LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Partagez
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Mar 6 Déc - 18:40

Dédé 95 a écrit:« Condamnez-moi, peu importe ; L’Histoire m’acquittera. »

Neutral Dédé, personne ne condamne ce qu'a fait Castro avant 1959.

On condamne juste les 57 ans d'après.


komyo a écrit: Et concernant les violations des droits de l'homme, ce qui s'y est produit de pire ces quinze dernières années a eu lieu à Guantanamo,

Rolling Eyes Oui, donc Castro n'est pas plus salaud que n'importe quel salaud.

drunken Super ! Voilà un bel idéal !

...
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Mar 6 Déc - 18:49

Castro, la tête de turc des américains pendant quasi 60 ans, et ils s'y sont cassés les dents! Un des plus grands hommes d'Etat que la planète aura connu. Lui tout seul contre les Etats-Unis d'Amérique; plus fort que jeanne d'Arc contre les britishs...Combien de morts du côté Castro? Combien de morts de l'autre côté? Madeleine Albright: "La mort de 500000 enfants irakiens pendant la guerre du Golfe, ça en valait la peine"...De quel côté le ou la criminelle?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 6 Déc - 19:02

Dédé, personne ne condamne ce qu'a fait Castro avant 1959.

On condamne juste les 57 ans d'après.
Et qu'Est-ce qu'il a fait d'autre, que mettre en pratique ce qu'il avait déclaré avant 59?

Ne soyons pas hypocrites, ceux qui condamnent Castro, c'et pas tellement lui, c'est surtout d'avoir retiré des griffes de l'économie américaine les avoir cubains.

Lors de la formation du gouvernement révolutionnaire en janvier 1959, Fidel Castro est nommé ministre des Forces armées. Il n’occupe ni la Présidence, dévolue au juge Manuel Urrutia, ni le poste de Premier Ministre, occupé par l’avocat José Miró Cardona.

En février 1959, le Premier Ministre Cardona, opposé aux réformes économiques et sociales qu’il juge trop radicales (projet de réforme agraire), présente sa démission. Manuel Urrutia fait alors appel à Fidel Castro pour occuper le poste.

En juillet 1959, face à l’opposition du Président Urrutia qui refuse de nouvelles réformes, Fidel Castro démissionne de son poste de Premier Ministre. D’immenses manifestations populaires éclatent alors à Cuba, exigeant le départ d’Urrutia et le retour de Fidel Castro. Le nouveau Président de la République Osvaldo Dorticós le nomme de nouveau Premier Ministre.

Les Etats-Unis se montrent immédiatement hostiles à Fidel Castro en accueillant les dignitaires de l’ancien régime, dont plusieurs criminels de guerre qui ont dévalisé les réserves du Trésor Public, emportant dans leur fuite 424 millions de dollars.


Pourtant, dès le départ, Fidel Castro fait montre de sa volonté d’entretenir de bonnes relations avec Washington. Néanmoins, lors de sa première visite aux Etats-Unis en avril 1959, le Président Eisenhower refuse de le recevoir et préfère aller jouer au golf. John F. Kennedy exprimera ses regrets à ce sujet : « Fidel Castro fait partie de l’héritage de Bolivar. Nous aurions dû faire un accueil plus chaleureux au jeune et fougueux rebelle lors de son triomphe ».





_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Mar 6 Déc - 19:03

Gerard a écrit:
Dédé 95 a écrit:« Condamnez-moi, peu importe ; L’Histoire m’acquittera. »

Neutral Dédé, personne ne condamne ce qu'a fait Castro avant 1959.

On condamne juste les 57 ans d'après.


komyo a écrit: Et concernant les violations des droits de l'homme, ce qui s'y est produit de pire ces quinze dernières années a eu lieu à Guantanamo,

Rolling Eyes Oui, donc Castro n'est pas plus salaud que n'importe quel salaud.

drunken Super ! Voilà un bel idéal !

...

disons que le traitement médiatique qui lui est appliqué est particulier. Et que critiquer ceci en faisant pire est surtout assez manipulatoire.
ce qui n'a pas grand chose a voir avec un idéal, mais plutot avec la propagande usuelle. drunken



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Déc - 20:25

L'aveuglement marxiste dans toute sa splendeur !

Gerard c'est peine perdue ! c'est comme  essayer de faire comprendre à lola que dieu n'existe pas. ils sont aveuglés !

C'est peine perdu tu es face à un mur !

Quand je vois komyo se plaindre du traitement médiatique réservé à castro, alors qu'il a bénéficié d'une complaisance ahurissante ! jamais un tel dictateur a eu de tels honneurs médiatique en france... l

Et il ose se plaindre...

j'hallucine

Ils en ont donc jamais assez ces gauchistes ? ils en veulent toujours plus.... on pourrait peut etre rebaptisé la place du colonel fabien, place du bienfaiteur de l'humanité Fidel Castro

Ou mieux l'aeroport d'orly : Aéroport Fidel Castro pour la liberté

Ca aurait de la gueule non ?

Mais nous voila rassuré pour gaston il est pire qu'hitler alors c'est un homme merveilleux ! n'est ce pas...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Mar 6 Déc - 20:41

Dédé 95 a écrit:
Gerard a écrit: Dédé, personne ne condamne ce qu'a fait Castro avant 1959.

On condamne juste les 57 ans d'après.
Et qu'Est-ce qu'il a fait d'autre, que mettre en pratique ce qu'il avait déclaré avant 59?

confused Quoi ? Castro avait déclaré qu'il comptait rester éternellement au pouvoir ? J'en doute.

No Rien que le fait qu'il soit toujours au pouvoir après tout ce temps est la preuve évidente de son échec politique.

Neutral Compare avec la Révolution Roumaine en 1989. Ceausescu, c'était le "Batista" roumain (encore pire : il était approuvé par les Américains et les Soviétiques). La façon dont il a été "jugé" et exécuté est scandaleuse mais 15 ans après, la roue a tourné : Ion Iliescu (le tombeur de Ceausescu) a fait deux mandats présidentiels et depuis il est un simple sénateur. (Il est même poursuivi pour des crimes commis avant et pendant la révolution de 1989.)

Zen Là d'accord. On peut lui pardonner : son pays est devenu une démocratie.

Mais Castro ?! Que je sache, l'embargo des USA n'a pas bougé d'un iota, alors qu'est-ce ça change que Castro reste au pouvoir ou pas ? Personne ne pouvait faire son travail ? Voire le faire MIEUX ?

Twisted Evil  Donc Castro défendait bien un pouvoir personnel.

...


Dernière édition par Gerard le Mar 6 Déc - 20:58, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Déc - 20:55

Gerard a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Et qu'Est-ce qu'il a fait d'autre, que mettre en pratique ce qu'il avait déclaré avant 59?

confused Quoi ? Castro avait déclaré qu'il comptait rester éternellement au pouvoir ? J'en doute.
il avait promis la démocratie la liberté et la paix !
Ce n'etait absolument pas une revolution marxiste.... mais bon aucune importance pour nos aficionados castriste !


Neutral Compare avec la Révolution Roumanie en 1989. Ceausescu, c'était le "Batista" roumain (encore pire : il était approuvé par les Américains et les Soviétiques). La façon dont il a été "jugé" et exécuté est scandaleuse mais 15 ans après, la roue a tourné : Ion Iliescu (le tombeur de Ceausescu) a fait deux mandats présidentiel et depuis il est un simple sénateur. (Il est même poursuivi pour des crimes commis avant et pendant la révolution de 1989.)
pour info batista n'a jamais été un "grand dictateur" (dans le ens cruauté)
un agneau comparé à castro.

ce qu'il faut comparé c'est castro avec ceausescu..... oh encore deux merveilleux dictateurs marxistes soutenus par les soviétiques....

comme par hasard !


Twisted Evil  Donc Castro défendait bien un pouvoir personnel.
et un immense enrichissement pour lui et son clan.
Comme pour chavez.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 6 Déc - 23:18

tout s'explique !

Voila pourquoi LA Royale a vanté les mérités de la révolution castriste :

Ségolène RoyalCompte certifié
‏@RoyalSegolene

Après la cérémonie, entretien avec Raul Castro qui m'annonce la ratification par #Cuba de l'#AccorddeParis sur le climat.


Aucune morale !


Ségolène Royal nous confirme que la France a bien le sinistre honneur d’abriter la gauche la plus bête, la plus cruelle et la plus prétentieuse du monde.


http://www.contrepoints.org/2016/12/06/274073-gauche-morale-lambeaux


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Mer 7 Déc - 1:19

troubaa a écrit:c'est comme essayer de faire comprendre à lola que dieu n'existe pas. ils sont aveuglés !

c'est comme essayer de faire comprendre aux athées que Dieu existe . ils sont aveuglés ! Very Happy
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mer 7 Déc - 23:39

Mais quand cela s'arretera-t-il ?

