LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6504
Localisation : France

Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par komyo le Dim 26 Jan - 20:22

intéressant résumé



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Lun 27 Jan - 10:50

Qu'en penses-tu, Gaston ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Lun 27 Jan - 18:34

Ce que j'en pense? Si nous n'avions pas eu nos centrales nucléaires, où en serions-nous question équilibre budgétaire? Nous n'avons plus de charbon sur notre sol, et le pétrole coûte la peau des fesses, sans compter le boycott toujours possible. Le nucléaire était la seule solution possible. Par contre, il doit être sous la coupe étroite des Etats et ne jamais être privatisé. La faute énorme du Japon est de ne pas l'avoir fait. La sécurité doit être le maître mot et pas le profit. C'est pour l'avoir oublié à la SNCF qu'on a eu l'accident de Brétigny. Mon oeil de vieux "fouinard" l'a vu tout de suite (hormis l'hypoyhèse d'attentat dans les toutes premières heures). Les voyageurs ne sont pas conscients des hautes mesures de sécurité qui régissent le ferroviaire. Je fais confiance à EDF pour garantir la sécurité des centrales. Les énergies renouvelables, c'est très bien, mais elles ne suffiront jamais. Les panneaux solaires? J'ai les miens sur mon toit et j'en ai honte! J'entends les lingots qui tombent du ciel! En cinq ans d'exploitation, j'ai pratiquement récupéré ma mise (coût de l'installation11636 euros, total des Kwh produits qu'EDF m'a remboursé:9555 euros en cinq ans ); ça paye! Trop sans doute...On pourrait développer ce type de production qui ne provoque aucune pollution et qui n'est pas inesthétique. Les éoliennes? Je suis dubitatif; coût important, entretien permanent, problème d'esthétique...Et persiste toujours le problème non résolu du stockage. Pourquoi donc les allemands reviennent-ils au charbon?
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Lun 27 Jan - 20:31

gaston21 a écrit:Ce que j'en pense? Si nous n'avions pas eu nos centrales nucléaires, où en serions-nous question équilibre budgétaire?
Le gars t'a expliqué que le nucléaire coûte cher et depuis le temps, nous aurions pu développer les énergies renouvelables. Je te rappelle, si tu n'y as pas prêté attention, que c'est un ingénieur nucléaire qui à participer au démantèlement d'une centrale. Si tu es incollable sur les chemins de fer, je pense qu'il en sait plus que toi sur le nucléaire, non ?
Ceci dit, si tu crois au nucléaire comme Lola croît en Dieu, je n'insisterai pas.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6504
Localisation : France

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par komyo le Lun 27 Jan - 20:54

Perso, je suis résolument contre. Je pense que le rapport bénéfice risques encourus est absolument disproportionné. Des coeurs en fusion comme c'est le cas a fukushima peuvent obliter l'avenir de générations entières, quand des tas de cancers vont se développer dans la jeunesse. Des territoires entiers peuvent etre contaminés et l'on ne sait pas ou le corium en fusion va s'arrêter ! que va t il se passer quand il rencontrera des nappes d'eau, un beau bordel en perspective !
L'esprit humain a du mal a anticiper l'improbable, ce que l'on dénomme les cygnes noirs, en tout état de cause nous sommes assis sur des bombes à retardement. quand à l'argument économique il est largement sous évalué car les couts de démantelement sont systématiquement minorés, quant au déchet, c'(est après nous le déluge. Bref nous avons de l'energie un peu moins cher, quand il faudrait surtout moins en consommer et d'une manière plus responsable et nous allons laisser en héritage des déchets disséminés un peu partout ce qui a un cout pour le futur qui n'est pas inclus dans le prix de l'énergie actuelle !

Jorion pose bien les problèmes que cela soulève !


http://www.pauljorion.com/blog/?p=44511#more-44511

Trois arguments de base fondent habituellement la critique de l’électronucléaire. Le premier est que les conséquences potentielles d’une catastrophe sont telles qu’il ne faut tout simplement pas prendre le risque qu’elles surviennent, le « risque nul » n’existant pas. Le second que le coût du mégawatheure (MWh) de l’électronucléaire croît au fur et à mesure des générations successives de réacteurs, de celui du démantèlement des centrales et du stockage de ses déchets, qui ne sont pas établis. Le dernier, moins rencontré, est que cette industrie est l’archétype d’un monde oligopolistique opaque et incontrôlé, à cheval sur le pouvoir politique, industriel et financier.
Fukushima vient de monter que la sécurité était toujours prise en défaut là où on ne l’attendait pas, comme c’est le cas pour le déclenchement des crises financières, les deux mondes étant fortement apparentés à de nombreux égards. Il est beaucoup trop tôt pour mesurer toutes les conséquences radiologiques, sanitaires et environnementales de la catastrophe, mais il est déjà certain que son coût financier, pris en charge par l’État après la nationalisation de Tepco, l’opérateur, va être considérable.
Les réacteurs General Electric de la centrale sont d’un modèle ancien, plaident les partisans de l’électronucléaire, en oubliant de mentionner que par dizaines des réacteurs du même type sont encore en exploitation, notamment aux États-Unis. Mais le coût du fleuron technologique de dernier cri que représente l’EPR en construction à Flamanville (France) crève les plafonds et induit un coût du MWh qui est estimé à plus du double de ce qu’il était escompté en 2005 (plus de 100 euros au lieu de 46). Si la sécurité est à ce prix – les premiers enseignements tirés de Fukushima ont déjà imposé d’apporter des modifications à l’EPR, en dépit de sa modernité – elle devient inabordable car elle impose une très importante hausse du prix de l’énergie aux entreprises comme aux particuliers. L’avantage comparatif du coût de l’électronucléaire par rapport à celui des énergies nouvelles disparait ou est très fortement réduit.
Enfin, la société nucléaire est faite de tromperies, de dissimulations et de connivences entre des acteurs qui y trouvent leur avantage. L’exploration de ce que les Japonais dénomment « le village nucléaire » dévoile la corruption qui sévit dans les milieux scientifiques et les médias, parmi les élus, ainsi que l’investissement des organismes régulateurs. Il faut la force du rejet enregistré dans l’opinion publique japonaise pour s’y opposer et imposer, à deux exceptions près, le maintien de l’arrêt du parc des centrales et susciter un programme de sortie de l’électronucléaire dont la réalisation est menacée.
La dernière ligne de défense de ses défenseurs est connue : elle contribuerait par son développement à la baisse de la production du CO2 et à la lutte contre le réchauffement de l’atmosphère. Mais est-ce vraiment le meilleur moyen d’y parvenir, si c’est au prix des dangers et des conséquences précédemment évoquées ? En n’oubliant pas non plus comment la tentative de diminuer l’émission industrielle de CO2 en créant un marché du carbone s’est soldée en Europe par un retentissant échec que la Commission ne parvient pas à surmonter.
L’industrie électronucléaire symbolise la pire des dérives ; par ses caractéristiques, elle représente à de nombreux égards le modèle précurseur d’un projet plus global de société. Elle offre la vision d’une activité s’octroyant un environnement oligarchique garantissant sa pérennité, comme l’industrie pharmaceutique y est également parvenue.
————
FUKUSHIMA, LA FATALITÉ NUCLÉAIRE vient de paraître aux éditions « Osez la République sociale ! » [148 pages - 11 euros.] Vente en ligne ici

