LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


L'euthanasie pour souffrance psychique

Partagez
avatar
Invité
Invité

L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 13 Jan - 19:45

En Belgique, cela fait un certain temps qu'elle est possible.
Je la comprends dans des cas de maladies inguérissables et de souffrance impossible à apaiser, mais voilà un cas... j'ignorais que cela serait possible... personnellement, je trouve qu'on rentre dans une nouvelle catégorie: l'euthanasie pour cause uniquement psychique.

Article: À Bruxelles, des "vrais" jumeaux ont pu mourir ensemble

Je ne juge pas... être sourd et devenir aveugle doit être intolérable, mais je parle du principe, parce que comment juger qu'une souffrance psychique est intolérable ? Où situer la limite ?

En Belgique, on discute maintenant détendre la possibilité d'euthaniser des enfants et des personnes souffrant d'Alzheimer.

De nouveau, je ne veux pas juger, mais je m'interroge simplement sur "où, et comment poser la limite entre l'euthanasie médicale, et le suicide assisté".


Dernière édition par Adrienne le Lun 14 Jan - 6:55, édité 1 fois
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 13 Jan - 20:10

je me trompe Adrienne , mais il me semble que l'on a déjà beaucoup débattu sur ce sujet ?

c'était peut être un sujet privé
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Dim 13 Jan - 20:18

tu pourrais donner le lien ? Je ne l'ai pas trouvé dans les titres avec la fonction "recherche". Il faut dire que j''ai aussi été longtemps absente.

On en parle souvent avec le point de vue français, où aucune possibilité d'euthanasie "médicale" n'existe, mais ici, on est un cran plus loin.

Ma question ne porte pas sur le fait d'autoriser, ou non, l'euthanasie, mais comment juger qu'une souffrance morale est "intolérable" au point de justifier l'euthanasie. On ne parle donc pas de souffrance physique. Je trouve que c'est un cas fort différent.

Mais si tu retrouves l'ancien sujet, pas de problème pour fusionner les deux.

NB j'ai modifié le titre


Dernière édition par Adrienne le Lun 14 Jan - 6:56, édité 1 fois
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 13 Jan - 20:41

je ne retrouve pas , mais Elaine s'en souvient peut être

mais tu as raison on parlait surtout de la douleur physique
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Tibouc le Dim 13 Jan - 23:07

S'il n'y a qu'une souffrance psychique, cela veut dire qu'on est en plein possession de ses moyens physiques. Pourquoi alors réclamer l'euthanasie au lieu de se suicider simplement ?


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Lun 14 Jan - 0:59

Je pense que cela concerne les lourds handicaps mentaux irréversibles entraînant des déficiences intellectuelles invalidantes et non les maladies mentales psychiques.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Lun 14 Jan - 6:54

non, Hokmah, pas ce cas ci: tu as lu l'article ? Je parle d'un cas qui vient de se produire en Belgique: deux jumeaux de 47 ans, nés sourds, et qui deviennent aveugles.
Je comprends bien sûr que la vie est pratiquement impossible dans ce cas, mais c'est du principe que je veux parler.
De ce dont tu parles, il n'en n'a pas encore été question, ce qui se fait est de ne pas laisser vivre un enfant lourdement handicapé, qui souvent n'est pas viable, et a besoin de soins particulier pour survivre. Cela entre dans la catégorie "acharnement thérapeutique", donc on le laisse mourir "naturellement", ou on aide pour qu'il ne souffre pas.
On pourrait dire que nos jumeaux ne survivraient pas dans la nature... mais ce n'es pas le critère de décision.

Tibouc: je te rejoins, mais penses tu que ce soit si "simple" de se suicider ? Penses tu qu'il devrait exister une assistance au suicide, comme ci-dessous ?
Je trouve que c'est plus logique, dans beaucoup de cas, que de demander aux autres de la faire, mais là aussi le problème se pose: quand peut-on fournir cette aide ?

