LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 18 Aoû - 21:38

Voila un bel article qui s'appuie sur des faits.

Mais cela va laisser froid nos climato-alarmistes qui voient l'apocalypse dans chaque événement climatique, hélas.

Des incendies liés au réchauffement climatique ?


La multiplication des incendies a-t-elle pour source le réchauffement climatique ? Pour certains journalistes, oui, mais ce n’est pas si sûr…


Par Gilles Granereau.

Affirmations parmi tant d’autres, hélas : « Il est vrai que le réchauffement climatique que nous connaissons actuellement a une influence directe sur la multiplication des grands incendies« … »Il faut dire que nos étés sont de plus en plus chauds et de plus en plus secs. La France vit actuellement une sécheresse très importante. »

Cette analyse faite par Chloé Nabédian sur le plateau de France 2, le 21 juillet 2017 est révélatrice d’une forme de désinformation sur le sujet, avec un parti-pris pour la triste thèse du réchauffement climatique anthropique.

TROIS ERREURS

Voyons rapidement quelques aspects insidieux des annonces, en commençant par ce « réchauffement climatique que nous connaissons actuellement ». Trois erreurs à noter :

1) le terme « climatique » est employé à tort, les phénomènes actuels correspondant à la météorologie1 …

2) il ne s’agit pas d’un « réchauffement climatique », mais d’une simple canicule qui d’ailleurs n’a pas persisté autant que des canicules passées.

3) enfin, affirmer que « nos étés sont de plus en plus chauds et secs » relève de la désinformation car, si l’on regarde les données, on peut constater que les températures ne subissent pas une hausse qui pourrait expliquer un accroissement du facteur feux. Nous donnerons in fine des liens qui permettent de se faire un idée objective.

DES INCENDIES EXCEPTIONNELS ?

Revenons-en au sujet des incendies de 2017, avec comme objectif de se pencher sur le passé pour savoir s’ils sont aussi exceptionnels que l’on voudrait nous le faire croire.

En tant qu’habitant des Landes, je peux affirmer que l’incendie est inscrit dans les gènes, et l’on pourrait certainement creuser toute la période historique pour constater qu’il a toujours façonné le paysage aquitain.

Un paysage composé de boisements à l’époque Gallo-Romaine, qui auraient ensuite régressé en particulier à partir de la période chaude moyenâgeuse (l’Optimum Médiéval).

ORIGINE DE LA RÉGRESSION

Cette régression de la forêt pourrait être liée au développement du pâturage, dont les brûlis, lors de la période chaude, auraient eu des effets dévastateurs sur les anciennes forêts de la Grande lande. Avant cela, les invasions Barbares auraient pu également contribuer à la régression de la forêt.

Sur le littoral, la forêt a pu subsister, et c’est elle qui se trouve affectée en premier aux XVIIIe et XIXe siècles, avant le reboisement généralisé des Landes. Des incendies sont restés dans la mémoire, tels ceux de 17552 (communes de Léon, Saint-Michel-Escalus, Linxe et Castets), puis de 1822 (Soustons, Messanges et Moliets).

HISTOIRE DES FEUX DE FORÊTS

À l’issue de la grande opération de reboisement des Landes, différentes raisons que nous ne développerons pas toutes ici, ont conduit au développement des « feux de forêts ».

En 1892, 10 personnes périssent lors d’un incendie ravageant plusieurs milliers d’hectares ; en 1893 ce sont près de 50 000 hectares qui brûlent, et en 1898 20 000 hectares sont détruits par le feu. On constate alors que ces catastrophes se produisent pendant des périodes de sécheresse et de chaleur (1898 était l’année la plus sèche depuis 125 ans).

La période « historique » des grands incendies landais s’étend de 1937 à 1949, et l’on estime que plus de 450 000 hectares ont été parcourus par les flammes. Nous allons voir qu’ici encore, on peut établir une corrélation entre sécheresses et incendies.

SÉCHERESSE ET INCENDIE

L’année 1937 commence par un hiver exceptionnellement doux et pluvieux, et l’été sera très sec avec une vague de chaleur intense du 5 au 12 août. Les 6 et 7 août, on enregistre 40 °C à Cazaux et 37 °C à Biarritz.

En 1938, l’année débute par un froid intense (6 janvier : -11 °C à Bordeaux), mais la sécheresse s’impose à partir de février avec toujours du froid. Les 30 et 31 juillet, on mesure dans les Landes 39 °C et de violents orages éclatent du 4 au 8 août.

Une autre vague de chaleur inattendue se déclenche au mois de novembre et l’année se termine par un froid intense. Entre l’été 1937 et le printemps 19383 plus de 41 000 hectares sont brûlés.

PÉRIODE FROIDE

Les années 1939 et 1940 sont globalement assez froides, avec des tempêtes notables et des précipitations importantes. En 1941, le début d’année est glacial, et la froidure persiste jusqu’en mai, avec toutefois une violente tempête qui se produit dans la nuit du 15 au 16 février4.

Puis une canicule s’installe (36 °C du 18 au 28 juin dans le Sud-Ouest, 39 °C à Mont de Marsan le 8 juillet, 38 °C à Bordeaux), pour faire une pause en août, mois qui sera très frais et pluvieux avec des températures dépassant rarement les 25 °C.

Du 2 au 10 octobre, c’est une autre vague de chaleur qui s’installe, suivie ensuite par un froid extrême. Du fait de ces conditions, la forêt a peu brûlé, si ce n’est durant la courte canicule de 1941 (moins de 7000 hectares brûlés).

L’année 1942 connaît un hiver encore excessivement froid, avec cependant une période chaude et sèche au printemps, qui va contribuer, certainement avec l’effet amplificateur de l’occupation, à dévaster 52 000 hectares, dont des surfaces parcourues précédemment.

1943 va renouer avec la chaleur : en février, on dépasse souvent les 20 °C ; mars est très sec et les températures estivales seront au-dessus de la moyenne (40 °C à Mont de Marsan du 17 au 20 août), et associées à un déficit pluviométrique. Plus de 100 000 hectares partent en fumée.

1944 commence dans l’extrême douceur, avec un mois de février frais. À partir du printemps s’installe une longue sécheresse qui va perdurer jusqu’à l’été avec des températures hors normes à partir de la fin du mois de mai. Du 11 au 19 août, on enregistre des maximums de 39 °C à Mont de Marsan. La pluviosité revient avec intensité en novembre, et la fin de l’année se termine dans la froidure, mais ce sont 64 000 hectares qui auront été brûlés.

1945 sera une année très contrastée : elle commence avec un mois de janvier très froid, alors que février restera doux.

En mars la tendance devient chaude, puis exceptionnelle en avril avec 31 °C à Mont de Marsan. Puis, à une semaine de la signature de l’Armistice, le 1er mai, il neige dans le Sud-Ouest ! On relève – 3 °C à Mont de Marsan. Ce froid ne subsistera pas, et du 12 au 17 mai, on retrouve des températures de 35 °C dans les Landes, accompagnées de forts orages de grêle.

La chaleur persistera durant l’été avec des valeurs souvent proches des 40 °C dans les Landes. 1945 est considérée comme l’année la plus sèche depuis 1921, mais aussi la plus chaude depuis le début des relevés en 1873 ; les surfaces atteintes par le feu sont d’au moins 89 000 hectares.

1946 commencera avec une période très froide en janvier, mais surtout avec des chutes de neige exceptionnelles dans le nord (entre le 1 et le 3 mars, 40 cm à Paris y paralysent toute activité). Mais le printemps arrive en force du 29 mars au 4 avril et les températures dépassent les 25 °C.

