LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal

De la liberté d'expression

komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

De la liberté d'expression Empty De la liberté d'expression

Message par komyo le Dim 12 Jan 2014 - 22:23

Des réflexions intéressantes, cela ne veut pas dire que j'accepte tout de ce monsieur !

elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par elaine 23 le Lun 13 Jan 2014 - 10:56

Le salut hitlérien a commencé par être juste un salut inoffensif ... La liberté d'expression doit s'arrêter où commence le prosélytisme politique, fomentant un noyautage de l'opinion tendant à la haine sectaire .C'est vrai pour ce qui concerne les Arabes, les chrétiens, et toute communauté vouée à une répression arbitraire .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Lun 13 Jan 2014 - 12:45

oui , des reflexions très intéressantes , notamment au sujet de la définition de l'antisémitisme ou des gestes que l'on peut faire ou pas
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 15 Jan 2014 - 19:34

elaine 23 a écrit:Le salut hitlérien a commencé par être juste un salut inoffensif .. .
 confused Ce qui implique d'interdire tous les saluts inoffensifs ?

 scratch Hitler a aussi commencé sa vie en buvant du lait. Donc faut interdire le lait ?

 Evil or Very Mad Pas d'accord. La présomption d'innocence et la revendication de l'auteur passe d'abord. C'est au critique d'apporter la preuve du mensonge. Une simple similitude n'est pas une preuve.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 15 Jan 2014 - 19:40

...
 Wink Une bonne exposition du principe de "liberté d'expression" est aussi dans cet échange entre Plantu et Finkielkraut (qui perd complètement son sang froid) :



Si le droit de se moquer et de rire existe, il ne saurait y avoir d'exception.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 15 Jan 2014 - 20:11

...
Dubitatif Pour la vidéo de Jean Bricmont, je dirais qu'elle est hors cadre.

La question n'est pas de savoir s'il est vrai que les sionistes dominent le monde, la question est de savoir si on peut juger "une œuvre artistique" criblée d'effets parodiques.

 Sage L'effet parodique c'est de dire le contraire de ce qu'on pense pour exposer le ridicule de ce qu'on condamne. Ce qui veut dire que quand Dieudo dit textuellement "Les pygmés devraient être exterminés", il ne le pense pas évidemment. Au contraire, il nous donne la vision de l'occidental - beauf, pour la dénoncer.

De même, ce n'est pas la première fois qu'il joue le rôle d'un antisémite. A l'époque où il travaillait avec Elie Seymoun, il avait fait le sketch "Bokassa vs Cohen" et il disait des horreurs sur les juifs. Là, on avait compris la licence artistique et que ce sketch dénonçait l'antisémitisme.

 scratch Depuis, les spectacles de Dieudonné sont devenus plus complexes : le glissement entre les personnages incarnés devient plus flou : à quel moment est-il "le beauf", à quel moment est-il "lui-même" ?

Du coup, chaque spectateur voit un spectacle différent suivant sa sensibilité et sa compréhension. Dieudo fait rire les antisémites, c'est sûr. Tout comme Bedos fait rire les misogynes avec son sketch des "Salopes", pourtant sa conviction est à l'opposé.

 Dubitatif Alors, à quoi bon juger un comique ? Cela revient à seulement juger notre propre sens de l'humour.

Le fait est que Dieudonné condamne officiellement l'antisémitisme, qu'il n'interdit pas ses spectacles aux juifs et même qu'il a des fans juifs. Donc y a rien à condamner.

...
Anonymous
Invité
Invité

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Invité le Mer 15 Jan 2014 - 20:22

toujours cette confusion volontairement entretenue par (???) entre "juif" et "sioniste".
Les juifs que je connais sont tous antisionistes militants, certains se sont même retrouvés en prison pour cela, quand ils sont allé là bas.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par komyo le Mer 15 Jan 2014 - 21:16

il y a un vrai problème d'indépendance et de liberté de la presse et de la justice en France et plutot que de le constater des gens s'abritent et c'est une comportement de minable, derrière le traditionnel si tu n'es pas content va vivre ailleurs.
Certain(e)s et c'est tout a leur honneur s'expriment encore.


Il faut savoir que le Conseil d’Etat français a annulé jeudi soir la décision rendue en début d’après-midi par le tribunal administratif de Nantes, qui avait suspendu l’arrêté d’interdiction du spectacle de Dieudonné en estimant notamment que« le risque de troubles publics causés par cette manifestation (…) ne pouvait fonder une mesure aussi radicale que l’interdiction de ce spectacle ». En temps record, et sans respecter la procédure imposée par la réglementation en vigueur en France,  le Conseil d’Etat a invalidé un verdict qui donne raison à Dieudonné. La présidente de l’Union syndicale des magistrats administratifs, n’a pas hésité à crier au scandale.
Dans une déclaration à l’AFP, elle a fait savoir qu’elle n’a “jamais vu ça, ça ne s’est jamais fait car pour qu’il y ait procédure contradictoire devant le Conseil d’Etat la requête du ministre doit être communiquée au défendeur” pour qu’il puisse préparer l’audience. “Même en droit électoral on ne juge pas aussi vite”, s’est-elle indignée en expliquant clairement que des considérations politiques ont primé sur les principes et les règles du droit dans cette affaire. Et ce se passe en France, un pays présenté volontiers comme une terre de libertés et un Etat de droit exemplaire. Une exemplarité qui en prend un sérieux coup puisque de nombreux médias étrangers ont exprimé leur étonnement face à cette manoeuvre judiciaire qui rappelle certains Etats et systèmes totalitaires.

- See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2014/01/affaire-dieudonne-la-france-terre-de-libertes-ou-une-dictature-deguisee/#sthash.CutJNw9l.dpuf
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Mer 15 Jan 2014 - 22:45

je l'ai déjà dit en france en ce moment on vire en république bananière , je ne peux qu'espérer que ça ne durera pas , sans grand espoir ...
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par komyo le Mer 15 Jan 2014 - 22:51

Tant qu'internet est libre ça va



Mais si demain des ducons ou delaconne décident que la vidéo ci dessus est antisémite sous prétexte que la personne dont elle prend la défense a été condamné.

Alors on y sera vraiment.

