LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Héritage or not héritage

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Sam 19 Nov - 16:26

Je voudrais remercier un complice, appelons le Pierre T. Siffle pour sa contribution d'introduction à ce sujet.
On parle souvent sans le nommer de l'héritage, par exemple dans l'expression "fils à papa" ou lorsqu'on évoque les "capitaux privés", alors en quoi l'héritage est un droit moral ?
Laissons Pierre donner son avis, j'ai juste souligné ce qui me semble important:
----------
La transmission du patrimoine d'un défunt à ses héritiers est, dans nos sociétés modernes, l'une des règles et des traditions les plus injustes et des plus inéquitables, même si elle est très largement admise.

Mon propos n'est pas de remettre en question le droit à la propriété privée, bien au contraire. Une politique différente en matière de succession pourrait, par ses effets secondaires, permettre à un plus grand nombre de personnes d'accéder à la propriété, en particulier pour le logement.

Posons-nous légitimement la question : A qui revient le mérite de la fortune du défunt ?
Supposons que celui-ci ait acquis sa fortune sans enfreindre la loi.
A qui appartiennent réellement les richesses accumulées toute une vie ?
•à ses parents s'ils sont encore en vie, qui l'ont élevé, qui, par leur éducation, leur soutien, ont fait de lui ce qu'il est devenu.

•à son épouse (ou époux), en fonction de la durée de la vie commune, qui l'a aidé(e), assisté(e), soutenu(e), encouragé(e)...

•à la collectivité, qui a financé les infrastructures et les services qu'il a utilisé.

•à la collectivité qui a payé les intérêts de ses bons du Trésor ou de ses obligations.

•à ses locataires qui sont privés de beaucoup de choses pour payer leur loyer.

•à ses employés ou salariés directs, qui même s'ils ont été rémunérés au "prix du marché", ont généré "l'effet de levier" qui provoque parfois un accroissement très rapide de la valeur des entreprises.

•aux ouvriers des entreprises dont il était actionnaire, et dont le licenciement a permis d'augmenter les bénéfices de celles-ci et de lui verser des dividendes.

•aux petits actionnaires qui n'ont pas eu sa chance et qui ont perdu beaucoup d'argent quand il a spéculé en bourse.

•à l'entreprise qui lui a versé son salaire et, par ricochet, aux clients de celle-ci qui ont contribué à sa rémunération.

•à tous les joueurs du loto qui ont parié en même temps que lui et qui ont perdu quand lui a gagné.

•etc.

Ce raisonnement revient à dérouler en arrière tout le film de sa vie et de retrouver qui a contribué à sa fortune et à déterminer, en se plaçant du point de vue de l'équité, à qui elle devrait légitimement revenir.
En les regroupant, on peut ainsi identifier trois "retro-héritiers" :
•ses propres parents ou ceux qui l'ont élevé ;
•son épouse (ou époux) ;
•la collectivité, représentée par l'Etat qui seul est en mesure de redistribuer équitablement et efficacement sa fortune.

"Mais, il a acquitté honnêtement tous ses impôts, il est quitte avec l'Etat", direz-vous !
A cela, on peut répondre que la paix et la sécurité dont il a profité n'ont pas de prix. Sans elles, il n'aurait rien eu, avec elles il a tout.

La transmission d'un héritage à des descendants ou à des collatéraux apparaît injustifiée sur le plan de l'équité. En outre, en concentrant au fil des générations d'immenses fortunes au main d'une petite partie de la population, elle permet de maintenir en place une forme de féodalité basée sur l'argent, le capitalisme héréditaire, qui ne fait qu'accroître les inégalités. L'héritage n'est ni plus ni moins qu'une transmission de privilèges, comme autrefois les titres de noblesse.

Je ne dis pas que l'on doit supprimer totalement le droit d'héritage aux descendants, mais seulement d'instaurer un plafond pour l'héritage. Ceci laisserait à la plupart des personnes la possiblité de transmettre à leurs enfants les biens pour lequels elles ont souvent travaillé toute leur vie, comme la maison familiale. Une telle mesure ne concernerait que les grandes fortunes, soit nettement moins de 5% de la population.

Même les vrais libéraux devraient souscrire à cette idée en y voyant le moyen de diminuer d'autres impôts et de faire un grand pas vers l'égalité des chances en favorisant le vrai "mérite" et non pas la chance d'être né dans la bonne famille.

-----------
Alors ? Le débat est ouvert et c'est pas un débat à la "con", puisqu'il nous concerne tous dans plus ou moins longtemps. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6830
Localisation : Dijon

Re: Héritage or not héritage

Message par gaston21 le Sam 19 Nov - 18:31

Je pense qu'il faut être très prudent en la matière. Les dispositions actuelles me semblent raisonnables. Chacun a le souci de transmettre à ses enfants le fruit de son travail, même si ceux-là parfois ne le méritent guère... Je suis bien placé pour en juger. Trop les alourdir pour les plus aisés pourrait avoir pour conséquences la disparition d'activités utiles pour la société, commerces etc... Par contre, on a été beaucoup trop généreux pour les donations qui ont permis à beaucoup d'échapper à l'impôt; un coup à la Sarko. que Hollande n'a fait t'atténuer très faiblement. Il fallait garder le montant initial et sa durée de 10 ans. Et puis toutes ces niches fiscales qui ne profitent qu'à....? Nos socialos sont tellement gentils...Il faudrait également mieux revoir les tranches pour l'impôt sur le revenu et les rétablir comme elles étaient jadis, 14 tranches.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Dim 20 Nov - 10:03

Gaston a écrit: Chacun a le souci de transmettre à ses enfants le fruit de son travail
Tout à fait. Mais encore faut-il que la transmission soit réellement le fruit du travail de l'individu!

C'est ce point que je voulais soulever.
Il abouti à une notion fondamentale qui est le droit de propriété.
Comment transmettre à ses enfants la réalité du fruit du travail, comment la quantifier ?

Et surtout moralement en sortant de celles des religions.

La question de l'héritage est une des nombreuses fausses notes du libéralisme que personne ou presque ne semble voir.
Les libéraux prônent l'égalité des chances et la reconnaissance du mérite, mais ils ne sont pas cohérents. L'héritage, qu'ils se gardent bien d'abolir, donne de multiples longueurs d'avance à ceux qui n'ont eu que la peine de naître dans la bonne famille. Où est l'égalité des chances ?
La politique de Nicolas Sarkozy qui a réduit les droits de succession au profit des plus grandes fortunes est encore plus réactionnaire que libérale.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Dim 20 Nov - 19:07

L'héritage est une des principales caractéristiques de l'humain.

L'héritage c'est la transmission, c'est ce qui à permis à l'homme de progresser depuis l'origine de l'humanité. On hérite même des caractéristiques génétique de ses géniteurs.

L'héritage c'est simplement la transmission d'une génération à une autre. On considère la pieuvre comme un des animaux les plus intelligents de la terre mais comme la mère meure avant la naissance de son petit il n'y a aucune transmission. Et chaque génération repars alors de zéro.

Oui l'héritage c'est se tenir debout, le langage, la culture, l'éducation, l'instruction ; ce sont les premiers héritages.La transmission du patrimoine n'est que secondaire.

Pourquoi les enfants de classes supérieurs réussissent mieux leurs études : Parce qu'ils ont hérité de la connaissance qu'il faut réussir ses études pour être le moins soumis possible.


dédé a écrit:Mais encore faut-il que la transmission soit réellement le fruit du travail de l'individu!

C'est ce point que je voulais soulever.

