LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Partagez
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Dim 3 Juin - 17:19

troubaa a écrit:Quand je vois tous ces retraités partir en voyage organisé ou dans leur résidence secondaire corse et que je compare leur situation avec l'extrême pauvreté mon grand père je me dis que les choses se sont bien arrangées... L'effet ruissellement !

C'est vrai dans les années 60 un immeuble de standing affichait "Eau et gaz à tous les étages"...

Évidemment c'était l'époque où l'orange était un produit de luxe où avoir une voiture était extraordinaire.

Oui c'est cela le ruissellement que les hypicrites refusent de reconnaître. Faut dire à l'époque de mon grand père ces hypicrites cotisaient tellement peu que mon grand père vivait dans l'extrême pauvreté. Il ne risquait pas d'avoir les moyens de posséder une résidence secondaire en Corse.

Parcontre il ne gemissait pas sur son sort...il était heureux de vivre et trouvait la vie tellement meilleure que ce qu'il avait connu.
je pense sincérement que la fameuse litanie alarmiste apocalyptique "c'etait mieux avant ", est remplacée (et tant mieux ) par "nous somme à une belle époque ". Ne pas oublier par exemple (afin de relativiser sérieusement ),qu'avant nous n'avions pas cette vision globale de la misère du monde, qui était beaucoup plus importante .

Merci d'éviter encore de confondre "misère beaucoup plus importante", et plus du tout de misère . Je commence à vous connaitre .

Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Dim 3 Juin - 17:28

J'ai connu l'époque où un seul salaire moyen suffisait pour une famille; la femme restait à la maison. Maintenant, combien de couples pourraient survivre avec le seul salaire du mari? C'est vrai, j'oubliais!
La voiture, Internet, Vivastreet et ses masseuses...On n'arrête pas le progrès!
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Dim 3 Juin - 17:36

Y a quelqu'un qui as une résidence secondaire en Corse sur ce forum, ou c'est un mensonge répété?

J'opte pour la deuxième solution !
Je me trompe ou c'est une attaque personnelle qui vaut 30 jours de banissement?
C'est selon?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Dim 3 Juin - 17:41

gaston21 a écrit:J'ai connu l'époque où un seul salaire moyen suffisait pour une famille; la femme restait à la maison. Maintenant, combien de couples pourraient survivre avec le seul salaire du mari? C'est vrai, j'oubliais!
La voiture, Internet, Vivastreet et ses masseuses...On n'arrête pas le progrès!

Pense tu sincérement que cette évolution, donc celle de la femme  , est une mauvaise chose ?

Je pense  seulement que nous avons perdu une valeur fondamentale ", la prévoyance , et développé "l’égoïsme ".
Trop de superflus , trop  de jouissances immédiates,  trop  de valeurs  fondamentales de perdues .
et en filigrane cette façon de dépenser plus que ce que l'on a!!!! Comme notre état glouton

Exemple  pour la prévoyance , avant nos parents  dépensaient que ce qu'ils avaient , ils n'utilisaient pas le crédit à la consommation .

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Dim 3 Juin - 17:58, édité 3 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Dim 3 Juin - 17:51

dan 26 a écrit:
gaston21 a écrit:J'ai connu l'époque où un seul salaire moyen suffisait pour une famille; la femme restait à la maison. Maintenant, combien de couples pourraient survivre avec le seul salaire du mari? C'est vrai, j'oubliais!
La voiture, Internet, Vivastreet et ses masseuses...On n'arrête pas le progrès!

Pense tu sincérement que cette évolution, donc celle de la femme  , est une mauvaise chose ?

Je pense  seulement que nous avons perdu une valeur fondamentale ", la prévoyance ", et développé "l’égoïsme ".
Trop de superflus , trop  de jouissance immédiate,  trop  de valeurs  fondamentales de perdues .
Exemple  pour la prévoyance , avant nos parents  dépensaient que ce qu'ils avaient , ils n'utilisaient pas le crédit à la consommation .

amicalement

Tout à fait!
Mais en retour pourquoi être obligé d'avoir deux revenus pour obtenir un logement en toute propriété ?
Et ce crédit à la consommation qui le dispense? Qui en fait de la publicité pour inciter à en prendre, sinon le capitalisme!
Devine pourquoi nous nous endettons à vitesse grand V sinon parceque les particuliers, comme les entreprises vivent à crédit pour satisfaire les marchés économiques qui produisent à outrance!
Tu n'as pas trouvé?
Ce sont les banquiers pour satisfaire leurs clients aux portefeuilles boursiers!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Dim 3 Juin - 18:01

Un petit rappel et un avis sur l'actualité de ce qu'est le capitalisme au 21ème siècle:

Guerre économique ou « guerre absolue » ?

Jean-Claude PAYE Secrétaire général de l'OCDE (octobre 1984 – mai 1996)
Avocat à la Cour
Administrateur de Renault
Conseil du cabinet Gide Loyrette Nouel

Dans le texte précédent « Impérialisme contre super-impérialisme », nous avons soutenu que, en désindustrialisant le pays, le super-impérialisme étasunien avait affaibli la puissance des USA en tant que nation. Le projet initial de l’administration Trump était de procéder à une reconstruction économique sur une base protectionniste. Deux camps s’affrontent, celui porteur d’un renouveau économique des USA et celui en faveur d’une conflictualité militaire de plus en plus ouverte, option qui semble être principalement portée par le parti démocrate. La lutte, entre les Démocrates et la majorité des Républicains, peut ainsi être lue comme un conflit entre deux tendances du capitalisme étasunien, entre celle porteuse de la mondialisation du capital et celle prônant une relance du développement industriel d’un pays économiquement déclinant.

Ainsi, pour la présidence Trump, le rétablissement de la compétitivité de l’économie US est prioritaire. La volonté de son administration d’installer un nouveau protectionnisme doit être lue comme un acte politique, une rupture dans le processus de mondialisation du capital, c’est à dire comme une décision sur l’exception, dans le sens développé par Carl Schmitt : « est souverain celui qui décide de la situation exceptionnelle ». Ici, la décision apparaît comme une tentative de rupture d’avec la norme de la trans-nationalisation du capital, comme un acte de rétablissement de la souveraineté nationale US face à la structure impériale organisée autour des Etats-Unis.

Le retour du politique.

La tentative de l’administration Trump se pose comme exception face à la mondialisation du capitalisme. Elle se montre comme une tentative de rétablir la primauté du politique, suite à la constatation que les USA ne sont plus la super-puissance économique et militaire, dont les intérêts se confondent avec l’internationalisation du capital.

Le retour du politique se traduit d’abord par la volonté de mettre en œuvre une politique économique nationale, de renforcer l’activité sur le territoire US, grâce une réforme fiscale destinée à rétablir les termes de l’échange entre les Etats-Unis et ses concurrents. Actuellement, ces termes se sont nettement dégradés en défaveur des USA. Ainsi, le déficit commercial global des Etats-Unis s’est encore creusé de 12,1 % en 2017 et se monte à 566 milliards de dollars. En soustrayant l’excédent que le pays dégage dans les services, pour se concentrer sur les échanges de biens uniquement, le solde négatif atteint même 796,1 milliards de dollars. C’est évidemment avec la Chine que le déficit est le plus massif : il a atteint, en 2017, le niveau record de 375,2 milliards de dollars pour les seuls biens .

