LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Loi travail - Acte II

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 4:12

Pour commencer un petit rappel sur l'effet du travail le dimanche dans certaine zone.

Le pire n'est donc pas toujours certain et ceux qui ne manquent pas une occasion de prédire l'apocalypse en sont pour leurs frais : la généralisation du travail dans les grands magasins parisiens et les zones les plus touristiques de France n'a pour l'instant fait que des gagnants. Les enseignes ont vu leur chiffre d'affaires grimper. La cannibalisation de l'activité des autres jours de la semaine n'a pas eu lieu... il n'y a pas eu report de consommation, mais activité en plus. Cela a permis d'offrir des primes aux salariés historiques et de créer de nouveaux emplois, le plus souvent pour des étudiants qui cherchent à combiner études et petit boulot.

Et les clients semblent ravis.

Les Français comme les touristes, qui bientôt auront oublié que la France était une exception avec ses rideaux baissés en fin de semaine. Certes, les petites boutiques rivales des grands magasins souffrent peut-être un peu. Mais le jeu de la concurrence va les obliger à innover pour se démarquer et elles pourraient sur la durée elles aussi se retrouver gagnantes. Au final, cette victoire des faits sur des habitudes que plus rien ne justifiait prouve que, même en France, il est bon d'avoir le courage d'entreprendre des réformes.

Plutôt que de chercher à défendre à tout prix un « modèle » français que personne ne copie et qui, sur le front de l'emploi, a fait la preuve de son inefficacité, il est urgent aujourd'hui de s'inspirer des méthodes qui partout ailleurs ont fait leurs preuves. Flexibiliser le travail, simplifier le Code du travail, s'attaquer aux seuils sociaux... A elles seules, chacune de ces mesures ne permettra pas de réduire d'un coup notre taux de chômage, mais, mises bout à bout, l'accumulation de mesures et de petits pas pourrait nous faire avancer dans la bonne direction. Lorsqu'il était ministre, Emmanuel Macron avait fait de l'ouverture des grands magasins le dimanche l'un de ses combats symboliques. Devenu président, espérons qu'il aura l'audace de briser les chaînes d'autres tabous qui nous entravent.

David Barroux

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/030367685861-vive-le-dimanche-2092001.php#xTuIyM50PSYcZC7O.99

J'ai même entendu dire que dans certains magasin ils étaient obligés de faire tourner les volontaires pour travailler le dimanche parce qu'il y a plus de volontaire que d'emplois possible.... bref une horreur !

Comme quoi laisser les entreprises et les salariés négocié directment entre eux peut avoir du bon... Siffle Siffle


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 4:16

Nicolas Lecaussin a écrit:Le SMIC et le Code du travail détruisent des emplois

Le modèle social français crée non seulement du chômage de masse, mais fabrique aussi des travailleurs pauvres.

Un article de l’Iref-Europe

Les arguments les plus fréquents présentés par les adversaires de la réforme du marché du travail concernent la « paupérisation » des travailleurs en cas de libéralisation et d’introduction de la flexibilité. Ceux-là (ils sont de gauche et de droite) devraient bien lire le dernier Rapport de l’OCDE sur le pourcentage des travailleurs pauvres dans les pays membres.

La France fait partie des… moins bien lotis. Avec 7,1 % des travailleurs pauvres, notre pays est au même niveau que la… Hongrie. Ce pourcentage est même deux fois plus élevé qu’en Allemagne (3,5 %), pays donné comme « mauvais exemple » concernant la réforme du marché du travail.

En réalité, notre SMIC et les rigidités du Code du travail fabriquent des travailleurs pauvres. Les pays mieux classés que la France, comme le Danemark, la Suisse, la Nouvelle Zélande, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Irlande sont aussi des pays où le marché du travail est très flexible.

En Suisse par exemple, on ne dénombre que 200 pages de textes juridiques sur le travail, il n’existe pas de salaire minimum fédéral, les salaires sont négociés au niveau intra-branche par des conventions collectives et des accords d’entreprise, et les licenciements n’ont pas besoin d’être justifiés.

L’EXEMPLE ALLEMAND

En Allemagne, il n’y a pas vraiment de Code du travail comme en France et une disposition très intéressante a été introduite en 2004 : la protection de l’emploi sous forme de contrat à durée indéterminée ne vaut que pour les sociétés de plus de 10 salariés. Dans les PME avec moins de 10 salariés il existe donc une totale liberté de licencier. Enfin, au Royaume-Uni, l’introduction des contrats zéro heure a favorisé une flexibilité importante dans le marché du travail en permettant aux employeurs d’embaucher des salariés et de les faire travailler en fonction des besoins de l’entreprise. La combinaison de ces contrats flexibles négociés directement avec les entreprises avec une faible indemnisation chômage et un plafonnement du montant total des transferts sociaux produit une incitation forte au travail.



Il est dommage que ces chiffres n’aient pas été repris par les défenseurs d’une réforme importante du marché du travail. Ils sont imparables. Le modèle social français crée non seulement du chômage de masse, mais fabrique aussi des travailleurs pauvres.

https://www.contrepoints.org/2017/06/06/278219-smic-code-travail-detruisent-emplois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Mar 6 Juin - 8:53

"Armut, Armut!", crient les allemands  "Ya voll!"...Sacré Troubaa, tu choisis toujours les bons journaux, ceux qui sont objectifs! Itou pour le climat! Demande aux retraités allemands comment ils vivent et comment ils voient leur avenir! Pendant la guerre, ils nous obligeaient à bouffer des patates e( du chou! C'est maintenant leur tour! Kartoffel und Kohl... C'est vrai que les vieux, c'est improductif et ça coûte cher! L'Allemagne, un modèle social! Avec des bulgares à quatre euros l'heure et l'immigré à un euro!
A bas les lois sociales acquises de haute lutte par des gens qui parfois y ont laissé leur vie! Normal que les requins bouffent les sardines!

Et ce sont les Echos qui l'écrivent!

https://www.lesechos.fr/elections/socialiste/0211854469290-lallemagne-compte-t-elle-beaucoup-plus-de-pauvres-que-la-france-comme-laffirme-hamon-2070355.php
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 9:11

Interressant mon petit gastounet..



Sacré Troubaa, tu choisis toujours les bons journaux, ceux qui sont objectifs! Itou pour le climat!
Des que cela change de ta pensée unique plutôt que de t'interroger tu préfères mettre tes œillères et dénigrer la source plutôt que le contenu.
Comme toujours.


A bas les lois sociales acquises de haute lutte par des gens qui parfois y ont laissé leur vie! Normal que les requins bouffent les sardines!
Cela fait bien longtemps que les lois sociales ne sont plus acquises dans la rue mais dans les urnes.
Dans quel monde vis-tu ?
Cite moi la dernière grande loi sociale acquise de haute lutte dans la rue ou les usines ?