LA Royalitude dans toute sa splendeur. Elle n'en rate pas une !

Pour Ségolene Royale Cuba n'est pas une dictature:


A l'assemblée nationale :

Cuba "reçoit 4 millions de visiteurs, de touristes, chaque année. Vous n'allez pas me dire que 4 millions de personnes se rendent dans une dictature, monsieur le député, ce n'est pas vrai !",


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 8:20

troubaa a écrit:Mais quand cela s'arretera-t-il ?

LA Royalitude dans toute sa splendeur. Elle n'en rate pas une !

Pour Ségolene Royale Cuba n'est pas une dictature:


A l'assemblée nationale :

Cuba "reçoit 4 millions de visiteurs, de touristes, chaque année. Vous n'allez pas me dire que 4 millions de personnes se rendent dans une dictature, monsieur le député, ce n'est pas vrai !",
Tu préfères surement les voyages touristiques aux Iles Caïmans! Loin des "affreux" fonctionnaires, qui te ponctionnent.
Bon ces touristes ne sont pas les mêmes.
La Lutte de classe, toujours....
Tu pourrais nous la faire oublier celle-là ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 8:26

Là n'est pas le sujet ! Tu fais encore de la diversion politicienne !

Ségolène Royale dit que Cuba n'est pas une dictature : A-t-elle raison pour toi ?

La vérité est que Ségolène Royale veut que Cuba signe l'accord de Paris de la COP21 !

Elle est prête à toute les compromissions possible, soumission, aveuglement, mensonge, pour obtenir la signature tant désirée !

Quelle honte !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 9:03

troubaa a écrit:L'aveuglement marxiste dans toute sa splendeur !



Quand je vois komyo se plaindre du traitement médiatique réservé à castro, alors qu'il a bénéficié d'une complaisance ahurissante ! jamais un tel dictateur a eu de tels honneurs médiatique en france... l

Et il ose se plaindre...

j'hallucine

l'objectivité, si tant est que ce terme est un sens pour toi, serait de reconnaitre que dans la presse libérale du BAO, les dictateurs habituels sont "oubliés" qu'ils coupent des tetes a tour de bras pour les motifs les plus farfelus et n'aient pas une once de comportement démocrate, s'entend.
Les réalisations du régime castriste réalisées dans un concept de blocus le sont tout autant, et quand elles le sont, l exercice est d en nier immédiatement la portée ou de les mettre au crédit du grand frère soviétique.
La solution intérmédiaire serait de reconnaitre les défauts du régime castriste et ses qualités, mais ça pour un anti communiste primaire comme tu l es troubaa... geek albino


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 10:15

Si tu étais un minimum objectif tu ne parlerais pas de blocus.... qui est un mythe propagé par Castro, il n'y a jamais eu de blocus contre cuba  !
Soyons objectif !

On ne parlait pas de castro tous les jours dans les médias il me semble. Pas plus pas moins que pour les autres dictateurs. 
Soyons objectif !

La dictature castriste est généralement présentée comme victime des méchants occidentaux et très rarement comme une barbarie sanguinaire. A l'inverse de la présentation faite des autres dictatures.
Soyons objectif !

Le scandale vient du fait d'une gauche moraliste a essayé honteusement de nous glorifier castro, ce ce qui a provoqué des réactions de personnes scandalisées par de telle propos  !
Soyons objectif !

Ségolène Royale en est à dire que Cuba n'est pas une dictature dans sa volonté de glorifier  le castrisme via le mensonge. Position qui ne semble nullement te déranger.
Soyons objectif !

Vis à vis de Cuba on n'est pas à un mensonge prés de la part de ceux qui cherchent à occulter les crimes castristes.
Soyons objectif !

Pour qu'il puisse y avoir une analyse objective il ne faudrait pas que la désinformation, du style parler de blocus, soit la norme. Il faudrait un peu de retenu de la part des aficionados de la dictature castriste dans leur glorification délirante du castrisme. Je ne vois aucune raison que la dictature castriste soit la seule des dictatures à être glorifiée. Parce que elle est marxiste ? 


Oui soyons objectif !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 13:08

Si tu étais un minimum objectif tu reconnaitrais que blocus est la traduction du terme espagnol el bloqueo qui signifie « le blocus » pour désigner l'attitude des USA et ces injonctions aux autres pays qu'il soumet de ses directives
Soyons Objectif!

On ne parlait pas de castro tous les jours dans les médias. Pas plus pas moins que pour les autres dirigeants de nations, sauf des dictateurs il me semble..
Soyons objectif !

Le régime économique et social castriste est généralement présentée comme victime des méchants occidentaux et très souvent comme une barbarie sanguinaire. A l'inverse de la présentation faite des autres dictatures.
Soyons objectif !

Le scandale vient du fait d'une gauche moraliste a essayé honteusement de nous glorifier castro, ce ce qui a provoqué des réactions de personnes scandalisées par de telle propos ! A juste titre, c'est un relent du culte de la personnalité, on le voit en ce moment avec les élections présidentielles.
Soyons objectif !

Ségolène Royale en est à dire que Cuba n'est pas une dictature dans sa volonté de défendre le socialisme économique de Cuba, elle ferait mieux de l'instituer en France. Position qui ne semble nullement te déranger.
Soyons objectif !

Vis à vis de Cuba on n'est pas à un mensonge prés de la part de ceux qui veulent rétablir les intérêts de quelques gros propriétaires terriens (enfin de leurs fils) qui se considèrent spoliés par la révolution cubaine de 52.
Soyons objectif !

Pour qu'il puisse y avoir une analyse objective il ne faudrait pas que la désinformation, du style dictature sanglantes, soit la norme. Il faudrait un peu de retenu de la part des aficionados de la dictature de la BM et du FMI dans leur glorification délirante de l'impérialisme. Je ne vois aucune raison que la dictature économique du "capitalisme" soit la seule des dictatures à être glorifiée. Parce que elle est sans reproches ?


Oui soyons objectif !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 14:15

Dédé 95 a écrit:Si tu étais un minimum objectif tu reconnaitrais que blocus est la traduction du terme espagnol el bloqueo qui signifie « le blocus » pour désigner l'attitude des USA et ces injonctions aux autres pays qu'il soumet de ses directives
Soyons Objectif!
Oui c'est une tricherie réalisé par le régime cubain pour manipuler l'opinion pour faire croire que les américains avaient fait un blocus. De la petite manipulation. Faut être d'une naïveté confondante pour ne pas l'avoir compris !
- Blocus en espagnol se dit bloqueo.
- embargo en espagnol se dit "embargo"

Le gouvernement cubain a volontairement créé la confusion pour te manipuler....  et plouf tu tombes les 2 pieds dedans. Comme komyo d'ailleurs.

Quoi qu'il en soit LA VERITE INDISCUTABLE est que les américains ont fait un embargo économique et non un blocus.


Ségolène Royale en est à dire que Cuba n'est pas une dictature dans sa volonté de défendre le socialisme économique de Cuba, elle ferait mieux de l'instituer en France. Position qui ne semble nullement te déranger.
Soyons objectif !
haaaaaa il ne faut pas dire que le socialisme économique est une dictature...

Il faut seulement  le faire tout en niant c'est une dictature !

hummmm la belle mentalité que voila...

Vis à vis de Cuba on n'est pas à un mensonge prés de la part de ceux qui veulent rétablir les intérêts de quelques gros propriétaires terriens (enfin de leurs fils) qui se considèrent spoliés par la révolution cubaine de 52.
Soyons objectif !
l'ionvention made in dédé commence.
Personne n'a jamais parlé de cela. Sauf dédé.
Il faut qu'il exprime sa haine du riche.


Pour qu'il puisse y avoir une analyse objective il ne faudrait pas que la désinformation, du style dictature sanglantes, soit la norme. Il faudrait un peu de retenu de la part des aficionados de la dictature de la BM et du FMI dans leur glorification délirante de l'impérialisme. Je ne vois aucune raison que la dictature économique du "capitalisme" soit la seule des dictatures à être glorifiée. Parce que elle est sans reproches ?

Pour oser de telles comparaisons je crois que tu ne te rends pas compte de ce que c'est une dictature.

Mais opour répondre à ta question : Moins que la dictature marxiste !
Ca a moins affamé de gens.
Ca a moins privé de liberté les populations
Ca a moins enfermé la société
Ca a plus ouvert le monde au peuple.

Oui c'est mieux même si ce n'est pas parfait.

Et au FMI et la BM on hérite pas de frère en frère.


Tiens au faite pour toi Raoul Castro c'est une crapule ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 17:40

Troubaa a écrit:Tiens au faite pour toi Raoul Castro c'est une crapule ?
Dans la mesure ou Cuba applique le capitalisme d'état chère à l'URSS, si lui même fait parti des propriétaires des actions d'Etat, oui c'est une crapule, puisqu'il vit du travail des autres.
Si il ne vit que de SON travail, non.
Mais là je ne suis pas au courant, je savais pour Chavez, mais quand j'y ai été, c'était APRES 2000 et le libéralisme économique était en parti revenu!