Finalement dédé n'en a rien à faire de l'héritage, il veut juste se servir de ce moyen pour assouvir sa haine du patron en le spoilant lui et ses descendant. .

On retombe dans son idéologisme enfantin.

Réfléchissons : si le patron ne peut transmettre  son patrimoine industriel. A qui le transmettre ?
- aux ouvriers et employés . Oui mais lesquels ? ceux fraichement embauché, ceux qui ont démissioné ? ceux qui sont à la retraite ? A leur descendant si ils sont décédés ? Combien d'année faudra t il avoir travaillé dans l'entreprise pour être un des héritiers ?
- Et les sous-traitants ? et l'agent EDF qui a fournis l’énergie necessaire ?
- A l'Etat ? L'entreprise ne doit rien à l'Etat car ce que l'Etat a mis à sa disposition l'entreprise l'a financé largement via ses impôts et taxes.

Si le patron ne peut transmettre son patrimoine industriel, plutôt que d’être spoilé que va t il faire ?
- Vendre son entreprise afin de distribuer l'agent de la vente à ses descendants.
- La fermer, la liquider, quitte à tout perdre autant tout perdre !

Bref une fois de plus on voit que la haine est mauvaise conseillère...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Dim 20 Nov - 19:21

Qui te dit Troubaa que je suis contre l'héritage?
Toujours tes procès d'intention!

Le philosophe empiriste et économiste anglais, John Stuart Mill (1806-1873), connu pour son système de morale utilitariste, se passionne pour les questions sociales. Il propose de réduire les inégalités de fortune, en plafonnant l'héritage de façon à permettre seulement un "état d'indépendance modéré" et de supprimer les successions "ab intestat" (en l’absence de testament) entre collatéraux. Il envisage de laisser aux propriétaires fonciers la possibilité de vendre leurs terres à l'Etat qui les louerait à des paysans pauvres ou encouragerait une agriculture coopérative.
Au début du XIXe siècle, le droit d'héritage est considéré par les saint-simoniens comme générateur d'une classe d'oisifs et de parasites. Ils préconisent donc de le supprimer et de faire de l'Etat le seul héritier.

Je ne remontrais pas jusqu'aux juifs et le système du jubile.

J'avais oublié:
Inventeur de la dynamite, le chimiste et industriel suédois Alfred Nobel (1833-1896) fit don de sa fortune, par testament, à une fondation qui porte son nom. Cette dernière devait, grâce à des placements de toute sécurité, créer un prix annuel (prix Nobel) pour récompenser des bienfaiteurs de l'humanité dans les domaines de la physique, de la chimie, de la physiologie et de la médecine, de la littérature, et de la paix auxquels, depuis 1969, se sont rajoutés les sciences économiques. Alfred Nobel s'interrogeait à la fois sur l'effet des héritages sur la réussite individuelle et sur l'intérêt économique et social des rentes de capital.
"Ils vont trop souvent à des incapables et n'apportent que des calamités par la tendance à l'oisiveté qu'ils engendrent chez l'héritier. Un adage populaire dit "la première génération crée la fortune, la seconde la fait fructifier, la troisième la dilapide"."


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Dim 20 Nov - 20:46

tiens dédé et son XIX° siècle.
Et pour le XXI° siècle ?

Chacun fait ce qu'il veut de ce qu'il a acquis légalement il me semble. Cela me va très bien


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Dim 20 Nov - 21:26

gaston21 a écrit:Je pense qu'il faut être très prudent en la matière. Les dispositions actuelles me semblent raisonnables. Chacun a le souci de transmettre à ses enfants le fruit de son travail, même si ceux-là parfois ne le méritent guère... Je suis bien placé pour en juger. Trop les alourdir pour les plus aisés pourrait avoir pour conséquences la disparition d'activités utiles pour la société, commerces etc... Par contre, on a été beaucoup trop généreux pour les donations qui ont permis à beaucoup d'échapper à l'impôt; un coup à la Sarko. que Hollande n'a fait t'atténuer très faiblement. Il fallait garder le montant initial et sa durée de 10 ans. Et puis toutes ces niches fiscales qui ne profitent qu'à....? Nos socialos sont tellement gentils...Il faudrait également mieux revoir les tranches pour l'impôt sur le revenu et les rétablir comme elles étaient jadis, 14 tranches.
d'accord avec toi,(sauf pour les  valeurs de donation  )  et si ce n'est  que tu ne sembles pas bien connaitre la notion de niches fiscales .
Ce sont des dispositifs, a risque ; qui demandent  de débourser plus que l’impôt économisé, et qui de plus permettent de financer des pans entiers de notre économie en difficulté.

Les dom tom, le cinema, l'art, l'aide à la personne, le patrimoine historique, etc etc

Exemple  financer 10 000 euros pour avoir 1800 Euros d'économie d'impot c'est prendre de gros risques

Dite à celui qui a lancé le sujet, qu'utiliser constamment des copiés collés , laisse penser   que déjà en maternelle  il devait copier sur son voisin d'école .

Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Lun 21 Nov - 8:48

Jaloux Daniel.
Je ne suis pas comme toi je ne fais pas semblant.
Toi tu copie-colle sans référence pour faire croire que ça viens de toi, moi je précise que c'est une citation en la mettant en italique.
On appelle cela sur les forums, une introduction aux sujets.
Comprendo

Maintenant je ne vois pas ce que viennent faire les niches fiscales dans ce sujet sur
héritage or not héritage.
Une fois plus tu fais du HS...dont acte.

Alors tu en pense quoi de l'héritage ?

Troubaa a écrit:Chacun fait ce qu'il veut de ce qu'il a acquis légalement il me semble. Cela me va très bien
Justement, pense tu que ce que tu affirmes légal ne puisse pas évolué? Nous sommes au 21ème siècle et les théories moyen-ageuse sur le droit de propriété, tu crois que c'est légal....moralement parlant ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Lun 21 Nov - 11:02

au moyen age le droit à la propriété n'existait pas.

Oui moralement je pense que le droit à propriété privée est plus recevable que le doit à la spoilation.

Tu n'as pas répondu à mes quelques interrogations..  Siffle  Siffle  Siffle  Siffle

troubaa a écrit:Réfléchissons : si le patron ne peut transmettre  son patrimoine industriel. A qui le transmettre ?
- aux ouvriers et employés . Oui mais lesquels ? ceux fraichement embauché, ceux qui ont démissioné ? ceux qui sont à la retraite ? A leur descendant si ils sont décédés ? Combien d'année faudra t il avoir travaillé dans l'entreprise pour être un des héritiers ?
- Et les sous-traitants ? et l'agent EDF qui a fournis l’énergie necessaire ?
- A l'Etat ? L'entreprise ne doit rien à l'Etat car ce que l'Etat a mis à sa disposition l'entreprise l'a financé largement via ses impôts et taxes.

Si le patron ne peut transmettre son patrimoine industriel, plutôt que d’être spoilé que va t il faire ?
- Vendre son entreprise afin de distribuer l'agent de la vente à ses descendants.
- La fermer, la liquider, quitte à tout perdre autant tout perdre !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Lun 21 Nov - 11:39

si le patron ne peut transmettre  son patrimoine industriel. A qui le transmettre ?
Encore faut-il prouvé que ce patrimoine lui appartient, et quels critères font de lui le propriétaire!
Ce patrimoine appartient à ceux qui le font fructifier.

