LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


La théorie du genre...

Partagez
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La théorie du genre...

Message par elaine 23 le Dim 1 Juin - 15:41

Le problême se pose au niveau des enfants non naturels de couples homos ou heteros infertiles . Le droit aux origines est un droit fondamental : si l'enfant nait au sein d'un foyer sain , il se développera normalement . Mais il faut lui dire d'où il vient, comment et pourquoi il a été conçu ou (et) adopté


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Dim 1 Juin - 18:14

Hitori a écrit:Et alors ! Parlez de psychanalyse n’interdit pas de critiquer celui qui en est considéré comme le père, non ?
Tout n’est pas à rejeter dans la psychanalyse…….. mais tout n’est pas à prendre.

Quand tu te réfères à Freud pour valider ta conception des choses, encore faut-il ne pas prendre ce qui est faux
Tu parles de psychanalyse, je te réponds dans le même thème.

Et oui, je sais que tout n'est pas bon chez Freud. Je n'adhère pas à tout ce qu'il dit, même si j'aime souvent bien ses théories.

Attention quand même à ne pas mal le comprendre ! Quand Freud dit que quelque chose est une "perversion" c'est une description psychanalytique et pas un jugement de valeur. Au contraire, Freud montre qu'il n'y a pas de normalité ou d'anormalité dans la sexualité.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Dim 1 Juin - 18:37

Dédé 95 a écrit:
Après, bien sur qu’il peut y avoir des orgasmes induits par la pensée sans contact physique…..la preuve, rien que de penser que ce soir  je m’embarque pour quelques mois pour mon île….je tâche mon slip !
Hé Ho tu peux pas m'attendre je pars dans 15 jours? Quoi que tu as plus de Kms à faire, moi je suis en Haute Corse toi en Basse Corse  Siffle 
A ce propos ça me ferait un plaisir un plaisir de te rencontrer, tu connais mon adresse!

vous avez bien de la chance !

j'avais prévu d'y aller quelques jours pour faire une partie du GR20 , finalement j'y renonce par manque d'organisation , j'espère que ce sera pour l'année prochaine

à la place je vais essayer de faire les calanques de Cassis avec mes fils  sunny 
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1057
Localisation : En Terre Croyante

Re: La théorie du genre...

Message par Hitori le Dim 1 Juin - 20:53


Dédé a écrit:Hé Ho tu peux pas m'attendre je pars dans 15 jours? Quoi que tu as plus de Kms à faire, moi je suis en Haute Corse toi en Basse Corse

Ben non, j’ai moins de distance que toi à parcourir, vu que je pars de Marseille…….. Wink 

A ce propos ça me ferait un plaisir un plaisir de te rencontrer, tu connais mon adresse!


Si je passe pas loin de Lucciana, pourquoi pas….mais bon, quand je suis en Corse, j’évite les déplacements. Surtout à la belle saison….. avec tous ces pinzuti.  Very Happy 


Lola a écrit:mais critiquer et juger ceux qui ne sont pas dans la norme , je trouve cela moche

Où vois-tu un jugement de personnes dans mes propos ? Je fais un état des lieux, pas un procès ! Enfin ! Arrête de tout ramener à toi, ça en devient grotesque.


Tibouc a écrit:Attention quand même à ne pas mal le comprendre ! Quand Freud dit que quelque chose est une "perversion" c'est une description psychanalytique et pas un jugement de valeur. Au contraire, Freud montre qu'il n'y a pas de normalité ou d'anormalité dans la sexualité.

Oui, oui, Freud l’a dit….. comme il a dit pas mal d’âneries…… le drôle.   clown 
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Dim 1 Juin - 21:26

Hitori a écrit:au nom de votre liberté de genre un homme se déclarera femme et….. au nom de sa liberté d’orientation sexuelle il choisira de faire l’amour aux femmes. Donc il sera………… une lesbienne !! Bonjour la schizophrénie….

et ça c'est un état des lieux ?
traiter un homme de lesbienne , prétendre qu'il est schizophrène ...si ce n'est pas une critique , un jugement , ça s'appelle comment ?

tu dis que je ramène tout à moi , moi je trouve que c'est toi qui ramène tout à toi , tu penses sincèrement que tu as raison , sur tout et pour tous , tu es d'une prétention lamentable , il ne te vient pas à l'idée que tu peux te tromper , tu te crois infaillible , tu es le prochain pape ou quoi  Very Happy
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1057
Localisation : En Terre Croyante

Re: La théorie du genre...

Message par Hitori le Dim 1 Juin - 22:38


Lola a écrit:et ça c'est un état des lieux ?
traiter un homme de lesbienne , prétendre qu'il est schizophrène ...si ce n'est pas une critique , un jugement , ça s'appelle comment ?

Cela s’appelle une démonstration de l’absurdité d’une théorie à la noix. C’est toi qui y voit un jugement de personnes.

tu dis que je ramène tout à moi , moi je trouve que c'est toi qui ramène tout à toi , tu penses sincèrement que tu as raison , sur tout et pour tous

C’est chiant hein, quelqu’un qui a toujours raison……..je sais c’est dur,mais que veux-tu, il faudra bien que tu finisse par l’accepter…….  Very Happy  

tu es d'une prétention lamentable

Non, non, ce n’est pas de la prétention, c’est ….comment dire…….un état des lieux. :mdr: 

il ne te vient pas à l'idée que tu peux te tromper , tu te crois infaillible, tu es le prochain pape ou quoi


Absolument ! Je suis Dieu, comment pourrais-je me tromper…….. allons, allons ! Clown 

avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 1:17

tu es content de toi ... ma foi ...
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Lun 2 Juin - 3:12

Hitori a écrit:
lola a écrit:et ça c'est un état des lieux ?
traiter un homme de lesbienne , prétendre qu'il est schizophrène ...si ce n'est pas une critique , un jugement , ça s'appelle comment ?

Cela s’appelle une démonstration de l’absurdité d’une théorie à la noix. C’est toi qui y voit un jugement de personnes.
Admettons qu'un homme dise qu'il est lesbienne (j'en connais plein qui le disent sur le ton de l'humour, d'ailleurs), quel est le problème ?
A part que Môôôsieur Hitori trouve ça pas bien ?

Non mais c'est vrai au bout d'un moment, c'est quoi le fucking problème ?  Dubitatif 


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1057
Localisation : En Terre Croyante

Re: La théorie du genre...

Message par Hitori le Lun 2 Juin - 9:21

Tibouc a écrit:Non mais c'est vrai au bout d'un moment, c'est quoi le fucking problème ?

