LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

La théorie du genre...

Partagez
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 13:15

Satori a écrit:Même chez les animaux on trouve des différences de comportement (forcément innées) entre les mâles et les femelles. Chez tous les félins par exemple, les mâles et les femelles ne se comportent pas du tout de la même manière.
C'est cet aspect du phénomène qui m'intéresse le plus, car il a bien fallu que l'intelligence humaine se développe malgré nos instincts, et si l'instinct sexuel femelle était différent de celui du mâle à l'origine, il me semble que cela a dû influencer leur manière de penser. Les femmes sont quand même plus douces que les hommes non? Elles sont plus socialisantes entre elles non? La manière dont elles se touchent quand elles se parlent, leur prudence face aux dangers, la manière dont elles parlent aux animaux domestiques comme si c'était des enfants, il me semble qu'elles ont des caractéristiques que les hommes n'ont pas. Pourquoi faudrait-il qu'elles n'en aient pas? Et pourquoi leurs caractéristiques ne seraient -elles pas aussi importantes que celles des hommes à ce moment-ci de l'évolution sociale humaine? Vouloir aplanir ces différences, si elles en sont, ne risquerait-il pas plutôt de leur nuire que de les aider à prendre une nouvelle place au sein de la communauté? N'aurions-nous pas avantage à ce que les femmes conservent leur féminité quand elles sont à la tête des institutions? Pourquoi devraient-elles diriger d'une main de fer comme les hommes le font depuis toujours?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 13:19

les monologues ne sont pas vraiment le but des forums de discussions , y compris ici

mais cela nous occasionne un exercice d'endurance , endurons donc  Rolling Eyes 

( ah ! les smileys sont de nouveau disponibles chez moi )
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:22

Leela a écrit:heu... je n'ai pas envie de faire la liste de tous mes arguments carrément ignorés, ça me prendrait trop de temps.

Un seul exemple: je n'ai pas parlé de supprimer les "repères structurants", mais de les REMPLACER par d'autres. Remplacer, ça prend un certain temps, quelques générations, sans doute, justement pour éviter une déstructuration trop brutale.
Il y quelques milliards de gens qui n'ont pas envie que l'on remplace leur religion, leur famille, leur pays ou leur genre par autre chose. Par exemple, ce n'est pas parce qu'on est religieux que l'on n'est pas spirituel : va discuter avec des sœurs carmélites, des yoghis ou des moines taôistes. Tu es qui pour interdire aux gens de pratiquer leur religion ?

Autre exemple, ta volonté de supprimer les frontières au profit de la commune est complètement délirante eu égard aux enjeux actuels, notamment face au tout puissant Marché qui ne rêve que d'un monde sans frontières pour faire son bizness tranquillement. C'est sûr que s'il n'y a plus d’État pour l'emmerder, ça sera plus simple.

Quand à supprimer la famille pour la remplacer par le clan, laisse les gens décider de ce qu'ils préfèrent. La famille, quoi que tu en dises, est un repère fondamental pour des milliards de gens, du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest. Je n'ai rien contre la notion de clan ou de tribu, comme chez les Amérindiens par exemple, mais l'un n'empêche pas l'autre que je sache. Laisse les gens vivre en famille s'ils le souhaitent...

Chez toi, ça sent le rejet à plein nez, le rejet de la famille, du pays et de la religion. Et je ne parle pas du genre. C'est bien dans l'air du temps ça aussi, rejeter tous les repères classiques. Sauf que le rejet n'est pas une valeur.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:32

Ne confond pas "rejet" et "remise en question d'un principe", s'il te plaît ni "volonté" et "idée".

Sorry, mais j'abandonne: c'est sans fin: on écrit quelque chose, cela est déformé, caricaturé et l'essentiel du "dialogue" se résume à essayer de dé-caricaturer.

Bye
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 13:44

Mais c'est ça la discussion Leela, et ce n'est pas demain que ça va changer!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:46

Leela a écrit:Ne confond pas "rejet" et "remise en question d'un principe", s'il te plaît ni "volonté" et "idée".
C'est toi qui a parlé de REMPLACER ces repères par d'autres, c'est donc bien que tu veux les supprimer pour en créer d'autres, arrête de jouer sur les mots. Et tu as bien expliqué tes histoires de famille où tu te sentais malheureuse, donc tout le monde devrait se sentir malheureux à cause de sa famille. Et tu as expliqué comme tout bon niou âgeux qui se respecte que les frontières c'est nul donc ya ka les supprimer, et puis les religions c'est nul, c'est pas la vraie spiritualité, donc ya ka les supprimer. Aucune nuance.

Et je t'ai répondu que si les êtres humains vivaient dans un état de sagesse profonde ça se ferait naturellement, qu'il n'y aurait plus de frontières, ni de religions instituées, ni de lois, de juges, de flics etc. Et je t'ai dit que l'être humain n'était pas dans cet état de sagesse, et j'ajoute que ce n'est pas en mimant les signes extérieurs d'une société altruiste que la société devient altruiste. La sagesse, c'est d'abord une transformation de l'état de conscience, le reste vient ensuite naturellement. Mais toutes ces choses que je te dis, tu t'en fous, tu n'y réponds jamais, tu refuses le dialogue.

Leela a écrit:Sorry, mais j'abandonne: c'est sans fin: on écrit quelque chose, cela est déformé, caricaturé et l'essentiel du "dialogue" se résume à essayer de dé-caricaturer.
Ouais ouais, ça fait 10 fois que tu dis que tu abandonnes et que tu reviens à la charge. Au lieu de te plaindre, essaye de répondre à ce que les gens te disent au lieu de les ignorer, essaye de tenir compte des arguments des autres qui écrivent des tartines que tu rejettes en une ligne, ça n'a jamais tué personne...
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 13:57

Le Repteux a écrit:
Satori a écrit:Même chez les animaux on trouve des différences de comportement (forcément innées) entre les mâles et les femelles. Chez tous les félins par exemple, les mâles et les femelles ne se comportent pas du tout de la même manière.
C'est cet aspect du phénomène qui m'intéresse le plus, car il a bien fallu que l'intelligence humaine se développe malgré nos instincts, et si l'instinct sexuel femelle était différent de celui du mâle à l'origine, il me semble que cela a dû influencer leur manière de penser. Les femmes sont quand même plus douces que les hommes non? Elles sont plus socialisantes entre elles non? La manière dont elles se touchent quand elles se parlent, leur prudence face aux dangers, la manière dont elles parlent aux animaux domestiques comme si c'était des enfants, il me semble qu'elles ont des caractéristiques que les hommes n'ont pas. Pourquoi faudrait-il qu'elles n'en aient pas? Et pourquoi leurs caractéristiques ne seraient -elles pas aussi importantes que celles des hommes à ce moment-ci de l'évolution sociale humaine? Vouloir aplanir ces différences, si elles en sont, ne risquerait-il pas plutôt de leur nuire que de les aider à prendre une nouvelle place au sein de la communauté? N'aurions-nous pas avantage à ce que les femmes conservent leur féminité quand elles sont à la tête des institutions? Pourquoi devraient-elles diriger d'une main de fer comme les hommes le font depuis toujours?

