LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Partagez
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 14 Juin - 7:46

Mais le problême n'est pas son existence: c'est notre ignorance .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par geveil le Ven 14 Juin - 8:54

Au point où nous en sommes, je reformule ma question: pour moi, comme pour Gaston, il est évident qu'il existe une immense énergie psychique qui imagine et crée des êtres fabuleux, depuis les dynosaures, les brontosaures, les vélociraptors, en passant par les orchidées, les plantes carnivores, les fourmis, les abeilles, les araignées, les mouches (  Modèles d'aérodynamique, paraît-il ) les poulpes, les bernard-l'ermite, les Gaston21, les Lola, en passant par les Dan26, les colibris, les épagneuls bretons, les cépages bourbonnais, etc, etc......Mais, contrairement aux créationnistes, je ne crois pas que cette énergie "planifie " ses créations, elle procède par essais et erreurs, au prix d'innombrables et souvent atroces souffrances. Cette énergie psychique, on peut l'appeler Dieu, et le problème n'est pas d'y croire ou non, mais de l'aimer.  Peut-on aimer cette énergie amorale, indifférente à la souffrance ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 14 Juin - 8:57

tu veux dire quoi, par "aimer", dans ce cas ?
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par spin le Ven 14 Juin - 9:06

geveil a écrit:Cette énergie psychique, on peut l'appeler Dieu, et le problème n'est pas d'y croire ou non, mais de l'aimer.  Peut-on aimer cette énergie amorale, indifférente à la souffrance ?
Ce qui crée la souffrance crée aussi la jouissance et vice-versa. Ce qui est indifférent à l'une l'est à l'autre. Peut-on, aurait-on pu, créer l'une sans l'autre ?

à+

avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 14 Juin - 9:20

je te rejoins, Spin.  Ce sont les deux faces de la même pièce d'or...
La dualité, qui est la loi de base de notre univers matériel.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 14 Juin - 10:28

Nous sommes bien indifférents au poison qui tue les mouches, les "nuisibles", et la viande que nous mangeons sans état d'âme . Il faut arriver à ne pas tout voir du tout petit bout de la lorgnette humaine . Le psychiisme humain est peut-être là pour "humaniser" l'Energie unvierselle . D'où les grands êtres incarnés qui font avancer les civilisations . Quand je pense à la salutation mariale, je bute sur "Marie , mère de Dieu"... formulation absurde, sauf si Dieu est une Pensée universelle en voie d'humanisation. En ce cas, la Grande Mère est mère des hommes, futurs dieux en gestation dans la pouponnière terrestre . Et ce qu'on appelle l'Esprit Saint, est le "nous", la noosphère teilhardienne, que nous alimentons . C'est donc l'homme qui décide du bien et du mal, pas le Créateur impersonnel, quel qu'il soit, pure Virtualité que l'humain actualise . Sortis de l'innocence prématurément , ça met du temps mais ça viendra .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 14 Juin - 17:43

undefined a écrit:
elaine 23 a écrit:le disque usé...oui, Dan! C'est très bien comme ça . Dès lors, plus besoin de se poser des questions quand on a une certitude. L'incertitude demeure pour les autres .



Tout à fait une certitude issue de 30 ans de recherche et de pratique religieuse  où est le problème ?
Sincérement je pense que la foi est une certitude inébranlable , ce qui laisse peu de place à l'incertitude !!

amicalement  
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 14 Juin - 18:39

Tibouc a écrit:
dan 26 a écrit:Si dieu n'existait pas il faudrait l'inventer . 