Il faudrait que tu pensasses à retirer tes œillères et à regarder le monde.... Le monde n'est pas un conte où l'on se raconte des histoires tu sais.
Et que va remettre en place la loi travail ? Le plafonnement des indemnités prud'homales.

Haut Parleur  Haut Parleur  Gaston tu crois vraiment que le non plafonnement des indemnités prud'homales a été obtenu au prix de hautes luttes sociales ? Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy
Excuse moi mais je ne peux m’empêcher d'en rigoler !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 8 Juin - 5:33

Édouard Philippe lance le big bang social du quinquennat
Par Manon Malhère Mis à jour le 06/06/2017 à 20:32 Publié le 06/06/2017 à 10:40

Le premier ministre a présenté un programme de travail ambitieux pour rénover en profondeur le modèle social français.

Le gouvernement d'Édouard Philippe n'a pas l'intention de ralentir la cadence: la réforme du Code du travail sera bien bouclée avant la fin de l'été. Le projet de loi d'habilitation pour légiférer par ordonnances sera à l'ordre du jour du Conseil des ministres le 28 juin avant d'être voté durant l'été par le Parlement et publiées avant le 21 septembre. «J'entends certains parler de guerre sociale (…). La seule guerre sociale que je conduirai, c'est celle de la lutte contre le chômage de masse, celui des jeunes, et pour le pouvoir d'achat», a répliqué le premier ministre mardi, lors de la présentation du programme de travail visant à rénover le modèle social qu'il avait préalablement transmis aux partenaires sociaux.

Et pour ménager les syndicats, le chef du gouvernement a insisté à plusieurs reprises sur un point qu'il juge fondamental, pour couper court à toute accusation de vouloir passer en force: une concertation «approfondie» sera menée tout au long de l'été, avec «respect» des différents interlocuteurs. Pas moins de 48 réunions sont ainsi prévues jusqu'au 21 juillet et la discussion se poursuivra d'août à début septembre. «Agir par l'instrument des ordonnances, ce n'est pas renoncer à la discussion», a martelé le premier ministre, conscient que l'été s'annonce intense.
« J'entends certains parler de guerre sociale (…). La seule guerre sociale que je conduirai, c'est celle de la lutte contre le chômage de masse, celui des jeunes, et pour le pouvoir d'achat »
Édouard Philippe, premier ministre

Concrètement, ces ordonnances se diviseront en trois blocs. Le premier, sur la sécurisation juridique des relations de travail, sera certainement le plus difficile à négocier. Et pour cause. Il inclut un plafonnement (et un plancher) des dommages et intérêts que les salariés peuvent réclamer devant les prud'hommes en cas de licenciement abusif. L'objectif est connu: mettre un terme à la crainte à l'embauche des petits patrons en raison d'un système de pénalités imprévisible. Même si un barème indicatif est en place depuis la loi El Khomri, les juges auront moins de latitude pour définir les montants en cas de licenciement jugé sans cause réelle et sérieuse. «Il n'est pas normal, pas juste, pas sain qu'un même fait puisse donner lieu à des dommages et intérêts allant du simple au triple sur le territoire», a rappelé Muriel Pénicaud, la ministre du Travail.

Également controversé, le deuxième volet de la réforme vise la décentralisation des négociations au niveau de l'entreprise. La tâche s'annonce fastidieuse. Le gouvernement entend en effet trouver la meilleure articulation entre l'accord de branche et celui d'entreprise pour chaque domaine. «Ce n'est pas un projet antibranche», a certifié Muriel Pénicaud, pour rassurer les syndicats qui voient d'un mauvais œil cette mesure. Ils s'y étaient farouchement opposés lors de la réforme conduite par Myriam El Khomri. «Nous aurons une approche très pragmatique: l'entreprise est le lieu le plus adapté aux compromis dans le quotidien de l'entreprise, mais dans le respect de la loi et de la branche», a nuancé la ministre.
Réforme de l'assurance-chômage

Enfin, le renforcement et la simplification du dialogue social au sein des entreprises, jugé trop «complexe», est le troisième volet de la réforme à venir. Sur ce terrain, le gouvernement entend fusionner «au moins» trois des quatre instances de représentation du personnel (IRP). À savoir, le comité d'entreprise (CE), le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), les délégués du personnel (DP). Car, aujourd'hui, «notre pays est le seul à morceler la représentation des salariés», ce qui «ne favorise ni la qualité du dialogue social, qui est éclaté et alourdi, ni la capacité d'influence des représentants des salariés», juge le gouvernement dans son programme de travail.

Le gouvernement s'attaquera en septembre à un autre dossier tout aussi explosif: la réforme de l'assurance-chômage, de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Une longue phase de concertation sera engagée avant de présenter un projet de loi au printemps 2018. L'une des mesures phares, promise par le président Macron durant sa campagne, sera d'ouvrir l'assurance-chômage aux salariés démissionnaires et aux indépendants. Cette refonte sera mise en œuvre à partir de l'été 2018. Quant aux cotisations salariales maladie et chômage, elles seront bien supprimées et compensées par une hausse la CSG dès le 1er janvier 2018.
Enfin, la «rénovation» du système des retraites débutera en 2018, avec pour objectif de «le rendre plus transparent et plus juste». Autant dire que les prochains mois s'annoncent extrêmement chargés sur le plan social.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Juin - 6:41

Je croyais que le role de l'éxécutif était de mettre en pratique et de controler l'éxécution des lois des élus du législatif!
Elus pas encore désignés.
Donc pourquoi aller voter puisque les "jeux sont déjà fait".

Elle est pas belle la 5ème République?
Staline et son politburo ne faisait pas mieux!
---------------
Troubaa a écrit:J'ai même entendu dire que dans certains magasin ils étaient obligés de faire tourner les volontaires pour travailler le dimanche parce qu'il y a plus de volontaire que d'emplois possible.... bref une horreur !

Bah oui, c'est normal le travail du Dimanche n'étant pas OBLIGATOIRE comme le veux la réforme du code du travail, dans la mesure où il est facultatif ceux qui l'acceptent sont dument gratifiés!
Si la Loi passait, mon fils qui travaille chez Leroy Merlin perdrait 20% de ses salaires annuels! Merci Macron et Merci Troubaa.

Bah oui comme tu dis DANS CERTAINS MAGASINS!
Si la loi passait ils ne se battraient plus ils demanderaient à bénéficier d'un peu de repos, 2 jours de suite par exemple....non?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 8 Juin - 7:31

mais la loi travail est passée dédé.. t'es pas au courant Siffle Siffle


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Juin - 10:20

La Loi Travail n'est pas passée puisque les députés ne l'ont pas voté!
Cette Loi à été en partie IMPOSEE.
Oui moi je respecte le suffrage universel, je ne suis pas un adepte du 49.3 Siffle

Comme la nouvelle en préparation qui sera adopter par ORDONNANCE, en toute démocratie libérale!
Et tu dénonce la pseudo démocratie stalinienne,? Pas grande différence.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 31 Aoû - 15:57

Une réforme enfin pondue. Des syndicats divisés. FO qui lache la CGT.
Le MEDEF moyennement satisfait.

