LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 6 Sep - 17:25

entre oui oui fait de la science et Dan, je pense qu'il vaut mieux s intéresser au premier !
Il nous en avait déjà sorti de belles sur la fonte des glaces et l'absence d incidence sur la montée des eaux.
Sans parler des inepties sur les panneaux photovoltaïques et d'autres que j'ai fini par oublier ! Cool


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 6 Sep - 21:29

gaston21 a écrit:


Merci, Dan! Tout ça, je ne le savais pas! Et je suis très heureux d'apprendre que chaleur et CO2, ce sont deux synonymes, et que le volume d'eau sur la terre est constant! Con comme je suis, le croyais que les astéroïdes qui s'écrasent sur la planète pouvaient contenir de la glace et donc que, en fondant... Revois tes classiques!
Une chaine de TV ce soir , semble te contredire , il y a de moins en moins  de tornade , par contre de plus en plus puissante (vent de 360 KM  heures ), qui serait dû  à la température de l'eau de mer au delà de 26 ° .
Ce que je voulais dire c'est que l'on ne manqueras jamais d'eau , tes astéroïdes  n'ont qu'une influence  limités sur le volume d'eau sur la terre .

Alors que régulièrement on nous explique que l'on va manquer d'eau , on nous prends pour des ........ Et le plus terrible c'est que cela à l'air de plaire à certains .

avez vous remarqué que cette phrase est crédible dans les deux sens ?


"Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien(ou du mal ) et il y a ceux qui pensent
,

amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Jeu 7 Sep - 10:30

Je préfère écouter Jean-Louis Etienne sur BFM TV , comme hier soir vers 23 heures. Excellentes explications sur l'origine des ouragans avec le réchauffement progressif et rapide des océans, un phénomène qui s'est accéléré dangereusement depuis quelques dizaines d'années et qui est dû à la production du CO2. Et un Antarctique qui se réchauffe! Lui, il le connait l'Antarctique, même qu'il s'y est baigné avec les manchots...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 7 Sep - 12:48

oui Dan il n'y a pas plus d'ouragan qu'il y 10 - 20 -50 ans voir 100.. mais va faire comprendre cela à gaston et tant d'autres qui préfèrent n'y voir que le catastrophisme annoncé. A croire que cela leur palit de voir le mal. Psychologiquement je m'interroge...

GASTON préfère toujours croire au catastrophisme annoncé !

on va encore avoir le droit à un ouragan de prédiction apocalyptique. Mihel chevalet été peu pres honnete dans sa présentation de la formation de l'ouragan. Mer chaude (normal pour la saison) haute atmosphère froide (normal pour la saison) pars ou très peu de vent et plus il se déplace lentement plus il grossit plus il devient violent. A quoi est du sa vitesse de déplacement : Mystère ! (oh un de plus concernant le climat...)

A part la mer chaude, à démontrer qu'elle se réchauffe rapidement, aucun des autres facteurs ne peut être imputé au réchauffement climatique. Mais pas grave gaston a eu peur i


Bourdin à 9 h à Jouzel au téléphone qu'il présente comme un co-lauréat du prix nobel de la paix
D'entrée de jeu un mensonge destiné à manipuler les auditeurs on imagine la suite de l'interview.
Ohhop le troubaa à immédiatement zappé.

ps : il pleut se matin en picardie. Je me demande si ce n'est pas encore une conséquence du réchauffement climatique !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 7 Sep - 15:29

aller mon petit dan, écoute les climatos pollueurs, et ceux qui comme troubaa ne font que répéter ce mobbing et répète après lui, l effet de serre n existe pas, le co2 c'est bon pour les plantes, le réchauffement anormal n 'existe pas, les océans n'augmenteront pas, la température non plus, tout va, tout va bien, tout va bien... rien ne change, rien ne change, (ça devrait te rassurer) clown clown clown


il est toujours bon de rappeler que l'effet de serre, à l'origine du réchauffement actuel de la planète, n'est pas une théorie scientifique de pointe : il peut être mis en évidence avec des connaissances physiques et mathématiques relativement simples (ceci-dit, si vous êtes allergique aux équations passez votre chemin...).

Dans cet article, nous allons donc suivre le raisonnement de Fourier en 1824 dans une version un peu actualisée puisqu'elle fait appel à la loi de Planck, formulée elle en 1900.
En bref, le principe est le suivant : la Terre reçoit de l'énergie du soleil sous forme de rayonnement électromagnétique et à son tour rayonne vers l'espace. Pour que la température se stabilise, la quantité d'énergie reçue par notre planète doit être égale à la quantité d'énergie perdue, cet équilibre permet de calculer une température théorique à la surface de la Terre. Mais ce chiffre est inférieur à la réalité. La prise en compte de l'atmosphère et de l'effet de serre permet de corriger cet écart.


Une affaire de rayonnements

Pour commencer, il faut savoir que tout objet dont la température est supérieure au zéro absolu (-273.15°C) émet un rayonnement électromagnétique. Il est possible d'évaluer les caractéristiques de ce rayonnement en s'appuyant sur un modèle simple : le corps noir. Un corps noir est un objet opaque (il ne laisse rien passer du rayonnement qu'il reçoit) et parfaitement absorbant (il ne réfléchit rien du rayonnement qu'il reçoit). Dans la réalité, évidemment, la plupart des objets laissent passer certains rayonnements et en réfléchissent d'autres. Notre corps, par exemple, réfléchit une partie de la lumière visible (ce qui nous permet de le voir) mais laisse passer les rayons X.

La puissance rayonnée par un corps noir et les fréquences dans lesquelles il émet dépendent uniquement de la température de sa surface. La loi de Planck permet de déterminer le spectre d'émission d'un corps noir en fonction de sa température :
Loi de Planck
Où :
M est l'émittance, c'est-à-dire a puissance rayonnée par unité de surface, en fonction de la fréquence, elle est exprimée en Wm-2,
f la fréquence en Hertz,
T la température absolue à la surface du corps noir, c'est-à-dire la température en degré Celsius à laquelle on ajoute 273.15,
h la constante de Planck : h ≈ 6,626.10−34Js,
c la vitesse de la lumière dans le vide : c ≈ 299800000 ms−1,
k la constante de Boltzman : k ≈ 1,380.10−23 JK−1.

Vous n'avez pas besoin de retenir cette formule pour comprendre la suite, sachez seulement qu'on peut en déduire deux résultats intéressants.

D'abord, on peut rechercher le maximum de M(f) pour déterminer quelle est la fréquence autour de laquelle un corps émet le plus. C'est la loi de Wien :
Loi de déplacement de Wien
Où σω est la constante de Wien : σω ≈ 2,898.10-3 Km

Ce que nous dit la loi de Wien, c'est que plus un objet est chaud plus il rayonne dans une gamme de fréquences élevée. En pratique, à température ambiante, les objets ordinaires rayonnent dans l'infrarouge et c'est la réflexion de la lumière ambiante qui les rend visibles. A partir de 600°C environ, une partie du rayonnement à lieu aux fréquences les plus basses du spectre visible et l'objet commence à rougeoyer, si la température continue à augmenter il deviendra progressivement plus clair jusqu'au blanc. A très haute température, la lumière produite devient bleue et de plus en plus foncée. Un fer rouge, par exemple, a une température comprise entre 575 et 800°C au-delà il tire vers le orange puis le blanc.

