LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Dieu derrière la porte du physicien

Partagez
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par hokmah le Lun 20 Jan - 9:55

Comme Mr Jourdain pratiquait la prose sans le savoir, nos démarches relèvent souvent de la synectique sans le savoir.  Basketball 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Lun 20 Jan - 10:25

Entièrement autodidacte en matière scientifique ( bac littéraire), j'ai erré dans l'ésotérisme cabaliste , sans parler des études annexes, y compris scepticisme, genre scientisme pur et dur , ce qui explique une certaine confusion des genres chez moi . Pas confusion, d'ailleurs, mais curiosité à l'égard des "ponts" possibles d'ici à là . Je pense qu'ils ont tous raison ... un peu et tous tort de vouloir être exclusif . Je lis Teodorani, et constate que des scientifiques suivent un chemin analogue . J'aime bien Sheldrake aussi, Bohm ... Je sais qu'ils sont suspects , et moi, itou !

Mais je ne porte aucun jugement sur la loucheté de qui que ce soit, toi y compris Very Happy . Je dis simplement que quand tu écris ça,

L'interaction quantique, ou intrication des cellules corrélées, explique une instantanéité d'une réception simultanée de l'information par les particules corrélées.

… Tu réduis à l'insu de ton plein gré l'etrangeté du phénomène, ce qui je pense n'est pas ton intention et même le contraire il me semble.

Une information qui serait reçue impliquerait une transmission plus rapide que la vitesse de la lumière et ça c'est une hypothèse quasi unanimement rejettée. De même, une corrélation qui trouverait une expliquation dans les conditions initiales est en contradiction avec le théorème de Bell et les expérimentations depuis plus de 30 ans.

Il n'y a plus que quelques irréductibles qui espèrent encore dans des variables locales cachées.

Une corrélation en soi n'a rien d'extraordinaire, au contraire. Si je mélange deux cartes, un as de pique et un as de coeur et que je tire l'as de pique, je peux affirmer à 100% que tu as l'as de coeur en main, sans même le voir.
Mais justement ce n'est pas ce qui se passe dans le cas de l'intrication. Tu sais probablement que mieux on connait avec précision la position d'une particule et moins son momentum et vice-versa.
L'idée alors est de mesurer la position d'une particule A et de mesurer le momentum d'une particule B qui lui est corrélée, ça, a priori contourne le problème d'incertitude de la mesure d'une seule particule.

L'espoir est que vu qu'elles sont corrélées, on pouvait déduire la précision et le momentum.
Mais le gag est que dans ce cas le fait de mesurer A affecte la mesure de B et donc la question à 100 balles c'est comment la particule B sait qu'une mesure a été effectuée sur A alors que justement aucune transmission d'information n'a eu lieu et qu'aucune condition initiale ne peut expliquer la corrélation ?    Suspect 

C'est aussi ce qui fait que l'intrication ne viole pas exactement la causalité, si par causalité on sous-entend une retro-causalité et donc une violation de la vitesse de la lumière mais néanmoins, on peut parler d'instantanéité.

Et donc en passant, si quelqu'un pouvait faire passer le message à M'enfin qu'il l'a dans le chou-fleur puisque sa “thèse” parle de particules qui sont donc soumises aux fluctuations quantiques et donc au phénomène d'intrication. Qu'il cesse par Amora (déesse de la moutarde) de nous pourrir les sinus et qu'il explique une bonne fois pour toutes comment il démonte à la fois que le théorème de Bell est foireux ainsi que les experimentations sur l'intrication depuis au moins 30 ans qui toutes ne font que confirmer les faits.
Et par Bellenos qu'il arrête de dire que tous les physiciens sont de son côté alors que l'extrême majorité a largement accepté l'intrication (qui dit précisement qu'il n'y a ni grands ni petits pas).
 J\'y crois pas 

P-s: Au cas où un enc.leur de mouches viendrait beugler, je précise que je sais bien que les experimentations ont porté sur la polarisation ou bien le spin et non pas la position et le momentum mais il me semble que pour être bref et clair, c'est plus simple et ça ne change rien au propos.


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Lun 20 Jan - 10:57

la question à 100 balles c'est comment la particule B sait qu'une mesure a été effectuée sur A alors que justement aucune transmission d'information n'a eu lieu et qu'aucune condition initiale ne peut expliquer la corrélation ?


j'ai pensé depuis un moment que la particule A se sentant agressée ou du moins observée par la mesure envoie un message général ( sous quelle forme ? ça c'est un autre problème , onde ? odeur ?...) et que bien sûr la particule B corrélée est bien placée pour recevoir ce message et avoir une réaction instinctive qui modifie sa propre mesure

ça vaut ce que ça vaut ...( rien vas-tu peut être dire Edouard , ce n'est pas grave , je n'ai aucune prétention )
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Lun 20 Jan - 11:44

ça n'explique pas " le A esi ici, Donc le B est là," ce qui est naturel ... sauf que B "sait", en même temps qu'A, quelle position adopter . Une seule possibilité : A et B font partie d'un ensemble C et l'interaction sur l'un est perçue par l'autre . Si tu me piques le pied, mon cerveau le retire ...
ça, c'est le réflexe, donc, c'est encore autre chose . Bouh... No 


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par geveil le Lun 20 Jan - 11:56

Tiens, mon cher Edouard, je n'ai pas honte de faire la proposition suivante purement métaphysique, il est vrai:

Le monde n'est qu'un rêve, une manifestation d'un "il y a" mystérieux, mais il n'y a pas d'espace, pas de temps objectifs. Je tiens cette idée de l'expérience de pensée suivante: imaginons que nous voyageons en ligne droite, petit à petit, la densité de matière diminue et à un moment ou un autre, il n'y a plus rien, hormis soi-même et l'espace qui nous entoure et semble séparé de nous.
A cela, les astrophysiciens répondent qu'il n'est pas possible de voyager en ligne droite, que d'une façon ou d'une autre, on tourne en rond dans une sorte de lentille, sauf erreur de ma part.
Mais dans quoi flotte cette lentille?

Dans rien, car s'il y avait quelque chose hors la lentille, pourquoi ne pourrait-on pas passer la frontière?

Si donc il n'y a pas d'espace objectif, tout est réuni dans un point sans dimension.

