LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Partagez
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Lun 5 Mai - 23:44

disons que pour les besoins on est quand même mieux plus tranquille , mais c'est vrai qu'on attache un peu trop d'importance à cette intimité
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par dan 26 le Lun 5 Mai - 23:54

lola83 a écrit:disons que pour les besoins on est quand même mieux plus tranquille , mais c'est vrai qu'on attache un peu trop d'importance à cette intimité
Que l'on perd vite , quand on se retrouve dans des conditions primaires .
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par dan 26 le Lun 5 Mai - 23:56

Tibouc a écrit:

Franchement, je pense qu'il faudrait ré-apprendre aux gens la différence ce qui se fait en public et ce qui ne concerne que le privé.

je suis d'accord avec toi sur ce point . Cela ne te vexe pas au moins ?
pour avoir vécu 10 jours dans la forêt Amazonienne , j'ai pu me rendre compte que les barrières érigées par nos traditions tombent vite.
amicalement
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Tibouc le Mar 6 Mai - 0:05

dan 26 a écrit:
Tibouc a écrit:

Franchement, je pense qu'il faudrait ré-apprendre aux gens la différence ce qui se fait en public et ce qui ne concerne que le privé.

je suis d'accord avec toi sur ce point . Cela ne te vexe pas au moins ?
pour avoir vécu 10 jours dans la forêt Amazonienne , j'ai pu me rendre compte que les barrières érigées par nos traditions tombent vite.
amicalement
Je vois pas exactement le rapport entre ce que j'ai dis et la forêt amazonienne, mais bon...


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par dan 26 le Mar 6 Mai - 0:08

Tibouc a écrit:

Je vois pas exactement le rapport entre ce que j'ai dis et la forêt amazonienne, mais bon...

Hier à 23h 28 tu disais cela :On ne fait pas ses besoins en public. Il n'y a pourtant rien de mal à ça.
amicalement
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Mar 6 Mai - 0:38

je crois comprendre ce que Dan veut dire avec son histoire d'amazonie , en fait c'est comme pour mes chats , je vois bien qu'ils aiment être tranquilles pour faire leurs besoins , mais ils ne sont pas honteux non plus si on les voit , c'est plutôt à celui qui regarde à être honteux

moi même , j'ai évolué là dessus , fut un temps il fallait absolument que je sois très bien cachée si un besoin me prenait dans la nature , maintenant surtout pour juste faire pipi , je ne fais pas tant de recherches
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

l'élimination

Message par Tibouc le Mar 6 Mai - 0:42

Les éléphants se cachent aussi pour mourir. La notion d'intimité existe aussi chez les animaux.
Après bien sûr, il ne faut pas tomber dans l'excès.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 7:56

Or l'élimination est un des 7 piliers de la santé.
Ceux qui se soignent par homéopathie ont l'habitude d'examiner leurs selles et leur urine: on y trouve de précieuses indications sur notre état de santé.
J'ai appris à mes enfants de le faire, sans tabou, et déjà très jeunes, ils adaptaient leur nourriture à leur observation, prenant par exemple un jus d'orange le matin pour accélérer le transit quand c'était nécessaire.

L'élimination est TRÈS importante, et l'observation de la couleur, consistance, odeur, fréquence, est basique.  Par exempel un des premiers symptômes d'une maladie du foie sont les urines foncées, et les selles claires.  Les dysfonctionnements intestinaux et rénaux sont nombreux et dévastateurs: or on peut vivre des années avec cela, et ne rien faire pour solutionner le problème, ce qui mène à de graves maladies.

Alors, pourquoi est-ce que je place ce sujet dans "sceinces et métaphysique" ?  
Parce qu'il y a aussi une "élimination" que nous devons effectuer au niveau émotionnel et mental.

Notre corps, comme la Nature, est un livre d'apprentissage complet, qui nous explique comment agir aussi sur le plan spirituel.
Or l'élimination est un sujet tabou, comme l'est l'expression des émotions négatives: on les refoule, avec toutes les conséquences que cela peut avoir.  Le stress est en grande partie due à cela: une négligence de la fonction d'élimination, mais aussi de notre "alimentation" et de notre mode de vie.

Un cheminement spirituel commence par soigner notre outil, notre véhicule: cela je l'ai appris chez les rosicuciens Max Heindel, chez qui les deux premières années d'apprentissages sont consacrées à l'étude du fonctionnement du corps humain.
Cette étude est un enseignement.