Deuxième application intéressante de la loi de Planck : on peut intégrer M(f) pour calculer la puissance totale rayonnée par unité de surface. C'est la loi de Stefan-Boltzmann :

Loi de Stefan-Boltzman
Où σ est la constante de Stefan-Boltzmann : σ ≈ 5,670.10-8 Wm-2K-4.

En bref, la loi de Stefan-Boltzmann signifie que la puissance rayonnée par unité de surface augmente rapidement avec la température. Elle permet aussi de calculer la puissance totale rayonnée par un objet : il suffit de multiplier par sa surface.


Calcul du rayonnement solaire

Si on suppose qu'il se comporte comme un corps noir, la loi de Stefan-Boltzmann permet de calculer l'émittance du soleil. Sachant que sa température moyenne est de 5777 degrés Kelvin, il doit émettre par mètre carré de surface :
Calcul de la puissance rayonnée par metre carré du soleil
Comme son rayon est de 695700km, on en déduit facilement la puissance totale rayonnée par le soleil :
Calcul de la puissance totale du rayonnement solaire
Le soleil émet donc à la louche 400 yottawatts, ou 400 millions de milliards de gigawatts pour utiliser une unité qui parlera plus aux énergéticiens.

Évidemment, la Terre ne reçoit qu'une fraction infime de cette puissance dont la majorité se perd dans l'espace... En supposant que le soleil rayonne de façon homogène dans toutes les directions, la Terre qui est située en moyenne à 149,6 millions de kilomètres et possède un rayon de 6371km, reçoit :
Calcul du rayonnement solaire reçu par la Terre
La Terre ne reçoit donc "que" 174 petawatts (174 millions de gigawatts) du soleil.

On peut en déduire le rayonnement solaire reçu par unité de surface terrestre :
Calcul de la puissance reçue du soleil par mètre carré de surface terrestre
Comme on dispose désormais de satellites capables de mesurer le rayonnement solaire reçu au sommet l'atmosphère, on peut s'assurer que le soleil a bien un comportement proche de celui d'un corps noir et que ces résultats sont à peu près valides.
Voici la comparaison entre le spectre théorique d'un corps de 5777K et le rayonnement solaire mesuré :
Comparaison du rayonnement réel du soleil avec le spectre d'un corps noir de 5777K
(Source : By Sch [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons)

Notez que sur ce graphe le flux est de 1367Wm-2 parce qu'il s'agit de la puissance reçue par unité de surface vu du soleil (πr2) et non par unité de surface terrestre (4πr2).


L'équilibre thermique terrestre

Que se passe-t-il lorsque notre planète reçoit ce rayonnement ? Une partie est reflétée directement vers l'espace, surtout par les surfaces claires comme le sommet des nuages, les zones enneigées ou les déserts, le reste est absorbé.
Lorsqu'elle absorbe ce rayonnement la Terre gagne en énergie et se réchauffe. Elle rayonne donc à son tour ce qui lui permet de perdre de l'énergie. Pour que la température se stabilise, il faut que la Terre rayonne exactement la même puissance que celle qu'elle absorbe : si elle rayonne plus elle perd en énergie et se refroidi, si elle rayonne moins elle gagne en énergie et se réchauffe.

Au passage, pourquoi percevons-nous le rayonnement solaire mais pas le rayonnement terrestre ? Parce qu'étant beaucoup plus froide la Terre rayonne dans une gamme de fréquences beaucoup plus basse que celle du soleil (voir la loi de Wien). Son rayonnement se situe dans l'infrarouge, en dessous des fréquences que notre œil peut voir.

Revenons à nos moutons : nous avons calculé plus haut la puissance reçue par la Terre par mètre carré. Si on appelle A l'albédo, c'est-à-dire la proportion du rayonnement qui est reflétée sans absorption, on peut en déduire la puissance absorbée par unité de surface : comme l'albédo terrestre est de l'ordre de 0.3, la puissance absorbée est d'environ 238Wm-2.
Par ailleurs, la loi de Stefan-Boltzmann nous donne la puissance rayonnée par unité de surface.

Supposons que les autres sources d'énergies (rayonnement reçu d'autres astres, géothermie...) sont négligeables. Pour que la Terre soit en équilibre thermique, il faut que la puissance du rayonnement solaire absorbé soit égale à la puissance rayonnée par la Terre, donc :
Formule donnant la température moyenne théorique de la terre
Cette formule permet de calculer la température moyenne théorique de la terre :
Calcul de la température moyenne théorique de la terre en équilibre thermique
On obtient environ 255 degrés Kelvin, soit -18°C.

L’atmosphère entre en scène

Et c'est là qu'on tombe sur un os : même sans mesure précise, nous savons bien que la température moyenne de la Terre n'est pas -18°C mais plutôt autour de 15°C.
Cet écart est peut-être relativement faible sur l'échelle des températures manipulées en astronomie ou en physique mais très significatif du point de vue biologique : la vie n'aurait sans doute pas pu se développer comme elle l'a fait sur une planète dont la température ne permet pas la présence d'eau liquide en grande quantité.

C'est cet écart que Fourier tente d'expliquer lorsqu'il donne la première description de l'effet de serre en 1824. Comme il l'a deviné, l'erreur est simple : nous avons supposé que que la surface de la Terre se trouve sous nos pieds. Mais vu de l'espace, ce n'est pas le cas : elle se trouve au-dessus de nos têtes, à la limite de l'atmosphère. C'est cette fine pellicule de gaz (si la Terre était une orange, l'atmosphère aurait environ 0.1mm d'épaisseur) qui explique la différence.

En effet, l'air qui nous entoure n'est pas du tout transparent pour le rayonnement, qu'il soit émis par la surface terrestre ou reçu du soleil. L'atmosphère, ou au moins certaines de ses composantes, reflètent, diffusent ou absorbent puis réémettent... La preuve, c'est que nous voyons le ciel bleu et le soleil jaune voire rouge alors que l'espace est noir et le soleil blanc.
Je ne vais pas rentrer dans les détails, ce n'est pas l'objet de cet article, mais le schéma suivant (basé sur le 5e rapport du GIEC) présente de façon simplifiée les échanges d'énergie entre le soleil, l'atmosphère et la surface terrestre :
Schéma des échanges d'énergie entre le soleil, l'atmosphère et la surface terrestre

Ces échanges d'énergie sont largement dépendants des propriétés d'absorption des gaz contenus dans l'air. Seule une fraction du rayonnement solaire émis par la surface parvient à rejoindre l'espace, le reste est absorbé par l'atmosphère qui à son tour rayonne. Une partie de ce rayonnement s'échappe vers l'espace mais une proportion importante est retournée à la surface et réabsorbé. La surface s'échauffe alors ce qui augmente la puissance qu'elle rayonne, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un nouvel équilibre s'établisse.

