LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Sam 6 Aoû - 9:18

C'est pas d'un ecolo gaucho et c'est dans le figaro ! Nom de Diou ! Very Happy


Spoiler:
Général Pinatel : contre l'islamisme, s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN
Par Alexis Feertchak Publié le 29/07/2016 à 16:57

Après le coup d'Etat manqué en Turquie, Erdogan se rapproche de Poutine tandis que Moscou et Washington semblent avoir trouvé un équilibre en Syrie. Pour le général Pinatel, les Etats européens devraient tenir compte de cette nouvelle donne.

Recep Erdogan devrait rencontrer Vladimir Poutine en août dans la capitale russe. La Turquie est historiquement la base avancée du Sud de l'Alliance atlantique. Dans quelle mesure la nouvelle alliance entre Moscou et Ankara pourrait perturber l'OTAN?

Général (2S) PINATEL. - L'OTAN est une organisation issue de la Guerre froide entre l'URSS et l'Occident démocratique. Son maintien et son extension aux anciens pays de la CEI procède de la volonté des Etats-Unis de conserver ouvert le fossé entre l'Europe et la Russie. En effet si l'Europe et la Russie étaient alliées, elles leur contesteraient la primauté mondiale qu'ils ont acquise en 1990 à l'effondrement de l'URSS et qu'ils veulent conserver à tout prix. Mais la menace islamique a changé la donne. Cette menace, présente en Russie depuis les années 1990, s'est étendue à l'Europe en juin 2014 avec la proclamation du Califat par l'irakien Al Bagghadi puis récemment en Turquie quand Erdogan a dû fermer sa frontière à Daech après les attentats commis en France et les pressions que les américains ont du faire sur Ankara pour ne pas perdre le soutien de l'opinion européenne.

Dans ce contexte d'actes terroristes meurtriers, la déstabilisation du régime syrien et son remplacement par un régime plus favorable aux intérêts américains, européens, saoudiens et qataris passe au second plan face à l'urgence de maîtriser ce nouveau Califat qui menace la stabilité du Moyen-Orient et favorise la montée en puissance des partis nationalistes anti-atlantistes en Europe. Par ailleurs, l'intervention massive et victorieuse de la Russie en septembre 2015 pour soutenir son allié syrien contraste avec les hésitations ou le double jeu des Etats-Unis qui essaient de ménager tout le monde. Ils se condamnent ainsi à une faible efficacité opérationnelle qui, finalement, inquiète leurs alliés traditionnels et les poussent à ménager la Russie. Enfin les liens et les enjeux économiques entre la Russie et la Turquie sont très importants malgré une opposition géopolitique historique .
Plus que le rapprochement entre Moscou et Ankara, ce qui fragilise cette organisation, ce sont ces récents
événements. Ils font la démonstration éclatante aux yeux des Français et des Européens que l'OTAN ne sert à rien face à la menace islamique. En revanche, la guerre efficace que mêne la Russie contre l'Etat islamique fait penser à de plus en plus de français et d'hommes politiques que la Russie est notre meilleur allié. Et cette évidence, acquise dans la douleur de nos 234 morts et de nos 671 blessés depuis 2012, devrait non seulement perturber l'Otan mais conduire à sa disparition ou à son europeanisation complète car son maintien en l'état ne sert que des intérêts qui ne sont pas ceux de la France.

Que se passe-t-il aujourd'hui en Syrie? Russes et Américains semblent se rapprocher ou à tout le moins se coordonner davantage, notamment sur la question du Front Al-Nosra, très présent près d'Alep. Un nouvel équilibre dans la région est-il en train de se constituer?

Dès leur intervention en septembre 2015 sur le théâtre syrien, les Russes ont proposé aux Américains de coordonner leurs frappes contre Daech et Al Nostra. Mais les Américains ont refusé car au niveau politique, Obama voulait maintenir la fiction qu'il existait encore un potentiel de forces modérées sur le territoire syrien qui n'avaient pas été absorbées ou qui ne s'étaient pas alliées à Al-Nostra et qui ainsi pourraient prétendre, un jour, à être partie prenante à la table de négociation. C'est clairement une fiction contestée non seulement par la Russie, mais par d'autres voix y compris aux Etats-Unis. Ces experts affirment que les unités qui existent encore en Syrie servent d'interface avec Al Nostra à qui elles revendent les armes qu'elles reçoivent via la CIA. C'est le bombardement d'une de ces bases en Syrie par la Russie, qui a eu l'habileté de prévenir les américains à l'avance pour qu'ils puissent retirer en urgence les agents de la CIA présents, qui a permis ce rapprochement opérationnel. Il est clair qu'un nouvel équilibre est en voie de se constituer au Moyen-Orient. La Russie qui y a été historiquement présente est de retour en force. La Chine, et c'est une nouveauté, y pointe plus que son nez et la France qui y avait une position privilégiée de médiation, l'a perdue par suivisme des Etats-Unis.

Quelle pourrait être la place de l'Europe dans les relations avec ces deux grands pays que sont la Russie et la Turquie? Peut-on imaginer un nouvel équilibre sécuritaire aux marches de l'Europe?
C'est vrai, nos portes orientales sont verrouillées par la Russie et la Turquie.
Avec la Russie nos intérêts économiques et stratégiques sont totalement complémentaires. La France a une longue histoire d'amitié avec la Russie que symbolise à Paris le pont Alexandre III et plus récemment l'épopée de l'escadrille Normandie Niemen que le Général de Gaulle avait tenu à envoyer en Russie pour matérialiser notre alliance contre le nazisme. Je rappelle aussi que c'est parce que l'armée allemande était épuisée par trois ans de guerre contre la Russie et la mort de 13 millions de soldats russes et de 5 millions d'allemands que le débarquement de juin 1944 a pu avoir lieu. Ce rappel ne veut en aucun cas minimiser le rôle des Etats-Unis et le sacrifice des 185 924 soldats américains morts sur le sol européen. Mais la volonté des Etats-Unis de restaurer un climat de Guerre froide en Europe qui se développe notamment au travers de l'OTAN ne sert que leurs intérêts et ceux des dirigeants européens qui sont soit des corrompus soit des incapables.

Avec la Turquie, c'est l'Allemagne qui a des relations historiques comparables aux nôtres avec la Russie. La Turquie et l'Allemagne étaient des alliés au cours des deux guerres mondiales car les allemands espéraient avec leur aide couper la route du pétrole aux alliés. Les Turcs de leur côté espéraient ainsi récupérer le contrôle du Moyen-Orient et notamment celui de l'Irak et de la Syrie.

Ce rappel historique met en évidence l'importance du couple franco-allemand pour définir une politique européenne commune face à ces deux puissances et éviter de revenir à des jeux du passé comme a semblé le faire récemment Angela Merkel avec l'affaire des réfugiés en négociant directement avec Erdogan sans se concerter avec ses partenaires européens.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mar 16 Aoû - 12:17

a croire que l'humanité rentre a nouveau dans sa phase leemings...

La tension monte:
Quand on ment à des gens qui savent que vous mentez, tout ceci ne dure naturellement qu’un temps, et vient fatalement un moment où l’on s’entend dire « maintenant ça suffit ».

C’est ce qui se passe entre l’Ouest et la Russie, et qui commence à se passer entre les opinions publiques occidentales et leurs élites discréditées.

Chacun fait ce qu’il peut avec ses moyens. Depuis 2012, on a écrit un certain nombre d’articles, tous datés, en restant toujours modeste et lucide : ne se perdraient-ils pas nécessairement dans l’océan du bruit formé par des millions d’autres, disant l’exact contraire. Cinquante-et-un pourcent des Français qui lisent des journaux ne les lisent pas sur internet, et les journaux TV et papiers sont cadenassés par la pensée unique/système.


Dans cette configuration, quel effet peuvent bien avoir des articles sur AgoraVox ? De minimes à insignifiants. Quel crédit avoir ?

Oui, mais seulement, derrière la façade, ça craque de partout, ça partage, ça re-blogue, ça youtube et d’article insignifiant en article insignifiant (non en qualité, naturellement, mais en audience réelle), un ça, neutre, qu’on peut appeler « esprit de réinformation et de résistance » est en train de gagner des points sur celui du conformisme, de la veulerie et de la prostitution. Un grand nombre des mensonges du système, relayés mécaniquement par habitude, ne passent plus. ll y a naturellement toujours la masse des imbéciles plus ou moins heureux, mais le mot de trahison commence à être ouvertement prononcé, sans honte ni peur, dans plusieurs pays occidentaux.

Après avoir bien ri sous Chirac et Sarkozy, un nombre de plus en plus grand de Français, laissons les autres, commencent à humer et se demander : « Mais qu’est-ce qui pue comme ça ? » Même en se bouchant le nez, on n’y arrive plus.

