LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Ven 7 Fév 2014 - 9:32

Lettre ouverte sortie dans le Nouvel Économiste cette semaine.


13 signataires, stupéfaits de la position du gouverneur de la Banque de France à l’encontre de la réforme bancaire de Michel Barnier, s’adressent au Conseil général de la Banque de France

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Après plus d’une année de travail, la commission européenne vient de proposer une directive sur la façon d’éviter que les difficultés d’une ou plusieurs grandes banques plongent à nouveau l’Europe dans la crise. Le travail de la commission est impressionnant : 60 pages de texte et 600 pages d’annexes techniques en anglais que la commission a pris soin de rédiger après avoir consulté toutes les parties prenantes, y compris les banques centrales ; et sur la base d’un rapport qui avait déjà recherché (et trouvé) le consensus entre ses membres.

Dans les heures qui ont suivi cette publication, M. le Gouverneur Noyer a déclaré : « Les idées qui ont été mises sur la table par le commissaire Barnier sont des idées, je pèse mes mots, qui sont irresponsables et contraires aux intérêts de l’économie européenne ».

La brutalité de cette prise de position a créé la stupéfaction. Le commissaire Barnier a indiqué : « Je ne peux pas croire que Christian Noyer, qui est un homme compétent, ait pu faire ces déclarations en ayant pris connaissance du détail de nos propositions », ajoutant que, dans le cadre de l’examen du texte, « M. Noyer et ses collègues auront à évaluer et décider des mesures qu’il est « responsable » ou « irresponsable » de prendre ».

Nous souhaitons savoir si le gouverneur a pris la précaution de vous consulter avant de faire cette déclaration comme gouverneur, donc en votre nom ; et dans le cas contraire, si vous approuvez cette déclaration.

Le présent gouverneur s’est déjà permis de critiquer la taxe sur les transactions financières, promue par la France et 10 autres pays européens. Ne vous semble-t-il pas que cette nouvelle critique renforce le risque que le gouverneur et son institution apparaissent comme le porte-parole de grandes banques dont il reprend sans nuances les arguments, alors qu’il préside l’Autorité qui les supervise ?

Mesdames, Messieurs les membres du Conseil, votre responsabilité est forte. La gouvernance qui régit la Banque de France donne une grande liberté au gouverneur. Vous êtes son seul contre-pouvoir, exercé au travers notamment de l’article L. 142-8 du code monétaire et financier qui vous autorise à mettre fin à ses fonctions en cas d’incapacité ou de faute grave.

Sans envisager une telle extrémité, c’est à vous, Mesdames et Messieurs les Conseillers qu’il revient d’inviter fermement le gouverneur à s’en tenir aux missions de la Banque de France et de faire preuve de mesure dans ses prises de position publiques.

Et nous vous remercions par avance de bien vouloir faire connaître publiquement votre décision collective sur ce point.

Olivier Berruyer, président de l’association DiaCrisis
Jerome Cazes, président du Club des Vigilants
Michel Crinetz, commissaire-contrôleur général honoraire des assurances
Guy Flury, coordinateur du groupe Banques du Collectif Roosevelt
Jean Gadrey, économiste, Lille
Gaël Giraud, directeur de recherches au CNRS, labex REFI (Régulation Financière).
Alain Grandjean, économiste
Bruno Lamour, président du Collectif Roosevelt
Pierre-Henry Leroy, président de Proxinvest
Dominique Plihon, professeur des universités, porte-parole d’ATTAC
Francis Raugel, ancien directeur financier
Laurence Scialom, professeure des universités
Claude Simon, ancien commissaire aux comptes

http://www.les-crises.fr/lettre-ouverte-au-cg-bdf/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Ven 7 Fév 2014 - 9:36

La défense des intérêts bancaires : DE LA CONNIVENCE À LA COMPLICITÉ, par François Leclerc
7 FÉVRIER 2014 par FRANÇOIS LECLERC |


Personnage d’importance, Christian Noyer est gouverneur de la Banque de France et membre à ce titre du conseil des gouverneurs de la BCE, ainsi que président de la Banque des règlements internationaux (BRI). Ce qui a semblé l’autoriser à traiter le 29 janvier dernier « d’irresponsables et contraires aux intérêts de l’économie européenne » les propositions de séparation des activités bancaires de la Commission, après avoir éreinté en octobre dernier le projet de taxe sur les transactions financières, en raison des « énormes risques » qu’il représenterait. Les banques françaises, et la Fédération des banques françaises qui veille si férocement à leurs intérêts, pourraient-ils trouver meilleur interprète ? Pierre Moscovici, le ministre des finances avait déjà cru nécessaire de publiquement se défendre de se faire celui-ci devant les députés.

Dans une note d’information destinée aux journalistes, les services de Michel Barnier ont répliqué en faisant notamment remarquer que « Si l’une des grosses banques systémiques devait dépasser durablement les seuils [de risque] permis, les coûts liés à son éventuelle filialisation seraient très modérés par rapport aux coûts d’une crise d’ampleur systémique. » L’argument n’étant pas faux, mais il faudrait pour porter que ce soient les banques qui supportent ces coûts dans les deux cas…

Dès qu’il touchent aux activités bancaires, les projets européens suscitent des débats acharnés et des polémiques qui en viennent à être publiques. C’est également le cas de l’Union bancaire, dont le projet adopté par les ministres européens est mis en cause par la majorité du Parlement européen, emmenée par son président. Les dix ans accordés aux banques pour abonder de 55 milliards d’euros le fonds de résolution sont considérés comme trop longs ; il est refusé que les gouvernements aient le dernier mot en matière de mise en faillite d’une banque, au terme d’un processus lent et complexe; et que le fonds de résolution soit appuyé sur un traité intergouvernemental excluant le Parlement du processus.

La Commission avait il y a presque un an présenté un projet de taxe sur les transactions financières , à la suite d’un accord impliquant onze pays membres de l’Union européenne dans le cadre d’une « coopération renforcée ». Mais le dossier n’a pas avancé depuis, enlisé dans des discussions sur l’assiette et le taux d’une telle taxe, que les autorités allemandes et françaises cherchent à minorer le plus possible, en dépit de leurs déclarations de façade favorables. Selon une déclaration d’Attac, d’Oxfam en France, ainsi que de Attac et de l’ONG WEED en Allemagne, on chercherait en particulier à soustraire de l’assiette de la future taxe les produits dérivés et le trading à haute fréquence.