Mais alors, d'où vient nos sensations d'espace et de durée?
D'une volonté de séparation, c'est cette volonté de séparation qui impose une vitesse limite à la lumière.
En effet, si la "présence" pensait ( Comme le dit un certain physicien " Le monde n'est pas une grande machine, mais une grande pensée ) des particules sans penser une vitesse limite, à supposer que ces particules soient agitées dans toutes les direction avec une vitesse infinie, elles seraient soit instantanément confondues, soit infiniment distantes, donc indiscernables.

Je sais que pour un scientifique, cela n'a aucun sens, mais pour un chevalier de la Table Ronde, si. Pour ce chevalier, donc, en l'occurrence geveil ( Et non géveil ), l'existence n'a aucun support matériel éternel, c'est une présence, sa substance est l'esprit.

De ce qui précède il résulte que l'homme distingue des particules parce qu'il est "victime" ou peut-être même " acteur" de la pensée de séparation. Il met en œuvre des protocoles expérimentaux via des instruments très sophistiqués pour observer des particules et leur comportement, et ainsi, il pérennise la séparation. Il est alors possible que si deux particules A et B interagissent, aux yeux de l'observateur, cette interaction soit en quelque sorte, une annulation partielle du principe de séparation. Si bien qu'aussi éloignées soient-elles aux yeux de l'observateur, elles ne forment en fait plus qu'un dans cette présence qu'est l'univers.

 Connerie Fuite 


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Invité le Lun 20 Jan - 12:54

intéressant dialogue, en "lecture seule" pour moi, mais qui serait plus clair si on n'y mêlait pas ce qui se passe dans d'autres forum, que nous ne suivons pas tous Wink
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Lun 20 Jan - 13:18

ça n'explique pas " le A esi ici, Donc le B est là," ce qui est naturel ... sauf que B "sait", en même temps qu'A, quelle position adopter .

Euh...Noui... B ne change pas (?) nécessairement sa position mais plutôt de costume, il se montre sous un autre jour...

Une seule possibilité : A et B font partie d'un ensemble C et l'interaction sur l'un est perçue par l'autre .

Oui, c'est ce qui fait qu'on parle de non-localité. Einstein avait prévu ce qui attendrait les futurs chercheurs au cas où l'hypothèse de variables cachées tombait...

...Qu'il faudrait alors penser à soit abandonner l'indépendance des réalités physiques dans les différents espaces ou accepter que la mesure du système 1 affecte instantanément la situation réelle du système 2...

Si tu me piques le pied, mon cerveau le retire ...
ça, c'est le réflexe, donc, c'est encore autre chose . Bouh...

En effet, si je te pique par surprise ta réaction se fait sans ton cerveau, le système nerveux central se tape tout le boulot...  Very Happy 


Tiens, mon cher Edouard, je n'ai pas honte de faire la proposition suivante purement métaphysique, il est vrai:

Tu n'as aucune honte à avoir, cher Geveil  Very Happy , c'est un forum à vocation métaphysique et non pas pretexte métaphysique ici,

Ce que tu as proposé avec élégance me rappelle l'experience de pensée d'Avicenne décrite dans De Anima,

"Il faut que l'un de nous s'imagine qu'il a été créé d'un seul coup, et qu'il a été créé parfait, mais que sa vue a été voilée et privée de contempler les choses extérieures. Qu'il a été créé tombant dans l'air ou dans le vide, de telle sorte que la densité de l'air ne le heurte, dans cette chute, d'aucun choc qui lui fasse sentir ou distinguer ses différents membres lesquels, par conséquent, ne se rencontrent pas et ne se touchent pas. Eh bien ! qu'il réfléchisse et se demande s'il affirmera qu'il existe bien, et s'il ne doutera pas de son affirmation, de ce que son ipséité existe, sans affirmer avec cela une extrémité à ses membres, ni une réalité intérieure de ses entrailles, ni cœur, ni cerveau, ni rien d'entre les choses extérieures. Bien mieux, il affirmera l'existence de son ipséité, mais sans affirmer d'elle aucune longueur, largeur ou profondeur."

Ça ne rejoint pas un peu ta vue ?  cyclops


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
Invité
Invité

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Invité le Lun 20 Jan - 13:24


zavez pas fini de parler de particuliers copu.. corrélés qui enlèvent leur costume et changent de position ???   PTDR 

petit coquinous...  Sage 

ouais, OK, je lis trop vite...  Connerie
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par geveil le Lun 20 Jan - 14:01

Modestement, c'est plutôt la vue née dans le cerveau Geveil qui rejoint celle d'Avicenne, dont cependant aucun souvenir n'apparaît dans le dit cerveau.

Ceci dit, l'intérêt d'une telle approche serait qu'elle soit heuristique, c'est-à-dire susceptible de faire concevoir des protocoles expérimentaux et/ou des calculs qui puissent la mettre à l'épreuve.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Lun 20 Jan - 17:04

Intrication ? Je connaissais plus Avicenne comme médecin que comme philosophe . Sa pensée est intéressante . Nous serions des sortes de pseudopodes émanés du divin . Ce qui explique la non séparabilité . On parle aussi d'hologramme dont chaque partie contient le tout, et, du coup, se sent isolée d'un monde extérieur qui est intérieur, au contraire . Vous suivez ?
Puis-je observer, Edouard, que le systême nerveux central EST mon cerveau . Simplement, la conscience claire semble n'être là que pour verbaliser : quoi? pourquoi? comment .
Que devient notre travesti B ? Il se montrerait sous un autre jour ? Mais alors, c'est l'observateur qui ne le reconnait pas ? ou B est juste un reflet dans un miroir, de type platonicien ... Pile, c'est A, face, c'est B . La distance est un leurre, et toute séparation aussi . Geveil et moi sommes un . Jesus s'époumonnait à le dire , à propos de son "père" .
Mais , papa, pourquoi le macrocosme n'obeit-il pas aux lois du microcosme ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Lun 20 Jan - 17:10

je suis persuadée justement que les lois du macrocosme et celles du microcosme sont les mêmes

c'est d'ailleurs en partant de ce principe que j'avance mes hypothèses
avatar
Invité
Invité

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Invité le Lun 20 Jan - 17:17

je le pensais aussi, jusqu'à la physique quantique... j'ai l'impression qu'on entre là dans un autre monde.

Peut-être qu'en fin du compte, cela reviendra à des lois communes, peut-être pas, et que ce soit aussi une des choses à découvrir ?