« La vérité se creuse comme un puits » écrivait Antoine de Saint-Exupéry. Bon, belle formule et on pourrait en rester là.

Plus intéressant est de savoir ce que signifie concrètement creuser un puits. Chose bien oubliée ! Un paysan nous a raconté comment il en avait creusé dans sa jeunesse.

D’abord ce n’est pas sans danger. Plusieurs n’en sont pas revenus, asphyxiés (plus d’air) ou victime d’un éboulement.
Ensuite il fait très chaud, très vite sous terre c’est dur et long, d’atteindre la nappe phréatique. Il faut creuser.
Ensuite il peut y avoir des rochers, et dans ce cas le chantier fait du sur-place ; il y a des moments de découragement : on n’y arrivera jamais. Il faut utiliser de la dynamite ou la barre à mine.
Enfin, atteindre la nappe phréatique ne se fait pas d’un coup. Ça commence d’abord à suinter, puis des jets d’eau de la taille d’un poing sont libérés de façon intermittente, puis d’autres, puis d’autres encore.
À la fin, ça pisse de partout et de tous les côtés et il faut arrêter. Le puits est creusé et la nappe dé-couverte.
Nous entendons « la vérité se creuse comme un puits » de cette façon et pensons qu’on en est arrivé au stade du suintement déjà bien visible de la vérité.

Sentant venir un vent mauvais, les autorités républicaines-européennes ont recours à quatre moyens pour essayer de reprendre la main :

La distraction-abêtissement : un Pokemon sort de la boîte. Pendant qu’ils jouent à ça, ils ne pensent pas et ça fait gagner du temps.
La répression : une matraque de plus en plus pesante et des gaz de plus en plus lacrymogènes.
La division (diabolos − διάβολος − celui qui divise). Monter les Français les uns contre les autres ou les protéger sélectivement. Les fragmenter. Processus différent de celui du bouc émissaire, qui vise au contraire à souder une communauté contre un individu, classe, groupe ethnique. On voudrait allumer une guerre civile, qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
L’état de guerre, qui permet de suspendre les libertés fondamentales. En état de guerre, tout devient nettement plus facile à gérer. Ne pas être Charlie sera une maladie à traiter (sic) et écouter la propagande russe ou utiliser un VPN (réseau privé virtuel) un délit.
Tant que l’Occidental moyen n’aura pas compris que, pour avoir une idée de la réalité, il faut aujourd’hui penser à priori le contraire de ce que disent les médias dominants, il sera toujours berné. S’ils le disent, ça doit être (au moins en partie) faux.
La presse porte Obama aux nues en 2007, comme premier noir président des États-Unis ? Méfiance : « yes, we can » peut être compris de façon très différente selon les acteurs, comme le « Tout devient possible » de Sarkozy. Tout devient possible en effet (même la Libye) et il n’est pas faux qu’on puisse le faire (déstabiliser tout le Moyen-Orient).

« Vous rendez-vous compte de ce que vous avez fait ? » a lancé Vladimir Poutine à l’assemblée de l’ONU.

La presse vomit Trump et porte aux nues Hillary Clinton comme potentielle première femme présidente de l’histoire des États-Unis ? Méfiance ! Le président des États-Unis exécute d’abord les directives du gouvernement invisible, à 95 % composé d’hommes (en se basant sur la parité hommes / femmes aux réunions Bildelberg). De qui se moque-t-on ? Pour que progresse le droit des femmes, il faut qu’elles existent, non ? Il est vrai que les guerres mondiales ont été un facteur d’émancipation féminine, puisque les hommes étaient au front et qu’il fallait bien les remplacer dans les usines malsaines et délétères avec des cadences infernales, mais la troisième guerre mondiale est de nature différente : là, c’est destruction, chaos, famines et régression, au mieux, tant qu’une arme de destruction massive n’est pas lancée.

On laisse à d’autres l’analyse de la situation intérieure française, en nous concentrant sur les effets des mensonges de l’OTAN et des États-Unis comme destructeurs de la paix, la stabilité et la sécurité dans l’espace européen (pour parler orwellien).

Dans les relations internationales, on peut dater le revirement de 2012, après que la Russie de Medvedev eut été bernée à propos de la Libye, et de la seconde élection de Vladimir Poutine à la présidence de la fédération de Russie.

Comme cet article sera long, il sera coupé en morceaux pour ne pas fatiguer le lecteur. Ce sera d’ailleurs le dernier. On estime avoir fait largement notre part du travail bénévole de réinformation ou de lanceur d’alerte.

I : De la guerre, comme moyen de maintenir la structure d’un Empire en Occident (occire = tuer).

A : Le cas de la Grande-Bretagne avant 1914.

« Tout système tend à maintenir sa structure. » C’est une loi fondamentale des systèmes.

Au XIXe siècle, le système dominant est l’Empire britannique, financier, territorial, militaire, mercantiliste, utilitariste, libéral. A la fin du XIXe, le développement accéléré des États-Unis et de l’Allemagne lui font perdre son équilibre.

La France devient l’enjeu d’une lutte d’influence entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Entre 1880 et 1911, l’Allemagne fait concessions sur concessions à la France. La volonté de réconciliation est bien réelle chez Bismarck, comme chez Guillaume II. Les économies sont complémentaires. Les deux pays ont à y gagner.

Mais ce sont les Anglais qui vont tirer leur épingle du jeu et faire en sorte que les pays du continent se détruisent mutuellement pour en sortir affaiblis, mais encore nettement dominants (diviser pour régner).

L’histoire ne se répète pas, l’état des techniques n’est pas le même, les mentalités sont différentes. Cependant des configurations peuvent se retrouver : des pays ne se font plus confiance, on assiste à une course aux armements, des milieux affairistes poussent à la guerre, une diplomatie secrète voire byzantine (Moyen-Orient) se met en place (le bon boulot à la Fabius).

Il y a un siècle, le sentiment de l’Allemagne d’être encerclée ne relevait pas de la « paranoïa de Guillaume II », comme le dit si rapidement Wikipedia, encyclopédie dont on commence à mesurer le caractère parfois partial. Bismarck n’était pas paranoïaque et comprenait très bien les implications de l’alliance franco-russe, les réseaux informels du prince de Galles à Paris, le caractère boiteux de l’alliance avec l’Italie (c’était lui qui l’avait conçue).

Pour contrer les clauses censées être secrètes (1892) du traité franco-russe (mais connues, naturellement) prévoyant l’aide militaire réciproque en cas d’attaque de l’Allemagne, Bismarck avait signé avec Nicolas II un anti-pacte secret pour annuler cette clause secrète : pas de guerre entre l’Allemagne et la Russie, en aucun cas.

Cet empilement de traités, clause secrète, anti-clause secrète, double-jeu, enchères qu’on fait monter (Italie), arrive naturellement, à un certain moment et en un certain endroit, au point d’ignition.

Ces clauses secrètes n’empêchaient pas Delcassé de nier leur existence, en présence de son homologue allemand. Comment parler avec un menteur ? Combien de temps peut-on supporter ça ? L’Allemagne finit par demander son renvoi, donnant un argument à la propagande anti-allemande.

Certains disent que c’est Angleterre qui, par l’intermédiaire de ses services secrets et des loges maçonniques très nombreuses en Angleterre, espionne, complote, crée des cellules terroristes dormantes ou non, achète des politiciens (Clémenceau), monte le Japon contre la Russie, la France contre l’Allemagne… Perfide Albion.

D’autres accusent l’Allemagne de déstabiliser le jeu en construisant une flotte de guerre moderne, en soutenant les révoltés Boers d’Afrique du Sud et en s’installant en Namibie. Impatience. Les États-Unis ont fait une guerre contre un empire espagnol en décrépitude avancée, pas contre Charles Quint. Les capacités de l’Empire britannique étaient redoutables en 1914 et même encore en 1939. Gandhi, lui, a su attendre.

D’autre accusent la Russie dont l’exceptionalisme pan-orthodoxe (Troisième Rome) remet en question tous les équilibres existants, notamment dans les Balkans.

D’autres font remarquer que l’idiot utile français avait une diplomatie réfractaire à l’idée d’en référer à la représentation nationale. Les clauses secrètes demeurent inconnues du Parlement, qui vote à l’aveugle des engagements terribles. C’est la diplomatie Delcassé, complétée par celle de Poincaré. Quant aux Français, naturellement, on ne leur a jamais rien demandé, sauf leur sang et leur or.

