LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


RIC

Partagez
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 3:03

...
Neutral  Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) semble être le seul point sur lequel les Gilets Jaunes tombent d'accord comme seule condition pour arrêter les manifs.

Rien n'est moins sûr : si les gilets jaunes ne reconnaissent pas la légitimité du vote pour un président, pourquoi reconnaîtraient-ils le résultat du vote d'un référendum ? (si le résultat ne va pas dans leur sens.)

Si par exemple, à la question "pour ou contre l'ISF", les français votent contre, que vont faire les Gilets Jaunes ?

No  L'accepter et cesser de se plaindre qu'ils meurent de faim ?

Mad  Bien sûr que non ! Ils contesteront le résultat une fois de plus, en disant que c'est le fruit de la propagande, que les français ont eu peur, etc...

D'autres problèmes sont en vue :

Combien de citoyens ? Suffisamment pour que l'initiative soit significative et suffisamment peu pour que le seuil soit atteignable. On évoque le chiffre de 700 000, soit 1,5 % des électeurs. Pourquoi pas. Quant au temps pour le recueil des signatures ; rien n'est dit alors que le point est essentiel.

Initiative sur quoi ? Là, on lit tout et n'importe quoi. Sur une proposition de loi ? Mais qui la rédige ? Et la loi pourra-t-elle porter sur tout sujet ou seulement sur ceux qui peuvent en l'état être soumis à référendum ? Et quid d'une révision constitutionnelle ? En Suisse, on le peut ; en France, nul ne semble l'évoquer. En revanche, les gilets jaunes souhaitent qu'il permette d'abroger une loi votée par le Parlement ou de révoquer un élu ; c'est un régime d'affrontement entre le peuple et ses représentants qui se profile.

Et puis, un référendum dans quel délai ? Avec ou sans possibilité pour les institutions d'amender le texte que le peuple veut voir voter ? Avec ou sans seuil minimal de participation ? Et puisque les gilets jaunes se réfèrent à l'exemple de la Suisse, accepteront-ils que le Parlement puisse, en France aussi, décider de la nullité de l'initiative ?

Est-ce vraiment dans une démocratie du conflit permanent que nous voulons vivre ?


https://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-ric-une-vieille-idee-toujours-abandonnee_2053696.html

Donc, une fois de plus, les Gilets Jaunes veulent simplifier une question hyper-complexe. Comme si faire un RIC était aussi simple que d'appuyer sur un bouton.

king  Pourquoi Macron ne fait-il pas un RIC avant Samedi prochain ? C'est simple, non ?

Neutral  Votre avis ?

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mar 18 Déc - 8:29

La démocratie participative, un peu comme la votation en Suisse!
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/votations/20180304.html

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) semble être le seul point sur lequel les Gilets Jaunes tombent d'accord comme seule condition pour arrêter les manifs.
Me dis pas que le GJ copient sur la FI!
https://laec.fr/section/3/une-republique-permettant-l-intervention-populaire


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 67
Messages : 4137
Localisation : France sud-est

Re: RIC

Message par spin le Mar 18 Déc - 9:49

Gerard a écrit:Neutral  Votre avis ? ...
Il existe depuis longtemps quelque chose de ce genre en Suisse, y compris au niveau des cantons. Ca peut donner une idée des possibilités et des pièges.

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 86
Messages : 9216
Localisation : Dijon

Re: RIC

Message par gaston21 le Mar 18 Déc - 11:16

Eh bien, à titre d'exemple, commençons par un référendum sur le droit de mourir dans la dignité et donc sur l'euthanasie active! C'est mieux que de palabrer sur le sexe des anges! Quant on veut tuer son chien, on dit qu'il...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mar 18 Déc - 13:06

Et si on demandais l'avis à tous sur leur pouvoir d'achat?
A bas non a dit le Ministre 1er, pas sur tout quand même!

- Voulez vous une remise de 1% sur votre plateau de Fruit de Mer acheté chez Fauchon ?
- Heu non, ça ne concerne que Neuilly et le 16ème!
- Alors chez Leclerc ?
- Bof ...

- Jamais content ces gaulois!
- Personnel............. vous me ferez une assiette de Saumon servie dans un plat d'argent de madame la présidente! Non Mais!

- Msieurs, msieurs ?
- Traversez la rue les faignants!
- Mais ................
- Castaner, Castaner, Castaner, ils m'agressent, met les à genoux la main sur la tête, et si nécessaire un coup de matraque là ou ça fait du bien!
- Heu, msieur , on est le personnel qui vous sert!
- Alors silence je reflechis comment vous servir les 100€ sans que ça coûte un rond!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 9009
Localisation : France

Re: RIC

Message par komyo le Mar 18 Déc - 14:12

https://lafranceinsoumise.fr/2018/12/18/participez-a-lecriture-de-la-proposition-de-loi-constitutionnelle-sur-le-referendum-dinitiative-citoyenne-ric/

Spoiler:
.Il n’existe pas de résolution institutionnelle d’un conflit de légitimité qui permette d’imposer l’expression directe de la volonté générale

En effet, les modalités d’exercice de la souveraineté populaire reposent presque exclusivement sur l’élection de représentant•e•s. Car de façon régulière, un conflit de légitimité entre les représentant•e•s du peuple et le peuple lui-même éclate. Les représentant•e•s arguant de la légitimité constitutionnelle de leur élection, et par conséquent de leur légitimité à prendre les décisions conformes au programme sur lequel ils•elles ont été élu•e•s. Le peuple se rassemble en manifestations et en pétitions, contestant des décisions prises en leur nom, et le décalage entre ce qui semble refléter l’opinion publique, à travers les sondages d’opinion sur une question précise, et les décisions politiques prises en leur nom, qui sont parfois très différentes, voire diamétralement opposées.
En outre, en 2008, le vote de la loi constitutionnelle permettant d’intégrer le Traité de Lisbonne, signé en 2007 est clairement en opposition avec le vote du peuple par référendum en 2005 qui s’opposait, à une majorité de 55% des exprimés, au Traité Constitutionnel Européen. On aura beau jeu de dire que ce n’était pas le même traité, car l’orientation politique était rigoureusement la même, et le contenu dans sa plus grande partie semblable, à quelques détails près. Le vote des représentant•e•s du peuple réuni•e•s en Congrès est donc revenu sur une décision majeure du peuple lui-même, par référendum, engageant qui plus est sa souveraineté. Quelle possibilité le peuple aurait eu de sanctionner des représentant•e•s qui vont aussi manifestement à l’encontre d’une volonté populaire clairement exprimée ? Aucune !
Les élu•e•s ont pu poursuivre leurs mandats sans que le peuple ne puisse d’une façon institutionnelle et juridiquement contraignante protester contre une telle forfaiture.
Cet épisode, ainsi que beaucoup d’autres accumulés, ont fait entrer le peuple français dans une grève civique et une colère froide. En témoignent les taux d’abstention croissants, y compris à l’élection présidentielle, et la parole qui se répand de plus en plus selon laquelle il ne sert à rien de voter, puisque les décisions prises se font à l’encontre du peuple et que le vote n’y change rien, que les promesses de campagne n’engagent que les benêts et les naïfs qui y croiraient encore, rendant impossible toute tentative de campagne politique fondée sur un programme.
Un tel sentiment, largement répandu parmi le peuple, conduit certain•e•s à l’abstention, d’autres à tourner leur colère vers des votes dégagistes. Très récemment, le mouvement des Gilets Jaunes exprime une colère chaude, agissante et ne se contentant plus du refus des élections, réclamant non seulement une politique de justice sociale et fiscale, mais aussi, très largement, des moyens démocratiques de prendre des décisions, ou de contrôler les décisions prises par les représentant•e•s au nom du peuple.

