LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-63%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
55.99 € 149.99 €
Voir le deal

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par troubaa le Lun 1 Avr 2019 - 15:35

Traduction d’un éditorial paru le 28 mars 2019 dans le Los Angeles Times sous la plume de Myron Ebell (note en fin de billet).

Selon Donald Trump la science climatique doit être auditée par des experts.

Le Président Trump a souvent dit qu’il ne pensait pas que le changement du climat était une menace alors même que son administration continuait à publier des rapports officiels l’avertissant que c’était le cas. Le Président saura qui a raison en convoquant une commission de haut niveau (Presidential Commission on Climate Security, PCCS) pour procéder à un examen critique de la quatrième évaluation du climat (IPCC, Fourth Climate Assessment, Novembre 2018) ainsi que d’autres rapports gouvernementaux. Curieusement, la plupart des sciences du climat financées par le gouvernement fédéral (US) n’ont jamais fait l’objet d’un examen aussi rigoureux et exhaustif comme il est courant de traiter d’autres questions scientifiques importantes ou d’ingénierie.

Par exemple lorsque la NASA a préparé son projet d’alunissage d’astronautes sur la Lune chaque pièce d’équipement et chaque calcul étaient soumis à un examen sous tous les angles possibles tout simplement parce que si quelques chose se passait mal alors la mission échouerait. Des scientifiques éminents tels que par exemple le Professeur William Happer de Princeton ont mentionné à maintes reprises de graves problèmes et faiblesses dans le domaine de la climatologie officielle. Ils ont ensuite été écartés par les organismes fédéraux chargés de produire les rapports d’évaluation, alors que, paradoxalement, les conclusions et prévisions de ces rapports climatologiques officiels constituent la base des politiques énergétiques qui pourraient coûter des des dizaines de milliers de milliards de dollars au cours des décennies à venir.

Compte tenu de l’ampleur des coûts potentiels il est tout simplement stupide de faire confiance aux processus bureaucratiques qui ont abouti à un consensus officiel. Ainsi, l’examen que doit entreprendre la Commission sur la sécurité climatique présidée par Donald Trump se fait attendre depuis longtemps. Ne mentionnons que trois problèmes majeurs parmi bien d’autres qui devraient être examinés.

Premièrement, les modèles informatiques utilisés depuis près de 30 ans ont prédit une réchauffement beaucoup plus important que ce qui a été observé au cours des 40 dernières années. Pourquoi tous ces modèles ont échoué et pourquoi sont-ils toujours utilisés sont des questions importantes.

Deuxièmement, les prévisions des divers impacts négatifs du réchauffement, tels que l’élévation du niveau de la mer, sont dérivées de scénarios extrêmement irréalistes et les impacts positifs, tels que les tempêtes hivernales moins violentes, sont minimisés ou ignorés. À quoi ressemblerait un inventaire plus honnête de tous les impacts possibles du changement climatique ?

Troisièmement, les ensembles de données sur la température de surface semblent avoir été manipulés pour montrer un réchauffement plus marqué au cours du siècle dernier qu’il ne l’a été en réalité. La nouvelle commission devrait insister pour que le débat se base sur des données scrupuleusement fiables.

Depuis que la nouvelle de l’examen proposé a été divulguée en février dernier, la bureaucratie fédérale chargée du climat et ses alliés du complexe industriel climatique ont lancé une campagne acharnée pour y mettre un terme. À première vue cela semble déroutant. Si les alarmistes sont convaincus que la science contenue dans les rapports officiels est parfaite, ils devraient se féliciter d’un examen qui dissiperait enfin les doutes qui ont été exprimés. D’un autre coté, leur opposition suggère que la science derrière le consensus sur le climat est hautement suspecte et ne peut résister à un examen critique. En d’autres termes il colportent des « fake news » et sont sur le point d’être découverts. Un comité de presse émanant d’un groupe de pression alarmiste était intitulé : « 58 hauts responsables de l’armée et de la sécurité nationale dénoncent la commission d’examen sur le climat ». Dénoncer une évaluation par un expert semble une réponse tout à fait inappropriée, et en particulier une réponse conçue pour être ouverte et sujette à un examen approfondi par d’autres experts tels que les Académies nationales des sciences.

C’est à se demander si des groupes de pression environnementaux ont déjà dénoncé la réalisation d’une autre examen environnemental comme par exemple celui du pipeline Keystone XL qu’ils tentent de stopper. Deux éminents défenseurs de l’alarmisme face au réchauffement de la planète ont récemment publié un éditorial dans lequel ils accusent l’administration Trump d’utiliser une ‘tactique stalinienne » pour tenter de discréditer le consensus sur la science du climat.

Espérons que ces individus ne sont pas aussi ignorants de la science qu’ils le sont de l’histoire. Ce sont ces mêmes personnes qui soutiennent l’orthodoxie climatique et sont opposés à un débat ouvert sur cette question qui utilisent une tactique stalinienne.

Myron Ebell est directeur du département Energie et Environnement au sein du Competitive Enterprise Institute. Il peut être contacté à l’adresse suivante : CEI, 1310 L Street NW, Washington DC, 20005 USA

Note. La mise en place de la « PCCS » a été l’élément initiateur de la violente campagne démocrate menée par « AOC », membre de l’aide ultra-gauche du parti démocrate pour mettre en place le « Green New Deal ». Selon l’éminent Professeur William Happer il n’existe aucune évidence d’un danger climatique :

https://youtu.be/Gm8WJLR28Ys

Et si c’était Donald Trump qui sera le prochain prix Nobel de la Paix pour avoir démoli l’imposture, planétaire maintenant, de l’effet néfaste du CO2 sur le climat ?

https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/03/31/le-rechauffement-climatique-va-t-il-provoquer-une-catastrophe-imminente/#comments


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10392
Localisation : France

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Re: Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par komyo le Lun 1 Avr 2019 - 16:13

toujours aussi Jacques henry avec ses éléments de langages sur l'utra gauche qui relèvent de l'attaque ad hominem a défaut d'avoir des billes pour défendre
des faits.

