LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 4 Déc - 13:25

Tiens un simple Margoulins, ça va plaire a quelqu'un de notre connaissance!
http://immobilier.lefigaro.fr/article/airbnb-propose-une-carte-bancaire-pour-cacher-ses-revenus-au-fisc_c3d7cf8a-d659-11e7-9120-7436775344c8/

je risque pas de m'en servir j’héberge GRATUITEMENT ....moi!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Ven 26 Jan - 8:42

Dans la jungle métropolitaine, « sois agile » mon fils / (fable pas si imaginaire que ça)

Fabrice AUBERT
Portant ma besace de troubadour, en Novembre, j'écrivais cette ballade, après avoir vu que le nouveau concept qui fait fureur dans le management, c'est celui "d'agilité". Nous sommes ainsi passé en 20 ans de la "flexibilité" (adaptation au poste de travail demandé par le management) à la mobilité (adaptation géographique du poste de travail, conduisant au "nomadisme salarial" permanent) à aujourd'hui le concept "d'agilité".

Mais qui est agile ??? accepte de fait de vivre dans la jungle (du capitalisme ???). Je pensais exagérer en m'adressant à mon fils et pourtant celui-ci avec un DECS de comptabilité et une école de commerce, recruté stagiaire dans une entreprise de la Métropole vient d'apprendre qu'il n'était pas payé par l'entreprise tout en payant son loyer d'un appartement au même patron... "sois agile mon fils". Et puis de la Métropole de Marseille est venue cette décision qui fait que les fonctionnaires vont travailler plus (réduction des RTT)...pour être conforme à la loi. et puis cerise sur la gâteau, la DRH a mis au point un nouveau logiciel pour la gestion des congés et devinez son nom..."Agile time"..."Sois agile mon fils"...

Dans la jungle métropolitaine, « sois agile » mon fils / (Fable pas si imaginaire que ça)

Il était une fois au royaume de Jupiter 1er, roi de la communication médiatique et de l’entourloupe impériale permanente,
Une Métropole aux tours du business dessinées par les promoteurs du béton d’acier aux parois de verre plus qu’opaques.
Cette métropole dominait un territoire étendu, ayant enfin réussi à détruire les communes, pourtant issues de la Révolution,
De ce fait, les habitants des villes abandonnées, redevenus nomades, erraient désespérément à la recherche de l’espoir,
Qui d’un emploi, d’un stage, l’autre des subsides caritatives, et le dernier d’une bouche d’aération pour y passer la nuit.

Pourtant, le front de mer se parait de résidences de standing et de décors culturels luxueux, mais dévolus aux seuls croisiéristes,
C’est dans cet univers de série américaine, que la jeunesse devait se frayer un chemin pour tenter de construire sa vie...

Tôt le matin, du fait de la faiblesse des transports collectifs, ils s’engouffraient sur l’autoroute des illusions, vu les bouchons sans fin,
Et pour rattraper leur retard, se faisaient choper par la patrouille des radars automatisés, qui envoyaient la « data facture ».

Il fallait ensuite rentrer dans la jungle de l’Hyper-centre, et chercher un parking, toujours payant, en espérant trouver une place,
Car celles-ci étaient moins nombreuses que les « prolétaires-nomades », créés par ce capitalisme mondialisé, du « tout marché ».
Le « métro vertical » te propulsait dans une tour aménagé en open space et coworking, t’obligeant à trouver une place anonyme,
Qu’à aucun moment tu ne peux, ni décorer, ni t’approprier, devenant ainsi un simple numéro de connexion internet de la machine.
C’est du « plug and work » dans lequel ce qui compte n’est point l’humain et ses affects, mais la seule compétitivité financière,
Uniquement pour le profit, tu t’investiras, sans savoir si ce que tu fais n’aura pas des conséquences à l’autre bout de la planète.

Après avoir été flexible, puis mobile, il te faut désormais être en effet « agile », nouveau concept du « Wall-Street-Management »,
C’est le moins que l’on puisse exiger, des « prolétaires informationnels » dont les emplois libérés des chaines du « code du travail »
Sont de plus en plus précaires et moins payés... « à cause des retraités, des chômeurs et des fonctionnaires » répètent les médias.
Il te faut donc désormais sauter de liane en liane numérique, et éviter l’accident, qui survient à la moindre glissade intempestive.
Le distributeur de Prozac, ne désemplit pas et s’est agrandi du fait de la désertion du local syndical, dont il reste une vieille affiche,
Dont le poing levé proclamait de manière tout à fait exagérée : « Non aux ordonnances Macron qui tuent le code du travail ».
La direction des Ressources Humaines a promptement créé un service de soutien psychologique, utilisé lorsque des suicides ont lieu...

Morale de la fable : Dans la jungle métropolitaine, si tu ne veux pas tomber... « Sois agile » mon fils.

Et, si tu ne veux pas tomber dans "l’agilité de le jungle du Zoo financier", t’obligeant à te transformer en singe, en 2018, bi-centenaire de la naissance de Karl Marx, il te reste aussi la possibilité de choisir l’Histoire, celle de la lutte des classes.

Marseille le 9 Novembre 2017


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Lun 29 Jan - 16:50

Un article d'AgoraVox qui remet les pendules à l'heure sur le chômage, les revenus, les temps de travail etc...Pour tordre le cou à tous les mensonges que nous serinent la Droite et les patrons dont la soif n'est jamais assouvie. Et qu'aiment-ils boire, les patrons? Du rouge pétillant!

https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/allemagne-et-royaume-uni-ne-sont-201045

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 29 Jan - 17:25

si tu rois découvrir la vérité dans ce genre d'article... Lis les commentaires cela devrait te suffit comme réponse.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Lun 29 Jan - 17:50



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 29 Jan - 20:41

bataille de riches ! c'est l'objectif.... mais bon


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Jeu 1 Fév - 17:27

troubaa a écrit:bataille de riches ! c'est l'objectif.... mais bon

sophisme, mais bon...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Jeu 1 Fév - 18:24

quel sophisme ? ce  n'est surement pas dans un pays pauvre que tu verrais des grèves pour travailler 28h...