Initiative populaire réduite à portion congrue (article 11)

Une solution pour que le peuple puisse exercer sa souveraineté serait l’initiative citoyenne de propositions, puis l’organisation d’un vote par référendum. Cette possibilité existe bien, mais ses modalités d’application rendent son utilisation réelle particulièrement hypothétique.
En effet, seul le 3e alinéa de l’article 11 prévoit une initiative partiellement populaire des lois. Et encore ! il faut le concours, outre les 1/10e du corps électoral, c’est-à-dire tout de même plus de 4 millions de personnes, réunir les signatures d’1/5e des parlementaires soit 185. Ces deux conditions cumulées rendent quasiment impossible la réunion de signatures nécessaire. En tout état de cause, cet alinéa n’a jamais pu être mis en œuvre depuis son adoption en 2008. La triste page officielle des référendums d’initiative partagée sur le site du ministère de l’Intérieur en atteste où les listes de propositions de loi référendaires sont vides.

Les élus au centre : seuls à l’initiative et aucune possibilité de révocation

Le peuple est cantonné dans un rôle passif, consistant à déléguer entièrement sa souveraineté lors d’élections qui ont de moins en moins de sens politique, et servent de plus en plus à sanctionner un•e sortant•e davantage qu’à choisir réellement. Les élections intermédiaires à l’élection présidentielle font souvent office de vote de soutien ou de défiance à un Président de la République, plutôt que de répondre aux enjeux spécifiques des élections.
Face à cela, les élu•e•s peuvent croire à tort que leur élection signifie une carte blanche qui leur a été laissée pendant la durée de leur mandat. Qu’ils•elles appliquent ou non le programme sur lequel ils•elles se sont fait élire, le peuple qui l’a mandaté ne peut rien faire sauf attendre la fin du mandat, et éventuellement le•a sanctionner en ne le•a réélisant pas, à supposer qu’il•elle souhaite se représenter. Pire, le président de la République jouit d’une irresponsabilité institutionnelle et pénale qui rend la souveraineté populaire très théorique. Son action n’a aucun contre-pouvoir institutionnel qui limiterait son pouvoir. Le gouvernement, qui n’est pas élu, peut, en tout cas théoriquement être renversé par une motion de censure de l’Assemblée nationale. L’Assemblée nationale, elle, peut être dissoute par le Président de la République.
Mais le peuple n’a aucun pouvoir de révocation ou d’action sur les décisions des élu•e•s de quelque ordre que ce soit.
Une telle passivité du peuple n’est pas une condition démocratique de l’exercice de la souveraineté populaire.

Le référendum est une option à la discrétion des élu•e•s

Il existe bien la possibilité de faire des référendums nationaux ou locaux, de façon à solliciter l’avis des citoyen•ne•s concerné•e•s. Les référendums nationaux sont en théorie contraignants, mais l’exemple du vote de 2008 allant à l’encontre du référendum de 2005 montre les limites de l’exercice.
Plus encore, ces référendums sont uniquement à l’initiative des élus, hormis les improbables référendums d’initiative partagée. Pour les référendums locaux, les articles LO1112-1 et suivants du code général des collectivités territoriales prévoient que l’exécutif local est seul compétent pour proposer à l’assemblée délibérante l’organisation d’un référendum portant sur un projet de texte relevant de sa compétence.
Le référendum législatif, prévu au premier alinéa de l’article 11 de la Constitution, permet au président de la République, sur proposition du Gouvernement ou proposition conjointe des deux assemblées, de soumettre au peuple un projet de loi qui peut porter sur différents sujets comme l’organisation des pouvoirs publics, l’autorisation de ratifier un traité international, ou encore les réformes affectant la politique économique, sociale ou environnementale de la Nation et les services publics y concourant. Mais ces référendums sont uniquement à l’initiative des pouvoirs exécutifs ou législatifs, non du peuple lui-même.
Les référendums peuvent également intervenir pour approuver une révision constitutionnelle, plutôt que de passer par un vote au Congrès où une majorité des 3/5e des parlementaires doit être obtenue pour approuver la révision. L’article 89 de la Constitution prévoyant ces modalités précise bien que l’approbation par référendum est la règle, mais le référendum n’a pas lieu “lorsque le président de la République décide de la soumettre au Parlement réuni en Congrès”. Dans les faits, sur les 24 révisions de la Constitution, seules deux ont été approuvées par référendum, celle concernant l’élection du président de la République au suffrage universel direct en 1962, et celle relative au passage au quinquennat en 2000. A cela on peut ajouter l’approbation du traité de Maastricht, par référendum, qui a ensuite occasionné une révision constitutionnelle de mise en conformité, elle approuvée par le Congrès.