Tout ceci, sur fond des rivalités commerciales féroces de la première mondialisation. Le continent est instable et des alliances défensives ont pour effet de transformer un conflit local potentiel, en une déflagration européenne. Des exercices militaires visant de chaque côté à montrer sa force sont organisés de part et d’autre des frontières. Ces chicken games, comme disent les Américains, loin de dissuader, ont l’effet inverse : face à cette menace, on augmente de part et d’autre les crédits militaires. (Ils explosent dans le monde depuis 2000.) Les populations sont ignorantes ou manipulées par des journaux stipendiés, comme aujourd’hui. Pas de Pokemon pour distraire la masse des questions importantes : juste l’isolement, la routine des champs ou le labeur des usines ou des mines.

À ceci s’ajoutent des plans militaires excellents sur le papier et destinés à donner une victoire rapide à tous les camps : attaque à outrance + rouleau compresseur russe (France), rapidité, efficacité + bombes illimitées (Allemagne). À ceci, s’ajoute la contestation socialiste en Allemagne, France, Russie. Un ouvrier mobilisé ne fait pas grève et ne manifeste pas. L’état de guerre qui suspend élections, manifestations et qui envoie la population masculine aux frontières est toujours le joker des classes dirigeantes.

Édouard VII a brûlé sa correspondance avant de mourir. La cheminée sert à réduire les secrets d’État en cendres et on ne saura pas. La même chose a été faite dans la même tradition, concernant le cadeau de la bombe atomique fait à Israël par la France et l’Angleterre. On ne l’a su qu’à cause de la manie française de tout mettre dans des dossiers. Antony Eden, lui, avait tout mis au feu.

Par contre, selon Guillemin, dont on ne peut mettre en doute ni l’honnêteté ni le caractère scrupuleux de son travail, en ce qui concerne Delcassé / Poincaré / Cambon, on peut affirmer qu’il y a bien eu un feu vert français à la mobilisation russe en 1914, « On vous couvre », alors que la Russie n’était pas attaquée et que pas un pouce de son territoire n’était menacé. Non seulement la représentation nationale (qui représentait déjà peu) avait signé un chèque en blanc, mais en plus on avait changé le montant à la fin. Résultat : 1 300 000 morts et 50 % de la richesse française évaporée. Quant à la déstabilisation du Maroc, de la Libye actuelle donnée à l’Italie en échange de l’abandon du traité avec l’Allemagne, ce sont des faits historiques avérés et pas la paranoïa personnelle de Guillaume II.

Les clauses secrètes militaires anti-allemandes, qui accompagnent la levée de fonds russes sur la place de Paris (les emprunts russes), la jactance vaniteuse incorrigible et insupportable du coq qui chante sur son tas de fumier (bien pire qu’aujourd’hui, ce qui n’est pas peu dire), les promesses faites dont on ne verra jamais la couleur Outre-Rhin et naturellement les manœuvres anglaises qui dirigent de fait la politique française via le pion Clemenceau, finissent par mettre Guillaume II en difficulté dans son propre pays (le Iéna diplomatique de la reconnaissance du Maroc contre quelques miettes en Afrique centrale).

Déstabilisé et déçu, pris dans la nasse de la toile diplomatique tissée contre lui par la Grande-Bretagne, contraint de défendre son dernier allié plus ou moins fiable, l’empire bicéphale, Guillaume II se retrouve pris dans le guêpier balkanique qu’il ne peut en aucun cas maîtriser. Comment l’aurait-il pu ? Le parti anglais est très puissant à Vienne, en plus un parti anti-prussien existe aussi. L’Autriche-Hongrie n’est en rien un protectorat ou une colonie allemande avant 1914.

L’alliance franco-allemande aux économies complémentaires et capable d’équilibrer la Grande-Bretagne sur terre et sur mer n’aura pas lieu. Dès la fin 1914, les soldats d’un côté ou de l’autre des tranchées ne sauront plus trop pourquoi ils s’entretuent. Il célébreront Noël ensemble et il faudra des barbelés et de la propagande massive bourrage de crâne, pour les pousser à se battre jusqu’au dernier.

Dès 1930, l’Allemagne ayant disparu en tant que menace, l’Empire britannique tente de casser son autre rival, les États-Unis, au moyen du Japon et de la dévaluation de la livre sterling. Le coup a été très dur, mais les États-Unis ont survécu. Dès 1939, la guerre en Europe (cash and carry) est la manne qui sauve les États-Unis et dès 1941, la colonne vertébrale de l’Empire britannique est partiellement cassée (Hong-Kong − Singapour). L’Australie, les Indes et Suez menacés, ainsi que les communications avec le Canada, le Royaume-Uni en danger de désintégration sauve les meubles en laissant la place sans condition aux États-Unis en échange de leur relation spéciale, de la fusion des élites financières américano-britanniques et du maintien de leur empire invisible (paradis fiscaux).

Aujourd’hui, la Chine dépasse les États-Unis, bien loin encore d’être en mesure de dicter ses conditions militairement. Quand on sait que la destruction de l’alliance franco-espagnole a pris un siècle (1715-1815 – Guerre de 7 ans et guerres napoléoniennes), que le passage de l’hégémonie britannique à l’américaine s’est fait après deux guerres mondiales, il faut s’attendre à des guerres terribles au XXIe siècle, notamment en Afrique et au Moyen-Orient.

On note au passage que l’Angleterre s’est bien positionnée, avec son adhésion à la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) pour accompagner ces mutations gigantesques. L’Angleterre n’a pas d’alliés permanents, mais des intérêts permanents.

B : La Russie, État félon au système, dont il faut se débarrasser (Russia delenda est).

La Russie est aujourd’hui dans la situation de l’Allemagne d’avant 1914. Aujourd’hui, la puissance hégémonique [États-Unis, NdlR] se trouve déstabilisée économiquement (Chine), militairement (suite de guerres perdues, malgré des budgets colossaux), financièrement depuis 2008, médiatiquement (RT et internet diffusent autre-chose que la pensée unique ABC, BBC, CBS, NBC, NSBC, FOX, CNN, HOLLYWOOD, etc.). Et voilà que le phénomène Trump porte la dissidence au cœur du système (11 septembre, guerre d’Irak, état réel de l’économie, opération vérité Moyen-Orient). Une bombe permanente au cœur du système, en prime time. L’horreur absolue ! D’où l’hystérie (justifiée) du système. Trump = Poutine ou Trump = Hitler ou Trump n’aime pas les bébés, rumeurs d’assassinat. Dans tous les cas, une catastrophe pour les élites et leur agenda, qui est d’essayer de faire s’entre-tuer Russes et Européens de l’Est, pendant que les Européens de l’Ouest seront paralysés par la crise économique et des guerres civiles par importation des conflits moyen-orientaux.

Il est urgent de clarifier cet article 5 du Traité de l’Atlantique Nord, qui a servi a bombarder l’Afghanistan et à se débarrasser d’un chef d’État libyen qui ne menaçait pas un centimètre carré d’un pays de l’OTAN.

On va vers l’OTAN à la carte et à géométrie variable, en fonction des intérêts et des complots du moment. Il n’y a plus du tout de sécurité.

C’est d’autant plus urgent que tout s’accélère et, comme un conducteur dont la voiture roule de plus en plus vite et qui doit faire de plus en plus attention, il arrive un moment où les acteurs perdent le contrôle et où la situation dérape en un instant.

L’effroyable rapidité nécessaire de prise de décision et de réaction s’ajoute à la confusion produite par les diplomaties et les accords secrets, comme en Syrie, où on ne sait pas qui se bat avec quelles armes fournies par qui et après quels transits et trafics et quels retournements. Les combattants, comme les armes, passent d’un groupe à l’autre. C’est conduire une voiture à 200 km/h, avec un pare-brise sale sans lave-vitre.

Si un Trump fait irruption sur la route, c’est finalement assez providentiel. Tout les plans s’effondrent, et si les peuples ne jouent pas trop à Pokemon, ils devraient avoir quelques mois pour se ressaisir (l’année 2017 est celle de la toute dernière chance).

Rappel juridique du tribunal de Nuremberg : le crime contre la paix.

En 1914, la jurisprudence du tribunal de Nuremberg n’existait pas et l’histoire étant écrite par les vainqueurs, le récit de l’Allemagne seule responsable de la guerre permit en 1919 de presser le citron jusqu’à ce que les pépins craquent. Désarmement unilatéral, réparations insoutenables pour l’économie allemande, occupation de la Ruhr, interdiction du rattachement (voulu) des populations allemandes de l’ex-empire autrichien à la république de Weimar, au mépris du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Malheur au vaincu !

En 1945, le tribunal de Nuremberg, bien que partiel et partial (silence fait sur les bombardement volontaires de villes ne présentant pas de caractère militaire) a quoi qu’il en soit défini un cadre juridique encore pertinent, pour y voir plus clair dans le monde d’aujourd’hui. Ces principes ne sont pas obsolètes.

Il faut donner la définition exacte des termes utilisés ; les mots ont un sens.

