LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Magie et illusionisme

Partagez
avatar
Invité
Invité

Magie et illusionisme

Message par Invité le Lun 16 Juil - 18:26

Un reportage intéressant sur la "deux" Belge:

LE VOIR POUR LE CROIRE !
Magazine scientifique

Des chercheurs ont découvert que la sensibilité aux illusions, qu'elles soient optiques, auditives, voire olfactives ou tactiles, est la preuve d'une capacité de filtrage et d'anticipation que l'être humain a développée au fil du temps. Les scientifiques vont même plus loin : grâce aux illusions, le cerveau a pu développer sa «plasticité», et ainsi étendre ses capacités de manière exponentielle. Autrement dit, sans le pouvoir de créer et de se faire berner par des illusions, l'homme serait probablement resté un simple primate. Ce numéro hors série explore le monde étrange de la magie, révèle les astuces qui jouent sur nos sens et montre comment ils peuvent nous montrer. Jusqu'à faire complètement changer le goût ressenti des aliments en changeant simplement leur couleur. suite de l'article et extrait

Même si vous ne pouvez pas voir l'émission (je ne la trouve pas sur le net), on peut discuter de ce phénomène: l'illusionisme. Cela peut nous aider à mieux discerner ce qui est illusion de ce qui est le "ressenti" .
avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Lun 16 Juil - 22:00

Quelques phrases entendues:
Notre perception du monde est différente de ce qu'il est réellement
On voit ce qu'on croit
On croit voir ce qu'on s'attend à voir
Le cerveau anticipe, il "voit" par anticipation
Les yeux "voient" juste, mais le cerveau interprète.

Les couleurs n'existent pas, c'est notre cerveau qui les fabriquent.


Dommage, trop crevée, j'ai raté la fin... me suis endormie, pourtant c'était passionnant.
avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Mar 17 Juil - 5:37

leela a écrit:Un reportage intéressant sur la "deux" Belge:

LE VOIR POUR LE CROIRE !
Magazine scientifique
Faut-il croire tout ce qu'on voit à la TV?

Ton émission revient au vieux dualisme matière/esprit:
  • Selon ces "scientifiques" la réalité objective serait physique, matérielle, et toute interprétation des sensations par le cerveau serait illusion.
  • Selon les mystiques à la mode solipsiste de Eckhardt Tolle qu'on a assez entendu ici la réalité serait au contraire la conscience, qui fabriquerait un univers individuel illusoire.


Tu connais ma position qui est celle de toute vraie tradition. Il faut relire le sujet Les trois niveaux de la connaissance et de la logique que j'ai introduit par le commentaire:
A la suite de certaines interrogations et commentaires confus j’estime nécessaire de faire ces distinctions des niveaux et ce n’est pas moi qui les ai inventés. C’est fondamental. Si nous ne pouvons pas nous mettre d’accord au moins sur les fondements de la connaissance, ce n'est pas la peine de parler de métaphysique ou de quoi que ce soit
Entre la réalité impermanente de la sensation et de la "matière" et la réalité inatteignable de l'Esprit, il y a la réalité permanente des principes et fonctions intelligibles. C'est cet ordre métaphysique du monde qui fait l'objet de la quête du Graal et de la Tradition sous ses différentes formes: (y compris yi king, runes, tarot, alchimie, astrologie), et que les "scientifiques" ainsi que les zététiciens veulent faire passer pour de la magie.

Il ne faut pas confondre les illusions des sens avec la métaphysique que ces scientifiques ne connaissent pas et confondent avec la magie.
avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Mar 17 Juil - 7:47

merci pour ta réponse.
Non, je n'ai pas oublié tout cela Wink
Il ne faut pas confondre les illusions des sens avec la métaphysique que ces scientifiques ne connaissent pas et confondent avec la magie.
La magie dont il est question ici est bien clairement l'illusionisme, les tours que nous jouent nos sens, et qui sont exploités par les illusionnistes. Il n'y a donc, pour une fois, aucune confusion.

C'est le propos de mon fil: en connaissant mieux notre mode de fonctionnement physique, nous pouvons distinguer ce qui est illusion de ce qui est réalité, donc "illusion/perception déformée" et "perceptions réelles". (Pas oublier que quand je dis réel", c'est dans le sens heu... disons "métaphysique": la vraie nature des choses, PAS celle des matérialistes.)

