LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-20%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Aukey PA-S14 avec protection parafoudre – Prise type F
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

l'instinct et les genres

Athanor
Athanor
Comte

Masculin Date d'inscription : 17/09/2012
Messages : 372

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Athanor le Mer 26 Fév - 11:25

Bobards, encore et toujours.... Rolling Eyes 

Personne n'a besoin de Soral pour savoir que c'est la franc maconnerie (sans c cédille...) qui pond ces lois depuis longtemps et bien avant soral, d'ailleurs, Peillon qui est à l'origine de ces propositions de loi, le dit clairement dans une video sur youtube, qu'il fait ça, je cite, "pour remplacer progressivement le catholicisme par une nouvelle religion, la franc maconnerie, car il est temps de colmater les manques de la révolution française qui ne s'est occupée que de la révolution matérielle en oubliant la révolution spirituelle, révolution spirituelle à faire maintenant", c'est dit texto et tel que !
Donc, les mensonges et manipulations, à la niche.  Laughing 


Dédé95, toujours dans l'ignorance de ce qu'est la FM, dit ceci :

"Voilà qui m'interesse un forum franc maçon, tu peux me donner son adresse?
Par contre je sais pas où tu as été chercher leur philosophie qui se résume à celle-ci:
La Franc-Maçonnerie est une institution initiatique et une alliance universelle d'hommes éclairés et honnêtes, sincèrement dévoués au besoin de tous, unis pour travailler en commun au perfectionnement intellectuel et moral de l'humanité. Institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, la Franc-Maçonnerie a pour objet la recherche de la vérité, l'étude de la morale, la pratique de la vertu et de la solidarité. Elle a pour principes la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même et la liberté absolue de conscience.
Ce que j'ai souligné te gène tant que cela?
Si ces gens, détenteurs d'un mandat de leurs concitoyens, écrivent ou votent une loi, tu pense qu'ils ne sont pas capables?
Pour moi non ce n'est pas peu importe ce que tu avances, car ça relève d'un a-priori, et à mon sens d'une méconnaissance de ce qu'est la¨FM¨, en particulier le ¨GO¨!"

==> tu te fous de moi ? des forums, il y en a des tas, memphis mesraim and co, tu n'as qu'à chercher.

Ce n'est pas ce que tu as souligné dans ton texte qui me gène, c'est tout ce que tu ne dis pas, grosse nuance ! car la FM ne se résume pas du tout à ton texte. POURQUOI ont ils besoin de rites et de robes et de titres pompeux comme maitre de go, etc etc, s'il ne s'agit que de philo ?? qu'on arrête de se foutre du monde, il y a bien une philo d'origine rituelle, copiée sur le proche orient, bêtement et stupidement, et sans avoir rien compris à ces philosophies, voilà la vérité ! (et ça, soral ne le dit pas du tout car il n'y connait rien, c'est moi qui le dit ! pour info, Soral dit juste que la FM est juive, ce que je ne dis pas du tout, n'étant pas obsédé par les juifs).

En tout cas, ça porte bien son nom, la Franc Maconnerie, car pour être une franche connerie, c'en est une !  :mdr:


Dernière édition par Athanor le Mer 26 Fév - 11:29, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:25

Leela a écrit:lola, je pense que tout le monde a lu ce que tu expliques de ton cas, et l'a compris "en théorie", mais ne le vivant pas (ou : pas à ce point), c'est difficile à imaginer, donc à sentir et à intégrer.
Oui effectivement, lola présente ça comme si c'était une évidence tellement généralisée que tout le monde devrait trouver ça aussi naturel que les yeux bleus ou les cheveux noirs. Non, à partir du moment où c'est une affirmation étrange à laquelle on n'est pas habitué, il est évident que l'on a du mal à se le représenter, à l'imaginer, à se mettre à sa place.

Par contre ça n'a rien à voir avec le fait de les accepter ou les intégrer. Ce n'est pas parce qu'on a du mal à intérioriser la situation subjective de quelqu'un qu'on le rejette pour autant.

Leela a écrit:Ne pourrais tu pas décrire plus en détails comment, en pratique, tu ressens ce fait d'être "un homme dans un corps de femme" ?  A part le fait d'avoir des goûts "masculins"; parce que ce que tu vis ne se limite pas aux goûts, si j'ai bien compris.

Tu rejoins Gérard quand il dit qu'on ne se défini pas principalement par rapport à son sexe physique, et là j'approuve aussi ce qu'il dit.  Je pense aussi que l'identité sexuelle physique n'a qu'une importance limitée mais alors justement, pourquoi est-ce cela peut devenir si important au point d'en être une souffrance ?
C'est une question pertinente, quoi que lola n'a pas dit que c'était une souffrance il me semble.

Par contre, j'aimerais bien qu'on arrête de déformer mes propos : je n'ai jamais dit qu'un être humain se définissait uniquement par son sexe ou son genre. Je n'ai même jamais dit qu'un être humain se définissait par son genre, ne serait-ce que partiellement. Si quelqu'un m'avait posé la question, je lui aurait répondu qu'un être humain ne se définit ni par sa forme, ni par son genre, ni par son statut social, ni par son histoire, ni par ses croyances, ni par sa culture etc. L'identité d'un être humain, c'est l'indicible, le sacré, chose qui est intrinsèquement indéfinissable.

Par contre, si elle n'est pas notre identité, notre forme existe quand-même, et elle est polarisée : elle est soit masculine, soit féminine. La polarité masculin/féminin n'est pas réductible au corps physique, car elle forme un tout qui comprend aussi la forme psychologique. Donc si on me demande de définir la polarité féminine ou masculine, oui, je vais définir cette polarité en tant que polarité, et je ne vais pas la réduire au sexe physique. C'est ça que j'ai répondu à Gérard avant que tout le monde fasse son petit numéro.


Dernière édition par Satori le Mer 26 Fév - 11:37, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:35

Dédé 95 a écrit:Ceci explique peut-etre pourquoi certains se font les propagandiste des Soral et C°, en affirmant sans preuve que les lois sont issues de la pensée ¨FM¨.
J'avais demandé à Satori de nous fournir le texte des directives Peillon sur le transgenre, j'attend toujours, mais après vérif de son lien, ces lettres sont issues du site de Soral, qui comme chacun sait est parfaitement neutre en la matière...au même titre que le site de l'UNI sur cette question!  Very Happy 
Qu'est-ce que ça peut faire qu'une lettre de Peillon soit disponible sur le site de Soral ? C'est bien Peillon qui a écrit la lettre, pas Soral.
Quant à Soral lui-même, oui il dénonce la théorie du genre, et alors ?
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:38

Jung présente la notion de animus/anima: quand le corps était masculin, l'esprit aurait la polarité inverse.

Reste à voir ce qu'il entend par "esprit", ce doit être une partie assez proche de la matière (émotions?  corps-énergie ?) par ce que comme dit Satori: (j'espère que) L'identité d'un être humain, c'est l'indicible, le sacré. et à ce niveau là, je ne pense pas qu'il y ait une polarité, puisque polarité = dualité, et que dans le Satori, toute dualité est annihilée*.