L’été sera chaud avec une canicule intense qui s’achève précocement le 21 août où pluie et fraicheur reviennent à peu près partout ; il neige en montagne. La fin de l’année sera fraiche, mais également sèche, avec peu de neige.

L’arrivée de la pluie en août aura certainement eu pour effet de réduire les surfaces brûlées, qui atteignaient tout de même près de 50 000 hectares. Profitant de cette situation, des milliards de criquets arrivant du sud, viennent atterrir dans les landes, ravageant les jeunes pousses de pins.

1947 rentra dans les mémoires : commencée par une froidure exceptionnelle la canicule s’installe dès le 25 avril, avec 32 °C à Mont de Marsan ; en mai et juin, on dépasse les 35 °C à Biarritz, ainsi que dans l’été avec plus de 38 °C à Bordeaux à plusieurs reprises. Vers la mi-septembre, on dépasse plusieurs fois les 31 °C à Bordeaux.

Le froid reviendra seulement à partir de fin octobre. L’été 1947 aura été l’un des plus chauds jamais enregistrés, aussi on explique difficilement pourquoi « seulement » 26 000 hectares auront brûlé. Et enfin, c’était une autre « année des criquets », qui elle aussi est restée dans les mémoires, et qui ne s’est pas reproduite depuis.

1948 commence dans le froid, avec des tempêtes de neige. L’été sera froid, avec quelques jours tout au plus de températures de saison. Fin septembre, on frôle cependant les 30 °C à Bordeaux, avant un refroidissement qui va perdurer jusqu’à la fin de l’année.

1949 aura connu une canicule durable. La seule période de froid s’est établie début mars, et avril connaît la plus forte vague de chaleur jamais enregistrée (31,1 °C à Bordeaux le 15 avril). L’été reste très chaud, avec peu de précipitations. Ces conditions expliquent les 100 000 hectares ravagés, et le triste incendie du 20 août qui fit 82 victimes et parcourut à lui seul plus de 50 000 hectares.

TERRIBLE INCENDIE DANS LES LANDES

Revenons sur ce terrible drame qui est resté dans la mémoire collective des Landais. La fragilisation de la forêt par le manque d’entretien, et surtout les périodes de sécheresses successives vont augmenter la combustibilité du massif. Dès le 18 août, de nombreux incendies ont ravagé 100 000 hectares de pins.

Et le 19 août 1949, un feu se déclenche à Saucats vers 13h00 ; il aurait été causé par le gardien d’une scierie qui fumait dans son lit… Les moyens s’avèrent vite insuffisants, les pompiers sont dépassés. L’allumage de contre-feux ne permet pas de contenir l’avancée des flammes qui vont poursuivre leur chemin dévastateur durant la nuit.

Un vent violent de nord-est n’arrange rien, et le front de flammes de plus de 5 kilomètres se dirige vers le Barp. Les pompiers allument contre-feu sur contre-feu, sans succès, alors que le vent tourne à l’est, emportant à une vitesse de 4 kilomètres par heure l’incendie aux portes de Salles et de Mios.

On croit un moment à une accalmie, mais dans l’après-midi du 20 août, le vent passe au nord-est en forcissant ce qui a pour conséquence d’attiser les flammes partout où le feu semblait circonscrit…

C’est alors que les 82 sauveteurs pompiers, bénévoles, et vingt-trois militaires du 33ème régiment d’artillerie de Châtellerault sont encerclés par les flammes. L’après-midi « une pluie de feuilles et d’aiguilles carbonisées, de morceaux d’écorce calcinée, et de cendres recouvre Bordeaux ».

L’obscurité se fait et le panache de fumée est visible à 100 km à la ronde. C’est dans la nuit du 20 août que la situation semble devenir contrôlable, mais les pompiers restent à l’œuvre jusqu’au 26 et 27 pour sécuriser les reprises de feux.

On rappellera que les incendies pouvaient parcourir plusieurs fois de suite les mêmes terrains, ce qui explique que les surfaces dévastées dépassent les 500 000 hectares.

Avant l’immense désastre de 1949, on avait déjà pris conscience des facteurs susceptibles de conduire à de grands incendies dans le massif landais. Un premier effort est engagé en 1945, par une ordonnance5 qui va initier la création de pistes, la construction de réserves d’eau, et l’achat de matériel.

Le 25 mars 1947 est créé un corps de sapeurs-pompiers forestiers, et le Fonds forestier national (FFN) octroie des aides pour le reboisement, ainsi que pour l’équipement et la prévention. La structuration de la forêt pour sa protection contre l’incendie est en marche, et deviendra effective après plus d’une décennie d’efforts.

La montée en puissance des mesures concerne tout à la fois la prévention (actions sur le terrain avec pistes d’accès, pare-feu, réservoirs, mise en place d’une stratégie d’information…) et la lutte (moyens techniques adaptés, personnels formés…).

Le résultat est à la hauteur des moyens engagés : la forêt brûle de moins en moins, mais le risque est toujours là ! Et si des sécheresses comparables à celles de la période 1937 – 1949 venaient à se reproduire, un nouveau désastre pourrait éclore, malgré cette remarquable organisation tout à fait opérationnelle dévolue à la lutte contre le feu dans le massif forestier.

Faisons enfin remarquer, en référence aux conditions météorologiques caractérisant la période 1937 – 1949, qu’une lecture actuelle faite par les médias conclurait à un « dérèglement », ou un « changement » climatique, tant les phénomènes extrêmes ont été nombreux dans une période aussi courte : froidure, violentes tempêtes et tornades, orages, sècheresses, canicules, etc. Sans parler des invasions de criquets, que nous n’avons pas revues depuis…

Quant à supposer que le risque de sécheresses augmentera à l’avenir, du fait notamment d’un supposé « réchauffement climatique », personne n’est en mesure de le prédire, et c’est heureux, car il est préférable de placer les moyens là où ils sont nécessaires, à savoir sur les territoires, plutôt que d’engager des études aussi dispendieuses qu’inutiles sur la modélisation des climats de demain.

Sources utilisées :

Deville, J. (2009) : L’incendie meurtrier – dans la forêt des Landes en août 1949. Paris (les Éditions des Pompiers de France).

Mercier Charles. Le massif landais. In numéro spécial 1974 de la Revue forestière française consacrée aux incendies de forêts (2 tomes).

Séchet Guillaume : Chronique météo de 1850 à nos jours (http://www.meteo-paris.com/chronique)

Sargos Roger (1949). Contribution à l’histoire du boisement des landes de Gascogne. Ed. Delmas, Bordeaux, 838 p.

Quelques sites/blogs à visiter :

http://www.skyfall.fr/ : un site documenté, avec un forum actif

http://www.pensee-unique.fr/ : Pensée unique, site tenu par un scientifique qui offre de nombreuses références

https://www.climato-realistes.fr/ : Un nouveau site également tenu par des scientifiques

http://www.affaireclimatique.fr/ : L’affaire climatique : le site de l’auteur de cet article.




_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Dim 20 Aoû - 10:24

Avec des lunettes à regarder dans les coins, on peut prouver n'importe quoi! Le Bangladesh, le Népal, une partie de l'Inde sont noyées sous les eaux; on oublie simplement que ce n'est pas nouveau! Du temps de Noé, l'eau arrivait au sommet de Mont Ararat!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Dim 20 Aoû - 16:59

gaston21 a écrit:Avec des lunettes à regarder dans les coins, on peut prouver n'importe quoi! Le Bangladesh, le Népal, une partie de l'Inde sont noyées sous les eaux; on oublie simplement que ce n'est pas nouveau! Du temps de Noé, l'eau arrivait au sommet de Mont Ararat!
Heureusement qu'il y avait à l'époque Amazone, pour livrer dans l'arche tous les animaux du monde en quelques jours !!!!! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 23 Aoû - 8:48

troubaa a écrit:Voila un bel article qui s'appuie sur des faits.

