LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Aimer la vie.

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14872
Localisation : ici ou là

Re: Aimer la vie.

Message par troubaa le Mar 26 Mai - 10:00

aimer la vie serait vivre de pain de lait d'oeuf et de fruits ?

bigre ! tout le contraire de la vie. un tel comportement n'est pas aimer la vie mais ne pas la comprendre

la vie n'a jamais demandé à ce que l'on se "sacrifie " pour elle.

aimer la vie c'est en profiter.  après c'est du moralisme.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Aimer la vie.

Message par loli83 le Mar 26 Mai - 11:53

tu as tout faux Troubaa

déjà je te déconseille de boire du lait et le conseil vaut pour tous les adultes , ce n'est pas bon pour la santé surtout le lait de vache qui n'est pas adapté

ensuite , le fait de ne pas manger de viande , ne me prive pas du tout , ce serait le contraire qui me déplairait si on me forçait à en manger ,

je ne parle pas de morale , mais de la sensation physique , car là c'est pareil c'est mauvais pour la santé , surtout d'en manger quotidiennement ou même plusieurs fois par semaine et surtout à partir de 50 ans , le corps élimine moins toutes ces toxines contenues surtout sur les animaux d'élevage

donc je suis peut être spéciale , mais dès que quelque chose est nocif , mon corps le ressent instantanément , et cela sans programmation intellectuelle de ma part

l'exemple typique c'est quand d'un coup sans savoir pourquoi , je me mets à tousser , je m'interroge , je me retourne et pan ! à tous les coups quelqu'un est en train de fumer dans les parages

j'ai toussé alors que je ne l'avais pas vu et que je n'y pensais pas

avec la viande c'est pareil , j'en mange que lorsque je suis invitée et que je la trouve bonne , sinon je la laisse , même déjà à l'aspect c'est souvent que je n'en mange pas , et cela ne me prive pas du tout , je pourrais m'en passer tout à fait

je trouve mon plaisir dans les autres nourritures , ce n'est pas la variété qui manque

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14872
Localisation : ici ou là

Re: Aimer la vie.

Message par troubaa le Mar 26 Mai - 12:54

mais non je n'ai pas tout faux lola on pense pareil : tu profites de la vie comme tu l'entends....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Aimer la vie.

Message par elaine 23 le Mar 26 Mai - 15:42

Il n'est pas question de sacrifice mais de sens, de respect de la vie sous toutes ses formes .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14872
Localisation : ici ou là

Re: Aimer la vie.

Message par troubaa le Mar 26 Mai - 15:53

un loup qui mange une biche respecterait la vie
un homme qui mangerait une biche ne respecterait pas la vie ?

et si respecter la vie c'était l'utilisé pour ce qu'elle est : impitoyable


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12767
Localisation : Enfant du Monde

Re: Aimer la vie.

Message par Dédé 95 le Mar 26 Mai - 16:07

troubaa a écrit:un loup qui mange une biche respecterait la vie
un homme qui mangerait une biche ne respecterait pas la vie ?

et si respecter la vie c'était l'utilisé pour ce qu'elle est : impitoyable
Bien sur je suis d'accord!
Mais Smile
Il y a quand même une différence entre le Loup et l'Homme!
Le loup bouffe la biche sans se poser de question, c'est son instinct et sa nécessité!
L'homme lui a la même nécessité mais il réfléchi aussi et là intervient sa conscience qui domine sur son instinct....heureusement.
Alors il fait quoi l'homme ?
Il bouffe cette brave bête parce qu'il n'a pas trouvé mieux!
L'homme a sur l'animal une faculté celle de choisir en fonction de multiples critères moraux!

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
eh, eh, eh, eh

La jolie princesse
Avait tes jolis cheveux,
La même caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.

{Variante pour les 2 derniers:}

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
A tout jamais

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Aimer la vie.

Message par geveil le Mar 26 Mai - 16:15

Hitori a écrit:Ce que je comprends, c’est que la vie est un don et en tant que tel il faut le chérir. A cheval donné, on ne regarde pas les dents , dit bien à propos un dicton populaire.
La vie n'est pas un don, car à qui serait-elle donnée? A toi, par exemple? Mais tu n'existais pas avant de naître, alors?
Non, la vie est, point barre, elle n'est pas donnée, par contre un prédateur peut l'enlever à une proie, dans ce cas, il ne la lui prend pas, d'ailleurs, car la prendre reviendrait à vivre ce que vit la proie.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Aimer la vie.

