LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Partagez
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par dan 26 le Dim 18 Fév - 9:40

troubaa a écrit:
et ce n'est pas en me traitant de menteur à chaque ois que je te cloue le bec que tu convaincras qui que ce soit. tu m'amuses.
disons que tout ce qui n'est pas en accord avec ses délires parano sont des mensonges .
Et pour essayer de prouver cela il va dans la poubelle de google où l'on peut y trouver tout et son contraire . l'exemple sur els avantages fiscaux aux EU pour les succession en est un bel exemple .
Il est bouché au point de croire tout ce qui lui fait plaisir , et de faire qu'insulter, et menacer ceux qui n'ont pas ses idées .
raison pour laquelle je ne répond, et ne répondrai jamais !!! à ce .............

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Dim 18 Fév - 9:48

troubaa a écrit:Mais tout le monde a compris pourquoi il avait cela melenchon : pour profiter d'une niche fiscale !
Comme ses ennemis milliardaires. Pour le coup l'interet de l'Etat de de la sécu passait après l’intérêt de son mouvement.

A la prochaine campagne il les déclarera surement comme travailleurs détachés !  PTDR  PTDR

et ce n'est pas en me traitant de menteur à chaque ois que je te cloue le bec que tu convaincras qui que ce soit. tu m'amuses.

occupez le terrain avec Mélenchon, quand il n 'y a rien a dire est un truc de communicants.
C'est curieux comme ca devient de plus en plus récurrent.
tu as des histoires de fric sur de tas de ministres et disons en gros tout le gouvernement de macron et on te parle de Mélenchon ! jocolor


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Dim 18 Fév - 9:58

Mais tout le monde a compris pourquoi il avait cela melenchon : pour profiter d'une niche fiscale !
Comme ses ennemis milliardaires. Pour le coup l'interet de l'Etat de de la sécu passait après l’intérêt de son mouvement.
Quelle niche fiscale? Un AE paye des cotisations sociales et est déclaré!

Oui tu mens Troubaa.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Dim 18 Fév - 20:11

L'actualité vu par Mel



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Dim 18 Fév - 21:03

Dédé 95 a écrit:
Mais tout le monde a compris pourquoi il avait cela melenchon : pour profiter d'une niche fiscale !
Comme ses ennemis milliardaires. Pour le coup l'interet de l'Etat de de la sécu passait après l’intérêt de son mouvement.
Quelle niche fiscale? Un AE paye des cotisations sociales et est déclaré!

Oui tu mens Troubaa.


Jamais tu te lasses d'insulter ? on dirais un gamin de 4 ans qui vient de découvrir l'usage du gros mot. bounce

donc ::https://www.portail-autoentrepreneur.fr/statut-auto-entrepreneur?gclid=Cj0KCQiA5aTUBRC2ARIsAPoPJk8hxj-2uT0qjyf5LM5vHx8Mq2rK0IycUHzYpHl2dSiyPxHzRQFcbiQaAu1GEALw_wcB

lis le Point 4 :

4. Charges sociales
Régime micro-social simplifié
Le statut d’auto-entrepreneur permet de bénéficier d’un régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations sociales obligatoires.
Vous pouvez choisir de déclarer et payer mensuellement ou trimestriellement vos cotisations sociales qui seront calculées proportionnellement selon votre chiffre d’affaires réalisé au cours de cette période.

C’est à dire qu’il correspond à un pourcentage fixe du chiffre d’affaires encaissé.

Veuillez trouver ci dessous le tableau résumant le montant des cotisations sociales à payer pour l'année 2018.

Achat/revente de marchandises,
Vente de denrées à consommer sur place  
Prestations d'hébergement (BIC)* 12,8 %

Prestation de service :
commerciale ou artisanale (BIC / BNC) 22 %

Profession libérale 22 %

Tu comprends l'avantage fiscal ? 22% de charges ,au lieu de 75 ou 100%... Siffle  Siffle  Siffle

Ce dédé aussi insultant qu'ignorant.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Dim 18 Fév - 21:09

Et la TVA sur un entrepreneur?

Parceque tu crois que l'Auto-entrepreneur ne vas pas répercuter ces 20 % sur la facture au client?

Client qui par ailleurs je te le rappelle ne peut pas récupérer la TVA d'un auto-entrepreneur ....et pour cause!
Qui sais l'ignorant?

Quand à l'insulte, chacun te lis, ne l'oublie pas!

Ps: Troubaa, je suis auto-entrepreneur!

Tu as quoi contre les mico-entreprises, rien ne t'empèche d'adhérer à un système inventé par un libéral, tu es jaloux?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Dim 18 Fév - 21:41

crie pas

Point 3 du toujours même lien : https://www.portail-autoentrepreneur.fr/statut-auto-entrepreneur?gclid=Cj0KCQiA5aTUBRC2ARIsAPoPJk9xwDp_DQFeaXYYideM1_1BtbuPdSeV50apuuy8k9cxCoEEuEuxXLYaAtJhEALw_wcB


3 Les spécificités du régime
Franchise de TVA
L’une des grandes spécificités du régime auto-entrepreneur est la franchise de TVA.
Un auto-entrepreneur :

Ne déclare pas la TVA
Ne facture pas la TVA
Ne récupère pas la TVA
Pour un auto-entrepreneur, Hors Taxes (HT) = Toutes Taxes Comprises (TTC).

Sous plafond (lire le lien...)

Autre question ? Siffle

si tu n'as pas compris la magouille de Melenchon ....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13937

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par loli83 le Dim 18 Fév - 22:24

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Dim 18 Fév - 23:56

4. Charges sociales
Régime micro-social simplifié
Le statut d’auto-entrepreneur permet de bénéficier d’un régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations sociales obligatoires.
Vous pouvez choisir de déclarer et payer mensuellement ou trimestriellement vos cotisations sociales qui seront calculées proportionnellement selon votre chiffre d’affaires réalisé au cours de cette période.

C’est à dire qu’il correspond à un pourcentage fixe du chiffre d’affaires encaissé.

Veuillez trouver ci dessous le tableau résumant le montant des cotisations sociales à payer pour l'année 2018.

Achat/revente de marchandises,
Vente de denrées à consommer sur place
Prestations d'hébergement (BIC)*
Prestation de service
commerciale ou artisanale (BIC / BNC)
Profession libérale
12,8 %
22 %
22 %
*Pour la location de locaux d'habitation meublés : 22 % - Pour la location d'habitation meublée de tourisme : 6 %

Découvrez les changements importants du statut auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) dès 2018

Contribution à la formation professionnelle
En plus de leurs charges sociales les auto-entrepreneurs versent une contribution à la formation professionnelle calculée en fonction de leur chiffre d'affaires :

0,10 % pour les commerçants
0,20 % pour les professionnels libéraux et prestations de services
0,30 % pour les artisans

Alors quelle est cette magouille de Mélanchon ?

Il prend une entreprise et reçois une facture de 1000€ HT donc il paye 1200€
Il prend un AE et reçois une facture de 1200€ TTC.
Dans le premier cas il peut déduire éventuellement 200€ de TVA , dans le deuxième cas il ne peut rien déduire du tout!

Tu es fort Troubaa! Car évidemment tu sais combien il aurait payé dans l'un et l'autre cas ?

Ce que ne vous dit pas Troubaa c'est celà:
Les auto-entrepreneurs fin juin 2015 - 01/2016
Fin juin 2015, le réseau des Urssaf comptabilise 1 075 000 auto-entrepreneurs inscrits. Parmi eux, 600 000 déclarent un chiffre d'affaires positif au deuxième trimestre 2015, soit 55,9 % du total.


Il préfèrerait surement  qu'ils soient comptabilisés comme chômeur?
Ah la jalousie!

Dure, dure la concurrence! C'est quoi un chauffeur Uber? Un auto-entrepreneur, et qui se félicitait de l'Ubérisation de la société ? Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par dan 26 le Lun 19 Fév - 9:55

troubaa a écrit:
Autre question ? Siffle

si tu n'as pas compris la magouille de Melenchon ....
cela lui evite d'embaucher , il fait prendre le risque à une personne , paye moins cher, n'est pas lié à la personne, et n'augmente pas ses effectifs . En définitive il fait comme les grands groupes qui utilisent ces pratiques, et qu'il critique .
Mais bon merluche n'est pas à une contradiction prêt .Il a été à la bonne école avec Besancenot

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Lun 19 Fév - 10:54

On n'embauche pas un directeur de campagne lors d'une élection!
Par ailleurs contrairement à ce qu'affirme le billet publié par Troubaa, il n'y a JAMAIS eu d'auto-entreprise de créer, il y a eu une association, j'espère que nos amis les piètres économistes politiques connaissent la différence de statut!

Je rappelle à toute fin utile qu'un parti politique n'est pas une entreprise mais une association loi 1901!

Dan a écrit:Mais bon merluche n'est pas à une contradiction prêt .Il a été à la bonne école avec Besancenot
Pas de chance pour toi, Mélanchon alias Santerre n'a JAMAIS été dans le parti de Besancenot, mais dans le mien qui s'appelait à cette époque l'OCI il militait au sein de l'organisation de jeunesse l'AJR, Alliance des Jeunes Révolutionnaires et la FER!
Wiki a écrit:
Parmi ses dirigeants les plus influents ou les militants plus connus, on a compté, outre Pierre Boussel (Lambert), l'historien Pierre Broué, Stéphane Just, « Raoul » (Claude Bernard), Gérard Bloch, Jean-Christophe Cambadélis (dit « Kostas », aujourd'hui au PS), Jean-Luc Mélenchon (dit « Santerre »), fondateur du Parti de gauche, Gilbert Roger, le producteur Jacques Kirsner (alias Charles Stobnicer dit « Berg »), le philosophe Pierre Dardot, les journalistes Gérard Desportes, Sylvain Cypel, Laurent Mauduit, Pierre Marcelle, le syndicaliste Jean Grosset ou encore Jean-Jacques Marie[réf. nécessaire]. La cellule spectacle rassemblait les réalisateurs ou acteurs Alain Corneau, Bertrand Tavernier, Bernard Murat, Alex Métayer, Nadine Trintignant, Delphine Seyrig et Dominique Labourier2.

Selon le poète Pascal Colard, Lionel Jospin en a été membre dans les années 1960 à une date indéterminée, postérieure à son entrée au Parti socialiste ; il l'a longtemps nié avant de devoir l'admettre après plusieurs articles de presse en 20016. Avant de partir pour l'Union pour la démocratie française, Jean-Paul Alduy, maire de Perpignan, a également été membre de cette organisation


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Lun 19 Fév - 17:29

La magouille de melanchon permet de moins payer de charge et donc d'alleger son budget de dampagne
Si tu payes quelqu'un 1000 euros net il te coûte environ 2000 euros
Si tu le payes via le statut d'auto entrepreneure il te coûte 1200 euros
Saisis tu la combines ?

Qui plus est Il pourrait avoir des ennuis avec l'urssaf si il est démontré que ces personnes se sont mis en auto entrepreneur uniquement pour cette prestation.

dédé je n'ai rien contre les auto-entrepreneurs je trouve cela même très bien. Mais ce n'est pas fait pour détourner l'embauche de vacataire salariés mais pour permettre le démarrage d'une activité.


C'est mélanchon qui les considère comme auto-esclave.

Du coup il en utilise.