L'expression aide au suicide (ou suicide assisté) désigne l'acte de fournir un environnement et des moyens nécessaires à une personne pour qu'elle se suicide. Contrairement à l'euthanasie, c'est donc le « patient » lui-même qui déclenche sa mort et non un tiers1. Il convient de distinguer, suivant les motivations et le cadre dans lequel ils se déroulent, l'aide au suicide simple du suicide médicalement assisté, ce dernier ayant pour but d'aider les patients atteints d'une maladie incurable à mettre eux-mêmes un terme à leur vie à cause de souffrances morales ou physiques jugées intolérables.

Le terme de suicide possédant une connotation fortement péjorative, il est fréquent que d'autres termes soient employés tels que : aide à mourir, aide à la fin de vie, mourir dans la dignité, etc.

Un petit nombre de pays a légalisé certaines formes d'aide au suicide, dans un cadre médicalisé et réglementé.
lien
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Lun 14 Jan - 8:19

Je me suis beaucoup battue autour de cette question, sur l'autre forum .

Comme Tibouc, je pense que le suicide est une affaire personnelle . Je pense de plus en plus que la souffrance psychique ne doit pas entrer dans l'aide au suicide. La souffrance psychique se soigne, par l'amour, l'adaptation du handicap, la psychothérapie . Pas par la mort .

J'ai vu mourir ma belle- mère, très sourde et n'y voyant plus rien, reliée à une bouteille d'oxygèe , et heureuse d'attendre la visite quotidienne de son fils préféré . Parcequ'entourée d'amour, elle vivait ce qui lui restait à vivre, bien entourée , et elle me disait : "je révise ma vie : les souvenirs, c'est passionnant ".

La question de l'euthanasie est mal posée : c'est l'acharnement thérapeutique qu'il faut combattre . Une maladie qu'on n'espère plus guérir relève des soins palliatifs . La loi française est une bonne loi, mais mal enseignée, donc mal appliquée . Et la loi ne corrige pas les applications aberrantes qu'on en fait .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Lun 14 Jan - 14:45

Dans le cas de ces jumeaux, voulant mourir mais n'ayant pas apparemment le cran de se suicider, le corps médical a aidé "la main invisible de dieu..." alléluïa !


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Tibouc le Lun 14 Jan - 15:57

Adrienne a écrit:Tibouc: je te rejoins, mais penses tu que ce soit si "simple" de se suicider ? Penses tu qu'il devrait exister une assistance au suicide, comme ci-dessous ?
Je trouve que c'est plus logique, dans beaucoup de cas, que de demander aux autres de la faire, mais là aussi le problème se pose: quand peut-on fournir cette aide ?
Effectivement, vu le nombre de tentatives ratées, ça ne doit pas être si simple de se suicider. Mais au moins ça n'emmerde personne.
Alors que l'assistance au suicide pose un problème si on l'applique à la souffrance psychique, qui est une notion assez subjective. A ce moment là, il faudrait presque l'autoriser pour n'importe qui.

élaine a écrit:La question de l'euthanasie est mal posée : c'est l'acharnement thérapeutique qu'il faut combattre . Une maladie qu'on n'espère plus guérir relève des soins palliatifs . La loi française est une bonne loi, mais mal enseignée, donc mal appliquée . Et la loi ne corrige pas les applications aberrantes qu'on en fait .La question de l'euthanasie est mal posée : c'est l'acharnement thérapeutique qu'il faut combattre . Une maladie qu'on n'espère plus guérir relève des soins palliatifs . La loi française est une bonne loi, mais mal enseignée, donc mal appliquée . Et la loi ne corrige pas les applications aberrantes qu'on en fait .
L'euthanasie et l'acharnement thérapeutique sont deux choses différentes.
L'acharnement thérapeutique n'est déjà plus pratiqué. Mais même sans acharnement, un malade peut mettre longtemps à mourir. Pour ma part, je trouve normal qu'on puisse mettre fin à la vie d'un malade incurable qui ne veut plus vivre plus longtemps dans son état.


