi je parle.

Tu as bien compris, je dis NOTRE nature fondamentale, j'ai le droit de dire que NOTRE nature fondamentale est un absolu inconnaissable, tout comme tu as le droit de dire que NOTRE nature se résume à un tas de cellules, et ce n'est pas pour ça que toi ou moi vendons quoi que ce soit.

Maintenant si tu veux causer on peut, mais arrête de dire qu'on veut te vendre quelque chose, et souffre que l'on puisse dire ce qu'on pense.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par elaine 23 le Jeu 26 Juin - 16:06

On a toujours du mal à croire ce qu'on considère comme impossible, pour soi . Ouspenski et Gurdjieff avaient ramené en Europe ces cultures spirituelles orientales qui paraissent normales à ceux qui les pénètrent et folles à ceux qui les rejettent sans les connaitre . Gurdjieff disait que l'homme banal dort et son enseignement visait l'éveil . Les écoles Gurdjieff existent encore, je crois, en France . Cette spiritualité est tombée en désuétude avec les excès du new age, mais il arrive à certains ces éveils spontanés . C'est généralement la littérature factice qu'ils suscitent qui les font rejeter et notre époque est scientiste et ricanante .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Jeu 26 Juin - 16:16

Satori Si tu avais dit que NOTRE nature fondamentale est un absolu inconnaissable, j'aurais approuvé
Mais tu as dit que le "chirst intérieur" faisait parti de notre nature fondamentale.

Ce qui est différent.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 16:27

troubaa a écrit:Satori Si tu avais dit que NOTRE nature fondamentale est un absolu inconnaissable, j'aurais approuvé
Mais tu as dit que le "chirst intérieur" faisait parti de notre nature fondamentale.

Ce qui est différent.
Non c'est pareil. Tu t'attaches aux mots, mais les expressions « Christ intérieur », « absolu inconnaissable », « Nature de Bouddha », « Présence », « vide », « silence » etc. désignent toutes la même réalité... inconnaissable. Ce qui compte n'est pas le mot qui la désigne, mais l'expérience qu'on peut en faire.

Tiens, une petite vidéo pour toi, spéciale dédicace :

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Jeu 26 Juin - 16:40

Satori a écrit:
troubaa a écrit:Satori Si tu avais dit que NOTRE nature fondamentale est un absolu inconnaissable, j'aurais approuvé
Mais tu as dit que le "chirst intérieur" faisait parti de notre nature fondamentale.

Ce qui est différent.
Non c'est pareil. Tu t'attaches aux mots, mais les expressions « Christ intérieur », « absolu inconnaissable », « Nature de Bouddha », « Présence », « vide », « silence » etc. désignent toutes la même réalité... inconnaissable.

Notre divergence vient de là nous ne donnons pas le même sens aux termes.
Si j'ai bien compris tu veux dire que notre nature fondamentale est inconnaissable.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 18:14

Vouloir, c'est vouloir le connu dit d'Orval, ce qui équivaut à vouloir conserver nos automatismes, donc résister à leur changement. Notre volonté s'exerce donc toujours sur le dos des autres, alors que notre imagination est parfaitement capable d'imaginer le contraire. Vouloir le bien d'autrui, c'est donc vouloir son propre bien avant tout, on n'en sort pas, et contrairement à ce que d'Orval croit, ce n'est pas parce qu'on aura subit l'Éveil qu'on en sera exempté.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 20:57

troubaa a écrit:
Satori a écrit:
Non c'est pareil. Tu t'attaches aux mots, mais les expressions « Christ intérieur », « absolu inconnaissable », « Nature de Bouddha », « Présence », « vide », « silence » etc. désignent toutes la même réalité... inconnaissable.

