LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

L'euthanasie pour souffrance psychique

Partagez
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 20 Jan - 16:47

oui , j'ai dit précédemment que j'étais d'accord avec toi et je vois que tu es aussi d'accord avec moi pour la souffrance physique

mais pour bien expliquer , je reviens sur le cas de mon père , il n'avait jamais eu de morphine car il ne souffrait pas , juste qu'il ne pouvait plus s'alimenter ni même boire , et quand son agonie s'est déclenchée brutalement , ça là qu'il a fallu une piqûre de morphine à dose mortelle
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Lun 21 Jan - 10:23

On oublie facilement que le milieu médical est un milieu extrêmement conservateur et ceci depuis toujours. Souvenez-vous de son comportement à l'époque des préservatifs, de la pilule, de l'IVG . En arrière toute ! Et je n'ose rappeler sa conduite plus ancienne face à la masturbation et aux mesures radicales préconisées ! Il faut que les toubibs aient l'épée dans le dos pour faire un pas en avant! Un Ordre créé par Pétain, ce n'est pas peu dire ! Mitterrand voulait le supprimer; que ne l'a-t-il pas fait!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 21 Jan - 12:46

je ne l'oublie pas et j'ajoute que de plus ils sont souvent accoquinés avec les laboratoires pour nous refiler de nouveaux médicaments (enfin pas à moi , je n'en prends aucun ) qui sont souvent moins efficaces que les anciens , quand ce n'est pas plus nocifs

depuis Molière , ils n'ont guère changé dans leurs façons de mépriser les malades et de ne pas aller contre ce qui est convenu , on l'a vu avec le cas de Louis XV , bébé sauvé par sa nourrice qui l'a caché des médecins et c'est le seul qui en a réchappé

(je parle en général , il y a des exceptions bien sûr )

oui , quel dommage que Mitterand n'ait pas supprimé l'ordre des médecins qui ne sert pas à grand chose et qui est même nuisible quand il s'en prend aux honnêtes docteurs qui veulent appliquer des thérapies naturelles ( mais qui ne rapportent rien aux laboratoires !voilà le problème Evil or Very Mad )
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Mar 22 Jan - 8:03

nous nous éloignons du sujet ...
Quand je dis que la souffrance psychique ne relève pas de l'euthanasie mais de l'amour, on me répond : tu nies la souffrance psychique . Je ne la nie pas, je dis que tuer quelqu'un parce qu'il a du mal à encaisser psychiquement sa fin, n'est pas la réponse appropriée .
La douleur physique, c'est différent . Pourtant , je suis logique, non ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Mar 22 Jan - 8:37

Dans la souffrance psy il y a ceux qui réussissent leur "euthanasie" - c'est leur solution, plus de problème - et les autres, les "loosers" qui sont classés dans la rubriques T.S (tentative de suicide) à qui il faut tenter de redonner un goût de vivre... ça n'est pas gagné d'avance.... On se retrouve alors face à notre propre réponse face au sens hypothétique de la vie.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Mar 22 Jan - 11:31

elaine, je t'aime bien, c'est pourquoi je te poursuis...C'est au malade de décider, pas aux soignants! S'il s'agit d'une dépression passagère ou d'un gros chagrin d'amour, d'accord avec toi. Mais si tu as prévu, longuement réfléchi et si possible écrit les
décisions à prendre en ce qui te concerne, le toubib doit respecter ces décisions. Ca s'appelle la liberté individuelle!
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Jeu 24 Jan - 11:37

Je n'ai jamais dit le contraire, Gaston . Mais je n'ai encore à ce jour, vu un mourant demander l'euthanasie . Ils veulent que "ça s'arrête", mais pas qu'on les tue et euthansier pour une souffrance morale , évidemment, ça la supprime, mais l'amour , c'est mieux, non ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Sam 26 Jan - 19:53

elaine 23 a écrit:Je n'ai jamais dit le contraire, Gaston . Mais je n'ai encore à ce jour, vu un mourant demander l'euthanasie .
Il me semble qu'on a montré des cas à la TV, non pas forcément de mourants mais de personnes souffrant atrocement de façon chronique... il y a eu aussi une affaire très médiatisée, je n'arrive pas à me rappeler les noms...

à+

avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Tibouc le Sam 26 Jan - 20:01

Tu parles de l'affaire Vincent Humbert, yéti ?