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 14 Jan - 16:49

hokmah , je ne te trouve pas très respectueux du cas malheureux de ces jumeaux

Tibouc ,je partage ton point de vue , les soins palliatifs ne sont parfois pas assez efficaces pour éviter la souffrance inutile au moment de l'agonie
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Lun 14 Jan - 17:06

Ce n'est pas très "charitable" en effet mais "on achève bien les chevaux"... en cas de profonde misère la charité ne semble pas une vertu cardinale de l'espèce... il est vrai qu'il serait plus simple d'imaginer des couloirs de la mort ou tout "candidat" y entrant en pleine liberté et conscience serait certain d'en sortir les pieds devant. Au final ne vivons-nous pas dans un immense bazar de marchands d'illusions dans un cycle "culturel" de frustrations ? L'homme semblant avide et insatiable tombe souvent dans ses pièges. A chacun d'apprendre à ne pas toujours convoiter plus et se satisfaire d'une certaine frugalité : "trop est pire que peu" dit un proverbe japonais....


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 14 Jan - 18:06

ce n'est pas du fait de les achever ou pas dont je te parle Hokmah ,

reconnais que tu as abusé en disant " qu'ils n'avaient pas le cran de se suicider " , c'est péjoratif , non ?
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Lun 14 Jan - 22:08

Soit ! Mais comment prendre alors leurs hurlements à la mort. Soit on s'en fout et les laisse, soit par "empathie" on pratique ce qu'ils ne sont pas capable de se donner... Que fait une chatte face de son rejeton handicapé ? L'article présentant ce cas comporte de nombreuses lacunes, on ne sait quasiment rien de ces individus, de leur histoire etc... et on cherche uniquement à faire réagir sur le plan émotif. Suis-je péjoratif ou simplement clinique en reprenant la situation sommairement décrite, à savoir leur manque de solution de leur part alors que leur demande était "claire"? Les laisser vivre : est-ce alors de la cruauté mentale ? Je n'ai sincèrement pas de réponse. La terre continue de tourner.... aux problèmes "extrêmes" solutions "extrêmes... Qui peut juger de l'exception ? Il est toujours facile, à postériori, de réécrire l'histoire, mais à quoi bon ? Ce qui est fait est fait... et tombe dans l'oubli des spécificités du lieu et du moment. A mon niveau ils illustreront "le cas unique des jumeaux euthanasiés"... devrai-je en faire un cas d"école ? En quoi cela me concernerait-il ? "L'époque" leur a apporté la solution du moment et demain sera un autre jour avec d'autres cas uniques aux solutions exceptionnelles auxquels les commentaires ne seront d'aucun secours. Tout n'est pas justifiable ni justiciable et certaines décisions se prennent "en son âme et conscience" fermé à tout commentaire. Qui, dans sa vie n'a jamais été confronté à prendre des décisions, dans une haute solitude sans remord ni regret ? Le passage à l'acte met fin à toute tergiversation et pose l'individu.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Tibouc le Lun 14 Jan - 23:18

J'ai jamais vu autant de vacuité dans un message aussi long...

Tous ces mots simplement pour dire que tu n'as rien à dire, je te félicite hokmah ! C'en est presque artistique !

Siffle


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Lun 14 Jan - 23:45

mais oui ! Hokmah est un artiste cheers

(je me moque pas )
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Mar 15 Jan - 8:44

Son intervention n'est pas vide . L'euthanasie de tout dernier recours est pratiquée et devrait faire partie des soins palliatifs .

La souffrance physique doit être soulagée à n'importe quel prix .

Pour moi, l'interventionnisme s'arrête là .

