LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Mar 14 Nov - 11:27

Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

« Le Monde » publie le manifeste signé par 15 364 scientifiques de 184 pays, à paraître lundi dans la revue « BioScience ».


Tribune. Il y a vingt-cinq ans, en 1992, l’Union of Concerned Scientists et plus de 1 700 scientifiques indépendants, dont la majorité des lauréats de prix Nobel de sciences alors en vie, signaient le « World Scientists’Warning to Humanity ». Ces scientifiques exhortaient l’humanité à freiner la destruction de l’environnement et avertissaient : « Si nous voulons éviter de grandes misères humaines, il est indispensable d’opérer un changement profond dans notre gestion de la Terre et de la vie qu’elle recèle. » Dans leur manifeste, les signataires montraient que les êtres humains se trouvaient sur une trajectoire de collision avec le monde naturel. Ils faisaient part de leur inquiétude sur les dégâts actuels, imminents ou potentiels, causés à la planète Terre, parmi lesquels la diminution de la couche d’ozone, la raréfaction de l’eau douce, le dépérissement de la vie marine, les zones mortes des océans, la déforestation, la destruction de la biodiversité, le changement climatique et la croissance continue de la population humaine. Ils affirmaient qu’il fallait procéder d’urgence à des changements fondamentaux afin d’éviter les conséquences qu’aurait fatalement la poursuite de notre comportement actuel.

Les auteurs de la déclaration de 1992 craignaient que l’humanité ne pousse les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie. Ils soulignaient que nous nous rapprochions rapidement des limites de ce que la biosphère est capable de tolérer sans dommages graves et irréversibles. Les scientifiques signataires plaidaient pour une stabilisation de la population humaine, et expliquaient que le vaste nombre d’êtres humains – grossi de 2 milliards de personnes supplémentaires depuis 1992, soit une augmentation de 35 % – exerce sur la Terre des pressions susceptibles de réduire à néant les efforts déployés par ailleurs pour lui assurer un avenir durable. Ils plaidaient pour une diminution de nos émissions de gaz à effet de serre (GES), pour l’abandon progressif des combustibles fossiles, pour la réduction de la déforestation et pour l’inversion de la tendance à l’effondrement de la biodiversité.

En ce vingt-cinquième anniversaire de leur appel, il est temps de se remémorer leur mise en garde et d’évaluer les réponses que l’humanité lui a apportées en examinant les données de séries chronologiques disponibles. Depuis 1992, hormis la stabilisation de l’amenuisement de la couche d’ozone stratosphérique, non seulement l’humanité a échoué à accomplir des progrès suffisants pour résoudre ces défis environnementaux annoncés, mais il est très inquiétant de constater que la plupart d’entre eux se sont considérablement aggravés. Particulièrement troublante est la trajectoire actuelle d’un changement climatique potentiellement catastrophique, dû à l’augmentation du volume de GES dégagés par le brûlage de combustibles fossiles, la déforestation et la production agricole – notamment les émissions dégagées par l’élevage des ruminants de boucherie. Nous avons en outre déclenché un phénomène d’extinction de masse, le sixième en 540 millions d’années environ, au terme duquel de nombreuses formes de vie pourraient disparaître totalement, ou en tout cas se trouver au bord de l’extinction d’ici à la fin du siècle.

