LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


scandale des autoroutes

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

scandale des autoroutes

Message par komyo le Lun 3 Oct - 8:47



les concessions perpetuelles, ou le retour de la rente a vie !
c'est beau la liberté de décider n importe quoi pour n'importe qui !
a défaut de mieux gérer, ils encaissent bien ! Shocked (arf encore un jaloux) Suspect

https://reporterre.net/Scandale-autoroutier-l-Etat-somme-d-en-finir-avec-les-profits-abusifs-des


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: scandale des autoroutes

Message par Dédé 95 le Lun 3 Oct - 10:52

Ah l'Etat, toujours à diminuer les profits pardon les bénéfices des entreprises.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6944
Localisation : Dijon

Re: scandale des autoroutes

Message par gaston21 le Lun 3 Oct - 11:12

Oui, un scandale. C'est là qu'on voit la fourberie du gouvernement Hollande et...de Ségolène Royal. En cinq ans, qu'aura fait de positif ce gouvernement? Des impôts en hausse, un atlantisme honteux, la stagnation de l'économie, la soumission aux USA et à l'Allemagne. Piètre bilan! Comme l'écrit Mélenchon, "Hollande, un personnage cynique qui a réussi à tromper tout le monde".
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: scandale des autoroutes

Message par Dédé 95 le Lun 3 Oct - 11:54

Regardez bien les dates de privatisation:
En France, la plus grande partie du réseau autoroutier (environ 8 770 km) est concédée à des sociétés à capitaux privés ou publics.

Depuis plusieurs années, l'État se désengage progressivement de ces sociétés au moment où les autoroutes deviennent rentables :
en 2002, l'État met sur le marché 49 % du capital des Autoroutes du Sud de la France (ASF) ;
en 2004, la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) et la Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (SAPRR) font à leur tour l'objet d'une privatisation partielle ;
le 13 décembre 2005, l'État annonce la vente de sa participation restante dans les trois sociétés ASF, Sanef et SAPRR, vente qui sera conclue en 2006 : Le groupe Eiffage, associé au fonds australien Macquarie, a repris le réseau de la SAPRR ;
Le groupe Vinci a pris le contrôle d'ASF, dont il détenait déjà une partie du capital ;
le réseau de Sanef revient au groupe autoroutier espagnol Abertis.


Aujourd'hui il est pas très vaillant le bonhomme, il faut dire qu'il sort de prison (2013 à 2015) (enfin sursitaire).
Et qui a décidé cette privatisation?

Le coût de financement des autoroutes apparaît exorbitant pour l'Etat, aujourd'hui. C'est comme s'il avait emprunté à un taux d'intérêt de 7,8% par an. A comparer au taux actuel des emprunts d'Etat à 20 ans, soit 1,6%. Un coût lié à la privatisation des sociétés d'autoroute, décidée en 2006 par Dominique de Villepin.

Tiens il est passé à la trappe celui là!



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6944
Localisation : Dijon

Re: scandale des autoroutes

Message par gaston21 le Lun 3 Oct - 17:39

...Mais dans la bonne trappe! Avocat d'affaires avec un carnet d'adresses gros comme une maison! Bande de jaloux!

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Villepin-lache-le-barreau-pour-le-business-Nouvelle-carriere-814783
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9018
Localisation : ici ou là

Re: scandale des autoroutes

Message par troubaa le Lun 3 Oct - 19:43

oh la scandale des société privées qui font des profits ! ho la la la la !

Quoi quand c’était nationalisé la rentabilité n’était pas aussi bonne... comme c'est étrange....

Ceci dit c'est vrai qu'il est difficile d'évaluer la valeur d'une entreprise qui sera gérée par des groupes privés quand elle n'a été que lamentablement géré par l'Etat...

finalement cette privatisation met en évidence le gaspillage étatique.... l'Etat c'est bon pour vous.. enfin surtout pour vos impôts !

ps :
oufffff l'Etat va donné 500 millions à Alstom en achetant des locomotives...tout le monde sait qu'acheter des locomotives c'est le rôle de l'Etat...
et vive le capitalisme d'Etat au frais du contribuable...!
et vive un Etat fort comme dirait montebourg.

ps2 : dans le même genre d'histoire.
La Deutsch bank est en quasi faillite à cause d'une amende record.
Quelle aurait été la réaction du gouvernement français si cela avait été la BNP ?
- Réunion de crise (avec petits fours et champagne) déclaration solennelle (du président ou premier ministre) "l'Etat fera tout ce qui est en son pouvoir pour que la BNP ne fasse pas faillite et viendra  combler ses pertes si nécessaire". Résultat l'amende serait passée de 14 milliards à 17 milliards (ba oui quoi si quelqu'un va payer autant augmenter l'addition !..)

