LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Partagez
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8658
Localisation : Dijon

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par gaston21 le Ven 22 Juin - 18:35

[quote="dan 26"]
spin a écrit:
Et on en conclut objectivement quoi, s'agissant de la fonte des glaciers de l'Antarctique et du Groenland ?
que d'un coté cela fond et de l'autre la glace progresse , donc que le problème n'est donc  pas anthropique , mais du à la position des pôles par rapport au soleil .Car l'axe de rotation de la terre à changé  !!!

amicalement [/quote

L'axe de rotation de la terre a changé! Oui! Il y a quelques mois, sans rien comprendre,au réveil, je me suis retrouvé les pieds sur le traversin et la tête au pied du lit! Sacré Dan, tu aurais fait un sacré humoriste! Où vas-tu donc chercher des histoires pareilles? Quand même pas dans l'almanach Vermot?
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Ven 22 Juin - 19:12

gaston21 a écrit:
L'axe de rotation de la terre a changé! Oui! Il y a quelques mois, sans rien comprendre,au réveil, je me suis retrouvé les pieds sur le traversin et la tête au pied du lit! Sacré Dan, tu aurais fait un sacré humoriste! Où vas-tu donc chercher des histoires pareilles? Quand même pas dans l'almanach Vermot?
Voir les causes sérieuses émises par certains scientifiques au sujet de ces changement climatiques , éruptions solaires, courants marins, axe de rotation de la terre qui est en train de changer etc etc

amicalement
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3879
Localisation : France sud-est

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par spin le Ven 22 Juin - 19:38

dan 26 a écrit:Voir les causes sérieuses  émises par certains  scientifiques au sujet de ces changement climatiques , éruptions solaires, courants marins,  axe de rotation de la terre qui est en train de changer etc etc amicalement
Il reste à savoir pourquoi ces certains scientifiques sont à ce point minoritaires...

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Ven 22 Juin - 19:42

spin a écrit:
dan 26 a écrit:Voir les causes sérieuses  émises par certains  scientifiques au sujet de ces changement climatiques , éruptions solaires, courants marins,  axe de rotation de la terre qui est en train de changer etc etc amicalement
Il reste à savoir pourquoi ces certains scientifiques sont à ce point minoritaires...
Les lanceurs d'alertes sont toujours minoritaires . la grande majorité des humains, se conforte dans la pensée unique
Bien amicalement
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3879
Localisation : France sud-est

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par spin le Ven 22 Juin - 19:58

dan 26 a écrit:Les lanceurs d'alertes sont toujours minoritaires .
Des lanceurs d'alerte qui disent qu'il n'y a rien à craindre, c'est un peu étrange.

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Ven 22 Juin - 20:47

spin a écrit:
dan 26 a écrit:Les lanceurs d'alertes sont toujours minoritaires .
Des lanceurs d'alerte qui disent qu'il n'y a rien à craindre, c'est un peu étrange.
relis moi là aussi, attentivement STP !!!
des lanceurs d'alertes qui disent que les causes des changements climatiques sont différentes que ceux que certains veulent faire croire .
amicalement
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3879
Localisation : France sud-est

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par spin le Ven 22 Juin - 21:08

dan 26 a écrit:des lanceurs d'alertes   qui disent que les causes  des changements climatiques  sont différentes  que ceux que certains veulent faire croire .
amicalement
Ces "certains" sont quand même la grosse majorité des scientifiques concernés. Je ne dis pas que c'est une preuve définitive, mais ça demande un peu plus d'explications.

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Ven 22 Juin - 21:45

spin a écrit:
Ces "certains" sont quand même la grosse majorité des scientifiques concernés. Je ne dis pas que c'est une preuve définitive, mais ça demande un peu plus d'explications.
tu parts  donc du principe que la majorité à toujours raison !!!
aller pour information certaines causes naturelles ,parmi lesquelles tu trouveras cette modification de l'axe de rotation dont je te parlais
http://le-rechauffement-climatique-tpe.e-monsite.com/pages/l-augmentation-naturelle-des-gaz-a-effet-de-serre.html

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Ven 22 Juin - 22:31

Le problème c'est les ordres de grandeur dont tu ne tiens pas compte, enfin c'est la rapidité de l'apparition de ces phénomènes qui pose problème et celle ci renvoie directement a l'activité de l'homme.
Apparemment, tu es allé chercher un site sans te donner la peine de l'explorer en entier ! Voici la page qui te manque !!!
La prochaine fois essaye d etre plus crédible... ! jocolor


http://le-rechauffement-climatique-tpe.e-monsite.com/pages/l-augmentation-du-climat-du-aux-activites-des-hommes.html

Les activités de l'homme

Les hommes sont responsables de l'augmentation du gaz a effet de serre.Tout d'abord les consommations d'énergies c'est a dire les combustions des carburants fossiles, l'utilisation des appareils de chauffages, les véhicules, la déforestation, les activités industrielles ( industrie chimique particulièrement, les centrales thermiques, l'incinération des déchets). Toutes ces causes émettent certains gaz naturels ou artificiels.

Il y a plusieurs gaz naturels qui sont émis par l'homme. Le CO2 qui s'accumule dans l’atmosphère est principalement issu de la combustion des fossiles et de la déforestation (il est absorbé par les océans et la végétation : photosynthèse). Il y a aussi le méthane qui vient de divers processus de fermentation (rizières) Il est issu pour moitié de l'agriculture (ruminants...), pour un quart de la décomposition des déchets et pour un quart de "pertes" lors de l'extraction du pétrole, du gaz naturel ou du charbon. Il y a également l'oxyde nitreux qui s'accumule également sous l'effet de l'usage massif de l'engrais et du stockage massif de fumier. Enfin, il y a la vapeur d'eau et l'Ozone sont les seuls gaz naturels à ne pas avoir augmenté à cause de l'homme.

Les activités de l'homme émettent aussi des gaz a effet de serre totalement artificiels, appelés gaz fluorés de synthèse. Les halocarbures (qui sont composés de carbone et d'halogénes(chlore, brome, fluor)) sont souvent utilisés dans l'industrie du froid, les bombes aérosols et la fabrication des mousses plastiques. Il y a également le perfluorométhane utilisé dans l'industrie de l'aluminium, mais aussi l'hexafluorure de souffre dans l'industrie électrique ou l'industrie des semiconducteurs. L'hexafluoride de souffre peut mettre plusieurs millénaires pour qu'il disparaisse de l'atmosphère.
Ces gaz ont l'avantage d'être chimiquement inertes donc sans danger d'utilisation. Mais du point de vue de l'effet de serre, cette stabilité devient un danger potentiel car ces composés, une fois injectés dans l'atmosphère y demeureront très longtemps sans se dégrader.

Mais il y a une autre pollution dûe à l'homme, les aérosols. Les aérosols sont des petites particules en suspension , des objets visibles (en gouttelettes d'eau ou de glace ou poussières, fumées (incendie de forêt, particules de sels provenant des embruns marins). L'air contient beaucoup d'aérosols. Les aérosols jouent un rôle climatique. L'homme injecte des grandes quantités d'aérosols, car il déboise, construit, trace des chemins, des routes, ses véhicules soulèvent la poussière et l'agriculture extensive dénude les sols.