Impossibilité de changer de constitution

Pire, la Constitution ne prévoit aucun dispositif pour changer entièrement de Constitution, et changer de République. Le texte prévoit des modalités de révision de la Constitution, et l’article 11 pourrait permettre de convoquer une assemblée Constituante. Mais le principe même de la Constituante n’existe nulle part explicitement dans le texte. Alors que le principe existait dans la déclaration des droits de l’homme du 24 juin 1793 dans son article 28 “un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.”
Ainsi, la Constitution ne prévoit aucun moyen explicite de passer à une nouvelle Constitution, que ce soit à l’initiative des élu•e•s, du gouvernement, et encore moins du peuple. Ce qui veut dire que théoriquement, la Constitution actuelle est censée perdurer éternellement. Pourtant, celle-ci, rédigée à la hâte, sous la pression de la guerre d’Algérie et du chantage du Général De Gaulle de son retour aux affaires contre la rédaction d’une nouvelle constitution. Si cette rédaction a été quelque peu encadrée, puisque De Gaulle est habilité pour cela par le Parlement, avec la loi constitutionnelle du 3 juin qui prévoit quelques bornes à la rédaction de la nouvelle Constitution : le suffrage universel comme source de souveraineté, la séparation des pouvoirs, le contrôle de l’exécutif par le Parlement par exemple. La Constitution a été rédigée par Michel Debré, avec un comité d’experts, de hauts fonctionnaires, avec quelques modifications parlementaires marginales dont l’avis n’était que consultatif. La rédaction commence en juin, et est soumise au Conseil d’État en août 1958, le peuple est invité à plébisciter septembre un texte rédigé par des hommes de l’État pour les hommes d’État, bouclé en 4 mois à peine. C’est la première fois en France que des lois constitutionnelles ne sont pas rédigées suite à un débat parlementaire contradictoire.
Depuis 1958, nous sommes enchaînés juridiquement à cette constitution qui n’a été débattue par personne. Là est sans doute la source fondamentale du manque de possibilités institutionnelles de mettre en oeuvre la souveraineté populaire, et de l’impossibilité du pouvoir d’initiative citoyenne de propositions de loi.
La Constitution n’a pas été écrite par le peuple et pour le peuple. Elle n’a même pas été écrite et débattue par une assemblée quelconque. Elle a été approuvée par référendum d’un bloc, et tire sa légitimité de ce référendum, mais jamais le peuple n’a pu s’en emparer. En conséquence, le peuple est absent de la Constitution, et son rôle se cantonne souvent à celui d’une caution démocratique, qui choisit ses représentant•e•s, et rien de plus. Les possibilités d’intervention populaire au sein de ses propres institutions sont particulièrement restreintes.

La Constitution de 1958 présente donc des manques évidents pour mettre réellement en oeuvre les principes définis dans l’article 3 pour mettre en oeuvre la souveraineté populaire, et ainsi faire en sorte que le peuple puisse être à l’initiative, et pas seulement en réaction aux votes programmés à l’avance ou que les élu•e•s veulent bien leur soumettre.



Il faut introduire dans la Constitution les mécanismes d’initiative citoyenne

Les institutions actuelles sont complètement sclérosées. Les taux d’abstention témoignent de la délégitimation globale des institutions et des élu•e•s qui les animent. Il est plus que temps de passer à une 6e République par l’élection d’une assemblée Constituante. Mais les conditions de mise en oeuvre de l’article 11 rendent ce scénario particulièrement hypothétique.
La présente proposition de révision constitutionnelle a donc pour but d’introduire dans la Constitution actuelle les mécanismes d’initiative citoyenne qui y manquent cruellement : par l’introduction de la possibilité de faire des référendums d’initiative citoyenne législatifs, abrogatoire, révocatoire des élu•e•s et de convocation d’une assemblée Constituante.
Dans tous les cas, il s’agit de permettre l’initiative citoyenne de référendums, suite à la pétition d’une partie du corps électoral pertinent (national pour ce qui concerne la loi, sur la circonscription d’élection pour la révocation des élu•e•s locaux). Si le nombre de signataires est réuni, alors un référendum est organisé, et c’est le peuple qui décide d’approuver ou désapprouver la proposition de loi, d’abroger ou de garder la loi, de révoquer ou de garder un élu, de convoquer ou de ne pas convoquer une assemblée Constituante.

Référendum législatif (PPL, PPLO, PPLC)

Le Référendum d’initiative citoyenne législatif a pour but de permettre au peuple de proposer lui-même une proposition de loi et de le soumettre directement au référendum. Les propositions de loi peuvent être ordinaires, organiques, ou constitutionnelles afin de réviser la Constitution sur un point.

Référendum abrogatoire

Le Référendum d’initiative citoyenne abrogatoire est de même nature que le précédent. Mais il s’agit cette fois-ci non pas de proposer un ajout à la législation, mais d’abroger une loi qui aurait été votée par le Parlement contre l’avis du peuple.

Référendum révocatoire

Concernant le référendum révocatoire, la présente proposition de révision constitutionnelle propose des mécanismes permettant d’articuler l’expression de la souveraineté du peuple, l’initiative populaire, la nécessaire stabilité des institutions pour que l’exercice d’un mandat soit viable, le contrôle populaire des mandaté•e•s, et la légitimité des élu•e•s à exercer leur mandat. L’article unique propose en effet que tous les échelons électifs, maires, conseiller•e•s municipaux, président•e•s ou conseiller•e•s départementaux ou régionaux, conseiller•e•s territoriaux, mais aussi parlementaires et président•e de la République puissent être soumis à un référendum révocatoire, à partir de la moitié de leur mandat, si une pétition référendaire réunit 1/10e du corps électoral d’origine.
Si les signatures des citoyen•ne•s sont réunies, l’élu•e peut alors défendre son bilan de mi-mandat, montrer qu’il•elle a parfaitement respecté son programme, et que l’opposition organise une campagne de révocation qui n’est pas justifiée, ou alors l’opposition et les citoyen•ne•s auront l’occasion de montrer que l’élu•e ne respecte pas son programme, fait le contraire de ce qu’il•elle avait promis, et qu’il•elle doit être révoqué•e et de nouvelles élections se tenir. La révocation n’a lieu qu’après un vote majoritaire, l’organisa
Ce droit de révocation impose en particulier au Président de la République une responsabilité permanente vis-à-vis du peuple, et confère au peuple un pouvoir de contrôle régulé et institutionnel du « garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités ». Ainsi, tout•e électeur•trice pourra voter en quiétude. Il saura disposer désormais d’un pouvoir de contrôle des Présidents de la République qui se renient, trahissent leurs engagements et tournent casaque dès leur arrivée au pouvoir.
Par ailleurs, en prévoyant que ce référendum ne peut se tenir qu’après la moitié du mandat (et donc après au moins 2 ans et demi), et aboutir si une majorité absolue des suffrages exprimés est obtenue, il ne peut être sérieusement soutenu qu’un tel mécanisme, particulièrement encadré, mènerait à une quelconque instabilité institutionnelle.
En même temps, le principe est suffisamment encadré pour que ce droit ne perturbe pas l’ordre démocratique, mais soit au contraire employé avec parcimonie par les électeurs•trices, à l’instar de ce que montrent les expériences étrangères. En effet, le droit de révocation est en vigueur, à différents degrés et pour différents élus publics, notamment dans 19 États des États-Unis d’Amérique, un État du Canada, six cantons suisses.