Mais bon...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Jeu 1 Fév - 19:42

James COGAN
Le magazine The Economist, l’influent hebdomadaire londonien décrit par Karl Marx il y a plus de 150 ans comme « l’organe européen » de « l’aristocratie des finances », a consacré son dernier numéro à « The Next War » (la prochaine guerre) et « The Growing Threat of Great Power Conflit » (la menace grandissante de conflit entre grandes puissances). Son éditorial principal démarre sur un avertissement effrayant :

« Au cours des 25 dernières années, la guerre a coûté trop de vies. Pourtant, alors même que les luttes civiles et religieuses ont fait rage en Syrie, en Afrique centrale, en Afghanistan et en Irak, un affrontement dévastateur entre les grandes puissances mondiales est resté presque inimaginable. »

« Ce n’est plus le cas […] de changements puissants et à long terme de la géopolitique et la prolifération des nouvelles technologies érodent la domination militaire extraordinaire dont jouissent l’Amérique et ses alliés. Un conflit d’une ampleur et d’une intensité jamais vues depuis la Seconde Guerre mondiale est encore une fois plausible. Le monde n’est pas préparé. »

The Economist envisage un futur dystopique, violent, avec le déploiement de l’armée américaine pour intimider ou détruire les prétendus défis à sa domination partout.

Au cours des 20 prochaines années, The Economist prédit que « le changement climatique, la croissance démographique et les conflits sectaires ou ethniques » sont susceptibles de faire plonger une grande partie du monde dans des « guerres intra-étatiques ou civiles ». De tels confits se dérouleront de plus en plus dans les villes entourées de « taudis » peuplées de millions d’habitants, donnant lieu à de « combats rapprochés, quartier par quartier ». L’avenir réservé à de grandes parties de l’humanité est celui du carnage qui a été observé lors des batailles meurtrières de l’an dernier contre la ville irakienne de Mossoul et la ville syrienne d’Alep.

Mais plus effrayant encore, c’est la série de scénarios qu’il décrit comme une escalade majeure des tensions entre les Etats-Unis et la Russie et la Chine, présentés comme ses adversaires stratégiques, qui menacent à tout moment de provoquer un holocauste nucléaire.

En juillet 2016, Mehring Books a publié A Quarter Century of War(Un quart de siècle deguerre)de David North, qui notait :

« Depuis le premier conflit du golfe Persique de 1990-1991, les États-Unis sont en guerre sans interruption depuis un quart de siècle. Tout en utilisant des slogans de propagande comme la défense des droits de l’Homme et la guerre contre le terrorisme pour dissimuler les véritables objectifs de leurs interventions au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique, ainsi que leur confrontation avec la Russie et la Chine, les Etats-Unis se sont engagés dans une lutte pour l’hégémonie mondiale. Alors que les États-Unis tentent de compenser leur faiblesse économique et contrer les tensions sociales internes, leur escalade incessante des opérations militaires menace de déboucher sur une guerre mondiale à grande échelle, entre États dotés d’armes nucléaires. »

Moins de deux ans plus tard, une grande partie de cette évaluation a été reprise par l’un des organes politiques les plus importants du capitalisme anglo-américain. Mais les conclusions tirées par The Economist, s’exprimant en tant que représentant sans faille des oligarques financiers et du grand patronat dont la richesse est liée à la domination mondiale impérialiste américaine, sont exactement le contraire de l’objectif déclaré par David North, celui d’aider à la construction d’un « nouveau mouvement anti-guerre ».

Au contraire, The Economist exhorte les Etats-Unis à développer le hard power (la puissance dure) pour se défendre contre des « rivaux déterminés et capables », présentant l’argument digne d’un sociopathe selon lequel la meilleure garantie de paix est la capacité de l’Amérique à détruire complètement ses adversaires.

La prémisse de l’article spécial est que des mesures urgentes doivent être prises par les États-Unis pour endiguer le déclin de son hégémonie. Elle affirme que si les classes dirigeantes chinoise et russe sont autorisées à réaliser leur ambition d’influence dominante dans leurs propres régions, alors la conséquence « plausible » sera un « affrontement dévastateur entre les grandes puissances du monde » – une guerre mondiale avec des armes nucléaires.

La Chine et la Russie, déclare le magazine dans son éditorial du 27 janvier, « sont maintenant des États révisionnistes qui veulent remettre en cause le statu quo et considèrent leurs régions comme des sphères d’influence à dominer. Pour la Chine, cela signifie l’Asie de l’Est ; pour la Russie, l’Europe de l’Est et l’Asie centrale. »

La conclusion avancée par The Economist est que l’Amérique doit mettre fin à « 20 ans de dérive stratégique » sous les gouvernements successifs, qui auraient « fait le jeu de la Russie et de la Chine ». Dans une série d’articles, son rapport spécial préconise que les États-Unis dépensent des sommes vertigineuses sur les nouvelles armes nucléaires et conventionnelles, y compris les technologies d’intelligence artificielle (AI) robotique, pour s’assurer qu’ils conservent la supériorité militaire qui, jusqu’à présent, a inspiré « la peur chez leurs ennemis ».

Il met en garde contre : « Le danger pressant qui est la guerre dans la péninsule coréenne, peut-être cette année […] Des dizaines de milliers de personnes périraient, beaucoup plus si des armes nucléaires étaient utilisées. »

L’armée américaine est prête à lancer une telle guerre. Elle a déployé en position offensive des bombardiers nucléaires B-2 et B-52 à Guam, et des centaines d’avions de chasse et une armada de navires de guerre dans d’autres bases du Pacifique. Il y a de bonnes raisons de croire que le face à face que Washington a provoqué avec la Corée du Nord, en exigeant que Pyongyang abandonne son programme d’armes nucléaires, est une répétition générale massive pour un futur bras de fer nucléaire avec la Chine.

The Economist pense qu’une « guerre pour empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires semble être une perspective plus spéculative pour l’instant, mais pourrait devenir plus probable dans quelques années ».

Il affirme que les Etats-Unis sont menacés par la soi-disant « zone grise » dans laquelle la Chine, la Russie, l’Iran et d’autres pays cherchent à « exploiter » les « vulnérabilités » américaines dans certaines parties du monde sans provoquer un conflit ouvert. Il donne comme exemples les prétentions territoriales chinoises dans la mer de Chine méridionale, l’annexion de la Crimée par la Russie et l’influence politique de l’Iran en Irak, en Syrie et au Liban.

L’ingérence impérialiste américaine, cependant, est considérée comme entièrement légitime par The Economist. En Syrie, les États-Unis ont mené sept années d’intrigues en vue d’un changement de régime visant à renverser le gouvernement soutenu par les Russes et les Iraniens. L’annonce par Washington de son intention d’occuper de facto un tiers du pays et de rassembler une armée par procuration de 30 000 hommes des milices kurdes et islamistes a créé des conditions non seulement pour des affrontements directs avec l’Iran ou la Russie, mais aussi avec la Turquie, censée être un de ses alliés dans le cadre de l’OTAN.

