LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

licenciement

dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty licenciement

Message par dan 26 le Ven 29 Déc 2017 - 10:08

Pour avoir gravité dans ce milieux depuis des années , je ne connais aucune entreprise au monde qui licencie pour le plaisir, avec gaité de coeur et sans réelles causes sérieuses , et justifiées .

De plus je ne connais aucune entreprise au monde même les plus petites qui se séparent d'une personne dont ils sont satisfait , sans motif grave, souvent in dépendant de leur volonté .

Voilà un sujet qui va vous plaire .
Certains vont dire " c'est pour plus enrichir les actionnaires ", alors quela plus part du temps c'est pour réduire les pertes, et sauver l'entreprise pour l'avenir .
Exemple précis , si Peugeot n'avait pas réduit les effectifs, la voilure, et les frais il y a 10 ans , il ne seraient plus là .

Maintenant devant l'évolution des unités de production, ils ont moins besoin de bras, mais plus de personnes qui réfléchissent , donc des emplois plus qualifiés pour l'avenir .

Ce n'est pas la peine que dédé vienne s’épendre sur ce sujet, ou m'interpeler comme déjà dit je ne luis répondrai jamais .Et jamais chez dan c'est jamais .

amicalement à tous et bonne fin d'année




gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par gaston21 le Ven 29 Déc 2017 - 11:23

Dédé, tu es licencié sans préavis et...sans indemnité! Oust...Hau ab! Et schnell!
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Ven 29 Déc 2017 - 12:11

gaston21 a écrit:Dédé, tu es licencié sans préavis et...sans indemnité! Oust...Hau ab! Et schnell!
on ne licencie jamais un bon !!!sans raison indépendante de celui qui licencie .
Exemple la perte d'un gros client , ou la baisse importante d'une activité .
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Ven 29 Déc 2017 - 13:17

100% des licenciements sont d'ordre économique.
Hors qui dit ordre économique dit ........

Le problème n'est pas dans la raison du licenciement, encore que ...., mais pourquoi le chomeur!
Changer  de profession ou d'emploi, ou de lieu de travail est concevable, mais alors pourquoi aucunes prévisions sont faites, et pourquoi seul le salarié en subit les conséquences, j'ai rarement vu un patron, un vrai, le proprio, pas le cadre sup, pleuré sur le licenciement, sinon il pleurerait sur sa propre gabegie, ne pas avoir prévu (mais le peut-il (*)), ce cas.

On ne licencie jamais un bon?
Voilà la phrase d'un petit bourgeois qui n'a de vision que le commerce provincial des petites boutiques (je connais).
Quand Arcelor Mital ferme une usine à Hayange il ne vire que les mauvais ? Il vire tout le monde, bons et mauvais!
Et quand une petite (deux ou trois ?) passe de 150 employés (sic) à un peu moins, il vire le patron qui a été mauvais ?
Parles nous de ton expérience de petit patron Dan que l'on rigole!


(*) Non il est lié par les banques qui décident, système oblige!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Ven 29 Déc 2017 - 20:14

et quand on vire une très "bonne" femme parce qu'elle refuse de coucher avec le patron ?
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Ven 29 Déc 2017 - 21:01

loli83 a écrit:et quand on vire une très "bonne" femme parce qu'elle refuse de coucher avec le patron ?
le patron, ou la personne qui le fait est une ordure . Mais ce n'est pas le titre qui est en cause, mais la perversité de  la personne .
Le comprends tu ?
Ce sont souvent des cadres , des artistes, des politiques, et autres qui profitent de leur positions hiérarchique


Amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Ven 29 Déc 2017 - 21:15

Bien sur que si, c'est le titre qui est en cause, car c'est ce qu'on appelle un pouvoir sur la personne!
Si il n'était pas le patron, elle ne serait pas mise à la porte!
Comprendo


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Sam 30 Déc 2017 - 0:06

Dédé 95 a écrit:Bien sur que si, c'est le titre qui est en cause, car c'est ce qu'on appelle un pouvoir sur la personne!
Si il n'était pas le patron, elle ne serait pas mise à la porte!
Comprendo

tout à fait !

bien sûr tous les patrons ne sont pas comme ça , mais il n'empêche que certains abusent de leur pouvoir et c'est dégueulasse
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Sam 30 Déc 2017 - 7:50

loli83 a écrit:

tout à fait !

bien sûr tous les patrons ne sont pas comme ça , mais il n'empêche que certains abusent de leur pouvoir  et c'est dégueulasse
tout à fait  mais il s'agit souvent de cadres , qui profitent   de leurs situations. Où simplement de personnes reconnues , célèbres ,  et autres.
Qui ne se ventait pas d'avoir couché avec .....................une personne célèbre ? Que faisaient et font encore   les fans à la sortie  des spectacles ?
Rappelez  vous du film "promotion canapé ", personne  ne  s'en offusquait , c'était comique  

Par contre je suis d'accord, mais il aura fallu  des années pour en parler ...............enfin .

Amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Sam 30 Déc 2017 - 10:38

Ne dévie pas du sujet, on ne parles pas d'artistes on parle de licenciements, "patron" contre "prolétaire"!
Ne vient pas raconter que le patron n'as pas un pouvoir sur le prolétaire!
C'est même un principe TRES libéral, le "droit divin" de la propriété PRIVEE des moyens de production, dont le salarié est un des éléments essentiel.

Un petit cours d'économie ? Pas par polémique mais pour faire avancer la discussion et expliquer!

Dans le Capital, Marx reprend et critique en profondeur la théorie ricardienne de la valeur et en déduit les caractères propres du capitalisme :

Partant d'Aristote, et du fait que la production marchande repose sur la division du travail, Marx montre dans Le Capital, qu'une marchandise est d'abord objet d'utilité, non pour celui qui la produit, mais pour celui qui la désire. Ceci posée la valeur du travail ou, plus exactement, la quantité de travail socialement nécessaire à la production d'une marchandise devient l'étalon de comparaison des valeurs des marchandises entre elles, aucun producteur n'acceptant de se séparer de sa production s'il n'est pas convaincu qu'il verra son travail rétribué à sa "juste valeur", autrement dit, s'il n'a pas le sentiment que son effort est rétribué en fonction du temps et de la peine qu'il lui aura coûté. Un travail qui ne permet pas de subvenir à ses besoins réels, un travail pour lequel on dépense plus d'énergie et de richesse qu'on en (re)constitue n'est ainsi qu'un travail socialement inutile.
Les travailleurs cèdent leur force de travail pour un temps déterminé, leur salaire correspond alors au "minimum vital" permettant de reconstituer leur force de travail (nourriture, vêtements, logement, mais aussi repos, éducation, culture, ce minimum étant un produit des conditions historiques, sociales et culturelles, plus que le minimum nécessaire pour survivre). Ainsi dans le modèle capitaliste, la force de travail est masquée par une fiction qui en fait une marchandise. Le résultat de cet usage de la force de travail est le « surtravail ». En effet la quantité de travail nécessaire à la reproduction de la force de travail (c’est-à-dire le labeur nécessaire à la création des biens de subsistance, de formation, etc.) est inférieure au labeur imposé par les capitalistes aux travailleurs. La différence entre le travail effectivement accompli et le travail effectivement rémunéré constitue la « plus-value » (origine du profit), résultante de l’exploitation du travailleur par le détenteur du capital, du prolétaire par le bourgeois.
Si seul le travail est source de la valeur, alors le système capitaliste est condamné. En effet, plus l’histoire économique avance, plus s’accroît le volume du capital au détriment du volume de travail (substitution capital/travail). Cette augmentation de l'intensité capitalistique de la composition organique du capital conduit à la « baisse tendancielle du taux de profit », étant donné que le capitaliste n'est capable d'exploiter que le travailleur (avec la plus-value), et nullement la machine.


Voilà pourquoi le "propriétaire" des moyens de production (souvent appelé patron), à un droit unique sur les licenciement, et pas l'inverse.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Sam 30 Déc 2017 - 22:34

Manifestement on est plus dans le fantasme dans la généralisation dans la stigmatisation que dans la réalité....
Merci à Loli d'avoir apporté un peu de modération à cette dégoulinerie de préjugés.