Toutes ces affaires ont en commun que ce sont les gouvernements qui, en première ligne, s’empressent de défendre les intérêts bancaires avec opiniâtreté et constance.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Mar 11 Fév 2014 - 22:30

Ca finira mal... !

http://chevallier.biz/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par loli83 le Mer 12 Fév 2014 - 11:25

merci Komyo

je suis impressionnée par le travail colossal ( sur la situation des banques) fait par cet économiste , en effet tout porte à croire que ça finira mal

peut être un mal pour un bien ensuite   Dubitatif
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Dim 7 Sep 2014 - 7:31



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Ven 20 Fév 2015 - 20:01

voila comment il faut faire avec les banquiers et urgemment, tant qu'il n'y aura que des amendes et pas de pénal, le bal des faux culs continuera,  c'est une mission de salubrité publique !


Nous avons pu nous remettre assez rapidement parce que nous n’avons pas tenu compte des recommandations de l'UE et du FMI, qui voulaient que nous mettions en œuvre des mesures d'austérité. Maintenant, il semble que la CE avait totalement tort dans le cas de l'Islande, pourquoi les recommandations qu’elle à faites à d'autres pays seraient-elles bonnes? Les intérêts économiques d'un pays ne doivent en effet pas être confondus avec le bon fonctionnement d'une démocratie ».



Cette déclaration, c’est celle qu’Olafur Ragnar Grimsson, le président de l'Islande, a faite lors d'une conférence de presse à Barcelone, et qui a été rapportée par le site d’affaires en langue espagnole Opinza.com. Le président enjoint les membres de l’Eurogroupe à tirer les leçons de la réussite de son pays, qui n’a pas hésité à laisser tomber ses banques pour faire face à la récession.

L’Islande est quasiment le seul pays du monde occidental à avoir lancé des poursuites contre les banquiers qui dirigeaient les 3 banques qui ont ruiné le pays après avoir accumulé un total de bilan qui représentait plus de 10 fois la taille de l'économie locale.

Après l'effondrement du système bancaire en 2007, de nombreux Islandais se sont retrouvés en difficulté. En Juin 2010, la Cour suprême islandaise avait décidé que les prêts indexés sur des devises étrangères étaient illégaux et que les familles n'étaient plus tenues de rembourser la part qui correspondait aux pertes de change de la couronne islandaise.

En 2010, le pays nordique a subi une contraction de 8% de son PIB, et le taux de chômage a grimpé à un niveau sans précédent de 11,9%. Cependant, à partir de 2011, les choses ont commencé à changer, et en seulement quatre ans, l'économie du pays a repris, le taux de chômage est retourné à son niveau d'avant crise, compris entre 3 et 4%. Le pays prévoit que son économie devrait croître de 3,3% cette année.

Après 2009, l'Islande avait entamé des démarches pour adhérer à l'Union économique européenne, et elle est devenue membre de l’Espace Schengen, mais en 2013, elle est entrée en désaccord avec cette dernière sur des questions relatives à la pêche. La Commission européenne lui a reproché d’avoir augmenté ses quotas de pêche du maquereau.

Après les élections d’avril 2013, qui ont conduit à l’arrivée au pouvoir d’une coalition de centre-droit opposée à l’adhésion à l’UE, l’Islande a suspendu les pourparlers, puis procédé au retrait de sa demande d’adhésion.

Grimsson a refusé de donner des conseils à la Grèce, mais il a estimé que ce n’était pas le peuple qui devait subir les mesures d’austérité et les coupes budgétaires.


http://www.express.be/business/fr/economy/pourquoi-sommes-nous-sortis-si-rapidement-de-la-crise-parce-que-nous-navons-pas-ecoute-le-fmi-ni-lue/211459.htm


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par troubaa le Ven 20 Fév 2015 - 21:38

komyo a écrit:Ca finira mal... !

http://chevallier.biz/

très intéressant blog/site bien que très technique. Je le met quand même dans mes favoris.

Mais fait gaffe komyo c'est un libéral dur. Un fan de greenspans et greenspan est critiquable vu que la bulle des subprimes ainsi que la dérégulation financière s'est déroulée alors qu'il etait président de la banque centrale américaine. Il a quitté la présidence en 2006 2 ans avant que la bulle n'explose.

Cependant quelques citations relevées ici où là :
- Depuis 1983, le PIB de la France socialiste a augmenté de 75 % alors que celui des Etats-Unis a augmenté de 148 % grâce à l’application d’une politique libérale initiée par les Reagnomics,

- (concernant la France zsur le de"rnier trimestre 2014))
Comme il n’y a pas de miracle, cette croissance des administrations publiques se fait au détriment des ménages qui se sont serrés la ceinture de 300 millions d’euros soit – 1,3 % (en € constants, comme toutes les données utilisées dans cet article) et des entreprises dont les investissements ont baissé de 0,3 % sur cette période.

Depuis le début des turbulences financières de 2008, la croissance française n’a été que de 1,4 % contre 9,6 % aux Etats-Unis


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Ven 20 Fév 2015 - 22:59

komyo a écrit:
Toutes ces affaires ont en commun que ce sont les gouvernements qui, en première ligne, s’empressent de défendre les intérêts bancaires avec opiniâtreté et constance.
Et pourquoi d'après toi ?
amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Mar 10 Mar 2015 - 11:53

Dans la série les banquiers sont nos amis !


’Autriche en pleine faillite bancaire qui risque de coûter 5 % du PIB de l’Autriche !!

Le problème vient de la banque nationalisée, Hypo Groupe Alpe Adria (HGAA), « synonyme du plus grand désastre financier en Autriche depuis 1945 », comme nous l’apprend cet article du Monde qui nous explique que cette banque a pour presque 18 milliards de créances douteuses et que l’État autrichien a déjà dépensé presque 5 milliards d’euros… soit un total de plus de 20 milliards pour un PIB de l’Autriche d’environ 480 milliards d’euros… soit 5 % du PIB de l’Autriche !

