LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Que doit-on penser de la pensée ?

Partagez
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Jeu 7 Juin - 18:36

Suite à une douce friction avec notre bon roi Tibouc, il nous est apparu essentiel de penser à ce que peut être la pensée.
En effet, nous qui prétendons faire noble usage de notre pensée, on ne sait même pas ce que c'est.

Certes, ce sujet semble être un sujet humoristique, tant l'empressement à se laisser trémousser peut sembler insurmontable.
Mais voyez-vous, je me suis rendu compte que lorsque le rire survenait c'était un signe d'une manifestation divine qui intervenait pour nous écarter de la compréhension qui aurait pu nous devenir accessible.

Alors voilà, je propose à tous les courageux aventuriers de procéder à des tentatives de ne pas se laisser envahir par un fou rire, pour ainsi approcher la compréhension.

Avant de se lancer dans le plat résistance, je vous propose une ptite mise en bouche:

Descartes a dit= "je pense donc je suis."
Tibouc a dit= "Vivre c'est penser. Si je ne peux plus penser, pourquoi vivre ?"

La pensée semblerait, à ces deux penseurs, une denrée non négligeable, qu'en pensez-vous ?



_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Jeu 7 Juin - 19:36

Pensez-vous qu'une pensée puisse penser à elle-même ?



_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Jeu 7 Juin - 21:11

Bonsoir Tango,

Le jour où je ne pense plus, je ne suis plus. affraid
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Jeu 7 Juin - 22:23

Louve Blanche a écrit:Bonsoir Tango,

Le jour où je ne pense plus, je ne suis plus. affraid

Et pourtant, même si un caillou ne pense pas, il est. alien


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Jeu 7 Juin - 23:01

tango a écrit:Pensez-vous qu'une pensée puisse penser à elle-même ?

Fleurs et Couronnes

Homme
Tu as regardé la plus triste la plus morne de toutes les fleurs de la terre
Et comme aux autres fleurs tu lui as donné un nom
Tu l'as appelée Pensée.
Pensée
C'était comme on dit bien observé
Bien pensé
Et ces sales fleurs qui ne vivent ni ne se fanent jamais
Tu les as appelées immortelles...
C'était bien fait pour elles...
Mais le lilas tu l'as appelé lilas
Lilas c'était tout à fait ça
Lilas... Lilas...
Aux marguerites tu as donné un nom de femme
Ou bien aux femmes tu as donné un nom de fleur
C'est pareil.
L'essentiel c'était que ce soit joli
Que ça fasse plaisir...
Enfin tu as donné les noms simples à toutes les fleurs simples
Et la plus grande la plus belle
Celle qui pousse toute droite sur le fumier de la misère
Celle qui se dresse à côté des vieux ressorts rouillés
A côté des vieux chiens mouillés
A côte des vieux matelas éventrés
A côté des baraques de planches où vivent les sous-alimentés
Cette fleur tellement vivante
Toute jaune toute brillante
Celle que les savants appellent Hélianthe
Toi tu l'as appelée soleil
...Soleil...
Hélas! hélas! hélas et beaucoup de fois hélas!
Qui regarde le soleil hein?
Qui regarde le soleil?
Personne ne regarde plus le soleil
Les hommes sont devenus ce qu'ils sont devenus
Des hommes intelligents...
Une fleur cancéreuse tubéreuse et méticuleuse à leur boutonnière
Ils se promènent en regardant par terre
Et ils pensent au ciel
Ils pensent... Ils pensent... ils n'arrêtent pas de penser...
Ils ne peuvent plus aimer les véritables fleurs vivantes
Ils aiment les fleurs fanées les fleurs séchées
Les immortelles et les pensées
Et ils marchent dans la boue des souvenirs dans la boue des regrets
Ils se traînent
A grand-peine
Dans les marécages du passé
Et ils traînent... ils traînent leurs chaînes
Et ils traînent les pieds au pas cadencé...
Ils avancent à grand-peine
Enlisés dans leurs champs-élysées
Et ils chantent à tue-tête la chanson mortuaire
Oui ils chantent
A tue-tête
Mais tout ce qui est mort dans leur tête
Pour rien au monde ils ne voudraient l'enlever
Parce que
Dans leur tête
Pousse la fleur sacrée
La sale maigre petite fleur
La fleur malade
La fleur aigre
La fleur toujours fanée
La fleur personnelle...
...La pensée...