Trois raisons du licenciements (99% des cas)
1) l'entreprise n'a plus la trésorerie ou risque de ne plus avoir la trésorerie pour maintenir l'effectif
2) réorganisation interne
3) salarié tire au flanc / tricheur / malhonnête / inadapté à l'entreprise (cocher les mentons inutiles)

Oui parce que certains devraient se dire que les patrons ne sont pas une race à part : on trouve autant de patron salaud que de salarié salaud... oui ce sont des humains. de simples humains.

dédé le grand donneur de leçon va nous dire comment il réagit :

- Que fait il quand son commercial revient bourré au boulot à 11h30 du matin? il le garde ?
sachant que 1) bourré il donne une mauvais image de l'entreprise au client 2) il risque de se tuer sur la route 3) il risque de tuer d'autres personnes (Pour les points 2 et 3 la responsabilité du patron peut etre directement engagé devant les tribunaux si il savait ou si il n"a pas pris les dispositions nécessaire pour le savoir) => vécu en tant qu patron.

- que fait il quand un salarié se bat avec ses collègues, et ce à plusieurs reprises ? => vecu en tant que patron.

- Que fait il quand un salarié arrive drogué pour travailler sur la machine ? => vécu en tan que patron

- Que fait il quand une secrétaire s'amuse à allumer tous les mecs de la boite et se vante de venir travailler sans culotte. => vecu en tant que directeur financier.

- Que fait il quand un salarié ne fait pas son travail => vecu en tant que chef comptable/

- Que fait il quand une comptable ne se lave jamais et pue tellement  que cela devient insupportable pour ses collègues féminines ? => vecu en tant que chef comptable.

Sauf les cas extremes où c'est le licenciement direct c'est 1 avertissement 2 avertissements => dehors

allez partout il y a des brebis galeuse chez les patrons comme chez les salariés. Ne stigmatisez pas les patrons vous ne savez pas à quoi ils assistent et ce qu'ils doivent gérer comme situation !

Par contre il est certain qu'un patron fera tout pour conserver un bon salarié efficace qui fait bien son travail et tout pour virer la brebis galeuse. C'est logique.
Sinon cela voudrait dire que bon ou mauvais le patron te considère comme pareil et ce serait la porte ouverte au j'en foutisme.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par geveil le Dim 31 Déc 2017 - 0:06

Tu voles au ras des paquerettes, Troubaa, il faudrait prendre un peu de hauteur. Bien sûr que dans des PME il y a des employés qui méritent d'être virés.... encore que, lorsque l'ambiance est bonne et les employés respectés, on ne rencontre pas les cas que tu as signalés. Ce que Dédé t'explique, c'est que du fait du besoin de profit, profit nécessaire à la pérennité de l'entreprise du fait de la concurrence, les employés ne peuvent plus être considérés comme des êtres humains, mais comme des outils, d'où la nécessité de les licencier sans état d'âme C'est sur cette "théorie" qu'il faut argumenter, pas en citant des anecdotes. Vas-y, prends ton envol, mais attention, le pilotage doit être précis et rigoureux.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par komyo le Dim 31 Déc 2017 - 9:58

en tant que secrétaire CE et délégué du personnel d'une boite de plus de 300 personnes, je dois dire qu'en 10 ans de mandat je n'ai jamais vu, allez si environ 2 à 3 fois le type de cas cités par troubaa, quelques vols dans le dépôt, mais c était des gens qui s 'étaient fait embauchés exprès. Un alcoolo complètement fini et un commercial qui remplissait son jerrican a la pompe en plus de sa voiture de fonction.
Le reste du temps, c était de braves types qui faisaient bien leur boulot et qui se sont fait licenciés pour des raisons de productivité et leur nombre a été incomparablement plus élevé !

Je donne le point a DD et réveil, les ordres de grandeur parlent d'eux meme, du moins concernant mon expérience !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 10:20

troubaa a écrit:
Par contre il est certain qu'un patron fera tout pour conserver un bon salarié efficace qui fait bien son travail et tout pour virer la brebis galeuse. C'est logique.
Sinon cela voudrait dire que bon ou mauvais le patron te considère comme pareil et ce serait la porte ouverte au j'en foutisme.
je confirme , aucun patron, chef d'entreprise ne licencie avec gaité de cœur , ou pour le plaisir.
Quand il s'agit d'une cause lié à une faute lourde, c'est que la personne licenciée est un très mauvais élement , comme tu viens d'en donner l'exemple . J'en ai des dizaines de ce type , jusqu'au vol, et l'agression sexuelle, et traffic en tout genre .

Par contre si le Chef d'entreprise est obligé de licencier , pour des raisons indépendantes de sa volonté , force, est de constater qu'il ne se sépare jamais de ses meilleurs élements .

La qualité d'une entreprise passe par la qualité de tout son personnel cadre, et patron .


komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par komyo le Dim 31 Déc 2017 - 10:28

dan 26 a écrit:

Par contre si  le Chef d'entreprise est obligé   de licencier , pour des raisons    indépendantes de sa volonté , force, est de constater   qu'il ne se sépare jamais de ses meilleurs élements .

La qualité d'une entreprise  passe par la qualité de tout  son personnel cadre, et patron .



d'an le générateur de platitudes...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 10:29

komyo a écrit:en tant que secrétaire CE et délégué du personnel d'une boite de plus de 300 personnes, je dois dire qu'en 10 ans de mandat je n'ai jamais vu, allez si environ 2 à 3 fois le type de cas cités par troubaa, quelques vols dans le dépôt, mais c était des gens qui s 'étaient fait embauchés exprès. Un alcoolo complètement fini et un commercial qui remplissait son jerrican a la pompe en plus de sa voiture de fonction.
Le reste du temps, c était de braves types qui faisaient bien leur boulot et qui se sont fait licenciés pour des raisons de productivité et leur nombre a été incomparablement plus élevé !

Je donne le point a DD et réveil, les ordres de grandeur parlent d'eux meme, du moins concernant mon expérience !
Cela confirme qu'une entreprise  ne se sépare jamais des bon éléments  , en dehors  des causes  quelle ne maitrise pas . Chute de chiffre d'affaire,  perte d'un gros client, concurrence , pertes  récurantes ,  prospectives d'avenir  (baisser les prix de vente pour survivre ), impayé important  , problème de qualité   etc etc . et de plus ce n'est pas que mon expérience personnelle, mais aussi  de très nombreuses  entreprises  du territoire  que  je connais au travers  de mes activités  bénévoles  pour les entreprises .

J'ai même vu une entreprise  a direction paternaliste , aller jusqu'à la faillite , afin d'eviter de licencier 20 personnes  sur 120. Et en fin de compte  être obligé d’arrêter l'activité .C'était plein de bon sentiments mais irréaliste .

Donc pour en revenir au sujet , personne  n'est satisfait d'etre obligé de licencier . Tous préferent annoncer  des embauches que des licenciements .
L'exemple de Peugeot est assez révélateur  , anticiper pour l'avenir . Moins de Mo peu qualifié,  plus de cadres , ou agent de maitrise .
Ne pas oublier que sans licenciement et réduction des coût à l'époque , cette entreprise ne serait plus là

[quote="dan 26"]
troubaa a écrit:
Par contre il est certain qu'un patron fera tout pour conserver un bon salarié efficace qui fait bien son travail et tout pour virer la brebis galeuse. C'est logique.
Sinon cela voudrait dire que bon ou mauvais le patron te considère comme pareil et ce serait la porte ouverte au j'en foutisme.
je confirme , aucun patron, chef d'entreprise ne licencie  avec gaité de cœur , ou pour le plaisir.
Quand il s'agit  d'une cause  lié à une faute lourde, c'est que la personne licenciée est un très mauvais élement , comme tu viens d'en donner l'exemple  . J'en ai des  dizaines de ce type , jusqu'au vol, et l'agression sexuelle, et traffic en tout genre  .

Par contre si  le Chef d'entreprise est obligé   de licencier , pour des raisons    indépendantes de sa volonté , force, est de constater   qu'il ne se sépare jamais de ses meilleurs élements .