L’avenir de la société et la liberté des individus, c’est ça le problème……..mais bon, si arrivé au message 307 tu poses la question, c’est que tu as zappé tous les arguments avancés, alors inutile de me fatiguer à essayé de te faire comprendre l’importance de l’enjeu. Alors faute d’arriver à un consensus, crois ce que tu veux ….et laisse moi croire ce que je veux.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 10:11

Tibouc a écrit:Non mais c'est vrai au bout d'un moment, c'est quoi le fucking problème ?  Dubitatif 
C'est ça le fucking problème :

avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 10:17

Hitori a écrit:Le expérience tentées par les tenants du « gender »  n’ont rien prouvé de probant, quand elle n’ont pas débouchées sur des drames …cf l’expérience faite par John Money sur deux jumeaux.  Forcément aller contre les lois biologiques, même en trichant pour faire ressortir la justesse de ses théories, ne peut que finir en fiasco.
Je ne connaissais pas, je suis allé voir... pfiouuuu, c'est triste... mais c'est pas étonnant malheureusement. Quand on raconte n'importe quoi en pondant des théories contre nature, il faut s'attendre au pire.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 10:19

justement Hitori , le cas des transexuels ( oui c'est mon cas , je ramène tout à moi , je sais tu l'as dit , mais que veux tu ça illustre bien le problème ) , donc en quoi le fait d'être libre de me sentir comme je suis et d'être libre de l'exprimer et en même temps d'avoir une sexualité dite "normale" est-il préjudiciable pour la société ???

que les autres aspects que tu cites puissent, éventuellement, poser un problème pour la société  n'est pas exclu , mais tu vois bien que tu fais un amalgame de tout , de tout ce qui ne correspond pas à ta vision des choses

que tu crois à ce que tu veux , aucun problème , mais n'essaie pas de  faire passer Tibouc ou moi pour des inconscients ou stupides , nous avons bien lu tes arguments , mais ils ne nous ont pas convaincus

pour ma part j'étais déjà d'accord au départ avec toi sur certains points ( les médias et le milieu des médias) , mais pour le reste ,oui, gardons chacun nos idées puisqu'un consensus avec toi n'est pas possible
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 10:33

lola83 a écrit:justement Hitori , le cas des transexuels ( oui c'est mon cas , je ramène tout à moi , je sais tu l'as dit , mais que veux tu ça illustre bien le problème ) , donc en quoi le fait d'être libre de me sentir comme je suis et d'être libre de l'exprimer et en même temps d'avoir une sexualité dite "normale" est-il préjudiciable pour la société ???
Tu es déjà libre de te sentir comme tu es et de l'exprimer, encore une critique à côté de la plaque.

Ce qui est dénoncé, c'est la volonté d'imposer une idéologie niant les différences entre les hommes et les femmes. Il y a un courant idéologique qui veut détruire tous les repères structurants, notamment le pays, la religion, la famille... et même le fait d'être un homme ou une femme.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 10:59

on peut changer de "repères structurants", par exemple: l'humanité, l'environnement, le respect de la Vie, l'égalité des droits pour tous.

Je dois avouer que si je suis d'accord avec le principe yin/yang, je suis contre tous les "repères structurants" que tu cites ! En Inde, le "repère structurant" est le système des castes: est-ce parce qu'il est traditionnel et millénaire qu'ils faut le conserver ???

Le pays
Alors là, s'il y a quelque chose que j'aimerais voir ce détruire, c'est bien cette idée de pays, de Nation, de nationalisme, qui entraîne une foule de dérives. Pour moi, la Terre n'appartient à personne, même pas à un pays... et même surtout pas à un pays, ni à un particulier. Elle devrait être "patrimoine de l'humanité". La pluspart des guerres, des pollutions et des destructions qui sont faites ailleurs, hors de la vue, sont justement dû à ce nationalisme dans lequel je ne vois AUCUN avantage.
Des territoires pour gérer le côté administratif, OK, un peu comme les communes.

La religion
Idem: elles causent plus de haine que d'amour. Elles divisent les humains.
A remplacer par humanisme et spiritualité non sectaire

La famille
Une solidarité familiale, une priorité dans le soutiens dans les épreuves, OK, mais pas plus. Pourquoi devrait-on se sentir plus proche d'un frère avec qui on n'a aucune affinité, que d'un ami d'enfance ??? Pour moi tous les humains sont égaux, y compris mes enfants et mes parents. Je ne ressens absolument pas ce "lien du sang", comme je ne me suis jamais sentie intégrée dans ma famille, avec qui j'ai été en total désaccord depuis toujours, notamment à cause de la religion. Par contre, je m'entends super bien avec certains d'entre eux, qui sont alors comme des amis proches, mais le fait qu'il y a un lien du sang ne change rien.
Avant la famille, c'était le clan q ui était la base de la structure de la société: c'était déjà mieux parce que plus étendu. Mon souhait est que cela s'étende encore, à toute l'humanité et à tous les êtres vivants, plantes et animaux compris. Le respect que l'on doit à ses parents doit être le même pour toute forme de vie. La Terre est aussi notre "mère" et le ciel notre "père", pour revenir à la dimension spirituelle comme je la comprends.

Le genre
J'ai déjà donné mon avis dans ce fil.
Le sexe physique, OK, on est mâle ou femelle, comme on est grand ou petit, blanc ou noir, et avec un tempérament lié à nos gènes, mais en aucun cas, cela ne doit servir de caractère discriminatoire ou impliquer des comportements standards.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: La théorie du genre...

Message par Dédé 95 le Lun 2 Juin - 11:10

Leela à parfaitement répondu!
Par contre tu peux donner le nom de ce courant Satori?
Car "pays/religion/famille" c'est un "curieux" amalgamme !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:14

Leela a écrit:on peut changer de "repères structurants", par exemple: l'humanité, l'environnement, le respect de la Vie, l'égalité des droits pour tous.

Je dois avouer que si je suis d'accord avec le principe yin/yang, je suis contre tous les "repères structurants" que tu cites ! En Inde, le "repère structurant" est le système des castes: est-ce parce qu'il est traditionnel et millénaire qu'ils faut le conserver ???

Le pays
Alors là, s'il y a quelque chose que j'aimerais voir ce détruire, c'est bien cette idée de pays, de Nation, de nationalisme, qui entraîne une foule de dérives. Pour moi, la Terre n'appartient à personne, même pas à un pays... et même surtout pas à un pays, ni à un particulier. Elle devrait être "patrimoine de l'humanité". La pluspart des guerres, des pollutions et des destructions qui sont faites ailleurs, hors de la vue, sont justement dû à ce nationalisme dans lequel je ne vois AUCUN avantage.
Des territoires pour gérer le côté administratif, OK, un peu comme les communes.

La religion
Idem: elles causent plus de haine que d'amour. Elles divisent les humains.
A remplacer par humanisme et spiritualité non sectaire

La famille
Une solidarité familiale, une priorité dans le soutiens dans les épreuves, OK, mais pas plus. Pourquoi devrait-on se sentir plus proche d'un frère avec qui on n'a aucune affinité, que d'un ami d'enfance ??? Pour moi tous les humains sont égaux, y compris mes enfants et mes parents. Je ne ressens absolument pas ce "lien du sang", comme je ne me suis jamais sentie intégrée dans ma famille, avec qui j'ai été en total désaccord depuis toujours, notamment à cause de la religion. Par contre, je m'entends super bien avec certains d'entre eux, qui sont alors comme des amis proches, mais le fait qu'il y a un lien du sang ne change rien.
Avant la famille, c'était le clan q ui était la base de la structure de la société: c'était déjà mieux parce que plus étendu. Mon souhait est que cela s'étende encore, à toute l'humanité et à tous les êtres vivants, plantes et animaux compris. Le respect que l'on doit à ses parents doit être le même pour toute forme de vie. La Terre est aussi notre "mère" et le ciel notre "père", pour revenir à la dimension spirituelle comme je la comprends.
Quand l'humanité vivra dans la sagesse (si ça arrive un jour), les barrières que tu cites disparaîtront et la Terre sera un Paradis. Il n'y aura plus de lois, plus de pays, parce qu'il n'y aura plus de connerie humaine à réguler. En ce sens, c'est le rêve anarchique, mais qui n'est possible que dans un état de conscience collective élevée.