Le socialisme économique est une dictature, tu peux nous expliquer en quoi ?
Je dis bien le socialisme, la propriété sociale, pas la propriété type Stalinienne, qui n'est qu'un capitalisme déguisé, propriété appartenant à une nouvelle "classe" sociale qu'on a appelé La Nomenklatura!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Jeu 8 Déc - 18:32

Pas de blocus contre Cuba? Je consulte Wiki, l'Evangile des mécréants...
Troubaa, ouvre les yeux et écoute les bonnes paroles de ? " Je suis le chemin, la vérité et la vie"!
Sourire!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Embargo_des_%C3%89tats-Unis_contre_Cuba
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 19:59

gaston connais tu la différence entre blocus et embargo ?

Embargo : Suspension des exportations d'un ou de plusieurs produits vers un État, à titre de sanction ou de moyen de pression.

Blocus : Investissement d'une ville, d'un port, d'une position, d'un pays pour lui couper toute communication avec l'extérieur.

En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/blocus/9892#OMeJ3XcBmwchuHbI.99

Sourire....

--------------------------------------

dédé t'es pas au courant que raoul castro est un héritier ????????????????????????????????

ila hérité du pouvoir ! du pays !

et donc une crapule pour toi ? non ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 20:33

Bis répétita
Une "crapule" en argot parisien, c'est celui qui vit sur le dos des autres, celui donc qui retire une partie des bénéfices générés par une tierce personne de par son travail.

Je ne savait pas que castro avait hérité une fortune , de son père, ou de son frère?
Je sais qu'il avait une fonction au sein de l'appareil d'état! (* Je cherche)
Mais tu sais ce que je penses du stalinisme.
Bis répétita.

(* je trouve)
Le président Fidel Castro est hospitalisé en raison, d'après le gouvernement cubain, d'une hémorragie gastro-intestinale, que l'on attribue au stress. Plus tard, un message du gouvernement cubain expliquant que son état de santé est stable est diffusé sur la télévision d'État. Le 31 juillet 2006, il délègue ses pouvoirs à son frère Raúl qui assure donc, en tant que vice-président et conformément à la Constitution, la direction conjointe de l'État et du gouvernement. Il occupe également par intérim les fonctions de premier secrétaire du Parti communiste. Selon certains journalistes de la presse internationale, Raúl Castro n'aurait ni le charisme, ni l'éloquence de Fidel pour assurer une transition de pouvoir. Il définit alors les trois priorités de la politique des années à venir : l'alimentation, les transports et le logement.

En 2007, il engage un débat national, à l'instar de son frère Fidel plusieurs fois dans le passé, afin de débattre sur les problèmes du pays. Les Cubains se réunissent au sein de groupes de discussions pour évoquer des idées et présenter des doléances. Plus d'un million de personnes auraient participé à ce débat, parmi lesquelles le sociologue Aurelio Alonso, sous-directeur de la revue Casa de las Americas, qui dénonce « un système trop étatisé, trop bureaucratisé, avec un niveau de participation populaire trop limité dans la prise de décisions ». Le chanteur Pablo Milanés, à son tour, plaide pour un rajeunissement du Conseil d'État : « Il faut passer le témoin aux nouvelles générations pour que celles-ci fassent un autre socialisme ».

Toutes les condamnations à mort (une trentaine) sont commuées entre 2008 et 2010, bien que plus aucune n'avait été exécutée depuis 2003. Wiki
Evidemment tu ne trouveras pas cela dans tes lectures favorites! Very Happy





_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 20:40

qui a voté la constitution : Les freres castro ! pour qui ? les frères castro !

tu as raison de l'avoir mis en gras... fallait pas la rater celle-là !

ha moins bien sur que tu crois qu'il y a eu une assemblée constituante après la révolution, et poiurquoi pas un référendum populaire tant que tu y es !

Very Happy Very Happy
Mais oui c'est vrai ils voulaient mais à cause des américains ils ont pas pu etre bon.... versez une larme s'il vous plait !

Very Happy Very Happy Very Happy
Bon dédé arrete.. raoul a hérité d'un pays !

Mais comme il est marxiste tu le défends. Tu ne le traites pas de crapules, tu trouves que son héritage est mérité.

Double discours. L"hypocrisie dans tout sa splendeur !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 20:56

Mais comme il est marxiste tu le défends. Tu ne le traites pas de crapules, tu trouves que son héritage est mérité.

Double discours. L"hypocrisie dans tout sa splendeur !
Non un militant socialiste, n'hérite pas, il reçoit un mandat, et ce mandat il le reçoit du peuple, son peuple, tout son peuple.
Même si Raul Castro est marxiste il dirige un Etat basé sur le système stalinien.
Je ne défend personne, je défend OU NON ce qu'il font.
Toi tu t'obstine dans ce culte de la personnalité que je dénonce.
Ce qui m'intéresse c'est ce que décideront les membres de la 4ème internationale, au sein du parti unique cubain.

Ta diatribe mensongère à mon égard m'importe peu, le DD il en a vu d'autres de plus coriaces que toi....et physiquement.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 21:41

troubaa a écrit:Si tu étais un minimum objectif tu ne parlerais pas de blocus.... qui est un mythe propagé par Castro, il n'y a jamais eu de blocus contre cuba  !
Soyons objectif !


Oui soyons objectif !

parlons d embargo alors, si le terme cubain employé "el bloqueo" qui signifie le blocus irrite sa sensibilité libérale.
Rappelons pour etre "objectif" que cet embargo a commencé en 1962 suite a la nationalisation de propriétés améraines.
pour etre reconduit malgré l'avis des nations unis de manière unilatérale par les usa et leurs dominions.



troubaa a écrit:


On ne parlait pas de castro tous les jours dans les médias il me semble. Pas plus pas moins que pour les autres dictateurs. 
Soyons objectif !

La dictature castriste est généralement présentée comme victime des méchants occidentaux et très rarement comme une barbarie sanguinaire. A l'inverse de la présentation faite des autres dictatures.
Soyons objectif !

si tu étais "objectif" tu verrais que la barbarie sanguinaire a pendant des années été encensés et nos dirigeants de sarko a hollande montrés dans paris match dansant la danse du sabre (peut etre avec ceux qui servaient) et les ventes d'armes a ces tyrans fièrement mises en avant. Il y a pas encore longtemps nous en avant encore médaillé un !
Si tu étais "objectif" tu aurais remarqué ça dans jour de france, le figaro, paris match et j'en passe !  pendant ce temps voyais tu beaucoup d'article vantant la medecine a cuba et l'organisation de ce peuple sous embargo !
Mais peut etre pour cela, faudrait il commencer a etre 'objectif" et reconnaitre ce dernier !

mais bon chez toi cela va avec le reste, donc on ne t en voudra pas trop !


troubaa a écrit:
Ségolène Royale en est à dire que Cuba n'est pas une dictature dans sa volonté de glorifier  le castrisme via le mensonge. Position qui ne semble nullement te déranger.
Soyons objectif !

Vis à vis de Cuba on n'est pas à un mensonge prés de la part de ceux qui cherchent à occulter les crimes castristes.
Soyons objectif !

Pour qu'il puisse y avoir une analyse objective il ne faudrait pas que la désinformation, du style parler de blocus, soit la norme. Il faudrait un peu de retenu de la part des aficionados de la dictature castriste dans leur glorification délirante du castrisme. Je ne vois aucune raison que la dictature castriste soit la seule des dictatures à être glorifiée. Parce que elle est marxiste ? 


Oui soyons objectif !

tu as raison, ca va mieux comme ça !  albino
condamnons le castriste pour ce qu'il a de condamnable et apprécions le pour ce qu'il a d appréciable, et tant pis pour toi si tu n'est pas capable de voir les cotés positifs et l'environnement dans lequel ils ont été réalisé. Mais bon, pour cela encore te faudrait il etre "objectif"...! ce dont je doute à la lecture de tes propos !