La lutte contre le déficit du commerce extérieur reste centrale dans la politique économique de l’administration US. Privée par les Chambres étasuniennes de sa réforme économique fondamentale, le « Border Adjusment Tax » destiné à promouvoir une relance économique grâce une politique protectionniste, l’administration Trump tente de rééquilibrer les échanges au cas par cas, par des actions bilatérales, en exerçant des pressions sur ses différents partenaires économiques, principalement sur la Chine, afin qu’ils réduisent leurs exportations vers les USA et qu’ils augmentent leurs importations de marchandises étasuniennes. Pour ce faire, d’importantes négociations viennent d’avoir lieu. Le 20 mai, Washington et Pékin ont annoncé un accord destiné à réduire de manière significative le déficit commercial américain vis à vis de la Chine [5]. L’administration Trump réclamait une réduction de 200 milliards de dollars de l’excédent commercial chinois, ainsi que des droits de douane en forte baisse. Trump avait menacé d’imposer des droits de douane de 150 milliards de dollars sur les importations de produits chinois, et, comme mesure de rétorsion, la Chine se proposait de riposter en visant les exportations américaines, notamment le soja et l’aéronautique.

Opposition stratégique entre Démocrates et Républicains.

Globalement, l’opposition entre la majorité du Parti Républicain et les Démocrates repose sur l’antagonisme de deux visions stratégiques, tant au niveau économique que militaire. Ces deux aspects sont intimement liés.

Pour l’administration Trump le redressement économique est central. La question militaire se pose en terme de soutien d’une politique économique protectionniste, comme moment tactique d’une stratégie de développement économique. Cette tactique consiste à développer des conflits locaux, destinés à freiner le développement des nations concurrentes, et à saborder des projets globaux opposés à la structure impériale US, tel, par exemple, celui de la nouvelle Route de la soie, une série de « corridors » ferroviaires et maritimes devant relier la Chine à l’Europe en y associant la Russie. Les niveaux, économique et militaire, sont étroitement liés, mais, contrairement avec la position des Démocrates, restent distincts. La finalité économique n’est pas confondue avec les moyens militaires mis en œuvre. Ici, le redéploiement économique de la nation étasunienne est la condition permettant d’éviter ou, du moins, de postposer un conflit global. La possibilité de déclencher une guerre totale devient un moyen de pression destiné à imposer les nouvelles conditions étasuniennes des termes de l’échange avec les partenaires économiques. L’alternative qui s’offre aux concurrents est de permettre aux USA de se reconstituer ses capacités offensives au niveau des forces productives ou d’être engagé rapidement dans une guerre totale.

La distinction, entre objectifs et moyens, présent et futur, n’apparaît plus dans la démarche des Démocrates. Ici, les moments stratégique et tactique sont confondus. L’écrasement de ces deux aspects est caractéristique du schéma de la « guerre absolue », d’une guerre débarrassée de tout contrôle politique et qui n’obéit plus qu’à ses propres lois, celles de la « montée aux extrêmes ».

Vers une guerre « absolue » ?

La conséquence de la capacité du parti démocrate à bloquer une relance interne aux USA est que si les USA renoncent à se développer, le seul objectif reste d’empêcher, par tous les moyens, dont la guerre, les concurrents et adversaires de le faire. Cependant, le scénario n’est plus celui des guerres limitées de l’ère Bush ou Obama, d’une agression contre des puissances moyennes déjà affaiblies, tel l’Irak, mais bien celui de la « guerre totale », telle qu’elle a été pensée par le théoricien allemand Carl Schmitt, c’est à dire d’un conflit qui entraîne une mobilisation complète des ressources économiques et sociales du pays, tels ceux de 14-18 et de 40-45.

Cependant, la guerre totale, de par l’existence de l’arme nucléaire, peut acquérir une nouvelle dimension, celle de la notion, développée par Clausewitz, de « guerre absolue. »

Chez Clausewitz, la « guerre absolue » est la guerre conforme à son concept. Elle est la volonté abstraite de détruire l’ennemi, tandis que la « guerre réelle » est la lutte dans sa réalisation concrète et son utilisation limitée de la violence. Clausewitz opposait ces deux notions, car la « montée aux extrêmes », caractéristique de la guerre absolue, ne pouvait être qu’une idée abstraite, servant de référence pour évaluer les guerres concrètes. Dans le cadre d’un conflit nucléaire, la guerre réelle devient conforme à son concept. La « guerre absolue » quitte son statut d’abstraction normative pour se transformer en un réel concret.

Ainsi, comme catégorie d’une société capitaliste développée, l’abstraction de la guerre absolue fonctionne concrètement, elle se transforme en une « abstraction réelle », c’est à dire une abstraction qui ne relève plus seulement du processus de pensée, mais qui résulte également du procès réel de la société capitaliste .

La « guerre absolue » comme « abstraction réelle. »

Comme l’exprime le phénoménologue marxiste italien Enzo Paci, « la caractéristique fondamentale du capitalisme...réside dans sa tendance à faire exister des catégories abstraites comme catégories concrètes. » Ainsi, en 1857, dans les Grundrisse, Marx écrivait déjà que « les abstractions les plus générales ne prennent au total naissance qu’avec le développement concret le plus riche… ».

Ce processus d’abstraction du réel n’existe pas seulement à travers les catégories de la « critique de l’économie politique », telles qu’elles ont été développées par Marx, comme celle de « travail abstrait », mais porte sur l’ensemble de l’évolution de la société capitaliste. Ainsi, la notion de « guerre absolue » quitte, à travers les rapports politiques et sociaux contemporains, le terrain de la seule abstraction de pensée pour devenir également une catégorie acquérant une existence réelle. Elle ne trouve plus sa seule fonction comme horizon théorique, comme « concret de pensée », mais devient un réel concret. La guerre absolue cesse alors d’être un simple horizon théorique, une limite conceptuelle, pour devenir un mode d’existence, une forme possible, effective, de l’hostilité entre les nations.

Déjà, dans un article de 1937 « Ennemi total, guerre totale et État total », Carl Schmitt suggère que les évolutions techniques et politiques contemporaines réalisent une identité entre la réalité de la guerre et l’idée même de l’hostilité. Cette identification conduit à une montée des antagonismes et culmine dans la « poussée à l’extrême » de la violence. C’est dire implicitement que la « guerre réelle » devient conforme à son concept, que la « guerre absolue » quitte son statut d’abstraction normative pour se réaliser en « guerre totale ».