- aux ouvriers et employés . Oui mais lesquels ? ceux fraichement embauché, ceux qui ont démissioné ? ceux qui sont à la retraite ?
A leur descendant si ils sont décédés ? Combien d'année faudra t il avoir travaillé dans l'entreprise pour être un des héritiers ?
Je viens de répondre à ceux qui la font fructifier.
- Et les sous-traitants ? et l'agent EDF qui a fournis l’énergie necessaire ?
Bah les sous traitants il font la même chose! Et l'EDF aussi, mais elle, c'est propriété de l'Etat en grande partie, et l' Etat ne dois pas être propriétaire d'une entreprise, mais seulement protéger les entreprises...des requins!
- A l'Etat ? L'entreprise ne doit rien à l'Etat car ce que l'Etat a mis à sa disposition l'entreprise l'a financé largement via ses impôts et taxes.
Je suis pour la disparition à terme de l'Etat...alors...
Si le patron ne peut transmettre son patrimoine industriel, plutôt que d’être spoilé que va t il faire ?
- Vendre son entreprise afin de distribuer l'agent de la vente à ses descendants.
- La fermer, la liquider, quitte à tout perdre autant tout perdre !
Pourquoi la vendre, il n'a pas assez de ses biens issus de son travail (et seulement son travail) en tant qu'en haut de la hiérarchie de l'entreprise, dont il n'est qu'un des élément (l'entrepreneur) .
Ps: Maintenant l'héritage ce n'est pas seulement réservé aux entrepreneurs et autres propriétaires des moyens de productions et d'échange!
Ca concerne aussi les ouvriers et les employés.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Lun 21 Nov - 14:17

"Dédé 95"
Encore faut-il prouvé que ce patrimoine lui appartient, et quels critères font de lui le propriétaire!
Ce patrimoine appartient à ceux qui le font fructifier.
Suivant les règles actuelles.
sinon plutot que de parler d'héritage tu aurais du parler de la propriété du capital privé. Des règles actuelles de définition.

ps : et pour toi la SNCF elle appartient à qui ? Aux agents ou à l'Etat ? Mais c'est manifestement un autre sujet.


Je viens de répondre à ceux qui la font fructifier.
Au présent donc pas au passé. Ceux qui l'ont fait fructifier 40 ans druarant n'ont le deroit à rien parce  qu'iles l'ont quitté. Et celui qui y a travaillé 15 jours il y a 25 ans ? n'y a-t-il pas participé ?
Bref ce n'est pas une réponse.
Sur quel croitère établi tu la liste de ceux qui l'ont fait fructifié ?
Comment détermines tu ceux qui ont fait fructifier l'entreprise et ceux qui travaillent grace à cette "fructification" passée. Qui en profite car ils sont devenus les fruits de l'entreprise (une tnetreprise à maturité, qui ne rpogresse plus, qui vit sur ses acquis et qui est viable). Il n'y a alors plus de fructification de l'entreprise.



Bah les sous traitants il font la même chose! Et l'EDF aussi, mais elle, c'est propriété de l'Etat en grande partie, et l' Etat ne dois pas être propriétaire d'une entreprise, mais seulement protéger les entreprises...des requins!
Fais gaffe avec des discours comme cela tu vas finir libéral
Bien ! je note "l' Etat ne dois pas être propriétaire d'une entreprise, mais seulement protéger les entreprises...des requins!"
+1000
(reste juste à définir ce qu'est un requin, pour moi quelqu'un qui ne repsecte pas la loi...)


- A l'Etat ? L'entreprise ne doit rien à l'Etat car ce que l'Etat a mis à sa disposition l'entreprise l'a financé largement via ses impôts et taxes.
Je suis pour la disparition à terme de l'Etat...alors...
Tu ne réponds pas à ma question
Je faisais juste répondre à "ton ami Pierre" qui disait que l'entreprise avait une dette vis à vis de l'Etat parce que l'Etat avait mis en place les infracstuctures nécessaire (enseignement compris) à son développement
Je rétorquais juste que l'entreprise l'avait payé via ses impôts.
Ce qu'avait omis "ton ami Pierre" dans on analyse.



Si le patron ne peut transmettre son patrimoine industriel, plutôt que d’être spoilé que va t il faire ?
- Vendre son entreprise afin de distribuer l'agent de la vente à ses descendants.
- La fermer, la liquider, quitte à tout perdre autant tout perdre !
Pourquoi la vendre, il n'a pas assez de ses biens issus de son travail (et seulement son travail) en tant qu'en haut de la hiérarchie de l'entreprise, dont il n'est qu'un des élément (l'entrepreneur) .

Parce que non il ne trouve pas. Surtout si comme tu le dois si il n'est pas un "requin", si il a toput donné à son entreprise pour espéréer récupérer à la fin, ou l'offrir à ses enfants.
Tu vas juger pour lui ?
Tu juges pour les autres maintenant. Tu décrètes du haut de ta Grandeur ce qui est suffisant ou non ?
tu sais que le patron fait parti du peuple ?

Ps: Maintenant l'héritage ce n'est pas seulement réservé aux entrepreneurs et autres propriétaires des moyens de productions et d'échange!
Ca concerne aussi les ouvriers et les employés.

Cadre le sujet mon ami. Moi je m'en tiens à ton copier/coller d'introduction.
C'est aussi la langue la culture l'éducation la mentalité...
Ce que n'est pas que financier et matériel l'héritage.

---------------------

On voit bien ton flou dans tes réponses face à mes quelques questions de bon sens.
Il est plus facile de s'en tenir à d'hypothétique "ya qu'a" comme ton "amir Pierre" le fait que de rentrer dans le fond de la problèmatique.
Ce n'est pas le premier à se poser la quesiton. Même les libéraux, "idéologiquement", devraient etre contre l'héritage, mais aucune solution viable n'a été trouvé pour gérer cette problématique quie celle de la préférence à la descendance.

Et finir comme la pieuvre, repartir à chaque génération à zéro, en détruisant tout ce qui a été bati,  n'a que peut d'interet. Même si c'est très égalitaire et devrais te plaire !



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Lun 21 Nov - 18:53

Fais gaffe avec des discours comme cela tu vas finir libéral
Bien ! je note "l' Etat ne dois pas être propriétaire d'une entreprise, mais seulement protéger les entreprises...des requins!"
+1000
(reste juste à définir ce qu'est un requin, pour moi quelqu'un qui ne repsecte pas la loi...)
Voila ce qu'en pense Pierre  Siffle
Les libéraux et les libertariens
Indépendamment du fait que la concurrence pure et parfaite n'existe pas, de nombreux libéraux font remarquer que certains avantages ou désavantages économiques ne sont absolument pas mérités : héritages, handicaps..., d'autant qu'une partie de ces patrimoines relève d'appropriation de richesses antérieures à l'économie de marché : colonialisme, esclavagisme, féodalisme.
Si, pour les "vrais libéraux", l'égalité des chances nécessite l'absence ou le minimum de règles dans l'économie de marché, cette égalité au départ suppose aussi la suppression de l'héritage. Mais dans la pratique, les libéraux restent très discrets et même aphones sur cette question.


En tout cas je suis content que toi tu ne sois pas aphone.
Je lui "enverrais" ta participation Very Happy

Maintenant voyons la notion d'héritage, c'est à dire de transmission des biens vu dans la réglementation!
Tu disais qu'au moyen âge le droit à la propriété n'existait pas.
Bien sur que si et cela à tout les niveaux, sauf peut-être aux serfs qui ne possédaient que le droit octroyé par le propriétaire.
Mais le Seigneur possédait la terre, donc les moyens d'existence, les artisans possédaient leurs échoppes qu'ils transmettaient souvent à leurs compagnons, pas forcément à leurs descendants.
Mais le droit d'héritage était réglementé par les droits seigneuriaux qui eux mêmes se référaient à l'enseignement des églises sur la propriété privée.

