LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


C Dans l'Air

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Mer 29 Aoû - 21:45

29/08/2018

Jean Jaurès est apparu en rêve à Jean-Yves Le Drian et il lui a dit : « Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme une nuée dormante porte l’orage.
Messieurs, il n’y a qu’un moyen d’abolir la guerre entre les peuples, c’est abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie — qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille — un régime de concorde sociale et d’unité ».

Et Jaurès a poursuivi : « Et alors, comment voulez-vous que la guerre entre les peuples ne soit pas tous les jours sur le point d’éclater ? Comment voulez-vous qu’elle ne soit pas toujours possible, lorsque dans nos sociétés livrées au désordre infini de la concurrence, aux antagonismes de classes et à ces luttes politiques qui ne sont bien souvent que le déguisement des luttes sociales, la vie humaine elle-même en son fond n’est que guerre et combat ? »

Du coup, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est demandé si le militant du parti socialiste qu’il a été pendant 44 ans pouvait continuer à servir l’Europe de Merkel et l’OTAN de Trump chez un banquier qui provoque Poutine.

C’est peut-être moi qui rêve, là !


Théophraste R. (du Bureau d’Etude sur la différence entre girouettes et coyotes à foie jaune).

Théophraste pour Dédéfucius! Merci Théo!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Jeu 30 Aoû - 17:05

30/08/2018
La migration vénézuélienne : enjeux politiques autour d’un drame humain 1ère partie

Romain MIGUS
Contrairement à tous ses voisins de la région, la balance migratoire du Venezuela n’a jamais été négative au cours de son histoire. Jusqu’à maintenant.

Durant des années, ce pays caribéen a toujours été une terre d’accueil pour ceux qui rêvaient d’un second départ que ne pouvait leur offrir leur patrie d’origine. En premier lieu, les Colombiens fuyant la guerre et les politiques d’austérité dans leur pays. Ils sont plus de quatre millions à avoir passé la frontière et à s’être établis au Venezuela. Il y a aussi l’Equateur, dont la communauté établie au Venezuela reste la plus grande en Amérique latine. De nombreux citoyens du cône sud du continent ont aussi trouvé refuge dans le pays de Bolivar au moment où la botte militaire écrasait dans le sang toute velléité démocratique au Chili, en Uruguay, ou en Argentine.

Cette immigration massive ne se limite pas aux pays de la région. Le Venezuela compte une des plus grandes communautés syro-libanaises de la région, et par vagues successives des dizaines de milliers d’Espagnols, d’Italiens et de Portugais sont venus s’y enraciner.

Jusqu’en 2016, seules les classes moyennes ou supérieures partaient du Venezuela pour s’installer dans d’autres contrées. Leur intégration, favorisée par leur puissance économique, ne posait aucun problème (1). Au cours de cette année, le processus migratoire s’est accéléré. Outre les étrangers ou binationaux qui ont décidé de rentrer chez eux, de nombreux membres des classes populaires vénézuéliennes se sont expatriés en réponse à la violence économique et politique auxquels le Venezuela a dû faire face (2).

Cette migration des couches les plus humbles a entraîné une augmentation substantielle du nombre de Vénézuéliens dans les pays de la région. N’ayant, par l’histoire de leur pays, aucun exemple migratoire auquel se référer, nombre d’entre eux ont découvert que les paradis imaginés, ou vendus par les réseaux de trafic humain, n’étaient qu’une chimère et que la vie d’un expatrié pauvre dans un pays étranger n’avait rien d’une sinécure. Sans parler de la réception souvent hostile de la part de populations locales, elles aussi en proie à des difficultés économiques, et qui voient d’un mauvais œil l’arrivée de plus pauvres qu’eux. Le voyage devient souvent un aller-simple, faute de moyens pour revenir.

Un sens politique donné à des histoires tragiques

Rappelons que l’émigration représente, avant tout, une constellation d’histoires tragiques, tant individuelles que collectives. Elle sépare les familles, atomise les forces vives, intellectuelles et productives qui devraient participer au développement du pays, et contribue à la consolidation d’une mémoire commune traumatique.

Bien que le phénomène d’émigration massive de Vénézuéliens soit devenu, depuis 2016, un des marronniers favoris de la presse occidentale, nous n’avions encore jamais été soumis, comme depuis quelques jours, à un blitzkrieg médiatique aussi coordonné sur ce sujet.

La plupart des rédactions des médias dominants auraient donc décidé, à l’unisson, en même temps, sans qu’importent les thèmes d’actualité de leurs pays respectifs, « d’informer » leurs concitoyens sur un drame qui serait en train de se jouer, et qui menacerait la stabilité de l’Amérique Latine.

Cette « spontanéité » est d’autant plus étrange que les matrices d’opinions utilisées pour expliquer ce phénomène sont toujours les mêmes, qu’il s’agisse d’un groupe de presse argentin ou anglais, de chaînes de télévisions étatsuniennes ou françaises ou de radios équatoriennes ou espagnoles.

Le thème est présenté sans aucune évocation du contexte politique, sans aucune nuance ou voix discordantes, et sans aucun point de vue du gouvernement vénézuélien comme contrepartie. Le récit monolithique des médias dominants a sacrifié la déontologie journalistique sur l’autel de la propagande. Le consommateur de ces transnationales de la communication ne saura jamais rien de la guerre économique féroce en cours contre le Venezuela, ni des menaces militaires qui pèsent contre le pays caribéen. Les conséquences n’ayant pas de causes, il est ainsi plus facile de faire reposer la responsabilité du processus migratoire sur la seule personne de Nicolas Maduro.

En effet, ce bombardement médiatique intervient dans un contexte particulier. Le président vénézuélien, relégitimé récemment dans les urnes – avec un score qui ferait pâlir d’envie plusieurs présidents de la région, à commencer par les dirigeants non élus du Brésil ou du Pérou – a décidé de lancer une contre-offensive pour tenter de pallier les conséquences de la guerre économique. Il intervient aussi peu de temps après un attentat manqué contre les représentants des pouvoirs publics de l’Etat vénézuélien . Les tentatives de déstabilisation du Venezuela entrent donc dans une nouvelle phase. L’exploitation médiatique du thème de la migration n’en est que le prélude.

Malgré ce que disent la plupart des médias, le cas du Venezuela n’est malheureusement pas « inédit ». La plupart des pays latino-américains ont connu, ou connaissent encore pour certains, ce phénomène d’émigration de masse sans que cela n’attire d’ailleurs leur attention .
par Romain Migus

Article paru originalement le 29/08/2018 sur RT en Français

La suite et fin, demain, si vous le voulez bien!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 31 Aoû - 10:43

31/08/2018

La surproduction, la crise et la guerre
Un avis qui date de 2015

Moon of Alabama
Ian Welsh vient de publier un article intitulé “ Quatorze Points sur l’économie mondiale ” alors que le PIB des États-Unis baisse de 0,7%. Il croit que l’économie va de nouveau vers une récession mondiale. Cette récession se produit alors même qu’il n’y a pas eu de véritable reprise depuis la dernière crise économique mondiale.

En d’autres termes : Le monde développé est en dépression. Il est en dépression depuis 2007. Il n’est jamais sorti de la dépression. Au sein de cette dépression, il y a des cycles : Il y a des expansions et des récessions, et ainsi de suite. Des moments un peu meilleurs et des moments plus mauvais.

Le cycle économique est à nouveau à la baisse et la baisse est brutale. Non seulement aux États-Unis mais aussi en Europe et en Asie.

Chaque banque centrale a déversé de l’argent dans les économies locales, mais cet argent ne produit rien. Pourquoi une entreprise investirait-elle, même à 0% d’intérêt, en sachant que personne n’achètera ce qu’elle produit à un prix qui soit rentable pour elle ? Comment les consommateurs pourraient-ils acheter davantage alors que leurs salaires stagnent et qu’ils sont déjà surendettés à cause des emprunts contractés au cours du dernier cycle d’expansion ? Mais tout ce que les banques centrales peuvent faire, c’est d’abaisser leurs taux officiels en faussant le marché. Et cela intensifie la crise initiale.

Mon analyse est que la crise mondiale actuelle est une crise de la surproduction, un excès ou une surabondance de biens proposés sur les marchés et en face un manque de clients. L’argent exceptionnellement bon marché que les banques centrales créent rend l’investissement dans les machines plus intéressant que l’emploi de main-d’œuvre humaine. Résultat : Une compagnie construit la première usine entièrement robotisée.

Monsieur Chen a affirmé qu’au lieu des 2.000 travailleurs qui constituent la main-d’œuvre actuelle de la société, il faudra seulement 200 personnes pour faire fonctionner le système informatique et assurer l’administratif.

La banque (centrale) a donné à M. Chen de l’argent pas cher et, au taux de 0% d’intérêt, une automatisation complète de son entreprise peut en effet se révéler rentable. Il est peu probable cependant qu’il prendrait la même décision si le taux d’intérêt était de 10%. Mais à l’échelle macro-économique, M. Chen doit de poser cette question : « Comment les 1800 travailleurs licenciés seront-ils en mesure d’acheter les produits que fabrique mon entreprise ? ». Certaines des personnes licenciées retrouveront peut-être un emploi précaire dans « les services », mais l’argent qu’ils gagneront sera probablement tout juste suffisant pour les maintenir en vie. Et quand les hamburgers seront aussi préparés par des robots, qu’est-ce qui se passera ?

