LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mer 28 Déc - 19:01

En Roumanie c'est la joie maintenant ... enfin pour quelques privilégiés SEULEMENT!
Maintenant y la politique de ce pays, et en ce moment c'est un sujet qui va déplaire à Troubaa!
Parmi les arguments contre, l'un semble s'imposer comme le plus évident: les accointances politiques présumées du mari de Sevil Shhaideh [proposée à gouverner ce pays], un Syrien immigré en Roumanie en 2011. Selon une enquête du site d'investigation Rise Project, il aurait, à plusieurs reprises, affiché son soutien au président syrien, Bachar al-Assad, et au Hezbollah libanais, allié du régime de Damas. Akram Shhaideh a démarré comme chef de département au ministère de l'agriculture sous le régime de Hafez el-Assad en 1988. L'homme de 54 ans a travaillé ensuite pendant 20 ans au sein de ce ministère.

Alors faudrait savoir, c'est quoi ce binz ? C'est mieux ou c'est moins bien ? En tout cas la xénophobie "raciste" du centre droit fait des ravages....et pas seulement en France! Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 29 Déc - 0:21

au moins ils ne se font plus tirer dessus... un détail c'est vrai pour toi.

le peuple qui se fait massacrer... quelle importance hein dédé!


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 29 Déc - 8:27

Puisque tu aimes le culte des personnalités, moi je ne soutiens pas les dictatures à la Pinochet, Franco, Pétain, Duvalier, et autres Mussolini.... je suis un libertaire, pas un libéral.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Sam 31 Déc - 17:20

Troubaa, aïe aïe aïe! Ton copain Fidel bientôt proposé à la canonisation pour son amour du peuple et son dévouement! Et l'AI, "c'est du sérieux", comme disait Sarko. en parlant de? Sourire!

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/france-usa-cuba-ou-sont-les-droits-188072
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Sam 31 Déc - 18:15

En effet, je dirais hélas.....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Lun 2 Jan - 16:34

Ennemis jurés de Fidel Castro, les USA ont tué Patrice Lumumba et Salvador Allende, fomenté un coup d’Etat contre Mohammed Mossadegh, massacré deux millions de Vietnamiens et un million d’Irakiens, soutenu l’agression sioniste, livré Nelson Mandela, assassiné Ernesto Che Guevara et créé Al-Qaida. L’URSS, elle, a vaincu le nazisme au prix de 25 millions de morts, elle a soutenu les mouvements révolutionnaires du Tiers Monde, aidé Cuba face à l’agresseur impérialiste et l’ANC face au régime d’apartheid. Ce n’est pas si mal. L’Histoire jugera.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fidel-castro-la-revolution-et-l-188097


Spoiler:
La disparition de celui que les Cubains nommaient affectueusement « El Comandante », en cette fin d’année 2016, n’est pas seulement un événement chargé d’émotion, un moment de recueillement où l’on rend à ce combattant l’hommage qu’il mérite. Le départ de Fidel pour son dernier voyage invite aussi à une réflexion sur la révolution cubaine et sa place dans l’histoire des mouvements de libération du XXème siècle. Avec la révolution castriste, Cuba s’est forgé une expérience historique hors du commun, de dimension internationale, et dont les enseignements dépassent le cadre géographique des Caraïbes.

Cette révolution n’est pas née par hasard. Victorieuse après des années de lutte acharnée, elle eut pour origine l’humiliation sans précédent infligée au peuple cubain par un impérialisme yankee protecteur de la dictature militaire. En le frustrant de sa souveraineté, en le condamnant à l’archaïsme social et aux affres du sous-développement, cette mise sous tutelle par le puissant voisin nord-américain créa les conditions du sursaut révolutionnaire. Loin de sortir tout droit du cerveau enflammé de Fidel, la révolution cubaine fut un mouvement populaire qui donna un visage à la fierté retrouvée des Cubains, elle fut d’abord ce refus intransigeant de l’ordre impérial dicté par Washington. « El Comandante » en fut l’incarnation héroïque, mais sans le mouvement des masses, la révolution était perdue.

Cette révolution ne fut pas une révolution de pacotille. Elle bouleversa la société cubaine en éradiquant la misère, le racisme et l’analphabétisme qui régnaient dans la société de plantation. Elle mena une lutte infatigable, malgré les difficultés héritées d’une économie arriérée et aggravées par le blocus impérialiste, pour donner à chaque Cubain des conditions de vie décentes. Charriant évidemment son lot d’erreurs et de tentatives avortées, le travail accompli fut colossal. Réforme agraire, santé gratuite, éducation pour tous, le socialisme cubain est une réalité qu’aucune propagande ne fera disparaître dans l’oubli.

Dès 1961, soit deux ans après la révolution, Cuba fut l’un des rares pays à avoir éradiqué l’analphabétisme. Le taux d’alphabétisation des 15-24 ans atteint aujourd’hui les 100%, et celui des adultes 99,8%, ce qui place Cuba parmi les cinq pays les plus alphabétisés au monde. Selon l’UNESCO, Cuba est le pays qui affiche le meilleur résultat d’Amérique Latine et des Caraïbes en matière d’éducation. L’île dispose d’un nombre d’enseignants record et du plus faible nombre d’élèves par classe dans le primaire et le secondaire. En 1959, Cuba ne comptait qu’une seule université. Aujourd’hui l’île compte 52 établissements d’enseignement supérieur.

D’après l’ONU, la mortalité infantile à Cuba est de 4,2 pour 1000, soit le taux le plus faible du continent américain, USA compris, alors qu’elle s’élevait à 69,8 pour 1000 avant la révolution. L’espérance de vie à Cuba est de 79,4 ans, soit 0,3 ans de plus qu’aux États-Unis. Meilleur chiffre du continent américain derrière le Canada et le Chili, il correspond à la moyenne des pays riches de l’OCDE. L’Ecole de médecine de la Havane, « la plus avancée au monde » selon l’ONU, forme aujourd’hui 11 000 jeunes venus de 120 pays. En reconnaissance de ses efforts, Fidel Castro fut le premier chef d’État à recevoir la médaille de la Santé pour tous, décernée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En 2014, l’OMS qualifiait le système de santé cubain « d’exemple à suivre ». *

Cette révolution en profondeur de la société cubaine, certes, ne fut pas un lit de roses. Petite île des Caraïbes, Cuba a repoussé l’invasion de la « Baie des Cochons » orchestrée par la CIA, elle a conquis son indépendance au forceps, elle s’est dressée contre une superpuissance qui voulait anéantir sa révolution et restaurer l’ancien régime politique et social. Elle a fermé les bordels destinés aux yankees, exproprié les capitalistes locaux, arraché l’économie à l’étreinte des multinationales. Méditant les expériences révolutionnaires du passé, Fidel Castro savait que les puissances dominantes ne font jamais de cadeaux. Il n’en a pas fait non plus. Mais à aucun moment il n’a suscité de violence aveugle contre le peuple des Etats-Unis d’Amérique, et le 11 septembre 2001 il a exprimé son dégoût pour cette tuerie.