Si le Président de la République est révoqué, dans les conditions prévues par l’article 7 de la Constitution, le Conseil Constitutionnel déclarerait son empêchement définitif, et le scrutin pour l’élection du nouveau président aurait lieu dans les vingt jours au moins et trente-cinq jours au plus après cette révocation. Ce dispositif permet pleinement d’allier l’exigence démocratique avec la nécessité d’assurer la continuité et le fonctionnement régulier des pouvoirs publics.
Le droit de révocation doit également s’appliquer aux représentant•e•s nationaux du peuple : député•e•s et sénateurs•trices, ainsi qu’à tous les échelons électifs locaux : un exécutif d’une collectivité territoriale (maire, président•e du conseil départemental ou régional) peut par là même être révoqué•e en tant qu’élu•e.

Référendum convoquant une constituante

Enfin, dans l’optique de permettre toujours la souveraineté du peuple, celui-ci doit pouvoir décider de changer complètement de Constitution, de convoquer une assemblée Constituante pour refonder entièrement ses institutions, recréer un contrat social. Il s’agirait de réunir des pétitionnaires, puis d’organiser comme dans les autres cas un référendum pour savoir si le peuple approuve l’idée de convoquer une Constituante. Si le oui l’emporte, la Constituante est convoquée, et soumet à son tour par référendum les fruits de ses travaux. Si le oui l’emporte à nouveau, la nouvelle Constitution entre en application.

Explication des articles

Le premier article crée un nouveau titre consacrant dans la Constitution le principe du référendum d’initiative citoyenne
Le deuxième article crée le référendum d’initiative citoyenne législatif.
Le troisième article crée le référendum d’initiative citoyenne abrogatif.
Le quatrième article crée le référendum d’initiative citoyenne révocatoire des élu•e•s.
Le cinquième article crée le référendum d’initiative citoyenne constituant.

PROPOSITION DE LOI

Article premier

Après le titre XIII de la Constitution, il est inséré un titre XIII bis ainsi rédigé :

« TITRE XIII bis :

« DU RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE »

Article 2

Avant le Titre XIV de la Constitution, il est inséré un article 78 ainsi rédigé :

« Art. 78. – Le peuple a droit de proposer les lois, et de les approuver par référendum.

« Un référendum national tendant à l’adoption d’un projet ou d’une proposition de loi se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales. Une proposition de loi citoyenne peut être initiée par toute personne et, soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales, celle-ci est soumise à un référendum national.

« Un référendum local tendant à l’adoption de tout projet de délibération ou d’acte relevant de la compétence des collectivités territoriales se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée. Une proposition citoyenne de délibération ou d’acte relevant de la compétence des collectivités territoriales peut être initiée par toute personne et, soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée, celle-ci est soumise à un référendum local.

« Les conditions d’application des précédents alinéas sont fixées par une loi organique, les pourcentages sus-mentionnés ne pouvant être supérieurs à deux pour cent, et les référendums devant se tenir dans un délai maximal de trois mois à compter de l’obtention du seuil requis de signatures de soutien. »

Article 3 :

Avant le Titre XIV de la Constitution, il est inséré un article 79 ainsi rédigé :

« Art. 79. – Le peuple a droit d’initiative pour abroger les lois votées en son nom par ses représentants.

« Un référendum national tendant à l’abrogation d’une loi se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales.

« Un référendum local tendant à l’abrogation d’une délibération ou d’un acte relevant de la compétence des collectivités territoriales se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

« Les conditions d’application des précédents alinéas sont fixées par une loi organique, les pourcentages sus-mentionnés ne pouvant être supérieurs à deux pour cent, et les référendums devant se tenir dans un délai maximal de trois mois à compter de l’obtention du seuil requis de signatures de soutien. »

Article 4

Avant le Titre XIV de la Constitution, il est inséré un article 80 ainsi rédigé :

« Art. 80. – Le peuple a droit de révoquer ses représentants qu’il a élus.

« Le mandat de la Présidente ou du Président de la République est révocable, à l’issue du premier tiers de son mandat, par un référendum national qui se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales. Le cas échéant, la révocation est d’effet immédiat, et constitue un des cas d’empêchement définitif prévu par l’article 7.

« Le mandat des parlementaires est révocable par référendum local, à l’issue du premier tiers de leur mandat, convoqué sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

« Le mandat des élus locaux est révocable par référendum local, à l’issue du premier tiers de leur mandat, convoqué sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

« Les conditions d’application des précédents alinéas sont fixées par une loi organique, les pourcentages sus-mentionnés ne pouvant être supérieurs à cinq pour cent, et les référendums devant se tenir dans un délai maximal de trois mois à compter de l’obtention du seuil requis de signatures de soutien. »

Article 5

Avant le Titre XIV de la Constitution, il est inséré un article 81 ainsi rédigé :

« Art. 81. – Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

« Si au moins cinq pour cent des électeurs inscrits sur les listes électorales en font la demande, un référendum national relatif à la convocation d’une Assemblée constituante se tient, dans les deux mois à compter de l’enregistrement de cette demande.

« Cette Assemblée constituante est composée de représentants du peuple qu’il désigne. Elle est chargée de rédiger et de proposer l’adoption d’une nouvelle constitution. Tout citoyen majeur et détenteur de ses droits civiques et politiques peut y siéger. L’élection de ces représentants aura lieu quatre-vingt jours après la promulgation des résultats du référendum convoquant l’Assemblée constituante.

« La durée maximale des travaux de l’Assemblée constituante est fixée à deux années à compter de sa date d’installation.

« Un référendum sur le résultat des travaux de l’Assemblée constituante est obligatoirement organisé dans les six mois qui suivent la conclusion de ces travaux.

« Une loi organique précise les conditions d’application du présent article. »


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 16:22

spin a écrit:Il existe depuis longtemps quelque chose de ce genre en Suisse, y compris au niveau des cantons.

Rolling Eyes  Haaa l'exemple suisse !

Shocked Ils ont voté un ISF en Suisse ?

Laughing  Existe-t-il un parti communiste suisse ?

PTDR

Soyons sérieux. Les référendums suisses portent sur des sujets secondaires (droit au suicide ou la taille des trous dans le gruyère) mais surement pas des trucs qui pourraient remettre en cause les droits des riches et l'industrie numéro 1 : la fraude fiscale.

De plus, c'est un petit pays.

Neutral  Il faut admettre que plus un pays est grand, plus le lien démocratique laisse à désirer. Or, nous sommes dans un pays de 67 millions d'habitants, lié à une union européenne de 450 millions d'habitants.

Donc, inutile de nous comparer à un pays de 8 millions d'habitants.

...
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 17:10

kyomo a écrit:« Art. 80. – Le peuple a droit de révoquer ses représentants qu’il a élus.

« Le mandat de la Présidente ou du Président de la République est révocable, à l’issue du premier tiers de son mandat, par un référendum national qui se tient sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales.
Very Happy  Haaa... enfin, la réponse à la question que je posais depuis si longtemps à Dédé :

"révocable, à l’issue du premier tiers de son mandat"

Donc, au bout de 20 mois.

silent  Alors, pourquoi ne pas mettre le mandat à 20 mois ? Mais dans ce cas, je doute de l'existence de politique à long terme si le président doit satisfaire tout le monde en moins de 20 mois.


