LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Sam 23 Déc - 9:37



le carburant des climatos sceptiques !





_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Lun 25 Déc - 17:49

qu'en sais tu ? tu ne les comprends pas, tu ne les respectes pas, tu ne les connais pas.

Le carburant des climato-sceptiques : Indépendance, Analyse et Réflexion.

Après ceux qui se nourrissent d'irrespect, de caricature et d'intolérence vis à vis des climato sceptique : c'est leur problème.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3629
Localisation : France sud-est

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par spin le Lun 25 Déc - 18:38

troubaa a écrit:Le carburant des climato-sceptiques : Indépendance, Analyse et Réflexion.
Au vu de certains arguments que tu as ramenés ici, par exemple le graphique sur l'évolution des températures, ça manque de rigueur...

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Lun 25 Déc - 18:52

c'est parce que tu t'es perdu dans le détail,.
la rigueur des relevés de température sur un millinaire au Groenland est juste et non contestée. c'est juste qu'il n'est pas écrit la date d'aujourd'hui sur le graphique, elle est juste pré-supposée. C'est le détail qui masque l'essentiel tu ne trouves pas ?parce que les variations historiques sont belles et bien là et c'est celles là qui importe.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3629
Localisation : France sud-est

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par spin le Lun 25 Déc - 19:48

troubaa a écrit:c'est parce que tu t'es perdu dans le détail,.
la rigueur des relevés de température sur un millinaire au Groenland est juste et non contestée.
Mais rien que la façon de la présenter trahit une intention.

avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Lun 25 Déc - 21:40

troubaa a écrit: qu'en sais tu ? tu ne les comprends pas, tu ne les respectes pas, tu ne les connais pas.

Le carburant des climato-sceptiques : Indépendance, Analyse et Réflexion.

Après ceux qui se nourrissent d'irrespect, de caricature et d'intolérence vis à vis des climato sceptique : c'est leur problème.

je dirai plutot :

Le carburant des climato-sceptiques :l'argent des lobbies, l'argent des lobbies, l argent des lobbies

la rigueur l'analyse et la réflexion sont du coté des scientifiques et di GIEC, pas des climatos sceptiques, ou alors il faudrait drolement
tordre la réalité !

quant a tes illusions ne t inquiètes pas, personne ne pourra te les enlever ! santa


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 26 Déc - 10:01

La face du non
sont ce les climato sceptiques qui trust les médias : non
sont ce les climato sceptiques qui vont profiter de la manne de 6000 milliards de dollars : non
sont ce les climato sceptiques qui sont soutenus par toutes les grande multinationales mondiales : non
sont ce les climato sceptiques qui organisent de grands show planétaires au frais du contribuable et au service de la cause : non
sont ce les climato sceptiques qui ont crééeny et financent le giec : non
sont ce les climato sceptiques qui ont imposé leur idéologie politique aux scientifiques : non

La face du oui :
Sont ce les climato sceptiques qui se font licencier pour opinion subvercive : oui
sont ce les climato sceptiques qui se font insulter mépriser : oui
sont ce les climato sceptiques qui sont bannis des médias : oui
sont ce les climato sceptiques qui peuvent avoir leur carrière scientifique barré : oui
sont ce les climato sceptiques que certains aimeraient inscrire leur nom sur des registres pour leur faire payer : oui

What else komyo ?



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3629
Localisation : France sud-est

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par spin le Mar 26 Déc - 10:56

troubaa a écrit:La face du non
sont ce les climato sceptiques qui trust les médias : non
sont ce les climato sceptiques qui vont profiter de la manne de 6000 milliards de dollars : non
sont ce les climato sceptiques qui sont soutenus par toutes les grande multinationales mondiales : non
sont ce les climato sceptiques qui organisent de grands show planétaires au frais du contribuable et au service de la cause : non
sont ce les climato sceptiques qui ont crééeny et financent le giec : non
sont ce les climato sceptiques qui ont imposé leur idéologie politique aux scientifiques : non
La face du oui :
Sont ce les climato sceptiques qui se font licencier pour opinion subvercive : oui
sont ce les climato sceptiques qui se font insulter mépriser : oui
sont ce les climato sceptiques qui sont bannis des médias : oui
sont ce les climato sceptiques qui peuvent avoir leur carrière scientifique barré  : oui
sont ce les climato sceptiques que certains aimeraient inscrire leur nom sur des registres pour leur faire payer : oui
What else komyo ?
C'est comme pour la vaccination (entre autres) : à partir du moment où il y a un consensus suffisant de la communauté scientifique, et même s'il reste des incertitudes, il faut trancher.

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 26 Déc - 13:24

non les bénéfices de la vaccination ne relèvent pas du consensus mais du savoir, du savoir établi, prouvé. De la vraie science. pas du délire médiatique.

Je t'invite à regarder la vidéo que j'ai mis dans le sujet vaccination et à écouter le chercheur de l'institut pasteur. on n'est plus dans la supposition, dans l'éventualité, dans la probabilité, dans la corrélation, mais dans le savoir scientifique, dans l'explication scientifique.

