LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 14:50

Castro fidel est mort

Nos "politiques de gauche" se confondent en hommage plus ou moins délirant.

Pas un pour déplorer les dizaines de milliers de personnes tuées, torturées, emprisonnées, d'autorité par l'autorité de castro. et exécuté par le grand ché (autre idole des gens de gauche).

Hollande n'a pas évoqué les milliers de victimes.

Taubira a osé parler "d'un grand homme"

Pierre Laurent à parler de "l'émancipation humaine". tu parles !

Jack Lang a dit que castro est un des meilleurs représentant de la liberté international ! La liberté à cuba. on délire complètmeent là...

Maduro (président vénézuélien) a appelé à poursuivre l'action de castro. C'est ce qu'il fait, castro a affamé son peuple, maduro en fait de même avec le peuple vénézuélien !

Castro le corrompus  soumis de l'urss ne mérite aucun hommage.

Un dictateur s'en va : Champagne ! Je vais me faire un"cuba libre" tiens

Qu'il rejoigne ces complices de l'horreur communiste auprès de Lénine, staline Mao, tous ces dirigeants communistes aux mains ensanglantés !

Bon il reste sa crapule de frère à la tète de l'Etat cubain.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Sam 26 Nov - 15:23

Tu as du aller à l'Ecole de Duvalier. (cf sa position sur Cuba)
En tout cas je m'abstiendrais de comparer un pays combattu par le USA (Cuba) et un pays soutenu par les USA (Haiti), quand on sait qu'économiquement dans cette région du monde ce sont les USA qui font la pluie et le beau temps....
Y a pas photo.

En tout cas c'est Cuba qui aide Haiti à se relever, pas le contraire. Mais cela chut...faut pas le dire.

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/90894/Haiti-et-Cuba-deux-iles-voisines-qui-sentraident

Ha le bon temps des colonies comme dit la chanson...

Juste une réflexion: Staline était pas aussi "assassin" que Castro ?
Pourquoi Roosevelt et Churchill ont-ils sablés le champagne et fumés le cigare (Cubain) avec lui ?
Devinez....

Quand aux leçons des USA en matière des droit de l'homme....demandez à la CIA et ses camps en Europe. Et ses guerres au Viet-nam et ailleurs, rappelez moi la liste des pays que Cuba a envahi.

PS:
"Un assassin de moins !", se réjouit le député RBM Gilbert Collard, quand Robert Ménard (maire de Béziers élu avec le soutien du FN), adresse "une pensée pour toutes les victimes du dictateur communiste". Wallerand de Saint Just, trésorier du Front national, a regretté à l'avance que Fidèle Castro, "dictateur communiste et particulièrement sanglant", soit "encensé" :
Tu vois Troubaa, soit il t'ont écouté soit tu copie sur eux!
Gaffe, qui se ressemble s'assemble en période électorale surtout.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 15:40

le sujet n'est pas haïti mais les horreurs commises pas castro fidel, dictateur de son etat, criminel, et enfin mort !

c'est marrant comment certains sont incapable de parler de cuba... il faut immédiatement qu'ils parlent d'autre chose... qu'ils dévient du sujet.

une forme de fuite, de dénie, d'hypocrisie ?

ouvre un sujet sur haïti dédé si le sujet te tient à coeur dédé.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Sam 26 Nov - 15:57

troubaa a écrit:le sujet n'est pas haïti mais les horreurs commises pas castro fidel, dictateur de son etat, criminel, et enfin mort !

c'est marrant comment certains sont incapable de parler de cuba... il faut immédiatement qu'ils parlent d'autre chose... qu'ils dévient du sujet.

une forme de fuite, de dénie, d'hypocrisie ?

ouvre un sujet sur haïti dédé si le sujet te tient à coeur dédé.

c'est marrant dans le post sur fillon ou je faisais état de sa virginité politique... plutot que de reconnaitre, tu as tout de suite embrayé sur mélanchon !

C'est quoi du coup ta remarque, faites ce que je dis, pas ce que je fais ! tongue


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Sam 26 Nov - 15:59

troubaa a écrit:Castro fidel est mort

Maduro (président vénézuélien) a appelé à poursuivre l'action de castro. C'est ce qu'il fait, castro a affamé son peuple, maduro en fait de même avec le peuple vénézuélien !
.

ca en droit cela a un nom, se réclamer de sa propre turpitude !
bref les américains font un blocus pour affamer un peuple et l'amener a faire son tomber ses dirigeants, genre iran ou cuba.
Et bien sur, c 'est de la faute des dirigeants !

On marche sur la tête ! farao


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Sam 26 Nov - 17:11

Oui, Castro criminel! C'est ce qui ressort des déclarations faites par les dirigeants du monde entier! Les couillons! N'ont jamais rien compris au Schmiblic! Une île minuscule entièrement aux mains de la mafia américaine sous Battista et qui a survécu à quasi 60 ans d'étranglement avec un niveau de vie épouvantable! Regardez leurs voitures, leur niveau d'éducation, la "minabilité" de leur médecine! Et il ne s'est même pas enrichi! Pas même de costume! Comme gaston! Un simple survêt....rapiécé!

http://www.lepoint.fr/monde/les-reactions-dans-le-monde-apres-la-mort-de-fidel-castro-26-11-2016-2085892_24.php
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Sam 26 Nov - 18:22

komyo a écrit:bref les américains font un blocus pour affamer un peuple et l'amener a faire son tomber ses dirigeants, genre iran ou cuba.
Et bien sur, c 'est de la faute des dirigeants !

tout à fait Komyo !

Troubaa n'a pas l'air d'avoir bien suivi ce qui s'est passé toutes ces années

ou alors il aurait voulu que Castro fasse la carpette devant les USA pour ne pas subir l'embargo !

ben , non , Castro a été courageux et il a résisté

c'est sûr son peuple a souffert, mais eux aussi ont résisté , Castro en a profité pour faire ce qu'il pouvait pour améliorer l'instruction , la santé (aussi avec des méthodes naturelles et des plantes locales  et ça a bien marché )

alors bien sûr , il y a eu le problème de la liberté de pensée et de manifester , il y a eu une répression terrible et regrettable , mais il faut faire la part des choses , tout n'était pas noir , tout n'était pas rose et je retiens que une toute petite nation a réussi à s'imposer face au géant américain (avec l'aide de la Russie , je sais , mais au départ il a fallu la volonté de Castro )
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 18:28

ge oui gaston cela s'appelle la médiagogie....

un peu d'histoire sur castro :

Fidel Castro mort, un dictateur de moins, rien de plus:

François Hollande rend un hommage appuyé à Fidel Castro, un dictateur sinistre qui n’a nul besoin de discours élogieux.

Le Président de la république a cru devoir rendre hommage à « une figure du XXe siècle ». Certes Fidel Castro était une figure et il a exercé son pouvoir au XXe siècle. Mais il a été surtout un sinistre dictateur. Son goût de l’uniforme, qui exerçait une telle fascination sur les intellectuels progressistes pour lesquels il perd sa dimension négative quand il est porté par des « révolutionnaires », le prouvait assez.

Jean-Paul Sartre en 1960 s’extasiait, atteint de jeunisme : « Pas de vieux au pouvoir ! » Pour Simone de Beauvoir, Castro avait « bouleversé les notions de possible et d’impossible. » Claude Jullien, correspondant du Monde, le journal de référence, était en état de lévitation permanente. Pour Henri Alleg, impitoyable pourfendeur de la torture (mais en Algérie uniquement), « l’exploitation de l’homme (était) liquidée. »

Fidel-Castro-en-compagnie-de-Sartre-et-Beauvoir-by-rv1864
Les années 60 virent ainsi se multiplier les extases lyriques de la fine fleur de l’intelligentsia hexagonale1. La fascination pour Fidel Castro les rendait remarquablement aveugles au caractère totalitaire du régime pourtant affirmé dès les débuts.