D'ailleurs il semblerait que l'on y soit !  Very Happy
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Mer 15 Jan 2014 - 22:53

beaucoup de détenteurs de pouvoir cherchent déjà à nous museler sur internet
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par gaston21 le Jeu 16 Jan 2014 - 11:25

Les français ont encore du bon sens. Valls a perdu dans l'affaire 7 % d'opinions favorables et il aura de la peine à remonter. Et Dieudo. va multiplier ses fans. Impensable qu'un gouvernement qui se dit de gauche puisse avoir l'idée de museler la liberté d'expression.
Et puis on pourrait peut-être aussi s'interroger sur la loi Gayssot qui me paraît aussi critiquable.

http://www.contrepoints.org/2014/01/14/153157-les-dangereuses-metastases-de-la-loi-gayssot
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par komyo le Jeu 16 Jan 2014 - 12:06

Très intéressant ton lien gaston !
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Jeu 16 Jan 2014 - 12:24

oui , très bon article ! merci Gaston !
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Jeu 16 Jan 2014 - 13:03

en voilà un qui s'est exprimé à sa façon :

"En plus de son très fort mécontentement, un homme a déversé jeudi 16 janvier un tas de fumier devant l'Assemblée nationale. Selon, la chaîne LCP, il aurait crié : "J'en ai marre". Il faut lire le message inscrit sur le camion transportant les excréments animaux pour en savoir plus : "Hollande et toute la classe politique, dehors".

L'AFP dit par ailleurs avoir reçu un mail lors de cette action : "En ce moment, un Français vient de manifester sa colère devant l'Assemblée nationale ! Hollande, ça suffit ! C'est le message qu'il a voulu faire passer et dont le président se souviendra longtemps". L'individu a été interpellé par les gendarmes. "

je retiens surtout : " toute la classe politique , dehors ! "

en effet, rares sont ceux qui sont vraiment dévoués , désintéressés , la plupart ne cherche que le pouvoir et / ou l'argent
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par troubaa le Lun 20 Jan 2014 - 12:08

Gerard a écrit:...
 Wink Une bonne exposition du principe de "liberté d'expression" est aussi dans cet échange entre Plantu et Finkielkraut (qui perd complètement son sang froid) :


Si le droit de se moquer et de rire existe, il ne saurait y avoir d'exception.

...
Tout à fait Gérard, très intéressante vidéo  et c'est là que l'on voit que les partisans d'une restriction la liberté d'expression s'enferme dans un jusqu’au-boutisme absolument contre productif et dangereux.

J'en profite pour mettre l'entretien de Jack Lang paru dans LeMonde, qui explique très bien, quelles sont les dérives auxquelles nous avons assistées et pourquoi elles sont terriblement dangereuses pour la préservation de notre liberté d'expression.

INTERVIEW DE JACK LANG:
Président de l'Institut du monde arabe, ancien ministre de la culture et de l'éducation nationale de François Mitterrand et de Lionel Jospin, Jack Lang réagit aux ordonnances du Conseil d'Etat confirmant l'interdiction des spectacles de Dieudonné à Nantes, Tours, Orléans et Paris. C'est, dit-il, en tant qu'« homme de culture, militant des libertés et juriste » qu'il s'exprime ici. Agrégé de droit public, M. Lang a été professeur de droit à l'université Paris-X-Nanterre.
Que vous inspire la décision du Conseil d'Etat dans l'affaire Dieudonné ?

Je suis partagé entre deux sentiments contradictoires. D'un côté, bien sûr, la satisfaction de voir Dieudonné et ses ignominies terrassés par les pouvoirs publics. Mais, de l'autre, je ressens une profonde amertume, je dirais même un goût de cendre en raison de l'atteinte partielle portée à une conception de l'Etat de droit par le Conseil d'Etat.

Que voulez-vous dire ?

Dans cette affaire, l'émotion, la colère et la révolte contre l'infamie ont fait vaciller les meilleurs esprits. Sous prétexte que les autorités judiciaires n'étaient pas parvenues à faire rendre gorge à Dieudonné, on a voulu donner à la police administrative un pouvoir de répression morale et pénale qu'elle ne détient pas.

Le Conseil d'Etat, selon vous, a-t-il outrepassé son domaine de compétence ?

L'autorité administrative doit veiller au respect de la tranquillité, de la salubrité et de la sécurité. Selon une jurisprudence qui remonte aux années 1930, elle ne peut interdire une manifestation, un spectacle ou une oeuvre qu'en raison d'un trouble matériel à l'ordre public. Depuis, le juge administratif s'en est tenu strictement à cette lecture. Il s'est toujours considéré comme protecteur de la liberté d'expression, et s'est constamment opposé aux interdictions se fondant sur des raisons autres que la menace à l'ordre public.

C'est ainsi, par exemple, que l'ancien maire de Tours , le très conservateur Jean Royer, a vu plusieurs fois ses décisions invalidées par la justice administrative, celle-ci estimant que les considérations morales n'étaient pas de son ressort.

Pour vous, l'ordre public n'était donc pas menacé par le spectacle de Dieudonné ?

Honnêtement, je ne le crois pas. Aucun élément sérieux ne donnait à penser que la menace était irrésistible. Le Conseil d'Etat aurait donc dû, sur ce point, donner raison au tribunal administratif de Nantes.

Plus grave encore, en évoquant l'atteinte à la dignité humaine, il a fragilisé sa décision en mettant en balance la liberté d'expression avec un autre principe, le respect de la dignité de la personne humaine, qui peut faire penser que, désormais, un ordre public moral s'ajoute à l'ordre public matériel.

Pourquoi employez-vous le mot « fragiliser » ?

L'atteinte à l'ordre public, c'est quelque chose de matériel, on est sur un terrain balisé. L'atteinte à la dignité humaine, c'est une notion beaucoup plus floue : on navigue ici dans des eaux plus incertaines où s'entremêlent des considérations philosophiques et politiques beaucoup plus que juridiques.

Que vient faire dans le raisonnement, par exemple, la notion de « cohésion nationale » ? Le Conseil d'Etat nous a habitués à une langue plus rigoureuse, à des concepts plus limpides, à des démonstrations moins alambiquées.

Qu'est-ce qui, au fond, vous choque dans cette ordonnance ?

Deux choses majeures. D'abord, la confusion entre deux ordres juridictionnels, l'ordre administratif et l'ordre judiciaire. Par exemple, le principe constitutionnel de dignité ne regarde en rien la police administrative. Sa protection relève du juge judiciaire, du législateur et éventuellement du Conseil constitutionnel.

La seconde chose qui me choque, c'est que cette ordonnance marque un retournement de jurisprudence. Par rapport à l'histoire du Conseil d'Etat qui a toujours été un gardien vigilant des libertés, c'est un vrai bouleversement, une profonde régression qui tend à instaurer une sorte de régime préventif, voire de censure morale préalable à la liberté d'expression. La boîte de Pandore aux dérives et aux abus est ouverte.


Mettez-vous en cause l'indépendance du Conseil d'Etat ?

