LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

ZAD quelle honte pour la France

Partagez
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 le Mar 10 Avr - 13:40

ZAD quelle honte pour la France !!
comment peut on laisser faire de telles choses dans notre pays. Quelle image de nous, donnons nous au monde ?

Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Dédé 95 le Sam 14 Avr - 15:38

En effet...
....il vaut mieux balancer des bombes en Syrie ....ça rapporte plus à quelques 'crapules"!

Question:
A qui appartiennent les terres de ceux qui sont expulsés?

Honte à ceux qui ne répondent pas....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8328
Localisation : Dijon

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par gaston21 le Sam 14 Avr - 17:22

Ca me rappelle mon enfance, quand ce cher Pétain a institué l'Etat français et remis de l'ordre dans une France qui s'était laissé aller...De l'ordre, nom de Dieu! 2500 gendarmes pour anéantir un rêve qui allait se dissiper peu à peu! Les forces de l'ordre, c'est gratuit, comme ce qu'on vient d'envoyer en Syrie! Combien ça a coûté, cette plaisanterie? Mais l'Empire, ça a un prix, et tant pis pour les vieux qui paient la CSG et les mamies qui malgré ça fermentent dans leurs couches...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 le Sam 14 Avr - 19:05

gaston21 a écrit:Ca me rappelle mon enfance, quand ce cher Pétain a institué l'Etat français et remis de l'ordre dans une France qui s'était laissé aller...De l'ordre, nom de Dieu! 2500 gendarmes pour anéantir un rêve qui allait se dissiper peu à peu! Les forces de l'ordre, c'est gratuit, comme ce qu'on vient d'envoyer en Syrie! Combien ça a coûté, cette plaisanterie? Mais l'Empire, ça a un prix, et tant pis pour les vieux qui paient la CSG et les mamies qui malgré ça fermentent dans leurs couches...
tu m'excuseras mais je ne vois pas bien le rapport avec les réponses et ma question !!
amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Dédé 95 le Dim 15 Avr - 15:06

Tu ne vois pas le rapport?
Tu nous étonneras toujours.....

J'attend toujours la réponse à ma question:
A qui appartiennent les terres de ceux qui sont expulsés?

Gaston a donné un semblant de réponse, pour être crédible il te suffit d'en faire autant Dan 26.
Bien sur tous vous avez la parole!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Wolfloup
Chevalier

Date d'inscription : 06/07/2017
Messages : 62
Localisation : AUSTRASIE

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Wolfloup le Dim 15 Avr - 18:22

Bonjour à toutes et tous,

Je prends le train en marche. Si je peux me permettre, il y a bien longtemps que, ce genre d'évènement aurait dû être relégué au rang de "fait divers" ou, dans la rubrique: "pipi de chat". Cette situation démontre simplement que, l'état n'existe plus sur le plan "politique". On érige en "affaire" d'état, les velléités de groupuscules insignifiants, auxquels l'état ne sait pas, ne veut pas ? répondre par ses pouvoirs régaliens. Donc, on utilise, le plus formidable outil de propagande, à la disposition d'un état "fantoche", les médias; aux ordres, évidemment, pour faire croire au citoyen complètement lobotomisé, que l'état agit. A une autre époque, que je connais bien car, j'en suis issu, le général aurait réglé le problème, sans la moindre opposition. Mieux, à cette époque, ce genre de dérive n'aurait pas existé.
Pauvre France, qu'as-tu fait de ton baptême ?
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 le Dim 15 Avr - 18:25

Wolfloup a écrit:. Mieux, à cette époque, ce genre de dérive n'aurait pas existé.
Pauvre France, qu'as-tu fait de ton baptême ?[/color]
entièrement d'accord avec toi , il faut faire respecter la loi !!
point barre .
Utiliser des terrains dont on n'est pas propriétaire est du vol , le vol est un délit et doit être puni .Point barre, il n'y a pas à discuter .
amicalement
avatar
Wolfloup
Chevalier