Ps: Les requins, ce sont par exemple les chasseurs de profits, qui se fiche pas mal des entrepreneurs du moment que les bénefs leurs sont distribués, ce sont tous ceux qui coulent les boites pour concentrer les capitaux, ce sont les financiers (sic) propriétaires de capitaux non productifs mais spéculatifs. Et eux sont dans la logique du système.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Lun 21 Nov - 21:05

Dédé 95 a écrit:
Voila ce qu'en pense Pierre  Siffle
Les libéraux et les libertariens
Indépendamment du fait que la concurrence pure et parfaite n'existe pas, de nombreux libéraux font remarquer que certains avantages ou désavantages économiques ne sont absolument pas mérités : héritages, handicaps..., d'autant qu'une partie de ces patrimoines relève d'appropriation de richesses antérieures à l'économie de marché : colonialisme, esclavagisme, féodalisme.
Si, pour les "vrais libéraux", l'égalité des chances nécessite l'absence ou le minimum de règles dans l'économie de marché, cette égalité au départ suppose aussi la suppression de l'héritage. Mais dans la pratique, les libéraux restent très discrets et même aphones sur cette question.

Tout à fait c'est la raison pour laquelle j'écrivais dans mon message précédent :
Ce n'est pas le premier à se poser la question. Même les libéraux, "idéologiquement", devraient être contre l'héritage, mais aucune solution viable n'a été trouvé pour gérer cette problématique que celle de la préférence à la descendance.

Et finir comme la pieuvre, repartir à chaque génération à zéro, en détruisant tout ce qui a été bati,  n'a que peut d'interet. Même si c'est très égalitaire et devrais te plaire !


Donc dénoncer l'héritage n'a que peu d’intérêt si on n'a rien à proposer comme alternative


Maintenant voyons la notion d'héritage, c'est à dire de transmission des biens vu dans la réglementation!
Tu disais qu'au moyen âge le droit à la propriété n'existait pas.
Bien sur que si et cela à tout les niveaux, sauf peut-être aux serfs qui ne possédaient que le droit octroyé par le propriétaire.
c'est donc bien ce que je disais le droit à la propriété privée n'existait pas.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Lun 21 Nov - 21:23


Tu disais qu'au moyen âge le droit à la propriété n'existait pas.
Bien sur que si et cela à tout les niveaux, sauf peut-être aux serfs qui ne possédaient que le droit octroyé par le propriétaire
.
c'est donc bien ce que je disais le droit à la propriété privée n'existait pas.
Bien sur que si.
Bien sur que si.
Bien sur que si.
A bon, les nobles ne possédaient une propriété privé transmissibles ? Même encore maintenant! Very Happy (*)
Va falloir que tu révises tes cours d'Histoire.
Sais tu qu'au moyen-âge il n'y avait pas que des serfs?  Very Happy

(*) Va falloir que je demandes à mon copain De Vogué à qui il destine ses châteaux.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Lun 21 Nov - 21:41

quand vas tu arrêter de jouer à ta mauvaise fois ?

Le droit à la propriété privé concerne tous les citoyens pas quelques privilégiés ! c'est un droit du peuple.


tu te ridiculises dans ta mauvaise fois. oui tu as dit une connerie. Fais comme moi quand j'en dis une : passe à autre chose au lieu de t'enfoncer lamentablement.

Tu te souviens de ma remarque sur la Commune. tu m'as souligné mon erreur. je ne suis pas revenu dessus. cela évite de s'enfoncer dans le ridicule comme tu le fais en ce moment.

Un peu d'humilité dédé te ferait le plus grand bien !



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Lun 21 Nov - 23:24

[quote="troubaa"]

Donc dénoncer l'héritage n'a que peu d’intérêt si on n'a rien à proposer comme alternative
Sauf pour ce qui n'ont rien à transmettre mon cher troubaa!!!Cela les réconforte dans leur médiocrité .
amicalement

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Mar 22 Nov - 8:41

Alors plafonnons?
La suppression ou le plafonnement de l'héritage, une grave question. Les libéraux et les marxistes peuvent être renvoyés dos à dos sur cette question : ni les uns ni les autres n'ont su résoudre ce problème (l'héritage en tant qu'institution de transmission pour cause de mort du patrimoine entre personnes d'une même famille est même pratiqué en... Corée du Nord, c'est dire).

Dans notre culture moderne, c'est la Révolution française qui a ouvert la brèche (critique radicale, les modérés tel Mirabeau plus clairement engagés sur ce terrain que des réputés plus radicaux, tel Robespierre) et qui l'a également refermée (notamment parce que l'égalité des héritiers dans une société à base largement rurale paraissait le meilleur moyen à court terme de niveler les écarts de richesses : il fallait surtout réprimer les possibilités que l'Ancien Régime donnait de favoriser l'ainé des familles). De plus, la Révolution française s'est acharnée à détruire les Corps intermédiaires entre Etat et citoyens : la société de capitaux en était une ; elle n'a échappé à la fureur des révolutionnaires que grâce à son caractère marginal à l'époque (elle était surtout connue dans les manufactures d'Etat ou dans le commerce d'outre-mer).
Marx a provoqué la fin de la réflexion théorique dans le mouvement socialiste par des prises de position personnelles systématiquement contre les anarchistes et anarcho-syndicalistes, qui étaient eux généralement favorables à la suppression ou à la limitation de l'héritage. C'est ce qu'on appelle "l'erreur tragique de Marx". Erreur d'autant moins pardonnable qu'elle est contemporaine du développement du grand capital industriel et bancaire, qui aurait dû remettre la transmission du capital pour cause de mort au centre de la réflexion sur le développement du capitalisme. Il est vrai que Marx était ricardien en économie (Ricardo étant un homme du XVIIIème siècle) : cela ne pouvait guère l'aider à avoir une vision réellement contemporaine du problème...


Cf DD et Philippe 1995


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 10:21

Ne sommes nous pas tous égaux devant la possibilité de donner un avantage inégalitaire à sa descendance ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12558

Re: Héritage or not héritage

Message par loli83 le Mar 22 Nov - 10:30

je ne me prononce pas sur l'héritage des grandes fortunes , mais sur les héritages modérés , genre pouvoir garder la maison de ses parents qu'ils ont acquise à la sueur de leur front en partant de rien , je trouve évident que la transmission à ses enfants soit naturelle et légale , je trouve même que l'abattement relatif aux frais de succession devrait être plus grand
Hollande l'a rabaissé quand il est arrivé au pouvoir , j'ai trouvé cela comme une erreur de sa part
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 11:24

Pourquoi Lola une grande fortune ne se construit pas à la sueur de son front ?
Bernard Arnaut a commence en héritant d'une petite entreprise de BTP.
Il en a fait le numéro 1 mondial du luxe.
Et il l'aurait fait sans travailler ? je ne pense pas. La force et la puissance de travail de certaines personnes sont tout simplement extraordinaire.

Il ne devrait pas se dire "j'ai assuré une qualité de vie à ma descendance pour au moins une dizaine de générations". ?

Que se soit un grand industriel, un grand artiste, un grand sportif, plusieurs générations profitent de la réussite de ses personnes exceptionnelles (dans le sens hors du commun)

Et je pense que c'est ce qui pose problème à certains.
Le fils ne Zidane n'a rien fait de méritant et pourtant il est né multimillionnaire. Tout comme le fils de Bernard Arnaut.
Les 2 suivent le chemin de leur père, l'un dans le sport, l'autre en ayant réussi polytechnique. Et on retrouve la même chose dans les arts, les médias, la politique etc... Les descendants héritent à la fois des biens acquis par leur géniteur, ainsi que de ses possibilités de compétences dans le domaine de prédilection. (héritage financier et culturel)

Rarement un fils d'artiste est devenu un grand industriel et rarement un fils d'industriel est devenu un grand artiste. Rarement car l'exception doit exister.