On voit sur le schéma précédent que l'équilibre est atteint lorsque la surface terrestre rayonne au total 398Wm-2 et non 238Wm-2, comme elle le ferait sans atmosphère. En appliquant la loi de Stefan-Boltzmann avec cette nouvelle valeur on retrouve bien une température moyenne de 289K, soit 16°C. CQFD


Publié le 27 juillet 2017 par Thibault Laconde







_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 7 Sep - 17:54

komyo a écrit:aller mon petit dan, écoute les climatos pollueurs,
ha tu crois qu'un climato alarmiste ne pollue pas alors qu'un climato-sceptique est un polllueur !
Tout s'explique. C'est pour cela que tu te crois bon. Tu crois que ceux qui ne pensent pas que le réchauffement climatique, si il existe, n'est pas forcément de la faute des l'homme.
C'est donc un gros pollueur qui aime polluer. n'importe quoi. Cela n'a aucun rapport


Parce que tu crois que toi quand tu prend l'avion tu ne pollues pas, ni quand tu prends ta voiture, ni quand tu vas sur internet en utilisant un ordi fabriqué en Asie....
Par contre les autres, les méchants, les climato-sceptiques, eux polluent. bigre Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Enfantin. Avoue. Réflexion courte.

D'ailleurs la preuve quand le climato-sceptique respire il rejette du CO2 si c'est pas la preuve que c'est un grand méchant pollueur ! drunken drunken drunken drunken

Cela me rappelle Thomas Pasquier dont j'ai entendu ce matin qu'il était devenu écolo et que maintenant il n'utilisait que des capsules biodégradable/recyclable pour son café. bigre sacré écolo que voila ! Twisted Evil

Alors que moi l'horrible climato-sceptique-pollueur n'utilise que du café en poudre que je met directement dans mon percolateur, donc utiliser d' emballage/capsule inutile. Et qui après met son marc de café sur ces plantes dans le jardin pour faire fuir les araignées et autres insectes.... ... Alors que l'ecolo pasquier lui utilise des emballages inutiles et ne peut pas recyclé son marc de café....mais il eput recyclé ses emballages inutiles ! Mais c'est lui l'écolo le bon et pas moi le climato-sceptique le mauvais...

Avoue que c'est drôle non....

ps : pour les araignées si vous ne voulez pas qu'elle rentre chez vous mettez des marrons prés des fenêtres, cela les fait fuir, c'est très efficace je dis cela parce que c'est bientôt l'époque de ramasser les marrons....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 7 Sep - 18:53

troubaa a écrit:
ps : pour les araignées si vous ne voulez pas qu'elle rentre chez vous mettez des marrons prés des fenêtres, cela les fait fuir, c'est très efficace je dis cela parce que c'est bientôt l'époque de ramasser les marrons....

oui et pour les tigres jetez des bouts de pain par terre devant votre porte, c'est aussi très efficace !
comment je le sais ?
et bien avec cette technique, il n'y a jamais eu de tigres chez moi ! I love you

Sinon les climatos pollueurs ne semblent toujours rien avoir compris sur l'effet de serre.... et en plus les écolos, les briment avec les dosettes ! Dan dit quelque chose ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14353

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par loli83 le Ven 8 Sep - 12:54

merci Komyo pour ta transcription du calcul de l'effet de serre , c'est très intéressant

mais vu que je n'ai pas beaucoup lu ce sujet qui dure depuis un moment , pourrais-tu me résumer d'un point de vue scientifique , ce qui fait que l'équilibre n'est plus là , (je sais que la pollution entre en jeu bien sûr )
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 8 Sep - 13:09

Au risque de te décevoir loli je ne pense pas que cela soit juste. En matière de climat aucune certitude n'est établie se ce n'est celle que c'est très voir trop compliqué à comprendre.

Donc plus on nous fait une présentation simpliste plus c'est fau et plus on nous prend pour des cons. Mainttenant quand je lis que les climato-sceptiques n'ont toujours rien compris à l'effet de serre cela démontre la fermeture d'esprit due une certitude auto-établie qui ne repose sur rien. Dois je rappeler au sieur komyo que meme des prix nobel sont climato-sceptiques alors un peu d'humilité de sa part serait plus que souhaitable...

ps : Le truc que j'ai donné pour les araignées marche extrêmement bien komyo. tu devrais essayé, cela ferait peut être fuir celle que tu as au cerveau (humour....ne le prends pas mal)



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 8 Sep - 13:21

Sinon belle démonstration de l'endoctrinement entedu ce matin chez bourdin
Le spécialiste climat de BFM/RMC de nous dire :
"- Les climatologue sont extrêmement prudent sur le rapport ouragan réchauffement climatique
- Mais moi je ne le serai pas, le réchauffement climatique entraîne un réchauffement des océans qui entraîne des cyclones plus fort. Voila c'est aussi simple que cela"
La science réécrite sauce pseudo-expert!
Ce qui veut dire que :
1) les climatologues sont cons (ils n'ont pas compris que c’était aussi simple que cela...)
2) là où l'expert de BFM voit de la simplicité les climatologues voient de la complexité.

Et de conclure " les ouragans seront de plus en plus fort dans les décennies à venir"
1) ce que les climatologues ne disent pas et n se hasardent pas à dire
2) cet expert sait lire l'avenir... quelle chance !

Voila cela en est ridicule. Mais les œillères de certains font qu'ils refusent de le voir et de l'admettre...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 8 Sep - 15:20

komyo a écrit:aller mon petit dan, écoute les climatos pollueurs, et ceux qui comme troubaa ne font que répéter ce mobbing et répète après lui, l effet de serre n existe pas, le co2 c'est bon pour les plantes, le réchauffement anormal n 'existe pas, les océans n'augmenteront pas, la température non plus, tout va, tout va bien, tout va bien... rien ne change, rien ne change, (ça devrait te rassurer)  clown clown clown
C'est à croire que tu ne sais pas lire, ou que je m'exprime mal .
Un climatosceptique , n'est pas quelqu'un qui nie  le réchauffement climatique , mais   qui  pense seulement (comme de nombreux  scientifiques ) que le phénomène est cyclique , et que la "pate" de l'homme est insignifiante . De plus  pour ma part, je pense que notre planète  s'adapte  aux variations  constatées   depuis des milliers d'années .
as tu compris  oui ou non ?
Je ne puis faire plus simple
.Par contre je pense  que les climatoalarmistes sont des  adeptes  et des inconditionnels (souvent inconscient)  de l'apocalypse  , qui est une vieille croyance  imaginée au départ par Cerinthe , et qui a été repris dans l'apocalypse , à l'origine du fameux millénarisme . Cette croyance reste collée dans nos cerveau judéo-chrétien , comme un caramel dans un dentier