Les cas uniques ...doivent être résolus au cas par cas .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7014
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Mar 15 Jan - 11:31

J'ai lu deux fois l'article du canard. Je lis que les toubibs ont laissé mourir les jumeaux sans participer directement à l'acte . Ce n'est donc pas une euthanasie proprement dite .Sans doute ,et c'est un acte simple de compassion, ont-ils fait en sorte qu'ils ne souffrent pas du passage à trépas, mais ce n'est pas de l'euthanasie au sens propre du terme . La loi Leonetti permet à l'individu de refuser tout traitement, y compris l'alimentation et ce jusqu'à son décès librement consenti. Il faut bien sûr l'avoir décidé en pleine possession de ses moyens. D'où l'importance du testament de vie . Le mien comporte cette clause.ajoutée de ma main. Les deux jumeaux étaient sains d'esprit; ils ne voulaient pas terminer misérablement; il est normal qu'on ne se soit pas opposé à leur volonté d'en finir .
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Mar 15 Jan - 13:05

l'article de journal ne dit pas grand chose , difficile dans ces conditions de savoir exactement ce qui c'est passé

mais au moins cela m'a permis d'ouvrir un sujet sur l'ADN en reprenant un article de ce même journal
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Mar 15 Jan - 20:01

gaston.
Ils ont bel et bien été euthanasié.

Des frères jumeaux belges, nés sourds et en passe de devenir aveugles, avaient obtenu le mois dernier le droit de mourir. Les deux hommes, âgés de 45 ans, sont morts le 14 décembre d'une injection létale administrée par les médecins, a annoncé lundi un porte-parole de l'hôpital UZ Brussel. Ils avaient pris ensemble une dernière tasse de café avant de se dire au revoir. Leur famille avait soutenu leur choix.

lien
avatar
Athanor
Comte

Masculin Date d'inscription : 17/09/2012
Messages : 372

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Athanor le Mar 15 Jan - 22:03

Alors, voilà un sujet où je suis échec et mat dès le 1er coup. Je couche le roi dès l'ouverture. Very Happy

Je ne peux pas parler de la souffrance d'autrui, en l'analysant et en prenant des décisions dans un sens ou dans l'autre, non, ça va pas être possible, ça....
Quand j'aurais des souffrances physiques ou morales atroces, je reviendrais donner mon opinion, pas avant. Very Happy
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Mer 16 Jan - 0:46

Tibouc a écrit:J'ai jamais vu autant de vacuité dans un message aussi long...

Tous ces mots simplement pour dire que tu n'as rien à dire, je te félicite hokmah ! C'en est presque artistique !


Athanor tu seras privé des félicitations de Tibouc....


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Mer 16 Jan - 8:34

On n'aurait donc que le meurtre pour répondre à la souffrance psychique ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 28
Messages : 2040
Localisation : Un peu partout

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Tibouc le Mer 16 Jan - 11:37

Il se trouve que, dans certains cas, c'est la seule réponse qui reste (et ce n'est pas à proprement parler un meurtre si la personne elle-même l'a demandé).


_._._._._._._._._._._._


« Il faut tout refuser aux juifs comme nation et tout accorder aux juifs comme individus. » (Stanislas de Clermont-Tonnerre)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Mer 16 Jan - 12:30

Athanor a écrit:Alors, voilà un sujet où je suis échec et mat dès le 1er coup. Je couche le roi dès l'ouverture. Very Happy

Je ne peux pas parler de la souffrance d'autrui, en l'analysant et en prenant des décisions dans un sens ou dans l'autre, non, ça va pas être possible, ça....
Quand j'aurais des souffrances physiques ou morales atroces, je reviendrais donner mon opinion, pas avant. Very Happy

Athanor , ta reflexion m'étonne , tu n'as donc jamais été confronté à la souffrance d'un de tes proches où tu as été obligé de prendre une décision ?

pour ma part , j'ai connu cette terrible situation et je peux en parler en connaissance de cause
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Jeu 17 Jan - 8:02

L'acharnement thérapeutique est encore beaucoup trop pratiqué, si j'en crois l'expérience de ma petite fille, infirmière, me racontant avoir passé la nuit à assister des médecins s'acharnant à réanimer un patient atteint de poly pathologies, sidéen, rongé par les affections opportunistes, et qui a fini par mourir au petit matin, comme la chèvre de monsieur Seguin ... La recherche du bien s'inverse en mal, passé le juste milieu .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Jeu 17 Jan - 12:58