* Non non, il n'y a pas de sous entendu pervers ou hypocrite: juste un petit lapsus, que je laisse comme un clin d'oeil  Wink


Dernière édition par Leela le Mer 26 Fév - 11:41, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:40

lola83 a écrit:
elaine a écrit:L'essentiel est dans les difficultés d'appariement . Une femme-homme peut choisir un compagnon solidement membré mais tendre comme une jeune fille : c'est courant

 Shocked Aïe ! Elaine ! croyant bien faire, voilà que tu embrouilles le problème

je suis 100% d'accord sur le début : l'essentiel est dans les difficultés d'appariement

mais le reste de ta phrase ne va pas du tout , tu aurais dû dire une femme masculine et non pas une femme_homme

en effet tu es certainement d'accord avec moi pour faire primer l'esprit sur le corps , la beauté intérieure sur l'aspect extérieur  

on voit que tu n'as pas tout lu et notamment mon dernier message

quand je parle de femme-homme , il ne s'agit pas d'une femme masculine mais d'un homme qui est une femme intérieurement

car une femme-homme (un homme sexuellement ) ne va certainement pas choisir un compagnon mais une compagne qui aura un caractère masculin et en plus de la logique , c'est ce qui se passe le plus souvent dans la réalité au vu des transexuels (femmes-homme) que je connais
 Sage

donc nous pensons la même chose mais il faut faire attention aux termes employés car le débat est déjà bien assez difficile comme ça
J'ai rien pigé.  confused 
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:42

Leela a écrit:Reste à voir ce qu'il entend par "esprit", ce doit être une partie assez proche de la matière (émotions?  corps-énergie ?) par ce que comme dit Satori: L'identité d'un être humain, c'est l'indicible, le sacré. et à ce niveau là, je ne pense pas qu'il y ait une polarité, puisque polarité = dualité, et que dans le Satori, toute dualité est annihilée*.
Oui, l'absolu est la réunion des deux polarités.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 11:48

Satori , bonjour ,

pourquoi veux tu que je me mettes d'accord avec Tibouc et Gérard ?

je suis seulement d'accord pour dire que ce n'est pas le sexe qui détermine le genre

eux pensent que le genre vient de l'acquis , moi je pense que le genre est inné , mais indépendant du sexe

nous ne sommes pas ici pour forcément tomber tous d'accord , mais pour essayer de faire avancer le schmilblick  si possible dans le bon sens , et partager des idées ou des faits intéressants ou utiles

en l'occurrence , tu reconnais que tu ne connais pas de cas comme le mien , l'exemple que tu cites en orient je n'ai pas bien compris de quelles personnes  il s'agissait

dans ce que j'explique il faut bien comprendre que je ne parle pas de travestis , ni d'homosexualité ,

je ne suis donc pas homosexuelle , tout fait "normale" de ce point de vue  , marié avec un homme "normal " qui ne se pose pas de questions , qui serait même un peu macho  Very Happy , mais je ne me laisse pas faire bien sûr , comme nous avons beaucoup d'humour , ça ne dégénère jamais

par contre , de mon côté j'ai bien étudié la question étant concerné  et j'ai deux amies ( des hommes sexuellement ) que j'ai connu sur des forums , ensuite rencontrées plusieurs fois IRL , (Unity peut en témoigner ) et pour l'une j'ai même rencontré sa femme et sa fille , ces deux transexuelles (définition : au delà du sexe) m'ont bien raconté leurs problèmes , leurs efforts épuisants pour se fondre dans le moule , pour paraitre des hommes qu'elles ne sont pas intérieurement  , l'une était vraiment dépressive à cause de cela , l'autre décidée à passer aux hormones et à terme à l'opération

on a souvent voulu faire croire que c'était un problème psychologique ( facile à décrêter pour évacuer le problème  Mad )  , heureusement Roselyne Bachelot a fait au moins quelque chose de bien avec une loi qui reconnait cette particularité comme normale et non pas relevant de la psychiatrie

à leela qui me demande des précisions , je comprends que ce ne soit pas si facile à imaginer , disons que de tout petit ( moi mes souvenirs commencent à trois ans) on s'aperçoit que les autres ne trouvent pas "normale " notre façon de réagir  et de se comporter , à cet âge par exemple mes parents m'ont offert une belle poupée pour Noël , en plus papa avait fait un beau petit lit en bois et maman cousu des oreillers , matelas , etc , ils s'étaient donné du mal , croyants me faire plaisir...

hé bien pas du tout ! je ne comprenais pas pourquoi on me faisait cadeau de cette chose que je n'avais pas demandé et avec laquelle je n'ai jamais joué (comme je suis bonne , de temps en temps je me forçais juste à la sortir  de son lit pour lui faire prendre l'air et je la recouchais aussitôt  Very Happy )

ma mère qui avait  déclaré à une voisine devant moi " cette enfant n'a pas de coeur " ( à trois ans !), disait peut être ça en rapport avec mon désintérêt pour cette poupée , autant vous dire que je n'aimais pas ma mère qui ne me comprenait pas du tout

ce n'est qu'un exemple mais je pourrais en citer beaucoup , tiens un autre : mon ravissement quand en colonie de vacances   on nous avait déguisé en mousquetaire avec des moustaches , je me trouvais trop belle ou beau plutôt

ensuite à l'adolescence , mes copines du lycée plutôt garçons manqués plus jeunes se sont mises à laisser tomber nos jeux pour se mettre à parler tenues vestimentaires , maquillage , garçons ...situation insupportable pour moi

sans me fâcher  , j'ai filé direct jouer avec les garçons  au basket ou au foot ( c'était un lycée mixte )

enfin bref , pas facile de vraiment trouver les mots ou les exemples , on sait depuis toujours qu'on n'est pas comme les autres , mais comme cela n'est pas expliqué et comme la plupart comme toi Satori vous voulez  faire croire que c'est le sexe qui détermine tout , je comprends que certains dans mon cas et surtout le cas inverse (ceux qui se sentent femme intérieurement ) soient perturbés et épuisés par les efforts qu'ils font et qui sont contre leur nature

p.s.
des messages sont passés pendant que j'écrivais le mien , Satori tu dis : " j'ai rien pigé " à la lecture de mon message , pourtant tu n'es pas stupide , et si tu voulais bien faire un effort en relisant attentivement ?( c'est une prière que je te fais )
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 11:52

Gerard a écrit:
Satori a écrit:
Oui, je définis un homme comme un homme et je définis une femme comme une femme. Par exemple je tape « femme » dans Google, je tombe en premier sur la définition de Wikipedia, et je lis ceci : « Une femme est un individu femelle et adulte de l'espèce humaine, appelée fille avant la puberté. ».

 Rolling Eyes He bien si tu crois que tous les êtres humains se définissent uniquement par rapport à la définition biologique scientifique d'un dictionnaire, je ne peux plus rien pour toi.

Reste dans ta simplification illusoire, puisqu'elle te rassure. Mais essaye de comprendre que certaines personnes ne voient pas les individus uniquement comme des sexes sur pattes.

...
Je te redis ce que j'ai expliqué plus haut : l''être humain ne se définit ni par son corps, ni par son genre, ni par sa culture, ni par son statut social, ni par son histoire personnelle, ni par ses croyances, ni par rien. L'identité profonde d'un être humain, c'est l'indicible absolu... qui est intrinsèquement indéfinissable justement.

Bon, une fois qu'on a dit ça, dans le débat qui nous occupe on parle de ce que j'appelle la forme humaine (et non pas sa nature), à savoir la forme physique et psychologique qui forme un tout. Et cette forme est polarisée entre deux pôles complémentaires qu'on appelle féminin et masculin. Donc à partir de là, si on me demande la définition d'un homme ou d'une femme, on se place de facto dans la cadre de la dualité masculin/féminin, et on obtient logiquement une définition faisant référence à cette dualité.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 11:56

hé bien , justement c'est là que tu te trompes , la forme psychique et physique forme bien un tout , mais il est spécial pour chaque individu et non pas coulé dans un moule qui voudrait que ce soit le sexe qui détermine le psychisme

pour le reste je t'ai répondu plus haut
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:02

merci pour ton explication, lola, mais cela ne concerne que tes goûts, que la société a qualifié de "masculins".  Mais cette disctinction est artificielle, culturelle, donc pas reliée au sexe physique mais à des "rôles standards" artificiels.

Je suis comme toi, j'ai beaucoup souffert du fait que la société m'imposait une conduite, un caractère, des goûts, et m'interdisait le métier que je voulais faire, mais c'est la société qui est responsable, pas mes hormones ni mes gênes.