Comme on pouvait s’y attendre, sur fond de mesures frénétiques aux États-Unis et internationalement visant à imposer un contrôle étatique et la censure sur Internet, le magazine accuse la Russie de chercher à « saper la confiance en les institutions occidentales et à encourager les mouvements populistes en se mêlant des élections et en utilisant des bots informatiques et des trolls sur les réseaux sociaux pour attiser des griefs et des préjugés. »

Les entreprises de technologie, insiste-il, doivent être encore plus intégrées à l’armée, tandis que les entreprises d’Internet doivent travailler avec l’appareil étatique pour supprimer l’accès aux vues oppositionnelles, sous le prétexte frauduleux de combattre les « opérations d’influence » et la « manipulation de masse de l’opinion publique ».

Il note en passant que pour le gouvernement américain, qui affiche déjà des déficits budgétaires annuels proches de 700 milliards de dollars, « trouver l’argent sera un autre problème ».

La vérité est que la subordination de tous les aspects de la société aux préparatifs de guerre sera financée par la destruction continue des niveaux de vie et conditions de vie de la classe ouvrière américaine, combinée à l’élimination de ses droits démocratiques et à la répression de l’opposition.

Dans un écho involontaire au Newspeak de George Orwell, The Economist conclut qu’« une Amérique forte » – armée jusqu’aux dents et menaçant de façon permanente ses rivaux d’anéantissement – est « le meilleur garant de la paix mondiale ».

L’aspect le plus effrayant de l’article, cependant, est qu’il est pessimiste de son propre pronostic que l’impérialisme américain peut intimider ses rivaux à la soumission. Le développement même d’une position militaire de plus en plus agressive à l’égard de la Chine et de la Russie augmente, et non diminue, la probabilité d’une guerre.

« Le plus grand danger », dit-il, « réside dans une erreur de calcul due à une incapacité à comprendre les intentions d’un adversaire, conduisant à une escalade imprévue qui échappe à tout contrôle ».

Ce dont il s’agit, c’est une escalade vers un holocauste nucléaire. L’article cite Tom Plant, analyste du groupe de réflexion RUSI : « Pour la Russie et les Etats-Unis, les armes nucléaires ont conservé leur primauté. Vous n’avez qu’à regarder comment ils dépensent leur argent. »

Les États-Unis vont moderniser tout leur arsenal nucléaire au cours des prochaines décennies pour un coût de 1200 milliards de dollars. La Russie modernise ses missiles, ses bombardiers et ses sous-marins nucléaires. La Chine augmente rapidement la taille et la capacité de ses forces nucléaires beaucoup plus petites, tout comme la Grande-Bretagne et la France. Des discussions sont en cours dans les cercles dirigeants en Allemagne, au Japon et même en Australie sur l’acquisition d’armes nucléaires afin que ces pays puissent “résister” aux États dotés d’armes nucléaires. »

La folie d’une course aux armements nucléaires au XXIᵉ siècle découle inexorablement des contradictions du système capitaliste. La lutte entre les États-nations rivaux pour la domination géostratégique et économique mondiale est le résultat inévitable de sa crise ingérable et du conflit féroce pour le contrôle des marchés et des ressources.

L’époque de la guerre mondiale, écrit le révolutionnaire marxiste Vladimir Lénine, est l’époque de la révolution mondiale. Le renversement du système capitaliste qui engendre le danger de guerre est une nécessité urgente pour la survie de la civilisation humaine.

Le Comité international de la Quatrième Internationale et ses sections se battent pour construire un mouvement ouvrier socialiste international anti-guerre. La discussion ouverte sur la perspective d’une guerre nucléaire dans les pages de journaux comme The Economist devrait motiver tous les travailleurs et jeunes sérieux à se joindre à notre lutte.


James Cogan

(Article paru en anglais le 30 janvier 2018)


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Dim 25 Fév - 19:19



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Dim 25 Fév - 19:37

he oui mais inégalité ne veut pas dire pauvreté.....

Que 2 millardaires de plus tous les 2 jours.... vivement qu'il y en ait 100 de plus par jour !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Dim 25 Fév - 21:37

troubaa a écrit:he oui mais inégalité ne veut pas dire pauvreté.....

Que 2 millardaires de plus tous les 2 jours.... vivement qu'il y en ait 100 de plus par jour !

parles en aux gens qui crèvent de faim pour satisfaire la cupidité de ces individus !
si tu ne comprend pas qu'il y a un lien entre augmentation des inégalités et augmentation de la pauvreté,
on ne peut pas grande chose pour toi ! Evil or Very Mad

si des gens captent toujours davantage de parts de gâteaux que reste t il aux autres !

c'est plus compréhensible comme cela ? alien


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Lun 26 Fév - 10:58

Komyo, on a découvert que les grands requins blancs avaient un appétit démesuré! Il leur faut au moins
un jeune phoque tous les trois jours! Alors, ne t'étonne pas que ces "gens" soient insatiables! Et comme ils tiennent tous les leviers de commande, je ne vois pas comment nous pourrions leur échapper! Il nous restera l'au-delà!

http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/21/le-grand-requin-blanc-est-encore-plus-vorace_n_2925140.html
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 26 Fév - 21:11

parles en aux gens qui crèvent de faim pour satisfaire la cupidité de ces individus !

Le problème est que les gens crèvent de faim quand il n'y a pas de travail, pas quand il n'y en a.

Au vénézuéla il n'y a plus de milliardaires ni activité économique : le peuple a faim et fuit le pays.

Plus il y a de milliardaires économiques plus l'économie est développée moins de gens crèvent de faim.

Les milliardaires font crever les gens de faim uniquement quand ils dirigent un pays et ne s'enrichissent que grâce aux impôts et taxes qu'ils prélèvent sur le dos du peuple.  (le merveilleux Etat que vous vénérez tant...)

le fait qu'il y ait des milliardaires dus aux succès économique ne fait pas mourrir de faim les gens au contraire ce succès économique permet aux peuples de sortir de la misère.

Une fois de plus il faut avoir le courage de regarder la réalité en face et non de vivre dans l'illusion des préjugés tout fait.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 26 Fév - 21:18

troubaa a écrit:
parles en aux gens qui crèvent de faim pour satisfaire la cupidité de ces individus !

Le problème est que les gens crèvent de faim quand il n'y a pas de travail, pas quand il n'y en a.

Au vénézuéla il n'y a plus de milliardaires ni activité économique : le peuple a faim et fuit le pays.

Plus il y a de milliardaires économiques plus l'économie est développée moins de gens crèvent de faim.