La qualité d'une entreprise  passe par la qualité de tout  son personnel cadre, et patron .

komyo a écrit:

d'an le générateur de platitudes...
tu dois vouloir dire' dan" le réaliste  je pense .
Surtout quand on aborde le sujet de la SNCF , mais bon

Les choses simples , et logique  sont difficiles   à comprendre pour certains . Ils aiment les complots

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 10:33, édité 1 fois
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Dim 31 Déc 2017 - 13:00

En annonçant 5.500 suppressions de postes, l’américain Cisco est le dernier d’une longue liste de grandes entreprises comprimant massivement leurs effectifs, alors qu’elles sont bien portantes et empilent d’imposants bénéfices.
Les cures d’amaigrissement s’enchaînent pour les multinationales, même florissantes. Cisco vient d’annoncer la suppression de 5.500 postes, soit 7% de ses effectifs (72.000, dont près de 700 dans l’Hexagone) à l'occasion de la publication de ses comptes annuels, clos fin juillet. L’équipementier télécoms américain, surtout connu pour son activité routeurs, a pourtant vu son résultat net bondir de 20% en 2015, à 10,7 milliards de dollars (9,5 milliards d’euros), signant ainsi "une année géniale", de l’aveu-même du PDG. Il a justifié les suppressions de postes massives par sa volonté d’axer sa stratégie sur les logiciels, l’Internet des objets et le cloud, au détriment des activités en perte de vitesse.

Plus proche de nous, SFR a annoncé qu’il devrait supprimer un tiers de ses effectifs, soit 5.000 collaborateurs sur 15.000 (tous basés en France) d’ici 2019. En effet, l’accord sur le maintien de l’emploi arrivera à échéance en juillet 2017, et Patrick Drahi, l’homme d’affaires propriétaire de l’opérateur télécoms depuis son rachat par Numericable, n’a jamais caché qu’il finirait par passer les effectifs, jugés excessifs, à la paille de fer. Et ce, alors que SFR a tout de même réalisé un bénéfice net de 682 millions d’euros en 2015, et devrait dégager un résultat conséquent d’ici la fin de la décennie, le PDG Michel Combes ayant récemment estimé que les économies annuelles permises par les départs devraient atteindre 400 millions d’euros.

Toujours dans les télécoms, les salariés d’Ericsson ne sont pas non plus épargnés. 4.000 emplois ont été supprimés (sur 116.000) sur le seul deuxième trimestre. Et l’équipementier suédois envisagerait même de supprimer jusqu’à 15.000 emplois, soit 13% de ses effectifs, à en croire le journal Svenska Dagbladet, en raison d’une conjoncture jugée défavorable. S’il évolue sur des marchés assez matures et fortement concurrentiels, il a pourtant réussi à faire progresser son résultat net de 17% l’an dernier, à 13,5 milliards de couronnes (1,4 milliard d’euros)…

Le secteur bancaire n’est pas non plus indemne. Un géant comme le britannique Lloyds, qui a réussi à dégager un résultat net de 956 millions de livres (1,1 milliard d’euros) en 2015, a indiqué le mois dernier qu’il allait supprimer 3.000 emplois supplémentaires, sur un effectif de 74.000, d'ici fin 2017 (soit au total une cinquantaine de milliers d'emplois en moins de 10 ans, rapporte Reuters). Pour se justifier, Lloyds a évoqué la perspective du Brexit, qui allait vraisemblablement maintenir les taux d’intérêt très bas, pénalisant ainsi ses revenus. La banque a aussi fait état de changements d'habitude chez les clients particuliers, qui effectuent de plus en plus d’opérations via Internet, au détriment des guichets.

Un argument repris par le concurrent Bank of America, qui aurait lui aussi prévu de réduire massivement ses effectifs : environ 8.000 emplois dans sa banque de détail (sur plus de 200.000 collaborateurs dans le monde), a révélé le Financial Times. Et ce, alors que le géant américain a engrangé un résultat net de 15,9 milliards de dollars l’an dernier, soit plus de 14 milliards d’euros…

Dans le secteur de la chimie, le géant américain Dow Chemical, en passe de fusionner avec son compatriote Dupont de Nemours, a averti fin juin qu’il allait supprimer 2.500 emplois, soit environ 5% de ses effectifs (49.500, dont plus de 1.300 en France), en raison de la prise de contrôle totale de sa co-entreprise avec Corning, Dow Corning, qui fabrique des matériaux à base de silicone pour les secteurs aérospatial, automobile et électrique. Cependant, Dow en a-t-il vraiment besoin ? Le groupe a en effet dégagé un bénéfice net de 7,3 milliards de dollars (6,5 milliards d’euros) en 2015, avec un dividende augmenté de 10% et des rachats d’actions à hauteur de 2,7 milliards de dollars. Les travailleurs ont décidément du souci à se faire…


Tiré d'un journal financier Capital!

Ah j'apprend que la boucherie de Cormeilles va licencié son commis, le patron est en pleure, c'est son fils, et il ne veut pas faire ce boulot!

Ami calmant bien sur!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Dim 31 Déc 2017 - 13:02

Combien de patron sont mis à la porte de leur entreprise, je parles des "patrons décideurs" pas des PDG et autres salariés nommés!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Dim 31 Déc 2017 - 13:46

geveil a écrit:Tu voles au ras des paquerettes, Troubaa, il faudrait prendre un peu de hauteur.  Bien sûr que dans des PME il y a des employés qui méritent d'être virés.... encore que, lorsque l'ambiance est bonne et les employés respectés, on ne rencontre pas les cas que tu as signalés.

du tout ! c’était juste pour répondre au mythe du patron salaud. Je lme suis mis au niveau de l'argumentaire développé.

Si tu embauches un commercial alcoolique quelque soit l’ambiance il sera alcoolique
idem pour un bagareur
Quand tu embauches tu essayes de trouver au mieux, mais tu ne sais jamais qui tu auras. tu ne le sauras que plusieurs mois après. Et encire ! Parfois  il suffit parfois que le salarié ait une vie privée chaotique pour te retrouver avec un employé ingérable qui envoie tout le monde balader pour un oui pour un non. Et là quelque soit le patron bonjour l'ambiance dans l'entreprise.

dédé n'a rien compris au fonctionnement de l'entreprise il vit toujours au XIX° siecle
Les entreprises sont un tout indivisible.
Si le patron considère l'humain comme un outil alors son entreprise marchera mal. Le patron n'est qu'un chef d'orchestre qui doit s'entourer des meilleurs musiciens possible afin de faire marcher au mieux l'entreprise et de trouver la meilleur organisation possible compte tenu des contraintes humaines, fiscales, légales réglementaires qui l'entoure.

si tu méprises l'employé alors celui ci ne donnera pas le meilleur de lui même et cela sera néfaste pour le fonctionnement de l'entreprise. . voir donnera le moins bon de lui meme. Si tu n'associes pas le salarié à l'entreprise alors il ne fera pas partie de l'entreprise. Pour qu'une entreprise fonctionne il faut qu'il y ait une harmonie entre tous les acteurs et services.

Tu sais dans mon entreprise à part un, mes salariés ont au minimum bac +2. si tu crois que tu peux les considérer comme des outils c'est que tu n'as rien compris au fonctionnement de l'entreprise du XXI° siècle.

Oui le monde change, évolue, les entreprises aussi, les patrons aussi. Il serait bon de ne pas les regarder avec les lunettes du XIX° siècle et de comprendre et accepter les évolutions.

C'est cela prendre de la hauteur !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Dim 31 Déc 2017 - 14:56

Prenons de la hauteur!


Les managers chez Yahoo ! sont obligés de mal évaluer jusqu’à 15 % de leurs subordonnés. Au moins 600 licenciements pour insuffisance de résultats en ont découlé, ce qui a créé un véritable climat de panique chez les salariés et un vrai malaise chez les cadres.

Les managers de Yahoo ! sont obligés de noter leurs subordonnés selon une courbe en forme de cloche. Chaque trimestre, la note tombe et prend en compte les objectifs individuels. Le verdict est brutal, si un employé n’a pas atteint ses objectifs ne serait-ce que deux fois sur les cinq dernières évaluations, c’est la porte. Et pour être certain de réussir à licencier quelqu’un, Yahoo ! multiplie les objectifs et les temporalités, avec des buts trimestriels semestriels différents. Pas moins de 600 employés auraient ainsi été licenciés pour insuffisance de résultat.
Pire, certains managers témoignent qu’ils ont été obligés d’évaluer à la baisse des employés, de leur expliquer qu’ils n’ont pas atteint leurs objectifs alors que c’est le cas. C’est un véritable plan de licenciement massif déguisé, avec les effets traumatisants sur les salariés licenciés comme sur les managers.