Il existe 6 gaz à effet de serre ou familles de gaz à effet de serre émis par l'homme qui contribuent au réchauffement climatique. Les différents gaz à effet de serre n'ont pas la même durée de vie dans l'atmosphère et n'interagissent pas de la même manière avec les rayonnements, il faut donc disposer d'un étalon pour comparer leurs effets, on parle de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) à 100 ans.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Sam 23 Juin - 7:39

komyo a écrit:


Il existe 6 gaz à effet de serre ou familles de gaz à effet de serre émis par l'homme qui contribuent au réchauffement climatique. Les différents gaz à effet de serre n'ont pas la même durée de vie dans l'atmosphère et n'interagissent pas de la même manière avec les rayonnements, il faut donc disposer d'un étalon pour comparer leurs effets, on parle de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) à 100 ans.
qui est le plus grand producteur de co2, qui comme tu peux le voir est la première cause

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Sam 23 Juin - 7:57

[quote="dan 26"]
komyo a écrit:

qui est le plus grand producteur de co2, qui comme tu peux le voir  est la première cause

amicalement

Je n'ai rien compris a ton charabia, peux tu traduire le fond de ta pensée, à défaut je vois difficilement comment te répondre ! Laughing


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Sam 23 Juin - 8:45

Dix ans pour sauver l’Antarctique… et le reste du monde !


Une nouvelle étude publiée dans Nature le 13 juin 2018 par l’équipe IMBIE (acronyme anglais pour « exercice de comparaison de la masse des calottes glaciaires ») affirme que depuis 2012, le rythme de fonte de l’antarctique a fortement accéléré, passant de 76 milliards de tonnes à 219 milliards de tonnes par an ! Entre 1992 et 2017, l’Antarctique aurait ainsi perdu 2 720 ± 1 390 milliards de tonnes de glace, ce qui correspond à une augmentation du niveau moyen de la mer de 7,6 ± 3,9 millimètres.

Il ne s’agit pas de la banquise mais de la calotte glaciaire

Précisons d’abord qu’il ne s’agit pas de la fonte de la glace de mer (autrement dit la banquise), mais de celle de la calotte glaciaire (ou inlandsis).

Car la banquise antarctique se porte fort bien, son étendue progressant au rythme de 1,1 % par décennie, malgré la décrue des années 2016 et 2017 année en relation, selon une étude publiée dans la revue Nature Geoscience , avec le puissant événement El niño qui a affecté le climat mondial pendant ces deux années.



L’étude porte sur L’inlandsis de l’Antarctique

L’inlandsis de l’Antarctique (la calotte glaciaire) a une superficie de 14 millions de km², une épaisseur moyenne supérieure à 2 000 mètres et maximale de 4776 m, sur la terre de Wilkes. Elle contient 90% de la glace de la planète, soit 75 % de l’eau douce. Sa fonte totale entraînerait une élévation du niveau de la mer de 60 mètres.

Un intervalle d’incertitudes égal à 50% du signal mesuré

Obtenue par une combinaison d’observations satellitaires et de modélisation,  l’évaluation de la perte de masse entre 1992 et 2017 serait  de 2 720 ± 1 390 milliards de tonnes (Gt) de glace. La plage d’incertitude annoncée  est considérable. De plus l’incertitude annoncée par les auteurs est de 1 écart-type ce qui correspond à  un intervalle de confiance de 68%. Si l’on avait retenu l’intervalle de confiance  à 95% (soit 2 fois l’écart type), ce qui est l’usage dans la littérature scientifique, les résultats auraient été de 2 720 ±2 780 Gt (7,6 ±7,8 mm du niveau marin), soit une plage d’incertitude de 100% du signal, autrement dit que la perte ainsi calculée pourrait être comprise entre zéro et 5 500 Gt.

Une récente étude de la NASA (2015) montrait des gains supérieurs aux pertes

Une étude de la NASA (octobre 2015) montrait que les pertes de glace dans la péninsule antarctique et la région de Thwaites et Pine Island dans l’ouest de l’Antarctique était compensée par des gains dans l’Antarctique de l’Est et à l’intérieur de l’Antarctique Ouest. Selon cette  analyse qui résulte des données satellitaires, la calotte glaciaire antarctique aurait ainsi enregistré un gain net de 112 milliards de tonnes de glace par an de 1992 à 2001, puis de 82 milliards de tonnes de glace par an entre 2003 et 2008. L’ auteur de l’étude Jay Zwally, en déduisait que l’Antarctique ne contribue pas à l’élévation du niveau de la mer. Il prévenait néanmoins que si les pertes de la péninsule antarctique et de certaines parties de l’Antarctique de l’Ouest continuent d’augmenter au rythme des deux dernières décennies, les pertes pourraient à long terme (dans 20 ou 30 ans ) rattraper les gains de l’Est de l’Antarctique.

La fonte des glaciers de la péninsule et de l’antarctique ouest s’explique par la variabilité naturelle

La principale perte de glace vient de l’ouest de l’Antarctique qui est la plus vaste et la plus dense région volcanique de la planète, avec plus de 100 volcans sous la glace, comme cela a été récemment découvert par des scientifiques de l’Université d’Edimbourg.

La perte de glace dans l’ouest de l’Antarctique est due à l’intrusion d’eaux chaudes sous les glaciers qui provoque une mécanisme de fonte basale. La fonte de ces glaciers résulte ainsi d’interactions complexes entre la variabilité océanique, la géologie locale et la variabilité climatique comme l’explique cet article du site des climato-réalistes. Une récente étude publiée en janvier 2017 dans la revue Nature  avait d’ailleurs montré que le retrait de Pine Island a commencé dans les années 1940 pour des causes étrangères au réchauffement global.

D’énormes incertitudes dans les mesures gravimétriques que les modèles peinent à réduire

Depuis 2002 la fonte de la masse des glaces polaires est suivie à l’aide d’un instrument satellitaire appelé GRACE qui mesure les variations du champ gravitationnel de notre planète liées à la distribution des masses sur la terre, incluant l’eau et la glace; quand la glace fond et que l’eau de fonte s’écoule dans la mer, ceci est perçu comme une variation du champ gravitationnel.

Mais les observations directes ne suffisent pas. En l’espèce, les chercheurs ont eu  recours à des modèles pour estimer les évolutions de la masse neigeuse, soit  la quantité de neige tombée, moins celle balayée par le vent ou bien qui se sublime, passant directement de l’état solide à celui de vapeur d’eau.

D’autre part, comme pour l’élévation du niveau de la mer, l’estimation du rebond isostatique (20 000 ans après la dernière époque glaciaire, la croûte terrestre poursuit son ajustement), affecte notablement les mesures gravimétriques de GRACE, ce que reconnaissent d’ailleurs explicitement les auteurs de l’étude :

« Nous trouvons des écarts considérables au sein des estimations du bilan massique de surface ainsi que de l’ajustement isostatique glaciaire pour l’Antarctique de l’Est ; la plus grande incertitude concerne le taux moyen de gain de masse sur la période 1992-2017 (5 ± 46 milliards de tonnes par an)».

CONCLUSION

Comme l’écrit le Dr David Whitehouse du GWPF, 25 années d’observations ne permettent pas de dire si cette évolution résulte du réchauffement climatique ou d’un comportement cyclique. La perte de glace dans l’ouest de l’Antarctique étant due à l’intrusion d’eau chaude, Il est probable que de tels changements soient déjà survenus.

A supposer que la perte de masse de 2 720 milliards de tonnes de glace soit exacte : le volume du continent antarctique étant d’environ 30 millions de km3, soit 30 millions de Gt de glace (à 1 de densité pour arrondir),  une perte de 2 720 Gt représenterait donc 0,01% de la masse globale, on reste dans des ordres de grandeur négligeables voire non mesurables.