Karl Marx a parlé des crises de la surproduction. Elles viennent de ce qu’une part croissante des profits de l’économie va à une classe de plus en plus réduite de « propriétaires », tandis que la part du gâteau attribuée à la classe de plus en plus nombreuse des « travailleurs » précaires se réduit. Ces dernières décennies, on peut observer ce phénomène partout dans le monde développé. L’autre face de la crise de la surproduction est la crise de la sous-consommation. Les gens ne peuvent plus acheter par manque de revenus.

Un réajustement des taux d’intérêt de la banque centrale vers un taux moyen, c’est à dire quelque chose comme 6%, contribuerait à ralentir le processus négatif, mais il ne résoudrait pas le problème actuel. L’inégalité des revenus et la surproduction augmenteraient toujours, seulement à un rythme inférieur. Le remède appliqué jusqu’ici à la surproduction locale par les impérialistes, à savoir la conquête de nouveaux marchés, a fait long feu. Le niveau commerce mondial est presque à son maximum. Il y a peu de terres qu’il est encore possible de coloniser et il n’est plus possible d’élargir les marchés.

On ne voit donc que deux solutions*.

La première consiste à attaquer le problème de la sous-consommation et à changer la répartition des profits en en donnant une part beaucoup plus importante aux « travailleurs » et une plus petite part aux « propriétaires". Cela pourrait se faire par l’augmentation des impôts des « propriétaires », la redistribution par l’État mais aussi par l’augmentation du pouvoir des syndicats, etc. Mais comme les gouvernements sont, partout dans le monde, toujours plus sous l’emprise des « propriétaires », les chances de cette solution semblent faibles.

L’autre solution à la crise de surproduction d’une société capitaliste est la destruction forcée des capacités de production (mondiale) au moyen d’une grande guerre. La guerre permet également d’accroître le contrôle sur les populations et de se débarrasser de « travailleurs excédentaires ».

Les États-Unis ont été le grand gagnant économique de la Première et de la Seconde Guerre mondiales. Les capacités de production ont été détruites par la guerre et un grand nombre de « travailleurs excédentaires » ont été tués dans le monde. Pour les Etats-Unis, les guerres ont été, dans l’ensemble, très rentables. D’autres pays ont une expérience très différence de la guerre. Il n’y a probablement qu’aux États-Unis qu’un journal à grand tirage peut affirmer : les guerres augmentent notre richesse et notre sécurité.

Ce qui m’inquiète c’est que l’intensification de la crise de surproduction ajoutée à l’idée apparemment naturelle aux Etats-Unis que la guerre est une bonne chose, ne pousse, dans un avenir proche, les Etats-Unis à déclencher un nouveau conflit mondiale cataclysmique.

Des néo-conservateurs comme Victoria Nuland ont essayé d’entraîner la Russie et l’UE dans une grande guerre à propos de l’Ukraine. Le lobbyiste en chef du complexe militaro-industriel, le secrétaire à la Défense, Ash Carter, essaie de déclencher une guerre entre la Chine et ses voisins à propos d’atolls en mer de Chine du Sud. Les États-Unis sont au moins complices de la montée de l’État islamique qui va laisser le Moyen-Orient en état de guerre pour pas mal de temps.

Tout cela constitue-t-il déjà des tentatives, conscientes ou non, des États-Unis pour résoudre le problème de la surproduction mondiale à leur avantage ?

Moon of Alabama

Note du traducteur :

*En fait il y en au moins une troisième. C’est la sortie du capitalisme en généralisant le principe de la cotisation sociale à toute l’économie. La personne qui, à mon sens, a le mieux approfondi cette solution est Bernard Friot. Vous trouverez nombre de ses débats et conférences en vidéos sur Internet.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14517

Re: C Dans l'Air

Message par loli83 le Ven 31 Aoû - 10:56

la solution de la guerre ? oui c'est une solution dans l'optique des sans foi ni lois

mais c'est une horreur et ça pourrait bien leur retomber dessus
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 31 Aoû - 13:22

troubaa a écrit:Merci de citer des sources si c'est un copier/coller
L'Admin

Article 5 de la charte :
V/ Si vous diffusez des informations provenant d'un autre site web, vérifiez auparavant si le site en question ne vous l'interdit pas. Mentionnez l'adresse du site en question par respect du travail de ses administrateurs !


L'Admin


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 13314
Localisation : vallée du vent

Re: C Dans l'Air

Message par dan 26 le Ven 31 Aoû - 15:30

Faire des copier collé à tours de bras, n'a strictement aucun interet !!!
C'est à la portée d'un enfant de 3 ans et de plus on trouve tout et son contraire sur internet .

amicalement .
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 1 Sep - 11:07

Cet article comme TOUT les autres sont signés, ils ne proviennent pas d'un site particulier.
Comme je l'ai déjà dis, je vais pas faire la liste des sites!
Alors pour l'avant dernier sur le Venezuela
https://www.romainmigus.info/2018/08/la-migration-venezuelienne-enjeux.html

Article paru originalement le 29/08/2018 sur RT en Français.


L'intéret dans ce qu'on appelle un C dans l'Air sur un forum, c'est d'ouvrir la discution à partir d'un article.
Oui comme dit Dan 26 qui sait tout, on trouve tout sur internet, même des mensonges, même des méconnaissances, même de la propagande pour la religion!
Et alors ? Ne soit pas jaloux si tu ne comprend rien à la politique économique et à la géopolitique....ce n'est pas une tare !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 1 Sep - 11:20

1/09/2018
La migration vénézuélienne : enjeux politiques autour d’un drame humain Suite et fin

Dans le cas du pays bolivarien, les études récentes les plus sérieuses ont montré que le nombre de Vénézuéliens vivant aujourd’hui à l’étranger oscille entre 6,5% et 9,5% de la population du pays . Ce chiffre, à ne pas prendre à la légère, est toutefois bien en deçà du nombre de Portugais, d’Irlandais, de Roumains, ou de Polonais vivant hors des frontières de leur patrie, selon les chiffres de l’Organisation Internationale pour les Migrations . Bien qu’il s’agisse pourtant de pays de l’Union européenne, cela n’émeut ni les médias ni les autorités de Bruxelles, qui pourtant s’agitent beaucoup autour du cas vénézuélien .

Cette hypocrisie et cette manipulation politique du thème de l’émigration vénézuélienne ne prennent de sens que dans le contexte d’un affrontement politique permanent contre le modèle bolivarien. Si la plupart des émigrés des pays européens cités ont dû abandonner leur pays à cause des mesures d’austérité appliquées par leur propre gouvernement, dans le cas du Venezuela les citoyens partent pour échapper aux conséquences de la guerre économique qui sévit contre leur pays. Spéculation contre la monnaie nationale, contrebande d’extraction des produits de première nécessité, pillage de l’essence, trafic de billets de banque vénézuéliens, baisse de la note de solvabilité du Venezuela malgré le paiement de sa dette, tous les moyens sont bons pour, comme dans le cas du Chili d’Allende, « faire crier l’économie vénézuélienne » et asphyxier la population .

A cela s’ajoute un féroce blocus économique et financier de la part des Etats-Unis et de leurs alliés. Instauré sous Obama, il a été renforcé par le président Donald Trump. Comme le note l’économiste Pacualina Curcio , 64% du total des importations de médicaments et 82% des aliments importés par le Venezuela proviennent des Etats-Unis ou de pays européens et latino-américains alignés sur la politique de Washington et sur sa volonté de pénaliser les entreprises et les banques qui commercent avec des entités publiques vénézuéliennes. Cette guerre économique est un acte criminel qui vise à fabriquer de la misère et pousser les citoyens à aller chercher un avenir meilleur hors du pays. Les émigrés vénézuéliens deviennent, à leur insu, un prétexte pour justifier une intervention humanitaire, terminologie désormais célèbre pour couvrir les horreurs de la guerre.

Lorsque les médias dominants, soutenus par une myriade d’ONGs dont l’objectivité est plus que douteuse , insistent sur le récent processus migratoire des Vénézuéliens, en omettant volontairement d’en rappeler les causes, ils ne se livrent ni plus ni moins qu’à une opération de propagande de guerre visant à légitimer un conflit ou une action anti-démocratique contre le Peuple de Bolivar.

Quand la migration devient un enjeu de déstabilisation

En marge du VIIIe sommet des Amériques, le 13 avril 2018, le vice-président étatsunien Mike Pence a participé à une réunion avec des membres de la frange la plus extrême de l’opposition vénézuélienne. Durant la réunion, un des politiciens présents, Antonio Ledezma, qui avait appelé quelques semaines plus tôt la communauté internationale « à renverser Maduro » , déclara : « plus que de l’aide humanitaire, c’est d’une intervention humanitaire dont nous avons besoin » . Le mot est lâché. Il s’agit donc désormais de créer dans l’opinion publique les conditions justifiant cette aventure guerrière.

Sous le prétexte de la migration de citoyens vénézuéliens, dès mars 2018, les gouvernements du Brésil, de la Colombie et du Guyana ont mobilisé leurs troupes sur leur frontière avec le Venezuela.