Un régime totalitaire dès 1959

En effet, dès la prise du pouvoir, Castro organise des parodies de procès faisant exécuter 600 partisans du dictateur déchu Batista. Il refuse d’organiser des « élections libres » : « Pour quoi faire ? » s’étonne-t-il ? La constitution de 1940 garantissant les droits fondamentaux, il s’empresse de la suspendre et gouverne pendant 17 ans sans constitution. En 1976, il impose un texte qui est une copie carbone de la constitution soviétique.

Très vite les libéraux qui avaient fait alliance avec lui pour renverser la dictature Batista comprennent à qui ils ont affaire. Ils démissionnent, laissant la place aux fidèles de Fidel. À l’automne 1960, les derniers opposants qui n’avaient pas pris le chemin de l’exil sont arrêtés et éventuellement exécutés. C’est le début aussi d’un exil des classes moyennes : médecins, professeurs ou avocats manqueront cruellement à leur pays.

Les ouvriers, prétendument objets de tous les soins des communistes, ne seront pas épargnés. Les syndicats sont noyautés puis réduits à un seul, la CTC qui demande « spontanément » la suppression du droit de grève. L’Église catholique perd toute liberté, les établissements scolaires religieux sont tous fermés. Fidel Castro avait pourtant fait ses études dans le collège jésuite de Belen. Quant aux artistes, Castro avait clairement défini leur place : « Dans la révolution, tout, en dehors rien ! »

D’innombrables victimes

Un mouvement de révolte dans les montagnes de l’Escambray est impitoyablement réprimé, les paysans déportés. Les « contre-révolutionnaires » sont trainés au poteau d’exécution sous l’œil vigilant de Che Guevara. Sous la triste dictature, les prisonniers politiques étaient dépourvus de tout droit. Un étudiant récalcitrant, Pedro Luis Boitel, condamné à dix ans de prison, fait une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements. Le régime le laisse cyniquement mourir, refusant à la mère de voir le corps de son fils. Une victime parmi tant d’autres…

Le tendre frère de Fidel Castro, Raul Castro, fut chargé du ministère de la Défense et se montra très actif dans l’activité des tribunaux militaires si attachés à la noble tradition du poteau d’exécution. La sécurité d’État, qualifié tendrement de « Gestapo rouge » par les Cubains, avait mis en place les travaux forcés. Chargée d’espionner la population, elle visait à établir un dossier sur chaque Cubain.

Soigneusement protégé par des milliers d’hommes, ayant à sa disposition des « goûteurs » (un empoisonnement est toujours possible) et un corps médical spécial, la vie du Lider Maximo avait donc un certain coût pour la population. Mais quand on aime, on ne compte pas…

Les camps de concentration furent opérationnels en 1965 notamment pour les individus socialement nuisibles : prêtres catholiques comme homosexuels, témoins de Jéhovah comme proxénètes. Mais ce système trop voyant devait susciter des protestations internationales. Un système de travail forcé extrêmement violent lui fut substitué.

La torture, plus souvent psychologique que physique, était commune dans les prisons cubaines. Qui ne connaît la Cabana avec ses « trous à rats » ?

Les innombrables détenus ont constitué « la principale force de travail de l’île » selon les mots d’un responsable du régime en 1974. Ils ont construit notamment de nombreux établissements d’éducation qui suscitaient l’admiration d’illustres visiteurs. Les opposants étaient désignés sous le nom poétique de « vers de terre » (gusanos). La haine sociale était ainsi érigée en règle du gouvernement de Fidel Castro.

En 1980 l’exode massif de dizaines de milliers de Cubains par le port de Mariel soulignait combien le discours du régime était mensonger : ces Cubains appartenaient aux couches les plus modestes de la société. Un cinquième des Cubains vivaient en exil à la fin du règne personnel de Fidel Castro. Plus de cent mille Cubains ont subi sous une forme ou une autre la répression communiste.

Fidel Castro est mort ? La belle affaire…



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 18:36

loli83 a écrit:
komyo a écrit:bref les américains font un blocus pour affamer un peuple et l'amener a faire son tomber ses dirigeants, genre iran ou cuba.
Et bien sur, c 'est de la faute des dirigeants !

tout à fait Komyo !

Troubaa n'a pas l'air d'avoir bien suivi ce qui s'est passé toutes ces années

ou alors il aurait voulu que Castro fasse la carpette devant les USA pour ne pas subir l'embargo !

ben , non , Castro a été courageux et il a résisté

c'est sûr son peuple a souffert, mais eux aussi ont résisté , Castro en a profité pour faire ce qu'il pouvait pour améliorer l'instruction , la santé (aussi avec des méthodes naturelles et des plantes locales  et ça a bien marché )

alors bien sûr , il y a eu le problème de la liberté de pensée et de manifester , il y a eu une répression terrible et regrettable , mais il faut faire la part des choses , tout n'était pas noir , tout n'était pas rose et je retiens que une toute petite nation a réussi à s'imposer face au géant américain (avec l'aide de la Russie , je sais , mais au départ il a fallu la volonté de Castro )

finalement lola dis moi ne pardonnerais tu moins à ceux qui torturent des vaches qu'à ceux qui torturent des hommes ? je te pose la question...

J'ai du mal à faire la part des choses en matière de torture et d’exécution sommaire.

Maintenant que par anti-américanisme viscéral certains soutiennent castro ne me surprend pas.
Moi c'est par humanisme viscéral que je dénonce ces crimes odieux.

Ce ne sont pas les américains qui ont fusillés les opposants.
Et ce qu'oubli komyo c'est que Cuba était sous perfusion financière soviétique ! L'un équilibrant l'autre !

il doit faire parti du TOP 10 des plus grands dictateurs criminels du XX° siècle.

Moi rendre des hommages à un tel criminel je n'y arrive pas.

Après à chacun ses priorités...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Sam 26 Nov - 19:08

C'est vrai il vaut mieux rendre hommage à JFK, celui qui voulait "éradiquer" le castrisme en intervenant avec la CIA à la Baie des cochons, celui qui dans le même temps envoyait ses avions rempli d'agent Orange au dessus du viet-nam.
Chacun ses héros.
Pour moi Castro est Castro, point, il y en aura d'autres surement, en espérant que les JFK ne se reproduisent pas! C'est mal parti.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 20:08

Mais on s'en fout de JFK c'est pas le sujet !

Décidement tu cherches toujours un comparatif pour dédouaner castro on dirait...

juge ses actes !

Castro est Castro

certes c'est une vérité incontestable.... mais qui signifie quoi exactement ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Sam 26 Nov - 20:49

Troubaa bien sûr que je condamne toutes les tortures sans exception , aussi bien animaux que humains

mais concernant les exécutions , on peut considérer que c'est pour défendre un idéal révolutionnaire ( dans le cas de Castro : la défense des petits paysans cubains opprimés par le dictateur de l'époque soutenu par les USA ) ou bien que c'est pour se nourrir que l'on sacrifie des vaches

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Sam 26 Nov - 20:59

Des exécutions sommaires à Cuba? Je les cherche... Combien de morts dus à la Révolution cubaine? Moins que de tentatives d'attentats contre Castro! Plus de 600 tentatives d'assassinat par la CIA! De vrais "manches"!

L'Histoire jugera; mais je suis persuadé que Castro y figurera comme l'une des plus grandes figures de son temps. Tiens, au dernier ouragan, Haïti a subi des dégâts inouïs et la population de terribles souffrances (372 morts). Cuba a été frappé avec la même violence (des vents à 300 km à l'heure); aucune victime. Pourquoi? Je consulte un journal...de droite!