Sais-tu au moins de qui c'est ?
Attention ! Pas le droit de regarder sur Google !!! No


Je le savais !!!! Voltaire peut etre , Napoléon , le Pic de la Mirandole !!!! J'ai la mémoire qui flanche :?:amicalement   
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par loli83 le Ven 14 Juin - 20:07

à propos des bébés volés sous franco en Espagne avec la complicité des religieuses 


" un bébé" et sa mère se sont  retrouvés 44 ans plus tard ,


 et voilà la  reflexion d'un internaute  qui montre encore la confusion entre les mauvaises actions des religieux et ce qu'en pense Dieu lui même  

"....vous comprendrez que je ne sois plus croyant " 
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Tibouc le Sam 15 Juin - 0:36

dan26 a écrit:Je le savais !!!! Voltaire peut etre , Napoléon , le Pic de la Mirandole !!!! J'ai la mémoire qui flanche :?:amicalement   
La réponse était : Voltaire !


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par spin le Sam 15 Juin - 6:57

undefined a écrit:
lola83 a écrit:et voilà la  reflexion d'un internaute  qui montre encore la confusion entre les mauvaises actions des religieux et ce qu'en pense Dieu lui même  
"....vous comprendrez que je ne sois plus croyant " 

Si quelqu'un commet des horreurs au nom de Dieu (ça arrive assez souvent, non ?) il faut quand même bien se poser la question de quelle conception ce quelqu'un a de Dieu. Le point commun le plus fréquent, je crois bien que c'est l'absence de doute, le refus du doute au sujet de Dieu (ou peu importe le nom et la conception)... ce qu'on appelle fanatisme.

NB ce nouvel éditeur, sur pas mal de forums à la fois, qu'est-ce qu'il est pénible...

à+

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Sam 15 Juin - 8:33

undefined a écrit:
Tibouc a écrit:La réponse était : Voltaire !
J'ai eu de la chance combien me donnes tu  sur 10!!!Very Happy 
amicalement 
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par geveil le Sam 15 Juin - 11:47

Spin a écrit:Ce qui crée la souffrance crée aussi la jouissance et vice-versa. Ce qui est indifférent à l'une l'est à l'autre. Peut-on, aurait-on pu, créer l'une sans l'autre ?



Je ne pense pas


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par geveil le Sam 15 Juin - 11:55

Nous sommes bien indifférents au poison qui tue les mouches, les "nuisibles", et la viande que nous mangeons sans état d'âme .
Pour ce qui est des mouches, en ce qui me concerne, c'est vrai, mais les moines bouddhistes ne les tueraient pas. Pour ce qui est de la viande, il y a nombre de gens qui ont un état d'âme, moi le premier, car j'ai trois fois accompagné un mouton à l'abattoir, l'horreur ! Mais on s'en remet.

Il faut arriver à ne pas tout voir du tout petit bout de la lorgnette humaine . Le psychisme humain est peut-être là pour "humaniser" l'Energie unvierselle .
Tout à fait, Elaine, c'est ce que je pense. 
Mais pourquoi parles-tu "de petit bout de la lorgnette", c 'est au contraire parce que j'ai une vision très large que je me pose cette question " Comment aimer une création où apparaissent des horreurs sans nom ?" Si je ne voyais à chaque instant que le bon côté des choses, je serais tout sourire, tout bonheur, et ne me la poserais pas.  Mais dans la superbe prairie, où volent les papillons et fleurissent les plantes, je sais qu'il y a des mouches qui agonisent dans une toile d'araignée, etc.  Tu me diras, que les araignées, tu ne les voies pas, alors pourquoi y penser ?  C'est vrai !


Dieu est une Pensée universelle en voie d'humanisation.
Bravo !

En ce cas, la Grande Mère est mère des hommes, futurs dieux en gestation dans la pouponnière terrestre . Et ce qu'on appelle l'Esprit Saint, est le "nous", la noosphère teilhardienne, que nous alimentons .
Là encore, je te rejoins.

C'est donc l'homme qui décide du bien et du mal, pas le Créateur impersonnel, quel qu'il soit, pure Virtualité que l'humain actualise . Sortis de l'innocence prématurément , ça met du temps mais ça viendra .