Le règne de l’arbitraire
Marissa Mayer espère faire de son groupe une des entreprises où il est le plus agréable de travailler. Ce classement annuel rassemble surtout les entreprises les plus totalitaires qui abolissent la distinction entre vie professionnelle et vie privée (lire à ce sujet : Management : Google et le meilleur des mondes). Pour rejoindre Google au sommet, Mayer (elle-même ancienne cadre de Google) a lancé une grande boite à idée numérique et anonyme, rassemblant les idées mais surtout doléances des employés. Alors qu’elle espérait des mesures qu’elle avait dans ses cartons, par exemple la cantine gratuite pour les employés, elle a reçu par milliers des reproches contre le système d’évaluation qui ont été écrits. Doléances qu’a pu récupérer Kara Swisher d’All Things Digital.

« Parce que Marissa l’a dit » est souvent la seule réponse que les managers peuvent donner pour justifier une décision. Car eux même n’en connaissent pas forcément la raison. L’arbitraire règne également au plus haut niveau puisque des messages dénoncent le fait que des employés sont licenciés alors qu’ils ont atteint plus de 50 % de leurs objectifs et que certains cadres supérieurs ne le sont pas avec à peine 30% de réussite.

Des managers obligés de saquer
Comme le montre la « cloche », le système d’évaluation de Yahoo ! oblige les managers à placer les salariés les uns par rapport aux autres et d’en mettre 15 % dans la zone rouge : 10% ne remplissant pas leurs objectifs « occasionnellement », 5 % pas du tout. Un système qui crée une panique chez les employés du fait de la quantité de licenciements qui ont suivi. Marissa Mayer a du amender sa propre courbe récemment, une « pause » selon elle, où les managers n’ont plus à sanctionner que 5% des salariés…

Signé une cadre "manager" sic

Bon c'est Yahoo! Mais combien de "patron" rêvent de devenir Yahoo ?

Question d'un inculte de l'entreprise du 20 et 21ème siècle, ça sert à quoi un DRH dans l'embauche du personnel ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 15:07

troubaa a écrit:
Oui le monde change, évolue, les entreprises aussi, les patrons aussi. Il serait bon de ne pas les regarder avec les lunettes du XIX° siècle et de comprendre et accepter les évolutions.

C'est cela prendre de la hauteur !
Et oui l'on n'est plus au temps de germinal !!!Et cela certains ne peuvent le comprendre .

J'aime bien aussi cette fameuse méthode utilisée par les nuls , " la grande majorité des .......font ......Le nul répond pas moi monsieur moi je ne le fais pas .

mais bon ce sont des nuls


amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par komyo le Dim 31 Déc 2017 - 16:58

dan 26 a écrit:
troubaa a écrit:
Oui le monde change, évolue, les entreprises aussi, les patrons aussi. Il serait bon de ne pas les regarder avec les lunettes du XIX° siècle et de comprendre et accepter les évolutions.

C'est cela prendre de la hauteur !
Et oui l'on n'est plus au temps de germinal !!!Et cela certains ne peuvent le comprendre .

J'aime bien aussi cette fameuse méthode utilisée par les nuls , " la grande majorité des  .......font ......Le nul répond  pas moi monsieur   moi je ne le fais pas .

mais bon ce sont des nuls


amicalement

l'histoire ne se répète pas elle bégaie, d'une il y a encore une foultitude de pays qui sont encore au temps de germinal; de deux rien ne dit que l'on ne va pas y retourner avec la politique actuelle. C'est d'ailleurs plus ou moins le cas, quand on voit le nombre de pauvres gens a la rue, la destruction des amortisseurs sociaux et la pauvreté qui s'installe dans nos pays. Parles en aux associations qui ne sont pas des génératrices de langue de bois comme toi et les gens actuellement au pouvoir, ca pique !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par gaston21 le Dim 31 Déc 2017 - 17:11

Les licenciements qui ont lieu actuellement sont-ils la conclusion logique de gens qui travaillent mal ou de manoeuvres financières, de recherche de main d'oeuvre étrangère toujours meilleur marché; et observation morbide, main d'oeuvre vivant dans des pays subventionnés par l'Europe, par nos sous! Pologne, Roumanie...Nous fabriquons nous-mêmes par nos sous, au titre des subvaentions, les gens qui nous prendront notre boulot! Vice l'Europe!
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 17:22

komyo a écrit:

l'histoire ne se répète pas elle bégaie, d'une il y a encore une foultitude de pays qui sont encore au temps de germinal; de deux rien ne dit que l'on ne va pas y retourner avec la politique actuelle. C'est d'ailleurs plus ou moins le cas, quand on voit le nombre de pauvres gens a la rue, la destruction des amortisseurs sociaux et la pauvreté qui s'installe dans nos pays. Parles en aux associations qui ne sont pas des génératrices de langue de bois comme toi et les gens actuellement au pouvoir, ca pique !
ce n'est vraiment pas le sujet .
Le thème est simple , aucune entreprise  au monde ne licencie  pour le plaisir , ce sont malheureusement  toujours des passages obligés .
Ces pauvres gens dans la rue , sont issus  de l'immigration donc n'ont strictement rien  à voir avec les licenciements . Il ne faut pas tout mélanger .
Peu importe les pays, personne  ne se sépare de personnel  par plaisir .A part des fous mais c'est très  rare , il y a toujours une cause . Que nombreux déforme en disant c'est pour plus engraisser les actionnaires alors que la plus part du temps c'est pour réduire les pertes, d'un cite .

gaston21 a écrit:Les licenciements qui ont lieu actuellement sont-ils la conclusion logique de gens qui travaillent mal ou de manoeuvres financières, de recherche de main d'oeuvre étrangère toujours meilleur marché; et observation morbide, main d'oeuvre vivant dans des pays subventionnés par l'Europe, par nos sous! Pologne, Roumanie...Nous fabriquons nous-mêmes par nos sous, au titre des subvaentions, les gens qui nous prendront notre boulot! Vice l'Europe!
non désolé , de te contredire , il y a des raisons logiques ,  (de mauvais employés ), et des raisons non maitrisables  je te l'ai déjà expliqué  Gaston .
Je vais eviter de me repeter , la mondialisation  est aussi une des multiples  causes  in maitrisables .
Cela ne répond pas au constat , personne  ne licencie pour le plaisir .  

Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par komyo le Dim 31 Déc 2017 - 17:46

[quote="dan 26"]
komyo a écrit:


Le thème est simple , aucune entreprise  au monde ne licencie  pour le plaisir , ce sont malheureusement  toujours des passages obligés .
Ces pauvres gens dans la rue , sont issus  de l'immigration donc n'ont strictement rien  à voir avec les licenciements . Il ne faut pas tout mélanger .
Peu importe les pays, personne  ne se sépare de personnel  par plaisir .A part des fous mais c'est très  rare , il y a toujours une cause . Que nombreux déforme  en disant   c'est pour plus engraisser les actionnaires alors que la plus part du temps c'est pour réduire les pertes, d'un  cite .


détrompes toi, des tas d'entreprises licencient pour le plaisir !
lequel, cela d'augmenter les profits !
C'est simple et évident !
je te parle pas évidemment de la plomberie au coin de la rue, ou du cabinet d'archi en face de chez moi !
mais pour les boites a cash, il n'y a aucun problème !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 17:59

[quote]
komyo a écrit:
détrompes toi, des tas d'entreprises licencient pour le plaisir !
lequel, cela d'augmenter les profits !
C'est simple et évident !
c'est ce qui est colporté  par ceux qui ne comprennent rien en économie , et que les jaloux relaient avec plaisir .
Mais sérieusement  il y a souvent d'autres causes , que  les dirigeants  définissent , mais que le personnel transforme  .
Je t'ai donné l'exemple de peugeot il y a quelques années , sans cette mesure  de survie , Cette entreprise n'aurait pu survivre , et re embaucher  ensuite


je te parle pas évidemment de la plomberie au coin de la rue, ou du cabinet d'archi en face de chez moi !
mais pour les boites a cash, il n'y a aucun problème !
expliques nous  ce que c'est , et surtout merci de donner un exemple précis . Nom de la boite,  période  de licenciement , compte d'exploitation de l'époque et prospective, evolution du cours à cette époque  . Si non ce ne sont que des mots stériles .