Siffle


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 22:26

dédé
je te laisse à tes problèmes physiques si tu le permets.
moi et la violence..... jamais pratiqué. nul besoin.

sinon je ne fais que constater que tu es bien plus tolérant vis à vis de castro le frere héritier que vis à vis de dassaut le fils héritier....

l'un des deux est plus proche du marxisme que l'autre.

un hasard surement.. Siffle Siffle


-------------------------------------------------

parlons d embargo alors, si le terme cubain employé "el bloqueo" qui signifie le blocus irrite sa sensibilité libérale.
Rappelons pour etre "objectif" que cet embargo a commencé en 1962 suite a la nationalisation de propriétés améraines.
pour etre reconduit malgré l'avis des nations unis de manière unilatérale par les usa et leurs dominions
tout à fait.
et l'embargo n'a jamais affamé le peuple comme on essaye de nous le faire croire avec le "blocus".
Les 3/4 de la planète pouvaient commercé avec Cuba...

si tu étais "objectif" tu verrais que la barbarie sanguinaire a pendant des années été encensés et nos dirigeants de sarko a hollande montrés dans paris match dansant la danse du sabre (peut etre avec ceux qui servaient) et les ventes d'armes a ces tyrans fièrement mises en avant. Il y a pas encore longtemps nous en avant encore médaillé un !
ton argument est donc que tu te comportes comme hollande et sarko ? ce sont donc des modèles pour toi ?
Pas pour moi. Tu ne m'as jamais vu glorifier une dictature.
au contraire. Mais bon tu nous à déjà fait le coup avec assad.

Si tu étais "objectif" tu aurais remarqué ça dans jour de france, le figaro, paris match et j'en passe !  pendant ce temps voyais tu beaucoup d'article vantant la medecine a cuba et l'organisation de ce peuple sous embargo !
vrai ou pas cela n'excuse en rien les crimes commis.
cuba n'est pas à 100% un échec mais qu'à 90%. A  la bonne heure tu m'en diras tant !

condamnons le castriste pour ce qu'il a de condamnable et apprécions le pour ce qu'il a d appréciable, et tant pis pour toi si tu n'est pas capable de voir les cotés positifs et l'environnement dans lequel ils ont été réalisé. Mais bon, pour cela encore aurai- il fallu etre "objectif"...!

Étrangement je ne t'ai pas encore lu condamner....

Je t'ai fait le bilan 3 lignes au dessus : 10% de bien 90% de mal.
Après tout dépend de l'importance que tu donnes à la vie humaine.
Et l'environnement il était plutôt avantageux pour cuba, vu l'énorme soutien financier que bénéficiait cuba en provenance de l'urss...

ha mince un élément que tu as "oublié" de prendre en considération... soyons objectif, prenons tout en considération !

Le problème est que tu n'avais que cuba pour croire que l'idéologie que tu défends pouvait marcher.
Alors tu t'aveugles, tu refuses de reconnaître, son échec.
Parce que si cuba est un échec, si l'urss est un échec, si le venzuéla est un échec, si la rda est un échec si le cambodge est un échec que te reste t il ? Le communisme capitaliste chinois, qui n'a de communiste que le nom ? ou le communisme nord coréen ?

face au vide il est plus facile de s'inventer un mirage .: cuba !

Ce qui me révolte ce n'st pas qu'on dise du bien de cuba si c'est reel mais qu'on soit dans le déni de tout le mal qui s'est passé !

La Royale n'a pas dit que les hôpitaux étaient bien à cuba (à vérifier) non elle a dit que les droits de l'homme étaient respectés.
Elle a dit que ce n’était pas une dictature.
Mélanchon a fait un discours grandiloquent  sur castro sans une seule fois dire un mot pour les victimes !

tu comprends ce genre d'attitude est inacceptable !

Et après tu viens te poser en défenseur d'une analyse "juste" ...

tu comprends qu'ici certains demandent des preuves comme quoi castro à torturer mais jamais comme quoi les hôpitaux étaient de bonnes qualités...

Tout un état d'esprit.


Dernière édition par troubaa le Jeu 8 Déc - 22:33, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 22:32

troubaa a écrit:

Ce qui me révolte ce n'st pas qu'on dise du bien de cuba si c'est reel mais qu'on soit dans le déni de tout le mal qui s'est passé !

La Royale n'a pas dit que les hôpitaux étaient bien à cuba (à vérifier) non elle a dit que les droits de l'homme étaient respectés.
Elle a dit que ce n’était pas une dictature.
Mélanchon a fait un discours grandiloquent  sur castro sans une seule fois dire un mot pour les victimes !

tu comprends ce genre d'attitude est inacceptable !

Et après tu viens te poser en défenseur d'une analyse "juste" ...

tu comprends qu'ici certains demandent des preuves comme quoi castro à torturer mais jamais comme quoi les hôpitaux étaient de bonnes qualités... pour croire au bien pas besoin de preuve.. si c''sst dit donc c'est vrai... par contre pour critiques castro il faut des preuves.

Tout un état d'esprit.

tu me sembles vraiment très marqué par la propagande libérale de contrepoint, bon je sais que c'est ta religion, au point que tu en arrives a nier le changement climatique a travers différentes arguties. Du coup, castro... j'imagine que ca peut durer longtemps aussi ce genre de discussion...



28. En février 1959, le Premier Ministre Cardona, opposé aux réformes économiques et sociales qu’il juge trop radicales (projet de réforme agraire), présente sa démission. Manuel Urrutia fait alors appel à Fidel Castro pour occuper le poste.

29. En juillet 1959, face à l’opposition du Président Urrutia qui refuse de nouvelles réformes, Fidel Castro démissionne de son poste de Premier Ministre. D’immenses manifestations populaires éclatent alors à Cuba, exigeant le départ d’Urrutia et le retour de Fidel Castro. Le nouveau Président de la République Osvaldo Dorticós le nomme de nouveau Premier Ministre.

30. Les Etats-Unis se montrent immédiatement hostiles à Fidel Castro en accueillant les dignitaires de l’ancien régime, dont plusieurs criminels de guerre qui ont dévalisé les réserves du Trésor Public, emportant dans leur fuite 424 millions de dollars.

31. Pourtant, dès le départ, Fidel Castro fait montre de sa volonté d’entretenir de bonnes relations avec Washington. Néanmoins, lors de sa première visite aux Etats-Unis en avril 1959, le Président Eisenhower refuse de le recevoir et préfère aller jouer au golf. John F. Kennedy exprimera ses regrets à ce sujet : « Fidel Castro fait partie de l’héritage de Bolivar. Nous aurions dû faire un accueil plus chaleureux au jeune et fougueux rebelle lors de son triomphe ».

32. Dès octobre 1959, des pilotes en provenance des Etats-Unis bombardent Cuba et retournent en Floride sans être inquiétés par les autorités. Le 21 octobre 1959, une bombe larguée au-dessus de La Havane fait deux morts et 45 blessés. Le responsable du crime, Pedro Luis Díaz Lanz, retourne à Miami sans être inquiété par la justice et Washington refuse de l’extrader à Cuba.

33. Fidel Castro ne se rapproche de Moscou qu’en février 1960 et n’acquiert des armes soviétiques qu’après s’être heurté au refus des Etats-Unis de lui fournir l’arsenal nécessaire à sa défense. Washington a également fait pression sur le Canada et les nations européennes sollicitées par Cuba afin de l’obliger à se tourner vers le bloc socialiste et ainsi justifier sa politique hostile vis-à-vis de La Havane.

34. En mars 1960, l’administration Eisenhower prend la décision formelle de renverser Fidel Castro. Au total, le leader de la Révolution cubaine réchappera à non moins de 637 tentatives d’assassinat.

35. En mars 1960, le sabotage par la CIA du navire français La Coubre chargé d’armes dans le port de La Havane fait plus d’une centaine de morts. Dans son discours en hommage aux victimes, Fidel Castro lance le slogan « La Patrie ou la mort » inspiré de celui de la Révolution française en 1793 « Liberté, égalité, fraternité ou la mort ».

36. Le 16 avril 1961, suite aux bombardements des principaux aéroports du pays par la CIA, prélude de l’invasion de la Baie des Cochons, Fidel Castro déclare le caractère « socialiste » de la Révolution.

37. Lors de l’invasion de la Baie des Cochons par 1400 exilés financés par la CIA, Fidel Castro monte au front et se retrouve en première ligne de combat. Il inflige une sévère défaite aux Etats-Unis en écrasant les envahisseurs en 66 heures. Sa popularité atteint alors des sommets à travers le monde.

38. Durant la crise des missiles d’octobre 1962, le général soviétique Alexei Dementiev était aux côtés de Fidel Castro. Il raconte ses souvenirs : « J’ai passé aux côtés de Fidel les moments les plus impressionnants de ma vie. J’étais la plupart du temps avec lui. Il y eut un moment où nous avons considéré comme proche l’attaque militaire des Etats-Unis et Fidel a pris la décision de lancer l’état d’alerte. En quelques heures, le peuple était en position de combat. La foi de Fidel en son peuple était impressionnante, et la foi de son peuple et de nous-mêmes, les soviétiques, en lui également. Fidel est, sans discussion aucune, l’un des génies politiques et militaires de ce siècle ».

39. En octobre 1965, le Parti Communiste Cubain (PCC) est créé en remplacement du Parti uni de la Révolution socialiste (PURS) né en 1962 (qui substitua les Organisations révolutionnaires intégrées – ORI – créées en 1961). Fidel Castro est nommé Premier secrétaire.