Dubitatif  Autre question à laquelle ce projet ne répond pas :

confused  Le président révoqué aura-t-il le droit de se re-présenter à l'élection qui suivra ?

Neutral  Parce que c'est facile de rafler tous les mécontents quand on est le SEUL candidat d'une consultation électorale.

Je veux dire que si on faisait un tel référendum aujourd'hui, Macron serait viré largement à plus de 70% de vote contre lui.

silent Mais s'il se re-présente et qu'avec ses 25% restant, il se retrouve encore face à LePen au second tour.... Il sera re-élu.

Neutral Comprends-tu le vice qu'il existe à demander de voter "pour ou contre" un homme seul, alors qu'il a été élu de façon relative, face à d'autres candidats ?

J'aimerais ton avis sur ça... Parce que, par définition, aucun président n'a fait plus de 50% au premier tour. Donc le lendemain même de son élection, il pourrait être viré, car il n'a pas de majorité directe.

...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 9009
Localisation : France

Re: RIC

Message par komyo le Mar 18 Déc - 17:45

Au moins il feront attention a ne pas faire n'importe quoi. Ces types sont en roue libre des leur élection, ce qui semble leur montrer a la tête. Ça te gêne de perdre ce type de
Monarque républicain ?


Dernière édition par komyo le Mar 18 Déc - 18:16, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mar 18 Déc - 18:09

Parce que, par définition, aucun président n'a fait plus de 50% au premier tour.
Si De Gaulle en 59
Inscrits 81 764
Abstentions 474 0,58 %
Votants 81 290 99,42 %
Bulletins enregistrés 81 290
Bulletins blancs ou nuls 1 820 2,24 %
Suffrages exprimés 79 470 97,76 %
Candidat Parti Suffrages Pourcentage
Charles de Gaulle Union pour la nouvelle République 62 394 78,51 %
Georges Marrane Parti communiste français 10 355 13,03 %
Albert Châtelet Union des forces démocratiques 6 721 8,46 %

Rappel, dans le cas de la 6ème République, ce n'est pas le Président qui définie la politique à suivre, il en est QUE l'éxécutant!
Ceci pour comprendre cette proposition de remise en cause au bout du tiers du mandat!
Un peu comme aux USA du reste avec l'élection de mi-mandat!

On te rappelle Gérard que le programme de la FI est lié à une assemblée Constituante!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 18:25

komyo a écrit: Ça te gêne de perdre ce type de Monarque républicain ?
Neutral  Oui, si on doit le récupérer quelques mois après !

Au bout du compte, on n'aura fait que perdre du temps pour reculer l'inévitable.

Suspect  C'est ça ma crainte : que le RIC ne soit qu'une machine à perdre du temps pour éviter de réformer et permettre aux politiques de fuir leurs responsabilités.

...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 9009
Localisation : France

Re: RIC

Message par komyo le Mar 18 Déc - 18:32

Tu vois quelqu'un se faire lourder démocratique, remettre le couvert tout de suite après, ce n'est pas réaliste.

Si ça te fais plaisir, on peut indiquer qu'il ne peut pas se représenter immédiatement après...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 18:51

Dédé 95 a écrit:
Parce que, par définition, aucun président n'a fait plus de 50% au premier tour.
Si De Gaulle en 59
Embarassed  Hoops ! Désolé, je n'étais pas né.

Donc, d'accord, pour un mec élu au premier tour, un référendum de révocation est acceptable. Tu crois que ça va arriver souvent ?

Dédé 95 a écrit:Ceci pour comprendre cette proposition de remise en cause au bout du tiers du mandat!
Un peu comme aux USA du reste avec l'élection de mi-mandat!
Neutral  Le poste du président n'est pas en jeu !

"l'élection de mi-mandat américaine" est plutôt comme nos législatives à l'époque du mandat de 7 ans : le président risque juste d'être en cohabitation.

C'est peut-être ça qu'il faudrait : décaler les législatives des présidentielles de moitié. Mais quel président oserait faire ça ? Laughing

Si Chirac ne s'était pas sacrifié en 97 pour synchroniser les deux mandats, Sarkozy et Hollande auraient eu droit à une cohabitation chacun. Quel bordel !

...
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mar 18 Déc - 19:13

komyo a écrit:Tu vois quelqu'un se faire lourder démocratique, remettre le couvert tout de suite après, ce n'est pas réaliste.
Rolling Eyes  Pour un mec qui sait exactement pourquoi il a été élu, c'est réaliste. Il ferait du même coup la démonstration que le RIC ne fonctionne pas.

Cool  Macron oserait faire ça, c'est son style.

komyo a écrit:Si ça te fais plaisir, on peut indiquer qu'il ne peut pas se représenter immédiatement après...
silent  Mais Macron pourrait se faire remplacer :

Cool  PHILIPPE président,  tongue MACRON premier ministre.

T'es bien avancé avec ça !  Laughing

...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 9009
Localisation : France

Re: RIC

Message par komyo le Mar 18 Déc - 19:20

C'est le jeu démocratique on peut gagner mais aussi perdre.
L'intérêt c'est qu'il y a un jeu, la il n'y en a plus vraiment.
Tu as un monarque qui vit comme les nobles de l'ancien régime, dans un palais avec une flopée de serviteurs a ses petits soins jour et nuit. Qui peut décider des trucs pour lesquels il n'a pas été élu et qui n'a pas a rendre compte de ses actes après. Comme expression de la démocratie, il y a mieux...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Mar 18 Déc - 20:02

autant je suis pour le Référendum d'Initiative Citoyenne pour des sujets de société ce qui permettrait entre autre d'ouvrir des débats peut être un peu moins caricaturaux qu'actuellement. (légalisation drogue, euthanasie, OGM, Transition énergétique, etc...)

autant je suis totalement opposé au référendum de révocation, cela me parait absurde même.
On élit un élu pur un mandat, c'est à la fin de son mandat que l'on peut juger son oeuvre. Que cette idée vienne de melenchon qui n'a aucune légitimité démocratique au sein de la France insoumise m'amuse profondément. Surtout quand on sait que son autoritarisme exacerbé lui pose de plus en plus de problème au sein de son mouvement.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mar 18 Déc - 20:37

Comme si une "oeuvre" (sic) se juge sur 5 ans, les "décideurs" à Bruxelles, si ils te lisent , doivent rigoler!
Comme disait Bush père à un journaliste qui lui posait la question: Quelle avancées économiques voyez vous à la fin de votre mandats ?
Il avait répondu: Je ne sais pas ce que demain seras fait, alors à la fin de mon passage ....(je cite de mémoire).