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 8 Sep - 16:24

ils n'entendaient pas ?
non, ils ne voulaient pas !

ils préféraient écouter deux ou trois cons dans leur coin ! qui leur disait ce qu'ils voulaient entendre pour ne surtout rien changer a ce qui nourrissait leur porte feuille !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Ven 8 Sep - 17:13

On a beau allumer un projecteur devant les yeux d'un aveugle; il n'y verra jamais "que dalle"!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14353

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par loli83 le Ven 8 Sep - 17:28

troubaa a écrit:au risque de te décevoir loli je ne pense pas que cela soit juste. En matière de climat aucune certitude n'est établie si ce n'est celle que c'est très voire trop compliqué à comprendre.

quand tu dis "cela" , tu parles de quoi ?

ensuite oui , je sais que c'est compliqué , mais je dirais plutôt très complexe

et c'est bien pour cette raison que je ne me prononce pas sur ce sujet ( je reconnais que je n'ai pas les bases suffisantes et quand on n'a pas les bases on s'abstient au moins de critiquer et de la ramener )
par contre j'aime bien que l'on tente de m'expliquer dans un sens ou dans l'autre

ce que je sais , sans qu'on me l'explique , parce que c'est évident , c'est que d'une façon générale, la pollution est mauvaise comme son nom l'indique , et que sauf à pouvoir recycler totalement et relativement rapidement il vaudrait mieux ne pas en engendrer

oui, mais l'homme est stupide ou cupide, au choix , ou bien les deux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 8 Sep - 17:58

komyo a écrit:ils n'entendaient pas ?
non, ils ne voulaient pas !
ils préféraient écouter deux ou trois cons dans leur coin ! qui leur disait ce qu'ils voulaient entendre pour ne surtout rien changer a ce qui nourrissait leur porte feuille !
juste pour montrer la tromperie ,la manipulation de ce film , il y a des passages , qui retracent le Tsunamis qui a eu lieu au Japon !!! Peux tu me dire comment le réchauffement climatique peut il etre la cause , d'un tsunamis sachant que celui ci est causé par un tremblement de terre ?
Je vais me répéter , encore et encore les climato sceptiques , ne nient pas les changements cycliques , mais refusent d'y voir la cause de l'homme .

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 8 Sep - 20:31

gaston21 a écrit:On a beau allumer un projecteur devant les yeux d'un aveugle; il n'y verra jamais "que dalle"!
tu parles pour toi gaston ? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Gaston toi qui a la lumière allumée il n'y a jamais eu de tels cyclones par le passé ?

La vrai question est que plutôt de dépenser des milliards en bobo-action-inutile il aurait mieux valu construire des habitations anti-cycloniques dans les régions qui depuis des siècles voient régulièrement passer des cyclones ravageurs... Mais tu connais l'adage "on lutte contre le réchauffement climatique (comme si nous dominions la nature, quelle prétention !) on ne lutte pas contre ses effets". on voit le résultat d'une telle politique. Bravo !
La véritable question que tu devrais te poser : pourquoi les maisons n'ont pas résisté ? ce n'est pas une surprise un cyclone ravageur dans la région. Alors tu as une explication ?

Mais bon comme tu dis... il n'est pas facile d'allumer la lumière de certains esprits ! Je suis d'accord avec toi.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11324
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Sam 9 Sep - 11:41

Record de sécheresse en Corse!
les lacs de Montagne baissent! Première fois de mémoire humaine!
Restriction d'eau aussi!
pour Dan on ne manque pas d'eau....chez lui !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 9 Sep - 11:54

tu sais la mémoire humaine dédé.....  oui il y a eu une sécheresse en corse et ce n'est ni la première ni la dernière ...

Comme il n'est pas nouveau le catastrophisme qui entoure les aléas climatique : des danses de la pluie, aux procession religieuses européennes, aux différents sacrifices, l'homme a toujours cru qu'en agissant il pourrait contrôler le climat...

Manque d'humilité !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 11324
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Sam 9 Sep - 12:17

On ne peut controler le climat, mais on peut prévoir les cas extrèmes, par exemple la construction de citernes d'eau....bon ça as un cout et ça ne rapporte rien à court terme au libéralisme! merci encore l'Etat!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 9 Sep - 13:48

bha non justement c'est le rôle de l'Etat !
mais que veux-tu on nous dit "qu'il faut lutter contre le rechauffement climatique", sans avoir la certitude de son existence ni de sa cause, on ne nous dit jamais "il faut s'adapter aux changements climatiques.

Regarde Nicolas Hulot il a anoncé l'interdiction de la recherche et de l'exploitation des pétroles et gaz de schistes sur l'ensemble des territoires français terrestre et maritimes. il préfère donc dépenser de l'argent en achetant son pétrole aux qataris.Alors que les économies réalisées auraient pu servir à construire des réserves d'eau ou des maison résistantes aux cyclones.

Quand on se trompe de combat....

Va expliquer cela à komyo... bon courage.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Sam 9 Sep - 17:41

Troubaa, tu suis mal l'actualité. Les ouragans ne sont pas plus fréquents mais leur force croît à une vitesse décourageante. L'eau des océans est plus chaude sur une profondeur beaucoup plus importante
(jusqu'à soixante mètres). L'énergie emmagasinée produit donc des tempêtes plus destructrices. Même phénomène en Extrême-Orient.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Sam 9 Sep - 18:22

gaston21 a écrit:Troubaa, tu suis mal l'actualité. Les ouragans ne sont pas plus fréquents mais leur force croît à une vitesse décourageante. L'eau des océans est plus chaude sur une profondeur beaucoup plus importante
(jusqu'à soixante mètres). L'énergie emmagasinée produit donc des tempêtes plus destructrices. Même phénomène en Extrême-Orient.
Merci de confirmer mon message 102 !!!
Le problème des sceptiques n'est pas de nier les phénomènes très naturel , mais de refuser d'en attribuer la paternité à l'homme . C'est assez simple à comprendre .

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 9 Sep - 18:31

gaston c'est bien tu répètes toutes les imbécillités qu'on te raconte.

Les ouragans ne sont ni plus fréquents ni plus forts que par le passé.... il y en a toujours eu des années avec cyclone ou sans cyclone. Et personne ne sait pourquoi ni comment ni quand ?.... Si seul température de la mer comptait. Mais non. Même les grains de sable du désert suivant leur absence ou non dans l’atmosphère favorise ou pas la formation d'un cyclone...

Les stats sont ce qu'elles sont. Et si tu écoutes les climatologues, et non les "experts" et autres politiques qui se servent du climat pour te manipuler tu le constateras. Mais c'est vrai qu'à force de rejeter systématiquement toutes les connaissances qu'on a sur le climat quant elles ne collent pas à l'idéologie on finit par croire en n'importe quoi

j'imagine qu'hulot a du te faire bien peur hier à la tv surtout avec ses prophéties apocalyptiques !

tu imagines bien qu'ils vont se servir de cette catastrophe pour crier à l'arrivée de l'apocalypse !

si pendant 10 ans tu as tout les ans ce genre d’événement alors oui l'on pourra crier au loup. pas avant.