Une réforme du travail a destination essentiellement des PME et TPE : l'heureuse surprise !

Les bons points :
- La faible indemnisation pour erreur de procédure.... (c'est les avocats qui vont faire la gueule ! un licensiement c'est mini 1500 euros d'honoraires d'avocats pour reussir à respecter la lourdeur administrative....)
- Le développement possible du dialogue social

Les moins :
L'augmentation de 25% des indemnités de licenciements ! Cela va-t-il concerner les licenciements économiques ? comment peut on encore plus handicaper une entreprise qui va très mal ?

Les principaux points de la réforme :

Les indemnités prud'homales
En cas de licenciement abusif, les indemnités prud'homales seront plafonnées à 3 mois de salaire jusqu'à 2 ans d'ancienneté puis augmenteront progressivement jusqu'à 20 mois de salaire à partir de 30 ans d'ancienneté.
Concrètement, un salarié qui estime avoir été licencié sans cause réelle ni sérieuse obtiendra au maximum 3 mois de salaire après 2 ans de présence dans l'entreprise. Pour rappel, ce plancher était fixé à 6 mois auparavant. Autre exemple, un salarié licencié ayant 30 ans d'ancienneté obtiendra au maximum 20 mois de salaire.

• Les indemnités de licenciement
Pour compenser le plafonnement des indemnités prud'homales, le gouvernement a décidé d'augmenter les indemnités de licenciement de 25%.
Autrement dit, les indemnités légales de licenciement seront portées à 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté, au lieu de 1/5 aujourd'hui.

• La négociation dans les petites entreprises
Comme l'a rappelé Muriel Pénicaud, «il n'y a que 4% de délégués syndicaux dans les entreprises de moins de 50 salariés». Le gouvernement veut élargir le droit à la négociation à toutes les PME de moins de 50 salariés: concrètement, la direction pourra négocier directement avec le personnel.
Les TPE de moins de 20 salariés pourront négocier avec un employé non élu et non mandaté par un syndicat. Dans les entreprises comportant entre 20 et 50 salariés, la négociation sera possible avec un élu du personnel non mandaté.

• Une instance représentative unique
Une instance unique nommée «comité social et économique» (CSE) remplacera et fusionnera le comité d'entreprise (CE), le CHSCT et les délégués du personnel dans les entreprises de plus de 50 salariés. «Un lieu pour discuter l'économique et le social», a indiqué la ministre du travail Muriel Pénicaud.

• Le délai de recours aux Prud'hommes
Le délai pour saisir les Prud'hommes après un licenciement sera limité à un an pour tous les types de licenciements. Aujourd'hui, il est d'un an pour les licenciements économiques et de deux ans pour les autres licenciements.

• Les primes
Les primes pouront être négociées dans les entreprises, par un accord majoritaire, et ce quelle que soit leur taille.

• Le rôle des branches
Les branches auront plus de marge de manœuvre. La ministre a évoqué un «renforcement du rôle des branches dans plusieurs domaines», notamment concernant les CDD et les CDI de chantier, à propos de leur durée.

• Les accords majoritaires
Pour être validés, les accords d'entreprise devront être approuvés par des organisations représentants 50% des voix, et non plus 30% comme aujourd'hui. Muriel Pénicaud a évoqué des «accords majoritaires simplifiés», notamment sur le temps de travail.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Ven 1 Sep - 3:18

J'attends de voir...Une chose certaine; ce sont des mesures faites pour affaiblir les syndicats. Les syndicats, ces organismes étranges qui se mettent toujours en travers de l'élan entrepreneurial...
Sans syndicats, le monde serait merveilleux...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Ven 1 Sep - 6:24

je ne vois pas où est l'affaiblissement des syndicats. Une grande opportunité au contraire s'offre à eux.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Dim 3 Sep - 1:19

ces expériences de flexibilité exacerbé ont été déjà explorées avant la france (ici aux payas bas, mais c'est valable ailleurs) avec des résultats négatifs (pour le corps social) importants. Au final, cela n'arrange que les possédants.

Conclusion

Face aux ambitions de la loi de 2014 de sécurisation de l’emploi et de « décence » du marché du travail, selon le terme utilisé par Lodewijk Aasscher, ministre des Affaires sociales 29, les travaux d’observation des pratiques d’entreprises comme de prospective apportent de sérieux doutes. Ainsi, le rapport biannuel sur la demande de travail du SCP établit que les entreprises, en 2013-2014, ont accentué leur recours aux travailleurs flexibles, et ont moins investi dans leur formation que dans celle des travailleurs stables (Van Echteld et al., 2015). La progression des indépendants se poursuit : ainsi, dans le bâtiment, le taux de travailleurs indépendants est passé de 21 % en 2008 à 28 % en 2014, selon les calculs du CBS 30. Certains prévoient même un taux de 30 % des emplois en 2020 (Goudswaard et al., 2014). Dans deux articles de NRC, Mark Beunderman 31 fait état de plusieurs travaux qu’il est intéressant de mettre en relation. D’une part, la Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) s’alarment de la montée du travail indépendant aux Pays-Bas, absorbant la quasi-totalité des nouveaux emplois créés, minant l’équilibre économique des institutions de protection sociale, et ralentissant les progrès de la productivité, du fait de la faiblesse des investissements en formation dans ces personnels. D’autre part, l’amélioration du chômage serait en partie cosmétique : derrière le temps partiel choisi se cache maintenant du sous-emploi, particulièrement du côté des indépendants dont 16 % voudraient travailler davantage, et du côté des travailleurs découragés, qu’on estimait fin 2015 à 131 000 pour 587 000 chômeurs enregistrés. Enfin, la part des gains des travailleurs (salaires et gains des indépendants confondus) dans la valeur ajoutée a reculé de 78 % en 2003 à 73 % en 2015, malgré le rétablissement de la conjoncture et la réduction du chômage 32. En d’autres termes, en dépit des efforts des partenaires sociaux et du gouvernement pour civiliser son usage, l’emploi flexible doit aussi être considéré comme un facteur essentiel de la modération salariale aux Pays-Bas.

http://www.ires-fr.org/publications/chronique-internationale-de-l-ires/item/5188-pays-bas-au-bout-de-20-ans-de-reformes-du-marche-du-travail-l-emploi-trop-flexible


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Dim 3 Sep - 2:43

oui mais on en est très très loin en France ! A des années lumières.

et j'ai pu voire dans ton lien qu'il y avait 50% de chômeurs de plus en France qu'aux Pays-Bas.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Dim 3 Sep - 3:10

Bah, les profits et les dividendes vont encore augmenter! Ils touchent déjà la stratosphère; voir les dernières données. Les miettes sous la table seront peut-être plus grosses...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Dim 3 Sep - 4:33

et le chômage ? manifestement tu t'en contre fiche...

et le dialogue social dans les tpe aussi !
ha non c'est vrai les patrons sont tous es grosses brutes qui vont faire le chantage à l'emploi.... un peu comme un agent de la SNCF qui fait le chantage à la greve...
Mais tous le monde n'a pas la mentalité "agent de la sncf"...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Dim 3 Sep - 7:02

En plus des ordonnances pour la casse d’un siècle de droit du travail, Macron, confirmant sa majorité, prépare la plus terrible attaque contre nos salaires de toute l’histoire de notre pays.
Du jamais vu.
Il va supprimer le salaire brut.
Ce n’est pas une politique « du centre » c’est une politique à la Margaret Thatcher qui menace.