Les ordres de grandeur négligeables assortis d’importants intervalles d’incertitude assénés par cette étude devraient inciter les commentateurs à  la plus grande prudence dans l’interprétation de ses résultats. A lire les réactions de la presse, il n’en est rien : « Depuis cinq ans, les glaces fondent à un rythme presque trois fois plus élevé qu’avant. Une menace pour des centaines de millions des personnes », titrait Le Monde  (tout en nuances) le 13 juin 2018.

Le nombre de signataires (l’article est cosigné par 85 scientifiques de 42 institutions issues de 17 pays) n’ajoute rien à la confiance, au contraire. Il évoque plus une pétition qu’un travail d’équipe. Il semble qu’un consensus de type GIEC soit en train de s’organiser autour de« la fonte de l’Antarctique ».

Quant à la revue Nature, si l’on avait encore des doutes sur le caractère politique de sa ligne éditoriale, il suffit pour s’en convaincre de lire l’abstract d’une autre étude intitulée « Choisir le futur de l’Antarctique  » opportunément publiée le 13 juin 2018 (le même jour que la première étude). «  Certains changements que vit l’Antarctique actuellement sont d’ores et déjà irréversibles. Mais nous pouvons encore éviter le pire » assure l’un des co-auteurs  Martin Siegert, professeur à l’Imperial College London (propos rapportés par le magazine en ligne Futura-sciences). Il suffit nous disent les auteurs,  (parmi lesquels on trouve la française Valérie Masson-Delmotte), « de prendre des mesures ambitieuses pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et mettre en place des politiques qui réduisent la pression anthropique sur l’environnement…».

https://www.climato-realistes.fr/antarctique-etude-nature-juin-2018/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Sam 23 Juin - 9:09

La secte des climatos irréalistes dans son travail de désinformation habituel ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Sam 23 Juin - 9:18

sur que komuo l'obscurantiste ne sait même pas donné la peine de lire l'article

des fois qu'il y lirai un truc intéressant. trop risqué !

allez va, reste dans ta bulle, ne reflechis pas trop surtout tu risques d'attraper un mal de crane...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Sam 23 Juin - 23:11

Littérature habituel des larbins des multinationales ! ca ne nous apporte pas grand chose. Sinon sur l'évolution de ce continent ! tongue

Le glacier de l'île du Pin, dans l'Antarctique occidental, fond à une vitesse inquiétante, mais de manière invisible car ayant lieu à 1 kmm sous la surface de l'océan et sous une épaisse couche de glace flottante. En 2009, le sous-marin robotisé Autosub a exploré cet endroit difficile d'accès. Il a parcouru 50 km sous la barrière de glace de l'île du Pin, en utilisant un sonar pour cartographier le plancher océanique, en dessous, et le plafond gelé, au-dessus. Pendant la mission du submersible, le navire de recherche Nathaniel B. Palmer a mesuré un processus alarmant. En se renforçant, les courants marins apportent de plus en plus d'eau chaude des profondeurs au contact de la glace déjà en train de fondre. 79 km2 ont ainsi disparu au-dessous de la barrière rien qu'en 2009, accélérant le glissement du glacier dans l'océan. Depuis 1974, l'île du Pin a perdu 75 m d'épaisseur, et sa vitesse de fonte a augmenté de plus de 70 %. Des centaines de kilomètres du littoral antarctique sont désormais soumis à ces forces, qui devraient amplifier la disparition de la glace lors des prochaines décennies. Les informations collectées sous le pôle Sud sont cruciales pour prévoir avec précision la hausse du niveau des mers.

En mai 2014 la NASA et l'Université de Californie à Irvine, ont montré dans les revues Science et Geophysical Research Letters qu'une partie de l'inlandsis Ouest-Antarctique fondent rapidement et semble-t-il irréversiblement, rien ne pouvant stopper les glaciers ; 40 ans d'observation du comportement des six plus grands glaciers de cette région de la mer d'Amundsen dans l'Antarctique occidental : Pine Island, Thwaites, Haynes, Smith, Pope et Kohler indiquent que ces glaciers « ont passé le point de non-retour » ; ils contribuent déjà de façon significative à l'élévation du niveau des mers, relâchant annuellement presque autant de glace dans l'océan que l'Inlandsis du Groenland entier ; ils contiennent assez de glace pour élever le niveau général des océans de 4 pieds (1,2 mètres) et fondent plus vite qu'attendu par la plupart des scientifiques ; Éric Rignot (auteur principal) juge que ces données impliquent de réviser à la hausse les prévisions actuelles d'élévation des mers.

Mi-2018, une estimation consensuelle publiée dans Nature, conclue que depuis 25 ans 3 000 milliards de tonnes de glace ont été perdues sur le continent, contribuant à une élévation de 6 millimètres. Le taux de perte a triplé dans les parties les plus vulnérables (ce qui pourrait être le signe que la catastrophe a déjà été déclenchée : l'Antarctique occidental a en 25 ans ; et l'effondrement de la calotte glaciaire pourrait causer une hausse de 3 mètres dans les siècles à venir.
Cependant dans la revue Science74 mi-juin des chercheurs rappellent que le processus de rebond pourrait peut-être ralentir cet effondrement : Le rebond de la roche sous-glaciaire de l'Antarctique occidental qui s'allège pourrait selon lui retarder l'effondrement catastrophique de la calotte glaciaire. En effet quand la glace fond elle allège la charge pesant sur la croûte faisant remonter le substrat rocheux sous l'Antarctique occidental (qui localement pourrait s'élever de 8 mètres dans le prochain siècle), protégeant potentiellement la glace de l'eau de mer chaude qui la fond par le bas, ce qui pourrait nous offrir quelques décennies de répit selon Rick Aster (sismologue à la Colorado State University à Fort Collins, auteur de la nouvelle étude). L'inlandsis antarctique occidental reste cependant vulnérable car son lit est profond et situé bien au dessous du niveau marin ; le fond de cette rivière de glace s'accroche encore sur les crêtes du fond marin qui freine son écoulement et ralentit la fonte glaciaire, mais l'océan réchauffé érode le fond de la langue de glace par le dessous. Si la glace ne s'accroche plus au relief rocheux du fond marin, elle se déversera en mer avec un emballement de la fonte alerte Natalya Gomez, géophysicienne et modélisatrice à l'Université McGill à Montréal, Canada. Avec ses collègues elle a suivi de faibles changements d'élévation via six capteurs GPS fixés au substrat rocheux libre de glace autour de la mer d'Amundsen situe au centre de la zone de déglaciation oust-antarctique, où aboutissent les glaciers Thwaites et Pine Island. ces capteurs en 2 ans (2010 à 2012) se sont rapidement élevé montrant le rebond en cours (plus de 4 cm/an, soit l'un des rebonds les plus rapides au monde, et bien plus qu'attendu par la plupart des géophysiciens). Cette calotte semble voir déjà rétréci à la fin du dernier âge glaciaire il y a 12 000 ans, pour recommencer à croître avec l'effet de rebond qui participe à une dynamique géoplanétaire dont la rapidité pourrait avoir été sous-estimée : le manteau mou situé sous l'Antarctique occidental se réadapte rapidement à la glace perdue il y a des décennies ou siècles et milliers d'années. Le soulèvement va s'accélérer au fur et à mesure de l'allègement en glace et sa vitesse pourrait tripler d'ici là (+ 8 m en un siècle dans certains endroits). Avec quelles conséquences sismiques ?
Ce rebond n'empêchera pas l'effondrement de la calotte glaciaire à long terme, car malgré les engagements pris depuis Rio (2012) l'humanité n'a pas réussi à freiner les émissions de carbone ni le réchauffement climatique.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Dim 24 Juin - 7:59

Littérature habituel des larbins des multinationales ! ca ne nous apporte pas grand chose. Sinon sur l'évolution de ce continent ! tongue

Tu es la carricature de toi même. de plus en plus ridicule.

comme quoi tu n"as toujours pas lu l'article, tu ne vis que de préjugés. Un vrai mouton bélant à tout va....
une nouvelle fois aucun chiffre n'est contesté dans l'article !