A ce sujet , le S&V de novembre 2012 tire "Matière, climat, consceince... LA FORMULE QUI DÉCRYPTE LE MONDE"... Je viens de tomber dessus, pas encore lu. D'après le "chapeau" ce serait la formule de Bayes.

ICI il y a une critique de cet article, je vais le lire avant, parce que S&V, ben, bof...
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Lun 20 Jan - 17:32

Intéressant de constater que le cerveau répond inconsciemment à la formule : il constate des coincidences répétitives et en tire une loi qui n'est qu'une probabilité . C'est ainsi que notre vision du monde est illusoire .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Hitori le Lun 20 Jan - 19:28

Salut à tous !

Considérons l’Univers comme un champ informationnel infini. Toutes les informations contenues dans ce champ sont en état virtuel, sous forme de potentialités. Tout est uni, rien n’est séparé. Etre, non être, esprit, matière…… y existent en puissance et toutes les « configurations », tous les « possibles » peuvent en émerger.

Survient l’élément séparateur ( ?) donnant naissance au manifesté et à la division et donc à la création de particules. Mais ces particules étant issues du même champ d’énergie……. sont la même énergie.
Comment s’étonner alors qu’elles restent liées au-delà de l’espace et du temps ?

On dit que les lois de la mécanique quantique ne sont pas celles du macrocosme…qu’elles ne s’appliquent pas à notre échelle…..ouais, bof, pas si sûr. L’intrication se retrouve sur toutes les strates du manifesté, que ce soit pour les différents règnes du vivant et même entre eux, ou bien pour les systèmes cosmologiques. Tout est lié…chaque particule garde le « souvenir » du champ originel….elle est le champ originel, car renfermant ce champ en totalité, à la manière d’un hologramme.

PS : Je vois qu’une belle brochette de dissidents est venu s’asseoir à la table. Je leur souhaite la bienvenue en bloc et….. de bons débats. cheers 

PPS : Gaston, j’espère que ça va mieux….. accroche-toi, vieille branche….. fais pas le c… on t’aime.  I love you 


avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Lun 20 Jan - 20:08

ah ! ça me fait plaisir Hitori , ton avis compte pour toi et tu vas dans mon sens à savoir que :

On dit que les lois de la mécanique quantique ne sont pas celles du macrocosme…qu’elles ne s’appliquent pas à notre échelle…..ouais, bof, pas si sûr. L’intrication se retrouve sur toutes les strates du manifesté, que ce soit pour les différents règnes du vivant et même entre eux, ou bien pour les systèmes cosmologiques. Tout est lié…chaque particule garde le « souvenir » du champ originel….elle est le champ originel, car renfermant ce champ en totalité, à la manière d’un hologramme.

je suis tout à fait d'accord

au plaisir (rare) de te lire  I love you 

avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Mar 21 Jan - 2:29

Salut Hitori  Very Happy ,

Une petite joute mon ami, comme à l'ancienne, à l'époque où le forum avait encore des couilles et de la gueule ?



Considérons l’Univers comme un champ informationnel infini. Toutes les informations contenues dans ce champ sont en état virtuel, sous forme de potentialités. Tout est uni, rien n’est séparé. Etre, non être, esprit, matière…… y existent en puissance et toutes les « configurations », tous les « possibles » peuvent en émerger.

C'est marrant ce tic métaphysique de concevoir le microcosme comme peuplé de potentialités et le macrocosme comme actualisations de certaines de ces potentialités Suspect .

Pourtant les équations semblent dire le contraire. Avant la possible décohérence le système est déterministe et c'est quand on fait une mesure que la formulation ressemble à des probabilités (des probabilités d'amplitude). C'est la réduction de forme d'onde qui introduit des probabilités et pas le contraire.

Donc je me demande pourquoi on ne devrait pas inverser ta proposition et dire que tout à l'origine est séparé et qu'ensuite tout prend la forme de potentialités. On vit une quasi-existence et ça me plait bien, ça ne me gêne en rien de dire que je suis probablement un abruti et que je me trompe probablement …  drunken 

P-s: C'est sûrement notre dernier instant de franche, amicale et virile empoignade, M'enfin vient de s'inscrire, ça va ramper, de la quête du graal à la quequette de lézard, Sic transit ... Sad


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mar 21 Jan - 7:27

C'est la réduction de forme d'onde qui introduit des probabilités et pas le contraire.
si je comprends bien, "avant", il y a la forme d'onde, déterministe ? J'imagine un point qui se déplace sur une sinusoïde : l'observateur ne sait pas où va s'arrêter le curseur... jusqu'à ce qu'il l'arrête en mesurant au hasard, sur l'invisible trajectoire, un point d'observation . Du coup, pour ce point, la fonction d'onde "s'effondre", mais l'observateur ne sait pas que c'est lui qui a situé la position du point d'arrêt, ni où la sinusoïde ondulatoire continuerait ... La réalité est déterministe sur une trajectoire sinusoïdale, et l'évènement , totalement aleatoire sur cette sinusoïde ? ça se tient, non ?
Du coup, ça éclaire les propos de Guillemant et consorts sur la rétroactivité du temps . Le futur est déjà là, mais on peut changer le moment de l'actualiser et on vivra autre chose que ce qui était prévu ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par troubaa le Mar 21 Jan - 12:15

Edouard LaHonte Jr a écrit:

C'est marrant ce tic métaphysique de concevoir le microcosme comme peuplé de potentialités et le macrocosme comme actualisations de certaines de ces potentialités Suspect .

Pourtant les équations semblent dire le contraire. Avant la possible décohérence le système est déterministe et c'est quand on fait une mesure que la formulation ressemble à des probabilités (des probabilités d'amplitude). C'est la réduction de forme d'onde qui introduit des probabilités et pas le contraire.
Moi ce que je trouve marrant c'est de chercher à tout ranger dans es tiroirs.
Tout est lié tout n'est pas lié. A vient de B non c'est B qui vient de A.
quand on découvre la diversité de la vie, celle de l'univers, il est étrange, pour moi, de vouloir réduiire les événements à quelques règles biens rangées dans des tiroirs.
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Mar 21 Jan - 13:05

troudver a écrit:Moi ce que je trouve marrant c'est de chercher à tout ranger dans es tiroirs.
Tout est lié tout n'est pas lié. A vient de B non c'est B qui vient de A.
quand on découvre la diversité de la vie, celle de l'univers, il est étrange, pour moi, de vouloir réduiire les événements à quelques règles biens rangées dans des tiroirs.