Crimes contre la paix : i) Projeter, préparer, déclencher ou poursuivre une guerre d’agression ou une guerre faite en violation de traités, accords et engagements internationaux ; ii) Participer à un plan concerté ou à un complot pour l’accomplissement de l’un quelconque des actes mentionnés à l’alinéa i ;
Crimes de guerre : Les violations des lois et coutumes de la guerre, qui comprennent, sans y être limités, les assassinats, les mauvais traitements ou la déportation pour les travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, l’assassinat ou les mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, l’exécution des otages, le pillage des biens publics ou privés, la destruction perverse des villes ou villages ou la dévastation que ne justifient pas les exigences militaires ;
Crimes contre l’humanité : L’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation ou tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions sont commis à la suite d’un crime contre la paix ou d’un crime de guerre, ou en liaison avec ces crimes.
À la lumière de la jurisprudence rétroactive du tribunal de Nuremberg, si beaucoup de crimes de guerre seraient imputables, à partir de 1914, à l’Allemagne (exécutions d’otages belges, gaz, bombardement des quartiers populaires de Paris, coupe des arbres fruitiers, empoisonnement des puits), le crime contre la paix, lui, incriminerait Poincaré, (Edouard VII ?), Delcassé, Clemenceau.

Si a existé un courant en Allemagne avant 1880, inquiet du redressement trop rapide de la France, après 1880, le seul crime imputable à l’Allemagne est de se développer. Les Alsaciens ne se révoltent pas contre un pouvoir oppresseur, parce qu’il ne l’est pas. Juste un changement de style et des carnets de commande bien remplis. Aucune persécution religieuse étatique contre les juifs, ni un gouvernement qui fermerait volontairement les yeux sur des pogroms. Au contraire, selon wikipedia, s’était créée en 1900 une symbiose germano-juive. Non pas cohabitation, ni multiculturalisme, mais symbiose avec un nombre significatif de conversions et de mariages mixtes. On ne constate pas de crime contre la paix en Allemagne avant août 1914.

Or, le crime contre la paix est naturellement le plus grave, celui qui rend possible les autres.

L’Occident coupable de crime contre la paix contre la Russie.

Aujourd’hui, Poutine a remplacé Guillaume II, dans la diabolisation mé(r)diatique occidentale (occire = tuer), alors que sa politique est fondamentalement conservatrice (préserver la Russie dans ses frontières de 1700).

C’est l’Ouest qui ne cesse de poser des actes déstabilisateurs majeurs. Poutine et Lavrov ont de bien meilleurs nerfs que Guillaume II et heureusement, compte tenu des enjeux qui se comptent en méga-morts.

On leur ment tout aussi effrontément, en tissant de la même façon une toile dont on n’ose pas imaginer les clauses secrètes.

Aujourd’hui la menace de l’OTAN qui fait défiler ses chars à Narva, à 300 m de la frontière russe et qui met en place des missiles qui peuvent détruire la dissuasion nucléaire russe, ne relève pas de la paranoïa russe. Ce sont des faits vérifiables, pour qui veut se donner la peine de le faire. Le traité stipulant que l’OTAN ne peut pas faire stationner de troupes dans les pays baltes a été contourné, en organisant une rotation permanente de troupes. L’esprit du traité est naturellement violé, même si on en respecte la lettre de façon assez minable.

Quel crédit peut ensuite avoir la signature de nos dirigeants ?

De même, l’article 18 de la convention de Montreux de 1936 interdit à des navires de pays non riverains de la mer Noire (aujourd’hui, les États-Unis avec leurs missiles Tomawhak et les Aegis, mais aussi les navires espions français) de rester plus de 21 jours d’affilée en mer Noire. Peu importe, on fera tourner en permanence des navires légers bourrés de missiles Tomahawk, dont les Russes ne peuvent pas savoir s’ils sont nucléaires ou pas (c’est la destination initiale du missile Tomawhak d’être nucléaire).

Pendant la préparation de la guerre de Géorgie de 2008, les navires marchands américains transportaient du lait en poudre.

Avant 2002, existait un traité assez restrictif ABM (anti balistic missiles) permettant aux deux parties de se faire relativement confiance. Mais l’esprit de mensonge planait à la surface des eaux de la thalassocratie américaine. Comme pour le lait en poudre, George Bush a dénoncé ce traité, au motif que les « relations avec la Russie ne relevaient plus de la guerre froide ». Ensuite, sont venus le bouclier anti-missiles contre la menace d’un missile iranien. L’épisode iranien et ses centrifugeuses ayant été réglé, il y a eu l’épisode révolution ukrainienne et annexion de la Crimée (putsch de la CIA, indépendance par référendum à 80 % pour l’autre partie). Puis une tentative de coup d’État (échec) s’est abattue sur la Turquie.

Comme pour l’Allemagne avant 1914 et comme l’UE pour les peuples, cette menace se met en place par petites touches, mais toujours dans le même sens, comme un plan pré-conçu. Coïncidences ? Paranoïa russe ?

La Russie est poussée lentement in the corner, au pied du mur, dans une situation stratégique intenable. Ni Saint-Pétersbourg, ni Moscou ne peuvent être à portée d’un missile d’on ne sait quelle arme, lancée de n’importe où sans contrôle.

Le 12 mai 2016 a été inaugurée en Roumanie la rampe de lancement Mk-41 qui, pour 700 millions d’euros, est censée lutter contre la menace iranienne.

Pour les Russes, cette installation viole le traité des armes intermédiaires (500 à 5500 km) laborieusement signé le 8 décembre 1987. Pour l’amiral Vladimir Komoyedov, cette installation est une menace directe contre la Russie et pour cet ancien commandant de la flotte de la mer Noire : « Ils (les Américains) franchissent la ligne rouge. Ce n’est pas à 100 % dirigé contre nous, mais à 200%, 300%, 1000 %. Cela n’a rien à voir avec l’Iran, mais avec la Russie et son arsenal nucléaire. »
Du côté américain, Franck A. Rose, secrétaire d’État adjoint au contrôle et à la vérification des armements, a fait savoir que les États-Unis comme l’OTAN ont dit clairement que ce système n’est pas destiné à affaiblir la capacité de dissuasion nucléaire russe.
Qui ment ?

Une crise des missiles d’Europe de l’Est se prépare inévitablement et, compte tenu des dirigeants occidentaux et de l’esprit de mensonge qui imbibe les médias système occidentaux comme un baba au rhum, il n’est pas sûr que la voie de la raison l’emporte.

Comme avec la politique Delcassé / Poincaré, les Russes sont fatigués par ces mensonges occidentaux permanents et de faire semblant de ne pas s’en rendre compte.

Militarisation des pays baltes
Coup d’État-changement de régime en Ukraine
Tentative de coup d’État en Turquie.
La manufacture d’al-Quaïda par la CIA
Les armes données à l’opposition libre syrienne, qui se retrouvent chez DAESH
Al-Nosra qui fait du bon boulot en Syrie
La coalition contre État islamique aussi, qui bombarde pour de faux, en avertissant ceux qui vont être bombardés et en fermant les yeux sur des colonnes gigantesques de camions-citerne. (Les satellites américains et français peuvent lire une plaque d’immatriculation de l’espace, et passent à côté d’embouteillages de camions-citerne remplis à craquer de pétrole vendu à l’Europe ?)
Des centaines de milliers de réfugiés de toutes nationalités, bien canalisés, qui peuvent faire 3000 km à pied en territoire européen, sans se perdre ni se disperser ?
Pas de paranoïa russe, ni syrienne, ni chinoise mais une avant-guerre, un agenda de déstabilisation comparable à celui mis en œuvre par Delcassé en son temps.

Si le Français moyen veut gober les mensonges que le journal gratuit lui débite, libre à lui, mais il le paiera cher. Depuis 2012, dans ce journal, on dit ce qui se passe, avec au moins 80 % à 90% d’exactitude. Le problème est que l’autruche post-moderne casse le thermomètre au lieu de réagir efficacement.

Qu’est ce qui interdit aux Français de réunir 10 millions de signatures (ou au moins 3 millions − en dessous, c’est inaudible) en faveur d’un pacte d’amitié et de non-agression avec la Russie ? Ou de définir une interprétation très restrictive de l’article 5 de l’OTAN (en attendant d’en sortir, pour le général Pinatel) et laisser les Polono-ukraino-baltes régler leurs différends avec la Russie ?

Pour des Français, ça ne vaut pas la vie d’un seul soldat français. C’est une souricière et un bourbier.

Les agriculteurs se plaignent de la crise : ont-ils compris que, faute de pouvoir exporter en Russie, la Pologne allait inonder le marché français de porc, lait, légumes ? Il fut un temps où les agriculteurs savaient mieux se faire respecter. Maintenant, ils se suicident en silence.

Agriculteurs français, on vous ment. Le récit « nous lèveront les sanctions quand Moscou appliquera intégralement les accords de Minsk » est faux et ridicule.