Donc ton explication ne m'aide pas, je comprends encore moins ce que tu entends par "un homme dans un corps de femme", et ce que tu viens d'écrire va dans le même sens que ce que j'explique depuis le début ici: si la société n'imposait pas ces "standards", il n'y aurait aucun problème.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 12:08

j'ai fait ce que j'ai pu leela pour expliquer , ce n'est pas seulement une question de gout , par exemple j'ai tendance à être macho ( je lutte contre ça ) et donc tendance à critiquer les femmes , donc je ne pense pas que ce soit ton cas

je crois que je vais renoncer à expliquer encore une fois ...entre Satori qui dit qu'il ne pige pas malgré mon application à donner des explications claires et toi qui n'y voit qu'une question de goûts différents,
c'est démotivant ...
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:29

en effet, je ne comprends pas.  Tu n'as donné que des exemples de goûts, alors que je demandais d'autres ressentis.

Ce dernier exemple que tu donnes est encore un formattage de notre société: ce n'est pas lié aux gênes.  Beaucoup d'hommes ne sont pas machos...   Petite question: comment te sentirais tu dans une société où le rôle des hommes et des femmes sont inversés ?

Merci d'avoir essayé d'expliquer, et s'il te plaît ne sois pas vexée si on ne comprends pas, au moins aura-t-on essayé, et comme dit Satori, cela ne signifie pas qu'on rejette ce que tu ressens.


Ben non je ne critique pas "les femmes" ni "les hommes", je n'ai aucune raison de le faire puisque je les vois tous comme d'abord comme des humains, du moins au niveau de la personnalité.  Pour draguer, c'est autre chose, hein !  Wink
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:33

lola83 a écrit:Satori , bonjour ,

pourquoi veux tu que je me mettes d'accord avec Tibouc et Gérard ?

je suis seulement d'accord pour dire que ce n'est pas le sexe qui détermine le genre

eux pensent que le genre vient de l'acquis , moi je pense que le genre est inné , mais indépendant du sexe

nous ne sommes pas ici pour forcément tomber tous d'accord , mais pour essayer de faire avancer le schmilblick  si possible dans le bon sens , et partager des idées ou des faits intéressants ou utiles
Je ne vous demande pas de vous mettre d'accords, je constate que vos discours sont mutuellement incompatibles alors qu'ils défendent tous la théorie du genre, ce qui suffit en soi à invalider cette théorie. C'est normal, vous tenez des propos extravagants pour pouvoir donner un semblant de logique à votre affirmation selon laquelle il n'y aurait pas de corrélation entre le sexe et le genre alors que, bis repetita, le genre est un tout global dont l'aspect physique (le sexe) n'est que la partie émergée de l'iceberg.

Après, oui il y a des exceptions qui confirment la règle, oui l'hermaphrodisme ça existe, oui les trans existent, oui il y a plein de cas particuliers qui sortent de la norme. Le problème, c'est que vous voulez transformer ces cas particuliers en normes justement, ou d'autres veulent effacer toutes les normes (là encore ça dénote une grande confusion) pour faire de l'humanité une bouillie informe où il n'existerait plus que des cas particuliers, bref, votre remise en question de la nature génère un gros bordel dans les esprits.

lola83 a écrit:en l'occurrence , tu reconnais que tu ne connais pas de cas comme le mien
Effectivement, ce qui prouve que c'est un cas particulier, quelque chose de rare.

lola83 a écrit:l'exemple que tu cites en orient je n'ai pas bien compris de quelles personnes  il s'agissait
Ce sont des hommes, généralement homos ou bi, ou des trans, qui se font opérer pour obtenir un corps de femme.

lola83 a écrit:dans ce que j'explique il faut bien comprendre que je ne parle pas de travestis , ni d'homosexualité ,

je ne suis donc pas homosexuelle , tout fait "normale" de ce point de vue  , marié avec un homme "normal " qui ne se pose pas de questions , qui serait même un peu macho  Very Happy , mais je ne me laisse pas faire bien sûr , comme nous avons beaucoup d'humour , ça ne dégénère jamais
Ben ça aussi c'est difficile à comprendre. En toute bonne foi on peut se demander s'il n'y en a pas un de vous deux qui est homosexuel. C'est une question logique puisque tu différencies le genre et le sexe, mais alors ton mari il te voit comme un homme ou comme une femme ? S'il te voit comme un homme, ça fait de vous un couple homo. S'il te voit comme une femme, ça veut dire qu'il te réduit à ton sexe. Enfin bref dans tous les cas c'est confus.

lola83 a écrit:par contre , de mon côté j'ai bien étudié la question étant concerné  et j'ai deux amies ( des hommes sexuellement ) que j'ai connu sur des forums , ensuite rencontrées plusieurs fois IRL , (Unity peut en témoigner ) et pour l'une j'ai même rencontré sa femme et sa fille , ces deux transexuelles (définition : au delà du sexe) m'ont bien raconté leurs problèmes , leurs efforts épuisants pour se fondre dans le moule , pour paraitre des hommes qu'elles ne sont pas intérieurement  , l'une était vraiment dépressive à cause de cela , l'autre décidée à passer aux hormones et à terme à l'opération

on a souvent voulu faire croire que c'était un problème psychologique ( facile à décrêter pour évacuer le problème  Mad )  , heureusement Roselyne Bachelot a fait au moins quelque chose de bien avec une loi qui reconnait cette particularité comme normale et non pas relevant de la psychiatrie

à leela qui me demande des précisions , je comprends que ce ne soit pas si facile à imaginer , disons que de tout petit ( moi mes souvenirs commencent à trois ans) on s'aperçoit que les autres ne trouvent pas "normale " notre façon de réagir  et de se comporter , à cet âge par exemple mes parents m'ont offert une belle poupée pour Noël , en plus papa avait fait un beau petit lit en bois et maman cousu des oreillers , matelas , etc , ils s'étaient donné du mal , croyants me faire plaisir...

hé bien pas du tout ! je ne comprenais pas pourquoi on me faisait cadeau de cette chose que je n'avais pas demandé et avec laquelle je n'ai jamais joué (comme je suis bonne , de temps en temps je me forçais juste à la sortir  de son lit pour lui faire prendre l'air et je la recouchais aussitôt  Very Happy )

ma mère qui avait  déclaré à une voisine devant moi " cette enfant n'a pas de coeur " ( à trois ans !), disait peut être ça en rapport avec mon désintérêt pour cette poupée , autant vous dire que je n'aimais pas ma mère qui ne me comprenait pas du tout

ce n'est qu'un exemple mais je pourrais en citer beaucoup , tiens un autre : mon ravissement quand en colonie de vacances   on nous avait déguisé en mousquetaire avec des moustaches , je me trouvais trop belle ou beau plutôt

ensuite à l'adolescence , mes copines du lycée plutôt garçons manqués plus jeunes se sont mises à laisser tomber nos jeux pour se mettre à parler tenues vestimentaires , maquillage , garçons ...situation insupportable pour moi

sans me fâcher  , j'ai filé direct jouer avec les garçons  au basket ou au foot ( c'était un lycée mixte )

enfin bref , pas facile de vraiment trouver les mots ou les exemples , on sait depuis toujours qu'on n'est pas comme les autres , mais comme cela n'est pas expliqué et comme la plupart comme toi Satori vous voulez  faire croire que c'est le sexe qui détermine tout , je comprends que certains dans mon cas et surtout le cas inverse (ceux qui se sentent femme intérieurement ) soient perturbés et épuisés par les efforts qu'ils font et qui sont contre leur nature
Juste une précision : ta description ressemble décidément beaucoup à celle d'un garçon manqué. Bref.

Sur le reste, je n'ai pas grand-chose à dire. Que ton entourage ait parfois du mal à te comprendre, ce n'est pas scandaleux vu l'étrangeté de la chose, et ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas quelqu'un qu'on le rejette pour autant. Personne ne te demande d'aller contre ta réalité intérieure, en tout cas pas moi.