Alors ce 5 % du PIB, cela peut sembler énorme, et c’est effectivement « significatif » comme dirait un expert-comptable, mais en réalité nous parlons ici d’une toute petite banque par rapport à un pays ayant un tout petit PIB !

Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.

La bonne nouvelle dans tout cela c’est que pour le moment, les marchés restent convaincus que la BCE, la Banque centrale européenne, imprimera autant de billets que nécessaire pour éviter justement tout risque systémique, et même si économiquement le QE ne sert à rien pour relancer la croissance… il sert au moins à faire croire en la solidité illusoire du système.

Cela nous permet de gagner du temps collectivement. Profitons-en !

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20150303triba30f04bef/pas-de-stress-tests-pour-les-banques-europeennes-en-2015.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/10/l-autriche-cherche-comment-sortir-du-desastre-de-la-banque-hypo-alpe-adria_4380255_3234.html

https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=pib+de+l%27autriche


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Mar 10 Mar 2015 - 18:55

komyo a écrit:
Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.
je ne vois pas ce que veut dire le passage mis en gras, de quelle partie du bilan il est fait mention , les réserves, le CA, les résultats net ou brut , le bat ou le haut du bilan . cela ne veut rien dire
d'autre part 2000 milliards c'est la dette supposée de l'etat , il est impossible que les banques aient cela en réserve . peux tu etre plus précis .
Amicalement


Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Mar 10 Mar 2015 - 20:29

Voilà une bonne explication, à la portée....même de Dan:

http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Banque/La-banque-comment-ca-marche/Les-comptes-d-une-banque


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Mar 10 Mar 2015 - 20:53

Dédé 95 a écrit:Voilà une bonne explication, à la portée....même de Dan:

http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Banque/La-banque-comment-ca-marche/Les-comptes-d-une-banque

Je pense qu'il lui faudrait plutot un ouvrage du type la banque ou la finance pour les nuls ! cheers


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Mar 10 Mar 2015 - 22:15

komyo a écrit:


Je pense qu'il lui faudrait plutot un ouvrage du type la banque ou la finance pour les nuls ! cheers
Montrez moi où vous lisez dans un bilan d'une banque l'endroit ou il est affiché 50 % à 100 % du Pib de la France, comme cela a été dit plus haut  ?

dans ce passage : Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.


Vous vous contentez de faire des copié collé de cite sans rien y comprendre .
Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Jeu 12 Mar 2015 - 6:57

Je me répète mais je n'ai pas pour vocation de vous donner des cours pas plus que je n'ai envie de répondre a vos injonctions.

Si vous voulez davantage d'informations lisez, étudiez, regardez autour de vous !

http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Banque/Le-poids-du-secteur-financier-en-Europe


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Jeu 12 Mar 2015 - 19:44

komyo a écrit:Je me répète mais je n'ai pas pour vocation de vous donner des cours pas plus que je n'ai envie de répondre a vos injonctions.

Si vous voulez davantage d'informations lisez, étudiez, regardez autour de vous !

http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Banque/Le-poids-du-secteur-financier-en-Europe
il te suffit de répondre à mon message numero 13 !!!
c'est trop facile les copiés collés . Vous remarquerez que j'utilise rarement cette méthode .
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Jeu 12 Mar 2015 - 20:10

il suffit de répondre à mon message numero 13 ?
dan message N°13 a écrit:
Montrez moi où vous lisez dans un bilan d'une banque l'endroit ou il est affiché 50 %  à 100 % du Pib de la France, comme cela a été dit plus haut  ?

dans ce passage : Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.

Je répond:
Le Luxembourg concentre des activités bancaires qui représentent près de 22 fois son PIB. En effet, le duché du Luxembourg est un tout petit pays dont la principale activité est la finance. C’est le point d’entrée de nombreux investisseurs étrangers dans la zone euro.
À l’inverse, d’autres pays ont des systèmes bancaires fragiles alors que le secteur financier représente moins de 4 fois le PIB. C’est notamment le cas de l’Espagne, de la Grèce et du Portugal.
La France se situe légèrement au-dessus de ces pays. L’activité bancaire y pèse 4,2 fois le PIB.
Le bilan de BNP Paribas est à lui seul équivalent au PIB de la France.


Tu as bien lu Dan?
Bilan BNP = PIB de la France

C'est une des réponses que te donnais Komyo, mais l'as tu lu ? Le doute me prend!
Ami calmant!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Jeu 12 Mar 2015 - 22:33

[quote="dan 26"]
komyo a écrit:


Je pense qu'il lui faudrait plutot un ouvrage du type la banque ou la finance pour les nuls ! cheers
Montrez moi où vous lisez dans un bilan d'une banque l'endroit ou il est affiché 50 %  à 100 % du Pib de la France, comme cela a été dit plus haut  ?

dans ce passage : Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.


Vous vous contentez de faire des copié collé de cite sans rien y comprendre .
contentez vous de me répondre avec précisison
Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Jeu 12 Mar 2015 - 23:18

Vous n'avez pas l'air de le savoir, mais ce que vous faites s'appelle du flood ! et sauf erreur c'est interdit dans a peu près tous les forums. Bon on verra bien combien de temps cela sera toléré

Comme vous n'avez pas compris les différentes réponses exprimées dans les liens que l'on vous a cité pour exemple, et que vous répétez en boucle comme un perroquet la même question.

Si vous avez une idée de la réponse, ce qui semble être le cas, exprimez là cela évitera a tout le monde de perdre son temps.

en attendant, si tant est que ce soit nécessaire sachant que le premier lien était clair, une autre explication sur ce sujet (quasi équivalence pib français bilan BNP)

http://chevallier.biz/2015/02/bnp-paribas-4%C2%B0-trimestre-2014/



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Ven 13 Mar 2015 - 8:43

komyo a écrit:Vous n'avez pas l'air de le savoir, mais ce que vous faites s'appelle du flood ! et sauf erreur c'est interdit dans a peu près tous les forums. Bon on verra bien combien de temps cela sera toléré

Comme vous n'avez pas compris les différentes réponses exprimées dans les liens que l'on vous a cité pour exemple, et que vous répétez en boucle comme un perroquet la même question.