Le 27 juin 2018, Mike Pence a rencontré un groupe d’émigrés vénézuéliens à la frontière brésilienne et déclaré dans la foulée que « la liberté et la démocratie devaient être rétablies au Venezuela » . Un mois plus tard, le 8 août, c’est au tour de la représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations unies, Nikki Haley, de se rendre à la frontière colombo-vénézuélienne pour y déplorer le sort des émigrés vénézuéliens . Elle invite le nouveau gouvernement de Bogota, de droite radicale, à prendre la tête d’une fronde régionale contre le Venezuela bolivarien. Deux semaines plus tard, le 24 août, à la demande de la Colombie, le Pentagone envoie un bateau-hôpital, l’USNS Comfort, afin de soulager la « pression générée par l’affluence d’émigrés vénézuéliens dans le système de santé colombien », comme le stipule le communiqué du SouthCom . Un sarcasme lorsque l’on connaît le déplorable état de la santé publique dans ce pays. Ce bateau-hôpital est escorté par des navires de guerre de la marine étatsunienne . C’est simultanément à ces manœuvres qu’a commencé l’offensive médiatique actuelle sur les émigrés vénézuéliens.



Les éléments de langage médiatiques qui parlent de « réfugiés vénézuéliens » ne sont en rien anodins. En mars 2018, le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU (HCR) avait dû se fendre d’un communiqué pour rappeler que les Vénézuéliens qui décidaient de s’expatrier n’étaient pas considérés comme des réfugiés .

Le terme n’est pas anodin. Car qui dit « réfugié » laisse entrevoir la possibilité de construction de « camps de réfugiés ». En août 2017, la Colombie a décidé de construire des camps de réfugiés dans les villes frontalières avec le Venezuela. L’ancien président colombien Juan Manuel Santos avait même dépêché des membres de son gouvernement à… Ankara, pour s´inspirer de la gestion turque face à l’afflux de réfugiés syriens fuyant la guerre dans leur pays . Une bien curieuse initiative de la part de Bogota, lorsque l’Histoire nous rappelle que plusieurs camps de réfugiés ont souvent servis de bases militaires et de centres de recrutement pour des groupes armés. C’était notamment le cas dans les camps de El Paraíso, Olancho et Gracias a Dios utilisés par la Contra pour attaquer, depuis le Honduras voisin, le Nicaragua sandiniste dans les années 80. Plus récemment, ça a aussi été le cas dans plusieurs camps de réfugiés syriens au Proche-Orient .

Cette menace est prise très au sérieux par le gouvernement de Caracas qui a dénoncé le recrutement illégal d’émigrés vénézuéliens dans l’armée colombienne. Selon le ministre de l’Intérieur vénézuélien, cette action a pour but de générer des attentats sous faux drapeaux ou des incidents sur la frontière, prétextes nécessaires au déclenchement d’une intervention militaire .

Pour faire face à la situation migratoire, le gouvernement vénézuélien vient de présenter un plan de relance et de stabilisation de son économie, un réseau de distribution public et participatif d’aliments, et de créer un système de subventions discriminées afin de protéger sa population et l’inciter à participer à la relance de l’appareil productif. Il a aussi lancé un message à la communauté vénézuélienne à l’étranger, incitant ceux qui le veulent à revenir parce que « le pays a besoin d’eux ».

Des changements économiques à moyen terme dépendra, désormais, le retour de leurs compatriotes, et l’avenir du Venezuela.

Romain Migus

Article paru originalement le 29/08/2018 sur RT en Français


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8721
Localisation : France

Re: C Dans l'Air

Message par komyo le Sam 1 Sep - 11:35

A cela s’ajoute un féroce blocus économique et financier de la part des Etats-Unis et de leurs alliés. Instauré sous Obama, il a été renforcé par le président Donald Trump. Comme le note l’économiste Pacualina Curcio , 64% du total des importations de médicaments et 82% des aliments importés par le Venezuela proviennent des Etats-Unis ou de pays européens et latino-américains alignés sur la politique de Washington et sur sa volonté de pénaliser les entreprises et les banques qui commercent avec des entités publiques vénézuéliennes. Cette guerre économique est un acte criminel qui vise à fabriquer de la misère et pousser les citoyens à aller chercher un avenir meilleur hors du pays. Les émigrés vénézuéliens deviennent, à leur insu, un prétexte pour justifier une intervention humanitaire, terminologie désormais célèbre pour couvrir les horreurs de la guerre.


Tout a fait juste, les us sont responsables de la situation et se présentent comme la solution !
Ça a un nom, l'hypocrisie !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14517

Re: C Dans l'Air

Message par loli83 le Sam 1 Sep - 12:58

Komyo a écrit:Tout a fait juste, les us sont responsables de la situation et se présentent comme la solution !
Ça a un nom, l'hypocrisie !

je partage aussi cette opinion
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Sam 1 Sep - 14:34

il faut tourner le dos au neo maxisme qui appauvri les peuples ! C'est ce système seul qui est responsable de la situation économique actuelle. Ca n'a jamais marché et ca ne marchera jamais.

Il faut arrêter avec les faux semblants et la déresponsabilisation

Le peuple ne reviendra pas tant qu'il n'aura pas de perspective de s'enrichir c'est à dire de vivre mieux.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 1 Sep - 16:55

Le peuple ne reviendra pas tant qu'il n'aura pas de perspective de s'enrichir c'est à dire de vivre mieux.

De s'enrichir, de vivre mieux ?
Parceque tu veux comparer la misère du peuple avant et après Chavez?
Tu la connais la misère des peuple de l'Amérique du Sud ?
Tu veux comparer ?
Bien sur, tout le monde te comprend, ce que tu veux c'est que l'Or noire du Vénézuela retournes dans les griffes de Exxon Mobile et C°, ceux qui avaient financé, la lutte contre Castro (Baie des Cochons) et la contre révolution de Pinochet!
De grands défenseurs de la démocratie des lobbies du pétrole, l'Arabie Saoudite en tête!
On file au Brésil ?
On file à Haiti ?
On compare?, quand tu veux ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9096
Localisation : Dijon

Re: C Dans l'Air

Message par gaston21 le Sam 1 Sep - 17:45

J'avais souligné précédemment la couleur très droitière de l'émission "C dans l'Air". Un exemple au hasard...Elie Cohen; présenté comme économiste au CNRS; rien que ça! il n'est pas que ça! Il a comme moi plusieurs casquettes, mais moi, c'est pour marcher! Il est administrateur de Pages Jaunes, de Steria et d'EDF Energies nouvelles; gare aux jetons de présence qui vous arrivent comme des grêlons... "C dans l'Air" a un sérieux parfum de capitalisme féroce! Mais qui s'en rend compte!!!
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 1 Sep - 18:12

Gaston on ne parles pas de l'émission Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Mais d'une rubrique sur l'actualité!

On est bien d'accord de ce qu'est C dans l'air, l'émission de télé, maintenant la table ronde n'est inféodées à personne, même si, comme je l'ai souvent dit, il y a une ligne éditorial par l'administration et les modos!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Sam 1 Sep - 18:58

Dédé 95 a écrit:
Le peuple ne reviendra pas tant qu'il n'aura pas de perspective de s'enrichir c'est à dire de vivre mieux.

De s'enrichir, de vivre mieux ?
Parceque tu veux comparer la misère du peuple avant et après  Chavez?
Tu la connais la misère des peuple de l'Amérique du Sud ?
Tu veux comparer ?
Bien sur, tout le monde te comprend, ce que tu veux c'est que l'Or noire du Vénézuela retournes dans les griffes de Exxon Mobile et C°, ceux qui avaient financé, la lutte contre Castro (Baie des Cochons) et la contre révolution de Pinochet!
De grands défenseurs de la démocratie des lobbies du pétrole, l'Arabie Saoudite en tête!
On file au Brésil ?
On file à Haiti ?
On compare?, quand tu veux ?

oui va (pour rappel avant que tu me sortes encore THE gros sophisme haiti n'est pas un Etat libéral....haiti ne peut etre un exemple tellement ce pays est ravagé par les catastrophes naturelles, mais rien n'arrete le cynisme marxiste ! )
L'AS n'est pas un pays libéral.
Le Brésil n'a pas les plus grande réserve de pétrole au monde.

dans quel pays d' Amérique du sud y a-t-il aujourd'hui un exode aussi massif de sa population ?
comment expliquer qu'un pays assis sur les plus grandes réserves de pétrole au monde soit en quasi faillite économique ?

Tu mets à la place de Maduro démocratiquement un vrai dirigeant libéral (pas un capitaliste de connivence) tu verras le changement pour le peuple.
on en reparle dans 10 ans ? je parie pour un pays propère, stable et en plein développement économique et culturel.

Le marxisme étouffe l'individu, il l'asphyxie, il le déshumanise, il le dévalorise, il le tue.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 1 Sep - 20:08

Alors tu ne lies pas l'avis que j'ai mis dont acte!
Le Vénézuela n'a jamais été un pays marxiste, tu sais pourquoi?
Par que le marxiste n'est qu'une méthode d'analyse d'une situation!
Alors le Vénézuela est il un pays socialiste ?
NON, c'est un pays controlé par le FMI et la Banque mondiale!
Que tu le veuilles ou non c'est un pays à économie CAPITALISTE de l'Etat !
Du reste, et on vois ton ignorance, c'est une économie mixte, encore pire que la Chine!