Mais bon, tu nous as habitué a ce genre de réference qui tient mal la route, le réveilleur l'avait d'ailleurs bien piegé, ce que tu sembles avoir oublié !
Les commentaires de bedouins qui passent pour ajouter leur couplet conspirationniste completent agréablement l'ensemble

http://sogeco31.blogspot.com/2019/01/les-sources-peu-claires-de-jacques-henry_10.html

Sinon, je reconnais l'information de fond, une fois expurgée de sa forme de pleureuse CS, comme étant intéressante !  tongue


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Re: Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par troubaa le Lun 1 Avr 2019 - 16:48

oui il s'agit d'une traduction d'un article du Los Angeles Times
(qui est peut -être un torchon, je n'en sais rien)
Mais ce n'est pas l'oeuvre de Jacques Henry.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10392
Localisation : France

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Re: Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par komyo le Lun 1 Avr 2019 - 18:35

Jacques Henri devrait traduire aussi ceci,

ebruary 20, 2019

Documents obtained by The Washington Post revealed Will Happer would lead a proposed Presidential Committee on Climate Security, which would be established by executive order. [110]

“The initiative represents the Trump administration’s most recent attempt to question the findings of federal scientists and experts on climate change and comes less than three weeks after Director of National Intelligence Daniel Coats delivered a worldwide threat assessment that identified it as a significant security risk,” The Washington Post reported. [110]

The committee would be created “to advise the President on scientific understanding of today’s climate, how the climate might change in the future under natural and human influences, and how a changing climate could affect the security of the United States,” according to the NSC discussion paper. [110]

The paper also claims that prior government-issued reports finding climate change to be a serious threat “have not undergone a rigorous independent and adversarial scientific peer review to examine the certainties and uncertainties of climate science, as well as implications for national security.” [110]

In an interview, Francesco Femia, chief executive officer of the Council on Strategic Risks and co-founder of the Center for Climate and Security, described the committee as a political tool: [110]

“This is the equivalent of setting up a committee on nuclear weapons proliferation and having someone lead it who doesn’t think nuclear weapons exist,” he said. “It’s honestly a blunt force political tool designed to shut the national security community up on climate change.” [110]

Since the article in The Washington Post, a group of military and national security leaders voiced their united opposition to the “Climate Security Committee.” Some statements reproduced below (view more at The Center for Climate and Security): [111]

“This is not a real peer review committee – it’s a political review committee. It’s designed to try to scare our intelligence, defense and science professionals into doing and saying nothing about this pressing threat. I don’t think it will succeed. In fact, I think it would be an embarrassment, like other panels before it” – Rear Admiral David Titley, US Navy (Ret), Senior Member of the Advisory Board at the Center for Climate and Security and former Oceanographer of the Navy.

“It’s important to note the person behind this attempt to chill our defense agencies from understanding and managing climate risk is Dr. Will Happer.  Dr. Happer testified before Congress in December 2015 that the world has too little Carbon Dioxide and is too cold – an extreme, fringe view even for the tiny number of scientists who call themselves climate skeptics.  This is a clumsy attempt to force the entire federal government to conform to a bizarre view thoroughly rejected by the vast majority of scientists.” – Rear Admiral David Titley, US Navy (Ret), Senior Member of the Advisory Board at the Center for Climate and Security and former Oceanographer of the Navy.

“It’s hard to stop good people from doing good work – especially those in the defense, intelligence and science agencies of our government. One way to try to stop them is through bullying. This proposed ‘adversarial’ committee is a bully committee. And whether it succeeds or not, it will hurt our national security. Hopefully, cooler heads will prevail” – Sherri Goodman, Senior Strategist with the Center for Climate and Security and former Deputy Undersecretary of Defense (Environmental Security).

“The proposed committee appears to be a politically-motivated attempt to discourage our intelligence, defense and science agencies from doing their jobs. If realized, this committee could force a blind spot onto those whose job it is to defend this country, and that could have dangerous national security repercussions. I hope the White House reconsiders, and dumps this bad idea.” — Captain Steve Brock, USN (Ret), Senior Advisor, the Council on Strategic Risks and the Center for Climate and Security.

“This effort meets the definition of insanity—doing the same thing over and over and expecting a different result. No matter who is the President, our national security agencies have uniformly recognized the security threat from climate change. That question has been answered. Now is the time for action to address the risks.” – Alice Hill, Senior Member of the Advisory Board at the Center for Climate and Security and former Senior Director for Resilience Policy on the National Security Council.

“Even if this committee is successful for a year or two suppressing the acknowledgment of a changing climate as a security risk, the risks will continue to accelerate.  The climate does not care what the White House thinks or what Executive Orders are signed – it only responds to the laws of physics.  The temperatures will continue to warm, the ice will continue to melt and the seas will continue to rise.  And our county will be less secure if we prevent our very own federal agencies from responding to this threat.” – Rear Admiral David Titley, US Navy (Ret), Senior Member of the Advisory Board at the Center for Climate and Security and former Oceanographer of the Navy.

https://www.desmogblog.com/william-happer


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Re: Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par troubaa le Lun 1 Avr 2019 - 19:58

c'est du desmoblog. A charge. On connait/.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ? Empty Re: Le réchauffement climatique va-t-il provoquer une catastrophe imminente ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 8 Avr 2020 - 15:20