Non, les personnalités qui se sont exprimées sont éminentes. Bernard Stirn, qui a jugé l'affaire en référé, est un remarquable président de la section du contentieux. Jean-Marc Sauvé est un très bon vice-président du Conseil d'Etat. Je n'ai pas de raison de soupçonner leur indépendance. Mais on sent bien qu'il y a un air du temps propagé par les médias et les hommes politiques auquel il n'est pas aisé de résister.

Est-ce à dire qu'il ne faut pas interdire ceux qui promeuvent le racisme et l'antisémitisme ?

La justice administrative n'a pas à se substituer à l'institution judiciaire. Ce n'est pas par des interdits mal fondés juridiquement qu'on s'attaque à la racine du mal. Certes, on met provisoirement fin au spectacle de Dieudonné, mais ça ne change rien à la gravité du fléau raciste. C'est sur le terreau social, scolaire et territorial qu'il faut agir. Je ne pense pas que l'on s'attaque au racisme en tordant le droit. Militant antiraciste depuis toujours, je rêve que les pouvoirs publics inventent une politique radicalement nouvelle de la ville et de la citoyenneté.

Comment se prémunir contre la dérive que vous dénoncez d'une mise en danger de la liberté d'expression ?

La situation est aujourd'hui si confuse qu'elle réclamerait une initiative des pouvoirs publics. Peut-être serait-il souhaitable qu'un haut comité de spécialistes ait pour mission d'élaborer une véritable charte des droits et des libertés.
Anonymous
Invité
Invité

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Invité le Lun 20 Jan 2014 - 13:09

Pour ceux qui cherchent encore des juifs qui se désignent eux-même comme "antisionistes" et s'opposent ouvertement à la politique d'Israël: http://www.nkusa.org/
(possibilité de traduire en français via Google)

Ils sont boycottés partout, donc la "liberté d'expression", ils connaissent...  

Je viens de lire dans un autre forum ce texte, hélas sans référence (mais le posteur n'est pas un fantaisiste) 

Le lien du post: http://www.forum-religions.org/t6322-les-neturei-karta


Interview:
Dieudonné et les quatre rabbins de Netureï Karta*

Le rabbin David Weiss :
« Depuis longtemps nous voulions venir en France pour expliquer le véritable judaïsme ; nous sommes venus pour saluer le président Abou Amar Arafat qui vient de donner sa vie pour le peuple palestinien. Il était quelqu’un de lucide qui comprenait la différence entre le judaïsme et le sionisme et n’avait donc aucune animosité contre la religion juive. Nous avions des relations excellentes avec lui. Nous exprimons nos condoléances pour le Président Arafat et nous remercions le gouvernement français de l’avoir accueilli alors qu’il est soumis à des pressions très fortes. La France avait d’ailleurs eu aussi une intervention décisive en sa faveur à Beyrouth en 1982, puisque c’est la marine française qui l’en avait fait sortir

Dieudonné : Je suis très heureux de vous entendre. Je ne savais pas que vous existiez. Où étiez-vous pendant toutes ces années ? On n’entend jamais parler de vous ! Est-ce qu’il s’agit d’un complot ?

Réponse : Nous avons toujours été antisionistes, notre mouvement existe comme tel depuis les années 1930. Mais on ne nous donne jamais la parole, les médias nous bannissent systématiquement, tant en Israël que dans nos pays. Ce n’est certainement pas un complot, cela se fait ouvertement, à travers l’AIPAC, organisme officiel du sionisme aux Etats-Unis, unanimement détesté, qui va d’ailleurs au suicide politique.


Dieudonné
 : Est-ce que vous pensez que le sionisme s’est servi du drame de la Shoah d’une manière intéressée ?

Réponse : L’industrie de l’Holocauste a commencé avant la Deuxième Guerre mondiale, afin de tuer l’espoir ; puis la Shoah a été utilisée par les sionistes. Ils ont toujours utilisé tout ce qu’ils pouvaient pour exercer leurs pressions et leurs chantages.
Les sionistes ont besoin que le sang juif soit versé. Ils l’ont même contribué à perpétrer les persécutions à notre égard, car ils avaient besoin du drame pour attirer la pitié et culpabiliser tout le monde. Ils n’ont pas fait tout leur possible pour sauver les juifs, de nombreux chercheurs l’ont démontré. Le sionisme a un besoin vital de l’antisémitisme, il le suscite activement là où il n’existe pas.

Dieudonné : La montée de l’antisémitisme en France, cela ne vous inquiète pas ?

Réponse : Les sionistes accusent tout le monde d’être antisémites, mais c’est une accusation absurde, car les sémites ce sont les Arabes et certainement pas les Juifs européens. Bien des gens de bonne volonté voudraient porter secours aux Palestiniens, et en sont empêchés par la menace d’être accusés d’antisémitisme. Si bien qu’ils choisissent de mettre en pratique leur charité dans d’autres domaines. Mais les droits des palestiniens ne dépendent pas du fait que vous soyez ou non traités d’antisémites ! J’exprime ici notre solidarité avec nos frères et sœurs musulmans et arabes. Les Palestiniens souffrent depuis
60 ans, c’est bien plus que la Shoah, c’est une honte pour nous parce que leur martyre est organisé en notre nom, nous devons leur demander pardon. Tous les réfugiés palestiniens ont le droit de retourner chez eux, aucun compromis sous prétexte de Shoah n’est acceptable.

Réponse du rabbin Mosche Arye Friedman :

Nous devons dénoncer la campagne qui accable les antisionistes venant du CRIF et d’autres organisations comme le BETAR et nous demandons aussi pardon pour tout ce que vous subissez en France, ces gens-là font tout pour diffamer la France. En Autriche, les élections démocratiques n’ont pas plu au CRIF qui a fait pression pour que des sanctions soient prises contre l’Autriche. J’ai pu dénoncer cette ingérence dans la politique autrichienne, par un article publié dans le New York Times. Chaque peuple a le droit à sa propre religion, à ses propres institutions, au gouvernement de son choix. 
Et notre devoir est d’être parfaitement loyaux envers les populations dont nous faisons partie, et loyaux envers leurs gouvernements. Nous les Autrichiens sommes fiers qu’un premier ministre autrichien, Bruno Kreisky, juif antisioniste qui avait pour lui 70% des votes, ait inauguré la reconnaissance officielle envers l’OLP.

Dieudonné intervient pour expliquer qu’il partage absolument leur sentiment de la fraternité, et il rappelle que les descendants d’esclaves ont un vécu intense de ces notions d’exil physique et métaphysique.

Une question sur l’abolition de la résolution 181 sur la partition de la Palestine a été posée.