Les accords de Minsk II sont signés entre le gouvernement de Kiev et les séparatistes. Pas avec la Russie, qui n’en est que le garant, avec la France et l’Allemagne.
Le gouvernement de Kiev ne cesse de violer ces accords, qu’il n’a jamais eu l’intention de respecter. Le 22 juillet, le commandant des forces de la République de Donetsk a déclaré dans un communiqué, que la région le long de la ligne de front a été bombardée 3 566 fois par les forces de Kiev, en une semaine (source). Que fait Jean-Marc Ayrault, qui représente la signature de la France, garante de la bonne exécution des accords de Minsk II ? Rien. Le silence, l’omertà. Nous avions dit que le but de ces accords était de donner à une des parties vaincue sur le terrain, le temps de se refaire et de gagner du temps. Encore une analyse qui se révèle exacte avec le temps.
Tout ceci, au frais des agriculteurs français et du tissu industriel, artisanal et agricole. Une telle rage, de la part d’un gouvernement, de détruire sa propre économie est du jamais vu depuis la révolution. « Suicidez-vous et fermez-la ».
Crimes contre la paix :

Le changement de régime par services secrets interposés, visant à faire basculer un pays neutre pour lui faire abandonner son statut de neutralité, le transformer en base de lancement d’une agression, la neutralité de ce pays ayant fait l’objet d’engagements internationaux et étant la garantie de la stabilité du continent.
L’extension de l’OTAN à l’Est, au mépris des engagements donnés en 1990 et qui prend de plus en plus la forme d’un plan concerté en vue d’une guerre faite à la Russie.
La militarisation effective des pays baltes, au mépris de l’engagement de ne pas y faire stationner de troupes, ressemblant à la remilitarisation de la Rhénanie en 1936 par Hitler.
La fourniture d’armes, l’entraînement, le financement d’une nébuleuse qui vide la Syrie de ses chrétiens d’Orient (du bon boulot, selon notre ex-ministre des Affaires étrangères).
On peut supprimer des Constitutions les articles concernant la haute trahison, la jurisprudence du Tribunal de Nuremberg reste imprescriptible. Pour l’instant, ces criminels internationaux sont protégés par l’hyper-puissance de leur(s) commanditaire(s) et ne s’inculperont pas eux-mêmes devant le TPI. Cela durera-t-il toujours ?

Dans un conflit, celui qui a le droit de son côté est psychologiquement le plus fort et quand les armes ne sont pas trop déséquilibrées, cela peut faire une différence considérable.

Mefrange

http://lesakerfrancophone.fr/de-lesprit-de-mensonge-dans-les-relations-otan-russie-la-tension-monte


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mar 16 Aoû - 13:44

je ne vois pas en quoi la Russie est mieux que l'otan.. s'allier à l'armée rouge bigre !
Si l'Armée rouge est moins active sur la scène internationale c'est uniquement parce que la Russie a perdu de sa puissance et non par volonté politique. Sinon après Prague, Budapest on aurait eu les chars russes dans les rues de Kiev.

Armée rouge qui a annexé militairement et par la force une province ukraienne.
Armée rouge seule armée à faire la guerre sur le territoire européen.

Que l'OTAN ne soit pas parfait ok. Mais au moins c'est une association de pays démocratique défendant des valeurs communes de démocratie et de liberté. Nos journalistes ne sont pas arrétés, nos opposants politiques pas assassinés  ou emprisonnés.

Faire de l'angélisme pro russe est pour moi une abération. On voit comment se comporte l'armée rouge en syrie, encore pire que l'otan pour les populations civiles et le tout pour défendre un tyran responsable de cette situation car ayant préféré entraîner son pays dans une guerre civile plutôt que de quitter le pouvoir.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Le Repteux le Mar 16 Aoû - 16:23

Faut faire pression pour que les deux camps laissent tomber les menaces, et non prendre parti pour l'un ou l'autre des camps.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mar 16 Aoû - 20:48

troubaa a écrit:je ne vois pas en quoi la Russie est mieux que l'otan.. s'allier à l'armée rouge bigre !
Si l'Armée rouge est moins active sur la scène internationale c'est uniquement parce que la Russie a perdu de sa puissance et non par volonté politique. Sinon après Prague, Budapest on aurait eu les chars russes dans les rues de Kiev.

possible

troubaa a écrit:
Armée rouge qui a annexé militairement et par la force une province ukraienne.
Armée rouge seule armée à faire la guerre sur le territoire européen.

bullshit

troubaa a écrit:
Que l'OTAN ne soit pas parfait ok. Mais au moins c'est une association de pays démocratique défendant des valeurs communes de démocratie et de liberté. Nos journalistes ne sont pas arrétés, nos opposants politiques pas assassinés  ou emprisonnés.

bullshit, les pays européens défendent surtout le fric et les intérêts des élites européennes du BAO, la démocratie n'est que de façade et la presse quasiment entièrement achetée et sous controle. Les opposants sur internet, sont de plus en plus controlés et probablement demain seront interdit de publication avec les lois d exceptions qui se mettent en place.

troubaa a écrit:
Faire de l'angélisme pro russe est pour moi une abération. On voit comment se comporte l'armée rouge en syrie, encore pire que l'otan pour les populations civiles et le tout pour défendre un tyran responsable de cette situation car ayant préféré entraîner son pays dans une guerre civile plutôt que de quitter le pouvoir.

la c'est pas du bullshit, c'est carrément du lessivage. Les américains bombardent ou ont bombardés un peu partout dans le monde et tuent légalement avec les bavures que l'on connait via leurs drones. PArfois j'ai l'impression que tu as fumé la moquette les concernant !
Sinon, je suis d accord avec toi, avec le pouvoir les russes ne seraient probablement pas meilleur.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mar 16 Aoû - 21:19

Le Repteux a écrit:Faut faire pression pour que les deux camps laissent tomber les menaces, et non prendre parti pour l'un ou l'autre des camps.

oui après coup c'est ce que je me suis dit : que la russie fasse partie intégrante de l'Otan. Le monde. S'associer plutot que se diviser.

Ce n'est hélas pas dans l'air du temps où la division et le refus de concessions pour l'association, a le vent en poupe.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Le Repteux le Jeu 18 Aoû - 18:34

Si les gens arrêtent de prendre parti à tout prix, ça devrait venir, mais ce n'est pas ce qui se passe sur les forums, alors on est peut-être encore loin du but.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Jeu 18 Aoû - 22:59

La Russie lorgne depuis longtemps du côté de l'Europe et ne s'en cache pas. La place de la Russie, c'est dans l'Europe, depuis toujours. Mais qui fait tout pour maintenir l'Europe en tutelle? Avant il y avait le danger communiste; il a disparu; alors on invente un danger fictif. Avoir prétendu faire un bouclier anti-missiles pour se protéger de l'Iran, c'était vraiment le comble du mensonge d'Etat et du cynisme; on ne va pas me faire croire que nos chefs d'Etats y ont cru; ils sont donc les complices de cette hypocrisie gigantesque.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Ven 19 Aoû - 19:13

tout rapprochement avec la russie a été contrarié avec l'annexion militaire de la Crimée... (tu as oublié ?) sans parler des exécutions de journalistes et de politiciens d'opposition et du massacre Tchétchène...

je sais ta vue baisse pour toi la russie est le grand gentil et les usa le grand méchant... mais parfois il serait bon que tu ouvres les yeux et que tu acceptes les faits.

Je n'ai pas vraiment l'impression d'être sous la tutelle des usa... et me souviens de moult positions européennes en opposition avec les usa.

tes éternels raccourcis sont à l'image de ta vue... floue !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Sam 20 Aoû - 9:35

tu oublies déjà que le rapprochement avec la crimée n'aurait jamais eu lieu sans le coup d état militaire orchestré par les états unis
et les conneries faites ensuite par les néo nazis au pouvoir a kiev, je sais que es tetu, mais il va quand meme falloir que tu évolues
un peu la dessus ! LOL



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Sam 20 Aoû - 19:38

Mais oui bien sur toutes les populations mondiales anti-russes sont à la solde de la cia c'est bien connu. on connait le couplet. Pour komyo si le peuple ne se révolte pas pour du neo communisme c'est qu'il est aux ordres de la cia... ce n'est pas plus compliqué que cela.
On connait la musique, l'éternel refrain des ultra-gauchistes !

Bref le mépris habituel de l'extrême-gauche pour le peuple si celui ci ne pense pas "comme il faut".

Et pendant ce temps là la marmotte emballe le chocolat ! si si

Quoiqu'il en soit, plusieurs années après, le problème n'est pas la révolution du peuple ukrainien mais l'annexion de la crimée par l'armée rouge.