Jacques Prévert
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Ven 8 Juin - 8:29

Il était bien pessimiste, là, Prévert... Esope avait dit avant lui que la langue - et la langue est l'outil de la pensée - est la meilleure et la pire des choses..L'outil n'est pas responsable de l'usage qu'on en fait. Et l'usage réclame la pensée : le chien se mord la queue.
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Ven 8 Juin - 8:36

Prevert pessimiste? Effectivement pas systématique..
Lis plutôt ma phrase préférée de lui: "aprés la pluie viens le beau temps"
Qui donne tant d'espoir symbolique que la roue fini par tourner aprés les crises ou les larmes..
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Ven 8 Juin - 8:39

j'ai connu à peu près par coeur toute son oeuvre . Ce fut un chantre pour ma génération .
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Ven 8 Juin - 8:45

moi je le lisais quand j'étais petiote, il est idéal pour initier les enfants je trouve..
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Ven 8 Juin - 10:30

Pour revenir à la question du sujet...

La pensée est en même temps l'activité cérébrale et en même temps le fruit de cette activité.

Il y a bien une confusion entre l'acteur et ses actes... Peut-on dire que l'on fabrique une pensée ou qu'une pensée surgit ?

Pas facile de penser à la pensée, alors même qu'elle se manifeste sous un déguisement qui masquerait sa nudité.

Si on y pense bien, il faudrait arrêter de penser pour en saisir sa nudité.

Tiens, ça me rappelle la parabole de l'anguille qui voudrait se saisir elle-même. albino


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
freefox
Baron

Masculin Date d'inscription : 25/02/2012
Messages : 108

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par freefox le Ven 8 Juin - 12:00

Penser, à la réflexion je dirait que c'est un jeu de miroirs. cyclops
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Ven 8 Juin - 13:01

C'est ça qui est intéressant, de constater que les pensées apparaissent dans notre conscience sans qu'on les ait vraiment choisies.

Un peu comme si nous n' étions qu'un réceptacle recevant un bouillonnement de pensées.

Certes on peut avoir la sensation de les orienter ou de les façonner, mais est-ce vraiment la réalité ?

J'aime bien l'image zen qui dit que notre vraie nature est non-née... finalement on peut distinguer la permanence de notre être, de l' impermanence des pensées qui le traversent...

Ptêtre bien que Descartes a eu besoin de se rassurer tant qu'à l'existence de sa vraie nature non-née, en disant "Je pense, donc je suis."
Et ptêtre bien que Tibouc doute de son existence en se demandant à quoi servirait-il de vivre sans pouvoir penser.

N'est-il pas curieux de pouvoir regarder nos pensées fluctuer, et que d'un instant à l'autre elles-puissent se contredire ?


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Ven 8 Juin - 15:51

mais souvent, dans la journée, on ne pense pas : les pensées nous arrivent et s'en vont, sans qu'on les oriente, les dirige . Le flux est continu, distrayant de l'action en cours . On se lève, on va aux toilettes, on déjeûne, en "pensant" au jour qui va poser tel problême, ou à telle discussion de la veille . On ne pense pas, on est spectateur quasi passif d'idées qui nous traversent . Ce que j'aime, dans les forums, c'est que là, pour écrire, il faut penser, enfin!
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 9:44