Date d'inscription : 06/07/2017
Messages : 62
Localisation : AUSTRASIE

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Wolfloup le Dim 15 Avr - 18:33

dan 26 a écrit:
Wolfloup a écrit:. Mieux, à cette époque, ce genre de dérive n'aurait pas existé.
Pauvre France, qu'as-tu fait de ton baptême ?[/color]
entièrement d'accord avec toi , il faut faire respecter la loi !!
point barre .
Utiliser des terrains  dont on n'est pas propriétaire est du vol , le vol est un délit  et doit être puni .Point barre, il n'y a pas à discuter .
amicalement

Hélas, cher Dan. Le désordre a remplacé l'ordre. C'est le résultat désastreux de mai 68. Nous en payons le prix...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 le Dim 15 Avr - 18:48

Wolfloup a écrit:

Hélas, cher Dan. Le désordre a remplacé l'ordre. C'est le résultat désastreux de mai 68. Nous en payons le prix...
je suis entièrement d'accord  nous avons perdu des valeurs  qui sont  les fondations   de notre pays .(famille, respect  des institutions, et des autres , etc etc )
Juste un exemple  au sujet des ces voyous de la Zad ,  on  constate des journalistes photographes engagés  qui sont derrière  ces voyous pour essayer de prendre en flagrant délit  la police  (une bavure ce serait bien  !!!) ,  alors qu'il serait si simple  de prendre  en photo  ces voyous  qui jettent  des cocktails  Molotof , et blessent  les policiers .
Vous avez remarqué aussi  que ces mêmes journalistes engagés quand on commence à voir  le visage  des agresseurs , lève la camera pour eviter  de les distinguer . c'est une honte .
Je ne comprends pas que l'on ne puisse pas identifier cette racaille avec les méthodes  que nous avons de renseignement . Attaquer la police est ce normal ??????

Quel pays sommes nous devenus , j'ai honte de mon pays

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Dédé 95 le Mar 17 Avr - 10:25

Dan a écrit:Utiliser des terrains dont on n'est pas propriétaire est du vol , le vol est un délit et doit être puni .Point barre, il n'y a pas à discuter .
Ah bon, ils appartiennent à qui ces terrains ?
Pourquoi tu ne répond pas Dan 26?

Je vais te donner un indice!
Ces terrains ont été REQUISITIONNES pour construire un aéroport!
Alors ? Répond!

Quand à la racaille (encore une insulte de ta part) regardes qui ils sont pour la plupart:
http://www.bfmtv.com/societe/qui-sont-les-zadistes-de-notre-dame-des-landes-1350369.html

Et c'est BFM, pas un journal gauchiste!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par troubaa le Mar 17 Avr - 12:16

Je rappelle que les landes sont des terres très difficilement cultivable....


dédé a écrit:Ah bon, ils appartiennent à qui ces terrains ?
A l'Etat ! vu que des gens ont été expulsés et indemnisés (ce que dédé ne le précise pas comme par hasard) les terrains appartiennent à l’État.

en tout cas ils n’appartiennent pas plus aux libertariens-zaddistes, qu'à dédé, qu'à moi.

Puis-je délocaliser ma petite entreprise dans la ZAD ?
- Pas d’impôt à payer
- Pas de TVA à payer
- Pas de charges sociales à verser
- Pas réglementation à respecter
- Pas de droit social à appliquer
- Pas de terrain à acheter
- Pas d'usine à louer
C'est beau la vie à la ZAD non ?


Bref Le plus grand paradis fiscal et social de France se trouve à NDDL !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Dédé 95 le Mar 17 Avr - 13:54

Troubba a écrit:A l'Etat ! vu que des gens ont été expulsés et indemnisés (ce que dédé ne le précise pas comme par hasard) les terrains appartiennent à l’État.

en tout cas ils n’appartiennent pas plus aux libertariens-zaddistes, qu'à dédé, qu'à moi.

Merci Troubaa! Pas plus, mais pas moins car ...