------------
---


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12817

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par loli83 le Mar 28 Jan - 1:23

je suis de l'avis de komyo , c'est beaucoup trop dangereux , même si on ne peut pas arrêter d'un coup
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Mer 29 Jan - 10:22

Têtu comme un âne bâté, je persiste et signe. Le démantèlement? Oui, ça coûte cher; mais pourquoi se hâter à les démolir? Les centrales n'occupent qu'une place minime dans le paysage, autrement moins que nos éoliennes qui ne sont pas particulièrement esthétiques, et qui sont sans doute dangereuses pour les oiseaux. Laissons nos centrales là où elles sont, après mise en sécurité. Seuls les réacteurs présentent un danger, c'est-à-dire une surface assez réduite. Et bien sûr qu'il faut surtout agir sur les économies d'énergie. Mais alors, pourquoi pousse-t-on à la voiture électrique qui demandera des réacteurs supplémentaires! Je pense que pour les voitures, seul le moteur à hydrogène présentera la meilleure des solutions. Le vrai danger des centrales nucléaires, et il est important, c'est la guerre: et l'homme est tellement fou qu'il est capable des pires ignominies.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Mer 29 Jan - 21:22

Gaston a écrit:Les centrales n'occupent qu'une place minime dans le paysage,
Un peu léger comme argument, non ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Jeu 30 Jan - 10:42

Mais où donc trouver l'énergie dont on a impérativement besoin? Les barrages? Plus aucune possibilité, d'autant plus que les écolos poussent des cris d'orfraie dès qu'un éventuel projet apparaît. Le charbon? Ca pollue et il faut l'importer. Les éoliennes? La Compagnie du vent, filiale de GDF Suez vient d'être condamnée à en démolir dix du côté de Montpellier pour nuisances esthétiques, auditives et visuelles (Le Particulier). Les panneaux solaires? Il faudrait recouvrir tout le Cantal! La chaleur animale? Bah...L'énergie nucléaire est la seule, à mon avis, qui peut nous sauver d'une crise dramatique dans ce domaine. Mais il faut qu'une surveillance très active et permanente soit assurée, et c'est pourquoi il faut confier ce rôle à l'Etat.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Jeu 30 Jan - 17:39

Je suis prêt à te croire Gaston, si tu me dis qu'avant d'écrire ce message, tu es allé consulter les site pro-énergie renouvelable.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 9:24

Tiens, Gaston, si tu n'es pas déjà complètement fossilisé, si tu es capable de penser que tu n'es pas que tes opinions, mais beaucoup plus grand que ça, aussi grand que la conscience cosmique à laquelle tu crois, si donc tu es encore capable de changer d'opinion et de dire " Oui, je n'avais pas pensé à ça !", lis donc l'article " La France doit assumer ses choix" dans le S&V n° 1159 d'Avril.  Tu y comprendras qu'une seule source d'électricité, provenant du choix Gaullien du nucléaire interdit la maintenance absolument nécessaire d'une dizaine de réacteurs car elle nécessiterait de priver d'électricité des régions entières de notre beau pays, et les politiques ne veulent rien entendre i GRRRR ! 
Toi, tu t'en fous, car mourir du nucléaire ou d'autre chose à 81 balais, bof, mais tes petits enfants, tu ne les aimes pas ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 10:37

Alors, Gaston, tu réponds ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Dim 30 Mar - 11:27

J'affirme que ce n'est que de l'intox. Toutes les régions sont interconnectées. Quand je travaillais, j'ai visité le PC central d'EDF à Paris d'où on commande toutes les interconnexions. Il pourrait à la rigueur y avoir quelques problèmes en Bretagne et sur la Côte d'Azur, mais ces braves gens refusent les réacteurs et même les lignes à haute tension. Alors, qu'ils achètent des bougies!
Actuellement, en France, 5000 éoliennes pour fournir 3,3 % de la consommation électrique du pays. Pour satisfaire les engagements de la France à Bruxelles, il faudrait en installer
25 000 de plus, soit miter 50 % du paysage! Quelle horreur! Et comme souvent les pales ne tournent pas , il va falloir chercher loin l'électricité manquante et donc tirer des lignes à haute tension tout aussi affreuses.
L'énergie hydraulique? Plus beaucoup de possibilités et les écolos s'y opposent! Les panneaux solaires? Je crois être le seul à en avoir! Mais ça ne peut pas suffire. Alors, que reste-t-il? Que font les allemands en désespoir de cause? Même qu'ils sont en partie responsables de l'empoisonnement de l'air chez nous.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 11:34

Le problème est que TU ne pourrais plus te passer d'électricité, alors tant pis pour tes petits enfants.
Ceci dit, tous les partisans des énergies alternatives sont soit des imbéciles qui ne comprennent rien à l'économie et à la technique, soit des fanatiques aveuglés par leurs croyance, et qui donc intoxiquent les média il n'y a que toi qui détient la vérité sur la question. Ben je suis très honoré de connaître un homme aussi éclairé ( Merde, encore besoin d'électricité!).


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Invité le Dim 30 Mar - 12:31

avant de parler d'énergie alternatives, qui, en effet, posent aussi problème, arrêtons de consommer des fraises du Maroc, des pommes de Nouvelle zélande, de jouets et vêtement d'extrême Orient, des fleurs du Kenya...