Les mêmes que les tiens mais analysés scientifiquement alors que de ton coté il son exploité pour te faire peur, pour te manipuler, pour jouer de toi.

Par exemple la fonte des glaces de l’antarctique représente 0.01% de la masse totale de glace de ce continent... tu as lu cette info où auparvant ? sur tes sites éco-simplistes qui s'amusebt de toi ? non !
Faut dire du coup ca fait tout de suite moins peur alors donc ils se gardent bien de te le dire.

Et ça fond là où se trouve la plus grande chaîne de volcan en activité du monde , un hasard surement ? tes sites éco-simplistes t'en parlent ?

komyo pourquoi tu ne lis pas d'autres sources, ne t'enrichi pas, reste enfermé dans ton éco-simplisme moutonnier.... ?

tu m'as vu avoir besoin d'insulter les autres en guise d'argument ? non ! et toi ? oui, parce que l'éco-simplisme ne résiste pas à la complexité de la réalité, alors il ne te reste plus que l'insulte comme argument.

Pour te cultiver komyo il faut que tu arrêtes de croire aveuglément en les vendeurs d’apocalypse.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Dim 24 Juin - 8:51

L'attitude scientifique est elle qui consiste à voir, pour prévoir afin de pouvoir, pas celle qui consiste a se cacher la tête dans le sable en postulant que nos actes n'ont que des conséquences positives, en niant ou minimisant tous les rapports scientifiques ou lancement d'alerte concernant la situations actuelle, ce qui vu la situation actuelle est clairement une façon de nier la réalité ! C' est criminelle a la fois par rapport au support qui nous a donné la vie mais aussi vis à vis des générations futures !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Dim 24 Juin - 15:30

Ce qui est crimine c'est ton obscurantisme auquel tu te raccroches pour exister et te donner bonne conscience en rejetant tout approche qui va à l'encontre de ton idéologie.

un tel enfermement est une insulte à l'intelligence.

C


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Dim 24 Juin - 16:11

komyo a écrit:
Je n'ai rien compris a ton charabia, peux tu traduire le fond de ta pensée, à défaut je vois difficilement comment te répondre ! Laughing
[/quote]
C'est pourtant simple à comprendre le CO 2 est la première cause de l'effet de Serre !!!
Comme ton tableau l'explique , je te demande juste quelle est dans le monde la première cause de production de CO2 ?
Tu ne fais que parler de l'homme !!!Tu sembles oublier (volontairement ou pas ) les causes principales .
Amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Dim 24 Juin - 16:15

[quote]
komyo a écrit:Littérature habituel des larbins des multinationales ! ça ne nous apporte pas grand chose. Sinon sur l'évolution de ce continent !  
Ha c'est quelque chose ces multinationales , ils ne pensent qu'au fric, au actionnaires, ils se foutent de note terre!!!
Cela montre bien ton discernement sur ce sujet .
La haine de ceux qui gagnent trop ............et moi et moi, et moi dans tout cela .
EFFRAYANT affraid affraid affraid affraid Cela montre ton impartialité sur ce sujet!!!!!

amicalement



avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8658
Localisation : Dijon

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par gaston21 le Dim 24 Juin - 18:03

Je lis pas mal, surtout en qui concerne les sciences, naturelles entre autres. Curieux, ce que je lis va quasi toujours dans le sens de ce qu'écrit Komyo. France 2 vient d'exposer le cas du Sud de la Cordillère des Andes; ces couillons, ils affirment que tous les glaciers fondent...sauf un, qui lui, s'allonge un tout petit peu! France 2 en donne les raisons. Un miracle que j'offre à notre ami Troubaa pour qu'il continue de rêver...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Dim 24 Juin - 18:38

pourtant tu n'as toujours pas les mollets dans l'eau pourtant gastounet !
ni tu es entouré de désert autour de toi
C'est pour quand les 50° à Brest ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mar 26 Juin - 14:04

Pourtant les prévisions sont justes comme on l'a vu quand on lit celles de Hansen, et comme le constate les scientifiques, l'antartique fond bien. LA diversité s'effondre mais on reste dans le syndrome de la grenouille que l'on fait chauffer lentement. Ce qui fait que les gens voyant quelques oiseaux estiment qu'il y en a toujours autant ! LA métaphore est parlante, sauf pour un dénialiste bien sur, dont le boulot est de fonctionner avec ses oeillères en essayant de les transmettre a d'autres ! Wink

Le Tetard mouillé (cf lien ci dessous) a fait un article sur un des désinformateurs en chef dont troubaa s'inspîre, en récupérant des articles en fin de chaîne sur atlantico ou les climatos irrealistes. Faisons un peut de pub pour celui-ci, c'est bien écrit (comme toujours) et bien documenté !  


L'Antarctique, le nouveau dada d'Anthony Watts ?
Il n'y a aucun mystère, il est maintenant bien établi que le site WUWT ne cherche pas vraiment à informer ses lecteurs sur l'actualité scientifique en matière de climat mais plutôt à systématiquement dénigrer le travail des climatologues.

Et quand ce site insiste sur un sujet particulier, nous pouvons nous douter que le sujet en question présente bien des problèmes et qu'il est donc nécessaire d'allumer des contre-feux afin de tenter de faire prendre à ses lecteurs des vessies pour des lanternes.

Ainsi depuis une quinzaine de jours nous assistons à une série d'articles concernant l'Antarctique, prouvant par là-même que cette région du monde, emblématique du changement climatique, mérite toute l'attention d'Anthony Watts, le désinformateur en chef, afin de saper le travail des scientifiques ; voici donc ce que j'ai pu relever, en espérant ne rien avoir oublié :
Good News! 99.989% of the Antarctic Ice Sheet Didn’t Melt! (le 14 juin)
Inconvenient: Antarctica’s Ice Sheet May Be More Durable Than We Thought (le 14 juin)
Even Gooder News!!! East Antarctic Ice Sheet (the big one) Remained Stable Throughout the Pliocene! (le 14 juin)
Actual science press release headline: ‘How to save Antarctica (and the rest of Earth too)’ (le 15 juin)
NSF study: ‘…current carbon dioxide levels are not enough to destabilize the land-based ice on Antarctica’ (le 15 juin)
NASA glaciologist Jay Zwally puts the hammer down: ‘Antarctica is gaining ice’ (le 15 juin)
What an Engineer Finds Amazing About the Claims of Arctic and Antarctic Melting (le 16 juin)
Study provides less gloom and doom about Antarctica (le 22 juin)
Worse than they thought: Antarctica actually colder than scientists once believed (le 25 juin)
La technique employée est toujours quasiment la même, quand il ne s'agit pas d'un simple billet d'opinion (comme celui du 16 juin émanant d'un ingénieur à la retraite prétendant que la fonte serait due à l'activité volcanique) on part d'une étude scientifique qui vient de paraitre et on la tourne en ridicule en utilisant des « arguments » fabriqués pour en arriver à la conclusion qu'il n'y a vraiment pas de souci à se faire.