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Sam 26 Jan - 20:49

Elaine parle seulement de son expérience personnelle. Elle n'a jamais connu .... Elle ne dit pas que cela n'existe pas. Wink

Bien sur que cela existe... Surtout si le souffrant sais que la possibilité est à sa portée.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Sam 26 Jan - 21:29

J'ai seulement expérimenté que les souffrants psychologiques non douloureux physiquement, appellent compréhension, echange, amour, quoi . Il ne faut pas parler mais les faire parler, les laisser s'exprimer, répondre à leur angoisse , pas les encourager à partir, ce qui peut les conforter dans une crainte de peser, d'être un objet encombrant, objet de dégoût .

La demande d'euthanasie doit être rationnelle, pas émotionnelle .

Dans l'affaire Humbert, il y a eu désespoir de la mère qui a accru la difficulté du fils . Dans l'affaire Sebire, elle a obtenu l'euthanasie, je crois ? Me souviens plus . Affaire terrible, certes mais récupérée , médiatisée, utilisée .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Sam 26 Jan - 22:04

Dans l'affaire Humbert, il y a eu désespoir de la mère qui a accru la
difficulté du fils
. Dans l'affaire Sebire, elle a obtenu l'euthanasie,
je crois ? Me souviens plus . Affaire terrible, certes mais récupérée ,
médiatisée, utilisée . ©️ elaine 23

En serons-nous un jour certain ?.... Quant à l'affaire Sebire en parlerions-nous si elle n'avait pas été médiatisée ? Quels sont nos degrés de "récupération" , ici même ? scratch


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Sam 26 Jan - 22:23

l'affaire Humbert pour moi , de ce que j'en ai vu , le fils était demandeur , d'ailleurs la mère a été acquittée

l'affaire Sébire oui , elle a obtenu l'euthanasie ,mais pas en france
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 27 Jan - 3:05

D'après des accompagnants en soins palliatifs, une grande partie des demandes d'euthanasie à pour but d'épargner la souffrance aux proches.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 27 Jan - 8:26

voir wiki, et autres

Le 29 novembre 2007, le journal Le Parisien publie une entrevue[2] d'Hervé Messager, masseur-kinésithérapeute de Vincent Humbert, dans laquelle il déplore les mensonges et la médiatisation de cette affaire supportée par quelques associations pro-euthanasie : « À partir d’un fait réel, on a brodé tout ce qu’il fallait de douloureux, de souffrance, d’horrible… On a fait croire qu’il avait mal. Il n’avait mal nulle part, je parle physiquement. Pourquoi a-t-on ajouté tout cela ? Pour faire passer une idéologie... On a manipulé complètement la vérité et l’opinion. Cela, je ne le supporte pas. » D'après lui, il s'agit bien plus de la solitude de sa mère désemparée face à la situation. Cette solitude l'a fait entrer dans un rapport fusionnel avec Vincent, en altérant ainsi son jugement[3].


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 27 Jan - 10:47

les propos de ce masseur ont été repris dans un livre que l'on m'avait prêté et que j'ai rendu

je ne me souviens plus le titre , mais c'était un examen des affaires de ce genre très médiatisées et avec le but de nous persuader que l'euthanasie n'était pas la solution

mais il ne proposait rien d'autre , et il ne tenait pas compte des arguments des intéressés eux mêmes , ni de ceux de leurs proches ,

il reconnaissait tout de même que dans certaines affaires le personnel médical n'avait pas été à la hauteur ,

surtout dans le cas d'un homme qui avait bagarré longtemps avec sa famille pour qu'on arrête l'acharnement thérapeutique sur lui

après avoir enfin obtenu l'accord d'une équipe et l'assurance que le nécessaire serait fait pour que ses souffrances soient abrégées , au final ils se sont contentés de le débrancher et de le laisser mourir de faim et surtout de soif dans d'horribles souffrances

voyant cela la famille et l'intéressé ont redemandé l'alimentation , au moins de l'hydratation , rien à faire , les docteurs ont persisté et signé , indifférents à cette terrible agonie qui a duré plusieurs semaines

j'ai vu le reportage , tout a été filmé , avant , pendant et après

une horreur et une honte qui j'espère ne se reproduira pas Evil or Very Mad
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Dim 27 Jan - 10:57

Tibouc a écrit:Tu parles de l'affaire Vincent Humbert, yéti ?
C'est ça.