Après quand tu dis que je prétends que le sexe détermine tout tu te trompes, ça fait 50 fois que je le répète. Je dis que le sexe et le genre sont intriqués, ça oui, mais le genre n'est pas TOUT. Il y a plein d'autres choses dans la vie hein, l'art, le sport, la spiritualité, les amis, la famille... enfin bref, le débat porte sur le genre, et à ce niveau-là, sauf exception, oui le genre et le sexe sont une seule et même réalité globale, oui il y a une profonde corrélation entre le sexe et le genre. Là non plus je n'ai pas l'impression de dire quelque chose de scandaleux, je ne fais que souligner une évidence vécue par plus de 90% des 7 milliards d'humains qui peuplent cette planète.

lola83 a écrit:des messages sont passés pendant que j'écrivais le mien , Satori tu dis : " j'ai rien pigé " à la lecture de mon message , pourtant tu n'es pas stupide , et si tu voulais bien faire un effort en relisant attentivement ?( c'est une prière que je te fais )
Je ne comprends pas parce que c'est confus, ton présent message confirme cette confusion, et c'est bien ce qu'on reproche à la théorie du genre : elle met de la confusion partout en remettant la nature en cause.


Dernière édition par Satori le Mer 26 Fév - 13:29, édité 3 fois
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:36

Leela a écrit:merci pour ton explication, lola, mais cela ne concerne que tes goûts, que la société a qualifié de "masculins".  Mais cette disctinction est artificielle, culturelle, donc pas reliée au sexe physique mais à des "rôles standards" artificiels.
C'est clair, c'est pour ça que même si j'ai évoqué une possible cause hormonale, depuis le début je trouve que lola présente tous les signes d'un truc assez banal qu'on appelle les garçons manqués. Le fait qu'elle soit mariée avec un homme hétéro ne fait que le confirmer à mes yeux.
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:39

lola83 a écrit:hé bien , justement c'est là que tu te trompes , la forme psychique et physique forme bien un tout , mais il est spécial pour chaque individu et non pas coulé dans un moule qui voudrait que ce soit le sexe qui détermine le psychisme
C'est comme si tu me disais qu'il y a des pôles magnétiques positifs qui attirent d'autres pôles positifs : c'est absurde.
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 12:49

garçon manqué

Le malaise que décrit lola fait penser en effet au "garçon manqué", particulièrement mal vécu par son entourage.
C'est une horrible expression, très macho, qui signifie qu'on est une "ratée" si on n'entre pas dans le "rôle standard".  Et puis on s'étonne que cela engendre un malaise...  

Le jour où ne qualifiera plus de "masculin" l'envie de jouer au foot ou de ne pas se maquiller, ni de "féminin" le fait d'avoir envie de jouer à la poupée et d'être coquet, cette apellation très humiliante disparaîtra aussi.

Une fille qui aime jouer au foot ne sera plus considérée comme un "garçon manqué", ce sera simplement une fille qui aime le foot... ou encore un cran plus loin, on dira "Lola aime le foot" : même l'allusion au fait que Lola-qui-aime-jouer-au-foot serait une fille disparaîtra.  Ce sera lola  Content 


Comme on le constate, il y a encore du chemin à parcourir pour déraciner la discrimination de nos réflexes...
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 13:41

pour moi le terme garçon manqué n'est pas péjoratif , il me convient très bien , puisqu'il est question de "garçon" et en même temps tout le monde comprend que l'apparence extérieure est celle d'une fille et que les organes sexuels sont féminins

donc si vous acceptez ce terme même s'il ne plait pas à leela , il faut comprendre que le terme transsexuel est l'équivalent général pour désigner un garçon manqué ou une fille manquée

garçon ou fille manquée = transsexuel

je répète pour la N ième fois que ce sont des cas  différents des cas de travestis ou d'homosexuels

pourtant Satori tu y fais encore allusion en parlant de mes rapports avec mon mari , il me considère comme une femme , je t'ai dit qu'il ne se posait pas de question

pour ta précision sur les cas que tu as  vu en Orient , je ne veux pas mettre ta parole en doute , mais en tous cas l'équivalent en occident , les filles manquées si vous préférez ce terme (qui sont des hommes sexuellement)  ne sont pas homosexuels ni bi , la grande majorité sont mariés avec des femmes et ont une vie sexuelle classique

le problème n'est pas par rapport aux pratiques sexuelles  !
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 13:54

lola83 a écrit:pourtant Satori tu y fais encore allusion en parlant de mes rapports avec mon mari , il me considère comme une femme , je t'ai dit qu'il ne se posait pas de question
Oui oui, tu as un corps de femme, mais tu es un homme, mais ton mari te considère comme une femme. C'est très clair... Suspect 
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 14:01

oui , Satori  , c'est clair , il faut juste accepter la variété

pourtant on le voit assez dans la nature et dans l'univers , la variété en tous genres ( lol , je n'ai pas fait exprès )

pour ma part , je ne défends pas la théorie du genre , je ne suis ni pour ni contre , je trouve seulement qu'elle mélange tout et du coup ça explique peut être que vous ayez des a priori et du mal à comprendre mes explications

moi , ce que je défends c'est uniquement la reconnaissance des transsexuels ( garçons manqués ou filles manquées ) , qui en fait ne sont pas manqués mais différents

Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 14:21

lola83 a écrit:oui , Satori  , c'est clair , il faut juste accepter la variété
Tu continues à faire l'amalgame entre comprendre et accepter, mais tu auras beau fustiger ceux qui ne sont pas d'accord avec toi en les soupçonnant d'ostracisme, ça ne changera rien au fait que ton discours prête à confusion. Simple exemple : puisque tu dis que tu es un homme dans un corps de femme, tu te définis toi-même comme un homme. Mais par ailleurs tu dis que tu n'es pas homosexuel, donc logiquement tu devrais être en couple avec une femme. Mais tu es en couple avec un homme, donc il faudrait comprendre qu'au niveau de l'attirance sexuelle tu te définis comme une femme (puisque tu n'es pas homosexuelle). Donc tu es un homme, mais tu es une femme, bref c'est confus, c'est le moins que l'on puisse dire. C'est ce qui arrive quand on sépare le genre du sexe, forcément, parce qu'il y a un homme et une femme dans la même personne, donc on ne sait pas trop à qui on a affaire...

Je te rassure, enfin j'espère : à mes yeux c'est beaucoup plus simple, je te perçois comme un garçon manqué (terme qui n'a rien de péjoratif à mes yeux, au contraire) qui s'est auto-persuadée qu'elle était un homme à cause de ses goûts et de la pression sociale. Mais c'est juste une croyance, peut-être pas si ancrée que ça d'ailleurs vu tu es en couple avec un homme. C'est un petit jeu quoi.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par loli83 le Mer 26 Fév - 15:04

pense ce que tu veux Satori , pour ma part j'ai donné assez d'explications je crois , oui je suis un garçon manqué et le terme moderne est transsexuel car il englobe les garçons et les filles "manqués" et permet d'éliminer le terme manqué qui n'est pas péjoratif non plus chez moi , mais FAUX , car nous ne sommes pas manqués mais différents

toi qui a l'air d'apprécier la nature , tu vois bien qu'il y a beaucoup de variétés , pourquoi tu la refuses chez les humains concernant le fait que le psychisme n'est pas forcément lié au sexe ?
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Tibouc le Mer 26 Fév - 15:20

Athanor a écrit:Le problème est quand des irresponsables plongés dans des aberrations sans nom veulent outrepasser leurs attributions en intervenant à outrance et de façon très stupide dans l'éducation des enfants.
Car ils ne connaissent pas les enfants de façon individuelle, ni la diversité de leur être, donc ils n'ont rien à leur dire, c'est très évident.
Bien sûr qu'ils ont quelque chose à leur dire. Ca s'appelle l'école de la République !
L'école est là pour éduquer à la citoyenneté et transmettre les valeurs républicaines, dont l'égalité H/F.

Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents !

Satori a écrit:Je ne vous demande pas de vous mettre d'accords, je constate que vos discours sont mutuellement incompatibles alors qu'ils défendent tous la théorie du genre, ce qui suffit en soi à invalider cette théorie.