Les grands médias des 9 milliardaires font mine de nier ou déforment la réalité : comme si seul comptait le salaire net en bas de la feuille de paie.
Mais non, c’est le salaire brut qui compte !
Réexpliquons le à nos concitoyens car le pouvoir cherche à supprimer les feuilles de paie papier et à les « simplifier » pour ne pas qu’on voit la manœuvre.
Le salaire net c’est pour payer la force de travail.
Le salaire brut c’est pour payer la reproduction de la force de travail.
Le salaire net on vit avec au mois le mois
Le salaire brut on vit avec tout au long de la vie.
Le salaire net vous permet de consommer et de vivre quotidiennement.
Le salaire brut vous permet de faire face à tous les aléas de la vie, quand vous avez besoin de logement, quand vous êtes en charge de famille, quand vous êtes malades, quand vous avez un accident du travail ou une maladie professionnelle, quand vous êtes au chômage, et quand vous êtes en retraite.

Les cotisations ne sont pas des impôts, elles sont obligatoirement pré affectées à ce pourquoi elles sont collectées, elles ne vont pas aux caisses publiques, car les différentes caisses de Sécurité sociale sont de droit privé (et devraient être gérées par les cotisants, les représentants des salariés normalement élus comme cela l’était à l’origine de la « Sécu ». Allez revoir le film « La sociale » de Gilles Perret).
Le salaire brut ce n’est pas une « charge » comme ils le disent, c’est un bonheur.
C’est une partie du salaire mutualisée et redistribuée à chacun selon ses besoins, c’est ce qu’il y a de plus beau dans notre pays.
Le salaire brut vous est redonné en « temps différé » quand vous êtes malades, en « temps indirect » pour le logement, mais aussi en « temps réel » quand vous êtes en retraite (car dans ce cas il va en direct, de ceux qui travaillent à ceux qui sont en retraite, la retraite par répartition n’est pas une épargne !).
C’est le capital, l’actionnaire, l’employeur qui paient votre protection sociale, le salaire brut, chaque mois, en même temps que votre salaire.
Macron a déjà supprimé les cotisations familiales, il a baissé les cotisations parfois jusqu’à 1,6 ou 1,9 fois le smic. Là, il supprime et remplace tout par l’impôt.
C’est nous, par nos impôts, qui paieront dorénavant à la place de notre patron. Un hold up de 470 milliards contre nous ! Un cadeau géant de 470 milliards pour le Medef.
Pour tenter de masquer ça, ils vont augmenter de quelques euros votre salaire net mais baisser de centaines d’euros votre salaire brut.
Ils baissent le haut de la feuille de paie en faisant croire qu’ils augmentent le bas de celle-ci. C’est un coup de bonneteau.
Et c’est pourquoi Macron diffère le prélèvement de l’impôt à la source prévu fin janvier 2018, purement pour manipuler, cacher cette énorme arnaque.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Dim 3 Sep - 9:11

Il va supprimer le salaire brut.
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr:  
PTDR  
PTDR  
PTDR  

encore un texte d'un gars ou d'une fille qui ne comprend rien à rien.

c'est quand même un sacré tissu de connerie ce texte. Faut dire ce qu'y est ! Bon je vais chercher de qui est cette oeuvre :

2mm plus tard :

J'ai fait une recherche et devinez de qui est cette oeuvre d'absurdité : Gérard Filoche ! tout s'explique ! (et ne ne put pas dire que j'ai réagit avec un a-priori je ne savais de qui s’était...) Il est grave quand même. Faut dire c'est à cela qu'on les reconnait les cons. Ca ose tout rien ne les arrête !!

Haut Parleur  Haut Parleur  Haut Parleur Putain de plus en plus sénile Filoche, qu'il prenne sa retraite plutôt que de nous prendre pour des cons !  Content  Content  Content


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Mar 5 Sep - 7:44

donc pour résumer !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 5 Sep - 9:59

j'ai tenu 1:26 qui dit mieux ??? Very Happy Very Happy Very Happy .
Voyons voir un 1:26 combien de mensonge il dit

Donc le patron voudrait se séparer de ceux qui produisent des richesses dans l’entreprise ! A savoir l'ouvrier !
Qu'ils sont cons ces patrons si il n'y a plus d'ouvriers qui produisent de la richesse... y aura plus de richesse et couic la clé sous la porte.
Première connerie dade by filoche

Et bien sur le patron menace c'est un maître chanteur... il ne sait pas négocier avec ses employés. Il ne respecte pas ses employés. Il ne sait pas discuter intelligemment avec eux. Non le patron est une brute épaisse qui ne marche qu'au chantage ! . Mais dans quel monde vit Filoche ? mais tout le monde monsieur Filoche n''a pas votre mentalité de maître chanteur ! (il a été poursuivi judiciairement pour chantage, moi jamais)

Bon j'en suis à 28 secondes, continuons.

La loi travail ne permet pas aux patrons de licencier plus facilement vu que les indemnités de licenciement augmentent de 25% ca va eetre au contriare encore plus dur !
ni la loi travail ne touche à la rapidité du licenciement la procédure restant la même ainsi que les préavis.. Bref un double tissu de mensonge signé filoche ! Et ce n'est pas fini !

La loi travail ne touche pas non plus au CDI. Qui existera toujours dans sa forme actuelle sans auccn changement. bing encore un mensonge !

ha dans la loi travail il n'y a pas de répressions contre les licenciements sans motif ? Faux : indemnités pouvant aller jusqu'à 20 mois de salaire. C'est une belle indemnité quand meme. C'est pas rien. Il y a un plafond maintenant comme dans toute loi. C'est tout. Mais il y a toujours indemnité. Par contre le salarié lui pourra toujours démissionné sans motif et sans donné de raisons.