à+

avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Dim 27 Jan - 11:02

Sur toutes ces questions il faut se dire que, de plus en plus, l'aspect financier interfère avec l'aspect thérapeutique. Pour rapporter de façon optimale, une clinique doit être bien mais pas trop remplie, de préférence avec des malades solvables. Il peut être financièrement avantageux de prolonger abusivement comme d'abréger abusivement, et cela ne peut pas ne pas influencer aussi les diagnostics, traitements, etc.

à+

avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Dim 27 Jan - 11:09

"La santé n'a pas de prix.... mais a un coût".... extrêmement moindre que celui des guerres pour lesquelles on trouve toujours le fric.... What a Face


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Dim 27 Jan - 11:13

hokmah a écrit:"La santé n'a pas de prix.... mais a un coût".... extrêmement moindre que celui des guerres pour lesquelles on trouve toujours le fric.... What a Face
Les guerres, c'est un autre sujet, et "extrêmement moindre", pas évident. Je ne crois pas qu'il faille pour autant minimiser l'impact des profits sur la médecine, y compris sur les décisions d'euthanasie ou pas.

à+

avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 27 Jan - 16:02

Tout serait à repenser , en matière de fin de vie . Et d'abord , l'acharnement thérapeutique : quand l'intervention ne doit pas guérir et que c'est fini : stop! On ne laisse pas les gens mourir de faim, car ils n'ont pas faim et l'hydratation assurée par perfusion suffit .

A partir de là, c'est au malade et à l'équipe médicale de naviguer "à vue" . Une loi non appliquée ne sert à rien .

Quant au moral du patient, s'il n'est pas douloureux, difficile d'affirmer que l'euthanasie est la solution, sauf dialogue à la demande du malade sur sa propre fin . Beaucoup de patients sont dépressifs, anxieux pour leur entourage, pour le coût : il faut s'assurer des motivations au cas par cas, je pense . Mais un handicapé qui a du mal à accepter, doit être entendu mais pas supprimé .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 27 Jan - 16:23

elaine dans le cas que je cite , l'intéressé a été entendu , il demandait la fin de cette vie de légume sans avenir , mais il ne demandait pas à souffrir pour mourir et c'est ce que l'équipe médicale lui a fait endurer plusieurs semaines

quand on débranche la perfusion qui alimente le malade , oui il souffre de la faim et de la soif et il en est mort ! pale

leur façon déguisée de l'euthanasier , ça a été ça : le faire mourir à petit feu de faim et de soif ! affraid
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Dim 27 Jan - 19:05

Dérives... et pendant ce temps là on stérilise de jeunes femmes roms et des bébés issus de cette ethnie sont déclarés morts-nés et/ou "disparaissent"... car l'Europe souffre de ses tziganes... affraid


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 27 Jan - 19:57

j'ai eu de mauvaises expériences avec les roms , mais tout de même ... Shocked

ça se pratique où ?
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Dim 27 Jan - 20:21

hokmah a écrit:Dérives... et pendant ce temps là on stérilise de jeunes femmes roms et des bébés issus de cette ethnie sont déclarés morts-nés et/ou "disparaissent"... car l'Europe souffre de ses tziganes... affraid
On a stérilisé d'office pas mal de malades mentales en France il y a quelques décennies. Certaines ont guéri, aurait bien aimé devenir mamans...

à+

avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Dim 27 Jan - 22:18

lola83 a écrit:j'ai eu de mauvaises expériences avec les roms , mais tout de même ... Shocked

ça se pratique où ?

En Roumanie....


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Lun 28 Jan - 6:37

l'eugénisme est une tentation obligatoire, dès qu'on touche à la vie . Je regardais hier avec effarement , le reportage sur la PMA dans les pays où on commande un enfant comme un canapé: sur catalogue . Un "donneur" disait avoir plus de 50 enfants ... bonjour, la biodiversité ! Quoique, dans les harems...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Lun 28 Jan - 11:32

lola83 a écrit:l'affaire Humbert pour moi , de ce que j'en ai vu , le fils était demandeur , d'ailleurs la mère a été acquittée