Réponse : nos ne faisons pas de politique, nous intervenons sur le plan religieux et nous ne pouvons que répéter : ” les Juifs n’ont droit à aucun morceau de terre, même pas au moindre Etat minuscule, en Palestine.

Quelqu’un a proposé que les rabbins accompagnent Dieudonné à Auschwitz, puisque le rabbin français qui l’y avait invité a finalement été obligé d’y renoncer.

Réponse : L’exploitation des souffrances juives et d’Auschwitz, la constructions de mémoriaux etc. ne servent qu’à rendre visible le pouvoir des sionistes et ne témoignent pas de la moindre compassion pour les juifs qui y sont morts. Aller à Auschwitz, c’est manifester sa solidarité avec les sionistes, non avec les juifs qui ont souffert. Notre soutien aux Palestiniens n’est pa négociable, et c’est à Ramallah que nous irons ensemble, si Dieu le veut..

Question : Etes-vous nombreux ?

En Israël, nous sommes des dizaines de milliers et dans le monde des centaines de milliers. Nous ne pouvons pas nous exprimer en Israël. Nous nous battons pour la vérité, 
et en un sens, les avancées ou les défaites que nous pouvons subir n’ont aucune importance ! C’est l’esprit religieux contre l’imposture.

Les débats ont continué d’une manière informelle pendant plus d’une heure dans le café attenant au théâtre.

La soirée était très riche et malgré la présence d’un journaliste de l’AFP et d’un photographe de Libération, nous venons d’apprendre que rien ne sera publié. Le boycott des médias continue. Il faut lire les textes de Naeturei Karta sur leur site, www.nkusa.org et pour visualiser le débat, voir www.islamiya.info .


* Netureï Karta :” Protecteurs de la Cité “.[/quote]
PS je donne juste le lien, je n'ai pas étudié ce sujet. Wink
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par elaine 23 le Lun 20 Jan 2014 - 17:17

Je ne connais pas les sketches de Dieudonné, depuis sa séparation sur scène d'avec Elie Semoun, qui équilibrait bien la satire . Je crois que la frontière se situe entre le propos pour rire, caricaturer, et l'incitation à la haine, à visée fédératrice . On a beaucoup perdu le sens de l'humour, semble-t-il, ou bien, la menace djihadiste et le penniste, rend-elle prudent le gouvernement .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
mayadevi
mayadevi
Vicomte

Féminin Date d'inscription : 12/01/2014
Messages : 206
Localisation : à l'ouest

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par mayadevi le Lun 20 Jan 2014 - 17:50

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:...
 Wink Une bonne exposition du principe de "liberté d'expression" est aussi dans cet échange entre Plantu et Finkielkraut (qui perd complètement son sang froid) :


Si le droit de se moquer et de rire existe, il ne saurait y avoir d'exception.

...
Tout à fait Gérard, très intéressante vidéo  et c'est là que l'on voit que les partisans d'une restriction la liberté d'expression s'enferme dans un jusqu’au-boutisme absolument contre productif et dangereux.

J'en profite pour mettre l'entretien de Jack Lang paru dans LeMonde, qui explique très bien, quelles sont les dérives auxquelles nous avons assistées et pourquoi elles sont terriblement dangereuses pour la préservation de notre liberté d'expression.

INTERVIEW DE JACK LANG:
Président de l'Institut du monde arabe, ancien ministre de la culture et de l'éducation nationale de François Mitterrand et de Lionel Jospin, Jack Lang réagit aux ordonnances du Conseil d'Etat confirmant l'interdiction des spectacles de Dieudonné à Nantes, Tours, Orléans et Paris. C'est, dit-il, en tant qu'« homme de culture, militant des libertés et juriste » qu'il s'exprime ici. Agrégé de droit public, M. Lang a été professeur de droit à l'université Paris-X-Nanterre.
Que vous inspire la décision du Conseil d'Etat dans l'affaire Dieudonné ?

Je suis partagé entre deux sentiments contradictoires. D'un côté, bien sûr, la satisfaction de voir Dieudonné et ses ignominies terrassés par les pouvoirs publics. Mais, de l'autre, je ressens une profonde amertume, je dirais même un goût de cendre en raison de l'atteinte partielle portée à une conception de l'Etat de droit par le Conseil d'Etat.

Que voulez-vous dire ?

Dans cette affaire, l'émotion, la colère et la révolte contre l'infamie ont fait vaciller les meilleurs esprits. Sous prétexte que les autorités judiciaires n'étaient pas parvenues à faire rendre gorge à Dieudonné, on a voulu donner à la police administrative un pouvoir de répression morale et pénale qu'elle ne détient pas.

Le Conseil d'Etat, selon vous, a-t-il outrepassé son domaine de compétence ?

L'autorité administrative doit veiller au respect de la tranquillité, de la salubrité et de la sécurité. Selon une jurisprudence qui remonte aux années 1930, elle ne peut interdire une manifestation, un spectacle ou une oeuvre qu'en raison d'un trouble matériel à l'ordre public. Depuis, le juge administratif s'en est tenu strictement à cette lecture. Il s'est toujours considéré comme protecteur de la liberté d'expression, et s'est constamment opposé aux interdictions se fondant sur des raisons autres que la menace à l'ordre public.

C'est ainsi, par exemple, que l'ancien maire de Tours , le très conservateur Jean Royer, a vu plusieurs fois ses décisions invalidées par la justice administrative, celle-ci estimant que les considérations morales n'étaient pas de son ressort.

Pour vous, l'ordre public n'était donc pas menacé par le spectacle de Dieudonné ?

Honnêtement, je ne le crois pas. Aucun élément sérieux ne donnait à penser que la menace était irrésistible. Le Conseil d'Etat aurait donc dû, sur ce point, donner raison au tribunal administratif de Nantes.

Plus grave encore, en évoquant l'atteinte à la dignité humaine, il a fragilisé sa décision en mettant en balance la liberté d'expression avec un autre principe, le respect de la dignité de la personne humaine, qui peut faire penser que, désormais, un ordre public moral s'ajoute à l'ordre public matériel.

Pourquoi employez-vous le mot « fragiliser » ?

L'atteinte à l'ordre public, c'est quelque chose de matériel, on est sur un terrain balisé. L'atteinte à la dignité humaine, c'est une notion beaucoup plus floue : on navigue ici dans des eaux plus incertaines où s'entremêlent des considérations philosophiques et politiques beaucoup plus que juridiques.

Que vient faire dans le raisonnement, par exemple, la notion de « cohésion nationale » ? Le Conseil d'Etat nous a habitués à une langue plus rigoureuse, à des concepts plus limpides, à des démonstrations moins alambiquées.