Castro, tu as été le meilleur

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/cuba-les-raisons-du-zero-victime-apres-l-ouragan-matthew-12-10-2016-6197451.php
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Sam 26 Nov - 21:43

voilà un des bons aspects de l'organisation cubaine !

merci gaston
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Sam 26 Nov - 23:21

L'hommage de la niaiserie des nos hommes politique de gauche commence à faire des vagues !

Je ne savais pas que l'idéal révolutionnaire de castro étaient de massacrer son peuple, tous les "déviants".L'épuration comme tout bon communiste !

Ce n'est pas cela la révolution ! les révolutionnaires voulaient des élections : ils ont eu castro et 70 ans de dictature !

Castro a trahi l'idéal révolutionnaire cubain. Un tyran a remplacé un tyran.

L'hommage d'hollande à Castro est le plus grand scandale de son quinquennat ! pas un mot pour toutes les victimes, une désillusion d'avoir massacré les homosexuels pour lui ! pathétique bobo de gauche ! a gerber !

Le Fol, L'indécent hommage à Castro:

Les éloges prononcés à l'occasion de la mort du tyran révèlent l'aveuglement à l'égard de son régime dictatorial.
PAR SÉBASTIEN LE FOL

Que le secrétaire général du Parti communiste français, Pierre Laurent, salue en Fidel Castro « l'artisan de l'une des plus importantes révolutions initiées au XXe siècle » et voie dans le castrisme « la démonstration de la possibilité de bâtir une société juste et souveraine pour tous les peuples » (sic), c'est, hélas !, dans l'ordre des choses. Que Jean-Luc Mélenchon sorte ses bougies et ses fleurs, passe encore. Mais que François Hollande parle juste de « manquements aux droits de l'homme » et de « désillusions » à propos des crimes de ce qui restera comme un l'un des pires régimes policiers de la planète, c'est attristant.
« Manquements aux droits de l'homme », les milliers d'opposants emprisonnés, torturés, fusillés ? « Manquements aux droits de l'homme », les homosexuels persécutés ? « Désillusions », le traitement inhumain réservé aux malades mentaux et aux malades du sida ? Un tyran vient de mourir. Son survêtement est maculé de sang, le sang de ses opposants, et Jean-Claude Jüncker s'incline devant « un héros pour beaucoup » tandis que Justin Trudeau loue « un leader remarquable ». Quand elles auront séché leurs larmes, nos pleureuses devraient plonger leurs yeux dans quelques livres instructifs. À commencer par les mémoires d'Huber Matos, Et la nuit est tombée (Les Belles Lettres). Compagnon d'armes de Castro, ce dernier le condamna, après leur rupture, à vingt années d'emprisonnement, de tortures et d'humiliations. Un Castro dont Matos nous dit qu'il admirait secrètement un certain… Adolf Hitler.
Spectacle déshonorant

Reconnaissons au Lidor Máximo un talent : il a parfaitement su embobiner les intelligentsias sud-américaine et européenne en mal de frissons révolutionnaires. Peu d'intellectuels, à l'exception notable de Mario Vargas Llosa et de Régis Debray, se sont interrogés sur leur engouement castriste. Les autres ont accepté cette horreur totalitaire. Quand ils n'ont pas sanctifié la terreur.
« Incroyable aveuglement de Sartre et, à sa suite, de toute la mitterrandie touristique abusée par les langoustes, les bananiers, et les havanes du dictateur, comme ailleurs par les datchas des maîtres du Goulag ! » notait Claude Imbert, disparu cette semaine, dans son éditorial du 14 mars 1995. Cette année-là, la France avait déroulé le tapis rouge pour Fidel Castro. « Que dirait-on en France d'un Pinochet en visite à l'Élysée ? poursuivait le fondateur du Point. Mais, voyez-vous, chez nous, un mort dans une prison de droite efface cent morts dans une prison de gauche ! Alors nos bigots font tranquillement brûler un dernier cierge devant le totem barbu et sanguinaire d'un désastre historique. Ce spectacle déshonorant que nous voyons, nous, avec les lunettes d'acier que Montand portait dans L'Aveu, ils n'y voient, eux, qu'une fête votive pour un révolutionnaire bavard pendant que le peuple cubain est invité à danser la salsa devant ses buffets vides. »
http://www.lepoint.fr/politique/le-fol-l-indecent-hommage-a-castro-26-11-2016-2085980_20.php

les hommages d'hollande sont une honte pour la France !

Castro le tyran de son peuple ! L'icone de la gauche !


Gaston castro a plus massacré son peuple que pinochet ! ouvre les yeux !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par kamelo le Dim 27 Nov - 1:59

Evil or Very Mad Les propos de l'initiateur du sujet sont puants et d'une malhonnêteté complète : aurais-tu oublié ce salopard de dictateur Pinochet qui a été soutenu par la CIA et qui a appliqué les doctrines du pire économiste de la planète du nom de Friedman, dont d'ailleurs Fillon s'en inspire beaucoup ? Ou encore le Nicaragua ? GRRRR !

Je te rappelle que le libéralisme est l'idéologie qui a généré le plus d'humains tués sur la planète, et malheureusement, cela continue.

F. Castro a été un dirigeant courageux qui a su résister à l'embargo économique imposé par ces pourritures des États-Unis, parce que cet impérialiste ne supporte pas des États qui disent "merde" au capitalisme libéral : soit ils trouvent un prétexte pour faire la guerre (comme au Vietnam et heureusement ce pays leur a sommé de gicler et c'est tant mieux), soit ils placent des saletés de dirigeants qui font régner la dictature et la terreur. Certes, F. Castro n'a pas fait que des bonnes choses (je ne connais pas de dirigeant politique qui ne soit pas reprochable), mais je te rappelle qu'il a succédé à un dictateur pro-américain dont tu ne parles pas du nom de Batista.

Je regrette justement que dans notre monde il n'y ait plus (pour l'instant) de contre-pouvoir, mais peut-être que cela renaîtra. N'étant pas très admirateur du bloc de l'Est dans bien des domaines, mais l'Occident et sa culture nauséabonde d'influence américaine ne me plait pas non plus. Mis à part Tito qui était un grand dirigeant, peu ont fait un parcours aussi satisfaisant. Car F. Castro a tenté de tenir son pays contre l'impérialiste américain, car celui-ci n'est jamais parvenu durant tout le régime castriste à le faire tomber, malgré de nombreuses tentatives qui ont toutes échoué. F. Castro n'aurait pas imposé un régime autocratique si on ne l'avait pas contraint de le faire.

L'ex-dirigeant cubain a permis à son peuple de survivre. Quand un régime donne beaucoup d'argent pour l'instruction de son peuple, ce ne peut être un réel dictateur. Mais on connait les partisans du libéralisme avec leur soit disante liberté et leur démocratie tronquée : quand un dirigeant permet de financer une éducation gratuite pour tous, l'accès gratuit aux soins pour tous et je pourrais continuer et qu'il refuse de se plier aux règles du libéralisme comme cela s'est passé en Irak ou en Libye, comme cela s'est passé en Roumanie, en Yougoslavie et au Chili avec Allende élu démocratiquement, on la lui chercher des histoires, trouver une accusation mensongère et leur faire la guerre. Sauf qu'à Cuba, F. Castro a résisté ! cheers

Cuba a actuellement une empreinte écologique égale à 1, il a encouragé les cubains aux sports. Ce n'est pas comme aux Etats-Unis plus gros porcs de la planète avec leur hyperconsommation jusqu'à se faire péter la panse au vu du nombre d'obèses dans le pays.

F. Castro a tenté de trouver de l'aide de l'URSS, et Cuba a toujours eu une amitié avec l'URSS puis la Russie, justement parce que celle-ci l'a aidé contre l'appétit démesuré américain.