Le repteux , j'ai hésité à te répondre , je le fais quand même , au risque de perdre mon temps , en espérant que tu ne feras pas comme Satori qui ignore délibérément les arguments présentés

je précise que je n'ai pas tout à fait la même vision que Tibouc sur certains points , de même qu'avec leela , dont je suis assez proche tout de même

il n'est pas question d'aplanir les différences ( en général ) mais au contraire de les valoriser quand elles ne sont pas nuisibles  

et pourquoi vouloir à tous prix faire deux catégories ( les hommes d'un côté , les femmes de l'autre ) ? pourquoi ne pas s'en tenir aux constatations de différences de sexe , et l'instinct général qui va avec ?

l'instinct sexuel et ses corollaires ( enfantement , éducation ) n'a rien à voir avec la manière de penser et de se comporter , chacun possède sa façon , qu'il soit homme ou femme ,

si on constate que tel comportement correspond le plus souvent à un certain sexe , ce n'est pas une raison pour en faire une généralité , d'autant que je retiens (non pas en totalité à mon sens mais pour une bonne part ) la socialisation qui influe sur ces mêmes comportements

l'acceptation de la variété me parait être la base de l'ouverture d'esprit
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:57

Et tu as bien expliqué tes histoires de famille où tu te sentais malheureuse, donc tout le monde devrait se sentir malheureux à cause de sa famille.
Double sophisme
1. sophisme de la caricature: Je n'ai jamais dit que j'ai été malheureuse en famille, mais juste que je ne my sentais pas intégrée, que je ne ressentais pas le lien du sang,
2. sophisme du lien causal douteux: nulle part je n'ai déduit que "tout le monde devait se sentir malheureux en famille", c'est agaçant cette façon de tout déformer et caricaturer: normal qu'on ait envie d'abandonner la discussion, une fois... ou 100 fois Wink


Dernière édition par Leela le Mer 4 Juin - 14:07, édité 1 fois
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 14:05

Lola a écrit:si on constate que tel comportement correspond le plus souvent à un certain sexe , ce n'est pas une raison pour en faire une généralité
On est d'accord là-dessus, je n'en fait pas une généralité, mais je crois quand même que l'instinct sexuel a possiblement engendré une manière de penser différente entre les deux sexes quand nous avons commencé à devenir intelligents, donc à élaborer des concepts et à accorder des intentions aux autres.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 14:10

faut savoir: ou bien cette différence serait dans notre nature même "animale", ou bien elle se serait développée avec l'intelligence (donc: la culture) ?

PS chez beaucoup d'animaux, la femelle est plus forte, plus féroce que le mâle.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 14:10

zut , j'ai oublié le sans " tu "  Very Happy 

je m'y mets demain
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 14:19

Leela a écrit:
Et tu as bien expliqué tes histoires de famille où tu te sentais malheureuse, donc tout le monde devrait se sentir malheureux à cause de sa famille.
sophisme
Ton sophisme, oui. Tu ne t'es pas sentie intégrée dans ta famille, donc tu veux remettre en cause la famille. Tu calques ton expérience sur la totalité de l'humanité. Figure-toi qu'il y a des gens qui se sentent très bien au sein de leur famille.

Leela a écrit:Je n'ai jamais dit que j'ai été malheureuse en famille, mais juste que je ne my sentais pas intégrée, que je ne ressentais pas le lien du sang
Tu joues sur les mots, comme d'hab'. Si tu expliques que tu ne te sentais pas intégrée dans ta famille, ce n'est pas pour dire que tu te sentais heureuse en famille n'est-ce pas. Quand on ne se sent pas intégré, ça ne rend pas heureux, ça rend plutôt malheureux, oui ou non ?

Leela a écrit:nulle part je n'ai dit que "tout le monde devait se sentir malheureux en famille"
Tu veux remettre en cause la famille parce que TU as une mauvaise expérience de la famille. Il faut en conclure quoi ?

Leela a écrit:c'est agaçant cette façon de tout déformer et caricaturer: normal qu'on ait envie d'abandonner la discussion, une fois... ou 100 fois Wink
Ouais, tu es tout le temps agacée, tu as la susceptibilité à fleur de peau. Pose-toi quelques questions de base...
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 14:20

Leela a écrit:Sorry, mais j'abandonne: c'est sans fin: on écrit quelque chose, cela est déformé, caricaturé et l'essentiel du "dialogue" se résume à essayer de dé-caricaturer.
Comme quoi y'a pas que moi qui aie ce ressenti.  Rolling Eyes


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La théorie du genre...

Message par elaine 23 le Mer 4 Juin - 14:31

Satori a signé pour la semaine sans "tu" ? Smile 


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 14:35

Tibouc a écrit:
Leela a écrit:Sorry, mais j'abandonne: c'est sans fin: on écrit quelque chose, cela est déformé, caricaturé et l'essentiel du "dialogue" se résume à essayer de dé-caricaturer.
Comme quoi y'a pas que moi qui aie ce ressenti.  Rolling Eyes

avec moi , ça fait trois !

pourtant j'ai quelques points de partage avec lui , mais ils sont complètement ignorés ou pire niés

quand je vous dis : un monologue , il n'y a pas d'autre mot !