Qu'est-ce qui, au fond, vous choque dans cette ordonnance ?

Deux choses majeures. D'abord, la confusion entre deux ordres juridictionnels, l'ordre administratif et l'ordre judiciaire. Par exemple, le principe constitutionnel de dignité ne regarde en rien la police administrative. Sa protection relève du juge judiciaire, du législateur et éventuellement du Conseil constitutionnel.

La seconde chose qui me choque, c'est que cette ordonnance marque un retournement de jurisprudence. Par rapport à l'histoire du Conseil d'Etat qui a toujours été un gardien vigilant des libertés, c'est un vrai bouleversement, une profonde régression qui tend à instaurer une sorte de régime préventif, voire de censure morale préalable à la liberté d'expression. La boîte de Pandore aux dérives et aux abus est ouverte.


Mettez-vous en cause l'indépendance du Conseil d'Etat ?

Non, les personnalités qui se sont exprimées sont éminentes. Bernard Stirn, qui a jugé l'affaire en référé, est un remarquable président de la section du contentieux. Jean-Marc Sauvé est un très bon vice-président du Conseil d'Etat. Je n'ai pas de raison de soupçonner leur indépendance. Mais on sent bien qu'il y a un air du temps propagé par les médias et les hommes politiques auquel il n'est pas aisé de résister.

Est-ce à dire qu'il ne faut pas interdire ceux qui promeuvent le racisme et l'antisémitisme ?

La justice administrative n'a pas à se substituer à l'institution judiciaire. Ce n'est pas par des interdits mal fondés juridiquement qu'on s'attaque à la racine du mal. Certes, on met provisoirement fin au spectacle de Dieudonné, mais ça ne change rien à la gravité du fléau raciste. C'est sur le terreau social, scolaire et territorial qu'il faut agir. Je ne pense pas que l'on s'attaque au racisme en tordant le droit. Militant antiraciste depuis toujours, je rêve que les pouvoirs publics inventent une politique radicalement nouvelle de la ville et de la citoyenneté.

Comment se prémunir contre la dérive que vous dénoncez d'une mise en danger de la liberté d'expression ?

La situation est aujourd'hui si confuse qu'elle réclamerait une initiative des pouvoirs publics. Peut-être serait-il souhaitable qu'un haut comité de spécialistes ait pour mission d'élaborer une véritable charte des droits et des libertés.

Tout à fait d'accord avec Jack Lang. Les dérives de la Justice dans cette affaire sont très préoccupantes pour l'avenir.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Lun 20 Jan 2014 - 18:15

elaine 23 a écrit:Je ne connais pas les sketches de Dieudonné, depuis sa séparation sur scène d'avec Elie Semoun, qui équilibrait bien la satire . Je crois que la frontière se situe entre le propos pour rire, caricaturer, et l'incitation à la haine, à visée fédératrice . On a beaucoup perdu le sens de l'humour, semble-t-il, ou bien, la menace djihadiste et le penniste, rend-elle prudent le gouvernement .

ici sur le forum , nous avons mis beaucoup de sketches de Dieudonné d'après sa séparation d'avec Elie Semoun , dommage que tu ne les regardes pas , tu aurais une meilleure idée de ce qui se passe
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par komyo le Lun 20 Jan 2014 - 18:21

Concernant dieudonné personnellement, je suis bluffé par ce gars.
Il se fait agresser par des membres d'un mouvement sioniste d extrème droite le Betar,
et arrive néanmoins à en faire rire, c'est vraiment la marque d'un grand humoriste.
A mon sens, seul coluche en France avait la capacité de déconner ainsi avec l'actualité.



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Lun 20 Jan 2014 - 18:34

je suis d'accord avec toi Komyo

Dieudonné est bien de l'étoffe de Coluche
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Dédé 95 le Lun 20 Jan 2014 - 19:21

Oui, à la différence que Coluche ne s'affichait pas en public avec un parti politique, dans un contexte particulier!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Lun 20 Jan 2014 - 20:10

là d'accord , il n'aurait pas dû , il n'est pas parfait non plus
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mar 21 Jan 2014 - 16:36

Dédé 95 a écrit:Oui, à la différence que Coluche ne s'affichait pas en public avec un parti politique, dans un contexte particulier!

 Rolling Eyes Oui, enfin... Coluche a pourtant soutenu Harlem Désir, SOS Racisme, et toute la galaxie socialiste pro-PS. S'il ne l'avait pas fait, il aurait peut-être eu, lui aussi, des procès en cascade. Mais comme il était devenu une icône de la gauche cool, on lui a foutu la paix.

C'est ça le problème de Dieudo : il ne sait pas "la jouer fine", il ne connaît que l'attaque frontale.

 Wink Bien sûr, c'est justement ça qui fait son charme...

...
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par geveil le Mar 21 Jan 2014 - 16:45

Ah, le charme des tanks !!!! Ça écrase tout, ça a un pénis qui tirent des coups très chauds, ouah !


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Mar 21 Jan 2014 - 18:17

là tu y vas fort geveil , je ne pense pas que la comparaison soit si bonne

je suis comme hokmah , je trouve que les mots n'ont l'importance qu'on veut bien leur donner

les actions c'est autre chose , et pour l'instant qui a souffert des actions concrètes ( agression ) ?

c'est Dieudonné !
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par geveil le Mar 21 Jan 2014 - 18:54

Franchement, Lola, Dieudonné, je m'en fous, sauf si c'est à moi, et sans confession de plus.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Mar 21 Jan 2014 - 20:34

geveil a écrit:Franchement, Lola, Dieudonné, je m'en fous, sauf si c'est à moi, et sans confession de plus.

je n'ai pas compris ???
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par elaine 23 le Mer 22 Jan 2014 - 7:57

Il y a les mots et il y a les actes. Les mots qui incitent aux actes devraient être clairement démentis au sein même du discours: chez Bedos père, il n'y a pas d'ambiguïté , c'est de la déconnade pour faire réfléchir, pas de l'attaque sous-jacente .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par troubaa le Mer 22 Jan 2014 - 12:25

Et voila que le problème se déplace au niveau de Bedos Nicolas par les afficionados de dieudonné m'bala.



Très for le Nicolas. La meilleure réponse possible à dieudo. La réponse intelligente par excellence. C'est autre chose que le moralisme dégoulinant des bobo-censeur d'appartements cousus partisan de la censure à tous les étages !

Sauf que

Comme on a usé de violence pour faire taire dieudo. La censure étant un acte extrêmement violent.

La réponse des dieudophile est du même niveau ce qui entraine une escalade de la violence. rien de bien surprenant....  Et voila Bedos menacé de mort.