Notre divergence vient de là nous ne donnons pas le même sens aux termes.
Je serais curieux de savoir quel sens tu leur donnes.

troubaa a écrit:Si j'ai bien compris tu veux dire que notre nature fondamentale est inconnaissable.
Exact.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Jeu 26 Juin - 21:13

Satori, si tu veux dire par inconnaissable que nous n'arriverons jamais au bout la connaissance puisque l'univers est infini, je te suis, mais si tu veux dire que cette connaissance se situe dans un autre univers, je ne te suis plus.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Jeu 26 Juin - 21:41

Satori a écrit:
troubaa a écrit:Si j'ai bien compris tu veux dire que notre nature fondamentale est inconnaissable.
Exact.
Je pensais que l'éveil, c'était justement réaliser quelle est notre vraie nature ?
Ou alors tu joues sur le mot "inconnaissable" par la pensée, mais "expérimentable" ?
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9446
Localisation : vallée du vent

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par dan 26 le Jeu 26 Juin - 23:56

Leela a écrit:
Les seul à y arriver (presque) systématiquement sont les NDE.
Et ceux qui utilisent des drogues enthéogènes , comme le LSD, l'Ayahuasca, la pyslocybine, la Kétamine etc .
Des travaux considérables ont été fait dans le domaine des psychédéliques , fabuleux!!!
ils permettent d'expliquer cette sensation de conscience modifiée . .
Des comparatifs de témoignages ont été fait , ils utilisent les mêmes termes , etrange n'est ce pas .
Voir les travaux dans ce domaine de Olivier Chambon , et de Benny Shanon par exemple !!!
amicalement

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9446
Localisation : vallée du vent

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par dan 26 le Ven 27 Juin - 0:01

troubaa a écrit:

Cette volonté de vouloir imposer un chemin un  modèle est insupportable.
Entièrement d'accord avec toi, c'est ce que je dénonce sur tous les forums métaphysiques.
Que dirait ,on si on voulait imposer un aliment que l'on aime, et que les autres détestent!!!
C'est exactement pareil
amicalement
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par elaine 23 le Ven 27 Juin - 7:44

La conscience est modifiée par des drogues ou des influences immatérielles, preuve de la connexion physico-mentale, mais pas que les drogues sont la réalité . Le feu d'artifice n'est pas que la boite de l'artificier .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Ven 27 Juin - 10:32

Le Repteux a écrit:mais si tu veux dire que cette connaissance se situe dans un autre univers, je ne te suis plus.
Non je ne veux pas dire ça, je ne sais même pas ce que ça veut dire.
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Ven 27 Juin - 10:40

Leela a écrit:
Satori a écrit:
Exact.
 Je pensais que l'éveil, c'était justement réaliser quelle est notre vraie nature ?
Ou alors tu joues sur le mot "inconnaissable" par la pensée, mais "expérimentable" ?
En fait je me suis trompé, j'ai répondu trop vite. Je croyais qu'il disait indicible au lieu d'inconnaissable. Mais bon, ça marche aussi : tu as compris, notre nature fondamentale est inaccessible au mental. On ne peut pas la saisir par la pensée.

On peut en faire l'expérience, mais même cette façon de dire est trompeuse, parce qu'elle suppose qu'il y a quelqu'un qui fait l'expérience de quelque chose, un sujet et un objet. Or dans cette « expérience », le sujet et l'objet ne font qu'un, le « quelqu'un » et le « quelque chose » sont confondus, et c'est cela, cette chose (qui n'est pas une chose) que Yolande appelle le silence, qui est indicible.
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Ven 27 Juin - 10:43

dan 26 a écrit:
Leela a écrit:
Les seul à y arriver (presque) systématiquement sont les NDE.
Et ceux qui utilisent des drogues  enthéogènes , comme le LSD, l'Ayahuasca, la pyslocybine, la Kétamine  etc .
Des travaux considérables ont été fait dans le  domaine des psychédéliques , fabuleux!!!
ils permettent d'expliquer cette sensation de conscience modifiée .  .
Des comparatifs de  témoignages ont été  fait , ils utilisent les mêmes termes , etrange n'est ce pas .
Voir les travaux dans ce domaine de Olivier Chambon , et de Benny Shanon par exemple !!!
Tu parles d'un phénomène qui n'a rien à voir. Les drogues comme le LSD donnent des hallucinations, ce qui n'est pas le cas de Yolande. Elle n'a aucune hallucination, au contraire, elle a une conscience beaucoup plus claire que l'état de conscience « normal ».
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Ven 27 Juin - 11:37

dan 26 a écrit:
troubaa a écrit:

