LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -31%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
90 €

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 10:53

Le sujet est lancé, j'y reviendrai plus tard Wink
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par elaine 23 le Mer 30 Oct 2013 - 10:59

coquine! Les mots : on n'a jamais assez de vocabulaire pour nuancer exactement ce qu'on veut décrire et communiquer . C'est un crime de ne pas faire comprendre ça aux écoliers : la parole est d'autant plus opérative que le vocabulaire est nuancé . Ce n'est d'ailleurs pas une garantie d'être compris, car le problême, avec les mots, c'est qu'ils ne veulent pas dire la même chose pour tout le monde . Surtout sur le net
Petite, j'avais appris la vieille fable d'Esope : "la langue est la meilleure et la pire des choses " . Elle m'a frappée durablement : on peut faire avec les mots tant de bien et tant de mal .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 11:35

Très juste, tu abordes même une question que je me pose toujours: dans quelle mesure le vocabulaire qu'on connaît développe notre capacité de penser.

Mais je pensais à autre chose: c'est que, par exemple, les mots que l'on choisit pour s'exprimer sont révélatrice de quelque chose de profond en nous, surtout si ce "choix" est inconscient.

Non seulement ils sont révélateurs, mais ils sont aussi actifs: ils ont leur énergie propre et influencent à leur tour notre inconscient.

Observer les mots qu'on emploie est très intéressant, encore plus que l'interprétation des rêves, peut-être.

Par seulement les mots, mais la façon de les déformer, aussi.  Un exemple me frappe, que je n'explique pas encore: chaque fois que je veux écrire "inconscient" ou "exemple", je fais toujours la même faute.  Ca m'agace !!!  J'écris systématiquement "inconsceint" et "exemepel", et comme ça m'arrive souvent... Dubitatif
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par hokmah le Mer 30 Oct 2013 - 12:33

Ce genre "déformation" t'arrive aussi lorsque tu écris à la main et non avec le clavier ? scratch 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 12:36

non.
C'est un automatisme "mécanique", mais les mécanismes ont aussi un sens...
Bon, cela ne va pas m'empêcher de dormir, hein ! C'est sans doute anecdotique, mais quand même, que cela arrive juste à ces deux mots là, si importants... Je vais y réfléchir lors d'un long trajet sur autoroute, ou en promenade...
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par hokmah le Mer 30 Oct 2013 - 13:04

Figures de style et vocabulaire littéraire
Idiolecte

(masculin) Un idiolecte est le registre d’expression propre à un individu, « l’ensemble des usages d’une langue propre à un individu donné, à un moment déterminé »1.
Voir aussi la définition donnée dans la Grammaire méthodique du français : « L’idiolecte d’un locuteur [est] l’ensemble des usages linguistiques qui lui sont propres […]. »

1 Dictionnaire de linguistique, Larousse.

Lire la suite sur : http://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/idiolecte.php#ixzz2jCpypIF2


La "psychanalyse" (ou toute autre grille de lecture) de la façon de parler de chacun n'est peut être pas nécessairement un plus, étant elle-même une sorte d'idiolecte possédant ses clés et filtres déformants... C'est un peu une fabrique de produits dérivés, des livres sur... des livres. Une bible pour combien d'exégèses ?


Dernière édition par hokmah le Mer 30 Oct 2013 - 13:11, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 13:08


idiolecte toi même....De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. H_angry non mais il est où le respect des aînés !



PTDR Pas mal, le mot Content 
hokmah
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 73
Messages : 3804
Localisation : BULGARIE

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par hokmah le Mer 30 Oct 2013 - 13:13

J'te merde....LOL C'est mon idiolecte issu d'un élevage spécifique selon Dan Connerie 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par elaine 23 le Mer 30 Oct 2013 - 15:44

idiolecte, idiotisme, idiopathisme, ça sonne comme "bête", à cause du préfixe , passé en injure, alors qu'il désigne des mots signifiant un particularisme .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10111
Localisation : Dijon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par gaston21 le Mer 30 Oct 2013 - 18:12