Nicolas Bedos : "Manuel Valls a mal géré l... par Europe1fr

Bedos président !

C'est avec les paroles que l'on combat la bêtise !
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 22 Jan 2014 - 16:20

Wink Merci Troubaa d'avoir collé les deux vidéos ensemble, ce qui me permet de réagir aux propos de hokmah :

hokmah a écrit:La "performance" de Bedos, à première visualisation ne m'avait pas laissé l'impression que c'était un hommage déguisé à Dieudonné...  mais plutôt une attaque frontale... il me semble que ça se confirme....  

 Neutral Vu le côté risqué de son sketch et vu qu'il n'a pas envie de finir comme Dieudo, Bedos est bien évidemment obligé de s'aplatir publiquement. Et ça sera tout juste suffisant vu les menaces dont il semble l'objet (car Bedos ne reçoit pas que des menace des dieudophiles, mais aussi des sionistes)

Mais à l'entendre dire "le lobby sioniste n'existe pas", on peut se demander s'il ne pousse pas l'aplatissement un peu loin et à dessein. Le CRIF n'est pas un lobby ? Le fait que Valls aille à leur dîner et interdise Dieudo juste après, c'est une coincidence ? Puisque Bedos reconnaît lui-même que la stratégie de Valls est une erreur, comment l'explique-t-il ?

 Suspect  D'ailleurs, dire que Valls se trompe de stratégie, n'est-ce pas déjà de l'antisémitisme ?

 Laughing Je vous le disais : l'ère du soupçon bat son plein. Malgré sa prudence, Bedos va finir comme Dieudo. On va voir s'il reste toujours "raisonnable", quand il aura subi 5 ou 6 ans de bashing et d'accusations injustifiées...

...


Dernière édition par Gerard le Mer 22 Jan 2014 - 16:31, édité 1 fois
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par loli83 le Mer 22 Jan 2014 - 16:28

je sais pas , car bedos a une belle gueule et il est blanc , ça choque moins les "bien -pensants "
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 22 Jan 2014 - 16:36

lola83 a écrit:je sais pas , car bedos a une belle gueule et il est blanc , ça choque moins les "bien -pensants "

 Wink Oui et en plus, il est le fils de Guy Bedos, qui est reconnu comme faisant parti du patrimoine français, après avoir subi de nombreuses critiques.

Donc les gens seront un peu plus prudents. Mais Bedos se retrouve bien à la croisée des chemins : soit il continue à dire ce qu'il a envie de dire, soit il s'écrase. Et s'il devient aussi têtu que Dieudo, il vivra le même sort que lui.

Franchement, quand il dit "Je ne critique pas les juifs, mais certains juifs"... il dit exactement la même chose que Dieudo y a 10 ans. Et on a bien vu qu'être obligé de se défendre, c'est déjà être coupable.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 22 Jan 2014 - 17:19

hokmah a écrit:Je ne retrouve pas sur le forum, ni qui, semble dire que Bedos ,en fait, défendrait à un certain niveau de lecture (?), par ce sketch Dieudonné... à moins que je n'ai pas compris le sens de l'intervention... ce qui reste toujours possible.
 Wink C'est moi qui l'avait dit.

Il ne s'agit pas d'un hommage direct à Dieudo, mais à sa méthode : endosser le rôle du méchant pour dire des horreurs. La justice ne reconnaît pas la dimension parodique de propos racistes. Je rappelle que Patrick Sébastien avait été condamné pour avoir chanté "Casser du noir" grimé en LePen.

 silent Or, ici que fait Bedos ? Il tient des propos racistes et antisémites, très insultants pour des célébrités dont il cite les noms.(Et il diffuse un chant nazi !!!)

C'est EXACTEMENT ce que fait Dieudo.

 Neutral Si on condamne Dieudo, alors faut condamner Bedos aussi. C'est ça "l'hommage" : il n'approuve pas Dieudo, mais il fait clairement comprendre qu'on a LE DROIT de rire de tout.

hokmah a écrit:Là, je trouve Bedos grossier et lourd, limite méchant dans sa physionomie même et sa gestuelle merguez...  Neutral
 Wink Moi aussi, un peu. Mais il a LE DROIT d'être grossier et lourd. Ce n'est pas à la Justice de le lui interdire, chacun ses goûts. C'est pour ça que malgré sa grossièreté, je trouve sa démarche intéressante, il veut faire "l'arroseur arrosé" à Dieudo.

 geek C'est de bonne guerre, c'est la seule réplique légitime qu'on peut adresser à Dieudonné.

...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par troubaa le Mer 22 Jan 2014 - 17:27

Oui dire du mal de certains juifs n'ai pas dire du mal des juifs.. c'est la ligne jaune à ne hjamais franchir.Et je pense Bedos suffisamment intelligent et fin (et accessoirement non raciste) pour ne pas franchir la limite.

surtout qu'il n'en est pas à sa première et qu'il met à mal beaucoup de gens.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Mer 22 Jan 2014 - 17:41

troubaa a écrit:Oui dire du mal de certains juifs n'ai pas dire du mal des juifs.. c'est la ligne jaune à ne hjamais franchir.Et je pense Bedos suffisamment intelligent et fin (et accessoirement non raciste) pour ne pas franchir la limite.

 Neutral Bedos peut contrôler son intelligence, mais pas la bêtise des autres.

Si comme pour Dieudo, on se borne à prendre des extraits de ses sketchs, on aura vite fait de le présenter comme un monstre nazi. T'as vu la tête de Finkelkraut dans ta vidéo ? Il n'a pas l'air d'apprécier...

Tiens regarde la vidéo complète. A partir de 1:47, il dénonce le business de la Shoah et dit que le film "la rafle" le fait chier.  Shocked Woaw ! C'est quoi la différence avec ce que fait Dieudo ?



...
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Tibouc le Jeu 23 Jan 2014 - 4:17

Gérard a écrit:Si comme pour Dieudo, on se borne à prendre des extraits de ses sketchs, on aura vite fait de le présenter comme un monstre nazi. T'as vu la tête de Finkelkraut dans ta vidéo ? Il n'a pas l'air d'apprécier...
En même temps, y'a-t-il une chose que Finkielkraut apprécie dans la vie ? Avez-vous souvenir de l'avoir vu sourire une seule fois dans toutes les fois où vous l'avez vous à la télé ?
Non ? Ben voilà, donc bon...