Toujours la même hypocrisie. Désolé.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Lun 19 Fév - 18:13

Troubaa a écrit:Si tu payes quelqu'un 1000 euros net il te coûte environ 2000 euros
Non, ta facture est de 800 brut + la TVA de 20%, donc 1000€ Net

Si tu le payes via le statut d'auto entrepreneur il te coûte 1200 euros
Non tu payes sans spécification de taxe, 1000€ c'est 1000€, par contre l'AE paiera 20% de taxe, preuve que tu n'as jamais eu entre les mains une facture d'un auto-entrepreneur! (*)

Si tu compare les deux, les deux résultats sont identiques pour le client, ce qui change ce sont les charges supportées ,non pas par le client mais par l'entreprise!

Question, quand tu es client tu cherches à payer le plus cher possible?
Pas moi!
Ca va avec tes fournisseurs ?  Very Happy

Pour le reste, procès d'intention, je zappe!

(*) Les mentions obligatoires que doit faire apparaître un auto entrepreneur et micro entrepreneur sur une facture sont :

Spoiler:
le numéro de SIREN suivi des mots « dispensé d'immatriculation en application de l'article L.123-1-1 du Code du Commerce » (ou du numéro d'immatriculation si c'est le cas pour l'auto entrepreneur et micro entrepreneur),
l'adresse de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur,
le nom de l'auto entrepreneur et micro entrepreneur et celui du client avec son adresse et forme juridique,
la date de la facture,
le numéro de facture,
la désignation des produits ou prestations, quantité, prix unitaire HT, total HT,
la date de règlement de la facture,
une remise éventuellement sur la facture,
le taux d'escompte (si c'est précisé dans les Conditions Générales de Vente)
le taux des pénalités (le taux des pénalités de retard doit être indiqué dans vos Conditions Générales de Vente et ne peut être inférieur à 3 fois le taux de l'intérêt légal). A noter que le taux d'intérêt légal est de 3,94 % pour les créances dues aux particuliers et 0,90% pour les créances dues aux professionnels sur le second semestre 2017. Soit un taux minimal des pénalités de 2,70% entre professionnels pour le second semestre 2017. Pour rappel au premier semestre 2017, ces taux étaient respectivement de : 4,16% pour les créances dues aux particuliers et 0,90% pour les créances dues aux professionnels.
et pour finir comme c'est une facture d'auto entrepreneur et micro entrepreneur, la mention « TVA non applicable, art.293 B du CGI ».
Nouvelle réglementation et mention obligatoire sur votre facture d'auto entrepreneur et micro entrepreneur depuis le 1er janvier 2013 : L'auto entrepreneur et micro entrepreneur doit aussi indiquer dans ses conditions générales de vente (CGV) et sur ses factures la mention "En cas de retard de paiement, application d’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40€ selon l'article D. 441-5 du code du commerce".


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Lun 19 Fév - 21:45

oui quand tu payes 1000 euros net un salarié cela te coûte 2000 euros environ. Allez va disons 1800.

Si tu le payes en auto entrepreneur cela te coute 1200 euros (1000 net + 20% de charges)

La TVA il n'est pas soumis car inférieur au plafond.

Voila tu comprends ou pas ce n'est plus mon problème.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 11527
Localisation : vallée du vent

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par dan 26 le Mar 20 Fév - 9:41

C'est étrange  certains reconnaissent qu'ils cherchent à payer le moins cher possible , ce qui est assez logique . Et en même temps reprochent  aux exilés  fiscaux  de le faire en quittant notre pays de racketteurs .
que de paradoxe!!
car payer des impôts c'est dépenser , donc le but de cet exil c'est de moins payer d’impôts . Ce qui en définitive est le but de tous .
Comment peut on critiquer une attitude, et la pratiquer soi même ?
amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mar 20 Fév - 10:26, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Mar 20 Fév - 10:04

Non, parce que ça n'a aucun rapport! L'un c'est pour dépenser moins dans le cadre d'une activité, l'autre (l'exilé fiscale) c'est pour gagner plus.
Comprend


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 20 Fév - 11:45

tu as raison dan tant que c'est légal c'est faisable.

Mais tu sais l'hypocrisie des donneurs est fantastique tout est basé sur le faites ce que je dit, pas ce que je fais.

airbnb : une horreur nous dit il. Hop le dos tourné il loue un appart vue sur la mer via airbanB
idem pour les voyages : le chef en première classe, les sous-fiffre en seconde

Demain on va découvrir qu'il utlise uber et fait ses courses sur amazon.... Laughing Laughing Laughing


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Mar 20 Fév - 11:54

Oh les jaloux...........
Faut faire de la politique Troubaa, pas vivoter avec ton entreprise, de toute façon y a des gros qui un jour ou l'autre la boufferont, demande à Dan, c'est lui même qui nous l'a expliqué!

je rappelle que Mélanchon est à la retraite, lui il ne la prend pas comme un certain Dan qui l'a eu à 56 ans (sic), je rappelle aussi qu'il est d'origine "pied noir"né à Tanger de parents algériens (année 50) Siffle
Respect....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 20 Fév - 12:22

Tiens on a fait mouche ! piqué le dédé ! Very Happy Very Happy

Melenchon est à la retraite ? non ? si ?
: tu veux dire qu'en plus de toucher ses émoluments et indemnités de député il touche sa retraite pour ses anciens mandats.....
C'est vrai que toute sa fortune il l'a acquise sur le dos du contribuable...

Il cumule combien de retraite mélenchon ? Retraite de conseiller général +retraite de sénateur + retraite de député europeéen + retraite de ministre..... ?

+ son salaire et indemnités de député...

C'est bien cela que tu nous dis ?




_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Mar 20 Fév - 13:03

Parce que tu connais mieux que moi Santerre? Siffle
Rappelle nous combien il a donné à ses partis, surtout à ceux qu'il a créé ?
Rappelle nous aussi combien d'année il a travailler ailleurs que dans des partis politique et donc comme élu des citoyens!
Ah un simple cadre devenir un élu du peuple quelle honte, surtout quand on est de descendance algérienne "pied noir"!

Et à propos d'un PDG qui as pris sa retraite à 56 ans tu ne dis rien ou c'est moi qui ais fait mouche?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 20 Fév - 14:06

dédé95 a écrit:Parce que tu connais mieux que moi Santerre?  

Bonne nouvelle tu vas pouvoir répondre à mes question ! chouette chouette chouette !

Tiens je te les remets pour t'éviter de les chercher:

troubaa a écrit:
déé95 a écrit:je rappelle que Mélanchon est à la retraite
,

Melenchon est à la retraite ? non ? si ?

.../...

Il cumule combien de retraite mélenchon ? Retraite de conseiller général +retraite de sénateur + retraite de député europeéen + retraite de ministre..... ?

+ son salaire et indemnités de député...

C'est bien cela que tu nous dis ?

J'attend avec impatience les réponses du grand spécialiste de mélenchon alias "Santerre"  de ce forum...

Vas y répond.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 10517
Localisation : Enfant du Monde

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Dédé 95 le Mar 20 Fév - 15:00

+ Retraite de pigiste? + Retraite d'enseignant ?
Je sais pas, il faudra que je lui téléphone?
déjà je peut te dire qu'il versait 10% de ses revenus au PCI + la totalité de ses indemnités!
Alors sa retraite ne se compose ....à mon avis...que de ses revenus de salarié!

Rappelons que la retraite est plafonnée, et que par ailleurs quand on as peu d'année dans la fonction publique, ce qui est son cas, on a une retraite souvent calculée par la CNAV (ce qui as été mon cas de la SNCF et de la RATP, retraite des services publics)
Maintenant ce qu'il a capitalisé en retraite sur placement, j'ai une idée, mais vu ce qu'il as déclaré comme patrimoine et jamais remis en cause, on peut imaginer, maintenant ce qu'il donne à sa fille Maryline, une élue municipale à Lyon et néanmoins petite employée territoriale, une fonctionnaire (la honte), c'est son problème et ça ne lèse pas la république !
Ah oui... rappelons à certains qu'on peut être un élu titulaire d'un mandat et exercer une profession, tout le monde n'est pas une "crapule" qui attend des autres sa paye  (enfin ses dividendes) en fin d'année!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Jeu 22 Fév - 17:08

Et ca continue :  Magouilles Magouilles.

ENQUÊTE FRANCEINFO. Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon


Des structures dirigées par des proches de Jean-Luc Mélenchon ont-elles surfacturé leurs services pendant la campagne présidentielle et bénéficié du remboursement de l’État ? Plusieurs centaines de milliers d’euros de factures posent question.

Jean-Luc Mélenchon insiste : ses comptes de campagne ont été validés, il n’y aurait donc, selon lui, plus matière à évoquer de possibles irrégularités. Pourtant, à bien la lire, la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) est plus nuancée. Si elle confirme que le candidat de La France insoumise (LFI) n’a pas dépassé le plafond autorisé des dépenses de campagne, elle a retoqué plus de 400 000 euros de factures présentées par son équipe, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.


  • Un recours massif à la "sous-traitance" très inhabituel


Les principaux candidats à la présidentielle ont versé des millions d’euros de salaire à leur équipe pendant la campagne. Ces collaborateurs étaient soit directement salariés par l’association de financement du candidat, soit mis à disposition par un parti politique, auquel cas l’association remboursait leurs rémunérations. À ce titre, en 2017, Marine Le Pen a dépensé 2,4 millions d’euros pour son staff, Emmanuel Macron 1,7 million et Benoît Hamon 1,3 million. L’association de financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, elle, n’a versé que 7 949 euros de salaires pour toute la campagne. Moins que François Asselineau ou Jacques Cheminade. Comment l’expliquer ? Jean-Luc Mélenchon a fait le choix très inhabituel de faire salarier une large partie de son équipe de campagne dans des structures extérieures, dirigées par certains de ses proches. Celles-ci lui ont ensuite refacturé leurs services. Ce type de montage a nourri les soupçons du rapporteur de la CNCCFP qui claqué la porte avec fracas avant la fin de sa mission. Il s’est demandé si l’association de financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon n’avait pas accepté des surfacturations avant d’en demander le remboursement par l’État (Lire son interview à Mediapart ici (lien payant).


  • Une opération lucrative pour une petite association


Comme l’ont déjà expliqué nos confrères du Monde, une association a particulièrement tiré profit de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon. Il s’agit de L'Ere du peuple, fondée à la veille du début de la campagne électorale par des proches de l’ancien ministre socialiste. L’Ere du peuple a salarié, selon nos informations, quatre permanents de l’équipe de campagne de Mélenchon, dont les deux actuels députés France insoumise Bastien Lachaud et Mathilde Panot. Nous avons eu accès au détail de ces marchés : il apparaît que l’association a refacturé très cher les "prestations intellectuelles" de ces membres du staff de campagne. Un exemple : Bastien Lachaud a été payé 29 000 euros brut pour son rôle de coordonnateur du pôle "action de campagne et événements". Or, L’Ere du peuple a refacturé ses services 129 000 euros à l’association de financement du candidat Mélenchon. Un différentiel incompréhensible pour la Commission des comptes de campagne. La CNCCFP se demande si L'Ere du peuple, présidée par un très proche de Jean-Luc Mélenchon, le conseiller d’État Bernard Pignerol, n’a pas cherché à surfacturer plusieurs prestations.