Lors des funérailles de Fidel, un million de Cubains lui ont rendu publiquement hommage. Quel dirigeant dans le monde peut se prévaloir d’une telle popularité posthume ? Cuba n’est pas un paradis tropical, la révolution est un processus au cours imprévisible, elle ne change pas l’homme du jour au lendemain, elle se débat dans d’innombrables contradictions, mais au moins s’est-elle attaquée aux structures de la domination. Les médias occidentaux dénoncent une dictature, mais selon Amnesty International il n’y a aucun prisonnier politique à Cuba. Les Cubains ne sont pas riches, mais ils sont fiers de ce qu’ils sont. Leurs enfants réaliseront un jour que le sort du peuple cubain ne dépend que de lui-même. Ils verront qu’il est infiniment préférable à celui des peuples haïtien et dominicain, si proches géographiquement, dont la misère ahurissante illustre les « bienfaits » de l’économie de marché sous la tutelle occidentale.

Cette révolution, pourtant, n’a pas seulement transformé les conditions d’existence du peuple cubain. Elle rayonna au-delà des océans, donnant corps à un internationalisme qui est la continuation du patriotisme par d’autres moyens. Nelson Mandela en savait quelque chose. Lorsqu’il quitta sa prison sud-africaine, en 1991, son premier voyage hors d’Afrique fut pour La Havane. Il vint remercier le peuple cubain qui versa son sang pour terrasser l’odieux régime de l’apartheid, maintenu avec la complicité occidentale depuis 1948. L’armée sud-africaine fut chassée du territoire angolais par les forces angolaises et cubaines lors de la bataille de Cuito Cuanavale en 1988, l’indépendance de la Namibie fut arrachée manu militari à Pretoria, l’ANC enfin dotée d’une base-arrière et la chute de l’apartheid rendue inéluctable grâce à l’aide cubaine et soviétique. Les médias occidentaux s’en moquent, mais les Africains s’en souviennent.

Nelson Mandela le savait. L’histoire des mouvements de libération enseigne que la victoire dépend de la détermination du peuple opprimé à payer le prix de sa libération, mais aussi de sa capacité à nouer des alliances. Livré à la police de Pretoria par la CIA, ami du parti communiste sud-africain (SACP), le chef de l’ANC savait où trouver ses alliés. C’étaient les communistes. L’Union soviétique s’était rangée au côté de cette révolution cubaine que les Etats-Unis voulaient étouffer, l’idéologie communiste soulevait les affamés et les humiliés, elle signifiait un avenir meilleur que l’enfer capitaliste. Par idéal révolutionnaire et solidarité internationaliste, des centaines de milliers de Cubains partirent en Afrique à l’appel de Fidel Castro pour contribuer à l’émancipation du continent.

Ceux qui se gargarisent avec le mot de souveraineté devraient se rappeler que Lénine fut le premier, en 1916, à proclamer le « droit des nations à disposer d’elles-mêmes ». Dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, son appel invitant les peuples colonisés à devenir les « sujets de leur propre histoire » ensemença le puissant mouvement de la décolonisation en Asie, en Afrique, en Amérique latine et en Océanie. Les millions de communistes qui participèrent aux grands combats de libération nationale étaient les dignes héritiers de Lénine. Le communisme international a pu commettre de lourdes erreurs et l’URSS privilégier parfois crûment ses intérêts, l’honnêteté oblige à dire qu’elle fut souvent du bon côté de la barricade.

En aidant Hô chi Minh et les Vietnamiens à se libérer de la tutelle occidentale, Moscou joua un rôle décisif dans la décolonisation de l’Asie du sud-est. L’URSS aida aussi les nationalistes arabes face à l’agression sioniste, elle soutint la lutte pour les indépendances africaines et elle donna le coup de grâce à l’apartheid en fournissant un appui décisif à l’ANC. Ce sont des armes soviétiques, livrées aux Angolais et aux Cubains, qui ont affronté les armes US livrées au régime raciste de Pretoria. Ennemis jurés de Fidel Castro, les USA ont tué Patrice Lumumba et Salvador Allende, fomenté un coup d’Etat contre Mohammed Mossadegh, massacré deux millions de Vietnamiens et un million d’Irakiens, soutenu l’agression sioniste, livré Nelson Mandela, assassiné Ernesto Che Guevara et créé Al-Qaida. L’URSS, elle, a vaincu le nazisme au prix de 25 millions de morts, elle a soutenu les mouvements révolutionnaires du Tiers Monde, aidé Cuba face à l’agresseur impérialiste et l’ANC face au régime d’apartheid. Ce n’est pas si mal. L’Histoire jugera.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Dim 8 Jan - 11:07

cuba et les donneurs de leçons !

Par Salim Lamrani – Le 28 Décembre 2016 – Source Mondialisation.ca

La question des droits de l’homme à Cuba a toujours suscité de très nombreuses controverses en Occident. Les médias se sont toujours montrés unanimes pour stigmatiser les autorités de La Havane, les accusant notamment de perpétrer des violations massives des droits fondamentaux de leurs concitoyens. Les classes politiques – à quelques exceptions près – ne sont pas en reste et pointent régulièrement du doigt l’île de la Caraïbe à ce sujet. Une constante est notable : l’opposition cubaine occupe l’espace médiatique en Europe, aux États-Unis et plus généralement à travers le monde et, dans le même temps, le point de vue des autorités cubaines sur ces questions cruciales est systématiquement passé sous silence.


Pourtant, il est relativement simple de se forger une opinion sur la situation des droits de l’homme à Cuba et à travers la planète. Amnesty International, organisation fondée en 1961, publie chaque année un rapport sur la situation des droits humains au niveau mondial. Ainsi, pour obtenir une image globale, il suffit de consulter les études annuelles qui sont disponibles en plusieurs langues. Les médias n’hésitent pas se baser sur ces travaux pour évoquer la problématique des droits de l’homme à Cuba. Néanmoins, il est curieux d’observer qu’aucune analyse comparative n’est proposée à l’opinion publique. Pourquoi ne pas comparer, par exemple, les derniers rapports d’Amnesty International sur Cuba, la France et les États-Unis ? Cela ne permettrait-il pas à l’opinion publique de se faire une idée plus précise sur la réalité des droits de l’homme à Cuba, en prenant comme références deux grandes démocraties occidentales qui s’érigent souvent en juges moralisateurs ?

L’étude comparative est une démarche scientifique salutaire, qui permet de briser clichés et préjugés. Cet article se propose donc de présenter les conclusions d’Amnesty international sur la situation des droits de l’homme à Cuba, en France et aux États-Unis. Le but est de fournir au public les éléments factuels concrets qui lui permettront de se forger une opinion plus juste sur la Cuba d’aujourd’hui.

Les droits de l’homme à Cuba

Selon le dernier rapport d’Amnesty International, « les libertés d’expression, d’association et de circulation continu[…]ent à être soumises à des restrictions draconiennes ». L’organisation note que « plusieurs milliers de cas de harcèlement à l’égard de détracteurs du régime, d’arrestation et de détentions arbitraires ont été signalés[1] ». AI se fait plus précise en signalant que « des défenseurs de droits humains et des journalistes » subissent des « détentions de courte durée » pouvant aller jusqu’à « neuf heures ». Pour l’année, AI avance le chiffre de 8 600 personnes, en se basant sur les données de la Commission cubaine des droits humains et de la réconciliation nationale. AI souligne par exemple que « trois militants qui auraient tenté d’approcher le pape pour évoquer les droits humains » ont été arrêtés.

