LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Titrisation européenne

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Titrisation européenne

Message par komyo le Mar 15 Avr - 8:48

Les américains l'ont fait avec les subprimes et la réussite que l'on sait. Les européens vont s'y lancer déréglementons encore un peu plus !
Ca fera mal, quand ça va exploser, mais d'ici là, ce modèle ou certains s'en mettent plein les poches pourra continuer encore un temps supplémentaire...




RIEN NE LES ARRÊTERA !
Par Paul Jorion - www.pauljorion.com
Publié le 13 avril 2014


La dernière trouvaille de nos banquiers centraux européens, Mark Carney pour la Banque d’Angleterre et Mario Draghi pour la BCE, est de cosigner une véritable pétition réclamant la baisse des barrières réglementaires qui font obstacle à la relance de la titrisation de créances. Une initiative d’autant plus marquante que Mark Carney est également le président du FSB (Conseil de stabilité financière), l’organisme international chargé de chapeauter tous les acteurs de la régulation. Nous étions habitués à ce que les règlementations soient assouplies sous la pression des lobbies financiers, mais nous n’avions pas encore vu le responsable suprême de la régulation proposer de revenir sur celle-ci !

L’objectif affiché est de donner le coup de pouce final aux multiples efforts déjà entrepris afin de relancer le crédit aux entreprises et de favoriser la croissance. Avec comme justification à cette remise en cause de certaines dispositions de Bâle III (pour les banques) et de Solvency II (pour les assureurs) qu’il faut distinguer la titrisation dangereuse de l’innocente – à laquelle est attribuée « une valeur sociale de long terme » – en se référant aux propositions de l’EIOPA, le régulateur européen des compagnie d’assurance. La titrisation n’a pas connu en Europe les errements américains et il ne faudrait pas la pénaliser par des règles adaptées au seul marché américain (où elle se relance au demeurant). Le tour ensuite serait joué, les émetteurs des nouveaux titres allégeant leurs bilans et pouvant accorder de nouveaux crédits, les acquéreurs de ces titres pouvant les utiliser comme collatéral pour garantir leurs transactions. À se demander, vu la menace de pénurie de telles garanties, si toute l’opération n’aurait pas comme réel objectif d’y remédier…

La Banque de France a apporté hier sa contribution avec la création par les banques BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, HSBC France et Société Générale d’une société dédiée à la titrisation. Celle-ci va procéder à l’émission de Euro Secured Notes (ESN) pouvant être utilisées comme collatéral, les banques d’où proviennent les créances conservant une partie du risque qui leur est associé. Les établissements français viennent de se doter d’une machine ayant une double fonction : fabriquer du collatéral afin de garantir les transactions sur les marchés et externaliser une grande partie du risque, dans des proportions qui n’ont pas été précisées…

Il est dangereux de laisser les enfants jouer avec les allumettes, mais n’est-il pas aventureux de chercher à relancer l’endettement via le système bancaire européen, alors qu’il croule déjà sous un stock de créances douteuses évalué par le FMI à 800 milliards de dollars ? Celui-ci a doublé depuis 2009, en raison du ralentissement économique et du poids de la dette qui pèse sur les entreprises.

L’appétit au risque retrouvé des investisseurs et l’assouplissement d’une régulation timorée vont faire bon ménage, cela ne fait pas l’ombre d’un doute !

Remerciements à Paul Jorion de www.pauljorion.com


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12656

Re: Titrisation européenne

Message par loli83 le Mar 15 Avr - 10:40

une définition de la titrisation aurait été la bienvenue
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Titrisation européenne

Message par komyo le Mar 15 Avr - 11:13

Je te mets un lien intéressant ci dessous, en simplifiant ce sont des dettes diverses, comme les crédits immobiliers aux usa, donc des dettes de personnes, qui sont regroupées et revendues sous de nouvelles appellations.
Le fruit de cette revente permet aux banques d'augmenter les crédits qu'elles distribuent et donc de réinjecter de la monnaie dans le système. Ce qui plait aux banques qui augmentent ainsi leur volume de crédits (donc leurs profits et aux gouvernants actuels qui cherchent a augmenter la masse monétaire pour lutter contre la déflation.
Au final, ils risquent surtout de créer des bulles spéculatives qui comme toutes les bulles finissent par exploser. Il y a aussi un risque d'hyper inflation, en gros a force de créer de la monnaie, celle ci n'a plus de valeur !



A propos de création monétaire, cette vidéo est assez didactique

http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: Titrisation européenne

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 0:32