Les milliardaires font crever les gens de faim uniquement quand ils dirigent un pays et ne s'enrichissent que grâce aux impôts et taxes qu'ils prélèvent sur le dos du peuple.  (le merveilleux Etat que vous vénérez tant...)

le fait qu'il y ait des milliardaires dus aux succès économique ne fait pas mourrir de faim les gens au contraire ce succès économique permet aux peuples de sortir de la misère.

Une fois de plus il faut avoir le courage de regarder la réalité en face et non de vivre dans l'illusion des préjugés tout fait.

il n'y a que les cons qui pensent que les problèmes du Vénézuéla viennent du système politique.

Et non, il n'y a pas de corrélation, plus il y a de milliardaires suite a une mauvaise redistribution plus il y a de pauvre, point a ligne !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Lun 26 Fév - 21:28

et il y a ceux qui aveuglés par la propagande refusent d'admettre que le vénézuéla s'écroule économiquement et démocratiquement à cause de choix politico-economique absurdes débouchant toujours sur plus de misère et de malheur pour le peuple, du coup ils cherchent des boucs émissaire plutôt que de se remettre en question.


si l'on parle des millardaires économiques (et non politique).
Malgré tout ton autoritarisme et tes insultes je suis désolé ton affirmation est fausse et ne repose sur aucun fait réel. Les milliardaires ne font pas crever de faim les peuples.

Après il est tellement facile de se voiler la face comme tu le fais. Si les choses étaient aussi simple...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Lun 26 Fév - 21:30

Les états unis ont déclaré publiquement que les sanctions qu'ils ont mis en place ont pour but d étrangler le pays.
C'est clair, net et précis, que tu le dénis va avec le reste de tes illusions basée sur ton idéologie particulière.
Et ce n'est pas une insulte, juste une constatation factuelle.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Mar 27 Fév - 0:00

parce qu'il n'y a plus de démocratie que le peuple souffre et qu'il faut virer le pouvoir en place.
Pouvoir de corrompus, de tyran et d'affameur de peuple.

jusqu'à quand tu vas faire souffrir le peuple au nom de ton idéologie.

De plus ce n'est qu'une preuve de la faiblesse de l'économie vénézuélienne...

Toujours de la faute des autres on connait le discours.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Mar 27 Fév - 9:17

troubaa a écrit:parce qu'il n'y a plus de démocratie que le peuple souffre et qu'il faut virer le pouvoir en place.
Pouvoir de corrompus, de tyran et d'affameur de peuple.

jusqu'à quand tu vas faire souffrir le peuple au nom de ton idéologie.

De plus ce n'est qu'une preuve de la faiblesse de l'économie vénézuélienne...

Toujours de la faute des autres on connait le discours.



Le Vénézuéla est 100 fois plus démocratique que des pays que tes amis encensent.
Ta compassion ou tes indignations a géométrie variable sont très hypocrites !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Mar 27 Fév - 10:15

Les medias font leur boulot, comme pour Cuba, la Syrie etc...Il faut les croire! Ils obéissent à leur maître!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3661
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par geveil le Mar 27 Fév - 10:30

Troubaa a écrit:le Vénézuéla s'écroule économiquement et démocratiquement à cause de choix politico-economique absurdes débouchant toujours sur plus de misère et de malheur pour le peuple,
La seule façon de t'en assurer est d'aller y voir, et faire un boulot de journaliste.  Mais ton indignation sera -t-elle assez puissante pour te motiver au voyage?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Mar 27 Fév - 14:35

du tout non j'ai d'autres choses à faire, et des journalistes sont là pour nous conter ce qu'ils voient.

Après tu as deux types de réactions .
- Tu as ceux qui dès que l’information ne plait pas ou ne va pas dans le sens escompté dénigre l'émetteur de l’information en l'affublant des pires tares.

- Et tu as ceux qui pensent que l'émetteur de l'information est une personne de bonne foi qui essaye de faire son travail correctement en relatant ce qu'il voit, entend, comprend et analyse.

Il peut se tromper, ce n'est pas dieu mais ce n'est pas non plus un objet rampant au pied de son maître comme le décriventt gaston ou komyo par exemple quand l'info ne leur plait pas.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Ven 2 Mar - 20:11

La vérité sur le Venezuela

Ignacio RAMONET (*)
En raison des fabuleux trésors de son sous-sol, en particulier les hydrocarbures, le Venezuela est un pays très riche. Mais presque toutes ses richesses ont été accaparées pendant plus d’un siècle par les élites dirigeantes et des entreprises multinationales. Jusqu’à l’élection d’Hugo Chavez, en 1999, le peuple n’en recevait que des miettes. Plus de la moitié des Vénézuéliens vivaient sous le seuil de pauvreté (70,8% en 1996).

La révolution bolivarienne a placé la volonté politique au poste de commande. Grâce à l’implication populaire, elle a permis à l’Etat de se réapproprier les secteurs stratégiques de l’économie, recouvrer la souveraineté nationale et procéder à une redistribution de la richesse au profit des services publics et de tous les laissés-pour-compte.

Politiques sociales, investissements publics, nationalisations, réforme agraire, plein emploi, salaire minimum, impératifs écologiques, accès au logement, droit à la santé, à l’éducation, à la retraite... Le chavisme s’est attaché à la construction d’un État moderne. Il a mis sur pied une ambitieuse politique d’aménagement du territoire : routes, chemins de fer, ports, barrages, gazoducs, oléoducs.

En matière de politique étrangère, Caracas a misé sur l’intégration latino-américaine et privilégié les axes Sud-Sud, tout en imposant aux États-Unis des relations fondées sur le respect mutuel... Un tel ouragan de changements a complètement chamboulé les structures traditionnelles de pouvoir au Venezuela et entrainé la refondation d’une société jusqu’alors hiérarchique, verticale, élitaire. Cela ne pouvait valoir à la révolution bolivarienne que la haine des classes dominantes, convaincues d’être les propriétaires légitimes du pays.

Les campagnes de dénigrement se poursuivent aujourd’hui contre le président Nicolas Maduro. Certains secteurs politiques et médiatiques européens les reprennent en chœur. Mais les faits sont têtus. A-t-on déjà vu un « régime dictatorial » élargir le périmètre de la démocratie au lieu de le restreindre ? Et donner le droit de vote à des millions de personnes dépourvues jusque là de carte d’électeur ? Les élections au Venezuela n’avaient lieu que tous les quatre ans, le chavisme en a organisé plus d’une par an (19 en 17 ans). Dans des conditions de légalité démocratique reconnues par l’Organisation des Nations unies (ONU), l’Union européenne, l’Organisation des États américains (OEA), le Centre Carter, etc.