Coté Allemand : Tant pis si la Deutsch bank fait faillite l'Etat ne bougera pas pour la sauver".
Panique sur les marchés, incertitude, bluff ou pas bluff ? résultat l'amende est passée de 14 milliards à 5 milliards et la deutsh bank est sauvée...(en partie)

Moralité..... allez je vous la laisse l'écrire.



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: scandale des autoroutes

Message par kamelo le Mar 4 Oct - 1:46

Rolling Eyes Les propos de troubaa ne sont le gage d'aucune crédibilité avec la haine qu'il a de l’État (qui peut faire des erreurs comme le privé en fait également), à croire que ce qui est privé est toujours bien, ce qui est public est toujours mal. Alors pourquoi par exemple certaines communes ont de nouveau confié en régie publique la gestion de l'eau qui était naguère de concession privée ?

Je rappelle que les autoroutes françaises sont les plus chères d'Europe, sans parler du prix des carburants 10 à 20 % plus cher que sur les autres routes ! De plus, la construction et l'entretien des routes émane du savoir-faire français qui faisait partie des services publics de la route, reconnus dans le monde entier.

Les autoroutes A20 (Vierzon-Souillac), A35 et A75 par exemple sont gérés par l’État, qu'est-ce que tu leur reproches ? Elles ont été construites selon les normes autoroutières.

De nombreux pays qui sont pourtant réputés pour leur politique libérale ont leurs autoroutes gratuites. Les autres pays ont soit un système à vignettes, soit à péage mais dont le coût est bien moindre qu'en France. Trouves-tu normal de payer pour environ 300 km plus de 33 € pour aller de Paris à Nantes ?

Or, les autoroutes sont les routes les plus sûres, du fait qu'elles ont des voies séparées par exemple par un terre-plein central, et d'avoir des bandes d'arrêt d'urgence. Mais nombreux ne l'utilisent pas du fait de son coût.

Ces sociétés concessionnaires font honte à notre pays concernant le coût exorbitant des péages, et il est peut-être probable que si ceci était géré par le service public, que son coût serait moindre. Je rappelle qu'une concession en France a une durée limitée dans le temps. Pourquoi l’État souhaite prolonger ces concessions ? Parce que bon nombre d'autoroutes ont des chaussées qui ont beaucoup vieilli et qu'il va falloir complètement remplacer.

Une société est là pour faire des bénéfices et c'est tout à fait légitime, mais faire du fric sur le dos des usagers est inadmissible. Cela ne me dérangerait pas de payer plus d'impôts et d'avoir des autoroutes gratuites.

Tu sembles méconnaître la gestion des routes dans notre pays. Lorsque je ne connais pas un domaine (et j'en méconnais bien évidemment), je m'informe avant de sortir n'importe quel argument qui ne tient pas.

Concernant Alstom, l’État ne fait que pratiquer une politique keynésienne : pour le moment, je ne sais pas ce qu'il en adviendra, mais c'est aussi à l’État de se comporter comme arbitre car ce sera l'argent public qui devra être dépensé pour indemniser de futurs chômeurs potentiels. Je préfère que l’État donne du fric pour faire travailler des gens que de payer des aides sociales pour des gens (car il y en a) qui ne veulent pas bosser. Le tout est de savoir s'il y aura retour sur investissement, je n'y crois pas mais sait-on jamais :

* lorsque l’État injecte de l'argent public pour faire tourner l'économie et donc donner du boulot à des citoyens. Ce sera l'effet multiplicateur qui permettra de déterminer les bons ou mauvais choix de l’État, et savoir si l'investissement est judicieux.
* lorsque l’État distribue des aides pour des personnes sans emploi, même si cela peut leur permettre de survivre, ça reste de l'investissement à fond perdu, car il vaut mieux que l’État dépense de l'argent même dans une entreprise non rentable, car il vaut mieux dans un pays avoir des salariés que des chômeurs.