L’organisation dénonce le fait que des opposants subissent des « actes de répudiation », c’est-à-dire des « manifestations organisées par des partisans du régime avec le concours d’agents des services de sécurité ». AI pointe du doigt « des poursuites pénales motivées par des considérations politiques ». Elle signale que l’appareil judiciaire est sous l’emprise du pouvoir politique, sans fournir davantage d’informations.

AI rappelle également que les autorités contrôlent Internet en « bloquant et filtrant certains sites, ce qui restrei[nt] l’accès à l’information et les critiques antigouvernementales ». AI souligne que le réseau de téléphonie mobile a été perturbé lors de la visite du pape en septembre 2015.

En revanche, AI ne signale aucun cas de violences physiques de la part des autorités contre les opposants ou les citoyens, ni de cas de mauvais traitements, de torture, de disparition, ou d’assassinat commis par les forces de l’ordre, et ne dénombre, à ce jour, aucun prisonnier politique.

Les droits de l’homme en France

Pour ce qui est de la France, pour l’année 2015, Amnesty International note que les autorités « ont souvent poursuivi des personnes pour des déclarations qui ne constituaient pas des incitations à la violence et relevaient de l’exercice légitime de la liberté d’expression[2] ».

AI souligne également que « les autorités ont assigné à résidence 26 militants écologistes dans le cadre de la COP 21, en raison de leur participation présumée à des manifestations violentes dans le passé ».

L’organisation dénonce l’adoption d’« une nouvelle loi autorisant la surveillance de masse de toutes les communications électroniques à destination – ou en provenance – de l’étranger ». Le pouvoir exécutif peut autoriser ce type de surveillance « sans aucune consultation préalable ni contrôle judiciaire indépendant, dans le but d’atteindre des objectifs définis en termes vagues ».

AI condamne également les violations réitérées des « droits des réfugiés et des migrants ». Elle souligne que les conditions de vie dans le campement de Calais s’apparentent « à un traitement inhumain », en se basant sur un rapport du Conseil d’État. L’entité exprime également sa préoccupation « face aux actes de violence, de harcèlement et de mauvais traitements commis contre des migrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés par des agents des forces de l’ordre à Calais ». AI regrette « le recours abusif à la détention administrative contre les migrants de Calais ». L’organisation souligne que « des mineurs non accompagnés ont continué d’être régulièrement placés en détention dans la ‘zone d’attente’ de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ».

L’organisation liste plusieurs cas de « discrimination » à l’égard des populations Roms, en notant que « des migrants et des demandeurs d’asile ont également fait l’objet d’expulsions de force de campements de fortune tout au long de l’année ».

AI rappelle également que la Cour européenne des droits de l’homme s’est saisie de « trois affaires concernant des personnes transgenres qui n’avaient pas pu obtenir la reconnaissance de leur genre féminin à l’état civil ».

AI rapporte enfin des atteintes à la « liberté d’expression » en pointant du doigt la condamnation de 14 personnes qui « avaient participé à des initiatives non violentes dans un supermarché pour appeler au boycott des produits israéliens ».

Les droits de l’homme aux États-Unis

Pour ce qui est des États-Unis, AI dénonce l’impunité persistante pour les autorités responsables de crimes[3]. Ainsi, « aucune mesure […] n’a[…] été prise pour mettre un terme à l’impunité dont bénéficiaient les responsables des violations systématiques des droits humains commises dans le cadre du programme de détention secrète mis en œuvre par la CIA ». L’organisation note que « la plupart, voire la totalité, de ces détenus avaient été soumis à une disparition forcée et à des conditions de détention ou des méthodes d’interrogatoire qui violaient l’interdiction de la torture et des autres traitements cruels, inhumains ou dégradants ».

AI dénonce la persistance de détentions arbitraires et note que les « prisonniers de Guantánamo étaient toujours privés de leurs droits fondamentaux ». « À la fin de l’année, 107 hommes étaient détenus à Guantánamo ; la majorité d’entre eux n’avaient pas été inculpés ni jugés ».

AI signale également les violences policières et souligne qu’« au moins 43 personnes, dans 25 États, sont mortes après avoir été touchées par des décharges de pistolets Taser administrées par des policiers, ce qui portait à 670 au moins le nombre total de décès survenus dans de telles circonstances depuis 2001 ». L’organisation rappelle que « la plupart des victimes n’étaient pas armées et ne représentaient manifestement pas une menace de mort ou de blessure grave, au moment où elles ont reçu les décharges ».

AI dénonce plusieurs centaines d’homicides commis par les forces de l’ordre. Elle souligne qu’entre « 458 et plus de 1 000 personnes » ont été tuées « par des responsables de l’application des lois » en 2015. L’organisation pointe un fait récurrent : « Les données limitées disponibles indiquent que les hommes noirs sont surreprésentés parmi les victimes d’homicides imputables à la police ».

AI condamne les violences contre les migrants et notamment contre les « plus de 35 000 enfants migrants ». Elle souligne que beaucoup de familles « ont été détenues dans des locaux où elles étaient privées de nourriture saine et d’eau potable et n’avaient pas accès à un avocat ni aux soins médicaux éventuellement nécessités par leur état ». L’organisation note également des discriminations à l’égard des minorités sexuelles en rappelant que « les personnes transgenres étaient généralement détenues en fonction de leur genre à la naissance, ce qui les rendait vulnérables à des sévices, ou maintenues à l’isolement sans accès à une thérapie hormonale ».

Au sujet des droits des femmes, AI rappelle que « les Amérindiennes et les femmes autochtones de l’Alaska victimes de viol étaient toujours privées d’accès aux soins de base, y compris des examens médicaux et d’autres services de santé essentiels comme la contraception d’urgence ». Elle ajoute que « les Amérindiennes et les femmes autochtones de l’Alaska continuaient de subir un niveau disproportionné de violence ; elles risquaient 2,5 fois plus que les autres femmes de subir un viol ou une autre forme d’agression sexuelle ». AI pointe également « des écarts marqués dans l’accès des femmes aux soins de santé sexuelle et génésique, y compris la santé maternelle ». De la même manière, « le risque de mourir des suites de complications liées à la grossesse était toujours quatre fois plus élevé pour les Afro-Américaines que pour les femmes blanches ». AI dénonce également les attaques commises contre le droit des femmes à disposer de leur corps en rappelant que « plus de 230 projets ou propositions de loi visant à restreindre l’accès à un avortement légal et sans risque ont été déposés dans un grand nombre d’États ».

Au niveau des conditions carcérales, AI rappelle que plus de 80 000 prisonniers (sur une population carcérale de 2, 2 millions de personnes) sont « détenus dans des conditions de privation physique et d’exclusion sociale ». Pour ce qui est de la peine capitale, l’organisation note que 27 hommes – dont un âgé de 74 ans – et une femme ont été exécutés en 2015, et que 3 000 personnes « étaient sous le coup d’une condamnation à mort ». AI souligne également qu’un handicapé mental, Warren Hill, a été exécuté le 27 janvier 2015. Elle note que « tous les experts qui l’ont examiné, y compris ceux qui avaient été désignés par l’accusation, ont convenu qu’il présentait un handicap mental, ce qui rendait son exécution anticonstitutionnelle ».