En matière de climat on ne connait pas 10% de ce que l'on connait en matière de vaccins.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Mar 26 Déc - 19:52

troubaa a écrit:La face du non
sont ce les climato sceptiques qui trust les médias : non
sont ce les climato sceptiques qui vont profiter de la manne de 6000 milliards de dollars : non
sont ce les climato sceptiques qui sont soutenus par toutes les grande multinationales mondiales : non
sont ce les climato sceptiques qui organisent de grands show planétaires au frais du contribuable et au service de la cause : non
sont ce les climato sceptiques qui ont crééeny et financent le giec : non
sont ce les climato sceptiques qui ont imposé leur idéologie politique aux scientifiques : non

La face du oui :
Sont ce les climato sceptiques qui se font licencier pour opinion subvercive : oui
sont ce les climato sceptiques qui se font insulter mépriser : oui
sont ce les climato sceptiques qui sont bannis des médias : oui
sont ce les climato sceptiques qui peuvent avoir leur carrière scientifique barré  : oui
sont ce les climato sceptiques que certains aimeraient inscrire leur nom sur des registres pour leur faire payer : oui

What else komyo ?


revois tes classiques, climato sceptique aux us est un très bon business !
maintenant tu as aussi de soit disant scientifiques souvent affiliés a une religion comme les TJ ou autres
qui sont encore crzationnistes.
a rependre ton raisonnement, il faudrait leur tresser des couronnes de laurier !
t'inquiètes pas ils trouvent du boulots aux us, comme les climatos sceptiques d'ailleurs !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 26 Déc - 21:32

c'est surement pour cela que le GIEC a été créée par Reagan et tatcher...

c'est surement pour cela que la nasa est un grand pourvoyeur d'info climato alarmiste en tout genre

A tel point qu'ils ont même refusé ou même pas pu donner leur source au parlement américain

a tel point qu'il y a eu des coups de feu contre les vitres d'un scientifiques climato sceptiques pendant une manif de climato alarmiste

certes trump n’apprécie cette manipulation mediatico scientifique.... cela te défrise. je te comprends.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3629
Localisation : France sud-est

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par spin le Mer 27 Déc - 9:01

troubaa a écrit:En matière de climat on ne connait pas 10% de ce que l'on connait en matière de vaccins.
Tu les évalues comment, ces 10% ?

avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Mer 27 Déc - 9:07

troubaa a écrit:c'est surement pour cela que le GIEC a été créée par Reagan et tatcher...

C'est marrant cette propension a fabriquer des histoires qu'on croirait toutes droites sortis d'un cabinet d'influence, ca sent aussi mauvais...!
donc quand on veut tuer son chien, on raconte n'importe quoi, c'(est ca troubaa !
et il faut aussi commenter le reste qui est du meme niveau...  tongue
m'enfin vu les conneries que tu te farcis sur contrepoints, ceci explique probablement, cela...
https://www.contrepoints.org/2015/03/07/200348-climat-pourquoi-le-giec-doit-etre-demantele


Le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) est une organisation qui a été mise en place en 1988, à la demande du G7 (groupe des 7 pays les plus riches : USA, Japon, Allemagne, France, Grande Bretagne, Canada, Italie), par

l’Organisation Météorologique Mondiale
le Programme pour l’Environnement des Nations Unies
Son appellation anglaise est IPCC : Intergovernmental Panel on Climate Change. Le rôle du GIEC est “d’expertiser l’information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l’homme”.

Comme toutes les institutions onusiennes (l’OMS par exemple), le GIEC n’est pas une association de personnes physiques, mais une association de pays : ses membres sont des nations, non des personnes physiques. Aucun individu – et en particulier aucun chercheur – ne peut être membre du GIEC « en direct » : les personnes qui siègent aux assemblées du GIEC ne font que représenter des pays membres.

En pratique, à peu près tous les pays membres des Nations Unies sont membres du GIEC (deux exceptions sont Taiwan et le Vatican – comme bien d’autres personnes je suppose je serais intéressé à connaître la position du Pape sur le changement climatique !), et donc dans la pratique quasiment tous les pays du monde sont adhérents du GIEC.



addendum La décision du G7 avait été prise sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher, afin d'empêcher une agence de l’ONU, soupçonnée de militantisme écologique, de mettre la main sur l’expertise climatique.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mer 27 Déc - 17:58

c'est marrant cette propension a être dans le déni concernant les faits. L’endoctrinement rend aveugle. Nous en avons une fois de plus la démonstration.

Le GIEC a été créé en novembre 1988, à la demande du G7, par deux organismes de l’ONU : l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

La décision du G7 avait été prise sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher, afin d'empêcher une agence de l’ONU, soupçonnée de militantisme écologique, de mettre la main sur l’expertise climatique4.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_d%27experts_intergouvernemental_sur_l%27%C3%A9volution_du_climat#Historique

c'est sur que se renseigner de la part d'un climato alarmiste n'est pas chose aisée tellement il a l'habitude de tout gober sans plus s'interroger.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Mer 27 Déc - 20:32

Tu n'as pas comme l'impressions que tu es redondant dans tes informations !
relis le message au dessus, et cette fois ci jusqu'au bout !

au delà, Ronald et Margaret voulaient surtout un organisme non inféodé aux écologistes.
Le GIEC en est le résultat, donc ton argumentation (si s'en est une) tombe une fois de plus totalement a l'eau...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Mer 27 Déc - 21:31

spin a écrit:[
Tu les évalues comment, ces 10% ?
pour moi c'est simple au regard des statistiques , de la jeunesse de cette science , nous n'avons pas assez de récul, par rapport à la création de la terre . Strictement aucune données avant l'apparition de cette science des climats .
C'est un peu comme si nous étudions l'histoire de notre pays seulement à partir de la révolution

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Ven 29 Déc - 15:00

quand on est crétin, on est crétin...


Donald Trump a ironisé sur le réchauffement climatique dans un tweet alors que l'est des Etats-Unis connaît une vague froid très intense. "Dans l'Est, cela pourrait être la veille du jour de l'an la plus froide jamais enregistrée. Peut-être qu'on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique que notre pays, mais aucun autre pays, s'apprêtait à payer des trillons de dollars pour s'en protéger. Couvrez-vous !", a tweeté le président américain.