Concernant une banque en faillite, la meilleure aide que l’État peut faire est de la nationaliser, car l'achat des titres en chute libre peut permettre demain d'avoir une banque en bien meilleure santé (tant que c'est géré par des professionnels et non par des bureaucrates). Car contrairement à ce que dit Fillon que l’État serait en faillite (ça fait presque dix ans qu'il le dit et qu'il nous prend pour des crétins), un État peut être en défaut de paiement (vu le taux d'intérêt bas pour l'emprunt, pas de risque immédiat pour la France) mais il ne peut pas être en faillite. Il est en effet endetté, mais une dette ne fait pas de lui obligatoirement un mauvais payeur. Un particulier peut avoir 2 millions d'emprunts, s'il gagne assez pour payer avec aisance ses annuités, il est endetté mais garde un bon pouvoir d'achat.

l’État devrait plutôt établir un audit indépendant sur le coût global de construction et d'entretien d'un kilomètre d'autoroute et voir ce qui est le mieux.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9018
Localisation : ici ou là

Re: scandale des autoroutes

Message par troubaa le Mar 4 Oct - 20:23

ouais c'est interessant ce que tu dis mais les autoroutes françaises etaient deja les plus cheres d'Europe
quand elles appartenaient à l'Etat... et pourtant elles n'etaient que très peu rentable.
Résultat du jen-foutisme étatique
de la gabegie
du copinage politique
du capitalisme.

Mais c'est vrai : L'Etat est bon pour toi. C'est hollande qui te le dit...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: scandale des autoroutes

Message par Dédé 95 le Mar 4 Oct - 20:48

Un service public est par définition NON-RENTABLE.
A moins que les autoroutes soient réservés à ceux qui peuvent payer, les autres bah ils se taperont des km de nationales non plus entretenues, comme par exemple à Millau Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: scandale des autoroutes

Message par kamelo le Mer 5 Oct - 1:09

troubaa a écrit:ouais c'est interessant ce que tu dis mais les autoroutes françaises etaient deja les plus cheres d'Europe
quand elles appartenaient à l'Etat

Question Depuis quand elles appartenaient à l’État ? Dès les premiers grands tracés autoroutiers, l’État a décidé un régime de concession privée avec mise en place de péage autoroutier. Ce que d'autres pays (puisque tu aimes tant faire référence aux pays) n'ont pas fait comme l'Allemagne, le benelux, les États-Unis, le Royaume-Uni ou les pays scandinaves par exemple.

Je te rappelle une des premières législations en la matière :

Loi "portant statut des autoroutes" du 18 avril 1955 : L'État ne pouvant pas développer seul le réseau autoroutier, la loi introduit dans son article 4 le régime de la concession qui permet le recours au péage comme moyen de financement des tronçons concédés. La première société fondée date de 1956 et il s'agit d'ESCOTA qui n'est pas une société d’État. Je veux bien reconnaître que l’État a été actionnaire majoritaire, mais il n'a pas construit puis entretenu ce réseau autoroutier en grande partie contrairement aux routes nationales ou ex-routes nationales (ce sont bien des services déconcentrés de l'Etat qui l'ont globalement géré). Ces sociétés concessionnaires étaient des sociétés d'économie mixte où justement des actionnaires privés peuvent en faire partie.

De plus, l’État a recours dans les années 1970 à des sociétés entièrement privées, comme AREA pour la région Rhône-Alpes. Seulement, suite à la crise pétrolière, ces sociétés privées dépourvues de commandes conséquentes ont des finances de plus en plus alarmantes pour la plupart d'entre elles, et sont contraintes de passer sous contrôle public.

Comme le dit dede95, un service public doit sa réussite sur son efficacité et non sur sa rentabilité. Il n'a aucun objectif de dégager des bénéfices. Et si ça coûte un peu plus cher que prévu, il suffit de réinjecter de l'argent public, et si c'est moins, de faire moins de dépenses publiques. Encore faut-il le comprendre.

Parlons de copinage justement puisque tu abordes le sujet, car le régime de concession a changé en mal à partir de 2006 à cause de ce premier ministre de la honte, D. de Villepin :

Il est décidé la privatisation des autoroutes en 2006, qui s'est faite en défaveur non seulement des usagers de la route bien évidemment (vu le prix exorbitant des péages), de l’État et de l'ensemble des citoyens du pays.