C'est un sujet comme bien d'autres qui demande de la précision , on ne peut pas se cacher derrière les mots .

Il est bien entendu que je fais mention de la très grande majorité de toutes les entreprises cotés en bourse dans le monde  qui en 2015  étaient  estimées à 43000 environ .

Les faillites frauduleuses  par exemple   qui sont très  marginales , ne rentrent pas en compte .


amicalement


Dernière édition par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 18:48, édité 1 fois
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Dim 31 Déc 2017 - 18:42

komyo a écrit:

détrompes toi, des tas d'entreprises licencient pour le plaisir !
lequel, cela d'augmenter les profits !
C'est simple et évident !
je te parle pas évidemment de la plomberie au coin de la rue, ou du cabinet d'archi en face de chez moi !
mais pour les boites a cash, il n'y a aucun problème !

Mais dis moi si l'entreprise licencie c'est qu'avant elle a embauchénon ?
Donc pour toi elle embaucherait dans la douleur
et licencierait pour le plaisir ?


Ha non c'est vrai j'oubliais : quand elle embauche c'est pour esclavagiser les gens et quand elle licencie c'est pour le plaisir de les appauvrir.

Je crois donc que pour le bien de l'humanité il faut interdire les entreprises.... je ne vois que cela comme solution.
quand on y reflechit :
cela mettrait fin à la pollution et au réchauffement climatique
cela mettrait fin à la supopulartion
cela mettrait fin à la surconsommation
cela mettrait fin au gaspillage
cela mettrait fin au pillage des ressources naturelles

bref cela mettrait fin aux malheurs sur terre.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Dim 31 Déc 2017 - 19:01

Boite a cash qui font des "licenciements boursier" ?
Sanofi et le 'forced Ranking" ?
Mittal ?
ABB St Ouen l'aumone que je connais bien? 150 sur 285 rien qu'à St Ouen l'Aumone.
https://www.societe.com/societe/abb-france-335146312.html

La direction du groupe, qui emploie quelque 120 000 personnes dans plus de 100 pays, dont 2 600 en France, avait expliqué fin 2009 que la restructuration était motivée par « l’évolution de la demande des clients et du modèle industriel des principaux acteurs du marché ».
Modèle industriel signifie concurrence donc RATIONALISATION!
Ils le disent eux mêmes! Ca leur fait pas plaisir mais ils en pleurent pas, les salariés SI!

Quand aux données comptables détaillées de ces sociétés elles ne sont pas accessibles au commun des mortels, même aux petits boursicoteurs dromois!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Dim 31 Déc 2017 - 19:07

chiffre ABB

Date de publication de l'exercice 31-12-2016 31-12-2015 Variation
Total du Bilan (Actif / Passif) 307 168 200 € 334 321 700 € -8,12 %
- dont Trésorerie voir le détail du bilan voir le détail du bilan
- dont Capitaux propres 73 810 100 € 80 454 600 € -8,26 %
- dont Dettes voir le détail du bilan voir le détail du bilan
Chiffre d'affaires 587 532 900 € 591 687 900 € -0,70 %
Résultat net (Bénéfice ou Perte) 3 666 600 € 13 771 400 € -73,38 %
Effectifs moyens 1 480 1 546 -4,27 %

donc très très proche de pertes considérables

je confirme donc personne ne licencie pour le plaisir . Et ces chiffres en sont la démonstration
je ne répond pas à l'enclume , juste pour information

bonne soirée à tous





Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Dim 31 Déc 2017 - 19:42

Des pertes considérables?
ABB se porte bien, merci pour elle, et si elle as licencié, c'est UNIQUEMENT pour délocaliser en Inde ou les salaires sont moins élevés!

Si c'est pas par plaisir c'est par intéret, quand à la personne qui va pointer au chomage apres 25 ans de bon et loyaux services dans cette boite c'est par plaisir ou par intéret ?

ABB ?
http://www.abb.com/cawp/seitp202/D978A278256621DEC12581FD005EAE3A.aspx


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Dim 31 Déc 2017 - 19:48

un certain nombre  de grosses entreprises licencient pour le plaisir des actionnaires

les fonds de pension américains sont souvent en cause , un petit profit ne leur suffit pas , il leur faut un gros profit avec les conséquences que cela entraine : licenciemants , délocalisation , etc

mon message s'est croisé avec celui de Dédé , on n'a pas copié Wink
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10371
Localisation : France

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par komyo le Dim 31 Déc 2017 - 19:56

pas la peine de répondre, vous l'avez fait pour moi !
des entreprise embauche pour le plaisir, et licencient pour le plaisir
de faire des profits...
le jour ou les employés sont remplaçables par des machines, ou c'est délocasible, et donc plus intéressant ailleurs, cela se fait rapidement !
les gens sont juste des variables d'ajustement !


est il besoin de le rappeler comme si c était un scoop ! est il besoin d'affirmer le contraire, alors que c'est constatable partout !

qu'est ce que tu as besoin de nier ainsi le réel troubaa, d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus... mais, toi... !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Dim 31 Déc 2017 - 22:33

komyo a écrit:est il besoin de le rappeler comme si c était un scoop ! est il besoin d'affirmer le contraire, alors que c'est constatable partout !

qu'est ce que tu as besoin de nier ainsi le réel , troubaa, d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus... mais, toi... !

oui c'est étrange ...je ne me l'explique pas non plus
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Lun 1 Jan 2018 - 9:38

loli83 a écrit:un certain nombre  de grosses entreprises licencient pour le plaisir des actionnaires
n'importe quoi ,
Si une entreprise se délocalise, c'est qu'elle est concurrencée  sur le marché mondial, et quelle doit baisser les prix pour maintenir et faire progresser son CA . Exemple  sans la  stratégie Daxia , Renault ne serait plus  là . Cette argument loli est colporté, par des perroquets , et n'a strictement aucun sens .
Peux tu me dire avec précision  comme je l'ai demandé à Gaston,    combien doit espérer un actionnaire  (en pourcentage),  pour ne pas etre traité  d'avide?
Cela permettra de voir si tu  connais le sujet , dont tu parles

l
es fonds de pension américains sont souvent en cause , un petit profit ne leur suffit pas , il leur faut un gros profit avec les conséquences que cela entraine : licenciemants , délocalisation , etc
petit ou gros de veut rien dire si tu ne le définis pas d'une façon précise .quel profit  , quel pourcentage
le pourcentage etant etabli, en divisant le dividende  , par le court de l'action /par 100 .
div/court de l'action /100= %.
J'attends ta réponse.



mon message s'est croisé avec celui de Dédé , on n'a pas copié
vous ne faites que colporter  en fonction de votre sensibilité  jalouse , sans connaitre  le sujet désolé .
Pour l'enclume  répondu 0 % , personne  ne prête  de l'argent en prenant d'énormes  risques   sans  demander un interet même faible .
A oui excuse moi pas" personne", les bobo gauchos  jaloux  seulement  , qui  ne prêtent jamais , et ne prennent aucun risque dans la vie . par contre qui reprochent aux autres la réussite .

komyo a écrit:pas la peine de répondre, vous l'avez fait pour moi !
des entreprise embauche pour le plaisir, et licencient pour le plaisir
de faire des profits...
le jour ou les employés sont remplaçables par des machines, ou c'est délocasible, et donc plus intéressant ailleurs, cela se fait rapidement !
les gens sont juste des variables d'ajustement !
est il besoin de le rappeler comme si c était un scoop ! est il besoin d'affirmer le contraire, alors que c'est constatable partout !
qu'est ce que tu as besoin de nier ainsi le réel troubaa, d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus... mais, toi... !
c'est simplement  du réalisme , . Une entreprise en général  préféré embaucher, que licencier , si elle licencie c'est souvent  par obligation, et mesure de survie .


un exemple  simple   que vous devriez pouvoir comprendre facilement  : vous avez un bon salaire avec votre épouse , et pour faciliter le travail domestique, vous utilisez une personne  8 heures  pas semaine .
L'un  des deux perd son travail , ou décide de ne plus travailler . Que fait le couple ?
Il est obligé   de séparer de sa personne  de service .
C'est pourtant simple à comprendre .
Dans une entreprise  même puissance 100000000000000  la cause reste la même .