Pour la climatologue du Giec (le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) Valérie Masson-Delmotte, interrogée sur franceinfo vendredi 29 décembre, le président américain"confond la météo et le climat". Selon elle,"il y a une volonté de tromper le public".

franceinfo : Comment avez-vous réagi en découvrant ce tweet de Donald Trump ?

Valérie Masson-Delmotte : Quand j'ai pris connaissance de ce tweet, j'ai cru que c'était une caricature et c'est malheureusement le président des Etats-Unis qui s'est ainsi exprimé. Ce qu'il fait c'est qu'il confond la météo, localement et instantanément, et le climat, c'est-à-dire l'évolution à l'échelle de la planète et sur le long terme. Malgré la vague de froid aux Etats-Unis, si l'on prend par exemple l'ensemble des températures à la surface de la terre, aujourd'hui on est à 1°C de plus ponctuellement par rapport aux températures moyennes des 30 ans précédents. On voit qu'il y a vraiment une volonté de tromper le public comme l'avait fait un sénateur conservateur américain il y a quelques années qui s'était filmé jouant avec une boule de neige pour mettre en cause la réalité du changement climatique.

On peut souligner que le président des Etats-Unis n'a pas fait de commentaires à la suite des incendies qui ont ravagé la Californie jusqu'au mois de décembre.


Il n'a pas fait de commentaires sur trois études scientifiques américaines qui montrent que par nos rejets de gaz à effet de serre nous avons contribué à renforcer l'intensité des pluies torrentielles de l'ouragan Harvey qui a touché Houston au Texas. Et je souligne que les catastrophes naturelles aux Etats-Unis cette année ont eu un impact financier plus élevé que jamais dans l'histoire.

Pourrait-on avoir des vagues de froid de cette ampleur plus souvent ?

Dans les simulations qui sont faites d'évolution du climat, quand on rajoute des gaz à effet de serre, on a toujours de temps en temps des hivers froids mais qui deviennent de moins en moins froid. C'est d'ailleurs ce qu'on observe aux Etats-Unis. Si on a de temps en temps de records de froid qui sont battus, on a beaucoup plus de records chauds.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump exprime son scepticisme sur le climat. Cela vous préoccupe-t-il ?

Ce qui est important, c'est de regarder les décisions qui sont prises depuis l'élection de Donald Trump. Il y a un ensemble de décisions qui sont prises pour déréguler la protection de l'environnement aux Etats-Unis, mais aussi pour se retirer des accords internationaux. Il y a un déni par rapport aux constats scientifiques et par rapport à la responsabilité américaine. Aujourd'hui, les Etats-Unis sont le deuxième émetteur mondial de gaz à effet de serre et le premier historiquement. Les émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis, par individu, sont deux à trois fois plus élevées qu'en Europe. Il y a un danger très grave pour la démocratie américaine qui est le déni de science, qui s'exprime au plus haut niveau, à la Maison blanche comme dans les nominations qui sont faites à la tête des grandes agences de recherche. C'est quelque chose qui est extrêmement préoccupant.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/il-confond-meteo-et-climat-le-tweet-de-donald-trump-sur-le-rechauffement-de-la-planete-fait-reagir-une-climatologue-du-giec_2536663.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Ven 29 Déc - 20:46


pour  savoir la différence :

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/meteorologie-climat-meteo-difference-5922/

par contre je confirme c'est une science sur laquelle nous avons peu de recul désolé .
Donc permettez moi d’être très sceptique pour les causes

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Ven 29 Déc - 21:04

Et alors, sur la fabrication des auto on n'a pas plus de recul....et pourtant!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Lun 8 Jan - 23:51

Benoit Rittaud de plus en plus souvent invité dans les débats sur le climat.

Invité sur cnews dans l'émission "Tempete vers des catastrophes banales"

https://www.climato-realistes.fr/benoit-rittaud-cnews-heure-des-pro-5-janvier-2018/

(joffrin est vraiment un âne...pire on ne fait pas quelle honte, le pire et il est fier de lui.. puis je lui rappeler qu'à une époque 98% des scientifiques pensaient que le soleil tournait autour de la terre)

L'apocalypse climatique qui a pour source Adam et Eve est à nouveau évoqué. Logique.

Et il commence à être dénoncé la réaction hystérique des médias au moindre événement météorologique. ! Enfin !

Et à la question y a t il un consensus scientifique sur le climat michel chevalet répond immédiatement non avant d'etre repris et de se reprendre evidemment....

Enfin voila que des tenants du réchauffement climatique et du catastrophisme qu'il va provoquer commencent doucement à faire machine arrière :

Les tempêtes "sont fonction des différences de température entre les hautes latitudes et les moyennes latitudes(...), c'est l'un des paramètres qui jouent", explique le climatologue. Et "les climats passés nous montrent que plus il y a de différence de température entre les hautes latitudes et les basses latitudes, plus les vents sont violents". Or avec le réchauffement climatique, cette différence de température "a tendance à diminuer, puisque le réchauffement est plus important dans les hautes latitudes", précise-t-il. Selon le climatologue, "il n'y a pas de raison que la diminution de cette différence conduise à des vents plus importants".

signé :....................... Jean Jouzel !