l'affaire Sébire oui , elle a obtenu l'euthanasie ,mais pas en france
Chantal Sébire est morte chez elle, à Plombières-les-Dijon . Et, pour ajouter à ce drame de la vieille morale conservatrice et bourgeoise qui lui a imposé tant de souffrances, car elle a demandé longtemps en vain l'euthanasie, à l'annonce de sa mort, la police a bouclé toutes les issues de la commune, comme si un terroriste y avait sévi ! Le grand carnaval de la
conscience catho-bourgeoise ! Et une enquête interrompue par la disparition miraculeuse des prélèvements effectués et conservés au CHU de Dijon . Il a quand même fallu, semble-t-il, un produit vétérinaire...
C'est comme pour le mariage homo aujourd'hui en France, que de combats à mener pour se débarrasser de nos vieilleries !
Vincent Humbert ? Il avait demandé plusieurs fois à mourir ! Ca ne suffisait pas ? Je piaffe d'indignation !
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Lun 28 Jan - 12:49

Tiens, une colle à se poser à soi-même ! Je suis extra-lucide . Je vois mon propre avenir...Je sais que je vais faire un AVC et me retrouver dans un coma sérieux, aux mains de toubibs compétents et de haute valeur morale, très à cheval sur la déontologie. La vie à tout prix... Je sais que j'ai plus de sept ans à passer dans cet état, au risque de souffrir physiquement ( chez Sharon , personne n'est sûr de rien ), mais surtout moralement . Plus de sept ans enfermé dans un cercueil d'acier, avec soi-même comme seul vis-à-vis, incapable d'échanger avec l'extérieur, seul avec son incapacité et son désespoir ! Pire qu'un séjour à Alcatraz ! Mais on me donne le choix avant que je ne sombre . " Veux-tu que nous te maintenions en vie coûte que coûte, au nom de la morale et de l'éthique, ou préfères-tu que nous laissions faire la nature et que même nous l'aidions un peu ? "
Pour ma part, je ne vois pas grosse différence entre ces toubibs sans coeur mais de haute morale et certains qui faisaient jadis des expériences de laboratoire...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/28/97001-20130128FILWWW00346-signes-de-conscience-d-ariel-sharon.php
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 28 Jan - 13:46

tout à fait d'accord avec toi Gaston , pour moi aussi le choix serait vite fait

oui , tu as raison , j'ai eu tort de dire que chantal sébire était morte à l'étranger , en fait c'est sa famille qui a pu se procurer les produits à l'étranger , il me semble , du moins , je me trompe peut être encore , toujours est il qu'elle n'avait pas l'accord du corps médical ici en france
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Lun 28 Jan - 17:26

Lorsqu'on en est réduit au stade de soufflet et de tube digestif/excrétif il est clair qu'une bonne piqure, même de vétérinaire, est la bienvenue.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 24 Fév - 8:07

Deux questions restées sans réponse, ailleurs , et pour cause:
1) en quoi le vote de la loi de dépénalisation pourrait être un frein au meilleur développement des soins palliatifs.

2) du point de vue éthique quelle différence y a-t-il entre l'euthanasie passive et l'euthanasie active.

Au n°1, je répondrais que la loi ne risque ni d'améliorer ni d'empirer le statut actuel, largement dépendant de moyens dérisoires en soins palliatifs, par rapport à la demande .

La deuxième question soulève la transgression du tabou, pour le corps médical . Le serment d'Hippocrate prescrit le soulagement de la douleur, pas de donner la mort . Hypocrisie, aux yeux de beaucoup . Mais , sur le plan ethique : la différence est dans les valeurs humaines reconnues . Le législateur n'a rien à y voir .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 24 Fév - 8:53

OK pour la 1.

Pour la deux, en effet, cela pose problème pour celui qui a consacré sa vie à soigner. Laisser le malade choisir seul est aussi risqué: il n'est pas toujours le mieux placé pour juger. Dépressif, il peu prendre une mauvaise décision. La collaboration des deux semble donc indispensable, et de toutes façons, je trouve que c'est à la personne qui veut partir de poser l'acte final.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 24 Fév - 9:56