En attendant, l'humanité n'est pas dans ce cas, et les gugusses qui veulent supprimer les repères structurants ne le font pas dans un but altruiste, ça je te le garantis. Les gugusses dont on parle ne désirent qu'une chose, c'est d'abrutir l'humanité pour mieux la contrôler et la mettre en esclavage. Leur rêve, c'est 1984 (Orwell), ou mieux encore : Le meilleur des mondes (Aldous Huxley).

C'est ça qu'on dénonce depuis le début, l'essence du danger que vous refusez de voir. Vous vous réfugiez derrière des grands principes humanistes, mais vous refusez de voir que la conséquence de ces idéologies mène inévitablement à la fabrication d'une humanité indifférenciée, un monde de robots déshumanisés, complètement paumés et totalement sous contrôle.


Dernière édition par Satori le Lun 2 Juin - 11:37, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:19

Dédé 95 a écrit:Par contre tu peux donner le nom de ce courant Satori?
Au choix : le mondialisme, ou l'idéologie libertaire. Comme tu veux, le deuxième n'est qu'une émanation du premier. Je fais d'ailleurs remarquer que ceux qui rêvent le plus d'abattre les frontières, ce sont les ultralibéraux : ben ouais, c'est chiant les États, ça empêche de faire du bizness sans être emmerdés...

Dédé 95 a écrit:Car "pays/religion/famille" c'est un "curieux" amalgamme !
Ouais ouais, je sais bien qu'il y a des gens qui détestent  leur pays, qui détestent leur famille et qui détestent les religions. Mais personnellement, je trouve que ce sont des repères dans la vie :

- le pays est l'unité la plus pertinente pour qu'un peuple puisse se définir et prendre son destin en mains

- la famille, no comment : que ceux qui auraient préféré être orphelins lèvent la main. Tous les enfants nés sous x ou adoptés ressentent le besoin de connaître leurs origines biologiques à un moment ou à un autre.

- quand je dis religion, je pense spiritualité.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:31

Leela a écrit:
Le genre
J'ai déjà donné mon avis dans ce fil.
Le sexe physique, OK, on est mâle ou femelle, comme on est grand ou petit, blanc ou noir, et avec un tempérament lié à nos gènes, mais en aucun cas, cela ne doit servir de caractère discriminatoire ou impliquer des comportements standards.
Personne ne dit ça, c'est même le contraire : ceux qui veulent imposer des comportements standards, ce sont ceux qui refusent que les gens se comportent (entre autre) en fonction de leurs goûts, ceux qui décrètent que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes goûts.

Quand au discriminations, qui peut sérieusement en vouloir ? Personne, ce débat est clos.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:36

Satori a écrit: ceux qui décrètent que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes goûts.
qui soutient cette "obligation" ? Je ne vois ici au contraire que des intervenants qui demandent qu'on laisse le choix à chacun selon son tempérament (donc ses goûts), et pas selon d'autres critères (sexe ou autre).
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:39

Je vois le contraire : des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer : c'est la négation même de la différence entre les hommes et les femmes.

Quand j'ai dit à Tibouc que les hommes et les femmes n'avaient pas les mêmes goûts en règle générale, c'est exactement ce qu'il m'a répondu. Idem chez lola, qui bondit à chaque fois que je dis que les hommes et les femmes n'ont pas la même psychologie...


Dernière édition par Satori le Lun 2 Juin - 11:43, édité 1 fois
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 11:42

Satori a écrit:tu es déjà libre de te sentir comme tu es et de l'exprimer, encore une critique à côté de la plaque.

ce n'est pas du tout une critique à côté de la plaque  , tu dis ça parce que tu ne sais pas quoi répondre d'autre

la fin de la phrase ( que tu ne recopies pas ) était une réponse à Hitori qui prétentait ( avec son infaillibilité  Rolling Eyes  ) que ma situation était préjudiciable à la société et me traitait indirectement de schyzophrène
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 11:47

lola83 a écrit:
Satori a écrit:tu es déjà libre de te sentir comme tu es et de l'exprimer, encore une critique à côté de la plaque.

ce n'est pas du tout une critique à côté de la plaque  , tu dis ça parce que tu ne sais pas quoi répondre d'autre
Mais si, c'est une critique à côté de la plaque parce que tu es déjà libre d'être comme tu es et de l'exprimer. En faisant cette critique, tu prétends qu'on t'interdit d'être comme tu es et de le dire : ce n'est pas vrai.

lola83 a écrit:la fin de la phrase ( que tu ne recopies pas ) était une réponse à Hitori qui prétentait ( avec son infaillibilité  Rolling Eyes  ) que ma situation était préjudiciable à la société et me traitait indirectement de schyzophrène
Oui, si on peut éviter de restreindre le débat à ta petite personne, être un homme qui se prétend femme et qui se prétend lesbienne parce qu'il (elle) fait l'amour à d'autres femmes, c'est complètement schizophrène. Ce n'est pas un jugement, c'est un fait. Plus rien ne veut rien dire dans ce cas, la guerre c'est la paix, l'amour c'est la haine, le soleil c'est la pluie, on nage dans le non-sens. Hitori citait une expérience sur des jumeaux dont on a fait croire à l'un qu'il était une fille alors qu'il était un garçon : résultat, les 2 jumeaux se sont suicidés à l'âge adulte. Pourquoi à ton avis ?
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 12:08

Satori , quelle perversion de ta part d'interpréter les propos d'Hitori dans le sens qui t'arrange

il est évident que l'on se livre à un dialogue de sourds s'il n'y a pas de sincérité et  d'honnêteté dans les débats

c'est Hitori lui même qui prétend que les transsexuels sont des lesbiennes et c'est lui qui les traitent de schyzophrènes ,

les transsexuels demandent juste qu'on arrête de les juger et de leur imposer des rôles prédéfinis en fonction du sexe , du point de vue sexuel ils sont tout à fait "normaux" , ils ne prétendent rien de ce point de vue là
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 12:25

lola83 a écrit:Satori , quelle perversion de ta part d'interpréter les propos d'Hitori dans le sens qui t'arrange
C'est toujours comme ça avec toi : on n'est pas honnête, on refuse le consensus, on est sûr d'avoir raison, tu balances toujours des grandes généralités sans apporter la moindre justification. On rase les pâquerettes...

lola83 a écrit:il est évident que l'on se livre à un dialogue de sourds s'il n'y a pas de sincérité et  d'honnêteté dans les débats
Blablabla. Je suis 100% sincère et honnête. Cool La preuve : je réponds à TOUS les arguments, au lieu de zapper les trois quart des messages de mes contradicteurs... Siffle 

lola83 a écrit:c'est Hitori lui même qui prétend que les transsexuels sont des lesbiennes et c'est lui qui les traitent de schyzophrènes ,
Il dit qu'un homme qui prétend être une femme, qui fait l'amour à des femmes et qui se définit comme lesbienne est schizophrène. C'est logique.