Un exemple plus simple :  avec la perte de dotation  le partie socialiste  vient de licencier  de nombreuses personnes !!!!
Pourquoi  ?par plaisir ? . Une entreprise c'est pareil

[quote]
komyo a écrit:
est il besoin de le rappeler comme si c était un scoop ! est il besoin d'affirmer le contraire, alors que c'est constatable partout !
ce qui est constatable  (pas partout ), ce sont des licenciements , ce qui est contestable ce sont les causes  fausses   que vous donnez .

qu'est ce que tu as besoin de nier ainsi le réel troubaa, d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus... mais, toi... !
personne ne nie  les licenciements,  nous parlons seulement des causes   que vous refusez de voir, et surtout d'admettre  .

excusez moi de ne pas faire de copiés collés , je ne me sert que de mon expérience, dans ce domaine .

Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Lun 1 Jan 2018 - 9:50, édité 2 fois
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Lun 1 Jan 2018 - 9:57

komyo a écrit:d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus...

je dirais même 2 siècles de retard ! Wink
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Lun 1 Jan 2018 - 10:05

loli83 a écrit:
komyo a écrit:d'an a la limite je comprends il a un siècle de retard, voir plus...

je dirais même 2 siècles de retard ! Wink
n’évitez pas de répondre , en m'insultant . Je vous demande juste de me donner un pourcentage maximum à ne pas dépasser , c'est simple pourtant .

Amicalement
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par geveil le Lun 1 Jan 2018 - 10:32

[quote="troubaa"]


Troubaa a écrit:

Je crois donc que pour le bien de l'humanité il faut interdire les entreprises....  je ne vois que cela comme solution.
quand on y réflechit :
cela mettrait fin à la pollution et au réchauffement climatique
cela mettrait fin à la surpopulation
cela mettrait fin à la surconsommation
cela mettrait fin au gaspillage
cela mettrait fin au pillage des ressources naturelles

bref cela mettrait fin aux malheurs sur terre.
Voilà la solution! cheers

Trêve de plaisanterie, ce que Dédé propose c'est que tous les employés d'une entreprise soient propriétaires de cette entreprise. Cela te paraît-il impossible?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Lun 1 Jan 2018 - 10:44

geveil a écrit:
Trêve de plaisanterie, ce que Dédé propose c'est que tous les employés d'une entreprise soient propriétaires de cette entreprise.  Cela te paraît-il impossible?  
[/quote]
cela existe déjà  au travers des SCOOP !!! En connais tu qui marchent bien dans le temps . A part les mutuelles  dans certains cas .
Mais dans tous les cas les employés sont actionnaires !!!C'est à dire qu'ils prennent  les réflexes  des patrons qu'ils ont tant critiqué .
Il y a quelques mois  une emission de TV,  montrait  une mareyeur repris  pas son personnel . Primo  l'entreprise n'a pas durée, malheureusement . Et  cette réflexion intéressante de la part des actionnaires  ouvrier  "on a été obligé de raisonner comme notre patron ".

Chez nous  une entreprise de transport , reprise  par le représentant  syndiqué du personnel . Elle a tenue 2 ans, (liquidation totale ) après avoir  donné beaucoup d'avantages  au personnel . La gestion d'une entreprise  demande d’être réaliste

Amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Lun 1 Jan 2018 - 12:03

Non dans les SCOP (et non SCOOP) les employés ne sont pas propriétaires, comme les actionnaires ils ne sont QUE propriétaire du capital....et encore, une partie!

AUCUNE banque n'a un statut de SCOP, ça se saurait! Et c'est bien là tout le problème!

La seule différence ? Bah il y en a pas beaucoup, à part le leurre de faire croire qu'ils sont propriétaire! Bravo la BPI
Ah si le dirigeant est élu et révocable encore que...
Tiens en voilà une et tous sont sur le même modèle:
Espace 26, 22, rue du Percher, 26200 Montelimar.
https://www.societe.com/societe/espace-26-307638866.html

Ca rappelle mai 68 et les grandes théories , l'association capital-travail, cher à de nombreux gauchistes ou du PCF! C'est le Gaullisme revu et corrigé!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Lun 1 Jan 2018 - 14:29

geveil a écrit:

Trêve de plaisanterie, ce que Dédé propose c'est que tous les employés d'une entreprise soient propriétaires de cette entreprise.  Cela te paraît-il impossible?  

du tout d'ailleurs cela existe. et nulle loi ne l'interdit quel que soit le statut de l'entreprise.
il suffit juste de "cracher au bassinet" (d'investir), de s'associer et de prendre des risques.

Moi après avoir emprunter pour monté ma boite j'ai du emprunter à nouveau et hypothéquer ma maison quelques décennies plus tard pour la sauver de la cessation de paiement .
J'ai risqué tous mes biens.
et tu voudrais que les salariés qui n’ont rien investi, rien proposé, pas dit un merci d'avoir renflouer la  boite, aient autant de droit que moi ? au nom de quel principe. ?

Je ne suis ni le pigeon de service ni le philanthrope de service.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Lun 1 Jan 2018 - 16:44

La propriété sociale ne peut se concevoir dans une société capitalisme, arrivée à son terme, mondiale et impérialiste!
La propriété sociale n'existe que par disparition des classes antagonistes! Ce qui bien entendu, comme le laisses croire les anti-marxistes, n'est pas une question de fortune, de capacité ou non à emprunter, mais de rapports sociaux!

« Quand on considère les rapports sociaux », est-il dit dans L´Ebauche, « qui produisent un système non développé de l'échange, de la valeur d'échange et de l'argent » (donc des rapporte pré-capitalistes), «[...] Il est clair a priori que les individus bien que leurs rapports apparaissent plus personnels, n'entrent en rapport ensemble que comme individus ayant une détermination, en tant que suzerain et vassal, propriétaire terrien et serf, etc., ou en tant que membres d'une caste, etc., ou en tant que membres d un ordre social, etc. Dans les rapports d'argent dans le système développé de l'échange (et cette apparence pervertit la démocratie) les liens de dépendance personnels sont en fait rompus, brisés, ainsi que les différences de sang, de culture, etc. et les individus apparaissent indépendants (7), libres de se rencontrer et, dans cette liberté, d'échanger; mais ils apparaissent ainsi seulement pour celui qui fait abstraction des conditions, des conditions d'existence dans lesquelles ces individus entrent en rapport.

La détermination qui apparaît dans le premier cas comme limitation personnelle de l'individu par un autre, apparaît, dans le dernier cas, constituée comme une limitation objective de l'individu par des rapports indépendants de lui et reposant sur eux-mêmes. Comme l'individu particulier ne peut se dépouiller de sa détermination personnelle mais peut bien surmonter et se subordonner les rapports extérieurs, ainsi sa liberté paraît plus grande dans le second cas. Mais une recherche plus approfondie de ces rapports extérieurs, de ces conditions, montre aux individus d'une classe, etc., l'impossibilité de les surmonter en masse sans les supprimer. L'individu particulier peut, accidentellement, en venir à bout, non pas la masse de ceux qui sont dominés par ces rapports, puisque leur simple existence exprime la subordination et la nécessaire subordination des individus sous ces rapports. Ces rapports extérieurs sont si peu une suppression des rapports de dépendance qu'ils sont seulement la dissolution de ceux-ci dans une forme générale, bien plus, l'extériorisation du fondement général des rapports de dépendance personnelle [...]. »

Dans l'ouvrage Grundriss (étude de l'économie politique)

Marx commence son ouvrage par une étude ethnologique de la société. Il commence par une réfutation de l'état de nature qui est pour lui une fiction. La nature de l'individu ne s'explique que par le fait qu'il est un produit de la dissolution des formes précédentes de sociétés. Parler de production se réfère donc à la production à un stade déterminé de l'évolution sociale. Ce que Marx reproche à l'état de nature de Rousseau c'est le fait de penser qu'il pourrait y avoir des hommes sans interaction. L'homme est non seulement un animal social mais un animal qui ne peut s'individualiser que dans la société. Un peuple est pour lui à l'apogée de sa production au moment même où il atteint son apogée historique. En fait un peuple se retrouve à son apogée industriel tant qu'il n'est pas mu par l'appât du gain mais par la passion de gagner. Pour lui, tous les stades de la production ont des caractères communs que la pensée retient comme détermination générale.