On n'avait pas besoin de tout cela avant même qu'on ne parle de nucléaire, et au moins, les gens avaient du travail, ici. (Pas toujours idéalement organisé, mais actuellement non plus: les esclaves sont juste un peu plus loin)
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 15:29

Bien sûr, Leela, il faut déjà commencer par cela, mais il faut tout de même de l'électricité pour les transports publics, les usines, la recherche, non ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Invité le Dim 30 Mar - 15:44

Où ais-je dit qu'il ne fallait pas d'électricité ???
mais que on si évitait les gaspillages, les centrales nucléaires ne seraient peut-être pas nécessaires.

Le Japon est sorti du nucléaire en 3 ans, et cela n'a pas l'air de le gêner outre mesure.
Comme les gaspillages n'ont pas cessé, il a besoin encore de beaucoup d'énergie et brûle du pétrole pour cela.

Il faudrait s'amuser à faire la liste des consommations inutiles: éclairage publicitaire, transports inutiles de marchandises, méthodes de cultures gourmandes en énergie fossile, usines produisant des objets inutiles, gaspillages dans le domaine informatique/téléphonie, etc... puis les chiffrer, et à mon avis, on serait surpris.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12817

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par loli83 le Dim 30 Mar - 17:55

il me semble que j'ai entendu parler d'une énergie renouvelable toute simple , mais zut je ne m'en souviens plus
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 18:02

Leela a écrit:Où ais-je dit qu'il ne fallait pas d'électricité ???
mais que on si évitait les gaspillages, les centrales nucléaires ne seraient peut-être pas nécessaires.

Le Japon est sorti du nucléaire en 3 ans, et cela n'a pas l'air de le gêner outre mesure.
Comme les gaspillages n'ont pas cessé, il a besoin encore de beaucoup d'énergie et brûle du pétrole pour cela.

Il faudrait s'amuser à faire la liste des consommations inutiles: éclairage publicitaire, transports inutiles de marchandises, méthodes de cultures gourmandes en énergie fossile, usines produisant des objets inutiles, gaspillages dans le domaine informatique/téléphonie, etc... puis les chiffrer, et à mon avis, on serait surpris.
Tout à fait d'accord, le chiffrage a peut-être déjà été fait, on doit pouvoir le trouver sur le net.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Invité le Dim 30 Mar - 18:20

lola83 a écrit:il me semble que j'ai entendu parler d'une énergie renouvelable  toute simple , mais zut je ne m'en souviens plus
se chauffer tout un hiver avec une seul bûche ?

le truc:
La monter au second étage, la jeter par la fenêtre, la remonter, et ainsi de suite

Sinon on a parlé très sérieusement de capter l'énergie cosmique: un suisse avait construit une chaudière, si j'ai bon souvenir. Mais je suppose que son brevet a été acheté à prix d'or par un groupe pétrolier: ils ont sûrement de quoi remplacer le pétrole, mais ils le font d'abords monter de prix, puis ils sortiront leurs cartes au bon moment. Je suis sûre qu'on ne manquera jamais d'énergie.

Si on pouvait accumuler la charge des éclairs, tous nos problèmes seraient résolus.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Dim 30 Mar - 18:41

Qu'en penses-tu, Gaston, Leela fait de l'intox ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Invité le Dim 30 Mar - 18:49

mais non, il va te dire qu'on revient à la bougie.

Alors qu'au contraire, on utilise la technologie pour faire des économies d'énergie: par exemple ma maison passive, où le chauffage s'est arrêté en début février, et je n'ai pas encore eu moins de 19° à l'intérieur. La voiture partagée entre 3 ménages.
Internet qui nous permet de faire nos courses, de gagner un temps fou, d'économiser des tonnes de papiers, de lettres, de transports (travail à domicile). Tout ça si c'est bien géré, évidemment: on peut aussi perdre son temps et accélérer le gaspillage, ce n'est qu'un outil.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6504
Localisation : France

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par komyo le Dim 30 Mar - 19:15

Il y a un lobby de l'electro nucléaire qui est complètement anti démocratique.

Demande t on aux riverains et à la population dans son ensemble ce qu'ils souhaitent.
Sont elles consultées ? non elles auront juste le droit d etre irradiée en cas de problèmes.

La vérité c'est que

1) la sureté est tout sauf optimum !
2) l'uranium finira bientot
3) rien n'est correctement budgété pour le démantèlement
4) quant aux déchets n'en parlons pas ! c'est après nous le déluge et nos descendants se démerderont !

Tu parles d'une espèce responsable...

Il est évident que l'on devrait faire des énergies renouvelables, mais edf c'est le nucléaire.
Les AO pour le PV et j'en parle en connaissance de cause sont ridicules quant aux volumes !

Les allemands qui sont loin d etre des idiots ont fait le choix le plus sensé, ici nous droit à la propagande suivante boucle.
En gros, c'est nous n'avons pas le choix et c'est la source d energie la moins cher !


C'est complètement faux, d'autant plus quand ca pète et ça pète toujours quelques part !
Mais nous français sommes plus intelligents que tout le monde, comme nous l'expliquent les médias.

C'est comme avec le nuage de tchernobyl qui s 'est arrêté aux frontières, idiotie qui n'a pas gèné pas nos concitoyens
habitués a ce que l'on pense pour eux !

La propagande des médias officielles a bien ravagé la moukker comme disait souchon ! ^^

Les allemands prennent une longueur d'avance et tant pis pour les français qui sont toujours au système centralisé
ou une minorité décide de ce qui est bon pour le reste



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Lun 31 Mar - 10:44

Ma foi, il semble bien que les allemands ont rallumé des centrales au charbon; ils ont de la chance; tu bêches ton jardin, tu trouves de la lignite...Chez nous, que dalle! A la rigueur du gaz de schiste, mais pas touche!
Les japs n'ont pas renoncé au nucléaire.
Dites-moi comment renoncer au nucléaire? Pas de charbon, plus de  barrages pour centrales hydroélectriques, des éoliennes pas très esthétiques et bruyantes qui ne marchent que lorsque le vent souffle, des panneaux solaires qui ne marchent que par beau temps et pas la nuit! Et une électricité qu'on ne peut pas stocker! Donc, la nuit, la bougie et la brique dans le lit à défaut de sa bien-aimée pour vous réchauffer les pieds.  Mais elles ont toujours les pieds froids!
Pour en revenir aux éoliennes, un entretien coûteux dont on ne parle jamais, une durée de vie très approximative...Plus tard, que fera-t-on des carcasses? Pour les centrales nucléaires, il y a un problème, mais pourquoi se précipiter pour les démanteler? Occupent-elles tant de place? On peut les cacher par de la végétation pour...