Avec votre idéologie, il n'y a plus d'hommes ni de femmes, donc plus d'homosexualité ni d'hétérosexualité, mais juste un gros bordel incompréhensible. Il faut assumer...

lola83 a écrit:les transsexuels demandent juste qu'on arrête de les juger
Il y a des comportements schizophrènes, ce n'est pas un jugement, c'est un constat.

lola83 a écrit:et de leur imposer des rôles prédéfinis en fonction du sexe
Quels rôles on veut leur imposer ?

lola83 a écrit:du point de vue sexuel ils sont tout à fait "normaux" , ils ne prétendent rien de ce point de vue là
Ben si, tu viens de le dire : ils prétendent à la normalité. Tu me donneras ta définition de la normalité : si ce que tu appelles « normal » c'est une proportion de une personne sur mille, il faudra que tu m'expliques ce qui est « anormal ».

Mais bon, toi qui es si honnête, tu ne répondras pas au quart du tiers de mon message, j'ai l'habitude...
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 12:37

Satori a écrit:Je vois le contraire : des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer : c'est la négation même de la différence entre les hommes et les femmes.
je ne trouve pas. Ce sont deux choses différente, à mon avis.
On est d'accord qu'il ne faut pas faire de discrimination basées sur le sexe. Du coup, chacun sera libre de choisir, d'exprimer ses goûts et sa personnalité sans pour cela se sentir jugés par rapport à un standard. Et on verra apparaître sûrement des tendances, comme les exemples professionnels que j'ai donné plus haut.

Donc il y a bien des différences, mais elles ne doivent pas devenir des modèles.

Je ne sais pas si ma pensée reflète celle de Tibouc et de Lola, mais en tous cas, c'est ainsi que je vois les choses.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 12:42


Satori :
Rolling Eyes  et tu te dis honnête et sincère !

là tu en es carrément aux mensonges ! c'est Hitori qui traitent certains de lesbiennes !

que tu te sois trompé de bonne foi la première fois , passe , mais là tu réitères !

je vais vraiment arrêter de discuter avec toi

un dernier mot : tu fais l'idiot ( ça ne te va pas ) , mais pour mémoire un comportement sexuel communément appelé  "normal"   , c'est une relation sexuelle entre une personne possédant des organes sexuels mâles et une autre avec des organes sexuels femelles

et donc la proportion que tu cites est complètement fausse et ridicule Rolling Eyes 
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 13:22

Leela a écrit:
Satori a écrit:Je vois le contraire : des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer : c'est la négation même de la différence entre les hommes et les femmes.
 je ne trouve pas.  Ce sont deux choses différente, à mon avis.
On est d'accord qu'il ne faut pas faire de discrimination basées sur le sexe.  Du coup, chacun sera libre de choisir, d'exprimer ses goûts et sa personnalité sans pour cela se sentir jugés par rapport à un standard.  Et on verra apparaître sûrement des tendances, comme les exemples professionnels que j'ai donné plus haut.

Donc il y a bien des différences, mais elles ne doivent pas devenir des modèles.

Je ne sais pas si ma pensée reflète celle de Tibouc et de Lola, mais en tous cas, c'est ainsi que je vois les choses.
Il y a (en général) des différences de goûts entre les hommes et les femmes, et donc si on laisse choisir les gens ce qu'ils veulent faire en fonction de leurs goûts (ce qui est déjà plus ou moins le cas à mes yeux), il est normal de voir naturellement plus d'hommes dans certains secteurs d'activité et plus de femmes dans d'autres secteurs d'activité.

Mais viennent alors des gens qui disent que cette répartition n'est pas naturelle, mais qu'elle est causée par des « modèles », des injonctions sociales. Et au nom de l'égalité, ils veulent uniformiser, ils veulent détruire ces fameux « modèles ». Sauf que dans bien des cas, ce ne sont pas des modèles, mais juste des goûts différents.

Où est l'intérêt de nier les différences psychologiques entre les hommes et les femmes si ce n'est pas pour uniformiser tout le monde ? Il y a un truc que visiblement tu ne comprends pas depuis le début : chaque humain est unique, mais les humains ont aussi des caractéristiques communes par groupes. Un Aborigène, ce n'est pas pareil qu'un Breton. Ce n'est pas du tout la même culture. Pareil entre un catholique et un taoiste, entre un croyant et un athée, ou entre un homme et une femme.

C'est ça ce que je dénonce depuis le début : au nom d'un individualisme forcené, il y a une idéologie qui consiste à nier toutes les caractéristiques communes au sens sociologique du terme. Alors oui, tu as beau jeu de me dire que ce sont des gens qui prônent l'unicité et le droit de se définir en toute indépendance, mais il faudrait que tu te rendes compte que si on efface toutes les caractéristiques communes, alors de facto il ne reste plus qu'une humanité indifférenciée, une bouillie informe.

Les gens n'auront plus aucun repère, puisqu'on leur aura dit que tous leurs repères n'existent pas en réalité : leurs origines n'existent pas (c'est un système social oppresseur), leur famille n'existe pas (c'est un système social oppresseur), leur genre n'existe pas (c'est un système social oppresseur), leur religion n'existe pas (c'est un système social oppresseur), etc. etc.

C'est le b-a ba de la psychologie : pour se construire, les humains ont besoin de repères. Les repères, c'est structurant. Mais là, sous prétexte que tous les repères seraient en fait des discriminations, on veut tout casser, tout raser, et ne plus voir QUE l'individualité. Sauf que cette masse de gens uniques sera complètement paumée, complètement indifférenciée et par conséquent très facile à manipuler. Ils n'auront plus AUCUNE individualité puisque celle-ci aura été fondue... dans la masse. Des zombies, voilà ce que ça donnera si cette idéologie prend le pouvoir.


Dernière édition par Satori le Lun 2 Juin - 13:33, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 13:28

lola83 a écrit:
Satori :
Rolling Eyes  et tu te dis honnête et sincère !

là tu en es carrément aux mensonges ! c'est Hitori qui traitent certains de lesbiennes !

que tu te sois trompé de bonne foi la première fois , passe , mais là tu réitères !
Je sais bien que c'est Hitori... confused  Où est-ce que j'ai dit le contraire ? confused  confused  confused 

C'est drôle parce que ne comprends RIEN à ton problème. Je ne comprends même pas de quoi tu parles, ni ce que tu me reproches, ni rien du tout tellement c'est confus.

lola83 a écrit:je vais vraiment arrêter de discuter avec toi

un dernier mot : tu fais l'idiot ( ça ne te va pas ) , mais pour mémoire un comportement sexuel communément appelé  "normal"   , c'est une relation sexuelle entre une personne possédant des organes sexuels mâles et une autre avec des organes sexuels femelles

et donc la proportion que tu cites est complètement fausse et ridicule Rolling Eyes 
Tu n'as pas parlé de comportement sexuel, mais d'identité de genre en parlant des trans. Pour mémoire, il y a environ 7% d'homosexuels (c'est donc rare) et moins de 0.1% de trans (c'est donc très rare).
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 13:37

depuis un bon moment je ne parle plus de l'identité de genre

contrairement à toi le débat m'a fait avancer dans mes définitions , et à part le genre humain en général , pour moi cette notion de genre ne veut plus rien dire

pour moi , il n'y a que des individus uniques dans leur personnalité , qui en dehors de leurs comportements sexuels , ne sont pas influencés par leur biologie

ça me parait pourtant simple à comprendre
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 13:43

Ça je l'avais bien compris depuis le début, c'est précisément de cette vision destructrice dont je parle à Leela dans mon message juste au-dessus.