L’humanité se voit aujourd’hui adresser une seconde mise en garde motivée par ces inquiétantes tendances. Nous mettons en péril notre avenir en refusant de modérer notre consommation matérielle intense mais géographiquement et démographiquement inégale, et de prendre conscience que la croissance démographique rapide et continue est l’un des principaux facteurs des menaces environnementales et même sociétales. En échouant à limiter adéquatement la croissance de la population, à réévaluer le rôle d’une économie fondée sur la croissance, à réduire les émissions de GES, à encourager le recours aux énergies renouvelables, à protéger les habitats naturels, à restaurer les écosystèmes, à enrayer la pollution, à stopper la « défaunation » et à limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes, l’humanité omet de prendre les mesures urgentes indispensables pour préserver notre biosphère en danger.
Les responsables politiques étant sensibles aux pressions, les scientifiques, les personnalités médiatiques et les citoyens ordinaires doivent exiger de leurs gouvernements qu’ils prennent des mesures immédiates car il s’agit là d’un impératif moral vis-à-vis des générations actuelles et futures des êtres humains et des autres formes de vie. Grâce à un raz-de-marée d’initiatives organisées à la base, il est possible de vaincre n’importe quelle opposition, aussi acharnée soit-elle, et d’obliger les dirigeants politiques à agir. Il est également temps de réexaminer nos comportements individuels, y compris en limitant notre propre reproduction (l’idéal étant de s’en tenir au maximum au niveau de renouvellement de la population) et en diminuant drastiquement notre consommation par tête de combustibles fossiles, de viande et d’autres ressources.
La baisse rapide des substances destructrices de la couche d’ozone dans le monde montre que nous sommes capables d’opérer des changements positifs quand nous agissons avec détermination. Nous avons également accompli des progrès dans la lutte contre la famine et l’extrême pauvreté. Parmi d’autres avancées notables, il faut relever, grâce aux investissements consentis pour l’éducation des femmes et des jeunes filles, la baisse rapide du taux de fécondité dans de nombreuses zones, le déclin prometteur du rythme de la déforestation dans certaines régions, et la croissance rapide du secteur des énergies renouvelables. Nous avons beaucoup appris depuis 1992, mais les avancées sur le plan des modifications qu’il faudrait réaliser de manière urgente en matière de politiques environnementales, de comportement humain et d’inégalités mondiales sont encore loin d’être suffisantes.

Les transitions vers la durabilité peuvent s’effectuer sous différentes formes, mais toutes exigent une pression de la société civile, des campagnes d’explications fondées sur des preuves, un leadership politique et une solide compréhension des instruments politiques, des marchés et d’autres facteurs. Voici – sans ordre d’urgence ni d’importance – quelques exemples de mesures efficaces et diversifiées que l’humanité pourrait prendre pour opérer sa transition vers la durabilité :


  1. privilégier la mise en place de réserves connectées entre elles, correctement financées et correctement gérées, destinées à protéger une proportion significative des divers habitats terrestres, aériens et aquatiques – eau de mer et eau douce ;

  2. préserver les services rendus par la nature au travers des écosystèmes en stoppant la conversion des forêts, prairies et autres habitats originels ;

  3. restaurer sur une grande échelle les communautés de plantes endémiques, et notamment les paysages de forêt ;

  4. ré-ensauvager des régions abritant des espèces endémiques, en particulier des superprédateurs, afin de rétablir les dynamiques et processus écologiques ;

  5. développer et adopter des instruments politiques adéquats pour lutter contre la défaunation, le braconnage, l’exploitation et le trafic des espèces menacées ;
    réduire le gaspillage alimentaire par l’éducation et l’amélioration des infrastructures ;

  6. promouvoir une réorientation du régime alimentaire vers une nourriture d’origine essentiellement végétale ;

  7. réduire encore le taux de fécondité en faisant en sorte qu’hommes et femmes aient accès à l’éducation et à des services de planning familial, particulièrement dans les régions où ces services manquent encore ;

  8. multiplier les sorties en extérieur pour les enfants afin de développer leur sensibilité à la nature, et d’une manière générale améliorer l’appréciation de la nature dans toute la société ;

  9. désinvestir dans certains secteurs et cesser certains achats afin d’encourager un changement environnemental positif ;

  10. concevoir et promouvoir de nouvelles technologies vertes et se tourner massivement vers les sources d’énergie vertes tout en réduisant progressivement les aides aux productions d’énergie utilisant des combustibles fossiles ;

  11. revoir notre économie afin de réduire les inégalités de richesse et faire en sorte que les prix, les taxes et les dispositifs incitatifs prennent en compte le coût réel de nos schémas de consommation pour notre environnement ;

  12. déterminer à long terme une taille de population humaine soutenable et scientifiquement défendable tout en s’assurant le soutien des pays et des responsables mondiaux pour atteindre cet objectif vital.