Message par Hitori le Mar 26 Mai - 21:36

geveil a écrit:La vie n'est pas un don, car à qui serait-elle donnée? A toi, par exemple? Mais tu n'existais pas avant de naître, alors?

Ce que tu dis est à considérer sous plusieurs angles, en fonction du point de vue que l'on adopte, mais la donation est bien présente.

1) Soit, nous considérons que venir à la vie se fait à partir du néant et donc quelque chose ou quelqu'un est la cause de notre existence et ce quelque chose ou ce quelqu'un nous a bien fait un « don », puisque quelque chose nous est donné, en l'occurence la vie. Il n'y avait rien et nous apparaissons, par un acte de volonté……. qui est un don.

2) Soit, nous considérons que, en tant que « Principe »,nous sommes immortels, que nous existons sous différents états et que l'état d'incarnation présente est un acte de volonté, soit d'un facteur inconnu, soit de nous-même……... nous nous donnons la vie. Nous étions dans un état A et nous nous retrouvons dans un état B….par un acte de volonté…….. qui est un don.

La proposition 1 n'a pas ma préférence, car je ne crois pas au néant. Je préfère la proposition 2, avec l'option de l'acte de volonté personnel, car cela correspond mieux à ma propre philosophie.
Mais quoi qu'il en soit, dans les deux cas, il y a bien donation.

Non, la vie est, point barre, elle n'est pas donnée, par contre un prédateur peut l'enlever à une proie, dans ce cas, il ne la lui prend pas, d'ailleurs, car la prendre reviendrait à vivre ce que vit la proie.

Mais tu oublies que le prédateur et la proie sont une seule et même entité, qui est tour à tour bourreau et victime. Ce que ressent la victime, le bourreau l'a connu ou le connaitra. Il me semblais pourtant que tu l'admettais.

Sinon, pour revenir au fond de sujet  à savoir  « Aimer la vie », il faut comprendre que puisque la vie est un combat et que nous sommes jetés dans une arène ou la loi du plus fort prédomine, il n'y a pas de place pour les plus faibles. On peut le regretter, mais c'est ainsi. Alors à moins de se suicider, ce qui reste une option pour ceux qui ne le supporterais pas, la seule alternative qui nous reste, c'est d'avoir le courage de vivre notre vie, de faire face à l'adversité et si on tombe, se relever encore et encore, pousser notre rocher avec opiniâtreté, même sachant qu'il va retomber. Et face aux horreurs du monde, faire en sorte de ne pas en rajouter, mais au contraire être un réconfort pour ceux qui souffrent.

Mais ne pas croire que parcequ'on aime la vie, on cautionne le mal. Non, aimer la vie c'est la prendre telle qu'elle est, sans la juger, car nous n'avons pas toutes les cartes en main pour pouvoir le faire et faute de cela vivre la voie du Wu Wei et aimer.

Ne dit-on pas : «  omnia munda mundis » ? Wink


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Aimer la vie.

Message par elaine 23 le Mer 27 Mai - 8:20

Il y a place pour les plus faibles, si ce sont les plus malins : voir David et Goliath .Le "créateur" de l'homme, hasard ou amour - ou les deux - lui a donné un gros cerveau dans un corps chétif . Et ça ne marche que trop bien . Heureusement, de temps à autre, Gaïa secoue ses puces . Le déluge est une réaction de légitime défense .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Aimer la vie.

Message par Hitori le Mer 27 Mai - 10:15

elaine a écrit:Il y a place pour les plus faibles, si ce sont les plus malins : voir David et Goliath .Le "créateur" de l'homme, hasard ou amour - ou les deux - lui a donné un gros cerveau dans un corps chétif . Et ça ne marche que trop bien . Heureusement, de temps à autre, Gaïa secoue ses puces . Le déluge est une réaction de légitime défense .

Oui, elaine, bien sûr......... mais force et faiblesse sont à prendre au sens général par rapport à la Vie. Si on est malin et intelligent, c'est une force et a contrario si on est débile et juste du carafon, c'est une faiblesse. Heureusement d'ailleurs, parce que les premiers hommes avec leur seule force physique, n'auraient pas fait long feu face aux capacités du monde animal.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: Aimer la vie.

Message par Invité le Mer 27 Mai - 13:45

je dois avouer ne pas saisir le rapport entre les derniers échanges et le sujet du fil.