C'est pas grave du tout puisque LA théorie du genre ça n'existe pas (c'est une expression inventée par la droite extrème).
Le genre existe par contre, et des gens étudient comment il se construit. Tous ne sont pas nécessairement d'accord.

Après, oui il y a des exceptions qui confirment la règle, oui l'hermaphrodisme ça existe, oui les trans existent, oui il y a plein de cas particuliers qui sortent de la norme. Le problème, c'est que vous voulez transformer ces cas particuliers en normes justement, ou d'autres veulent effacer toutes les normes (là encore ça dénote une grande confusion) pour faire de l'humanité une bouillie informe où il n'existerait plus que des cas particuliers, bref, votre remise en question de la nature génère un gros bordel dans les esprits.
Refuser de prendre en compte les minorités (même en disant qu'elles ne sont que des exceptions qui confirment la règle) ça porte un nom : la discrimination. (Je suis désolé mais c'est vrai...)
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par elaine 23 le Mer 26 Fév - 15:52

Enfant, j'ai joué aux jeux de garçons, avec les garçons - pas de fille dans mon entourage et les poupées m'ennuyaient . Du reste, jusqu'à ce que je sois mère à mon tour, les bébés me dégoûtaient, je ne pouvais pas les toucher . Ma mère me traitait "d'intellectuelle', parceque les jeux de fille, la cuisine, les froufrous ne m'attiraient pas et je n'aime pas beaucoup la littérature féminine . Pourquoi ne me suis-je jamais sentie mal dans mon corps de fille ? Je suis mère, passionnément, mais j'ai gardé le peu d'attrait pour les tâches ménagères, la couture, les papotages "féminins" . Je suis partiale dans les discussions homme/femme et pourtant, plutôt prompte au "sacrifice" spontané, je ne m'impose pas .
Est-ce que tu te reconnais là, Lola ? J'ai l'habitude de me sentir "originale" mais je n'en souffre pas comme d'une erreur de genre . Je suis une fille sexuellement fille, sentimentalement aussi, mais intellectuellement ... autre . Plutôt que garçon, je me sens un peu ...ET !


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 15:53

Hitori a écrit:
Gérard a écrit:Les femmes ne peuvent pas regarder le foot à la télé en se grattant les couilles, puisqu'elles n'ont pas de couilles ! (Des études scientifiques récentes l'ont démontré.)
(...) en plus tu me fais rire.  Very Happy 

les femmes ne peuvent pas se gratter les couilles…..quoi que bientôt vous allez nous dire que l’acquis va permettre aux femme de le faire…..se gratter les couilles, comme tu dis si élégamment.
 :mdr: Beh oui, les femmes peuvent se gratter autre chose en regardant la télé. Sauf à considérer que la raison d'être des couilles soit de se faire gratter.

Et c'est bien tout le problème de ces idées reçues : établir des liens de cause à effet qui n'ont pas de raison d'être. Ce n'est pas parce qu'on a des couilles qu'on se gratte les couilles, mais parce qu'on a envie de se gratter. Pareil pour toutes les activités dites "masculines" ou "féminines", les causes sont ailleurs que dans le sexe du concerné.


Hitori a écrit:
Gerard a écrit:La trisomie est une PATHOLOGIE. Moi je te parle de cerveaux sains : ils ont tous le même inné !
Et alors, quelle différence ? L’exemple est là pour dire que, que ce soit un cerveau « normal » ou « différent », l’acquit ne transformera pas sa structure fondamentale.
 Neutral Qu'est-ce que tu appelles "structure fondamentale" ?

Moi je dis juste qu'un enfant comme le fameux "enfant sauvage" de l'Aveyron, qui ne subit aucune éducation durant les 10 premières années de sa vie, ne dépassera pas le niveau mental d'un singe. Tandis qu'un fils de Cromagnon, éduqué comme n'importe quel enfant parmi nous, pourra devenir un grand scientifique. Alors, si pour toi, ça n'est pas une modification fondamentale par l'acquis, qu'est-ce qui l'est ?

Hitori a écrit:L’acquis prime sur l’inné est faux, c’est comme si tu disais que ta roue avant va faire tourner plus vite ta roue arrière.
 Rolling Eyes Beh c'est pourtant le principe de toutes les voitures à traction avant.

Hitori a écrit:le problème c’est que je ne sais pas de quoi tu parles ??! Que vient faire l’intelligence ici ? La question partait sur l’inné versus acquit
 silent L'intelligence est bien la question ! Le physique, comme la couleur de la peau, est une donnée génétique : on naît noir ou blanc, on ne le devient pas (pitié, me parle pas de Michael Jackson). Mais l'intelligence ne se transmet pas (à part le niveau minimal du singe), elle s'acquiert.

Donc n'importe quel humain peut devenir Einstein du moment que son cerveau ne comporte aucune pathologie.

 Neutral Je ne cherche pas à dire qu'il n'y a pas d'inné en matière d'intelligence, je dis juste qu'il est le même pour tous les humains. Tu n'es pas d'accord ?

...
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Tibouc le Mer 26 Fév - 15:56

Bon, si ça intéresse quelqu'un, moi j'ai joué à la poupée quand j'étais petit.  Very Happy

Par contre, ma poupée était complètement c*nne parce qu'elle disait "Maman". J'ai essayé de lui apprendre à dire "Papa" mais y'a jamais eu moyen !  PTDR 


Dernière édition par Tibouc le Mer 26 Fév - 15:59, édité 1 fois
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par elaine 23 le Mer 26 Fév - 15:58

moi, je ne suis pas d'accord . Nous naissons très inégaux en matière d'inné: tous les parents le constatent, en étudiant leurs enfants . Et ces inégalités demeurent , même s'ils ont rigoureusement la même éducation .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:01

Leela a écrit:J'ai du mal, parce que personnellement, je ne me sens pas homme ou femme, je me sens "une humaine".

 Neutral Absolument Leela, toute définition est réductrice.

 What a Face Imagine le problème pour une personne qui serait femme, juive, noire, homosexuelle et communiste.

 Dubitatif Comment des nazis la définirait prioritairement ?

Chacune de ces catégories est subjective, la seule catégorie objective, c'est qu'elle est "un être humain". Donc SEMBLABLE à tous les humains (he oui, désolé Satori).

...


Dernière édition par Gerard le Mer 26 Fév - 16:27, édité 1 fois
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 16:06

Gérard a écrit:Tandis qu'un fils de Cromagnon, éduqué comme n'importe quel enfant parmi nous, pourra devenir un grand scientifique.
Il pourra s'il a le talent, mais tous n'ont pas ce talent. D'où vient le talent s'il n'est pas inné?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:07

elaine 23 a écrit:moi, je ne suis pas d'accord . Nous naissons très inégaux en matière d'inné: tous les parents le constatent, en étudiant leurs enfants . Et ces inégalités demeurent , même s'ils ont rigoureusement la même éducation .

 Evil or Very Mad Y A PAS d'éducation rigoureusement identique.

 silent Un biberon en retard ?... Cela peut impliquer une frustration qui se répercutera plus tard et si ça tombe sur un éducateur plus sévère parce qu'il s'est fait engueulé par sa femme, cela entraînera des répercussions en cascade qui feront que des intelligences identiques évolueront de façon très différentes.

Mais sur des bébés de quelques jours, y a aucune différence d'intelligence.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:13

Le Repteux a écrit:
Gérard a écrit:Tandis qu'un fils de Cromagnon, éduqué comme n'importe quel enfant parmi nous, pourra devenir un grand scientifique.
Il pourra s'il a le talent, mais tous n'ont pas ce talent. D'où vient le talent s'il n'est pas inné

 Neutral Le TALENT est un mot poétique pour désigner un acquis qu'on n'arrive pas à identifier.

Par exemple, un enfant qui s'intègre mal à ses camarades va passer plus de temps en bibliothèque, il fera fonctionner plus souvent sa réflexion que son émotivité et comparé aux autres il aura l'air plus doué pour les sciences, il aura l'air d'avoir du TALENT. Mais c'est juste parce que son entourage (et même lui-même) n'aura pas compris les vrais causes profondes de son intérêt pour les livres...