* La privatisation des autoroutes s'est faite avec un montant de près de 15 milliards d'euros, prétextant même que l’État ferait une bonne affaire. Or, la réelle valeur estimée par la Cour des Comptes s'approche davantage des 24 milliards d'euros comme coût de concession (30 ans). l’État par cette décision stupide de cession par privatisation a un manque à gagner de près de 10 milliards d'euros.
* En privatisant, l’État se refuse donc à toucher les dividendes liées aux droits à péage couvrant les frais de gestion et d'exploitation du réseau autoroutier. Ces sociétés privées y voient donc une excellente opportunité pour se faire quelques bénéfices bien juteux : montant de ces dividendes, près de 38 milliards d'euros dont 15 milliards d'euros reversés aux actionnaires.
* Qu'est-ce que le gouvernement avançait justement ? En privatisant, cela favoriserait l'emploi. Or, avec la généralisation des péages autoroutiers et la diminution des personnels pour l'exploitation, ces sociétés ont réduit leur personnel de près de 16 % ! Quand certains affirment que le libéralisme génère des emplois, ah oui, elle est belle l'affaire !
* De plus, l'évolution des prix des péages augmente deux fois plus vite que le taux d'inflation : 16 % en 10 ans !
* Compte tenu de la crise économique qui a touché la France et du pouvoir d'achat restreint de nombreux français, certains rechignent à emprunter les autoroutes, qui je te rappelle est plus sûr compte tenu de sa configuration autoroutière : le taux de mortalité est de 5 à 6 fois moindre que sur une route nationale ou route départementale. La responsabilité n'émane pas de ces sociétés privées, mais bien de la spécificité du réseau autoroutier. La RN20 en deux voies était bien plus accidentogène que l'actuelle A20 qui l'a remplacé en partie.

Surtout quand on sait qui gère et exploite ce réseau : ce ne sont pas de petites sociétés mais de grosses entreprises qui se partagent presque tous les marchés, et paient par ailleurs de plus en plus mal leurs salariés en leur demandant de faire davantage d'heures, pour le bien-être de leurs actionnaires !

Le site "les échos", qui n'est pas réputé pour être communiste, dénonce complètement cette arnaque clientéliste de copinage :

Rente autoroutière

Tout comme aussi cette dénonciation et cet appel à la renationalisation :

Renationalisation des autoroutes

Cela ne me dérangerait pas de mettre en place comme cela a été fait dans plusieurs pays un système de vignette. Mais il est plus urgent d'arrêter cette arnaque, qui n'est d'ailleurs pas la première du genre.  

Mais c'est vrai : L'Etat est bon pour toi. C'est hollande qui te le dit...

Hollande n'est pas l’État ! Nous ne sommes plus au règne de Louis XIV ! L’État, c'est nous, le peuple français, puisque c'est nous qui en majorité le finançons pour recevoir en fonction de nos besoins ! Il est censé apporter une position de neutralité et d'arbitre, et s'il gère certains pans du secteur public, tant qu'il le fait bien, tant mieux. Et pourtant, je méprise au plus point tout ce qui est administratif et bureaucratique, hauts fonctionnaires compris, mais l’État ce n'est heureusement pas qu'un système bureaucratique opaque psycho-rigide, même si ce système pose un sérieux souci pour la gestion efficace de notre pays et bon nombre de ses politiques publiques.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

Re: scandale des autoroutes

Message par komyo le Mer 5 Oct - 6:20

kamelo a écrit:

Le site "les échos", qui n'est pas réputé pour être communiste, dénonce complètement cette arnaque clientéliste de copinage :

Rente autoroutière

Tout comme aussi cette dénonciation et cet appel à la renationalisation :

Renationalisation des autoroutes

Cela ne me dérangerait pas de mettre en place comme cela a été fait dans plusieurs pays un système de vignette. Mais il est plus urgent d'arrêter cette arnaque, qui n'est d'ailleurs pas la première du genre.  

Mais c'est vrai : L'Etat est bon pour toi. C'est hollande qui te le dit...