Mais cela va laisser froid nos climato-alarmistes qui voient l'apocalypse dans chaque événement climatique, hélas.


troubaa dans son numéro négationniste habituel !
qu'importe que tous les indicateurs s affolent quelques contre ex, arrivent toujours a endormir la secte des climato sceptique,
que demander de plus ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mer 23 Aoû - 11:03

En Indonésie non plus on ne se rend pas compte du tout du réchauffement climatique... Dans le docu. d'hier sur France 5 :"Sale temps pour la planète", des îles sont progressivement envahies par l'eau salée qui anéantit les cultures de riz sur des milliers d'hectares. Les rives sont dévastées, les digues cèdent, les gens affluent vers Djakarta qui, pour sa part, s'enfonce de 40 cm par an par rapport au niveau de la mer!
En HS: Le tsunami de 2004 qui a tué 220000 personnes en Indonésie aurait dû normalement pousser les gens à s'interroger sur l'amour d'Allah pour ses créatures! C'est l'inverse qui s'est produit. Les survivants l'ont remercié de les avoir épargnés! L'Islam a retrouvé une nouvelle vigueur! A Acceh, on a même rétabli la Charia! Et vous allez me soutenir que l'homme est doué de raison! Une raison facilement aveuglée par des croyances stupides!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 23 Aoû - 11:15

gaston21 a écrit: Les survivants l'ont remercié de les avoir épargnés! L'Islam a retrouvé une nouvelle vigueur!
c'est une attitude qui m'a toujours scandalisé , les survivants de n'importe quelle catastrophe   disent souvent  par mes prières dieu ou ........., m'a sauvé la vie merci !!!
Ils n'ont jamais la réflexion de de dire , ceux qui sont morts  ont certainement priés aussi !!!Pourquoi  dieu
ne les a pas sauvés .
A oui  c'est vrai  J\'y crois pas  J\'y crois pas  J\'y crois pas on leur a appris  que les desseins  de dieux sont inaccessibles  à l'homme . Donc il ne faut surtout pas y réfléchir , ce serait de l’orgueil ...............vouloir juger dieu !!!
Voilà comment au fils des siècles  on a verrouillé la pensée humaine .

Bois Gaston il va faire chaud aujourd’hui

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mer 23 Aoû - 12:16, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 23 Aoû - 11:34

komyo a écrit:

troubaa dans son numéro négationniste habituel !

Donc relaté des événements historiques c'est du négationnisme. De pire en pire.
tu ne sais plus quoi inventer.
Un argument intelligent tu n'as pas ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 23 Aoû - 11:41

gaston21 a écrit:En Indonésie non plus on ne se rend pas compte du tout du réchauffement climatique... Dans le docu. d'hier sur France 5 :"Sale temps pour la planète", des îles sont progressivement envahies par l'eau salée qui anéantit les cultures de riz sur des milliers d'hectares. Les rives sont dévastées, les digues cèdent, les gens affluent vers Djakarta qui, pour sa part, s'enfonce de 40 cm par an par rapport au niveau de la mer!  
Quel rapport avec le rechauffement climatique si Djakarta s'enfonce de 40 cm par an ??????????????

Je rappelle que la montée des eaux est de 3 mm par an ! Chiffre officiel des climato alarmistes eux memes ! c'est dire si il est juste.

Par contre la terre bouge oui ! L’érosion existe naturellement. Les sols montent ou s'affaissent naturellement.

Mince j'ai employé le mot naturel je vais encore me faire traiter de négationniste !

Mais comme on attribue tout et n'importe quoi au réchauffement climatique par facilité intellectuelle... (se souvenir de la déclaration d'hollande comme quoi les tremblements de terre étaient la conséquence du rechauffement climatique ) Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Comme on remarquait avec mon mon médecin :
Il pleut c'est à cause réchauffement climatique
Il pleut pas c'est à cause réchauffement climatique
Il y a du vent c'est à cause réchauffement climatique
Il n'y a pas de vent c'est à cause réchauffement climatique
Il fait chaud c'est à cause réchauffement climatique
Il fait froid c'est à cause réchauffement climatique
La terre bouge c'est à cause réchauffement climatique
La terre ne bouge plus c'est à cause réchauffement climatique
Les sols s'effondrent c'est à cause réchauffement climatique
Les sols poussent c'est à cause réchauffement climatique

Seules les comètes ne sont pas impactées par le réchauffement climatique dixit Ségolène Royal !

En tout cas ce que l'on ne sait toujours pas c'est si la connerie c'est à cause réchauffement climatique ou pas ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 30 Aoû - 13:11

quelques faits sur les changements en cours !




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 30 Aoû - 13:23

Les gros pollueurs pétroliers qui financent les climato négationistes finissent par etre rattrapé par le réel ! pirat

face a un fait, on peut soit évoluer, soit l'ignorer, ce qui est l'attitude infantile et court termiste de beaucoup d'américains, drogués au profit !
Leurs enfants paieront chers, mais s'en inquiètent ils ? meme pas sur !

https://reporterre.net/Aux-Etats-Unis-les-ravages-de-l-ouragan-Harvey-sont-attribues-au-changement


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 30 Aoû - 17:28

komyo a écrit:quelques faits sur les changements en cours !



merci de prendre en compte nos réponses .Pour pour moi est troubaa , on n'a jamais nié certains changements , seule précision qui vous oubliez de relever constamment , c'est que l'on nie la cause principale qui serait pour les climato alarmiste "l'homme ".
Hier sur une chaine d'info au sujet de la tornade dévastatrice au Texas , le journaliste à osé dire , "que les effets de l'homme sur le climat ne représentaient que 20 à 30 % de la cause principale !!!!
les écolos bobo gauchos vont etre en colère . D'ici là que ce journaliste se fasse liquider à cause du réchauffement climatique. Ce serait une des conséquences collatérale !!!
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 30 Aoû - 17:36

dan 26 a écrit:
komyo a écrit:quelques faits sur les changements en cours !



merci de prendre en compte nos réponses .Pour pour moi est troubaa , on n'a jamais nié certains changements , seule précision qui vous oubliez de relever constamment  , c'est que l'on nie  la cause principale  qui serait pour les climato alarmiste  "l'homme ".
Hier sur une chaine  d'info  au sujet  de la tornade dévastatrice   au Texas , le journaliste  à osé dire , "que les effets de l'homme  sur le climat  ne représentaient  que 20 à 30 % de la cause  principale !!!!
les écolos bobo gauchos vont etre en colère . D'ici là que ce journaliste se fasse liquider à cause du réchauffement climatique. Ce serait une des conséquences  collatérale !!!
amicalement

quelles réponses ? les aneries sur la banquise, la dilatation de l'eau et d'autres pour lesquels toutes les réponses vont ont déjà été donnée. Continuez a etre idiot, et a vous prendre pour un génie, c'est votre problème pas le mien. king


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 30 Aoû - 17:55

komyo a écrit:

quelles réponses ? les aneries sur la banquise, la dilatation de l'eau et d'autres pour lesquels toutes les réponses vont ont déjà été donnée. Continuez a etre idiot, et a vous prendre pour un génie, c'est votre problème pas le mien.  king

Supercherie de faire croire que l'homme est responsable du réchauffement climatique
message 13 page 1 de Troubaa !!!

sans compter les miens du même type !!