  • Une agence de communication incontournable


Plus de 11% des dépenses de campagne de Jean-Luc Mélenchon (plus de 10 millions d’euros au total) ont bénéficié à une société : Mediascop, créée et dirigée par Sophia Chikirou, la directrice de communication de la campagne, qui en est également la seule actionnaire. Les 1 161 768 euros qu’elle a facturés pendant la présidentielle ont également éveillé la curiosité des rapporteurs. Ils ont constaté qu’un certain nombre de prestations étaient facturées au-dessus de la grille tarifaire de la société. Surtout, Mediascop semble n’exister que pour porter la communication de Jean-Luc Mélenchon. La société n’a pas de locaux, pas de salariés en dehors des périodes de campagne, pas de matériel. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser des profits importants : Mediascop affichait une rentabilité nette de 47% en 2016, alors que les premières factures de la présidentielle venaient de lui être réglées.


  • Des collaborateurs auto-entrepreneurs


Si l’association de campagne de Jean-Luc Mélenchon a payé étonnamment peu de salaires, c’est aussi parce qu’elle a eu recours à l’auto-entreprenariat. D‘après nos informations, une dizaine de membres de l’équipe de campagne ont été payés en honoraires via une société, créée souvent pour l’occasion. Certains l’ont d’ailleurs fermée juste après la campagne. Parmi eux, Alexis Corbière. Le porte-parole du candidat Mélenchon n’était pas salarié, mais a perçu 28 700 euros d’honoraires pendant la campagne. Jean Luc Mélenchon a pourtant maintes fois brocardé ce statut, qu’il avait même promis de supprimer s’il était élu en 2012, le qualifiant "d’arnaque de première grandeur".


  • Silence de l’entourage de Jean-Luc Mélenchon


Nous avons adressé une longue liste de questions à l’attachée de presse de Jean Luc Mélenchon, Juliette Prados. Nous avons également sollicité Alexis Corbière, Sophia Chikirou, Bernard Pignerol, Bastien Lachaud et Mathilde Panot. Ils n’ont pas donné suite à nos multiples relances, et n’ont pas souhaité commenter nos informations.

https://www.francetvinfo.fr/politique/melenchon/enquete-franceinfo-les-etranges-factures-de-la-campagne-presidentielle-de-jean-luc-melenchon_2622094.html#xtor=CS2-765-[autres]-


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Jeu 22 Fév - 17:40

Diversion qui arrive bien a point pour faire oublier le sieur macron, apparement les tamtams habituels ont été sommés d'occuper le terrain médiatique !

En attendant le procès en magouillerie intenté par les habituels tenants de l'extrême droite (sur le grand air de la rumeur qu'ils affectionnent depuis longtemps), une réponse de bompart !



Communiqué de Manuel Bompard, directeur de campagne

Il aura fallu une semaine pour que curieusement, le « service public » de l’« information » oous mette en cause à propos de nos comptes de campagne. Le jour où l’on apprend par « Marianne » que certains versements excessifs sur le compte de campagne de Macron ont été signalés à la justice. Dès les premier mots des radios officielles, le ton est donné : « soupçons », « révélations », « étranges factures ». Tout est fait pour faire douter le lecteur de notre sincérité.

Nous le répétons, donc : nos comptes de campagne sont validés. Ils ne comportent aucune irrégularité.

Nous nous étonnons d’avoir à répéter aujourd’hui des explications déjà formulées. En effet, la semaine dernière, nous avons publié sur le sujet un communiqué, une vidéo explicative, et une note de blog détaillée répondant déjà aux insinuations faites cette semaine par Radio France. Étrangement, aucune de nos réponse n’est citée par l’« information » du service public. Pourquoi ?

Cette pratique étrange, si loin d’une volonté d’« informer » honnêtement interroge. Encore une fois, ces insinuations de propagande partisane se produisent au lendemain de la publication d’un article de « Marianne » mettant en cause des donateurs « trop zélés » de la campagne d’Emmanuel Macron. Quatre d’entre eux seraient même signalés au fisc et à la justice. Mais Radio France préfère recopier les dénonciations « anonymes » et un article du « Monde » vieux d’une semaine.

Comme son confrère, Radio France met en cause l’association « L’Ere du peuple » qui a servi de support technique à notre campagne. Pourquoi passer par une association ? Parce que nous avons commencé la campagne en février et que les comptes de campagne n’ouvrent qu’en avril (déjà dit la semaine dernière). Comment est-on censés faire autrement ?

Radio France interroge ensuite avec impertinence (une semaine après son confrère) sur les « grosses factures ». Rappelons que, quoi que nous ayons commencé tôt, notre campagne a coûté moins cher en quinze mois que celle de Macron en neuf et celle d’Hamon en trois mois.

Dans le détail, le service public de l’« information » accuse « L’Ere du peuple » de « surfacturations », donnant des chiffres faux et surévalués. Là encore, une réponse a déjà été faite. Cette association a facturé au prix du marché afin d’éviter un problème autrement plus dangereux qui est la sous-facturation (en cause, pour rappel, dans l’affaire Bygmalion). C’est précisément le rôle ensuite de la CNCCFP de décider ce qui entre ou n’entre pas dans le remboursement et nous nous conformons bien évidemment à sa décision. Nous ajoutons qu’il serait plus facile que la CNCCFP fournisse les règles avant la campagne plutôt qu’après.

Autre question ensuite sur la TVA. Pourquoi « L’Ere du peuple » n’en a pas payé ? Parce que c’est une association loi 1901 à but non lucratif et qu’au-delà d’un certain montant, il n’est pas question de cela. Là encore, nous nous sommes conformés à la législation en vigueur (déjà dit la semaine dernière).

Enfin, nous précisons une fois encore que toutes ces « informations » n’en sont pas. Elles partent toutes de la démission du rapporteur de la CNCCFP en charge de nos comptes. Soumis au devoir de réserve, il s’exprime pourtant depuis largement dans les médias. Jamais, pourtant, il n’est précisé qu’il s’agit d’un ancien directeur de cabinet d’un ministre PS dont la « neutralité » pose question.

Au total, cet acharnement du « service public » contre nous interroge. Pourquoi reprendre les mêmes insinuations que « Le Monde » une semaine après lui ? Pourquoi ne faire jamais mention de nos réponses, quoi qu’elles soient publiques ? Pourquoi publier ces articles au lendemain de celui de « Marianne » sur la campagne d’Emmanuel Macron ? S’agit-il de faire une nouvelle fois diversion sur les irrégularités constatées des versements excessifs des donateurs du président de la République ? Pourquoi le » service public » n’en dit-il pas un mot ? Qui paie commande ?


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8328
Localisation : Dijon

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par gaston21 le Jeu 22 Fév - 18:24

En définitive, qui a la main sur les medias? Un exemple typique, le Monde. Jadis réputé le coeur à gauche, il a "viré sa cuti" à une allure d'acrobate! Ecoutez sa représentante sur "C dans l'air"! Je préfère écouter Yves Thréard du Figaro!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Jeu 22 Fév - 18:33

oh que ca sent l'enfumage

Fillon aussi c’était légal.... en apparence !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Ven 23 Fév - 9:01

gaston21 a écrit:En définitive, qui a la main sur les medias? Un exemple typique, le Monde. Jadis réputé le coeur à gauche, il a "viré sa cuti" à une allure d'acrobate! Ecoutez sa représentante sur "C dans l'air"! Je préfère écouter Yves Thréard du Figaro!

si il n'y avait que le monde...! de Xavier Niel


concernant la lobotomie médiatique actuelle !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Ven 23 Fév - 18:35



2,31 les comptes de campagne...pfffff......comme d'habitude !
Mais les X ou Y auront pu jeter un peu de boue, ca occupe l'espace médiatique...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Ven 23 Fév - 19:49

Il parle toujours pour ne rien dire.... ah si il a attrapé un rhume à cause de la clim.... Il se plaint qu'il y ait de la clim partout.... sauf qu'on est en plein hiver et qu'il gèle à pierre fendre alors la clim partout, c'est plutôt le chauffage... . sacré méluche toujours le mot pour rire.

bref voila qui le fera moins rire : C'est beau ces sociétés qui ne vivent que pour nourrir le maître et s'en mettre plein les poches.... Où va l'argent après ? ha ca méluch n'en parle pas dans sa RDLS...

Présidentielle 2017 : Mediascop, la très rentable société de la dircom’ de Mélenchon


La campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon a-t-elle donné lieu à des surfacturations au profit de structures proches des Insoumis ? Une société a largement bénéficié de cette période, Mediascop, propriété de Sophia Chikirou.


Des structures dirigées par des proches de Jean-Luc Mélenchon ont-elles surfacturé leurs services pendant la dernière campagne présidentielle et bénéficié du remboursement de l’État ? Plusieurs centaines de milliers d’euros de factures posent question. Franceinfo a enquêté sur ces étranges factures de campagne. Il apparaît qu'une société a largement bénéficié de cette période : Mediascop, propriété de Sophia Chikirou, alors directrice de communication du candidat de La France insoumise (LFI).

Mediascop est une agence de communication habituée des campagnes de Jean-Luc Mélenchon. Et pour cause, l’entreprise a été créée en juillet 2011 dans la perspective de la présidentielle 2012. Elle est fondée sous forme de société coopérative par Arnauld Champremier-Trigano, Alban Fischer, deux anciens journalistes passés dans la com’, et Sophia Chikirou. Ils sont à l’époque les trois stratèges de la communication de Jean-Luc Mélenchon.

Mediascop prend en charge tout le volet communication de la campagne 2012 : attachés de presse, conseils, site internet, réalisation de clips… Elle facture au total 705 000 euros à l’association de financement, qui représente la quasi-totalité de son chiffre d’affaires jusqu’en 2013. À l’époque, la Commission de contrôle des comptes de campagne (CNCCFP) ne trouve rien à redire sur les factures de la société qui annonce une marge de 10% sur ses documents. Les mois qui suivent la présidentielle sont compliqués pour Mediascop, dont les créateurs réalisent même une web-série pour illustrer leurs difficultés à se relancer. Le chiffre d’affaires s’effondre, malgré quelques prestations sur les législatives et une mission de communication pour Jérôme Kerviel (à titre gratuit, nous a assuré l’un des fondateurs).

En septembre 2013, Arnauld Champremier-Trigano et Alban Fischer lancent leur propre agence de communication et cèdent leurs parts dans Mediascop à Sophia Chikirou qui reste seule propriétaire d’une société somnolente. Plus de locaux, plus de clients, Mediascop ne réalise aucun chiffre d’affaires en 2015. La campagne présidentielle qui se profile va lui donner l’occasion de se relancer de manière exceptionnelle.

Une société qui devient assistant parlementaire européen

Le 6 septembre 2016, Sophia Chikirou annonce sur Facebook que Mediascop va "accompagner" le candidat dans sa campagne. En réalité, Mediascop a déjà repris du service auprès de Jean-Luc Mélenchon. Début juin, la société est devenue "prestataire de service" du député européen Mélenchon. Ce statut propre au Parlement européen permet aux eurodéputés de payer sur leur enveloppe collaborateurs des sociétés pour des services bien définis. D’après nos informations, la société aurait perçu 15 000 euros pour réaliser une "étude" pour le compte du parlementaire. Ce contrat avec le député européen prend fin début septembre, au moment où Mediascop bascule dans la campagne présidentielle 2017. Sophia Chikirou met en place une équipe conséquente. Le montant des prestations facturées va presque doubler par rapport à 2012 : 1 161 768  euros.

Comme en 2012, Mediascop semble avoir pris en charge la totalité de l’équipe et des prestations communication de la campagne. Ce montage, à lui seul, pose question. Sur l’organigramme de l’équipe de campagne, Sophia Chikirou est "directrice de la communication". Or, elle est aussi l’actionnaire (unique) de la société qui assure la majeure partie des prestations de ce secteur, ce qui la place dans une situation où elle est à la fois donneuse d’ordres et prestataire. Le choix de confier à Mediascop plus de 11% du budget total de la campagne interroge pourtant. Pourquoi choisir une entreprise qui n’a plus d’activité depuis des mois, pas de salariés, et encore moins de locaux ? Pourquoi ne pas avoir salarié directement par l’association de campagne l’équipe communication, comme l’ont fait la majorité des autres candidats à l’Élysée ?