Prenons par exemple le dernier billet en date, celui qui reprend un article de AGU100 mentionnant des températures plus froides que prévues...dans de petites vallées au sommet de l'Antarctique !

Précisons quand même qu'il s'agit de toutes petites parcelles situées dans des petits creux à plus de 3500 mètres d'altitude et que les conditions, pour atteindre de telles températures extrêmes proches des -100°C (-98°C mesurés) sont un ciel clair et une atmosphère hyper-sèche pendant plusieurs jours, pas de quoi, donc, en tirer une généralité pour l'ensemble du continent Antarctique qui ne se limite pas à ces épiphénomènes ; évidemment l'information est intéressante, mais chacun peut constater ce qu'en fait Anthony Watts en titrant « Pire qu'ils ne le pensaient : l'Antarctique est plus froid que les scientifiques ne l'ont cru », c'est-à-dire en généralisant à l'ensemble de l'Antarctique ce qui n'est valable que sur une minuscule portion.

Evidemment vous ne verrez pas sur WUWT l'information selon laquelle en plein hiver austral des températures de +13°C (oui, plus 13°C) ont été enregistrées dans la péninsule antarctique et qu'environ un quart de la fonte annuelle de la glace de surface s'est produite en hiver à cause de l'effet (non, pas de serre) de foehn ; pour apprendre cela il suffit d'être abonné à Science et Vie qui en parle dans son numéro de juillet, page 24, en faisant référence aux travaux du Hollandais Peter Kuipers Munneke ; celui-ci a d'ailleurs écrit un billet de blog sur le sujet, intitulé Warm winds cause ice-shelf melt dans lequel il explique comment le foehn participe à la fonte des plateformes glaciaires.

L'Antarctique est un vaste continent composé essentiellement de deux parties, l'une située à l'est, la plus vaste et la plus froide car la plus élevée en altitude, et l'autre à l'ouest, comprenant la péninsule qui s'avance en direction de l'Amérique du sud ; c'est cette dernière partie qui présente des risques sérieux à prendre en compte, même si on ne peut pas vraiment faire grand chose pour empêcher ce qui s'y passe.

Ce qui distingue cette partie ouest du reste de l'Antarctique, ainsi d'ailleurs que du Groenland, c'est que la calotte glaciaire repose sur le fond marin et non sur le continent (Climats, Mélières et Maréchal, page 270) ; ainsi, « le réchauffement de l'océan et l'élévation des températures de surface (approfondissant les crevasses de glace par l'action de la fonte et du regel) ont été la cause de fragmentation menant à la désintégration de certaines plateformes qui freinaient l'écoulement des glaciers ».

Ainsi les plateformes Larsen se sont désintégrées, Larsen A en 1995, Larsen B en 2002 et Larsen C a perdu récemment 10% de sa superficie, soit l'équivalent d'un département comme la Corrèze ; à noter que Larsen C est la plus grande des trois avec 50 000 km2 et jusqu'à 350 mètres d'épaisseur de glace (source Wikipédia)

« Heureusement » Larsen C est apparemment « protégée » d'une chute brutale par le fond marin qui se relève et freine sa progression vers l'océan, comme le relève d'ailleurs WUWT dans son billet du 22 juin, en expliquant cocassement les raisons de ce soulèvement :
[…] regional uplift of the Earth in response to the thinning ice sheet (soulèvement régional de la Terre en réponse à l'amincissement de la calotte glaciaire)
Ainsi il est écrit noir sur blanc dans le site de désinformation WUWT que la calotte glaciaire s'amincit, alors que la plupart du temps le même site s'évertue à expliquer à ses lecteurs que l'Antarctique « gagne de la glace » !

Pourtant les observations sont là pour dire (ibid. page 270) que « pour la période 2002-2011, la glace perdue au Groenland est estimée à 215 ±60 Gt/an et à 147 ±75 Gt/an pour la calotte Antarctique. D'après le rapport du GIEC 2013, la contribution à l'élévation du niveau marin, sur la période 1993-2003, s'élève à […] ~0,6 mm/an pour l'ensemble des calottes groenlandaises et antarctique. »





Mais si, comme le dit Anthony Watts, 99,989% de l'Antarctique ne fond pas, alors vous n'avez pas à vous inquiéter ; de la même manière, si 0,011% de votre maison menace de s'effondrer, surtout ne paniquez pas et ne vous pressez pas pour remédier à ce petit problème, même si ces malheureux minuscules 0,011% menacent d'inonder votre sous-sol et votre rez-de-chaussée, après tout il s'agit de quelque chose de vraiment insignifiant, n'est-ce pas ?


http://sogeco31.blogspot.com/2018/06/lantarctique-le-nouveau-dada-danthony.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mar 26 Juin - 19:42

Mais si, comme le dit Anthony Watts, 99,989% de l'Antarctique ne fond pas, alors vous n'avez pas à vous inquiéter ; de la même manière, si 0,011% de votre maison menace de s'effondrer, surtout ne paniquez pas et ne vous pressez pas pour remédier à ce petit problème, même si ces malheureux minuscules 0,011% menacent d'inonder votre sous-sol et votre rez-de-chaussée, après tout il s'agit de quelque chose de vraiment insignifiant, n'est-ce pas ?


ils est de plus en plus con ton tetard.... des conneries j'en avais deja lues mais celle là mérite d'etre encadrées !

il a rien de trouver de mieux comme argument... le pauvre. "oh mon dieu j'ai un bout de crépi qui vient de tomber... vite vite vite courons fuyons toute la maison va s'effondrer !"

PTDR PTDR PTDR

le tetard en pleine action : Fuite

Laughing Laughing Laughing Laughing


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mar 26 Juin - 21:18

redevenons un peu sérieux : place à la science, la vraie !


(google traduction)

LE LIEU LE PLUS FROID DE LA TERRE EST PLUS FROID QUE NE LE PENSAIENT LES SCIENTIFIQUES

25 juin 2018

WASHINGTON - De minuscules vallées près du sommet de la calotte glaciaire de l'Antarctique atteignent des températures de près de moins 100 degrés Celsius (moins 148 degrés Fahrenheit) en hiver, révèle une nouvelle étude. Les résultats pourraient changer la compréhension des scientifiques sur la façon dont les basses températures peuvent atteindre la surface de la Terre, selon les chercheurs.

Les scientifiques ont annoncé en 2013 qu'ils avaient trouvé les températures les plus basses à la surface de la Terre: des capteurs sur plusieurs satellites observant la Terre ont mesuré des températures de moins 93 degrés Celsius (moins 135 degrés Fahrenheit) dans plusieurs endroits du plateau antarctique de l'Est. qui englobe le pôle Sud. Mais les chercheurs ont révisé cette étude initiale avec de nouvelles données et ont trouvé que les températures atteignaient en réalité moins 98 degrés Celsius (moins 144 degrés Fahrenheit) pendant la nuit polaire sud, principalement pendant juillet et août.

Lorsque les chercheurs ont annoncé pour la première fois qu'ils avaient trouvé les températures les plus froides de la Terre il y a cinq ans, ils ont déterminé que des cieux clairs et persistants et des vents légers sont nécessaires pour que les températures descendent aussi bas. Mais la nouvelle étude ajoute une tournure à l'histoire: non seulement un ciel clair est nécessaire, mais l'air doit aussi être extrêmement sec, car la vapeur d'eau emprisonne de la chaleur dans l'air.