Mais si l'on croit au "grand soir climatique" il serait plus intelligent de s'y préparer que de vouloir l'empecher de se réaliser parce que l'homme est peu de chose comparé à la puissance de la nature...

s


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Sam 9 Sep - 18:38

troubaa a écrit:gaston c'est bien tu répètes toutes les imbécillités qu'on te raconte.

Les ouragans ne sont ni plus fréquents ni plus forts que par le passé.... il y en a toujours eu des années avec cyclone ou sans cyclone. Et personne ne sait pourquoi ni comment ni quand ?.... Si seul température de la mer comptait. Mais non. Même les grains de sable du désert suivant leur absence ou non dans l’atmosphère favorise ou pas la formation d'un cyclone...

Les stats sont ce qu'elles sont. Et si tu écoutes les climatologues, et non les "experts" et autres politiques qui se servent du climat pour te manipuler tu le constateras. Mais c'est vrai qu'à force de rejeter systématiquement toutes les connaissances qu'on a sur le climat quant elles ne collent pas à l'idéologie on finit par croire en n'importe quoi

j'imagine qu'hulot a du te faire bien peur hier à la tv surtout avec ses prophéties apocalyptiques !

tu imagines bien qu'ils vont se servir de cette catastrophe pour crier à l'arrivée de l'apocalypse !

si pendant 10 ans tu as tout les ans ce genre d’événement alors oui l'on pourra crier au loup. pas avant.

Mais si l'on croit au "grand soir climatique" il serait plus intelligent de s'y préparer que de vouloir l'empecher de se réaliser parce que l'homme est peu de chose comparé à la puissance de la nature...

s
combien avons nous de recul , pour pouvoir comparer l'évolution des climats , et des catastrophes naturelles , 50 100, 200 ans maximum ?La terre existe depuis 4,5 milliards d'années , et nous prétendons dire que .......

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 9 Sep - 20:51

mon dieu, on veut nous faire peur ! clown

rien ne change, et jamais rien ne changera, comprenez tout change toujours et donc rien ne change !
donc les gars ne changez rien !

(dans le genre foutage de gueule...de libéral content de son système...!)


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 9 Sep - 21:44

rien ne doit changer c'est ce que tu crois
t(out est en perpétuel changement c'est ce que l"on essaye de t’expliquer.... mais c'est dur.

Tiens je viens de lire qu'irma ne s'est pas formé dans une mer particulièrement chaude 26°5... mince alors encore une désinformation et ce qui compte c'est la différence de température entre la troposphère et la mer et non la température de la mer...

bref l'inverse de la désinformation habituelle.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 9 Sep - 21:55

troubaa a écrit:rien ne doit changer c'est ce que tu crois
t(out est en perpétuel changement c'est ce que l"on essaye de t’expliquer.... mais c'est dur.

Tiens je viens de lire qu'irma ne s'est pas formé dans une mer particulièrement chaude 26°5... mince alors encore une désinformation et ce qui compte c'est la différence de température entre la troposphère et la mer et non la température de la mer...

bref l'inverse de la désinformation habituelle.

rien ne change, et jamais rien ne changera, comprenez tout change toujours et donc rien ne change !

bon, tu n'as pas compris ce que je disais, mais quel importance ! geek
J'espère qu'au moins tu as bien dinner ! Wink


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Dim 10 Sep - 11:21

Oui, j'ai vraiment peur de l'Apocalypse! A bientôt 85 ans, j'ai peur que la terre ne s'ouvre sous mes pieds ou qu'un ouragan m'arrache les cheveux sur mon crâne chauve! Qu'est-ce-qu'il ne faut pas lire...
Et tous ces "savants et chercheurs de malheur", il faut me les faire taire! Ils n'ont jamais rien compris!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 10 Sep - 15:17

alors gaston pourquoi gobes tu tout les discours apocalyptique ?

Par besoin de repentance ?
Car tu fais parti de la génération responsable des actions qui ont mené à cet état du monde.

Par jalousie ?
Les générations futures ne peuvent pas vivre mieux que toi.

Par principe ?
Des que l'on t'annonce une catastrophe tu y crois ! c'est un principe.

Par pessimisme ?
Il n'est pas possible que le bonheur et le bien être se généralise. Il va y avoir une catastrophe pour nous en empêcher.

Par cynisme ?
Tu penses qu'en accusant les autres d’être responsable du malheur des autres tu vas t'en retrouvé grandi ? "si les autres sont mauvais alors comparativement j'en deviens bon".

Autres ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Dim 10 Sep - 15:31

gaston21 a écrit:Oui, j'ai vraiment peur de l'Apocalypse! A bientôt 85 ans, j'ai peur que la terre ne s'ouvre sous mes pieds ou qu'un ouragan m'arrache les cheveux sur mon crâne chauve! Qu'est-ce-qu'il ne faut pas lire...
Et tous ces "savants et chercheurs de malheur", il faut me les faire taire! Ils n'ont jamais rien compris!
Et oui vous n'avez donc pas vu que c'est Irmaguédon , la fameuse bête de l'apocalypse qui vient annoncer la fin du monde, la venue du royaume de dieu  , la fameuses parousie  que l'on nous annonce  régulièrement depuis 2000 ans !!Tremblez  mes enfants hou!!Hou !!! l'Antéchrist:affraid: affraid affraid affraid affraid affraid  le choc des titans le bien contre le mal   arrive , heureusement que la parousie arrive ouf!!!!

Amicalement   je part me cacher ,  je me suis fait peur avec ces conneries Laughing Laughing


Dernière édition par dan 26 le Dim 10 Sep - 16:10, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 10 Sep - 15:32

1780 : le Grand Ouragan ravage déjà les Antilles


Quoi on a déja vu de tels ouragans par le passé....

Quoi Irma est un monstrueux cyclone comme il y en a déjà tant eu

Quoi Irma c'est du déjà vu ?