ceci pour les arguments et en plus des déformations et caricatures à gogo pour le reste
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 14:38

lola83 a écrit:Le repteux , j'ai hésité à te répondre , je le fais quand même , au risque de perdre mon temps , en espérant que tu ne feras pas comme Satori qui ignore délibérément les arguments présentés
Faut pas avoir peur du ridicule hein... Tu es comme Leela, vous êtes les deux spécialistes pour balayer en une ou deux lignes de longs messages que l'on met beaucoup de temps à écrire, que l'on se fatigue à essayer de rendre clairs et structurés. Et en plus quand je réponds à quelqu'un, je cite l'intégralité de son message, je prends la peine de répondre à chaque passage. Tu te moques de qui franchement ?

lola83 a écrit:je précise que je n'ai pas tout à fait la même vision que Tibouc sur certains points , de même qu'avec leela , dont je suis assez proche tout de même

il n'est pas question d'aplanir les différences ( en général ) mais au contraire de les valoriser quand elles ne sont pas nuisibles  
Personne n'a dit le contraire. Il y a au sein de l'humanité des similitudes qui nous unissent, et des différences qui nous caractérisent et qui nous enrichissent comme disait l'autre. Il n'est nullement question de nier nos similitudes ou nos différences, mais au contraire de les assumer.

lola83 a écrit:et pourquoi vouloir à tous prix faire deux catégories ( les hommes d'un côté , les femmes de l'autre ) ? pourquoi ne pas s'en tenir aux constatations de différences de sexe , et l'instinct général qui va avec ?
Les deux phrases se contredisent l'une l'autre.

lola83 a écrit:l'instinct sexuel et ses corollaires ( enfantement , éducation ) n'a rien à voir avec la manière de penser et de se comporter
Ben si, justement : sinon ce que tu appelles « l’instinct sexuel » n'existerait pas de fait.

lola83 a écrit:chacun possède sa façon , qu'il soit homme ou femme ,
L'un n'empêche pas l'autre. C'est ça ton problème : tu opposes les deux.

lola83 a écrit:si on constate que tel comportement correspond le plus souvent à un certain sexe , ce n'est pas une raison pour en faire une généralité
Ben si justement, par définition si un comportement est en général un comportement masculin, alors c'est une généralité. CQFD. D'autant plus que ça s'explique puisqu'il y a des raisons biologiques (hormonales) à ça. Chez les félins, les femelles sont des grands chasseurs, à l'inverse des mâles : c'est une généralité, et on sait parfaitement d'où elle vient.

lola83 a écrit:d'autant que je retiens (non pas en totalité à mon sens mais pour une bonne part ) la socialisation qui influe sur ces mêmes comportements

l'acceptation de la variété me parait être la base de l'ouverture d'esprit
On est d'accord : dans la psychologie humaine, il y a une part d'acquis, et il y a une part d'inné. Donc, on ne peut pas nier qu'il y a NATURELLEMENT des différences de psychologie entre les hommes et les femmes. C'est tellement simple au fond...
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La théorie du genre...

Message par elaine 23 le Mer 4 Juin - 14:39

il faudrait que ce ne soit pas le rejet de l'un des intervenants, mais juste un exercice de contrôle de soi, pas de l'autre .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 14:39

Leela a écrit:faut savoir: ou bien cette différence serait dans notre nature même "animale", ou bien elle se serait développée avec l'intelligence (donc: la culture)?
L'intelligence sert avant tout à mieux bouger pour mieux survivre. À l'origine, chez les premiers animaux, seuls les réflexes immédiats étaient présents, puis les instincts, qui sont en quelque sorte des réflexes à long terme, ont commencés à s'installer. Puis l'intelligence, qui pour moi est constitué d'automatismes modifiables à volonté, qui dépendent effectivement eux mêmes des interactions que nous avons entre nous pour se perpétuer, donc de notre culture, a commencé à poindre. Mais comment le premier automatisme volontairement modifiable s'est-il construit? Comment le premier apprentissage non conditionné s'est-il fait?

PS chez beaucoup d'animaux, la femelle est plus forte, plus féroce que le mâle.
Visiblement, chez nous, c'est le mâle qui était le plus fort quand l'intelligence est apparue, non? Et cela avait une utilité sociale, non? Dans ce cas, rien n'empêchait qu'une manière de penser axée sur la compétition ait une utilité sociale particulière, et une autre axée sur la bonne entente en ait une autre, non?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 14:39

lola83 a écrit:
Tibouc a écrit:
Comme quoi y'a pas que moi qui aie ce ressenti.  Rolling Eyes

avec moi , ça fait trois !

pourtant j'ai quelques points de partage avec lui , mais ils sont complètement ignorés ou pire niés

quand je vous dis : un monologue , il n'y a pas d'autre mot !  

ceci pour les arguments et en plus des déformations et caricatures à gogo pour le reste  
C'est bien l'entre-soi, on n'est pas emmerdé comme ça...
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 14:40

Leela a écrit:faut savoir: ou bien cette différence serait dans notre nature même "animale", ou bien elle se serait développée avec l'intelligence (donc: la culture) ?

PS chez beaucoup d'animaux, la femelle est plus forte, plus féroce que le mâle.

pour moi il n'y a pas une différence mais des différences , de nature animale qui peuvent être manipulées par la culture
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 14:55

lola83 a écrit:pour moi il n'y a pas une différence mais des différences , de nature animale qui peuvent être manipulées par la culture
Pour moi, nos instincts ne sont absolument pas manipulables, quoique nous en pensions.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 15:09

Le Repteux a écrit:
lola83 a écrit:pour moi il n'y a pas une différence mais des différences , de nature animale qui peuvent être manipulées par la culture
Pour moi, nos instincts ne sont absolument pas manipulables, quoique nous en pensions.

j'aurai dû rajouter " par la culture ou par le milieu "

j'ai un ami homosexuel qui à l'adolescence c'est trouvé placé dans ce milieu , il a cédé aux avances d'un homosexuel et il a continué dans ce type de relations , il n'a jamais eu de relations sexuelles avec une femme

les femmes ne l'attirent donc pas , mais s'il s'était trouvé dans un autre milieu et s'il avait commencé avec une femme , qui dit qu'il ne serait pas hétérosexuel , lui même n'écarte pas cette hypothèse
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 16:09

Ce n'est pas ce que les scientifiques croient, car si c'était le cas, nous serions encore à exiger que les gays changent d'attitude, ce qui se fait encore dans certains pays ou l'égalitarisme n'a pas encore fait son œuvre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 16:44

on discute sur la réalité des choses , il n'est pas question de ne pas être tolérant !
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 17:08

