Thomas Porcher, nouvel économiste de la vieille gauche