Les HS sont déplacés
La modération

"Aimer la vie" est très très important, je dirais même que c'est d'une importance vitale !
Quand on est en dépression, on perd le goût de vivre, et 'est une épreuve dont on ne peut réaliser l'ampleur que quand on l'a vécue.  Elle mène en droite ligne vers le suicide, qui est une des premières causes de décès chez les jeunes et les moins jeunes.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: Aimer la vie.

Message par JiPi22 le Mer 27 Mai - 18:12


Et pourrait-on savoir où ils sont partis ?
Embarassed

Où vont tous les HS....... dans la corbeille.
La modération.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Aimer la vie.

Message par geveil le Mer 27 Mai - 19:00

Hitori a écrit:

1) Soit, nous considérons que venir à la vie se fait à partir du néant et donc quelque chose ou quelqu'un est la cause de notre existence et ce quelque chose ou ce quelqu'un nous a bien fait un « don », puisque quelque chose nous est donné, en l'occurence la vie. Il n'y avait rien et nous apparaissons, par un acte de volonté……. qui est un don.
Dans ce cas de figure, le nous n'existe pas avant de sortir du néant et dans ce cas, il ne s'agit pas d'un don, car à moins que nous n'ayons pas la même définition du don, un don se fait à quelqu'un.
Tu connais certainement cette indignation d'enfants vexés " Je n'ai pas demandé à vivre", pour eux, la vie n'est pas un don, ou alors un cadeau empoisonné.

2) Soit, nous considérons que, en tant que « Principe »,nous sommes immortels, que nous existons sous différents états et que l'état d'incarnation présente est un acte de volonté, soit d'un facteur inconnu, soit de nous-même……... nous nous donnons la vie. Nous étions dans un état A et nous nous retrouvons dans un état B….par un acte de volonté…….. qui est un don.
Se faire un cadeau à soi-même, est-ce un don ?

La proposition 1 n'a pas ma préférence, car je ne crois pas au néant.
C'est une croyance, mais si je nomme néant l'absence de toute chose, tu es fais en partie de néant, car tu ne sais pas tout.


Mais tu oublies que le prédateur et la proie sont une seule et même entité, qui est tour à tour bourreau et victime. Ce que ressent la victime, le bourreau l'a connu ou le connaitra. Il me semblais pourtant que tu l'admettais.
Oui, sur ce point nous sommes d'accord. En ce sens, la vie n'est pas un don.

Toutefois, je te rejoindrai un peu comme suit, idée que j'ai développée par ailleurs: pour "créer" l'Être Un s'est séparé en une multitude d'étincelles de vie.  Ce faisant, il a pris le risque de se perdre, si sa création n'aboutit pas au point oméga. C'est donc un acte d'amour immense, il a fait en quelque sorte le don de sa personne.  Mais en espérant se retrouver au bout de l'histoire.  Là encore, il s'est fait un cadeau  à lui-même. Je considérerais alors la vie comme un cadeau si chaque individu, en tant qu'être incomplet, était immortel.  Je te rappelle l'adage: donner, c'est donner, reprendre, c'est voler.

Sinon, pour revenir au fond de sujet  à savoir  « Aimer la vie », il faut comprendre que puisque la vie est un combat et que nous sommes jetés dans une arène ou la loi du plus fort prédomine, il n'y a pas de place pour les plus faibles. On peut le regretter, mais c'est ainsi. Alors à moins de se suicider, ce qui reste une option pour ceux qui ne le supporterais pas, la seule alternative qui nous reste, c'est d'avoir le courage de vivre notre vie, de faire face à l'adversité et si on tombe, se relever encore et encore, pousser notre rocher avec opiniâtreté, même sachant qu'il va retomber. Et face aux horreurs du monde, faire en sorte de ne pas en rajouter, mais au contraire être un réconfort pour ceux qui souffrent.
Sur ce point, nous sommes tout à fait d'accord, c'est Nitszchéen.

Mais ne pas croire que parce qu'on aime la vie, on cautionne le mal.
Dans d'autres messages, j'ai écrit que la vie est présente dans la moindre des particules.  J'ai ajouté qu'il est possible ( indémontrable, pour le moment) que deux particules qui fusionnent éprouvent du plaisir, donc du bien, et que si une entité faite de particules ( atome, par exemple) est détruite, scindée, il y a souffrance, donc du mal. Or l'évolution se fait par essais et erreurs, fusions et scissions, sans cela la vie ne serait pas possible.  Il en résulte qu'accepter la vie, c'est que tu le veuilles ou non, se faire complice du mal.