Alors, le rapport guerre-politique se renverse, la guerre n’est plus, tel que le développait Clausewitz, pour caractériser son époque historique, la forme la plus haute de la politique et son achèvement momentané. La guerre totale, en devenant guerre absolue, échappe au calcul politique et au contrôle étatique. Elle ne se soumet plus qu’à sa propre logique, elle « n’obéit qu’à sa propre grammaire », celle de la montée aux extrêmes. Ainsi, une fois déclenchée, la guerre nucléaire échappe au cran d’arrêt de la décision politique, de la même manière que la mondialisation du capital échappe au contrôle de l’État national, des organisations supra-nationales et plus généralement à toute forme de régulation.

De la « guerre contre le terrorisme » à la « guerre absolue » ?

Le 19 janvier 2018, parlant à l’Université Johns Hopkins dans le Maryland, le Secrétaire de la Défense du gouvernement Trump, James Mattis, a dévoilé une nouvelle stratégie de défense nationale reposant sur la possibilité d’un affrontement militaire direct entre les Etats-Unis et la Russie et la Chine. Il a précisé qu’il s’agissait là d’un changement historique par rapport à la stratégie américaine en vigueur depuis près de deux décennies, celle de la guerre contre le terrorisme. Ainsi, il a précisé :« C’est la concurrence entre les grandes puissances – et non le terrorisme – qui est maintenant le principal objectif de la sécurité nationale américaine. »

Un document déclassifié de 11 pages, décrivant la Stratégie de défense nationale en termes généraux, a été remis à la presse. Une version confidentielle plus longue, qui inclut les propositions détaillées du Pentagone pour une augmentation massive des dépenses militaires, a été, quant à elle, soumise au Congrès. La Maison Blanche demande une augmentation de 54 milliards de dollars du budget militaire, en la justifiant par le fait qu’« aujourd’hui, nous sortons d’une période d’atrophie stratégique, conscients du fait que notre avantage militaire compétitif s’est érodé. » Le document poursuit : « La puissance nucléaire – la modernisation de la force de frappe nucléaire implique le développement d’options capables de contrer les stratégies coercitives des concurrents, fondées sur la menace de recourir à des attaques stratégiques nucléaires ou non-nucléaires. »

Pour l’administration Trump, l’après guerre froide est terminée. La période pendant laquelle les Etats-Unis pouvaient déployer leurs forces quand ils le veulent, intervenir à leur guise, n’est plus d’actualité. « Aujourd’hui, tous les domaines sont contestés : les airs, la terre, la mer, l’espace et le cyberespace »

« Guerre absolue » ou guerre économique.

La possibilité d’une guerre des USA contre la Russie et la Chine, c’est à dire le déclenchement d’une guerre absolue, fait partie des hypothèses stratégiques, tant de l’administration étasunienne que des analystes russes et chinois. Cette faculté apparaît comme la matrice qui sous-tend et rend lisible la politique étrangère et les opérations militaires de ces pays, par exemple l’extrême prudence de la Russie, une retenue qui peut faire penser à de l’indécision ou à un renoncement, par rapport aux provocations étasuniennes sur le territoire syrien . La difficulté de la position russe ne provient pas tant de ses propres divisions internes, du rapport de forces entre les tendances mondialiste et nationaliste au sein de ce pays, que des divisions inter-étasuniennes balançant entre guerre économique et guerre nucléaire. L’articulation entre menaces militaires et nouvelles négociations économiques sont bien deux aspects de la nouvelle « politique de défense » US.

Cependant, Elbrige Colby, assistant du Secretaire de la Défense a cependant affirmé que malgré le fait que le discours de Mattis mette clairement l’accent sur la rivalité avec la Chine et la Russie, l’administration Trump veut « continuer de rechercher des zones de coopération avec ces nations ». Ainsi, Colby disait, « il ne s’agit pas d’une confrontation. C’est une démarche stratégique de reconnaître la réalité de de la compétition et l’importance du fait que ‘’les bonnes clôtures font les bons voisins.’’ »

Cette politique prônant le rétablissement de frontières contrarie frontalement la vision impériale US. Bien résumée par le Washington Post, cette dernière pose une alternative : la persistance d’un Empire étasunien « garant de la paix mondiale » ou bien la guerre totale. Cette vision s’oppose au rétablissement d’hégémonies régionales, c’est à dire d’un monde multipolaire dont, selon cet organe de presse, « le résultat serait la future guerre mondiale. »

Jean-Claude Paye


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Dim 3 Juin - 20:09

Dans le darwinisme social, la pauvreté n'est pas un problème, tant que ce sont les mêmes qui empochent, tout va bien !

https://www.alternatives-economiques.fr/rapport-oxfam-critiques-malvenues/00084641


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Dim 3 Juin - 21:17

komyo a écrit:Dans le darwinisme social, la pauvreté n'est pas un problème, tant que ce sont les mêmes qui empochent, tout va bien !

https://www.alternatives-economiques.fr/rapport-oxfam-critiques-malvenues/00084641

nous avons donc bien la preuve que le ruissellement existe merci . Je vous ai déjà dit que le personnel des TGE etait intéressé au résultat , pourquoi le nier dans la mesure où c'est ecrit en clair ..

Après que ce soit assez ou pas assez c'est un autre sujet, qu'il serait bon d'approfondir .
J'ai l'impression par exemple que pour faire pleurer dans les chaumières , il y a une confusion avec la distribution, et l'évolution des cours des actions.

Le texte en lien semble d'ailleurs y faire allusion
.
Peux tu nous expliquer STP l'expression "darwinisme social " ? Cela pour moi revient à dire qu'une certaine évolution sociale , incontestable existe , ce dont je suis convaincu .

Les classes moyennes ayant augmenté dans le monde et en France ..

Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 4 Juin - 11:23

Le terme classe moyenne ne veux rien dire, puisqu'il repose sur un revenu moyen!
Il suffit de diminuer le revenu moyen et la classe (*) moyenne augmente!
Un bon tour de passe-passe!

Pourquoi posé la question de ce qu'est le darwinismer social? Wiki ou autre est ton ami, il faudrait du reste ouvrir un débat sur la question!
Le darwinisme social considère que la lutte pour la vie entre les êtres humains est l'état naturel des relations sociales et que les conflits sont aussi la source fondamentale du progrès et de l'amélioration de l'être humain. Ainsi, la concurrence entre les êtres ou groupes humains ne doit pas être entravée par des obstacles comme les mesures de protection sociale et d'assistance de l'Etat Providence, la solidarité ou la charité. Ses partisans prônent la non intervention dans la lutte pour l'existence, afin que la sélection naturelle favorise la survie des "plus aptes" et l'élimination des "moins aptes".

Sur le plan politique, le darwinisme social a été utilisé pour justifier scientifiquement la domination par une élite d'une masse jugée moins apte.


(*) Le terme classe ne désigne pas une tranche de revenu mais une position sociale entre le prolétariat et la bourgeoisie, entre le propriétaire des moyens de production et d'échange et celui qui ne vit que de sa force de travail, on désigne classe moyenne par ceux qui sont à la fois les propriétaires des moyens de productions et quio les mettent en oeuvre! L'exemple le plus connu est le médecin libéral qui est à la fois propriétaire de son cabinet et qui le met en oeuvre! Le Notaire est dans le même cas!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 4 Juin - 12:22

dan 26 a écrit:
 .
Peux tu nous expliquer STP  l'expression "darwinisme social " ? Cela pour moi  revient à dire qu'une certaine évolution sociale , incontestable existe , ce dont je suis convaincu  

Effectivement ton interprétation de l'expression pourrait être juste si l'on s'en tient à la notion d'évolution de Darwin.