Pour éviter une misère généralisée et une perte catastrophique de biodiversité, l’humanité doit adopter une alternative plus durable écologiquement que la pratique qui est la sienne aujourd’hui. Bien que cette recommandation ait été déjà clairement formulée il y a vingt-cinq ans par les plus grands scientifiques du monde, nous n’avons, dans la plupart des domaines, pas entendu leur mise en garde. Il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l’échec, car le temps presse. Nous devons prendre conscience, aussi bien dans nos vies quotidiennes que dans nos institutions gouvernementales, que la Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, est notre seul foyer.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/11/13/le-cri-d-alarme-de-quinze-mille-scientifiques-sur-l-etat-de-la-planete_5214185_3244.html#eRqjUbuP3fRXdJJV.99


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Mar 14 Nov - 11:49

C'est bien c'est joli c'est sympathique.

Il est exacte qu'il faut prendre soin de notre envoironnement


Mais les mesures proposées sont vraiements enfantines. Plus proche du YaKA-FOKON que d'une véritable vision.

DANS LA CATEGORIE YAKA-FOKON :
:
concevoir et promouvoir de nouvelles technologies vertes
-
Bigre technologies vertes cela existe ? c'est quoi ?
Sinon  ya kaka concevoir quoi et plus vite qe cela non mais ! !

revoir notre économie afin de réduire les inégalités de richesse
cela sent le message politique et non scientique ! Revoyons !
quel rapport avec l'environnement ?
En quoi plus d’égalité est plus écologique ?
Quel système économique ?
Bref YAKA UNE FOIS DE PLUS !

déterminer à long terme une taille de population humaine soutenable et scientifiquement défendable
qui va le faire ? qui va l'imposer ? suivant quel critère ?
Du fascisme ?
encore un bon YAKA !

Surtout quand l'on sait que le meilleur moyen de réduire la natalité est de'atteindre un certain niveau économique. Mais comme on nous a dit qu'il fallait revoir notre modèle économique...
On le voit dans tous les pays du monde. L'hyper natalité est surtout développée dans les pays pauvre...

développer et adopter des instruments politiques adéquats pour lutter contre la défaunation, le braconnage, l’exploitation et le trafic des espèces menacées ;
réduire le gaspillage alimentaire par l’éducation et l’amélioration des infrastructures ;
encore un YAKA FOKON : développons et adoptons ! La vie est si simple.

désinvestir dans certains secteurs et cesser certains achats afin d’encourager un changement environnemental positif
Le roi des YAKA ! Plus vague on en fait pas....

Par contre d'autres points sont logiques et intéressants : :

privilégier la mise en place de réserves connectées entre elles, correctement financées et correctement gérées, destinées à protéger une proportion significative des divers habitats terrestres, aériens et aquatiques – eau de mer et eau douce ;
Evidemment mais quand on voit les difficultés à réintroduire le loup et l'ours en France, à gérer en France notre stock d'eau douce on se rencontre du chemin qu'il reste à parcourir... ...

préserver les services rendus par la nature au travers des écosystèmes en stoppant la conversion des forêts, prairies et autres habitats originels ;
Là c'est au cas par cas....
L'expression service rendu par la nature m'amuse...  La grippe espagnole et ces 20 millions de morts fait elle partie des services rendus par la nature ? Un peu trop angélique cette phrase.

restaurer sur une grande échelle les communautés de plantes endémiques, et notamment les paysages de forêt
ok je crois deviner et supputer : la bio diversité végétales.
??? pas bien compris c'est quoi "restaurer les paysages de forets".