En réponse à la révolution ukrainienne les russes n'avaient qu'à organiser un boycott économique plutôt que d'envoyer les chars... Les européens (les grands méchants) eux ont préféré le boycott aux chars... Mais tu me diras ils auront peut-être du agir comme les gentils russes : envoyer l'armée ! C'est cela le bien pour toi non ?

A noter que depuis la seconde guerre mondiale la paix est toujours menacée en Europe par l'armée rouge avec ses conquêtes territoriales.

La propagande pro-russe a beau vouloir nous cacher et déformer la vérité, les faits sont là et têtus. Nul pays n'a balancé autant de bombes en Europe que l'armée rouge depuis 1945.

Gaston quand les russes deviendront fréquentable on s'associera avec plaisir avec eux.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Sam 20 Aoû - 19:40

Le peuple de Crimée a été consulté par référendum et personne n'a contesté les résultats; il a demandé son rattachement à la Russie; il est donc normal que la Crimée soit redevenue russe. Donner la Crimée à l'Ukraine a été un caprice de Krouchtchev encore difficilement compréhensible aujourd'hui, à part la sympathie qu'il avait avec les ukrainiens; mais la Crimée est foncièrement russe.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Le Repteux le Sam 20 Aoû - 19:58

Pro russes, pro américains, pro européens. Vous voyez pas que ça sert pas à régler des problèmes ce que vous faites?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Sam 20 Aoû - 21:40

gaston21 a écrit:Le peuple de Crimée a été consulté par référendum et personne n'a contesté les résultats;
gastounet le perroquet de la propagande russe

si il était illégal car non conforme à ce qu'avait autorisé les parlementaires (voila qui ne te dérange pas) et n’était pas confidentiel (un referendum non confidentiel voila qui semble très bien te convenir !)

Et réalisé sous occupation étrangère et organisé par l'occupation étrangère.. normal pour gaston !

et si plutôt que répéter bêtement la propagande russe tu essayais de t'informer par toi même ?


Dernière édition par troubaa le Sam 20 Aoû - 23:48, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Sam 20 Aoû - 22:13

troubaa a écrit:
gaston21 a écrit:Le peuple de Crimée a été consulté par référendum et personne n'a contesté les résultats;
gastounet le perroquet de la propagande russe

si il était illégal car non conforme à ce qu'avait autorisé les parlementaires (voila qui ne te dérange pas) et n’était pas confidentiel (un referendum non confidentiel voila qui semble très bien te convenir !)

Et réalisé sous occupation étrangère et organisé par l'occupation étrangère.. normal pour gaston !

et si plutôt que répéter bêtement la propagande russe tu essayais de t'informer par toi même ?

bien trouba nous a répéter la propagande occidentale, 1 partout balle au centre.
Il n'en reste pas moins que le coup d état de maidan n'avait rien de légal, qu'un référendum en crimée a bien eu lieu avec les résultats que l'on sait
ce qui est logique la population étant majoritairement russophone.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_de_2014_en_Crim%C3%A9e

certains se sont moins posés de question lorsqu'a eu lieu le référendum pour l'indépendance du monténégro avec 55,4% de oui.
Que la diaspora monténégraine de 800000 personnes vivant en serbie n'ayant pas eu le droit de vote, n'est qu'un détail. (600000 personnes au monténégro) Mais bon c était organisé avec la bénédiction de leur camp (celui du bien), ils allaient quand meme pas chipoter ! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Dim 21 Aoû - 0:12

Quant on te parle de torchon merci de ne pas ré"pondre serviettes. Tu dévies du sujet ? pourquoi ?

Le parlement de Crimée a approuvé le referendum. tu peux nous rappeler la question qui devait être posée et la question qui a été posée ? Totalement différente c'est qui rend le référendum illégal !
C'est UN FAIT.

Peux tu nous dire si les bulletins de vote pouvait être mis sous enveloppe avant d'etre déposé dans l'urne ? Non. Il n'y avait pas d'enveloppe pour y glisser le bulletin, le vote ne pouvait donc pas être anonyme. Ce n'est pas de la propagande mais UN SECOND FAIT.

La prise de pouvoir par l'armée russe s'est-elle fait avant le référendum ? oui. Donc le referendum a eu lieu sous occupation étrangère et organisé par l'occupant. Ce n'est pas de la propagande mais un TROISIÈME FAIT !

C'est étrange comment la propagande pro-russe à laquelle croit aveuglément gaston fait abstraction de ces faits ? Tu as une explication komyo ?
Pourquoi gaston croit le contraire ? qui lui ment ?

C'est marrant cette manie de prendre des FAITS qui te dérangent pour de la propagande... il faut dire quand on ne se nourrit que d'interprétation et supputation on perd tout sens DES REALITES.

Depuis 1945 toutes les guerres entre pays européens ont été mené par l'armée russe ! Cela aussi est UN FAIT !

Pendant que les méchants occidentaux construisaient l'horrible Union Européenne la Russie envoyait ses chars contre les peuples européens qui lui résistaient ! Cela aussi est UN FAIT !

J'y suis pour rien quand les anglais organisent des referendum les russes envoient l'armée ! Aucun char européen dans les rues de Londres, aucune annexion de l'Ecosse.... Et tu veux que la russie soit un modèle ? Ca va oui ! Faut redescendre sur terre.... Suite au Brexit poutine à la place de Junker il aurait fait quoi à ton avis ? Et on veut me faire croire que c'est junker le méchant. C'est me prendre pour un con.

Arrivé un moment il faut ouvrir les yeux, arrêter de vivre dans l'illusion de la propagande.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Dim 21 Aoû - 19:27

Ah, Junker, oui, un excellent exemple! Sans doute l'escroc le plus fort de l'époque contemporaine! Le Luxembourg, plus fort que le Panama pour faire disparaître son argent en toute discrétion!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Dim 21 Aoû - 20:51

mais pas de char !

Après à chacun ses gouts.... si tu préfères les bombes.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mar 23 Aoû - 23:27

troubaa a écrit:Quant on te parle de torchon merci de ne pas ré"pondre serviettes. Tu dévies du sujet ? pourquoi ?

Le parlement de Crimée a approuvé le referendum. tu peux nous rappeler la question qui devait être posée et la question qui a été posée ? Totalement différente c'est qui rend le référendum illégal !
C'est UN FAIT.

Peux tu nous dire si les bulletins de vote pouvait être mis sous enveloppe avant d'etre déposé dans l'urne ? Non. Il n'y avait pas d'enveloppe pour y glisser le bulletin, le vote ne pouvait donc pas être anonyme. Ce n'est pas de la propagande mais UN SECOND FAIT.

La prise de pouvoir par l'armée russe s'est-elle fait avant le référendum ? oui. Donc le referendum a eu lieu sous occupation étrangère et organisé par l'occupant. Ce n'est pas de la propagande mais un TROISIÈME FAIT !

C'est étrange comment la propagande pro-russe à laquelle croit aveuglément gaston fait abstraction de ces faits ? Tu as une explication komyo ?
Pourquoi gaston croit le contraire ? qui lui ment ?

C'est marrant cette manie de prendre des FAITS qui te dérangent pour de la propagande... il faut dire quand on ne se nourrit que d'interprétation et supputation on perd tout sens DES REALITES.

Depuis 1945 toutes les guerres entre pays européens ont été mené par l'armée russe ! Cela aussi est UN FAIT !

Pendant que les méchants occidentaux construisaient l'horrible  Union Européenne la Russie envoyait ses chars contre les peuples européens qui lui résistaient  ! Cela aussi est UN FAIT !

J'y suis pour rien quand les anglais organisent des referendum les russes envoient l'armée ! Aucun char européen dans les rues de Londres, aucune annexion de l'Ecosse....  Et tu veux que la russie soit un modèle ? Ca va oui ! Faut redescendre sur terre.... Suite au Brexit poutine à la place de Junker il aurait fait quoi à ton avis ? Et on veut me faire croire que c'est junker le méchant. C'est me prendre pour un con.

Arrivé un moment il faut ouvrir les yeux, arrêter de vivre dans l'illusion de la propagande.

je vois que tu as bien appris ta leçon ! king
mais manque de bol, l'histoire est différente, les russes et leur armée était déjà en crimée, le parlement a demandé l'indépendance plusieurs fois et les gens ont voté en majorité pour. Des études ultérieures ont prouvé que quelque soit la manière dont se serait tenu les élections, les criméens auraient voté en majorité pour leur indépendance. Enfin, le coup d état a bien eu lieu ! et il a été piloté des états unis.
Maintenant si en plus junker qui est voleur en col blanc est un saint... A part constate l'inversion de tes valeurs, il n'y a pas grand chose a dire !

concernant le bulletin de vote, une fois fois plié et placé dans une urne je ne vois pas trop ce que cela change, une fois que tout est renversé sur la table et dépouillé. C'est typiquement le genre d'argument bidon que tu affectionnes !