 LOL 
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Tibouc le Jeu 23 Jan 2014 - 4:31

Gérard a écrit:Si comme pour Dieudo, on se borne à prendre des extraits de ses sketchs, on aura vite fait de le présenter comme un monstre nazi. T'as vu la tête de Finkelkraut dans ta vidéo ? Il n'a pas l'air d'apprécier...
En même temps, y'a-t-il une chose que Finkielkraut apprécie dans la vie ? Avez-vous souvenir de l'avoir vu sourire une seule fois dans toutes les fois où vous l'avez vous à la télé ?
Non ? Ben voilà, donc bon... LOL

Plus sérieusement, être traité d'antisémite n'est pas la même chose qu'être condamné pénalement pour antisémitisme (à moins de considérer que les sionistes contrôlent la Justice française, et là on tombe dans le conspirationnisme et on s'approche dangereusement de la ligne jaune...). Encore une fois Jeremy Ferrari aussi fait des blagues sur les juifs (entres autres, il en fait aussi sur les femmes, les noirs, les arabes et les handicapés), il en a fait pendant trois ans dans l'émission de Ruquier "On n'demande qu'à en rire" à 18 heures sur une chaîne publique et n'a jamais été condamné ni même eu de procès d'ailleurs (contrairement à Dieudonné).

La différence entre Dieudonnée et Ferrari ou Bedos, c'est que les derniers font une distinction claire entre ce qu'ils disent sur scène ou dans un sketch à la télé et ce qu'ils disent par ailleurs. Chez Dieudo, il n'y a plus de distinction entre son humour et ce qu'ils pensent réellement, en plus du fait que comme dis troubaa il est centré de manière obsessionnelle sur "les juifs" dans leur globalité.
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Jeu 23 Jan 2014 - 16:16

Tibouc a écrit:
Gérard a écrit:T'as vu la tête de Finkelkraut dans ta vidéo ? Il n'a pas l'air d'apprécier...
En même temps, y'a-t-il une chose que Finkielkraut apprécie dans la vie ? Avez-vous souvenir de l'avoir vu sourire une seule fois dans toutes les fois où vous l'avez vous à la télé ?
Non ? Ben voilà, donc bon...

Sage ... et pourtant c'est lui l'expert pour nous dire ce qui est de l'humour et ce qui n'en est pas.

Laughing

Tibouc a écrit:être traité d'antisémite n'est pas la même chose qu'être condamné pénalement pour antisémitisme (à moins de considérer que les sionistes contrôlent la Justice française, et là on tombe dans le conspirationnisme et on s'approche dangereusement de la ligne jaune...).

 silent Mais je te répète que dans l'absolu, tout propos antisémite ou raciste est condamnable pénalement, la notion de parodie n'est pas reconnue en matière judiciaire. Alors, comment expliques-tu que certains passent entre les gouttes et pas d'autres ? Le patron du CRIF a admis lui-même que si Desproges était toujours vivant, il porterait plainte contre lui. Mais il ne l'a pas fait de son vivant.

C'est donc bien le règne de l'arbitraire et de l'influence politique. Il ne s'agit pas de dire que les sionistes contrôlent la Justice (sinon Bedos et Ferrari seraient en taule) mais qu'ils ont accentué leur influence sur le gouvernement qui a toujours plus ou moins influencé la Justice.

Et voir Valls casser une décision de Justice en moins de deux heures (avec un des plaignants membre des juges) en est le signe le plus visible.


Tibouc a écrit:La différence entre Dieudonnée et Ferrari ou Bedos, c'est que les derniers font une distinction claire entre ce qu'ils disent sur scène ou dans un sketch à la télé et ce qu'ils disent par ailleurs. Chez Dieudo, il n'y a plus de distinction entre son humour et ce qu'ils pensent réellement, en plus du fait que comme dis troubaa il est centré de manière obsessionnelle sur "les juifs" dans leur globalité.

Neutral Et pourtant, Dieudo a fréquemment fait des mises-au-point, mais qui veut les écouter ? Il est interdit d'antenne, condamné officiellement par la Justice. Il n'y a plus de débat possible.

Et les comiques à la Bedos savent bien que ça leur pend au nez. Une fois condamné, ce sera la fin de leur carrière. Ce fut le cas de Patrick Sébastien : depuis sa condamnation pour incitation à la haine raciale à cause de son sketch sur LePen, c'est terminé : il ne fait plus aucun sketch. Il est juste un animateur de variétés.

Donc Dieudonné n'est pas "obsédé", il refuse de céder et de finir comme Sébastien. Et c'est suffisant pour que ses adversaires, eux, soient obsédés par Dieudonné, lequel réplique en flux tendu depuis 10 ans à leurs agressions.

 silent Encore une fois, si ça devait arriver à Bedos, tu verrais que dans 5 ou 6 ans, tu dirais aussi : "Mais qu'est-ce qu'il nous emmerde avec ses juifs, celui-là ! Il est obsédé ! " (y en a même qui le disent déjà...)

...
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par gaston21 le Ven 24 Jan 2014 - 17:11

Mais qui donc est à l'origine de tout ce "bordel" et qui l'entretient savamment? Il ne faut pas longtemps pour le trouver. Dieudo, je ne l'aime pas , mais pour moi, l'occasion était trop bonne et "ils" en ont profité...
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Tibouc le Ven 24 Jan 2014 - 17:29

Gérard a écrit:Et les comiques à la Bedos savent bien que ça leur pend au nez. Une fois condamné, ce sera la fin de leur carrière. Ce fut le cas de Patrick Sébastien : depuis sa condamnation pour incitation à la haine raciale à cause de son sketch sur LePen, c'est terminé : il ne fait plus aucun sketch. Il est juste un animateur de variétés.
Il est actuellement en tournée avec un spectacle d'imitations...

Dieudonné, par sa provoc toujours plus loin, devient exactement ce que ses adversaires veulent faire de lui. Ce n'est pas Sébastien mais bien lui qui finira dans l'anonymat.

Encore une fois, si ça devait arriver à Bedos, tu verrais que dans 5 ou 6 ans, tu dirais aussi : "Mais qu'est-ce qu'il nous emmerde avec ses juifs, celui-là ! Il est obsédé ! " (y en a même qui le disent déjà...)
Je crois Bedos assez malin pour ne pas se laisser enfermer dans un rôle que certains voudraient lui assigner.