Cette volonté de vouloir imposer un chemin un  modèle est insupportable.
Entièrement d'accord avec toi, c'est ce que je dénonce sur tous les forums métaphysiques.
Que dirait ,on si on voulait imposer un aliment que l'on aime, et que les autres détestent!!!
C'est exactement pareil
amicalement

Peu de gens enseignent sur les forums classiques , vous confondez ; l'enseignement qui est donné à des élèves qui ont pris eux-mêmes la décision de suivre un ou des maîtres Zen ; et dialogues classiques en forums .

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par troubaa le Ven 27 Juin - 12:06

Satori a écrit:En fait je me suis trompé, j'ai répondu trop vite. Je croyais qu'il disait indicible au lieu d'inconnaissable. Mais bon, ça marche aussi :
La différence est notale entre inconnaissable et indécible. Je pense que le reptueux dans sa réponse avait a-priori parfaitement défini la différence.

tu as compris, notre nature fondamentale est inaccessible au mental. On ne peut pas la saisir par la pensée.
Mais pourquoi cela ?
Je pense exactement le contraire que c'est via la pensée que l'on peut accéder à tout.
D’ailleurs n'est ce pas ce que nous dit le témoignage : il n'y a rien d'autre que de la pensée.[/quote]
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Ven 27 Juin - 12:20

troubaa a écrit:
Satori a écrit:En fait je me suis trompé, j'ai répondu trop vite. Je croyais qu'il disait indicible au lieu d'inconnaissable. Mais bon, ça marche aussi :
La différence est notale entre inconnaissable et indécible. Je pense que le reptueux dans sa réponse avait a-priori parfaitement défini la différence.
Ah oui mais tu soulignes encore une nouvelle différence entre le sens de mots nouveaux. Hier, tu parlais de la différence que tu voyais entre le sens des expressions « Christ intérieur » et « absolu indicible ». Si tu expliquais quelle différence tu y vois, on pourrait avancer.

Sur les mots « indicible » et « inconnaissable », oui ils ont des sens différents : indicible veut dire qu'on ne peut pas désigner avec des mots ; inconnaissable veut dire qu'on ne peut pas connaître. Et c'est bien parce que ce dont on parle est inconnaissable que c'est indicible, et vice-versa. Les deux sont vrais s'agissant de ce dont on parle. C'est indicible, inconnaissable, et j'en ajoute deux : c'est inconcevable et impensable.

troubaa a écrit:
tu as compris, notre nature fondamentale est inaccessible au mental. On ne peut pas la saisir par la pensée.
Mais pourquoi cela ?
Je pense exactement le contraire que c'est via la pensée que l'on peut accéder à tout.
Ben non, par définition la pensée ne peut pas accéder à ce qui est impensable.

La pensée est une forme, une forme mentale. La pensée ne peut concevoir ce qui n'a pas de forme. Toute pensée est une image, une représentation. En représentant le réel, tu n'as pas accès au réel, tu as accès à l'image que tu te fais du réel. C'est très différent, c'est la même différence qu'il y a entre la carte et le territoire.

troubaa a écrit:D’ailleurs n'est ce pas ce que nous dit le témoignage : il n'y a rien d'autre que de la pensée.
Ah non, elle dit exactement l'inverse : elle n'a plus de pensées : « C’était comme un silence dans ma tête. Oui : un silence frappant… Où étaient passées mes pensées ? »
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Le Repteux le Ven 27 Juin - 16:52

Pourquoi vouloir arrêter ses pensées, je les aime bien moi mes pensées, et quand il y en a une que je n'aime pas, je la remplace par une autre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9446
Localisation : vallée du vent

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par dan 26 le Ven 27 Juin - 17:12