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/05/97001-20180105FILWWW00236-tempetesavalanches-pas-la-faute-du-rechauffement-climatologue.php

bigre le vent commencerait il à tourner ?
on ne va plus subir des déferlantes de tempête et autre ouragan à cause du "réchauffement climatique". Les prédictions changeraient elles ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3569
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par geveil le Mar 9 Jan - 0:37

Bon, que tu récuses l'impact de l'homme sur le réchauffement, soit, que tu récuses le réchauffement lui-même, OK, mais vas-tu nier aussi le fait que dans les années 80 je crois, la couche d'ozone s'était déchirée à cause des humains?  Et que depuis qu'on a interdit mondialement l'usage des .... elle se reconstitue?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 1:00

c'est un fait jamais contesté !

pourquoi tout mélangé. ce n'est pas parce que l'homme peut être responsable d'une chose qu'il est forcément responsable de tout... pour toi c'est le cas ?

et toi récuses tu le fait qu’après nous avoir effrayé sur le thème "on va subir des ouragans terrible, de plus en plus nombreux, de plus en plus violents" les mêmes nous annoncent la fleur au fusil que finalement "non il n'y a pas de raison d'avoir des vents plus violents".....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Mar 9 Jan - 8:06

A méditer

C'est une petite musique qui revient chaque hiver. A chaque vague de froid, les climatosceptiques ironisent sur la réalité du réchauffement climatique. Connu pour ses déclarations fantaisistes sur le sujet, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a suggéré, jeudi 28 décembre, d'"utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique" pour se protéger du froid alors que l'Amérique du Nord grelotte ces derniers jours. Un peu plus tôt, c'est l'ancien ministre français de l'Education, Luc Ferry, qui accusait les écologistes d'"immuniser une doctrine contre le réel".

Franceinfo nous explique pourquoi les deux hommes font fausse route.

La météo et le climat sont deux choses différentes
C'est une confusion classique. Mais comme l'explique de manière détaillée la Nasa ou la chaîne météo, la météo et le climat sont deux choses bien distinctes. La météo rend compte du temps qu'il fait à un instant et à un endroit précis, tandis que le climat correspondant aux conditions météorologiques sur une longue période et sur l'ensemble de la planète. "Le changement climatique est très réel même s'il fait froid à l'extérieur de la Trump Tower en ce moment. De la même façon, il y a toujours de la faim dans le monde, même si vous venez de manger un Big Mac", résume sur Twitter le directeur de l'Académie des Sciences de Californie, Jon Foley.

Pendant que les Etats-Unis se gèlent, d'autres régions du monde transpirent. "Le nord de la Russie connaît des températures très douces, avec 10 à 12 degrés au dessus des normales de saison, et on observe des températures excédentaires en Alaska, relève Jérôme Lecou, prévisionniste pour Météo France interrogé par franceinfo. Si on prend la période entre le 26 décembre et le 5-6 janvier, malgré la vague de froid aux Etats-Unis, l'anomalie de température sur l'hémisphère nord sera nettement positive. Le réchauffement continue".

2017 devrait être l'année la plus chaude jamais enregistrée
Si l'on regarde au-delà de la météo et de ce coup de froid passager, 2017 devrait être l'année la plus chaude jamais enregistrée sur l'ensemble de la planète, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Pour les seuls Etats-Unis, les 11 premiers mois de l'année sont les troisièmes plus chauds jamais enregistrés.
Cette augmentation des températures observées cette année s'inscrit dans une progression régulière ces dernières années. Si le record de 2017 se confirme, ce sera la quatrième année consécutive qu'un record est établi : 2016, 2015 et 2014. Et les douze années les plus chaudes sur la planète ont presque toutes été enregistrées au XXIe siècle, comme le montre ce graphique réalisé avec les chiffres de l'Agence américaine océanique et atmosphérique


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3569
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par geveil le Mar 9 Jan - 9:22

[quote]
troubaa a écrit:c'est un fait jamais contesté !
Même pas par toi? cheers

pourquoi tout mélangER. ce n'est pas parce que l'homme peut être responsable d'une chose qu'il est forcément responsable de tout... pour toi c'est le cas ?
Que veux tu, j'aime bien les mélanges.

et toi récuses tu le fait qu’après nous avoir effrayé sur le thème
Je ne récuse rien, je m'informe sans à priori. Mais en m'informant j'apprends par exemple qu'on jette des milliers de tonnes de nourriture, que des ingénieurs planchent pour programmer l'obsolescence de l'electro-ménager, que des milliers de kms2 d'océan sont couverts de détritus avec lequel les cétacés étouffent. N'est-ce pas la faute de l'homme?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3629
Localisation : France sud-est

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par spin le Mar 9 Jan - 9:35

Dédé 95 a écrit:A méditer
C'est une petite musique qui revient chaque hiver. A chaque vague de froid, les climatosceptiques ironisent sur la réalité du réchauffement climatique.
C'est vrai, et ça montre qu'ils font flèche de tout bois, ce qui en soi induit la méfiance.

Tu n'aurais pas oublié de citer tes sources (liens) ? Il est question d'un graphique qu'on ne peut retrouver...

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 9:46

geveil a écrit:

Même pas par toi? cheers
Ta réaction m'est très étrange et suscite l'incrédulité : serais tu ronger à ce point là par le préjugé et le raccourci infondé ?



Que veux tu, j'aime bien les mélanges.
tu ne réponds pas à la question tu l'évites.

et toi récuses tu le fait qu’après nous avoir effrayé sur le thème
 Je ne récuse rien, je m'informe sans à priori.  Mais en m'informant j'apprends par exemple qu'on jette des milliers de tonnes de nourriture, que des ingénieurs planchent pour programmer l'obsolescence de l'electro-ménager, que des milliers de kms2 d'océan sont couverts de détritus avec lequel les cétacés étouffent. N'est-ce pas la faute de l'homme?
oui mais acceptes tu toutes les informations même celles qui vont à l'encontre de ce tu es convaincu ?

Et en quoi cela rend responsable l'homme du réchauffement climatique ? mystère !
Pourquoi tout mélanger ? tout confondre ? ha oui c'est vrai tu aimes....