Les chats ne font pas des chiens comme dit le proverbe.

Oui ces enfants ont de la chance. Et le fait qu'ils aient de la chance ne me révolte pas. Après tout dépendra de leur comportement dans la réalisation de leur vie. Et je juge Nicolas Bedos à travers son talent et non à travers la carrière de son père comme je jugerai le fils Arnaud à travers son talent et non à travers la carrière de son père.

Certains n'y arrivent pas. Dédé qu'en penses tu ? Doit on faire abstraction de l'héritage pour juger de la qualité d'une personne ?



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Mar 22 Nov - 11:51

loli83 a écrit:je ne me prononce pas sur l'héritage des grandes fortunes , mais sur les héritages modérés , genre pouvoir garder la maison de ses parents qu'ils ont acquise à la sueur de leur front en partant de rien , je trouve évident que la transmission à ses enfants soit naturelle et légale , je trouve même que l'abattement relatif aux frais de succession devrait être plus grand
Hollande l'a rabaissé quand il est arrivé au pouvoir , j'ai trouvé cela comme une erreur de sa part  
tout à fait , rabaisser le plafond à 100 000 euros  quand on a deux enfants par exemple et une maison par exemple expose  les enfants à l'impots, et  dans certains cas de vendre le bien pour pouvoir payer  les frais .D'autant plus quand un enfant meurt et que ce sont les petits enfants qui héritent !!!

Par contre pour les très grandes fortunes, c'est une erreur monumentale , et certainement la cause principale  des départs  des dirigeants à l'étranger . Car en cas de décès en France  au regard des frais de successions à payer la plus part des TGE familiales  risquent d'etre vendu à des étrangers . Cette disposition  dont l'origine est la haine de la réussite , a été un facteur très important dans la perte d'emplois  dans l'industrie .
Je suis intimement convaincu que ce n'est pas l'ISF , qui a fait fuir nos grandes fortunes, mais  l’impôt sur la succession  qui est  un véritable racket !!!

Amicalement

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Mar 22 Nov - 16:07

Oui ces enfants ont de la chance. Et le fait qu'ils aient de la chance ne me révolte pas. Après tout dépendra de leur comportement dans la réalisation de leur vie. Et je juge Nicolas Bedos à travers son talent et non à travers la carrière de son père comme je jugerai le fils Arnaud à travers son talent et non à travers la carrière de son père.

Certains n'y arrivent pas. Dédé qu'en penses tu ? Doit on faire abstraction de l'héritage pour juger de la qualité d'une personne ?
Puisqu'on parles de personnes et non des conséquences de l'héritage, tel que pratiqué de nos jours je réponds.
Moi j'ai une admiration pour Marcel Dassault pas pour Serge.
Une fois de plus j'ai des preuves, j'ai pas l'habitude de me cacher derrière un écran.  Siffle
1er acte
De 79 à 90 je travaillais à Argenteuil en sous traitance pour les Usines Dassault toutes proches. Malgré son grand âge, chaque année Marcel venait serré la main et visiter son "petit sous traitant" comme il disait. Son fils Serge ? Jamais, je ne sais même pas si il est venu à Argenteuil ce "repère de communistes" (sic)
2ème acte
Mon beau père était chef de chantier de Pierre Cardin, à ce titre il a construit une de se résidence qui comprend Port La galère. Sur ce port il y avait un resto bar lui appartenant, les résidences au dessus étaient louées à des "personnalités" dont Serge Dassault. Mon beau frere faisait parti des employés de Cardin (hi hi) et gérait ce bar, Serge faisait le beau nabab et insultait le bof, du genre, moi je suis et toi tu n'es que...( entendu sur notre forum). C'est remonté au patron... Cardin, qui lui as fait remarqué que le fait d'ètre le fils de Marcel ne lui donnait aucun droit, au contraire, celui de respecter ceux qui (comme cet employé) ont fait la fortune de son père ....et la sienne!
Il a viré cet individu en tant que propriétaire des lieux.

C'est la démonstration que l'héritage n'est pas lié à la capacité de l'individu, et que SOUVENT, le père construit, les enfants dilapident.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 16:45

ha dédé et les Dassaut tout un roman !

Serge Dassaut :
en tant que personne je ne connais pas
En tant que politicien : je n'aime pas
en tant que patron de presse : je n'aime pas
En tant qu'industriel : un succès ! Et c'est l'essentiel de l'héritage.

Tu remarqueras que les fils, petits fils et arrière petit fils ont tous une formation scientifique de haut vol.

Indispensable à la pérennité de l'entreprise.

Cela aussi fait parti de l'héritage.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Mar 22 Nov - 17:01

En tant qu'industriel : un succès ! Et c'est l'essentiel de l'héritage.
Surtout quand c'est l'Etat qui renfloue les conneries du fils, car tu ne fais que confirmer ce que je dis, tu ne t"en aperçois pas?
Oui grand succès industriel... du papa, pour l'héritier....merci l'Etat tant haï des capitalistes libéraux !
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/07/03/l-etat-acquiert-0-000-000-1-du-capital-de-dassault-aviation_3441105_3234.html
Il faut lire ce qui s'est passé quand le papa était sur le point de trépasser.
Faire la bringue à Théoule c'était pas mal surtout sur le bateau de Tapie  Siffle  , c'est pas grave la fortune du père allait tomber dans de bonnes mains. Quand aux ouvriers d'Argenteuil ?.
- Quoi? Rien que des faignants, ils n'avaient qu'à hériter.

Non le succès industriel, dans ce cas, n'est pas l'essentiel de l'héritage.
C'est toute la question de la discussion. car ce succès il est obtenu grace à qui ? Seulement à ce génial Marcel? Non, grâce aussi à ces  (et non SES) employés.
Ca l'héritier les oublis, eux ils n'y ont pas droit.

Ps: Je rajoute cet article de...Capital:
http://www.capital.fr/enquetes/hommes-et-affaires/les-petits-secrets-de-la-famille-dassault-702532


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 17:33

si l’héritier arrive ,à faire vivre l'entreprise les salariés gardent leur emploi... Je sais pour toi seul l'ouvrier est méritant et fait vivre l'entreprise. . Mais dis moi l'ouvrier de tonton marcel il a quitté l'entreprise depuis longtemps lui aussi.... il n'est pas immortel rassure moi.

Donc le nouvel ouvrier profite aussi de la réussite de tonton Marcel et de ses salariés, vu qu'il vient d’être embauché, car sans eux il n'aurait pas de travail.

En achetant 0.000000001% de Dassaut l'Etat renfloue l'entreprise ?
Ce qu'il ne faut pas lire comme connerie
As-tu lu ton article. sur que non ta haine t'aveugle.

Sous Serge Dassaut le groupe Marcel Dassaut a continué à se développer, à grandir, et à ne pas faire faillite. tous les + du développement du groupe depuis qu'il est le successeur il les doit à lui et pas à son père. il a continué à construire l'édifice.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6830
Localisation : Dijon

Re: Héritage or not héritage

Message par gaston21 le Mar 22 Nov - 17:41

dan 26 a écrit:
troubaa a écrit:

Donc dénoncer l'héritage n'a que peu d’intérêt si on n'a rien à proposer comme alternative
Sauf pour ce qui n'ont rien à transmettre  mon cher troubaa!!!Cela les réconforte dans leur médiocrité .
amicalement


Quel médiocre cet abbé Pierre qui n'a laissé en mourant que son béret et son bâton! Dan, oui, dans la vie il n'y a que le pognon qui compte! Je ne ferai pas d'autre commentaire!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 18:36

Pourquoi l'abbé pierre avait une descendance ?