...l'Etat c'est qui?

Qui finance l'Etat ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 56
Messages : 2368
Localisation : Paris

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Gerard le Mer 18 Avr - 19:24

troubaa a écrit:Puis-je délocaliser ma petite entreprise dans la ZAD ?
- Pas d’impôt à payer
- Pas de TVA à payer
- Pas de charges sociales à verser
- Pas réglementation à respecter
- Pas de droit social à appliquer
- Pas de terrain à acheter
- Pas d'usine à louer
C'est beau la vie à la ZAD non ?  

Very Happy Ce n'est pas la ZAD, c'est le Far-West : premier arrivé, premier servi. C'est comme ça que les USA se sont constitués, non ?

Bien sûr, si les émigrants de Calais décidaient d'en faire autant et de se pointer dans ce Far-West, ce sont ces mêmes Zadistes qui reprocheraient à Macron de ne pas faire respecter l'ORDRE !

Laughing
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 le Mer 18 Avr - 19:43

Gerard a écrit:
Bien sûr, si les émigrants de Calais décidaient d'en faire autant et de se pointer dans ce Far-West, ce sont ces mêmes Zadistes qui reprocheraient à Macron de ne pas faire respecter l'ORDRE !

Laughing
quand on laisse faire des zones de non droits , il faut s'attendre à de telles réactions !!!
Que sommes nous devenus ?
A vouloir trop tolérer  on est débordé par l’intolérance .
j'aime bien cette maxime:de Paul Valerie : Les plus grandes civilisations sont mortelles. Elles périssent toujours sous les coups des Barbares, car il faut bien le constater, comme elles sont porteuses de Tolérance, il arrive à un moment où, à force d'accepter les valeurs d'autrui, elles ne croient plus à leurs propres valeurs. Elles se révèlent donc incapables de lutter contre la Force Aveugle de l'intolérance et sont submergées par le fanatisme.  
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par komyo le Mer 18 Avr - 21:57

Lettre à ceux qui ne s’intéressent pas à Notre-Dame-des-Landes

Par Olivier Abel, philosophe et membre de la revue "Esprit".

Longtemps, je ne me suis pas intéressé à Notre-Dame-des-Landes. Ce combat me semblait trop lointain, trop marginal, imprégné d’une logique trop anti-institutionnelle.

Mais, depuis lundi matin et l’arrivée de bulldozers, je me demande: pensons-nous, sentons-nous ce que nous faisons, en laissant détruire trop précipitamment et indistinctement ce qui faisait le cœur battant de la ZAD ? Quelle est cette loi d’airain des plus forts, contre laquelle Homère se dressait déjà dans l’Iliade, et qui partout et sans cesse applique son impérieux «soyez commensurables, ou disparaissez», pour reprendre la formule de Jean-François Lyotard ?

Notre-Dame-des-Landes – telle que je la découvre en m’informant ces jours-ci – c’était un tissu expérimental en train de s’essayer. Même s’il était parasité par quelques individus violents attirés par la casse, c’était pour l’essentiel un laboratoire de partages inédits du temps et de l’espace, des usages et des choses, soustraits à la standardisation par la loi du marché, du productivisme et du consumérisme.

C’était un laboratoire d’invention de formes de vie, de styles de vie différents. N’est ce pas cela qui est d’abord menacé et écrasé aujourd’hui? N’est-ce pas ce processus d’écrasement que vitupérait Pasolini, dans sa colère contre tout ce qui saccage les styles, les formes de vie qui faisaient parler les villes et les nuits de son pays ?

C’était un laboratoire de modes d’habiter, c’est à dire de cohabiter, de partager le monde, avec d’autres humains, différents, avec d’autres vivants qui ne peuvent se réduire à n’être que nos objets. Qu’est ce qu’habiter, si on oublie les formes de l’habitat achetées ? André Gide, dans son journal «Retour du Tchad», décrit longuement ces cohabitats élémentaires et délicats, dont nous aurions aujourd’hui tant à apprendre. On touche ici à ce qui fait la tige où puise au fond toute économie, dont le véritable cœur est l’oikos, le monde cohabité, dans sa vulnérabilité, ses échelles et ses rythmes divers.