Oui , malheureusement , j'en ai eu confirmation aussi de cet acharnement avec mon pauvre père mourant , entre l'un qui voulait absolument le couvrir ( pour qu'il ne prenne pas froid !) alors que mon pauvre papa usait ces dernières forces à se découvrir et les autres qui voulaient l'alimenter de force ( ils ont failli le faire mourir étouffé , il a fallu le sonder ) , il n'est resté que 5 jours à l'hopital , mais ça a été l'horreur et en 5 jours il est revenu avec des escarres et la bouche pleine de mycoses , désolé de ces détails macabres , mais vraiment il y aurait beaucoup à revoir dans les hopitaux

j'ai préféré qu'il meure à la maison , je l'ai ramené à 15 h , il est décédé à 21 H entouré de sa famille et avec un urgentiste compétent et humain pour alléger son agonie, je pense que s'il était resté à l'hopital il aurait agonisé toute la nuit dans d'horribles souffrances
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7014
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Ven 18 Jan - 10:11

lola, témoignage très émouvant qui tord le cou aux jolis discours moraux. Oui, il faut l'avoir vécu pour pouvoir porter un jugement juste . Et je salue la position d'elaine qui, je l'avoue, me surprend un peu...Un coucou, chère amie ! Je te confierais volontiers mon dernier souffle !
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Ven 18 Jan - 10:27


gaston: elaine a toujours soutenu cette position.

Pour la comprendre, il faut lire ce qu'elle a écrit, et non pas les interprétation biaisées que d'"autres" en ont fait, ou les calomnies ayant pour but de la discréditer... (Je parle d'un autre forum) Wink

Comme quoi, tout le monde se laisse contaminer par une campagne visant à ridiculiser une personne...
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7014
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Ven 18 Jan - 10:46

Adrienne a écrit:
gaston: elaine a toujours soutenu cette position.

Pour la comprendre, il faut lire ce qu'elle a écrit, et non pas les interprétation biaisées que d'"autres" en ont fait, ou les calomnies ayant pour but de la discréditer... (Je parle d'un autre forum) Wink

Comme quoi, tout le monde se laisse contaminer par une campagne visant à ridiculiser une personne...
Elaine et moi on se connait depuis bien longtemps ! Elle connait ma position et je connais la sienne ! Je suis plus "rentre-dedans", elle est plus modérée, peut-être plus sage...De toute façon, elle a toute mon estime et elle le sait...même quand je m'inquiète de sa denture ( ça, c'est entre elle et moi !)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Ven 18 Jan - 10:49

merci Gaston de ta compréhension

je pense que Elaine s'efforce d'avoir une vision équilibrée

je suis indignée que l'on cherche à la discréditer sur l'autre forum , décidément ce forum ( Méta je crois )ne m'inspire pas du tout
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Ven 18 Jan - 11:27

chut : captures d'ecran accusatrices - ici même et dans le coin à papote , qui plus est!-ont déjà justifié la censure ailleurs et je ne parlerai pas du site en question, où j'ai fini par trouver un équilibre d'expression , puisque j'y reviens . Le vent renforce la résistance de l'arbre!

Je viens de finir "Confrontation avec la mort", d'un certain Schumacher, un peu sopo mais instructif . En ai-je parlé ? J'y reviendrai .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Ven 18 Jan - 11:41


moi je peux en parler puisque je n'y suis plus, de toutes façons, et n'ai nulle intention d'y retourner. Je déteste la méchanceté gratuite et l'hypocrisie.