47% de marge nette en 2016 !

La réponse est peut-être dans les livres de la société de Sophia Chikirou. Mediascop est une société incroyablement rentable si l’on en croit les comptes qu’elle a déposés pour l’année 2016 (comprenant donc les premières prestations réalisées lors de la campagne présidentielle). Pour un chiffre d’affaires de 162 899 euros, elle réalise un bénéfice net (après impôts) de 76 550 euros, soit 47% de marge nette ! Un ratio exceptionnel, qui s’explique notamment par la faiblesse de la masse salariale (environ 24 000 euros pour 2016), mais aussi de ses charges.

D’après nos informations, le personnel mis à disposition par Mediascop travaillait au 3e étage du 43, rue de Dunkerque, au siège de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Un ancien membre de l’équipe nous a raconté qu’il était impossible de savoir qui travaillait pour Mediascop, "tout le monde était mélangé". Pas de locaux propres donc, et peu de matériel apparemment, Mediascop ayant refacturé à l’association de financement de la campagne la location d’ordinateurs et de bancs de montage. La société semble aussi avoir eu recours au paiement de certains salariés en honoraires d’auto-entrepreneurs, plutôt qu’en salaires, système nettement plus avantageux du point de vue des cotisations sociales.

Deux factures pour toute la campagne

Malgré cette économie de moyens, les rapporteurs ont constaté que les prestations de Mediascop étaient plutôt élevées. Dans un premier temps, le rapporteur en charge de l’examen des comptes du candidat Mélenchon avait proposé de ne pas rembourser plus de 170 000 euros de prestations pour cause de surévaluation et de manque de justification. Les rapporteurs ont eu beaucoup de mal à établir la réalité des prestations de la société qui n’a émis que deux factures pour toute la campagne. En se référant à la grille tarifaire de l’entreprise les rapporteurs ont néanmoins dénombré initialement pas moins de 46 prestations possiblement surfacturées, payées parfois le double du tarif "normal" de l’entreprise, comme ces "illustrations de livrets thématiques" facturés 15 600 euros pour un "prix catalogue" de 7 800 euros.

Dans sa décision finale, la Commission des comptes de campagne a bien reconnu que le prix de certaines prestations présentait des "écarts significatifs" avec la grille tarifaire de l’entreprise. Mais elle n’en a retenu qu’une partie, un peu plus de 32 000 euros, sans que l’on sache pourquoi elle validait le reste. Cette décision est pour partie à l’origine de la démission du rapporteur qui était chargé d’examiner les comptes du candidat de La France insoumise. La CNCCFP a néanmoins aussi relevé quelques bizarreries, comme ces demandes de remboursement de billets de train au nom de la sœur de Sophia Chikirou (elle a travaillé comme juriste pendant la campagne). Le même jour, elle était censée être arrivée à Paris à 13h15, et repartie de Marseille à 14h58.

Alexis Corbière, porte-parole de campagne et prestataire de services

Les comptes de la société pour 2017 n’étant pas publiés, impossible de savoir quel est le bénéfice total que Mediascop a réalisé grâce aux campagnes présidentielle et législatives (sur lesquelles elle intervenait également) des Insoumis. Mais si sa marge nette était aussi importante qu’en 2016, les soupçons de surfacturation nourris par le rapporteur des comptes de campagne seraient évidemment renforcés. Aucun autre candidat à la présidentielle n’a confié de si larges missions à une société, qui plus est propriété d’un proche. Reste cette question : Mediascop était-il un prestataire comme un autre sur cette campagne ou la société de Sophia Chikirou était-elle en réalité entièrement à la main du candidat Mélenchon ? Un élément curieux vient étayer la deuxième hypothèse.

Alexis Corbière, le principal porte-parole de la campagne de Jean-Luc Mélenchon s’est mis en disponibilité de l’Éducation nationale (il était professeur) à partir d’octobre 2016. À partir de ce moment, sa rémunération a été prise en charge pour moitié par l’association de financement de la campagne, et pour moitié par Mediascop, à l’euro près. Les deux structures lui ont versé chacune 14 350 euros (brut) pour 7 mois de campagne. Une telle symétrie interroge. Y-a-t-il eu un arrangement entre Mediascop et l’association pour se répartir la charge de sa rémunération ? Pourquoi Alexis Corbière n’était-il pas pris en charge entièrement par l’association en tant que porte-parole ? Quelles missions remplissait-il pour le compte de Mediascop ? La société de Sophia Chikirou appliquait-elle une marge sur les interventions du bras droit de Jean-Luc Mélenchon ? A toutes ces questions, ni Sophia Chikirou, ni Alexis Corbière, ni l’entourage de Jean-Luc Mélenchon n’ont accepté de répondre malgré nos nombreuses sollicitations.

https://www.francetvinfo.fr/politique/melenchon/presidentielle-2017-mediascop-la-tres-rentable-societe-de-la-dircom-de-melenchon_2622160.html


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Ven 23 Fév - 21:50



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Sam 24 Fév - 8:48

La malveillance chez les puissants n'est pas une nouveauté, quand en plus ils ont tous les moyens de communication à leur disposition
ca donne ce type de campagne. Moi je trouve qu'il a plutot bien répondu sur tous les sujets.

Ca a déjà fait pshhhht... Ce qui est juste dommage, c'est que leurs réponses soient si peu diffusées, mais faut il s'en étonner ! Siffle


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Sam 24 Fév - 22:43

aussi crédible que melenchon qui attrape un rhume en plein hiver à cause de la clim' Laughing Laughing Laughing


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13937

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par loli83 le Sam 24 Fév - 22:54

ben troubaa , je ne vois pas ce qu'il y a de drôle ...

pour ma part je ne supporte pas la clim que ce soit en hiver ou en été

il y a des endroits où il y a la clim toute l'année , même en hiver
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Sam 24 Fév - 22:59

disons que la clim en hiver cela s'appelle du chauffage..... et sa crache pas de l'air froid mais de l'air chaud.... et généralement ce n'est pas ça qui donne le rhume, en hiver....

on se plaint de la clim l'été qui peut donner le rhume (parce qu'on rentre dans une pièce "froide")
mais jamais entendu qu'en hiver quand on retrait dans une pièce chaude on attrapait le rhume. c'est nouveau.

m'enfin comme dirait gaston (le lagaff pas notre bourguignon).


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13937

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par loli83 le Sam 24 Fév - 23:08

hé , ben si , troubaa , moi que l'air soit chaud ou froid , si je n'arrête pas tout de suite la clim , rhume direct ! d'où ça vient , je ne peux pas dire , peut être des microbes qui seraient dans cet air pulsé

il faut dire que je suis très sensible , même dehors si quelqu'un fume et sans même le voir , je me mets à tousser , je me retourne , je me dis : ça y est il doit y avoir quelqu'un qui fume , et à tous les coups oui , il y a quelqu'un qui fume près de moi
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8328
Localisation : Dijon

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par gaston21 le Dim 25 Fév - 10:08

Et la fumée est d'autant plus perfide qu'elle sort d'une bouche de droite! Une bouche de gauche, c'est chaud, c'est social, ça vous réchauffe!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Dim 25 Fév - 21:32

Comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon : après le Monde, France Inter.
22 FÉVR. 2018 PAR THIERRY DECOCQ BLOG : LE BLOG DE THIERRY DECOCQ
L'offensive des chiens de garde contre la FI et Jean-Luc Mélenchon est d'une redoutable violence. Ce qui est attaqué ici est notre principale force : la probité de La France Insoumise et le respect, non seulement du droit, mais aussi de la moralité.


Cette attaque calomnieuse survient au moment où sort le film « l'Insoumis » qui casse nombre d'étiquettes accolées à Jean-Luc Mélenchon, au moment où la FI est en mesure de remporter 2 législatives partielles, au moment où Macron lui-même devrait rendre des comptes sur le budget de sa campagne sur des faits infiniment plus graves puisqu'il est question de dépassement des plafonds de dons autorisés.

Ce matin, France Inter nous fait croire à un nouveau Watergate. La radio a sorti pour cela la « cellule d'investigation de Radio France » qui n'a pas hésité à faire une enquête de terrain, du véritable reportage d'investigation, en lisant le rapport de la CNCCFP.

L'article en question est ici: https://www.franceinter.fr/politique/revelations-les-etranges-factures-de-la-campagne-presidentielle-de-jean-luc-melenchon.

Que lit-on dans ce rapport ? Qu'une partie des frais de campagne présentés par l'équipe de Jean-Luc Mélenchon a été retoquée. Nulle fraude, nulle infraction à la loi de 1988 sur le financement de la vie politique, puisque les comptes ont été par ailleurs validés. Simplement, certaines factures présentées resteront à charge du candidat.

Voilà pour les faits. Venons-en à leur interprétation. Et là, on voit que l'on n'a pas missionné le dernier stagiaire embauché, l'article de Inter surfe très habilement sur la vague de la calomnie sans jamais tomber dans la diffamation.

D'abord aucune affirmation ! Les arguments sont apportés soit sous la forme de fausses questions : « des structures dirigées par des proches de Jean-Luc Mélenchon ont-elles surfacturé leurs services pendant la campagne présidentielle et bénéficié du remboursement de l’Etat ? » auxquelles on apporte des réponses diffamatoires mais inattaquables en justice : « Plusieurs centaines de milliers d’euros de factures posent question » ; soit entouré d'un vocabulaire qui élude les accusations directes « il apparaît que l’association à refacturé très cher les "prestations intellectuelles" », « La CNCCFP se demande si l’Ere du peuple (…) n’a pas cherché à surfacturer plusieurs prestations », « les 1 161 768 € qu’elle a facturé pendant la présidentielle ont également éveillé la curiosité des rapporteurs », « surtout, Mediascop semble n’exister que pour porter la communication de Jean-Luc Mélenchon », « Jean-Luc Mélenchon a payé étonnamment peu de salaires »... Rien d'attaquable, mais les accusations de fraudes sont là !

Un seul conditionnel ( les auteurs sont habiles) pour évoquer la réponse de Jean-Luc Mélenchon : « ses comptes de campagne ont été validés , il n’y aurait donc, selon lui, plus matière à évoquer de possibles irrégularités ». Cette affirmation, remise en cause par l'emploi d'un conditionnel, est tout de suite contredit par le travail de « la cellule d'investigation de Radio France » qui précise « pourtant, à bien la lire, la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) est plus nuancée ».

Quand des attaques plus directes sont apportées une question rhétorique efface aussi la diffamation « Comment l’expliquer ? ». Pas de conditionnel, mais une rédaction fort habile qui fait passer pour anormaux des faits tout à fait habituels. Les journalistes qui ont pondu cet article jouent sur du velours : leurs lecteurs n'ont aucune connaissance des règles de financement des campagnes électorales et de la vie politique.

Reste un vocabulaire qui fait directement appel à des soupçons de magouilles et de fraudes : il est question de « montage », d'un « recours massif à la "sous-traitance" très inhabituel », on parle de « surfacturation », on évoque « des sociétés, créées parfois uniquement pour l’occasion ».