Chavez a toujours affirmé qu’on pouvait construire le socialisme dans la liberté et la démocratie. Il a d’ailleurs prouvé son respect du verdict populaire en renonçant à une réforme constitutionnelle refusée par les électeurs lors d’un référendum en 2007. Ce n’est pas un hasard si la Foundation for Democratic Advancement (FDA), du Canada, a situé le Venezuela en tête du classement des pays « qui respectent la justice électorale ».

Le gouvernement de Nicolas Maduro consacre 43,2% du budget aux politiques sociales. Résultat : malgré la guerre économique, le taux de mortalité infantile a été divisé par deux. L’analphabétisme éradiqué. Plus d’un million de logements ont été construits. Le nombre de professeurs des écoles a été multiplié par cinq (de 65 000 à 350 000). Le pays détient le coefficient de Gini (qui mesure les inégalités) le plus performant d’Amérique latine. Dans un récent rapport, la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC, un organisme de l’ONU) établit que le Venezuela est le pays sud-américain - avec l’Équateur -, qui a le plus réduit le taux de pauvreté.

Le plus scandaleux, dans l’actuelle campagne de diffamation, c’est de prétendre que la liberté d’expression serait bridée au Venezuela. La vérité c’est que le secteur privé, hostile au président Maduro, y contrôle largement les médias. Chacun peut le vérifier. Sur 111 chaînes de télévision, 61 sont privées, 37 communautaires et seulement 13 publiques. Avec cette particularité que la part d’audience des chaînes publiques n’est que de 5,4%, celle des privées dépassant les 61%... Même chose pour la radio. Et 80% des journaux de la presse écrite sont contrôlés par l’opposition.

Tout est, certes, loin d’être parfait dans le Venezuela bolivarien. Mais rien ne justifie ces campagnes de mensonges, de violence et de haine.

Ignacio RAMONET
(*) Ancien Directeur du Monde Diplomatique, Président de l’Association Mémoire de luttes.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Mar 10 Avr - 22:16



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Sam 14 Avr - 15:45

On ne les vois plus les grands défenseurs du capitalisme .....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Jeu 17 Mai - 20:48

c'est beau comme du Dan en liberté, qui est aussi beau qu'une phrase de marie Antoinette aux gens qui crevaient de faim ! Wink



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Ven 25 Mai - 12:43



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Ven 25 Mai - 19:59

quelle misère intellectuelle, dont la seule cause est une maladie connue à savoir la jalousie .
combien ces dirigeants font travailler   de personnes dans le monde,  combien font il vivre de familles, combien font il travailler de sous traitants , combien font il vivre de réseaux , combien de fondations  alimentent ils, et combien leur entreprises  rapportent   à l'état , donc nous revient indirectement à nous ?
Quand on veut étudier un sujet, il faut le regarder sous tous ses angles , pas d'une façon partisane  comme  ce journal  satirique , le décrypte , et le déforme .
Les patronphobes  ne voient   que la fortune,   qui pour information n'est pas un tas d'or  comme   pour l'oncle picsous  .
et moi et moi dans tout cela  avec mon ..........
Je rève que notre pays puisse evoluer , en faisant en sorte que les jaloux deviennent des envieux positifs .

"Certains réussissent  bravo !!!,  comment doit je  faire pour faire comme  eux?"

Notre pays irait bien mieux .

Qu'en penses tu mon cher Komyo?

Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Sam 26 Mai - 18:30

Komyo a besoin de revoir son Histoire de France! Il semble ignorer que ce sont les seigneurs de l'ancien régime qui permettaient aux paysans de survivre! Sinon, ils auraient crevé de faim! Mais les seigneurs leur louaient leurs terres à des prix d'amis! Pour ma part, je ne comprends toujours pas pourquoi ils se sont rebellés contre leurs bienfaiteurs!
Je souligne d'ailleurs que Macron veut remettre de l'ordre dans tout ça. Au niveau des retraites, par exemple! Terminées les retraites chapeaux! Tous au même niveau! Voilà une excellente idée!!!
Dan, tu me feras toujours rire!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Sam 26 Mai - 20:23

gaston21 a écrit:Komyo a besoin de revoir son Histoire de France! Il semble ignorer que ce sont les seigneurs de l'ancien régime qui permettaient aux paysans de survivre! Sinon, ils auraient crevé de faim! Mais les seigneurs leur louaient leurs terres à des prix d'amis! Pour ma part, je ne comprends toujours pas pourquoi ils se sont rebellés contre leurs bienfaiteurs!
Je souligne d'ailleurs que Macron veut remettre de l'ordre dans tout ça. Au niveau des retraites, par exemple! Terminées les retraites chapeaux! Tous au même niveau! Voilà une excellente idée!!!
Dan, tu me feras toujours rire!

tu as raison, c'est toujours le meme discours des possédants louant leur légitimité, curieusement quand tu prends un Monopoly et que tu fais jouer des enfants en annonçant qu'un commence la partie avec quasiment toutes les propriétés les autres ne sont pas d'accord, trouvant cela totalement injuste ! mais il faut croire que les enfants n'ont pas la sagesse nécessaire pour comprendre ce qui est juste ou non ! clown

Quant à dan je me contrecoup de ses conneries, je ne les lis qu'occasionnellement, cela m'évite cette impression de mettre le nez dans une poubelle ! affraid geek Smile


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Dim 27 Mai - 21:12

gaston21 a écrit:
Dan, tu me feras toujours rire!
je préférerais te faire réfléchir !! Mais rire empêche de le faire .

komyo a écrit:

Quant à dan je me contrecoup de ses conneries, je ne les lis qu'occasionnellement, cela m'évite cette impression de mettre le nez dans une poubelle ! affraid geek Smile
Quand on considére la réalité comme une poubelle, et que l'on évite de la voir en face , cela devient grave .L'autruche met sa tête dans le sable afin d'eviter de voir la réalité en face, et continuer de vivre sur un nuage


Pour information sur ce forum je suis l'un des seuls d'avoir eu la chance de voir, les deux faces du miroir tant dans le domaine religieux, des croyance, économique, politique, ou social , je peux donc témoigner de ce que j'ai vu et vécu .
exemple j'aide aussi bien les courageux qui veulent monter leurs entreprises, que les cas sociaux qui sont loin de employabilité .Il y a deux mondes très différents qu'il est bon de connaitre!!




Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Dim 27 Mai - 21:23, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Dim 27 Mai - 21:51

c'est rigolo de confondre capitalisme et royalisme...