Le CHSCT est supprimé ? encore Faux il est fusionné avec d'autres instances. D'ailleurs comme il nous énumère toute les catastrophes actuelles dans le milieu du travail j'en concluerais donc que le système actuel est inefficace et qu'il est temps d'en trouver un qui fonctionne mieux.

Bon j'ai arrêté là je ne comprends pas comment on peut écouter et croire ce genre d'individu qui ment et triche comme il respire. Quand je pense qu'il ne s'est meme pas ce qu'est le salaire brut. Plus con on ne fait pas !

E pour finir malgré ses allégations Macron n'a jamais été un trader. Encore un mensonge. Et il n'a fait aucun putsch ! Filoche est Lamentable !

Raconter n'importe quoi n'est pas un argument.

Vous avez compté le nombre de mensonge en 1 minute 26. Moi je ne compte plus. Plein est la réponse juste!

Plus Filoche vieillit plus il est con plus il prend les autres pour des cons. Aucun doute la dessus.Si certains aiment être pris pour un con c'est leur problème.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Mar 5 Sep - 10:48

Je crois de plus en plus que Macron travaille pour le pauvre et l'orphelin! Une intelligence de génie! Il a su "embobiner" (je devrais dire baiser) les français de façon quasi miraculeuse! Un gourou! Le peuple commence à se réveiller de sa somnolence; mais il mettra du temps à se rasseoir sans avoir mal au croupion...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 5 Sep - 13:27

tu nous fait du Filoche ? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Mar 5 Sep - 14:39



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mer 6 Sep - 3:20

encre une apocalypse à venir !

oh mon dieu on permet aux petits patrons de discuter, de négocier, avec ses salariés dans un cadre légal ! Mais quelle horreur ! ce n'est plus les huiles syndicales de la CGT qui n'y connaissent rien aux TPe qui vont décider dans leur tour d’ivoire comment organiser la petite entreprise !

Attention n’oubliions pas : Le petit patron peut aussi être un grand méchant patron. ha peur du patron et son couteu entre les dents hein komyo !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mer 6 Sep - 15:08

changeons un peu de point de vue. Voila une belle analyse objective et non carricaturale. Ni dans un sens ni dans l'autre.

Code du travail : une réforme nécessaire et pragmatique

Pour Michel Albouy, professeur à Grenoble École de Management, la réforme du travail d’Emmanuel Macron est certes imparfaite mais surtout une belle réalisation pragmatique.


La future loi travail est-elle cette révolution copernicienne de notre droit social annoncée par notre président Jupitérien ? Ou est-elle une nouvelle petite réformette insuffisante pour modifier en profondeur le droit du travail comme le proclament certains leaders de la droite ?

LE PRAGMATISME A DU BON POUR UNE RÉFORME !

Ni l’un ni l’autre, sommes-nous tentés de dire. En fait cette réforme s’inscrit dans une évolution incrémentale, mais décisive, de notre droit du travail vers plus de flexibilité et constitue une réelle avancée, notamment pour les petites et moyennes entreprises (PME). Ce n’est donc ni un « coup d’État social » comme le dénonce le leader de la France Insoumise, ni la « révolution copernicienne » comme le reconnait à regret Bernard Accoyer, le secrétaire général des Républicains.

Certains commentateurs rivalisant de libéralisme, comme Nicolas Lecaussin (Contrepoints, 4 septembre 2017), s’attendaient à beaucoup plus d’audace de la part du gouvernement. Ils espéraient une remise à plat totale du Code du travail et la mise en place d’un nouveau Code, plus court, plus précis et plus simple. C’était méconnaître le Président qui « n’est ni de gauche ni de droite » et qui peut être « en même temps » libéral et interventionniste (cf. la nationalisation de STX France).

C’est aussi ignorer le fait qu’une telle réforme, si elle veut modifier les équilibres du marché du travail doit pouvoir entrer dans la réalité rapidement et donc in fine être acceptable par le corps social. Rien ne sert de faire des textes qui ne pourront s’appliquer. L’exercice réalisé par le gouvernement était d’autant plus difficile que la thématique du travail en France est polluée depuis de très nombreuses années par un surmoi marxisant qui veut que les patrons ne cherchent qu’à exploiter les salariés et qui place la lutte des classes au cœur de l’entreprise.

Au-delà d’une excellente concertation menée avec les organisations syndicales et patronales, dont tout le monde s’est félicité, et du fait que seule la CGT a appelé à manifester dans la rue le 12 septembre, la réforme voulue par l’exécutif a donc de très bonnes chances de passer. Et comme la plupart des chefs d’entreprises, on ne peut que s’en réjouir.

L’ESSENTIEL À RETENIR DE LA RÉFORME DU TRAVAIL

Les principaux points à retenir des ordonnances réformant le droit du travail sont au nombre de quatre :


  • Les patrons de PME pourront désormais négocier des accords particuliers avec leurs salariés, sans recours à un délégué syndical.


  • Une partie des instances de représentation du personnel (les délégués du personnel, le Comité d’entreprise et Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail-CHSCT) vont fusionner dans un « conseil d’entreprise » qui aura un droit de veto sur certains sujets.


  • Les indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif seront plafonnées et les délais de recours revus à la baisse.


  • Pour justifier un licenciement économique, seule la situation financière d’une société en France sera prise en compte et non plus celle du groupe dans le monde.

Revenons rapidement sur ces quatre points.

1. La possibilité offerte aux PME de nouer des accords simplement constitue une avancée significative pour leurs chefs d’entreprise. En effet, la possibilité qui leur est offerte de procéder par vote majoritaire, à l’initiative de l’employeur, avec ou sans représentation syndicale ou représentant mandaté, ouvre de grandes potentialités d’aménagement du droit sur mesure. L’expérience dira ce que ce droit sur mesure apportera aux entreprises. Désormais il sera possible pour le chef d’entreprise de discuter de tout ce qui ne relève pas de la branche avec ses employés et ce sans la participation de délégué syndical. Un vote à la majorité suffira pour parapher un accord. Pour les socialistes c’est inacceptable car « le gouvernement ne tient pas compte de l’asymétrie du rapport de force entre salariés et employeurs que les syndicats rééquilibraient jusque-là ». L’antienne est bien connue, mais heureusement elle n’a pas été entendue. D’autres mettent en avant le fait qu’il sera difficile aux salariés des PME de s’exprimer devant le patron du fait de cette asymétrie. Pourtant, force est de constater que le climat social est souvent meilleur dans les PME que dans les grandes entreprises du fait de cette proximité entre patron et collaborateurs.

2. La fusion des instances de représentation des personnels réclamée depuis longtemps par le patronat va voir le jour même si les modalités, notamment le nombre de personnes y siégeant, restent à préciser. De fait, cette simplification de la représentation des personnels ne peut que clarifier le jeu interne dans l’entreprise en évitant la multiplication des instances différentes et aux missions se chevauchant parfois. Par ailleurs, nombre de ces représentants étaient les mêmes avec des casquettes différentes.