Par exemple si tu entends "des voix" ou que tu perçois une "énergie", ce peut être des illusions, ou alors tu as vraiment perçu quelque chose, une réalité non-matérielle. L'exemple que je cite souvent est celui de cette dame qui méditait en marchant et qui criait au miracle parce qu'il y avait une étincelle qui se formait entre sa main et la clenche de la porte qu'elle empoignait après, jusqu'au jour où on lui a fait remarquer que c'était de l'électricité statique produite par le frottement pendant sa marche sur la moquette synthétique...

Les informations données allaient justement dans ce sens: ils partaient des tours de l'illusioniste pour montrer que nous ne voyons que ce que nous "voulons" voir ou que nous sommes conditionnés à voir, et donc que notre vision du monde est illusoire, d'une façon générale.

Cela va donc tout à fait dans le sens de ce que dit l'enseignement bouddhiste: l'ignorance est source de souffrance, le monde est illusion.

On est en permanence confronté à ce problème, ce hiatus entre la réalité et ce que nous croyons percevoir. Je ne parle pas de la réalité solide du monde des scientifiques, justement, mais de la "vraie nature des choses", qui est bien comme tu le rappelles.

Justement, dans le reportage, ils prouvent que notre monde tel que perçu par nos sens n'est PAS le monde "tel qu'il est". Ils ne vont pas jusqu'à dire que le monde matériel est illusion, mais ils en ont franchi la première étape; nos sens physiques nous trompent, et les responsables ne sont pas nos sens, mais le cerveau qui transforme notre perception, en fonction de son conditionnement.
J'aime quand les scientifiques rejoignent les enseignements Wink

C'est un vaste domaine d'exploration. J'ai ouvert le fil avec le point de vue "matériel", tu as rappelé le point de vue métaphysique, et l'objet du fil est justement tout ce qu'il y a entre les deux: quels sont ces mécanismes qui font que nous percevons le monde de façon si déformée ? Et pourquoi ?
Cela a sans doute une utilité, sinon cela ne serait pas.

Même si nous sommes intellectuellement d'accord sur le fait que le monde n'est qu'illusion, on est encore "dedans", et on continue à le percevoir comme "solide". C'est cela qui est intéressant. Dans le reportage, ils ont fait plusieurs démonstrations de cela: même quand on sait que c'est une illusion, on continue à interpréter le visage creux comme s'il était en relief.



Ce serait donc bien notre cerveau qui serait l'interface entre le monde réel (métaphysique) et le monde matériel (physique), qui filtrerait et transformerait la réalité (métaphysique) pour nous la faire percevoir comme solide.
Notre cerveau, et/ou notre ego nous ont conditionné dès la naissance à percevoir comme réel un monde qui est illusion.

Par quel moyen peut-on "déconditionner" notre cerveau ?
Eh bien, c'est sans doute l'objet de tous les chemins spirituels, de la méditation, de l'étude des symboles qui nous permet de "toucher" cette réalité métaphysique et tout ce qui n'est pas perceptible par nos sens physiques.

Il ne suffit pas de le savoir intellectuellement, il faut aussi une longue pratique, comme la méditation.

Je suis consciente que ma réflexion est très basique, élémentaire, mais elle souligne la différence entre la connaissance intellectuelle et la pratique. On admet intellectuellement que le masque est creux, c'est basique, "facile", mais on le voit quand même comme convexe. Combien d'heures d'exercice aura-t-on besoin pour le voir creux sans faire d'effort et sans savoir à l'avance qu'il est creux? Combien d'heure pour nous déconditionner, à partir du moment où on a compris intellectuellement que c'est une illusion ?
Ca c'est la différence entre la théorie et la pratique... c'est élémentaire, mais fondamental.
L'ego se contente de comprendre intellectuellement.
La quête du Graal, c'est d'y arriver en pratique.
avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Mar 17 Juil - 11:20

Bonjour,

Je tiens à dire que la Magie est un art noble Very Happy
Pour ce qui est de sa différence avec l'illusionnisme, il y a quelques explications dans les "Actes" des apôtres.
Ca c'est la différence entre la théorie et la pratique...
Voilà ! en théorie, il y a écrit "Simon, le magicien", mais en pratique, la traduction c'est Simon, l'illusionniste.sgreugneugneu !
On pourrait dire que l'illusion, c'est qu'en apparence, dans ce que l'on voit concrètement avec nos sens, Pierre et Simon, c'est pareil, mais "en esprit", c'est pas pareil.
Ceci étant dit, il est à noter qu'avant que le Christ ne lui remette "les clefs", Pierre s'appelait Simon Suspect (fils de Jonas) Wink
Comme quoi "qui peut le plus, peut le moins", mais ce serait plus difficile dans l'autre sens.