Je vais y lire certains intervenants particulièrement intéressants, cela me suffit. Pas besoin de dialoguer: je lis pour apprendre. Wink
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Ven 18 Jan - 12:50

sage attitude Adrienne !
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Ven 18 Jan - 15:24

Moi, j'aime bien échanger et j'ai rétorqué, lors d'une réflexion m'invitant à partir si je n'étais pas contente, que le fait de ne pas aimer Sarko ne me faisait pas quitter la France . Une ou deux personnes ne sont pas tout le site et il y a des gens très sympas .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Ven 18 Jan - 16:43

oui , aussi Elaine , et puis c'est par périodes , un très bon forum peut être perturbé par une seule personne , ou alors une lassitude envahit le forum , il suffit que cette personne parte ou au contraire qu'une autre arrive et ça repart

c'est surtout valable pour les petits forums , ou moyens à la limite
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Ven 18 Jan - 17:04

Le barbier de Séville ou la Précaution inutile

Acte II scène 8

BAZILE. La calomnie, Monsieur! Vous ne savez guère ce que vous dédaignez; j'ai vu les plus honnêtes gens près d'en être accablés. Croyez qu'il n'y a pas de plate méchanceté, pas d'horreurs, pas de conte absurde, qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande ville en s'y prenant bien: et nous avons ici des gens d'une adresse!... D'abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l'orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l'oreille adroitement. Le mal est fait; il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s'enfler, grandir à vue d'oeil; elle s'élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait?


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Invité
Invité

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Invité le Ven 18 Jan - 18:08


le problème surgit quand "ces personnes" ont pris possession du forum et le dirigent de façon totalement subjective et partiale, ce qui est le cas. Mais ce n'est qu'un forum... rien n'est tout blanc ni tout noir.
Elaine n'a été bannie que provisoirement, et elle a sûrement beaucoup appris à croiser le fer...

Il est clair que c'est elle la gagnante: combien de personne l'ont exprimé ! Et d'autres le pensent aussi, mais ne disent rien... lâcheté...


avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Ven 18 Jan - 19:32

Fight
et puis Elaine a gagné ! cheers Content
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Sam 19 Jan - 8:02

J'ai surtout gagné sur moi-même, et c'est ça l'important . J'ai pardonné au traitre qui a transmis un message confidentiel, qui, ici, n'était qu'anecdotique . Méfiez-vous des "extraits" sortis de leur contexte . Je n'ai jamais su qui avait "cafté" .

Et je suis devenue prudente dans mes interventions . Le travail de modérateur est délicat et pousse à l'abus de pouvoir, mais il est nécessaire : tout le monde a dû apprendre , sur soi, en cette affaire . La rancune ne fait de mal qu'à celui qui l'éprouve .

Il y a, aussi, ceux qui "poussent au crime" et puis se retirent de la confrontation ... difficile , aussi, d'admettre la lâcheté ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Sam 19 Jan - 8:11

Pour en revenir à la souffrance psychique , je n'arrive pas à penser qu'elle puisse être un cas à euthanasier . Dans ce livre que je viens d'achever, et qui fait l'inventaire philosophique de la question du mourir depuis Epicure, l'auteur conclut que la vie n'est pas au présent, comme l'affirment les ascèses orientales mais tendue vers un avenir , un constant à venir, même chez ceux qui n'en ont plus . En cas de souffrance psychique , c'est cet avenir qu'il faut retrouver et contribuer à redonner la vie, pas la mort . J'avais lu , naguère, un livre autobiographique éloquent sur ce point : "l'homme qui marchait dans sa tête" de Patrick Ségal .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7014
Localisation : Dijon

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par gaston21 le Sam 19 Jan - 10:36

Je pense qu'il faut RELATIVISER! C'est peut-être plus facile pour moi qui ne croit pas du tout au libre-arbitre et donc qui ne porte
jamais aucun jugement moral sur quelqu'un, même s'il est agressif à mon égard. Elaine s'est montrée courageuse et je suis sûre qu'elle a l'estime de la quasi totalité des personnes qui la lisent.
Et pour mettre un peu de gaîté par ce temps de neige et de brouillard, et à l'intention précise de ma congénère en âge, ou presque, Elaine, voici un moyen agréable de provoquer une euthanasie ! Sourire !

http://next.liberation.fr/sexe/2013/01/18/a-partir-de-quelle-taille-une-poitrine-peut-elle-etouffer-un-homme_874980
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Sam 19 Jan - 10:52

en effet cet article prête à sourire malgré l'issue fatale de ce cas !

messieurs vous êtes prévenus et mesdames faites attention ! Very Happy

finalement la position du missionnaire est encore la plus sûre ! Very Happy
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Sam 19 Jan - 10:56

fantasme masculin de la mort extatique !