Une comparaison nécessaire

La lecture de ces trois rapports est révélatrice. Ainsi, alors que Cuba est constamment stigmatisée sur la question des droits de l’homme, une comparaison des conclusions d’AI pulvérise les clichés sur l’île. Par exemple, pour Cuba, Amnesty international n’a pas rapporté de cas de violation des droits des réfugiés et des migrants (France, États-Unis), de traitement inhumain (France, États-Unis), d’acte de violence et de mauvais traitement commis par les forces de l’ordre (France, États-Unis), de mineurs placés en détention (France, États-Unis), de discrimination à l’égard des minorités (France, États-Unis), de discrimination à l’égard des personnes transgenres (France, États-Unis), d’impunité pour les autorités responsables de crimes (États-Unis), de disparition forcée (États-Unis), de torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants (États-Unis), de violences policières (États-Unis), d’homicide commis par les forces de l’ordre (États-Unis), d’homicide commis par les forces de l’ordre en majorité contre les hommes noirs (États-Unis), de personnes privées de nourriture saine, d’eau potable et de soins médicaux par les autorités (États-Unis), de violation réitérée des droits des femmes issues des minorités (États-Unis), de privation de soins de base et de services essentiels pour des femmes victimes de viol (États-Unis), de discrimination contre les femmes enceintes en raison de leur origine ethnique (États-Unis), d’attaques contre le droit des femmes à disposer librement de leur corps (États-Unis), de prisonniers détenus dans des conditions de privation physique et d’exclusion sociale, de peine de mort appliquée (États-Unis), de peine de mort appliquée contre une femme (États-Unis), de peine de mort appliquée contre un homme âgé de 74 ans (États-Unis), de peine de mort appliquée contre un handicapé mental (États-Unis) ou de peine de mort appliquée en violation de la Constitution du pays (États-Unis).

Ainsi, au vu de ce comparatif, il est difficile pour la France ou pour les États-Unis de s’ériger en procureur sur la problématique des droits de l’homme. Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, a fait preuve de clairvoyance en rappelant la chose suivante : « La France n’a pas de leçons à donner[4] » à Cuba. De son côté, le futur Président Donald Trump s’est montré moins inspiré en exigeant de Cuba une amélioration de la situation des droits de l’homme et l’instauration d’une économie de marché[5]. Nul doute qu’il devrait revoir son jugement après la lecture du rapport d’AI sur les États-Unis.

Conclusion

La comparaison des différents rapports d’Amnesty International apporte un éclairage significatif. Contre toute attente, Cuba présente un meilleur bilan que son principal détracteur, à savoir les États-Unis. Du côté de la France, les critiques émises par AI incitent à l’humilité. Ainsi, ni la France, ni les États-Unis, ne disposent de l’autorité morale nécessaire pour s’ériger en juge.

Il est important de rappeler que les rapports d’Amnesty International n’évoquent aucunement le respect des droits économiques et sociaux – qui sont des droits humains fondamentaux – tels que l’accès à l’alimentation, à un logement, à la sécurité, à l’éducation, à la santé, à la culture, au sport, aux loisirs, domaines dans lesquels Cuba excelle selon toutes les organismes des Nations unies, qui citent son système de protection sociale comme l’exemple à suivre. Un chiffre est éloquent : selon l’UNICEF, le seul pays d’Amérique latine et du Tiers-monde à avoir réussi à éliminer la malnutrition infantile est Cuba.

Les rapports d’Amnesty International contredisent les discours occidentaux sur Cuba. En fournissant une information partielle, partiale et sans aucune mise en perspective de la situation cubaine avec le reste du monde, les médias, au lieu d’informer l’opinion publique, l’induisent en erreur en construisant une image sur l’île des Caraïbes qui ne correspond pas à la réalité.

[1] Amnesty International, « Rapport 2015-2016 : Cuba », 2016. https://www.amnesty.org/fr/countries/americas/cuba/report-cuba/ (site consulté le 6 décembre 2016).

[2] Amnesty International, « Rapport 2015-2016 : Cuba », 2016. https://www.amnesty.org/fr/countries/europe-and-central-asia/france/report-france/ (site consulté le 6 décembre 2016).

[3] Amnesty International, « Rapport 2015-2016 : Cuba », 2016. https://www.amnesty.org/fr/countries/americas/united-states-of-america/report-united-states-of-america/ (site consulté le 6 décembre 2016).

[4] Le Figaro, « Ségolène Royal fait l’éloge de Fidel Castro, tollé dans la classe politique », 4 décembre 2016.

[5] L’Express, « Trump menace de mettre fin au rapprochement avec Cuba », 28 novembre 2016.

Salim Lamrani est Maître de conférences à l’Université de La Réunion et journaliste, spécialiste des relations entre Cuba et les États-Unis.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 14:13

On en revient, toujours et toujours au même!
Suivant la position sociale et donc politique où on se trouve, les droits de l'homme n'ont pas la même signification !
Caricature ? (oui je le précise...au cas où)
L'homme n'a que les droits que Dieu lui confère, disent certains!
En précisant que , quand même, il à le libre arbitre, par pure hypocrisie!

Là, plus de caricature...la réalité !
Vendre des enfants est-il humaniste, est-il digne d'un pays?
Chacun de nous dira, non c'est un crime des droits fondamentaux de l'être humain!
Jamais la France ne ferais une chose pareille....et pourtant!

La France, pour des intérêts économiques, a "vendu" (de 61 à 83) des enfants à des familles, sous couvert de morale très chrétienne  (voir son responsable).
Je vous laisses chercher dans l'actu la beauté de ce que le néo-colonialisme, chère à certains, peut engendrer!
C'est cela qui détermine cette notion de Droit de l'Homme!

Allez, je vais en faire sursauter certains!

Le régime révolutionnaire de Cuba a-t-il eu raison de tuer ses opposants ?
Je dis OUI!
Le régime révolutionnaire de Russie a-t-il eu raison de tuer ses opposants ?
Je dis OUI.
Le régime révolutionnaire de France a-t-il eu raison de tuer ses opposants ?
Je dis encore OUI.

Le régime "démocratique" des USA a-t-il raison de tuer ses opposants ?
Je dis NON.
Et il en va ainsi de tout les régimes qui ne défendent QUE les intérêts d'une classe sociale de plus en plus étriquées (n'en déplaise à certains)
Je dis NON.