...
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 16:18

Et si un enfant s'intègre mal à ses camarades, est-ce inné ou acquis?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:22

Satori a écrit: j'aimerais bien qu'on arrête de déformer mes propos : je n'ai jamais dit qu'un être humain se définissait uniquement par son sexe ou son genre. Je n'ai même jamais dit qu'un être humain se définissait par son genre, ne serait-ce que partiellement.
 Wink He bien alors, nous sommes d'accord.

Qu'y a-t-il alors de scandaleux de l'expliquer aux enfants ?

Satori a écrit:La polarité masculin/féminin n'est pas réductible au corps physique, car elle forme un tout qui comprend aussi la forme psychologique. Donc si on me demande de définir la polarité féminine ou masculine, oui, je vais définir cette polarité en tant que polarité, et je ne vais pas la réduire au sexe physique.
 Dubitatif Qu'appelles-tu "polarité masculin/féminin" ?

Si ce n'est pas lié au sexe, c'est donc bien les archétypes culturels, non ?

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:24

Le Repteux a écrit:Et si un enfant s'intègre mal à ses camarades, est-ce inné ou acquis?

 Neutral C'est acquis évidemment ! Comme je disais : un biberon manqué, une baffe de sa mère... et sa personnalité naissante peut se retrouver influencée, même au niveau inconscient et provoquer des conséquences, parfois des années plus tard...

...
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 16:34

Les animaux d'un même clan ont des caractères différents, est-ce acquis ou inné?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 16:45

Le Repteux a écrit:Les animaux d'un même clan ont des caractères différents, est-ce acquis ou inné?

 Rolling Eyes Acquis évidemment... Les animaux fonctionnent comme les humains. Sauf peut-être que leur intelligence compte moins que leurs capacités physiques, qui elles, dépendent beaucoup de l'inné.

 Dubitatif Mais on retrouve ça dans le règne humain. Imagine que Sarkozy ait eu des parents mesurant 1m90, il serait alors un homme de grande taille. Et sans ses complexes de "petit", il n'aurait pas chercher à compenser et serait peut-être un simple balayeur.

Donc, tu peux dire que son "inné" (sa taille physique) a tenu un rôle direct dans l'évolution de ce qu'il est aujourd'hui. Mais ce n'est pas son cerveau qui est en cause. Juste une différence physique qui a induit des variations dans son acquis mais qui n'est nullement la seule cause de différenciation (il y a aussi des balayeurs de petites tailles).

...
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 16:51

Gerard a écrit:
Satori a écrit: j'aimerais bien qu'on arrête de déformer mes propos : je n'ai jamais dit qu'un être humain se définissait uniquement par son sexe ou son genre. Je n'ai même jamais dit qu'un être humain se définissait par son genre, ne serait-ce que partiellement.
 Wink He bien alors, nous sommes d'accord.

Qu'y a-t-il alors de scandaleux de l'expliquer aux enfants ?
Rien. Ce qui est scandaleux, c'est d'introduire de la confusion dans leur esprit en leur disant qu'on ne naît pas homme ou femme, mais qu'on le devient.

Gerard a écrit:
Satori a écrit:La polarité masculin/féminin n'est pas réductible au corps physique, car elle forme un tout qui comprend aussi la forme psychologique. Donc si on me demande de définir la polarité féminine ou masculine, oui, je vais définir cette polarité en tant que polarité, et je ne vais pas la réduire au sexe physique.
 Dubitatif Qu'appelles-tu "polarité masculin/féminin" ?
Le fait qu'il existe deux genres complémentaires et qui s'attirent l'un l'autre dans l'humanité : une polarité masculine et une polarité féminine. De même il existe deux polarités complémentaires et qui s'attirent l'une l'autre dans l'électromagnétisme : une polarité positive et une polarité négative.

Gerard a écrit:Si ce n'est pas lié au sexe, c'est donc bien les archétypes culturels, non ?
Je n'ai jamais dit que ce n'était pas lié au sexe ; je répète le contraire depuis 3 jours : le sexe est l'aspect physique du genre. Le genre est une réalité globale et indivisible.
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 16:58

Gérard a écrit: Acquis évidemment... Les animaux fonctionnent comme les humains. Sauf peut-être que leur intelligence compte moins que leurs capacités physiques, qui elles, dépendent beaucoup de l'inné.
Les caractéristiques qui font que l'on reconnait quelqu'un à sa voix, à sa démarche, à sa manière d'être, sont-elles acquises ou innées?


Dernière édition par Le Repteux le Mer 26 Fév - 17:42, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 17:05

Tibouc a écrit:
Satori a écrit:Je ne vous demande pas de vous mettre d'accords, je constate que vos discours sont mutuellement incompatibles alors qu'ils défendent tous la théorie du genre, ce qui suffit en soi à invalider cette théorie.

C'est pas grave du tout puisque LA théorie du genre ça n'existe pas (c'est une expression inventée par la droite extrème).
Le genre existe par contre, et des gens étudient comment il se construit. Tous ne sont pas nécessairement d'accord.
Tu joues sur les mots. La théorie du genre, c'est l'étude du genre. Je ne vois pas ce que vient faire l'extrême droite là-dedans, mais par contre je confirme qu'effectivement il y a une infinité de théories du genre, puisque vous êtes incapables de vous mettre d'accord pour arriver à votre conclusion commune selon laquelle il n'y a aucune corrélation entre le sexe et le genre.

Tibouc a écrit:
Après, oui il y a des exceptions qui confirment la règle, oui l'hermaphrodisme ça existe, oui les trans existent, oui il y a plein de cas particuliers qui sortent de la norme. Le problème, c'est que vous voulez transformer ces cas particuliers en normes justement, ou d'autres veulent effacer toutes les normes (là encore ça dénote une grande confusion) pour faire de l'humanité une bouillie informe où il n'existerait plus que des cas particuliers, bref, votre remise en question de la nature génère un gros bordel dans les esprits.
Refuser de prendre en compte les minorités (même en disant qu'elles ne sont que des exceptions qui confirment la règle) ça porte un nom : la discrimination. (Je suis désolé mais c'est vrai...)
Voir de la discrimination partout, c'est de la parano ou du sectarisme selon les cas.

Bon sinon, ce n'est pas parce qu'on refuse de créer une nouvelle catégorie pour chaque exception, que l'on refuse pour autant de les prendre en compte. Les cas particuliers sont des humains au même titre que chaque être humain, et je peux l'affirmer précisément parce que être du genre humain est quelque chose d'inné.

Si c'était acquis je ne pourrais pas le dire, parce qu'on commencerait à gloser sur les acquis qui nous versent dans l'humanité et les acquis qui nous excluent de l'humanité, ce qui serait une belle course vers le fachisme moyen-âgeux.
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par elaine 23 le Mer 26 Fév - 17:06

On n'a pas tous les mêmes gênes: ils trimballent notre patrimoine inné . Même en m'exerçant beaucoup, je ne serais pas devenue cantatrice, ni peintre sur grains de riz . Je suis née avec une oreille "différente" et une maladresse que l'éducation a améliorée mais pas transformée en habileté manuelle . Chanter faux, ça se corrige mais entendre "autre chose", non . De plus, je ressemble énormément à une tante que je n'ai pas connue, caractère compris . j'en passe ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 17:09

Tibouc a écrit:Bon, si ça intéresse quelqu'un, moi j'ai joué à la poupée quand j'étais petit.  Very Happy

Par contre, ma poupée était complètement c*nne parce qu'elle disait "Maman". J'ai essayé de lui apprendre à dire "Papa" mais y'a jamais eu moyen !  PTDR 
 LOL j'adore !  PTDR Content

et moi au Meccano ET à la poupée, mais uniquement pour leur fabriquer des vêtements, alors que n'étais pas coquette moi même.  C'est grave, docteur ? Fuite
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par elaine 23 le Mer 26 Fév - 17:11

Il y a loin des poupées à l'intelligence artificielle, hélas .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 17:12

lola83 a écrit:toi qui a l'air d'apprécier la nature , tu vois bien qu'il y a beaucoup de variétés , pourquoi tu la refuses chez les humains concernant le fait que le psychisme n'est pas forcément lié au sexe ?
Idem que pour Tibouc : ce n'est pas parce qu'on refuse faire des généralités à partir de chaque exception, que l'on refuse pour autant l'existence de ces exceptions. Je passe sur ton accusation de discrimination, j'ai le dos large.
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 17:30

Satori a écrit:
Gerard a écrit:
 Wink He bien alors, nous sommes d'accord.