J'ose espérer justement qu'une idéologie qui pourrait trouver éventuellement inspiration de l'ancien bloc de l'Est puisse renaître de ses cendres et anéantir le libéralisme, d'autant que la démocratie à l'occidentale, qui donne l'impression de choisir des politiques qui défendent en fait presque tous les mêmes fondements de l'idéologie libérale occidentale, avec les déchets que nous pouvons avoir ne serait-ce que dans notre pays, peut vraiment amener la réflexion si un pouvoir autocratique, de type titiste, ne serait pas moins pire justement.

Comme on a souvent dit à Cuba : ¡ Hasta la victoria siempre !



_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Dim 27 Nov - 9:56

Bravo Kamelo !  cheers  tu dis la même chose que moi , mais en beaucoup mieux et plus détaillé !

en général je suis toujours d'accord avec toi , sauf une fois , mais je ne m'en souviens plus , ça devait être un détail

je chercherai à l'occasion ...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 11:59

Bravo Kamelo, et merci.
Mais tu sais la morale humaniste chez les partisans du capitalisme libérale, elle se situe sous la ceinture, dans leurs poches.
Alors la vie de quelques millionnaires du temps de Batista, compte beaucoup plus que les populations victimes de leur bombes.
Au fait, Troubaa, les morts sous la torture à Guantanamo, ce sont des victimes des USA ou de Castro ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 27 Nov - 12:17

ha le concert de pleureuse qui refusent de voir la réalité !

Manifestement il n'y a pas que Melanchon qui a fumé la moquette. Mélanchon on sait pourquoi il a joué à la pleureuse "il devait séduire les militant du totalitarisme communiste au plus vite au moment de leur vote de soutien à Mélanchon".

Mais les autres ? est ce pas bétise ? prétention ? aveuglement ?

Comment peut on défendre un des dictateurs les plus criminels de la planète ?  honte à eux !
Après dédé qui dédramatise le fascisme, voila kamelo qui occulte les crimes de castro pour mieux le glorifier !

Comment peut on avoir perdu  tout esprit critique  ? je ne vois aucune raison.

Comment peut on se faire manipuler aussi pitoyablement ? cela m'interpelle !

UNE DICTATURE EST UNE DICTATURE
UN TORTIONNAIRE EST UN TORTIONNAIRE
RIEN N'EXCUSE LA TORTURE !
RIEN N'EXCUSE LE CRIME !

57 ANS DE DICTATURE ! DE GESTAPO ROUGE ! D'ABSCENCE DE LIBERTE ! DE CRIME SOMMAIRE !

QUEL AVEUGLEMENT !

QUEL RENONCEMENT IDEOLOGIQUE !

Pour rappel kamelo PINOCHET A MOINS MASSACRE que Castro ! tu t'en rends compte ?

ha oui c'est vrai j'oubliais le raisonnement ultime de la bien-pensance donneuse de leçon et insultueuse à souhait  :
"l'un est un dictateur de droite,Pinochet, alors c'est mal, l'autre un dictateur de gauche, Castro, alors c'est merveilleux, c'est pour la CAUSE ! !"


bêtise suprême si il en est  !

Pour moi les deux sont de dangereux criminels qui méritent mon mépris le plus total et qu'il faut combattre de la manière la plus féroce !

Kamelo plutôt que de m'insulter parce que j'ose ne pas apprécier un dictateur criminel tu ferais mieux de t'interroger sur ta dérive idéologique qui consiste à glorifier les tortionnaires !

Manifestement il n'y a pas que Mélanchon qui a fumé la moquette !



-----------------------------------------------------------------------




Onfray – Mort de Fidel Castro : "Mélenchon a-t-il fumé la moquette ?"


Voir sa vidéo ici : http://www.lepoint.fr/monde/onfray-mort-de-fidel-castro-melenchon-a-t-il-fume-la-moquette-27-11-2016-2086030_24.php

Le philosophe s'élève contre l'hommage poisseux qu'a rendu Jean-Luc Mélenchon au dictateur cubain. Et de rappeler le vrai bilan de Fidel Castro.


Fidel Castro est cher au cœur de Michel Onfray ! Le Lider Máximo est arrivé au pouvoir le 1er janvier 1959, jour de la naissance du philosophe. Voilà donc 57 ans que les deux hommes « cohabitent ». Aussi en entendant la salve d'hommages qu'une partie de la classe politique a rendue au défunt, le philosophe a vu rouge ! « Mélenchon a-t-il fumé la moquette ? » se demande-t-il crûment. Michel Onfray ne décolère pas contre le député européen qui se lamentait hier matin en apprenant la mort de Castro.

Jean-Luc Mélenchon n'a pas l'excuse d'avoir un demi-siècle de propagande derrière lui, ajoute le philosophe qui déplore que dès samedi matin le fondateur du Parti de gauche se soit précipité à l'ambassade de Cuba pour manifester son émotion. L'ancien ministre de François Mitterrand a entonné un refrain bien connu en encensant le système médical et le système éducatif de l'île. Onfray lui réplique que lors d'un voyage à Cuba, il a rencontré des chirurgiens, qui, pour vivre convenablement, devaient conduire des taxis le jour et jouer de la guitare dans des bars le soir. Apprendre à lire et à écrire pour lire la propagande du régime, est-ce à mettre au crédit du dictateur, s'interroge Onfray ?
Une curieuse date de mort...

Halte aux mensonges, donc ! Même la date de mort du commandant de la révolution semble suspecte aux yeux du philosophe. Le 25 novembre 1956 marque le début de la guérilla menée par Castro. Dans une vidéo postée sur sa web télé (michelonfray.com), l'écrivain s'étonne que les deux dates coïncident et remet en cause ce curieux hasard : « Cela tombe bien d'un point de vue de la mythologie et de l'histoire », affirme-t-il sceptique.

Il rappelle que le chef d'État décédé se comportait « comme un nabab qui vivait comme un prince des monarchies pétrolières. Rien ne manquait à sa table. Il vivait de manière somptuaire alors que les Cubains manquent de beurre ! » Pour Michel Onfray, l'aveuglement a ses limites : « Un dictateur est un dictateur, quels que soient les buts qu'il propose. » Et de conclure : « Sale temps pour la démocratie, sale temps pour la liberté ! »


Reardez la vidéo : écouter 10mm Onfray peut être comprendrez vous enfin l'arnaque que l'on vous vend et à laquelle vous adhérez aveuglément !


AUCUN DICTATEUR CRIMINEL NE MERITE D'ETRE ENCENSE ! AUCUN !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 13:00

Ca y est on va compter les morts pour savoir qui est le meilleur. Oui lamentable.
Au fait Troubaa c'est pas les Libéraux qui ont aidés Castro à prendre le pouvoir, lis bien Contrepoints à la rubrique Mort du dictateur.

Après dédé qui dédramatise le fascisme,
Menteur. Pourquoi dédramatiser, au contraire, c'est bien toi qui as dit que le FN est un parti normal, que tes auteurs du GUD sur Contrepoint ne sont que des erreurs de jeunesse.
C'est toi qui refuse de voir où se situe le néo-fascisme.
Aller va rejoindre le clan des "crapules", les deux font la paire.
D'ici que tu deviennes xénophobe y a qu'un petit pas à franchir.



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 27 Nov - 15:03

Dédé 95 a écrit:Ca y est on va compter les morts pour savoir qui est le meilleur. Oui lamentable.
ce n'est pas moi qui fait des comparaisons entre les dictateurs.
C'est toi et kamelo entre autre !
Toi avec Duvallier
Kamelo avec Pinochet.
Moi je n'ai fait que vous répondre.
Lamentable oui vous êtes !

