L’écologie par la propriété privée : l’exemple lockéen