L'énergie nucléaire représente un danger, bien sûr, mais on ne pourra pas s'en passer avant de très longues années, quand on aura trouvé la solution miracle.
Restent les économies d'énergie. Hélas, rendons-nous à l'évidence. Pour le moment c'est un mirage.
L'isolement des maisons? Très bien. La mienne est très bien isolée ( 30 cm de laine de verre dans les combles, 10 dans les murs...). Mais les dernières mesures ont fait monter les prix de construction de 8 %, et les français n'ont plus assez de sous pour construire...
On veut des voitures électriques; où ira-t-on chercher l'électricité? Une solution, la voiture à pédales; tu mets ta femme à l'ouvrage; un excellent moyen de combattre la cellulite...
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Lun 31 Mar - 20:00

gaston21 a écrit:

L'énergie nucléaire représente un danger, bien sûr, mais on ne pourra pas s'en passer avant de très longues années, quand on aura trouvé la solution miracle.
On s'en est passé pendant de très très longues années.

Mon cher Gaston, la question est: t'es-tu bien renseigné avant de nous donner ton opinion ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12817

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par loli83 le Lun 31 Mar - 21:53

je regrette que souvent gaston ne renseigne que sur ce qui va dans le sens de son opinion préconçue
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Le Repteux le Lun 31 Mar - 22:12

Par définition, nos opinion concernent le futur, donc elle sont de facto préconçues. Si tu crois que les tiennes ne le sont pas Lola, c'est que tu crois posséder la vérité, mais peut-être que Gaston aussi croit détenir la vérité, et là tu aurais le droit de lui dire qu'il n'agit pas correctement puisque la vérité n'est pas de ce monde, mais entre deux personnes qui croient la même chose, ce genre d'opinion ne ferait qu'envenimer une discussion. :sourire envenimeux:
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12817

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par loli83 le Lun 31 Mar - 22:14

il s'agit seulement de tenir compte des faits , et non pas de se voiler la face en restant sur ses positions
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Mar 1 Avr - 10:51

Aujourd'hui, 435 réacteurs nucléaires en exploitation; 72 en construction; record des 25 dernières années! La capacité nucléaire mondiale pourrait augmenter de 26 % d'ici à 2030. 42 % des réacteurs nucléaires en fonctionnement ont été mis en service il y a plus de 30 Ans (S&A d'Avril). Je le répète, oui, c'est dangereux, mais à part la bougie, et encore ça dépend où on se la met..., il n'y a pas d'autres solutions. C'est pourquoi j'estime qu'il est indispensable que ce soit l'Etat qui contrôle les centrales et en soit propriétaire, par EDF interposée. Au Japon, à qui appartenaient-elles? Il est vrai que là-bas, les yakusas ne sont jamais loin...Economie d'énergie au maximum, bien sûr, mais il ne faut pas rêver; la population augmente et même l'intouchable de l'Inde ou l'homme des bois du Québec veut sa télé, son PC et sa bagnole...
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Mar 1 Avr - 13:19

Donc, Gaston, j'ai bien compris, pour ne pas renoncer à la télé, au PC, à la bagnole, etc, tu es prêt à mettre la santé et la vie de tes enfants en danger. OK, c'est un choix.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Le Repteux le Mar 1 Avr - 17:47

Au Québec, nous avons un surplus d'hydroélectricité que nous vendons à rabais aux américains, et le gouvernement Marois a donc mis sur la table un projet pour électrifier les transports. Il me semble que l'achat d'autos électriques pourrait être subventionné d'avantage puisque nous y gagnerions au change en achetant cette énergie chez nous. Si le prix de ces autos se comparait au prix des autos conventionnelles, nous serions nombreux à nous en procurer, et il me semble que le gouvernement récupérerait son investissement rapidement. Qu'en pensez-vous?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Mer 2 Avr - 11:13

Le Canada compte 18 réacteurs malgré ses ressources naturelles. La voiture électrique ne pollue pas mais "bouffe du courant"; où aller le chercher?
Vieux Lion, mes panneaux produisent 3300 Kwh par an en moyenne. Ma consommation annuelle est en moyenne de 12000 Kwh tout compris ( chauffage, éclairage, cuisine etc...). Je puise donc 8700 Kwh.  Pas d'achat de gaz ni fuel. La bagnole, oui, une Twingo pas très dépensière et 4000 km par an! La télé, oui, mais elle marche 4 à 5 heures par jour. Le PC? J'en cherche un à pédales! Alors, question dépense d'énergie, qui m'aime me suive! Sourire!
Je suis conscient du risque nucléaire, surtout en cas de guerre. On aura beau multiplier les mesures de précaution, une centrale pourra toujours être une cible; et l'homme est capable des pires crimes. On l'a vu abondamment pendant la dernière guerre; on le voit avec les armes de destruction massive dont nos armées sont toujours dotées. Ah, j'oubliais que les hommes sont des êtres intelligents et raisonnables...
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12817

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par loli83 le Mer 2 Avr - 11:39

justement dans leur majorité ils ne sont ni intelligents , ni raisonnables ...
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Le Repteux le Mer 2 Avr - 15:16

Gaston a écrit:Le Canada compte 18 réacteurs malgré ses ressources naturelles
Les deux seules centrales du Québec ont été mises hors service Gaston. Nous ne carburons plus qu'à l'hydroélectricité ici, et nous en vendons aux américains l'été pour leur climatisation, mais pas au prix qu'elle nous coûte, à cause d'ententes à long termes je crois. Si j'étais premier ministre, je donnerais des vélos électriques à tous les montréalais qui accepteraient de le prendre pour aller au travail. Ça désengorgerait les ponts et sauverait du pétrole. Un million de vélos à mille dollars, ça fait un milliard. Ce serait rentable vu le coût du pétrole.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Mar 15 Mar - 13:23

Je ne vais pas dire que j'approuve mais je trouve la méthode très actuelle, très partiale, très partisane, ce qui ne veut pas dire qu'elle soit fausse.