Parce-que tu penses sérieusement que je confonds la carte et le territoire ?  Laughing 

Mais quand tu veux faire péter la banque, tu commences par essayer de comprendre les règles du jeu, c'est bien après que ça devient fun.

Tu prêches un convaincu, Troubaa, je suis agnostique, je n'ai pas la moindre conviction ni encore moins de certitude à propos du pourquoi ou du comment de l'existence . En plus, mind doesn't mind that matter doesn't matter, la vérité ™️ j'en ai rien à foutre, mes critères de jugement d'une idée sont essentiellement esthétiques.

Cependant le grand n'importe quoi n'est pas forcément fun, en fait le plus souvent chiant alors autant jouer correctement si on espère s'étonner un peu. Ça demande un peu plus de temps et d'effort qu'un tour chez wiki mais ça vaut parfois le détour.  jocolor


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Hitori le Mar 21 Jan - 15:35

Edouard, mon pote….Konnichi wa. Ikaga desu ka. Very Happy 
Une petite joute mon ami, comme à l'ancienne, à l'époque où le forum avait encore des couilles et de la gueule ?
Mais bien sûr mon ami, échanger avec toi est toujours un plaisir, car ton érudition couplée à ton sens de l’humour est une délectation pour ton humble serviteur. Mais bien que je n’ai pas ton savoir et ton intelligence, je vais essayer d’être à la hauteur , pour ne pas te décevoir…… Tu trouves que le forum s’est dégradé ? Ah bon…….
C'est marrant ce tic métaphysique de concevoir le microcosme comme peuplé de potentialités et le macrocosme comme actualisations de certaines de ces potentialités
Ben, comme nous ne pouvons faire que des supputations métaphysique au sujet de la probabilité de ce qui ce passe au-delà du mur de Planck, ce tic en vaut bien un autre...non ? Il est a noter, quand même, qu’à la période de l’ère de Planck, les quatre forces fondamentales ( gravitation, électromagnétisme, interaction faible et inter action forte) n’en formaient qu’une, car étant unifiées. Ce que, bien évidemment, aussi bien la relativité générale que la mécanique quantique, sont incapables d’expliquer, puisque pour le faire elles sont obligées d’étudier ces forces séparément. Donc à l’origine, c’était probablement plus une unification des énergies en état d’équilibre qu’une séparation des constituants……si on veut rester logique…après, c’est vrai que la logique et la Réalité des choses peuvent très bien diverger.
Pourtant les équations semblent dire le contraire. Avant la possible décohérence le système est déterministe et c'est quand on fait une mesure que la formulation ressemble à des probabilités (des probabilités d'amplitude). C'est la réduction de forme d'onde qui introduit des probabilités et pas le contraire.
C'est surtout le fait de mesurer qui induit le résultat de la mesure. C'est le fait de bombarder de photons le champ d'expérience (forcément, sinon, ce n'est pas possible) qui va induire une réaction des particules et donner un résultat qui sera déterminé par cette variable. Sans expérience quid de la position des particules ? Existent-elles (au sens que l’on donne à la matière) seulement, si on ne cherche pas à les localiser ?
Donc je me demande pourquoi on ne devrait pas inverser ta proposition et dire que tout à l'origine est séparé et qu'ensuite tout prend la forme de potentialités.
Oui, pourquoi pas...... comme dit plus haut, chacun ses tics.....pourvu que cela ne se transforme pas en tocs. Mais dire qu'à l'origine ( le champ d'énergies primordial) tout est séparé me chagrine quelque part, car comme déjà dit, je vois plutôt cela comme un champ informationnel sous forme virtuelle où tous les possibles sont codés et donc forcément intriqués. C’est nous qui créons la réalité, notre réalité, par la projection de notre conscience sur les énergies à l’œuvre, mais ces énergies n’ont pas d’états définis à l’avance, elles restent potentialités, en attente de l’élément qui va concrétiser un état particulier. Elles restent disponibles à tous les possibles, n’ayant aucune attente aucun desiderata, elles restent ouvertes à toute proposition.
On vit une quasi-existence et ça me plait bien, ça ne me gêne en rien de dire que je suis probablement un abruti et que je me trompe probablement …
Edouard San !….. Allons, allons, pas d'excès de flagellation. Reste sur la voie du milieu. Tu n’es peut être pas un génie (quoi que), mais tu n’es pas non plus un crétin (enfin, j’espère….nan, je déconne). Tu es toi, avec tes qualités et tes défauts, ce qui fait de toi un humain éminemment sympathique. Bon…….j’avais bien compris ton deuxième degré, mais j’ai profité de l’occasion pour t’exprimer mon estime.

@ plus !

avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Hitori le Mar 21 Jan - 16:19

Salut Troubaa ! Bienvenue sur le forum. cheers 
Moi ce que je trouve marrant c'est de chercher à tout ranger dans es tiroirs.
Tout est lié tout n'est pas lié. A vient de B non c'est B qui vient de A.
quand on découvre la diversité de la vie, celle de l'univers, il est étrange, pour moi, de vouloir réduiire les événements à quelques règles biens rangées dans des tiroirs.
Et oui, Troubaa, à quoi ça sert de se casser la tête pour essayer de comprendre le Schmilblick, alors qu’on peut très bien vivre sans ?
Les animaux le font très bien eux. Ils n’ont pas besoin de savoir si un dieu préside à leur destinée pour vivre leur vie.

Oui, mais voilà, nous, nous sommes des êtres ayant la capacité d’être conscient d’avoir une conscience et nous nous interrogeons sur ce grand mystère….sur cet étonnement de vivre.

Ce n’est pas nous qui avons créé les lois universelles, elles sont à l’œuvre et obéissent à des règles bien précises que nous ne faisons que découvrir. Alors on échafaude toute sortes d’hypothèses, certaines semblant tenir la route et d’autres étant plutôt déjantées et pour cela on se sert des outils à notre disposition, nous formulons, cataloguons, compilons, sérions, pour essayer de découvrir, comble de l’ironie, ce que nous subodorons être hors de notre compréhension.