Là pour le coup c'est moi qui ait bien ri !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 28 Mai - 11:28

[quote]
komyo a écrit:
tu as raison, c'est toujours le meme discours des possédants louant leur légitimité, curieusement quand tu prends un Monopoly et que tu fais jouer des enfants en annonçant qu'un commence la partie avec quasiment toutes les propriétés les autres ne sont pas d'accord, trouvant cela totalement injuste ! mais il faut croire que les enfants n'ont pas la sagesse nécessaire pour comprendre ce qui est juste ou non ! :
Cela n'existe pas ; aussi bien  dans le Monopoly , qu'ailleurs .
Exemple  concret  si  nos édiles ( incapables de bien gérer)  sont capables de gérer  des  déficits, et  d’entasser des dettes abyssales  , sans que les créanciers  s'en émeuvent  , cela vient tout simplement  du fait  que toutes les économies   des français qui sont dans les banques  , sont plus importantes que  notre dette de 2300 milliards .Donc la plus part de français ont des économies, ou des patrimoines .
pour en revenir au sujet, un simple exemple parmi des centaines : les fondations qui financent des ONG , et qui ont tant fait avancer l'humanité (faim dans le monde, éradication de maladies, créations d’hôpitaux, et d'écoles etc etc) sont financées la plus part du temps ou par les entreprises détenues par des méchants capitalistes , ou des capitalistes en directe

Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Lun 28 Mai - 19:20

Ah bon? Si j'en crois les documents que je reçois de MSF, Handicap International, Action contre la Faim, les Restos du coeur, le Secours catholique, c'est un son de cloche tout à fait différent! Oui, il faut bien donner son petit sou à la quête de la messe dominicale...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Lun 28 Mai - 19:38

gaston21 a écrit:Ah bon? Si j'en crois les documents que je reçois de MSF, Handicap International, Action contre la Faim, les Restos du coeur, le Secours catholique, c'est un son de cloche tout à fait différent! Oui, il faut bien donner son petit sou à la quête de la messe dominicale...
développe STP !!!
Primo et exemple  l'action contre la faim est arrivé  a faire reculer la faim dans le monde , moins de800 millions de personnes   qui en souffrent . Baisse donc importante .
Handicap  international , et resto du cœur  peux tu me dire   qui fourni et finance , si ce n'est les entreprises , et  ceux qui ont de l'argent .
De plus   dans le monde il y a de moins en moins de pauvres, de maladies, et de personnes qui souffrent de la faim .
Attention  je n'ai jamais dit qu'il n'y en a pas, mais beaucoup moins . Grace à qui .

Ne pas oublier  que le trop de social  crée de la misère,  des richesses, et des salaires  aussi .
Pour information j'héberge  les resto du coeur , et Emmaüs  et de fait voit bien ce qu'il s'y passe . Beaucoup d'immigrations clandestine,  de moins en moins de français , et de plus des clients "exigeants" .Une honte , nombreux de bénévoles  ne veulent plus participer .
pour la xeme fois Gaston, je ne dis pas qu'il y a plus de misère, ou de maladie, mais beaucoup moins !!Grace à qui ?

amicalement

Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Mer 30 Mai - 20:04

L'un des exemples les plus scandaleux de ce capitalisme à grosses dents, c'est le marché de l'art! On préfère placer sa fortune dans un tableau qui, lui, ne produira strictement rien, plutôt que de l'investir dans une branche productive! Un exemple effarant! Le "Salvador Mundi", qu'on a attribué à Léonard de Vinci sans que rien ne soit prouvé! Un tableau vendu 45 livres sterling en 1958 chez Sotheby's! Mais voilà; on le restaure plusieurs fois; on le barbouille...et on l'expose à la National Gallery de Londres, et le miracle se produit! 390 millions d'euros le 15 Novembre dernier! Un historien allemand spécialiste du sujet déclare:l "Le cas du Salvator Mundi illustre comment des musées et des experts importants se mettent au service des marchands d'art et d'acheteurs louches". Un autre exemple; une "Vierge à l'Enfant", du même Léonard, vendue 1500 francs n 1988 et estimée aujourd'hui à plus de 300 millions d'euros! L'Art se résume à des placements financiers! Les acheteurs ne regardent même plus les tableaux! De source policière, on estime qu'il y a jusqu'à 50 % de faux tableaux! Certains avancent même le chiffre de 70 à 90 % de faux! Le marché repose sur du vent, écrit un expert. "C'est un château de cartes, tout peut s'écrouler". Un autre affirme que le marché de l'Art est un foyer de corruption où les tractations secrètes, le blanchiment d'argent et les pots-de-vin étaient légion, "un trafic d'initiés légal dans le monde de l'Art".
(Marianne)

On croit que le capitalisme et l'Art entretiennent des rapports honnêtes et que le capitalisme sert l'Art.
Mais si vous portez la main à votre nez après avoir touché une peinture, ce n'est pas la peinture que vous sentirez, mais la m...! A croire que capitalisme et m..., ça va bien souvent ensemble!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Mer 30 Mai - 20:29

cela permet de piquer du fric au riche et détrompe toi cela génère du business !

1) Les experts
2) les restaurateurs
3) les commissaires priseurs
4) les assureurs
5) les vendeurs de sytèmes de sécurité
è) les gardiens
6) les transporteurs d'oeuvre d'art
7) les musées
Cool j'en oublie surement

j'rigole mais pas uniquement


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Mer 30 Mai - 22:08

]quote="gaston21"]L'un des exemples les plus scandaleux de ce capitalisme à grosses dents, c'est le marché de l'art! On préfère placer sa fortune dans un tableau qui, lui, ne produira strictement rien, plutôt que de l'investir dans une branche productive! Un exemple effarant! Le "Salvador Mundi", qu'on a attribué à Léonard de Vinci sans que rien ne soit prouvé! Un tableau vendu 45 livres sterling en 1958 chez Sotheby's! Mais voilà; on le restaure plusieurs fois; on le barbouille...et on l'expose à la National Gallery de Londres, et le miracle se produit! 390 millions d'euros le 15 Novembre dernier! Un historien allemand spécialiste du sujet déclare:l "Le cas du Salvator Mundi illustre comment des musées et des experts importants se mettent au service des marchands d'art et d'acheteurs louches". Un autre exemple; une "Vierge à l'Enfant", du même Léonard, vendue 1500 francs n 1988 et estimée aujourd'hui à plus de 300 millions d'euros! L'Art se résume à des placements financiers! Les acheteurs ne regardent même plus les tableaux! De source policière, on estime qu'il y a jusqu'à 50 % de faux tableaux! Certains avancent même le chiffre de 70 à 90 % de faux! Le marché repose sur du vent, écrit un expert. "C'est un château de cartes, tout peut s'écrouler". Un autre affirme que le marché de l'Art est un foyer de corruption où les tractations secrètes, le blanchiment d'argent et les pots-de-vin étaient légion, "un trafic d'initiés légal dans le monde de l'Art".
(Marianne)
tu mélanges tout  mon cher Gaston,  le marché de l'art n'a strictement rien à voir avec le capitalisme .C'est une passion comme une autre


On croit que le capitalisme et l'Art entretiennent des rapports honnêtes et que le capitalisme sert l'Art.
non désolé  trois fois  non !!!tu sembles oublier que l'art est porté en partie par des musés !!!
 