3. La limitation des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif est aussi un point très positif et constitue un verrou qu’il fallait faire sauter. En effet, l’incertitude dans laquelle se trouvait le chef d’entreprise face au non plafonnement de ces indemnités constituait un véritable déterrant pour l’embauche. Même si ces indemnités restent élevées, le fait que leur montant soit limité va dans le bon sens pour vivifier le marché du travail. Maintenant, le chef d’entreprise connait le risque maximum qu’il prend dans de telles situations et le coût d’une telle séparation avec un collaborateur. Bien entendu, et négociation oblige, il a fallu augmenter de 25 % le montant des indemnités légales.

4. La révision du périmètre du licenciement économique est enfin une mesure extrêmement précieuse, notamment pour les grands groupes et les entreprises étrangères. Jusqu’à présent pour apprécier les difficultés financières d’une entreprise souhaitant lancer un plan social il faut prendre en compte sa situation dans tous les pays où elle opère si c’est une multinationale. Avec la nouvelle Loi travail, seule la situation financière de la société se situant en France sera prise en compte. Cette mesure est de nature à rassurer tous les investisseurs étrangers en France mais également les grandes entreprises françaises qui veulent fermer une filiale non rentable dans l’hexagone.

MAIS CE N’EST PAS TOUT…

Au-delà de ces changements qui n’ont rien de cosmétique, on peut encore citer l’introduction dans les textes de la rupture conventionnelle collective, sorte de plan de départs volontaires plus souple. Selon le patron du MEDEF, Pierre Gattaz, cette disposition va permettre « d’éviter les complexités et les complications ».

Au titre des regrets, on ne peut s’empêcher de signaler le fait que l’effet de seuil de 50 salariés, pourtant maintes fois dénoncé, n’ait pas été supprimé et que des limitations de négociations en dehors de la présence syndicale n’aient pas été assouplies pour les entreprises de 50 à 300 salariés. De même, on notera que les branches n’ont pas disparu et que le gouvernement a conservé des sujets, tels que les prérogatives exclusives des branches, comme la possibilité de négocier certaines modalités des contrats courts, et celle d’étendre la possibilité de recours au contrat de chantier.

Par contre, et cela n’est pas un regret pour nous, le gouvernement, soucieux d’encourager un système de négociation au plus près de l’entreprise, a mis en place quelques mesures destinées à renforcer le syndicalisme. Ces mesures qui permettront de renforcer notamment la formation des représentants des salariés ne peuvent qu’améliorer le dialogue au niveau de l’entreprise et favoriser la négociation entre les acteurs directement concernés.

Au total, que penser de ces ordonnances sur la Loi travail ? Bien sûr, il est facile de dire que le gouvernement n’est pas allé aussi loin que souhaité dans la libéralisation du marché du travail et qu’il ne s’agit que d’une réformette. C’est d’autant plus facile pour certains critiques qui n’ont rien fait en la matière lorsqu’ils étaient au gouvernement. Il est également facile de dénoncer comme le fait la CGT « la fin du contrat de travail ». Ces prises de positions sont largement excessives et ne rendent pas compte de ce qui est en train de se passer. En fait, cette réforme s’inscrit et complète fort heureusement les précédentes lois en matière du travail comme celle de 2008 qui a introduit le concept de rupture conventionnelle, celle de 2013 sur la sécurisation de l’emploi et celle de 2016 dite loi El Khomri. Avec cet arsenal juridique se dessine en France, petit à petit, un marché du travail plus flexible et laissant davantage de place aux acteurs concernés. De ce point de vue, on ne boudera pas notre plaisir de voir que les idées libérales commencent à pénétrer le marché du travail français.

Bien entendu, cette réforme ne pourra à elle seule réduire notre chômage de masse, mais elle va y contribuer dans le temps au fur et à mesure que les chefs d’entreprises vont se l’approprier. D’autres réformes portant sur la compétitivité des entreprises et le poids des dépenses publiques devront être conduites pour faire baisser significativement notre taux de chômage.

PS : pour information, même si l’auteur soutient la réforme du Code du travail, il n’est pas membre d’En Marche! ni d’aucun parti politique.

https://www.contrepoints.org/2017/09/05/298082-code-travail-reforme-necessaire-pragmatique


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Jeu 7 Sep - 2:58

Troubaa, les cheminots attendent, l'arme au pied, comme Fidel en Juillet 1953... Avec quelque fusils rouillés, la Révolution a renversé Batista et la mafia américaine! Macron va bientôt se rendre compte qu'on ne touche pas impunément aux acquis sociaux gagnés depuis plus d'un siècle à la force des poignets. On peut faire beaucoup de choses avec le poignet...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 7 Sep - 5:23

bel acquis social que le chômage de masse, merci gaston !

Et les traminots ne défendront que leur bifteck jamais le bifteck du voisin... et comme ils ne sont pas concerné par cette loi.... Siffle Siffle

Et n’oubliions pas que la majorité des syndicats n'est pas contre la loi, ayant tous obtenus des concessions.

Seuls les néo-marxistes archaïque essayent de s'en servir pour continuer d'exister....

Tu sais le marxisme personne n'en veut sauf ceux qui n'ont pas encore compris ce que c'est drunken drunken ....



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Ven 8 Sep - 8:27

Je reviens de la gare de Dijon ; plus de 50 personnes devant les guichets pour prendre leurs billets malgré les automates! Belle réussite commerciale! Le client est roi...A force de tailler dans les effectifs, il n'y a plus personne pour servir les clients! Les gens sont d'une patience absolue, plutôt d'une inertie incompréhensible! Une France en hibernation! Il est temps que ça saute!
Je note que FO ne suit plus son chef..."Chauffe, Marcel, la Marianne est prête à succomber"...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Ven 8 Sep - 12:14

comme si un jour il n'y a avait pas eu des km de queues aux guichets... de la sncf ou de la poste !

Doucement le matin et pas trop vite le soir en attendant la retraite ! on connait l'adage !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Sam 9 Sep - 3:31

On gouverne par ordonnance maintenant, comme dans tout pays totalitaire, le peuple n'a pas la parole dans l'élaboration des lois ...
...sauf quand il se révolte!
A peur Troubaa ? Tes amis néo-facho de Contrepoint (merci Devedjian) sont près à rejoindre la Horde du FN ?
...au cas où!
C'est pas nouveau !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mer 13 Sep - 4:20

Faible mobilisation des manifestants.

Heureusement pour eux que les forains sont venus se grever à la manif pour "mettre de l'ambiance", mais pour d'autres motif (une ordonnance d'hollande d'avril 2017)

Entendu cette analyse : Sachant que 90% des syndiqués de la CGT sont des fonctionnaires que venaient ils faire dans la rue manifester contre une loi qui ne les concerne pas ?