Satori a écrit:
dan 26 a écrit:
Et ceux qui utilisent des drogues  enthéogènes , comme le LSD, l'Ayahuasca, la pyslocybine, la Kétamine  etc .
Des travaux considérables ont été fait dans le  domaine des psychédéliques , fabuleux!!!
ils permettent d'expliquer cette sensation de conscience modifiée .  .
Des comparatifs de  témoignages ont été  fait , ils utilisent les mêmes termes , etrange n'est ce pas .
Voir les travaux dans ce domaine de Olivier Chambon , et de Benny Shanon par exemple !!!
Tu parles d'un phénomène qui n'a rien à voir. Les drogues comme le LSD donnent des hallucinations, ce qui n'est pas le cas de Yolande. Elle n'a aucune hallucination, au contraire, elle a une conscience beaucoup plus claire que l'état de conscience « normal ».

merci de lire attentivement le gras souligné , et ensuite d'aller voir la définition des produits dits enthéogènes , utilisés par les sciences cognitives, et dont les effets ont été  étudiés dans le cadre de la neurothéologie .  
il est intéressant aussi de voir , les travaux qui ont été faits dans ce domaine, sur les fameux "mystiques", (le Dalaï Lama par exemple ) dans le domaine de ces sciences , toutes ces sensations sont issues du cerveau . étrange n'est ce pas ?  
il n'y aurait donc aucun effet de transcendance , mais plutôt d'immanence !!!!
Je reconnais que c'est moins poétique , mais bon !!!
amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 27 Juin - 17:22, édité 2 fois
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9446
Localisation : vallée du vent

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par dan 26 le Ven 27 Juin - 17:15

LoganJ a écrit:


Peu de gens enseignent sur les forums classiques , vous confondez ; l'enseignement qui est donné à des élèves qui ont pris eux-mêmes la décision de suivre un ou des maîtres Zen ; et dialogues classiques en forums .

nous ne parlons pas d'enseignement mais de convictions métaphysiques .
Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7330
Localisation : Dijon

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par gaston21 le Ven 27 Juin - 20:11

Tout ça me laisse rêveur. Je puis descendre en moi-même et me ressentir en profondeur sans même avoir recours à une image. La conscience n'a pas besoin d'image pour exprimer sa présence. Pour le reste, c'est pour moi une simple question de fonctionnement du cerveau, de prédominance du cerveau droit sur celui de gauche, comme il a déjà été démontré. Une hypothèse à la gaston: nous, les occidentaux, nous privilégions depuis des siècles le cerveau gauche, les maths, les sciences, le concret, le progrès technique etc...Dans le Bouddhisme, on laisse peut-être trop le cerveau droit prendre la direction de l'individu, au détriment du gauche, plus rationnel. D'où la difficulté d'avancer plus vite que la brouette... Je mets le casque lourd!
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par elaine 23 le Sam 28 Juin - 7:21

Jung le voyait comme ça mais les deux cerveaux semblent moins spécialisés qu'on ne l'a cru . Des expériences ont montré des compensations délocalisées en cas de lésion, ce qui conforte l'hypothèse d'un joueur en face de l'échiquier .Pas entièrement soi-conscient . La cellule a ses mystères qui échappent à l'organisme entier et à son concierge, l'intellect .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Sam 28 Juin - 7:33

Une hypothèse à la gaston
en effet: mal documentée, véhiculant des idées fausses: la spécialisation des deux hémisphères n'existe pas comme il le décrit, c'est cela qui a été prouvé scientifiquement.  Ceci dit, je suis d'accord avec le fait que l'Occident a trop développé l'esprit rationnel au détriment de la sensibilité, mais je n'oublie pas pour cela que les extrême-orientaux ont toujours été de grands inventeurs dans l'Histoire, bien à l'avance sur notre civilisation.  Son affaiblissement relatif est très récent et n'a pas duré longtemps, à l'échelle de l'Histoire.

Nous avons donc beaucoup à apprendre d'eux, notamment au niveau spirituel, qui est encore plus important que la brouette, pourtant inventée là bas bien avant d'être utilisée chez nous.