Pour compléter le tableau, l'article insiste sur le travail d'investigation, comme si ces informations avaient été difficiles à révéler alors qu'elles sont issues de comptes publiés à la disposition de tous citoyens « Nous avons eu accès au détail de ces marchés », « d’après nos informations ». Ce travail journalistique est étayé par des références d'articles qui permettent des « recoupements », seulement ces références sont soit des auto-références, soit la référence à l'article du Monde qui correspond à la même campagne. L'enquête serait partie de la démission d'un conseiller de la CNCCFP soi-disant du fait de la validation des comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon, il est fort habilement précisé que l'article (publié par Médiapart) est « payant » pour inciter à accepter l'interprétation des journalistes de France Inter, alors que les choses ne sont pas si simples. Preuve de l'embarra de l'équipe de Mélenchon, il est précisé que personne n'a accepté de répondre à la fameuse « cellule d'investigation de Radio France » !

J'ai pris du temps pour démonter l'argumentaire de l'article pour vous aider à mieux comprendre comment on construit une affaire à partir de faits simples. Venons-en à ces faits :

D'abord, une partie des comptes présentés ne sera pas remboursée. On parle ici de 400 000 euros, soit 3,7% des frais de campagne. Je vous mets en commentaire le lien avec la décision de la CNCCFP pour que vos puissiez voir de quoi on parle.

Le principe du financement de la campagne veut cela : les mandataires financiers présentent à la CNCCFP les recettes et les dépenses de la campagne, pour les dépenses, on inclut toutes celles qui semblent liées à la campagne (à l'appréciation de l'équipe de campagne) et le remboursement de ces frais de campagne est à l'appréciation de la CNCCFP. Il est normal et prudent de présenter toutes les dépenses, même si on doute du remboursement : en effet, si la CNCCFP juge qu'une dépense dont elle a connaissance aurait dû être déclarée et qu'elle ne l'est pas, les comptes sont déclarés non sincères et sont invalidés, ainsi que l'élection du candidat s'il est proclamé vainqueur. Cela peut même aller au pénal pour le mandataire financier et le candidat.

De même pour les recettes, il vaut mieux déclarer des recettes qui seront éventuellement retoquées. Non seulement pour se prémunir d'une insincérité des comptes, mais parce qu'il est strictement interdit de présenter un compte déficitaire. Si les comptes sont équilibrés et qu'une recette est rejetée, les comptes sont invalides et cela est assimilé à une fraude !

Ensuite, « les montages » avec de prétendues associations et entreprises fictives. Jean-Luc Mélenchon l'a très bien expliqué : sa campagne a commencé très tôt, bien avant le début de la campagne officielle, et donc bien avant que l'équipe de campagne puisse être déclarée en préfecture. Contrairement aux autres candidats, Jean-Luc Mélenchon partait d'un mouvement politique totalement nouveau. Il ne pouvait donc pas s'appuyer sur un parti existant. Il aurait pu s'appuyer éventuellement sur le PG, mais on comprend tout de suite que cela aurait totalement anéanti le principe fondateur de la France Insoumise, qui justement rejette la logique de partis.

France Inter n'hésite pas à incriminer de nombreuses personnes, dont 3 députés la FI (en dehors de Jean-Luc Mélenchon : Mathilde Panot, Alexis Corbières et Bastien Lachaud. Chaque député doit faire une déclaration de patrimoine qui inclut les revenus sur 5 ans. S'il y avait eu malversation, et là encore on est dans du pénal (abus de biens sociaux et recel d'abus de biens sociaux), ça ne serait jamais passé. Tout comme ça ne passait pas si Bernard Pignerol, président de l'Ère du Peuple, avait effectué des actes frauduleux. Il est conseiller d'État et à ce titre très surveillé sur ses activités de responsable associatif.

Pour le reste, ce matin France Inter a lancé un message de menace en évoquant un fait qui n'est pas dans l'article (une supposée fraude à la TVA citée non démontrée) et se montre extrêmement dégueulasse en rapprochant par une figure de style douteuse la campagne de Jean-Luc Mélenchon de celle de François Asselineau et de celle de Marine Le Pen.

Après ce genre de publication, il sera difficile pour les médias qui mènent une telle campagne de justifier les attaques contre Russia Today ou Sputnik. Que l'on ne s'étonne pas de la défiance du Peuple vis-à-vis des journalistes.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Lun 26 Fév - 20:35

Et encore aucune réponse sur le fond c'est juste de l'enfumage pour détourner l'attention.

melenchon n'est pas un intouchable ne leur en déplaise.


Et cela continuera, comme avec tout les politiques.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Lun 26 Fév - 21:22

troubaa a écrit:Et encore aucune réponse sur le fond c'est juste de l'enfumage pour détourner l'attention.

melenchon n'est pas un intouchable ne leur en déplaise.


Et cela continuera, comme avec tout les politiques.


Comme il ne se passe pratiquement pas un mois sans qu'un des médias que tu affectionnes ne lui envoie un scud, ça se saurait
si il était intouchable.
Ce que je remarque c'est que ca occupe le temps médiatique, fonctionne comme une rumeur pendant un temps, et finit par s'éteindre
en attendant le prochain incendie (de foret) pirat


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 27 Fév - 0:14

normal il est dans l'arene politique. il se revendique premier opposant il en a lesz conséqauences.
C'est pour tout le monde pareil.

Tu crois que Wauquiez il en prend pas plein la tete ?

Accepte que ton gourou soit critiqué sans crier au complot, ca devient risible ce genre de réaction


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Mar 27 Fév - 8:53

troubaa a écrit:normal il est dans l'arene politique. il se revendique premier opposant il en a lesz conséqauences.
C'est pour tout le monde pareil.

Tu crois que Wauquiez il en prend pas plein la tete ?

Accepte que ton gourou soit critiqué sans crier au complot, ca devient risible ce genre de réaction

Les gurus je te les laisse, accepte surtout qu'il soit défendu, ça te changera !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 27 Fév - 13:38

Il ne se défend pas il attaque et dénigre.

Quand on lit ce genre de texte plein de retenu, pas haineux et constructif (ironie)Le coup monté du «service public» contre la «France Insoumise» on reste dubitatif sur le caractere et la volonté du bonhomme.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Mar 27 Fév - 19:30

le service public mange dans la main de l'état. rappelle par qui est nommé le président de France télévision, rappelle moi a qui appartient 95%. de la presse.

On a beau de le retourner dans le sens que l'on veut, l'information en France est muselée, instrumentalisée et ce plutot bien !
Ce qui est fait a melenchon est fait a d'autres comme Wauqier en fonction des besoins et de l'actualité du moment !

LE problème c'est que de plus en plus de gens, a part les meme Michu sans esprit critiques collées devant leur poste, s'en rendent compte.
Et ca finit comme, radio paris ment, radio paris est allemand !

désolé pour le point Godwin superficiel ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Mar 27 Fév - 19:56

Mais cela relève du procès d'intention et non d'une fausse information.

En quoi cela prouve t il que l'information communiquée sur melenchon est fausse ?

Il n'a pas embauché d'auto entrepreneur pour sa campagne électorale peut être ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Mar 27 Fév - 20:38

Car qui le voudrait pourrait se poser les questions qui sautent à l’œil. Puisque que nos comptes de campagne sont validés, où est le problème ? Les sommes non remboursées ne sont pas litigieuses. Nous avons tout déclaré, tout jusque dans les détails pour éviter d’être invalidés comme dans l’affaire Bygmalion et comme vient de l’être ce député du Tarn accusé d’avoir sous-évalué ses dépenses. Les non-remboursements sont de la libre appréciation de la commission. C’est même son second objet après la vérification de la régularité des comptes et de leur non dépassement du plafond.

Mais si on s’interroge sur elles, pourquoi seulement les nôtres ? Si on parle des salaires et des contrats de nos employés dans la campagne, pourquoi jamais ceux des autres ? Pourquoi n’y en a-t-il pas une ligne nulle part ? Comment expliquer les écarts de coûts de campagne ? C’est-à-dire comment expliquer que neuf mois ou trois mois de campagne couûtent davantage que quinze mois ? S’il s’agissait d’informer sur les comptes de campagne, ces questions seraient traitées. Mais il ne s’agit pas d’information. Juste de bourrage de crâne et de dénigrements. Que les naïfs nous fassent l’amitié d’aller gémir plus loin et de ne pas nous retenir les bras pendant que nous rendons les coups.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Mar 27 Fév - 20:45

j'aime bien la lecture de Mélenchon et puisque tu t y intéresses, en voila encore davantage ! clown


Voici donc la semaine où nous encaissons le coup le plus violent que nous ayons reçu depuis longtemps. D’Allemagne, ce modèle des néolibéraux et de leur presse, arrive une nouvelle terrible. Pour la première fois, l’extrême droite allemande dépasse le SPD dans un sondage. L’extrême droite devient la deuxième force derrière le parti de Merkel. Le gouffre a donc commencé à s’ouvrir au cœur de la première puissance économique du vieux continent. Une puissance acquise par le butin de l’annexion des länders de l’est, par la tricherie avec ses partenaires dans l’organisation des délocalisations à l’est, par l’imposition à toute l’Europe d’une politique économique exclusivement centrée sur les demandes et besoins des retraités aisés, par la destruction des droits sociaux de la masse des salariés allemands, par une coalition sans faille entre PS et droite muselant toute opposition sous le poids de leur routine et autosatisfaction permanente.

La menace qu’une telle situation fait peser sur tout le continent ne peut pas être prise à la légère. Elle ne doit pas être enterrée sous les couplets lénifiants et aveuglés qui ont tenu lieu de doctrine aux dirigeants de la France au cours des deux décennies. « L’ireal politique » a toujours été un angélisme dangereux, plus dangereux même que le cynisme de la « realpolitique ». Il n’y a pas de couple franco-allemand. Les gouvernements de la droite et du PS à Berlin n’ont jamais servi que les intérêts de la finance allemande et rien de plus. Dans le martyr de tous les pays de l’Union européenne soumis aux politiques d’ajustement structurel, il n’a jamais été question d’autre chose que de l’intérêt de l’Allemagne, de ses rentiers, de ses obsessions ordo-libérales. Pour avoir écrit un jour qu’une nouvelle fois la politique allemande mettait tout le continent en danger je fus remis au pilori par les gardiens du temple. Pour avoir argumenté mon propos dans le livre Le Hareng de Bismark, je fus crucifié comme germanophobe par toutes les variétés d’aveuglés. À droite, on ajouta que je voulais entrer en guerre avec l’Allemagne, à « gôche », les Duflot et compagnie me traitèrent de Déroulède et de « national-républicain » (les deux mots étant une injure dans cette mouvance).

Les faits, à présent, confirment le raisonnement et ce qui commençait à être vu par ceux qui réfléchissent à partir de la réalité. Aussi longtemps que l’Union européenne fonctionnera « à traités constants » la catastrophe « ordo-libérale » alimentera le monstre déjà épanoui en Autriche, en Hongrie, en Pologne, en Bulgarie. À présent, il faut rompre avec ces traités. L’Allemagne doit réviser sa politique et remettre en cause ses certitudes morbides qui conduisent tout le vieux continent à une rechute désastreuse. Plan A. Et si elle ne veut pas : Plan B avec tous ceux qui veulent un canot de sauvetage.