Qu’ils sont cons, ces mecs, dirons certains. Vouloir comprendre l’incompréhensible…..Allez, profitez de la vie, vous cassez pas le melon pour rien. Comme si c’était incompatible, le fait d’être un chercheur avec le fait de profiter des joies de l’existence et puis…..existe-t-il de plus beaux combats que ceux qui vise l’inutile ?…..caractéristique, s’il en est, de l’humain.


avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mar 21 Jan - 16:28

bel échange avec edouard , c'est vrai que votre présence à tous deux donne un bon niveau au forum
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mar 21 Jan - 17:47

parceque nous, c'est ca-niveau ? GRRRR ! 


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mar 21 Jan - 17:52

mais non Elaine , mais tu sais bien que ceux qui désirent être les premiers seront les derniers
et vice versa , il ne faut pas réclamer , faire preuve d'humilité et attendre patiemment que sa valeur soit reconnue

à moins de coucher comme dans certains bureaux ou entreprises , sinon c'est vraiment la valeur qui est reconnue
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 17:54

Ed le honteux a écrit:Et donc en passant, si quelqu'un pouvait faire passer le message à M'enfin qu'il l'a dans le chou-fleur puisque sa “thèse” parle de particules qui sont donc soumises aux fluctuations quantiques et donc au phénomène d'intrication. Qu'il cesse par Amora (déesse de la moutarde) de nous pourrir les sinus et qu'il explique une bonne fois pour toutes comment il démonte à la fois que le théorème de Bell est foireux ainsi que les expérimentations sur l'intrication depuis au moins 30 ans qui toutes ne font que confirmer les faits. Et par Bellenos qu'il arrête de dire que tous les physiciens sont de son côté alors que l'extrême majorité a largement accepté l'intrication (qui dit précisément qu'il n'y a ni grands ni petits pas).
C'est à cause de ça que j'ai dû m'inscrire espèce de tordeur d'implication! (humour) Si tu essayais de comprendre ma thèse au lieu de t'en amuser, tu t'apercevrais, comme moi, qu'elle change notre regard sur les particules, et tu pourrais peut-être m'aider à éclaircir le mien. Essaye de me démontrer que le principe des petits pas ne fonctionne pas en procédant pas par pas, et je vais te les expliquer à mesure. Il n'y a pas de mystérieux intricomachin dans mon raisonnement, que du concret: de l'effet doppler et des impulsions physiques. Après, si on arrive à se comprendre, on pourra essayer de les intégrer aux expérimentations de Bell et de Young.

Salut Hitori, je crois qu'on ne se connait pas, mais j'aimerais bien échanger avec toi à ce sujet car tu sembles t'y connaître aussi. Au plaisir!

Pour ceux qui veulent la consulter, voici ma thèse:
http://la-reptation.webnode.fr/
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mar 21 Jan - 18:04

oulà ! c'est long à lire ta thèse , mais je m'y mettrai un de ces jours
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 18:18

Élaine, t'en fait pas, on va vite revenir au niveau des pâquerettes avec moi dans la discussion!  :mdr: 

Lola, bon courage si tu lis ma thèse, même Ed le Bolé ne s'y retrouve pas!  :mdr: 
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7330
Localisation : Dijon

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par gaston21 le Mar 21 Jan - 18:20

Un article d'AgoraVox d'hier qui m'avait bien plu.
Dur dur de traverser l'Atlantique en rampant, mais à coeur vaillant rien d'impossible, surtout quand il est libéré de l'amour obsédant des femmes...Salut, vieille branche!

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/biophysique-quantique-146636
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 18:38

Salut Gaston,
Moi aussi je suis à l’acétylsalicylique préventif, mais je crois que l'effet analgésique m'enlève certains symptômes d'angine, et ma pression a diminué dès que j'en ai pris. Mystère pour les médecins, surprise agréable pour moi.

Je cite ton article:
Agoravox a écrit:En physique classique les probabilités de trouver les chromophores dans certaines positions et impulsions seraient positives, autrement dit il serait possible de prévoir ces positions et impulsions. Or l'expérience montre que ceci n'est pas possible. Les chromophores ne peuvent être identifiés en position et impulsion que d'une façon probabiliste, autrement dit collective, ce qui rend impossibles les prédictions individuelles. Il s'agit donc bien d'un mécanisme quantique, correspondant à l'échange cohérent d'un quantum d'énergie. Une superposition d'états quantiques, non prédictible en physique classique, s'établit entre excitations et transfert de charge à l'intérieur du chromophore.
Selon moi, il faut observer les atomes comme si on était des leurs pour les comprendre, car je crois qu'ils n'ont aucun problème à se comprendre entre eux. Pour eux, il n'y a pas de mystère quantique ni non plus d'espace-temps impalpable, ils perçoivent et agissent entre eux comme nous le faisons entre nous, et ils savent reconnaître et compter les pas, comme nous.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par geveil le Mar 21 Jan - 18:51

Remarque, M'enfin , qu'aussi poétique et farfelue que soit ta thèse sur les atomes, je ne suis pas loin de la partager, considérant en effet que tout est esprit, je me demande si lorsque deux atomes fusionnent pour donner une molécule ils n'éprouvent pas quelque chose comme un orgasme, et à l'inverse, la destruction d'une molécule provoquerait de la souffrance.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Hitori le Mar 21 Jan - 18:57

Le Repteux a écrit :

Salut Hitori, je crois qu'on ne se connait pas, mais j'aimerais bien échanger avec toi à ce sujet car tu sembles t'y connaître aussi. Au plaisir!
Bonsoir Le Repteux, bienvenue sur ce forum.  cheers 

C’est bien volontiers que j’échangerais avec toi, mais laisse-moi le temps de lire ta thèse, après on en discute si tu veux.