Les chercheurs ont observé les températures ultra basses dans de petites creux ou creux dans l'inlandsis antarctique. L'air super-froid et super-sec est plus dense que l'air légèrement plus chaud qui l'entoure, il tombe donc dans les creux et devient piégé. Ceci permet à la surface de la neige et à l'air au-dessus de se refroidir davantage, jusqu'à ce que les conditions claires, calmes et sèches changent et que l'air froid se mélange avec l'air plus chaud plus haut dans l'atmosphère.

«Dans cette zone, nous voyons des périodes d'air incroyablement sec, ce qui permet à la chaleur de la surface de rayonner plus facilement dans l'espace», a déclaré Ted Scambos, chercheur principal au Centre national de données sur la neige et la glace du Université du Colorado-Boulder et auteur principal de la nouvelle étude dans Geophysical Research Letters , un journal de l'American Geophysical Union.

Le record de moins 98 degrés Celsius est à peu près aussi froid que possible à la surface de la Terre, selon les chercheurs. Pour que la température chute aussi bas, le ciel clair et l'air sec doivent persister pendant plusieurs jours. Les températures pourraient baisser un peu plus si les conditions duraient plusieurs semaines, mais cela est extrêmement improbable, a déclaré Scambos.

Trouver l'endroit le plus froid

La haute altitude du plateau antarctique oriental et sa proximité avec le pôle sud lui confèrent le climat le plus froid de toutes les régions de la planète. La température de l'air la plus basse jamais mesurée par une station météorologique, moins 89 degrés Celsius (moins 128 degrés Fahrenheit), a été enregistrée à la station russe de Vostok en juillet 1983.

Mais les stations météorologiques ne peuvent pas mesurer les températures partout. Ainsi, en 2013, Scambos et ses collègues ont décidé d'analyser les données de plusieurs satellites d'observation de la Terre pour voir si elles pouvaient trouver des températures sur le plateau encore plus basses que celles enregistrées à Vostok.

Dans la nouvelle étude, ils ont analysé les données satellitaires collectées durant l'hiver de l'hémisphère sud entre 2004 et 2016. Ils ont utilisé les données de l'instrument MODIS à bord des satellites Terra et Aqua de la NASA ainsi que des données des satellites environnementaux opérationnels polaires de la NOAA.

Les chercheurs ont d'abord vu une vaste région du plateau à plus de 3 500 mètres (11 000 pieds) au-dessus du niveau de la mer où les températures descendaient régulièrement à moins de 90 degrés Celsius (moins 130 degrés Fahrenheit) à la surface de la neige. La température la plus basse qu'ils ont observée était de moins 93 degrés Celsius (moins 135 degrés Fahrenheit).

Les données des instruments MODIS sont étalonnées en utilisant les mesures de température des stations météorologiques au sol. En 2016, la NASA a recalibré les données MODIS avec des mesures plus récentes des stations météorologiques, et les chercheurs ont réanalysé les données de température. Les conditions météorologiques sur le plateau n'ont pas changé, mais les données satellitaires ajustées ont donné aux chercheurs une image plus précise de la température la plus basse.

Ils ont trouvé que le creux record était d'environ 5 degrés Celsius (9 degrés Fahrenheit) plus froid que ce qu'ils avaient rapporté à l'origine, soit environ moins 98 degrés Celsius (moins 144 degrés Fahrenheit).


Comment peut-il avoir froid?

Scambos et ses collègues ont analysé le terrain où ils ont vu ces températures ultra-basses et ont constaté qu'ils se produisaient dans de petits creux de 2 à 3 mètres de profondeur à la surface de la glace, du côté sud des hautes crêtes du plateau. .

Fait intéressant, les chercheurs ont remarqué toute une série d'endroits où les températures ont plongé presque exactement à ce niveau record au cours de la période de 14 ans, même s'ils étaient situés à des centaines de kilomètres l'un de l'autre. Cela les a amenés à se demander: Y a-t-il une limite au froid sur le plateau?

Pour que la température descende à ce niveau bas, le ciel doit être clair et l'air doit être séché pendant plusieurs jours. Lorsque la température descend en dessous d'un certain point, l'air se refroidit si lentement qu'il ne peut pas devenir sensiblement plus froid avant que les conditions météorologiques changent, selon les chercheurs. Moins de 98 degrés Celsius, alors, semble être la limite de la façon dont il peut faire froid à la surface de la Terre, a déclaré Scambos.

«Il y a une limite à la durée des conditions qui permettent de refroidir à ces températures ultra-basses, et une limite à la quantité de chaleur que vous pouvez réellement traverser, car la vapeur d'eau doit être presque inexistante pour émettre de la chaleur de la surface à ces températures ", a-t-il dit.

L'équipe de recherche a mis au point un ensemble d'instruments conçus pour survivre et fonctionner aux endroits les plus froids tout au long de l'hiver afin de mesurer la température de la neige et de l'air. Ils prévoient de déployer les instruments au cours des deux prochaines années.

###

L' American Geophysical Union se consacre à faire progresser les sciences de la Terre et de l'espace au profit de l'humanité à travers ses publications savantes, ses conférences et ses programmes de sensibilisation. AGU est une organisation scientifique, professionnelle et à but non lucratif représentant 60 000 membres dans 137 pays. Rejoignez la conversation sur Facebook , Twitter , YouTube et nos autres réseaux sociaux .

Notes pour les journalistes
Ce document est disponible gratuitement pendant 30 jours. Les journalistes et les agents d'information publique (PIO) peuvent télécharger une copie PDF de l'article en cliquant sur ce lien:
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1029/2018GL078133

Les journalistes et les PIO peuvent également demander une copie du document final et du multimédia en envoyant un courriel à Lauren Lipuma à llipuma@agu.org . Veuillez indiquer votre nom, le nom de votre publication et votre numéro de téléphone.

Ni le papier ni ce communiqué de presse ne sont sous embargo.

Titre
"Les températures de surface ultra-basses dans l'Antarctique de l'Est à partir de la cartographie infrarouge thermique par satellite: les endroits les plus froids de la Terre"

Auteurs:
Ted A. Scambos, GG Campbell, A. Pope, T. Haran: Centre national de données sur la neige et la glace, Université du Colorado à Boulder, Boulder, Colorado, États-Unis;

A. Muto: Département des sciences de la Terre et de l'environnement, Temple University, Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis;

M. Lazzara: Centre de recherche météorologique antarctique, Université de Wisconsin-Madison et Madison Area Technical College, Madison, Wisconsin, États-Unis;

CH Reijmer, MR van den Broeke: Institut de recherche marine et atmosphérique, Université d'Utrecht, Utrecht, Pays-Bas.

Coordonnées des auteurs:
Ted A. Scambos: teds@nsidc.org , +1 (303) 492-1113

https://news.agu.org/press-release/coldest-place-on-earth-is-colder-than-scientists-thought/






_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mar 26 Juin - 22:10

Troubaa tu fais dans le comique maintenant, l'article de TM reprend cet élément et le mets en perspective.
Il faut le lire quand meme avant de t exciter !

désolé de casser ton effet, mais comme dit l'adage "le diable se cache derrière les détails ! Wink
Avec toi, on est obligé, sans arrêt de creuser pour éviter de se faire désinformer, à la limite tant mieux ! Wink


Prenons par exemple le dernier billet en date, celui qui reprend un article de AGU100 mentionnant des températures plus froides que prévues...dans de petites vallées au sommet de l'Antarctique !