Nous sommes bien d'accord, la question est " Ça existe, tu veux ou tu veux pas? " comme dit la chanson. Donc, ma question n'adressait pas à on, mais à moi, Geveil, et donc au créateur lui-même à travers ce geveil.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6944
Localisation : Dijon

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par gaston21 le Sam 15 Juin - 18:18

elaine 23 a écrit:Nous sommes bien indifférents au poison qui tue les mouches, les "nuisibles", et la viande que nous mangeons sans état d'âme . Il faut arriver à ne pas tout voir du tout petit bout de la lorgnette humaine . Le psychiisme humain est peut-être là pour "humaniser" l'Energie unvierselle . D'où les grands êtres incarnés qui font avancer les civilisations . Quand je pense à la salutation mariale, je bute sur "Marie , mère de Dieu"... formulation absurde, sauf si Dieu est une Pensée universelle en voie d'humanisation. En ce cas, la Grande Mère est mère des hommes, futurs dieux en gestation dans la pouponnière terrestre . Et ce qu'on appelle l'Esprit Saint, est le "nous", la noosphère teilhardienne, que nous alimentons . C'est donc l'homme qui décide du bien et du mal, pas le Créateur impersonnel, quel qu'il soit, pure Virtualité que l'humain actualise . Sortis de l'innocence prématurément , ça met du temps mais ça viendra .


Elaine, je n'ai jamais rien compris aux femmes et c'est trop tard maintenant pour que " j'y entrave que dalle"!  Mon oeil n'arrive même pas au niveau du  bord de la pouponnière ! Par contre, non, l'homme ne décide de rien, ni du bien ni du mal, et le Créateur n'est que le produit fantasmé de notre ignorance absolue dans le comment du pourquoi.
Ecoute le vieux Lion; l'immensité de la savane inspire sans doute plus nos capacités philosophiques qu'une pouponnière étroite, celle où nous sommes enfermés...

En HS : je n'arrive pas à écrire en dessous du cadre coloré qui apparaît quand je tape sur Citer, et j'ai l'impression que je suis pas le seul. Avez-vous une combine à me transmettre ? Merci!





avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par geveil le Sam 15 Juin - 19:37

C'est un bug informatique que je contourne en faisant un copié collé du texte que je veux citer, ensuite, je le quote, puis y répond en dessous.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Sam 15 Juin - 19:52

geveil a écrit:C'est un bug informatique que je contourne en faisant un copié collé du texte que je veux citer, ensuite, je le quote, puis y répond en dessous.

en effet j'ai le même problème. Un autre moyen est de changer d'éditeur (cliquer sur la petite page, dernier signe dans la barre d'outil du cadre de réponse) et je déplace le [/quote]

Ils ont vraiment foiré, sur "forumactif"
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Dim 16 Juin - 7:42

Ce que j'appelle le petit bout de la lorgnette, c'est le poiint de vue de l'individu humain, qui affirme savoir ce qui est, comme le gamin qui vient de passer en sixième , se prétend omniscient .
Nous ne savons rien, tout est possible , mais pas forcément encore pensable .
Tout ce qui est composé se décompose . L'impermanence semble la règle . Mais nous avons observé que le fil de pensée du "je" incarné se perpétue, lui ... Il y a des chances pour que le processus de dé-composition ne l'atteigne pas davantage et que le bain psychomental perdure ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Jeu 4 Juil - 16:12

Pas eu d'echo . N'importe: continuons . Peut-on aimer Dieu? demande Geveil et il est devenu évident que ça dépend de ce qu'on lui attribue . On aime sa voiture, mais pas comme on aime sa mère, et l'amour pour Dieu suppose un être avec lequel on a un rapport personnel . La prière est une conversation avec Dieu ... ou ses représentants fantasmés .
Les chrétiens ont contourné le problême en divinisant Jesus, qui fut peut-être un avatar divin, comme d'autres incarnations supérieures venues pour faire avancer l'humanité . Bouddha n'est pas Dieu mais on le prie, donc on croit son esprit toujours attentif et présent, quoique invisible .
Ce fut une promesse de Jesus la veille de sa mort, d'être avec nous jusqu'à la fin des temps . Sous quelle forme? La colombe est un beau symbole de l'Esprit saint résiduel, laissé en Paraclet .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Jeu 4 Juil - 16:20