Par contre je ne comprends toujours rien au reste, notamment pourquoi tu me traites de menteur. Laisse tomber de toute façon je m'en fous, c'est trop délirant pour moi...
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 13:49

vision destructrice ? je ne vois toujours pas en quoi de mon côté , par rapport à ce que j'explique

tu parles sans doute "familles" , moi ce n'est pas de cela que je parle , puisque je préfère le modèle traditionnel : un père , une mère , des enfants

comme tu dis laissons tomber ...

pour ce qui est du mensonge , il est là : tu dis que c'est le transsexuel qui se prétend lesbienne : c'est faux !
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 14:19

Satori a écrit:Où est l'intérêt de nier les différences psychologiques entre les hommes et les femmes si ce n'est pas pour uniformiser tout le monde ?
Sophisme qui réunit les types 2, 3 et 4 LIEN
Le but est à l'opposé: de laisser le choix d'être autrement que dans "la norme" sans se ressentir anormal, voire rejeté.  Et crois moi, c'est très important pour que les gens puissent s'épanouir et se sentir bien dans leur peau (je parle d'expérience).
Satori a écrit:Il y a un truc que visiblement tu ne comprends pas depuis le début : chaque humain est unique,....
je comprends tellement mal que c'est cela que je dis depuis le début.  
mais les humains ont aussi des caractéristiques communes par groupes
.  Comme par hasard, les exemples que tu prends sont purement culturels, liés au lieu de naissance.  :mdr: 

Mon avis est qu'on ne prétexte pas de ces différences pour faire pression sur eux pour qu'ils se comportent comme ce qu'on attend d'eux: un breton comme un breton, un australien du bush comme tel, une femme comme une femme "typique"....  Si le breton veut se comporter en australien ou l'inverse, si un homme veut rester au foyer pour faire le ménage, il doit pouvoir le faire sans qu'on le considère comme "anormal".  
J'ai l'impression que j'ai beaucoup de mal à me faire comprendre...  Je m'exprime si mal que cela ?

J'ai très bien compris ton point de vue, mais je n'y adhère pas à 100%.  Et si tu acceptais tout simplement cela, au lieu de me dire que "je ne te comprends pas" ?
Mais là, sous prétexte que tous les repères seraient en fait des discriminations, on veut tout casser, tout raser, et ne plus voir QUE l'individualité.
les "autres repères" que j'ai proposé ne vont pas du tout dans le sens que tu dis c'est même tout le contraire.
Je dois vraiment très, très mal m'exprimer...  confused
J'ai pourtant fait tout mon possible pour être claire... tant pis, j'abandonne.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 15:01

Leela a écrit:
Satori a écrit:Où est l'intérêt de nier les différences psychologiques entre les hommes et les femmes si ce n'est pas pour uniformiser tout le monde ?
Sophisme
Tu expliques ?

Leela a écrit:Le but est à l'opposé: de laisser le choix d'être autrement que dans "la norme" sans se ressentir anormal, voire rejeté.  Et crois moi, c'est très important pour que les gens puissent s'épanouir et se sentir bien dans leur peau (je parle d'expérience).
Banalité. Je vis en France, pas en Arabie Saoudite.

Après oui il y a des normes, comme l'hétérosexualité par exemple. Parce qu'elles existent il faut les rejeter ? Je vais te dire, depuis le début de cette discussion qui date de plusieurs mois, je n'en vois que deux qui ne sont pas dans la norme. C'est vous les défenseurs de la norme (de l'idéologie dominante) qui faites front contre les deux vilains petits canards. Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

Leela a écrit:
Satori a écrit:Il y a un truc que visiblement tu ne comprends pas depuis le début : chaque humain est unique,....
je comprends tellement mal que c'est cela que je dis depuis le début.  
Je confirme, tu ne comprends pas. Relis ma phrase en entier.

Leela a écrit:
mais les humains ont aussi des caractéristiques communes par groupes
.  Comme par hasard, les exemples que tu prends sont purement culturels, liés au lieu de naissance.  :mdr: 
J'ai pris des exemples classiques, y compris le genre, qui n'est pas lié au lieu de naissance que je sache... D'autre part, est-ce que le fait que la culture d'un peuple soit lié au lieu de naissance signifie que la culture n'est pas un repère structurant et qu'il faut l'effacer ?

Leela a écrit:Mon avis est qu'on ne prétexte pas de ces différences pour faire pression sur eux pour qu'ils se comportent comme ce qu'on attend d'eux: un breton comme un breton, un australien du bush comme tel, une femme comme une femme "typique"....  Si le breton veut se comporter en australien ou l'inverse, si un homme veut rester au foyer pour faire le ménage, il doit pouvoir le faire sans qu'on le considère comme "anormal".  
J'ai l'impression que j'ai beaucoup de mal à me faire comprendre...  Je m'exprime si mal que cela ?
Il faut croire : soit tu t'exprimes mal, soit tu ne piges rien. La partie en gras se suffit à elle même, je ne vais pas répéter...

Leela a écrit:J'ai très bien compris ton point de vue, mais je n'y adhère pas à 100%.  Et si tu acceptais tout simplement cela, au lieu de me dire que "je ne te comprends pas" ?
Je dis que tu ne comprends pas parce que non seulement tu ne réponds pas aux arguments proposés (tu n'en tiens absolument pas compte), mais surtout tu t'obstines à me faire dire ce que je ne dis pas. J'aurais pas dû essayer d'être nuancé...

Que l'Aborigène se comporte naturellement comme un Aborigène dans l'immense majorité des cas parce que c'est dans sa culture, ça te passe largement au-dessus de la tête : toi tu me dis qu'on l'oblige à se comporter comme tel. Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? confused 

Leela a écrit:
Mais là, sous prétexte que tous les repères seraient en fait des discriminations, on veut tout casser, tout raser, et ne plus voir QUE l'individualité.
les "autres repères" que j'ai proposé ne vont pas du tout dans le sens que tu dis c'est même tout le contraire.
Dialogue de sourds. Tu ignores encore et toujours 2 choses :

1- Une somme d'individualités brute, qui ignore (et/ou rejette) les caractéristiques communes (genre, origine, religion etc.) est par définition un groupe indifférencié.

2- Supprimer tous les repères (dont certains remontent à plusieurs milliers d'années), c'est justement empêcher l'individu de se construire et de se structurer, c'est empêcher l'émergence d'une individualité pour au contraire aboutir à un veau formaté (à un zombie si tu préfères).
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 15:27

comme tu dis: dialogue de sourds.