promouvoir une réorientation du régime alimentaire vers une nourriture d’origine essentiellement végétale ;
Au moins là c'est clair... fini la cote de boeuf !
Bon pourquoi pas... à terme.


multiplier les sorties en extérieur pour les enfants afin de développer leur sensibilité à la nature, et d’une manière générale améliorer l’appréciation de la nature dans toute la société
Risible franchement.
discours de bobo de grandes cités occidentales déconnectés du reste de la population. ....

réduire encore le taux de fécondité en faisant en sorte qu’hommes et femmes aient accès à l’éducation et à des services de planning familial, particulièrement dans les régions où ces services manquent encore
Développer l'éducation ou l'instruction est indispensable et les conséquences bénéfiques multiples. Pas qu'en matière de natalité. Mais promouvoir l'éducation et l’instruction est indispensable.

Bref beaucoup de bruit pour rien quand même. Déçu par la faiblesse des propositions.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
lyaqine
Comte

Date d'inscription : 06/09/2017
Messages : 380

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par lyaqine le Mar 14 Nov - 12:57

Wink Wink Wink Wink Wink Wink Wink
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Mar 14 Nov - 13:34

Siffle Siffle Siffle Siffle Siffle Siffle Siffle Titanic


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par komyo le Mar 14 Nov - 14:49

c'est bien, ils sont pas tous achetés par les lobbies ! I love you


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8057
Localisation : Dijon

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par gaston21 le Mar 14 Nov - 16:23

C'est un cri dans le désert! Les carottes sont cuites! L'homme est trop égoïste pour freiner sa course folle! Croyez-vous que l'Inde, par exemple, va annuler l'énorme contrat d'importation de charbon qui le lie à l'Australie? Une pollution terrible sur les deux continents! Bah, l'homme est un nuisible sur notre Terre. Il est l'heure qu'il se mette lui-même au musée, dans le rayon des espèces disparues!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par komyo le Mar 14 Nov - 17:43

Deuxième avertissement
Publié dans Climat, biodiversité, énergie le 14.11.17

Le premier, en 1992 émanait de l'"Union of Concerned Scientists" avec plus de 1700 scientifiques indépendants dont de nombreux lauréats du prix Nobel:
"un grand changement dans notre intendance de la vie sur Terre est nécessaire, si nous voulons éviter une grande misère humaine."
Ils ont décrit comment nous approchons rapidement de nombreuses limites de ce que la biosphère peut tolérer sans dommage substantiel et irréversible.

À l'occasion du vingt-cinquième anniversaire de leur appel, à l'exception de la réduction du trou de la couche d'ozone stratosphérique, l'humanité n'a pas réussi à faire suffisamment de progrès pour résoudre ces problèmes environnementaux, et la plupart d'entre eux s'aggravent.

"Nous avons déclenché un phénomène d’extinction de masse, le sixième en 540 millions d’années environ, au terme duquel de nombreuses formes de vie pourraient disparaître totalement, ou en tout cas se trouver au bord de l’extinction d’ici à la fin du siècle."

Nous compromettons notre avenir en ne freinant pas notre consommation matérielle intense mais géographiquement et démographiquement inégale et en ne percevant pas la croissance démographique rapide et continue comme le principal moteur de nombreuses menaces écologiques et même sociétales.

Pour sauvegarder notre biosphère en péril, il faut:
Limiter adéquatement la croissance démographique, réévaluer le rôle d'une économie enracinée dans la croissance, réduire les gaz à effet de serre, encourager les énergies renouvelables, protéger les habitats, restaurer les écosystèmes, freiner la pollution, stopper les espèces exotiques envahissantes...