[quote]
elaine 23 a écrit:
Nous ne savons rien, tout est possible , mais pas forcément encore pensable .
. Mais nous avons observé que le fil de pensée du "je" incarné se perpétue, lui ...
Peux tu juste m'en donner une seule preuve vérifiable , je rappelle que le dieu un n 'est une croyance que très ressente .L'homme n'a pas eu au départ le réflexe d'imaginer un dieu unique
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Jeu 4 Juil - 16:23

geveil a écrit:C'est un bug informatique que je contourne en faisant un copié collé du texte que je veux citer, ensuite, je le quote, puis y répond en dessous.
Pour ma part je quote (citer), le message et ecrit apres
amicalement
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par spin le Jeu 4 Juil - 18:30

dan 26 a écrit:Peux tu juste m'en donner une seule preuve vérifiable , je rappelle que le dieu un n 'est une croyance que très ressente .L'homme n'a pas eu au départ le réflexe d'imaginer un dieu unique  
amicalement
Sans trop vouloir m'en mêler (tout dépend de ce qu'on appelle Dieu), ce serait quoi, une preuve vérifiable de Dieu ?

à+

avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 5 Juil - 7:53

Une conclusion logique veut qu'une cause soit à l'origine de toute chose .
Le nouveau-né ne sait pas qui il est , d'où il vient et ce que sera son future développement . Pourtant, tout arrive, jour après jour . A l'origine , le monde que nous connaissons ne fut peut-être qu'une gigantesque ( à notre échelle), fusion copulatoire de forces éternelles - à notre échelle, encore- et le monde s'éveille petit à petit . Encore dans l'enfance, il s'éveille aux questions existentielles et s'imagine avoir tout compris .
Des preuves, il n'y en a pas, évidemment . Il y a que "je suis", dans un "je suis" plus grand, à la manière des poupées gigognes .
Quant à aimer Dieu : est-ceque mes organes m'aiment ? Mais, si l'un d'eux devenait conscient et me parlait, je me mettrais à l'aimer . Si on communique, on se reconnait, mutuellement . La preuve, elle est là, qui sait ? La question est alors : sais-je que Dieu m'aime ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 8:05

il est beaucoup plus facile, et logique de supposer l'existence d'une "cause première", que d'en démontrer l'inexistence. Cette dernière est fondamentalement illogique, voire impossible.
Des preuves, on n'en n'a ni dans un sens, ni dans un autre. Et ce n'est pas parce qu'on n'a pas de preuve de l'existence d'un "dieu", qu'il n'existe pas.

Mais ça, c'est un raisonnement déjà beaucoup trop compliqué pour certaines personnes... qui continuent à affirmer que dieu n'existe pas parce qu'on n'a jamais prouvé son existence, en confondant allègrement le dieu des religions et d'autres formes possibles de "cause première".
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par loli83 le Ven 5 Juil - 8:12

oui , tout à fait , vous parlez admirablement Elaine et Adrienne !cheers cheers 
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 8:53

C'est intéressant, cette question d'Elaine: "est-ce que mes organes m'aiment ?"
Et inversement: "est-ce que j'aime mes organes" ?

Je dirais: non, on les ignore jusqu'au moment où ils dysfonctionnent, alors on leur en veut, mais on reconnaît enfin leur existence.
Si on les aimait, on les traiterait convenablement, mais hélas, on ne jouit de leur présence et de leur bon fonctionnement qu'après en avoir été privé.  C'est au point que, quand ils sont rétablis, on mesure enfin de l'immense bonheur de savoir respirer, marcher, voir, goûter, bouger...