Satori a écrit:Tu ne t'es pas sentie intégrée dans ta famille, donc tu veux remettre en cause la famille.
non, pas du tout.  Ca n'a rien à voir.  C'est comme pour la Nation, je suis très heureuse d'habiter ma région, mais je n'ai aucun sentiment patriotique, je ne me "sens" pas belge, comme je ne sentais pas les liens du sang avec ma fratrie et même avec mes enfants.  Chez les français, le sentiment national est particulièrement ancré, mais pas en Belgique.
Je me sens "citoyenne du monde", aussi proche d'un habitant de la ville voisine que d'un malgache ou d'un eskimo.  Je n'ai aucune fierté nationale, sauf pour les pralines, qui sont quand même les meilleurs du monde.  Content 
Satori a écrit:
Leela a écrit:Je n'ai jamais dit que j'ai été malheureuse en famille, mais juste que je ne my sentais pas intégrée, que je ne ressentais pas le lien du sang
Tu joues sur les mots, comme d'hab'. Si tu expliques que tu ne te sentais pas intégrée dans ta famille, ce n'est pas pour dire que tu te sentais heureuse en famille n'est-ce pas. Quand on ne se sent pas intégré, ça ne rend pas heureux, ça rend plutôt malheureux, oui ou non ?
non, pas moi en tous cas.  Faut croire qu'on est différents, sur ce plan, à voir la différence de réaction.
J'ai eu une enfance très heureuse, mais je me sentais différente de mon milieu social: je n'aimais pas les mondanités, l'esprit bourgeois, ni le rôle qui m'était proposé en tant que femme, et j'ai pris une autre direction de vie.  Comme on est tous dans le cas dans la famille, parents inclus, cela n'a pas posé de problème: chacun a suivi sa voie, et il y a plusieurs "novateurs" parmi nous.  Je peux dire que sauf exception, nous sommes particulièrement épanouis, quand je compare à la moyenne.  L'exception est justement celui qui est le plus conventionnel, le plus attaché à la famille et aux conventions sociales, mais c'est un hasard.
Satori a écrit:
Leela a écrit:nulle part je n'ai dit que "tout le monde devait se sentir malheureux en famille"
Tu veux remettre en cause la famille parce que TU as une mauvaise expérience de la famille. Il faut en conclure quoi ?
j'ai une "normalement bonne" expérience familiale.    Donc avant de "conclure", faut d'abord avoir compris de quoi il retourne et oublier ses fantasmes Wink

Quant à ma prétendue susceptibilité, petite mise au point: je me rends compte quand je grimpe aux rideaux et je n'ai pas peur de l'avouer, mais d'autres y sont toujours suspendus et font la morale aux autres tout en se prétendant calmes  :mdr:
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 17:52

Leela a écrit:non, pas du tout.  Ca n'a rien à voir.  C'est comme pour la Nation, je suis très heureuse d'habiter ma région, mais je n'ai aucun sentiment patriotique, je ne me "sens" pas belge, comme je ne sentais pas les liens du sang avec ma fratrie et même avec mes enfants.  Chez les français, le sentiment national est particulièrement ancré, mais pas en Belgique.
Ça dépend si c'est pour un match de foot ou pour la politique. C'est paradoxal : les français sont très chauvins mais pas du tout patriotes. A l'élection de Flamby en 2012, il y plein de gens qui sont sortis dans les rues avec des drapeaux de différents pays (Maroc, Algérie et Tunisie principalement), de différents syndicats, mais très peu de drapeaux français. Par contre au stade de France, il n'y a que des drapeaux français. Va comprendre...

Leela a écrit:Je me sens "citoyenne du monde", aussi proche d'un habitant de la ville voisine que d'un malgache ou d'un eskimo.  Je n'ai aucune fierté nationale, sauf pour les pralines, qui sont quand même les meilleurs du monde.  Content 
Oui, et alors ? Moi aussi, c'est un sentiment naturel et très répandu, surtout dans ma génération. Ce n'est pas pour autant que je veux supprimer (remplacer, remettre en cause, utilise le mot que tu veux) les pays.

Leela a écrit:non, pas moi en tous cas.  Faut croire qu'on est différents, sur ce plan, à voir la différence de réaction.
J'ai eu une enfance très heureuse, mais je me sentais différente de mon milieu social: je n'aimais pas les mondanités, l'esprit bourgeois, ni le rôle qui m'était proposé en tant que femme, et j'ai pris une autre direction de vie.  Comme on est tous dans le cas dans la famille, parents inclus, cela n'a pas posé de problème: chacun a suivi sa voie, et il y a plusieurs "novateurs" parmi nous.  Je peux dire que sauf exception, nous sommes particulièrement épanouis, quand je compare à la moyenne.  L'exception est justement celui qui est le plus conventionnel, le plus attaché à la famille et aux conventions sociales, mais c'est un hasard.
Je ne comprends pas trop le rapport... Oui, et alors ? Pourquoi tu veux supprimer (remplacer, remettre en cause) la famille alors que c'est un socle fondamental pour des milliards de gens ?

J'ai bien compris, tu ne te sentais ni intégrée ni malheureuse, tu ne vas pas me faire ta bio complète, ce n'est pas toi le sujet. Le sujet, c'est la théorie du genre, l'idéologie libertaire qui veut supprimer tous les repères : le genre, la famille, le pays, la religion etc.

Leela a écrit:j'ai une "normalement bonne" expérience familiale.    Donc avant de "conclure", faut d'abord avoir compris de quoi il retourne et oublier ses fantasmes Wink
Je vais te dire, je me contrefiche de ta vie de famille. Toi et lola, vous ramenez tout le temps le débat à vos deux petites personnes, c'est lourd. Je vais te remettre le passage où on en était avant que TU ramènes tes gros sabots en te plaignant que j'ignorais TES arguments alors que je m'adressais à Tibouc :
Satori a écrit:Bien-sûr que si tu esquives :

- Quand je te dis que supprimer tous les repères empêcher l'individu de se construire et de se structurer (ce qui le rend manipulable), tu ne réponds pas.

- Quand je te dis qu'une somme d'individualités brute, qui ignore les caractéristiques communes (comme les particularités culturelles) est par définition un groupe indifférencié, tu ne réponds pas.