Qu'y a-t-il alors de scandaleux de l'expliquer aux enfants ?
Rien. Ce qui est scandaleux, c'est d'introduire de la confusion dans leur esprit en leur disant qu'on ne naît pas homme ou femme, mais qu'on le devient.
 confused Mais tu viens de dire le contraire ! (j'y comprends plus rien).

Satori a écrit:
Gerard a écrit: Dubitatif Qu'appelles-tu "polarité masculin/féminin" ?
Le fait qu'il existe deux genres complémentaires et qui s'attirent l'un l'autre dans l'humanité : une polarité masculine et une polarité féminine. De même il existe deux polarités complémentaires et qui s'attirent l'une l'autre dans l'électromagnétisme : une polarité positive et une polarité négative.
 Wink  En matière d'électromagnétisme, la polarité est relative. Il suffit de faire passer de l'électricité dans le sens contraire et tu obtiendras une polarité inversée.

 Dubitatif Mais tu as raison sur un point : la polarité reste.
Néanmoins, pourquoi serait-elle déterminée uniquement par le sexe ? La polarité, c'est le besoin d'une complémentarité. Et la complémentarité est définie par chacun de nous, elle ne tient pas forcément à remplir le sexe opposé ni à remplir des rôles définis culturellement.

Par conséquent, ce n'est pas scandaleux de dire à un enfant "qu'on ne naît pas homme ou femme, mais qu'on le devient". Cela lui permet au contraire de comprendre dès le plus jeune âge que les homosexuels ne sont pas des monstres et qu'il n'est pas non plus monstrueux pour une fille d'avoir envie de pratiquer des activités dites "de garçon".

 scratch C'est certain que c'est plus compliqué que de leur dire que y a que "FEMME" + "HOMME" assujetis aux "activités de FEMME" et "activités d'HOMME". Mais c'est surtout gênant pour ceux qui ont été polarisés dans cette logique (la vieille génération). Pour des jeunes esprits, la variété et la relativité, ce n'est pas "une nouvelle réalité", mais juste "une réalité".

Remets-toi dans la logique raciste d'avant les années 50 :

 Suspect  - Un NOIR c'est un NOIR. Si on commence à dire qu'un NOIR vaut un BLANC, alors on n'y comprend plus rien !

 Wink He bien 60 ans plus tard, c'est une réalité que tout le monde comprend parfaitement.  Ce sera pareil pour l'égalité des sexes. Car finallement, si la lutte pour l'égalité des sexes qui dure aussi depuis 60 ans n'a pas encore convaincu tout le monde, c'est à cause de la mauvaise compréhension des sexes. La bonne compréhension des sexes passe forcément par la compréhension de l'homosexualité et toutes ses variations (bisexualité, trans-genre, garçon manqué)...

Bon évidemment, on va pas aborder tout dans le détail avec des enfants, mais un film qui présente une fille qui se fait passer pour un garçon pour jouer au foot, je trouve ça bien suffisant pour les amener à se poser des questions...

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Gerard le Mer 26 Fév - 17:34

Le Repteux a écrit:
Gérard a écrit: Acquis évidemment... Les animaux fonctionnent comme les humains. Sauf peut-être que leur intelligence compte moins que leurs capacités physiques, qui elles, dépendent beaucoup de l'inné.
Les caractéristiques qui font que l'on reconnait quelqu'un à sa voix, à sa démarche, à sa manière d'être, sont-elles acquises ou innées.

 Neutral Pour tout ce qui est physique, l'inné tient un rôle prépondérant.

Mais l'intelligence ce n'est pas physique.

Je peux te remplir une fiole avec du muscle humain, avec de l'os humain, avec des protéines humaines... mais je ne peux pas te la remplir avec de l'intelligence humaine !

 Wink Le poids d'une intelligence ne s'exprime pas en grammes !

...
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 18:13

Gerard a écrit:
Le Repteux a écrit:Les caractéristiques qui font que l'on reconnait quelqu'un à sa voix, à sa démarche, à sa manière d'être, sont-elles acquises ou innées.
Neutral Pour tout ce qui est physique, l'inné tient un rôle prépondérant. Mais l'intelligence ce n'est pas physique.
L'intelligence dépend entre autres de la mémoire, qui dépend du fonctionnement de nos neurones et de nos synapses, lesquels sont physiques. À la naissance, une différence de fréquence entre les impulsions nerveuses de deux bébés ou une différence de débit de leurs différents neurotransmetteurs est-elles innée ou acquise?


Dernière édition par Le Repteux le Mer 26 Fév - 18:27, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Tibouc le Mer 26 Fév - 18:17

Gérard a écrit:Pour des jeunes esprits, la variété et la relativité, ce n'est pas "une nouvelle réalité", mais juste "une réalité".

+ 1!  Merci 
Anonymous
Invité
Invité

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Invité le Mer 26 Fév - 18:47

Gérard a écrit:Beh oui, les femmes peuvent se gratter autre chose en regardant la télé. Sauf à considérer que la raison d'être des couilles soit de se faire gratter.

Moi, j’aime bien…et toi ? Very Happy 

Et c'est bien tout le problème de ces idées reçues : établir des liens de cause à effet qui n'ont pas de raison d'être. Ce n'est pas parce qu'on a des couilles qu'on se gratte les couilles, mais parce qu'on a envie de se gratter. Pareil pour toutes les activités dites "masculines" ou "féminines", les causes sont ailleurs que dans le sexe du concerné.

Ben ouais, tu as raison, un homme ça pisse debout, alors qu’il pourrait le faire assis….mais assis, il ne pourrait pas jouer à celui qui pisse le plus loin….car c’est bien connu qu’un homme ça a l’esprit de compétition, non ?…… Et a contrario une femme pourrait pisser debout. Remarque, dans le temps, elles avaient des pattes aux culottes (quand elles avaient des culottes) qu’elles enlevaient pour pisser de droite.


Qu'est-ce que tu appelles "structure fondamentale" ?

Son patrimoine héréditaire……oui, je sais….mais attends la suite.

Moi je dis juste qu'un enfant comme le fameux "enfant sauvage" de l'Aveyron, qui ne subit aucune éducation durant les 10 premières années de sa vie, ne dépassera pas le niveau mental d'un singe. Tandis qu'un fils de Cromagnon, éduqué comme n'importe quel enfant parmi nous, pourra devenir un grand scientifique. Alors, si pour toi, ça n'est pas une modification fondamentale par l'acquis, qu'est-ce qui l'est ?

D’une, un exemple seul n’est pas probant. Pour qu’il  le soit, il aurait fallu connaître le patrimoine héréditaire de cet individu….oui, je sais, pour toi, cela n’est pas a à prendre en compte, mais je développe plus bas.

Et de deux, je peux  te trouver des exemples dans l’autre sens. Celui des coucous qui n’ont jamais vu à quoi ressemblaient leur semblables (puisque ayant des parents de substitution) et qui vont s’accoupler avec ceux de son espèce. Si ce n’est pas une prérogative de l’acquis, qu’est ce qui l’est ? Bien que pour moi les deux ne sont pas dissociables.

Tiens Lola, sur un autre fil, disait qu’il y a des enfants (de la même fratrie et élevés pareillement) qu’on serait « obligé » de frapper, car tellement incontrôlables que rien d’autre ne marche……tu crois que c’est génétique ?
 