Faut-il avoir été privé ou avoir souffert de quelque chose pour en mesurer enfin la valeur ?

En serait-il de même entre dieu et nous ?


Dernière édition par Adrienne le Ven 5 Juil - 9:58, édité 1 fois
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6944
Localisation : Dijon

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par gaston21 le Ven 5 Juil - 9:56

lola83 a écrit:oui , tout à fait , vous parlez admirablement Elaine et Adrienne !cheers cheers 

Mais voyons, lola, la vérité sort toujours de la bouche des dames, dit-on...Je me trompe ? Dommage quand même qu'au tout début de l'Humanité, ce pauvre Adam ait cru aux premières paroles de notre toute première mamie; peut-être du genre : "Tu viens, chéri ?"  On s'y fait toujours prendre, mais bon, ça ne coûte que quelques euros ...Par contre, là, on continue à payer...Il aurait mieux fait de dire comme je le fais souvent : "Cause toujours..."
Ma mauvaise humeur était étanchée, je partage votre opinion. Comment ne pas voir que derrière tout ça, il y a une Intelligence ? Le hasard n'a pas pu régler la marche des particules et des galaxies, ni votre finesse, mesdames ! Sourire !
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 5 Juil - 11:24

le problême est donc le visage de la Cause première ... chacun l'imagine à sa convenance . La physique en fait abstraction methodologique , donc ne se prononce pas sur le fond . Les athées croient, comme avant Pasteur , à la génération spontanée, a-causale .J'ai connu une jeune maman qui affirmait ne pas croire aux microbes,et d'ailleurs , sans les microscopes, ils restaient à l'état d'hypothèse...comme Dieu .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 12:01

" Les athées croient, comme avant Pasteur , à la génération spontanée, a-causale "

c'est d'ailleurs assez rigolo, parce qu'ils se disent rationnels, or une apparition spontanée de matière est une idée totalement irrationnelle !

À la croyance en une cause première, ils veulent opposer une autre croyance: l'absence de cause.  Ca ne tient pas debout.

Laisser un point d'interrogation serait beaucoup plus logique.
Maaaaais, ils ne supportent pas les questions sans réponses: ça les angoisse.  "L'homme a plus besoin de certitudes que de Vérité".
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par loli83 le Ven 5 Juil - 12:46

Vous m'enlevez les mots de la bouche Elaine et Adrienne !Merci 

vraiment cette croyance à la génération spontanée ( le hasard Rolling Eyes ) c'est d'une bêtise !

c'est ce que certains "scientifiques" disaient avant Pasteur :

" il suffit de laisser trainer des chiffons sales et les souris apparaissent spontanément " ( sous entendu sans père ni mère )
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6944
Localisation : Dijon

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par gaston21 le Ven 5 Juil - 14:32

Il y a pourtant un hic dans tout ça...Les souris, les chiffons...Les hommes n'aiment pas qu'on leur dise de prendre le chiffon, propre ou sale d'ailleurs ! Et pourtant ils aiment les souris ! S'il suffisait qu'ils prennent un chiffon pour en voir apparaître, vous les verriez astiquer les meubles...
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par loli83 le Ven 5 Juil - 15:15

LOL Gaston , j'avais oublié que tu étais fan des souris , houris , sourires
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 15:16

les femmes aussi détestent nettoyer, mais on ne leur demande pas leur avis. Elle n'ont eu d'autre choix que d'accepter que ce soit "leur destin" pour ne pas se révolter.
Merci aux hommes qui partagent les corvées du ménage.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 5 Juil - 15:23

Le problême n'est pas le ménage non plus . Quel est le problême, au fait ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par loli83 le Ven 5 Juil - 15:42

il n'y a pas de problème Very Happy , c'est gaston qui faisait de l'humour !
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par elaine 23 le Ven 5 Juil - 16:10