Et cette fois, ce sont plus de 15 000 scientifiques de tous les coins de la Terre qui ont signé !
Hubert Reeve


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Mer 15 Nov - 23:05

Voila où cette folie risque de nous mener :

"La démocratie doit être suspendue pour résoudre la crise climatique" (google traduction)


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Jeu 16 Nov - 21:05

Courbe de la déforestation présentée par les scientifiques :


courbe raménée à une échelle normale :


Mais non il n'ya aucune manipulation, mais non voyons....

La suite ici : https://www.climato-realistes.fr/manifeste-quinze-mille-scientifiques-deforestation/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Ven 17 Nov - 9:33

Version de climato-réaliste, non?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13492

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par loli83 le Ven 17 Nov - 10:51

il faudrait savoir ce que l'on appelle une "échelle normale"

si on ne précise pas on peut faire dire tout et son contraire aux statistiques , c'est le cas ici
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Ven 17 Nov - 12:35

échelle normale graduation de 0 à X.

Dans le tableau des scientifiques tel qu'il est présenté on a l'impression que la courbe est sur le point d'atteindre le point zéro.... D'où la peur et panique. Elle se situe là la manipulation.

quand on apprend qu'en 25 ans la superficie des forêts sur terre n'a reculé que de 3% et que les graphiques sur la durée montrent une certaine stabilité cela effraye beaucoup moins non ? Donc il faut arranger la présentation.

Mais qui s'en souciera ? Qui le saura ? Qui le dénoncera ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Ven 17 Nov - 14:59

Puisque tu discute de %, tu fais la même technique que tu dénonces, tu dis les forêts n'ont reculées que de 3 %.
Oui , vu sur le plan mondial!
Mais sur le plan des lieux de vie?
C'est celà qui permet de comprendre pourquoi cette diminution est un danger!

Tiens, la vie est belle et hume les senteurs de provence à Montélimar!
Celui qui vis comme moi (*), en face de la plus grande usine de traitement des eaux du monde, la vie est belle?

Tu saisis ou tu maintiens ?
Tu ???????? pour faire celui qui n'as pas compris?

(*)Et pourtant tu as affirmé que j'étais un "privilégié petit bourgeois" (sic)


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Ven 17 Nov - 15:05

justement on parle globalité de la planète et non de l'environnement de dédé95.

he oui dédé95 n'est pas le centre du monde ni l'objet de toutes nos préoccupations....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 7194
Localisation : France

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par komyo le Ven 17 Nov - 15:11

troubaa a écrit:Voila où cette folie risque de nous mener :

"La démocratie doit être suspendue pour résoudre la crise climatique" (google traduction)

de toute manière, la démocratie va etre suspendue et est en train de l' etre par macron et ses commanditaires. c'est en cours...
pour d'autres raisons (économiques principalement) ce qui a mon avis n'a aucun intérêt vu l urgence absolue de soigner la terre
et l'environnement.
Quant à l'humain, plus je lis ses dénégations, plus je trouve que l'on peut osciller entre deux attitude, morts aux cons, ou
essayer de soigner la bêtise ambiante ce qui n'est pas gagné... affraid affraid affraid


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Ven 17 Nov - 16:12

spoiler anti pollution de sujet:
troubaa a écrit:justement on parle globalité de la planète et non de l'environnement de dédé95.

he oui dédé95 n'est pas le centre du monde ni l'objet de toutes nos préoccupations....

Surtout pas l'objet de TES préoccupations, quoi que comme nomination au poste de modérateur...il y a des raisons! Siffle

Bref.

Tu n'as pas encore compris que les soucis environnementaux sont ceux des individus, pas des endroits désertiques de la planètes? (*)
Tu t'inquiètes de savoir que la pollution au point 5 de la transsaharienne n'a pas suivie de pollution supérieur à , disons 0,000000001%?
Pas moi, par contre celle de Kenadsa et des résidus de la mine des HSO oui!

Ca s'appelle mettre sa tête dans le sable, pour ne pas voir la réalité de vie des uns et des autres!

Conclusion? Tu refuse d'admettre que ce sont les hommes qui détruisent l'environnement, en affirmant, bof c'est la nature!