Mais si vous portez la main à votre nez après avoir touché une peinture, ce n'est pas la peinture que vous sentirez, mais la m...! A croire que capitalisme et m..., ça va bien souvent ensemble!
toujours cette fameuses jalousie qui remonte , je me demande si la jalousie de sent pas plus mauvais  que le capital . Tu sembles  oublier que la grande majorité de français  est capitaliste , soit  par son travail, soit par héritage,  soit par chance, et que sans ce capital  tout le monde serait pauvre. Par contre force est de constater  que quand il n'y a que des pauvres, il n'y a pas de jaloux !!!Le monde idéal pour certains .
pour information https://fr.wikipedia.org/wiki/Jalousie, mais je vous rassure cela se soigne

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8182
Localisation : France

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par komyo le Jeu 31 Mai - 8:45



Les requins nationaux sont bien d'accord !
le capitalisme c'est bien, surtout pour eux ! clown
 

Ca va ruisseler grave, d'ailleurs j'attends un chèque ! tongue


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Jeu 31 Mai - 10:17

[quote]
komyo a écrit:

Les requins nationaux sont bien d'accord !
le capitalisme c'est bien, surtout pour eux !
j'ai déjà répondu , mais à quoi bon n'est ce pas !!!!! affraid  affraid  affraid

Comme d'habitude  les médias gauchosbobojaloux, confondent l'enrichissement, la fortune  et la valorisation à un moment donné des actifs .Pour preuve il te suffit de voir l'évolution du CAC 40 depuis le 1er janvier

Ils ajoutent  aux dividendes  les  valeurs des entreprises  et des actions. Ce n'est donc pas un enrichissement,  avec des beaux et gros billets, (comme vous le pensez )  mais la valorisation à un moment donné  du capital détenu . Etrangement  quand  les actions baissent,  (il y a de fortes fluctuations ), aucun de ces journaux, ne disent   que ces méchants richards ont perdu des milliards .
et les gauchosbobojaloux, y croient et gobent tout

Pour informations  quand une action monte c'est que cette entreprise va bien, embauche (la plus part du temps), et fait des bénéfices .
Désolé  de préférer  pour tout le monde des entreprises  qui gagnent  à celles qui perdent .

Ne pas oublier (pour la xeme fois , mais à quoi bon là aussi ), que les TGE  distribuent  souvent autant  aux actionnaires  qu'au personnel. mais à quoi bon là aussi de le dire n'est ce pas   ,
 

Ça va ruisseler grave, d'ailleurs j'attends un chèque !

C'est simple pourtant  à comprendre :  soit  tu prends des risques en achetant  des actions de ces grands groupes , soit tu fais  parti du personnel de ces grands groupes , afin de pouvoir  en béneficier (la fameuse participation, ou intéressement  obligatoire) .  C'est cela le ruissellement .

Tu fais partie  de ceux qui veulent gagner au loto,  au tiercé , sans jouer !!! Comme beaucoup d'ailleurs , qui n'y connaissent rien .

Je confirme tu n'y connais strictement rien en économie,  cela se limite à "et moi et moi" , tu viens de le démontrer  involontairement merci . .

Amicalement , tu as toute une éducation à revoir, renseigne toi avant de parler avec tes tripes , fait travailler  ton cerveau . Tu verras c'est bien . Aller je te propose une expérience : rentre dans un club d'investissement , (avec 20 Euros par mois ) c'est possible, et là au moins tu parleras de ce que tu connais .

Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Ven 1 Juin - 18:56

Mais Gaston ton chèque tu l'as tous les mois non ?

Amusé toi à comparer les conditions de vie de ton père à la retraite avec les tiennes.... Peut-être arrêteras tu gémir sur ton sors ?
Quoi tes parents étaient moins pleirnichard que toi '. :possible...





_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Ven 1 Juin - 19:15

troubaa a écrit:Mais Gaston ton chèque tu l'as tous les mois non ?

Amusé toi à comparer les conditions de vie de ton père à la retraite avec les tiennes.... Peut-être arrêteras tu gémir sur ton sors  ?
Quoi tes parents étaient moins pleirnichard que toi '. :possible...



regardez la vie il y a 100 ans, et maintenant, sommes nous plus heureux, etc etc que nos ancêtres!!?
Grace à qui ?
Qui a crée, développé les NT, les médicaments, les moyens de transport et de communication , les travaux manuels, fait en sorte que les guerres soient moins meurtrières, que les habitations soient plus modernes , que la vie soit plus facile , que nous vivons plus longtemps , etc etc

Aller Vous avez 2 heures je ramasse les copies Laughing Laughing Laughing

Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Sam 2 Juin - 13:52

Les guerres moins meurtrières (sic)
Regardez il y a 100 ans combien de morts en 14/18
Et combien de morts en 39/45
Et depuis on compte les morts ???????

Alors on vérifie la Loi sur les retraites , belle avancée sociale, chacun pour soi (et Dieu pour Tous?).
Dire que le principe des retraites par répartition et la Sécurité Sociale sont issus du programme de la Résistance!
QUESTION:
Qui a crée, développé les NT, les médicaments, les moyens de transport et de communication , les travaux manuels, fait en sorte que les guerres soient moins meurtrières, que les habitations soient plus modernes , que la vie soit plus facile , que nous vivons plus longtemps , etc etc

Le travail humain, pas le capital qui n'est qu'un moyen parmi d'autres!
Ce n'est pas Mr Dassault qui as créé les avions mais les milliers d'ouvriers des ingénieurs aux manoeuvre!
Lui il ramassait les bénéfices, et le fils qui vient de décéder, lui il n'allait même pas dire bonjour à ceux qui l'enrichissaient (preuves à l'appui), il préférait Port la Galère et son Yacht ou les salons de l'AN à l'Usine d'Argenteuil et ses sous-traitants!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Sam 2 Juin - 15:13

dan 26 a écrit:
Qui  a crée,  développé  les NT,  les médicaments, les moyens de transport et de communication , les travaux manuels, fait en sorte que les guerres soient moins meurtrières, que les habitations soient plus modernes , que la vie soit plus facile , que nous vivons plus longtemps , etc etc  
 
si ce ne sont les entreprises, les personnes qui ont su prendre des risques pour les monter , les faire evoluer, nous apporter le confort de vie .
comment aurait pu travailler ensemble des millions d'individus , si certains n'avaient pas eu le culot de risquer beaucoup de choses , d'organiser, de financer, d'encadrer , de créer pour que notre terre puisse evoluer, dans de nombreux domaines ?
vous avez encore encore 30 minutes

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Sam 2 Juin - 17:37

Tu vois que tu me réponds petit coquin!
Bah oui ce sont les entreprises qui sont composés en majorité de travailleurs, on est bien d'accord!
Les actionnaires eux, on en as plein le port de Monaco et de Bastia!