Le problême est : "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien"? et, si on le constate, quelle est l'origine de ce "quelque chose" dont nous faisons partie . De même que la PMA va rompre les chaines biologiques de transmission généalogique, nous ignorons tout de cet "avant qu'il y ait quelque chose, c'était quoi ce "rien" dont tout est censé sortir ? Tout prestidigitateur a un "truc", dévoilable . Pas celui qui a mis là ce quelque chose dont nous participons . Sauf si les mythes en disent plus que les sciences objectives .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 16:56

elaine 23 a écrit:Une conclusion logique veut qu'une cause soit à l'origine de toute chose .
Le nouveau-né ne sait pas qui il est , d'où il vient et ce que sera son future développement . Pourtant, tout arrive, jour après jour . A l'origine , le monde que nous connaissons ne fut peut-être qu'une gigantesque ( à notre échelle), fusion copulatoire de forces éternelles - à notre échelle, encore- et le monde s'éveille petit à petit . Encore dans l'enfance, il s'éveille aux questions existentielles et s'imagine avoir tout compris .
Des preuves, il n'y en a pas, évidemment . Il y a que "je suis", dans un "je suis" plus grand, à la manière des poupées gigognes .
Quant à aimer Dieu : est-ceque mes organes m'aiment ? Mais, si l'un d'eux devenait conscient et me parlait, je me mettrais à l'aimer . Si on communique, on se reconnait, mutuellement . La preuve, elle est là, qui sait ? La question est alors : sais-je que Dieu m'aime ?
Je ne réponds qu'aux trois énormités
fusion copulatoire de forces éternelles veux tu parler d'une grande partouze!!!! Laughing Laughing 
Des preuves, il n'y en a pas, évidemment . Alors pourquoi croire ce qui est improuvable , ce n'est que par le raisonnement que vous prouvez que ........mais à la place de ce mot clef il est fort possible d'y mettre n'importe quel nom des divinités, comme l'on fait  les etres humains depuis qu'ils réfléchissent sur ces 3 questions
est-ceque mes organes m'aiment ? Mais, si l'un d'eux devenait conscient et me parlait, je me mettrais à l'aimer . Là c'est plus grave, il est urgent de voir un bon psy .Car se poser ce type de question  !!!!!!!!bon
Le "sais -je que Dieu m'aime "  ne peut etre posé que par des crédules , à savoir ceux qui croient .
Pour information j'ai cru longtemps (d'apres ce que l'on m'avais appris très jeune )que Dieu m'aimait , et surtout aimait tous les hommes donc moi (c'est ecrit dans la bible ce ne peut qu'etre vrai donc") !!!!

Mais force est de constater qu'il est impossible de comprendre qu'un mythe, puisse aimer , et surtout où en serait l'intérêt, si ce n’était de développer ce fameux ego personnel dont le croyant veut se défaire, et reproche aux autres quand ils veulent réfléchir sur la réalité de ce mythe .
Une conclusion logique également "comment un dieu qui aime et créateur parfait de toute chose peut il avoir laisser le mal dont l'homme ne peut etre la cause " amène etrangement à une conclusion différente . La réponse espérée ne ferait elle pas la question ???'
Shocked Shocked 
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:01

[quote]
Adrienne a écrit:C'est intéressant, cette question d'Elaine: "est-ce que mes organes m'aiment ?"
Et inversement: "est-ce que j'aime mes organes" ?
Onnan disait oui Laughing Laughing Laughing Laughing 
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:13

]quote="Adrienne"]il est beaucoup plus facile, et logique  de supposer l'existence d'une "cause première", que d'en démontrer l'inexistence.  Cette dernière est fondamentalement illogique, voire impossible.
Des preuves, on n'en n'a ni dans un sens, ni dans un autre.  Et ce n'est pas parce qu'on n'a pas de preuve de l'existence d'un "dieu", qu'il n'existe pas.
typique ta réponse je suis d'accord eventuellement pour une cause première , mais pourquoi dé le départ l'appeler dieu , ton raisonnement est faussé par ta réponse. Dire il y a une cause car toute chose demande une cause OK , mais alors l'appeller dieu désolé , il y a d'autres réponses possibles que tu peux trouver dans tous le panthéon des mythes depuis que l'homme imagine, le hasard, et tout simplement le fameux point d'interrogation, qui laisse à la sciences et aux hommes le temps de trouver la véritable cause au lieu d'en imaginer. Ce qui me semble assez logique . Pourquoi cette précipitation a avoir ces réponses ? Pourquoi l'homme ne peut il attendre, ces réponses seraient elles vitales ? Si oui pourquoi ?