Et si tu essayais de distinguer les choses.
A chaque acte une ou des conséquences différentes.
trop de nourriture jeter oui mais moins de famine sur terre
l'obsolescence programmée oui mais un confort de vie jamais égalé
des plastiques dans la mer oui mais on se soucie du climat. Very Happy . combien de milliards pour lutter contre les déchets plastiques déjà ?

Tu imagines si l'homme n'est pas responsable du réchauffement climatique on aura dépensé des milliards pour rien au lieu de lutter contre les déchats plastics dans la mer.

tu trouves que c'est un raisonnement plus constructif, plus judicieux ? Pas moi.

Tu trouves qu'il vaut mieux lutter contre une cause hypothétique que contre une cause réelle ? Pas moi.

on combat des dangers supposés au lieu de s'attaquer au danger réel. C'est à se demander si aujourd'hui on prendrait vraiment des mesures pour lutter contre le trou de la couche d'ozone tellement on est obnubilé par le climat...

qu'en penses tu ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 9:52

spin a écrit:
Dédé 95 a écrit:A méditer
C'est une petite musique qui revient chaque hiver. A chaque vague de froid, les climatosceptiques ironisent sur la réalité du réchauffement climatique.
C'est vrai, et ça montre qu'ils font flèche de tout bois, ce qui en soi induit la méfiance.

Et à chaque vague de chaleur les climato alarmiste nous prédisent la fin du monde
Et à chaque incendie les climato alarmistes nous prédisent qu'on va tous finir brulé
Et à chaque ouragan les climato alarmistes nous prédisent l'apocalypse
Et à chaque glacier qui se décroche les climato alarmiste nous annoncent la fin de la banquise
Et à chaque sécheresse les climato alarmiste nous disent que l'on va finir griller
Et à chaque inondation les climato alarmistes nous prédisent que l'on va finir noyé
Et à chaque ours polaire trouvé affamé les climato alarmistes nous annoncent leur disparition à cause du rechauffement

etc la liste pourrait etre infinie ou presque tellement on nous abreuve quotidiennement de ce genre de bêtise


C'est vraiment l'histoire de la poutre et de la paille dans l’œil la réflexion de dédé ! Vraiment !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Mar 9 Jan - 12:03

spin a écrit:
C'est vrai, et ça montre qu'ils font flèche de tout bois, ce qui en soi induit la méfiance.
Cela marche dans les deux sens . Par contre ne pas oublier qu'une grande partie des climatosceptiques , ne nient pas les changements climatiques , mais seulement la cause , que certains veulent à tous prix imputer aux hommes .
Peu ose nier les changements dans tous les domaines , cela fait partie de l'évolution cyclique de notre terre, par contre nombreux sont ceux qui y voient bien d'autres causes in-métrisables .

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Mar 9 Jan - 12:53

Non la cause est EN PARTI imputable à l'homme!
Tu ne lis pas les renvois?

Pour Spin, en effet, il manque les graphiques:
https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/non-ce-n-est-pas-parce-qu-il-fait-froid-que-le-rechauffement-climatique-n-existe-pas_2536425.html


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 14:13

Non la cause est EN PARTI imputable à l'homme!
wahoooo
comme quoi progressivement le discours évolue !
Fut un temps où sarko avait été accusé d’être climato sceptique (l'horreur absolue évidement !)  pour avoir oser dire  la même chose

Pour mémoire
saroko en parlant du réchauffement climatique a écrit:L’homme n’est pas le seul responsable de ce changement
Le scandale chez les bobos écolo que cela avait fait ! (pour se rafraichir la mémoire " target="_blank" rel="nofollow">https://www.google.fr/search?q=sarko+climat&rlz=1C1CHBF_frFR730FR730&oq=sarko+climat&aqs=chrome..69i57j0l3.2433j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-Cool
Maintenant dédé dit comme sarko tout naturellement


La roue tourne, la fable climatique s'étiole progressivement :

- Jouzel qui reconnait qu'on n'aura pas un accroissement de la force des vents

- dédé qui parle du climat comme Sarko

- des climato réalistes invités à s'exprimer dans des débats télévisé
(fini les monos débats où tout le monde pensait pareil sur le climat en nous expliquant que l'apocalypse nous attendait si on ne faisait rien avant qu'il ne soit trop tard... )

- Et Michel chevalet qui reconnait qu'il n'y a pas de consensus officiel !

bigre !

Et si Trump-le-fou avait raison ?
Parfois les fous vous savez ils ne sont pas si fou que cela

Si cela se trouve dans 10 ans dédé parlera du climat comme trump en parle aujourd’hui.... allez savoir ! Laughing Laughing Laughing Laughing


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 14:58

un commentaire sur le débat que j'ai bien aimé :

La science finira par remettre le problème a sa juste place qui est modeste. 7

Le problème n’est pas un problème scientifique en fait mais l’expression de forces puissantes qui pourront certainement se saisir d’un autre prétexte si celui-ci finit par se dégonfler.

Il y a des intérêts économiques (vendre et installer des éoliennes), il y a des intérêts fiscaux (taxer en prétendant que c’est pour le bien des taxés), des intérêts corporatistes (pour faire vivre le mammouth de la recherche publique bas de gamme) et enfin des intérêts politiques en présentant les gouvernants comme indispensables pour sauver le monde et en captant les voix de ceux qui ne voient pas la manœuvre et se laissent dominer par une sensiblerie écologique qui n’est même pas de l’écologie rationnelle.

https://www.contrepoints.org/2018/01/08/306719-climato-realistes-plus-presents-medias


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Mar 9 Jan - 15:52

bel enfilement de thèses complotistes facilement démontables, que des gens aient intérêt a mettre l'écologie en avant, certes... on en trouvera toujours !

contrepoint oublie intentionnellement de parler de tous les lobbies qui ont intérêts au statu quo pour leur business, oubliez les pétroliers et autres pollueurs destructeurs dont le poids est énorme.
oublier aussi tous les états qui ne veulent pas changement pour l'impact que cela aurait sur leur développement.