Non, aimer la vie c'est la prendre telle qu'elle est, sans la juger, car nous n'avons pas toutes les cartes en main pour pouvoir le faire et faute de cela vivre la voie du Wu Wei et aimer.
 Bien sûr, cela n'exclue en rien que nous sommes complices du mal aussi bien que du bien.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Aimer la vie.

Message par Invité le Mer 27 Mai - 19:39

(...) que deux particules qui fusionnent éprouvent du plaisir, donc du bien,
idem quand notre anima fusionne avec notre animus: ça, c'est jungien. Wink

Intéressant, ton post !  Twisted Evil

Et d'autres avant aussi !
Je trouve que c'est un sujet très important, profond, fondamental, donc je suis contente qu'ils soit animé. I love you
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Aimer la vie.

Message par Hitori le Mer 27 Mai - 21:20

geveil a écrit:Se faire un cadeau à soi-même, est-ce un don ?
Oui, je crois. Ce pourrait ne pas l'être si rentre en compte la notion d'argent, puisque un don par définition est quelque chose qui ne se monnaye pas, mais en l'occurence, ce n'est pas le cas. Donc, oui on peut se faire un don à soi-même.

C'est une croyance, mais si je nomme néant l'absence de toute chose, tu es fais en partie de néant, car tu ne sais pas tout. 

Nous en avons déjà longuement parlé et je t'ai expliqué pourquoi je ne crois pas au néant…..mais bon si tu considères que c'est une croyance, pas de problème. Wink

Toutefois, je te rejoindrai un peu comme suit, idée que j'ai développée par ailleurs: pour "créer" l'Être Un s'est séparé en une multitude d'étincelles de vie.  Ce faisant, il a pris le risque de se perdre, si sa création n'aboutit pas au point oméga. C'est donc un acte d'amour immense, il a fait en quelque sorte le don de sa personne.  Mais en espérant se retrouver au bout de l'histoire.  Là encore, il s'est fait un cadeau  à lui-même. Je considérerais alors la vie comme un cadeau si chaque individu, en tant qu'être incomplet, était immortel.  Je te rappelle l'adage: donner, c'est donner, reprendre, c'est voler.
Je pense que c'est plus compliqué que ça. L'Etre s'est séparé tout en restant égal à lui-même, c'est à dire, en restant l'Absolu. Il est parti prenante dans le manifesté, tout en ne l'étant pas. Quoi qu'il arrive au monde manifesté, cela ne l'atteindra pas. Mais là aussi, nous en avons déjà parlé.

Dans d'autres messages, j'ai écrit que la vie est présente dans la moindre des particules.  J'ai ajouté qu'il est possible ( indémontrable, pour le moment) que deux particules qui fusionnent éprouvent du plaisir, donc du bien, et que si une entité faite de particules ( atome, par exemple) est détruite, scindée, il y a souffrance, donc du mal. Or l'évolution se fait par essais et erreurs, fusions et scissions, sans cela la vie ne serait pas possible.  Il en résulte qu'accepter la vie, c'est que tu le veuilles ou non, se faire complice du mal.
 ……...Bien sûr, cela n'exclue en rien que nous sommes complices du mal aussi bien que du bien.
Là, nous divergeons nettement, car personnellement je ne me sens pas complice de quoi que ce soit parce que j'accepte la vie. Je la prends avec ses joies et ses peines en ayant conscience que cela est la loi de la dualité à laquelle nous sommes soumis. Car enfin, ce serait quoi, selon toi ne pas être complice ? Se suicider ? ….. Très peu pour moi, j'aime trop la vie pour pouvoir le faire et même si, en certaines circonstances, elle m'en fait voir de toutes les couleurs, je remercie la Providence de m'avoir permis de connaître l'amour. cheers


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Aimer la vie.

Message par geveil le Mer 27 Mai - 21:23

Et ben dis donc, Leela, c'est une beau compliment et je le reçois comme un cadeau, lui, quoi que, comme tu es une manifestation de l'être et moi même aussi, d'après Hitori, c'est encore un cadeau que Je me fais à moi-même ! Twisted Evil


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.

Contenu sponsorisé

Re: Aimer la vie.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 18 Déc - 18:36