Pourquoi le demi-tour du président Macron est un avertissement pour les leaders du climat