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Mar 18 Déc - 21:11

tiens une forme de consultation populaire qui risque de se retourner contre les bloqueurs :

Rennes 2. Les bloqueurs pris à leur propre jeu avec un vote électronique ?

si maintenant l'ensemble des étudiants vont etre consultés pour savoir si une université doit être bloquée ou pas  il risque de n'y avoir plus beaucoup de blocage d'université dans les années à venir....

Ce type de consultation sera-t-il la fin de la dictature des minorités agissantes....? certains risquent de déchanter. Par contre en cas de soutien massif alors là se sera un mouvement d'une tres grande force.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mer 19 Déc - 7:52

Il y aura toujours des minorités agissantes, tant qu'existeras la loi naturelle libérale!
Il suffit de regarder comment fonctionne l'économie!

On est en impérialisme pas en démocratie !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Mer 19 Déc - 14:25

oui mais dans ce cas là pourquoi ne pas faire un référendum :
Parce exemple dans le cas d'une gréve à la SNCF on pourrait demander à l'ensemble des cheminots de se prononcer par voie électronique pour ou contre la grève : si le oui l'emporte alors gréve, si le non l'emporte alors pas greve.

alors serais tu pour ce genre de pratique ? tu veux la consultation du peuple consultons le peuple des cheminots pour faire la gréve à la SNCf,  qu'en penses tu ?

Tu penses pouvoir t'opposer au libéralisme à coup de référendum  sans te poser la question si ce n'est pas le libéralisme qui s'imposera à coup de référendum....

Quand on consulte le peuple on ne connait jamais la réponse... n'oublie pas la Suisse pays très libéral à un système de votation très développé... et les suisses sont des individus comme toi et moi....

si tu es pour la consultation du peuple il faut l’être jusqu'au bout, pas uniquement  pour les combats qui t'arrangent ...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mer 19 Déc - 17:35

Pourquoi pas , on ne fais pas la grève pour la grève!
On est plus à l'époque où le PCF donnait des ordres à la CGT!
La démocratie participative, c'est aussi prendre ses responsabilités ...
....et ne pas se cacher Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Mer 19 Déc - 19:17

komyo a écrit:C'est le jeu démocratique on peut gagner mais aussi perdre.
L'intérêt c'est qu'il y a un jeu, la il n'y en a plus vraiment.

silent Oui, mais si le premier référendum ne change rien, tout le monde va se dire qu'il ne sert à rien.

Neutral Or, nous sommes en plein dans une phase rarissime : un pouvoir sans alternative. Donc c'est le pire moment pour renverser le système. Il n'y a rien à mettre à la place.

Les Gilets Jaunes sont contre tout, mais pas POUR quelque chose. Ils pensent qu'en arrêtant tout, ça va résoudre les problèmes.

Regarde le cas Vinci :
Very Happy  Les Gilets Jaunes pensaient faire un CADEAU en laissant les usagers passer aux péages sans payer. Mais, après avoir envisager de faire payer les fraudeurs, Vinci va simplement faire jouer leur assurance... et répercuter sur leurs frais sur la prochaine augmentation des prix des péages en février 2019.

No C'est vraiment l'image parfaite pour illustrer les Gilets Jaunes : un gain immédiat en oubliant les coûts futurs. J'espère qu'ils seront plus prévoyants que ça, avant de faire le RIC.


"- Hooo.. pourquoi mes actions ont-elles des conséquences ?!"


Dernière édition par Gerard le Mer 19 Déc - 19:34, édité 2 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mer 19 Déc - 19:28

Et oui ils ont oublié ceux qui dirigent l'économie, qui se cachent derrière les fonctionnaires désignés de l'éxécutif.

Les gilets jaunes ne faisaient pas de cadeaux aux automobilistes, ils empéchait Vinci de cumuler du profit, appelé sournoisement du bénéfice!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Mer 19 Déc - 20:05

et dédé qui regarde toujours l'action des GJ sous le prisme de son idéologie.
du coup il ne comprend pas.

Les GJ n'en avait pas après vinci, mais après les taxes, et le péage étant un droit de passage est considéré comme une taxe, et qu'elle soit empochée par l'Etat ou Vinci ne change rien à l'affaire et à son rejet.





_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mer 19 Déc - 20:10

Mais Vinci lui en veux au GJ!
Et le autoroutes gratuits ça n'existe pas?
Gare à vous, les "crapules" de Vinci ont accès à vos adresses!
https://www.ouest-france.fr/economie/transports/autoroute/peages-gratuits-vinci-fait-marche-arriere-6138226


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Mer 19 Déc - 20:43

Le contrôleur de la SNCF aussi est autorisé à relever on identité ! alors cheminot tous crapules ????

oui frauder est interdit en France et certaines sociétés ont le droit, sous autorisations de l'Etat, de relever l'identité des contrevenants.. incroyable non ?



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Mer 19 Déc - 21:06

Oui mais le controleur SNCF (certains) sont assermentés ! Je cadre supérieur ou le "crapule" de la société Vinci, il est assermenté lui, où c'est comme Benalla?
Sous autorisation de l'Etat, ....je ne te l'envois pas dire!
Belle démocratie que l'Etat capitaliste! Et vous critiquez Staline? Même démocratie!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Ven 21 Déc - 19:00

aller quelque sujet  pour le Ric !!
dont le plus important doit etre :

Mettre dans la constitution  l'obligation de présenter les comptes  de l'etat au moins à l'équilibre  à savoir  dépenses égalent   recettes .

Faire sauter une strasse de décision (commune, agglo, super agglo, département région etc ) on a le choix .
Arrêter le sénat
Imposer  à l’administration de corriger toutes  les anomalies  descellées par la cours des comptes , et  licencier les fautifs  élus ou hauts fonctionnaires  .
Simplifier les démarches  administratives  .
Impôt sur les revenus  à tous .
Réduire les frais de fonctionnement   occasionnés  par  toutes les aides   venant de l'état .
Exemple  pour 100 euros venant  de l'Europe à ce jour  25 % frais de fonctionnement région,  25 % frais de fonctionnement territoire , seulement 50% distribués !!!
Reduire les fonctionnaires aux finances, anciens combattants, agriculture , et toutes les collectivités locales , etc etc .
Réduire les aides  sociales  afin d'augmenter  le delta  entre le travail  et le chomage
Arrêter tous ces commités Théodule  qui ne servent à rien  exemple ( Conseil économique et social, etc
Regrouper toutes les chambres consulaire dans une seule organisation
Cela devrait arriver à faire baisser les charges  sur les salaires afin d'augmenter  les salaires.
Arrêter la CMU, et les aides  pour ceux qui  n'ont jamais rien payé   .


amicalement
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Ven 21 Déc - 19:26

... Ok, continuons :

- Mettre dans la constitution l'obligation d'avoir des chaussettes propres.