Oui l'Arabie Saoudite est un pays capitaliste de type propriété privée des moyens de production et d'échange au main d'une dynastie.....les Saoud, et c'est pourquoi les Trumps et C° en font un allié dans la région!
A moins que les femmes voilées soient les propriétaires des puits de pétrole et des raffineries? Je parles même pas des banques! affraid

Troubaa a écrit:Le Brésil n'a pas les plus grande réserve de pétrole au monde.
Tu crois ? Qui c'est qui t'a soufflé celà? Ton Pastis ? PTDR PTDR PTDR


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Sam 1 Sep - 20:51

Dédé 95 a écrit:
Troubaa a écrit:Le Brésil n'a pas les plus grande réserve de pétrole au monde.
Tu crois ? Qui c'est qui t'a soufflé celà? Ton Pastis ? PTDR PTDR PTDR

????


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Lun 3 Sep - 11:30

03/09/2018

Alors que certains médecins français ne les connaissaient plus et qu'on les croyaient présente seulement dans les livres d’histoire de la médecine ou dans les pays lointains, certaines maladies font leur réapparition comme la gale, la rougeole ou encore la tuberculose.

D'autres maladies exotiques s'y installent (dengue, chikungunya, bilharziose, West-Nil) et peut-être demain le Zika, la peste et le choléra. Précarité, refus des vaccins, voyages, migrations : les raisons de cette réapparition sont nombreuses. La France fait évoluer ses politiques sanitaires.

La gale revient en force
D’après le Haut conseil pour la santé publique, le nombre de cas de gale a augmenté de 10% depuis 2002: on en recense désormais 328 cas pour 100 000 personnes. Cette maladie est provoquée par un insecte acarien qui se nourrit et pont ses œufs dans la peau. Il en résulte des lésions de la peau qui gratte très fortement avec souvent des lésions de grattage.

Ce sont les environnements communautaires qui sont propices à la dissémination de la gale, comme les écoles ou les maisons de retraite par exemple.

Le retour du scorbut
La maladie des "marins au long cours" est aussi de retour dans l’Hexagone : en 2015, dix cas ont été identifiés par des chercheurs sur le seul CHU de Limoges. Potentiellement mortelle, la maladie est due à une carence en vitamine C, elle-même secondaire à une insuffisance d'apports en fruits et légumes frais. Ce sont donc souvent les personnes les plus précaires qui sont victimes de cette "mauvaise alimentation".

Dans le cas de l'étude limousine, certaines des personnes souffrant de scorbut étaient sans-emploi, d’autres alcooliques, certaines étaient souffrantes d’un cancer et d’autres atteintes d’une maladie psychiatrique.

Rougeole : la vaccination, seul moyen de se protéger
Jusqu’à 2016, le nombre de cas de rougeole diminuait régulièrement, mais depuis la fin de l’année 2017, la maladie refait surface en France, avec un foyer particulièrement virulent en Nouvelle-Aquitaine. 2 741 cas ont été enregistrés par Santé Publique France entre le 6 novembre 2017 et le 29 juillet 2018. Selon cet organisme, le défaut de vaccination est la cause de cette recrudescence.

Seulement 79% des nourrissons sont vaccinés, or la couverture vaccinale nécessaire pour une protection de groupe dans la population est de 95%. Une personne atteinte peut contaminer à elle seule jusqu'à 20 personnes et la vaccination est le seul moyen de prévenir la maladie. Depuis le 1er janvier 2018, les nourrissons doivent donc obligatoirement être vaccinés pour avoir accès aux crêches.

Certaines régions touchées par la tuberculose
La tuberculose fait aussi partie de ces maladies qu’on croyait quasiment disparues en France. Pourtant, chaque année des personnes tombent malades, majoritairement en Guyane et à Mayotte, mais pas seulement. L'Ile-de-France est également touchée et le risque d'une infection grave chez des personnes immunodéprimées par l'âge ou un traitement est réel.

Les personnes sans domicile fixe sont particulièrement à risque: on dénombre en moyenne 167 cas pour 100 000 habitants chez cette population. Un vaccin existe et est recommandé pour les enfants exposés à un risque de tuberculose dans leur entourage.

Une épidémie de choléra en Algérie
Avec 61 cas avérés et 2 décès à ce jour, l’épidémie de choléra en Algérie serait désormais sous contrôle. Elle aurait pour foyer unique une source naturelle d'eau, contaminée à Hamr Al Ain, sur la bande côtière entre les villes d’Alger et Tipaza.

Le ministère français de la Santé est resté discret sur le sujet, mais aurait haussé son niveau d’alerte. Des conseils sont donnés aux voyageurs et des consignes de vigilance ont été données aux compagnies aériennes effectuant des liaisons entre la France et l’Algérie : elle doivent désinfecter les avions si elles transportent un passager avec vomissements et diarrhées.

Les conseils au voyageurs restent classiques: se laver les mains, manger des aliments cuits, éviter les fruits et les légumes même lavés, boire des boissons encapsulées et éviter les glaces et les glaçons.

La peste s'est aggravée à Madagascar
La récente épidémie de peste qui a flambé à Madagascar a été inquiétante pour les spécialistes car elle a été très inhabituelle.
Inhabituelle tout d’abord de par son ampleur : 2 348 Malgaches ont été infectés par la bactérie Yersinia pestis contre 300 cas habituellement chaque année, et parmi eux, 202 ont succombé à la maladie.

Contrairement aux années précédentes, les trois quarts des malades étaient cette année atteints de la forme pulmonaire de la peste, nettement plus contagieuse, plus grave et plus mortelle que la forme bubonique. Enfin, l’épidémie 2017 de peste à Madagascar a été quasi-générale et elle a touché également les grandes villes, notamment la capitale, Antananarivo, alors qu’elle touchait uniquement les zones rurales les autres années.

L'Institut Pasteur est chargé de suivre cette infection récurrente.

La bilharziose persiste en Corse
La bilharziose est une maladie parasitaire due à un ver hématophage, le Schistosoma haemotobium. Depuis 2014, ce parasite s'est installé en Corse, dans la rivière du Cavu et de la Solenzara, rivière qui reste toujours sous surveillance.

Au moins 120 cas d’infections ont été recensés depuis, dont un en 2016. La bilhaziose uro-génitale expose à des risques sérieux, urinaires et génitaux.

Moustique Tigre et dengue, chikungunya et Zika
Chaque année, des cas de dengue ou de chikungunya importés sont signalés dans le sud de la France. Ils déclenchent des opérations systématique de démoustication contre le moustique Tigre autour du foyer infecté (6 opérations depuis debut mai 2018).

Mais cet insecte, qui est le vecteur naturel de ces virus (et du Zika), est également présent en Ile-de-France et dans le Grand-Est et il ne suffit pas de s'en protéger la nuit: il pique aussi le jour.

Le virus West-Nil est à Nice
Onze personnes ont été infectées par le virus West-Nil dans les Alpes-Maritimes depuis le 7 juillet, d’après l’ARS de cette région. Dix personnes ont été guéries et sont désormais en bonne santé. Un malade reste hospitalisé, touché par une forme neuro-invasive, plus grave.

Ces cas témoignent d’une circulation plus précoce et plus importante qu’habituellement en Europe, notamment en Italie et en Grèce.

La France n’est pas le seul pays concerné par un retour des maladies anciennes et l'apparition des nouvelles. Nous vivons désormais dans un monde globalisé qui fait craindre la prochaine pandémie.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/26719-Le-retour-maladies-moyenageuses-l-arrivee-des-maladies-exotiques-France


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Mar 4 Sep - 9:03

04/09/2018

Hulot et le rapport gênant confié à des pro-nucléaire

Commandée par son ministère et par celui de l'Economie, l'étude rendue cet été avait été confiée à deux pro-nucléaires.
EDF, chasseurs de la FNC, agriculteurs de la FNSEA ... Nicolas Hulot accuse les lobbies d'avoir eu raison de sa détermination à mener à bien la transition écologique. Après l'identité des coupables, on pourrait bien avoir identifié l'arme du crime. En dévoilant les grandes lignes d'un rapport secret-défense rendu cet été au gouvernement, Les Echos donnent en tout cas une piste sérieuse. Commandé conjointement par son propre ministère et celui de Bruno Le Maire, rendu cet été dans la confidentialité, ce document plaide pour entamer un renouvellement du parc nucléaire français, dont les 58 réacteurs ont été construits entre 1977 et 1987.

Deux auteurs proches de la filière nucléaire
Ces conclusions ont-elles achevé de convaincre le ministre qu'il n'avait plus sa place au gouvernement, alors qu'il a toujours été vent debout contre l'emprise du nucléaire sur le mix énergétique français ? Difficile à affirmer, mais hautement probable. Pas plus tard qu'en juin dernier, il dénonçait "la dérive" dans laquelle la filière entraînait la France. Le nucléaire, "cette folie inutile économiquement, techniquement, dans laquelle on s'entête" a-t-il encore soupiré après avoir annoncé sa démission en direct sur France Inter. Mais dans ce cas, pourquoi avoir confié un rapport d'enquête à deux auteurs qui en sont de notoires avocats ? Yannick d'Escatha, un X-Mines de 70 ans, a en effet fait la majeure partie de sa carrière dans le nucléaire. Après avoir été administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), il est nommé directeur général délégué d'EDF au début des années 2000. Il conseille aujourd'hui le PDG de l'électricien, Jean-Bernard Lévy. Laurent Collet-Billon, pour sa part, était directeur général de l'armement entre 2008 en 2017. En 2014, devant les députés, il confiait même son "tropisme plutôt favorable à la dissuasion nucléaire", en rappelant qu'il avait dirigé, dans les années 90, le programme Horus sur l'armement nucléaire aéroporté.