- Quand Hitori dit que la société qui est en train de se mettre en place ne peut aboutir qu'à un totalitarisme aliénant, dans lequel les masses seront confinées et manipulables, tu ne réponds pas (on dirait même que tu ne comprends pas la critique).

- Quand Hitori cite une expérience sur le gender qui a fort logiquement fini par le suicide des 2 cobayes, tu ne réponds pas.

Au lieu de répondre, tu te contentes te nous traiter de parano, d'extrémistes, de conspirationnistes et autres gentillesses typiques de l'impuissance à argumenter. Tu ne sembles pas comprendre que si on parle de société composée d'individus indifférenciés, c'est justement parce que votre idéologie qui veut abattre tous les repères structurants va fatalement avoir pour conséquence d'empêcher les individus de se construire, de se structurer (sic), et donc, ces gens seront formatés par la société, par la bien-pensance du moment, par l'attitude dominante, par la propagande des médias, par le bourrage de crâne abrutissant de la télé et j'en passe.

Tu parles d'individus qui pourront se définir eux-mêmes librement, mais pour se définir librement, encore faut-il être libre (je parle de liberté d'esprit). Pour être libre, il faut au préalable être structuré, être équilibré, avoir trouvé une indépendance d'esprit. Or, ne t'en déplaise, pour se structurer l'être humain a besoin de repères. Sans repère, les gens (et à fortiori les très jeunes) sont complètement paumés.

Si on abat tous les repères pour laisser les jeunes seuls face à la machine médiatique, à la télé, aux jeux vidéo, au consumérisme, au porno, aux copains pas forcément très malins et j'en passe, on fabriquera une génération de zombies dont la seule référence sera le Loft Story du moment. Ce seront des adeptes de la bien-pensance du moment, de la pensée dominante, exactement comme les veaux qu'on voit dans les émissions de télé-réalité qui parlent tous pareil, qui ont les mêmes attitudes, la même gestuelle physique, les mêmes fringues, les mêmes opinions toutes faites, qui se croient branchés alors que ce sont des gros beaufs : c'est ça des gens formatés.

Ce qui permet d'être libre, de se définir en toute indépendance, c'est le fait d'être structuré. Ce n'est pas en déstructurant toute la société (surtout quand on parle de repères naturels datant de l'aube de l'humanité) que tu vas générer des gens structurés, libres et indépendants. C'est l'inverse qui va se passer, et c'est dans l'intérêt des dominants.


PS. Même chez les animaux on trouve des différences de comportement (forcément innées) entre les mâles et les femelles. Chez tous les félins par exemple, les mâles et les femelles ne se comportent pas du tout de la même manière.
Voilà, alors de deux choses l'une :
- soit tu es d'accord avec ça et dans ce cas c'est à Tibouc qu'il faut t'adresser
- soit tu n'es pas d'accord et dans ce cas explique pourquoi au lieu de me raconter ta vie.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 17:57

hé bé !  Laughing 
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 18:36

Bien triste est celui qui a besoin d'une terre, de liens de sang, d'une communauté ou d'une religion pour être quelqu'un !  Sage 

Celui-là ne connait pas la liberté d'être indépendant et sans attache. Franchement, je le plains !  Sad 

C'est comme la réforme territoriale que le gouvernement veut faire. A peine a-t-on annoncé qu'on allait modifier les frontières administratives des régions que des "imbéciles heureux qui sont nés quelque part" (comme disait le grand Brassens) hurlent qu'on veut supprimer leur repères !
Ces gens ont besoin de frontières administratives pour avoir une identité ! affraid 
C'est à pleurer !!!  Crying or Very sad


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 18:50

Qu'on le veuille ou non, on s'attache à tout ce que l'on côtoie, alors si tu dis que tu n'as pas d'attaches, c'est probablement que tu as des raisons de ne pas en vouloir, et non que tu n'en as pas.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 18:59

L'attachement, au passage du côté obscur conduit !

C'est pas de moi c'est de Maître Yoda, grand maître spirituel s'il en est !  :mdr:


Dernière édition par Tibouc le Mer 4 Juin - 21:39, édité 1 fois (Raison : Rajout d'une virgule pour faire plaisir à lola !)


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 19:00

Satori a écrit:Toi et lola, vous ramenez tout le temps le débat à vos deux petites personnes, c'est lourd.
ça, c'est carrément un mensonge.  Voir message 356, ne n'est pas moi qui ait "attaqué" en évoquant ma vie de famille avec des informations fantaisistes: je n'y ai fait aucune allusion avant, dans ce fil. Ce n'est pas moi non plus qui l'ai à plusieurs reprises remise sur le tapis, toujours en racontant des bêtises à son propos.

Et même si j'emploie mon expérience personnelle pour illustrer mes propos, c'est normal dans un forum, non ?  Normal aussi qu'on réagisse personnellement quand on lit des propos généraux qui nous touchent, parce que justement on fait partie des cas qui sont montrés du doigt ou critiqués...


Dernière édition par Leela le Jeu 5 Juin - 6:37, édité 2 fois
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 19:03

Leela a écrit: C'est comme pour la Nation, je suis très heureuse d'habiter ma région, mais je n'ai aucun sentiment patriotique, je ne me "sens" pas belge, comme je ne sentais pas les liens du sang avec ma fratrie et même avec mes enfants. Chez les français, le sentiment national est particulièrement ancré, mais pas en Belgique.
Je crois que c'est plus complexe que ça. La République Française est la patrie de l'universalisme. Ce qui fait que l'identité française c'est précisément être universaliste et citoyen du monde. C'est ça qui est légèrement paradoxal et qui rend nos débats nationaux difficilement compréhensibles par les étrangers.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 19:20

Tibouc a écrit:L'attachement au passage du côté obscur conduit ! C'est pas de moi c'est de Maître Yoda, grand maître spirituel s'il en est !  :mdr: 
Un maître? Non merci! Je n'ai pas ce genre d'attaches-là moi! Je suis maître chez moi! Le seul maître à bord! C'est moi qui décide de ce que je pense! D'ailleurs, je ne cite que moi, tu as remarqué?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 19:24

Le Repteux a écrit:
Tibouc a écrit:L'attachement au passage du côté obscur conduit ! C'est pas de moi c'est de Maître Yoda, grand maître spirituel s'il en est !  :mdr: 
Un maître? Non merci! Je n'ai pas ce genre d'attaches-là moi! Je suis maître chez moi! Le seul maître à bord! C'est moi qui décide de ce que je pense! D'ailleurs, je ne cite que moi, tu as remarqué?
Oui, j'ai remarqué cette légère tendance à la mégalomanie.  :mdr: 