Ces arguments pourris donnent envie de leur foutre des coups de pied au cul ! ils méritent leur titre de journal de lobbying !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 16:30

mais oui bien sur essaierais tu de nous faire croire qu'un marché de 6000 milliards de dollars n’intéresse pas les lobbys ?

Surtout que pour le financer il suffit de taxer un max les ménages "pour la bonne cause" (regarde l'essence le prix de l'électricité t ce n'est pas fini !)

Mais bon tu n'arrives pas à adapter ton discours à l'évolution des lobbys ! (comme Joffrin d'ailleurs...)

Ce qui était probablement vrai il y a 10 ans ne l'est plus du tout aujourd'hui....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8057
Localisation : Dijon

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par gaston21 le Mar 9 Jan - 16:40

Non, il n'y a pas de changement climatique. J'ai vu ce matin mes premières pâquerettes! Elle se sont trompées de saison... Par contre, pas vu de l'automne aucun gris de sapin ni aucun nébuleux! Les plantes en perdent la tête...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 16:53

tout à fait gaston ! D'ailleurs tout le monde l'a remarqué.

Moi je me suis reposé hier soir sur ma terrasse en sirotant une menthe à l'eau. un régal. Il faisait bon Avec ma femme on est resté jusqu'à 22h ! (à partir de 21h on a mis une petite laine n'exagérons rien... )

Et demain matin j'irai à la plage faire trempette
Il parait que la mer du Nord est très bonne actuellement ! un vrai plaisir !

tu veux m'accompagner ? Après le midi on ira manger des moules frites à la brasserie du Treport en terrase face à la mer... tu verras comme il fait bon ! on se croirait en fin de printemps ! n'est ce pas !

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Mar 9 Jan - 17:51

Les quais de Seine en Val d'Oise, bientôt avec un pied dans l'eau; qui veux les égouts de Paris ?
Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Mar 9 Jan - 20:03

oui c'est rare ! du jamais vu !

Laughing Laughing Laughing Laughing



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Mar 9 Jan - 21:00

troubaa a écrit:un commentaire sur le débat que j'ai bien aimé :
le climato sceptique  a peu eu la parole , et les points importants  n'ont pas été abordés .
A savoir le veritable impact de l'homme  sur les climats , qui à mon avis  sont très limités .
Et surtout  une vision étroite   qui se limite à comparer les climats sur 60ans 100 ans au maximum . Alors qu'il faut le faire sur des milliers d'années .
Cela permettrait de voir le coté cyclique du phénomène . Chevalet le seul scientifique a été assez vague dans ses certitudes
Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Jeu 11 Jan - 13:43

Ouf ! Les climato-réalistes ne sont pas complotistes





Le climato-réalisme n’est pas une pensée complotiste, et une lecture détaillée de la dernière étude en vogue sur les théories du complot le confirme.




Par Benoît Rittaud.
Président de l'association des climatoréaliste
Benoît Rittaud est un mathématicien français. Il est enseignant-chercheur en mathématiques, maître de conférences à l’université Paris 13, au sein du laboratoire d’analyse, géométrie et applications (Institut Galilée).
Il écrit fréquemment sur le réchauffement climatique.


Les médias se sont assez largement faits l’écho d’une enquête de l’IFOP commandée par la Fondation Jean Jaurès sur le conspirationnisme dans l’opinion publique française. La partie concernant le climato-réalisme m’apparaît comme très encourageante, à condition de lire l’étude elle-même plutôt que de s’arrêter à ce qui en a été rapporté ici ou là.

Cette enquête ne s’intéresse au climato-réalisme que de manière incidente, l’essentiel de son contenu et des commentaires qui l’ont accompagnée se focalisant plutôt sur la diffusion des théories du complot telles que celles sur les attentats du 11 septembre 2001, sur l’immigration et sur les médias.

En découvrant que le climato-réalisme était associé à une théorie du complot, mon premier réflexe a été de m’énerver. Il devrait être évident pour tout le monde que ne pas adhérer à une opinion scientifique dominante n’est pas la même chose que de supposer l’existence d’un complot !

Il y a quand même une différence facile à voir entre le climato-réalisme et le fait de nier la réalité des missions Apollo, par exemple, qui ne peut se faire qu’en supposant une conspiration de la NASA.

De même, le créationnisme ou la théorie de la Terre plate, si fausses que soient ces idées, ne relèvent pas du complotisme. La Fondation Jean Jaurès a donc rangé sous le vocable fourre-tout de « complotisme » toute contestation d’une pensée dominante, c’est là une erreur méthodologique coupable.

UNE ÉTUDE RICHE D’ENSEIGNEMENTS



À la lecture aussi bien de l’analyse des résultats que des données elles-mêmes obtenues par l’IFOPil apparaît toutefois que, bien que l’on ne puisse se défaire de ce sentiment que l’objectif était surtout de défendre l’opinion conforme contre les vilains alter-pensants, l’étude produite est riche d’enseignements. Cerise sur le gâteau, ceux-ci sont tout à fait à l’avantage des climato-réalistes.

S’agissant du climat, la question posée était : « À propos du réchauffement climatique, avec laquelle des opinions suivantes êtes-vous le plus d’accord ? » Les réponses possibles étaient les suivantes :


  • Il est certain que c’est un problème causé principalement par l’activité humaine.

  • On ne sait pas encore clairement si le réchauffement climatique provient de l’activité humaine ou des rayonnements solaires.