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Sam 19 Jan - 11:01

elaine 23 a écrit:Pour en revenir à la souffrance psychique , je n'arrive pas à penser qu'elle puisse être un cas à euthanasier . Dans ce livre que je viens d'achever, et qui fait l'inventaire philosophique de la question du mourir depuis Epicure, l'auteur conclut que la vie n'est pas au présent, comme l'affirment les ascèses orientales mais tendue vers un avenir , un constant à venir, même chez ceux qui n'en ont plus . En cas de souffrance psychique , c'est cet avenir qu'il faut retrouver et contribuer à redonner la vie, pas la mort . J'avais lu , naguère, un livre autobiographique éloquent sur ce point : "l'homme qui marchait dans sa tête" de Patrick Ségal .

oui , tout à fait , en fait c'est l'espoir qu'il faut retrouver , et là encore davantage de possibilités de solutions que lorsque le problème est uniquement physique

on dit "tant qu'il y a de la vie , il y a de l'espoir " , on pourrait dire aussi "tant qu'il y a de l'espoir , il y a de la vie "


Dernière édition par lola83 le Sam 19 Jan - 17:05, édité 1 fois
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par hokmah le Sam 19 Jan - 16:45

Pas besoin d'euthanasie pour celui qui se laisse mourir de chagrin... même les animaux en sont parfois "victimes".... La "nature" fait bien les choses.... il ne reste qu'à constater.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Sam 19 Jan - 17:07

oui , en effet , est-ce un choix ? est-ce un mal pour un bien ? est-ce un manque de soutien de l'entourage ?
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 20 Jan - 10:18

Les gens ont souvent peur de la maladie et de la mort, et, parfois, disent avec inconscience, qu'ils sont trop sensibles pour les affronter chez leurs proches . Il s'ensuit une grande solitude de celui qui doit faire le dernier bout de chemin tout seul . C'est alors qu'on parle de souffrance psychique intolerable et d'euthanasie : il vaudrait mieux améliorer les fins de vie . Ne pas les prolonger criminellement, mais redonner du courage à ceux qui vont partir . La demande d'en finir disparait quand l'amour est là et la douleur correctement traitée .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par loli83 le Dim 20 Jan - 10:32

Oui , Elaine , je suis tout à fait d'accord

mais depuis le début tu occultes le cas de mon papa , et il n'est pas unique en son genre , même si c'est moins fréquent ,

c'est que au tout dernier moment , quand on sait que la personne est perdue de l'avis général des médecins spécialistes

et que "le feu" prend dans les entrailles , la seule solution c'est la dose mortelle de morphine et là je le répète tous les docteurs ne sont pas prêts à cela , par peur de la loi qui n'est pas claire pour ce cas particulier

peut être faut il l'avoir vécu pour le comprendre ?
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par elaine 23 le Dim 20 Jan - 15:26

Les médecins sont mal informés de la loi, qui existe, ou ont des scrupules personnels . Il faut insister pour obtenir la sédation, voire la mise en coma artificiel. En aucun cas, admettre la souffrance physique . Je me suis presque battue pour arracher un dernier suppositoire de morphine , à deux heures de la mort de ma mère ( cancer du sein métastasé), à une infirmière terrorisée de prendre cette responsabilité . Il faut revoir les études médicales, combattre l'acharnement thérapeutique, là est le combat .

Mais le sujet est la souffrance morale, Lola, pas physique .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)

Contenu sponsorisé

Re: L'euthanasie pour souffrance psychique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 23:31