Si vous avez une idée de la réponse, ce qui semble être le cas, exprimez là cela évitera a tout le monde de perdre son temps.

en attendant, si tant est que ce soit nécessaire sachant que le premier lien était clair, une autre explication sur ce sujet (quasi équivalence pib français bilan BNP)

http://chevallier.biz/2015/02/bnp-paribas-4%C2%B0-trimestre-2014/

Pib de la France en 2013 2113,7 milliards D'Euros
Capitalisation boursière de la SG 29,8 Milliards d'Euros
CA 29,1 Milliards d'euros
BNP 60, 1 milliards d'euros
La capitalisation boursière peut etre considérée comme la valeur de l'entreprise je ne vois pas que cela represente 50 à 100 % du PIB de la France
Il y a une confusion énorme et( je me demande si ce n'est pas voulu) entre le bilan , le compte d'exploitation, la valeur de l'entreprise, et le totale des sommes , des économies que les Français ont dans les banques sous forme de dépos de tous genres , d'assurances vie etc .
On veut faire croire que les sommes amassées par les banques (le total des bénéfices), est plus important que le PIB c'est une désinformation monumentale .
Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Ven 13 Mar 2015 - 9:23

J'ai l'impression que vous créez de la confusion là ou il n'y en a pas.

au passage, "on" ne veut vous faire croire rien du tout  !

Par exemple, ceci est officiel et n'a jamais été contesté par les principaux intéressés. 2010


http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20100719.CHA9938/le-total-du-bilan-des-grandes-banques-europeennes.html

Résumons, dans un premier temps vous demandez de l'information d'une manière insistante et agressive et dans un second vous la niez alors qu'elle est disponible partout !

curieuse attitude... !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Ven 13 Mar 2015 - 21:21

komyo a écrit:Résumons, dans un premier temps vous demandez de l'information d'une manière insistante et agressive et dans un second vous la niez alors qu'elle est disponible partout !

curieuse attitude... !
essayez seulement une fois de penser par vous même et d'éviter de faire des copiés collé , que vous ne comprenez pas . Il me semble que ce serait bien .
le seul critère dont il faut tenir compte c'est la capitalisations boursière qui détermine la valeur exacte de l'entreprise , qui quoi que l'on en dise n'a strictement rien à voir avec les fameux 50 ou 100 % du Pib . Pib, je confirme c'est une désinformation grave .
si vous êtes assez nunuche pour le croire désolé ce n'est pas mon cas .
je vous ferai remarquer que je ne fais pas appel aus copiés colés pour vous répondre .
quand un épargnant place de l'argent en bourse au travers d'un banque cela n'augmente pas les résultats de la banque c'est vraiment n'importe quoi .
amicalement

Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mar 2015 - 22:03

Qui a parlé de résultat ? Ni Komio ni moi!
Nous parlons ici des bilans!

Tu te sens supérieur en connaissance avec les journalistes de Challenge?
Et ces journalistes disent quoi?
Le total du bilan correspond à la somme des actifs au bilan, sachant qu'il est comptablement équivalent aux passifs. C'est la mesure classique de la taille d'une banque.
Tes mollets gonflent, attention ils vont éclater!

Allez laisse tomber tu va prendre encore des points en moins et te retrouver au fond de la classe avec un bonnet (Dan bien sur Very Happy )



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Sam 14 Mar 2015 - 11:56

A lire cet échange, il me semble dan que vous ne comprenez pas les questions que vous posez. En conséquence, il y a peu de chances que vous compreniez les réponses.

LLa morale de cet échange, c est que l on ne peut donner d'eau à un dan qui n à pas soif


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Sam 14 Mar 2015 - 13:09

Bien sur Komyo, mais ce qui est plus grave, et je viens d'en avoir la preuve sur un autre forum, ce qui compte n'est ni ses questions, ni nos réponses, ni le dialogue mais...le nombre de post sur les forums!
Tout le monde à bien lu, la gloriole et la satisfaction de son égo passe par le nombre de fois ou il post!

C'est mon simple point de vue . Donner son opinion ce n'est pas tout savoir . Le sujet est trop vaste, je epux seulement l'argumenter et le prouver, mais cela nécessite un sujet à part, qui a déjà été abordé , plus de 10 000 messages à ce sujets
.
Il connait le sujet....







_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Sam 14 Mar 2015 - 17:44

komyo a écrit:A lire cet échange,  il me semble dan que vous ne comprenez pas les questions que vous posez.  En conséquence,  il y a peu de chances que vous compreniez les réponses.  

LLa morale de cet échange,  c est que l on ne peut donner d'eau à un dan qui n à pas soif
la valeur d'une banque s'estime avec la capitalisation boursière à savoir le nombre d'action par le côut de l'action . Ce qui donne sa capitalisation boursière donc sa valeur de rachat sur le marché .
Exemple Si la valeur comptable égale 1000 milliards(comme vous le dite 50 % du PIB ) et que sa capitalisation boursière était de 64 milliards comme BNP par exemple . il suffirait aux requins de la finance de racheter les banques, de liquider les avoirs et de faire une opération 1000- 64 = 936 milliards de profit c'est totalement impossible . Toutes les banques seraient opéable , et n'existeraient plus .
Les dépos des épargnants ne font pas Artie de l'actif des banques . elles n'en sont que les dépositaires .
Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Sam 14 Mar 2015 - 18:15

dan 26 a écrit:
komyo a écrit:A lire cet échange,  il me semble dan que vous ne comprenez pas les questions que vous posez.  En conséquence,  il y a peu de chances que vous compreniez les réponses.  

LLa morale de cet échange,  c est que l on ne peut donner d'eau à un dan qui n à pas soif
la valeur d'une banque s'estime avec la capitalisation boursière  à savoir le nombre d'action par le côut de l'action . Ce qui donne sa capitalisation boursière donc sa valeur de rachat sur le marché .
Exemple Si la valeur comptable égale 1000 milliards(comme vous le dite 50 % du PIB )  et que sa capitalisation boursière était de 64 milliards comme BNP par exemple . il suffirait aux requins de la finance de racheter les banques, de liquider les avoirs et de faire une opération  1000- 64 = 936 milliards de profit  c'est totalement impossible . Toutes les banques seraient opéable , et n'existeraient plus .
Les dépos des épargnants ne font pas Artie de l'actif des banques . elles n'en sont que les dépositaires .
Amicalement

je vous rappelle que votre question de base c'est ceci !