Mais ça, c'est un raisonnement déjà beaucoup trop compliqué pour certaines personnes... qui continuent à affirmer que dieu n'existe pas parce qu'on n'a jamais prouvé son existence, en confondant allègrement le dieu des religions et d'autres formes possibles de "cause première".

Allons y donc ; les croyants n'ont pu prouver l'existence de dieu, tout en le définissant pour certain et en n’étant pas d'accord sur le type de dieu, de déesse, de divinités, de mythes , de dénomination . Car cette fameuse causes (tant indispensable )pour les croyants à des noms et des histoires multiples et différentes .
Les non croyants peuvent le faire , pourquoi?
J'aimerai pourvoir vous lire à ce sujet, plutot que de ml'insulter ou me critiquer si possible
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:30

[quote]
Adrienne a écrit:C'est intéressant, cette question d'Elaine: "est-ce que mes organes m'aiment ?"
Et inversement: "est-ce que j'aime mes organes" ?
Je dirais: non, on les ignore jusqu'au moment où ils dysfonctionnent, alors on leur en veut, mais on reconnaît enfin leur existence.
Si on les aimait, on les traiterait convenablement, mais hélas, on ne jouit de leur présence et de leur bon fonctionnement qu'après en avoir été privé.  C'est au point que, quand ils sont rétablis, on mesure enfin de l'immense bonheur de savoir respirer, marcher, voir, goûter, bouger...
Faut-il avoir été privé ou avoir souffert de quelque chose pour en mesurer enfin la valeur ?
Etrange que vous ne sachiez pas que les organes sont des composantes du corps, et que ceux si ne peuvent exprimer aucun sentiment . Je ne parle jamais à mes organes, ni ne demande à ce qu'il me parle, je n'arrive pas à découper intellectuellement mon corps désolé . meci dieu m'en garde !!! Razz Razz  .
Pour information je sorts à l'instant de l’hôpital, on m'a fait la facture à moi, on a refuser de la faire à mon estomac!!! Razz 
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:32

elaine 23 a écrit:le problême est donc le visage de la Cause première ... chacun l'imagine à sa convenance . La physique en fait abstraction methodologique , donc ne se prononce pas sur le fond . Les athées croient, comme avant Pasteur , à la génération spontanée, a-causale .J'ai connu une jeune maman qui affirmait ne pas croire aux microbes,et d'ailleurs , sans les microscopes, ils restaient à l'état d'hypothèse...comme Dieu .
Le problème étant cette fameuse cause pour certains , pourquoi vouloir à tout prix la nommer sans la connaitre
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:37

lola83 a écrit:oui , tout à fait , vous parlez admirablement Elaine et Adrienne !cheers cheers 
j'aimerai voir Elaine dans la rue dire j'aime mon bras, mon bras m'aime,
Adrienne dire j'aime mon estomac, et mon estomac m'aime !!
et me dire ensuite dans quel hôpital psy je peux les récupérer Razz Razz 

Excusez moi pour ce message, mais trop c'est trop . Croire oui, faire de la philo à 2 sous OK; mais là c'est trop !!!