  • On n’est même pas encore sûr que le climat se réchauffe.

  • Le réchauffement climatique n’existe pas, c’est une thèse avant tout défendue par des politiques et des scientifiques pour faire avancer leurs intérêts.

DES RÉPONSES PARFOIS CONTESTABLES

Évidemment, la pertinence de ces propositions de réponses est pour le moins contestable :

  • La mention d’un « problème » dans la première réponse n’a pas lieu d’être.

  • La deuxième réponse suppose que seuls les « rayonnements solaires » peuvent servir d’explication alternative. (Il convient par ailleurs de supposer que les sondeurs ont ici fait une improbable « synthèse » entre l’activité solaire et les rayonnements cosmiques…)

  • La troisième réponse fait l’impasse sur les échelles de temps : sur un siècle il y a réchauffement, sur quinze ans il n’y en a pas – ou peu –, et sur deux ans il y en a eu un (à cause d’El Niño).

  • La quatrième réponse ignore qu’on pourrait imaginer un complot qui se grefferait sur un réchauffement réel et accepté. Surtout, elle met en réalité en scène un opportunisme et une convergence objective d’intérêts, qui n’implique nulle conspiration des acteurs. L’analyste de la Fondation Jean Jaurès parle pourtant, au sujet de cette réponse, de « théorie du complot au sens fort du terme », ce qui est manifestement abusif. On peut penser que si la formulation avait explicitement mentionné une « conspiration des politiques et des scientifiques », le score de cette réponse aurait été inférieur.

Passons.

31% DE CLIMATO-RÉALISTES



Il est raisonnable d’estimer que la position carbocentriste correspond à la première réponse, la position climato-réaliste aux deuxième et troisième réponses, et la position complotiste à la quatrième réponse (plus exactement, donc : les complotistes ont sans doute choisi cette réponse, sans que tous ceux qui ont choisi cette réponse soient des complotistes ; vu le score de la réponse, on pourra heureusement ignorer ce problème dans la suite). Sur l’ensemble des Français, le carbocentrisme obtient alors le score de 65%, ses opposants climato-réalistes 31% (=25%+6%), et les complotistes 4%.

Ainsi donc, 35% des Français résistent encore et toujours au matraquage carbocentriste quotidien. C’est là un excellent score, qui confirme la capacité de réflexion autonome de nos concitoyens et montre que le climato-réalisme dispose d’un très grand potentiel dans l’opinion.

Mieux : avec seulement 4%, le complotisme climatique n’est qu’anecdotique, ce qui démontre de façon éclatante que les opposants au carbocentrisme sont dans leur grande majorité des personnes raisonnables.


LA PROPAGANDE CARBOCENTRISTE NE MARCHE PAS



Il y a davantage : les chiffres de cette enquête sont extrêmement proches de ceux d’une enquête du ministère du Développement durable publiée en août 2013, qui proposait aux sondés des réponses très voisines (la principale différence résidait dans la quatrième réponse, qui proposait « sans opinion » au lieu d’une réponse complotiste). Les résultats de cette étude étaient : 61% de carbocentristes, 35% de climato-réalistes (22% doutant de l’origine du réchauffement, 13% doutant du réchauffement lui-même), 4% de sans opinion.

Les lignes n’ont donc guère bougé : malgré la COP21, les Make our planet great again et autres One planet summit, un Français sur trois ne marche pas dans la théorie du GIEC.

Les efforts de communication du carbocentrisme ne parviennent donc nullement  à accroître son niveau d’adhésion. Tout juste réussit-il à le maintenir, à un niveau certes élevé mais non hégémonique. Si les climato-réalistes désormais unis poursuivent leur travail commencé en 2015, alors le carbocentrisme semble programmé pour reculer, de manière presque mécanique.


DIFFÉRENTS TYPES DE CLIMATO-RÉALISTES



Dans le détail, il ne semble pas y avoir de climato-réaliste type. Il y a des différences, bien sûr, mais on est loin d’un partage binaire entre catégories de populations. Les deux distinctions les plus manifestes se font par l’âge et les opinions politiques :


  • les personnes plus âgées sont davantage climato-réalistes que les plus jeunes (un retraité sur 2, un jeune sur 4). Côté pile, on doit peut-être y voir les effets du matraquage éducatif. Côté face, on peut espérer que les effets s’en dissipent avec le temps (mais ce n’est là qu’un espoir gratuit, les retraités d’aujourd’hui n’ayant pas subi l’enseignement du réchauffement climatique à l’école).

  • On est davantage climato-réaliste à droite de l’échiquier politique qu’à gauche. Notons cependant que même à Europe-Écologie-Les-Verts les climato-réalistes obtiennent 17% des suffrages, ce qui n’est pas rien !


Difficile de tracer d’autres lignes de démarcation nettes. Par exemple, si les cadres et professions intellectuelles supérieures sont davantage carbocentristes que la moyenne, la différence n’est pas écrasante (73% contre 65%). Pour ce qui est du niveau d’étude, les étudiants se montrent les plus carbocentristes (74%) et les sans diplôme le moins (58%), mais en-dehors de ces deux extrêmes, le niveau d’éducation ne joue pour ainsi dire aucun rôle dans l’adhésion aux thèses du GIEC : du CAP au diplômé de 3e cycle universitaire, le carbocentrisme ne s’éloigne pas de sa moyenne. Cela tend à renforcer la suggestion avancée plus haut : les effets du matraquage éducatif n’ont qu’un temps.

