LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

stockage d energie 1 formes mécaniques

komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

stockage d energie 1  formes mécaniques Empty stockage d energie 1 formes mécaniques

Message par komyo le Lun 14 Jan 2019 - 11:04



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

stockage d energie 1  formes mécaniques Empty Re: stockage d energie 1 formes mécaniques

Message par troubaa le Lun 14 Jan 2019 - 19:31

Le truc en bétôn c'est fait pour faire rire l'assistance ?

J'étais sur de trouver une réponse d'ingénieurs sérieuse.

'avais évoqué les problèmes techniques du volant d'inertie domestique sur le site de l'auteur: Aucune réponse.

J'avais évalué à la louche les dimensions nécessaires pour assurer le stockage pour une ménage moyen d'après ce qu'expliquait ledit auteur: On était quand même avec des masses de l'ordre de 10T tournant à plusieurs milliers de tours/min: Inutile de dire qu'en cas de casse c'est la maison qui est par terre.

Les dimensions étaient à l'avenant, avec des tailles, en considérant la figure de principe produite par l'auteur, de l'ordre de 2 à 3m de haut et de 2 à 3m de diamètre. Pas facile à caser dans un garage.

Aucune réponse non plus sur l'énergie résiduelle perdue: Ben oui, on ne sait récupérer l'énergie qu'au-dessus d'une certaine vitesse de rotation: Tout ce qui est en-dessous est perdu.

Pareil pour les pertes par frottement: Faire tourner plusieurs tonnes à ces vitesses induit inévitablement des frottements, et donc des pertes: Qu'en advient-il? Quel est leur coût?

Et qui dit rotation de grande masse à haute vitesse dit vibrations. Qu'en est-il?

Qu'en est-il également des coûts d'entretien? De la technologie de l'alternateur? De la technologie prévue pour fournir du 50Hz (moteur à différentiel de vitesse stator/rotor fixe, onduleur, autre?)

Et surtout, surtout: Il s'agit d'un dispositif prévu pour les particuliers: Quand donc les particuliers ont-ils besoin de stocker l'énergie électrique? C'est intéressant dans le cadre d'une personne non connectée au réseau, mais alors il faut calculer le prix de l'ensemble. Pour un abonné ça n'a pas d'intérêt, surtout qu'au final très peu de gens consomment moins qu'ils ne produisent.. et que la consommation et la production sont de jour.

Bref, tel que présenté, ce projet de volant d'inertie semble une "idée" lancée mais jamais chiffrée ni jamais étudiée par de vrais ingénieurs. Ça me semble être un projet assez peu réaliste. Je peux me tromper, mais vu l'absence de précisions par l'auteur sur son projet, il rencontre probablement des problèmes en passant par la case "calculs".

Concernant les volants d'inertie, il existe un cas spécifique où c'est vraiment intéressant: Les groupes no-break, qui assurent l'alimentation sans coupure de salles informatiques ou d'appareillages médicaux gros consommateurs. Le principe est que l'électricité "critique" est fournie par un alternateur qui présente la particularité d'avoir un "stator" qui tourne (sic) à une vitesse 1500 t/min inférieure à celle du rotor, ce qui permet de générer du 50Hz. L'alternateur est entrainé par un moteur électrique. sur l'arbre il y a un volant d'inertie et un embrayage dont l'autre partie est reliée à un moteur thermique. En cas de coupure d'alimentation l'alternateur continue un moment d'être alimenté par le volant d'inertie: La vitesse de l'ensemble décroit et l'électronique maintient la différence de vitesse rotor/stator à 1500 t/min, on conserve donc le 50Hz. Au bout d'un moment l'embrayage se ferme et le volant d'inertie lance le moteur thermique comme un démarreur, le moteur thermique remet ensuite l'ensemble à sa vitesse d'origine. Bilan, aucune coupure, mais c'est très spécifique comme application.



Claude Bgf ; je ne crois pas non plus à ce truc en béton. Je vous suggère de visionner la vidéo "Xénius : volant d'inertie", par exemple sur la chaîne "Stornetic".


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar 2020 - 12:56