C’était un laboratoire d’alliances, de pactes fragiles, entre des acteurs hétérogènes dont aucun ne prétendait avoir le dernier mot, justement parce qu’ils lançaient entre eux un archipel de promesses à tenir fermes dans un océan d’incertitudes. C’est ce que John Milton, que nous avons tenté de redécouvrir avec Sandra Laugier, opposait au pacte de Hobbes, si monolithique. C’est ce que décrit magnifiquement Richard White dans «le Middle Ground», parlant des grands lacs et plaines nord-américaines au temps du délicat mélange entre les indiens et les trappeurs. N’est-ce pas cela, la tige de l’invention démocratique ? N’est ce pas la source d’un droit vif, un droit différentiel qui pourrait apporter des innovations fécondes au droit sédimenté des contrats ?

C’était un laboratoire de la fragilité, du vulnérable, un tissu fragile, et qui ne se voulait pas en état de défense. Si la vie toujours prend des formes, des manières d’apparaître et de partager le sensible qui s’offrent aux autres et sont par eux appropriables, comme dit Marielle Macé, ces formes sont aussi expropriables. À Notre-Dame-des-Landes, les formes de vie qui s’y partageaient se montraient particulièrement «déprotégées», pour reprendre le mot de Roland Barthes. Balayer des cohabitats si précaires, démolir de simples cabanes, quel bonheur, quelle facilité à côté des rapports de force bruts avec les bataillons de la FNSEA. C’est bien triste ! Il ne restera bientôt dans ce monde que ce qui aura su se protéger, se défendre, s’enrober jusqu’à se rendre inaccessible.

A l’heure où nous tentons de comprendre Mai-68, de démêler ses effets multiples, les meilleurs et les pires, il nous faut faire place, dans notre monde, à tous ceux qui se refusent à la réalité «réaliste» telle qu’elle va, qui veulent en sortir. Ces marges de la société, à l’époque, personne n’aurait songé à les désigner comme des zones de non-droit. D’ailleurs pour pouvoir entrer dans le monde, et rester dans le monde, ne faut-il pas pouvoir s’en retirer ? Pour refaire le pacte, ne faut-il pas pouvoir le rompre ?

Nous ne sommes plus à l’époque du retour à la terre et des communautés hippies. Mais de tous temps, et depuis les premiers monastères dont nul ne niera le caractère civilisateur, c’est dans de telles parenthèses marginales que se sont élaborées les promesses du futur — et même si ces essais n'ont pas toujours prospéré, ne faut-il pas des impasses laborieuses et décevantes pour trouver un passage inédit ?

Mai-68 a autorisé une société délivrée du regard des classes, de la perpétuelle comparaison des vêtements, des marques, des voitures, des maisons, des signes de réussite. On avait cessé de comparer, de se comparer les uns aux autres, et la hiérarchie établie par la société marchande en a été pour quelques années brisée dans son ressort. C’était cela «l’imagination au pouvoir», l’imagination au centre: l’absence de standards, de formes établies, d’images toutes faites, et du même mouvement l’émerveillement de la pluralité des formes de vie possibles, à chaque fois incommensurables. Et n’est ce pas cette diversité des formes et des styles de vie qui fait la vivacité d’une société?

Alors, ma question de départ où je m’interrogeais sur mon indifférence initiale, finit par déboucher sur une autre interrogation : de quoi se protège le gouvernement d’Edouard Philippe ? que craint-il ? que veut-il faire disparaître par cette normalisation hâtive ?

Olivier Abel*

* Olivier Abel est professeur de philosophie et d'éthique à la Faculté de théologie protestante de Montpellier.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Dédé 95 Hier à 14:05

Alors ???????