J’ai vu que tu es canadien. J’adore ce pays frère et j’aime bien votre accent…bon, il ne vaut pas l’accent corse quand même, faut pas charrier hein ! Very Happy 


avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 19:19

Salut geveil avec un "e" mais sans "j", et merci de m'appeler par mon prénom!  Wink 

Tu sais probablement que j'assimile la conscience à la résistance au changement, le pendant de la résistance à l'accélération pour les atomes. Le principe est le suivant: si nous avons conscience du changement, c'est parce que nos neurones en ont conscience, et si eux en ont conscience, c'est parce que leurs atomes en ont conscience, et ainsi de suite.... La résistance à l'accélération se transmet de proche en proche de l'infiniment petit à l'infiniment grand, et les petits pas qui sont concernés par cette résistance aussi. Quand je fais un pas, j'avance un pied par rapport à l'autre qui est à l'arrêt, et durant ce temps, les atomes de mon pied font des milliards de petits pas les uns par rapport aux autres pour le justifier, ils avancent puis s'arrêtent chacun leur tour comme mes pieds quand je marche. Quand deux atomes fusionnent, ils résistent à ce changement, et quand ils se dissocient aussi, on peut donc dire qu'ils le ressentent, mais je ne crois pas qu'ils puissent qualifier leurs sensations, comme nous faisons pour nos sentiment et nos émotions, pour ça, ils faudrait qu'ils accumulent les informations, mais ce sont des mouvements qu'ils accumulent en résistant à leurs accélérations,.... Dubitatif  quoique que leur onde stationnaire contient elle aussi l'information sur leurs différents mouvements?!? Il faudrait que j'y pense, mais si tu m'aidais à développer ma thèse, on pourrait le leur demander.  LOL 


Dernière édition par Le Repteux le Mar 21 Jan - 20:28, édité 6 fois
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 19:31

Hitori a écrit:C’est bien volontiers que j’échangerais avec toi, mais laisse-moi le temps de lire ta thèse, après on en discute si tu veux.
À la bonne heure!
J’ai vu que tu es canadien. J’adore ce pays frère et j’aime bien votre accent…bon, il ne vaut pas l’accent corse quand même, faut pas charrier hein ! Very Happy
Attend de voir l'accent qu'il y a dans sa thèse avant de vendre la peau de l'ours!  :mdr: 


avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mar 21 Jan - 20:24

Rept , je suis assez d'accord avec ta thèse que tu exposes ici simplement

moi aussi j'aime bien l'accent canadien , mais je préfère tout de même l'accent corse ou toulonnais  Very Happy 
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mar 21 Jan - 20:41

Je suis heureux que tu apprécies mes manières Lola, c'est difficile de fréquenter un forum où les modérateurs ne vous comprennent pas. Je me suis fait retourner comme une crêpe chez les Sceptiques du Québec et ça m'a déprimé pendant plusieurs mois. Tu n'as qu'à me le dire si tu trouves que je deviens trop lourd et je vais immédiatement me remplir d'hélium.  drunken 
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mar 21 Jan - 21:41

pour l'instant tout va bien le repteux , ne t'inquiète pas , tu est bien tombé ici

avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Mer 22 Jan - 2:55

Hitori a écrit:Ben, comme nous ne pouvons faire que des supputations métaphysique au sujet de la probabilité de ce qui ce passe au-delà du mur de Planck, ce tic en vaut bien un autre...non ?

Tout à fait ! D'ailleurs mes commentaires ci-dessous en sont tout autant...

Il est a noter, quand même, qu’à la période de l’ère de Planck, les quatre forces fondamentales ( gravitation, électromagnétisme, interaction faible et inter action forte) n’en formaient qu’une, car étant unifiées.

Les trois dernières, sans doute mais la gravitation, il m'arrive d'en douter. J'aime bien prendre au pied de la lettre la relativité dans laquelle la gravitation n'est pas une force mais plutôt une propriété géométrique. L'hypothèse de l'unification va souvent de pair avec celle du big bang et j'aime de mieux en mieux celle de l'immanence.

C'est surtout le fait de mesurer qui induit le résultat de la mesure. C'est le fait de bombarder de photons le champ d'expérience (forcément, sinon, ce n'est pas possible) qui va induire une réaction des particules et donner un résultat qui sera déterminé par cette variable. Sans expérience quid de la position des particules ? Existent-elles (au sens que l’on donne à la matière) seulement, si on ne cherche pas à les localiser ?

Oui mais ça ça tient jusqu'à EPR et Bell. Le bombardement perturbe l'experimentation mais dans le cas de l'intrication les distances entre les deux systèmes rendent impossible une telle influence (rien que celle de Aspect 1982 impliquait plus de 10 mètres entre les systèmes).

C’est nous qui créons la réalité, notre réalité, par la projection de notre conscience sur les énergies à l’œuvre, mais ces énergies n’ont pas d’états définis à l’avance, elles restent potentialités, en attente de l’élément qui va concrétiser un état particulier. Elles restent disponibles à tous les possibles, n’ayant aucune attente aucun desiderata, elles restent ouvertes à toute proposition.

Je comprends mieux. Ton hypothèse est que c'est l'observation qui agit et non pas l'experimentation. A l'opposé on peut imaginer que la réduction est objective et que l'intrication observée est aussi réelle, ce qui rejoint ton point de vue sur la non-localité en deça de Planck sauf que la conscience n'est pour rien dans la réduction mais je ne sais quoi.

Qu’ils sont cons, ces mecs, dirons certains. Vouloir comprendre l’incompréhensible…..Allez, profitez de la vie, vous cassez pas le melon pour rien. Comme si c’était incompatible, le fait d’être un chercheur avec le fait de profiter des joies de l’existence et puis…..existe-t-il de plus beaux combats que ceux qui vise l’inutile ?…..caractéristique, s’il en est, de l’humain.

Splendide !  Very Happy Particulièrement les deux saillies en gras. Par contre, est-ce-bien une caractéristique de l'humain ? Il me semble au contraire que de plus en plus de combats visent l'utile et qu'ils ne sont pas beaux du tout, mais c'est un autre sujet, que celui du rationalisme pathologique.  pale 

C'est toujours un vrai plaisir que nos débats stériles mais couillus en diable, cher ami  Very Happy  !  



Rango a écrit:Essaye de me démontrer que le principe des petits pas ne fonctionne pas en procédant pas par pas, et je vais te les expliquer à mesure. Il n'y a pas de mystérieux intricomachin dans mon raisonnement, que du concret: de l'effet doppler et des impulsions physiques. Après, si on arrive à se comprendre, on pourra essayer de les intégrer aux expérimentations de Bell et de Young.

Il n'y a pas de mystérieux intricomachin dans ton raisonnement mais il y en a un dans les observations des experimentations depuis 30 ans.
Je ne suis pas là pour infirmer ou confirmer ta thèse mais juste pour infirmer certaines de tes affirmations comme celle que vu que wiki dit que l'intrication de viole pas la causalité donc la thèse à bibi et bien tous les physiciens ils sont de son côté. L'intrication de viole pas la causalité parce-qu'il n'y a pas de transmission d'information classique entre les particules corrélées mais il y a bien instantanéité.

