LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Discours aux Américains.

geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

Discours aux Américains. Empty Discours aux Américains.

Message par geveil le Sam 3 Déc - 10:54

Je suis plutôt ignare en matière de politique internationale et ce qui suit va peut-être paraître naïf, mais je compte sur les spécialistes de ce forum pour nuancer et préciser;
Si j’étais président de la république, invité aux USA je tiendrais le discours qui suit aux américains. Comme je ne suis qu’un obscur pékin, je me contenterai de le diffuser sur ce forum.

"Américaines, américains, je vous aime beaucoup, j’aime votre vitalité, votre franchise, votre esprit d’entreprise. Permettez-moi de vous raconter deux histoires:

Un jour, un champion d’arts martiaux se fit insulter par de jeunes blousons noirs dans un bar où un ami lui y avait donné rendez-vous. Pour commencer, le champion joua l’indifférence. Mais les jeunes, habitués du bar, ne voulant pas perdre la face, renversèrent le verre du champion. Celui-ci, toujours aussi calme, demanda au barman de lui apporter une brique, ou une planche. On lui apporta une brique qu’il brisa d’un soutemi.
Les jeunes, impressionnés mais toujours aussi fanfarons s’esclaffèrent et fort de leur nombre continuèrent à provoquer le champion, l’un deux le bouscula. Le champion toujours muet, lui fit une clef qui le paralysa. Les autres alors se précipitèrent sur lui. Mais le champion les assoma. Notez bien, il les assoma, il ne les tua pas. Notez aussi que cela en n’arrive que rarement à ce point. En général, l’indifférence tranquille du champion suffit à dissuader les provocateurs.
Alors question: lors de la guerre contre le Japon, pourquoi avez vous lancé la bombe atomique sur Iroshima et Nagasaki au lieu d’inviter un plénipotentiaire japonais à constater la puissance dévastatrice de la bombe? Et pouquoi continuez vous à écraser de petits pays sous les bombes , N’y aurait-il pas de solutions moins destructrice?

Un jour, un costaud s’installa dans une grande maison dont une partie seulement était déjà habitée par une famille. Cette maison disposait d’un grand parc sauvage mais bien entretenu par la famille qui cueillaient fruits et plantes commestibles. Y vivaient des lapins de garène, des cerfs, des sangliers dont la famille faisait son profit en en tuant un de temps en temps pour le manger. Il y en avait assez pour tout le monde y compris pour le costaud et sa famille. Mais celui ci décima la plupart des bêtes sauvages pour installer des clapiers, un porcherie, une bergerie, une étable. Pour ce faire il dut abattre des arbres centenaires, même millénaires. Le premier habitant tentait en vain de s’opposer au grand costeau, qui le bousculait, se moquait de lui, le traitait de primitif se vantait de ses installations . “Imbécile” disait-il “ ne vois-tu pas qu’au lieu de perdre mon temps à chasser, je me contente d’aller au clapier pour prendre un lapin par les oreilles ?”Pour finir, il le chassa de la maison pour le reléguer dans un coin éloigné du parc. Une petite voix en lui, celle de Jiminy Criquet disait bien qu’il faisait mal, mais le costaud couvrait cette voix par des vociférations. La petite voix se faisait alors plus insistante, mais le costaud criait alors encore plus fort. Il justifiait ses actes en disant que l’autre n’était qu’un faible et un imbécile et que le monde n’est pas fait pour les faibles, il lui arrivait même de provoquer des gens rien que pour montrer à quel point il avait raison d’être fort . Jusqu’au jour, ou tellement imbus de sa personne qu’il ne se méfiait plus, il se fit attaquer par derrière et reçut une volée. Bien sûr il hurla que lui n’attaquait pas les gens par derrière, lui, mais tout de même, cette volée le fit réfléchir. Il en vain à comprendre petit à petit que la violence engendre la violence. Il sentait bien tout au fond de lui, qu’il aurait du demander pardon au premier habitant. Mais c’était tellement difficile, trop difficile. Il pensait qu’aux yeux des autres, ce serait pris comme un signe de faiblesse. Or, dans ce monde on ne doit pas se montrer faible, n’est-ce pas? Comme il surfait sur la toile, il tomba un jour sur ce fil et finit par entendre la voix de Jiminy. Avec l’aide de sa femme, il eut un jour le courage d’aller demander pardon au premier habitant. Alors les choses se renversèrent, il cessa de vociférer, d’agresser, il retrouva l’amour de lui-même et des autres et en coopération avec le premier habitant dont il appris une grande sagesse, il firent du parc un Jardin d’Eden.