Au fait Troubaa c'est pas les Libéraux qui ont aidés Castro à prendre le pouvoir, lis bien Contrepoints à la rubrique Mort du dictateur.
tout à fiat
et les libéraux ont laché Castro quand ils se sont aperçus que Castro trahissait les idéaux de la révolution et devenait un tortionnaire !
Pas toi !


Après dédé qui dédramatise le fascisme,
Menteur.
tu n'assumes même pas tes propos. tes propos ne sont le reflet de ta mentalité.


C'est toi qui refuse de voir où se situe le néo-fascisme.
Du tout dans le neo communisme voyons ! réfléchis !


dis moi c'est pas toi et tes amis reacommuniste qui glorifient  castro le tortionnaire ?
voila un véritable comportement néo-facsiste : justifier l'usage de la torture à des fins idéologiques !


Alors qui est le néo-facsiste ?
Celui qui condamne le tortionnaire ou celui qui glorifie le tortionnaire ?  
Petit malin va ! te voila à nouveau le nez dans ton caca communiste !

Aller va rejoindre le clan des "crapules", les deux font la paire.
D'ici que tu deviennes xénophobe y a qu'un petit pas à franchir.
t'es bien un communiste; toujours le mime argumentaire de dénigrement, comme si tu étais supérieur et pouvais te permettre de donner des leçons. quelle prétention. tout cela ne met en évidence que ta nullité et ton absence d'argumentaire crédible.  si tu crois impressionner quelqu'un avec tes basses insultes tu te trompes. tu ne fais que te ridiculiser.

Allez va rendre hommage à castro le tortionnaire : il est à ton image.

Moi tu ne me verras JAMAIS défendre un dictateur et encore moins un tortionnaire.  aucune leçon à recevoir de toi !

Monsieur le donneur de leçon regarde toi dans une glace !
sois sur JAMAIS je ne te ressemblerais. ton communisme n'est qu'une forme de fascisme ! preuve en est !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 15:42

Georges Bush du 20 mars 2003 – 18 décembre 2011 soit 8 ans et 8 mois:
21 221 à 26 405 morts militaires
733 158 à 1 446 063 morts civils.

Bush à fait tuer (bah oui pas lui) 4489 de ses compatriotes.

Bush est déclaré libéral, car pour quelle raison autre que la défense des intérets de l'économie dites libérale il a fait tuer tant de personnes?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 27 Nov - 16:19

tiens tu fais encore des comparaisons
je croyais que tu trouvais ce genre de comportement lamentable.
pauvre dédé il s'auto-insulte maintenant !
J\'y crois pas

On parle de castro ! c'est si dur pour toi ?

tu peux nous parler de ces exécutions sommaires ordonnées par castro exécuté par che guevara ?


J'imagine un jugement façon dédé (et tant d'autres ici avec leur comparaison) :
une petite scénette à la dédé et façon sa mentalité :
- Le juge : combien de personnes avez vous tué
- le prévenu : 5 monsieur
- le juge : c'est tout ? j'en connais qui en ont tué plus de 10
- le prévenu : et j'aidais ma mère
- le juge: vous avez aidé votre mère et tué que 5 personnes alors que d'autres en ont tués 10 sans aider leur mère, c'est que vous n’êtes pas si mauvais que cela finalement
- le prévenu : je le pense
- le juge : allez je vous pardonne ! 5 c'est si peu comparé aux autres !



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 16:43

C'est toi je le rappelle qui nous à parlé de comparaisons de chiffres dans les assassinats.
Alors je te met devant les réalités. réalités qui te gènent!
Bush est un libéral assassin qui as tué plus de 2 millions de personnes en 8 ans
Castro est un stalinien assassin qui a tué 100 000 ou 200 000 personnes en 50 ans

Soit Franc reconnais le, tu veux qu'on ouvre un sujet sur les responsables libéraux économiques et leur exactions en terme de morts et de tortures ?
Quel est le régime économique de la Corée du Nord ? Socialiste ou Stalinien ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Dim 27 Nov - 17:28

Dédé 95 a écrit:C'est vrai il vaut mieux rendre hommage à JFK, celui qui voulait "éradiquer" le castrisme en intervenant avec la CIA à la Baie des cochons, celui qui dans le même temps envoyait ses avions rempli d'agent Orange au dessus du viet-nam.

Chacun ses héros.

Rolling Eyes Mais y a aucun HEROS !

Cuba a été la victime de la Guerre Froide :
Battista était soutenu par la CIA et Castro par le KGB.

Qui est le héros ? Personne.
Mad  Battista, Castro, la CIA, le KGB sont TOUS DES ENFOIRES !

Donc je suis d'accord avec troubaa : il n'y a aucune raison de considérer Castro comme un héros, pas plus que de considérer Pol Pot comme un héros sous prétexte qu'il luttait contre les USA. Quand il y a que des enfoirés, on n'est pas obligé de choisir !

...

PS : Dédé 95, je te rappelle que c'est justement JFK qui a fait foiré l'opération de la Baie des cochons. Et que c'est peut-être même pour ça qu'il s'est fait buté par la CIA. Les vrais héros meurent jeunes (comme JFK ou le Ché) mais Castro n'est qu'un vieux dictateur mort dans son lit à 90 berges. Si c'est ça ton "héros"...

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 18:11

Gérard a écrit:Mais y a aucun HEROS !
Tu as raison j'avais oublié de mettre entre guillemets, Castro était un stalinien, mais pas au début, et c'est pourquoi je ne suis pas d'accord avec ton analyse.

Cuba a été la victime de la Guerre Froide :
Battista était soutenu par la CIA et Castro par le KGB.

Castro a fait cette révolution avec l'aide de la petite bourgeoisie Cubaine (celle du reste qui as fuit le pays) contre Battista qui était soutenue par les USA (CIA) USA qui tirait profits des grands propriétaires terriens du pays.
C'est la raison pourquoi, nombre de "peuples" par le monde ont eu Castro comme modèle.
Maintenant quand Castro a pris le pouvoir, il a évincé ces grands propriétaires, souvent au profit des petits, et là les USA ont réagit par des exactions contre les Cubains, puis par un embargo,.
Suite à cet embargo l'URSS à lorgné côté Cuba en la soutenant économiquement, la révolution est devenue celle de l'URSS stalinienne.
Ce sont les USA et les anti-castristes qui ont laissé croire, dans le cadre de la propagande anti-communiste, que c'était l'URSS qui avait fomentée la révolution Cubaine, avec KGB et C°.
On est dans la même logique de propagande de toutes les révolutions.
En 1917, les "blancs" accusaient l'Allemagne d'être les instigateurs de la révolution bolchevique, du reste cela perdure chez les anticommunistes primaires.
On retrouverais la même chose avec la Révolution Française!
Mais cette une autre histoire.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Dim 27 Nov - 18:46

Dédé 95 a écrit:  Castro a fait cette révolution avec l'aide de la petite bourgeoisie Cubaine (celle du reste qui as fuit le pays) contre Battista qui était soutenue par les USA (CIA) USA qui tirait profits des grands propriétaires terriens du pays.
Neutral  Je ne dis pas que Castro n'a pas été sincère à ses débuts (comme le Che). Mais le fait est qu'il a renié ses principes en gagnant le pouvoir.

Dédé 95 a écrit:Suite à cet embargo l'URSS à lorgné côté Cuba en la soutenant économiquement, la révolution est devenue celle de l'URSS stalinienne.
Ce sont les USA et les anti-castristes qui ont laissé croire, dans le cadre de la propagande anti-communiste, que c'était l'URSS qui avait fomentée la révolution Cubaine, avec KGB et C°.
Neutral  Tu peux croire que l'alliance avec l'URSS n'est arrivé qu'après l'embargo, mais le fait est que Castro visait un système communiste, donc de fait "allié de l'URSS". Et c'est bien pour ça que Castro a aboli la démocratie : l'URSS ne voulait pas d'une majorité tournante mais que Castro reste le boss à Cuba.