Précisons quand même qu'il s'agit de toutes petites parcelles situées dans des petits creux à plus de 3500 mètres d'altitude et que les conditions, pour atteindre de telles températures extrêmes proches des -100°C (-98°C mesurés) sont un ciel clair et une atmosphère hyper-sèche pendant plusieurs jours, pas de quoi, donc, en tirer une généralité pour l'ensemble du continent Antarctique qui ne se limite pas à ces épiphénomènes ; évidemment l'information est intéressante, mais chacun peut constater ce qu'en fait Anthony Watts en titrant « Pire qu'ils ne le pensaient : l'Antarctique est plus froid que les scientifiques ne l'ont cru », c'est-à-dire en généralisant à l'ensemble de l'Antarctique ce qui n'est valable que sur une minuscule portion.

Evidemment vous ne verrez pas sur WUWT l'information selon laquelle en plein hiver austral des températures de +13°C (oui, plus 13°C) ont été enregistrées dans la péninsule antarctique et qu'environ un quart de la fonte annuelle de la glace de surface s'est produite en hiver à cause de l'effet (non, pas de serre) de foehn ; pour apprendre cela il suffit d'être abonné à Science et Vie qui en parle dans son numéro de juillet, page 24, en faisant référence aux travaux du Hollandais Peter Kuipers Munneke ; celui-ci a d'ailleurs écrit un billet de blog sur le sujet, intitulé Warm winds cause ice-shelf melt dans lequel il explique comment le foehn participe à la fonte des plateformes glaciaires.


Pour revenir a sa métaphore la aussi, elle casse tes effets d'annonce, l'antartique n'a pas besoin de fondre complètement, pour que ce soit catastrophique. De toute manière si je suis ta logique habituelle, d'un tu t en fous, puisque l'homme n'est pas responsable et de deux, un tas de gus t expliquent que c'est bidon, et les scientifiques qui t expliquent le contraire et les pays qui ont signé la cop sont vendus et seule une minorité détient la verité. Vu comme ca, ça ressemble beaucoup à l'appartenance a une secte ! drunken










_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mar 26 Juin - 22:13

Je ne vois pas où mon effet est cassé

je ne te mets pas un commentaire vaseux de l'article

mais l'article lui même.

A toi de juger !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mar 26 Juin - 23:49

Message par troubaa le Mer 20 Juin - 15:47

Pour qu'il y ait source il faut que la glace fonde sinon point de source !

Allez un peu d'instruction alors...

troubaa a écrit:
A quelle température fond la glace ?
La glace fond doucement et se transforme en eau liquide. A une température de 0°C, il y a un mélange d'eau et de glace. Quand la température est au-dessus de 0°C, l'eau est à l'état liquide. On appelle la fusion le passage de l'état solide à l'état liquide et on dit que le point de fusion de l'eau est à 0°C.

troubaa a écrit:
quelle est la température moyenne au centre de l’Antarctique ?
La température moyenne de l'intérieur du continent est de −57 °C. https://fr.wikipedia.org/wiki/Climat_de_l%27Antarctique

Donc de combien devra etre le réchauffement climatique pour que toutes les glaces de l’antarctique fondent. ?


Effet cassé, car le fait que l'antartique soit plus froid que prévu, ce localement, ne change au rien au fait qu'il fonde et pour d'autres raisons (cf les données sur le blog du TM), ce que tu t empresses peu d'explorer... de toute manière, et on revient au dénialisme de base, si pour toi toutes les observations sont fausses on se demande bien quel l'intérêt de discuter avec toi, quand tu rejettes tous les faits ? :mdr:
On a l'impression d'un discours d'idéologue, plus que de scientifique !   king


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11027
Localisation : Enfant du Monde

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par Dédé 95 le Mer 27 Juin - 14:00

Tu sais Troubaa prend sa source à Contrepoints ....c'est tout dire!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mer 27 Juin - 18:45

Effet cassé, car le fait que l'antartique soit plus froid que prévu, ce localement, ne change au rien au fait qu'il fonde et pour d'autres raisons (cf les données sur le blog du TM),  ce que tu t empresses peu d'explorer... de toute manière, et on revient au dénialisme de base, si pour toi toutes les observations sont fausses on se demande bien quel l'intérêt de discuter avec toi, quand tu rejettes tous les faits ? :mdr:
On a l'impression d'un discours d'idéologue, plus que de scientifique !
 

mais oui komyo on va tous mourir noyé d'ici la fin du siècle ou même avant ! de gigantesque raz de marée vont déferler sur les toutes les côtes du monde en détruisant  tout.
Raz de marée provoqués par les fantastiques fleuves en furie de l’antarctique provoqué de la fonte des glaciers qui feront passé l'Amazonie ou le nil pour des rivières sans intérêt...

Voila j'ai bon ? je vais avoir droit à mon premier du bon point du catastrophiste bien comme il faut et qui dit rien que des choses vraies ... vi vi vi vi je veux mon bon point !

Si tu le permets comme premier bon point je voudrai le "komignon" Laughing Laughing Laughing


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Jeu 28 Juin - 21:56

Tu aurais été un bon animateur sur le pont du titanic ! I love you


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Jeu 28 Juin - 22:18

komyo a écrit:Tu aurais été un bon animateur sur le pont du titanic ! I love you
continuez à faire peur !!!c'est bon !!
amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Jeu 28 Juin - 22:25

komyo a écrit:Tu aurais été un bon animateur sur le pont du titanic ! I love you

Merci !

Tiens pour te distraire un peu de science :

Pine Island: une source de chaleur volcanique active découverte sous le glacier


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Jeu 28 Juin - 22:39

Et... naturellement... un volcan dans ton esprit, efface tout le reste. Le but de la manoeuvre étant de nier tout impact humain, je vois que ton référent a réussi a t impressionner. Genre, le cancer n'est pas du au cigarette, mais si j'en ai c'est les gènes qui sont responsables de son déclenchement entre deux individus. Bref fumons allègrement !
On connait tes techniques ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Jeu 28 Juin - 22:46

je vois une fois de plus que tu n'as pas lu lm'article.

Alors lis le au lieu de rejeter la science qui ne te plait pas... tu sais sortir de tes préjugés est t"interesser au monde qui t'entoure pourrait intellectuellement t'enrichir.

Tiens je cite la conclusion comme cela tu n'auras pas tout à lire ::

Les scientifiques n’en concluent pas pour autant que le changement climatique mondial n’est pas le principal responsable de la fonte du  glacier Pine Island.

Selon Brice Loose « la majeure partie de la fonte glaciaire que nous observons est causée par le changement climatique, et l’effet de cette source de chaleur qui vient d’être découverte est encore indéterminé, parce que nous ne savons pas comment cette chaleur est distribuée sous la calotte glaciaire…d’autres études ont montré que la fonte provoquée par le changement climatique réduit la taille et le poids du glacier, ce qui réduit la pression sur le manteau, permettant à la chaleur de source volcanique de s’échapper et de réchauffer l’océan ».

En tout état de cause, l’ampleur et les variations de la chaleur volcanique apportée au glacier Pine Island, que ce soit par la migration interne du magma, ou par une augmentation du volcanisme qui serait la conséquence de l’amincissement de la calotte glaciaire, auront des répercussions sur la dynamique du glacier Pine Island.