Hollande n'est pas l’État ! Nous ne sommes plus au règne de Louis XIV ! L’État, c'est nous, le peuple français, puisque c'est nous qui en majorité le finançons pour recevoir en fonction de nos besoins ! Il est censé apporter une position de neutralité et d'arbitre, et s'il gère certains pans du secteur public, tant qu'il le fait bien, tant mieux. Et pourtant, je méprise au plus point tout ce qui est administratif et bureaucratique, hauts fonctionnaires compris, mais l’État ce n'est heureusement pas qu'un système bureaucratique opaque psycho-rigide, même si ce système pose un sérieux souci pour la gestion efficace de notre pays et bon nombre de ses politiques publiques.[/justify]

Merci pour ces informations, c'est toujours mieux avec des chiffres et de la documentation !
Je trouve aussi scandaleux que les automobilistes soient ainsi des vaches a lait. Je prends régulièrement la A13, c'est 4 péages pour environ 250km... le tout étant de plus en plus automatisé..
Tu vas en bretagne, je ne sais pas comment on fait les bretons, mais comme en allemagne tout est gratuit et les gens ne s en portent pas plus mal, bien au contraire pour leur porte monnaie... (ca doit en chagriner certains...)

http://www.marianne.net/Le-scandale-des-peages-privatises_a231095.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9018
Localisation : ici ou là

Re: scandale des autoroutes

Message par troubaa le Mer 5 Oct - 7:06

kamelo a écrit:
Question Depuis quand elles appartenaient à l’État ? Dès les premiers grands tracés autoroutiers, l’État a décidé un régime de concession privée avec mise en place de péage autoroutier.

Tu joues sur les mots. Ce n'etait pas des sociétés publiques certes mais sous contrôle et appartenant à l'Etat. Ce qui revient au même.

Mais cela ne change rien sur le fond. La forme importe peut. C'etait le ministre des transports ou premeir ministre ou résident qui décidaient de la politique tarifaire des péage.

Ce que d'autres pays (puisque tu aimes tant faire référence aux pays) n'ont pas fait comme l'Allemagne, le benelux, les États-Unis, le Royaume-Uni ou les pays scandinaves par exemple.
Entendons nous bien je ne défends pas le fait que els autoroutes soient payantes.
C'est un autre débat.
Je trouve que la privatisation par le bon Villepin etait justifée car il fallait aller jusqu'au bout de la logique des autoroutes payantes et cela a démontré la gabgie et le manque de professionnalisme des sociétés sous contrôle de l'Etat.
Depuis la privatisation les tarifs des péages n'ont pas explosés et sont restés sur les mêmes bases. Donc les profits sont uniquement du à une meilleure gestion.


Comme le dit dede95, un service public doit sa réussite sur son efficacité et non sur sa rentabilité. Il n'a aucun objectif de dégager des bénéfices. Et si ça coûte un peu plus cher que prévu, il suffit de réinjecter de l'argent public, et si c'est moins, de faire moins de dépenses publiques. Encore faut-il le comprendre.
Résultat : Gaspillage !
Donc
Péage ultra cher par exemple ! (et on le verra plus bas)
ou
Impôts massif => appauvrissement du peuple pour financer le gaspillage.
ou Appel aux grands méchants financiers.

Au final c'est toujours le peule qui paye l'inefficacité économique !
Efficacité et rentabilité vont de paire. Quand ce n'est pas rentable c'est qu'il y a inefficacité, désorganisation et gaspillage.
Ce qui fait un service public moins performant. au détriment du peuple.
Etre rentable c'est être bon, bon à tout les niveaux.

encore faut il le comprendre et ne pas se voiler la face.

La privatisation des autoroutes s'est faite avec un montant de près de 15 milliards d'euros, prétextant même que l’État ferait une bonne affaire. Or, la réelle valeur estimée par la Cour des Comptes s'approche davantage des 24 milliards d'euros comme coût de concession (30 ans). l’État par cette décision stupide de cession par privatisation a un manque à gagner de près de 10 milliards d'euros.
Sauf que la cour des comptes a fait son rapport suivant les résultats faits par les sociétés privées après privatisation vu les résultats obtenus.

C'est ce que j'écrivais il était impossible d'évaluer une entreprise bien gérée avant que celle ci le soit.
Ce rapport nous montre le manque à gagner est uniquement du au fait que les sociétés appartenant à l'Etat était mal gérées !
Si elles avaient été bien gérées l'Etat aurait pu gagner 10 milliards de plus oui !
Le prix de l’inefficacité !

En privatisant, l’État se refuse donc à toucher les dividendes liées aux droits à péage couvrant les frais de gestion et d'exploitation du réseau autoroutier. Ces sociétés privées y voient donc une excellente opportunité pour se faire quelques bénéfices bien juteux : montant de ces dividendes, près de 38 milliards d'euros dont 15 milliards d'euros reversés aux actionnaires.
Toujours la même erreur de raisonnement !
Sauf qu'à l'époque ces sociétés de dégageaient quasiment pas de résultat donc il n'y a pas eu de manque à gagner....
Et peut etre que cela rapporte plus à l'Etat grace à l'Impôt sur les bénéfices que les maigres bénéfices réalisées par les sociétés appartenant à l'Etat. point jamais évoqué.

