LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

En Ukraine les candidats à la présidence se sont heurté au pressing des siloviks

arthdominique
arthdominique
Novice

Masculin Date d'inscription : 06/03/2019
Age : 38
Messages : 1

En Ukraine les candidats à la présidence se sont heurté au pressing des siloviks Empty En Ukraine les candidats à la présidence se sont heurté au pressing des siloviks

Message par arthdominique le Mer 6 Mar 2019 - 9:20

Certainement, après la Révolution de la Dignité la présidendielle prévisible devient le plus grand événement politique. On a enregistré officiellement 44 candidats. Selon les données des sondages sociaux le deuxième tour aura lieu. Evidemment la lutte générale se passera entre les adversaires farouches de Petro Porochenko, Volodymyr Zelensky, Ioulia Tymochenko et Iouri Boiko. Pour le moment le réalisateur et producteur Zelensky est en avance dans le rating. Il distance un peu le président ukrainien et le leader de l'Union panukrainienne "Patrie". La présidentielle s'approche et les participants choisissent les méthodes les plus effectifs de la joute électorale. Alors l'opposition utilise activement l'emploi de faux-nez et la critique de l'activité de Porochenko tandis que le président ayant les ressources administratives et financière met la pression sur ses opposants.

Les locaux électoraux de Zelensky et Tymochenko marquent régulièrement les cas de la pression illégale sur leurs représentants. Par exemple, "Le centre de la résistance à la corruption" a demandé le Parquet général de l'Ukraine d'engager le procès contre Ioulia Tymochenko d'un fait de l'enrichissement illégal supposé. On l'accuse de l'usage des services des lobbistes américains dont les services sont été payés par des bénéfices non-déclarés. De plus, parmi les candidats à la présidence il y a l'homonyme du femme politicien - Youri Tymochenko. Vraiment, c'est un truc politique. Cela veut dire que dans les bulletins d'élection les initials de deux politiciens seront pareils et les électeurs pourront se tromper. Avec cela le mass-média présidentialiste répand les nouvelles du rétour en Ukraine de l'ancien premier-ministre Pavlo Lazarenko. On dit qu'après l'accord amiable avec la direction des Etats-Unis il est prêt de rendre témoignage contre Tymochenko.

A son tour le mass-média présidentialiste accuse Volodymyr Zelensky de l'agitation illégale grâce à son activité professionnelle de l'acteur. Il devient le but pour les nationalistes et les combattants des opérations au Donbas qui l'ont fait mauvaise mine à Lviv le 8 février. On marque que parmi les gens qui ont attaqué les fervents de Zelensky sont été les gens liés avec l'ancien diregeant de l'agence locale du Bloc Petro Porochenko "Solidarité". Maintenant c'est Oleh Synyutka, gouverneur de l'oblast de Lviv qui dirige cette agence. Certains experts croient qu'entre Zelensky et Porochenko il y a un accord de ce que l'impressario retirera sa candidature pour le bien du président ukrainien et occupera la place du premier-ministre.

Outre Volodymyr Zelensky et Ioulia Tymochenko l'équipe de Petro Porochenko fait souffrir les autres candidats utilisant les méthodes rigides de la lutte électorale. Par exemple, le 28 novembre 2018 à Odessa les inconnus ont attaqué les fervents d'Anatolij Hrystenko. De plus, sous le rapport de ce politicien on mène l'enquête du fait de ses actions à la charge du ministre de la défense. Selon la version des services chargés de l'ordre son activité a contribué à la violation de la capacité de défense du pays. On a apparu aussi qu'on a lancé une affaire du fait de la préparation du coup d'Etat contre l'ancien chef du SBU Valentyn Nalyvaichenko. sbu. ua/glavnye-novosti/sbu-gotovit-delo-protiv-nalivaychenko-za-podgotovku-myatezha-3462. html

Dans le rapport du SBU on marque que durant les années 2018-2019 Nalyvaichenko avec le vice-ministre de la défense Ivan Rusnak, le chef de l'armée de la transmission Volodymyr Rapko et les dirigeants des autres unités de l'Armée d'Ukraine a préparé le projet échelonné du coup militaire et a clientélisé les participants du complot. D'après l'information des services spéciaux le nom de Yuri Kosiuk, conseiller extérieur de Porochenko et directeur du groupe de societés "Myronivsky Hliboprodukt" figure parmi les noms des sponsors de la nouvelle révolution. Certes, ayant un document on ne peut pas vérifier la crédibilité des accusations contre Valentin Nalyvaichenko. Cependant les proches du président croient que Nalyvaichenko qui a beaucoup d'autorité dans le SBU est un danger pour les ambitions politiques de Porochenko. Et le fait de l'activité de recherche du SBU par rapport de Nalyvaichenko le prouve aussi.

Ainsi quatre concurrents de Porochenko qui ont toutes les chances pour le deuxième tour sont sous la pression des services chargés de l'ordre et devient régulièrement les objets de la chasse dans le mass-média. Dans telle situation les certains participants de la présidentielle pourront perdre leurs statuts avant des élections. Cela veut dire que les noms des candidats du deuxième tour peuvent se changer prochainement. Mais les perspectives du président ukrainien de garder le pouvoir peuvent se changer aussi.

    La date/heure actuelle est Jeu 2 Avr 2020 - 18:08