L'enseignement bouddhiste comporte aussi le respect de notre "précieuse existence humaine". Chez les catholiques, au contraire, dans l'ambiance puritaine qui régnait pendant mon enfance, le corps était négligeable et méprisable, "sale", et y accorder de l'attention était un péché d'égoïsme: c'est une énorme erreur.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par elaine 23 le Jeu 8 Mai - 8:56

Observation pertinente, mais quel débat peut s'amorcer là-dessus ?
Le tout petit est fasciné par ses exonérations, au point d'y goûter à l'occasion . Le dégoût parental le persuade que ce qui est "caca" est sale et qu'il doit s'en abstenir, au propre et au figuré .
Adulte, le fait de négliger ses fonctions corporelles abîme le seul "outil de travail" nécessaire dans la vie, cerveau compris et le bouddhisme l'a compris, contrairement au christianisme .
Un truc pratique : marier pruneaux et chocolat noir : c'est excellent ... et complémentaire!
Les difficultés en la matière - si j'ose dire- tournent souvent à l'obsession . Il faut donc déstresser le mental avant de traiter la difficulté .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Tibouc le Jeu 8 Mai - 9:10

Leela a écrit:Or l'élimination est un des 7 piliers de la santé.
C'est quoi les 6 autres ? Je suppose qu'il y a l'alimentation et le sommeil.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 9:21

oui, tu en trouveras plusieurs versions sur internet... certaines évitent soigneusement de parler de celle là !
Il y a la respiration, l'exercice physique, l'hygiène mentale...

Je ne me souviens plus de la liste que j'avais apprise à l'époque...


elaine

on peut parler de l'élimination des pensées et émotions négatives, notamment celles liées à des traumatismes et des refoulements, mais alors on va vite vers la psychanalyse. Si on parle des physique, on va vers la santé.

Il y a des techniques enseignées dans les Voies spirituelles.

Pas le temps maintenant, j'y reviendrai avec les techniques bouddhistes et les "new age", qui en sont souvent u ne version "occidentalisée".
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3414
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par geveil le Jeu 8 Mai - 10:30

Très juste ce parallèle entre l'élimination des déchets et celle des pensées négatives. Comment éliminer les pensées négatives, en en parlant, en les écrivant et en brûlant le papier ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par elaine 23 le Jeu 8 Mai - 10:36

Le yoga m'a apporté la sérénité corporelle et mentale . La réflexion avec un groupe amical et soudé, , beaucoup, aussi, sur le plan spirituel . Quand le corps se laisse oublier et que l'esprit est serein, c'est le nirvana !


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 12:59

geveil a écrit:Très juste ce parallèle entre l'élimination des déchets et celle des pensées négatives.  Comment éliminer les pensées négatives, en en parlant, en les écrivant et en brûlant le papier ?
il y a des tas de méthodes, il faut juste trouver celle qui nous convient.

Quand je suis en colère, j'écris ce que je dirais à la personne. Quand je me suis bien déchargée, c'est fini et en général je n'ai même plus rien à lui dire: je pase à autre chose.

Je pense que de toutes façons, il faut passer par la phase d'acceptation qu'il y a quelque chose à éliminer: la regarder en face, l'analyser, faire un tri (éh oui, comme pour les déchets, mais pour ce qui se passe dans notre tube digestif, c'est plus dur.... heu... non ! Correction ! C'est le foie qui fait cela, ainsi qu'une perméabilité parfaite de la paroi intestinale: d'où la nécessité de bien les soigner)...
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5212
Localisation : Val David, Québec

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Le Repteux le Jeu 8 Mai - 16:18

Les femmes s'occupent de changer les couches des bébés plus facilement que les hommes. Sont-elles moins sensibles à cette odeur que les hommes? Est-ce pour cette raison que le sexe leur parait plus propre? Est-ce acquis ou inné?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 18:25

c'est faux, le Repteux.  Les hommes qui n'ont pas envie de faire l'effort de s'y habituer ont trouve cela comme prétexte, idem pour le ménage et tout ce qui les ennuie (je parle des "vieux jeux", pas des jeunes, du moins ceux que je connais.)

Le selles ont une odeur déplaisante pour tout le monde, mais on s'y habitue relativement vite... quand on veut... Wink

Les petits enfants traversent une phase où ils jouent avec leur "production" dans le pot, dont ils sont très fiers à juste titre: c'est leur première "création volontaire".  L'odeur ne les dérange pas, qu'ils soit garçon ou fille, c'est pareil.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5212
Localisation : Val David, Québec

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Le Repteux le Jeu 8 Mai - 18:48

Donc ce serait acquis. Mais je persiste à croire que les femmes ne ressentent pas les chosent de la même manière que les hommes. Peut-être y a-t-il une transformation à la puberté, qui changerait le sens que nous accordons à ce que nous percevons, sens qui se développerait différemment chez les femmes ou chez les hommes?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 18:57

difficile à affirmer, bien sûr puisqu'on ne peut pas se mettre à la place de l'autre. Donc ce sont des affirmations basées sur "tout juste rien du tout", comme on dit à Bruxelles. Wink
A mon avis, il y a autant de différence entre deux femmes ou 2 hommes, qu'entre un homme et une femme.
Moi qui suis très sensible aux odeurs, j'ai beaucoup de mal avec les selles des bébés. Mais je me maîtrise parce que je ne veux pas que le bébé sente (trop) ce dégoût.