I love you


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6830
Localisation : Dijon

Re: Héritage or not héritage

Message par gaston21 le Mar 22 Nov - 19:13

Et pourquoi pas? Lui aussi en avait...  J'avais lu il y a longtemps, dans le Canard Enchaïné?, que certains l'avaient vu à Genève ou Lausanne faire une entrée discrète dans un établissement consacré au soulagement des gonades...Ca me le rend encore plus sympathique. Ce n'était pas quelqu'un qui vous faisait la morale et jugeait les gens.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Mar 22 Nov - 19:59

Oui et son domaine de Clères, ah bah tiens c'est marrant le hasard.
Oui il avait un domaine à Clères en Seine maritime, un domaine qu'il a légué à ceux qui le faisait vivre, lui et le personnel. Juridiquement il appartenait à l'association.
Il avait une conception de l'Héritage proche de la mienne, peut être me l'a -t-il refilé?  Very Happy
je cite Wiki:
Henri Grouès est né à Lyon (IVe) dans une famille bourgeoise aisée et pieuse de négociants en soie lyonnais, originaire, du côté paternel, du hameau de Fouillouse à Saint-Paul-sur-Ubaye (son père y est négociant, son grand-père marchand toilier et son arrière-grand-père propriétaire-cultivateur-colporteur), et de Tarare dans le Rhône du côté maternel. Il est le cinquième de huit enfants. Il est baptisé à l'église Saint-Eucher, dans le 4e arrondissement de Lyon. Il passe son enfance à Irigny, une commune au sud-ouest de Lyon. Dès l'âge de six ans, il est impressionné par un père catholique très pieux qui, chaque dimanche matin, va s'occuper des clochards et mendiants aux alentours du quai rambaud. À 12 ans, il accompagne son père à la confrérie séculaire des Hospitaliers veilleurs, où les bourgeois se font coiffeurs barbiers pour les pauvres.
Bon et qu'en est-il de son héritage?

En 1931, il fait profession chez les capucins où il prononce ses vœux. Il renonce cette année-là à sa part du patrimoine familial, et donne tout ce qu’il possède à des œuvres caritatives
Le patrimoine issu du travail des canuts de Lyon en particulier!
je crois même qu'il en a parlé longuement dans une de ses œuvres.

Maintenant comme tout ces gens là (il a été député du MRP, pas de la gauche), c'est lui qui avait dit:
Les fonctionnaires ? les Fonctionnaires ce sont des nantis. (textuel)
Ceux qui gagnait le SMIG à l'époque avaient apprécié!

Il se désolidarise du parti politique après « l’incident sanglant » de Brest d’avril 1950, ayant provoqué la mort de l’ouvrier Édouard Mazé(*). Dans sa lettre de démission du 28 avril 1950, Pourquoi je quitte le MRP, il dénonce les positions politiques et sociales du Mouvement. Il rejoint ensuite la Ligue de la jeune République, mouvement chrétien socialiste.

(*) Édouard Mazé est un ouvrier et militant CGT tué par les forces de l'ordre d’une balle en pleine tête lors d'une manifestation, le 17 avril 1950 à Brest.

Les obsèques ont lieu le 19 avril 1950. Un imposant cortège accompagne les proches du jeune ouvrier sur la tombe duquel figure l'épitaphe Mort pour le pain, la paix et la liberté.




_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12558

Re: Héritage or not héritage

Message par loli83 le Mar 22 Nov - 21:25

en tous cas , il l'a reconnu , il a eu au moins une maitresse

pour répondre à troubaa :

Pourquoi Lola une grande fortune ne se construit pas à la sueur de son front ?

c'est moins évident , ça peut être par des procédés discutables et d'une façon générale j'évite de répondre quand je n'ai pas vraiment connaissance de la question , soit que je n'ai pas eu le temps de m'y intéresser à fond , soit que cela ne m'intéresse pas du tout
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Mar 22 Nov - 23:44

gaston21 a écrit:

Quel médiocre cet abbé Pierre qui n'a laissé en mourant que son béret et son bâton! Dan, oui, dans la vie il n'y a que le pognon qui compte! Je ne ferai pas d'autre commentaire!
Qui a dit cela ? Qui a osé dire ça,
amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Mar 22 Nov - 23:53

Dédé 95 a écrit:
Il avait une conception de l'Héritage proche de la mienne, peut être me l'a -t-il refilé?  Very Happy
Et si tu nous l'exposais?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6830
Localisation : Dijon

Re: Héritage or not héritage

Message par gaston21 le Mer 23 Nov - 19:30

loli83 a écrit:en tous cas , il l'a reconnu , il a eu au moins une maitresse

pour répondre à troubaa :

Pourquoi Lola une grande fortune ne se construit pas à la sueur de son front ?

c'est moins évident , ça peut être par des procédés discutables et d'une façon générale j'évite de répondre quand je n'ai pas vraiment connaissance de la question , soit que je n'ai pas eu le temps de m'y intéresser à fond , soit que cela ne m'intéresse pas du tout

Une maîtresse...Comment y faisait avec sa soutane?
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12558

Re: Héritage or not héritage

Message par loli83 le Jeu 24 Nov - 0:31

gaston a écrit:Une maîtresse...Comment y faisait avec sa soutane?

tu crois vraiment que c'est un problème ? Very Happy
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Jeu 24 Nov - 9:17

gaston21 a écrit:

Une maîtresse...Comment y faisait avec sa soutane?
Il la lève, c'est plus simple de courir après une belle ........, qu'avec un pantalon baissé !!!! Laughing Laughing Laughing Laughing

amicalement
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12558

Re: Héritage or not héritage

Message par loli83 le Jeu 24 Nov - 10:05

ça c'est vrai ! Very Happy
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Jeu 24 Nov - 11:20

loli83 a écrit:ça c'est vrai ! Very Happy
question d'expérience , toujours  du vécu!!!! Laughing Laughing Laughing Laughing
Pour en revenir au sujet, je suis intimement convaincu, que le départ des fortunes  à l'étranger, est en grande part due , à la surficalisation des droits d'héritage sur les grandes fortunes .
Et sincérement je trouve qu'ils ont raison , ce racket est une honte , et de plus détruit des milliers d'emplois . Ces grandes fortunes préfèrent  soutenir des entreprises  dans des pays moins rackettés , et on les comprend
amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Jeu 24 Nov - 14:25

dan 26 a écrit:
Pour en revenir au sujet, je suis intimement convaincu, que le départ des fortunes  à l'étranger, est en grande part due , à la surficalisation des droits d'héritage sur les grandes fortunes .
Et sincérement je trouve qu'ils ont raison , ce racket est une honte , et de plus détruit des milliers d'emplois . Ces grandes fortunes préfèrent  soutenir des entreprises  dans des pays moins rackettés , et on les comprend
amicalement
Et bien c'est une idée reçue, voilà qui va modifier tes convictions, enfin faut espérer!