Vert comme le nucléaire !
Nos réacteurs nucléaires actuels, bien que sophistiqués, sont aussi naturels que des capteurs PV ou des éoliennes.
Par Michel Gay et Jean-Luc Salanave

Une partie des écologistes1 s’est longtemps opposée à l’énergie nucléaire, lui préférant le vent et le soleil, suivant le principe que « vert » signifie avant tout « naturel », sans vraiment chercher à savoir ce que recouvrent ces termes.

Par exemple, le terme « vert » est utilisé en France depuis août 2015 pour nommer la « loi de transition énergétique pour une croissance verte ». Mais quelles énergies se cachent donc derrière l’adjectif « vert » ?

Le solaire et l’éolien sont souvent les premiers cités en oubliant que l’hydraulique ou la biomasse les devancent largement, en France et dans le monde. Les panneaux photovoltaïques (PV) et les éoliennes qui fleurissent dans nos paysages ne sont pourtant pas naturels.

Assimiler vert et naturel n’est donc pas suffisant pour guider les choix de la transition énergétique. L’énergie nucléaire est aussi sans conteste naturelle. Elle est même bien répandue sur terre (la radioactivité est largement responsable de la géothermie de notre planète) et dans l’univers où elle fait briller les étoiles. Des réacteurs nucléaires naturels ont même existé spontanément sur terre, il y a deux milliards d’années à Oklo au Gabon, et la nature a géré seule les déchets radioactifs, sans conséquence pour l’humanité.

Nos réacteurs nucléaires actuels, bien que sophistiqués, sont aussi naturels que des capteurs PV ou des éoliennes.

Tsunami à Fukushima

nucléaire rené le honzecCe qui est naturel ne serait donc pas toujours si « vert ». La catastrophe naturelle du tsunami de Fukushima a fait 20.000 morts et a provoqué un grave accident à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. Cet accident n’a fait aucune victime due à la radioactivité et n’en fera sans doute pas selon les dernières études.

Le risque est, lui aussi, naturel et les activités domestiques sont, par exemple, responsables de plus de 10.000 morts par an en France. Cependant, selon l’académie de médecine, « la filière nucléaire s’avère avoir le plus faible impact sur la santé par kWh produit, par rapport aux filières utilisant des combustibles fossiles, biomasse ou l’incinération des déchets ».

L’éolien et le PV nécessitant des centrales thermiques fossiles pour assurer la permanence de la production, il faut aussi compter les accidents sur la santé de ces filières pour livrer une information complète et juste.

Cependant, l’énergie nucléaire a été tenue à l’écart des énergies vertes par des écologistes antinucléaires œuvrant en Europe. Ces « pseudo-écologistes » recherchent le paradis perdu et se nourrissent en partie de l’insatisfaction consumériste qui éloignerait les hommes de Mère Nature. Ils ont une vision de l’avenir inspirée par le passé (le retour à la nature de nos ancêtres), et ils rejettent le progrès scientifique et technique, dont l’industrie nucléaire est un symbole par sa complexité.

Pourtant, l’écologie n’appartient pas à un parti politique antinucléaire. Elle n’est ni de droite ni de gauche. Elle est devenue un enjeu pour l’humanité, à la fois culturel, sociétal, politique et économique. L’écologie est désormais utilisée pour donner un avenir durable à l’homme.

Le temps est donc venu d’associer sans hypocrisie l’écologie au progrès technique dans un monde aux ressources limitées, à la démographie croissante et face aux risques environnementaux. Alors seulement il sera possible de faire émerger le meilleur compromis écologique et énergétique en vue d’améliorer la vie sur terre. Cette vision impose une éthique de responsabilité pour guider nos choix, notamment en matière de production d’énergie nécessaire au développement de l’humanité.

La peur est mauvaise conseillère pour établir le futur paysage énergétique durable, propre et équitable que nous voulons tous laisser à nos enfants. Aujourd’hui, de nombreux citoyens discrets incluant une partie de la jeune génération pensent déjà que vert rime avec nucléaire.

Ainsi, tout ce qui est durable vis-à-vis de la consommation des ressources naturelles pourrait être considéré comme vert. Une production verte doit laisser peu de déchets et leur gestion doit être respectueuse de l’environnement.

Le problème de l’éolien

Or, le nucléaire nécessite huit fois moins de béton et quatre fois moins d’acier que les éoliennes pour produire la même énergie2 pendant leur durée de vie respective (25 ans pour les éoliennes et 60 ans pour l’EPR) et rejette peu de déchets. Le volume total représente une canette de boisson par an et par Français, et 90% de ces déchets sont déjà définitivement stockés.

Le volume des seuls déchets radioactifs de haute et moyenne activité représente seulement quelques grammes par an et par Français. Même dilués dans du verre et recouverts d’acier et de béton, leur volume ne représente chaque année que l’équivalent d’un dé à coudre par Français (700m3), soit au total le volume d’une maison particulière avec un étage. C’est un million de fois moins que nos autres déchets industriels et ménagers.

Leur gestion sûre et pérenne est démontrée internationalement, malgré l’agitation régulière d’épouvantails par des activistes antinucléaires qui affirment le contraire. Ces déchets confinés n’apportent et n’apporteront jamais aucune nuisance. Ils ne perturberont aucunement les équilibres planétaires, la terre étant des millions de fois naturellement plus radioactive.

La conscience écologique populaire associe souvent « vert » à ce qui est recyclable.

Or l’énergie nucléaire recycle une partie de ses combustibles usés (environ 15% aujourd’hui3) dans presque la moitié du parc de réacteurs (26 réacteurs sur 58). Ce recyclage atteindra jusqu’à 96% à partir du milieu de ce siècle en ne laissant que 4% de produits de fission (les déchets ultimes) grâce à la surgénération dans les réacteurs de quatrième génération. Cette qualité du nucléaire en fait un champion de l’économie circulaire en consommant moins de 100 tonnes d’uranium par an. Cette quantité représente un cube de moins de deux mètres de côté4 (soit l’intérieur d’une petite voiture de type Clio ou 206) pour alimenter la France en électricité, et… en partie ses voisins.