Dan a écrit:
Montrez moi où vous lisez dans un bilan d'une banque l'endroit ou il est affiché 50 % à 100 % du Pib de la France, comme cela a été dit plus haut ?

dans ce passage : Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.


Vous vous contentez de faire des copié collé de cite sans rien y comprendre .
contentez vous de me répondre avec précisison
Amicalement

Je vous transmets des liens ou des copiés collés justement pour que vous compreniez et que ce n'est pas un notion sorti de mon chapeau ou de celui de sannat.

Maintenant, si vous ne comprenez toujours pas que le total d'un bilan n'est pas la meme chose que la capitalisation boursière d'une entreprise ou sa valeur intrinsèque, je crois qu'il n'y a pas grand chose a faire...

Actif = capitaux propres + dette
Capitalisation boursiere = x × capitaux propres

Plus les perspectives de bénéfices sont importants plus x sera grand.
Ou autrement dit, la capitalisation boursiere est l anticipation de l evolution des capitaux propres dans le futur.

Le pib francais est sensiblement équivalent au total du bilan de la BNP
celui de la SG est environ de moitié, and so on, donc sannat a parfaitement raison, ne vous en déplaise, cqfd !




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Sam 14 Mar 2015 - 18:33

[quote]
komyo a écrit:
Maintenant, si vous ne comprenez toujours pas que le total d'un bilan n'est pas la meme chose que la capitalisation boursière d'une entreprise ou sa valeur intrinsèque, je crois qu'il n'y a pas grand chose a faire...
Mais ce n'est pas possible un vrai dialogue de sourd .

Actif = capitaux propres + dette
Capitalisation boursiere = x × capitaux propres
non désolé capitalisation boursière c'est le cout réel de l'entreprise à savoir le nombre d'action multiplié par le cours de l'action . voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisation_boursi%C3%A8re

Ou autrement dit, la capitalisation boursiere est l anticipation de l evolution des capitaux propres dans le futur.
non voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisation_boursi%C3%A8re

Le pib francais est sensiblement équivalent au total du bilan de la BNP
celui de la SG est environ de moitié, and so on, donc sannat a parfaitement raison, ne vous en déplaise, cqfd !

pour la xeme fois le bilan d'une banque ne représente pas la valeur de l'entreprise . Et les sommes en dépos de font pas partie de l'actif de l'entreprise, c'est une façon de présenter une banque qui est fausse . Désolé la capitalisation boursière est bien le cout réel de l'entreprise . l'exemple que je t'ai donné permettrait les fameux leasback utilisé par bernard Tapi à l'époque .
amicalement

komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Sam 14 Mar 2015 - 18:53

arrêtez de faire du hors sujet et revenons a vos propos initiaux, vous savez ce que c'est le total d'un bilan ?

vous savez quel est le montant de celui de la bnp ?

dites nous ce que vous lisez sur le lien ci dessous !



http://fr.advfn.com/bourses/EURONEXT/bnp-paribas-BNP/bilan-comptable




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Sam 14 Mar 2015 - 19:22

komyo a écrit:arrêtez de faire du hors sujet et revenons a vos propos initiaux, vous savez ce que c'est le total d'un bilan ?

vous savez quel est le montant de celui de la bnp ?

dites nous ce que vous lisez sur le lien ci dessous !
Le total d'un bilan et les sommes des actifs, et des passifs qui s'équilibre et dont la différence fait le  bénéfice ou les pertes . Mais en aucun cas c'est la valeur de l'entreprise .
Pour information fait le ratio entre le CA, et le totale du bilan, c'est bien la preuve que les dépos des clients ne rentrent pas en compte pour les résultat de l'entreprise , et pour la valorisation de la banque .
Amicalement
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Sam 14 Mar 2015 - 19:33

komyo a écrit:arrêtez de faire du hors sujet et revenons a vos propos initiaux, vous savez ce que c'est le total d'un bilan ?

vous savez quel est le montant de celui de la bnp ?

dites nous ce que vous lisez sur le lien ci dessous !
total du bilan 2077, 76 B qui donc tient compte des économies dépos  des clients dont les banques sont dépositaires .
Mais plus interressant CA( chiffre d'affaire)  89618 milliards seulement  
résultat  de l'exercice 10, 8 % .
Et valeur de l'entreprise  64 milliards .
Donc je confirme que les dépos clients n'appartiennent pas à la banque et ne font pas partie de son chiffre d'affaire .
donc par rapport à cela : Regardez, en France, avec notre PIB de plus de 2 000 milliards d’euros, le nombre de banques ayant un bilan représentant entre 50 à 100 % de notre PIB ! Eh bien c’est le cas de presque toutes nos grandes banques et ce sont ces banques là que l’on appelle pudiquement des banques « systémiques », c’est-à-dire capables de faire tomber le système.
donc contrairement à ce qui est dit les banques n'ont pas la puissance que l'on veut essayer de faire croire .
désolé d'insister , c'est une analyse partisane .
Je confirme il est fait une confusion entre dépos des clients , et puissance financière d'une banque .
Désolé .

Amicalement


Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Sam 14 Mar 2015 - 19:58

*********************************************************************************
**********************************************************************************
**********************************************************************************

Pas très enthousiasmant, le PDG ne dois pas ètre un fin financier!

Bilan personnel qui n'a pas à être mis en ligne. Procédé inexcusable.

Vous ne devez pas pas mettre, sur le forum, des données personnelles.

Dernier avertissement avant sanction.

Toschirô




_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Sam 14 Mar 2015 - 20:47

Bon au moins on est d accord, le total du bilan de la bnp est quasi égal au pib de la france, ce que vous avez pourtant nié plusieurs fois et c'est conforme a ce que dit sannat...!