Entendu aussi une représentante des étudiants dire (je synthétise) que pour les étudiants il ne fallait pas leur proposer de petit boulot mais le RSA... ! What a Face

Belle récupération politique avec melanchon (venu faire le clown et signer des autographes), Laurent et Hamon dans les rangs des manifestants.

Ils ont surement peur que leur "grande manif" du 23 soit encore plus dépeuplée...

A noter quelques casseurs qui en ont profité pour se défouler...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Jeu 14 Sep - 9:52

Je crains fort que les lois sociales conquises de haute lutte ne soient démantelées. Les lois sociales protègent les ouvriers. Un exemple avec les ouvriers du bâtiment.
Trois ouvriers posent des plaques métalliques sur une toiture; ils descendent pour le casse croûte! Un vent violent, dû sans doute au réchauffement climatique, se lève. Les trois gaillards ressentent l'envie de vider leur vessie avant de manger; ils urinent l'un à côté de l'autre contre le mur de la maison; une plaque métallique se décroche de la toiture et sectionnent net les appendices; le CHU n'est pas loin; on récupère les trois morceaux; on les met dans la glace et...direction l'hôpital! Les chirurgiens font des merveilles et recousent tout ça sans se tromper de titulaire... Séjour d'un mois puis envoi en maison de rééducation. Le chef de chantier rend visite à ses gars; il voit le premier en train de se masturber; il est choqué! "Que fais-tu là, mon ami"? - "Chef, je suis les préceptes du docteur! C'est la rééducation"! Il rend visite au second; même constatation, même question, même réponse... Il va voir le troisième, un portugais; il est assis confortablement sur un fauteuil et c'est une infirmière qui fait le travail...Le chef de chantier est ahuri et ne comprend plus rien. Pourquoi cet avantage aussi ahurissant que les permis gratuits à la SNCF? " Chef, mes copains n'ont pas de "moutouelle"; moi j'en ai "oune" ...
Moralité: L'abandon des lois sociales peuvent vous rendre eunuques...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 14 Sep - 10:20

quelles lois sociales conquises de haute lutte depuis 50 ans et qui risquent de disparaître : j'attend toujours une réponse.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Lun 18 Sep - 14:18

pour ceux qui essayent de monter les syndicats les uns contre les autres et montrer du doigts la seule CGT ou sud pour ses prises de position...

Code du travail : les métallos CDFT taclent la direction de leur syndicat

Avis de tempête à la CFDT. Sa section métallurgie (la FGMM) demande à Laurent Berger, le patron du syndicat, d’être beaucoup moins tendre avec le gouvernement. En cause : sa position sur le Code du Travail. Pourquoi ne pas avoir appelé à la mobilisation ? Les métallos de comprennent pas.

La fédération métallurgie de la CFDT (FGMM) appelle dimanche Laurent Berger, patron du syndicat, à plus de fermeté face à la réforme du Code du travail, l'exhortant à appeler à « une mobilisation nationale ».


« Le choix a été fait de ne pas appeler à une mobilisation nationale », rappelle la FGMM dans un courrier adressé à M. Berger, transmis à l'AFP. « C'est ce choix qui a occasionné la colère de nombreux militants qui, appartenant à la première organisation syndicale du privé, s'attendaient à une réaction bien plus forte de la CFDT », ajoute-t-elle, en précisant que ce courrier a été décidé à l'issue d'un bureau fédéral.


« Ce qu'attendent les militants, relayés massivement par l'expression des membres du bureau fédéral, c'est un appel national à manifester de la part de la CFDT », poursuit la fédération, qui estime que les ordonnances sur la réforme du Code du travail « contiennent des mesures de recul du droit social et du droit syndical ».

Parmi ces mesures, elle cite notamment « la possibilité de remettre en cause des éléments légaux ou conventionnels dans les entreprises de moins de 50 salariés sans la présence de syndicats » et celle, « offerte aux employeurs, de décider unilatéralement des dispositions applicables dans les entreprises de moins de onze salariés ou dans les moins de 20 en l'absence d'élus ».

« Une accumulation de réformes qui devient insupportable »

Elle dénonce aussi la remise en cause des modalités du compte pénibilité ou la restriction du périmètre d'appréciation des difficultés économiques d'une entreprise au seul Hexagone en cas de plan social, « avec les conséquences que les salariés de la métallurgie n'ont pas de mal à imaginer ».

« Les militants vivent depuis plusieurs années une accumulation de réformes qui devient insupportable et qui est un des éléments contribuant à la dégradation du dialogue social. Le patronat affiche une belle vitrine sociale mais dans les faits est très souvent rétrograde et antisyndical », poursuit le syndicat des métallos.

Il déplore aussi avoir « manqué cruellement de matériel pour expliquer le positionnement de la CFDT dans la période courant du 31 août (date du dévoilement du contenu des ordonnances, NDLR) au 12 septembre (date de la première manifestation du quinquennat contre la réforme du Code du travail à l'appel de la CGT, FSU, Unef et Solidaires, NDLR) ».



La FGMM conclut son courrier en disant soutenir « l'ensemble des syndicats de la métallurgie dans leur choix d'action, exprimant (leur) mécontentement ».


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Mar 19 Sep - 4:43

troubaa a écrit:quelles lois sociales conquises de haute lutte depuis 50 ans et qui risquent de disparaître : j'attend toujours une réponse.

Le SMIG augmente de 35% (+56% pour les salariés agricoles).
Les salaires augmentent de 10% en moyenne.
La section syndicale d’entreprise et l’exercice du droit syndical dans l’entreprise sont reconnus par la loi.
Le passage par étapes aux 40 heures de travail hebdomadaire est acté.
Les conventions collectives sont révisées. La part des primes dans la rémunération diminue au profit de celle du salaire.
L'accès au remboursement des soins (visites et consultations) par la Sécurité sociale est élargi.

Tu veux la date Troubaa ? Et les raison de ces avancées sociales ?
Je te laisse chercher, mais dépèche toi dans un an ça fera + de 50 ans! PTDR


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Mar 19 Sep - 11:00

komyo a écrit:pour ceux qui essayent de monter les syndicats les uns contre les autres et montrer du doigts la seule CGT ou sud pour ses prises de position...

tous ensemble ! tous ensemble ! Wink



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mar 19 Sep - 14:24

une citation ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Mar 19 Sep - 23:59

« D’autres initiatives politiques viendront et, je veux le redire avec clarté : nous n’en opposons aucune l’une à l’autre », a repris le responsable communiste, rappelant que le PCF serait « représenté » le 23 septembre à la manifestation organisée à l’appel de La France insoumise.
Samedi, son discours plutôt offensif contre Jean-Luc Mélenchon lors de la réception des personnalités invitées à La Fête de l’Huma avait exaspéré les représentants de LFI présents. « Vous pouvez compter sur les communistes pour toujours jouer collectif », a assuré dimanche Pierre Laurent, rappelant avoir « l’ambition de mettre en échec une des plus grandes offensives patronales contre le monde du travail ».