Toujours selon Les Echos, les deux hommes ont interverti leur expertise, Yannick d'Escatha s'occupant du nucléaire militaire et Laurent Collet-Billon du civil. Louable effort d'objectivité? Personne ne semble y croire. "Je connais bien les représentants du lobby militaro-industriel, ils sont toujours prêts à entonner les psaumes de la religion nucléaire", balaye sévèrement l'ancien ministre socialiste de la Défense Paul Quilès, qui milite aujourd'hui pour une armée dénucléarisée. Quant à Yannick d'Escatha, il a travaillé sur la propulsion nucléaire des bâtiments de la Marine nationale, comme en témoignent les annales des Mines. Avec ces intérêts croisés, leurs conclusions ne faisaient guère de doute. Mais Nicolas Hulot a-t-il eu son mot à dire?

Enjeu: les 50% d'électricité d'origine nucléaire
"Il n'a pas forcément choisi ceux qui allaient faire le rapport", estime le député LR Julien Aubert, spécialiste des questions d'énergie pour son parti, "et je suppose même que c'est l'Elysée qui a directement fait cette commande à la filière".


Il faut néanmoins rappeller que ce travail ne sera pas le seul à être pris en compte par le gouvernement. Et l'Assemblée nationale a, par ailleurs, rendu en juin dernier un rapport franchement alarmant sur la sécurité nucléaire. Bref, les jeux sont loin d'être faits. Reste qu'après avoir dû renoncer à la date de 2025 pour atteindre l'objectif de 50% d'électricité d'origine nucléaire, Nicolas Hulot a peut-être eu peur d'avaler la couleuvre de trop.

"EDF veut maintenir sa capacité de production à son niveau actuel sans tenir compte des 50% prévus par la loi", accuse Cyril Cormier, de Greenpeace, "et la démission de Nicolas Hulot signifie qu'Emmanuel Macron est prêt à céder sur cela." Dans un off donné à Libération début août, révélé mardi, Nicolas Hulot révélait son "putain de dilemme" quant à son avenir gouvernemental, laissant percevoir sa déception. Mais il ajoutait alors: "Si je m'en vais, il va y avoir 3 EPR de plus dans les prochaines années". Lors de son interview-vérité, l'ex-ministre avait pointé du doigt la présence du lobbyiste des chasseurs Thierry Coste comme la goutte d'eau ayant fait déborder le vase de son ras-le-bol. Mais ce rapport n'est certainement pas étranger à sa décision brutale de quitter le gouvernement, sans même prévenir le chef de l'Etat.

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/hulot-et-le-rapport-genant-confie-a-des-pro-nucleaire_2033065.html

Commentaire de Dédé: Où l'on voit que les ministres ne sont que des "pantins" en 5ème république, le coup d'Etat Permanent à écrit quelqu'un qui s'en est accomodé 20 ans plus tard!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Mer 5 Sep - 11:56

Je pensais que Dan 26 allait donné son avis comme il l'avait promis à Dédé, bah non, encore un mensonge!

05/09/2018


La guerre peut-elle être évitée et la planète sauvée ?
Le gouvernement russe et le président Poutine sont soumis à une forte pression. C’est une pression qui ne vient pas des sanctions américaines, qui sont très bénéfiques pour la Russie puisqu’elles poussent la Russie à l’indépendance ; elle vient des patriotes russes qui sont fatigués des réponses polies de Poutine aux insultes et provocations militaires incessantes de Washington. Les patriotes russes ne veulent pas la guerre, mais ils veulent défendre l’honneur de leur pays, et ils pensent que Poutine ne le fait pas. Certains d’entre eux accusent même Poutine d’être un atlantiste qui vénère l’Occident.
La désillusion engendrée par Poutine chez les patriotes, ainsi que l’approbation par Poutine du relèvement de l’âge de la retraite pour les pensions de retraite, un piège que lui ont tendu les économistes néolibéraux russes, ont nui à sa popularité au moment précis où il va à nouveau être confronté aux provocations de Washington en Syrie.
Dans mes articles, j’ai défendu Poutine contre l’accusation selon laquelle il n’est pas assez russe. Poutine veut éviter la guerre, parce qu’il sait que ce serait une guerre nucléaire, dont les conséquences seraient désastreuses. Il sait que les États-Unis et leurs alliés impotents de l’OTAN ne sont pas en mesure de mener une guerre conventionnelle contre la Russie ou la Chine, et encore moins contre les deux. Poutine sait également que les sanctions portent préjudice aux vassaux européens de Washington et que cela pourrait peut-être contraindre les États européens vassalisés à reprendre leur indépendance, ce qui limiterait la belligérance de Washington. La Russie a mis au point de nouvelles super-armes, qui donnent probablement à Poutine la capacité de détruire la totalité du monde occidental en causant peu ou pas de dommages à la Russie, mais Poutine ne voit pas l’intérêt d’une telle destruction, d’autant plus qu’on ne peut pas en prévoir les conséquences. Une telle guerre pourrait causer un hiver nucléaire ou d’autres catastrophes qui rendraient la planète inhabitable.
Par conséquent, comme je l’ai expliqué dans de nombreux articles, Poutine agit intelligemment. Il s’efforce d’agir sur le long terme tout en protégeant le monde d’une guerre dangereuse.
J’approuve la stratégie de Poutine et j’admire son sang-froid car il ne se laisse jamais guider par l’émotion, mais il y a néanmoins un problème. Les dirigeants de l’Occident avec qui il traite sont des idiots qui n’apprécient pas ses qualités d’homme d’État. Et donc, chaque fois que Poutine tend l’autre joue, comme on dit, le niveau d’insultes et de provocations monte.
Prenons l’exemple de la Syrie. L’armée syrienne, avec l’aide d’une toute petite partie de l’armée de l’air russe, a nettoyé tout le territoire syrien à l’exception d’une zone qui est occupée par des forces financées et équipées par les Américains et envoyées par Washington pour renverser le gouvernement syrien.
Ce qui reste des forces américaines par procuration est sur le point d’être éliminé. Afin de les sauver et de garder un pied en Syrie, Washington pourrait essayer de relancer la guerre en organisant une nouvelle "attaque chimique" sous faux drapeau, dont les médias occidentaux aux ordres accuseront Assad. Le conseiller à la sécurité nationale du président Trump, un néoconservateur enragé, peut-être même fou, a dit à la Russie que Washington ne verra pas d’un bon œil l’utilisation d’armes chimiques par les Syriens et les Russes contre le "propre peuple d’Assad".
Les Russes sont pleinement conscients qu’une attaque chimique serait une attaque sous faux drapeaux orchestrée par Washington par l’intermédiaire des mercenaires qu’il a envoyés en Syrie pour renverser le gouvernement. D’ailleurs, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis l’a clairement expliqué hier au gouvernement américain.
Il est clair que c’est pour prévenir l’attaque orchestrée par Washington que Poutine a demandé à son ambassadeur de parler de cette éventuelle mise en scène aux responsables américains qui l’orchestrent.
La stratégie de Poutine montre qu’il croit que les fonctionnaires du gouvernement américain ont une conscience morale et de l’intégrité. Ce n’est absolument pas le cas. J’ai passé 25 ans avec eux. Ils ne savent même pas ce que ces mots veulent dire.
Que ce serait-il passé, si à la place, Poutine avait déclaré publiquement au monde entier que toute force, où qu’elle se trouve, qui serait responsable d’une attaque contre la Syrie serait annihilée ? Personnellement je pense, comme le patriote russe Bogdasarov, qu’un ultimatum de ce genre venant du dirigeant d’un pays capable de faire ce qu’il dit, refroidirait les ardeurs guerrières des russophobes de Washington. Il n’y aurait pas d’attaque contre la Syrie.
Bogdasarov et moi avons peut-être tort. Les forces russes déployées autour de la Syrie avec leurs missiles hypersoniques sont plus qu’à la hauteur des forces américaines rassemblées pour attaquer la Syrie. Cependant, l’arrogance des Etatsuniens peut les amener à faire fi de la réalité, auquel cas il faudra que Poutine détruise les plateformes d’où partent les missiles. En n’annonçant pas ce qu’il va faire, Poutine conserve sa liberté d’action. Washington pourrait vouloir attaquer la Syrie uniquement pour sauver la face, comme la dernière fois qu’il a frappé la Syrie. Néanmoins, tôt ou tard, la Russie devra répondre plus fermement aux provocations.
Je suis un Américain. Je ne suis pas un Russe, encore moins un nationaliste russe. Je ne veux pas que le personnel militaire américain soit victime de la volonté délétère de Washington de maintenir son hégémonie sur le monde, et encore moins s’il s’agit de servir les intérêts d’Israël au Moyen-Orient. La raison pour laquelle je pense que Poutine doit s’opposer davantage à Washington, c’est que, comme on le voit dans l’histoire, une attitude conciliante encourage les provocations, et il arrive toujours un moment où il faut se rendre ou se battre. Il vaut beaucoup mieux arrêter l’escalade avant qu’elle n’atteigne ce dangereux niveau.
Andrei Martyanov, qui vient d’écrire un livre dont j’ai parlé sur mon site, a récemment défendu Poutine, comme Le Saker et moi l’avons fait dans le passé, contre ceux qui disent que Poutine est trop passif face aux agressions. Comme je l’ai déjà dit, je ne peux qu’applaudir Martyanov et le Saker. Là où nous différons peut-être, c’est sur l’idée qu’accepter sans cesse des insultes et des provocations encourage leur escalade jusqu’à ce que la seule alternative soit la reddition ou la guerre.
Donc, voilà les questions que je pose à Andrei Martyanov, au Saker, à Poutine et au gouvernement russe : Combien de temps faut-il tendre l’autre joue ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à ce que votre adversaire ait réduit à zéro votre avantage dans la confrontation ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à perdre le soutien de la foule des patriotiques qui pense que vous ne défendez pas l’honneur du pays ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à être finalement contraint de choisir entre la guerre ou la soumission ? Faut-il tendre l’autre joue jusqu’à qu’une guerre nucléaire soit inévitable ?
Je pense que Martyanov et le Saker seront d’accord pour dire que ma question est légitime. Tous les deux mettent l’accent, dans leurs écrits très instructifs, sur le fait que l’histoire est écrite par et pour les vainqueurs. Réfléchissons un instant. Napoléon et Hitler étaient tous les deux à leur apogée, ils n’avaient connu aucune défaite militaire. Puis ils sont entrés en Russie et ont été complètement annihilés. Pourquoi ont-ils fait ça ? Parce que leurs succès les avaient rendus follement arrogants et sûrs de leur "exceptionnalisme", le mot dangereux qui résume la foi de Washington en sa puissance hégémonique.
Les néo-conservateurs sionistes qui gouvernent à Washington sont capables de commettre la même erreur que Napoléon et Hitler. Ils croient en "la fin de l’histoire", ils croient que l’effondrement soviétique signifie que l’histoire a choisi l’Amérique comme modèle pour les siècles des siècles. Leur orgueil dépasse en fait celui de Napoléon et d’Hitler.
Quand on est confronté à une arrogance aussi idéologique et aussi insensée, le fait de tendre l’autre joue améliore-t-il la situation ou appelle-t-il plus de provocations ?
C’est la question à laquelle le gouvernement russe doit répondre.
Peut-être que le gouvernement russe va comprendre le sens des dithyrambiques éloges funèbres dont l’Establishment a honoré John McCain. Il n’est pas normal qu’un sénateur américain fasse l’objet de tant d’éloges funèbres, surtout un sénateur qui n’a rien fait de remarquable. Ce qui explique ces éloges funèbres, c’est la haine de McCain envers la Russie et son bilan de belliciste. A travers McCain, Washington fait l’éloge de sa propre folie guerrière.
Paul Craig Roberts