C'est raisonner en vivante en pleine possession de ses moyens : réfléchis à la mort de ceux qu tu as vus partir : beaucoup envisageaient-ils leur mort sur un plan philosophique et étaient des Socrates potentiels ?
Il me semble que , dans le dernier sprint - quand il y en a un - on guette la porte qui s'ouvrira sur ceux qu'on aime et qu'on va laisser . Le corps lâche prise et la volonté suit : Kubler Ross a écrit des mots magnifiques sur le mourir , elle qui en avait fait son expérience quotidienne .
Certains malades sont dans le deni presque jusqu'à la fin et voudraient qu'on les pique sans prévenir . Les deux hommes de ma vie tenaient des discours décisifs ... avant, et n'ont jamais demandé à avancer le moment, avides de tendresse et pas de mort anticipée .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 24 Fév - 10:19

Elaine , je suis souvent d'accord avec toi , mais là tu es de parti pris , à cause de ton expérience personnelle , tu le dis toi même en parlant de tes deux maris ,

mais le problème est plus vaste , tous les cas sont possibles , j'ai longuement parlé du cas de mon papa , il ne rentre dans aucune de tes cases

relis mes messages précédents si tu veux bien , car je ne vais pas lasser à répéter encore une fois son cas

d'après l'infirmière qui le suivait et qui est venue en urgence à 20 heures le soir , son cas n'est pas isolé
les agonies qui durent toute la nuit dans d'horribles souffrances ne sont pas rares d'après elle

et comme beaucoup se passent à l'hopital ,la nuit justement , les familles n'en savent rien , on se gardent bien de leur dire

et même si ces cas n'étaient pas la majorité , ils existent et il faut en tenir compte

il n'y a qu'une solution , soulager dans l'urgence et avec la dose nécessaire

c'est bien le problème de la dose nécessaire qui pose problème dans ces cas là , et pour que les docteurs puisent la donner sans crainte d'être poursuivi il faut que la loi le permette avec l'accord de la famille bien sûr ,

il ne s'agit pas de donner la mort , mais de soulager la souffrance même si cela doit entrainer la mort , ce n'est donc pas un problème d'éthique
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 24 Fév - 10:54

Je dois vraiment mal m'exprimer, car je suis entièrement d'accord avec ce que tu dis, Lola: il ne s'agit pas de donner la mort mais de soulager la souffrance, coûte que coûte: une chrétienne ne peut-elle pas voir la différence ethique entre les deux propositions ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 24 Fév - 11:17

mais de soulager la souffrance même si cela doit entrainer la mort
ceci est un autre cas, qui ne rentre, à mon avis, pas vraiment dans la catégorie "euthanasie". Ma maman était contre l'euthanasie, mais a demandé qu'on la soulage de la souffrance "même si cela doit accélérer son décès".
Le personnel a répondu à sa demande et a augmenté les doses de morphine, sans que l'on doive passer par la procédure administrative de l'euthanasie, qui est très lourde.

Le cas que je cite en ouverture du post est totalement différent: ils auraient pu vivre encore des dizaines d'années sans souffrance physique.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 24 Fév - 13:31

oui , je suis d'accord avec toi Adrienne , depuis quelques posts on parle surtout de la souffrance physique et ton sujet est autre

mais bon , je ne vais pas dissocier quand même , car au bout , en commun, il y a la mort par une aide au processus naturel

dans le cas d'une mort dans la souffrance physique j'incrimine beaucoup les médicaments qui induisent des cancers (du foie , du pancréas , de l'estomac , des reins) et aussi les produits toxiques comme la fumée de cigarette (cancers du poumon , de la gorge , de la langue )

avec une bonne hygiène de vie , la mort survient souvent de façon apaisée , bien souvent dans le sommeil

Elaine oui nous sommes d'accord sur les principes , mais pas sur les moyens

il s'agit de ne pas subir la souffrance ,et les soins palliatifs tels qu'ils existent en france même s'ils étaient bien appliqués , ne sont pas suffisants et donc il faut bien une loi pour compléter le dispositif
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 24 Fév - 14:31

Quand le handicap devient tel qu'il empêche de vivre, c'est sûrement désespérant . Le suicide assisté devrait alors être autorisé, pas l'euthanasie . Chacun doit connaitre sa limite, mais pas déléguer . Le geste qui tue est trop lourd pour le déléguer quand on est capabvle d'agir par soi-même ou aidé à le faire quand on est empêché .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 24 Fév - 14:38

d'accord avec elaine.

