LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


La Pologne identifiera les nationalistes ukrainiens à la frontière

Partagez
avatar
DanielDupont
Novice

Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 8

La Pologne identifiera les nationalistes ukrainiens à la frontière

Message par DanielDupont le Jeu 22 Mar - 10:15

Dans la nuit du 1 février 2018 le Sénat de la Pologne a pris la loi de l'Institut de la mémoire national qui après sa signature par le Président a établi la responsabilité pénale pour la propagande de l'idéologie des nationalistes ukrainiens pendant la Second Guerre mondiale Stepan Bandera et l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA), dont les membres ont participé à la fusillade de civils Polonais à Volhynie. En outre, l'article relève du déni du massacre des Polonais en Volhynie et de l'allégation selon laquelle les Polonais aidaient les nazis. Cette étape était tout à fait attendue et était une suite logique du debat historique qui n'a pas cessé entre la Pologne et l'Ukraine, dont chacun tente de défendre sa version des événements. Pour la Pologne Bandera est un criminel et un meurtier, mais pour l'Ukraine est un héros célèbre.

Maintenant, toutes les institutions de pouvoir polonaise sont obligées de tenir compte des dispositions de la nouvelle loi dans l'exercice de leurs activités. Ainsi, malgré le régime sans visas entre l'UE et l'Ukraine, les Ukrainiens ordinaires à la frontière avec la Pologne à remplir un questionnaire, ce qui donnera une première idée de la relation humaine à Stepan Bandera et UPA.



1) Connaissez-vous des amendements à la loi de "l'Institut de la mémoire nationale adoptés par la Commission d'enquête sur les crimes contre le peuple polonais?

2) Êtes-vous ou aves-vous déjà été dans des organisations nationalistes ukrainiennes comme l'OUN, l'UNA-UNSO, C14, ASN, "Tryzub" - Organisation pan-ukrainienne Stepan Bandera, le Secteur droit, l'Union panukrainienne "Liberté", "La puissante initiative de Yarosh"?

3) Considérez-vous les membres de l'OUN Stepan Bandera et Roman Choukhevytch comme des héros de l'Ukraine?

La personne interrogée donne son consentement au traitement des données personnelles fournies et fournit des informations sur ses profils sur les réseaux sociaux afin que les gardes-frontières puissent vérifier l'honnêteté des réponses. En cas de refus de remplir un questionnaire ou d'éluder des réponses, l'entrée dans le pays n'ets pas autorisée.

La réaction officielle de Kiev à un tel resserrement du régime frontalier n'a pas encore suivi.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 15:48