L’engin serait une invention chinoise du début de l’ère chrétienne, soit environ dix siècles avant qu’elle ne fasse son apparition en Europe.
Selon Robert Temple, la brouette aurait été inventée dans le Sud-Est de la Chine, un siècle avant J.-C., par un personnage semi légendaire nommé Ko Yu.
 (Wiki)

Pas besoin de casque lourd, cher Gaston, surtout s'il descend devant les yeux et empêche de lire. Wink


Pour revenir au sujet, je pense que cette histoire d'éveil est fort exagérée dans la tradition extrême orientale et nouillageuse.  Elle devient un but à atteindre, ce qui ne sert à rien, comme le démontre l'exemple posté ici.  Dans la pratique, le plus souvent il arrive par petites touches que l'on peut apeller "prises de conscience", ou "état de harmonie/réceptivité" momentané.
Rien à voir avec l'état induit par les drogues, qui n'est qu'illusion et déformation de la perception, bien sûr.  C'est même tout l'opposé puisque l'un nous sort de la réalité (drogues) tandis que l'autre nous y plonge (éveil).
Quoique, les drogues peuvent aussi nous faire atteindre une forme d'éveil dans la mesure où elles désinhibent, ce qui expliquerait que les sensations décrites se ressemblent parfois.  Mais avec les drogues, elles n'entraînent pas de changement en profondeur, ne guérissent pas des angoisses, etc...  Les effets sont donc aussi à l'opposé: avec les drogues: dépendance, augmentation des angoisses et névroses, dépendance "chimiques", déconnection avec la réalité, tandis qu'avec avec les prises de conscience les améliorations sont profondes et définitives: diminution des angoisses, état normal amélioré, sérénité, joie, ouverture...  

Je ne trouve pas qu'on puisse dire que c'est "la même chose" !  Siffle 
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9446
Localisation : vallée du vent

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par dan 26 le Sam 28 Juin - 8:07

[quote]
elaine 23 a écrit:Jung le voyait comme ça mais les deux cerveaux semblent moins spécialisés qu'on ne l'a cru .


effectivement ce n'est pas si séparé que cela !!D'apres les dernières expériences .

Des expériences ont montré des compensations délocalisées en cas de lésion, ce qui conforte l'hypothèse d'un joueur en face de l'échiquier .Pas entièrement soi-conscient . La cellule a ses mystères qui échappent à l'organisme entier et à son concierge, l'intellect

attention de ne pas appeler mystère(qui englobe une notion de divin) des réponses , des explications que nous n'avons pas ..............pour le moment .
L'Arc en Ciel etait un mystère, un miracle , nous savons maintenant qu'il s'agit d'un effet d'optique , avec les bulles d'eaux .
Amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Sam 28 Juin - 10:49

Le Repteux a écrit:Pourquoi vouloir arrêter ses pensées, je les aime bien moi mes pensées, et quand il y en a une que je n'aime pas, je la remplace par une autre.
Il n'y a rien à vouloir, ce n'est pas un but à atteindre.

Quant aux pensées, elles sont très pratiques. La question n'est pas de les arrêter, mais de ne pas en être dépendant, de ne pas y être identifié ; il est possible de voir les pensées pour ce qu'elles sont : de simples pensées, comme des nuages qui passent dans le ciel. Pour la majorité des humains actuellement, ce n'est pas le cas : nous prenons nos pensées très au sérieux. Il y a une immense différence entre celui qui pense qu'il est triste et celui qui voit de la tristesse passer. Le premier est la tristesse ; le second voit la tristesse. Le premier se sent concerné par la tristesse ; le second a conscience que ce n'est qu'un film, un rêve.