...tout dépend des buts poursuivis, et du droit à l'existence du peuple, qui passe par ses besoins fondamentaux: Un toit, une assiette, une sécurité de vie! Sans révolution pas de contre révolution , qui seule engendre les crimes!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 15:55

komyo a écrit:Ennemis jurés de Fidel Castro, les USA ont tué Patrice Lumumba et Salvador Allende, fomenté un coup d’Etat contre Mohammed Mossadegh, massacré deux millions de Vietnamiens et un million d’Irakiens, soutenu l’agression sioniste, livré Nelson Mandela, assassiné Ernesto Che Guevara et créé Al-Qaida. L’URSS, elle, a vaincu le nazisme au prix de 25 millions de morts, elle a soutenu les mouvements révolutionnaires du Tiers Monde, aidé Cuba face à l’agresseur impérialiste et l’ANC face au régime d’apartheid. Ce n’est pas si mal. L’Histoire jugera.

réponse à la castrophile : :
c'est pas grave les communiste chinois ont fait pire
ou
C'est pas grave les socialistes sovietiques ont fait pire
ou
c'est pas grave les khmers rouges ont fait pire
ou
c'est pas grave castro à fait pire.

(tyoe de réponse déjà lu ici même sur ce forum, sur ce sujet ou sur la syrie...les crimes de certains ne sont pas graves parce que d'autres en ont commis de pires..)

Sinon autre Réponse possible :
Oui c'est scandaleux. Dénonçons ces crimes comme ceux de castro, poutine , assad et pinochet....

qui me suit dans cette dénonciation... ?je risque une nouvelle fois d'etre bien seul.


j'en reviens pas que certains n'aient toujours pas admis que castro etait un dictateur tyrannique... et cherchent encore à le glorifier, à atténuer ou a excuser ses crimes...

bref encore un bel exemple de la difficulté de sortir les personnes de leur endoctrinement... Même le nez dedans ils répéteront que ça sent bon parce qu'on leur a dit que ca sentait bon....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 16:49

Bah voyons...
Toujours dans ton "culte de la personnalité" Troubaa ?
Qui se ressemble s'assemble dit le philosophe Very Happy

Un très bon livre soutenu par Contrepoints (*): "Le livre Noir du Communisme", un livre dénoncé par une partie des auteurs eux-mêmes, comme ayant été falsifié quand à son but!

Maintenant OUI, MOI je suis prêt à dénoncé les régimes politiques et leurs conséquences!
Troubaa, On se fait un petit tournoi sur le style : Combien de morts et pourquoi?

Evidemment il te faudra accepter mes arguments d'un petit retour en arrière....disons 100 ans, depuis qu'a disparu le libéralisme économique!

(*) J'ai un argument sous le coude, jusqu'ou peut aller la falsification des écrits d'un individus pour dénoncer ses actions, Contrepoint bat Minute et autres officines anti-communistes, ses écrivaillons battent des records, pourtant, il parait que le "communisme" n'existe plus, alors va comprendre, ils combattent contre des moulins à vent!
Tiens elle est bonne: Contrepoint, le Don Quichotte des temps modernes... ou le Sancho Panza.


Dernière édition par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 17:12, édité 1 fois (Raison : Répétition de mot!)


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Dim 8 Jan - 17:06

troubaa a écrit:
komyo a écrit:Ennemis jurés de Fidel Castro, les USA ont tué Patrice Lumumba et Salvador Allende, fomenté un coup d’Etat contre Mohammed Mossadegh, massacré deux millions de Vietnamiens et un million d’Irakiens, soutenu l’agression sioniste, livré Nelson Mandela, assassiné Ernesto Che Guevara et créé Al-Qaida. L’URSS, elle, a vaincu le nazisme au prix de 25 millions de morts, elle a soutenu les mouvements révolutionnaires du Tiers Monde, aidé Cuba face à l’agresseur impérialiste et l’ANC face au régime d’apartheid. Ce n’est pas si mal. L’Histoire jugera.

réponse à la castrophile : :
c'est pas grave les communiste chinois ont fait pire
ou
C'est pas grave les socialistes sovietiques ont fait pire
ou
c'est pas grave les khmers rouges ont fait pire
ou
c'est pas grave castro à fait pire.
...

en l occurence, on ne parle ni du régime de mao, ni de la russie de staline, mais de castro et là du coup la comparaison est clairement en faveur de castro, dommage que ton enfermement idéologique t empeche de le voir !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 17:12

et donc castro est un mec bien parce que les usa ont fait pire ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Dim 8 Jan - 17:18

troubaa a écrit:et donc castro est un mec bien parce que les usa ont fait pire ?

il y a du positif et du négatif dans son action, comme cela a été expliqué dans une foultitude d articles, si tu t ais donné la peine de les lire.

si l'on fait la balance entre ce qu'ont fait ceux qui critiquent castro et ce qui s 'est fait a cuba,
comme on peut le constater celle ci ne penche pas vraiment en faveur des us ! du coup sont ils bien placés pour se poser en donneur de leçon !
comment dis tu déjà, de moraline !

that's all !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 17:23

Non Troubaa, Castro est un mec bien parce que le système politique pour lequel il a combattu à permis de faire de son pays un des premier en matière de Santé ou Education! Et cela malgré le BLOCUS économique imposé par son voisin les USA, voisin jaloux qui en est à refuser l'OBAMACAR, système mis en œuvre et défendu 40 ans avant ....par Castro.
Ne soit pas jaloux, ton système économique et politique n'en a pas la capacité, ce qui compte, c'est COMBIEN CA RAPPORTE à une poignée de personne, la santé pour ces gens là ....


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Dim 8 Jan - 17:53

Castro a été un magicien. Comment a-t-il pu défendre l'indépendance et la fierté des cubains, et son île si petite, face à un monstre qui a voulu l'anéantir pendant près de 60 ans? Une preuve éclatante que son peuple était derrière lui et l'a toujours soutenu. Qu'il y ait eu quelques bavures, c'était inévitable, mais il a été et restera dans l'Histoire l'image d'un grand homme, d'un de Gaulle de l'Amérique centrale.
Troubaa, ose simplement comparer Cuba et Haïti! Même les cubaines sont les plus jolies...parce que mieux nourries! Sourire!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 19:53

tu ne t'es donc jamais sérieusement renseigné sur Cuba Gaston et l"oeuvre" de castro.

tu ne fais que répéter la propagande comme un petit soldat. Tu es aveuglé et refuse d'entendre raison.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 20:00

Tu as visité Cuba, Troubaa?
Tu y a rencontré des gens du "commun"?
Tu y a vécu ne serait-ce qu'une semaine parmi ces gens?

Alors ton jugement il émane d'où ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 20:05

des faits dédé des fait !

pas de fantasmes.

Les morts existent.
Les torturés existent
Les exécutions du ché existent
La dictature existe
Les prisonniers politiques existent.
L’absence de liberté existe
La surveillance généralisée existe...

Il faut etre aveugle pour ne pas s'en rendre compte....

Nul argument ne peut convaincre une personne enfermée dans l'illusion. Savoir évoluer, savoir se remettre en question, accepter l'évidence si elle va à l'encontre de ses convictions c'est violenter son amour propre. Certains en sont incapable. Pour ces raisons,  Ils ont cru un jour en castro, ils y croiront toujours...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 20:20

Effectivement, mais des faits je les ais donnés, toi tu ne fais que recopier Contrepoints,! Tu veux qu'on parle de ce site de propagande anti-communiste, avec sa dernière lubie: Trotsky ?

Ah c'est plus Castro, c'est le Che Guevara ?
Allez, encore un effort! et tu verra que c'est quelques cinglés de policiers!