Leela, quand j'écris au clavier moi aussi il m'arrive de plus en plus souvent d'inverser des lettres; ça m'agace énormément mais j'en connais la cause..., les mites qui bouffent mon cerveau! Je me suis "flytoxé" par le nez, mais ça ne marche pas...Bah, l'important, c'est surtout d'avoir à sa disposition le plus de mots possible ; hélas, à l'époque des textos, on constate que le vocabulaire à disposition de nos jeunes est de plus en plus sommaire.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par loli83 le Mer 30 Oct 2013 - 20:19

je tiens à mon idiolecte Very Happy , même si des fois j'ai du mal à me faire comprendre , j'ai l'impression que c'est comme un habit dans lequel on se sent bien , et comme je mets un peu toujours les mêmes habits que j'aime

hokmah , dommage que tu ne sois pas en france , il y a un jeu qui s'appelle Harry sur la 3 à 16 h 40 , tu te ferais de l'argent avec ton vocabulaire !
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 21:56


je préfère ne pas tenir au mien, et le faire évoluer. Mon but est de me faire comprendre, pas d'utiliser tel mot : s'il ne convient pas, je change... Wink
Sans doute qu'en tant que belge, je n'ai aucune fierté de ma langue maternelle, et que je n'y tiens pas plus que cela ? Ca doit jouer, sans doute...
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par loli83 le Mer 30 Oct 2013 - 22:08

ce que je voulais dire n'a rien à voir avec la langue maternelle , l'idiolecte c'est sa propre façon de parler , ce sont des mots que l'on a adoptés et qui nous conviennent et qui reviennent régulièrement , que ce soit dans une langue ou dans une autre
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 22:56

j'avais compris, mais je voulais souligner cette différence qu'il y a entre les belges et les français: les belges s'en fichent de la langue, des mots, donc aussi des leurs. Bien sûr chacun a son "idiolecte", mais la différence est que l'un y tiendra, tandis que l'autre n'y tiendra pas.
Les français sont beaucoup plus attachés à leur langue, donc cela déteint sans doute sur "leurs" mots favoris.

L'utilisation des mots est aussi très émotionnel. Certaines personnes réagissent très fort à certains mots, parce que pour eux, ce mots contient une puissance émotionnelle qui vient d'une expérience vécue. Cela rend parfois la communication difficile. Comme je l'expliquais plus haut, pour moi la langue est un outil, pas plus. Je ne suis pas du tout littéraire, mais presque exclusivement "visuelle" ou musicale. La poésie et les jeux de mots ne me touchent pas. Ca n'est pas parce que je suis belge, hein ! Mais je pense quand même que nous les sommes plus, en général.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par loli83 le Jeu 31 Oct 2013 - 0:37

pourtant je trouve que les mots et les phrases peuvent être musicaux , parfois je rectifie car je trouve que la "musique" n'est pas bonne

je ne suis pas attachée à la langue française pour ma part mais à mon idiolecte , là oui , pour la raison que j'ai citée plus haut
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Jeu 31 Oct 2013 - 7:08


bien sûr qu'une langue peut être musicale... c'est le cas de l'arabe classique, par exemple, et encore ça dépend qui le dit: certains dialectes sont très durs. Mais bon, ce n'était pas de cela que je voulais parler.

J'y reviendrai plus tard avec des exemples. Wink
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par elaine 23 le Jeu 31 Oct 2013 - 8:05

Je ne connais pas la langue russe, mais que j'aime l'entendre!
Mais il faudrait apprendre l'idiolecte de l'autre pour le traduire correctement . Mais l'harmonie et la musique des phrases m'importent beaucoup, moi aussi .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par loli83 le Jeu 31 Oct 2013 - 9:09

Leela a écrit:
bien sûr qu'une langue peut être musicale...  c'est le cas de l'arabe classique, par exemple, et encore ça dépend qui le dit: certains dialectes sont très durs.  Mais bon, ce n'était pas de cela que je voulais parler.