https://www.paulcraigroberts.org/2018/08/31/can-war-be-avoided-and-the...


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Mer 5 Sep - 13:15



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Mer 5 Sep - 13:59

Oui dis moi qui t'aime je te dirais qui tu es, on est bien d'accord!

Sais tu pourquoi j'ai ouvert ce sujet ?
Pour faire contre poids à ta propagande activiste anti-communiste primaire!
Propagande dont les libéraux de droite de Contrepoints sont les modèles!

A part ça sur le fond ?

Je te pose la question, car moi je ne diffuse pas QUE des avis qui me conviennent, sinon j'ai un autre médias qui lui ne cache pas son jeux!
Il tire à 20 000 exemplaires en France et la version internationale à 100 millions d'exemplaires dans 5 langues!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Mer 5 Sep - 14:04

désolé je ne lis pas les ecrits de cet être.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Mer 5 Sep - 14:18

J'espère que tu as des avis autrement qu'arrétés!
Sinon tu sais comment ça s'appelle? Demande à Dan il va t'expliquer ? Il connais les sujet à partir de ses critiques des intégristes!
Tu es un intégriste libéral ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 8 Sep - 8:15

08/09/2018
Retour au bercail dans 2 jours, ce qui me soumet une question:

Qui part en vacances ?


80 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 50 % des ouvriers. Et encore, selon la catégorie sociale, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions.

Près des deux tiers des Français déclaraient partir en vacances au milieu des années 1990, selon le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Le taux de départ en vacances a ensuite diminué petit à petit jusqu’à tomber à quasiment 50 % en 2008. Depuis 2011, il repart à la hausse et a atteint 60 % en 2014 (dernières données disponibles).

Qui sont les chanceux qui vont faire leurs valises ? Pour partir, il faut en avoir les moyens. 40 % des personnes aux revenus inférieurs à 1 200 euros mensuels ont quitté leur domicile pour des congés en 2014, contre 86 % de celles qui disposent de plus de 3 000 euros. Un « budget vacances » pour une famille peut représenter plusieurs milliers d’euros : impossible pour la majorité des bas salaires. Les plus pauvres ne sont pas les plus aidés et les plus aisés ont davantage l’occasion de bénéficier d’hébergements gratuits dans la famille ou chez des amis.

Partir dépend plus largement du milieu social. 82 % des cadres supérieurs partent en congés contre 47 % des ouvriers. Plus on monte dans l’échelle sociale, plus on a de chances de s’échapper. Parce que l’on gagne davantage, mais aussi parce que cela fait partie de son mode de vie. Par exemple, parce qu’on a eu l’habitude de voyager avec ses parents (on y a pris goût, on se sent rassuré hors de chez soi), parce qu’on parle une langue étrangère (pour les voyages lointains). Mais aussi parce que ses amis voyagent et que raconter ses vacances lointaines (et les mettre en scène sur différents supports) fait partie de la sociabilité, de l’image qu’on renvoie de sa famille notamment.

Des inégalités qui se creusent
Le taux de départ en vacances a eu tendance à augmenter pour toutes les catégories sociales au cours des dernières années, ce qui peut paraître paradoxal en temps de crise. Si on remonte davantage dans le temps, on observe que les plus modestes n’ont pas encore rattrapé leur niveau de départ en vacances de la fin des années 1990 (44 % en 1998, contre 40 % aujourd’hui). Tandis que le taux de départ des plus aisés est passé de 83 % en 1998 à 86 % en 2014. Par ailleurs, les taux de départ progressent beaucoup plus fortement chez les retraités qui ne subissent pas l’impact de la montée du chômage .

Les raisons de ceux qui ne partent pas
En 2014, près de la moitié des personnes déclaraient ne pas envisager de partir en vacances dans les prochains mois pour des raisons financières. Il faut dire qu’une semaine de location pour un couple avec deux enfants équivaut souvent au minimum à un demi-Smic. D’autres ne prévoyaient pas de partir pour des raisons de santé (16 %), professionnelles (9 %) ou familiales (8 %). Un peu plus d’une personne sur dix n’est pas partie par choix (13 %).

Rares sont ceux qui partent plusieurs fois dans l’année
Partir est une chose, mais seule une minorité privilégiée peut le faire plusieurs fois par an. C’est le cas de 22 % de la population (données Crédoc 2009). Les cadres sont 43 % à être dans ce cas, mais les ouvriers sont quatre fois moins nombreux. Pouvoir partir en vacances hors de l’été reste un luxe.


Pour ceux qui aiment les graphiques: https://www.inegalites.fr/Qui-va-partir-en-vacances


Pour ma part je suis quasiment toujours parti au même endroit, Béziers (maison familiale abandonnée), puis Corse un ancien terrain de camping!
Et vous ? Votre avis ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Sam 15 Sep - 11:53

15/09/2018
Bientot les européennes ce faire valoir de la polique de cette région du monde, si on parlais de ceux qui dirigent notre politique et au delà notre manière de vivre!
Manfred Weber : cet inconnu qui souhaite prendre la tête de la Commission européenne

Pierre LEVY
Manfred Weber a de bonnes chances d'être désigné candidat du PPE au poste de président de la Commission européenne, en novembre. Il s'oppose à un débat pour ou contre l'Europe lors des prochaines élections car "cela renforcerait le camp des antieuropéens"...

Qui connaît Manfred Weber ? Jusqu’à présent, la notoriété de cet eurodéputé ne dépassait pas le microcosme bruxellois. Depuis 2014, il préside le groupe le plus important de l’europarlement, celui du PPE (droite européenne, dont sont notamment membres LR pour la France, et la CDU d’Angela Merkel).

Le sémillant politicien guigne désormais un poste plus prestigieux encore, en l’occurrence celui de président de la future Commission européenne, prévue pour être renouvelée en 2019. L’actuel patron de l’exécutif communautaire, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, issu de la même famille politique, ne se représentera pas. Manfred Weber a de bonnes chances d’être désigné, en novembre prochain, comme candidat du PPE à ce poste, puisque la chancelière allemande lui a témoigné son soutien.

Reste à savoir si cette ascension annoncée intéressera si peu que ce soit les citoyens des pays de l’Union européenne. On en doute. Pourtant, son profil est édifiant.

L’homme est lui-même issu de la CSU, la petite soeur bavaroise de la CDU, au sein de laquelle il défend les positions – cela va sans dire – d’un « Européen convaincu et fervent ». Il appartient du reste à différents groupements fédéralistes, dont l’obscure Union paneuropéenne, fondée en 1926 par le comte d’origine austro-hongroise Richard Coudenhove-Kalergi.