Je n'ai pas dit "supprimer tous les repères", jamais.  
Je n'ai jamais parlé d'uniformiser.
Tu ne tiens aucun compte de mes arguments, tu te focalises sur ce que tu peux caricaturer pour me mettre dans le "camps opposé" de "l'idéologie dominate", face aux "vilains petit canards". Tu ne peux pas trouver mieux ?
toi tu me dis qu'on l'oblige à se comporter comme tel.
(je n'ai pas dit on OBLIGE, merci de bien lire) bien sûr, le problème est là.  A partir du moment où on attribue aux femmes tel et tel caractère ou tel rôle, on fait pression pour qu'elle se comporte selon ce modèle, sinon elle se sentira "anormale", et dans le pire des cas, sera rejetée de son groupe.  Idem pour un breton qui voudrait se comporter comme un australien du bush.

Ne confond pas "ignorer" ou "ne pas comprendre" et "penser différemment...", c'est fatiguant à la fin.

Je n'ai plus rien à ajouter sur ce sujet.   Tant pis si je ne me fais pas comprendre, après tout, je m'en fiche. Wink

Bonne fin de journée à tous.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5213
Localisation : Val David, Québec

Re: La théorie du genre...

Message par Le Repteux le Lun 2 Juin - 17:53

La théorie du genre, c'est vouloir faire passer pour intelligent ce qui ne l'est pas. Baiser, ce n'est pas intelligent, la preuve, même les mouches en sont capables. Imaginer des concepts, c'est intelligent, la preuve, même les singes n'en sont pas capables. Mais conceptualiser ce qui n'est pas intelligent n'est pas intelligent en soi. On aura beau sortir toutes les théories qu'on voudra à propos de nos instincts, il va nous falloir admettre que ceux-ci nous font faire des choses qui ne sont pas intelligentes.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Lun 2 Juin - 18:16

Leela a écrit:on peut changer de "repères structurants", par exemple: l'humanité, l'environnement, le respect de la Vie, l'égalité des droits pour tous.

Je dois avouer que si je suis d'accord avec le principe yin/yang, je suis contre tous les "repères structurants" que tu cites !  En Inde, le "repère structurant" est le système des castes: est-ce parce qu'il est traditionnel et millénaire qu'ils faut le conserver ???

Le pays
Alors là, s'il y a quelque chose que j'aimerais voir ce détruire, c'est bien cette idée de pays, de Nation, de nationalisme, qui entraîne une foule de dérives.  Pour moi, la Terre n'appartient à personne, même pas à un pays... et même surtout pas à un pays, ni à un particulier.  Elle devrait être "patrimoine de l'humanité".  La pluspart des guerres, des pollutions et des destructions qui sont faites ailleurs, hors de la vue, sont justement dû à ce nationalisme dans lequel je ne vois AUCUN avantage.
Des territoires pour gérer le côté administratif, OK, un peu comme les communes.

La religion
Idem: elles causent plus de haine que d'amour.  Elles divisent les humains.
A remplacer par humanisme et spiritualité non sectaire

La famille
Une solidarité familiale, une priorité dans le soutiens dans les épreuves, OK, mais pas plus.  Pourquoi devrait-on se sentir plus proche d'un frère avec qui on n'a aucune affinité, que d'un ami d'enfance ???  Pour moi tous les humains sont égaux, y compris mes enfants et mes parents.  Je ne ressens absolument pas ce "lien du sang", comme je ne me suis jamais sentie intégrée dans ma famille, avec qui j'ai été en total désaccord depuis toujours, notamment à cause de la religion.  Par contre, je m'entends super bien avec certains d'entre eux, qui sont alors comme des amis proches, mais le fait qu'il y a un lien du sang ne change rien.
Avant la famille, c'était le clan q ui était la base de la structure de la société: c'était déjà mieux parce que plus étendu.  Mon souhait est que cela s'étende encore, à toute l'humanité et à tous les êtres vivants, plantes et animaux compris.  Le respect que l'on doit à ses parents doit être le même pour toute forme de vie.  La Terre est aussi notre "mère" et le ciel notre "père", pour revenir à la dimension spirituelle comme je la comprends.

Le genre
J'ai déjà donné mon avis dans ce fil.
Le sexe physique, OK, on est mâle ou femelle, comme on est grand ou petit, blanc ou noir, et avec un tempérament lié à nos gènes, mais en aucun cas, cela ne doit servir de caractère discriminatoire ou impliquer des comportements standards.
Dans mes bras Leela !!!

 copains

Je vois le contraire : des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer : c'est la négation même de la différence entre les hommes et les femmes.

Quand j'ai dit à Tibouc que les hommes et les femmes n'avaient pas les mêmes goûts en règle générale, c'est exactement ce qu'il m'a répondu. Idem chez lola, qui bondit à chaque fois que je dis que les hommes et les femmes n'ont pas la même psychologie...
Et tu en déduis que ça veut dire que tout le monde doit avoir les mêmes goûts ? Tu surinterprètes drôlement mes propos...

Oui j'ai dit que les différences dont tu parlais étaient des injonctions sociales, et j'ai ajouté à de nombreuses reprises que sans ces injonctions sociales les gens seraient libres de se définir eux-mêmes !
C'est donc tout le contraire d'un monde uniformisé ! Je l'ai expliqué en long en large et en travers sur des dizaines de pages.

Tu me fais dire exactement le contraire de ce que je dit. On est dans la mauvaise foi caractérisée. Cette fois, j'abandonne vraiment... Neutral


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: La théorie du genre...

Message par loli83 le Lun 2 Juin - 19:41

oui , c'est incroyable cette mauvaise foi , au point de jouer les idiots !

comme quoi l'intelligence ne fait pas tout  Mad 
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Lun 2 Juin - 19:49

Tibouc a écrit:Dans mes bras Leela !!!
 Fuite 


 LOL

Merci d'avoir rappelé à Satori que pour chaque "repère structurant" que je souhaite voir disparaître, j'en ai proposé un autre, et qu'aucun d'eux ne va dans le sens de l'individualisme comme il l'a prétendu, que du contraire! Ce sont plutôt les repères "nation, famille" qui sont enfermés sur eux-mêmes...
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: La théorie du genre...

Message par hokmah le Mar 3 Juin - 1:40

Pour se "construire" dis-tu Satori... l'homme à besoins de "repères"... soit... mais il peut tout aussi bien le faire en les "détruisant" ou en prenant des "risques"... c'est la force même des "conquérants de l'inutile" qui, au grand dam de la majorité défient "l'impossible". La "majorité" n'a, il est vrai, pas de mentalité casse-cou et préfère ses "repères ! Nous somme peut être un club de casse cou(illes)...


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mar 3 Juin - 11:20

Leela a écrit:Sophisme qui réunit les types 2, 3 et 4
On dirait que tu as trouvé le Graal avec les sophismes, n'importe qui peut crier « sôôôphisme » dès qu'un argument l'emmerde.

Leela a écrit:comme tu dis: dialogue de sourds.