VILA
Depuis l’avènement du capitalisme, le sujet paraît sérieux : Avez-vous le titre de propriété du bien dont vous jouissez, en poche ? Ou êtes vous un imposteur voire un voleur ? Les zadistes de notre dame des landes remettent, à leur corps défendant, le sujet au goût du jour.

Le sujet est tellement important qu’il a valu un débat épique entre les deux plus grands penseurs du XIXième siècle : Marx et Proudhon. Et l’on peut dire que le point de départ de leur controverse se situe dans la Constitution de 1793 (article 16) : « Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie ».

Marx commente : « Le droit de propriété privée est donc le droit de jouir et de disposer de sa fortune arbitrairement (à son gré), sans tenir compte d’autrui, indépendamment de la société, c’est le droit de l’égoïsme. C’est cette liberté individuelle tout autant que ce qui en découle qui forment la base de la société bourgeoise. » Proudhon de son côté ne critique pas de manière aussi exhaustive et radicale les articles principaux de la Constitution de 1793. Il se contente de pointer du doigt le droit de propriété. Proudhon nous explique dans son célèbre ouvrage "Qu’est-ce que la propriété ?" que l’égalité sous-jacente au droit de propriété est, selon lui, un droit fondamental qu’il décrit comme étant indispensable à toute liberté humaine. C’est un authentique droit naturel sur lequel il ne convient pas de transiger. Mais il note cependant une entourloupe dans la définition même de la « propriété ». Le flou sur le terme profite précisément au plus grand esclavagisme légal, au plus grands possédants ou aux rentiers sans scrupules ; une ambiguïté multiséculaire, à laquelle il attribue le fondement même de toutes nos misères sociales.

Le parallèle est saisissant, aujourd’hui certains citoyens honnêtes et républicains (celle là même qui bombarde en Syrie et bien d’autre pays) se disent qu’il n’est pas normal que des va-nu-pieds, des pouilleux se permettent de travailler un bout de champ humide sans titre de propriété et sans s’écrier : « ceci est à moi !! » Ce phénomène est en quelque sorte une réplique du mouvement des enclosures de l’Angleterre du XVIIeme siècle. Une époque où les potentats locaux souhaitaient conserver l’exclusivité des terres ce qui entraînait la suppression de la vaine pâture. L’absence de cadastre nécessitait de matérialiser les limites foncières, les haies firent l’affaire. Dans le bocage de Loire Atlantique, les haies fort nombreuses ont failli être supprimé. A la place un beau tarmac rutilant devait y être déployé. En quelque sorte c’était le cheminement inverse du mouvement des enclosures, on libérait les énergies, on faisait place nette, on fluidifiait les déplacements. Certes, certains grincheux pouvaient opposer que cela se faisait au bénéfice de capitaux privés, que cela allait générer un surcroît de pollution. D’autres rabat-joies précisaient que l’avion est un mode de déplacement que seule les classes avantagées bénéficient. En témoigne le fait que 160 millions de trajet sont effectués au départ d’un aéroport français, soit une moyenne de 2,5 trajets annuels par français. Posez-vous la question au regard du nombre de décollages que vous avez personnellement effectués, si cet investissement de 1 milliard d’euros (une paille par ces temps de crises) est fléché en direction des classes moyennes ? Alors le téléspectateur français non avisé devant sa télé trouve donc anormal que ceux qui ont sauvé 1650 hectares de la stérilisation puissent jouir de ce trésor. Pire : le Français qui prend sa douche chaude quotidienne reproche à ceux qui ont sauvé l’équivalent d’un carré de 4,5 km de verdure de ne pas sentir le shampoing aux huiles essentielles de perturbateur endocrinien et lui demande rubis sur l’ongle d’exhiber via son téléviseur HDMI interposé, son titre de propriété.