Au final, c'est peut-être ça la raison principale pour laquelle je ne soutiens plus Dieudo : il me déçoit par son manque d'intelligence, alors qu'il pourrait la jouer fine.
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par hokmah le Sam 25 Jan 2014 - 4:03

Au delà du phénomène de mode, Dieudonné aura été un révélateur d'un certain malaise social récurent. La polémique Garaudy/abbé Pierre est tombée dans l'oubli mais ressurgit par ce biais : y-a-t-il une sorte de malédiction tenace sur ce peuple proclamé élu ? Théoriquement non, pratiquement...? scratch Sédentarité et grégarisme en sont probablement les piliers, on n'aime pas le nomadisme, l'incertitude de l'existence et pourtant, qu'emporteront nous ? "Les linceuls n'ont pas de poches", les momies égyptiennes apprêtées pour leur long voyage ne traversent aujourd'hui que le couloir de nos IRM qui montrent les affections de ces organismes desséchés. "Vivent-elles" cela comme des outrages et leur malédictions de pharaons...? Une porte ouverte au fantastique et merveilleux, de quoi écrire de nouvelles légendes pour entretenir nos angoisses le soir au coin du feu... Laughing J'en frissonne d'aise.... farao 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
kamelo
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par kamelo le Sam 25 Jan 2014 - 15:49

Voltaire disait "Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer".

L'exemple de l'affaire Dieudonné en est un parmi d'autres.

Entre ce qui ne peut pas être critiqué et ce qui est critiqué mais que les politiques s'indiffèrent, je pense que la démocratie et la liberté d'expression ne sont en fait que des leurres.

Le matraquage de la communication et de la propagande médiatico-politiques ne sont pas là pour servir la cause des peuples, et même si cela reste encore assez lent, de plus en plus de personnes en prennent conscience.
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par hokmah le Sam 25 Jan 2014 - 16:47

Un excellent résumé de Bernard Werber :

"La communication se résume par cette phrase que j'ai affichée chez moi:

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

La communication est très difficile parce que nous sommes remplis de préjugés, parce qu'on comprend de travers, parce qu'on a des difficultés à s'exprimer et parce qu'on a des difficultés à écouter. Reste un énorme travail à faire; nous sommes à l'aube de la communication.

C'est étrange parce que maintenant que nous avons des outils très répandus et très puissants on peut communiquer facilement mais on n'utilise pas ces moyens. Plus on a d'outils pour communiquer, moins on communique et plus la communication perd en richesse. Nous sommes à une époque où la communication va prendre énormément d'importance et où il faudrait avoir une réflexion: on communique quoi? Quelles idées?"
[/b]

ICI


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par gaston21 le Sam 25 Jan 2014 - 18:33

La liberté d'expression, je pense qu'on pourra de moins en moins la réprimer. Jadis, il était facile de censurer. Au temps de la guerre d'Algérie, on censurait les journaux, on en interdisait la parution. Aujourd'hui, avec Internet, les portables, les réseaux sociaux, on ne peut plus rien bloquer. La Tunisie, l'Egypte..., souvenez-vous. C'est pourquoi l'histoire de Dieudo me paraît ridicule. Il suffisait de l'ignorer, et la baudruche se serait dégonflée toute seule. Par contre,il appartenait à la Justice de faire son boulot . Le danger n'est pas dans la liberté d'expression mais dans le formatage des esprits par une propagande orientée. La vraie question: nos journaux, nos medias sont-ils indépendants? Vous connaissez la réponse.
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Dim 26 Jan 2014 - 18:31

Tibouc a écrit:
Gérard a écrit:Patrick Sébastien : depuis sa condamnation pour incitation à la haine raciale à cause de son sketch sur LePen, c'est terminé : il ne fait plus aucun sketch. Il est juste un animateur de variétés.
Il est actuellement en tournée avec un spectacle d'imitations...
 Laughing Oui, une tournée des campings avec des imitations de Paul Préboist, Yves Montand ou Jacques Martin... Mais c'est pas demain la veille qu'il rechantera "Casser du noir" dans un Zenith.

Tibouc a écrit:Dieudonné, par sa provoc toujours plus loin, devient exactement ce que ses adversaires veulent faire de lui. Ce n'est pas Sébastien mais bien lui qui finira dans l'anonymat.
  silent  Reconnais que pour l'anonymat, c'est mal parti. Bonne ou mauvaise référence, Dieudo restera une référence.

 cheers Le nouveau point GODWIN en somme !

Tibouc a écrit:Je crois Bedos assez malin pour ne pas se laisser enfermer dans un rôle que certains voudraient lui assigner.
 Dubitatif Oui, il veut la jouer fine, mais ça ne veut pas dire qu'il va réussir. Il évolue dans une zone très risquée.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Dim 26 Jan 2014 - 18:37

hokmah a écrit:La polémique Garaudy/abbé Pierre est tombée dans l'oubli  
 silent Parce que l'Abbé Pierre s'est aplati tout de suite. Idem pour Brigitte Bardot et son adhésion au FN à la même époque.

 Rolling Eyes Ce qui me rappelle une belle Brève de Comptoir :

 Suspect - Le problème avec l'abbé Pierre, c'est qu'il a plus sa tête. Le problème avec Bardot, c'est qu'elle a plus son cul !

 Laughing C'est dur de vieillir...

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Dim 26 Jan 2014 - 18:53

kamelo a écrit:Voltaire disait "Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer".

L'exemple de l'affaire Dieudonné en est un parmi d'autres.

 Dubitatif Belle référence, mais faut pas en tirer les mauvaises conclusions, sinon on va dire que les juifs nous dirigent vraiment.

Mais la réalité c'est que "les juifs" est l'étendard choisi par ceux qui nous dirigent, ce qui ne veut pas dire que l'étendard nous dirige. L'adhésion au sionisme n'est qu'une arme de terrorisme intellectuel :

 Embarassed  -Si J'attaque le système, c'est que je suis antisémite.

C'est bien normal : si vous ne voulez pas être critiqué, vous allez choisir la seule couverture inattaquable :

 king - Si je défends les victimes de la Shoah, c'est que je suis forcément BON !

 Suspect Et si pour contrer ça, un comique se met à "pisser sur les déportés" pour casser cette couverture inattaquable, il devient indispensable de l'écraser, sinon, on perd sa couverture !

 Dubitatif Alors, qui sont les vrais maîtres ? Qui sont ceux qui se sont appropriés la souffrance de la Shoah ?... Ils n'ont pas de signes distinctifs. C'est juste le consensus des hommes de pouvoir les mieux placés. Si on les critique, on est antisémite. Bien sûr, ils ne le diront jamais aussi clairement, mais ça revient bien à ça.

...
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Gerard le Dim 26 Jan 2014 - 18:58

hokmah a écrit:"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

 Wink Excellente formule.

 silent ... qu'on peut au moins multiplier par 10 pour un comique qui mélange la parodie et la réalité face à des machiavéliques...

...

Contenu sponsorisé

De la liberté d'expression Empty Re: De la liberté d'expression

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 31 Mar 2020 - 21:48