Actuellement, la pensée est compulsive : les gens pensent sans s'arrêter. Il y a un bruit de fond permanent à l'intérieur. Mais il est impossible de décider d'arrêter de penser : ça c'est encore une volonté de contrôle. Si je dis : « à mon top, arrête de penser », je te fiche mon billet que tu n'y arriveras pas. La seule chose qu'il est possible de faire, c'est de sentir que nous ne sommes pas nos pensées, de les observer, de mettre une distance entre nous et la pensée au lieu de rester le nez collé dessus comme si elles étaient nous. C'est à cette seule condition que le flux des pensées commence à ralentir, et on commence à prendre conscience de l'espace indicible qu'il y a entre deux pensées.

Il est fascinant de voir à quel point une simple pensée a le pouvoir de nous rendre malheureux (ou heureux) : c'est ça l'identification à la pensée. La liberté, c'est d'être indépendant des pensées.
avatar
Invité
Invité

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Invité le Sam 28 Juin - 11:26

dan 26 a écrit:merci de lire attentivement le gras souligné , et ensuite d'aller voir la définition des produits dits enthéogènes , utilisés par les sciences cognitives, et dont les effets ont été  étudiés dans le cadre de la neurothéologie .
Le gras souligné montre ton incompréhension : il n'y a pas d'états de conscience « normaux », ou autrement dit, il n'y a que des états de conscience modifiés. La colère est un état de conscience sans aucun rapport avec le sentiment amoureux par exemple. Toute la journée, nous vivons des dizaines d'états de conscience différents ; quand deux personnes se rencontrent elles ne sont quasiment jamais dans le même état de conscience (ce qui explique une grande partie des problèmes de compréhension mutuels). La conscience pure ou la conscience altérée par des drogues ou un accident ne sont que des états de conscience particuliers parmi d'autres.

dan 26 a écrit:il est intéressant aussi de voir , les travaux qui ont été faits dans ce domaine, sur les fameux "mystiques", (le Dalaï Lama par exemple ) dans le domaine de ces sciences , toutes ces sensations sont issues du cerveau . étrange n'est ce pas ?
C'est profondément inexact, ça c'est un cliché de comptoir. Je suis impressionné par ton absence totale d'humilité face à des sujets dont tu ignores tout : les expériences menées avec le Dalaï Lama (et avec d'autres méditants) montrent au contraire que c'est la méditation qui génère une modification du fonctionnement et de la chimie du cerveau. Tu inverses la cause et la conséquence.

Ça fonctionne dans les deux sens : modifier le cerveau (et/ou sa chimie) via un accident (ou une prise de drogue) va modifier l'état de conscience. Et modifier l'état de conscience (via la méditation ou n'importe quelle technique) va modifier le fonctionnement du cerveau. Ça s'appelle la plasticité : même le simple fait de faire du tennis tous les jours modifie le fonctionnement du cerveau. Toutes les activités modifient le fonctionnement du cerveau.

Enfin, ce qui caractérise l'expérience spirituelle, c'est sentir la Présence qui est en nous (que Yolande appelle le « silence »). Ça c'est un truc bouleversant, une prise de conscience qui s'impose comme une évidence absolue, et qui rend tout le reste absolument insignifiant.

Or, ressentir la présence n'arrive JAMAIS lors d'une prise de drogue... et pour cause : comme l'a dit Leela, (en général) la prise de drogue obscurcit la conscience, alors que l'expérience spirituelle éclaircit la conscience. Ce sont deux processus opposés, sauf exception, mais ces exceptions concernent des drogues spécifiques utilisées dans un cadre spécifique de technique énergétique, ce qui n'a rien à voir avec les toxicos qui s'envoient en l'air.

dan 26 a écrit:il n'y aurait donc aucun effet de transcendance , mais plutôt d'immanence !!!!
La transcendance et l'immanence sont les deux faces d'une même pièce ; ce sont deux mots qui représentent la même réalité indicible. Le sacré est à la fois en nous et au-delà de la création.

dan 26 a écrit:Je reconnais que c'est moins poétique , mais bon !!!
On voit que ça te tiens très à cœur l'absence de poésie. Un monde froid et dénué de sens, ça c'est le pied !

Contenu sponsorisé

Re: Témoignage d'un éveil spontané

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 17:25