Notre cerveau, et/ou notre ego nous ont conditionné dès la naissance à percevoir comme réel un monde qui est illusion.
oui, ça doit être là que ça se passe, mais il arrive que dans les actes, justement, on puisse, même en étant bien intentionné confondre déconditionnement et "lavage de cerveau" (façon de parler),ce qui ajoute à l'illusion, plus qu'autre chose. Donc peut-être la première chose, serait d'identifier autant que faire ce peut, ce qu'est l'illusion. Par exemple, les Anciens pensaient que la Terre était plate, ce qui à notre époque peut paraître illusion sachant qu'elle est ronde, cependant ça ne les a pas empêchés d'être des "pères" de la métaphysique; donc bien que physiquement elle soit ronde dans nos connaissances d'aujourd'hui, aurait finalement peu d'importance sur l'approche métaphysique de notre monde. C'est là que j'en reviens à ce que je voulais dire par "lavage de cerveau" pour dire que l'important, c'est de ne pas couper la tête à ceux qui découvrent qu'elle est ronde, quand tout le monde pense qu'elle est plate; c'est un exemple extrême, mais paradoxalement peut-être la plus grande illusion serait de ne pas respecter l'intégrité physique au nom de la métaphysique (et puis d'abord, c'est pas "peut-être", c'est sûr ! et si y'en a un qu'est pas d'accord avec c'que JE dis, JE le Tronçonneuse , nan, j'déconne Laughing ).

avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Mar 17 Juil - 11:40

leela a écrit:
Notre cerveau, et/ou notre ego nous ont conditionné dès la naissance à percevoir comme réel un monde qui est illusion.

Par quel moyen peut-on "déconditionner" notre cerveau ?
Eh bien, c'est sans doute l'objet de tous les chemins spirituels, de la méditation, de l'étude des symboles qui nous permet de "toucher" cette réalité métaphysique et tout ce qui n'est pas perceptible par nos sens physiques.

Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que le monde matériel est illusoire et que nos sensations ne sont pas fiables sous prétexte que parfois elles nous trompent. Nous avons un intellect qui permet justement de corriger et compléter nos sens. La métaphysique pour moi est ce qui est intelligible non pas seulement par la raison mais aussi et surtout par l'imagination, la symbolique et l'intuition. La réalité métaphysique comprend des principes permanents aussi bien dans les théories mathématiques de la physique que dans les symboles d'origine archétypique selon lesquesls s'ordonnent nos connaissances.

Je ne me prononce pas sur les pratiques mystiques qui cherchent à atteindre ce qui est sans-nom, sans-forme, par définition inatteignable par la raison.


Cecei dit, je rejoins dans l'esprit ce que Sylvie dit de la magie (la tronçonneuse en moins :mdr: )
avatar
Invité
Invité

Re: Magie et illusionisme

Message par Invité le Mar 17 Juil - 11:55

Nous avons un intellect qui permet justement de corriger et compléter nos sens.
L'intellect ne suffit pas, il peut avoir l'effet inverse et bloquer les perceptions, en nous faisant croire que ce sont des illusions (comme chez les matérialistes). C'est le résultat d'un contexte (et d'une éducation) matérialiste.
Il faut apprendre à utiliser l'intellect pour faire sauter le bouchon, oui, mais il faut pour cela aussi lui faire lâcher prise.

Avoir été confronté à des confirmation de nos perceptions "extrasensorielles" (comme moi avec la radiesthésie, d'autres avec des "expériences" diverses) aide beaucoup, mais tout le monde n'a pas cette chance, et puis elle ne suffit pas toujours. Pour moi, c'est juste un coin du voile qui s'est levé, mais il y a encore du boulot...
Pas facile de faire la part des choses...

C'est justement de cela que je veux parler: on est en plein dans le sujet, merci à vous!

Contenu sponsorisé

Re: Magie et illusionisme

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 21:27