Je n'ai pas dit "supprimer tous les repères", jamais.  
Je n'ai jamais parlé d'uniformiser.
Mais si, pour une fois tu vas assumer tes propos : tu veux supprimer tous les repères actuels (genre, famille, pays, religion), tu le confirmes plus bas. Il y a des milliards de gens qui ont une religion, mais toi tu veux effacer leur religion. Il y a des milliards de gens qui sont attachés à leur pays, mais toi tu veux effacer leur pays. Il y a des milliards de gens qui sont attachés à leur famille, mais toi tu prétends que c'est de l'enfermement sur soi-même. Et je passe sur le genre et sur l'hétérosexualité que votre idéologie s'évertue à faire passer pour ringarde et rétrograde.

Sinon c'est moi qui parle d'uniformiser. Je te dis que c'est la conséquence LOGIQUE du fait d'effacer toutes les caractéristiques sociologiques sous prétexte d'oppression discriminante, mais ça, vous ne voulez pas l'entendre... C'est comme si tu me disais que tu n'as pas dit que tu allais être mouillée, mais juste que tu allais plonger dans l'eau : c'est une conséquence logique... Laughing 

Leela a écrit:Tu ne tiens aucun compte de mes arguments, tu te focalises sur ce que tu peux caricaturer pour me mettre dans le "camps opposé" de "l'idéologie dominate", face aux "vilains petit canards".  Tu ne peux pas trouver mieux ?
Ça me rappelle une histoire de paille et de poutre. Siffle  Je réponds à l'intégralité de tes messages, je prends justement la peine de répondre à chaque argument. Tu ne peux pas en dire autant...

Sinon, bien évidemment que vous ne faites que défendre l'idéologie dominante. C'est justement ça qui est grave : vous ne vous en rendez même pas compte ; vous ne réalisez pas que vous êtes manipulés.

Leela a écrit:
toi tu me dis qu'on l'oblige à se comporter comme tel.
(je n'ai pas dit on OBLIGE, merci de bien lire)
Tu as dit qu'on « fait pression sur eux pour qu'ils se comportent comme ce qu'on attend d'eux », bonjour la nuance...

Leela a écrit:bien sûr, le problème est là.  A partir du moment où on attribue aux femmes tel et tel caractère ou tel rôle, on fait pression pour qu'elle se comporte selon ce modèle, sinon elle se sentira "anormale", et dans le pire des cas, sera rejetée de son groupe.  Idem pour un breton qui voudrait se comporter comme un australien du bush.
Eh voilà, tu ne pourras pas dire que tu ne l'as pas dit après. Il y a chez toi comme chez les autres un vice de raisonnement, une hypocrisie même, qui est lourde de signification. Toi qui parlait d'imprégnation culturelle chez les autres, je reconnais bien là les influences d'un certain féminisme.

« On » n'attribue aucun comportement aux femmes et aux hommes (ou aux différentes cultures), on ne fait que constater les différences de comportement (qu'elles soient dues au genre ou à la culture). Mais pour vous, différence rime avec oppression, c'est toujours la même histoire, on n'en sort pas.

Si au moins tu assumais (comme Tibouc), au moins ça clarifierait les choses. Mais non, quand je dis que « Je vois [...] des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer », tu as l'hypocrisie de me dire que ce n'est pas le cas. De l'art de dire blanc et noir à la fois. Et après tu t'étonnes de ne pas être comprise...

Leela a écrit:Merci d'avoir rappelé à Satori que pour chaque "repère structurant" que je souhaite voir disparaître
Merci de confirmer que tu souhaites la disparition de TOUS les repères structurants que j'ai cité. Tu ne viendras plus t'offusquer quand je le dirai la prochaine fois.

Leela a écrit:j'en ai proposé un autre
Le monde des bisounours. Oui oui Leela, quand tout le monde il sera beau et gentil, eh ben on n'aura plus de problème. Si tu tenais compte des arguments des autres, tu verrais que j'en ai déjà parlé : OUI, si un jour l'humanité vit dans un état de conscience élevée, la Terre sera unifiée, et il n'y aura plus de pays, ni de frontières, ni de lois et de règles qui ne sont là que pour réguler la connerie humaine.

Mais en attendant, je suis désolé de te l'apprendre, les humains NE SONT PAS dans un état de grande sagesse... Et en l'occurrence, ceux qui veulent actuellement la disparition des pays, des religions, de la famille, des genres et de tous les repères en général, ce sont les tenants du mondialisme : les hautes sphères du pouvoir (aidés par les idiots utiles de l'extrême gauche internationaliste) qui veulent transformer la planète en un immense Marché, et qui veulent transformer l'humanité en un troupeau de moutons décérébrés juste bons à produire et à consommer. Leur rêve, c'est Le meilleur des mondes.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mar 3 Juin - 11:30

Tibouc a écrit:
Je vois le contraire : des gens qui disent que toutes les différences psychologiques (et donc les différences de goûts) entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales qu'il convient de supprimer : c'est la négation même de la différence entre les hommes et les femmes.

Quand j'ai dit à Tibouc que les hommes et les femmes n'avaient pas les mêmes goûts en règle générale, c'est exactement ce qu'il m'a répondu. Idem chez lola, qui bondit à chaque fois que je dis que les hommes et les femmes n'ont pas la même psychologie...
Et tu en déduis que ça veut dire que tout le monde doit avoir les mêmes goûts ? Tu surinterprètes drôlement mes propos...

Oui j'ai dit que les différences dont tu parlais étaient des injonctions sociales, et j'ai ajouté à de nombreuses reprises que sans ces injonctions sociales les gens seraient libres de se définir eux-mêmes !
Si selon toi les différences de goûts entre les hommes et les femmes sont des injonctions sociales, c'est donc que par défaut tu considères qu'il n'y a pas de différences de goûts entre les hommes et les femmes.

C'est bien l'objet de ce débat : je dis que les hommes et les femmes sont différents psychologiquement, tu me dis que non.
Je dis que les différences de répartition entre les hommes et les femmes en fonction des secteurs d'activité sont le résultat (en grande partie) de leurs différences de goûts, tu me dis que ce sont des injonctions sociales.
Je dis que les gens se définissent déjà eux-même, tu me dis que non.

Tibouc a écrit:C'est donc tout le contraire d'un monde uniformisé ! Je l'ai expliqué en long en large et en travers sur des dizaines de pages.

Tu me fais dire exactement le contraire de ce que je dit. On est dans la mauvaise foi caractérisée.
Je ne te fais rien dire du tout, je prends tes propos et j'en tire les conséquences. Hitori en tire les mêmes conséquences, mais tu n'as jamais répondu là-dessus, pas plus à lui qu'à moi. Je peux le redire si tu y tiens :

1- Une somme d'individualités brute, qui ignore (et/ou rejette) les caractéristiques communes (genre, origine, religion etc.) est par définition un groupe indifférencié.

2- Supprimer tous les repères (dont certains remontent à plusieurs milliers d'années), c'est justement empêcher l'individu de se construire et de se structurer, c'est empêcher l'émergence d'une individualité pour au contraire aboutir à un veau formaté (à un zombie si tu préfères).
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La théorie du genre...

Message par elaine 23 le Mar 3 Juin - 11:32

fausse querellle, à mon sens . S'assumer demande du courage mais ne risque rien, sous nos latitudes.