Mais on pourrait aussi dire que le darwinisme social c'est aussi l'évolution sociale de la société comme l'abolition de la peine de mort, le mariage pour tous, le féminisme ou le véganisme...

Mais pour moi c'est encore un truc de masturbation intellectuelle qui n'a que peu d’intérêt car peu de sens. Ça occupe les esprits...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 4 Juin - 14:51

troubaa a écrit:
Effectivement ton interprétation de l'expression pourrait être juste si l'on s'en tient à la notion d'évolution de Darwin.

Mais on pourrait aussi dire que le darwinisme social c'est aussi l'évolution sociale de la société comme l'abolition de la peine de mort, le mariage pour tous, le féminisme ou le véganisme...

Mais pour moi c'est encore un truc de masturbation intellectuelle qui n'a que peu d’intérêt car peu de sens. Ça occupe les esprits...
Ok c'est ce que je pensais, donc la phrase ensuite à savoir "tant que ce sont les mêmes qui empochent, tout va bien !", ce n'est qu'un vomis de jalousie encore une fois, et qui de plus n'a strictement aucun sens et rapport !!Mais bon!!! .
Depuis que je vous parle de cette maladie, il serait peut être bon d'ouvrir un thème sur ce sujet !!!
je me demande si ce n'est pas pus grave que le cancer !!!

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 4 Juin - 17:53

Je rappelle que le darwinisme social est défini ainsi:
Le darwinisme social, ou spencérisme, est une doctrine politique évolutionniste apparue au xixe siècle qui postule que la lutte pour la vie entre les hommes est l'état naturel des relations sociales. Selon cette idéologie, ces conflits sont aussi la source fondamentale du progrès et de l'amélioration de l'être humain. Son action politique préconise de supprimer les institutions et comportements qui font obstacle à l'expression de la lutte pour l’existence et à la sélection naturelle qui aboutissent à l’élimination des moins aptes et à la survie des plus aptes (survival of the fittest : survie du plus apte).
Grand principe du libéralisme économique du 19 ème siècle dont certains voudraient revenir!

Et si on ouvrait le sujet sur le Spencérisme, la jalousie laissons là aux religions dans leurs confessionnals!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 4 Juin - 18:36

[quote="Dédé 95"]Je rappelle que le darwinisme social est défini ainsi:
Le darwinisme social, ou spencérisme, est une doctrine politique évolutionniste apparue au xixe siècle qui postule que la lutte pour la vie entre les hommes est l'état naturel des relations sociales. Selon cette idéologie, ces conflits sont aussi la source fondamentale du progrès et de l'amélioration de l'être humain. Son action politique préconise de supprimer les institutions et comportements qui font obstacle à l'expression de la lutte pour l’existence et à la sélection naturelle qui aboutissent à l’élimination des moins aptes et à la survie des plus aptes (survival of the fittest : survie du plus apte).
Grand principe du libéralisme économique du 19 ème siècle dont certains voudraient revenir!


Merci pour cette définition !

en complément ! Wink


Darwinisme social


"Le darwinisme social peut être défini : la doctrine qui considère l'homicide collectif comme la cause des progrès du genre humain."
Jacques Novicow - 1849-1912


http://www.toupie.org/Dictionnaire/Darwinisme_social.htm


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Lun 4 Juin - 18:44

La sagesse, Dan, est dans l'Evangile! Et comme je connais l'importance que tu donnes à la parole de Jésus..., je te rappelle la parabole des talents, selon Matthieu: "A celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l'abondance"! Eh oui, le monde est ainsi! Il y a les vernis...et les cocus! Les premiers de cordée...et les lampistes! Les cinq premiers de cordée, en France, ne totalisent qu'un modeste capital de 125,8 milliards de dollars! Et tous sont nés avec sous la tête un oreiller remplis de billets! Moi, j'avais de la paille de l'étable qui me piquait les oreilles! Bon, d'accord, après, ça ne se passe pas toujours bien; suffit d'une Jade qui vous passe les jambes autour du cou pour que la fortune du papa fonde de 40 % ...La tête ne va pas toujours avec les jambes...Ca me rappelle une émission télé...
A voir ces fortunes gigantesques, j'en ai le pylore qui me dévore! Vais-je vomir?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 4 Juin - 19:08

Et encore Gaston ce que tu vois c'est ce qu'ils veulent bien te montrer!
Fortune de la Branche minoritaire des De Rohan, les De Vogué, entre une dizaine de banques et des chateaux un peu partout en France, tu ne connaitras pas leurs soucis à gérer tout ça!

Tiens Vaux le Vicomte, ce sont tes impots qui l'entretiennent!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 4 Juin - 19:26

Dédé 95 a écrit:Et encore Gaston ce que tu vois c'est ce qu'ils veulent bien te montrer!
Fortune de la Branche minoritaire des De Rohan, les De Vogué, entre une dizaine de banques et des chateaux  un peu partout en France, tu ne connaitras pas leurs soucis à gérer tout ça!

Tiens Vaux le Vicomte, ce sont tes impots qui l'entretiennent!

je me demande si ils n'étaient pas propriétaires un temps, de Moet et Chandon ! ou un autre, je confonds peut etre !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 4 Juin - 21:12

[quote]
gaston21 a écrit:La sagesse, Dan, est dans l'Evangile! Et comme je connais l'importance que tu donnes à la parole de Jésus..., je te rappelle la parabole des talents, selon Matthieu: "A celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l'abondance"!
tu oublies la suite gaston," Luc 19-26 mais à celui qui n'a pas on enlevera même ce qu'il a!!!" un monceau de bétise et en 19 27 le summum de l'amour du prochain .Mais à ceux de mes enemis qui n'ont pas voulu que je devienne roi sur eux amenez les ici et égorgez les devant moi . Comme tu peux le voir l’apothéose de l'amour


Eh oui, le monde est ainsi! Il y a les vernis...et les cocus! Les premiers de cordée...et les lampistes! Les cinq premiers de cordée, en France, ne totalisent qu'un modeste capital de 125,8 milliards de dollars!
là aussi tu confonds tous ces milliards qui te rendent si jaloux ce ne sont que des actions qu'il detiennent dans les entreprises, qui font travailler des milliers de personnes vivre, des millions de familles , et distribuent au personnel .

Renseigne toi ces milliards ce ne sont ni des lingots, ni des liasses de gros billets gaston



Et tous sont nés avec sous la tête un oreiller remplis de billets!
non désolé , , tous sont partis de rien Leclerc par exemple . Voir l'origine de ces grandes fortunes .



Moi, j'avais de la paille de l'étable qui me piquait les oreilles!

et voilà nous y sommes, moi et moi et moi !!!je suis d 'accord .
Que préfère tu un homme qui réussit, ou un homme qui hérite et coule la boite (avec ses ouvriers ), dont il a hérité .



