LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

La crise du monde moderne... vue par un amérindien.

hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

La crise du monde moderne... vue par un amérindien. Empty La crise du monde moderne... vue par un amérindien.

Message par hokmah le Lun 30 Déc 2013 - 16:38

"Communisme = Capitalisme. Point de vue d’un révolutionnaire amérindien

En juillet 1980, plusieurs milliers de personnes venues du monde entier se rassemblèrent pendant six journées de débats, ateliers et conférences, à l’occasion du « Black Hills International Survival Gathering », organisé dans les « Collines Noires » de la réserve amérindienne de Pine Ridge, Dakota du sud."


http://www.agoravox.fr/article144561


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10107
Localisation : Dijon

La crise du monde moderne... vue par un amérindien. Empty Re: La crise du monde moderne... vue par un amérindien.

Message par gaston21 le Mar 31 Déc 2013 - 15:18

hokmah a écrit:"Communisme = Capitalisme. Point de vue d’un révolutionnaire amérindien

En juillet 1980, plusieurs milliers de personnes venues du monde entier se rassemblèrent pendant six journées de débats, ateliers et conférences, à l’occasion du « Black Hills International Survival Gathering », organisé dans les « Collines Noires » de la réserve amérindienne de Pine Ridge, Dakota du sud."


http://www.agoravox.fr/article144561

Alors, tous à poil, comme lorsque Dieu nous a créés...On va quand même attendre au moins le printemps! Abandonnons notre façon de vivre qui est quand même pas mal et redevenons de bons gros Cro-Magnons, à la rigueur évolués en Hurons! Ca me donne presque envie de revivre les conditions de vie de mon enfance, qui ressemblaient fort à celles des petits pakistanais d'aujourd'hui, ceux qu'on voit faire des briques ou casser des cailloux...Faut pas pousser grand-père! Qui veut donc revenir en arrière? Et pis, j'ai peur des flèches, sauf de celle de l'amour, mais celle-la, elle n'est pas près de me piquer les fesses!

    La date/heure actuelle est Sam 4 Avr 2020 - 15:31