Vous avez, américains, de grands écrivains, de grands artistes, de grands scientifiques, de grands cinéastes. Nous avons pu constater, à travers certains de vos films, de vos romans, etc..que vous êtes capables d’autocritique (“Descente en Enfer, Apocalypse Now” etc..., que vous pouvez faire preuve d’une grande sensibilité, de beaucoup de maturité. Même dans des oeuvres mineures, comme vos films catastrophe, vous mettez en scène des personnages qui mettent en danger la vie des autres parce qu’ils prennent toutes leurs décisions simplement sur des rapports d’argent, par exemple dans “La tour infernale” qui a pris feu parce que le promoteur avait fait des économies sur les matériaux. Vous êtes donc conscients qu’il n’y a pas que le fric qui compte.et cependant, votre gouvernement n’agit que pour le profit, le profit et encore le profit. Je ne comprends pas !"



_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Sam 3 Déc - 15:49

Effectivement il ne comprend c'est pour cela pas qu' il est en pleine contradiction.

Les américains n'agissent pas pour le fric mais pour la réussite. L'argent est à la fois une unité de mesure de la réussite et un moyen, mais pas vraiment un but.

Et c'est pour cela :
Vous avez, américains, de grands écrivains, de grands artistes, de grands scientifiques, de grands cinéastes. Nous avons pu constater, à travers certains de vos films, de vos romans, etc..que vous êtes capables d’autocritique (“Descente en Enfer, Apocalypse Now” etc..., que vous pouvez faire preuve d’une grande sensibilité, de beaucoup de maturité.

C'est pour cela qu'une personne peut faire faillite 10 fois sans etre mal vue, parce que elle aura essayé de réussir, et que tant qu'elle essaiera elle sera encouragée et soutenue. (le capital risque est un système très développé aux USA)

Ce qui  est mal vu c'est d'abandonner de baisser les bras.

Alors qu'en France la réussite est mal vue, car génératrice de richesse, et l'échec ressentie comme une injustice, on est victime...

Effectivement l'approche est différente.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par komyo le Sam 3 Déc - 16:18

oui c'est l'ami dan qui va pas etre content !
Belle réussite en effet, car ils vivent a crédit et en stéréo en pillant le reste du monde ! ^^
(excuse moi géveil si cela sort un peu du cadre de ton post)

Discours aux Américains. 15337544_1270301356362557_2122673473482173172_n


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par gaston21 le Sam 3 Déc - 17:20

Oui, bel exemple, l'Amérique! Quelle réussite! Pour l'Amérique, le reste du monde, c'est la dinde pour un Thanksgiving qui dure tous les jours...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Sam 3 Déc - 19:06

si on pouvait rester dans le sujet au moins 1 page....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par geveil le Lun 5 Déc - 20:01

Troubaa, tu as zappé ceci: La petite voix se faisait alors plus insistante, mais le costaud criait alors encore plus fort. Il justifiait ses actes en disant que l’autre n’était qu’un faible et un imbécile et que le monde n’est pas fait pour les faibles, il lui arrivait même de provoquer des gens rien que pour montrer à quel point il avait raison d’être fort et ceci:
Avec l’aide de sa femme, il eut un jour le courage d’aller demander pardon au premier habitant. Alors les choses se renversèrent, il cessa de vociférer, d’agresser, il retrouva l’amour de lui-même et des autres et en coopération avec le premier habitant dont il appris une grande sagesse, il firent du parc un Jardin d’Eden.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Lun 5 Déc - 21:25

un conte. ce qui compte c'est la conclusion.

et sur ma réponse tu en penses quoi .?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par komyo le Lun 5 Déc - 22:54

geveil a écrit:Troubaa, tu as zappé ceci: La petite voix se faisait alors plus insistante, mais le costaud criait alors encore plus fort. Il justifiait ses actes en disant que l’autre n’était qu’un faible et un imbécile et que le monde n’est pas fait pour les faibles, il lui arrivait même de provoquer des gens rien que pour montrer à quel point il avait raison d’être fort et ceci:
Avec l’aide de sa femme, il eut un jour le courage d’aller demander pardon au premier habitant. Alors les choses se renversèrent, il cessa de vociférer, d’agresser, il retrouva l’amour de lui-même et des autres et en coopération avec le premier habitant dont il appris une grande sagesse, il firent du parc un Jardin d’Eden.

reconnaitre ses erreurs passées est grand pas a accomplir parfois !