Quand nous "entendons" nos propres pensées, nous écoutons, en fait, avec la troisième oreille située dans la région du cerveau. C'est la troisième oreille qui enregistre le dialogue entre notre soi personnel et notre Soi Supérieur. Elle est reliée au chakra à la base du cerveau.
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 10:40

troisième oeil, troisième oreille ... intuition, source en arrière de la parole qui y pèche les idées formulables et qui seront formulées, secondairement. Tiers inclus des deux hémisphères cérébraux en fonctionnement .
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 11:19

Bonjour Guenièvre,

En fait, nous avons 10 yeux et 5 oreilles, tous reliés à des chakra. Ils font tous partis des 3 centres de contrôle à l'intérieur de notre cocon aurique.
Hier soir, j'ai songé à en parler sur ce forum, mais je me demandais dans quelle catégorie je pourrais bien le placer, lorsque ce matin, j'ai vu qu'Excalibur proposait à notre bon Roy d'ouvrir une section "psychologie". J'attends donc, la décision royale.
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Dim 10 Juin - 12:35

Louve Blanche a écrit:
En fait, nous avons 10 yeux et 5 oreilles, tous reliés à des chakra. Ils font tous partis des 3 centres de contrôle à l'intérieur de notre cocon aurique.
En fait ce n'est pas tant les déclinaisons horizontales qui nous importent vraiment, mais il est intéressant de voir combien nous pouvons faire fluctuer nos regards et nos entendements.

Ce qui nous importe vraiment est d'approcher ce que peut être ce tiers inclus qui ne cesse de nous échapper.


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 14:05

impossible à réaliser, si le facteur 2 se dérobe à l'inclusion . Pour une synthèse , il faut pouvoir intégrer deux complémentaire opposés en une proposition inclusive des deux .
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 15:58

tango a écrit:
Ce qui nous importe vraiment est d'approcher ce que peut être ce tiers inclus qui ne cesse de nous échapper.

Au niveau le plus élémentaire, le tiers inclus est l'interférence ou résonance entre la cellule sensorielle (sujet) et une vibration sonore ou électromagnétique (objet).

Toute connaissance est dans son principe une interférence entre les structures complexes du sujet et les innombrables influences "objectives" de l'environnement. On entre très vite dans un système chaotique aux interférences multiples dont les issues sont imprévisibles et pourtant ordonnées, auto-organisées en "attracteurs étranges" ou "structures dissipatives". Tu l'as montré par la vidéo du sujet "Le mystère des lois" dans un système d'oscillateurs reliés relativement simple. En ajoutant les mémoires du passé qui compliquent le système triple sujet-objet-auto-organisation du cerveau on obtient la pensée un potentiel imprédictible et irreproductible: le libre arbitre (sauf interventions extérieure psycho-actives).
avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par tango le Dim 10 Juin - 17:50

Bonjour Excalibur

Je disais que ce tiers inclus nous échappe, dans le sens que l'observateur omet de considérer sa position initiale lorsqu'il entame une observation.
Cette attitude initiale prédétermine et l'observation et les conclusions.
Par exemple lorsque l'observateur a faim, la vue d'un bon plat aura un autre relief que s'il était repu.
Un autre exemple flagrant est l'observateur quantique qui tantôt voit une onde et tantôt une particule.

Dans une observation il y a effectivement le sujet et l'objet mais aussi le tiers inclus qui est ici cette attitude initiale, que l'observateur n'a pas vraiment choisie.

Je dirais que l'intention de procéder à une observation est déjà suspecte, dans le sens que cette intention est alimentée inconsciemment et qu'en même temps elle dirige l'observation.

D'ailleurs, on voit bien que lorsqu'on observe une contradiction, on peut faire fluctuer les points de vues en se positionnant alternativement pour l'une ou l'autre des parties... La difficulté étant d'atteindre la neutralité... Je me demande même si cela est possible.

En tous cas cette articulation trilogique me semble indispensable à intégrer, pour résoudre la dualité, ou tout au moins pour appréhender et peut-être apprivoiser la fluctuation de notre conscience.