Je confirme la cause principale est loin d'etre l'homme , donc nous ne pouvons rien changer .Même si l'on modifié quelques comportements

Et de plus la nature à la capacité de s'autoréguler .
amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mer 30 Aoû - 18:31

Voyons, Komyo, l'homme n'est responsable de rien! C'est comme la pollution automobile, c'est de la blague. Comme le fameux smog de Londres, jadis, qu'on attribuait aux fumées de charbon, tout ça, c'est de la blague! Je n'ai pas encore vu une seule guêpe, un seul puceron; lis oiseaux disparaissent ...Mais tout ça, c'est de la blague!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 30 Aoû - 19:02

gaston21 a écrit:Voyons, Komyo, l'homme n'est responsable de rien! C'est comme la pollution automobile, c'est de la blague. Comme le fameux smog de Londres, jadis, qu'on attribuait aux fumées de charbon, tout ça, c'est de la blague! Je n'ai pas encore vu une seule guêpe, un seul puceron; lis oiseaux disparaissent ...Mais tout ça, c'est de la blague!
merci de  lire attentivement  mais entre responsable de rien et de tout , il y a la réalité .
Les climato  alarmistes fanatiques  mettent tout sur le dos de l'homme !!! C'est là le problème .
Viens chez moi pour les guêpes les pucerons , les tourterelles , les pies , les pyrales du buis ,etc nous sommes envahis

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 30 Aoû - 20:35

gaston21 a écrit:Voyons, Komyo, l'homme n'est responsable de rien! C'est comme la pollution automobile, c'est de la blague. Comme le fameux smog de Londres, jadis, qu'on attribuait aux fumées de charbon, tout ça, c'est de la blague! Je n'ai pas encore vu une seule guêpe, un seul puceron; lis oiseaux disparaissent ...Mais tout ça, c'est de la blague!

ce type fait partie de la génération de lobotomisé du système productiviste actuel, il n'est pas loin des gens qui au sein de l'union soviétique voyaient exclusivement à travers l'idéologie qu'on leur ingurgitait quotidiennement, bref il n'y a pas grand chose a en attendre !
j'imagine que sous galilée il aurait défendu l'idée que la terre était ronde, parce que certains y croyaient encore, et puis ma brave dame, pensez que si elle était ronde, on tomberait !!! affraid affraid affraid affraid

amicalement Mad


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 30 Aoû - 20:57

komyo a écrit:
j'imagine que sous galilée il aurait défendu l'idée que la terre était ronde, parce que certains y croyaient encore, et puis ma brave dame, pensez que si elle était ronde, on tomberait !!! affraid affraid affraid affraid

amicalement Mad
il me semble que c'est le contraire la majorité se pliaient à la bible et la voulaient plate . Par contre tu as raison j'aurai été au coté de Galillée, une vision du futur réaliste , en dehors de la pensée unique cela me convient parfaitement .

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 31 Aoû - 10:07

vu ton conservatisme tout a fait atavique il y a peu de chance que tu te sois trouvé du coté de quelque chose de novateur, cher ami.
Ceci dit sans aucune animosité, cela n est que le fruit de l'observation de ton comportement et tes prises de positions.
Parce que tu te percois comme remettant en cause l'ordre établi ?


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Jeu 31 Aoû - 15:29

komyo a écrit:vu ton conservatisme tout a fait atavique il y a peu de chance que tu te sois trouvé du coté de quelque chose de novateur, cher ami.
Ceci dit sans aucune animosité, cela n est que le fruit de l'observation de ton comportement et tes prises de positions.
Parce que tu te percois comme remettant en cause l'ordre établi ?
j'ai l'impression d'etre moins dans la pensée dominante, la pensée unique que vous
Je suis contre le bio
Je  suis contre le fait que c'est l'homme  qui serait à l'origine du changement climatique
Je pense que JC est un mythe  monté de toutes pièces
Je Suis convaincu que  le trop de social a crée la misère
Je  suis le seul à dire que  les TGE   distribuent  des dividendes au personnel,
J'ai tendance à relativiser beaucoup de choses
J'evite de m’aligner sur qui ce ce soit
Je suis  le seul à parler de marge nette et brute ,
Je vous pose des questions  où vous refusez de répondre (combien doit gagner (en %)une entreprise par exemple
ETC
 
Un peu comme Troubaa

etc etc  oui désolé je pense sortir du troupeau

bien amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 31 Aoû - 23:13

Je résume donc la position des effrayés....

oh une tempête tropicale dans le golf du Mexique. Voila qui est nouveau ! on n'a jamais vu une telle tempête tropicale dans cette zone. Jamais. tout cela c'est la faute au réchauffement climatique, à l'homme, et si on le dit et qu'on l'&ffirme c'est donc vrai et tout ceux qui ne pensent pas pareil sont des cons...non mais !

bref

La seule chose absolument certaine c'est la densification des villes. a part cela toujours le meme conte.

La dernière catastrophe à cause du réchauffement climatique c'etait pour une secheresse
Aujourd'hui c'est pour une tempête et des innondations...


Pour eux tout événement météorologique est du au réchauffement climatique. POINT BARRE. Ce qui dénote leur inculture, ou plutôt leur refus d'accepter catégorique d'avoir une culture climatique.



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3425
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par geveil le Ven 1 Sep - 10:49

Tiens, pour Troubaa, pour lui faire péter les plombs, un texte de Yves Cochet:



De la fin d’un monde à la renaissance en 2050

Par Yves Cochet, Ancien ministre de l’environnement, président de l’institut Momentum

Alors que s’ouvrent les Journées d’été d’EE-LV à Dunkerque, l’ancien ministre de l’Environnement Yves Cochet examine l’effondrement mondial imminent et la nécessité d’un projet décroissant.

Il y a trente-trois ans naissaient Les Verts, première organisation unifiée de l’écologie politique en France. Jusqu’à aujourd’hui, les représentants de ce parti, puis ceux de son successeur EE-LV, ont rempli presque tous les types de mandats aux fonctions électives des institutions républicaines. Pour rien, à peu de choses près. Sous l’angle écologique de l’état géo-bio-physique de la France – de l’Europe et du monde – avouons que l’état de santé de ces territoires ne cesse de se dégrader par rapport à celui de 1984, comme le montrent à l’envie les rapports successifs du Giec, du PNUE, du Programme géosphère-biosphère et autres publications internationales alarmistes les plus récentes. Sous l’angle social et démocratique, le constat est du même ordre : creusement des inégalités, accroissement de la xénophobie, raidissement des régimes politiques. Initialement munis d’une immense générosité intellectuelle et porteurs de la seule alternative nouvelle à la vieille gauche et à la vieille droite, les écologistes politiques ont aujourd’hui presque tout perdu, même leurs sièges. Ils apparaissent périmés, faute d’être présents au réel. Celui-ci a beaucoup changé depuis trente-trois ans, particulièrement par le passage du point de bascule vers un effondrement global, systémique, inévitable. Jadis, inspirés par le rapport Meadows ou les écrits de Bernard Charbonneau, René Dumont et André Gorz, nous connaissions déjà les principales causes de la dégradation de la vie sur Terre et aurions pu, dès cette époque et à l’échelle internationale, réorienter les politiques publiques vers la soutenabilité. Aujourd’hui, il est trop tard, l’effondrement est imminent.

J'aimerais voir la tête de Troubaa quand il va lire la phrase en rouge



Bien que la prudence politique invite à rester dans le flou, et que la mode intellectuelle soit celle de l’incertitude quant à l’avenir, j’estime au contraire que les trente-trois prochaines années sur Terre sont déjà écrites, grosso modo, et que l’honnêteté est de risquer un calendrier approximatif. La période 2020-2050 sera la plus bouleversante qu’aura jamais vécue l’humanité en si peu de temps. A quelques années près, elle se composera de trois étapes successives : la fin du monde tel que nous le connaissons (2020-2030), l’intervalle de survie (2030-2040), le début d’une renaissance (2040-2050).