Si nos ancètres nous voyaient ils rigoleraient!
mis en spoiler par l'admin


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Ven 17 Nov - 17:44

spoiler anti pollution de sujet:
Dédé 95 a écrit:Tu t'inquiètes de savoir que la pollution au point 5 de la transsaharienne n'a pas suivie de pollution supérieur à , disons 0,000000001%?
Pas moi, par contre celle de Kenadsa et des résidus de la mine des HSO oui!
quelqu'un peut me traduire ?
mis en spoiler par l'admin


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Ven 17 Nov - 18:15

spoiler anti pollution de sujet:
On apprend celà en Géographie, disons en seconde!

Transsaharienne: Route menant de Oran (ou Alger) à travers le désert du Sahara (*)

Point 5 : autre appellation pour ne pas employer le terme de bidon (**) du temps du colonialisme libéral!

Kenadsa : Ville au sud de Colomb Béchar (***) qui du" temps glorieux des colonies" à usage des capitalistes comportait des mines!

HSO: Houillères du Sud Oranais! (****)

(*)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_transsaharienne

(**)
http://groupedetransport3.forums-actifs.com/t34-le-phare-de-bidon-5

(***)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kenadsa

(****)
Le charbon découvert dès 1907, ne connut un début d'exploitation qu'en 1917, puis une expansion pensée et préparée lors de la Deuxième Guerre mondiale, qui isole l'Algérie de la Métropole et nécessite un accroissement rapide des sources d'énergie locales7. C'est l'expansion du Bassin houiller de Djerada dans les années 1950: une centrale thermique est installée et la voie ferrée normale Méditerranée-Niger prolongée jusqu'à Kenadsa7.

La ville portait autrefois[Quand ?] le nom d'El-Ouina. Elle devient une commune de plein exercice le 12 décembre 19588.

Les abondantes mines de charbon de Kenadsa ont été exploitées depuis 1918 jusqu'à l'indépendance de 1962. En 1945, la direction des mines a été assurée par la Société des Houillères du Sud-Oranais. L'effectif du personnel a compté jusqu'à cinq-mille salariés.

Un camp de travail a été utilisé pour emprisonner les réfugiés républicains espagnols à la fin de la guerre civile espagnole (voir Retirada).  affraid

On dit merci qui, une nouvelle fois!

Je suis étonné que les modérateurs de nos jours ne sachent pas se servir de Google! Serait-ce une méthode gauchiste?  affraid
Je paris que les Insoumis ont pris le pouvoir de ce moteur de recherche qui donne des boutons aux UDI!


Ps: Sur les Houillères et la colonisation j'ai chercher sur Contrepoints, certains parlent bien de la Conquète de l'Algérie ou du Général Ausaresse, le héros de la guerre contre les "bougnoules", mais rien d'autre! Mais mon moteur de recherche a des ratés!

PTDR  PTDR  PTDR  PTDR  PTDR  PTDR  PTDR  PTDR

Mis en spoiler par l'admin


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 11529
Localisation : ici ou là

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par troubaa le Ven 17 Nov - 18:25

spoiler anti pollution de sujet:
J'ai retenu les dates par ordre d'apparition :
: 1907 - 1917 - 1950 - 1958 -  1918 - 1962 - 1945....

Il parle de colonisation FN UDI contrepoint.

Le rapport avec le sujet ? Le rapport avec le cri d'alarme ? avec la foret ?

Enfin il a l'air contant de lui il rigole à la fin....  Bon on va mettre tout cela en spoiler.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 9873
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Dédé 95 le Ven 17 Nov - 18:54

Réponse au HS:
Ca y est c'est parti !
Voir message n° 14 de Troubaa pour provoquer la censure suivante!
je me crois revenir sur Méta!
La Bulle et le Jipe ils font des petits!
Troubadour diminué de 3 lettres mais......


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév - 10:03