Alors ? C'est quoi joué collectif ? Chacun chez soi ?

A peur ? Va-y et regarde si des fois il n'y aurait pas de tes employés, y en a une à Amiens!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mer 20 Sep - 5:30

non dédé désolé troubaa a pas peur du tout, troubaa rigole beaucoup ! Very Happy Very Happy Very Happy

donc Laurent n'appelle pas à manifester, le PCF sera juste représenté, comme FI le fut à la fête de l'huma..... avec le succès que l'on sait !

A-ton vis Laurent sera au coté de melanchon dans le cortège ? Melanchon a commis une sacrée bourde en boudant la fete de l'huma. Encore une crise de boulard de Melanchon !

Et sinon cela fait quoi d'avoir envie d'être avec des staliniens (dixit dédé95 lui même quand il parle du PCF ). tu ne votes pas pour eux mais tu veux faire ami-amis avec eux dans les manif..

ha l'hypocrisie...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Mer 20 Sep - 9:40

Viens visiter ma région le PCF appelle ouvertement à manifester par voix d'affiche!
Mais tu préfères l'avis des pontes stalinien!
Comme pour l'appel à voter Mélanchon!  Siffle  il avait l'air fin le bureau politique de ce parti, les militants ont dit OUI.

Ps: Sais tu au moins que le PCF à une manifestation le même jour pour la Paix ?
PS2: Moi dans les manifs je suis avec les travailleurs pas avec les cadres dirigeants des partis!
Les Stals ce sont les Laurents et C°, pas la "base"!
Je suis fier aussi d'avoir contribuer à diminuer la représentativité de ce parti, alors que tes amis libéraux sablaient le champagne ensemble!
[img][/img]

Non non au milieu c'est pas Troubaa, mais c'est un libéral comme lui!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Mer 20 Sep - 10:52

Moi dans les manifs je suis avec les travailleur
non t'es pas avec les travailleurs tu es avec des travailleurs qui pensent comme toi,

Tu n'es pas avec des travailleurs qui votent FN (la moitié des ouvriers qui votent)
ni avec les travailleurs libéraux...
etc

tu te crois toujours l'unique défenseur des travailleurs alors qu'avec ton idéologie nauséabonde ils ont tout à perdre.

ha la prétention c'est quelque chose hein dédé !



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Mer 20 Sep - 11:25

Troubaa a écrit:non t'es pas avec les travailleurs tu es avec des travailleurs qui pensent comme toi,
belle réthorique, je ne suis pas avec les travailleurs, mais avec des travailleurs.
C'est vrai, mais réfléchi à ce que signifie le mot LES ?
Les travailleurs s'opposent à les (!) opposants. Pas beau ça?
On parle ici de ceux qui s'opposent à cette loi, la plus grande majorité ne pensent pas comme moi!
Si ceux qui manifestent avec moi sont de la même organisation que moi, il va falloir agrandir les bureaux rue St denis et à Caracas! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 21 Sep - 12:59

encore raté la grande manif des anti ! ca se dépeuple... meme en essyant de mobiliser les fonctionnaires qui ne sont pas concernés....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Jeu 21 Sep - 13:16

Mince la CGT ne rassemble plus que 1 million de personne en France, ou est le bon temps des barricades de Mai 68....
Mais que lis-je:
Même les CRS condamnent la Loi Travail!
Sont-ils compter dans les manifestants, non....même pas en face!
C'est le monde à l'envers!
http://www.francetvinfo.fr/economie/greve/plus-de-2-000-crs-se-rendent-indisponibles-pour-protester-contre-la-fiscalisation-de-leur-indemnite-d-eloignement_2382614.html

Question:
Qui va faire peur au bon travailleur moyen de ne pas manifester ?
2ème question:
Comment mettre dans la rue des gens un Jeudi où ils travaillent?

Moralité ? Ils faut qu'ils travaillent tout les jours de la semaine, ces faignants(*), comme ça il descendront pas revendiquer leurs droits sociaux, nana nère!

( *) c'est pas une insulte libérale ça? Ca vaut bien "crapule" pour un socialiste! sourire entendu!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Jeu 21 Sep - 14:48

et alors on s'en fout de 2000 CRS grevistes non concerné par la loi travail ! qu'ils se reposent !

Les rues se vident des manifestants
Les gréves passent inaperçues

La CGT mord la poussière pour la seconde fois de suite... et melanchon risque de connaitre le meme sort samedi


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Jeu 21 Sep - 15:17

bah si, les CRS sont concernés, comme du reste les routiers, des transporteurs de carburants, etc...
Attention Troubaa, il y a un sujet ouvert qui rappelle ce qui s'est passé il y a bientôt 100 ans pile poil, dans un beau pays proche de chez nous, un certain octobre 17!
N'oublie pas la célèbre formule, l'Histoire n'est qu'un éternel recommencement ....en mieux.
N'est pas peur! en 17 les petits bourgeois russes, ont fait cause commune avec Lenine et Trotsky! Ils ont vite repérés où étaient leurs intérets!

A bientot....camarade! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: Loi travail - Acte II

Message par komyo le Ven 22 Sep - 2:48

L avenir qui se dessine est le travail à la tâche,  sauf que le tacheron s appellera uber pour faire plus moderne !
Bienvenu dans la loi de précarisation !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: Loi travail - Acte II

Message par gaston21 le Ven 22 Sep - 9:17

Je reconnais qu'un défilé en semaine, c'est mal choisi. Les gens sont contraints au travail et les retraités par leurs rhumatismes! Mais ça va changer, Troubaa! Ca gronde! Ecoute le magma qui monte dans la cheminée du volcan! Les feignants et les cyniques, il leur faut du temps pour se réveiller! Ils ne sont pas feignants pour rien!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Sam 23 Sep - 11:56

bon gros bide pour melanchon !

30 000 manifestants sur un parcours riquiqui (de Bastille à République )



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: Loi travail - Acte II

Message par Dédé 95 le Sam 23 Sep - 12:28

30 000 ?
T'a compté les 65 dans la salle des retraité de mon village?
Donc tu les as compté à Paris ?
Avoue que tu es de la police politique de Macron?
Very Happy

dire que ce Macron a fait une politique pendant 5 ans, et que cette politique tu la dénonçais!
T'a pas de recune, il t'a promis quoi? Une amélioration de ton compte en banque?
Moi non.....moins 25€ par mois!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: Loi travail - Acte II

Message par troubaa le Sam 23 Sep - 12:55

Mais je ne suis pas comme toi à toujours chercher mon intérêt personnel... je te laisse dans tes divagations. Aurais tu de la rancune ?

Oui la manif de Melanchon est un bide.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: Loi travail - Acte II

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 11:31