L’effondrement de la première étape est possible dès 2020, probable en 2025, certain vers 2030.
Une telle affirmation s’appuie sur de nombreuses publications scientifiques que l’on peut réunir sous la bannière de l’Anthropocène, compris au sens d’une rupture au sein du système-Terre, caractérisée par le dépassement irrépressible et irréversible de certains seuils géo-bio-physiques globaux. Ces ruptures sont désormais imparables, le système-Terre se comportant comme un automate qu’aucune force humaine ne peut contrôler. La croyance générale dans le libéral-productivisme renforce ce pronostic. La prégnance anthropique de cette croyance est si invasive qu’aucun assemblage alternatif de croyances ne parviendra à la remplacer, sauf après l’événement exceptionnel que sera l’effondrement mondial dû au triple crunch énergétique, climatique, alimentaire. La décroissance est notre destin.
Je me demande si Troubaa a lu jusque là, il s'est peut-être évanoui en chemin.
La seconde étape, dans les prochaines années 30, sera la plus pénible au vu de l’abaissement brusque de la population mondiale (épidémies, famines, guerres), de la déplétion des ressources énergétiques et alimentaires, de la perte des infrastructures (y aura-t-il de l’électricité en Ile-de-France en 2035 ?) et de la faillite des gouvernements. Ce sera une période de survie précaire et malheureuse de l’humanité, au cours de laquelle le principal des ressources nécessaires proviendra de certains restes de la civilisation thermo-industrielle, un peu de la même façon que, après 1348 en Europe et pendant des décennies, les survivants de la peste noire purent bénéficier, si l’on peut dire, des ressources non consommées par la moitié de la population qui mourut en cinq ans. Nous omettrons les descriptions atroces des rapports humains violents consécutifs à la cessation de tout service public et de toute autorité politique, partout dans le monde. Certains groupes de personnes auront eu la possibilité de s’établir près d’une source d’eau et de stocker quelques conserves alimentaires et médicamenteuses pour le moyen terme, en attendant de réapprendre les savoir-faire élémentaires de reconstruction d’une civilisation authentiquement humaine. Sans doute peut-on espérer que s’ensuive,
autour des années 50 de ce siècle, une troisième étape de renaissance au cours de laquelle les groupes humains les plus résilients, désormais privés des reliques matérielles du passé, retrouvent tout à la fois les techniques initiales propres à la sustentation de la vie et de nouvelles formes de gouvernance interne et de politique extérieure susceptibles de garantir une assez longue stabilité structurelle, indispensable à tout processus de civilisation.
Ce type de sentences aussi brèves qu’un slogan peuvent entraîner une sensation de malaise chez le lecteur qui viendrait à se demander si la présente tribune n’est pas l’œuvre d’un psychopathe extrémiste qui se vautre dans la noirceur et le désespoir. Au contraire, débarrassés d’enjeux de pouvoir et de recherche d’effets, nous ne cessons d’agir pour tenter d’éviter la catastrophe et nous nous estimons trop rationnels pour être fascinés par la perspective de l’effondrement. Nous ne sommes pas pessimistes ou dépressifs, nous examinons les choses le plus froidement possible, nous croyons toujours à la politique.
Troubaa dirait qu'ils prennent un plaisir malsain à faire peur.

Les extrémistes qui s’ignorent se trouvent plutôt du côté de la pensée dominante– de la religion dominante – basée sur la croyance que l’innovation technologique et un retour de la croissance résoudront les problèmes actuels.

Suivez mon regard.......

Si notre prospective est la plus rationnelle et la plus probable, reste à en convaincre les militants d’EE-LV, les Français et tous nos frères et sœurs en humanité. La dissonance cognitive de nos sociétés empêche que ceci soit possible en temps voulu.
Cependant, les orientations politiques déduites de cette analyse deviennent relativement faciles à décrire : minimiser les souffrances et le nombre de morts pendant les décennies à venir en proposant dès aujourd’hui un projet de décroissance rapide de l’empreinte écologique des pays riches, genre biorégionalisme basse-tech, pour la moitié survivante de l’humanité dans les années 40. Autrement dit, profiter de la disponibilité terminale des énergies puissantes et des métaux d’aujourd’hui pour forger les quelques outils, ustensiles et engins simples de demain (les années 30), avant que ces énergies et ces métaux ne soient plus accessibles. Sans surprise, hélas, notre perspective générale ne semble pas encore partagée par la majorité des écologistes qui tiennent leurs Journées d’été européennes à Dunkerque. Ainsi, la plénière finale du samedi 26 août est-elle en partie consacrée au «développement industriel» en Europe. Un élan vers le pire.

Wouah, j'adore! Troubaa va pisser de rire!


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Ven 1 Sep - 11:13

Ajoutons-y la dissolution de Vatican si on en croit Malachie et Nostradamus! Plus de pape! On ne verra plus que sa calotte blanche flotter sur les eaux...
Il est évident que nous sommes à la veille des grandes catastrophes. Seuls nos deux albatros, Troubaa et Dan, survivront au naufrage...Quoique; le navire va couler lui aussi.

L’albatros
Charles Baudelaire
Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !


avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 14:00

geveil a écrit:Tiens, pour Troubaa, pour lui faire péter les plombs, un texte de Yves Cochet:
Je te remercie pour ta délicate attention.....

Aujourd’hui, il est trop tard, l’effondrement est imminent.

J'aimerais voir la tête de Troubaa quand il va lire la phrase en rouge

Je tremble de peur ! J'ai les genoux qui s'entrechoquent, les dents qui claquent, des sueurs le long du dos. (j'ai bien répondu ?)
ou
je suis interloqué de voir cette personne prendre les gens pour des cons à ce point là.


Bien que la prudence politique invite à rester dans le flou, et que la mode intellectuelle soit celle de l’incertitude quant à l’avenir, j’estime au contraire que les trente-trois prochaines années sur Terre sont déjà écrites, grosso modo, et que l’honnêteté est de risquer un calendrier approximatif. La période 2020-2050 sera la plus bouleversante qu’aura jamais vécue l’humanité en si peu de temps. A quelques années près, elle se composera de trois étapes successives : la fin du monde tel que nous le connaissons (2020-2030), l’intervalle de survie (2030-2040), le début d’une renaissance (2040-2050).
Le mot le plus important c'est celui que j'ai mis en gros et gras ! Pas les élucubrations !  Il démontre à lui seul la suffisance de la démonstration.nPosition typique du bobo-ecolo-apocalyptique !

Cela s'appelle de la prédiction piffométrique . C'est une science très utilisée actuellement par tous ceux qui s'amusent à faire peur au peuple en tenant des discours moyen-âgeux...

Bref de l'argument pour cour d'école. De la manipulation. De l'endoctrinement.  Rien de sérieux.

Haut Parleur  Monsieur Cochet sait-il lire l'avenir ?
La question mérite d’être posée vu le déroulement de faits qu'il nous annonce.
Vous remarquerez l’absence totale de conditionnel. Que du futur. Que des certitudes. Que du savoir. Soi-disant. Il annonce cela comme la vérité. comme un verset ! Pathétique.



Troubaa dirait qu'ils prennent un plaisir malsain à faire peur.
Troubaa a-t-il tort ?  that is the question !

Pour me faire peur il me faut du fondement. Les élucubrations d'un monsieur qui estime ne m'impressionnent guère.
Et toi ? impressionné par un tel discours ?

Les extrémistes qui s’ignorent se trouvent plutôt du côté de la pensée dominante– de la religion dominante – basée sur la croyance que l’innovation technologique et un retour de la croissance résoudront les problèmes actuels.