Selon une enquête de la direction des Français de l’étranger et de l’administration consulaire réalisée en 2012, l’expatriation répond en outre pour plus de la moitié des personnes interrogées à des motivations professionnelles, et, pour près de 30 %, à des raisons familiales ou personnelles. L’argument fiscal, lui, n’est évoqué que par une très faible minorité de personnes.
http://www.20minutes.fr/economie/1967763-20161124-exil-fiscal-departs-contribuables-hauts-revenus-augmente-2014

----------------------

Maintenant vous vous référez tous à l'argument de la fortune.
Lorsqu'on hérite il y a bien autre chose que les biens, il y a aussi les pouvoirs.
Ce pouvoir est détenu en grande partie, par le propriétaire.
Plus la transmission de ces pouvoirs augmentent, plus la notion de justice diminue, on en arrive ou certains ont un pouvoir qui leur permet de faire la pluie et le beau temps, le contraire de la démocratie.
Inutile de citer les exemples, juste rappeler que les grands propriétaires des moyens de productions et d'échanges peuvent dicter au politique la marche à suivre. Bruxelles et les lobbys sont un exemple.



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8912
Localisation : vallée du vent

Re: Héritage or not héritage

Message par dan 26 le Jeu 24 Nov - 14:31

pour ceux qui ne savent pas lire : que le départ des fortunes  à l'étranger
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Jeu 24 Nov - 14:33

NOUS PARLONS ICI D'HERITAGE.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Jeu 24 Nov - 14:52

justement dédé en parlant de l'abbé pierre
(qui aurait eu une conception de l'héritage sans descendance...)

troubaa a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Il avait une conception de l'Héritage proche de la mienne, peut être me l'a -t-il refilé?  Very Happy
Et si tu nous l'exposais?

Parle nous de ta conception de l'héritage...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Jeu 24 Nov - 15:48

troubaa a écrit:justement dédé en parlant de l'abbé pierre
(qui aurait eu une conception de l'héritage sans descendance...) (*)

troubaa a écrit:
Et si tu nous l'exposais?

Parle nous de ta conception de l'héritage...

Je pourrais citer Nobel:
Inventeur de la dynamite, le chimiste et industriel suédois Alfred Nobel (1833-1896) fit don de sa fortune, par testament, à une fondation qui porte son nom. Cette dernière devait, grâce à des placements de toute sécurité, créer un prix annuel (prix Nobel) pour récompenser des bienfaiteurs de l'humanité dans les domaines de la physique, de la chimie, de la physiologie et de la médecine, de la littérature, et de la paix auxquels, depuis 1969, se sont rajoutés les sciences économiques. Alfred Nobel s'interrogeait à la fois sur l'effet des héritages sur la réussite individuelle et sur l'intérêt économique et social des rentes de capital.
"Ils vont trop souvent à des incapables et n'apportent que des calamités par la tendance à l'oisiveté qu'ils engendrent chez l'héritier. Un adage populaire dit "la première génération crée la fortune, la seconde la fait fructifier, la troisième la dilapide"."


Je pourrais aussi citer Keynes:
L'économiste John Maynard Keynes (1883-1946) s'interrogeait sur ce drame du système capitaliste, cette boulimie qui conduit à une accumulation sans fin du capital, n'ayant d'autre objectif que l'accumulation. "Je vois une solution immédiate, il faut matraquer l'héritage tant qu'on peut. Là aussi, c'est frapper le capitalisme au cœur." Quant à l'inflation, elle a, selon lui, de mérite de provoquer "l'euthanasie du rentier".

Ou peut être Onfray
Fondateur de l'Université Populaire de Caen, le philosophe Michel Onfray (né en 1959) considère que la propriété privée est préférable au communisme à condition qu'elle soit aménagée pour aboutir à un meilleur mode de répartition tout en faisant coexister liberté individuelle et propriété commune. Pour lui, la propriété n'est qu'un bail et le droit d'héritage doit être limité.

Alors je résumerais mon point de vue qui n'a rien d'une vue de l'esprit puisque je l'applique et ais appliqué dans les faits.

Résumé, je ne transmet à mes enfants et à ma femme QUE ce qui est issu de mon travail et aussi ce qui m'est nécessaire pour vivre, c'est à dire à part la maison de la frette (juste ma partie) qui ne m'appartient qu'en théorie, mon compte en banque à la date de mon déces, qui se monte aujourd'hui 24/11/2016 à 1220€ + demain 275€ de la RATP, et mes vêtements, a si ma voiture d'occasion en panne depuis 2 jours.

Comme mes parents ont fait, à la demande de mon frère et de moi. (et pourtant mon père avait des revenus plus élevés que les miens).
Tu veux pas non plus que j'explique ma vie, c'est interdit de la dévoiler sur un forum Siffle

(*) Oui l'abbé Pierre avait fait de Georges (?) son fils, mais d'une façon non officiel ,certains (j'en suis Siffle ) affirment qu'il l'avait adopté officiellement.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Jeu 24 Nov - 19:27

bref tu fais comme tout le monde mais tu l'enrobes de circonvolution verbale, comme tout politique qui n'ose pas répondre, mais finalement rien que du très classique.

ha si
ta résidence principale tu ne l'as donc pas acquis grâce à ton travail. dont acte
et tu en fais quoi.... don au voisin ?

seconde question :
admettons que tu joues au loto
admettons que tu gagnes un petit lot : 40 000 euros (pas le miracle)
tu en fais quoi ? ce n'est pas le fruit de ton travail donc rien pour tes enfants. n'est ce pas. même pas un ti biffton pour les aider à changer de voiture...? Tout pour ta poire ? tu le donnes au voisin ? tu le brûles ?

attention 2 questions = 2 réponses attendues.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Jeu 24 Nov - 19:57

bref tu fais comme tout le monde mais tu l'enrobes de circonvolution verbale, comme tout politique qui n'ose pas répondre, mais finalement rien que du très classique.
Bah non, je fais pas comme tout le monde, je n'ai pas la pensée unique ....moi Very Happy

ha si
ta résidence principale tu ne l'as donc pas acquis grâce à ton travail. dont acte
et tu en fais quoi.... don au voisin ?
Bon tu as des activités et du boulot et tu n'a pas toujours le temps de lire nos post mais je te re écrit la réponse:

DD a écrit:aussi ce qui m'est nécessaire pour vivre, c'est à dire à part la maison de la frette
Oui ce qui est nécessaire pour vivre c'est un toit, des vêtement et à manger.
Donc ma maison est DEJA acquis à mes fils, comme elle me l'étais acquis à sa construction par mon père.


seconde question :
admettons que tu joues au loto
admettons que tu gagnes un petit lot : 40 000 euros (pas le miracle)
tu en fais quoi ? ce n'est pas le fruit de ton travail donc rien pour tes enfants. n'est ce pas. même pas un ti biffton pour les aider à changer de voiture...? Tout pour ta poire ? tu le donnes au voisin ? tu le brûles ?
Je les dépenses de mon vivant, nous parlons ici d'héritage c'est à dire APRES la vie.
Mes enfants ont comme moi appris qu'il ne faut pas attendre après les autres, il faut travailler d'où ma complainte du Laboureur et se Enfants.

attention 2 questions = 2 réponses attendues.
Voilà, maintenant je peux te dire comment mes parents ont "dilapidé" leur "fortune"(*), et donc pourquoi ses petits-enfants ont hérité de....5000€ de nos jours. Quand aux deux fils ils se sont contentés de 3000€ (actuel) et pour moi BEAUCOUP de bouquins, beaucoup + de 3000 en tout cas.
Mais raconter sa vie est interdit par la charte Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Jeu 24 Nov - 21:21

belle exemple de solidarité inter-générationnelle
tout pour ma gueule les autres se débrouillent.



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Ven 25 Nov - 9:29

troubaa a écrit:belle exemple de solidarité inter-générationnelle
tout pour ma gueule les autres se débrouillent.