Regard de voyageur au long cours

J’adore le train. Ses démarrages progressifs, le film au carreau de ces paysages toujours inconnus, la balade vers le wagon bar et les amis qu’on y retrouve, ses personnels populaires et simples. Et le droit de ne pas être sans cesse interrompu quand j’écris où bien quand je lis un livre ou la pile de journaux que j’embarque… J’angoisse en voyant le train devenir un avion à roulettes. Car voici l’âge des gares loin de tout, aussi inatteignables au bout du monde qu’un aéroport. Qui a vu Montchanin sait à quoi ressemble la steppe à Baïkonour ! Et Besançon TGV, au cœur de la taïga des lapins sauvages, vous gonfle de soupirs nostalgiques au souvenir des départs de Besançon Viotte. De Matabiau ou Sain-Jean, cinq minutes de marche entre le bistrot ou l’hôtel et les panneaux d’information du hall. Adieu le petit coup pour la route dans la rue passante qui menait au train ! Adieu les départs depuis le centre-ville ! Et les au revoir d’antan ? C’est fini aussi. Voilà les bornes d’accès filtrantes et la fin des adieux sur le quai.

Comme de vulgaires passagers des avions, nous voici seuls et abandonnés avant de partir au loin. Nous restons avec la consolation de ne pas être dépouillés, comme dans l’avion, de nos liquides, couteaux de poche, ciseaux à moustache, et du coupe ongle avec lequel les terroristes ont coutume d’attaquer les cabines de pilotage. Ça ne durera pas. La SNCF a déjà expérimenté une fouille des bagages Gare du Nord. J’ai vu cet exercice ridicule un jour où je devais passer par là. Reste donc le soulagement, refusé aux passagers de l’avion, de ne pas devoir déclarer nos comptes en banques et notre numéro de sécu, ni nos trois dernières opérations chirurgicales comme l’exige la CIA pour notre bien quand nous prenons l’avion.

Mais pourtant, une fois installé, tchac ! c’est comme dans l’avion. Une clim féroce vous asperge les trous de nez par en dessous d’un mistral si glacial qu’on se croirait assis dans son frigidaire devant un ventilateur. Et l’ambiance ! Fini le contrôleur à poinçon qui bavarde. Désormais, les contrôleurs cavalent entre les rangs tandis que la sono crachote des annonces surréalistes qui se multiplient pour « excuser » des retards de plus en plus colossaux. Bon, reconnaissons que souvent ça égaye ! « Nous vous informons que le conducteur de notre train XG1216738 GD en direction de Paris est descendu identifier sur la voie l’obstacle que nous venons de percuter. Nous vous donnerons de nouvelles informations dès son retour ». « Une erreur de signalisation nous retient en gare de Miramas, dans notre train qui a été détourné d’Aix en raison d’un incident de voie ».

À Naples, les passagers d’un avion traversent les magasins pour atteindre leur porte d’embarquement. Aucun trajet aller dans un sens du dédale ne correspond à un trajet retour sitôt que la signalétique atteint son objectif de vous perdre. J’avais noté ce vice à Barcelone où tout parcours vous oblige à monter et descendre entre les étages de boutiques. Là-bas c’est sans doute volontairement que la moitié des passagers est condamnée à errer pour retrouver les parcours qui les concerne.

Hélas, hélas, hélas, naturellement le train suit la même pente. Les gares se remplissent de boutiques et magasins. Et la signalétique suivra bientôt j’en suis certain. Il faut dire que nous disposons d’une formidable démonstrateur sur l’art de perdre les gens et de rendre leur parcours erratique. C’est la gare Montparnasse. Les gares Montparnasse ! Car il y en a trois en une. D’où trois numérotations et ainsi de suite. Concurrence libre et non faussée entre les panneaux naturellement. Un très haut lieu du mépris total de l’humanité qui anime certaines têtes d’œuf technocratiques. La gare Montparnasse est au voyageur ce que la ferme des mille vaches est à l’élevage des bestiaux. Une amplification jupitérienne (le dieu superlatif, pas le Président) des tendances les plus cruelles de notre temps. Au cas particulier, c’est un exploit. Car l’animal voyageur a déjà subi l’épreuve du métro et de ses interminables couloirs avec ses escaliers déments sans pente à bagage et son atterrissage absurde au sous-sol de la gare.

À cet instant où l’on suffoque sur le rivage enfin atteint à la nage, la SNCF affirme son pouvoir sur vos pauvres désirs de confort en installant encore d’autres marches. Ensuite, enfin, apparait la promesse des délices de cet escalator qu’elle se refuse à installer un étage plus bas car « c’est la responsabilité de la RATP ». Les sadiques qui ont inventé ce parcours doivent sans doute venir observer la scène de l’arrivée des survivants depuis l’étage. Ils doivent s’y régaler du spectacle poignant des personnes âgées éreintées, des porteurs de valises brisés et des familles à landaus affolées. Sans oublier les étrangers consternés et les égarés suffocant. Tous ces malheureux qui n’ont pas eu l’heureuse idée de préférer passer par la rue plutôt que de suivre les engageantes et trompeuses propositions de la RATP.

Est-il question de remédier à tout cela ? Je veux dire est-il question de se préoccuper d’humanité dans le transport ferroviaire ? Non, bien sûr. Ceux qui ont laissé tout cela se faire et qui ont ruiné un système qui fonctionnait ont d’autres soucis. Ils doivent « moderniser » ! Bientôt, donc, tout sera « réformé ». Le personnel sera flexibilisé, rendu « agile » et tutti quanti. Cela signifie que plus rien ne marchera correctement. Nous en avons un avant-goût avec la multiplication actuelle des retards. Bientôt, le retard sera la règle, le chaos et les tarifs exorbitants la norme. Dans tous les pays où les réformes de Bruxelles ont été appliquées, c’est ce qui s’est passé. C’est aussi ce qui se passait avant la nationalisation de la SNCF.

Mais les têtes d’œufs n’ont pas fait d’Histoire dans leurs études. Ni de littérature. Ils ont fait des études d’économie sans sociologie. De finance et de commerce sans anthropologie. De mathématiques sans philosophie. Les têtes d’œufs sont des êtres humains inachevés. Pour eux, un voyageur est un consommateur de marchandises. Il doit être mis en file devant des sollicitations marchandes après que sa dignité et sa volonté aient été brisée par un parcours d’approche humiliant. De toute façon, le client ne peut se désintéresser des performances de la société qui le transporte, « à l’heure de la mondialisation et des parts de marchés à gagner pour survivre par la performance, l’innovation et l’agilité, en libérant les énergies » ! Ils doivent être empilés avec soin et gain d’espace, puisqu’il est malheureusement impossible de les suspendre comme les carcasses dans un vrai compartiment frigorifique. Mais ça viendra.

J’ai connu la période de la séparation du train national en deux entités, l’une pour le train proprement dit, l’autre pour les infrastructures. C’était un ministre communiste qui se chargeait de l’affaire et un communiste qui pris la tête de la société vouée au rail. Sénateur socialiste, je ne votai pourtant rien de tout cela. Puis j’ai voté au Parlement européen contre les « paquets ferroviaires » adoptés à l’unisson par la droite, les EELV et les PS. Cela signifie que l’opération actuelle vient de loin. La privatisation qui arrive est la phase finale d’un long cycle. Elle a été méthodiquement planifiée et conduite avec patience depuis plus de deux décennies. Personne n’est pris par surprise. La seule surprise, c’est que rien n’ait été organisé pour résister ou allumer des contre-feux. Rien de plus que les manifestations dans chaque pays à un jour différent, les délégations ou les rassemblements auxquels j’ai participé de façon solidaire et disciplinée.

Entre deux décisions bruxelloises il y avait un épisode français de répression des cheminots qui luttaient contre. Avec à chaque épisode les mêmes calomnies, les mêmes bobards sur la « prime charbon » (supprimée depuis 1970), le privilège des vacances des cheminots (un jour de repos compensateur de plus qu’un salarié du privé aux mêmes horaires). Les mêmes omissions, les mêmes mensonges sur la vie réelle des cheminots, sur leurs astreintes, sur leurs responsabilités sous payées et ainsi de suite. Tous les torchons de presse papier et audiovisuelle ont donc recommencé leur sale besogne pour exciter les uns contre les autres. Encore une fois le prétendu « service public de l’info » et ses stars gorgées d’argent et de privilèges vont plaindre les passagers « pris en otages » par les « privilégiés » du rail et ainsi de suite. La même comédie depuis plus de vingt ans. Pendant ce temps, plus les réformes s’appliquaient plus tout allait de mal en pis pour tout le monde, cheminots usagers et finances publiques. Les déficits et les dettes se sont accumulés mais les patrons n’ont jamais été punis de leur bilan, ni les ministres. Au contraire. Plus ils ont détruit, plus ils ont été côtés, plus les « journalistes » à gage ont été payés plus cher.

Dans tous les pays du monde dévastés par les trouvailles des néolibéraux, on doit recréer des voies de chemin de fer. Des régions renaissent alors grâce au désenclavement et aux emplois ainsi créés. En France, des incapables qui ont tout ruiné vont encore supprimer 9000 km de voies, augmenter le prix des billets et ainsi de suite. Revoila le vol en réunion qui se reproduit. Avec les mêmes refrains de « modernité », « courage », « réformes » et « lutte contre les privilèges ».

Jusqu’à l’absurde le plus ridicule comme lorsqu’on lit sur BFM « la SNCF coute 1000 euros à chaque Français même s’il ne prend pas le train ». Outre que c’est faux puisqu’aucun d’entre vous ne se souvient qu’on lui ait demandé 1000 euros pour la SNCF, la remarque est aussi absurde que celle qui chiffrerait le coût par Français de chaque enfant en classe primaire « même s’il n’a pas d’enfant ». Ces gens-là ont oublié jusqu’au souvenir de la définition du service public. Pourtant, certains d’entre eux, les journalistes en particulier, coutent des milliers d’euros à chaque Français. Car les Français paient à leur place, non seulement le prix de leurs mensonges, mais aussi celui des millions d’aide à la presse et les millions de leurs dégrèvements d’impôts sur le revenu ! Sans aucune justification ni utilité sociale.

Fédérer la lutte pour le droit au chemin de fer
rail union
Crédits photo : Serge Panabière
Une lutte commence dans le rail. Chacun s’y prépare. Compte tenu du bilan d’un passé récent, deux précautions valent mieux qu’une. Le partage des rôles entre syndicat et mouvement politique a déjà explosé. Dans une double page de « l’Humanité » du 16 février consacrée au PCF dans cette bataille, on apprend qu’un « collectif des cheminots communistes » est en place. D’ailleurs, il « expose des propositions pour un service public ferroviaire ». C’est une bonne chose que celle-là.

Du coup, mes amis insoumis s’interrogent : doivent-ils eux aussi créer un collectif politique des « cheminots insoumis » ? Doivent-ils fédérer les groupes d’action de cheminots comme ils en créent ailleurs sur d’autres sujets ? Leur argument : se retrouver entre gens qui partagent le même idéal pour le service public ferroviaire, qui ont la même conscience de l’enjeu écologique que porte ce mode de transport, ce serait utile et productif. D’ailleurs, « les insoumis » sont souvent membres d’un peu tous les syndicats. Leur présence conjointe et unie, sans le blocage des positionnements parfois antagoniques des centrales syndicales, contribuerait peut-être aussi au nécessaire regroupement qui va devoir s’imposer. En tous cas, sur le plan humain, ce serait déjà une bonne occasion de se retrouver sans a priori. Et ça, ça compte aussi dans la vraie vie !