Certaines sources estiment que le résultat n'aurait pas forcément été différent si le scrutin avait été transparent. Ainsi, un sondage réalisé en Crimée par l'institut américain Gallup en avril 2014 montre que 82,8 % des habitants de Crimée (68,4 % pour les ukrainiens ethniques et 93,6 % pour les russes ethniques) jugent que les résultats du referendum sont conformes à ce que pensent la majorité des habitants. Ceci pourrait s'expliquer notamment par le fait que 65,3% de la population est ethniquement russe ou par des précédents sécessionnistes (notamment la République de Crimée (1992-1995)).


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par kamelo le Sam 10 Sep - 23:04

Faire disparaître l'OTAN et ses plans criminels, pourquoi pas et je dirais même que ce serait très bien, car ils ont plus nui qu'apporter des réponses favorables.

S'allier à la Russie..., non pas vraiment. Déjà que je ne tolère pas que la France soit si proche des Etats-Unis et toute leur saloperie de culture nauséabonde qu'ils déversent sur notre pays (on parle beaucoup de l'Islam, mais je n'oublie pas que la culture américaine est très néfaste), mais j'aimerais aussi que la France ait un pouvoir plus souverain, un peu comme Tito avec les non-alignés : ni pro-américaine, ni pro-russe, ni pro-européenne.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Dédé 95 le Dim 11 Sep - 9:14

Le russe sanguinaire avec un couteau entre les dents, voilà un cliché qui as la vie dure....
Ah, aussi, Troubaa, l'Armée Rouge n'existe plus depuis 1946.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_rouge

Bah oui c'est toujours bon de s'éduquer autrement qu'avec Contrepoints de Barro and C°.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Dim 11 Sep - 11:03

kamelo a écrit:
Faire disparaître l'OTAN et ses plans criminels, pourquoi pas et je dirais même que ce serait très bien, car ils ont plus nui qu'apporter des réponses favorables.

S'allier à la Russie..., non pas vraiment. Déjà que je ne tolère pas que la France soit si proche des Etats-Unis et toute leur saloperie de culture nauséabonde qu'ils déversent sur notre pays (on parle beaucoup de l'Islam, mais je n'oublie pas que la culture américaine est très néfaste), mais j'aimerais aussi que la France ait un pouvoir plus souverain, un peu comme Tito avec les non-alignés : ni pro-américaine, ni pro-russe, ni pro-européenne.

s'allier avec la russie ne signifie pas en devenir dépendant, entre alliés en théorie il y a une égalité. Le problème avec les américains c'est qu'ils nous considèrent et nous traitent comme des satellites, ce a quoi se plient complètement nos hommes politiques de la gauche a la droite libérale.
Non content d espionner tous les hommes politiques et industriels de notre pays pour les squeezer quand c'est nécessaire. Ils dictent la politique française. Personnellement, je n'ai pas plus envie de devenir russe qu'américain mais pour l'instant la chaine est avec ces derniers. Brisons là, nous serons libre ensuite de nouer des alliances avec qui nous voulons, russes, chinois, américains, etc.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Dim 11 Sep - 12:21

en tout cas russe et américain semble s'entendre sur la russie.... cela peut être le début d'une convergence durable, qui sait. La russie finira peut etre par rentrer dans l'otan , ce qui rééquilibrait le pouvoir américain au sein de l'organisation et conforterait la paix et la compréhension réciproque.

Quant au rêve passéiste de certain d'une souveraineté archaïque revant d’être pro-personne.. je rêve au contraire d'être pro-tout le monde.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Dim 11 Sep - 13:47

Je crois au contraire qu'on ne peut discuter d'égal a égal avec quelqu'un qu'en étant soi-même !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Dim 11 Sep - 21:50

La Russie n'est pas un adversaire et on pourrait fort bien s'en faire un ami; les russes sont européens! Seulement, il faut déjà se débarrasser de la tutelle américaine. Mélenchon a promis de nous détacher de l'OTAN; ce serait un grand bond en avant. Les autres? A genoux!
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par kamelo le Lun 12 Sep - 1:25

troubaa a écrit:en tout cas russe et américain semble s'entendre sur la russie.... cela peut être le début d'une convergence durable, qui sait. La russie finira peut etre par rentrer dans l'otan , ce qui rééquilibrait le pouvoir américain au sein de l'organisation et conforterait la paix et la compréhension réciproque.

Le mieux serait plutôt de supprimer l'OTAN, qui est une organisation criminelle honteuse et inacceptable dans notre monde actuel.

Quant au rêve passéiste de certain d'une souveraineté archaïque revant d’être pro-personne.. je rêve au contraire d'être pro-tout le monde.

D'une pro-personne ne veut rien dire : la France rassemble près de 65 millions d'habitants, ce qui n'est pas négligeable. La souveraineté aurait le mérite de mettre les choses au clair : les décisions sont prises en France pour le peuple français, et non cette hypocrisie de faire élire un chef d'Etat qui n'est que le laquais de Bruxelles puisque près de 70 % des décisions politiques viennent de Bruxelles. Bien des pays d'Europe Centrale ne toléraient pas que des décisions soient prises à Moscou et soient appliquées dans leur pays, c'est pareil concernant Bruxelles. C'est comme si dans ton foyer familial, ce serait par exemple la mairie qui décidait ce que tu dois manger, quand tu dois regarder la télévision et comment tu dois éduquer tes enfants. Je ne pense pas que cela te plairait (ni à moi par ailleurs). La France est comme une grande maison, et je pense qu'elle peut aussi ne se lier dans aucune de ses puissances qu'elles soient américaines, russes ou européennes. Ne pas s'y lier ne veut pas dire s'isoler. Tito avait bien décidé de ne s'allier ni avec les Etats-Unis et ni avec l'URSS, et le bilan économique de la Yougoslavie était plutôt bon, en tout cas meilleur que ses voisins.

Autant c'est clair que tout ce qui est proche des Etats-Unis me déplait totalement, mais je reste très méfiant de la Russie, car leurs intentions sont ambiguës. Quant à l'Union Européenne, la question ne se pose même pas, la France n'a pas à devenir un satellite de l'empire européen : elle a une identité, et doit retrouver une véritable souveraineté ce qui ne l'empêche évidemment pas d'avoir des liens diplomatiques, commerciaux et amicaux avec d'autres pays.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Lun 12 Sep - 12:03

très bon interview sur l'homogénéisation de la société au bénéfice de l'idéologie mondialiste et néolibérale d'inspiration états-uniennes.



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Lun 3 Oct - 8:43

et qui c 'est qui torpille une europe qui se désarrime des us et de son bras armé ?

https://www.wsws.org/fr/articles/2016/sep2016/brat-s29.shtml


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Dédé 95 le Lun 3 Oct - 10:47

Surtout que la Grande Bretagne va bientôt sortir officiellement de l'Europe.
De quoi il se mêle le monsieur? Qu'il reste sur son ile à contempler La City via Wall street


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Sam 8 Oct - 17:00

http://lesakerfrancophone.fr/guerre-de-lotan-a-la-russie-les-vents-hurlent-avant-la-tempete

Spoiler:
Par Christopher Black – Le 3 octobre 2016 – Source New Eastern Outlook

Il y a quelques semaines, j’ai écrit : «J’ai été avocat de la défense la plus grande partie de ma vie professionnelle et je n’ai pas l’habitude de recueillir des preuves pour engager des poursuites, mais les circonstances m’ont incité à ouvrir un dossier pour le procureur de la Cour pénale internationale, ou peut-être un futur tribunal citoyen. Ce dossier contient la preuve que les dirigeants de l’OTAN sont coupables du plus grave crime contre l’humanité, le crime d’agression. Je voudrais partager avec vous quelques brèves notes intéressantes provenant de ce fichier, que je soumets à votre réflexion.»


L’Article 8bis du Statut de Rome, le statut régissant la Cour pénale internationale, stipule :

Aux fins du présent Statut, on entend par «crime d’agression» la planification, la préparation, le lancement ou l’exécution par une personne effectivement en mesure de contrôler ou de diriger l’action politique ou militaire d’un État, d’un acte d’agression qui, par sa nature, sa gravité et son ampleur, constitue une violation manifeste de la Charte des Nations Unies.
Depuis lors j’ai peu écrit, en partie à cause d’autres événements de la vie qui ont interféré avec ma capacité à prendre du recul, à assimiler et à penser sur ce qui se passait dans le monde, mais principalement parce que choisir d’écrire sur un crime particulier commis par l’Occident, c’est-à-dire les États-Unis d’Amérique − confronté à la multitude de leurs crimes célébrés dans les médias occidentaux sous la bannière sanglante du patriotisme, du nationalisme, du chauvinisme et du fascisme − a conduit à une sorte de paralysie ; un état de choc est peut-être une meilleure manière de le dire.