PS : t'as jamais vu Star Wars que tu parles de Maître Yoda comme si il existait en vrai ?  Shocked 


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 19:28

J'ai l'air si inculte que ça?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 19:30

Tibouc a écrit:
leela a écrit: Chez les français, le sentiment national est particulièrement ancré, mais pas en Belgique.
Je crois que c'est plus complexe que ça. La République Française est la patrie de l'universalisme. Ce qui fait que l'identité française c'est précisément être universaliste et citoyen du monde. C'est ça qui est légèrement paradoxal et qui rend nos débats nationaux difficilement compréhensibles par les étrangers.
bah, vos débats, on s'en désintéresse, tout simplement.  Tu sais, il y a des choses aberrantes partout: chez nous, je n'essaye même pas de suivre tellement c'est compliqué !  

Les français sont fiers de leur histoire, et de leur créativité, fiers de leur pays, de leur langue et si tu veux mon avis: ils ont bien raison (sauf pour la langue) !

Nous sommes un faux pays, fait de 3 morceaux disparates, donc pas de fierté (sauf pour les pralines, et ajoutons la bière) par contre comme il y a énormément d'étrangers, on est très ouvert sur différentes cultures.  Déjà qu'on apprend 2 à 3 langues autres que la langue maternelle, à l'école: ça aide.  Le fait que le pays est petit aide aussi à aller voir ailleurs.

Il se peut aussi que ce que je dis soit en voie de disparition.  Je l'ai surtout constaté en expatriation, il y a donc... 30 ans: là on pouvait comparer les mentalités des différentes cultures sans généraliser, bien sûr, mais il y a des tendances nettes qui se dessinent.


Dernière édition par Leela le Mer 4 Juin - 19:33, édité 2 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La théorie du genre...

Message par Dédé 95 le Mer 4 Juin - 19:32

Je vous engage à lire ou à relire L'Origine de la Famille de Engels! (*)
Vous serez surpris de la réalité socialement historique et géographique de ce que nous comprenons par "famille", un terme éminement monothéiste chrétien relativement récent!
Je lisais le passage suivant concernant les amérindiens Iroquois:
Le bien des morts revenait aux autres gentiles, il devait rester dans la gens. Étant donné l'insignifiance de ce que pouvait léguer un Iroquois, l'héritage était partagé entre les parents gentilices les plus proches: si le défunt était un homme, entre ses frères et sœurs utérins et le frère de sa mère; si c'était une femme, entre ses enfants et ses sœurs utérines, à l'exclusion de ses frères. C'est pour la même raison que le mari et la femme ne pouvaient pas hériter l'un de l'autre, non plus que les enfants ne pouvaient hériter de leur père.
Voilà qui va faire frémir un athée de ma connaissance sur ce forum!  Siffle 

Nota: la gens est compris comme la "communauté consanguine" et non comme communauté familiale, suivant le sens qu'on lui donne!

Que sera demain avec les "familles reconstituées", un retour aux sources ? Une sortie de la famille telle qu'imposée par le christianisme Paulinien?
Je le pense!
(*) http://www.marxists.org/francais/engels/works/1884/00/fe18840000i.htm

Ps: pour les frontières des pays (des états?) j'ai une vision bien éloignée de celle de nombre d'entre vous! J'y reviendrais!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 19:32

Le Repteux a écrit:J'ai l'air si inculte que ça?
Je fais une référence culturelle de manière ironique et tu me réponds au premier degré, donc je me pose des questions.

M**de j'ai dit "tu" !  J\'y crois pas 


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 19:39

C'est très rare que je réponds au premier degré, mégalomanie oblige tu dirais, mais je crois plutôt que c'est un complexe, genre humble d'un certain point de vue et orgueilleux de l'autre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 21:05

L'attachement au passage du côté obscur conduit !
il manque pas une virgule après attachement ?
ça serait davantage compréhensible
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La théorie du genre...

Message par Dédé 95 le Mer 4 Juin - 21:18

J'acquiesce, du nom de l'inventeur des boules!
Vous avez compris au 1er degré ?
Moi au 2ème j'ai du mal d'Yves et de son frère du reste !
Suivez vous Repteux?  PTDR 


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 21:39

lola83 a écrit:
L'attachement au passage du côté obscur conduit !
il manque pas une virgule après attachement ?
ça serait davantage compréhensible
Rajoutée !  Very Happy 


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Mer 4 Juin - 21:47

Merci Tibouc ! Very Happy 
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Mer 4 Juin - 23:00

Dédé a écrit:Suivez vous Repteux?
Toi et tes énigmes à la mord-moi le nigme!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Jeu 5 Juin - 6:31

Pour revenir aux "repères structurants", je rappelle une fois de plus ce remarquable livre de Amin Maalouf, qui démontre que le concept de Nation et de religion sont des "identités meurtrières", et je pense qu'il est très bien placé pour en parler, en tant que libanais d'origine.

La lecture de ce livre a certainement contribué à modifier ma pensée: on ne sort pas indemne de sa lecture !

Voici quelques extraits de ce qu'en dit Wiki:

Maalouf commence par aborder l'appartenance religieuse : à ses yeux, elle devrait être remplacée par une autre. À la question « Laquelle ? », il répond : « l'humaine ».
Il dérive ensuite sur la mondialisation, qui, selon lui, si elle était bien appréhendée, serait incroyablement enrichissante culturellement. Mais si elle ne sert qu'à appuyer l'assise d'une civilisation hégémonique (comprendre : occidentale), la mondialisation ne ferait que mener l'humanité droit à sa perte.
Maalouf énumère quelques solutions et pistes pour apprivoiser la « panthère », c.à.d. l'identité. D'abord, le principe de « réciprocité », selon lequel il faut que se crée un patrimoine universel (mondial, appartenant à l'humanité), dans lequel tous pourraient se retrouver, et ainsi, primerait avant tout l'appartenance humaine.


Quant à la famille, il faut avoir bien de la chance naître dans une famille aimante, autant pour les filles que pour les garçons, où les parents ne se déchirent pas, où les enfants ne sont pas maltraités, la mère pas réduite à l'esclavage, où les deux parents sont disponibles pour leurs enfants, etc... Les traumatismes subis dans l'enfance sont bien souvent la cause des névroses qui mènent à l'agressivité, la peur, l'égoïsme, l'angoisse... Il faut voir la réalité en face.