A voir ces fortunes gigantesques, j'en ai le pylore qui me dévore! Vais-je vomir?
je Suis d'accord avec toi tu crèves de jalousie , mais je te rassure cela se soigne ,.DR DR c'est typique

Je souhaite qu'un de ta famille réussisse , et on en reparle .
C'est effrayant cette jalousie , tu ne vois que le capital et de plus sous la forme de gros billets , comme la grande majorité des bobogauchos jaloux , tu ne comprends rien, strictement rien dans ce domaine, . tu raisonnes avec tes nerfs

amicalement

avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 4 Juin - 21:21

dan 26 a écrit:
C'est effrayant cette jalousie , tu ne vois que le capital et de plus sous la forme de gros billets , comme la grande majorité des bobogauchos jaloux , tu ne comprends rien, strictement rien dans ce domaine, . tu raisonnes  avec tes nerfs  

amicalement



Mais les bobogauchaux ne sont pas contre le capital et le libéralisme, il y a longtemps qu'ils ont fait leur comming out ! tongue

Les gens qui réfléchissent voient bien que le capitalisme dans un environnement libéral et son système de Monopoly vont nous emmener collectivement dans le mur comme l'a fait a un moment le communisme dans les dictatures a parti unique. Il faut etre ouvert dans la vie pour voir les lignes de force qui se dégagent d'un ensemble, sans se référer forcément a des modèles passés ! farao


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 4 Juin - 21:27

komyo a écrit:

Les gens qui réfléchissent voient bien que le capitalisme dans un environnement libéral et son système de Monopoly vont nous emmener collectivement dans le mur comme l'a fait a un moment le communisme dans les dictatures a parti unique. Il faut etre ouvert dans la vie pour voir les lignes de force qui se dégagent d'un ensemble, sans se référer forcément a des modèles passés ! farao
mais ce n'est pas possible Komyo , as tu au moins entendu parlé de participation, d' intéressement , d'évolution actuelles des entreprises .

Danone par exemple un exemple social qui va faire école .
Ce n'est pas un modèle passé, c'est un modèle qui n'est pas figé dans le marbre, et qui évolue d'une façon considérables , veux tu des exemples ?
Amicalement .
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 4 Juin - 21:40

dan 26 a écrit:
komyo a écrit:

Les gens qui réfléchissent voient bien que le capitalisme dans un environnement libéral et son système de Monopoly vont nous emmener collectivement dans le mur comme l'a fait a un moment le communisme dans les dictatures a parti unique. Il faut etre ouvert dans la vie pour voir les lignes de force qui se dégagent d'un ensemble, sans se référer forcément a des modèles passés ! farao
mais ce n'est pas possible Komyo , as tu au moins entendu parlé de participation, d' intéressement , d'évolution actuelles   des entreprises .

Danone par exemple  un exemple  social   qui va faire école .
Ce n'est pas un modèle passé, c'est un modèle qui n'est pas figé dans le marbre, et qui évolue d'une façon considérables , veux tu des exemples ?
Amicalement .

Prends moi pour un idiot en plus, j'ai un brevet de banque, fait de l'analyse financière et vérifié pendant plus de 7 ans avec des cabinets de gestion les compte de la filiale d'une multinationale, justement pour voir comment les bénéfices étaient remontés avant impôt ou participation. Tu ne lis rien, ne comprends rien, et ne retiens rien de ce que l'on te dit, apparemment...
Le jour ou les actionnaires s intéressant davantage a leur impact écologique, à l'emploi, a la santé des consommateurs et au bien etre des gens qu'ils emploient ce avant le profit dégagé on en reparle ! I love you


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Mar 5 Juin - 9:23

Dan a écrit:Danone par exemple un exemple social qui va faire école .
Ce n'est pas un modèle passé, c'est un modèle qui n'est pas figé dans le marbre, et qui évolue d'une façon considérables , veux tu des exemples ?
En effet!

Danone figure à la troisième place dans le classement fait par l'Observatoire des multinationales de Human Rights Watch sur les entreprises françaises les plus inégalitaires (rapport entre le salaire du dirigeant et le salaire des salariés), sur la base des chiffres de 2012.

En 2010, un rapport de l’IBFAN, un collectif de 273 organismes à travers le monde dénonce les méthodes utilisées en Indonésie par les multinationales Danone à travers ses filiales Sari Husada et Nutricia, Nestlé, et Friesland, pour promouvoir le lait en poudre auprès du personnel hospitalier aux dépens de la santé des femmes et des nouveau-nés. La situation est également dénoncée par l'association Save the Children.

En 2015, une enquête du magazine Cash Investigation de France illustre comment Danone met en place des contrats de formation avec le personnel soignant de certaines cliniques, dont les clauses indiquent qu’en échange de séances de formation de sages-femmes ou de matériel professionnel, ce personnel doit promouvoir auprès des familles, dès la naissance d’un nouveau-né, le lait en poudre SGM. L’emploi de lait en poudre pour les nourrissons dans les pays en développement est contraire aux recommandations de l’OMS, et contraire également à la loi indonésienne depuis 2005. Celui-ci pouvant conduire d’une part, à des maladies graves chez le nourrisson dans des régions où les conditions sanitaires ne sont pas réunies, d’autre part, conduire à l’arrêt de la production de lait chez la mère ne trouvant d’autre issue que de prolonger l’utilisation de lait en poudr,. Il est estimé que l’allaitement pourrait réduire de 13 à 22 % la mortalité infantile dans ce pays à forte natalité. L’utilisation du lait en poudre pour les nourrissons y est un enjeu de santé publique dénoncé notamment par l’Association des femmes indonésiennes qui allaitent (Aimi) depuis 2007. Interrogé sur cette situation, la direction du groupe Danone a refusé les demandes d’interviews des journalistes et son directeur général Emmanuel Faber, abordé par la journaliste Elise Lucet à la sortie d'un colloque n'a voulu faire aucun commentaire. Danone s’est déclaré « choqué par le reportage » au lendemain de sa diffusion et a affirmé respecter le code international de commercialisation des substituts de lait maternel de l'OMS et faire respecter par ses filiales "un code de conduite des affaires rigoureux".
Wiki

Ceci dit le coté paternaliste des relations sociales dans le groupe est bien connu!
Travail / Famille / Patrie comme disait l'autre .....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mar 5 Juin - 9:55

[quote]
komyo a écrit:

Prends moi pour un idiot en plus, j'ai un brevet de banque, fait de l'analyse financière et vérifié pendant plus de 7 ans avec des cabinets de gestion les compte de la filiale d'une multinationale, justement pour voir comment les bénéfices étaient remontés avant impôt ou participation.
Mais ce n'est pas possible , les bénéfices sont ensuite consolidés dans les holdings et réparties sur les action,aire et les personnels

Tu ne lis rien, ne comprends rien, et ne retiens rien de ce que l'on te dit, apparemment...
Détrompe toi exemple
la participation aux bénéfices pour le personne dans les entreprises cotés en bourse est il pratiqué ?
Danone , comme d'autres Total , etc etc ont il une politique très sociale ?