40.En 1975, Fidel Castro est élu pour la première fois à la Présidence de la République suite à l’adoption de la nouvelle Constitution. Il sera réélu à ce poste jusqu’en 2006.

41. En 1988, à plus de 20 000 kilomètres de distance, Fidel Castro dirige depuis La Havane la bataille de Cuito Cuanavale en Angola, au cours de laquelle les troupes cubaines et angolaises infligent une cuisante défaite aux forces armées sud-africaines qui avaient envahi l’Angola et qui occupaient la Namibie. L’historien Piero Gleijeses, professeur à l’Université Johns Hopkins de Washington, a écrit à ce sujet : « Malgré tous les efforts de Washington [allié au régime de l’Apartheid], Cuba changea le cours de l’histoire en Afrique australe […]. La prouesse des Cubains sur le champ de bataille et leur virtuosité à la table des négociations s’avérèrent décisives pour contraindre l’Afrique du Sud à accepter l’indépendance de la Namibie. Leur défense victorieuse de Cuito Cuanavale fut le prélude d’une campagne qui obligea la SDAF à quitter l’Angola. Cette victoire eut des répercussions au-delà des frontières de la Namibie ».

42. Observateur lucide de la Perestroïka, Fidel Castro déclare au peuple dans un discours prémonitoire du 26 juillet 1989 qu’en cas de disparition de l’Union soviétique, Cuba devra résister et poursuivre la voie du socialisme : « Si demain ou un autre jour nous nous réveillons avec la nouvelle qu’une grande guerre civile a éclaté en URSS, ou même si nous nous réveillons avec la nouvelle que l’URSS s’est désintégrée […], Cuba et la Révolution cubaine continueraient à lutter et à résister ».

Wikicommons

Fidel avec l’ex-président du Brésil, Lula

43. En 1994, en pleine Période Spéciale, il rencontre pour la première fois Hugo Chávez avec lequel il noue une forte amitié qui durera jusqu’à la mort de ce dernier en 2012. D’après Fidel Castro, le président vénézuélien était « le meilleur ami qu’a eu le peuple cubain ». Tous deux mettent en place un partenariat stratégique avec la création en 2005 de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de notre Amérique qui regroupe désormais huit pays de l’Amérique latine et de la Caraïbe.

44. En 1998, Fidel Castro reçoit la visite du Pape Jean-Paul II à La Havane. Ce dernier demande « au monde s’ouvrir à Cuba et à Cuba de s’ouvrir au monde ».

45. En 2002, l’ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter réalise une visite historique à Cuba. Il intervient en direct à la télévision : « Je ne suis pas venu ici pour m’immiscer dans les affaires internes de Cuba, mais pour tendre une main amicale au peuple cubain et offrir une vision du futur pour nos deux pays et pour les Amériques […]. Je veux que nous soyons amis et que nous nous respections mutuellement […]. Etant donné que les Etats-Unis sont la nation la plus puissante, c’est à nous d’effectuer le premier pas ».

46. En juillet 2006, suite à une grave maladie intestinale, Fidel Castro est contraint de se retirer du pouvoir. Conformément à la Constitution, le Vice-président Raúl Castro lui succède.

47. En février 2008, Fidel Castro renonce définitivement à tout mandat exécutif. Il se consacre alors à la rédaction de ses mémoires et publie régulièrement des articles sous le titre de « Réflexions ».

48. Arthur Schlesinger Jr., historien et conseiller spécial du Président Kennedy, a évoqué la question du culte de la personnalité après un séjour à Cuba en 2001 : « Fidel Castro ne fomente pas le culte de la personnalité. Il est difficile de trouver une affiche ou même une carte poste de Castro à La Havane. L’icône de la Révolution de Fidel, visible partout, est le Che Guevara ».

49. Gabriel García Márquez, écrivain colombien et Prix Nobel de littérature, est un ami intime de Fidel Castro. Il a en dressé un bref portrait et souligne « la confiance absolue qu’il place dans le contact direct. Son pouvoir est à la séduction. Il va chercher les problèmes là où ils sont. [...] Sa patience est invincible. Sa discipline est de fer. La force de son imagination le pousse jusqu’aux limites de l’imprévu. »

50. Le triomphe de la Révolution cubaine le 1er janvier 1959 dirigé par Fidel Castro est l’événement le plus marquant de l’histoire de l’Amérique latine du XXe siècle. Fidel Castro demeurera comme l’une des figures les plus controversées du XXe siècle. Néanmoins, même ses plus farouches détracteurs reconnaissent qu’il a fait de Cuba une nation souveraine et indépendance respectée sur la scène internationale, aux indéniables réussites sociales dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la culture, du sport et de la solidarité internationale. Il restera à jamais comme le symbole de la dignité nationale qui s’est toujours aligné aux côtés des opprimés et qui a apporté son soutien à tous les peuples qui luttaient pour leur émancipation.

Salim Lamrani


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Ven 9 Déc - 23:18

J'adore quand on me sort un texte de pure propagande, de pure désinformation, de pure manipulation,  pour dire que je suis sensible à la propagande...

il ne parle ni de crimes, ni de liberté, ni de fusillade, ni du che, ni de prison, ni de pluralité, ni de meurtre , ni de démocratie, ni de censure, de rien !

de la pure propagande. tu es tellement endoctriné que tu ne t'en rends pas compte. tu n'analyses même plus. Je suis persuadé que tu ne t'en es même pas aperçu !

un pro cubain et Venezuelien, militant d'extrême-gauche, qui soutient aveuglément castro en tronquant l'histoire... comme c'est étonnant !

Mais oui tout est de la faute du grand méchant américain on connait le conte...

oh pardon l'histoire

histoire ?

le mythe !

Quel beau reportage sur LCI sur Cuba....

A voir et à écouter le débat si tu veux un peu plus d'information objective : De vrais analyses, de vrais présentation des faits, de la vraie réflexion ouverte.

http://www.lci.fr/replay/replay-24-heures-en-questions-du-9-decembre-2016-sego-castro-clash-a-la-havane-2016707.html

Essaye de sortir de ton cadre tu m'effraies à poster de tel texte komyo... j'ai l'impression que tu perds tout sens de la réalité. Essaye d'écouter la vidéo...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Sam 10 Déc - 11:35

Et ton site de propagande il s'appelle comment Troubaa?
Con....contre...je me rappelle plus la suite!
PTDR


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Ven 16 Déc - 18:20

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Ven 16 Déc - 22:00

encore cette prose de ce pro-castriste et chavziste reconnu ?

Décidemment à la moindre désinforamtion ils plongent tous et se retrouvent tous tout mouillé. Encore un qui nous dit que cuba n'était pas une dictature eur... le syndrome Royale surmeent. Cela doit être contgagieux..."Aucun dirigeant au monde ne peut rester 30 ans à la tête d’un pays" si si il dit cela... iLa preuve a cuba il y avait des élections municipales et législatives, les electeurs avaient le choix, entre le parti unique. Very Happy

Tiens ton "grand écrivain ne parle ni des exécutions, ni des crimes, ni des tortures...." il a oublié...

Malgré tout tes efforts tu ne fera jamais passé à un vrai humaniste castro pour un bienfaiteur. Les nazis envoyaient aussi les jeunes allemands à l'école...

sourire.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Ven 16 Déc - 22:44

gaston21 a écrit:Dernier hommage au Leader Maximo... Un sacré mec, le gars!

http://www.investigaction.net/vrai-ou-faux-salim-lamrani-decortique-les-cliches-sur-castro/


merci Gaston, un autre son de cloche est toujours intéressant ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 17 Déc - 6:51


bong, est le son de cloche unique de la pensée unique !

Effectivement c'est un nouveau son de cloche que de dire que c'e n'etait pas une dictature parce qu'il y a avait des élections................. avec un seul parti ! PTDR
.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Sam 17 Déc - 8:25

troubaa a écrit:
bong, est le son de cloche unique de la pensée unique !

Effectivement c'est un nouveau son de cloche que de dire que c'e n'etait pas une dictature parce qu'il y a avait des élections................. avec un seul parti ! PTDR
.
C'est ce qui se passera en bientot en France avec le système des primaires! On veux nous imposer le choix de deux courant Gauche et droite!
Bientôt il n'y en aura plus qu'un, avec une primaire!

Malgré ça Tu m'a l'air de pas trop connaitre comment fonctionnent les partis politiques! Tu n'a jamais entendu parlé de "courants" ?
Oui à Cuba il n'y a qu'un parti, mais avec des "courants" , ce qui prouve que ce n'est pas une dictature.
Et je peux t'affirmer que le courant de la 4ème internationale existe et développe ses idées!
Ce qui était plus difficile il y a 40 ans ou Libéraux et Staliniens main dans la main, combattaient les Trotskistes comme à Yalta! affraid


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 17 Déc - 8:50

Avec de tels raisonnements tous les dictateurs du monde deviennent de merveilleux démocrates.. c'est dingue  de tenir de tels propos quand on y pense !