Parmi ses collègues PPE de l’hémicycle de Strasbourg, Manfred Weber a en outre la réputation d’un ultra conservateur. Il est d’ailleurs membre du Comité central de l’Eglise catholique allemande.

Quoi qu’il en soit, ce Bavarois de 46 ans est déjà en campagne. Il a donc les honneurs d’une interview publiée par Le Monde (daté du 11/09/2018). Au centre de l’entretien : l’opinion de Manfred Weber sur le Premier ministre hongrois. Viktor Orban est en effet l’« enfant terrible » du PPE : partisan proclamé d’une démocratie « illibérale », il est accusé par certains de ses pairs de restreindre la liberté de la presse, de faire voter des lois jugées anti-minorités et anti-immigration, d’attaquer le financier américain George Soros – mais aussi de s’opposer à une Europe fédérale.

Jusqu’à présent, MM. Weber et Orban étaient cependant plutôt en bons termes, l’un et l’autre se voulant défenseurs d’une Europe assise sur les valeurs familiales et chrétiennes. Mais depuis la crise migratoire, les contradictions se sont tendues entre gouvernements au sein de l’UE. Du coup, l’europarlement s’est saisi du cas hongrois : après la Pologne (dont les dirigeants n’adhérent pas au PPE) qui fait l’objet de poursuites par Bruxelles pour « atteintes à l’Etat de droit » (notamment en matière de système judiciaire), il n’y a pas de raison que Budapest ne soit pas également mis en accusation, ont clamé nombre d’eurodéputés (y compris du PPE). Un vote demandant au Conseil européen de prendre la Hongrie dans le viseur a lieu ce 12 septembre.

Manfred Weber a joint sa voix aux partisans du texte, finalement adopté. Il avait certes plaidé pour « écouter M. Orban », mais a déploré finalement : « je n’ai vu aucune volonté de la part du Premier ministre hongrois de faire un pas vers ses partenaires de l’UE et répondre à nos inquiétudes ».

Dans l’entretien accordé au Monde, il avait stigmatisé le rapprochement entre le chef du gouvernement hongrois et le vice-Premier ministre italien, Matteo Salvini (Ligue), rapprochement décrié par certains comme une possible convergence « d’une partie de la droite avec l’extrême droite » : « nous sommes dans un moment historique et décisif pour le futur de l’Union. Nous devons pratiquer la démocratie au niveau de l’Union, (...) maintenir son unité et avoir une approche ambitieuse pour son futur. Ces trois priorités ne peuvent être atteintes sans une solide majorité pro-européenne à l’issue des prochaines élections. C’est la raison pour laquelle je me sens très proche de mes amis sociaux-démocrates et libéraux, nous sommes les trois formations politiques dépositaires du futur de l’Union ».

Nous voilà donc prévenus : au-delà des passes d’armes censées égayer la campagne des futures élections européennes (mai 2019), les trois principales formations à l’échelle de l’UE sont d’accord sur l’essentiel. C’est tout sauf une surprise – mais il n’est jamais mauvais de l’entendre confirmer par une voix autorisée.

A sa manière, Emmanuel Macron ne dit pas autre chose quand il prétend – en tordant le sens des mots, voire en l’inversant – opposer les « progressistes » (comprendre : pro-européens) et « nationalistes », un qualificatif décerné à leurs adversaires assimilés à de fieffés réactionnaires quand ce n’est pas à des néo-fascistes déguisés.

Dans cette droite ligne, Manfred Weber poursuit : « je me suis engagé, durant cette période législative, pour qu’aucune force d’extrême droite ne puisse atteindre un poste important (au sein de l’europarlement). Le PPE a même voté pour des communistes afin de préserver ces postes ».

L’affirmation n’est pas anodine : ce représentant patenté des élites politiques et économiques européennes, bien sûr ultralibéral, désigne les « populistes » comme l’ennemi à abattre, et les « communistes » comme des appuis pour contrer ceux-ci. Lesdits « communistes » ne semblent pas avoir à redire ni à cette stratégie, ni à cet hommage implicite. Il y a peut-être là matière à réflexion pour tous ceux qui pensent encore que les sociétés ne se divisent pas entre gentils (partisans de l’ouverture) et les méchants (stigmatisés comme archaïques), mais plutôt entre exploiteurs et exploités.

Cela illustre en tout cas l’impopularité croissante de l’« idée européenne » dans la plupart des pays, face à laquelle il ne reste plus que l’union sacrée des différents partis pro-UE pour contrer les « barbares » qui, ces derniers mois, ont collectionné les succès électoraux en Allemagne, en Tchèque, en Autriche, en Hongrie, en Italie, et tout récemment en Suède.

« Nous nous battrons contre eux durant la campagne des européennes », martèle M. Weber, qui précise : « c’est aussi pour cette raison que je ne suis pas en faveur d’un débat pour ou contre l’Europe lors des prochaines élections : cela renforcerait le camp des antieuropéens ».

Quel extraordinaire aveu !

Pierre Lévy,

Pierre Lévy, journaliste non inféodé à Tweeter! Very Happy
Journaliste que Dédéfucius consulte pour ses articles !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9096
Localisation : Dijon

Re: C Dans l'Air

Message par gaston21 le Sam 15 Sep - 17:04

Un référendum comme celui de 2005, mais étendu à l'Europe? On n'est pas près de l'oser? Il serait pourtant si important de consulter les peuples! Mais faut-il consulter les cocus?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Jeu 20 Sep - 12:57

Quand je lis:
Dans cette droite ligne, Manfred Weber poursuit : « je me suis engagé, durant cette période législative, pour qu’aucune force d’extrême droite ne puisse atteindre un poste important (au sein de l’europarlement). Le PPE a même voté pour des communistes afin de préserver ces postes ».

L’affirmation n’est pas anodine : ce représentant patenté des élites politiques et économiques européennes, bien sûr ultralibéral, désigne les « populistes » comme l’ennemi à abattre, et les « communistes » comme des appuis pour contrer ceux-ci. Lesdits « communistes » ne semblent pas avoir à redire ni à cette stratégie, ni à cet hommage implicite. Il y a peut-être là matière à réflexion pour tous ceux qui pensent encore que les sociétés ne se divisent pas entre gentils (partisans de l’ouverture) et les méchants (stigmatisés comme archaïques), mais plutôt entre exploiteurs et exploités.
Je comprend que nos libéraux de services sur ce forum n'aient pas envie de commenter ce sujet qui est dans l'air! Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Jeu 20 Sep - 13:19

oh oui pas envie de répondre à telles inepties.... quand je lis que nos élites politiques françaises sont ultra libérales. Je rigole et du coup je ne peux plus parler ni réfléchir....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9096
Localisation : Dijon

Re: C Dans l'Air

Message par gaston21 le Jeu 20 Sep - 16:57

Ah bon? Avec Macron, l'équipe d'Edouard n'est pas ultra-libérale? Darmanin en costume Mao? Mais ce n'est pas la période de Carnaval!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Jeu 20 Sep - 18:48

bha non ce n'est pas ultra libérale.... vraiment pas.
y a quoi d'ultra-libérale d'ailleurs ?
c'est de la continuité ; Hausse des impôts, hausse de dépenses publicques.... la socialisation rampate de l'économie française se poursuit.
rien de neuf.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Jeu 20 Sep - 19:25

troubaa a écrit:oh oui pas envie de répondre à telles inepties.... quand je lis que nos élites politiques françaises sont ultra libérales. Je rigole et du coup je ne peux plus parler ni réfléchir....
Ah bon Manfred Weber est une élite Française?
Celui-ci est un allemand, il suffisait pour Troubaa de surligner et de cliquer pour se renseigner!


Manfred Weber — Wikipédia
fr.wikipedia.org/wiki/Manfred_Weber
Manfred Weber, né le 14 juillet 1972 à Niederhatzkofen, est un homme politique allemand, membre de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) et député ...

En effet pour Troubaa tout ce qui n'est pas anti-communiste est socialiste et donc gauchiste, sinon bolchevique!

Mais sur le fond, l'extrème droite en Europe, qu'en pense notre Contrepointiste de service ?

Quand à la socialisation c'est pas la hausse des impots, mais celà, toutes les universités ne l'apprennent pas à leurs élèves .....et pour cause!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Jeu 20 Sep - 20:33

oui et pà part cela il fait beau chez toi ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Jeu 20 Sep - 20:58

Ou ça à La Frette pas oui, pourquoi?
Pourquoi tu évites le sujet?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Jeu 20 Sep - 21:18

parce que je ne comprends rien à ce que tu dis.... c'est trop confus.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 8:24

Trop confus ou....
Troubaa a écrit:En effet pour Troubaa tout ce qui n'est pas anti-communiste est socialiste et donc gauchiste, sinon bolchevique!
Mais sur le fond, l'extrème droite en Europe, qu'en pense notre Contrepointiste de service ?
Quand à la socialisation c'est pas la hausse des impots, mais celà, toutes les universités ne l'apprennent pas à leurs élèves .....et pour cause!
...là pour tout le monde c'est clair, mais en déclarant que c'est confus ça permet de se défiler....