Lutter pour le droit au chemin de fer n’est pas une question limitée aux intérêts de ceux qui travaillent dans cette branche d’activité. Il s’agit d’un enjeu écologique contre la prolifération du transport routier sous toutes ses formes. Il s’agit d’un enjeu d’organisation du développement de l’activité économique sur tout le territoire. Il s’agit d’empêcher l’effondrement d’un réseau construit en plusieurs génération représentant un patrimoine commun productif et utile pour de longues décennies encore. Il s’agit donc d’une bataille globale. Donc une bataille politique. Les insoumis, où qu’ils soient, ont le devoir de s’impliquer dans cette lutte.

Le Kosovo, État croupion, a déjà 10 ans
kosovo
Crédits photo : David Liuzzo
Le 17 février, c’était le 10ème anniversaire de la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo. 10 ans plus tard, une grande partie de la communauté internationale ne reconnait pas cette déclaration d’indépendance. C’est le cas de 80 pays, par exemple de la Chine, la Russie, le Brésil, l’Inde, l’Espagne ou la Grèce. Mais aussi de l’Union européenne. Je veux revenir sur cet évènement car il a son importance dans la déstabilisation de l’ordre international dont nous subissons aujourd’hui les conséquences.

Le 23 mars 1999, l’OTAN décide de bombarder le territoire yougoslave et sa région du Kosovo. 13 000 morts pour la bonne cause ! Celle-ci était déstabilisée par une vague de violences entre Albanais et Serbes depuis 1996 en raison de l’action déstabilisatrice d’une organisation « nationaliste » kosovare, l’UCK et de la répression du gouvernement serbe qui s’en est suivie. Les États-Unis se sont alors érigés en défenseurs des minorités et du Bien pour justifier leur intervention militaire comme ils le feront plus tard dans le cas de l’Irak. Et comme ils le font partout. Comme ils le font pour prendre la main sur une zone. Ici il s’agissait de rayer de la carte l’influence politique de la Serbie. Bien sûr, il s’agissait essentiellement de propagande guerrière. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les conséquences de leurs bombardements. D’après l’association humanitaire Human Rights Watch, ils ont entrainé la mort de 528 civils, dont deux tiers de réfugiés kosovars, censés être protégés par l’intervention américaine. Les manipulations médiatiques pour camoufler des bombardements en « opération humanitaire » ont été largement analysées dans le livre de Serge Halimi et Dominique Vidal « L’opinion, ça se travaille ».

La guerre du Kosovo est un cas d’école de l’alignement médiatique sur les éléments de langage fournis par l’armée américaine. Les journaux atlantistes français se sont encore couverts de honte. Mais leurs méthodes de bourrage de crâne et de saturation de l’opinion par des manipulations est cependant efficace, il faut bien en convenir. Dix ans, après le lavage de cerveau tient ses effets : personne ne se rappelle de rien, le mot Kosovo a disparu du vocabulaire mémorisé. Les trafics d’organes prélevés sur les prisonniers par les héros libérateurs du Kosovo sont passé inaperçus, l’installation d’une base géante des USA dans l’État croupion n’a pas été commentée. La responsabilité des mafias albanaises protégées par le pouvoir dans ces trafics et quelques autres ne se discute pas. Et pas davantage n’ont été à la une les révélations de la présidente du Tribunal Pénal International révélant qu’elle avait été menacée par les voyous kosovars. Le Kosovo est presque une réussite parfaite des capacités de manipulation du soft power médiatique contemporain.

À l’époque, étant donnée l’asymétrie des forces, l’offensive de l’OTAN a rapidement mené au retrait de l’armée yougoslave. Le 10 juin 1999, le conseil de sécurité de l’ONU adopte à l’unanimité une résolution de compromis qui admet la présence de forces de l’OTAN au Kosovo avec des pouvoirs de police très importants mais dans le même temps réaffirme la souveraineté de la République yougoslave (qui deviendra la Serbie) sur sa province sud, le Kosovo. La présence militaire de l’OTAN est conçue dans la cadre d’un statut inédit de protectorat international provisoire. L’indépendance du Kosovo n’est pas envisagée. Elle ne pourrait pas être acceptée, en particulier par la Russie dont l’allié historique dans les Balkans est la Serbie. Blablabla. Tout cela sera foulé aux pieds et les habituels thuriféraires de « la communauté internationale » ont fermé leurs grandes bouches.

La situation a vite évolué. L’ONU rouvre ensuite les négociations sur le statut du Kosovo en 2006. Des vagues de violence télécommandées gâchaient opportunément le paysage. Les organisations « nationalistes » kosovares s’en donnaient à cœur joie. Le résultat de ces négociations est inacceptable pour la Serbie : c’est le plan Ahtisaari. Il propose de fait l’indépendance du Kosovo. Plus précisément, il propose tous les attributs de l’indépendance. L’ONU ne peut pas déclarer l’indépendance d’un État qui procède uniquement de deux actes : une déclaration et la reconnaissance par la communauté internationale. Comme prévu, la résolution présentée devant le conseil de sécurité est cette fois refusée, du fait de l’opposition évidente de nombreux pays et notamment de la Chine et de la Russie. Qu’importe, les États-Unis ont décidé que leur protectorat devait se séparer de la Serbie. Ainsi, le 17 février 2008, le Parlement kosovar déclare unilatéralement son indépendance et sa sécession de la Serbie.

Cette indépendance est immédiatement reconnue par les États-Unis et leurs alliés. Ils trahissent donc la parole qu’ils avaient donné 9 ans plus tôt en votant la résolution reconnaissant la souveraineté de la Serbie sur le Kosovo. Bien sûr, la souveraineté du Kosovo est essentiellement imaginaire. 19 ans après 1999, les troupes de l’OTAN sont toujours présentes massivement au Kosovo qui dépend entièrement de cette présence pour son existence. L’enclave, privée de toutes ressources, n’en finit pas de plonger dans la misère : le taux de chômage chez les jeunes y atteint 60%. Le Kosovo n’existe pas. Cette enclave est ingouvernable et non viable.

Au plan des relations internationales, le résultat de cet épisode de l’Histoire est la rupture des règles sur lesquelles repose la confiance entre les puissances. La Chine et la Russie ne croient plus la parole américaine. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, elles ne peuvent plus compter sur la simple bonne foi des États-Unis pour accepter des résolutions au Conseil de sécurité dès que le contenu permet une interprétation guerrière par les USA et leurs supplétifs. Le précédent du Kosovo a porté un coup au principe d’intangibilité des frontières en Europe, un pilier de la stabilité géopolitique sur notre continent. Dès lors, on comprend par exemple que le ministre des affaires étrangères russe y fasse référence pour justifier le rattachement de la Crimée à la Russie en 2014. Même si, à la différence des Américains et de leurs alliés, les russes n’ont bombardé personne en Crimée.

L’affaire du Kosovo est un exemple parmi d’autres de la façon dont les États-Unis, par leurs actions agressives, déstabilisent l’ordre international. Quant à notre pays, il ne peut pas, en étant dans l’OTAN, promouvoir le respect du droit international et de l’ONU comme cadre de dialogue entre les États. En redevenant indépendants, le moment venu, la France pourra au contraire contribuer à faire émerger le nouveau monde qu’il est urgent de faire naitre pour que la paix soit préservée. Un monde où les États-Unis auront été ramené à la raison.

Les élections européennes ont commencé
elections europeennes
Crédits photo : fdecomite
Quel étrange tweet. Il émane de « Génération-s ». On voit une photo avec Benoît Hamon et Isabelle Thomas et deux interlocuteurs autour d’une table : « Discussion productive ce matin avec @syriza_gr. Une volonté commune de construire une Europe écologique, démocratique, sociale et débarrassée de l’austérité #EuropeanRebirth ». « Génération-s » cautionne donc Syriza ? Pourtant, quelques jours plus tôt « Génération-s » avait déclaré par la bouche de Benoît Hamon qu’il laissait la « porte ouverte » à la « France insoumise » pour une alliance aux européennes. C’était très généreux de sa part. Je m’en étais réjoui, alors même que la plupart de mes amis n’en croyait pas un mot et se moquaient du double langage qu’ils voyaient dans ses propos. Certes, j’avais du mal à comprendre pourquoi il assortissait cette bonne manière d’inutiles injonctions du genre « à conditions que les insoumis changent de position sur l’Europe ». Cela rappelait trop le ton dominateur habituel des autres PS qui se sont exprimés dans la semaine.

Mais là on voit bien qu’il ne s’agit pas du jeu du chat et la souris habituel sur le mode « plus unitaire que moi tu meurs » qui nous rappellerait les meilleurs moments de la campagne présidentielle. Ici il s’agit du fond. Il s’agit de la raison fondamentale du divorce qui a détruit le lien entre les PS et les peuples dans toute l’Europe. Il s’agit de la cause qui a fait de ces PS des appendices de la politique de la finance, des supplétifs pour les « grandes coalitions ». Ce fond qui a fait d’une partie du PS en France une composante de la grande coalition locale c’est-à-dire « La République en Marche ». Il s’agit de savoir si oui ou non on résiste aux politiques déterminées par les traités européens et mis en œuvre par la Commission de Bruxelles ! Tsípras et Syriza sont le modèle du refus de rompre avec cela. Tsípras a trahi tous ses amis en Grèce, et tous ceux qui se battaient ici pour lui à l’époque où personne ne voulait le recevoir à Paris. La rupture avec les traités n’est donc pas une différence de degré sur la question européenne mais une différence de nature.

La politique qui commence avec l’acceptation des politiques d’ajustements structurels ne peut finir autrement que par la négation des libertés puis par leur réduction volontaire et forcée. Tsipras a dévalé toute cette pente. Une semaine avant le tweet de « Génération-s », le gouvernement Syriza a en effet accepté d’appliquer un plan d’austérité supplémentaire. Dès lors, parler de « volonté commune d’en finir avec l’austérité », c’est bien un retour au double langage Hollandais. Mais le plus grave est ailleurs. Car en plus du reste, Tsípras et son équipe ont décidé de réduire le droit de grève. Ce n’est pas rien ça ? À nos yeux c’est le bout de la pente prise avec la capitulation initiale de Tsípras. C’est la raison pour laquelle après l’avoir aidé de toutes nos forces, nous avons instantanément rompu avec lui le jour où il a signé le document que Hollande et Merkel lui ont présenté pour capituler. Certes, cela ne nous a pas empêchés d’être moqués dans toute l’Europe et notamment par le gouvernement PS de l’époque sur le mode « vous voyez bien qu’on ne peut pas faire autrement. Même vos meilleurs amis en conviennent ».

Je forme le vœu que Benoît Hamon et « Génération-s » se ressaisissent. Ils n’ont peut-être pas réalisé ce que toute cette page d’histoire a représenté dans l’Europe de la période de « l’autre gauche » en construction. Je pense qu’il ne se rendent pas compte que cela les ramène dans le camp des Hollande et Cambadélis qui avaient accompagné, avec les moqueries de rigueur contre nous, leur accord avec Tsípras dès sa capitulation.

Cette décision de Tsípras et Syriza contre le droit de grève le fait officiellement changer de camp. Car le droit de grève est une « liberté » fondamentale des travailleurs depuis qu’existe le mouvement ouvrier. C’est si grave que cela a justifié que le Parti de Gauche demande l’expulsion de Syriza du Parti de la gauche européenne (PGE) dont il est membre. Une demande à laquelle la direction du PCF, qui a présidé l’organisation pendant deux ans et dont son secrétaire général Pierre Laurent est encore vice-président a répondu qu’elle était « ridicule et sans objet ». J’invite mes amis à ne pas rester un jour de plus en pareille compagnie. Mais si « Génération-s » et le PCF trouvent que Tsípras est un partenaire acceptable, le mieux serait qu’ils fassent ensemble une liste commune aux européennes et qu’ils assument de s’en expliquer devant les électeurs. Je ne serais pas jaloux, croyez le bien. En tous cas, que chacun se le dise : une alliance avec Syriza est hors de question pour nous, quelle qu’en soit la forme. En Grèce, il faut aider de toutes nos forces « Unité populaire » et Zoé Konstantopoulou qui ont relevé le flambeau de la lutte indépendante. C’est ce que j’ai fait en me rendant au meeting de lancement du mouvement de Zoé aux côtés de Michel Larive, Loïc Prudhomme, Bénédicte Taurine et Bastien Lachaud députés de « La France insoumise ».