Dubitatif  D'autres idées ?...

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Ven 21 Déc - 19:41

Gerard a écrit:... Ok, continuons :

- Mettre dans la constitution l'obligation d'avoir des chaussettes propres.

Dubitatif  D'autres idées ?...

...

quelques chiffres importants  que tu sembles ignorer  mon cher  Gérard
2017   recette 247 milliards  dépenses  318 Milliards   deficit 71 milliards
2018  recette 244 milliards  dépenses 329 milliards  estimé avant les GJ  soit 85 milliards de deficit
dette cumulée  en 2017 2400 milliards  donc 10 fois notre recette annuelle  !!
l'équilibre budgétaire est  vital , si nous ne voulons pas faire  comme la Grèce un jour .
Car nous sommes  le pays d'Europe  le plus endetté  

Il est vital, urgent  , fondamental , d'équilibrer rapidement nos comptes. Avant  que l'Europe nous l'impose .
Nous sommes en faillite virtuelle .

amicalement

merci en tout cas de considérer les autres propositions comme crédibles .

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Ven 21 Déc - 20:10

Dan 26 a écrit:Car nous sommes  le pays d'Europe  le plus endetté  
FAUX!
Nous sommes en 8ème position des pays de la Zone Euro, derrière l'Espagne et devant l'Angleterre!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_des_%C3%89tats_de_la_zone_euro


Moi je rajouterais un sujet de référendum.
- Interdiction pour l'Etat de rembourser les dettes ou les amendes des entreprises quelque soient leurs importance!
- Nationalisation des banques.
- Obligation pour les entreprises de distribuer les bénéfices à leurs employés!
- Obligation aux employeurs de faire suivre les salaires en fonction de l'inflation!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 86
Messages : 9216
Localisation : Dijon

Re: RIC

Message par gaston21 le Sam 22 Déc - 17:34

Curieux quand même; Dan omet toujours et systématiquement les investissements de l'Etat, dans les infrastructures, la recherche, le spatial etc... Je ne parle pas de la contribution de l'Etat dans la fourniture des couches pour les vieux des EHPAD...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Sam 22 Déc - 19:11

gaston21 a écrit:Curieux quand même; Dan omet toujours et systématiquement les investissements de l'Etat, dans les infrastructures, la recherche, le spatial etc... Je ne parle pas de la contribution de l'Etat dans la fourniture des couches pour les vieux des EHPAD...
j'espère que quand je dit etc etc tu comprends que j'ai encore des centaines d'idées et de propositions à faire .

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Sam 22 Déc - 19:16

Bah oui Gaston, mais certains limitent leurs connaissances aux petites boutiques de leurs villages!
Oui l'Etat investie, exemple les autoroutes, et tout celà pour l'offrir à Vinci et C° et ses actionnaires!


Il ne suffit pas d'avoir des idées il faut aussi les mettre en pratique et pas au niveau communal seulement!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Sam 22 Déc - 19:40

dan 26 a écrit:quelques chiffres importants  que tu sembles ignorer  mon cher  Gérard
(...)
Il est vital, urgent  , fondamental , d'équilibrer rapidement nos comptes. Avant  que l'Europe nous l'impose . Nous sommes en faillite virtuelle .

merci en tout cas de considérer les autres propositions comme crédibles .

Neutral  Je suis d'accord sur le fond Dan.

silent Mais face à une bande de gilets jaunes qui ne reconnaissent déjà pas le processus démocratique actuel, le fait de faire une nouvelle constitution par un RIC ne changera rien !

Mad  Il y aura toujours des mécontents pour dire que le PEUPLE c'est eux et qu'ils ne reconnaissent pas l'expression de la majorité.

No  Donc, nous n'avons pas un problème de budget, nous avons un problème de DEMOCRATIE. Si le pouvoir refuse de faire respecter les choix du plus grand nombre, il n'y a pas de solution.

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Dim 23 Déc - 9:49

Gerard a écrit:
 Si le pouvoir refuse de faire respecter les choix du plus grand nombre, il n'y a pas de solution.

...
oui il nous faut une dictature, pendant quelques mois  qui fasse le ménage,  et qui rétablisse  l'ordre , et la démocratie ensuite , ainsi que son fonctionnement .
ne pas oublier que "la bande "représente que quelques milliers d’excités , et que nous somme 70 millions de Français . Drole de démocratie . si la vox populi est la violence , il n'y a plus de démocratie .
Les médias ont fait un tort fou , à ce petit événement

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 10:07

Spoiler:
Gerard a écrit:

Si le pouvoir refuse de faire respecter les choix du plus grand nombre, il n'y a pas de solution.

...
Dan 26 a écrit:oui il nous faut une dictature, pendant quelques mois  qui fasse le ménage,  et qui rétablisse  l'ordre , et la démocratie ensuite , ainsi que son fonctionnement .
ne pas oublier que "la bande "représente que quelques milliers d’excités , et que nous somme 70 millions de Français . Drole de démocratie . si la vox populi est la violence , il n'y a plus de démocratie .
Les médias ont fait un tort fou , à ce petit événement

amicalement
Qui as dit:
oui il nous faut une dictature, pendant quelques mois  qui fasse le ménage,  et qui rétablisse  l'ordre ,.../...

T'as vu Gérard où mènent les actions des Lousteau et autres dirigeants du RN ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Dim 23 Déc - 15:31

Dédé 95 a écrit:Qui as dit:
oui il nous faut une dictature, pendant quelques mois  qui fasse le ménage,  et qui rétablisse  l'ordre ,.../...

T'as vu Gérard où mènent les actions des Lousteau et autres dirigeants du RN ?
Evil or Very Mad Ce n'est pas LePen qui a dit ça !

Le RN (tout comme FI) sont du coté des casseurs. Ils ne veulent pas d'un état d'urgence !

Car c'est bien de ça dont parle (maladroitement) Dan : ETAT D'URGENCE.

Neutral  Ce mouvement de Gilets Jaunes a fait 10 morts et des milliers de blessés. Quelle différence avec une action terroriste de Daesh ? Il y a "atteinte à la sûreté de l'Etat". Donc pas besoin de "dictature" : l'Etat d'Urgence est prévu dans notre constitution et on l'a déjà utilisé pour les terroristes islamiques.

Alors pourquoi pas pour les Gilets Jaunes ? Combien de morts faut-il encore ? Dis moi !

Evil or Very Mad  Macron est une couille-molle. Un Pasqua n'aurait jamais laissé passer tout ce bordel.



PS : silent bon évidemment, entre Pasqua et une couille-molle, il y a peut-être un juste milieu.