Toi Gaston qui n'a pas peur alors pose toi la question :
- pourquoi te raconte-t-on tant de mensonge sur irma ?
- pourquoi systématiquement tu y crois ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 8:42

Ce n'est pas une question de croyance, mais un constat et ce n'est pas en allant chercher au XVIII les trace d'un gros ouragan que tu vas t en tirer comme ça ! clown


Le diplomate norvégien Erik Solheim, directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) – qui accompagne les pays dans la mise en œuvre de leur politique environnementale – souligne qu’une grande partie de la planète subit déjà l’aggravation des phénomènes extrêmes due au réchauffement.
Nous observons simultanément des inondations dramatiques à Bombay et à Houston. Ce phénomène est-il inédit ?
La saison des ouragans dans le golfe du Mexique n’a rien d’inédit, pas plus que les pluies de la mousson dans le Sud asiatique. Mais nous constatons des événements climatiques extrêmes plus fréquents et plus dévastateurs. Ce qui arrive aujourd’hui était exactement prévu et correspond aux projections du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) : alors que les températures augmentent, nous devons nous attendre à des événements climatiques extrêmes plus fréquents, accompagnés d’excès ou de manque d’eau. On ne l’observe pas seulement à Houston ou à Bombay, mais dans une large partie de l’Inde, du Népal, du Bangladesh, du Niger ou du Yémen, qui font face à de graves inondations, ou en Somalie, victime de sécheresses de plus en plus fréquentes.
La communauté internationale a peu réagi aux drames subis par les régions du Sud, comme si la situation indienne était moins dramatique que l’ouragan Harvey…
Il faut certainement être plus attentif à ce qui se passe sur l’ensemble de la planète. Le dérèglement du climat est un problème global, nous devons être capables d’appréhender l’étendue de la situation. Il ne s’agit pas de faits isolés : pourquoi cela arrive-t-il et que pouvons-nous faire ? Nous devons aussi nous poser cette question-clé : s’agit-il de désastres naturels ou causés par l’homme ? Le consensus scientifique nous dit que le changement climatique n’est peut-être pas directement responsable de ces événements extrêmes, mais qu’il les aggrave et...

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/01/climat-ce-qui-arrive-etait-exactement-prevu_5179536_3244.html#RqUXjrHMGt12O2xj.99


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Lun 11 Sep - 9:16

komyo a écrit:Ce n'est pas une question de croyance, mais un constat et ce n'est pas en allant chercher au XVIII les trace d'un gros ouragan que tu vas t en tirer comme ça !  clown


Le diplomate norvégien Erik Solheim, directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) – qui accompagne les pays dans la mise en œuvre de leur politique environnementale – souligne qu’une grande partie de la planète subit déjà l’aggravation des phénomènes extrêmes due au réchauffement.
Nous observons simultanément des inondations dramatiques à Bombay et à Houston. Ce phénomène est-il inédit ?
La saison des ouragans dans le golfe du Mexique n’a rien d’inédit, pas plus que les pluies de la mousson dans le Sud asiatique. Mais nous constatons des événements climatiques extrêmes plus fréquents et plus dévastateurs. Ce qui arrive aujourd’hui était exactement prévu et correspond aux projections du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) : alors que les températures augmentent, nous devons nous attendre à des événements climatiques extrêmes plus fréquents, accompagnés d’excès ou de manque d’eau. On ne l’observe pas seulement à Houston ou à Bombay, mais dans une large partie de l’Inde, du Népal, du Bangladesh, du Niger ou du Yémen, qui font face à de graves inondations, ou en Somalie, victime de sécheresses de plus en plus fréquentes.
La communauté internationale a peu réagi aux drames subis par les régions du Sud, comme si la situation indienne était moins dramatique que l’ouragan Harvey…
Il faut certainement être plus attentif à ce qui se passe sur l’ensemble de la planète. Le dérèglement du climat est un problème global, nous devons être capables d’appréhender l’étendue de la situation. Il ne s’agit pas de faits isolés : pourquoi cela arrive-t-il et que pouvons-nous faire ? Nous devons aussi nous poser cette question-clé : s’agit-il de désastres naturels ou causés par l’homme ? Le consensus scientifique nous dit que le changement climatique n’est peut-être pas directement responsable de ces événements extrêmes, mais qu’il les aggrave et...

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/01/climat-ce-qui-arrive-etait-exactement-prevu_5179536_3244.html#RqUXjrHMGt12O2xj.99
Pas tellement intéressant cette méthode d'échange , qui consiste à se balancer des copiés collé , de cites différents.
On a l'impression que c'est l'idée de départ,la croyance en ...... qui oriente les recherches de chacun.
Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 10:23

tout ce qui s affirme sans preuve se nie sans preuve, c est valable pour Iaquine quand il affirme que le coran est ceci ou cela, lola pour la bible, et moi pour les phénomènes climatiques extrêmes.
en l occurence, si les statisticiens te prouvent que les phénomènes climatiques extrêmes sont en augmentation rapides et montrent la corrélation avec l'activité humaine, ce n'est plus une croyance, mais un savoir. Savoir qu'il y avait des ouragans violents aux 17eme on s'en doute. Mais cela invalide t il ce qui est perçu actuellement ? je pense que non.
tu comprends la différence ?


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12826
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Lun 11 Sep - 14:32

komyo a écrit:tout ce qui s affirme sans preuve se nie sans preuve, c est valable pour Iaquine quand il affirme que le coran est ceci ou cela, lola pour la bible, et moi pour les phénomènes climatiques extrêmes.
en l occurence, si les statisticiens te prouvent que les phénomènes climatiques extrêmes sont en augmentation rapides et montrent la corrélation avec l'activité humaine, ce n'est plus une croyance, mais un savoir. Savoir qu'il y avait des ouragans violents aux 17eme on s'en doute. Mais cela invalide t il ce qui est perçu actuellement ? je pense que non.
tu comprends la différence ?
Ok et si d'autres statisticiens te prouvent le contraire , comment fais tu pour établir , déterminer un savoir ?
Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 14:53

tout se discute, mais encore faut il être de bonne foi.



Le Réveilleur



Je suppose que cela dépend beaucoup des climato-sceptiques. Il y en a de bonne foi (mais très probablement dans l'erreur). Ceux-là essayent de faire voir leur point de vue scientifique. Vu que la critique est la base de la méthode scientifique, c'est sain. Mais, il devrait rester dans le champ scientifique. (très probablement) Incapable de prouver leur point de vue et (très probablement) incapable de mettre à mal la théorie d'un changement climatique anthropique, il ne ferait pas de mal (et pourrait même aider leurs collègues à faire un meilleur travail en le critiquant Smile).

Et puis, il y a ceux de mauvaise foi, qu'ils soient payés ou défendent des intérêts particuliers. Ceux-là n'ont pas, non plus, les élèments factuels pour eux mais veulent juste désinformer. Du coup, peu importe qu'ils s'attaquent à l'origine humaine ou qu'ils défendent une vision positive du changement climatique... Leur but est juste de décrédibiliser la lutte contre le changement climatique. Ils mettront en place la stratégie de désinformation la plus efficace (et on peut trouver tous les discours possibles).

Pendant longtemps les "sceptiques" niaient l'existence d'un changement climatique mais cette catégorie a largement disparu parce que le changement climatique est largement prouvé. Puis, il y en a eu d'autres qui niaient l'origine humaine de ce changement... Mais, les preuves sont accablantes et les hypothèses qu'ils avancent sont de plus en plus ridicules (origine solaire alors que l'activité solaire décroit... ça ne tient pas la route longtemps). Du coup, nouvelle stratégie: okay le changement climatique, c'est bien l'homme mais en fait c'est cool !!! Franchement, ce simple glissement montre qu'ils n'ont plus grand chose de factuels à opposer Smile.

(après il y a des avantages au changement climatique. Donc il faut savoir faire un bilan. Le changement climatique ne fait pas QUE du mal. Il fait juste plus de mal que de bien).