Suivez mon regard.......
un peu de mépris de la part de Monsieur J'estime était indispensable pour flatter l’ego de ceux qu'il effraye. Décidément il aura utilisé toutes les cordes du parfait discours manipulateur.
1) L'argument d'autorité via  l'opinion de ses compagnons (il els cite)
2) La suffisance de la certitude gratuite (j'estime)
3) Un discours destiné à jouer sur l'émotion et là principalement la peur (l'effondrement pour demain)
4) Le mépris et le discrédit pour ceux qui ne pensent pas comme lui (les extrémistes sont ceux qui ne pensent pas comme lui)

Wouah, j'adore!  Troubaa va pisser de rire!
Je dois avouer oui !
En tout cas je risque plus de me pisser dessus de rires que de peur ! Ca je dois te l'avouer.... et toi ? tu as trouvé cela drôle ou tu es apeuré ? Le discours d'autorité d'une personne qui estime t'a-t-il convaincu ?


Mais je m'interroge :


  • Comment peut on raconter de telles conneries en gardant son sérieux ?


  • Comment peut-on se laisser embobiner par un tel discours sans fondement basé uniquement sur des élucubration apocalyptiques ?


Enfin dernier point, le plus important :
Faut-il absolument faire peur aux gens pour les convaincre ? Je commence à me poser la question. Plutôt que de faire appel à leur intelligence manifestement il est plus efficace de faire appel à leur peur  ! Cela me sidère.

Juste pour rire :
attends j'entends un bruit... .. si si ... c'est bien  les genoux de Gaston qui s'entrechoquent de peur !
Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy
sourire


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 1 Sep - 14:20

"les effrayés" les manipulateurs sémantiques qui sévissent actuellement semblent s etre trouvé un nouveau jouet conceptuel !
Parles en donc a tes copains pollueurs de houston qui pour une fois ont l'occasion de faire preuve de courage face aux conséquences
de leurs actes !
quoique en disant cela, les plus riches sont déjà bien au chaud sur leur plage privé loin de tous ces problèmes et pour le reste
le peuple et les assurances paieront !

sinon pour revenir a l'actualité !

https://reporterre.net/Dans-les-Alpes-l-effondrement-devient-terriblement-concret


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 14:35

sinon pour revenir a l'actualité !
c'est bien de revenir à la réalité car j'avais du mal à suivre tes délires.... J'avais oubié que le Komyo est une race spéciale qui ne pollue pas... lui il prends l'avion, sa voiture, se chauffe va sur internet sans polluer. Les autres, les riches surtout, c'est des grands pollueurs...  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing


Merci komyo de nous avoir trouvé une nouvelle catastrophe naturelle provoqué qpar le réchquffement climatique ! oufffff on a failli etre en manque.

C'est vrai qu'il n'ya jamais eu d'éboulement dans les Alpes.... il a fallu attendre le soi-disant réchauffement climatique causé par l'homme pour qu'il y en ait.

Et attention cet hivers il va y avoir des avalanches... et qui en sera responsable ? Dans le mile Emile : Le Réchauffement climatique !

ps : j'aime bien les signataires de ton texte ! ca fait sérieux et pas du tout politique..... oups pardon c'est l'inverse.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Ven 1 Sep - 19:03

Ce n'est pas tous les jours qu'un pilier des Drus, le pilier Bonatti, s'effondre. Il a fallu une longue période de réchauffement en haute altitude pour que la glace qui soudait la pierre depuis des millions d'années
fonde et que tout s'écroule. Ce n'était pas le fait de quelques étés. Vous refusez l'évidence!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 20:12

non on ne refuse pas l'évidence il y a eu effondrement. c'est la seule et unique évidence.

Par contre :
- on refuse le caractère exceptionnel et incroyable ! C'est déjà arrivé, hors réchauffmeent climatique, même si cela n'arrive pas tous les jours. nous sommes d'accord.

- on refuse d'inventer une cause toute faite, sans preuve, juste pour éviter de réfléchir et de se poser trop de questions.

- on veut de la science du savoir pas des préjugé,pas de contes, pas d'histoires à dormir debout :!

on refuse d’être des moutons de la pensée unique et dominante !

si à chaque événement tu as envie de répéter c'est à cause du réchauffement climatique c'est ton droit.

Accorde moi le droit d'avoir envie de chercher la vraie cause, qui peut être le réchauffent mais avec des éléments des preuves.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 1 Sep - 20:24

ce qui est marrant avec les négationistes, c est quand ils pensent avoir clos la discussion en re montant dans le temps et t expliquer que cela a déjà eu lieu dans un passé plus ou moins reculé, donc qu'il n'y a rien de nouveau par rapport a hier, circulez voie 12 !
tu parles d'une profondeur de pensée... intellectuellement c'est surtout du foutage du gueule pour mou du bulbe !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 21:44

que ne comprends tu pas dans ceci ?

- on refuse d'inventer une cause toute faite, sans preuve, juste pour éviter de réfléchir et de se poser trop de questions.

- on veut de la science du savoir pas des préjugé,pas de contes, pas d'histoires à dormir debout

Maintenant si tu n'as pas envie de réfléchir et de te poser trop de questions c'est ton droit.

Le fait que cela se soit produit hors réchauffement climatique veut dire que le réchauffement climatique n'est pas l'unique raison possible. nous sommes d'accord là-dessus ?

Donc pour connaitre la raison il faut des explications un peu plus sérieuses que des écrits à l'emporte pièce écrits à la hâte  car les causes peuvent être multiples et variées.

La réponse "réchauffement climatique" est en train de devenir la réponse bouche-trou comme l'a été la réponse dieu comme réponse à toute inconnue.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 23:35

Désolé les éternels effrayés mais attribuer la tempete havey au réchauffement climatique est encore un conte.


https://www.climato-realistes.fr/louragan-harvey-nest-pas-une-manifestation-du-rechauffement-climatique/


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 2 Sep - 9:16

Bulletin climato réaliste n° 8 : (résumé) polluer c'est bon pour le porte monnaie ! il n'y a aucun changement en cours et si il y en avait un, ce ne serait en aucun cas le système productiviste actuel qui serait responsable


rien que le titre, c est du orwell ! albino




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 2 Sep - 9:20

Pour ceux qui s intéressent a la question, pas les lobbistes...




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 3 Sep - 22:24

hé bé c'est dédé qui aura une raison de plus de se plaindre des copains pollueurs de troubaa ! What a Face

http://reportages.corsematin.com/le-changement-climatique-a-t-il-dj-commenc-en-corse-


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 4 Sep - 19:11

tant que c'est en Corse pas grave... !

je peux faire de l'humour mais vu qu'on nous annonce le climat qu'il fera en Corse, non pas l'année prochaine, mais en 2050 ! Je peux non ?