Le nucléaire est donc bien vert. Cette source d’énergie est naturelle (issue directement de la terre), compacte (elle demande peu de surface par kWh produit), économe en combustible (un gramme d’uranium par Français et par an), émet peu de déchets dont la gestion est exemplaire. De plus, son empreinte radioactive est négligeable devant les expositions radioactives naturelles (et encore plus médicales), et elle n’émet presque pas de CO2 (7 à 8 g/kWh comparés au 400 g/kWh du gaz et aux 900 à plus de 1000 g/kWh du charbon… allemand). Cette énergie bas carbone contribuera donc aussi grandement à tenir les engagements de la COP 21.

Enfin, elle est en partie gérée en « économie circulaire » (recyclage) depuis 30 ans et elle est durable grâce, demain, aux réacteurs de quatrième génération (GEN IV).

Le nucléaire, déjà vert, le sera de plus en plus au cours de ce siècle en devenant durable pour des millénaires.

http://www.contrepoints.org/2016/03/15/242865-vert-comme-le-nucleaire




_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Mar 15 Mar - 13:38

Compare un incident d'éolienne et même de centrale à charbon, pire encore, un barrage hydroélectrique qui cède avec un incident nucléaire. Donc, Troubaa, j'ai bien compris, pour ne pas renoncer à la télé, au PC, à la bagnole, etc, tu es prêt à mettre la santé et la vie de tes enfants en danger car comme tu le sais le risque zéro n'existe pas. OK, c'est un choix.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Mar 15 Mar - 13:47

non je ne me voile pas la face c'est tout.

On peut comparer si tu veux.... et tu n'oublieras pas dans ta comparaison de compter le nombre de mort prématuré à cause de l’émission de particules fines.


Que penses tu de cette affirmation :
Cependant, selon l’académie de médecine, « la filière nucléaire s’avère avoir le plus faible impact sur la santé par kWh produit, par rapport aux filières utilisant des combustibles fossiles, biomasse ou l’incinération des déchets ».


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par geveil le Mar 15 Mar - 22:05

Je sais que tu te veux optimiste et refuse de voir ce qui va mal, mais tout de même, ne peux-tu imaginer les conséquences d'un incident nucléaire sérieux?
Est-ce comparable aux morts dues aux particules fines?
Mais encore une fois, nos opinions ne sont que des opinions. Êtes-vous certains, Gaston et toi, qu'on ne peut pas remplacer le nucléaire par des énergies beaucoup moins dangereuses?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9444
Localisation : vallée du vent

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par dan 26 le Mar 15 Mar - 22:16

geveil a écrit:Compare un incident d'éolienne et même de centrale à charbon, pire encore, un barrage hydroélectrique qui cède avec un incident nucléaire. Donc, Troubaa, j'ai bien compris, pour ne pas renoncer à la télé, au PC, à la bagnole, etc, tu es prêt à mettre la santé et la vie de tes enfants en danger car comme tu le sais le risque zéro n'existe pas. OK, c'est un choix.
Peux tu nous citer un incident nucléaire en France ou en Europe qui a été catastrophiques ?
Ne pas oublier qu'au Japon ce n'est pas un incident nucléaire qui est la cause de la catastrophe mais un tsunami important , qui a fait plus de morts , que le nucléaire.
Je rejoint Gaston , et troubaa, il y a des conséquences beaucoup plus importantes dans d'autres domaines .
Accidents de la route, maladie nosocomiales , accidents du travail , suicides, cigarettes , alcool etc etc

Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Mar 15 Mar - 22:59

geveil a écrit:Je sais que tu te veux optimiste et refuse de voir ce qui va mal, mais tout de même, ne peux-tu imaginer les conséquences d'un incident nucléaire sérieux?
si si je le peux.
incroyable non ?

Est-ce comparable aux morts dues aux particules fines?
surement que non vu le nombre de morts dus aux paritcules fines.
(nan j'rigole..quoique ?)

Mais encore une fois, nos opinions ne sont que des opinions. Êtes-vous certains, Gaston et toi, qu'on ne peut pas remplacer le nucléaire par des énergies beaucoup moins dangereuses?
Si je suis conscient que la totalité de tous les autres pays mondiaux n'ont pas besoin d'autant de nucléaire que nous pour assurer leur besoin en électricité.
Je suis conscient aussi que nos besoins en électricité dans les décennies à venir risque d'etre énorme.
Voila cela s'arrete là. Je pense le nucléaire nécessaire mais à petites doses. Sauf nécessité absolue évidemment.

Et quant aux promesses d'avenir du nucléaire j'attends de voir pour y croire

Quant au danger du nucléaire on est plus dans la théorie que dans la pratique mais ce n'est pas une raison pour ne pas chercher toutes les solutions possibles pour produire de l'électricité, nucléaire compris.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Jeu 17 Mar - 19:13

Je pense que nous avons enfin trouvé la meilleure solution à nos problèmes d'énergie, l'hydraulien  avec la force inépuisable et constante des marées. Pas de problème d'esthétique, de bruit  ou de discontinuité; et la France en tête pour exploiter ses côtes. Je pense personnellement que nous devrions exploiter cette forme d'énergie prioritairement à nos futures centrales nucléaires, toujours pas au point. Je reste cependant confiant dans nos centrales actuelles tant qu'elles sont sous la tutelle étroite de l'Etat. Mais elles vieillissent et il n'est peut-être pas prudent de les "user jusqu'à l'os".
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Ven 18 Mar - 20:05

La zone interdite de Tchernobyl est devenue un paradis pour la faune


En raison de la tragédie la plus radioactive de l’histoire, la zone de Tchernobyl est inhabitable pour la vie humaine, il y a bientôt 30 ans, aujourd’hui cette zone est devenue une réserve pour une faune des plus luxuriantes.

En avril 1986, une explosion à la centrale nucléaire de Tchernobyl a provoqué une catastrophe majeure, causant le départ de plus de 116.000 personnes vivant dans la région, qui ont dû abandonner leurs maisons à l’éjection de particules radioactives qui ont traversé l’Europe.

Le site a été abandonné et n’a jamais été repeuplé. Cependant, une étude récente montre qu’il y a une vie luxuriante près du lieu où l’accident est survenu. Selon des chercheurs de l’Université de Salford en Angleterre, l’enquête montre que plusieurs espèces d’animaux ont été observées.