Dernière édition par Leela le Jeu 5 Juin - 7:33, édité 1 fois
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La théorie du genre...

Message par elaine 23 le Jeu 5 Juin - 7:29

Etymologiquement, le genre est composé de ceux qui ont les mêmes gènes . Hommes et femmes ne sont donc pas du même genre et les règles d'héritage des Iroquois sont logiques .

PS : j'ai cru lire quelques "tu", plus haut ? y compris chez Leela, mère du deal ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Jeu 5 Juin - 7:35

depuis le "deal" il n'y en n'a plus, chez moi, elaine.  Les autres font ce qu'ils veulent: tout le monde n'y participe pas.  Wink

Quant à ton origine du mot "genre", je suis perplexe: il existait déjà bien avant qu'on ne connaisse l'existence du gène.

On dit le "genre humain", pas le "genre femelle". Ca c'est le sexe. Non ?
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Jeu 5 Juin - 8:50

elaine 23 a écrit:Etymologiquement, le genre est composé de ceux qui ont les mêmes gènes . Hommes et femmes ne sont donc pas du même genre et les règles d'héritage des Iroquois sont logiques .

PS : j'ai cru lire quelques "tu", plus haut ? y compris chez Leela, mère du deal ?

ah bon !, leela laisse déjà tomber pour le deal du "tu" ? je croyais que c'était pour une semaine ...
dommage !
tibouc s'était excusé , le repteux n'adhère pas ou ne comprend pas ainsi que gaston , dédé a du mal ...

moi je vais essayer de continuer , et je sais que elaine y arrive très bien


pour ce qui est des gènes , oui je comprends la logique des iroquois

mais il n'y a pas que les gènes sexuels , et c'est ce qui ne va pas : tout faire découler du seul sexe

on dit genre masculin ou genre féminin , on utilise ces termes avant tout en grammaire


p.s. leela me fait remarquer sur un autre post que j'ai mal compris : elle continue pour le tu !

tant mieux !

j'avais mal compris le "en" de j'en fais plus , comme étant plus de participation au deal au lieu de plus de "tu "
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Jeu 5 Juin - 12:05

Leela a écrit:
Satori a écrit:Toi et lola, vous ramenez tout le temps le débat à vos deux petites personnes, c'est lourd.
ça, c'est carrément un mensonge.  Voir message 356, ne n'est pas moi qui ait "attaqué" en évoquant ma vie de famille avec des informations fantaisistes: je n'y ai fait aucune allusion avant, dans ce fil.
Ben si, excuse-moi de te demander pardon comme disait l'autre, mais c'est toi qui a mis ta vie de famille sur le tapis : message 314 page 13. Avant on n'en parlait pas, et si tu n'y avais pas fait référence on n'en aurait jamais parlé.

Leela a écrit:Et même si j'emploie mon expérience personnelle pour illustrer mes propos, c'est normal dans un forum, non ?  Normal aussi qu'on réagisse personnellement quand on lit des propos généraux qui nous touchent, parce que justement on fait partie des cas qui sont montrés du doigt ou critiqués...
Tu fais ce que tu veux, mais à partir du moment où tu mets ton expérience personnelle sur le tapis, il ne faut pas t'étonner ensuite qu'on en parle...

Après si tu ne prenais pas tout pour une agression, tu pourrais comprendre qu'il est LOGIQUE de penser que tu n'as pas été heureuse dans ta vie familiale, à partir du moment où tu racontes d'emblée que tu ne t'y es jamais sentie intégrée, et à fortiori que la famille n'est pas un repère pertinent à tes yeux. Tu as démenti avoir été malheureuse dans ta famille, j'ai bien compris, mais on aurait pu s'éviter une montagne si au lieu de faire référence à ton cas personnel tu restais globale (et si tu arrêtais de cultiver une certaine ambigüité). Et c'est valable aussi pour lola qui ramène toujours son cas personnel sur le tapis.

Bref, le sujet ce sont les repères qui permettent de se construire et de se structurer, au premier rang desquels le fait de savoir si on est un homme ou une femme. Hitori a cité une expérience avec 2 jumeaux garçons dont on a fait croire à l'un des deux qu'il était une fille (au point de lui couper les parties génitales). Résultat, quand il s'est rendu compte à l'âge adulte qu'il n'était pas une fille, qu'il avait des poils et qu'il ressentait du désir pour les femmes, il s'est suicidé (et son frère aussi). Voilà à quoi on aboutit quand on veut nier notre biologie : on pourrait même accuser de meurtre le taré qui a procédé à cette expérience morbide uniquement dans le but de prouver son délire idéologique.

Quand on parle de se construire, de se structurer, on fait référence notamment au fait d'être équilibré. Je ne vois pas comment on peut prétendre être équilibré en niant notre biologie, en prétendant se construire contre la nature. Que l'on relativise la religion, la famille ou le pays comme modèle de société, ça ne me pose pas de problème puisque ce sont vraiment des constructions sociales pour le coup. Je trouve débile de vouloir faire table rase de tout ça, mais je comprends qu'on relativise ces repères, c'est même une preuve d'indépendance.

Relativiser, ça veut dire qu'on nuance, qu'on est lucide, qu'on prend conscience des défauts et des qualités des notions de famille, de pays et de religion. C'est ça ce que veut dire relativiser, et non pas adopter un positionnement binaire type « c’est parfait » ou « il faut tout casser ». Heuu, en France ces notions sont déjà fortement relativisées, pour ne pas dire attaquées, surtout la religion et le pays.

En France, des militantes à poil avec des peintures « Fuck Jesus » peuvent aller pisser sur le Christ dans une église sans que personne ne lève le petit doigt. En France, celui qui mettrait un drapeau français à sa fenêtre (comme font les Américains ou les Thaïlandais) aurait tôt fait de passer pour un facho qui vote FN, parce que le fait d'aimer son pays n'a pas bonne presse ici, sauf quand il s'agit de foot. Tout ça pour dire que dire que ces notions sont DÉJÀ fortement relativisées, et que ce n'est pas la peine de tout casser non plus.