Le climato-réalisme n’est donc nullement une pensée complotiste, et il n’est pas non plus niché dans tel ou tel segment de la population qu’il serait aisé de stigmatiser, genre : « que des vieux », « que des réacs », « que des ignares », « que des complotistes », « que des mâles dominants »… (liste de clichés non limitative). L’esprit critique n’est pas l’apanage de tel ou tel segment de la population : ce n’est pas une surprise, mais ça se confirme, et ça fait du bien.
https://www.contrepoints.org/2018/01/11/307061-ouf-climato-realistes-ne-complotistes


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Jeu 11 Jan - 18:08

les climatos négationnistes décernent des brevets aux climatos réalistes, C,cool ! pirat


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Jeu 11 Jan - 18:19

climato réalistes
climato sceptiques ,
climato alarmiste
climato .........
on s'y perd dans toutes ces appellations

Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Jeu 11 Jan - 18:45

komyo a écrit:les climatos négationnistes décernent des brevets aux climatos réalistes, C,cool ! pirat
c'est l'analyse des derniers sondages... oui c'est cool.

dan a écrit:on s'y perd dans toutes ces appellations
c'est censé impressionner, ils sont tout le temps dans la recherche d'une expression à la hauteur de leur immense mépris pour ceux qui ne pensent pas comme eux... ils pensent qu'afficher leur mépris est un argument convaincant.

c'est impressionnant quand on y pense : comment ont ils pu tomber si bas ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par komyo le Jeu 11 Jan - 19:13

ah oui les sondages foutages de gueule bidonnées, servent a justifier les prétentions de l'auteur, bravo pour l'inutilité de la démonstration !
Basketball


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Jeu 11 Jan - 21:48

Qui a inventé les termes autres que climatologue, sinon les ceusses qui craignent qu'on disent que leurs entreprises polluent!

Le climat social est pas trop serein en ce moment, montée de la lutte de classe?
Va savoir!
Y aurait-il un climatosociopastropcocomaisfnunpeu, dans la salle?
Encore une appellation bidon, mais que devient Théo ... et JC? Ah!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Ven 12 Jan - 10:13

komyo a écrit:ah oui les sondages foutages de gueule bidonnées, servent a justifier les prétentions de l'auteur, bravo pour l'inutilité de la démonstration !
Basketball
bah voyons.....

et quand tu es malade tu casses le thermomètre aussi ?

un sondage n'a de valeur que pour ce qu'il est : un sondage. C'est une indication. Je comprends que cela te désole de voir qu'un partie des français n'est pas dupe à la propagande.

Mais je sais que pour toi :
Les vaccins sont es poisons en puissance
Le glyphosate va nous provoquer le cancer
Les OGM sont une horreur
L'homme change le climat

un point commun à toutes ces positions.... ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Ven 12 Jan - 10:26

troubaa a écrit:
Mais je sais que pour toi :
Les vaccins sont es poisons en puissance
Le glyphosate va nous provoquer le cancer
Les OGM sont une horreur
L'homme change le climat

un point commun à toutes ces positions.... ?
l’apocalypse , la peur de ........., qui semble en réconforter certains , comme c'est étrange .

amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8057
Localisation : Dijon

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par gaston21 le Ven 12 Jan - 10:32

Pourquoi ces positions si tranchées? Moi, je regarde autour de moi, par terre, dans le ciel et sous ma chemise! Plus même de puces! La grande majorité des oiseaux et insectes que je voyais dans ma jeunesse a disparu! Des noms, je pourrais vous en donner par centaines! Vos pare-brises sont-ils encore souillés de cadavres d'insectes quand vous roulez de nuit? Je suis un grand marcheur, malgré mon âge; je vois une nature morte! Ouvrez donc les yeux!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 10828
Localisation : vallée du vent

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par dan 26 le Ven 12 Jan - 11:10

gaston21 a écrit:Pourquoi ces positions si tranchées? Moi, je regarde autour de moi, par terre, dans le ciel et sous ma chemise! Plus même de puces! La grande majorité des oiseaux et insectes que je voyais dans ma jeunesse a disparu! Des noms, je pourrais vous en donner par centaines! Vos pare-brises sont-ils encore souillés de cadavres d'insectes quand vous roulez de nuit? Je suis un grand marcheur, malgré mon âge; je vois une nature morte! Ouvrez donc les yeux!
nous ne sommes donc pas dans le même pays .
il y a eu des mutations  mais pas d’instinction  chez nous . moins peut etre  de moineaux , quoique très importants  en ville, mais plus  +de tourterelles ,  de corbeaux , et de pies, et les grives qui arrivent  . Moins de papillons  mais sommes envahis  3 fois par an par la pyrale   du buis , mon jardin  est envahi par les insectes , mon compost par les vers , mes greniers  par les araignées , les fourmis , et les mouches .
des lavandes à perte de vue
Et même  moi la nuit  j'ai des fourmis  dans les mains !!! Laughing Laughing Laughing
Il m'arrive même d'avoir une montée de sève , preuve que la nature continue à faire son effet Laughing Laughing Laughing Connerie Connerie

Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par troubaa le Ven 12 Jan - 11:17

oui gaston mon pare brise est encore souillé d'insectes... et quand je lave ma voiture en été je suis obligé d'acheter un produit décolleur d'insecte pour nettoyer ma calandre, mon capot, mes retros (cote non miroir) et mes phares.
N'oublie pas aussi l’aérodynamisme des voitures fait que les insectes se fracassent moins sur le pare brise....

Mais je vois pas le rapport avec le climat....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Dédé 95 le Ven 12 Jan - 12:16

Moi je vois de moins en moins de travailleurs autour de moi, serait du au climat délétère de la bourgeoisie financière?

Par contre les mêmes ils s'agglutinent à Pôle Emploi!

On appelle celà les micro-climat!
Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: climatos sceptiques, la science, le doute et le déni

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév - 10:06