Attention quand même, j'ai oublié de le dire, si tu visites le camp de concentration et de tortures de Guantanamo....c'est administration de USA, et là c'est top secret!
Tu comprends que je ne fait pas lol....
[img][/img]

Alors.........c'est de ce Cuba que tu parles?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 20:29


moi je suis capable de dénoncer Guatanamo et Castro...
Je n'ai pas une révulsion à géométrie variable comme certains...
Je juge suivant l'acte pas suivant la couleur politique.

ps : Si tu veux ouvrir un sujet sur contrepoint tu peux.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 20:39

Guantanamo ET Castro ou Gantanamo ET AUSSI  Castro.
mais je t'ai pas vu condamné les exaction des USA à Cuba à travers ce camp de totture!
Alors un choix de ta part?

Oui je vais ouvrir un sujet sur ton blog préféré!
https://www.contrepoints.org/2017/01/07/276982-leon-trotski-etait-favorable-a-leugenisme

Comme disait Goebbels, plus le mensonge est gros....

PS: On compare l'action des USA et celle de l'administration Cubaine dans cette petite ile des Caraibes ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 21:13

Dédé 95 a écrit:Guantanamo ET Castro ou Gantanamo ET AUSSI  Castro.
mais je t'ai pas vu condamné les exaction des USA à Cuba à travers ce camp de totture!
Alors un choix de ta part?

disons que le sujet est castro... des crimes de castro. Commis par castro (ses ordres)
castro le magicien de la mort !


tu as lu c'est bien, un peu d'instruction ne fais jamais de mal.


PS: On compare l'action des USA et celle de l'administration Cubaine dans cette petite ile des Caraibes ?
si tu veux comparer compare (tiens je croyais que tu avais horreur des comparaisons, n'est ce pas toi qui l'avait écrit il y a quelques messages... Siffle Siffle )

Si tu veux comparer compare, moi je dénoncerais.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 8 Jan - 21:23

dénoncer la vérité ou le mensonge?

Tu préfère le mensonge de Contrepoint style à la Goebbels ?
Parce que tu crois qu'ON ne sait pas qui est Jeffrey Tucker? Mon pauvre Troubaa, bientôt tu va rejoindre Dan ...et bien d'autres, dans la méconnaissance des réalités!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 8 Jan - 21:30

bref tu n'as aucun argument sur l'article de contrepoint à part l'insulte et le dénigrement
comme tout bon marxiste.
on connait vos éternelles méthodes.
insulte, dénigrement, leçon de moral.
ca ne marche plus. La corde est usée dédé...


Je te signale que l'article de trotsky est sourcé, tu peux le consulter, le lire et t'instruire !


Trotsky a t-il écrit ce que l'auteur de l'article dénonce ?



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Mar 30 Mai - 10:04

on ne parle pas assez des criminels que sont les américains, qui font assassiner un peu partout dans le monde, les gens qui leur déplaisent !
sans compter les déstabilisations de régimes et autres révolutions oranges !


Miami - Un ancien espion de la CIA d'origine cubaine a dédié sa vie à tenter d'assassiner Fidel Castro et à déstabiliser le régime communiste, mais Antonio Veciana affirme aujourd'hui que cette vie fut une "histoire d'échecs" même s'il ne regrette rien.

"J'étais un improbable terroriste", raconte-t-il dans son livre "Trained to Kill" (formé pour tuer) co-écrit avec le journaliste Carlos Harrison. "J'étais maigrichon, asthmatique et rongé par l'incertitude".

L'ancien espion âgé aujourd'hui de 88 ans, assis à côté de son déambulateur dans le salon de sa fille à Miami, s'explique: "Ce que j'ai fait c'est ce que les terroristes font. C'est juste que ce n'était pas appelé comme tel".



Le livre narre dans le détail comment l'agent de la CIA David Atlee Phillips --connu sous l'alias "Bishop" (évêque)-- l'a recruté en 1959 et l'a formé à La Havane dans le but de tuer Fidel Castro, mort l'an dernier de causes naturelles.

"Bishop m'a invité à déjeuner", se rappelle-t-il. "C'était facile, il n'avait pas besoin de me convaincre des dangers du communisme à Cuba".


- Rumeurs -

Comptable à la Banque nationale de Cuba, M. Veciana a appris à se rendre invisible, à comploter, à ne plus avoir de scrupules et à se méfier.

"Au départ l'idée était de déstabiliser" le régime, explique-t-il. "Dans les pays qui sont déstabilisés, les gens croient aux rumeurs".

"C'était mon boulot: lancer ces rumeurs".

La première d'entre elles fut un projet de loi qui prévoyait que le gouvernement cubain enlève aux parents la garde légale de leurs enfants.

Cette fausse information a permis l'envoi, par leurs parents, de quelque 14.000 enfants aux Etats-Unis dans un exode connu sous le nom d'"opération Peter Pan".

"Beaucoup de parents ont ensuite revu leurs enfants, mais d'autres n'ont pas pu les revoir parce qu'ils sont morts ou parce qu'ils ne pouvaient pas quitter le pays", selon M. Veciana.

De 1960 à 1962, les parents déposaient leurs enfants dans des locaux de l'Eglise catholique. Ces mineurs non accompagnés étaient ensuite accueillis dans des camps en Floride.

M. Veciana dit ne pas regretter d'avoir séparé ces enfants de leurs parents.

"C'était peut-être irresponsable, mais je faisais cela par conviction", explique-t-il. "A l'époque j'étais convaincu que ce que je faisais était bien, donc je le referais".

- Groupe para-militaire -

M. Veciana a fui aux Etats-Unis en 1961 après une attaque ratée contre Castro qui aurait facilement mené les autorités cubaines jusqu'à lui.

Quand il a été contacté par Bishop à Miami, M. Veciana a fondé un groupe para-militaire anti-Castro nommé "Alpha 66" qui, pendant les années 60 et 70, a mené des attaques de type commando contre le régime castriste.

"Ces attaques nourrissaient l'espoir, et quand la presse en parlait c'était l'euphorie -- les gens avaient encore l'espoir de pouvoir gagner la bataille", raconte M. Veciana.

Il reconnaît cependant que les succès et l'ampleur des attaques étaient "toujours exagérés".

Comme beaucoup de Cubano-Américains de son âge, M. Veciana en veut au président John F. Kennedy qu'il accuse d'avoir "trahi" les exilés cubains en retirant l'armée américaine de l'opération anti-castriste de la Baie des cochons à Cuba en 1961, qui fut un échec.

Il prétend aussi avoir vu Bishop rencontrer Lee Harvey Oswald trois mois avant l'assassinat de JFK au Texas en 1963. Oswald étant considéré comme le meurtrier de l'ex-président.

- 'Comme un raté' -

Une dernière tentative de tuer Castro à Santiago du Chili a échoué et M. Veciana a abandonné des années plus tard toute tentative d'attenter à la vie du dirigeant cubain.

Il a aussi mis fin à ses actions pour discréditer Ernesto "Che" Guevara après sa mort en 1967 en Bolivie. Le révolutionnaire argentin est devenu à l'inverse une icône de la gauche.