Donc un écroulement d'une banque de cette taille, ou de la moitié de cette taille comme la SG, vu les sommes en jeu serait cataclysmique.

quant au reste, vu que vous ne savez pas trouver le total d'un bilan dans un document comptable, je pense que ce n'est meme pas la peine de l'aborder !

De plus vous êtes particulièrement confus dans la présentation de ces éléments, cela n'aide pas vraiment a la discussion !











_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par troubaa le Dim 15 Mar 2015 - 13:30

comparer le bilan avec le pib est absurde.
Le bilan représente la valeur matériel de banque
Le pib est le total de la production d'un pays.
donc si l'on veut comparer il faut comparer les résultats d'une banque avec le pib
ou
le total du bilan avec la richesse de la France qui je crois de mémoire est de l'ordre de 90 000 milliards d'euro.

Toute autre comparaison est sans raison.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Dim 15 Mar 2015 - 13:41

si l'on va sur ce terrain, pas plus le bilan que le pib ne sont des éléments parlant intrinsèquement. Le bilan est une photographie a un instant T des ressources et de leur emploi, sans retraitement il n'a qu'un intéret limité. Quant au PIB c'est une mesure de l économie qui vaut ce qu'elle vaut, ainsi les catastrophes naturelles sont comptabilisées en PIB. Partant de ce constat, la comparaison bilan privé sur pib est encore plus incongrue.

A défaut de me répéter ce qu'il est intéressant de constater dans l'exemple donné sont les ordres de grandeur, pas de calculer l'age du capitaine a partir du nombre de passagers masculins ou féminins sur le bateau...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par troubaa le Dim 15 Mar 2015 - 15:15

je suis entièrement d'accord avec toi sur ton premier paragraphe.

Sinon comparé des ordres de grandeurs n'a que peu d'intérêt à mon avis. C'est comme dire : j'ai acheté une voiture 20 000 euros qui m'a permis de faire 20 000 km dans l'année.
C'est comme les comparaisons* du style : avec le total des billets de 20 euros en circulation on pourrait faire le tour de la planète ou la somme des bouchons cumulés d'année sur terre permettrait de relier la terre à la lune.
Effectivement je suis assez hermétique à ce genre de comparaison que je trouve absurde.


* comparaison totalement inventées mais au style largement pratiqué.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Dim 15 Mar 2015 - 18:40

komyo a écrit:Bon au moins on est d accord, le total du bilan de la bnp est quasi égal au pib de la france, ce que vous avez pourtant nié plusieurs fois et c'est conforme a ce que dit sannat...!  
Mais ce n'est pas possible dans le bilan sont compris les dépos des clients qui ne font pas partie des actifs réels de l'entreprises, puisque ces dépos n'appartiennent pas à la banque .
 
Donc un écroulement d'une banque de cette taille, ou de la moitié de cette taille comme la SG, vu les sommes en jeu serait cataclysmique.
c'est la perte des dépos des épargnants qui seraient cataclysmique


quant au reste, vu que vous ne savez pas trouver le total d'un bilan dans un document comptable, je pense que ce n'est meme pas la peine de l'aborder !
quel est le premier chiffre que je t'ai donné si ce n'est  le total  (erroné) du bilan . Puisqu'il tient compte  des dépos  des clients  dont la banque n'est que le dépositaire, pas le propriétaire .
La différence entre le compte d'exploitation(dont on voit le chiffre d'affaire ) , et le bilan est assez explicite .
amicalement









Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Dim 15 Mar 2015 - 19:20

Puisque vous parlez encore de bilan, je rappelle ici que le bilan de n'importe qu'elle société:
1 - N'est pas une donnée personnelle!
2 - peut ètre visible par tous, il suffit de taper Bilan de la société X!

Peut être, mais afficher ici le bilan de la société d'un des membres est une pratique qui n'a pas sa place sur ce forum.

A cet égard, je serais intransigeant

Toshirô


Ceci spécifié, je rappelle que ce qu'expliquait Komyo c'est que la faillite d'une banque peut entrainer une crise mondiale!
En 2008 la faillite de Lehmann Brothers à entrainer la crise que nous connaissons en ce moment!
La chute de Lehman Brothers entraîne avec elle la bourse américaine, puis quelques semaines plus tard toutes les bourses mondiales. Pour pallier la crise, certains États nationalisent les pertes engendrées par les banques en difficultés, garantissent les épargnes et vont même racheter les actifs toxiques. Parmi les banques en difficulté, AXA, qui n'a annoncé que 300 millions d'euros d'exposition à la dette de Lehman, était le premier actionnaire via des fonds pour compte de tiers.
L'Etat Français a contribué à sauver AXA! Bof l'état a trop de fonctionnaires !

Quand au PDG de Lehmann, Richard S. Fuld, Jr ?
Il se porte bien, merci pour lui, il est même membre de , devinez?
réponse:
La Fondation Robin Hood qui est une organisation caritative qui tente de pallier les problèmes de pauvreté à New York aux États-Unis.
Prière de ne pas vous offusquer!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Dim 15 Mar 2015 - 20:00

troubaa a écrit:comparer le bilan avec le pib est absurde.
Le bilan représente la valeur matériel de banque
Le pib est le total de la production d'un pays.
donc si l'on veut comparer il faut comparer les résultats d'une banque avec le pib
ou
le total du bilan avec la richesse de la France qui je crois de mémoire est de l'ordre de 90 000 milliards d'euro.

Toute autre comparaison est sans raison.
justement c'est ce que je dénonce dans le bilan des banques, les dépos des clients ne sont pas à mettre dans l'actif des banques , c'est une tromperie .
amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Dim 15 Mar 2015 - 20:17

troubaa a écrit:je suis entièrement d'accord avec toi sur ton premier paragraphe.

Sinon comparé des ordres de grandeurs n'a que peu d'intérêt à mon avis. C'est comme dire : j'ai acheté une voiture 20 000 euros qui m'a permis de faire 20 000 km dans l'année.
C'est comme les comparaisons* du style : avec le total des billets de 20 euros en circulation on pourrait faire le tour de la planète ou la somme des bouchons cumulés d'année sur terre permettrait de relier la terre à la lune.
Effectivement je suis assez hermétique à ce genre de comparaison que je trouve absurde.