The Forgiven

Today hundreds of veterans from all across the United States, led by Wesley Clark Jr. took a knee and begged for forgiveness for crimes committed toward indigenous people in the name of the United States military. In a moving ceremony led by Arvol Looking Horse, Leonard Crow Dog, Phyllis Young, Ivan Looking Horse and many other natives of Turtle Island, the veterans were forgiven for actions taken to dehumanize the indigenous of this country, and a step towards solidarity has been made.

We stand together as one to defend indigenous rights and Mother Earth. Our journey of solidarity has just begun.

-Redhawk

Discours aux Américains. 15380617_1188863801179975_5158734200244595785_n


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Lun 5 Déc - 23:07

oui mais komyo mais aussi ses succès !

ou tout à fait !

et il est encore plus important de savoir analyser la totalité des actes et non se focaliser que sur certains d'entre eux...

et c'est pour cela que c'est un conte, ou une fable. on veut t'emmener là où l'on veut que tu ailles en fermant les autres analyses possibles.

Mais j'aimerais une réponse sur mon analyse du sens de la réussite américaine ...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par komyo le Mer 28 Déc - 18:43

réussite américaine, réussite américaine, ça sent plutot la descente aux enfers !

La crise des fonds de pension sous financés aux USA se pointe le bout du nez : 60% de diminution d'un coup.

http://www.foxbusiness.com/politics/2016/12/20/calpers-cuts-pension-benefits-for-first-time.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Jeu 29 Déc - 0:26

rien n'est un long fleuve tranquille komyo...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par Dédé 95 le Jeu 29 Déc - 8:40

Conséquences ?
Un long fleuve tranquille l'économie mondiale, pour Troubaa.

Suite à une étude menée par la FED, on peut conclure que parmi tous les crédits subprimes accordés aux américains, 20% d’entre eux entrainent la saisie du logement. Ces dernières années, les Etats-Unis ont atteint leur plus haut niveau de saisie de logement depuis 37 ans.Plus de 200.000 maisons sont saisies chaque mois sur l'ensemble du territoire,principalement en Californie, en Floride et dans le Nevada ; trois états qui ont connus un boom immobilier ces dernières années. Par la suite,2 millions d’américains se sont mis à la recherche d’un logement,soit un foyer sur 63 au niveau national.On peut compter parmi eux , les locataires des maisons achetées par des investisseurs , qui n’arrivent plus aujourd’hui à rembourser leurs crédits et qui sont menacés par les saisies de leurs biens. Ces locataires peuvent être du jour au lendemain expulsés.

Les maisons saisis par la Justice sont vendues aux enchères à des prix dérisoires mais un très grands nombre d’entre elle sont laissées à l’abandon. La crise des subprimes a changé certaines banlieues en quartiers fantômes, totalement vidés de leurs habitants.On assiste à de nombreux vols , en effet, les personnes expulsées n’ont pas le temps d’emmener toutes leurs affaires faute de moyen. De plus ces maisons vides sont un refuge idéal pour les dealers de drogue et les gangs en tout genre. On dénombre également de nombreux animaux errants dans ces quartiers .Contraint de déménager, la population expulsée préfère abandonner les animaux de compagnie.


http://subprimes-tpe-22.e-monsite.com/pages/consequences-de-la-crise-des-subprimes.html

Ne refuse pas la réalité, un jour elle te toucheras.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par komyo le Jeu 29 Déc - 9:27

la fin de l'année approchant et histoire de ne pas etre accusé d anti américanisme primaire, un peu de musique pour troubaa et ceux qui aiment ! I love you



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par troubaa le Jeu 29 Déc - 9:46

Bisou
merci komyo d'avoir mis un peu de gaieté !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par loli83 le Ven 30 Déc - 0:49



encore de la gaieté et de la beauté

Contenu sponsorisé

Discours aux Américains. Empty Re: Discours aux Américains.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar - 15:06