Mais reprenons le dialogue entre Proudhon et Marx pour nous éclairer. Proudhon a une formule amusante pour distinguer le droit de possession du droit de propriété, il dit : les amants se possèdent l’un l’autre de fait ; mais le mari, lui, est propriétaire. Il a tous les droits sur son épouse, et, selon la définition de la propriété privée il peut user et abuser à sa guise de son bien, y compris en mal. Si Proudhon préconise l’abolition pure et simple de la propriété privée, ce n’est pas à titre de possession de fait, mais de propriété sans limites, donc d’abus de propriété. Cette distinction entre propriété de fait et de droit est inexistante chez Marx, et pour cause : la propriété privée n’est rien d’autre que du travail matérialisé. Si l’on veut lui porter un coup fatal, c’est du coté du travail et donc des rapports sociaux qu’il faut voir.

Finalement, dans le combat des zadistes doit se retrouver le combat de toute personne qui pense que le système capitaliste a fait son temps. Certes ce n’est pas avec une zad que celui-ci s’écroulera de ses propres contradictions. Mais on peut tout au moins être solidaire comme on l’est quand les cheminots font grève pour le maintien de leur statut, pour les ouvriers de PSA Aulnay qui voient leur usine fermer ou pour les Fralibs qui se battent pour se transformer en Scoop.

Vila pour Dédéfucius


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par troubaa Hier à 16:57

vous savez quoi il s'en est toujours pas aperçu, depuis le temps.

dédé95 a écrit:Dédéfucius

c'est le seul sur le forum qui s'est dit "tiens je vais remplacer con par mon pseudo". Laughing Laughing

Audiard avait terriblement raison : c'est à cela qu'on reconnait les cons : ils osent tout !
rien ne les arrete

Ha l'inconscient quel sacré farceur !



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 Hier à 19:29

troubaa a écrit:
Audiard avait terriblement raison : c'est à cela qu'on reconnait les cons : ils osent tout !
rien ne les arrete

Ha l'inconscient quel sacré farceur !
plus fort  il disait " je ne parle pas aux cons,  j'ai peur de les instruire !!!"
Vous avez compris pourquoi je ne lui répond plus !!

amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8328
Localisation : Dijon

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par gaston21 Hier à 19:49

La France, grande dame, a bombardé la Syrie avec un succès total. Ca a fait boum! Non mais! Utiliser du gaz! Savez-vous que dans les lacrimos utilisés dans la ZAD "de chez nous" par les gendarmes il y a des composants identiques que dans les gaz d'Assad? Ils ne sont pas inoffensifs. A haute dose, ils pourraient même vous expédier là-haut!

https://www.agoravox.fr/actualites/article/armes-chimiques-les-gaz-203675

avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par dan 26 Hier à 20:54

gaston21 a écrit:La France, grande dame, a bombardé la Syrie avec un succès total. Ca a fait boum! Non mais! Utiliser du gaz! Savez-vous que dans les lacrimos utilisés dans la ZAD "de chez nous" par les gendarmes il y a des composants identiques que dans les gaz d'Assad? Ils ne sont pas inoffensifs. A haute dose, ils pourraient même vous expédier là-haut!
https://www.agoravox.fr/actualites/article/armes-chimiques-les-gaz-203675
je ne vois pas bien le rapport Gaston
Que ferais tu pour les policiers afin qu'il rétablissent l'ordre , leur donner des sifflets, des tapes mouches, des éventails, les langues de belle mères , des tapettes , pour nettoyer ces zones de non droits !!!
Quelle méthode utiliserais tu , les embrassades aussi c'est pas mal , venez mes cheris que je vous embrasse !!!! affraid affraid affraid affraid
peux tu répondre STP , doit on donner des moyens coercitifs à la police .
Ma méthode : proposée, d'utiliser des sarbacanes afin de flécher les personnes agressives, afin de les endormir en douceurs, et les cueillir en flagrant d'agressivité, et les emprisonner .
Qu'en penses tu ? As tu une autre méthode à proposer ?


amicalement

Contenu sponsorisé

Re: ZAD quelle honte pour la France

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 0:43