* comparaison totalement inventées mais au style largement pratiqué.

Certes troubaa, comparaison n'est pas raison, mais il faut néanmoins prendre conscience que si une des 3 vieilles, la bnp la SG et le CL faisait faillite, comme l'avait fait en son temps lehmann brothers ce serait le contribuable francais qui renflouerai !

Savoir que l'on tourne autour d'une montant équivalent au PIB, c'est a dire a la richesse nationale produite en un an (meme si l'indicateur est parfois déconnant) n'est pas idiot pour comprendre l'enjeu !

http://chevallier.biz/2015/02/leverage-reel-des-banques-francaises-4%C2%B0-trimestre-2014/


Dernière édition par komyo le Dim 15 Mar 2015 - 20:26, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par troubaa le Dim 15 Mar 2015 - 20:26

l'enjeu n'est pas a ce niveau, sauf si on laisse la banque coulée et disparaître. Comme Lhemann. Mais dans ce cas là le contribuable ne paie pas pour sauver la banque mais pour les conséquences de la faillite.

Si on fait appel au contribuable, ou a une au banque, pour éviter la faillite de la banque alors il s'agit e combler le trou, le déficit, qui ne peut être "que" de quelques centaines de milliards d'euro.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Dim 15 Mar 2015 - 20:34

je préfère ne pas penser aux conséquences...

http://investisseurpro.com/faillite-des-banques-francaises/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Dim 15 Mar 2015 - 22:51

troubaa a écrit:l'enjeu n'est pas a ce niveau, sauf si on laisse la banque coulée et disparaître. Comme Lhemann. Mais dans ce cas là le contribuable ne paie pas pour sauver la banque mais pour les conséquences de la faillite.

Si on fait appel au contribuable, ou a une au banque, pour éviter la faillite de la banque alors il s'agit e combler le trou, le déficit, qui ne peut être "que" de quelques centaines de milliards d'euro.
le problème de fond est simple, l'argent que les Français ont dans des comptes dans les banques sont ils la propriété des banques, ou restent ils la propriété des épargnants ?
Pour moi c'est simple il reste la propriété des Français , et les banques n'en sont que les dépositaires .
Raison pour laquelle je penses qu'il faut dissocier sur les bilans, les sommes attribuées à l'exploitation,  au compte de résultat,  des sommes mises en dépôts par les Français . Je pense que c'est ce qui est appelé" actifs circulants" sur les bilans (à vérifier ).  

tu as raison de dire qu'en cas de faillite des banques  la conséquence se répercuteras sur nos comptes . par contre en exemple les actions détenues par les Français au travers des banques  des entreprises (Sicav, PEA ), ne devrait pas être affectées d'après moi.
Attention l'etat n'a jamais prêté aux banques , il s'est seulement porté caution et garant des sommes prêtées aux banques . La aussi c'est de la désinformation .
amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Lun 16 Mar 2015 - 3:32

dan 26 a écrit:
troubaa a écrit:l'enjeu n'est pas a ce niveau, sauf si on laisse la banque coulée et disparaître. Comme Lhemann. Mais dans ce cas là le contribuable ne paie pas pour sauver la banque mais pour les conséquences de la faillite.

Si on fait appel au contribuable, ou a une au banque, pour éviter la faillite de la banque alors il s'agit e combler le trou, le déficit, qui ne peut être "que" de quelques centaines de milliards d'euro.
le problème de fond est simple, l'argent que les Français ont dans des comptes dans les banques sont ils la propriété des banques, ou restent ils la propriété des épargnants ?
Pour moi c'est simple il reste la propriété des Français , et les banques n'en sont que les dépositaires .

Peut etre pour vous, mais dans la réalité il en est autrement :

D'une manière générale, les spécialistes s'accordent sur les points suivants: le déposant perd la propriété physique des sommes déposées. Il le fait en "l’échange" de la promesse de la banque de les rendre dès qu'il le demandera (mais dans des conditions spécifiées par la banque), voire dès qu'il se présentera au guichet (sens originel du "dépôt à vue").

Le dépôt bancaire est donc une opération de "prêt", qui génère une créance dans le patrimoine du déposant (matérialisée par le relevé de compte) et une dette pour la banque (les comptes bancaires figurent au passif de la banque).


une fois déposé vous n en etes plus propriétaire stricto sensu et c'est ce que bcp ne comprennent pas, vous n"avez plus qu' une créance sur la banque.
La banque peut jouer cet argent sur les marchés, c'est d'ailleurs ce qu elles font et une des raisons pour lesquelles elles ne veulent pas entendre parler de séparation de leurs activités.
Demain, dans le cadre d'une crise grave, les banques auront beau jeu de dire qu'elles ne sont responsables, que c'est tel ou tel élément indépendant de leur volonté qui aura rincé votre dépot.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Dim 22 Mar 2015 - 22:19

tiens a propos de nos amis les banques...

http://www.boursorama.com/actualites/portugal-les-vies-brisees-des-petits-epargnants-de-banco-espirito-santo-08562fcf7c37d48bc20fd6763392d948


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Dim 22 Mar 2015 - 22:39

komyo a écrit:tiens a propos de nos amis les banques...

http://www.boursorama.com/actualites/portugal-les-vies-brisees-des-petits-epargnants-de-banco-espirito-santo-08562fcf7c37d48bc20fd6763392d948
tu sembles oublier les retraités qui ont des bonnes retraites pour avoir choisi des banques qui ont fait évoluer leurs économies .
Et tu sembles ignorer aussi que lorsque l'on recherche un rendement important, c'est toujours avec des risques.
Soit tu places ton argent en bon père de famille avec des rendements très limités, soit tu prends des risques avec la possibilité de perdre ou de gagner beaucoup, c'est un choix .
La seule erreur des banques c'est (peut etre à l'époque ), de ne pas avoir fait choisir les épargnants, entre un placement sécurisé ou à risque .
Amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Dim 22 Mar 2015 - 22:53

Donc il valais mieux venir te voir comme conseiller financier, plutot que les banquiers espagnols ?