Suspect  Bref, Castro a fait comme Battista : il a vendu son pays au plus offrant.

Dédé 95 a écrit:On retrouverais la même chose avec la Révolution Française!
Neutral  Absolument !

Y a pas de "héros". Le pouvoir absolu corrompt absolument. Comme je disais, les vrais héros  meurent jeunes. Les vrais héros sont ceux qui meurent avant d'avoir le temps de devenir des salauds. Castro lui, il a eu tout le temps voulu.

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 20:00


Tu peux croire que l'alliance avec l'URSS n'est arrivé qu'après l'embargo, mais le fait est que Castro visait un système communiste, donc de fait "allié de l'URSS".
Je t'invites à relire la biographie de Castro et surtout l'histoire politique et économique de ce pays.
Castro était marxiste-léniniste et donc pas spécialement ami des dirigeants du Kominterm., le PCF dirait aujourd'hui que c'était un gauchiste, il était activiste révolutionnaire sans être membre du PSP, mais affilié au PCC (un parti nationaliste) le Parti communiste Cubain n'a existé officiellement qu'en 60/65 (?).


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Dim 27 Nov - 21:52

...
Neutral  Salvador Allende était lui aussi un "Socialiste Marxiste". Mais il n'a jamais renié la démocratie, raison pour laquelle l'URSS ne s'intéressait pas à lui.

Wink Evidemment, ça lui a couté la vie. Je te le disais : les vrais héros sont les héros morts. Alors, peut-être que pour rester en vie, Castro a été obligé de devenir plus salaud que ses ennemis, tout comme Lénine vis à vis du Tsar, mais donc il n'est pas un héros.

C'est la même différence qu'entre Jésus et Mahomet.

...
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Le Repteux le Dim 27 Nov - 23:14

Je vote pour Gérard, histoire de rester démocrate, jusqu'à ce qu'il acquière le pouvoir et qu'il devienne cruel lui aussi. Qu'est-ce qui a bien pu empêcher les cubains de se révolter?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Dim 27 Nov - 23:31

Gerard a écrit: il n'y a aucune raison de considérer Castro comme un héros, pas plus que de considérer Pol Pot comme un héros sous prétexte qu'il luttait contre les USA. Quand il y a que des enfoirés, on n'est pas obligé de choisir !

...
cheers cheers cheers cheers

Enfin quelqu'un de censé je commençais à désespérer !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Lun 28 Nov - 1:03

Gerard a écrit:...
Neutral  Salvador Allende était lui aussi un "Socialiste Marxiste". Mais il n'a jamais renié la démocratie, raison pour laquelle l'URSS ne s'intéressait pas à lui.

Wink Evidemment, ça lui a couté la vie. Je te le disais : les vrais héros sont les héros morts. Alors, peut-être que pour rester en vie, Castro a été obligé de devenir plus salaud que ses ennemis, tout comme Lénine vis à vis du Tsar, mais donc il n'est pas un héros.

C'est la même différence qu'entre Jésus et Mahomet.

...

bien vu Gérard Merci
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 28 Nov - 9:55

+1 Gérard.
Oui les cimetières sont plein de héros, hélas.
Pour moi Castro n'est qu'un militant révolutionnaire marxiste, et chez les marxistes ce qui compte ce ne sont pas les individus mais ce qu'ils font. Et ce qu'il a fait certains ne retiennent QUE ce qu'il a fait de mal en oubliant les raisons  Siffle ...et pour cause, elles vont contre leurs intérêts petits bourgeois.

A propos d'Allende, il a organisé, avec d'autres, un régime profondément socialiste marxiste (certain diraient "communiste") et la conception de la démocratie marxiste n'est pas la même que la démocratie bourgeoise! On va pas faire ici un bis répétita de la définition de ce mot.
Par ailleurs Allende était un réformiste, il n'était pas marxiste, il était membre de l'Internationale Socialiste, pas la 3ème.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Lun 28 Nov - 16:53

Gérard, tu fais bien de parler d'Allende! Qui l'a abattu pour mettre à sa place un dictateur criminel à sa solde?
Je ne comprends pas qu'un salopard comme Castro soit si regretté par le peuple cubain. Expliquez-moi!
Oui, le peuple cubain a subi de terribles épreuves et en souffre toujours; mais qui en est le responsable? Qui a affamé Cuba après le caca misérable de Kennedy avec l'invasion tragicomique de la Baie des Cochons? Un Kennedy qu'on a encensé mais qui aurait pu être, devant l'Histoire, le premier responsable de la possible 3ème guerre mondiale! Mais qui donc avait déjà entouré l'URSS de bombes nucléaires?
N'oublions pas non plus l'effondrement de l'URSS qui a entraîné à Cuba de graves conséquences économiques et même quasi des problèmes de famine. Castro a peut-être agi avec brutalité mais c'était le seul moyen de sauvegarder l'indépendance de son peuple; et celui-ci s'en souvient!


avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Lun 28 Nov - 16:59

gaston21 a écrit:Gérard, tu fais bien de parler d'Allende! Qui l'a abattu pour mettre à sa place un dictateur criminel à sa solde?
...Oui, le peuple cubain a subi de terribles épreuves et en souffre toujours; mais qui en est le responsable? Qui a affamé Cuba après le caca misérable de Kennedy avec l'invasion tragicomique de la Baie des Cochons? Un Kennedy qu'on a encensé mais qui aurait pu être, devant l'Histoire, le premier responsable de la possible 3ème guerre mondiale! Mais qui donc avait déjà entouré l'URSS de bombes nucléaires?
N'oublions pas non plus l'effondrement de l'URSS qui a entraîné à Cuba de graves conséquences économiques et même quasi des problèmes de famine. Castro a peut-être agi avec brutalité mais c'était le seul moyen de sauvegarder l'indépendance de son peuple; et celui-ci s'en souvient!



tout à fait Gaston ! ... Merci
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2301
Localisation : Paris

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Gerard le Lun 28 Nov - 20:04

Dédé 95 a écrit:Par ailleurs Allende était un réformiste, il n'était pas marxiste, il était membre de l'Internationale Socialiste, pas la 3ème.
Neutral  C'est vrai, mais il aurait pu quand même faire une dictature et éliminer Pinochet avant qu'il ne l'élimine. Dès lors, Allende aurait eu le plein soutien de l'URSS.

gaston21 a écrit:Castro a peut-être agi avec brutalité mais c'était le seul moyen de sauvegarder l'indépendance de son peuple; et celui-ci s'en souvient!
Rolling Eyes  Je pense surtout que 50 ans de propagande laissent des traces. Tu peux être sûr que si demain le dictateur de la Corée du Nord mourrait, y aurait plein de nord-coréens pour le pleurer en disant, là aussi, qu'il a été le seul à "sauvegarder l'indépendance de son peuple".

Neutral  Donc, je ne suis pas "choqué" de la réaction du peuple cubain sur la mort de Castro, mais je suis choqué par celle de nos intellectuels de gauche. Je croyais pourtant que le système soviétique avait été condamné une fois pour toute, non ? Je suppose que c'est trop dur de reconnaitre les fautes de sa famille politique...