J'y reviendrai plus tard avec des exemples.  Wink
moi non plus , ce n'est pas de ça que je voulais parler

je n'ai pas dit qu'une langue pouvait être musicale plus qu'une autre , en effet ça peut être le cas ,tu parles de l'arabe classique,  Elaine cite le russe , moi j'aime beaucoup l'italien , mais là n'est pas le sujet en effet ,

j'ai seulement dit que les mots ou les phrases pouvaient donner un résultat plus ou moins musical suivant la façon dont on les emploie , parfois même une seule syllabe en plus ou en moins peut changer l'harmonie d'une phrase ,

il me semble même qu'il y a une règle naturelle qui va dans ce sens , il faudra que je recherche ...
donc cette règle est valable quelle que soit la langue

mais si on aime respecter cette règle  ce n'est qu'une partie éventuelle de l'idiolecte
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Jeu 31 Oct 2013 - 20:17

Voilà un des exemples dont je voulais parler, en ouvrant ce fil.

En discutant avec un ami psychothérapeute (et médecin), il m'a un peu expliqué sa méthode.

Il écoute autant les mots qu'on dit, que les mots qu'on ne dit pas, et les mots qui reviennent souvent, pendant qu'il écoute le contenu.
Le choix des mots est le plus souvent inconscient, et donc révèle des choses (émotions,...) inconscientes, exactement comme les rêves.  Idem pour les mots ou les éléments dont on ne parle pas: il s'agit par exemple d'un refoulement.  Par exemple la façon dont nous désignons notre conjoint: on dit "mon mari", ou "le père de mes enfants", ou tout simplement on mentionne son prénom.  Dans les 3 cas, ce choix, même inconscient, signifie quelque chose, qui est à décrypter dans l'ensemble de la conversation.

Je reviendrai avec d'autres exemples, mais ce ci est déjà très intéressant à observer, même si on n'est pas compétent pour déduire des conclusions.  Parfois, un point inconscient peut ressortir, et nous aider à comprendre le message, éventuellement inconscient, que la personne nous communique.
Rassurez vous, je ne fais pas cela que d'habitude ! Ce serait infernal. Wink


Lola
ça m'intéresserait, cette "règle", si tu la retrouves.
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10111
Localisation : Dijon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par gaston21 le Ven 1 Nov 2013 - 10:56

Leela, et moi qui lui dit "Bobonne", quel est son sens psychanalytique? Elle adore! Je suis couvert de bleus! Sourire!
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 11:10



j'ai expliqué que je ne cherchais pas à interpréter, et qu'un mot sorti de son contexte n'indique rien.

J'attire l'attention sur cela pour inciter à réfléchir soi même aux mots qu'on emploie: donc c'est à toi à répondre à ta question Wink
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par elaine 23 le Ven 1 Nov 2013 - 11:16

Le ton et l'éventuelle connivence font toute la différence. Malheureusement sur le net, on en est privé . Il y a, aussi, les formules héritées , ou contagieuses ...Les insultes, qui en disent long, les reproches, aussi , la relation tutututu....plus révélateurs de celui qui les emploie que de ceux qu'ils veulent stigmatiser . J'y pensais, récemment , sous une salve mesquine et grossière .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Anonymous
Invité
Invité

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 11:21


en effet, elaine, cette observation des mots qu'on emploie est moins intéressante sur les textes écrits, parce que c'est beaucoup moins spontané. En se relisant, si on voit un mot apparaître trop souvent, on le remplace.

Je vais encore poster une réflexion sur le contenu émotionnel des mots, et une autre sur les définitions erronées, mais un peu plus tard. Wink
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par loli83 le Ven 1 Nov 2013 - 11:41

leela , j'ai cherché , mais pour l'instant je ne retrouve pas la règle dont je me souviens avoir vu l'explication sur un forum , je continuerai à chercher

ça veut dire quoi , quand on parle toujours de "mon mari" ?

Contenu sponsorisé

De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non. Empty Re: De l'importance des mots qu'on emploie, consciemment ou non.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 8 Avr 2020 - 15:24