CONCLUSION ?
Bah l'extrème droite qui monte en Europe c'est normal pour les anti-communiste libéraux, c'est leur dernier recours!
Ah peur pour leurs sousous.... Very Happy
Dédé lui il n'a plus peur des anti-communistes et autres staliniens et GUD, ils les as combattu, c'est pas maintenant qu'il va s'arréter!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8721
Localisation : France

Re: C Dans l'Air

Message par komyo le Ven 21 Sep - 8:49



septembre 2018 rue Orderer a Paris

La bete relève la tête un peu partout en Europe, en Ukraine avec la bénédiction de l'Europe car c'était pour la bonne cause, lutter contre l'ogre russe.
Demain chez les populistes en recherche de boucs émissaires a la détresse de population s'appauvrissant, avec pour toute réponse, il suffit de traverser la rue pour trouver du travail...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 12:48

Et les partis d'extrème droite dont le RN est un exemple sont la face légitimisé par les pouvoirs économiques et donc par les dirigeants des Etats et en Europe de Bruxelles!


PS: Bien sur je corrige mon post précédent, c'est Dédé et non Troubaa qui as écrit ce que Troubaa ne comprend pas!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 12:51

Dédé 95 a écrit:Trop confus ou....
Troubaa a écrit:En effet pour Troubaa tout ce qui n'est pas anti-communiste est socialiste et donc gauchiste, sinon bolchevique!
Mais sur le fond, l'extrème droite en Europe, qu'en pense notre Contrepointiste de service ?
Quand à la socialisation c'est pas la hausse des impots, mais celà, toutes les universités ne l'apprennent pas à leurs élèves .....et pour cause!
...là pour tout le monde c'est clair, mais en déclarant que c'est confus ça permet de se défiler....

CONCLUSION ?
Bah l'extrème droite qui monte en Europe c'est normal pour les anti-communiste libéraux, c'est leur dernier recours!
Ah peur pour leurs sousous.... Very Happy
Dédé lui il n'a plus peur des anti-communistes et autres staliniens et GUD, ils les as combattu, c'est pas maintenant qu'il va s'arréter!

tu cherches quoi à te te faire bannir 64 jours ?

Je n'ai jamais tenu les propos que tu m'attribues. As-tu une explication à cela ?

Il y a deux possibilités :
Soit tu ne sais pas utiliser les quotes et dans ce cas là même dan26, qui n'est pas une référence en la matière,  sait mieux les utiliser que toi. Ce que je doute vu ta grande habitude des forums.
Soit tu as volontairement voulu me faire dire des choses que je n'ai pas écrites. Ce qui est largement compatible avec ta mentalité de diffamateur.

Dans tous les cas manifestement il y a un truc qui ne tourne plus rond chez toi dédé. tu deviens grave. Tu essayes de nous faire passer des écrits de l’express pour les tiens, (malgré le fait que je t'ai demandé à de nombreuses reprises de citer tes sources justement pour qu'il n'y ait aps confusion) et maintenant tu essayes de faire passer tes écrits pour les miens. ca chauffe là-haut ! en excès de CO2 peut être ?

Que tu ne sois pas assez intelligent pour comprendre que l'extreme droite est contraire au libéralisme ne me surprend plus. C'est devenu classique. Parler à un mur serait plus efficace.
Que tu ne sois pas assez intelligent pour croire que les gens ne se rendront pas compte de tes supercherie d'enfant de 4 ans me désolent sur tes capacités intellectuelles


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 12:57

Que tu ne sois pas assez intelligent pour comprendre que l'extreme droite et contraire au libéralisme ne me surprend plus. C'est devenu classique. Parler à un mur serait plus efficace.

Le jour ou tu me prouveras que les  partis d'extrème droite combattent le capitalisme, dont le libéralisme est une facette, je te donnerais raison! Bon courage!

Que tu ne sois pas assez intelligent pour croire que les gens ne se rendront pas compte de tes supercherie d'enfant de 4 ans me désolent sur tes capacités intellectuelles
Attaque Ad Hominem, mais comme tu as USURPE la fonction de TIbouc suite à la passation de pouvoir de Hitori, en pleine vacance, je suppose que la charte tu t'assois dessus!
Continue et fais comme ton prédécesseur, créee ton forum pour ..... 2 ans !


PS: Qui parles de propos?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 13:12

j'attends des explications sur les propos que tu m'as faussement attribué.

(propos d'ailleurs diffamatoire, écrit par toi d'ailleurs, à mon encontre, mais bon si cracher sur les gens te souciait tu pourrais etre presque quelqu'un de bien..)

Je constate qu'à peine revenu tu triches tu mens tu diffames.

une vraie caricature de toi-même.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 13:18

Troubaa devrait relire le post précédent
Dédé 95 a écrit:Et les partis d'extrème droite dont le RN est un exemple sont la face légitimisé par les pouvoirs économiques et donc par les dirigeants des Etats et en Europe de Bruxelles!


PS: Bien sur je corrige mon post précédent,  c'est Dédé et non Troubaa qui as écrit ce que Troubaa ne comprend pas!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 13:21

non tes diffamations et attaques ad hominen à mon encontre ni je les comprends ni elles m’intéressent ni j'y répondrais. C'est un problème entre toi et toi . De toute façon qupoique je te réponde cela ne changera rien. Parler à un mur serait plus efficace.

J'attend toujours une explication sur pourquoi tu as cherché à m'attribuer tes propos diffamatoires ?


Dernière édition par troubaa le Ven 21 Sep - 13:25, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 13:24

TRoubaa, quelles propos?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 13:27

ici : http://quetedugraal.forumgratuit.org/t2279p50-c-dans-l-air#120167

J'attends des explications sur pourquoi tu as voulu me faire tenir des propos prononcés par toi et diffamateurs à mon encontre

Ton but etait de me faire dire de faire passer pour des aveux pour les propos prononcés par toi... gamin !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: C Dans l'Air

Message par geveil le Ven 21 Sep - 16:08

Vous vous amusez bien tous les deux, mais ça commence à me lasser, ça ne me fait plus rire. Evil or Very Mad   Bon, si ce forum est une  cour de récré, j'y viendrai pour voir les enfants se disputer ou éventuellement dialoguer avec quelqu'un d'un peu plus mûr Sage


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9096
Localisation : Dijon

Re: C Dans l'Air

Message par gaston21 le Ven 21 Sep - 16:44

Vieux Lion, ton rugissement enroué sera-t-il entendu? Calmos, les gars! Faites comme moi; ayez conscience que vous êtes programmés et que votre libre-arbitre est une chimère. Ce qu'a vécu Dédé fait que..., idem pour Troubaa! Troubaa, tu aurais vécu dans un kolkhose entouré de jolies ukrainiennes blondes, je parie que tu serais plus indulgent envers les régimes qui en sont issus...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 16:58

Là n'est absolument pas le sujet gaston j'ai tout résumé ici :: http://quetedugraal.forumgratuit.org/t1386-information-bannissement-moderation#120187

c'est juste une histoire re respect. bien loin du sujet.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 54
Messages : 14824
Localisation : ici ou là

Re: C Dans l'Air

Message par troubaa le Ven 21 Sep - 17:04

geveil a écrit:Vous vous amusez bien tous les deux, mais ça commence à me lasser, ça ne me fait plus rire. Evil or Very Mad   Bon, si ce forum est une  cour de récré, j'y viendrai pour voir les enfants se disputer ou éventuellement dialoguer avec quelqu'un d'un peu plus mûr Sage

je partage ton point de vue vieux lion mais je préférerais que tu me donnes une solution :

- J'ai essayé le bannissement cela n'a rien changé
- J'ai essayé l’ignorance : cela n'a rien changé
- J'ai essayé l’énervement : cela n'a rien changé
- J'ai essayé la fermeture du sujet : cela n'a rien changé
- J'essaye maintenant de lister systématiquement toutes les infractions à la charte commise par dédé mais je crains que cela ne change rien non plus. tu remarqueras que je ne me usi pas énervé juste demandé des explications.

La diffamation et la calomnie faisant partie de son ADN, tu as la chance de ne pas en être  le réceptionnaire. crois moi. Je pense que tu aurais, rapidement et sagement fuit le forum devant un tel comportement.

je crois que le but de dédé est de tout simplement pourrir le forum jusqu'à aiire fuir tout le monde.

si tu as une solution à me proposer pour mettre fin à ce comportement inacceptable je suis preneur.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12692
Localisation : Enfant du Monde

Re: C Dans l'Air

Message par Dédé 95 le Ven 21 Sep - 18:19

...et si Troubaa arrétait les attaques ad hominem?
Pour la diffamation il faut le prouver, ce que ne fait JAMAIS Troubaa!
Quand à la calomnie c'est un problème moral, et là ......

Quand au banissement, rappelons que contrairement à ce qu'écrit Troubaa ce n'est pas une punition mais une avertissement!

Et Geveil que je cotoit sur un autre forum, sais TRES bien de quoi je parles, et lui sait quand il confirme que c'est une cour de récréation, cour où depuis l'arrivée de Troubaa, TOUT ceux qui viennent de Méta partent les uns après les autre!

Non, ce forum appartient à Tibouc et n'est pas régit par une charte néo-libérale imposée par Troubaa, c'est en tout cas ce que la dizaine de fuyards de Méta pensent!


Alors l'ADN c'est quoi?

Que Troubaa n'oublie JAMAIS qu'on était là AVANT lui et Gaston, Gerève et autres Dédé 95 peuvent lui expliquer POURQUOI nous sommes ici!


PS: Quand on veux donner des leçons de respect on commence par soit-même !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: C Dans l'Air

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 14 Déc - 17:54