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 14:58

Pour faire simple l'IMMENSE (>97%) majorité des scientifiques du domaine sont d'accord sur un changement climatique d'origine humaine. Oui, il y en a qui y croit pas. Une partie d'entre eux ait payé pour cela (et ça a déjà été prouvé). Et même si il y en a des honnêtes, c'est une minorité. Il y a des biologistes qui ne croient pas à l'évolution (surtout aux US), donc l'évolution n'existe pas ? Je crains que cela ne marche pas comme ça...




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 11 Sep - 16:42

Mais oui komyo toujours le même fake news répété en boucle !
On aura beau démontré et porouver la supercherie certains y croiront toujours !

De toute les manièes on s'en fout la science ce n'est pas la démocratie. On ne vote pas en science pour savoir si c'est juste ou pas. On le démontre ! on le prouve !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 16:45

pour les climatos dénial comme toi, la vérité scientifique a peu de poids, depuis le temps on s'en est bien rendu compte !
ne t inquiète pas c'est même plus la peine de nous l'expliquer !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 11 Sep - 16:53

justement seule la vérité scientifique compte ! ce que tu jettes aux oubliettes au profit de prédictions complètement débiles.

A  moins que tu puisses m'annoncé  qu'il a été scientifiquement prouvé que le réchauffement climatique était à cause de l'augmentation du CO2...

Si tu t’intéresserais à la science tu écouterais ce que les autres scientifiques disent. au lieu d’être enfermé dans tes certitudes et de traité de pseudo-scientifique tous ceux qui n’obéissent pas aveuglément à la doctrine alarmiste.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 17:01

bien sur que c'est prouvé et ce depuis de nombreuses années, malgré tes dénégations forcenées !
tu reprends en boucle de faux arguments auxquels tu ne comprends rien juste pour nourrir la confusion.
comme tu le dis dans un mail a dédé, aucun intérêt !

mais pour aller dans ton sens et faire preuve de rigueur scientifique !
https://www.youtube.com/watch?v=-lVsU6HPtKY


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 11 Sep - 17:55

interesse toi à la sicence tu verras qu rien n'est prouvé...Si c'était prouvé il n'y aurait plus débats entre scientifiques. Ors tu as meme des prix nobel qui s'insurge contre ce diktat médiatique.

Face à cette situation tu as deux possiblité :
- Soit tu les prends pour des cons ou des corrompus (au choix)
- Soit tu t'interroges sur nos connaissances reelles et nos certitudes établies.

C'est une quesiton de respect de l'etre humain et d'ouverture d'esprit. Rien d'autre.

(tu te rends compte les anneries que sort ta vido.
Une fois de plus il va falloir que je t'éveille sur ls conneries que l'on te raconte !.
Ton post-pubère de youtubeur t'explique que le changement de température à cause d'une variation d'orbite terrestre à été un changement long par ce que les glaciations ont duré longtemps ! Il confonds simplement la cause et la conséquence.

tu imagines comment il abuse de toi. La question n'est pas de savoir combien de temps ont duré les glaciations mais en combien de temps est-on passé d'une température positive à une température négative ayant entraîné les glaciations suite à une modification d'orbite terrestre. La réponse est : quasi immédiat. )

Effectivement si tu préfères écouter les youtubeurs post-pubers en mal de notoriété et qui abusent de ta naïveté plutôt que des chercheurs confirmés et reconnus ton cas est désespéré !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 11 Sep - 18:59

ton problème c'est que tu transformes le marginal, en fait établi. Ce jeune décrit bien le mécanisme que tu suis, c'est marrant !


Je ne critique pas le consensus. Je parlais de ce qu'était le consensus il y a un siècle. Mais, ne vous inquiétez pas pour moi. Je suis doctorant, j'ai lu DIRECTEMENT de nombreuses études scientifiques et non sur le changement climatique il n'y a pas de scientifiques qui s'écharpent. Il y a une immense majorité de scientifiques qui accepe les preuves et rejoigne le consensus d'un changement climatique anthropique. Et une faible minorité qui est dans l'erreur soit de bonne foi (et donc idiot ou ignorant vu l'état des preuves et de la science) soit de mauvaise foi (et oui tous les scientifiques ne sont pas incorruptibles). En tout cas, je peux vous dire que la communauté scientifique qui travaille sur les questions climatiques est plutôt satisfait du travail du GIEC. En fait, le GIEC a été conçu pour rendre cet énorme travail des scientifiques accessibles à tous. Et c'est exactement pour cela qu'il est tant critiqué par les "sceptiques". Il y a d'un côté les scientifiques avec des élèments tangibles qui parviennent à prouver parfaitement l'origine anthropique du changement climatique. Et de l'autre côté, il y a un public à informer parce que cela a des implications politiques... Entre les deux, il y a l'énorme complexité des phénomènes en jeu. Donc, on crée un organe chargé de vulgariser cet énorme travail: le GIEC. C'est comme un pont entre ces deux mondes. Les "sceptiques" sont depuis quelques décennies parfaitement incapables d'opposer des élèments factuels tangibles à un changement climatique d'origine humaine. Incapable de se battre sur ce terrain là mais ne voulant pas que le message atteigne le peuple... Ils essaient de saboter le pont. Assez triste de voir qu'il n'y arrive pas si mal.

P.S.: Pour rappel, le premier rapport du GIEC estimait qu'il y avait une chance sur deux que le changement climatique soit d'origine humaine. Cette proportion a considérablement augmenté depuis, avec l'accumulation des preuves. Mais ils n'ont certainement pas commencé en postulant que c'était l'homme.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 12 Sep - 7:46

JE t'ai prouvé qu'il prenait l'auditeur pour un con. Maintenant cela relève de ta responsabilité moi j'i zappé tout de suite. Reste dans tes illusions de croire que c'est prouvé.

tu ne peux juste ne pas en apporter la preuve. C'est( donc de la croyance...Mais quelle importance !

Le GIEC est un organisme politique, motivé par l'industrie nucléaire, chargé de dire que le réchauffement climatique est anthropique.

Le GIEC n'est pas chargé d'expliquer les causes du réchauffement climatique mais de prouver que ce réchauffement climatique est d'origine humaine comme les politiques l'ont décidé en le créant !

Le GIEC n'est pas un organisme scientifique mais politique, c'est pour cela qu'il ne retient que les études qui vont dans le sens de sa mission. Et jamais les autres.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 12 Sep - 8:31

troubaa a écrit:JE t'ai prouvé qu'il prenait l'auditeur pour un con. Maintenant cela relève de ta responsabilité moi j'i zappé tout de suite. Reste dans tes illusions de croire que c'est prouvé.

tu ne peux juste ne pas en apporter la preuve. C'est( donc de la croyance...Mais quelle importance !

Le GIEC est un organisme politique, motivé par l'industrie nucléaire,  chargé de dire que le réchauffement climatique est anthropique.

Le GIEC n'est pas chargé d'expliquer les causes du réchauffement climatique mais de prouver que ce réchauffement climatique est d'origine humaine comme les politiques l'ont décidé en le créant !