"J'essaie vraiment de ne pas trop y penser, parce mon histoire est une histoire d'échecs", estime M. Veciana. "Quand vous échouez par différentes circonstances vous pensez que vous n'avez pas fait la bonne chose, mais surtout vous vous sentez comme un raté".

En 1979, après avoir plusieurs fois tenté de se suicider, Veciana a finalement jeté l'éponge de l'espionnage et du métier de tueur à gages.

"Ma vie secrète est finie" sont les derniers mots de son livre.


http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/un-ancien-espion-de-la-cia-a-cuba-raconte-sa-vie-d-echecs_1912302.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Mar 30 Mai - 13:17

...
Rolling Eyes  Pour suivre le titre de la catégorie :

un dictateur criminel s'en va :
Mort de Manuel Noriega aujourd'hui.




Sad Mais personne ne va le pleurer, car c'est un dictateur mis en place par la CIA.

Pourtant, il avait été aussi fait commandeur de la Légion d'honneur par François Mitterrand en 1987.

Laughing Comme ça, pas de jaloux : notre pouvoir de gauche aura rendu hommage à tous les dictateurs.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Noriega

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 30 Mai - 14:02

que tu es taquin gérard ! rabbit


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 6 Juin - 13:38

...Panama ?
C'est pas là ou passe le canal du même nom?
Et si on fermait le canal, ou qu'on baissait les tarifs de passage ?
Hein ? elle en serait où la belle économie panaméenne ?

Le Panama possède la plus puissante économie d'Amérique centrale13. Le pays doit principalement son essor économique au Canal de Panama. La ville de Panama est le plus important centre financier d'Amérique centrale. D'autre part, la taxation y étant faible, le Panama est classé comme un paradis fiscal par d'autres pays. Le PIB par habitant, de 13 000 dollars (estimation 2010)2, est également le plus élevé de la région. Le pourcentage du PIB consacré à l'investissement était de 26,8 %2 du PIB en 2010. Celui consacré à l'éducation était de 3,8 %2 en 2008 et le pourcentage du PIB consacré à la défense était de 1 %2 du PIB dans les dépenses militaires en 2008.
Bon rien à voir avec le vénézuela....bien entendu!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 13:51

Effectivement. le Vénézuéla  ne dépose que des plus grandes réserves de pétrole au monde !!!!

Les pauvres, même avec de telles réserves, une politique de type neo-marxiste ruine le pays et le peuple avec.

C'est dire comme cela donne envie à ceux qui se donnent la peine de réfléchir...  Siffle


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 6 Juin - 16:25

Il ne suffit pas d'avoir un entrepot plein de marchandise pour faire vivre sa famille, encore faut il le vendre....et au juste prix!

Sinon c'est la faillite.
Mais qu'est-ce qu'on t'a appris à Dauphine? Very Happy

Ps: je ne savais pas que le marché du pétrole passait (comme Panama?) par un système économique néo-marxiste, on en apprend tout les jours!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 16:56

Le vénézuéla est une économie neo-marxiste.

Quand un pays a les plus grandes réserves de pétrole au monde son peuple devrait avoir un niveau de vie décent. Sauf si c'est une monarchie théocratique ou un pays marxiste. Toi tu aimes l'un des deux.... moi aucun !

Si c'est un pays LIBRE comme la Norvège alors le peuple profite de cette richesse naturelle. C'est la chance que n'ont pas eu les Vénézuélien qui hélas ont goûté au conte puis à la dure réalité du neo-marxisme.

Mais bon tu es encore et toujours dans le dénie de réalité face à l'échec des politiques neo-marxistes.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 6 Juin - 17:48

troubaa a écrit:Le vénézuéla est une économie neo-marxiste.

Quand un pays a les plus grandes réserves de pétrole au monde son peuple devrait avoir un niveau de vie décent. Sauf si c'est une monarchie théocratique ou un pays marxiste. Toi tu aimes l'un des deux.... moi aucun !

Si c'est un pays LIBRE comme la Norvège alors le peuple profite de cette richesse naturelle. C'est la chance que n'ont pas eu les Vénézuélien qui hélas ont goûté au conte puis à la dure réalité du neo-marxisme.

Mais bon tu es encore et toujours dans le dénie de réalité face à l'échec des politiques neo-marxistes.
Ce que tu appelles pompeusement mais mensongèrement néo-marxisme est tout simplement mais malheureusement ce qu'on appelle du capitalisme d'état, système préconisé par Staline, Mao, Castro, Ben Bella et Chavez entre autre.
D'Etat mais capitalisme tout de même!
Or nous somme dans une économie mondialisée, soit tu le reconnais et alors il te faudra comprendre pourquoi les politiques des Etats telles que celles des Chavez et autres démocraties populaires sont soumis aux aléas des crises économiques dont ils ne sont pas responsables!
Soit tu ne le reconnais pas et alors je te renvois aux classiques et pas seulement "marxistes" mais par exemple (et surtout) les rapports de la banque mondiale!

Tu as pas beaucoup voyagé -politiquement- ça se voit car comparer l'histoire du Vénézuéla et et de la Norvège, ses liens économiques et ses antécédents d'histoire sociale, c'est se fourvoyer dans l'erreur!
Le vieux politicard internationaliste qui as fait 5 congrès de son organisation dans ces régions d'Amérique te salue bien , mais tu as encore beaucoup de choses à apprendre, et je ne suis pas là pour cà mais pour échanger!
Je cours à ma plage polluée de déchets.....de bois morts! A dans 1/2 heure!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Juin - 23:34

je vois que la comparaison avec la Norvège te déplaît.... je te comprends.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mer 7 Juin - 9:56

J'aime pas la Norvège, il fait froid....
Tu sais moi et les pays dirigés par la royauté, ou un pays fondateur de l'OTAN, si si renseignes toi bien.
Je te rappelle que la Norvège n'est pas membre de l'Union Européenne, hein? Bah oui! Ce qui ne l'empèche pas d'avoir accès au marché économique.

Ah oui, sa principale ressources le pétrole est peu privatisée, hein? Bah oui!
Le pays et sa Zone économique exclusive regorge de ressources naturelles (pétrole, hydroélectricité, poissons, forêts, minéraux…) et sa prospérité est très dépendante des revenus générés par l’exploitation du pétrole : ce dernier représentait en 1999, avec le gaz, 35 % des exportations du pays. Seules l’Arabie saoudite et la Russie exportent davantage que la Norvège, laquelle ne fait pas partie de l’OPEP.

Ami des Dirigeants économiques mondiaux et des forces militaires de l'OTAN, ce pays ne risque pas les foudres de l'oncle SAM.
Et c'est tant mieux pour la population.

Alors comparer la Norvège avec le Vénézuela, il fallait le faire! Un pays de 6 fois inférieur en population....

Au fait ce pays est le 32ème en matière de liberté économique derrière la Corée du Sud.
En toute liberté évidemment!
Vive le Roi! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mer 7 Juin - 13:22

oui il faut faire la comparaison parce que les deux pays disposent de ressources naturelles importantes et abondantes.

L'un mène une  politique iberale (la norvège) quand l'autre a une politiuqe neo-marxiste. (le Vénézuelé)

Dans l'un des deux pays le peuple vit mieux que dans l’autre..... devine lequel ?

c'est vrai que pour dédé95 l'interet du peuple compte peu, ce qui compte c'est si le pas appartient à l'OTAN ou pas... le peuple prfff il n'en a rien à faire !