Par contre, quand on a eu un bébé, là il y a une relation spéciale qui se crée, qui va peut-être faire une différence. Mais quand je vois les 3 jeunes papas autour de moi, qui sont très proches de leur bébé, qui vont aux consultations, à la préparation à l'accouchement, qui les soignent dès leur naissance, je pense que cette modification se fait aussi chez eux.
Mais ce "je pense" est basé sur... tout juste rien du tout...
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5212
Localisation : Val David, Québec

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Le Repteux le Jeu 8 Mai - 19:31

En mettant de côté pour un instant l'égalitarisme ambiant, peut-être serait-il possible de découvrir des différences intellectuelles significatives entre hommes et femmes. Jusqu'à nouvel ordre, je considère que notre intelligence s'est développée sans modifier nos instincts, et que comme chez les animaux, l'instinct femelle était différent de l'instinct mâle à l'origine de l'humanité. Puisque cet instinct est toujours là et qu'il s'exprime comme avant, même si nous en avons conscience et que nous pouvons le réprimer, il provoquerait une évolution intellectuelle différente chez les deux sexes. Ce n'est qu'une possibilité, mais je suis convaincu que les femmes ne pensent pas comme les hommes, et que ce n'est pas que social.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Jeu 8 Mai - 19:58

c'est ton idée ça le repteux , on a eu une grande discussion dans le sujet sur le genre , chacun a son idée
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par spin le Jeu 8 Mai - 20:42

lola83 a écrit:je crois comprendre ce que Dan veut dire avec son histoire d'amazonie , en fait c'est comme pour mes chats , je vois bien qu'ils aiment être tranquilles pour faire leurs besoins , mais ils ne sont pas honteux non plus si on les voit , c'est plutôt à celui qui regarde à être honteux.
Je me souviens d'un livre de Roger Frison-Roche (écrivain) où il racontait son voyage dans le grand nord canadien, avec des Inuits et partageant leur vie. Lui et son compagnon n'ont jamais pu se résigner à faire comme leurs hôtes, leurs besoins dans l'igloo sous le nez des autres. Pourtant, avec la température extérieure, ils prenaient de sérieux risques.

à+

avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Jeu 8 Mai - 20:46

je suppose que les autres ne les observaient pas pour autant ...

avant je n'aurai pas pu non plus , maintenant si
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 20:47

le repteux
en effet, on en a déjà parlé en long et en large, et ce n'est pas le sujet ici Wink


Spin
une des raisons de s'éloigner peut être tout simplement l'odeur.
Une autre est de ne pas risquer de contamination, ou la salissure dans l'endroit où on vit. Beaucoup d'animaux le font aussi: par exemple les mères oiseaux nettoient le nid des déjections des petits. Les poules ne chient pas là où elles couvent (en principe!).

Ils n'ont pourtant aucune notion de pudeur ou de "honte".
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par troubaa le Ven 9 Mai - 0:11

Je me souviens quand j'ai vécu en Inde d'avoir vu des gens faire leur besoin dans la rue à la vue de tout le monde, sans que personne n'y attache la moindre importance,.

en France, j'ai aussi déjà vu des enfants uriner dans la rue. Sans que cela ne pose aucun problème. Cela ne m'est jamais arrivé mais 'j imagine qu'en cas de gros besoin immédiat des enfants feraient la grosse commission dans la rue... j'ai bien déjà vu des filles uriner... et j'ai déjà uriné dans la rue.

sinon le reptueux j'ai changé des couches pendant presque 10 ans. Je ne vois pas en quoi un homme serait incapable de le faire. C'est n'importe quoi ta réflexion. L'homme est autant capable de s'occuper d'un enfant qu'une femme. c'est aussi naturel pour lui que pour elle. Tout n'est qu'apparence culturelle dans ce genre de réflexion.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Ven 9 Mai - 7:05

(Je continue à réfléchir, attention, ça chauffe! Ça fait bien 10 minutes pas jour de réflexion... mdr)

Une autre raison de se cacher pour "rendre son tribut à la Nature", et le fait qu'on expose ses parties génitales, ce qui est mal vu dans notre société puritaine.



PS ce n'est pas dans cette direction là que j'aurais aimé discuter, mais je m'attendais à cette difficulté de parler de la fonction elle même, de son utilité et de son analyse médicale et son parallèle psychologique: rien à faire, ça reste un gros tabou...
Je dois encore faire mon petit résumé mais cela risque de me prendre du temps: il y a à la fois beaucoup à dire, et peu...