Le GIEC n'est pas un organisme scientifique mais politique, c'est pour cela qu'il ne retient que les études qui vont dans le sens de sa mission. Et jamais les autres.

LE baratin sur le Giec, dont les fonctions et le fonctionnement ont été présenté par ailleurs sur ce fil, montre la pauvreté de l'argumentation, qui n'a plus que les arguments ad hominem pour continuer a prétendre exister...
et cela aussi est démontré...

petit rappel
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_serre


"Quand on en est à ce point de sélection / déformation / invention de "faits" et qu'on affirme que 97% des scientifiques ont organisé un complot qui dure depuis des décennies, on est dans une logique conspirationniste qui par définition est inattaquable puisque tout argument qui ne va pas dans le bon sens fait simplement parti du complot. C'est peine perdue"


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3661
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par geveil le Mar 12 Sep - 10:02

Le corps humain, et tous les êtres vivants d'ailleurs, sont des machines d'une complexité inouïe, en équilibre dynamique. Le corps humain, en particulier, fait tout ce qu'il peut pour continuer à fonctionner même quand on le traite mal, en le nourrissant mal, par exemple. Mais on sait qu'il suffit de quelques microgrammes de poison pour le foudroyer.  Pourquoi n'en serait-il pas de même de la terre? Il est vrai que par rapport à sa masse, à celle de l'air et  à celle de l'eau, le CO2 et le méthane dégagés par l'industrie humaine sont peu de chose;  Et si c'était les quelques microgrammes de poison? Qu'en penses-tu Kyomo?
Kyomo:
Je ne savais pas que tu était doctorant, Kyomo, et pour moi, ça met du poids à tes arguments.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8176
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 12 Sep - 10:13

excuse moi réveil, j'ai induit cette confusion en ne citant pas l'origine de la déclaration ! mea culpa !

doctorant:
le doctorant est ce jeune homme geveil, ses réponses calmes et argumentées aux différents climatos sceptiques qui interviennent avec plus ou moins de connaissances, sur ceci, cela, le giec qui serait... sont très bien argumentées il y a plus de 10 videos, mais si l'on veut comprendre quelque chose aux phénomènes et éviter les désinformations, cela vaut le coup !



du même !


Je suppose que cela dépend beaucoup des climato-sceptiques. Il y en a de bonne foi (mais très probablement dans l'erreur). Ceux-là essayent de faire voir leur point de vue scientifique. Vu que la critique est la base de la méthode scientifique, c'est sain. Mais, il devrait rester dans le champ scientifique. (très probablement) Incapable de prouver leur point de vue et (très probablement) incapable de mettre à mal la théorie d'un changement climatique anthropique, il ne ferait pas de mal (et pourrait même aider leurs collègues à faire un meilleur travail en le critiquant Smile).

Et puis, il y a ceux de mauvaise foi, qu'ils soient payés ou défendent des intérêts particuliers. Ceux-là n'ont pas, non plus, les élèments factuels pour eux mais veulent juste désinformer. Du coup, peu importe qu'ils s'attaquent à l'origine humaine ou qu'ils défendent une vision positive du changement climatique... Leur but est juste de décrédibiliser la lutte contre le changement climatique. Ils mettront en place la stratégie de désinformation la plus efficace (et on peut trouver tous les discours possibles).

Pendant longtemps les "sceptiques" niaient l'existence d'un changement climatique mais cette catégorie a largement disparu parce que le changement climatique est largement prouvé. Puis, il y en a eu d'autres qui niaient l'origine humaine de ce changement... Mais, les preuves sont accablantes et les hypothèses qu'ils avancent sont de plus en plus ridicules (origine solaire alors que l'activité solaire décroit... ça ne tient pas la route longtemps). Du coup, nouvelle stratégie: okay le changement climatique, c'est bien l'homme mais en fait c'est cool !!! Franchement, ce simple glissement montre qu'ils n'ont plus grand chose de factuels à opposer Smile.

(après il y a des avantages au changement climatique. Donc il faut savoir faire un bilan. Le changement climatique ne fait pas QUE du mal. Il fait juste plus de mal que de bien).


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 12 Sep - 16:45

on voit bien que tu ne t'es jamais intéressée à eux..... soit ils sont dans l'erreur soit de mauvaise fois. bigre que de certitudes...

Et sur le GIEC ce n'est pas baratin mais un fait même si cela ne te plait pas.





_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8748
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mar 12 Sep - 18:47

Je ne comprends vraiment pas cet aveuglement à nier le réchauffement climatique; à croire que l'ensemble des nations et de leurs scientifiques les plus réputés qui ont signé l'accord sur le climat (COP 21) sont des crétins! C'est d'un sectarisme inouï! Non, le climat ne change pas, les espèces ne disparaissent pas !
Chaque matin, au cours de ma promenade, je cherche les insectes et les oiseaux; le désert! Tiens, ce matin, j'ai quand même découvert un coléoptère noir d'environ 3 cm que je n'ai pu identifier (ni longicorne ni capricorne disparus de la Bourgogne depuis 50 ans environ!). Un insecte sans doute transporté par le vent. C'est sans doute Dieu qui crée de nouvelles espèces pour lutter contre la pollution...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 13407
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 12 Sep - 19:22

gaston21 a écrit:Je ne comprends vraiment pas cet aveuglement à nier le réchauffement climatique; à croire que l'ensemble des nations et de leurs scientifiques les plus réputés qui ont signé l'accord sur le climat (COP 21) sont des crétins!  C'est d'un sectarisme inouï! Non, le climat ne change pas, les espèces ne disparaissent pas !
Chaque matin, au cours de ma promenade, je cherche les insectes et les oiseaux; le désert! Tiens, ce matin, j'ai quand même découvert un coléoptère noir d'environ 3 cm que je n'ai pu identifier (ni longicorne ni capricorne disparus de la Bourgogne depuis 50 ans environ!). Un insecte sans doute transporté par le vent. C'est sans doute Dieu qui crée de nouvelles espèces pour lutter contre la pollution...

et moi je ne comprends pas pourquoi il y a des athées alors que 95% de la population mondiale est croyante.... Very Happy Very Happy Very Happy

Par contre tout le monde croit au théorème de Pythagore. Pas besoin de vote pour une vérité scientifique. Saisis tu ?

quel rapport avec les espèces ? Mystère ! Si tu crois que les espèces disparaissent à cause du réchauffement climatique.... bref passons sur les raccourcis hasardeux.

Sinon Gaston on en est où du réchauffement climatique vu de ta fenêtre? Laughing Laughing Laughing
Je me souviens qu'en juin tu hurlais au réchauffement climatique parce qu'il y avait un coup de chaud.... depuis Aglagla ! Après un été précoce nous voila avec un automne précoce. Bon raté ! mais pas grave je suis sur qu'au prochain coup de chaud tu hurleras à nouveau au réchauffement climatique...



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 14 Aoû - 17:52