Bah non!
Preuve si il en était encore besoin que tu es comme Dan, tu ne sais pas lire, ou tu interprète....comme ça t'arrange.
Solidarité, pourquoi, en faire des faignants et des crapules, non moi mes enfants j'en ai fait des hommes, et mes filles des filles.
Et j'en suis fière.
Et quand je mourrais ils se réuniront pour dire merci Papa, tu nous à appris ce qu'est la vie, tu nous as rien caché en nous faisant l'aumône.

Les parents sont là pour donner de l'éducation.
Moralité Troubaa tu es une fois de plus à côté de la plaque.
Nous parlons ici de l'Héritage et non de la solidarité du vivant des parents et des enfants.

Bakounine a écrit: "L'égalité et la justice réclament uniquement : une organisation de la société telle que tout individu humain naissant à la vie y trouve, en tant que cela dépendra non de la nature mais de la société, des moyens égaux pour le développement de son enfance et de son adolescence jusqu'à l'âge de sa virilité, pour son éducation et pour son instruction d'abord, et plus tard pour l'exercice des forces différentes que la nature aura mises en chacun pour le travail. Cette égalité de point de départ, que la justice réclame pour chacun, sera impossible tant qu'existera le droit de succession.

La justice, autant que la dignité humaine exigent que chacun soit uniquement le fils de ses oeuvres. Nous repoussons avec indignation le dogme du péché, de la honte et de la responsabilité héréditaires. Par la même conséquence nous devons rejeter l'hérédité fictive de la vertu, des honneurs et des droits ; celle de la fortune aussi. L'héritier d'une fortune quelconque n'est plus entièrement le fils de ses oeuvres et, sous le rapport du point de départ, il est privilégié.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8837
Localisation : ici ou là

Re: Héritage or not héritage

Message par troubaa le Ven 25 Nov - 16:04

Dédé 95 a écrit:
troubaa a écrit:belle exemple de solidarité inter-générationnelle
tout pour ma gueule les autres se débrouillent.

Preuve si il en était encore besoin que tu es comme Dan, tu ne sais pas lire, ou tu interprète....comme ça t'arrange.
Solidarité, pourquoi, en faire des faignants et des crapules, non moi mes enfants j'en ai fait des hommes, et mes filles des filles.
Et j'en suis fière.
Et quand je mourrais ils se réuniront pour dire merci Papa, tu nous à appris ce qu'est la vie, tu nous as rien caché en nous faisant l'aumône.

dédé la pince qui cherche des prétextes pour ne pas donner !

t'es fier en plus... moi je te trouve hyper égoïste ! Mais on a le droit d’être fier d’être égoïste.

Tu n'as pas du donné souvent...
Moi si je touche 40 000 euros au loto .
10 000 pour chacun de mes fils soit 30 000
10 000 pour moi et ma femme.
Toi tout pour toi.

finalement tu es comme beaucoup de mec de gauche : tu aimes recevoir des autres, tu réclames, mais tu n'aimes pas donner !
Cela me rappelle quand Gaston était horrifié de devoir payer les pauvres pays de l'est.. l'horreur. On paye pas pour lui; Insupportable ! Finalement tu es pareil.
Les masques tombent.

Tu n'as pas du faire beaucoup de gros chèques pour payer tes impôts on t'a mal éduqué ! sinon tu saurais ce que c'est d'avoir moins pour que les autres aient plus ! manifestement c'est une concept que tu n'a jamais goûte.

La différence entre nous 2 est là :
Moi je veux donner un maximum à ma descendance pour quelle réussisse du mieux. tout donné : du temps, de l'argent, de la passion, de l'éducation, le gout de l'effort, du travail, de la persévérance, de la réussite, du dépassement de soi, de la tolérance, de la solidarité... un maximum. Ils seront armés du mieux que j'ai pu pour affronter la vie et ses difficultés !

toi tu veux tout profiter au maximum pour ta gueule et donné un minimum. (surtout financièrement... faire la morale ca tu sais donner Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy )

Oui nous n'avons pas les mêmes valeurs ! je te le confirme !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Héritage or not héritage

Message par Dédé 95 le Ven 25 Nov - 16:37

t'es fier en plus... moi je te trouve hyper égoïste ! Mais on a le droit d’être fier d’être égoïste.

Tu n'as pas du donné souvent...
Non en effet, avec le smic et une maison qui coute chère, il reste pas beaucoup à distribuer, on compare nos revenus ?
C'est comme les gros chèques, en effet, nous n'avons pas la même vie, toi tu pense aux chèques, tu te demande quoi en faire, moi j'attend la retraite pour aller faire les courses, tu saisi la différence?
Moi si je touche 40 000 euros au loto
Et bien je t'ai expliqué que je les dépensais j'ai pas dis que je les gardais pour moi, mais comme tu as la comprenette difficile....

Tu veux donner à ta descendance, alors pourquoi tu ne le fais pas maintenant? Comme cela tu ferais comme moi, tu n'attendrais pas de le transmettre en héritage.
Voilà ma façon de voir la notion d'héritage.

toi tu veux tout profiter au maximum pour ta gueule et donné un minimum.
En effet tu as la comprenette difficile, le peu que j'ai je le dépense en le donnant de mon vivant et en en profitant éventuellement!
Toi c'est direct la banque sur le livret A....pas moi. Le champ je le cultive...c'est ce que mon père m'a appris.
Ce que j'ai expliqué depuis le début.

--------------

Voilà une autre réflexion:
Le "mérite" relèvent des capacités propres de l'individu : intelligence, adaptation, force, beauté..., c'est-à-dire du droit qu'a un individu qui produit des richesses plus ou mieux qu'un autre à recevoir une quote-part supérieure des richesses produites à l'intérieur de son groupe.

Le "brevet" consistant à reconnaître la primauté de l'individu "découvreur" ou à la source d'une dynamique (inventeur, chef d'entreprise, artiste...) comme prioritaire dans la répartition des richesses que l'exploitation de sa création génère - ce qui permet les notions d'entreprises, de royalties... et entraîne une forte démultiplication des richesses qu'un individu donné peut réclamer au groupe qui l'entoure.

L'héritage enfin est la reconnaissance du droit pour un individu de désigner à sa mort l'attributaire de ses biens - dans nos sociétés, en favorisant explicitement cette transmission aux enfants, ce qui n'a pas toujours été le cas et n'est pas universel. Les systèmes féodaux historiques ou actuels (Angleterre) pratiquent par exemple une gestion de l'héritage destinée à éviter une dispersion du capital.

Si aucun des trois leviers n'est activé, on se retrouve dans une société communiste "originelle" à De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins. C'est évidement séduisant, mais cela suppose de chaque participant une telle adhésion idéologique que les limites du système se trouvent rapidement et son maintien en cohérence oblige très vite à envoyer les réfractaires dans une forme quelconque de Goulag. Guillaume Jacob, 18/10/2006


Tu vois il parle de dispersion du capital, alors constituer un capital avec le SMIC, tu m'expliquera Troubaa.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12558

Re: Héritage or not héritage

Message par loli83 le Ven 25 Nov - 17:02

je te trouve dur avec Dédé , Troubaa

c'est à cause de ses convictions qu'il réagit comme ça et non pas parce qu'il aurait une nature égoïste
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6830
Localisation : Dijon

Re: Héritage or not héritage

Message par gaston21 le Ven 25 Nov - 17:06

"Gaston, horrifié de devoir payer les pauvres pays de l'est"... Explique-moi, Troubaa, là, j'pige pas!

Contenu sponsorisé

Re: Héritage or not héritage

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 17:44