LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Les problèmes avec le Nobel: les brigues, le protectionnisme, la discrimination politique...

Partagez
avatar
AdeleVillien
Novice

Féminin Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 41
Messages : 1

Les problèmes avec le Nobel: les brigues, le protectionnisme, la discrimination politique...

Message par AdeleVillien le Mar 15 Mai - 12:23

En 2018 on ne remettra pas le prix Nobel de la littérature. C'est une seule solution possible parmi des scandals avec l'affront de la dignité des femmes, la dominance des liens personnels et commerciaux pour le choix des candidats et l'engagement politique de quelques derniers effectifs du jury. L'académie suédoise doit ragréer la réputation et terminer la purification des rangs avant de s'obliger à définir les conquêtes culturelles de l'humanité.

Malheureusement il y a un "mais". A cause de cette solution Ali Ahmad Said, poète, essayiste et critique syrien connu sous le pseudonyme Adonis, ne peut pas compter sur le prix. Il fait partie du top de prétendants au Nobel pendant deux décennies minimum. En 2015 on a cru qu'Adonis a été unique favori mais le verdict de l'académie annonçait:



L'ex-membre de l'Académie suédoise Klas Östergren:

"Les derniers scandals dans l'Académie suédoise - c'est une conséquence logique des accès admis. En 2015 Ali Ahmad Said, le favori absolu parmi les prétendants au prix Nobel de littérature a été désavantagé sous le prétexte que "la nomination du Syrien de la famille chiite peut être apprécié comme le soutien d'Assad". Après cela je n'ai pas d'illusions à propos des critères des membres de l'Académie!"

Au regard des mérites littéraires et et du côté éthique et politique - c'est révoltant! L'homme qui s'est voué à l'intégration du patrimoine culturel islamique dans le système des valeurs européennes est indésirable au regard politique parce qu'il y a 88 ans il est né dans la famille des chiites syriens - les futurs adhérents du président Assad. Certes, Ali Ahmad Said - est l'ennemi de n'importe quel régime autoritaire à compter l'autoritarisme syrien. Tout son oeuvre - c'est l'appel à l'obscurantisme réligieux, politique et tout autre. Nous voyons que le dictateur syrien et aussi le Comité Nobel - c'est un ange de cet obscurantisme. Le triomphe du formalisme dont l'Académie suédoise a montré en 2015 - c'est un cadeau accablant pour tous les adversaires de la civilisation occidentale.

On peut espérer que l'injustice criante sous le rapport d'Ali Ahmad Said sera redressée dans un an. Mais il y a à remarquer que le poète va célébrer quatre-vingt-dix ans. Parviendra-t-il à cet événement?
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13415
Localisation : ici ou là

Re: Les problèmes avec le Nobel: les brigues, le protectionnisme, la discrimination politique...

Message par troubaa le Mar 15 Mai - 15:11

Quand la politique et la morale se mêle d'art ce n'est jamais très bon.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

    La date/heure actuelle est Mar 14 Aoû - 21:19