Beh c'est pourtant le principe de toutes les voitures à traction avant.

A ce que je sache les roues d’un véhicule à traction tournent à la même vitesse, sauf à avoir des diamètres différents….Au passage « traction avant » est un pléonasme Very Happy 


 
L'intelligence est bien la question ! Le physique, comme la couleur de la peau, est une donnée génétique : on naît noir ou blanc, on ne le devient pas (pitié, me parle pas de Michael Jackson). Mais l'intelligence ne se transmet pas (à part le niveau minimal du singe), elle s'acquiert.

Donc n'importe quel humain peut devenir Einstein du moment que son cerveau ne comporte aucune pathologie.

Ben ouais…..l’idéologie dominante et destructrice défend actuellement la thèse de l’acquis et nie le rôle de l’inné. C’est « branché » comme position, tous les mêmes, tous égaux, tous la même intelligence, tous le même sexe, etc, etc…… C’est un retour de balancier par rapport aux époques antérieures qui prônaient, à tort,  la suprématie de l’hérédité sur le milieu.

Il est a noter que ce sont les mêmes qui prônent la diversité, des races et des cultures qui voudraient que l’on soient tous pareils….Il y a comme un hiatus là, non ? Ils oublient seulement que notre monde est celui de  l’hétérogénéité et de la complémentarité. Tiens, je vais dire aux cellules de mon foie que leur spécificité est dans leur tête, pareil pour les autres organes……..tu imagines le bordel dans mon organisme.  :mdr: 

Considérer la prédominance de l’acquis sur l’inné et inversement est faux, car notre programme génétique n’est pas un programme fermé, mais est un programme ouvert. Si le caractère inné peut être acquit par l'ontogenèse et la phylogenèse, tout caractère acquis est inné, non qu'il soit inscrit dans les gènes, mais parce que toute acquisition induit une modification du processus ontologique.

Il n'y a pas deux ontogenèse, l'une produite par les gènes intrinsèques et l'autre produite par l'environnement. Il n'y en a qu'une ontogenèse, qui peut être induite par un facteur extérieur, mais à la seule condition que le "programme" y consente. Si on modifie l'embryogenèse d'une patte de chien, elle ne se transformera pas en patte de mouche. Elle aura toujours plus ou moins la forme d'une patte de chien et ceci quelle que soit la cause de la mutation, qu'elle soit génétique ou causée par une action tératogène de l'environnement.

Inné et acquit ne sont pas exclusifs. La pigmentation de la peau est contrôlée, à la fois, par les mélanines (facteur génétiques) et par le degré d’exposition aux rayons UV ( milieu). De même, pour le système immunitaire, il  dépend de l’hérédité et du milieu.
Un trait inné peut très bien ne s’exprimer, dans le temps,  qu’à la faveur d’un évènement bien précis.

Je ne cherche pas à dire qu'il n'y a pas d'inné en matière d'intelligence, je dis juste qu'il est le même pour tous les humains. Tu n'es pas d'accord ?

Ah, tu m'as fait peur  Laughing Mais d'accord, pas vraiment. Déjà, il faudrait savoir ce qu’est l’intelligence. Si c’est le fameux QI…….on sait qu’il est à la ramasse depuis pas mal de temps. Mais bon, admettons……Dire que nous recevons le même inné en matière d’intelligence est à mon sens erroné.

Même si elle ne se transmet pas directement ( ce qui reste à prouver), de la même façon que l’on naît noir ou blanc, on reçoit un patrimoine héréditaire différent et des dispositions intellectuelles différentes qui vont en découler. Enfin, il n’y a qu’à voir un Mozart, par exemple, tu crois qu’il n’avait pas un patrimoine différent ?   Bon, il avait un environnement favorable, mais est-ce suffisant ? Que l’éducation et le milieu jouent un grand rôle, c’est certain, mais il n’empêche que tu ne feras pas de quelqu’un un peu juste de la « cafetière » un génie. Tu ne feras pas d'un canasson un cheval de course. Et les dons naturels (pour les arts, la gestuelle corporelle, l’abstraction, etc….. ) tu en fais quoi, ils sont apportés par l’éducation ?  Vraiment, je ne vois pas comment on peut dire que chacun reçoit le même inné en matière d’intelligence, alors qu’il suffit de regarder des jeunes enfants (issus de la même famille) jouer et voir les dispositions spécifiques de chacun d’entre eux et ceci très tôt.....Mais, je pense que tu vas me l'expliquer. Smile

Mais sur des bébés de quelques jours, y a aucune différence d'intelligence.

Tu confonds instantanéité et potentialité. Des bébés de quelques jours, ne pourrons pas afficher beaucoup de différences comportementales, mais cela ne préjuge pas des potentialités différents qui émergerons plus tard et pas uniquement induites par le milieu.


Dernière édition par Hitori le Mer 26 Fév - 19:16, édité 3 fois (Raison : correction aurthografike :) et ajout message)
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Dédé 95 le Mer 26 Fév - 18:55

Le Repteux a écrit:
Gerard a écrit:
Neutral Pour tout ce qui est physique, l'inné tient un rôle prépondérant. Mais l'intelligence ce n'est pas physique.
L'intelligence dépend entre autres de la mémoire, qui dépend du fonctionnement de nos neurones et de nos synapses, lesquels sont physiques. À la naissance, une différence de fréquence entre les impulsions nerveuses de deux bébés ou une différence de débit de leurs différents neurotransmetteurs est-elles innée ou acquise?
Rencontre entre Charlie Chaplin et Albert Einstein :
— Ce que j’admire le plus dans votre art (dit Albert Eins­tein à Chaplin), c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot, et pourtant le monde entier vous comprend.
— C’est vrai, répliqua Chaplin. Mais votre gloire est plus grande encore : le monde entier vous admire, alors que personne ne vous comprend.»

Ceci dit il ne faut pas confondre l'instruction avec l'intelligence!
L'instruction ce sont les connaissances acquises!
L'Intelligence c'est la manière dont nous rendons aux autres l'acquis....et l'inné!

Si j'ai mis en exergue cette conversation célèbre c'est pour montrer que l'intelligence et le savoir peuvent etre très différents dans leurs conclusions!
Einstein avait une mémoire extrème et donc une instruction, mais il était incapable de changer une ampoule électrique (il ne l'avait pas appris)
Chaplin n'aurait jamais pu démontrer E=Mc2, et mème de démontrer quoi que ce soit, mais il était capable de faire rire ses semblables par son intelligence innée de la gestuelle!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Le Repteux le Mer 26 Fév - 19:11

Je dirais plutôt de la communication... Mais pour imaginer E=mc2, il fallait qu'Einstein ait aussi de l'imagination, pas seulement de la mémoire. La facilité que Chaplin avait de communiquer venait selon moi de sa capacité à toucher les sentiments et les émotions des autres, ce que Einstein avait semble-t-il moins, et moi aussi d'ailleurs. C'est fou comme les grands esprits se ressemblent... dit-il en oubliant le trou de sa mémoire et en négligeant l'évanescence de ses sentiments! :rire moustachu:


Dernière édition par Le Repteux le Mer 26 Fév - 19:25, édité 2 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
spin
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 68
Messages : 4812
Localisation : France sud-est

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par spin le Mer 26 Fév - 19:18

Leela a écrit:une loi vient d'être votée en Belgique: par défaut, les enfants porteront le nom de famille des deux parents.
Heu, à la génération suivante ça fait quatre noms, et ainsi de suite.  Dubitatif Enfin, je suppose qu'ils ont prévu... Rolling Eyes 

à+


_._._._._._._._._._._._


http://bouquinsblog.blog4ever.com
http://forumsblog.blog4ever.com
http://daruc.pagesperso-orange.fr

Contenu sponsorisé

l'instinct et les genres - Page 6 Empty Re: l'instinct et les genres

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 31 Mar - 21:10