Une fois de plus il nous le démontre.

Au fait ce pays est le 32ème en matière de liberté économique derrière la Corée du Sud.
En toute liberté évidemment!
Et le classemeent du Vénézuela ?
Liberté économique :
Note : 34,3/100
Classement : Administré
Rang mondial : 176/178
Rang régional : 28/29 -
http://www.lemoci.com/fiche-pays/venezuela/

Le Vénézuela est entre Cuba et la *Corée du *Nord ! owhoooooo ! Le modèle de ton Maître melanchon !ca donne vraiment pas envie... Faut n'avoir rien compris pour voter pour lui.


tu as bien fait de parlé de libertés économiques  tiens [/b]
Il y a plus De liberté au Royaume de Norvège qu'au royaume de Chavez !  Very Happy  Very Happy  Very Happy
si tu veux savoir pourquoi cela va mal au Venezuela tu as trouvé par toi mémé l'argument ultime

PS :
Pour info le classement de la France qui est pour toi un horrible pays libéral[/b].
Liberté économique :
Note : 62,5/100
Classement : Modérément libre
Rang mondial : 73/178
Rang régional : 33/43
http://www.lemoci.com/fiche-pays/france/#sthash.ezu1OAR0.dpuf

Tu m’étonnes que l'économie aille mal en France !

Sacré dédé95 on rigole bien avec toi ! Very Happy Very Happy

dis pour toi c'est l'horreur de vivre en Norvège ? le peuple est malheureux ?  il vaut mieux vivre au  Vénézuéla ?

si tu lâchais tes étiquettes et regardais les faits tu serais surement plus humain !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mer 7 Juin - 17:27

Voyage autant que moi j'ai voyagé, pour rencontrer les populations et leurs politiques, on en reparlera!
Contrairement à toi qui ne pense qu'a toi, principe du libéralisme, moi je pense au peuple TOUT le peuple pas seulement une frange de nantis, voir la définition du terme économie libérale!

Le peuple Norvégien est plus heureux que le peuple Vénézuelien ?
Quel parti du peuple ?
Car n'oublie pas que 11% de sa population vit sous le seuil de pauvreté. (*)
Alors ?
Dans quelle guerre économique et de millions de morts à la clé ton système économique va nous entrainer ?
Faudra-t-il une fois de plus faire appel à une armée rouge pour se débarasser de potentat installés et soutenu par le système actuel ?

Pour l'Instant je ne prend aucun modèle économique dans le monde puisque TOUT les pays sont sous la tutelle du même système, ne t'en déplaise!
(*)http://www.journaldunet.com/economie/magazine/pays-les-plus-pauvres-d-europe/norvege.shtml


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par geveil le Mer 7 Juin - 17:32

si tu veux savoir pourquoi cela va mal au Venezuela tu as trouvé par toi mémé l'argument ultime
Non, pas "mémé" mais "pépé".


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mer 7 Juin - 20:27

Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Mer 16 Aoû - 20:34

il est sur que les pinochet et autres roi arabes alliés des états unis doivent te plaire davantage troubaa !

évidemment quelqu'un qui améliore le sort de sa population pour un libéral c'est pas le problème !



LE BILAN DE FIDEL CASTRO A CUBA :
- Seul pays de l'Amérique latine sans malnutrition infantile (UNICEF)
- A été déclaré Paradis International de l'enfance (UNICEF)
- Le plus bas taux de mortalité infantile en Amérique (OMS et UNICEF)
- 130.000 diplômés en médecine depuis 1961 (OMS)
- 10 élèves par enseignant
- 200 Millions d'enfants dorment dans la rue dans le monde entier, aucun enfant à Cuba.
- Développement de 4 types de vaccins contre le cancer
- Système de santé, un exemple pour le monde entier (OMS)
- 54 % du budget de l'état est affecté aux services sociaux
- Cuba multiplie par 100 les dons de l’Espagne à la lutte contre Ebola.
- Cuba a envoyé 796 médecins et infirmières au Liberia et en Guinée.
- Le meilleur système d'éducation en Amérique Latine
- Le plus grand contributeur du PIB à l'éducation
- L'un des taux de développement humain les plus élevés (ONU)
- Premier pays au monde à éliminer la transmission du VIH de la mère à l'enfant.
- Premier pays à éradiquer la poliomyélite
- Pays ayant le plus bas taux de criminalité des Amériques


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 17 Aoû - 12:01

ce qui étrange dans ton raisonnement c'est que tu es INCAPABLE de critiquer et ne pas aimer castro ET pinochet.

Ce n'est pas soutenir l'un ou l'autre

C'est refuser les deux pour les memes motifs qu'ils ont bailloné le peuple, fait souffrir le peuple, abusé du pouvoir. Pour moi ce sont des freres jumeaux. Aimer castro c'est aimer pinochet je ne vois pas la différence.

Maintenant castro a peut etre faits quelques trucs bien, comme pinochet en a probablement fait, mais pour l'ENSEMBLE DE LEUR OEUVRE, ces personnages ne sont pas admirable mais MAUVAIS.

Il en est de même pour les monarchies du golf comme de poutine comme d'assad.

Ton problème est que tu te soucies plus du fait de savoir si le dirigeant est anti-américain ou pas pour le juger plutôt que de te poser la question si il est bon ou mauvais pour son peuple.

Pour conclure tu es tellement bouffé par l'idéologie que tu finis par manque d'humanisme.

Et aucun résultat ne justifie la torture, la tyrannie et les exécutions sommaires..

Te rends tu développr le m^me argumentaire que les colonialistes ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Jeu 17 Aoû - 17:16

La torture, la tyrannie, les exécutions sommaires...Je rajoute; la chtouille, le choléra, le chicungunha, et l'utilisation massive de la mort aux rats...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 17 Aoû - 20:32

dénie de réalité quand tu nous tiens...

sinon tu peux rajouter : dictateur qui s'est accroché à son pouvoir jusqu'au bout avant de confier le pouvoir à son frère héritier.

Je croyais que tu n'aimais pas les pouvoirs monarchique : Castro premier, Castro II..... et tu applaudis ? Very Happy Very Happy Very Happy

Castro a tué et emprisonné plus de gens que pinochet.... allez je te laisse dans tes illusions.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Ven 18 Aoû - 16:37

AgoraVox, ce journal d'intox qui ose mettre en doute la douce réalité , la domination heureuse et pacifique des USA sur le reste de la planète. A comparer les modes d'élection, on peut se demander de quel côté se trouve la démocratie...Avec l'élection de Trump, nul doute que la liberté de choix est totale chez les "états-uniens" !

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-democratie-venezuelienne-versus-1959
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8101
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Aoû - 17:47

Castro a tué et emprisonné plus de gens que pinochet.... allez je te laisse dans tes illusions.
Castro 55 ans au pouvoir
Pinochet 16 ans

Lapalissade digne de Troubaa!

Il est vrai qu'un propriétaire terrien lié à la CIA à Cuba vaut 3 péons socialistes au Chili!
N'est-ce pas ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 9:07