Ce n'est pas le bout du monde, tu as seulement deux papiers très faciles à trouver sur le net, tous les deux de 4 pages et avec peu de mathématiques (je sais que tu ne les aimes pas des masses). Le premier est le fameux EPR qui a initié le bin's et le second celui de John Bell et son fameux théorème.

Après, si tu veux une excellente et divertissante exposition des experimentations, il y a une vidéo récente de Etienne Klein et Alain Aspect sur le sujet là,



Après tu fais ce que tu veux, je n'ai rien contre toi ni ta thèse mais il me semble bien que tu as l'ambition de la faire reconnaître et à un moment ou un autre, des physiciens vont pointer vers notamment ce point, et que vas-tu leur répondre ? Que tu t'en tamponnes les amygdales des experimentations et de leurs interprétations actuelles ? Pas sûr que tu sois bien reçu...  No


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
Invité
Invité

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Invité le Mer 22 Jan - 7:05

j'aime vous lire

Pour ce qui est de la gravité, j'ai en effet lu plusieurs contestations de ce principe énoncé par Newton, notamment par Poincaré. Certains "fantaisistes" la rapprochent même de l'Amour (attraction).
J'aime aussi lire les fantaisistes Wink
Cela me ferait plaisir d'avoir plus d'infos à ce sujet, non fantaisistes ...

Edouard : idem sur ce principe d'immanence: tu pourrais en dire plus (pas trop difficile, hein !) ?
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mer 22 Jan - 7:19

Edouard a écrit:Il n'y a pas de mystérieux intricomachin dans ton raisonnement mais il y en a un dans les observations des expérimentations depuis 30 ans.
Il y avait de l'intricomachin dans les épicycles aussi, et tout est devenu clair avec l'héliocentrisme. Quand un postulat est erroné, les observations n'ont pas de signification.

L'intrication ne viole pas la causalité parce qu'il n'y a pas de transmission d'information classique entre les particules corrélées mais il y a bien instantanéité.
Il y a une contradiction dans cette interprétation, il ne peut pas y avoir à la fois instantanéité et non instantanéité, il faut choisir: ou bien il y a instantanéité et les lois de la physique ne tiennent plus, et là on peut aller jusqu'à dire que Dieu est impliqué, ou bien il n'y a pas instantanéité et les observation sont les épicycles du 21ième siècle.

Après tu fais ce que tu veux, je n'ai rien contre toi ni ta thèse mais il me semble bien que tu as l'ambition de la faire reconnaître et à un moment ou un autre, des physiciens vont pointer vers notamment ce point, et que vas-tu leur répondre ?
Que les observations sont probablement des épicycles et que j'ai un autre postulat à leur proposer au sujet de la masse: la farandole des petits pas. Dis-moi si tu les comprends au lieu de tergiverser! Qu'est-ce qui t'en empêche? C'est trop compliqué ou pas assez? As-tu peur que quelqu'un de ta confrérie s'aperçoive que tu batifole inconsciemment au raz des pâquerettes? De l'effet doppler et des impulsions physiques, c'est trop concret pour toi? Il te faut du mystère peut-être? Il finit toujours par y en avoir du mystère, les petits pas n'expliquent pas tout, il va juste être repoussé un peu plus loin le mystère si les petits pas sont justes.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mer 22 Jan - 7:46

Il va falloir que j'approfondisse le fameux effet Dopler . J'ai du mal à ne pas extrapoler, côté développement ontologique, mais j'ouvrirai là- dessus une sujet à part .
L'instantanéité, pour moi , nécessite un plan sous-jacent, excité en un seul point, mais émergeant en deux observations distinctes.
Image : un tremblement de terre sous-marin fait surgir deux "îles", distinctes et symétriques . Sous le niveau de l'eau, il y a une seule montagne, un volcan ponctuel avec deux effets émergents simultanés, sans petit pas .
Autre image : un écran où ne figurent que deux points d'impact d'une structure unique sous-jacente, dont seuls les deux points figurent la culmination .
Synchronicité, pas causalité .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Mer 22 Jan - 9:12

Quenelle scienteuse a écrit:Il y avait de l'intricomachin dans les épicycles aussi, et tout est devenu clair avec l'héliocentrisme. Quand un postulat est erroné, les observations n'ont pas de signification.

Bon, ben c'est clair alors, toutes les experimentations depuis 30 sont foireuses puisque les physiciens impliqués ont monté leur bidules à l'envers, ils ont dû lire la notice de gauche à droite et de bas en haut, merdre, faut tout refaire !  Mad 

Visiblement le lien vidéo ne t'a inspiré qu'une référence à l'héliocentrisme, tu as le chic pour te faire des copains. Alain Aspect doit être un membre de la league of morons qui ne comprennent rien à rien... Rolling Eyes 

Il y a une contradiction dans cette interprétation, il ne peut pas y avoir à la fois instantanéité et non instantanéité, il faut choisir: ou bien il y a instantanéité et les lois de la physique ne tiennent plus, et là on peut aller jusqu'à dire que Dieu est impliqué, ou bien il n'y a pas instantanéité et les observation sont les épicycles du 21ième siècle.

S'il y a instantanéité les lois physiques en-deça de l'echelle de Planck ne sont plus celles qui s'appliquent au macrocosme. Que vient faire Dieu dans ce bordel  Question 

Dis-moi si tu les comprends au lieu de tergiverser! Qu'est-ce qui t'en empêche? C'est trop compliqué ou pas assez? As-tu peur que quelqu'un de ta confrérie s'aperçoive que tu batifole inconsciemment au raz des pâquerettes? De l'effet doppler et des impulsions physiques, c'est trop concret pour toi? Il te faut du mystère peut-être? Il finit toujours par y en avoir du mystère, les petits pas n'expliquent pas tout, il va juste être repoussé un peu plus loin le mystère si les petits pas sont justes.

Dis-moi, tu t'es lu quand t'as bu ta gnôle de caribou ? De quelle confrérie tu parles ?  Shocked 

Bon, je m'en doutais un peu avant même que tu écrives ta première bafouille que ça prendrais ce genre de tournure. Pour ma part, j'arrête là. Bonne chance dans ta révolution.