Le jour ou les actionnaires s intéressant davantage a leur impact écologique, à l'emploi, a la santé des consommateurs et au bien etre des gens qu'ils emploient ce avant le profit dégagé on en reparle !
As tu au moins participé à des AG des grands groupes , avant de dire cela ?

Aller je te pose une question simple à laquelle je n'ai jamais pu avoir de réponse précise !!

Combien doit espérer gagner au maximum en dividende un actionnaire , pour ne pas etre traité de goulu , ou de vorace
Réponse en pourcentage STP soit:
dividende divisé par la valeur de l'action , divisé par 100 = %
Merci pour ta réponse précise .


amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Mar 5 Juin - 10:11

Combien doit espérer gagner au maximum en dividende un actionnaire , pour ne pas etre traité de goulu , ou de vorace
Réponse en pourcentage STP soit:
dividende divisé par la valeur de l'action , divisé par 100 = %
Déjà répondu .....0%!
Mais comme tu refuses toujours de répondre en toute politesse bien sur!
Pourquoi 0% ?
parceque les actionnaires sont des "crapules", je préfère l'investissement qui fait vivre et subsister le bien être de la population, on appelle celà le ....socialisme !
Rien ne t'oblige de répondre, ni même à modifier ton post après coup Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mar 5 Juin - 10:34

Qui peut répondre avec précision à ma dernière question ?
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Mer 6 Juin - 20:49

Dédé 95 a écrit:
Combien doit espérer gagner au maximum en dividende un actionnaire , pour ne pas etre traité de goulu , ou de vorace
Réponse en pourcentage STP soit:
dividende divisé par la valeur de l'action , divisé par 100 = %
Déjà répondu .....0%!
Mais comme tu refuses toujours de répondre en toute politesse bien sur!
Pourquoi 0% ?
parceque les actionnaires sont des "crapules", je préfère l'investissement qui fait vivre et subsister le bien être de la population, on appelle celà le ....socialisme !
Rien ne t'oblige de répondre, ni même à modifier ton post après coup Siffle

Plus que des crapules, parfois des assassins, qui ne valent guère mieux que ceux qui mettaient les juifs des camps au travail genre et C&A et d'autres pendant la guerre...






_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mer 6 Juin - 21:16

komyo a écrit:
Plus que des crapules, parfois des assassins, qui ne valent guère mieux que ceux qui mettaient les juifs des camps au travail genre et C&A et d'autres pendant la guerre..
toujours pareil vous refusez tous de répondre  avec précision !!!

Comme c'est étrange .
Juste pour information  si  le dividende est de 0 % , personne ne voudra plus  financer les entreprises  au travers de l’actionnariat donc plus d'entreprises, plus d'emplois , plus de développement , plus de travail .

alors que d'un autre coté  certains  mettent de l'argent  dans des comptes rémunérés sans aucun risque .
Que faut il faire  remettre son argent sans risque,  sans aider qui que ce soit  pour être sur d'avoir un petit revenu .
Ou prendre des risques importants,  en aidant des entreprises  au travers de l’actionnariat.
Je vous pose la question ?

Si  certains pensent qu'il ne faut pas d'actionnaires .Pouvez vous m'expliquer comment monter une entreprise sans capital  détenu par des actionnaires, ou un seul actionnaire dans le cadre de TPE par exemple ? .
même si c'est le personnel  comme dans un scoop qui  est propriétaire , le problème reste le même , il faut faire des bénéfices pour pouvoir continuer , et le personnel  demande un retour sur investissement !!

alors quelles solutions ?


amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mer 6 Juin - 22:14, édité 1 fois
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Mer 6 Juin - 22:01

dédé t a repondu biquet. au dela c est plutot toi qui te défile. tiens a propos de la colonisation, un lien que l on pourrait intituler. quand l état dealait !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mer 6 Juin - 22:11

komyo a écrit:dédé t a repondu biquet. au dela  c est plutot toi qui te défile. tiens a propos de la colonisation, un lien que l on pourrait intituler. quand l état dealait !
je ne connais pas de cédé désolé .
et de plus je viens de répondre  à  cette idée ridicule qui consiste à croire qu'une entreprise  puisse exister sans capital, sans finances , sans actionnaires, sans bénéfices .
ce doit etre le même raisonnement   que ceux qui croient   que sur la terre ; 7 milliards d'individus devraient être heureux en même temps .  
A savoir  une utopie d'enfants de maternelle  1er année .
j'ai posé une qeustion plus haut "alors quelle solution ? Personne n'a répondu encore une fois

Si tu veux parler des bienfaits  et méfaits  de la colonisation , merci d'aller sur le sujet .

Vous partez dans tous les sens affraid  affraid  affraid  .

amicalement .
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Jeu 7 Juin - 9:11

dan 26 a écrit:
je ne connais pas de cédé désolé .

Apparemment lui te connait bien ! clown




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Jeu 7 Juin - 9:42

komyo a écrit:
Apparemment lui te connait bien ! clown
c'est en raison de toutes les énormités, les déformations, les mensonges , les accusations non justifiés , les fausse révélations , profanées à mon endroit , que je l'ignore . Je luis ai  dit il y a des mois , et semble l'ignorer . Voir les raisons pour laquelle il a été banni plusieurs fois .
pour moi c'est un nuisible .

Plus sérieusement pour revenir au sujet : comment vois tu la création d'une entreprise sans capital, et sans trésorerie au départ, donc sans actionnaires ?
Pour information même dans une scoop ce sont les ouvriers, cadres et autres qui sont de fait actionnaires .

Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Jeu 7 Juin - 14:20

Le problème c'est cette obstination des anti-capitalistes par les actionnaires.

Ça n'a aucun intérêt d'essayer de discuter avec eux  tant qu'ils rameront le capitalisme à sa plus simple expression : L’actionnaire qui est représenté comme un grands méchants ventrus, le bec crochu, fumant le cigare et fouettant ses esclaves. .

En un mot tant qu'ils n'essaieront pas d'essayer de comprendre ce qu'est le capitalisme et ce qu'il permet. tant qu'ils n'essairont pas d'analyser le capitalisme dans sa globalité aucun conversation constructive ne sera possible parce qu'ils répondront toujours : le gros méchant actionnaire ventru !

D'ailleurs ont ils d'autres arguments ? probablement pas.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Jeu 7 Juin - 14:34

Dan 26 a écrit:Plus sérieusement pour revenir au sujet : comment vois tu la création d'une entreprise sans capital, et sans trésorerie au départ, donc sans actionnaires ?
Pour information même dans une scoop ce sont les ouvriers, cadres et autres qui sont de fait actionnaires .
Une entreprise doit avoir du capital et de la trésorerie pour démarrer!
Personne, et surtout pas moi, n'as dit le contraire.

Sauf que tu affirme mensongèrement (*) qu'il faille des actionnaires (Ton DONC).

Comme si il n'existait pas de société qui ont démarré avec des capitaux non privés!

http://www.guilhembertholet.com/blog/2009/04/22/creer-une-entreprise-sans-argent/

A propos des SCOOP tu reconnais enfin que ce sont des sociétés comme les autres!