...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 28 Nov - 20:22

Gérard a écrit:C'est vrai, mais il aurait pu quand même faire une dictature et éliminer Pinochet avant qu'il ne l'élimine. Dès lors, Allende aurait eu le plein soutien de l'URSS.
Il as fait une dictature, ou tout au moins il était en passe de la faire, mais pas une dictature fasciste, une dictature du prolétariat.
C'est pourquoi du reste l'URSS ne l'a pas suivi, n'oublie pas Yalta et le partage du monde entre les deux grandes puissances, Cuba était un "accident", nous étions dans la guerre froide et l'invasion du Vietnam par l'Oncle Sam.
Peut être que l'URSS voulait rappeler à l'ordre son "complice" de 44, et préserver sa zone d'influence (*). Mais pour ça faudrait une analyse complète des accords de Yalta, ce n'est pas le sujet.

(*) La Hongrie c'était récent, comme la lutte contre Tito.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 28 Nov - 20:25

tout à fait Gérard.

On se souvient des obsèques de Staline.... il y a même eu des scène d'hystéries collectives enntrainant la mort de personne.
Et certains communistes français ont rendu hommage à ce "grand homme".
On connait l'hypocrisie qui consiste à condamner les dictateurs de droite et à glorifier les dictateurs de gauche.

Je rajouterai Gaston que Cuba n’était pas indépendant vu que le pays était aux mains des soviétiques et que le pays à servi de base militaire avancée aux russes. Les soviétiques achetaient à prix d'or le sucre cubain et revendaient quasi gratuitement du pétrole à Cuba.

De ce fait Cuba était soumis en retour aux volontés soviétiques. Tu parles d'une indépendance.

C'est même à se demander si Castro n’était pas un agent soviétique vu à quelle vitesse il a renoncé aux idéaux révolutionnaires et s'est soumis à l'URSS. C'est une interrogation.
A l'origine de la révolution cubaine n'etait pas communiste.

Je te rappelle gaston que c'est cette soumission aux diktats soviétiques qui a entraîné la crispation américaine, et non l'inverse.

Gaston : le peuple cubain attend toujours les élections promises...il y a 57 ans ! Est-ce la faute des américains ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Lun 28 Nov - 20:42

Je rajouterai Gaston que Cuba n’était pas indépendant vu que le pays était aux mains des soviétiques et que le pays à servi de base militaire avancée aux russes. Les soviétiques achetaient à prix d'or le sucre cubain et revendaient quasi gratuitement du pétrole à Cuba.
Et Guantanamo, c'est une base soviétique?
Tu sais que l'URSS n'existe plus depuis 26 ans Troubaa ?
Pour l'Histoire du sucre.
http://www.cubania.com/post/histoire-sucre-cubain-2/


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 28 Nov - 20:47

qui achetait 'le sucre cubain 4 fois son prix ?

En échange de quoi ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Lun 28 Nov - 23:25

komyo a écrit:bref les américains font un blocus pour affamer un peuple et l'amener a faire son tomber ses dirigeants,
Encore un mensonge de l'extrême gauche manipulatrice.
il n'y a jamais eu de blocus américain, simplement un boycott économique qui n'engageait que les USA.

c'est étrange cette manie de toujours dénoncer l’impérialisme américain, d’être toujours opposé à tout commerce avec les USA , et de dénoncer les américains quand ceux ci ne font pas de commerce avec un pays !

le mensonge et l'illogisme de l’extrême gauche !

Concernant cuba, certains parlent de 40 000 à 50 000 morts depuis la révolution castriste. Tout ces morts pour le bien du peuple bien sur.

cela rappelle quand les communistes français pleuraient staline...

Et ségolène Royale va aller lui rendre hommage après qu'hollande aura été salué le grand massacreur.

Comment peut on aller honorer un tel salopard ?
.
La gauche ne se grandit pas.





_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par komyo le Mar 29 Nov - 8:53

Le texte ci dessous, montre qu'il y a toujours de la marge entre la réalité et la projection. Il montre aussi et surtout que remplacer une aristocratie par une autre à l'issue d'une révolution, n'est jamais la solution, et que nous n'en sortirons pas tant que nous n' installerons pas une vraie démocratie (cf les études et projets dans les cartons de chouard)
enfin, les néo esclavagistes libéraux feraient mieux de la boucler quand on voit les résultats pour les populations sur les pays qu'ils mettent en coupe réglé, sans compter la destruction parfois irrémédiable de l'environnement. Je leur dédis mon plus profond mépris !


Un antifasciste cubain, qui a grandi à Cuba avant de venir vivre en France et que nous connaissons bien, nous a fait parvenir son point de vue sur la mort de Castro (le texte a d’abord été publié sur le FB de Ras l’Front Le Havre) :

castroUne de mes ami-es m’a demandé aujourd’hui d’écrire un court post sur ce que je pense de Castro et de ce qu’il représentait pour Cuba. Elle en a marre de voir des messages de personnes pleurant sa mort partout sur FB. La connaissant, je soupçonne que la plupart de ses ami-es sont de gauche, tout comme les miens. Et oui, j’ai eu aussi eu ma part de messages désespérés sur la façon dont Castro était bon pour Cuba et les Cubains (souvent avec une prose paternaliste).

Ironiquement, tou-tes ces ami-es regrettant la fin de leur idole auraient probablement fini en prison à Cuba. Un pays où les syndicats indépendants et les partis politiques sont interdits, où les salaires sont plus une formalité qu’une réalité, où existent les classes sociales et dont les différences augmentent chaque jour, où le sexisme est encouragé avec la musique parrainée par l’État afin de détourner les jeunes des vrais problèmes, où les Noirs sont plus contrôlés par la police que les Blancs, où les touristes incapables de trouver un mari/une femme en Europe achètent eux-mêmes un-e partenaire exotique de l’autre côté de l’Océan … n’est pas un pays communiste. C’est une forme très concentrée de capitalisme. Le même apte pour le (et maintenant offert aux) business US, après tant d’années de sacrifices et d’anti-impérialistes tombé-es.

Non, la santé publique et l’éducation ne sont pas de bonne qualité. C’est simplement gratuit. Elles étaient d’une bonne qualité, mais des années sans payer les professeurs et les médecins, ainsi que l’obsession de seulement développer le tourisme, ont détruit celles qui étaient deux des plus grands accomplissements de Cuba. De Cuba, pas de Castro.

En tant qu’ancien gamin asthmatique, je n’oublierai jamais les infirmières qui s’occupaient de moi dans une petite clinique, au milieu de la nuit, à La Havane. Elles ne m’ont jamais demandé de l’argent, ni même mon nom ou mon adresse. Elles m’ont simplement offert leur sourire bienveillant. Plus tard, en grandissant, j’ai compris les difficultés de l’âge adulte dans un pays du Tiers Monde. Les résultats en matière de santé et d’éducation sont donc dus à ces travailleurs-euses sous-payé-es. Pas à l’Etat. Pas à Castro.

La révolution cubaine était une révolution populaire. Elle a commencé comme un renversement réformiste d’un dictateur, avant d’être volé par une petite élite (nouvellement créée). Elle devint donc Castriste, pas communiste.

D’autre part, anticipant déjà ceux-celles qui me diront que Cuba deviendra désormais libre et prospère … Je leur rappellerai les innombrables décès précoces d’enfants à travers le monde en raison de la faim (selon le Programme alimentaire des Nations Unies, l’Humanité tout entière peut être nourrie) et de maladies guérissables. Et ce même dans les pays «libres». Je leur répéterai aussi que la démocratie ne consiste pas uniquement à exprimer ouvertement ses opinions (sans que le pouvoir en ait que faire), c’est prendre en charge sa vie et cela implique des programmes de Sécurité Sociale, des systèmes publics de santé et d’éducation décents. Les mêmes choses que la droite /la gauche «modérée» attaquent année après année, réforme après réforme. C’est-à-dire les mêmes qui demandent aujourd’hui à Cuba d’être libre… tout comme Haïti et sa population appauvrie, je suppose.