Pourquoi ne pas dire prendre conscience de soi, plutot que de partir dans ce type élucubrations.

amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 17:40

et après cela, tu te plains qu'on t'injurie et qu'on te critique... alors que tu en fais 10x pire !
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 17:49

Adrienne a écrit: " Les athées croient, comme avant Pasteur , à la génération spontanée, a-causale "
c'est d'ailleurs assez rigolo, parce qu'ils se disent rationnels, or une apparition spontanée de matière est une idée totalement irrationnelle !
Laisse STP les athées te répondre plutôt que de répondre à leur place, merci .L'athée ne nie pas forcement une cause, il nie la notion de cause voulue,donc interventionnisme.  


À la croyance en une cause première, ils veulent opposer une autre croyance: l'absence de cause.  Ca ne tient pas debout.
Les athées ne nient pas une cause,  soit ils lui attribuent un autre nom( comme tous les croyants du monde d'ailleurs avec des cosmogonies différentes!!) , soit ils laissent à la science le temps de la trouver, il n'imagine pas, ou n'ont pas besoin de réponse pour le moment  

Laisser un point d'interrogation serait beaucoup plus logique.

C'est l'une des réponses logique que je t'ai donnée y a quelques minutes  .


Maaaaais, ils ne supportent pas les questions sans réponses: ça les angoisse.


Réflechis deux secondes  STP¨si ils aiment cette réponse c'est que celle ci leur convient ?Ceux qui sont angoissés sont ceux qui n'ont pas trouvé leur placebo que ce soit la foi en une espérance , la philo, ou un bon psy.

 "L'homme a plus besoin de certitudes que de Vérité".

Ce qui devient intéressant c'est de savoir pourquoi !!!allez  encore un petit effort nous allons y arriver ensemble .
Amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 18:01

dan a écrit:Lais STP les athées te répondre plutot que de répondre à leur place STP
Je suis aussi athée, aux yeux des croyant, du moins.  
Et j'ai le droit de dire ce que je veux, ce n'est pas à toi de dicter ce que je peux dire, ou non, et encore moins ce que je dois penser.


avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 18:02

Adrienne a écrit:et après cela, tu te plains qu'on t'injurie et qu'on te critique... alors que tu en fais 10x pire !
a t'on le droit de dire tout et n'importe quoi sur les forums si oui .
Ok j'ai fait manger mon pied hier soir.
un poisson est venu se poser sur la branche de mon jardin ce matin .
J'ai mangé hier avec ma mère décedée il y a 4 ans .
J'arrive du ciel je vous rassure tout va bien .
Ma langue vient de me dire de ne plus vous parler.


Intelligent n'est ce pas ? Et surtout très savant!!!
Amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 18:04

[quote]
Adrienne a écrit:
Je suis aussi athée, aux yeux des croyant, du moins.  
Et j'ai le droit de dire ce que je veux, ce n'est pas à toi de dicter ce que je peux dire, ou non, et encore moins ce que je dois penser.
Merci donc de m'en laisser aussi le droit .
amicalement


avatar
Invité
Invité

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Invité le Ven 5 Juil - 18:06

ah, non, les trolls et les boulets n'ont pas leur place dans un forum de discussion.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 18:08

lola83 a écrit:Vous m'enlevez les mots de la bouche Elaine et Adrienne !Merci 

vraiment cette croyance à la génération spontanée ( le hasard Rolling Eyes ) c'est d'une bêtise !

c'est ce que certains "scientifiques" disaient avant Pasteur :

" il suffit de laisser traîner des chiffons sales et les souris apparaissent spontanément "   ( sous entendu sans père ni mère )

As tu entendu parler de l'expérience faite par Stanley Miller en 1952 ? avant de dire cela ,
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9117
Localisation : vallée du vent

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par dan 26 le Ven 5 Juil - 18:09

Adrienne a écrit:ah, non, les trolls et les boulets n'ont pas leur place dans un forum de discussion.
C'est la définition même de la censure, et de l'intolérance !!
Pour ce qui est cette impression de trolage, je ne fais que répondre aux messages en retard.
amicalement

Contenu sponsorisé

Re: Le problème n'est pas l'existence de Dieu

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 22:35