Geveil merci d'avoir compris la question, et elaine, merci d'avoir donné une solution, mais qui est encore à creuser.
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par spin le Ven 9 Mai - 9:59

Leela a écrit:Une autre raison de se cacher pour "rendre son tribut à la Nature", et le fait qu'on expose ses parties génitales, ce qui est mal vu dans notre société puritaine.
J'ai une théorie personnelle sur ce qui est visuellement tabou, et qui pour moi n'est pas exactement les parties génitales mais quelque chose de très proche. On a longtemps représenté des sexes d'homme ou de femme de façon réaliste mais sans ce quelque chose. Y compris sur le premier engin spatial destiné à quitter le système solaire, on y a dessiné, à l'intention de très éventuels extra-terrestres, un couple humain nu, réaliste, avec les sexes mais sans ce quelque chose...

à+

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Dédé 95 le Ven 9 Mai - 10:16

Tu nous fais languir Spin, c'est quoi ce quelque chose?  Very Happy 


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par spin le Ven 9 Mai - 10:30

Dédé 95 a écrit:Tu nous fais languir Spin, c'est quoi ce quelque chose?  Very Happy 
Par quelle expression décrit-on populairement la nudité humaine ? Razz 

à+

avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3414
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par geveil le Ven 9 Mai - 10:42

Sans les poils ! ah, mais tu as raison, les poils rappellent notre origine animale, et rien ne déplaît plus aux hommes (sauf à Gaston ) de notre civilisation, qui voudraient tellement être des dieux !


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Ven 9 Mai - 13:29

ah ! oui ! ce sont les poils ! Very Happy

j'en ai pas mal parlé , pour moi ce n'est pas tabou
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Dim 11 Mai - 10:13


c'est gentil, parce que votre conversation est intéressante, elle vaut la peine d'être placée au bon endroit.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Dim 11 Mai - 10:46

Leela a écrit:
c'est gentil, parce que votre conversation est intéressante, elle vaut la peine d'être placée au bon endroit.

pour que ta phrase ait un sens , je précise que sur ta demande j'ai déplacé les derniers messages dans le sujet approprié , intitulé "à propos de l'acte sexuel"
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Dim 11 Mai - 11:17

(tu peux aussi l'effacer, dans ce cas, lola)

Pour revenir aux poils, symboles de notre proximité avec les animaux, les endroits où ils sont les plus denses sont les cheveux (là, ils s'expliquent comme protection du crâne) et le voisinage des organes de reproduction mais aussi d'élimination (là, pas d'explication rationnelle ni même hygiénique).
Que les deux soient "géographiquement" si liés, et "décorés" pareillement, pose question, non ?


NB
Merci donc de continuer ici que ce qui concerne l'éliminiation, "pipi caca", si c'est plus clair Wink
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Dim 11 Mai - 12:02

si ! moi j'y vois aussi une fonction de protection , si nous vivions nus , un insecte qui se faufile dans nos poils par exemple attirerait notre attention et cela éviterait qu'il s'introduise en nous
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Dim 11 Mai - 12:16

ou alors il trouve protection dans les poils, comme le pou du pubis: sans eux, il ne viendrait pas.

Peut-être la fonction est-elle de maintenir une grande humidité dont auraient besoin ces zones ?
Parce qu'ils sont aussi un piège à crasses et à bactéries, infections, irritations...

Mais je m'intéresse encore plus à la symbolique de leur présence.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7014
Localisation : Dijon

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par gaston21 le Dim 11 Mai - 16:57

Et si Dieu avait un peu d'humour coquin? Ce n'est d'ailleurs pas ce que je lui reprocherais! Après tout, chez les oiseaux entre autres, les poils et les plumes sont un instrument puissant de séduction. Regardez les parades d'amour! Et le rôle des odeurs...Je demande à mon épagneul...Pourquoi l'homme ferait-il exception? Mesdames, pourquoi passez-vous tant de temps après votre chevelure? Et les poil du bas? Un moyen peut-être d'attirer l'attention sur un corps glabre et pourquoi pas de prolonger les odeurs...Je demande à l'Esprit-Saint d'inspirer ma réponse!
avatar
Invité
Invité

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Invité le Dim 11 Mai - 17:52

Gastooooooooon  
Ici, on parle "caca boudin" et pas "zizi"

C'est compris ???

Tu vas encore donner du boulot à Lola pour déplacer les posts.



 Bisou
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par loli83 le Dim 11 Mai - 17:54

là , c'était entre les deux  Laughing

mais question élimination , au figuré , l'idéal c'est aussi d'éliminer tous les jours ou au moins tous les deux jours les soucis qui ont encombré notre esprit , les contrariétés qui ont pu survenir , les problèmes à traiter

les rêves y contribuent , mais il faut une volonté aussi , une habitude en fait


Contenu sponsorisé

Re: Encore plus tabou que le sexe: la fonction d'élimination.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 21:31