Et si l'impot permettait à des entrepreneurs de démarrer une entreprise et aux bénéfices d'ètre réinvestit pour rembourser l'Etat ?
Et si les banques aidaient les entreprises sans retours aux portefeuilles boursiers?

Tu veux la liste des entreprises, et pas des petites qui sont florissantes sans capitaux (des "crapules" ) privés ?

Evidemment tu ne répondra pas, ça t'arrange bien de dire qu'on se connais pas, enfin moi je t'ai reconnu et ça date de Méta, c'est pas d'hier!
Le hasard fait quelquefois bien les chose!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Jeu 7 Juin - 14:39

Troubaa a écrit:En un mot tant qu'ils n'essaieront pas d'essayer de comprendre ce qu'est le capitalisme et ce qu'il permet. tant qu'ils n'essairont pas d'analyser le capitalisme dans sa globalité aucun conversation constructive ne sera possible parce qu'ils répondront toujours : le gros méchant actionnaire ventru !

D'ailleurs ont ils d'autres arguments ? probablement pas.

Bah si, tiens, Wiki sert quelquefois:

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_socialiste


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Lun 25 Juin - 11:13

Rassurez-moi; on n'est pas dans un monde de fous? Vive le capitalisme triomphant où tous les coups sont permis, même les plus dingues!

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/25/97002-20180625FILWWW00022-un-trader-francais-a-pris-une-position-cumulee-de-66-milliards-de-dollars.php
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 25 Juin - 16:40

gaston21 a écrit:Rassurez-moi; on n'est pas dans un monde de fous? Vive le capitalisme triomphant où tous les coups sont permis, même les plus dingues!

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/25/97002-20180625FILWWW00022-un-trader-francais-a-pris-une-position-cumulee-de-66-milliards-de-dollars.php
C'est impossible  de tenter 6, 6 milliards  de dollars en indépendant  , il devait forcement etre soutenu, employé  par une  banque connue .Les achats et ventes à terme  nécessitent des garanties . D'autant plus que c'est bien mentionné  en clair "via le courtier britannique Valbury Capital, "
je confirme  donc ce trader etait donc sous le couvert d'une banque, ou d'un courtier

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Lun 25 Juin - 17:46, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 25 Juin - 17:43

....et alors, il as tenté de le faire pour son compte!
Les traders indépendants existent....
Tiens lis bien...
https://www.en-bourse.fr/


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 25 Juin - 18:14

gaston21 a écrit:Rassurez-moi; on n'est pas dans un monde de fous? Vive le capitalisme triomphant où tous les coups sont permis, même les plus dingues!

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/25/97002-20180625FILWWW00022-un-trader-francais-a-pris-une-position-cumulee-de-66-milliards-de-dollars.php

C'est impressionnant quand même.

ce que je retiens c'est qu'un pekin moyen peut jouer avec des sommes folle sans aucune garantie.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 25 Juin - 19:46

troubaa a écrit:



C'est impressionnant quand même.

ce que je retiens c'est qu'un pekin moyen peut jouer avec des sommes folle sans aucune garantie.
a condition de travailler dans une entreprise qui a une couverture financière qui peut permettrre de le couvrir .
Pour information ces opérations se jouent sur quelques variation de courts quelques centimes , mais sur des millions d'actions . Donc impossible de perdre tout en quelques minutes ou jour .
Exemple un action acquise 10 Euros qui passe à 10,20Euros cela ne fait que 0,20 Euros , mais le problème se trouve au niveau des quantités négociées 10000000 par exemple 0,20 Euros pas 1 000 0000 cela fait beaucoup d'argent de gagné , ou de perdu, mais pas la totalité des sommes engagées . Avez vous compris . C'est le volume traité qui est important

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 25 Juin - 21:32

là n'est pas e sujet. une fois de plus tu es en train de dévoyer e sujet

Le sujet est qu'il peut y avoir des exces incroyable sans aucun contrôle avec tous les dangers que cela induit.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 25 Juin - 22:23

troubaa a écrit:là n'est pas e sujet. une fois de plus tu es en train de dévoyer e sujet

Le sujet est qu'il peut y avoir des exces incroyable sans aucun contrôle avec tous les dangers que cela induit.
dans la mesure où c'est dans le cadre d'une entreprise , il y a contrôle, et risque mesuré pour l'entreprise. Comme je le disais il est impossible d'engager de telles sommes sans une certaine garantie .
Tu devrais savoir que la plupart des grandes banques sortent des résultats grâce aux risques qu'elles prennent sur les marchés financiers .
Kerviel Par exemple il est impossible qu'il ait pu jouer de telles sommes sans l'aval de sa direction .

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 25 Juin - 23:02

as tu u l'article ? il semberait bien que non


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mar 26 Juin - 9:00

troubaa a écrit:as tu u l'article ? il semberait bien que non
il a pu intervenir sous le couvert du courtier britannique Valbury Capital, Pas a titre personnel . Il reste juste à savoir si ce courtier était au courant

C'est ce que j'essaye de vous expliquer . Comme kerviel


Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Mar 26 Juin - 11:05

Donc un simple péquin (et non pékin), traders de profession (???), peut jouer avec l'argent des autres avec les instruments d'une société, lui n'était pas un salarié comme Kerviel que tu cites!

A ce propos lis bien ceci:
Jérôme Kerviel, né le 11 janvier 1977 à Pont-l'Abbé (Finistère), est, de 2005 à 2008, un opérateur de marché français, salarié de la Société générale. Il est un acteur majeur des pertes de la Société générale découvertes en janvier 2008, celles-ci résultant de la liquidation de ses prises de positions sur des contrats à terme sur indices d'actions s'élevant à cette époque à environ 50 milliards d'euros.

Pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système informatique, il est condamné à 3 ans de prison ferme et 2 ans avec sursis.

J'ai souligné ce que tu feint d'ignorer, un traders à les mains libres, si ça tourne bien, tant mieux, si ça tourne mal bah ......l'Etat paie comme dans le cas de Kerviel!