En 2015, de très nombreuses caméras ont été installées dans 84 endroits de la zone d’exclusion de Tchernobyl, de sorte que l’équipe puisse monter un dossier complet sur la vie animale. Au cours des quatre premiers mois, l’installation a pu prendre plus de 10.000 images et on a pu observer plusieurs espèces d’animaux. Les chercheurs pensent qu’il y a actuellement plus d’ animaux à Tchernobyl qu’il n’y en avait avant l’accident.

Comme les animaux se déplacent à travers la zone, les scientifiques espèrent avoir une idée sur quelles espèces se sont le mieux adaptées et ce ,en fonction du niveau du rayonnement. «Nous cherchons un animal qui se déplace à travers différentes zones de contamination», dit Mike Wood responsable de l’étude.

Avec les données recueillies par les chercheurs, ils sont en mesure d’estimer les niveaux des rayonnements actuels et quels sont les risques d’exposition pour les animaux et les humains.


http://www.laterredufutur.com/accueil/la-zone-interdite-de-tchernobyl-est-devenu-un-paradis-pour-la-faune/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9444
Localisation : vallée du vent

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par dan 26 le Ven 18 Mar - 22:56

troubaa a écrit:La zone interdite de Tchernobyl est devenue un paradis pour la faune


u-un-paradis-pour-la-faune/
Cela prouverait comme je l'ai déjà expliqué que la nature aurait la capacité phénoménale de s’adapter , de se guérir , toute seule !!

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6504
Localisation : France

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par komyo le Sam 19 Mar - 9:21

troubaa a écrit:La zone interdite de Tchernobyl est devenue un paradis pour la faune



http://www.laterredufutur.com/accueil/la-zone-interdite-de-tchernobyl-est-devenu-un-paradis-pour-la-faune/

la zone est devenu un paradis pour animaux, parce que l'homme n'y exerce plus sa pression habituelle, de là a dire que cela n'a pas d'influence. Les conséquences désastreuses des radiations nucléaires touchent donc tous les organismes vivants à plus ou moins grande échelle. Et si des signes positifs de reprise de la vie dans des zones irradiées peuvent être observés, la contamination reste présente et peut encore apporter son lot de mauvaises surprises.

je sens que nous allons bientot avoir droit a un site de "réalistes" niant ou minimisant les effets de la radioactivité sur les organismes vivants !
cela irait bien avec le retour d'une promotion du nucléaire ! Cool


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Sam 19 Mar - 11:09

tu ne vis donc que dans l'illusion, dès que la réalité n'est pas conforme à ton fantasme tu la rejettes.

Finalement tu es allergique à la réalité. Je l'ai déjà remarqué sur beaucoup de sujets.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7324
Localisation : Dijon

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par gaston21 le Sam 19 Mar - 11:19

Je suis pour ma part assez réservé sur les mesures drastiques prises contre le danger d'irradiation. Il en faut, mais faut-il être aussi exigeant? J'ai dans ma collection de minéraux et depuis plus de trente ans un bout de minerai d'uranium, et mon corps ne montre encore aucune phosphorescence à la lumière noire...J'ai connu l'ancien géologue de l'ancienne mine d'uranium de St-Priest-la-Prugne, vers Vichy; il avait dans sa salle de séjour un coffre en bois plein de magnifiques cristaux d'uranium. Il était très âgé mais en pleine forme. D'accord, il vaut mieux se faire irradier par une jolie nana, mais je pense qu'on exagère le danger.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9444
Localisation : vallée du vent

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par dan 26 le Sam 19 Mar - 14:41

gaston21 a écrit:Je suis pour ma part assez réservé sur les mesures drastiques prises contre le danger d'irradiation. Il en faut, mais faut-il être aussi exigeant? J'ai dans ma collection de minéraux et depuis plus de trente ans un bout de minerai d'uranium, et mon corps ne montre encore aucune phosphorescence à la lumière noire...J'ai connu l'ancien géologue de l'ancienne mine d'uranium de St-Priest-la-Prugne, vers Vichy; il avait dans sa salle de séjour un coffre en bois plein de magnifiques cristaux d'uranium. Il était très âgé mais en pleine forme. D'accord, il vaut mieux se faire irradier par une jolie nana, mais je pense qu'on exagère le danger.
Quand je me fait irradier par une jolie nana, je me transforme en pierre . Et je ne comprends pas, je commence toujours à durcir par le même bout !!!
Est ce normal docteur ?

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Mar 29 Mar - 19:21

Accident de Fukushima : combien de victimes ?:


Fukushima : peu d’impact des radiations sur la santé humaine
Publié le 29 mars 2016 dans Environnement

L’ONU le confirme, l’accident nucléaire de Fukushima n’a fait aucune victime. Pourquoi la presse n’en a-t-elle pas parlé ?
Par Michel Gay


Les résultats les plus récents sur l’accident de la centrale de Fukushima-Daiichi du Comité Scientifique des Nations-Unies pour l’Étude des Effets des Rayonnement Ionisants (sigle anglais UNSCEAR1) concluent que :

« Aucun décès, aucune maladie grave ayant un lien avec des radiations n’a été observé parmi les travailleurs et l’ensemble de la population à la suite de l’accident de Fukushima »
« Aucune conséquence perceptible des radiations n’est à prévoir parmi le public exposé ou ses descendants ».
Le document de base est l’Annexe Scientifique du Volume I du Rapport de l’UNSCEAR (300 pages). Il est l’œuvre de plus de 80 experts de 18 pays, et a été approuvé par l’Assemblée Générale des Nations Unies fin 2013. Il est disponible en ligne en anglais. Il fut discuté lors de la soixantième session de l’UNSCEAR, tenue à Vienne du 27 au 31 mai 2013 qui a réuni environ 150 spécialistes de 27 pays, en présence d’observateurs d’organisations internationales comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de son Agence Internationale de Recherche sur le Cancer, ainsi que l’Organisation Mondiale de Météorologie(OMM).

Fin 2015, l’Assemblée Générale des Nations Unies a approuvé une résolution dans laquelle elle se félicite de la compétence et de l’impartialité du Comité et a demandé que les résultats de ses travaux soient diffusés dans le public.