Jean Jouzel annonçait cet été qu'il ferait 50° à Brest en 2050.... si il fait 50° en Brest il devra faire au moins 65° à Ajaccio non ? Clown Clown Clown


Allez peace and love le soleil !

sunny flower sunny


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mar 5 Sep - 10:21

Personne ne nie (peut être) un changement climatique , il suffit de voir l'histoire de notre planète pour se rendre compte des cycles .
Par contre il est certain que la cause principale n'est pas l'homme , il n’intervient qu'à un faible pourcentage .


amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 5 Sep - 10:50

dan 26 a écrit:Personne ne nie (peut être) un changement climatique , il suffit de voir l'histoire de notre planète pour se rendre compte des cycles .
Par contre  il est certain  que la cause principale n'est pas l'homme , il n’intervient qu'à  un faible pourcentage .


amicalement

qu'en savez vous ? êtes vous scientifiques ou faites vous partie de ce poublic, qui nient ce qu'il ne comprends pas, le tout avec l'aide de quelques lobbies complaisamment relayé par des supports qui font ce pourquoi ils sont payés !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mar 5 Sep - 11:18

komyo a écrit:

qu'en savez vous ? êtes vous scientifiques ou faites vous partie de ce poublic, qui nient ce qu'il ne comprends pas, le tout avec l'aide de quelques lobbies complaisamment relayé par des supports qui font ce pourquoi ils sont payés !
il suffit de se renseigner , de voir l'évolution climatique  de notre planète  depuis 500 000 ans,  de voir les cycles  des climats , pour se rendre compte  que les changements climatiques  existaient  bien avant l'ere moderne !!!
C'est donc simple à comprendre
exemple  le co2  qui est à l'origine  du fameux effet de serre , est émis  par le plus grand producteur de CO2 , à savoir les oceans, les irruptions  solaire  sont cycliques   et importantes actuellement , les courants  marins sont très actifs   dans ce changement cyclique (si il est constaté ) .Etc etc
De plus je suis intimement convaincu que la terre a une capacité d'auto régulation

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 5 Sep - 14:03

komyo a écrit:
dan 26 a écrit:Personne ne nie (peut être) un changement climatique , il suffit de voir l'histoire de notre planète pour se rendre compte des cycles .
Par contre  il est certain  que la cause principale n'est pas l'homme , il n’intervient qu'à  un faible pourcentage .


amicalement

qu'en savez vous ? êtes vous scientifiques ou faites vous partie de ce poublic, qui nient ce qu'il ne comprends pas, le tout avec l'aide de quelques lobbies complaisamment relayé par des supports qui font ce pourquoi ils sont payés !
les lobbyes complaisant sont plutot du coté des climato-alarmistes.

Haut Parleur Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.

As tu une preuve scientifique qu'en 2050 le climat en Corse sera comme en Tunisie aujourd'hui ? ou qu'il fera 50° à Brest comme l'a annoncé Jouzel ? ou est ce juste de s paroles en l'air ?

Plus que marre de ses prédictions foireuses et lointaines, surtout lointaines comme cela non vérifiables, fait par des gens qui veulent se glorifier en annonçant l'apocalypse ! Tu crois tout ce que les journalistes et experts annoncent ou est-ce juste sur le climat que tu gobes tout la bouche ouverte ?

Le climat a toujours été chaotique et parfois bien plus rapidement que ce que l'on vit actuellement. C'est nous, homme, qui avons déterminé une "règle de fonctionnement" du climat. Personne d'autres. Et rien ne prouve ni,ne démontre que cette règle de fonctionnement du climat soit juste. Elle s'apparente plus au dogme qu'à un quelconque savoir. (d'ou l'hystérie des climato-alarmistes des qu'on les contredit. on remet le dogme en cause)

Et je pense que le climato-alarmisme actuel est le fruit des lobbys écologiques pour favoriser l'évolution de la société telle qu'il la souhaite. Et qu'ils sont prêts à mentir, tricher, manipuler, pour y arriver. Ils ne sont ni mieux ni pire que les autres lobbys ils sont comme tous les lobbys pret à tout pour arriver à leur fin.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 5 Sep - 14:44

le climat fruit des lobbies... quand on sait la difficulté qu'il y a a vendre aux productivistes destructeurs de l'environnement et de ses ressources, le concept. A défaut de te foutre de nous, tu m'auras bien fait rire !  Suspect Evil or Very Mad clown

maintenant il y a quelque chose qui est incontournable et reconnu par la communauté scientifique dans son écrasante majorité, et encore je parle de ceux qui sont compétents dans le domaine climatique et pas des quelques pouillèmes financés par ces même lobbies et soucieux de se faire un nom.

C'est l effet de serre et tu pourras toujours essayer de trouver tous les arguments pour le circonvenir, minimiser, nier, décrier, ou en rire, c'est une réalité parfaitement bien connue et ce depuis pas mal de décennies !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 5 Sep - 17:05

Bien sur sans effet de serre il ferait en moyenne -18° en moyenne sur terre
Le principal gaz à effet de serre : La vapeur d'eau ! (plus 95% de l’atmosphère !)

Bon sinon :
Tu connais la nouvelle : L'antartic refuse de fondre comme les modèles l'avaient prédit. Mince alors c'est balot.  Encore une prédiction fausse ! Quant à l'englacement du Groenland il n'a jamais été aussi important ! Encore une prédiction erronée, il devait fondre et inonder toute les villes côtières !... re mince alors ! encore raté !.

Tout le contraire de ce que nous prédisait les faiseurs d'apocalypse. Une fois de plus. Mais cela ne t’empêchera nullement de continuer à les croire : il va faire 50° à Paris/Brest/Ajaccio dans 30 ans ! C'est vrai la preuve c'est jouzel qui nous le prédit ! Et Jouzel ne dit jamais de connerie c'est bien connu. Parole d'évangile. "Jouzel a dit...."
(je sens que dans 30 ans on aura le droit encore à un :" ho mince alors on s'est encore trompé"

Record d’épaisseur de glace au Groenland, la banquise arctique résiste

Un niveau record de l’épaisseur des glaces du Groenland. Des températures au nord du 80e parallèle restées tout l’été sous la moyenne à long terme (1958-2017). Une banquise qui, le 1er septembre, s’étendait sur 4 916 millions de km2 (soit -26% par rapport à la moyenne 1981-2010, mais +33% par rapport à 2012) : l’Arctique refuse de fondre comme prévu, comme le souligne Pierre Gosselin.

Une nouvelle étude relativise le retrait de la banquise Arctique

Une étude publiée dans la revue Hydrological Sciences Journal relativise la régression de la banquise arctique (depuis la fin des années 1970) : celle-ci fait suite à une période de croissance (dans le milieu des années 1940), qui a  elle même suivi une période de recul dans les années 1910.

Ouverture du passage du Nord-ouest, ce n’est pas pour demain !

Contrairement aux prédictions de Peter Wadhams, directeur du Groupe de physique des océans polaires à l’Université de Cambridge qui annonçait en 2012 dans The Guardian un Arctique libre de glace en 2015-16, ce n’est pas demain que le mythique passage du Nord-Ouest va être ouvert à la circulation maritime.  Le navigateur Yvan Bourgnon est en train de l’apprendre à ses dépens : parti d’Alaska le 12 juillet pour rejoindre le Groenland, il est resté coincé dix jours au milieu des glaces avant de réussir son exploit.

La suite ici : http://www.skyfall.fr/2017/09/05/bulletin-des-climato-realistes-n-72/


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mar 5 Sep - 18:34

Dialogue de sourds... Les statistiques, les graphiques ? Du travail d'écolos rêveurs. De toute façon, ce seront les lobbys financiers qui feront la loi! Et tant pis pour les gens du Bangladesh! Tant que
Wall-Street ne sera pas inondé...Mais il subira un jour le sort de Houston...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 5 Sep - 21:14

Climato lobbyiste mode d'emploi !


dès son texte de lancement, le collectif s’assigne comme objectif unique « de contribuer à une information francophone sur le climat », mais « qui tranche avec la litanie catastrophiste actuelle ». Elle est donc orientée vers un but déterminé, indépendant des résultats de la recherche scientifique.

Ensuite, « le collectif souhaite vivement s’élargir aux sensibilités les plus variées et incarner ainsi cette large frange de la société civile qui, au-delà de tout clivage partisan, ne se reconnaît pas — ou plus — dans les discours alarmistes et culpabilisants sur le climat ». En réunissant individus et collectifs, pour promouvoir cette idéologie, le collectif entend bien peser sur les décisions politiques.