Pas de problème, lola, ce qui se passe, c'est que pour moi le principe d'euthanasie médicale pour abréger des souffrances en fin de vie est acquis, donc fatalement, je regarde dans les autres directions Wink
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 24 Fév - 14:54

je comprends , mais peut être qu'en belgique les docteurs sont plus intelligents ou moins trouillards et moins sadiques , ce n'est pas le cas en france où le problème se pose toujours, suivant à quel docteur on a affaire

donc en france ce n'est pas acquis du tout et il faut le faire savoir

pour la souffrance psychique je suis aussi d'accord avec toi et Elaine


Dernière édition par lola83 le Dim 24 Fév - 14:59, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 24 Fév - 14:57

chez nous aussi, cela dépend d'un médecin à l'autre, mais je parlais de moi Wink
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 24 Fév - 15:00

ok !

donc nous avons eu de la chance , toi pour ta maman , moi pour mon papa
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 24 Fév - 15:16

j'ai quand même dû me battre pour cela, tu sais. Un médecin acceptait d'augmenter des doses de morphine et a retiré les "tuyaux", le suivant a tout remis et diminué la morphine, ce qui l'aurait encore prolongé pendant des jours sans aucun espoir et dans d'atroces souffrances. C'était la nuit, j'ai fais un esclandre, finalement une infirmière a pris sur elle de donner plus de morphine, puis un médecin de garde est arrivé et a complété.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 24 Fév - 16:49

je vois ... en effet , il a bien toutes sortes d'humains dans toutes sortes d'endroits

tu as bien fait de faire un esclandre , mais combien n'ont pas notre volonté et laisse faire les choses au détriment des pauvres agonisants

j'ai été choqué une fois aussi dans un reportage :des filles racontaient qu'elles avaient attaché leur mère sur la demande des infirmières ,(ça se passait à l'hopital)
la mère faisait des efforts désespérées pour se relever , ne le pouvant pas , elle est morte étouffée dans son vomi Mad

bref , pour parler de choses plus réjouissantes , je viens de voir un indien âgé de 101 ans qui faisait son dernier marathon !
il disait qu'il continuerait tout de même à courir pour son plaisir mais ne ferait plus de compétition , il avait vraiment l'air en pleine forme , très grand et très mince, je l'ai même trouvé beau Very Happy



avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Lun 25 Fév - 8:01

Il me semble qu'on a tort de mélanger souffrance psychique et souffrance physique . La souffrance physique doit être soulagée, surtout en phase terminale, par tous les moyens, fussent-ils mortels .
La souffrance morale n'a pas de remède physique approprié: on ne tue pas quelqu'un parcequ'il affronte difficilement une épreuve, on essaie de l'aider à la surmonter .
Enfin, les exemples donnés , sont-ils venus d'un acharnement contraire à la demande expresse des intéressés ? Si oui, c'est scandaleux en effet . Sinon, la souffrance de l'accompagnant tend à aspirer à la fin de la souffrance ressentie chez le malade . Ce dernier, neuf fois sur dix, demande à être soulagé, pas achevé .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 25 Fév - 9:46

on ne mélange pas Elaine , du moins ici sur le forum , parlais-tu en général ?
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3460
Localisation : France sud-est

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par spin le Lun 25 Fév - 10:02

elaine 23 a écrit:Il me semble qu'on a tort de mélanger souffrance psychique et souffrance physique . La souffrance physique doit être soulagée, surtout en phase terminale, par tous les moyens, fussent-ils mortels.
La limite entre les deux n'est pas forcément claire. Par exemple, la dépression peut être, mais n'est pas forcément, la conséquence d'une carence en lithium...

à+

avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Lun 25 Fév - 10:09

Certes, mais doit-on euthanasier pour dépression et dire "saute" au désespéré ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Lun 25 Fév - 10:26

ben... faut commencer par lui donner du lithium, s'il lui en manque...

La dépression n'est pas une douleur physique. Mais en phase grave, le dépressif aspire au suicide. Quand j'ai vécu cet état, j'ai compris pourquoi: toute sensation de plaisir disparaît, et le moindre petit problème semble être une montagne insurmontable. On s'identifie à son état dépressif, on croit qu'on EST come cela. On n'a plus goût à la vie, donc on veut la quitter. Comprendre que cet état est une maladie et non pas un état est très important.
Heureusement je n'ai aucune tendance suicidaire.

C'est épouvantable, je ne veux plus jamais vivre cela.

Contenu sponsorisé

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 16:09