Au demeurant, le PGE de Tsípras et de Pierre Laurent ne joue aucun rôle politique réel en Europe sinon pour de confidentielles répartitions de postes et de moyens. Et bien sûr pour essayer de faire diversion face au « forum du Plan B » qui, sans aucune aide, est parvenu à tenir quatre sommets en trois ans et se révèle être le véritable lieu de rencontre internationale de la rébellion progressiste en Europe. Il rallie en effet de plus en plus largement en Europe et attire des observateurs du monde entier. De son côté, le PGE, sous l’influence de Tsípras, invente des contre-feux récupérateurs, à l’ancienne, sans le souffle et l’imagination qui caractérise le reste du monde des rebelles en Europe. Une fois de plus, sur ce sujet comme sur les autres, la direction PCF, tente les mêmes sempiternelles manœuvres dilatoires : le flou des textes, les incantations unitaires de posture, l’usurpation d’identité, le captage des places et postes.

Les grands trolleurs communistes qui s’indignent à chacun de mes mots n’ont pas encore dit une parole sur leur alliance confirmée avec Tsípras. Mais en dernière instance, on connaît la musique des appareils politiques : Tsípras oui, la rupture avec l’Europe des traités : non. Ne pas accepter de passer du côté du « Plan B » n’a qu’un but : ne pas être rendus infréquentables aux municipales, cantonales et régionales où la même comédie unitaire sans principe sera rejouée. À la fin, le ridicule frappe à toutes les portes.

Ainsi quand récemment se fit une réunion de ce PGE… à Marseille… La direction du PCF commença par annoncer à grand bruit une prise de parole de Tsípras. Bien sûr, celui-ci ne vint pas. Un de ses représentants vint y débiter les sornettes de la capitulation « utile », « moins pire » et même « de gauche ». Mais toutes ces humiliations et tout ce mépris s’ajoutant à la longue liste des exploits de cette même équipe n’y fit rien. Même la polémique qu’ils voulurent ouvrir contre moi en me peignant une fois de plus comme un sectaire parce que je refusais de cautionner cette pantomime n’intéressa personne. De maigres assemblées y multiplièrent donc des séances sinistres, sans objectifs ni perspectives. Ainsi va le monde : réunir toutes les forces du PGE en Europe pour venir m’humilier et me mépriser dans ma circonscription ne suffit pas à faire un évènement.

De mon côté, avec mes amis en France les organisateurs du « forum du plan B » nous avons décidé de mettre au service de la résistance toute l’autorité acquise dans notre campagne présidentielle en France. Nous ne nous occupons pas de savoir quels sont les sondages pour ceux qui résistent. Nous les appuyons. Nous ne soucions pas de savoir s’ils sont d’accord en tous points avec nous. Nous les aidons. L’essentiel est qu’existe une force qui fournisse un point d’appui dans chaque pays pour la suite de l’histoire. Une force engagée dans la logique de la révolution citoyenne en Europe. C’est pour cela que je suis allé en Grèce soutenir Zoe Konstantopoulou et « Unité populaire ». En Catalogne soutenir la liste appuyée par Podemos, en Italie à Naples avec « Potere al Popolo ». Et ainsi de suite. C’est le sens des trois discours que j’ai prononcés à l’assemblée nationale pour définir nos principes. Et de celui qu’a prononcé Éric Coquerel à cette même tribune le jour de la pantalonnade sur le traité de l’Élysée en présence de Schäuble. Et comme il l’a fait encore au sommet du plan B à Lisbonne.

La partie qui va se jouer sur le vieux continent comme en France mérite mieux que les traditionnelles combines et tractations entre petites forces dépassées par les évènements. Il s’agit de guerre ou de paix, d’effondrement ou de survie d’un espace social et civilisationnel. Il s’agit de sursaut écologique ou de suicide collectif.

Pour nous, « insoumis », la campagne est commencée. Elle est commencée avec nos batailles d’idées à la tribune de l’Assemblée nationale et aux sommets du Plan B, et au fil de nos pérégrinations en Europe ! Elle est commencée avec les initiatives législatives de Younous Omarjee au Parlement européen. Mais a-t-elle été jamais interrompue depuis 2005 ? Nous croyons que cette fois-ci se présente une nouvelle fois une opportunité de marquer un point décisif et de procéder à un regroupement décisif des forces pour écrire la suite de l’histoire européenne en voyant en grand. Et pour cela, d’abord, rompre avec les pauvres magouilles des appareils traditionnels.

Le nucléaire ou la bougie dans la caverne ?
nucleaire
Crédits photo : IAEA Imagebank
Cette semaine a été lancée la campagne pour la votation citoyenne à propos de la sortie du nucléaire. En quelques jours, six cent mille tracts ont été commandés. On pense donc tenir un bon début d’entrée en action. Le vote lui-même aura lieu dans la semaine du 11 au 18 mars. Entre l’anniversaire de la catastrophe de Fukushima toujours pas contenue, et celui de la commune de Paris… Mathilde Panot, députée insoumise du Val-de-Marne coordonne le travail. Un kit de campagne est disponible sur le site des insoumis, qui comprend notamment une série de réponses aux questions les plus souvent posées sur le sujet. De mon côté, ici sur ce blog, je prends le temps de mettre noir sur blanc chaque semaine une réplique aux arguments les plus souvent utilisés pour faire l’apologie du nucléaire et combattre l’idée de la sortie de cette énergie dangereuse. J’ai montré la semaine passée combien l’argument de l’indépendance que nous donnerait le nucléaire est une illusion totale.

Aujourd’hui, je veux aborder un autre refrain. Celui d’après lequel sortir du nucléaire nous ramènerait à l’âge des centrales à charbon. En effet, c’est devenu un lieu commun du lobby pro-nucléaire. C’est d’ailleurs l’argument essentiel du gouvernement lorsqu’il a annoncé en novembre dernier qu’il renonçait au plan précédent de sortie partielle du nucléaire. Il s’agissait du plan Hollande pour baisser la part de l’énergie nucléaire dans notre consommation à 50% d’ici 2025. Un objectif qui sentait déjà bien fort l’arnaque. Nicolas Hulot, chargé de défendre ce recul, déclarait : « Si on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques et ça se fera au détriment de la fermeture des centrales à charbon et probablement, si on voulait s’acharner sur cette date, il faudrait peut-être même rouvrir d’autres centrales thermiques. ».

Ce bobard répété sur tous les tons est généralement « étayé » par un récit apocalyptique sur l’expérience allemande qui viendrait soi-disant l’appuyer. Ainsi, le lendemain de l’annonce du gouvernement français, le journal de France 2, la honte habituelle du service public, faisait le service après-vente avec un sujet lors de son journal de 20h intitulé « Allemagne : moins de nucléaire, plus de charbon ».

Il est tout à fait vrai que l’Allemagne est le premier producteur mondial de lignite, l’énergie fossile la plus polluante du monde. La production d’électricité à base de lignite empoisonne tout le continent car elle se fait à ciel ouvert. Elle serait responsable de 20 000 morts par an en Europe. On ne compte plus les mobilisations d’écolos allemands et européens contre cette horreur. Mais ce fait est tout à fait indépendant de la décision d’Angela Merkel en 2011 de fermer toutes ses centrales nucléaires à horizon 2022.

Certes, la production des centrales à charbon allemandes a bel et bien augmenté pendant les deux années suivant la décision de la chancelière, de 2011 à 2013. Le lobby du nucléaire, puissant en France, a fait répéter partout qu’il s’agissait uniquement de la conséquence du plan de sortie de l’atome. En réalité, l’augmentation de la production des centrales à charbon ne correspond pas tant aux besoins des Allemands qu’à une augmentation de leurs exportations. Autrement dit, ce n’est pas la sortie du nucléaire qui est en cause mais le modèle allemand basé sur des excédents commerciaux formés au détriment de tout le reste de l’Europe. Pendant ce temps, le prix de la tonne de CO2 sur le marché carbone européen a été divisé par 3 dans le même temps, rendant moins chère la production d’électricité au charbon. C’est donc la politique mise en place par l’Union européenne qui a dopé pendant deux ans le charbon allemand.

Cependant, il est curieux que cette intox soit encore répandue 7 ans plus tard. En effet, la production des centrales à charbon a bel et bien baissé à partir de 2013, en même temps que fermaient des centrales nucléaires. Entre 2011 et 2016, la part du nucléaire dans le mix énergétique allemand a baissé de 4,5%, celle du charbon de 3% tandis que la part des énergies renouvelables augmentait de près de 9,5%. S’il y a un modèle, c’est plutôt celui-là. Certes, le charbon reste malgré toute la première source d’énergie en Allemagne. Mais pas à cause de l’arrêt progressif du nucléaire : la montée en puissance des énergies renouvelables fait plus que compenser la fermeture des centrales. C’est plutôt le soutien du gouvernement CDU/SPD, relais en la matière des industriels allemand, qui est responsable de la résistance du charbon. C’est aussi simple que ça : le bas coût du charbon soutenu par l’inefficacité des politiques de l’Union européenne en sa faveur est une raison suffisante pour que l’oligarchie allemande le maintienne en vie. Ainsi, le nouvel accord de coalition prévoit une baisse des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Et voilà.

Quant à la France, il a été maintes fois prouvé que sortir du nucléaire n’allait pas de pair avec la relance des énergies carbonées. Un rapport de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME) publié déjà en 2015 démontre qu’un passage au 100% renouvelable est possible d’ici 2050. Sortir du nucléaire est un impératif de la transition énergétique. C’est pourquoi nous allons poser la première pierre de cet objectif. Ce sera le sens de la votation citoyenne entre le 11 et 18 mars prochain.






_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Jeu 1 Mar - 18:02



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Jeu 1 Mar - 19:37

Lol le journal de Pinault qui fait une séance de Mélenchon bashing !
Bon pour les madames Michu qui le lisent encore, c'est a dire pas beaucoup ! Wink






_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 12175
Localisation : ici ou là

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par troubaa le Jeu 1 Mar - 22:51

Encore ton procès d'intention.

L'information est fausse ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7476
Localisation : France

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par komyo le Ven 2 Mar - 9:42

troubaa a écrit:Encore ton procès d'intention.

L'information est fausse ?

J'avoue qu'ayant vu la photo de melenchon avec Chavez au Vénézuéla en 2012, je ne m 'étais meme pas donné la peine de lire l'article.
Comme quoi, a force de forcer le trait tous ces journaux finissent par devenir ridicules, d'ailleurs qui les lit encore !

sinon, pour répondre a ta question, non je n'étais pas au courant !

pour l'instant c'est sur capital, le point, valeurs actuels et le figaro, probablement le monde, il manque le reste !
ca ne doit pas etre assez encore buzzé et nous te remercions pour ce rappel ! Wink

maintenant si il a dit une connerie, la justice passera, il la payera et c'est tout !





_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: Melenchon sur youtube 100000 abonnées

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 0:48