Oui c'est de la philosophie politique mais qui explique bien des choses!






_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15284
Localisation : vallée du vent

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par dan 26 le Lun 1 Jan 2018 - 17:20

définition d'une Scop  pour les nuls !!!

La Scop

Juridiquement, une Scop est une société coopérative de forme SA, SARL ou SAS dont les salariés sont les associés majoritaires.

Dans une Scop, les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital social et 65 % des droits de vote. Si tous les salariés ne sont pas associés, tous ont vocation à le devenir.

Dans une Scop, il y a un dirigeant comme dans n’importe quelle entreprise. Mais celui-ci est élu par les salariés associés.

Dans une Scop, le partage du profit est équitable :
- une part pour tous les salariés, sous forme de participation et d’intéressement ;
- une part pour les salariés associés sous forme de dividendes ;
- une part pour les réserves de l’entreprise.

Dans une Scop, les réserves, impartageables et définitives - en moyenne 40 à 45 % du résultat - vont contribuer tout au long du développement de l’entreprise à consolider les fonds propres et à assurer sa pérennité. Les co-entrepreneurs sont rémunérés de leur travail et de leur apport en capital, mais à leur départ, celui-ci leur est remboursé sans plus-value.

Donc je confime dans une scop  les salariés  sont  propriétaires actionnaires.
Par contre très  peu de scop  réussissent dans le temps  pourquoi :
il est très simple de se répartir des résultats , des bénéfices .
Mais quand il y a des pertes  personnes  ne veut  financer les pertes . Donc je confirme  la prise de risque n'est pas  acceptée par tous  .
Et oui une entreprise peut gagner et perdre ,  et cela beaucoup ne le supportent   pas, quand il s'agit  de compenser des  pertes par des apports personnels.  

geveil a écrit:

Trêve de plaisanterie, ce que Dédé propose c'est que tous les employés d'une entreprise soient propriétaires de cette entreprise. Cela te paraît-il impossible?

que fais tu de la participation obligatoire à partir d'un certain effectif .
Que fais tu des attributions gratuites avec abondement dans de nombreuses TGE
Cela existe depuis de Gaulle , et a été affiné au fil des années  
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Lun 1 Jan 2018 - 18:06

Non dans une SCOP ou autre forme de société (les SCOP étant souvent des SA) les actionnaires ne sont propriétaire QUE du capital , pas de la société!

La "participation" n'est pas la propriété de l'entreprise!
Ce n'est pas mon fils qui décide si Leroy Merlin vire du personnel, mais un dirigeant habitant avec sa famille à Estaimpuis, en particulier rue de la Reine Astrid!
Dirigeant qui délègue les pouvoirs à un employé du reste, a charge pour lui de penser aux actions et biens immobiliers de son "Maitre"!


c
Une bonne partie de la famille a annexé ce coin de plate campagne. Pas de bruit. Aucun nom sur les boîtes aux lettres. Juste cette indication : « Pas de publicité ». Un peu gonflé pour une famille qui inonde le peuple de prospectus pour l’inciter à consommer dans leurs incontournables enseignes : Auchan, Kiabi, Decathlon, Leroy Merlin, Banque Accord, Midas, Norauto, Tape à l’œil, Brice, Jules, Pimkie, Top Office, Cultura, Pizza Paï, Saint-Maclou, Flunch, Boulanger, Kiloutou etc… Le clan familial, auquel on appartient par hérédité ou par alliance, représente 500 personnes, qui pèsent 30 milliards d’euros, ce qui le place en tête du palmarès des grandes fortunes de France, devant Bernard Arnault avec LVMH, selon Benoît Boussemart. Ayant été jusqu’à nommer sa maison d’édition Estaimpuis, l’économiste lillois s’attache à faire la transparence sur la « galaxie » Mulliez. Ne parlons pas encore de « groupe Mulliez » ! Le tribunal de Lille est saisi pour juger de cette appellation qui obligerait notamment à reclasser en interne les salariés que « l’empire » abandonne sur le bord de sa route.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Lun 1 Jan 2018 - 18:17

Dédé 95 a écrit:Non dans une SCOP ou autre forme de société (les SCOP étant souvent des SA) les actionnaires ne sont propriétaire QUE du capital , pas de la société!

on est vraiment dans le grand n'importe quoi ! manifestement dédé ne sait plus quoi inventer.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Lun 1 Jan 2018 - 18:41

Le grand public semble considérer que les actionnaires sont propriétaires de leurs entreprises, au même titre que les patriciens romains l'étaient de leurs domaines, esclaves compris. Les agissements des conseils d'administration les confortent dans cette idée. Le comportement des dirigeants va dans le même sens. Cependant les actionnaires ne sont pas propriétaires de l'entreprise: ils sont propriétaires de son capital et rien de plus.

--------

Or l'entreprise est bien loin de se réduire à son capital social. Á l'origine, elle a été créée pour réaliser un projet innovant porté par un homme ou par une équipe de fondateurs. Pour la concrétiser, il a fallu recruter des hommes : des cadres et des travailleurs. Il a fallu lui trouver une ou plusieurs localisations géographiques et, chaque fois, des collectivités d'accueil. Il a fallu acheter ou construire des bâtiments, acquérir des machines, des équipements, des outillages. Et, bien sûr, il a fallu financer tout cela. L'entreprise apparaît alors comme une structure économique et sociale complexe combinant et organisant des moyens très différents, comme une aventure commune à l'ensemble des hommes qui l'animent.

L'entreprise est donc en copropriété entre les porteurs d'idées, les fondateurs, les cadres et les autres travailleurs salariés, les dirigeants et les apporteurs de capitaux, banquiers ou actionnaires.

Il importe alors de calquer la gouvernance de l'entreprise sur sa réalité concrète. Il faut surtout cesser de confier la totalité du pouvoir aux seuls actionnaires et à leurs mandataires.

Le cas des sociétés anonymes cotées en bourse est le plus préoccupant dans la mesure où, du fait de leur taille et de l'importance du rôle économique qu'elles jouent, elles attirent les placements spéculatifs. Elles sont alors gérées par les représentants des actionnaires dans leur intérêt exclusif et parfois - dans un contexte accru de spéculation financière - au détriment de l'avenir de l'entreprise, voire même de sa pérennité.

En conséquence, il conviendrait que les sociétés anonymes souhaitant leur introduction en bourse ou voulant continuer à y être cotées prennent obligatoirement la forme de sociétés avec directoire et conseil de surveillance. Le conseil de surveillance devra être composé de quatre collèges : celui des fondateurs et des innovateurs ; celui des cadres et des autres travailleurs salariés ; celui des représentants des collectivités d'accueil ; celui des actionnaires. Le mieux serait que ces collèges pèsent le même poids dans les procédures de prise de décision. Il faut éviter, en tout cas, que l'un quelconque d'entre eux puisse être majoritaire.

Cette mesure simple est de nature à améliorer l'image du patronat. Couplée avec la proposition faite par ailleurs de pénaliser les rémunérations excessives (« Rémunérations sur orbites », Le Monde.fr du 24 mai 2010), elle devrait permettre d'assagir le capitalisme et de lui redonner un peu de son honorabilité perdue dans les années 1980 avec l'avènement du libéralisme financier.


Georges Beisson

----------------
BrunoGenereux
January 2014 January 2014 modifié dans Pas de rapport avec la Bourse 0
Je voudrais démystifier le mythe que les actionnaires sont des propriétaires.

Lorsque j'ai débuté par carrière d'investisseur, je me disais que lorsque j'achète des actions, je deviens propriétaire d'entreprises, pour moi c'était une équation qui étai très était claire. D'ailleurs, on entend souvent les actionnaires activistes dirent que la corporation devrait être dirigée pour les intérêts des véritables propriétaires qui serait les actionnaires.