Alors j'espère enfin, et tout le monde le souhaites sur la Table Ronde, que tu ais la politesse de répondre, même si tu n'aimes pas qu'on te contredise!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par gaston21 le Sam 2 Juin - 18:45

troubaa a écrit:Mais Gaston ton chèque tu l'as tous les mois non ?

Amusé toi à comparer les conditions de vie de ton père à la retraite avec les tiennes.... Peut-être arrêteras tu gémir sur ton sors  ?
Quoi tes parents étaient moins pleirnichard que toi '. :possible...


Pleurnichard, Moi? Tu me connais mal! j'ai plus que je n'en ai besoin! Et puis, je suis du genre plutôt spartiate; j'aime la vie simple et frugale. Tu vois, ce soir, un tiers d'une boîte de cassoulet et une orange...avec un peu de rosé pour me désinfecter mon dentier! Mon père? Il s'est tué au boulot et ne s'est arrêté que lorsque le corps n'a plus suivi. J'ai appris ce qu'était la pauvreté et l'injustice. C'est pourquoi je m'insurge contre les spécialistes de la "pommade"! Ils ne se rendent même plus compte de l'extrême malheur qui les entoure et du scandale des inégalités!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12831
Localisation : vallée du vent

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par dan 26 le Sam 2 Juin - 19:58

gaston21 a écrit:
Pleurnichard, Moi? Tu me connais mal!  j'ai plus que je n'en ai besoin! Et puis, je suis du genre plutôt spartiate; j'aime la vie simple et frugale. Tu vois, ce soir, un tiers d'une boîte de cassoulet et une orange...avec un peu de rosé pour me désinfecter mon dentier! Mon père? Il s'est tué au boulot et ne s'est arrêté que lorsque le corps n'a plus suivi. J'ai appris ce qu'était la pauvreté et l'injustice. C'est pourquoi je m'insurge contre les spécialistes de la "pommade"! Ils ne se rendent même plus compte de l'extrême malheur qui les entoure et du scandale des inégalités!
Mais ce n'est pas possible  de confondre  l'expression " il y a moins de"  avec "il n'y en a plus du tout" . Il faut comparer Gaston, relativiser , si non on fait dire tout à n'importe quoi .
pour information nous avons tous eu dans nos familles dans nos ancêtres , nos parents , des personnes qui  ont été pauvres et beaucoup plus malheureux que  nous . Exemple  mes grands parents ont subis 2 guerres  affreuses . Je répète cela ne sert à rien de  regarder le passé avec nos yeux de maintenant, si  c'est pour regretter le passé . c'est totalement stérile , et pas productif .
juste pour ta gouverne , la pauvreté (en dehors des problèmes dus à l’immigration) a terriblement diminué en France, depuis 100 ans . Les classes moyennes ont augmenté, d'une façon considérable , voilà le bon coté des choses . qu'il y ait plus de riches on s'en fout (au contraire ), cela permet de donner envie à ceux qui sont volontaires d'essayer de le devenir . Bravo !!!

Contentons nous de dire  que nous vivons  une belle époque, par rapport  à avant  (nous avons évolue ) malgrès  quelques problèmes sérieux .

Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Sam 2 Juin - 23:00, édité 2 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Sam 2 Juin - 21:52

gaston21 a écrit:
Pleurnichard, Moi? Tu me connais mal!  j'ai plus que je n'en ai besoin! Et puis, je suis du genre plutôt spartiate; j'aime la vie simple et frugale. Tu vois, ce soir, un tiers d'une boîte de cassoulet et une orange...avec un peu de rosé pour me désinfecter mon dentier! Mon père? Il s'est tué au boulot et ne s'est arrêté que lorsque le corps n'a plus suivi. J'ai appris ce qu'était la pauvreté et l'injustice. C'est pourquoi je m'insurge contre les spécialistes de la "pommade"! Ils ne se rendent même plus compte de l'extrême malheur qui les entoure et du scandale des inégalités!
Ton discours est contradictoire Gaston.
Il ressemble plus à un traumatisme d'enfance qu'au reflet d'une situation actuelle.
Étrangement je ne t'ai jamais vu te réjouir de la diminution de l'extrême pauvreté en France.
Alors que manifestement tu as conscience que tes conditions de vie sont meilleures que celles de tes aînés


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11328
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Dédé 95 le Dim 3 Juin - 9:28

Quels beaux sophismes!
Oui il est plus facile d'avoir un téléphone aujourd'hui qu'hier, et ne parlons pas de la restauration, hier les restos étaient onéreux et réservés à une classe sociale, aujourd'hui Mac-do c'est le pied!
De quoi on se plaint Gaston!

Ah, hier un prolo au SMIC pouvait se payer une maison, de nos jour, demandez aux agences immoblières !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13424
Localisation : ici ou là

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par troubaa le Dim 3 Juin - 15:30

Quand je vois tous ces retraités partir en voyage organisé ou dans leur résidence secondaire corse et que je compare leur situation avec l'extrême pauvreté mon grand père je me dis que les choses se sont bien arrangées... L'effet ruissellement !

C'est vrai dans les années 60 un immeuble de standing affichait "Eau et gaz à tous les étages"...

Évidemment c'était l'époque où l'orange était un produit de luxe où avoir une voiture était extraordinaire.

Oui c'est cela le ruissellement que les hypicrites refusent de reconnaître. Faut dire à l'époque de mon grand père ces hypicrites cotisaient tellement peu que mon grand père vivait dans l'extrême pauvreté. Il ne risquait pas d'avoir les moyens de posséder une résidence secondaire en Corse.

Parcontre il ne gemissait pas sur son sort...il était heureux de vivre et trouvait la vie tellement meilleure que ce qu'il avait connu.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: Le capitalisme, premier allié contre la pauvreté

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 14:46