Courants autorisés uniquement par le grand chef suivant son bon vouloir ! Le roi castro a autorisé, a dit, a décrété. Le roi est mort vive le nouveau roi : Son frère !

Bref le courant du rouge vif contre le courant du rouge écarlate. Quel choix !

Il fallait bien parler politique dans le journal unique de cette merveilleuse île emprunte de liberté, de démocratique et de respect des droits de l'homme. dixit les aficionados de castro.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 26 Déc - 17:41

Décidément les mensonges de la propagande pro-castro ne passent pas.

Les faits sont têtus et viennent rappeler le bien triste bilan social et économique de Castro.

Evidemment pour ceux qui ont le courage d'ouvrir les yeux sur la réalité.

Fidel Castro,  plus près de Goebbels que de Marx:

Les défenseurs du régime cubain font l’apologie de Castro sur la base de ses avancées sociales. Des arguments qui ne tiennent pas la route et relèvent de la propagande.

Par Fabio Rafael Fiallo.

Le décès de Fidel Castro donna lieu, chez les représentants et les sympathisants de la gauche auto-dénommée « révolutionnaire », à un torrent d’éloges à la mémoire de leur idole disparue.

La propagande du régime cubain dénoncée par l’absurde

Ce faisant, et comme à l’accoutumée, ils ont fait litière de l’effroyable solde laissé par Fidel Castro en termes d’emprisonnements, de tortures, d’assassinats et autres violations des droits humains élémentaires. Ignoré, aussi, le désastre économique produit par l’expérience castriste, laquelle n’a pu survivre que par l’aide astronomique fournie, d’abord par l’Union Soviétique et ensuite par le Venezuela d’Hugo Chavez et son successeur.

Pour justifier leur obnubilation, les « révolutionnaires » de l’Amérique latine, de St. Germain-des-Prés et d’ailleurs ont invoqué les soi-disant « conquêtes sociales de la Révolution » — des « conquêtes qui, à force d’être martelées par la propagande castriste, sont devenues ce que l’économiste et historien cubain Roberto Alvarez Quiñones appelle, preuves à l’appui, « le mythe meilleur vendu par Fidel ».

De telles « conquêtes » ne passent en tout cas pas le tamis d’une analyse objective.

La réalité du régime cubain

Si l’éducation à Cuba est digne de louanges, pourquoi ce pays n’occupe-t-il pas une des premières places dans les palmarès des universités de l’Amérique latine et du monde ? Comment peut-on qualifier de « conquête sociale » les services de santé alors que, à Cuba, les hôpitaux se trouvent dans un état délabré et que se procurer des médicaments devient une odyssée pour la majorité des Cubains ?

Si vraiment l’égalité sociale a droit de cité, pourquoi bon nombre de Cubaines et de Cubains diplômés, et même des mineurs, ont besoin de vendre leurs corps à des touristes afin de pouvoir boucler les fins de mois – au point que Fidel eut le toupet d’affirmer que « les prostituées cubaines sont les plus cultivées du monde » ?

Cependant que la prostitution fait rage au sein de la population, la caste gouvernante vit dans une opulence que le Cubain de la rue ne saurait pas même envisager.

Quant à l’égalité de genres, l’écrivaine contestataire Wendy Guerra met quiconque au défi de donner le nom d’une seule femme ayant le rang de ministre.

D’autre part, est-ce le fruit du hasard que la femme ayant le plus de résonance au sein du régime cubain n’est autre que Mariela Castro, directrice du Centre National d’Éducation Sexuelle et, surtout, fille du Président Raul Castro – et de ce fait membre de la dynastie régnante ?

Comme le soutient Laritza Diversent, directrice de l’ONG Cubalex (Centre d’Information Légale), que peut-on attendre d’institutions qui n’hésitent pas à tabasser sauvagement et en public des femmes telles que les Dames en Blanc [qui essaient de manifester chaque dimanche pour la libération des prisonniers politiques et pour l’instauration de la démocratie] ?.

Si vraiment l’égalité raciale est une réalité, pourquoi, alors, comme le souligne un reportage de la chaîne BBC Mundo, les Cubains d’origine africaine « ont des postes de travail au bas de l’échelle, perçoivent des revenus inférieurs (à la moyenne), habitent les pires logements et sont majorité dans les prisons, et minorité dans les universités » ?.

La défense du régime cubain par la gauche antidémocratique et les sites pro castristes rappelle l’argumentaire du nazisme, dont le chef de la propagande, Joseph Goebbels, dans un fameux article publié en janvier 1939 sous le titre « Que veut vraiment l’Amérique ? » (Was will eigentlich Amerika ?), se vantait que l’Allemagne nazie était parvenue à éliminer le chômage alors que l’Amérique comptait entre 11 et 12 millions de sans-emploi.

La propagande nazie brandissait donc la création d’emplois pour justifier, ou tout au moins faire oublier, les crimes du régime nazi. Par un subterfuge similaire, la propagande castriste fait ressortir les services sociaux déglingués et les fausses conquêtes dans le domaine de l’égalité pour essayer de faire taire les critiques à l’absence totale de libertés publiques à Cuba durant plus d’un demi-siècle.

Dans l’article susmentionné, Goebbels soutient également : « Le national-socialisme est l’idée politique et la vision du monde qui guident aujourd’hui l’Allemagne. C’est toute la nation allemande qui l’affirme. Critiquer le national-socialisme équivaut donc à critiquer le peuple allemand dans sa totalité ».

À l’instar de Goebbels, les scribes du castrisme et les médias officiels considèrent toute critique au régime comme une attaque à Cuba – comme si la nation et le peuple cubain pouvaient être assimilés au régime dictatorial en place.

D’autre part, de même que dans son article Goebbels nie que le national-socialisme soit une dictature, ainsi le castrisme et ses caisses de résonance prétendent que ce qui s’est instauré à Cuba n’est pas un régime dictatorial. Selon leur argumentaire, le peuple cubain s’est tout simplement doté d’un modèle de démocratie différent du multipartisme.

Pourquoi, alors, ne permet-on pas aux Cubains d’exprimer ce choix librement, dans les urnes ? Pourquoi le régime castriste condamna-t-il à de longues années de prison les promoteurs du Projet Varela, lequel proposait, en conformité avec la Constitution du pays, de consulter le peuple pour connaître la forme de gouvernement que celui-ci souhaite avoir ?

Agissant de la sorte, le régime cubain traite les citoyens de l’île comme des enfants n’ayant pas atteint l’âge de raison, incapables de décider par eux-mêmes, au moyen du libre débat et d’élections transparentes, du destin de leur pays.

Et pour que la ressemblance entre la propagande nazie et celle du castrisme soit complète, l’une et l’autre se distinguent pour stigmatiser une communauté spécifique.

Ainsi, pour Goebbels, « l’opinion publique américaine, influencée par les Juifs, essaie de s’immiscer d’une manière intolérable dans la politique interne de l’Allemagne ». Pour le castrisme, ce sont les exilés cubains en Floride, les gusanos (« vers de terre »), qui mènent les médias et le Congrès des États-Unis à prendre une position critique envers la dictature cubaine.

Or, de même que la propagande nazie – nous le savons aujourd’hui – ne parvint pas à occulter le caractère génocide et criminel du Troisième Reich, ainsi les louanges aux soi-disant « conquêtes sociales de la Révolution cubaine » ne réussiront pas à faire oblitérer les ravages économiques, sociaux, et surtout humains, engendrés par le socialisme cubain.

Le plus intéressant de l’histoire, c’est que, pour rester prosternés devant le castrisme comme ils font, les auto-dénommés révolutionnaires tournent le dos au postulat fondamental de leur prophète Karl Marx, à savoir : c’est l’économie qui détermine la viabilité (ou le manque de viabilité) de tout système politique et social.

En effet, si Marx plaida en faveur du socialisme, c’est parce qu’il pensait que le capitalisme avait épuisé son potentiel de développement et que le contrôle de l’économie par l’État (dans le but d’instaurer in fine la société sans classes) était mieux à même de développer ce qu’il appelait les « forces productives », c’est-à-dire la base matérielle et technologique de la société.

N’en déplaise aux épigones de Marx – qui annoncent à chaque génération la « crise finale du capitalisme » – le système qu’ils honnissent continue à dicter le progrès matériel et technologique dans le monde, alors que leur cher socialisme a échoué partout où il aura été instauré, y compris à Cuba.

Aussi, s’ils étaient cohérents avec le postulat de base du marxisme (à savoir : aucun système ne peut tenir, et moins encore prévaloir, s’il n’est pas capable de créer une économie forte et dynamique) les « révolutionnaires » pro castristes admettraient l’échec universel du socialisme et abandonneraient par voie de conséquence leur obnubilation devant le castrisme et son défunt leader.