Puis, j'ai suivi des cours de droit et je me suis rendu compte, que tout cela était bien faux et que les actionnaires n'étaient pas en fait des propriétaires, mais qu'ils étaient une des parties prenantes de l'entreprise. Les actionnaires ont des droits et un rang bien précis au sein de la structure de financement de la firme, mais ils ne sont pas les seuls maîtres à bord. Tout cela est bien logique, comme la société par actions est une personne morale qui possède son propre patrimoine, personne ne peut être propriétaire d'une personne. En somme, les actionnaires ont trois droits soit: le droit d'élire les administrateurs, le droit de percevoir des dividendes et le droit sur la valeur résiduelle de la firme en cas de liquidation ou de vente. Le seul bien dont les actionnaires sont propriétaire se sont leurs actions.

Si j'affirme que parce que je possède des actions de Couche-Tard, j'en suis propriétaire, ça voudrais donc dire que je pourrais entrer dans un dépanneur et me servir directement sans payer. Mais ce n'est pas le cas, car ces biens ne m'appartiennent pas, ils appartiennent à Couche-Tard et ce peut importe si j'en suis actionnaire ou non.

http://www.directorship.com/stout-shareholders-as-owners/


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Lun 1 Jan 2018 - 19:16

on nage dans le n'importe quoi : rapporter n'importe quelles que absurdités trouvées sur le net n'en font pas une vérité.

oui si ton gugus possède 100% des actions de couche tard il en est le propriétaire.
Si il en possède moins il en est le copropriétaire avec les autres actionnaires.
Mais seul les actionnaires possèdent l'entreprise.

nul autre que les actionnaires possèdent l'entreprise. tu auras beau tourner le problème comme tu veux c'est ainsi. toute autre explication c'est de la foutaise.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Lun 1 Jan 2018 - 19:32

c'est un problème de philosophie du droit Troubaa

en effet une entreprise est une personne morale , qui comme une personne physique a une naissance , une vie , et une mort à plus ou moins long terme

après dans la pratique , on peut biaiser et dire ce que tu dis , mais ce n'est pas la définition de la propriété
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par troubaa le Lun 1 Jan 2018 - 19:36

je ne comprends pas, je ne biaise pas, j'apporte un fait indiscutable et incontestable.

De plus la personnalité juridique n'a rien à voir avec la possession de la propriété de l'entreprise. Ta maison n'a pas de personnalité juridique pourtant tu peux en être propriétaire.
.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par loli83 le Lun 1 Jan 2018 - 20:29

troubaa a écrit:Ta maison n'a pas de personnalité juridique pourtant tu peux en être propriétaire.
.

mais Troubaa , c'est justement pour cela que j'en suis propriétaire

a contrario ...

mais laisse tomber , c'est de la philosophie du droit

et quand j'emploie le mot biaiser ce n'est pas péjoratif , ce n'est peut être pas le mot adéquat d'ailleurs mais je n'ai pas trouvé mieux

Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Dédé 95 le Lun 1 Jan 2018 - 21:37

Article de deux gugus péchés sur le net

Par Xavier Hollandts et Bertrand Valiorgue (chaire alter-gouvernance de France Business School (*))

Un débat est actuellement en train de s'engager sur la place à accorder aux salariés lors des cessions et reprises d'entreprises. Le projet de loi sur l'économie sociale et solidaire (ESS) qui doit venir devant le Parlement au mois de novembre est susceptible de créer à l'article 11 et 12 un droit d'information préalable des salariés en cas de transmission d'une entreprise saine.
Les réactions patronales ne se sont pas faites attendre et font ressurgir un clivage classique entre patrons et salariés.


Du côté patronal, on met en avant la nécessité absolue de respecter le secret des affaires, afin que ce type de transaction puisse aller à leur terme.

Du côté des salariés, on met en avant la nécessaire transparence afin de permettre aux salariés de proposer une offre éventuelle de reprise.

Cette question de la reprise/transmission des PME cristallise d'importants enjeux dans un contexte où le capitalisme familial français perd de son élan : en premier lieu des emplois (le gouvernement annonce 50 000 pertes d'emplois faute de repreneurs) mais également des savoir-faire et des compétences.

L'ENTREPRISE N'APPARTIENT PAS SES ACTIONNAIRES

Plus généralement, c'est le maintien d'un tissu industriel productif sur tout le territoire français qui est au cœur de cette problématique.

Le débat qui s'installe s'est cependant focalisé sur un point de détail qui masque le sujet essentiel : à qui appartient une entreprise et qui peut décider de son sort ?

Contrairement à une idée très largement admise, l'entreprise n'appartient pas ses actionnaires. Cela peut paraître choquant mais ceci ne fait que rappeler une évidence partagé pour tous les juristes. En effet, comme l'a magistralement montré Jean-Philippe Robé, les actionnaires ne sont pas propriétaires de l'entreprise (L'entreprise et le droit, PUF, 1999 et The Legal Structure of the Firm in Accounting, Economics, and Law, 2013).

Ils détiennent des parts sociales abusivement considérées comme des titres de propriété. Ces parts sociales donnent droit à ce que l'on nomme la créance résiduelle (pour faire simple le reliquat plus ou moins important découlant du profit). Les actions ou parts sociales permettent également aux actionnaires de nommer ou révoquer les mandataires sociaux (administrateurs et dirigeants).

Ces derniers doivent veiller à la bonne marche de l'entreprise et à la pérennité de la société en tant que personne morale. Les actionnaires ont ainsi un droit de contrôle privilégié sur l'entreprise mais ils ne sont en aucun cas propriétaires de cette dernière. L'entreprise n'appartient à personne et seule la société possède la "propriété" des actifs.

L'on comprend alors que l'enjeu de la reprise/transmission n'est pas de céder un patrimoine ni de maintenir un emploi (et donc de privilégier un intérêt particulier) mais de s'assurer de la continuité de l'activité de la personne morale. Actionnaires et salariés ont donc tout intérêt à collaborer dans cette phase cruciale. L'entreprise est un projet de création de valeur collective et il est faux de penser que ce projet appartient à un acteur en particulier.

INGÉNIERIE DE LA CESSION

Le débat qui s'installe entre d'un côté le secret des affaires et de l'autre la transparence concentre l'enjeu de la transmission sur deux parties prenantes de l'entreprise : les salariés et les actionnaires.

Il semble cependant nécessaire d'élargir la réflexion au-delà de ce cercle naturel. Si l'on accepte que derrière la reprise/transmission, c'est le maintien de l'entreprise en tant que personne morale qui doit être privilégié alors les autres acteurs directement concernés par l'activité de cette personne morale doivent être eux aussi impliqués : actionnaires, dirigeants et salariés mais aussi fournisseurs, clients et territoires.

Les pouvoirs publics et le gouvernement ne peuvent se contenter d'une posture d'arbitre entre les salariés et les actionnaires. Ils ne peuvent pas non plus s'enfermer dans le rôle du pompier de service qui viendrait éteindre l'incendie lorsque les relations entre salariés et actionnaires prennent un tour conflictuel.

C'est au contraire toute une ingénierie de la cession qu'il faudrait élaborer afin de faciliter la reprise/transmission. Une ingénierie qui privilégierait l'intérêt de la personne morale et non pas celui d'une partie prenante particulière. L'information est un élément nécessaire mais en aucun cas suffisant.

Les pouvoirs publics et le gouvernement doivent pousser beaucoup plus loin la question de la reprise/transmission et ne pas se contenter de maintenir une opposition stérile entre capital et travail. C'est sans doute à ce prix que la France pourra éviter des pertes d'emplois, de compétences et de richesses et échapper ainsi à la désindustrialisation rapide que tout le monde lui promet.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/18/actionnaire-salarie-a-qui-appartient-l-entreprise_3498084_3232.html#Y2RZgU7mgHBwBr4t.99

(*) France Business School était une école de commerce française, créée en 2012 par la fusion de quatre écoles :

l’École supérieure de commerce et de management (ESCEM) à Tours, Poitiers et Orléans,
l'École supérieure de commerce d'Amiens (ESC Amiens),
l'École supérieure de commerce de Clermont (ESC Clermont),
l'École supérieure de commerce Bretagne Brest (ESC Bretagne Brest).


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

licenciement  Empty Re: licenciement

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar 2020 - 13:58