LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

adrien quattenens

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

adrien quattenens

Message par komyo le Dim 24 Sep - 11:14

j'aime bien ce jeune député, au delà, c'est bien que de jeunes générations émergent sous la houlette de Mel et en prévision
de la retraite de celui ci !
C'est a peu près sur, que si celui devient populaire, la droite toute tendances confondues, cherchera a le transformer
en nouvel épouvantail avec un couteau entre les dents ! bref, la politique politicienne as usual ! geek


Adrien Quatennens – 19/09/2017

Une élection pour rien

J’écris ces quelques mots alors que démarre une semaine décisive pour le pays. Son avenir proche dépend de la volonté du Peuple français à instaurer un rapport de force avec le Président de la République, son gouvernement et sa majorité et sa capacité à leur résister.
Car oui, il y a un nouveau Président de la République ! Il n’est pas impossible que cela vous ait échappé tant le climat dans le pays est celui d’une interminable continuité. La morosité ambiante et la colère qui monte donnent au début du quinquennat d’Emmanuel Macron des allures de fin de règne de François Hollande.
C’est comme si l’élection présidentielle n’avait absolument rien réglée. En témoigne la chute vertigineuse entamée dans l’opinion par le Président de la République. Elle ne tient pas à une erreur de communication, de calendrier ou de pédagogie comme d’aucuns se plaisent à le croire.
Elle tient à quelque chose de bien plus profond qui signale le début d’une rupture : les français-e-s commencent à comprendre. Ils commencent à comprendre qu’un changement d’étiquetage ne vaut pas changement de ligne politique et encore moins de leur quotidien.
Ils commencent à comprendre qu’entre un Sarkozy revendiqué de droite, un Hollande revendiqué de gauche et un Macron revendiqué du dépassement du clivage gauche/droite, il y a d’abord et avant toute un ample socle idéologique commun.
En effet, aucun de ces trois là ne remet en cause le productivisme.
Aucun de ces trois là ne remet en cause la politique de l’offre. Aucun de ces trois là ne remet en cause l’ordolibéralisme européen.
La liste peut ainsi s’allonger mais on peut s’arrêter là pour comprendre que dès lors, ils ne peuvent faire que foncièrement la même chose moyennant quelques réformes que l’un ou l’autre n’aurait pas faites.
Avec les mêmes ingrédients sur la table, il reste à chacun d’eux la liberté de choisir les condiments, régler le mode de cuisson et le thermostat à leur guise mais les nouilles au gratin restent les nouilles au gratin ! Les mêmes politiques produisent les mêmes effets.
Loin d’accoucher de la prospérité au bénéfice de toutes et tous, les recettes libérales ont engendré la montée du chômage et des inégalités.
Les quinquennats passent et se ressemblent, la feuille de route est celle du MEDEF qui, loin de faire de la France la championne de l’emploi fait d’elle la championne d’Europe des dividendes versés aux actionnaires.
Ainsi donc les français-e-s, de bonne foi, fournissent sans cesse les efforts qu’on attend d’eux, croyant que c’est en se serrant la ceinture qu’on finit par retrouver son poids de forme et qu’après la pluie viendra nécessairement le beau temps.
Résultat : seule une stricte minorité voit le soleil. En définitive et par effet de répétition d’un scénario déjà joué, cette élection présidentielle aura clarifié les rôles : Le Pen passe les plats, les autres cuisinent des nouilles au gratin.
La France Insoumise, elle, propose de changer de cuisine.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9852
Localisation : ici ou là

Re: adrien quattenens

Message par troubaa Aujourd'hui à 8:53

Je l'ai écouté chez bourdin

Encore un jeune qui a la même langue de bois, le même discours formaté, que ces aînées.
On retrouve ce genre de jeune dans tous les partis. Parfois les jeunes me déçoivent.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 8:58