Qu'est-ce que le gouvernement avançait justement ? En privatisant, cela favoriserait l'emploi. Or, avec la généralisation des péages autoroutiers et la diminution des personnels pour l'exploitation, ces sociétés ont réduit leur personnel de près de 16 % ! Quand certains affirment que le libéralisme génère des emplois, ah oui, elle est belle l'affaire !
*

Voila le gaspillage qu'il fallait financer par des autoroutes chères.
Payer des gens à ne rien faire est la pire absurdité économique. En voila la démonstration.

De plus, l'évolution des prix des péages augmente deux fois plus vite que le taux d'inflation : 16 % en 10 ans
!
C'est l'inflation.
L'inflation cumulée de Janvier 2005 à Déecmbre 2015 est de 15.8 % !
http://france-inflation.com/calculateur_inflation.php

Et derrière ces augmentations il y a aussi en contrepartie des obligations de constructions d'infrastructure.
Parce que l'Etat n'est pas capable de les construire.


* Compte tenu de la crise économique qui a touché la France et du pouvoir d'achat restreint de nombreux français, certains rechignent à emprunter les autoroutes, qui je te rappelle est plus sûr compte tenu de sa configuration autoroutière : le taux de mortalité est de 5 à 6 fois moindre que sur une route nationale ou route départementale. La responsabilité n'émane pas de ces sociétés privées, mais bien de la spécificité du réseau autoroutier. La RN20 en deux voies était bien plus accidentogène que l'actuelle A20 qui l'a remplacé en partie.
Je le redis je ne défends pas la nécessité des autoroutes payantes. C'est une infrastructures qui pour moi devrait être à la charge de l'Etat.
Mais en France l'Etat fonctionne à l'envers. il s'occupe de ce qu'il ne doit pas s’occuper et ne s'occupe pas de ce qu'il doit s'occuper.
La stupidité du tout étatisme. A force de vouloir s'occuper de tout il ne s'occupe plus de rien.
Par exemple : il n'a pas de sous pour construire des prisons mais il y a des sous pour acheter des rames de TGV !
entre faire régner la justice et l'ordre et transporter des personnes quel est le premier rôle de l'Etat ?

Je dis juste que cette privatisation des autoroute met en lumière l'inefficacité de la gestion publique.
Cela démontre le théorème : Plus d'Etat = Plus de gaspillage !
Et qui paye le gaspillage = le peuple !
moralité : Plus d'Etat = plus de gaspillage = appauvrissement du peuple

Et quand on a compris cela on devient tout d'un coup beaucoup moins étatiste.

Tiens dans le même style : L'Etat va acheter des rames de TGV pour les faire rouler sur des voies ordinaires. Encore un bel exemple de gaspillage.
Qui va payer ? Soit l'usager soit le contribuable. Bref le peuple !



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

Re: scandale des autoroutes

Message par komyo le Mer 5 Oct - 7:43

troubaa a écrit:
Depuis la privatisation les tarifs des péages n'ont pas explosés et sont restés sur les mêmes bases. Donc les profits  sont uniquement du à une meilleure gestion.




lol





_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9018
Localisation : ici ou là

Re: scandale des autoroutes

Message par troubaa le Mer 5 Oct - 20:25

moi je m'en tiens aux tarifs officiels : Kamelo nous annonce +16% t moi je trouve +15% d'inflation.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: scandale des autoroutes

Message par Dédé 95 le Mer 5 Oct - 20:37

Ca dépend aussi des périodes, quand y a du monde , en été par exemple, c'est plus cher, Cf le Viaduc de Millau.
Pas très logique.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

Re: scandale des autoroutes

Message par komyo le Mer 5 Oct - 21:03

Dédé 95 a écrit:Ca dépend aussi des périodes, quand y a du monde , en été par exemple, c'est plus cher, Cf le Viaduc de Millau.
Pas très logique.

dans le pas très logique, sur la A1 sortir et rerentrer aux péages coute moins cher que de faire un trajet direct, cherchez l' erreur ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: scandale des autoroutes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 22:47