_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Edouard LaHonte Jr le Mer 22 Jan - 9:40

The Lady a écrit:L'instantanéité, pour moi , nécessite un plan sous-jacent, excité en un seul point, mais émergeant en deux observations distinctes.
Image : un tremblement de terre sous-marin fait surgir deux "îles", distinctes et symétriques . Sous le niveau de l'eau, il y a une seule montagne, un volcan ponctuel avec deux effets émergents simultanés, sans petit pas .
Autre image : un écran où ne figurent que deux points d'impact d'une structure unique sous-jacente, dont seuls les deux points figurent la culmination .
Synchronicité, pas causalité .

Le phénomène de l'intrication quand on essaie de le visualiser est intéressant parce-qu'il est inconcevable, toutes les analogies visuelles tombent à l'eau.

Tes images en fait sont parfaitement adéquates pour exprimer ce que sont des conditions initiales qui expliqueraient la corrélation, des possibles variables cachées que Bell en théorie a réfuté et que les expérimentations au fil des années ont fini par éliminer. Il n'y a pas de montagne cachée et les deux points de l'écran ne sont pas des extrémités d'un “fil” invisible. Very Happy 

Peut-être que le mieux est de renoncer à penser en images... What a Face

P-s : Dame Leela  queen, une discussion sur l'immanence pourrait intéresser certains mais dans un fil dédié alors, celui-là est bien parti pour finir en queue...de lézard !


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mer 22 Jan - 10:58

Il n'y a pas que des analogies visuelles .
Je reprends ce que j'ai cru comprendre:
Soient deux particules corrélées ( en interaction : ça suppose un pluriel qui appelle un singulier en amont, non ?) .
Je continue: si l'une s'éloigne, à l'instant - quel qu'il soit- où on tente de situer l'autre, elle renvoie le même aspect, mais inversé (comment ne pas penser au miroir ?) . Aussi loin que j'aille, je me vois, moi, mais en réplique, la droite à gauche et lycée de Versailles - ah! Béru ...)

Rien ne doit être inconcevable, si c'est .
Bon l'ennui, c'est qu'à l'origine,il y a un couple et pas un individu, certes : peut-être que ça rend mon raisonnement caduc .

Alors, on peut penser qu'au niveau quantique, interaction signifie fusion, et que la division est de type holographique . L'ADN fonctionne commme ça , un peu, non ?

La gravité controversée est peut-être le hic à dépiauter séparément des trois autres forces .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Hitori le Mer 22 Jan - 11:37

 Very Happy  Very Happy 
Attend de voir l'accent qu'il y a dans sa thèse avant de vendre la peau de l'ours!
J’ai commencé à lire ta thèse et en lisant la première phrase :

« En essayant d'imaginer comment deux atomes identiques pouvaient se percevoir et agir en fonction de cette perception, j'ai d'abord dû supposer #1 qu'ils émettaient continuellement de la lumière…….. »
……j’ai vu que tu partais d’une prémisse fausse….ce qui donne, à mon sens, à ta thèse un manque de crédibilité.

Si elle a prévalu pendant un certain temps, l’analogie du système moléculaire avec le système solaire n’en est pas moins fausse. On sait maintenant qu’il n’en est rien. Une entité physique nommé atome n’existe pas. Il n’y a que des quanta d’énergies. Les particules élémentaires leptons, quarks etc…. ne sont que le résultat d’échanges énergétiques fugaces, observés en un temps T . Elles n’ont pas d’existence intrinsèque, car elles ne peuvent pas être mesurées dans un espace donné, mais seulement en interdépendance avec la mesure qui est employée. La position de la particule n’est pas spatiale, mais plutôt probabiliste et informationnelle. Il n’y a pas de matière, au sens où on l’entend généralement, ni de particules indépendantes, mais une « substance » unifiée, dans laquelle des échanges énergétiques ont lieu.


Désolé, pardonne ma franchise, mais je n’ai pas été plus loin……ce qui ne m’empêchera pas de débattre avec toi sur d’autres sujet….enfin si tu le souhaites.


Dernière édition par Hitori le Mer 22 Jan - 12:03, édité 2 fois (Raison : Correction haurtografike........heu orthographique :-))
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mer 22 Jan - 11:46

Hitori, tu viens de me donner la clé de ce que je ne comprenais pas! Sois béni!
Bon sang, mais c'est bien sûr! A ce niveau, il n'y a que des énergies en interférence . Difficile de se débarrasser des schémas macroscopiques .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par loli83 le Mer 22 Jan - 11:47

c'est intéréssant votre discussion , je ne suis pas compétente pour en dire plus sinon que je persiste à penser que microcosme et macrocosme fonctionnent de la même façon

je vais essayer d'étudier pour pouvoir participer davantage


Dernière édition par lola83 le Mer 22 Jan - 15:43, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mer 22 Jan - 15:39

elaine 23 a écrit:Il va falloir que j'approfondisse le fameux effet Dopler .
Vas-y, c'est très simple à comprendre, mais c'est fondamental si tu veux comprendre quelque chose à ce que je dis.
L'instantanéité, pour moi , nécessite un plan sous-jacent, excité en un seul point, mais émergeant en deux observations distinctes.
Ce dont tu parles se nomme de la simultanéité. Dans ma thèse, tous les atomes de l'univers émettent leurs impulsions lumineuses à l'unisson, donc de manière simultanée, mais ces impulsions ne se déplacent pas de manière instantanée.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par elaine 23 le Mer 22 Jan - 15:44

normal : c'est fonction du milieu de propagation, non ? La lumière suit la courbure de l'espace formée par un corps dense, je crois .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mer 22 Jan - 15:48

Edouard LaHonte Jr a écrit:Le phénomène de l'intrication quand on essaie de le visualiser est intéressant parce-qu'il est inconcevable, toutes les analogies visuelles tombent à l'eau.... Peut-être que le mieux est de renoncer à penser en images... 
Ben oui, c'est évident, il fallait y penser, arrête tout de suite de penser Élaine comme ça tu vas certainement mieux comprendre. C'est pas comme ça que les religions réussissent à nous faire croire n'importe quoi?


Dernière édition par Le Repteux le Mer 22 Jan - 16:12, édité 1 fois
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Le Repteux le Mer 22 Jan - 15:50

elaine 23 a écrit:Rien ne doit être inconcevable, si c'est .
Bien pensé! Tu as tout compris!

Contenu sponsorisé

Re: Dieu derrière la porte du physicien

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 17:24