Comme tu rejetes toute info scientifique qui ne fait pas la une de libé ou de tf1.....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12473
Localisation : vallée du vent

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par dan 26 le Ven 29 Juin - 21:29

komyo a écrit:Et... naturellement... un volcan dans ton esprit, efface tout le reste. Le but de la manoeuvre étant de nier tout impact humain, je vois que ton référent a réussi a t impressionner. Genre, le cancer n'est pas du au cigarette, mais si j'en ai  c'est les gènes qui sont responsables de son déclenchement entre deux individus. Bref fumons allègrement !
On connait tes techniques ! clown
je rappelle au passage que le cancer a toujours exigé !!!Il était appelé le mal noir au moyen age!!!
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Ven 29 Juin - 21:41

troubaa a écrit:

Comme tu rejetes toute info scientifique qui ne fait pas la une de libé ou de tf1.....

et c'est le spécialiste du déni de la parole des scientifiques, des différents états de la planète qui nous sort cette perle !
Si il y a bien une preuve supplémentaire que tu es dans une posture idéologique, c'est en regardant du coté de trump
qu'on la trouve. Dés que le business est au pouvoir, ils esayent de faire taire les scientifiques par tous les moyens,
au passage ca en met un coup a ta théorie des lobbies verts surpuissants... clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mar 3 Juil - 23:28

bon encoe une info de dénie.....

puisqu'on vous dit que ca chauffe : Evolution des températures à Nuuk capitale du Groenland.



ha bah non tiens ! on dirait qu'il y a eu comme un coup de froid en 2018

Encore un effet du RCA. sur..... drunken


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3879
Localisation : France sud-est

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par spin le Mer 4 Juil - 6:20

troubaa a écrit:bon encoe une info de dénie...
Pour le moment et jusqu'à preuve du contraire, il me semble qu'il vaut mieux croire les scientifiques majoritaires qui parlent de l'ensemble de la planète, pas seulement sur une décennie, et ne montent pas en épingle tel cas particulier.

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8658
Localisation : Dijon

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par gaston21 le Mer 4 Juil - 10:00

"Ah que, ah que" les gens sont pessimistes, chanterait Johnny! Une preuve que l'Antarctique se porte bien, c'est qu'il va fournir des icebergs pour désaltérer les gens du Cap! Et des icebergs en goguette, il y en a tant! Il suffit de les pêcher, de les remorquer et de les transformer en glaçons pour le pastis! On s'affole vraiment "pour des queues de prunes".

/www.bienpublic.com/actualite/2018/07/04/contre-la-secheresse-l-afrique-du-sud-veut-pecher-des-icebergs
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mer 4 Juil - 10:07

comme pour la pause abusivement considérée a grand renforts de coups de trompettes et de mentons par les climato vas y que je t enfumes, comme un arrêt du réchauffement global, voici aujourd'hui mis en avant une année froide a nuuk...

bref sorti de ces grosses ficelles de denialistes...

http://time.com/4447252/greenland-ice-climate-change/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11027
Localisation : Enfant du Monde

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par Dédé 95 le Mer 4 Juil - 10:46

Mais enfin attendons !!!!!
Si il n'y a plus de glace sur ce continent on le verra bien !
Pour les libéraux-conservateurs ce qui compte c'est MOI aujourd'hui!
Demain? Pfff!
Nos descendants ? Pfff
Du moment que leur compte en banque ne prend pas l'eau .....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mer 4 Juil - 13:58

spin a écrit:
troubaa a écrit:bon encoe une info de dénie...
Pour le moment et jusqu'à preuve du contraire, il me semble qu'il vaut mieux croire les scientifiques majoritaires qui parlent de l'ensemble de la planète, pas seulement sur une décennie, et ne montent pas en épingle tel cas particulier.



Moi je préfère croire les scientifiques qui réfléchissent et s'interrogent à ceux qui appliquent la doxa politico-médiatique, et sans parler des excès médiatiques qui te font en permanence croire que la fin du monde approche.
un exemple :
Le Groenland fond : cela fait la Une médiatique
Le Groenland ne fond plus : personne n'en parle.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mer 4 Juil - 15:05

LES savants qui réfléchissent..;?

Pour l'instant tu relayes les délires personnels de gens qui postent dans la secte des climatos va que je t'enfume, lesquels sont assortis des commentaires idiots habituels.

Pour les savants, je pense que tu aurais avantage à suivre le conseil de spin !

https://www.facebook.com/profile.php?id=100004350135127


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mer 4 Juil - 15:19

ce n'est pas parce que tu es dans le déni scientifique au nom de ton idéologie qu'il s'agit de délire.

Je te signale que je ne te mets que des informations scientifiques. uniquement.

Tu les rejettes toute parce qu'elles te déplaisent.

C'est de l'obscurantisme.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mer 4 Juil - 16:09

Tss, Tss, l'obscurantisme, c'est de balayer et de mettre sous le tapis plus de 30 ans d'études scientifiques toujours davantage corroborées par des équipes travaillant dans différents pays, pour mettre en contre argument du cherry picking, avec des réflexions de comptoir, style celle que pourrait avoir un trump sur le sujet. "Regardez comme il neige cett année, ou comme il a fait froid a nuuk. Comment pourrait il y avoir un quelconque changement climatique.."

On pourrait s'attendre quand meme a mieux de ta part...,




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mer 4 Juil - 18:10

tu remarqueras que c'est toujours toi qui remet en question la science et les scientifiques quand celle ci et ceux ci ne te plaisent pas.

tu tiens toujours le même discours de mépris et de dénigrement. je ne vois pas où sont les discussions de comptoir vu que je ne cite que des rapports scientifiques.

tu as toujours le même problème de rejet.

Moi je ne peux pas faire mieux vu que je ne cite aucune discussion de comptoir... par contre tes prédictions apocalyptiques, elles, elles relèvent de l'analyse de comptoir....

bref tu es comme dan enfermé dans tes certitudes en refusant toute remise en question de ton dogme auto-étabi.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mer 4 Juil - 18:30

Je ne suis pas sur que tu t'en rendes compte, alors je vais commenter.
Ici il y a plusieurs rapports scientifiques sur le sujet de l'artique que tu nies.
donc, je pense si tu as quelqu'un a reprendre sur cette capacité de nier les travaux des scientifiques,
c'est bien toi meme ! Wink

Je remarque juste, que ton intervention a consister a pretendre que tu suivais les travaux des scientifiques
en donnant un tableau qui faisait état d'un refroidissement sur l'année derniere. Comme le changement n'est pas linéaire,
C'est clairement du cherry picking et de l'interprétation a la petite semaine.
Mais il semblerait que ce soit courant chez les climato fumistes a tel point que ça occupe l'essentiel de leurs échanges
sur leur site !
Mais bon, si tu appelles cela de la science, on ne va pas te contrarier... drunken


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13115
Localisation : ici ou là

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par troubaa le Mer 4 Juil - 19:53

je nie aucun faits scientifique

je m'amuse des prédictions apocalyptiques qui t'effrayent tant !

Pour moi la prédiction apocalyptique est LA discussion de comptoire par excellence ! Alors que pour toi c'est parole d'évangile :: si on t'annonce la fin du monde c'est que c'est vrai....;


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8018
Localisation : France

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par komyo le Mer 4 Juil - 20:20

les projections (déjà ton choix de mot est idéologique) sont celles de scientifiques, on arrive a cette transformation du sens des mots qui ne trompe pask énormément


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: Les glaciers de l'Antarctique fondent trois fois plus vite depuis cinq ans

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Juil - 13:19