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 15:44

Maladroitement tu dis? Quelqu'un qui affirme qu'il noierait des émigrés à coup de rame, si nécessaire ?

Oh Pasqua ...
Mais Papon, en voilà un homme de conviction d'extrème droite ! Décoré de la Francisque comme l'UDSR Miterrand! Lui il savait manier la matraque! Quelques "bougnoules" dans la seine ça lui faisait pas peur, ou des manifestants contre l'OAS dans le métro Charonne!

Rappel, la FI condamne les casseurs!

Tes mensonges répétés n'en font pas une vérités!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Dim 23 Déc - 15:45

[quote]
Gerard a écrit:

Car c'est bien de ça dont parle (maladroitement) Dan : ETAT D'URGENCE.
soit on les neutralise definitivement soit on met en place l'etat d'urgence . Ce n'est pas maladroitement c'est pour se faire comprendre de tous .



Alors pourquoi pas pour les Gilets Jaunes ? Combien de morts faut-il encore ? Dis moi !

 Macron est une couille-molle. Un Pasqua n'aurait jamais laissé passer tout ce bordel.

il faut terroriser les terroriste en détaillant les GJ, modérés des fanatiques et de fous.
Je propose donc d'équiper la police de sarbacane , avec des fleches pour endormir les bêtes sauvages , de filmer la scène , et de les ramasser endormis, comme des fruits pourris , afin de les mettre pour un long moment en prison .
Il n'y a pas d'autres solutions

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 16:07

Heil .....Dan

Et tu loueras des anciens entrepots de ton père pour y parquer ces sauvages ? A défaut d'Emmaus qui aide des faignants qui ne veulent pas travailler (sic)
Gaffe quand même la résistance veille !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Dim 23 Déc - 18:08

Dédé 95 a écrit: Rappel, la FI condamne les casseurs!  
.. mais elle les comprends.

de même, la FI condamne les violences policières
... et elle ne les comprends pas.

Dédé 95 a écrit:Tes mensonges répétés n'en font pas une vérités!
Neutral Pas besoin de mentir, les seules déclarations de FI permettent de comprendre qui est du coté de qui.

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 18:17

Y a pas de FI dans les policiers?
Devine pourquoi ils ont fait grève .......


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Dim 23 Déc - 18:36

pas besoin d'etre FI pour faire gréve. toujours en train de faire de la récup dédé ! ce mouvement est en manque de voix à ce point là ?


Pour etre FI il suffit juste de se prosterner devant le maître auto-proclamé des Insoumis !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Dim 23 Déc - 18:49

Dédé 95 a écrit:Y a pas de FI dans les policiers?
Laughing  En tout cas, il n'y a pas de flics à la direction de FI.

Dédé 95 a écrit:Devine pourquoi ils ont fait grève .......
Evil or Very Mad  Ils n'ont pas besoin de FI pour ça !

Neutral Et je ne parle pas que des problèmes de budget.

C'est pour ça que je dis qu'il nous faudrait un Pasqua. A l'époque où il était ministre de l'Intérieur, les flics se sentaient soutenus. (trop, même). Ils savaient que leur patron serait toujours de leur côté.

Mad  Tandis aujourd'hui, non seulement ils n'ont pas de pognon et mais en plus, ils sont dirigés par des couilles-molles (l'ex porte-parole de l'Elysée !) qui cèdent aux manifestants et honorent ceux qui leur tape sur la gueule !

Et les médias suivent !

Haut Parleur  Défi pour Dédé :
Trouves-moi une seule vidéo sur YouTube qui critique les Gilets Jaunes !

Shocked C'est introuvable ! Toute la facho-sphère les soutient ! Tous les complotistes aussi. Même les écolos, les gauchistes, etc...

Je ne comprends pas que même Dieudo ne réalise pas que c'est un piège à cons, une fois de plus. C'est devenu le "politiquement correct" ! Même MACRON dit que les Gilets Jaunes ont raison !!!  Shocked

Crying or Very sad  Donc, seule la police se retrouve en première ligne pour contrer les Gilets Jaunes et personne ne la soutient.

Quand les gens vont-ils se réveiller ?

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13517
Localisation : vallée du vent

Re: RIC

Message par dan 26 le Dim 23 Déc - 18:59

Gerard a écrit:
Quand les gens vont-ils se réveiller ?

...
depuis très longtemps je soutiens la police, les CRS, les pompiers , et la gendarmerie , et j'ai l'occasion de leur dire souvent .

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 15356
Localisation : ici ou là

Re: RIC

Message par troubaa le Dim 23 Déc - 19:00

Gerard a écrit:
Trouves-moi une seule vidéo sur YouTube qui critique les Gilets Jaunes !

Shocked C'est introuvable ! Toute la facho-sphère les soutient ! Tous les complotistes aussi. Même les écolos, les gauchistes, etc...

Je ne comprends pas que même Dieudo ne réalise pas que c'est un piège à cons, une fois de plus. C'est devenu le "politiquement correct" ! Même MACRON dit que les Gilets Jaunes ont raison !!!  Shocked

Quand les gens vont-ils se réveiller ?

...

+1 !

et si c'était le seul sujet où le torrent médiatique l'emporte sur la raison ! cela devient de plus en plus habituel et systématique. Le fameux consensus...

T'es en train de devenir Gliet-jaune-sceptique gerard ! fais gaffe faut avoir le cuir solide !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 19:24

Le sujet est sur le RIC!
A part ça ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 57
Messages : 2814
Localisation : Paris

Re: RIC

Message par Gerard le Dim 23 Déc - 20:17

Dédé 95 a écrit:Le sujet est sur le RIC!
A part ça ?

... Dubitatif   Ok, continuons :

- Mettre dans la constitution l'obligation d'avoir des chaussettes propres. ok. C'est fait.

- Etablir qu'un référendum ne peut être remis en question que par un autre référendum, à moins que des gens se présentant comme "le peuple" s'y oppose.

PS : si deux groupes se présentant comme "le peuple" s'opposent, seul le groupe qui contiendra le plus de beaufs sans dent ignares et incompétents sera qualifié de "PEUPLE".


OOOOOKAY ! Vive les gueeeux ! Vive la bonne pitance !

.. d'autres idées ?

PTDR
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 76
Messages : 13074
Localisation : Enfant du Monde

Re: RIC

Message par Dédé 95 le Dim 23 Déc - 20:39

OUI
- Faire élire par les employés celui ou ceux les plus aptes à gérer leur société!
- Créer un organisme qui planifie les besoins en investissement et donc en production! En lieu et place des banquiers "crapules"!
- Propriété sociale des banques !
- Autoriser les militaires à se syndiquer et faire grève !
- Demander au peuple (TOUT le peuple) l'autorisation de faire la guerre!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: RIC

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Jan - 16:40