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 11:27

Satori a écrit:
Je ne te fais rien dire du tout, je prends tes propos et j'en tire les conséquences. Hitori en tire les mêmes conséquences, mais tu n'as jamais répondu là-dessus, pas plus à lui qu'à moi. Je peux le redire si tu y tiens :

1- Une somme d'individualités brute, qui ignore (et/ou rejette) les caractéristiques communes (genre, origine, religion etc.) est par définition un groupe indifférencié.

2- Supprimer tous les repères (dont certains remontent à plusieurs milliers d'années), c'est justement empêcher l'individu de se construire et de se structurer, c'est empêcher l'émergence d'une individualité pour au contraire aboutir à un veau formaté (à un zombie si tu préfères).
Ce sont des fantasmes paranoïaques auxquels il n'y a rien à répondre...


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 11:49

Tibouc a écrit:Ce sont des fantasmes paranoïaques auxquels il n'y a rien à répondre...
Oui Tibouc, ouiiii, des fantasmes paranoïaques... Et les jumeaux de l’expérience de John Money qui se sont suicidés (toi qui était incapable de citer une expérience sur le gender, en voilà une), c'est du « fantasme paranoïaque » aussi.

Hitori a écrit:C’est pourquoi, il faut prendre conscience de la manipulation sous-jacente à l’œuvre, pour ne pas se laisser berner.

Petit à petit, insidieusement, se met en place une société qui, sous le couvert de dénoncer les effets pervers de la distinction sexuée porteuse d’oppression, rejette l’hétérocentrique en mettant en place un évolutionnisme social contrecarrant les lois biologiques naturelles et aboutissant à terme, par le biais d’un modèle « standard », à un totalitarisme aliénant. Une société qui, paradoxalement sous le couvert d’une démarche libertaire aboutie à un enfermement étroit, dans lequel les masses seront confinées et plus facilement manipulables.
On est deux ici à avoir les mêmes « fantasmes paranoïaques », qui ne sont rien d'autre qu'une conséquence logique. Tu as raison, ne me répond pas, ne répond pas à Hitori, c'est la seule manière d'entretenir ton déni de réalité.
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 11:54

Oui au final je regrette d'avoir perdu mon temps à te répondre. Tu ne comprends rien, tu es d'une mauvaise foi crasse, adepte d'une théorie conspirationniste totalement paranoïaque.
J'ai autre chose d'hautement plus intéressant à faire dans la vie que de discuter avec des extrémistes comme toi.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 12:02

C'est ça, esquive...

« Mauvaise foi crasse », « théorie conspirationniste totalement paranoïaque », « extrémistes »... ben dis donc, tu as sorti la grosse Bertha hein ! Bravo l'argumentaire...

Je croyais que tu ne répondais plus au fait ? Laughing 
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: La théorie du genre...

Message par Tibouc le Mer 4 Juin - 12:07

J'esquive pas, je t'ai tout expliqué en long en large et en travers. Tu reviens toujours à la charge avec les mêmes bêtises ("monde indifférencié", etc). Soit tu ne comprends décidément rien, soit tu es d'une mauvaise foi crasse.
Dans les 2 cas je ne peux rien pour toi.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 12:38

Bien-sûr que si tu esquives :

- Quand je te dis que supprimer tous les repères empêcher l'individu de se construire et de se structurer (ce qui le rend manipulable), tu ne réponds pas.

- Quand je te dis qu'une somme d'individualités brute, qui ignore les caractéristiques communes (comme les particularités culturelles) est par définition un groupe indifférencié, tu ne réponds pas.

- Quand Hitori dit que la société qui est en train de se mettre en place ne peut aboutir qu'à un totalitarisme aliénant, dans lequel les masses seront confinées et manipulables, tu ne réponds pas (on dirait même que tu ne comprends pas la critique).

- Quand Hitori cite une expérience sur le gender qui a fort logiquement fini par le suicide des 2 cobayes, tu ne réponds pas.

Au lieu de répondre, tu te contentes te nous traiter de parano, d'extrémistes, de conspirationnistes et autres gentillesses typiques de l'impuissance à argumenter. Tu ne sembles pas comprendre que si on parle de société composée d'individus indifférenciés, c'est justement parce que votre idéologie qui veut abattre tous les repères structurants va fatalement avoir pour conséquence d'empêcher les individus de se construire, de se structurer (sic), et donc, ces gens seront formatés par la société, par la bien-pensance du moment, par l'attitude dominante, par la propagande des médias, par le bourrage de crâne abrutissant de la télé et j'en passe.

Tu parles d'individus qui pourront se définir eux-mêmes librement, mais pour se définir librement, encore faut-il être libre (je parle de liberté d'esprit). Pour être libre, il faut au préalable être structuré, être équilibré, avoir trouvé une indépendance d'esprit. Or, ne t'en déplaise, pour se structurer l'être humain a besoin de repères. Sans repère, les gens (et à fortiori les très jeunes) sont complètement paumés.

Si on abat tous les repères pour laisser les jeunes seuls face à la machine médiatique, à la télé, aux jeux vidéo, au consumérisme, au porno, aux copains pas forcément très malins et j'en passe, on fabriquera une génération de zombies dont la seule référence sera le Loft Story du moment. Ce seront des adeptes de la bien-pensance du moment, de la pensée dominante, exactement comme les veaux qu'on voit dans les émissions de télé-réalité qui parlent tous pareil, qui ont les mêmes attitudes, la même gestuelle physique, les mêmes fringues, les mêmes opinions toutes faites, qui se croient branchés alors que ce sont des gros beaufs : c'est ça des gens formatés.

Ce qui permet d'être libre, de se définir en toute indépendance, c'est le fait d'être structuré. Ce n'est pas en déstructurant toute la société (surtout quand on parle de repères naturels datant de l'aube de l'humanité) que tu vas générer des gens structurés, libres et indépendants. C'est l'inverse qui va se passer, et c'est dans l'intérêt des dominants.


PS. Même chez les animaux on trouve des différences de comportement (forcément innées) entre les mâles et les femelles. Chez tous les félins par exemple, les mâles et les femelles ne se comportent pas du tout de la même manière.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:07

heu... je n'ai pas envie de faire la liste de tous mes arguments carrément ignorés, ça me prendrait trop de temps.

Un seul exemple: je n'ai pas parlé de supprimer les "repères structurants", mais de les REMPLACER par d'autres. Remplacer, ça prend un certain temps, quelques générations, sans doute, justement pour éviter une déstructuration trop brutale.
avatar
Invité
Invité

Re: La théorie du genre...

Message par Invité le Mer 4 Juin - 13:12

J'ajoute un truc parce que c'est typique de l'influence des médias et de la propagande : il ne suffit pas de dire « théorie du complot » pour réfuter une argumentation. Les complots, ça a toujours existé, et on se demande bien par quel tour de magie ça n'existerait plus actuellement.

Évidemment qu'il ne faut pas voir des complots partout, mais ce n'est pas mieux de ne voir des complots nulle part. Ceux qui nient par principe toute existence d'un complot ne font que répéter comme de braves petits moutons ce que leur racontent les médias.

Contenu sponsorisé

Re: La théorie du genre...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 5:53