Du fait de calquer les méthodes de propagande du nazisme, et de ne pas en tirer les conséquences du postulat de base du marxisme (concernant, répétons-le, le rôle fondamental que joue l’économie dans la viabilité de tout système social) on ne peut que conclure que le castrisme et la gauche qui le soutient sont plus près de Joseph Goebbels que de Karl Marx.

http://www.contrepoints.org/2016/12/26/276093-fidel-castro-plus-pres-de-goebbels-de-marx


Dernière édition par troubaa le Lun 26 Déc - 18:26, édité 1 fois (Raison : Rajout de la source....)


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 26 Déc - 17:56

C'est signé qui ? Surement pas un connaisseur du marxisme et surement anti-socialiste:!
Un facho année 68 made in Contrepoint ? Ou peut être un faussaire du type Courtois ?
En tout cas un fonctionnaire...comme quoi! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 26 Déc - 18:25

c'est écrit au début de l'article !

Pourquoi tu le traites de facho ? parce qu'il ne pense pas comme toi ?
tu rêves de l’exécuter sur dans les pelotons d’exécution marxiste ?
dédé et son éternelle intolérance...  "quoi un anti marxiste mais alors c'est un facho  !" silent

Mais c'est le contraire car être un anti-marxiste c'est etre anti-fasciste car le marxisme amène toujours au fachisme !

Tu en as une nouvelle fois la preuve avec castro..

D'ailleurs je remarque que tu n'as rien à répondre sur le fond alors tu t'en prends à l'auteur.

Cela démontre la pauvreté de ton argumentation.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 26 Déc - 18:48

Mais oui mais oui !
Tu veux les pédigrés des contributeurs de Contrepoints?
Je te rappelle que ce sont des libéraux politiques qui ont aidé Castro a prendre le pouvoir! Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 26 Déc - 19:00

oui donne nous les pedigrees des contributeurs, qui sont mentionnés à chaque article, cela m'amuserait beaucoup vu que tu ne les connais pas, que tu ne les lis pas... tu vas nous étaler tes préjugés.

Sinon sur l'article et l'oeuvre de castro  toujours rien à dire... ? dommage.

Tu viens de découvrir qu'à l'origine la révolution n'était pas marxiste mais libérale et que castro a trahi les idéaux révolutionnaires en imposant par la violence son marxisme...
D'ailleurs le peuple attend toujours les élections promises...

tiens je remet le lien pour ceux qui ne l'ont pas lu (il est noyé par les commentaire de diversions de dédé) :
http://www.contrepoints.org/2016/12/26/276093-fidel-castro-plus-pres-de-goebbels-de-marx


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 26 Déc - 19:50

Tu viens de découvrir qu'à l'origine la révolution n'était pas marxiste mais libérale et que castro a trahi les idéaux révolutionnaires
Je le savais avant toi, rappelle moi ton âge en 70 ?
Justement, les idéaux révolutionnaires s'opposaient au libéralisme, c'est la raison pourquoi les USA l'ont laché!
Il a choisi entre son peuple et les USA.
Libéré lors d'une vague d'amnistie en mai 1955, il s'exile avec son frère Raúl au Mexique où il rencontre Ernesto Guevara puis aux États-Unis pour collecter des fonds afin d'organiser le débarquement du Granma : il fonde le Mouvement du 26 juillet. À cette époque, Castro se définit comme un adepte de la philosophie jeffersonienne et adhère à la formule Lincoln de coopération entre le capital et le travail. En mars 1959, il affirme au U.S. News and World Report qu'il n'envisage aucune nationalisation
On comprend que l'administration américaine le soutienne! Nous sommes en pleine "guerre froide"
Après quelques jours de combats, seuls 16 des 82 hommes engagés ont survécu. Ils se réfugient dans la Sierra Maestra d'où ils mènent une guérilla contre l'armée de Batista, soutenue par le gouvernement américain qui lui fournit de l'argent et des armes
Mais voilà il y a le peuple qui as son mot à dire, car ce ne sont pas des individualités qui ont toujours fait l'histoire !
Gagnant le soutien populaire, le mouvement regroupe bientôt 800 hommes. Le mouvement révolutionnaire est d'ailleurs très populaire aux États-Unis, le New York Times et CBS envoient leurs journalistes, Castro apparaît alors comme un héros de la démocratie.
Au 1er janvier 1959, Castro et le président élu Carlos Rivero Agüero survolent le pays et les forces castristes prennent La Havane le 8 janvier 1959. Le crédit de Castro auprès de la population cubaine est énorme. Un premier gouvernement temporaire est mis en place, associant toutes les forces d'opposition à Batista et avec comme président Manuel Urrutia. Ce gouvernement est reconnu par les États-Unis le 7 janvier 1959 et Fidel Castro est nommé Premier ministre en février. Ce gouvernement a pour mission de préparer des élections dans les 18 mois.
Seulement voilà, Castro est confronté à la "Lutte de Classe", les gros propriétaires terriens fuient la "révolution sociale" et à leur tête Battista.
Leurs enfants voudraient bien récupérer les domaines des papas "spoliés", c'est ceux là qui vivent en grande parti aux USA!
Le 31 décembre 1958, alors que la situation est très incertaine, Batista fuit le pays avec 40 millions de dollars vers la République dominicaine, puis l'Espagne de Franco.
Tu vois, rien de bien nouveau, les "crapules politiques" fuient avec les sousous, vers des cieux meilleurs et des prolétaires moins bruyant!

Ce gouvernement est reconnu par les États-Unis le 7 janvier 1959 et Fidel Castro est nommé Premier ministre en février. Ce gouvernement a pour mission de préparer des élections dans les 18 mois. Cuba devra cependant affronter l'opposition croissante des États-Unis aux réformes nationalistes que Castro veut amener. Rapidement il sera confronté à un choix déterminant, soit renoncer aux réformes nationalistes désirées ou s'orienter vers la nationalisation complète de l'industrie, des banques et vers la réforme agraire qui concerne sa famille en tout premier lieu. Le gouvernement de Castro s'orientera vers la seconde possibilité.
Devinez d'où vient le texte cité? Non non pas Contrepoints et autres officines du style Minute!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 26 Déc - 21:03

J'ai cru que tu répondais à l'article : non toujours pas. déception. enfin déception façon de parler : peux tu me décevoir ?

Contrepoint n'a rien avoir avec minute. Encore de la diffamation de ta part vis à vis de ceux qui ne pensent pas comme toi.

C'est vrai c'est une spécialité marxiste : l'insulte et le dénigrement en guise d'argumentation !

Pour rappel l'artivle auquel tu refuses de répondre : http://www.contrepoints.org/2016/12/26/276093-fidel-castro-plus-pres-de-goebbels-de-marx


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 27 Déc - 8:19

J'ai cru que tu répondais à l'article : non toujours pas. déception. enfin déception façon de parler : peux tu me décevoir ?
C'est ton problème, pas le mien! Je répondais à l'article!

Contrepoint n'a rien avoir avec minute. Encore de la diffamation de ta part vis à vis de ceux qui ne pensent pas comme toi.
En matière de grouillot anti communiste, si c'est du même style!

C'est vrai c'est une spécialité marxiste : l'insulte et le dénigrement en guise d'argumentation !
J'y peux rien si ce blog libérale utilise les "signatures" d'anciens du GUD et autres extrémistes d'extrême droite!


Je répondais par la description de la politique de Castro et un résumé de son action qui est loin de celle de Goebbels qui fut une idole d'un des plus connus des  libéraux américain....Ford.

 En 1931, Hitler disait, dans le Detroit News : "Je considère Henry Ford comme une inspiration." L'admiration était apparemment réciproque. En juillet 1938, Henry Ford acceptait une médaille du gouvernement allemand, la plus grande récompense qui pouvait être remise à un étranger par les Nazis. Un mois plus tard, James Mooney, un haut dirigeant de GM, recevait également une médaille du gouvernement allemand "pour les grands services rendus au Reich." L'écrivain anglais Charles Higham cite ces paroles de Mooney, en 1940 : "Hitler est dans le vrai, et je ne ferai rien qui puisse le contrarier."

Sloan et Ford ont maintenu leur coopération avec l'Allemagne d'Hitler pendant huit des douze années du joug fasciste (entre 1933 et 1941). Cela suggère fortement qu'il manque aux grands capitalistes le sens moral que la plupart des gens possèdent. Ceci dit, Sloan et Ford n’étaient pas les seuls à entretenir des relations privilégiées avec les Nazis : c’était aussi le cas du patriarche de la famille Bush, Prescott Bush. L’enthousiasme suscité par Hitler chez une large fraction de la classe dirigeante américaine est une expression claire du fait que ce n’est pas la bonne classe sociale qui détient le pouvoir.