Ceci dit, il y a un véritable déploiement fractal de cette trilogie, qui se produit lorsque l'observateur cherche à s'observer lui-même, ce tiers inclus est une véritable anguille d'autant que notre vraie nature nous est insaisissable.


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 19:52

tango a écrit:Je dirais que l'intention de procéder à une observation est déjà suspecte, dans le sens que cette intention est alimentée inconsciemment et qu'en même temps elle dirige l'observation.
Les expériences sont le plus souvent conduites dans l'intention précise de prouver une théorie. Cela est suspect. Sans compter que souvent les résultats sont "arrangés" pour être conformes aux attentes. (j'en ai été témoin)

Des expériences "objectives", conformes à l'objet, n'existent pas puissqu'on ne connait pas encore l'objet. Sauf que parfois des expériences révèlent des résultats inattendus. Ce sont ces observations qui conduisentt vraiment à une avancée, si on les examine sans idée théorique préconçue.

D'ailleurs, on voit bien que lorsqu'on observe une contradiction, on peut faire fluctuer les points de vues en se positionnant alternativement pour l'une ou l'autre des parties... La difficulté étant d'atteindre la neutralité... Je me demande même si cela est possible.
C'est ainsi que j'ai décrit en général ce que j'appelle complémentarité: un état oscille entre deux extrêmes et peut, théoriquement, atteindre le point de neutralité. Mais à la lecture de Nicolescu, je suis sur le point de réviser cette vision. Je crois que les oscillations physiologiques ou physiques sont en général elliptiques et non linéaires et n'atteignent jamais le centre qui serait le point de nautralité.

Suivant Nicolescu, l'intégration des contradictoires, sans les annuler ou neutraliser, conduit à un niveau supérieur: en intégrant la polarité négative et la polarité positive de deux élecrodes, on découvre le circuit ou champ électrique qui est un niveau de réalité plus global que la contradiction.

Ce qui n'est pas possible, je crois, c'est la fusion des contraires (selon Hegel) qui serait une annihilation. La méditation qui cherche l'équilibre d'affectivités contraires ne va pas supprimer toute affectivité dans une indifférence incolore mais au contraire l'élever, la sublimer, à un niveau supérieur.



avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Dim 10 Juin - 21:18

les complémentaires sont forcément inconciliables, tant qu'ils restent à leur niveau d'expression. Le tiers qui les inclut a obligatoirement des propriétés différentes de chacun des deux complémentaires, pour les englober dans un tout cohérent .
L'hiver et l'été sont inconciliables mais entrent dans le cycle annuel, qui inclut leur alternance .Le psychisme a des points positifs et négatifs: ils forment un caractère individuel .
avatar
Nasta
Chevalier

Date d'inscription : 14/03/2012
Messages : 34

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Nasta le Lun 11 Juin - 12:26

Parmi les plus beaux moments de mon existence viennent ceux où je ne pensais plus.
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Lun 11 Juin - 12:46

eeeeehhhh moi je pense que cela je fait plaisir que tu passes nous dire bonjour
avatar
Nasta
Chevalier

Date d'inscription : 14/03/2012
Messages : 34

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Nasta le Lun 11 Juin - 19:47

leela a écrit:eeeeehhhh moi je pense que cela je fait plaisir que tu passes nous dire bonjour

Tu n'as pas besoin d'y penser justement puisque c'est de l'émotion ^^
avatar
Invité
Invité

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Invité le Mar 12 Juin - 8:33

c'est vrai que la pensée- mais la rumination mentale, est-ce de la pensée?- n'occupe que les intervalles où l'on vit, sans autre qualificatif . On ressent, sans mettre des mots dessus . Effort du "ici et maintenant", attentif, mais muet ... Difficile! surtout avec internet . Cependant, internet est utile, car il canalise le flux vers la réflexion, le partage, l'humanité .

Contenu sponsorisé

Re: Que doit-on penser de la pensée ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 14:42