De plus, au regard de sa liste de membre actuelle, il paraît improbable que les climato-réalistes puissent incarner des « sensibilités les plus variées ». En effet, à part les scientifiques, les organisations et personnes ayant rejoint le mouvement sont quasiment toutes issues de mouvements libéraux et/ou conservateurs (Association pour la liberté économique et le progrès social, Contribuables Associés, Institut Turgot, Liberté Chérie, Héritage et Progrès…).



Aux Etats-Unis, « la négation du réchauffement climatique s'inscrit dans une longue tradition de lobbying, lié à des positions idéologiques et non scientifiques » portées par des think-tanks, souligne Noami Oreskes (auteur de Marchands de doutes). Selon elle, les scientifiques climato-sceptiques « sont totalement opposés à l'interventionnisme étatique, c'est la raison pour laquelle ils mettent la science au service de la lutte contre la régulation. L'idée d'une gouvernance mondiale sur le climat les fait frémir ».


Avec la création du collectif des climato-réalistes, nous voyons s’amorcer en France, un mouvement comparable, où des scientifiques opposés au GIEC font cause commune avec des mouvements libéraux-conservateurs. Nous verrons s’ils rencontrent le même succès, dès les mois à venir.

Outre-Atlantique, la question du réchauffement climatique est très clivante puisque 80% des républicains sont « peu ou pas inquiets du réchauffement climatique ». En France, pour le moment, un consensus important existe puisque 80 % des personnes interrogées, en février 2015, pensent que le réchauffement de la planète est dû aux activités humaines.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mar 5 Sep - 21:43

gaston21 a écrit:Dialogue de sourds... Les statistiques, les graphiques ? Du travail d'écolos rêveurs. De toute façon, ce seront les lobbys financiers qui feront la loi! Et tant pis pour les gens du Bangladesh! Tant que
Wall-Street ne sera pas inondé...Mais il subira un jour le sort de Houston...
merci de développer !!
amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 6 Sep - 10:42

Dan te fatique pas, ils pensent lutter contre les lobbys industriels en étant climato-alarmiste car Ils n'ont pas encore compris que les grands lobbys étaient climato-alarmistes, ils les croient encore climato-scpetiques. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ils n'ont pas compris qu'un lobby cela évolue au grès de ses intérêts... actuellement l’intérêt des lobbys c'est le climato alarmisme : Plein de subvention à recevoir (100 milliards par an !) , de nouveaux marchés où l'on peut vendre de l'énergie 2 fois plus cher en passant pour un bienfaiteur et non pour un profiteur ! Ils ont vite compris...

Donc les faits, les stat, l'histoire, les évolution ne les intéressent guère. Seul compte pour eux la lutte contre les lobbys.

Le jour où ils comprendrons et admettrons que les grands lobbys industriels, les horrible multinationales, ainsi que la finance internationale est climato-alarmiste alors ils deviendront climato-sceptique. C'est aussi simple que cela. Pour l'instant ils n'ont pas encore "capté", ils sont restés coincés au début des années 2000.

La science leur importe peu. Pas plus que le savoir et la connaissance. Tout ce qui compte c'est leur lutte idéologique.

enfin ils vont pouvoir se défouler : un exceptionnel ouragan traverse les Antilles ils vont pouvoir réécouter l'éternel discours : "oh mon dieu mais tout cela c'est de la faute de l'homme" !

Même entendu aux info que c'était du jamais vu : information fausse une fois de plus et véhiculée par les médias aux mains des méchantes multinationales et des milliardaires ! (je dis cela juste pour les taquiner un peu...une eptite piqure de rappel)


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mer 6 Sep - 11:16

Irma la douce est pourtant en train de nous montrer que le climat change! Irma la violette! Jusqu'à présent, pour montrer sa colère elle se contentait de s'habiller de rouge. Deux ouragans exceptionnels en deux semaines! Mais rien de plus normal!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 6 Sep - 11:23

C'est bien gaston tu es bien formaté !

c'est vrai comme par le passé il y a déjà eu ce type de cyclone c'est une preuve que le climat change ! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 6 Sep - 15:56

gaston21 a écrit:Irma la douce est pourtant en train de nous montrer que le climat change! Irma la violette! Jusqu'à présent, pour montrer sa colère elle se contentait de s'habiller de rouge. Deux ouragans exceptionnels en deux semaines! Mais rien de plus normal!
Et vlan   les deux pieds dans le plat !!!quelle aubaine !!!Au fait  il semblerait  que ce soit l'homme  qui serait à l'origine des ouragans,  quand les ménagères  utilisent   les aspirateurs  en même temps . cela crée une turbulence , qui se développe .
C'est normal  puisque les musulmans  intégristes  disent  que les tremblements de terre sont causés  par  les humains qui copulent en même temps  au même endroit !!!(je ne rigole pas vu  à la TV) .

Chaleur  de l'eau,  vapeur d'eau , chaleur (co2)  sont à l'origine  des ouragans  pour ceux qui ne le savent pas. mais bon !!
méthane l'origine est à 100 % naturelle putréfaction des végétaux et oui
Autre chose le volume de l'eau est constant sur la terre c'est un cycle , et oui nous n'en manquerons jamais , c'est juste un problème de répartition

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mer 6 Sep - 16:40, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9431
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 6 Sep - 16:28

A voir c'est joliment fait https://earth.nullschool.net/#current/wind/surface/level/orthographic=-219.34,25.02,446

on voit la formation de josé le prochain ouragan en formation....

n'hésitez pas réduire agrandir la mappe monde et à la faire tourner....


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9335
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 6 Sep - 16:43

troubaa a écrit:A voir c'est joliment fait https://earth.nullschool.net/#current/wind/surface/level/orthographic=-219.34,25.02,446

on voit la formation de josé le prochain ouragan en formation....

n'hésitez pas réduire agrandir la mappe monde et à la faire tourner....
Merci
Et l'homme il est où dans tout cela ? bounce bounce bounce bounce

amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mer 6 Sep - 17:22

dan 26 a écrit:
gaston21 a écrit:Irma la douce est pourtant en train de nous montrer que le climat change! Irma la violette! Jusqu'à présent, pour montrer sa colère elle se contentait de s'habiller de rouge. Deux ouragans exceptionnels en deux semaines! Mais rien de plus normal!
Et vlan   les deux pieds dans le plat !!!quelle aubaine !!!Au fait  il semblerait  que ce soit l'homme  qui serait à l'origine des ouragans,  quand les ménagères  utilisent   les aspirateurs  en même temps . cela crée une turbulence , qui se développe .
C'est normal  puisque les musulmans  intégristes  disent  que les tremblements de terre sont causés  par  les humains qui copulent en même temps  au même endroit !!!(je ne rigole pas vu  à la TV) .

Chaleur  de l'eau,  vapeur d'eau , chaleur (co2)  sont à l'origine  des ouragans  pour ceux qui ne le savent pas. mais bon !!
méthane  l'origine  est à 100 % naturelle  putréfaction des végétaux  et oui
Autre chose  le volume de l'eau est constant  sur la terre c'est un cycle  , et oui  nous n'en manquerons jamais , c'est juste un problème de répartition

amicalement


Merci, Dan! Tout ça, je ne le savais pas! Et je suis très heureux d'apprendre que chaleur et CO2, ce sont deux synonymes, et que le volume d'eau sur la terre est constant! Con comme je suis, le croyais que les astéroïdes qui s'écrasent sur la planète pouvaient contenir de la glace et donc que, en fondant... Revois tes classiques!

Contenu sponsorisé

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 0:39