Petit tour d'horizon ?
http://questionscritiques.free.fr/Bush/Prescott_Bush_Hitler.htm

Alors les leçons des Devedjian et C° ou autre grands fonctionnaires du "machin" ou de la Banque Mondiale, qu'ils commencent à balayer devant leur porte on parlera après des 631 condamnations à mort, 146 fusillés, et 70 000 prisonniers politiques


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 27 Déc - 9:19

[quote="Dédé 95"]
J'ai cru que tu répondais à l'article : non toujours pas. déception. enfin déception façon de parler : peux tu me décevoir ?
C'est ton problème, pas le mien! Je répondais à l'article!

pas du tout. surment pas à mon article comparant la propagande promarxisteà la propagande pro nazi.
Les mêmes méthodes d'enfumage du peuple..
En matière de grouillot anti communiste, si c'est du même style!
c'est bien ce que je disais pour toi tout ce qui est anti-communiste est fasciste.
La vieille réthrique marxiste... qui n'impressionne plus personne.
Cmme quoi le marxiste est fondésur le mensonge.


J'y peux rien si ce blog libérale utilise les "signatures" d'anciens du GUD et autres extrémistes d'extrême droite!
et alors les communistes ont bien fait ami-ami avec hitler.
si les communistes peuvent changer tout le monde le peut non ?


Je répondais par la description de la politique de Castro et un résumé de son action qui est loin de celle de Goebbels qui fut une idole d'un des plus connus des  libéraux américain....Ford.
je suis sur que tu n'as même pas lu l'article.


 En 1931, Hitler disait, dans le Detroit News : "Je considère Henry Ford comme une inspiration." L'admiration était apparemment réciproque. En juillet 1938, Henry Ford acceptait une médaille du gouvernement allemand, la plus grande récompense qui pouvait être remise à un étranger par les Nazis. Un mois plus tard, James Mooney, un haut dirigeant de GM, recevait également une médaille du gouvernement allemand "pour les grands services rendus au Reich." L'écrivain anglais Charles Higham cite ces paroles de Mooney, en 1940 : "Hitler est dans le vrai, et je ne ferai rien qui puisse le contrarier."
et alors ? Je n'ai jamais défendu ford....ni ce genre de comportement qui est individuel et non révélateur.
Alors que castro toi tu essayes de le défendre à tout prix.
C'est notre différence : Moi j ne defends pas les salauds !
des nazi il y en a eu partout hélas.
pendant ce temps là Staline, DIRIGEANT, signait des accord avec hitler. c'est autre chose comme déclaration d'amour :

alors .

Alors les leçons des Devedjian et C° ou autre grands fonctionnaires du "machin" ou de la Banque Mondiale, qu'ils commencent à balayer devant leur porte on parlera après des  631 condamnations à mort, 146 fusillés, et 70 000 prisonniers politiques
ok tu l'as fait et maintenant ?
Devedjan il n'a fusillé personne....LUI !
c'est pour cela que l'on parle de castro et pas dejedjan...
L'un est criminel et tortionnaire et pas l'autre.
L'un a exécuté des milliers de operosnne et pas l'autre.
Bref tu admires l'un, le criminel, et pas l'autre.

tu saisis la différence... ?

La vérité c'est que tu es incapable de condamner un CAMARADE MARXISTE !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 27 Déc - 12:20

Je ne suis pas comme toi je réprouve le culte de la personnalité!
Quand aux accords Staline-Hitler, rappelle nous ce que les libéraux Français en pensait en signant les accords de Munich!
Je ne suis pas un adepte des PC, présent et passé, mais je te rappelle que la guerre impérialiste de 39/45 la Russie y a laissée 25 millions de victimes, et la résistance Française n'est pas l'œuvre des nantis libéraux, je ne te dis pas ou il étaient, pour la plupart!
Alors les leçons.....
Quand à Devedjian, tu étais un peu jeune, mais je vais pas te rappeler leurs méthodes musclées en 68/69, certains en portent encore des traces, en particulier un certain Dédé 95!
Si il avait eu un fusil et pu s'en servir, il n'aurait pas hésiter, mais nous étions plus nombreux, et chez ces gens là c'est pas le courage qui les étouffe!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 27 Déc - 14:44

Dédé 95 a écrit:Je ne suis pas comme toi je réprouve le culte de la personnalité!
encore de la diffamation de ta part !
ou as tu lu que j'avais ou aimait le culte de la personnalité.
nulle part je te met au défis de prouver tes racontars...
cela te plait il de raconter n'importe quoi ?
en tout cas tu te ridiculises une fois de plus.


Quand aux accords Staline-Hitler, rappelle nous ce que les libéraux Français en pensait en signant les accords de Munich!

les accords de munich ne concernaient pas des libéraux. décidément rien ne t’arrête !
tu prends vraiment les gens pour des quenelles? C'est incroyable cet irrespect que tu as pour les autres.

Et je te rappelle que daladier était un socialiste ! un ministre du front populaire !  

"Chef du Parti radical, il participe au rassemblement de la gauche pour les élections de juin 1936, permettant ainsi l'alliance du PCF, de la SFIO et des radicaux. Il devient ministre de la Défense nationale dans le gouvernement du Front populaire de 1936 à 1937.

encore un grand homme de gauche pas un libéral. encore un gaucho qui a fait ami-ami avec hitler....une spécialité on dirait ! et azprès pour faire diversion les mêmes accusent les libéraux. bande de manipulateurs !

tu vas encore avoir les fesses rouges à raconter n'importe quoi.

un peu de sérieux STP.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 27 Déc - 17:36

Un peu de sérieux en effet: Une étude sur la position du patronat vis à vis des relations avec Hitler ?
http://books.openedition.org/igpde/2186
Daladier était un Radical, tu n'a pas de chance, un peu comme Tapie Very Happy

Quand au front Populaire, mais ce n'est pas le sujet, je te rappelle là encore, qu'il a fallu des grèves pour que ce gouvernement décide les lois sociales!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Mer 28 Déc - 11:24

Il est vrai que le système communiste est affreux. Je l'ai constaté lorsque j'ai été en Roumanie pour me faire masser par des roumaines; des mains rouges...Sondage que je lis sur Marianne: Selon un récent sondage, 56 % des russes déplorent encore la chute du communisme, contre 28% d'un avis contraire et 16% d'un avis indécis. Les nostalgiques (53%) regrettent le système économique unifié et 43%, contre 56% l'an dernier, la perte de puissance sur la scène internationale. Je me répète, mais au cours de mes trois séjours en Roumanie, les gens regrettaient Ceaucescu, le terrible. Depuis, terminées les vacances gratuites au bord de la mer Noire et les soins gratuits! La dure loi du monde économique libre...et non faussé! Les gazelles libres au milieu des lions!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Mer 28 Déc - 13:52

Ceaucescu
ah oui , lui aussi c'est pris pour Dieu ! comme Saddam et Kadhafi !

résultat: morts ignomineuses
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mer 28 Déc - 14:31

caucescu c'est du "national-communiste"

encore un dictateur qui a fait tirer sur son peuple  ! Gaton va tous les aimer ?

pour gaston que le peuple est ingrat : un si bon dictateur qui offrait des vacances organisées dans des centre adaptés  (comme à la SNCF - c'est ti pas merveilleux?) ! Very Happy Very Happy Very Happy

En conclusion dans wikipedia :

Mémoires du régime de Ceaușescu.
Encore aujourd’hui, la société roumaine présente de nombreuses séquelles du régime communiste : manque de confiance dans les autorités et la loi, fraude fiscale massive, clientélisme, corruption, crainte d’utiliser la liberté d'expression chez certains citoyens36. Lorsque les média les interrogent, beaucoup de citoyens hésitent toujours à confier leurs sentiments envers l’ancien dictateur. Les opinions exprimées montrent d’importants clivages, Ceaușescu étant soit éperdument détesté, soit nostalgiquement regretté. Le débat, sensible, est revenu sur le devant de la scène, à la faveur d’une initiative du ministère du Tourisme roumain : réaliser et ouvrir au public un musée consacré au régime Ceaușescu. Il s’agit de l’ancienne caserne de Târgoviște, où le couple a vécu ses derniers jours avant son exécution.

comparé à ce que ceaucescu a démoli comme monument historique les destructions faite par l'Etat Islamique sont ridicule !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Mer 28 Déc - 17:36

Oui, Wiki, aussi vrai que les...Evangiles , dirait Dan! La corruption, qui n'existe qu'en Roumanie; la fraude fiscale, oui; d'ailleurs, les îles Caïmans se trouvent dans la mer Noire!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mer 28 Déc - 18:55

oui mais les tirs sur le peuple ils sont bien réel hélas.

c'est bizarre tous ces dictateurs qui tirent sur le peuple pour conserver le pouvoir alors qu'ils sont si bons.

Vraiment gaston le peuple il ne comprend rien à rien. Wink


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 19:11