Dan, les sommes appelées Hedges Found représentent 900 000 milliards de dollars, ce n'es même plus géré par des traders mais par des machines!
On est loin de tes TRES petites connaissances en boursicotage! Ces fonds ne sont pas cotés en Bourses!
https://www.andlil.com/definition-de-hedge-fund-130639.html

Bonne lecture


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Mar 26 Juin - 18:52

il n'a pas joué avec l'argent des autres il a joué avec de l'agent qui n'existait pas. lui au départ il a joué avec son argent puis comme il était sans limite tout s'est emballé. il a gagné 11 milions bien joué mais si il les avait perdu qui aurait payé ?

a la différence de kiervel i il travaillait pour son compte.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Sam 30 Juin - 11:28

Brave capitalisme, brave libéralisme économique!

https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/28/lafarge-peut-il-vraiment-etre-condamne-pour-complicite-de-crimes-contre-lhumanite_a_23470246/

On se croirait revenu en 30/45 ou nos chers patrons fayotaient avec les criminel nazi pour défendre leurs intérets de classe sociale!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Sam 7 Juil - 19:28

En 1980, écart des salaires de 1 à 30; aujourd'hui, de 1 à 400! "Et il faut responsabiliser les pauvres, dit Macron! Le Smic est trop élevé et le RSA encourage l'assistanat"! Mais où ils sont, les voyous? Les ouvriers payés 1200 euros par mois mettent l'économie en péril, mais pas les nababs! L'arme fiscale, que Roosevelt avait utilisé en son temps, peut contribuer à réduire l'injustice; qu'a fait Macron? Le contraire! Les français vont-ils ouvrir les yeux?
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Dim 8 Juil - 16:00

[quote]
gaston21 a écrit:En 1980, écart des salaires de 1 à 30; aujourd'hui, de 1 à 400! "Et il faut responsabiliser les pauvres, dit Macron! Le Smic est trop élevé et le RSA encourage l'assistanat"!
Pour preuve 700 000 postes de travail sont a pourvoir , la cause principale le delta reduit entre le travail et l'assistanat .Je suis intimement convaincu que trop de social a crée la misère


Mais où ils sont, les voyous?
les voyous ne sont pas resonsables dans ce domaine, c'est ce système pervers d'assistanat qui l'est


Les ouvriers payés 1200 euros par mois mettent l'économie en péril, mais pas les nababs!
Peux tu me dire qui a dit cela , où et quand ?


L'arme fiscale, que Roosevelt avait utilisé en son temps, peut contribuer à réduire l'injustice; qu'a fait Macron? Le contraire! Les français vont-ils ouvrir les yeux?
Il n'y a qu'une solution possible réduire le train de vie de l'état, réduire la pression fiscale , et augmenter les salaires .
tant que l'on n'aura pas compris cette logique , basique , on ne pourra pas avancer .
Car si l'on augmente les salaires , forcement le prix des produits vont augmenter, et cette augmentation ne sera qu'éphémère . C'est du basique !!!
Ce qui aura pour résultat d'augmenter le delta entre le travail et l'assistanat , afin d'inciter certains a travailler .C'est pourtant simple à comprendre .

Amicalement
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14353

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par loli83 le Dim 8 Juil - 17:41

je suis revenue un peu en arrière pour suivre le débat , du coup je rectifie une petite erreur sans importance , sauf pour moi , les années 60 c'est ma génération et je l'aime bien , donc non

troubaa a écrit:C'est vrai dans les années 60 un immeuble de standing affichait "Eau et gaz à tous les étages"...

Évidemment c'était l'époque où l'orange était un produit de luxe où avoir une voiture était extraordinaire.
il aurait fallu dire les années 50 ,voire 40 ou même 30

ma génération , les années 60 , on avait des oranges tant qu'on voulait , les voitures plus de problèmes même pour les jeunes , mon fiancé avait une 4 CV , c'était un peu bas mais ça roulait bien
par contre dans les années 50 là oui il y avait encore peu de voitures , c'est dans ces années là que mon père a acheté sa première voiture , je me la revois bien mais je ne saurais dire son nom

Troubaa tout ce que tu cites est intéressant , mais c'était la génération d'avant, celle de mes parents , pas la mienne , pas celle des années 60
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Dim 8 Juil - 17:43

gaston21 a écrit:En 1980, écart des salaires de 1 à 30; aujourd'hui, de 1 à 400! "Et il faut responsabiliser les pauvres, dit Macron! Le Smic est trop élevé et le RSA encourage l'assistanat"!

Dan a écrit:Pour preuve 700 000 postes  de travail sont a pourvoir , la cause principale   le delta  reduit entre  le travail et l'assistanat .Je suis intimement convaincu que trop de social a crée la misère
DD a écrit:Non ces postes que tu cites sont simplement des postes de travail qui sont momentanément en attente d'une affectation! Cf mon fils qui travaille comme chef comptable à Pole Emploi.
Déjà expliqué mais tu t'obstine à mentir!
Par contre il y a 3 millions de chômeurs qui eux n'ont pas de poste de travail à prendre!
C'est pourtant simple à comprendre!


Gaston a écrit:Mais où ils sont, les voyous?
Dan a écrit:les voyous ne sont pas resonsables dans ce domaine, c'est ce système pervers d'assistanat qui l'est
DD a écrit:Les voyous dont parle Gaston ce sont ceux qui génèrent le chomage, ceux qui préfèrent exploter des travailleurs chinois ou indien ou roumain, mieux et qui fuient leur pays pour spéculer en bourse sans payer d'impots!
Des noms de ces GRANDS ENTREPRENEURS ?
J'ai la liste si tu veux!

Gaston a écrit:Les ouvriers payés 1200 euros par mois mettent l'économie en péril, mais pas les nababs!

Dan a écrit:Peux tu me dire qui a dit cela , où et quand ?

Gaston a écrit:L'arme fiscale, que Roosevelt avait utilisé en son temps, peut contribuer à réduire l'injustice; qu'a fait Macron? Le contraire! Les français vont-ils ouvrir les yeux?
Dan a écrit:Il n'y a qu'une solution possible  réduire le train de vie de l'état, réduire la pression fiscale , et augmenter les salaires .
tant que l'on n'aura pas compris cette logique , basique , on ne pourra pas avancer .
DD a écrit:Quand tu parles du train de vie de l'Etat je suppose que tu parles de l'armée, la police, la justice , l'Education et la Santé?
Car pour le reste ça va pas loin.
C'est vrai qu'on pourrait rendre à l'Etat la maitrise de son économie et empécher les contraintes financières ......privées!
J'espère que tu as quand même quelques notions d'économie politique autres que la comptabilité d'un TPE qui du reste a coulée!
Dan\ a écrit:Car si l'on  augmente les salaires  , forcement le prix des  produits  vont augmenter, et cette  augmentation   ne sera qu'éphémère . C'est du basique !!!
Ce qui aura pour résultat  d'augmenter le delta entre le travail  et l'assistanat , afin d'inciter  certains  a travailler .C'est pourtant simple à comprendre .
DD a écrit:Non on peut augmenter les salaires, ce qui contribuerait à augmenter les achats, sans augmenter les prix, sauf à maintenir un taux de profit qui arrange bien nombre de spéculateurs qui contribuent eux à entretenir et augmenter le chomage donc l'assistanat hélas obligé!
A moins que tu préfère que des familles crèvent sans le sous! Te connaissant .......
Aller du courage dans tes réponses!
Ami calmant


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Ven 13 Juil - 16:38

Tous les jours je m'efforce à faire une BA! Pour moi, le jugement de Dieu est proche! Mon âme va bientôt quitter cette terre de misère...Prenez vos dispositions pour échapper le mieux possible au Fisc.
Imitez Maurice Lévy! Le fric, on ne l'emmène pas là-haut! Alors, autant le mettre à l'abri!

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/maurice-levy-transfere-la-moitie-de-ses-actions-publicis-au-luxembourg-1487835.html

Contenu sponsorisé

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 14:45