Outre les principales conclusions énoncées ci-dessus, le rapport traite en détail des risques possibles. Pour la leucémie et les jeunes enfants, il indique :

« Considérant les expositions et les risques, ainsi que l’importance du groupe concerné, aucune augmentation [des cas de leucémie] ne sera susceptible d’être décelée » (p.79 §177).

Même conclusion pour les cancers du poumon et ceux de la thyroïde dans la population concernée : leur nombre ne sera pas affecté de façon suffisante pour que l’effet de l’accident apparaisse.

Vingt-trois types de cancers ont été examinés pour parvenir à cette même conclusion : pas d’impact prévisible à attendre de l’accident de Fukushima.

Cela ne signifie pas que des accidents du travail (chutes…) ou des accidents cardiaques ne soient pas survenus pendant l’irruption du tsunami dans la centrale ou durant les travaux ultérieurs, mais les quelques décès correspondants n’ont pas de rapport avec le fait que la centrale de Fukushima-Daiichi soit nucléaire.

Malgré des hypothèses de travail pessimistes, les conclusions de l’UNSCEAR sont que « l’accident de Fukushima n’a fait aucune victime, décès ou malade, du fait des radiations émises, et que dans l’avenir, les conséquences de ces mêmes radiations seront trop faibles pour être discernables ».

L’Organisation Mondiale de la Santé, dont des représentants ont contribué au Rapport de l’UNSCEAR, concluait dès début 20132 :

Les résultats présentés suggèrent que les augmentations de cas de maladies humaines attribuables à l’exposition supplémentaire aux rayonnements due à l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima sont probablement au-dessous des niveaux détectables.
Suivi de l’étude : le « White paper » de l’UNSCEAR de 2015.

« Le Comité déclare que les conclusions de son Rapport 2013 restent valables et, de plus, qu’elles sont largement confirmées par les nouvelles informations publiées depuis.

En particulier, le taux de détection important de nodules, kystes et cancers de la thyroïde sont le résultat de la multiplication des examens suite à cet accident et de la plus grande finesse de recherche du matériel utilisé, et pas de l’exposition aux radiations suite à l’accident nucléaire3. »

Les informations supplémentaires recueillies depuis le Rapport 2013 du Comité, confirment donc l’absence de décès, ou de malades qui auraient pu être causés par les radiations liées à l’accident de Fukushima, ainsi que d’absence probable d’effets discernables dans l’avenir.

Des résultats largement ignorés.

L’écart est stupéfiant entre les conclusions rassurantes du Comité des Nations Unies sur les conséquences de Fukushima et les descriptions apocalyptiques de cet accident véhiculées par les médias dans le public.

Les conclusions du Comité ont pourtant été rendues publiques. Le Rapport 2013 a fait l’objet d’une présentation à la presse mondiale4 à Vienne le 2 avril 2014. La couverture médiatique qui a suivi a été faible, y compris en France, à l’exception par exemple des Échos qui ouvrirent leurs colonnes à Jean Marc Jancovici.

En 2016, cinq ans après l’accident, la situation n’a pas changé. Les derniers résultats de l’UNSCEAR (Fukushima White Paper 2015) ont fait l’objet d’un communiqué de presse5 des Nations Unies le 22 octobre 2015, mais il est resté largement ignoré. En particulier, les conclusions sur l’absence d’effets de l’accident nucléaire sur les cancers de la thyroïde n’a pratiquement pas été repris.

Les conclusions l’UNSCEAR, dans son Rapport de 2013, et confirmées en 2015, sont toujours largement ignorées du public.

Le peu d’intérêt médiatique pour les travaux du Comité des Nations Unies, approuvés par l’Assemblée Générale des Nations unies, donne la part belle aux descriptions apocalyptiques des effets des radiations par des antinucléaires dogmatiques.

Faire peur est certainement plus vendeur que de rassurer… ou d’avouer avoir dit des bêtises pendant des années !



Cet article s’appuie largement sur le n°61 de la Lettre Géopolitique de Electricité du 20 mars 2016

http://www.contrepoints.org/2016/03/29/243950-fukushima-peu-dimpact-des-radiations-sur-la-sante-humaine


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8148
Localisation : Enfant du Monde

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Dédé 95 le Mar 29 Mar - 20:37

Fukushima, combien de morts ?:


Le 11 mars 2011, les 17 victimes de la centrale sont décédées à cause du tsunami. Les explosions des trois réacteurs n’ont fait aucun mort. En revanche, dans la province de Fukushima, le stress de l’évacuation, certaines pathologies associées à l’évènement et les souffrances psychosociologiques ont provoqué jusqu’à aujourd’hui le décès indirect de 1656 personnes, dont l’origine nucléaire est officiellement reconnue par les autorités. La province de Fukushima présente donc la particularité de constater plus de morts par la radioactivité que par le tsunami qui y a tué 1607 personnes. Dans les provinces voisines d’Iwate et de Migayi, les décès indirects de l’atome s’élèvent respectivement à 434 et 879 décès.
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150305.OBS3963/4-ans-plus-tard-quel-bilan-a-fukushima.html

J'oubliais, Contrepoints reconnait avoir puisé ses sources dans La Lettre Géopolitique-électricité N° 61, bien, et qui dirige cette "lettre" ?
Lionel Taccoen, surement quelqu'un de neutre, vous voulez son CV ?
- Ingénieur génie maritime
-docteur-ingénieur
- Dir adj rég Equipement EDF chargé chantiers nucléaire Paluel et Penly (1982-1988)
-Délégué général Aff Européennes EDF(1988-2000)
- Prof Associé Université de Technologie de Troyes, Aff Eur et Economie (1997-2004)
- Président Comité Consultatif Européen de l'Energie auprès Commission Européenne (1998-2002)

Quelqu'un qui as compris qu'il ne fallait pas tuer la poule aux œufs d'Or...mais la défendre.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9912
Localisation : ici ou là

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par troubaa le Mar 29 Mar - 21:24

C'est un commentaire d'un rapport de l'ONU.

Après sur que ce genre d'info non catastrophique ne sera pas reprises par les médias meanstream qui ne vivent que de l'alarmisme sur la fin du monde.

Tu crois qu'arte ou elise Lucet vont reprendre cette info ?


Dernière édition par troubaa le Mar 29 Mar - 21:50, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: Les 4 mythes auxquels l'industrie nucléaire veut faire croire

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 3:06