Dont acte! Je vais dire cela au fils de ma copine de l'ardèche il va bondir!


Very Happy Komyo, tu peux écrire à boursorama.com que les petits épargnants n'ont que ce qu'ils méritent!
Quand même...
Si les gros financiers peuvent plus se goinfrer....où allons nous? Very Happy

Ps: une retraite ce n'est pas un placement à rendement + ou - pour 26 millions de salariés!
je dis seulement celà pour instruire hein! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Lun 23 Mar 2015 - 3:45

dan 26 a écrit:
komyo a écrit:tiens a propos de nos amis les banques...

http://www.boursorama.com/actualites/portugal-les-vies-brisees-des-petits-epargnants-de-banco-espirito-santo-08562fcf7c37d48bc20fd6763392d948
tu sembles oublier les retraités qui ont des bonnes retraites pour avoir choisi des banques  qui ont fait évoluer leurs économies .  
Et tu sembles ignorer aussi  que lorsque l'on recherche un rendement important, c'est toujours avec des risques.
Soit tu places ton argent en bon père de famille avec des rendements très limités, soit tu prends des risques avec la possibilité de perdre ou de gagner beaucoup, c'est un choix .
La seule erreur des banques c'est (peut etre à l'époque ), de ne pas avoir fait choisir les épargnants, entre un placement sécurisé ou à risque .
Amicalement  

La seule erreur !

Une erreur qui coute a de petits épargnants les économies de toutes ou une vie et qui en prive d'autres de leur gagne pain pour avoir fait confiance a des conseillers qui proposent des produits plus souvent en fonction de leurs intérêts que de ceux de leurs clients !

C 'est une paille en effet dans ce qui semble etre ta réflexion !

On aurait tort d'en vouloir aux banquiers pour si peu !   king

comme tu ne sembles pas connaitre grands choses aux banques, je te conseille ce livre qui vient de sortir ! Mais peut etre n'as tu pas le temps ou pas envie de lire ce qui te déplait ?

http://www.bastamag.net/Entrez-dans-le-monde-des-banques#ancre3


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15313
Localisation : vallée du vent

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par dan 26 le Lun 23 Mar 2015 - 8:54

komyo a écrit:

La seule erreur !

Une erreur qui coute a de petits épargnants les économies de toutes ou une vie et qui en prive d'autres de leur gagne pain pour avoir fait confiance a des conseillers qui proposent des produits plus souvent en fonction de leurs intérêts que de ceux de leurs clients !
C 'est une paille en effet dans ce qui semble etre ta réflexion !
On aurait tort d'en vouloir aux banquiers pour si peu !   king
comme tu ne sembles pas connaitre grands choses aux banques, je te conseille ce livre qui vient de sortir ! Mais peut etre n'as tu pas le temps ou pas envie de lire ce qui te déplait ?
tu n'as donc pas compris ce que j'essaye de t'expliquer , soit on cherche un placement sans risque et qui rapporte 1 ou 2 % par an, soit on  prend des risques  et l'on risque plus dans les deux sens. C'est la régle de base de la finance .
Je me répète l'erreur est qu'à l'époque certaines banques n'en informaient pas le dépositaire.
Erreur qui a été neutralisée  depuis par l'engagement , et la connaissance parfait  du placement par le banquier à son client  .
Ceux qui ont doublé ou triplé leur capitaux en quelques années ne se plaignent pas .
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Dédé 95 le Lun 23 Mar 2015 - 11:25

Le Banquier Dan a écrit:Ceux qui ont doublé ou triplé leur capitaux en quelques années ne se plaignent pas .
amicalement

Curieux il me semblait que le taux profit ne dépassait pas 3%, c'est toi qui nous l'affirmes.
Etrange, très étrange! Very Happy
Si je place 10000€ à 2%, il me faudra combien d'années pour triplé mon capital, quelques années ?
Attention il y a un piège! Very Happy

Amical ment!
Amis visiteurs, méfiez vous des financiers, y a pas plus menteur!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par komyo le Sam 28 Mar 2015 - 22:12

dan 26 a écrit:
tu n'as donc pas compris ce que j'essaye de t'expliquer , soit on cherche un placement sans risque et qui rapporte 1 ou 2 % par an, soit on  prend des risques  et l'on risque plus dans les deux sens. C'est la régle de base de la finance .
Je me répète l'erreur est qu'à l'époque certaines banques n'en informaient pas le dépositaire.
Erreur qui a été neutralisée  depuis par l'engagement , et la connaissance parfait  du placement par le banquier à son client  .
Ceux qui ont doublé ou triplé leur capitaux en quelques années ne se plaignent pas .
amicalement

comme si les banques informaient véritablement les déposants des risques, si c était le cas la plupart se seraient déjà sauvés en vitesse !
pour avoir travaillé dans une banque en guichet, les employés essayaient de placer ce que la société leur avait demandé de vendre. Normal ils sont notés la dessus et ont quelques primes !

De tout manière cette notion de risque est complètement subjective, madoff était qualifié en AAA par les agences de notation et tout le monde pensait qu'il était informé avant les autres du fait de son ancien job.

tu crois que les gens ou les communes qui ont emprunté en étant adossé au CHF étaient au courant des risques.

Et ceux qui vont expérimenter le chateau de cartes du a cette défaillance, tu penses aussi qu'ils étaient au courant des risques !

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-allemagne-tente-de-contenir-la-contagion-de-la-crise-bancaire-autrichienne-461187.html

Doubler son capital avec des taux a 2%  ! ?
une paille 35 ans sans compter que l état met la main au panier et que l'inflation s occupe du reste.
Donc nos amis portugais en faisant le choix d'un risque de 3% auraient mis 23,5 années pour doubler la mise ! tu parles d'un rendement extraordinaire !
là ils ont tout perdu et n'ont qu a s en prendre a eux meme, de leur appétit au risque Mad si je suis ta logique !
Je pense que s ils te lisaient, ils seraient atterrés d'un tel manque de compréhension et d'empathie !

Bref c'est du caveat emptor, pur jus...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

[Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France Empty Re: [Régulation bancaire ] Lettre ouverte au Conseil général de la Banque de France

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 1 Avr 2020 - 16:48