La liberté, l’égalité … restent les objectifs de l’Humanité. Elles n’existaient pas à Cuba tout comme elles n’existent pas en France, aux États-Unis, en Espagne ou n’importe quel autre endroit dans le monde. Ces objectifs sont encore accessibles, mais nous n’avons pas besoin de dirigeants pour les obtenir, peu importe leur «grandeur». Il n’y a pas de surhomme. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes.



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 29 Nov - 9:05

il n'y a jamais eu de blocus américain, simplement un boycott économique qui n'engageait que les USA.
Encore un mensonge de la "droite forte" qui n'en est pas à un près.
Encyclopédie de l'homme moderne a écrit:L'embargo des États-Unis contre Cuba (décrit à Cuba par le terme espagnol el bloqueo qui signifie « le blocus »)
Le 25 janvier 1962, l'Organisation des États américains (OEA), par 14 voix contre 6 (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Équateur, Mexique), exclut Cuba. Toutes les relations commerciales, diplomatiques et aériennes entre l'île et les autres pays du continent sont rompues (sauf avec le Mexique et le Canada). L'embargo est partagé par les alliés occidentaux des États-Unis, sauf entre autres par le Canada, la France et l'Espagne. Cuba est presque totalement isolé. L'Union soviétique augmenta alors son aide financière à Cuba.

50 000 morts, tu t'es pas posé la question qui étaient ces morts, car comme dit quelqu'un le peuple c'est tous, mais il y a plusieurs composantes sociales dans le peuple.
Et c'est bien pour ça que tu dénonce férocement ce régime, car ces morts pour la plupart étaient des bourgeois spoliés par un régime qu'ils combattait avec des armes. La Contre révolution.

Tu vois c'est comme la révolution Française, l'histoire est un éternel recommencement. Tu aurais été de quel côté, les Chouans ou les Républicains ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Mar 29 Nov - 18:50

Oui, Cuba a coûté très cher à l'URSS économiquement; valait-il mieux laisser les cubains mourir de faim et disparaître au profit de l'impérialisme américain? Cuba a été l'exemple à suivre pour les pays d'Amérique centrale et du Sud et ils en ont profité pour se dégager un peu de l'étranglement US.
Et encore une faute grave de Hollande qui n'ira pas aux funérailles de Castro. Le caniche suit toujours son maître! Plus pour longtemps!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 29 Nov - 19:01

donc ce n'est pas un blocus dédé95 !

cuba n''était pas isolé encore des racontars de coco... vu que le Mexique, le Canada, la France l'Espagne, tous les pays d'Afrique, tous les pays d'asie et tous les pays d'Europe non occidentaux  pratiquaient pas l'embargo !

bref en conclusion

1) ce n'était pas un blocus !malgré les racontars de l'extrême gauche qui prend les gens pour des cons (comme tu le fais toi même)
2) cuba n'était pas isolé

autre chose monsieur le donneur de leçon qui se plante tout le temps ?

tant que tu professeras des racontars en prenant les autres pour des cons tu te ramasseras une fessée.
quand tu en auras marre d’être ridicule tu changeras peut être de comportement.
il ne suffit pas de raconter n'importe quoi pour avoir raison. et encore moins  d'insulter.
ca te change surement des boniments de ton/tes partis que tu gobes aveuglément.

j'ai bien noté que pour toi il était légitime d'exécuter des bourgeois... de pire en pire.
dédé le clone de staline !
ça s'arrange pas !


jamais tu n'as honte de tes propos ?


Dernière édition par troubaa le Mar 29 Nov - 19:19, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par troubaa le Mar 29 Nov - 19:17

gaston21 a écrit:Oui, Cuba a coûté très cher à l'URSS économiquement; valait-il mieux laisser les cubains mourir de faim et disparaître au profit de l'impérialisme américain? Cuba a été l'exemple à suivre pour les pays d'Amérique centrale et du Sud et ils en ont profité pour se dégager un peu de l'étranglement US.
Et encore une faute grave de Hollande qui n'ira pas aux funérailles de Castro. Le caniche suit toujours son maître! Plus pour longtemps!

(je suis que lola va t'applaudir...)

tu aimerais donc qu'on m’exécute sommairement pour opinion divergeant ? si c'est un exemple à suivre.

Si on rapporte le nombre d'exilé à la population française cal ferait 9 millions d'exilés ! un exemple à suivre

Si l'on rapporte le nombre de tués cela ferait plus de 250 000.

Je ne te savais pas pour la peine de mort...

un exemple à suivre..


un exemple à suivre

il t'a fait quoi le peuple pour que tu lui souhaites autant de souffrance ?
humaniste tu te dis gaston ? franchement quelle honte de tel propos.

on n'a pas la même conception de l'humanisme.... cuba est classé 175° pays sur 181 par amnistie internationale concernant la liberté d'expression.un exemple à suivre !

Exécuté les bourgeois un exemple à suivre !

une dictature pendant 57 ans : un exemple à suivre

L'officialisation de la torture pour remettre dans le droit chemin les artistes. un exemple à suivre

un pouvoir dictatorial qui se transmet de frere en frere : un exemple à suivre

C''est pas possible gaston que tu professes de tels propos. tu t'en rends compte ?

décidément nos néo-communistes du forum font la démonstration d'un inhumanisme exacerbé !

c'est dingue de détester le peuple à ce point là et de se croire bon!


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Dédé 95 le Mar 29 Nov - 19:38

Toujours les contre-vérités....
tu aimerais donc qu'on m’exécute sommairement pour opinion divergeant ? si c'est un exemple à suivre.
T'a lu ça où dans Contrepoint ou dans Minute ?
Si on rapporte le nombre d'exilé à la population française cal ferait 9 millions d'exilés ! un exemple à suivre
En 50 ans la France a surement plus de 9 millions d'exilés, demande à Mariani, c'est lui le responsable des Français de l'Etranger.
Tiens Depardieu, il a été accuilli avec les honneur par Poutine.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Mar 29 Nov - 19:38

mais troubaa , stp , arrête de déformer les propos des uns et des autres

Gaston a seulement parler d'exemple à suivre pour les autres pays d'amérique latine par rapport à l'emprise américaine , c'est tout , et toi tu étends cette expression à tout ce que tu reproches à Castro

c'est histoire de mettre de l'animation sur le forum ou quoi ? Wink

pour les funérailles , j'ai entendu que c'est Ségolène qui va s'y coller
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par gaston21 le Mer 30 Nov - 11:07

Oui, Castro a tellement été rejeté par son peuple qu'ils sont des centaines de milliers à lui rendre hommage... et que les dames tombent en transe...Troubaa, as-tu jamais réussi à mettre une dame en transe? Un grand sourire!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 13001

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par loli83 le Mer 30 Nov - 11:38

hier soir j'ai regardé un grand reportage sur Castro ( sur la 3 de mémoire ) , c'était très vaste cela partait de son enfance et retraçait tout son périple

on voyait notamment ce rôle néfaste des Etats Unis qui au départ n'ont pas voulu négocier avec lui après qu'il ait réussi sa révolution , du coup après les choses se sont enchainées jusqu'à risquer une 3 ème guerre mondiale

ensuite il est vrai aussi qu'il y a eu tous ces projets d'assassinats par la CIA sur sa personne et sa  famille , et cela explique sans doute les abus pour liquider les opposants au régime

mais j'aurais aimé que ces abus soient davantage soulignés pour que l'histoire soit équitable , car des personnes ont été persécutées , et sans doute éliminées alors qu'elles voulaient seulement faire entendre leur voix sans aucun projet criminel

c'est en cela que ce reportage n'était pas équilibré

Contenu sponsorisé

Re: un dictateur criminel s'en va : Mort de castro

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 19:16