Je n'ai pas et je n'ai jamais eu de religion (je ne suis pas baptisé), je suis le premier à dire que ce n'est pas parce qu'on est religieux que l'on est forcément spirituel, mais ça ne m'empêche pas de reconnaître le fond de vérité qui fonde les religions, de reconnaître qu'il y a des religieux très sages et très spirituels, et d'admettre que les religions sont une dimension fondamentale de la culture d'un peuple. Les religions et traditions spirituelles sont vieilles comme le monde, alors même si certaines ont fait beaucoup de mal, je crois qu'il faut être fou pour vouloir raser tout ça. Il faut être fou, ou il faut vouloir la guerre, parce que les milliards de gens qui aiment leur religion et qui se définissent au travers elles (à tort ou à raison) ne vont pas être d'accords...


Le pays, je l'ai déjà dit : avec une humanité hautement altruiste, je ne doute pas une seconde que les frontières disparaîtraient, ainsi que toutes les lois, les obligations et les interdictions. C'est le rêve anarchique ultime, qui se mettrait en place naturellement, parce que les êtres humains seraient assez sages pour vivre en harmonie sans avoir besoin de lois pour les empêcher de se faire du mal les uns les autres.

Mais, et c'est là où vous planez complètement d'après moi, ce n'est pas en mimant les signes extérieurs d'une société altruiste que la société deviendra altruiste. Vous mettez la charrue avant les bœufs. La société deviendra altruiste uniquement si la conscience collective s'élève. A l'heure actuelle, supprimer les frontières reviendrait à laisser le champ libre aux multinationales, aux banques et à tous les spéculateurs qui ne vivent que de l'exploitation de l'homme et des ressources naturelles, et qui se foutent complètement de l'altruisme. C'est exactement ce qu'ils veulent à travers leur rêve de gouvernance mondiale. Personne parmi vous n'a jamais pris cette remarque en compte.

Et puis un pays, contrairement à ce que dit Tibouc, ce n'est pas seulement une entité administrative. Dans l'esprit des gens, le pays signifie la culture, l'histoire, les traditions, la langue, la bouffe, toutes ces choses qui rendent un petit village typique si agréable, que ce soit en France ou au Laos. Et ça bien évidemment que ça fait partie de la construction des gens, de leur équilibre. Ça ne veut pas dire que ça nous éloigne des autres cultures et qu'on ne se sent pas proche de tous les humains, mais ça veut dire que même si on se sent aussi proche (ou plus proche) d'un Esquimau ou d'un Aborigène que de notre voisin dans le village, on reconnaît que nos différences sont une richesse et non pas une barrière. Aimer les autres cultures n'implique pas de rejeter ou de nier la sienne. Franchement, vous préférez une multitude de cultures, ou une seule culture pour tout le monde sous prétexte d'universalisme ?


Quant à la famille, la mienne est très très loin d'être idyllique et pourtant je préfère en avoir une que d'être orphelin. La famille idéale ça n'existe pas, toutes les familles ont leurs problèmes, mais à part les cas extrêmes ce n'est pas une raison pour rejeter la famille. La notion de clan est d'ailleurs la même notion que la notion de famille, sauf qu'elle ne se limite pas aux liens biologiques. Même l'humanité est une famille, c'est une belle notion, je ne comprends pas ce que vous lui reprochez. Et d'ailleurs ultimement, toute l'humanité et tous les êtres vivants ont des liens de parenté.

C'est comme avec le pays : ce n'est pas parce qu'on a des frères et sœurs qu'on s'éloigne pour autant de ceux qui ne sont pas de notre famille. Évidemment qu'on peut se sentir plus proche d'un ami que d'un frère : mais justement, quand l'ami devient très proche, on lui dit qu'il est comme un frère. Quand on aime les animaux, on parle de nos frères animaux. Qu'est-ce que vous avez donc contre la famille ? Tout le monde l'aime la famille : même celui qui rejette la sienne pour aller vivre dans une communauté (ou un clan) se cherche en fait une autre famille.


Bref, on peut remettre toutes ces notions en cause, mais ça n'implique pas de les rejeter, de les nier ou de les effacer. Cela dit ça ne concerne que des notions sociologiques, ça ne concerne pas le genre. Les discussions de salon c'est bien joli, mais derrière il y a des réalités parfois douloureuses. L'expérience des jumeaux montre que nier sa biologie est un facteur de déséquilibre, et certainement pas un facteur d'émancipation. Et c'est bien parce que cette expérience le montre de façon malheureuse et morbide que personne parmi vous n'a pris le risque de discuter de cet argument.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12983

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Jeu 5 Juin - 12:34

eh bien , moi je prends le risque ( d'ailleurs ce n'est même pas un risque , c'est suicidaire de ma part Very Happy ) , le risque de  répondre à Satori et qu'il  déforme , caricature ou ignore mes arguments

mais tant pis , je le fais aussi pour les autres

mis à part le genre , tous les arguments développés ci dessus par Satori sont assez valables , ce qui ne va pas ce sont les accusations qu'il associe

alors lui , ce n'est pas le "tu" , c'est le "vous" , allez tout le monde dans le même sac et à la décharge ! et "vous planez" et vous ceci et vous cela ...

alors qu'il nous fait dire encore ce que nous n'avons pas dit

donc pour argumenter sur le cas des jumeaux , ( mes arguments seront ignorés bien sûr ) , si nous n'avons pas répondu jusqu'ici , c'est évidemment que cette expérience était une aberration et même un crime

chaque personne étant unique , il n'y a pas  d'expérience à faire sur le biologique , pour moi le biologique est inné et ce n'est que par la suite que la société peut influer sur la personnalité

et quand je dis que le biologique est inné , entendons nous  bien , nous avons un certain nombre de gènes qui nous caractérisent y compris les gènes sexuels et y compris les gènes de la personnalité , vouloir faire découler les comportements relatifs aux gènes de la personnalité avec les comportements relatifs aux gènes sexuels , voilà où est l'erreur

donc les opérations chirurgicales sur le sexe ou bien sont des crimes comme dans le cas des jumeaux , ou bien ne sont que des opérations de confort comme les opérations de chirurgie esthétique et qui, comme elles , peuvent avoir des risques , je suis tout à fait contre , le mieux c'est apprendre à être bien dans sa peau tels que la nature nous a fait

Contenu sponsorisé

Re: La théorie du genre...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 6:12