D’autres doivent ressentir la même chose. Peut-être que la plupart d’entre nous sentent les choses de cette façon de temps en temps. Quel est le sujet ? Pourquoi dire ou écrire quoi que ce soit ? Ils sont en train de nous détruire tous de toute façon. Peu importe ce que nous disons, et d’ailleurs, tout a été dit avant. Cela a été dit durant la Première Guerre mondiale. Cela a été dit pendant la Seconde. Aujourd’hui, nous entrons, ou nous sommes peut-être déjà au milieu de la troisième – tous ces mots de paix, et d’indignation, et le résultat ? Les guerres ont eu lieu malgré eux.

John Lennon a posé notre exigence fondamentale : «Donnez une chance à la paix», et la CIA lui a tiré dans le dos pour cela – l’un des plus grands crimes contre le peuple – le meurtre d’un de nos héros – parce quand ils lui ont tiré dans le dos, c’est dans notre dos à tous qu’ils ont tiré.

Mais ce sentiment s’estompe, l’engourdissement passe, le sang recommence à circuler, le cri de Peter Finch dans Network [Main basse sur la télévision] de Paddy Chayefsky Network, «Je ne vais pas le tolérer plus longtemps !» revient en hurlant et vous vous levez et vous dites «Il a tout à fait raison ! Je ne vais plus tolérer ça !»

Donc j’ai rouvert le dossier que je prépare pour le procureur d’un futur tribunal populaire ou, miracle, pour un procureur vraiment indépendant à la Cour pénale internationale, afin de déposer des accusations de crimes de guerre contre les États-Unis et l’OTAN et leurs autres alliés, leurs dirigeants et officiers militaires, pour le crime d’agression et tous les autres crimes qu’ils commettent quotidiennement dans de nombreux pays.

Les nouvelles accusations portent sur leur implication dans le coup d’État politique pratiqué au Brésil contre son gouvernement socialiste élu par le peuple, privant fondamentalement la population brésilienne de sa démocratie et de son indépendance en tant que nation, leurs provocations permanentes et dangereuses en Asie contre la Chine et la Corée du Nord, qu’ils menacent directement d’anéantissement nucléaire par des bombardiers B1 et B2 survolant la péninsule, les provocations en cours des forces de l’OTAN dans la mer Baltique et les Balkans, toutes menaçant la Russie, et en commettant des crimes contre les peuples des républiques du Donbass et maintenant de la Crimée, c’est-à-dire la Russie elle-même. Mais le plus dangereux de tout est leur invasion de la Syrie pour protéger et assister leurs forces par procuration d’ISIL ou de Daesh, la présence de forces armées étasuniennes, britanniques, françaises, canadiennes, israéliennes et autres en Syrie est bien sûr illégale et constitue le crime d’agression. Il n’y a pas d’excuses ou de justifications pour le crime d’agression. Leur agression constitue aussi une répudiation totale de la Charte des Nations unies, qui exige de régler pacifiquement tous les différends et interdit l’usage de la force pour une raison quelconque hors du cadre d’un mandat de l’ONU.

L’invasion de la Syrie par leurs propres forces et les forces par procuration d’ISIS sous des noms divers – et maintenant des forces turques, semble-t-il – a tué des centaines de milliers de gens. Alors que la Syrie, la Russie, l’Iran et d’autres essaient de trouver une conclusion pacifique à la guerre, les Américains et leur gang, perpétuellement malhonnêtes, parlent de cessez-le-feu d’un côté tout en donnant, de l’autre, l’ordre d’attaquer.

Le récent bombardement des positions syriennes près de Deir ez-Zor le 17 septembre était, tout le monde le sait, une attaque délibérée. D’autant plus que depuis nous avons appris que la Grande-Bretagne et le Danemark déclarent que leurs avions étaient impliqués, tout comme les avions américains. Pour tous les pilotes des quatre pays, faire la même erreur alors qu’une telle opération conjointe aurait été finement réglée est au-delà de l’absurde. Les Syriens affirment maintenant qu’ils ont intercepté des communications radio de Daesh et des Américains en train de coordonner l’attaque. Ce fut un crime de guerre particulièrement cruel puisque les soldats syriens qui ont été tués avaient l’impression d’être à l’abri d’une telle attaque, qu’ils ne l’ont pas vue venir, une attaque sournoise, une embuscade, par les plus grands lâches au monde.

Ensuite, pour couvrir ce crime sous l’indignation morale, ils accusent la Russie et la Syrie d’avoir attaqué un convoi d’aide humanitaire auquel ces deux pays ont consacré beaucoup de temps et de travail d’organisation, puis ont poursuivi leur attaque en insultant la Russie au Conseil de sécurité en recourant au genre d’ignoble langage qui montre leur mépris total du peuple russe.

Beaucoup pensent que c’est parce que Samantha Power est une harpie cinglée, ce qu’elle est bien sûr. Est-ce la personnalité requise pour ce boulot ? Non, mais cela aide parce que ces insultes gratuites ne sont pas seulement une question de personnalité et de psychopathie de l’individu. Ce comportement infâme sert à des buts de propagande et doit être délivré avec haine et venin pour atteindre un effet maximum. Samantha Power est un produit naturel. Sa personnalité correspond parfaitement aux besoins du régime qu’elle représente. Ses manifestations sont délibérées, avec l’unique but de montrer au monde que la Russie n’est pas digne de crédit ou de respect, que le peuple et le gouvernement russes sont méprisables et par conséquent qu’ils ne sont pas vraiment des êtres humains. Ce sont des choses qui peuvent être détruites sans ressentir quoi que ce soit, puisqu’ils ne sont rien. C’est le message, et quiconque ne parvient pas à comprendre cela échoue à comprendre ce qu’est l’objectif ultime – la soumission totale de la Russie ou la guerre.

La réponse rapide des forces armées syriennes à la rupture du cessez-le-feu par les Américains et – si l’on en croit les articles de Sputnik et de Fars – le fait que les trois missiles russes tirés sur Alep depuis un navire ont frappé un poste de commandement central habité par des forces américaines, israéliennes et autres, tuant 30 de ses occupants, alors le monde est déjà en guerre. Le rapport sur 11 soldats canadiens tués dans le Donbass après l’attaque de positions républicaines là-bas le 23 juillet, bien que non confirmé, n’a pas été démenti par les autorités canadiennes en réponse à ma question sur ce rapport.

Les Américains semblent décidés à la guerre et les élections à venir aux États-Unis ne portent aucun espoir pour l’avenir, seulement plus de désespoir. Les Russes et le reste du monde sont confrontés à Godzilla, le monstre qui menaçait le Japon dans plusieurs films de science-fiction réalisés dans les années 1950. Ces films étaient habilement déguisés en attaques politiques contre les États-Unis et leur destruction et occupation du Japon. L’Amérique était le monstre né dans le champignon atomique de Hiroshima. C’était le monstre menaçant de détruire tout sur son passage. Rien ne semblait pouvoir arrêter Godzilla, à l’exception bien sûr des armes atomiques. Et c’est là où nous en sommes ; le gouvernement russe tente tout ce qu’il peut imaginer pour éviter cette catastrophe tandis que les Américains continuent à les pousser et nous tous avec, dans un coin dont il n’y a qu’une échappatoire.

Donc je sélectionne le fichier, j’ajoute de nouvelles accusations, je construis le dossier pénal ; parce qu’un jour, il y aura une prise en compte de ces gens. Un jour, la justice l’emportera dans ce monde. Car, comme je l’ai écrit dans un poème,

Un jour, il y a eu de la Lumière,
Et la voix de la Raison a chanté doucement,
Les droits de l’homme et les vérités que nous pleurons aujourd’hui,
Les assassinés en toute impunité, les gens abattus dans toutes les rues,
Donc maintenant, nous devons renouveler notre chanson,
Notre lutte prend une autre forme
Pour les sombres jours qui viennent, les nuits sont longues,
Les vents hurlent avant la tempête.

Christopher Black est un juriste pénaliste international basé à Toronto, il est membre du Barreau du Haut-Canada et il est connu pour un grand nombre de cas très médiatisés portant sur les droits humains et les crimes de guerre, en particulier pour le magazine en ligne New Eastern Outlook.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Mer 30 Nov - 17:01

Voilà où en est l'indépendance de la France! Hollande à plat ventre... Imaginez-vous de Gaulle dans cette posture...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-faire-face-a-la-menace-russe-187037
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Lun 19 Déc - 12:29

quelques rappels des forces en présence...

Barack Obama vient de déclarer que la Russie est « un petit pays qui ne produit rien, qui exporte du pétrole, du gaz et des armes .. un pays qui n'innove pas ». La Russie ne prétend pas à l'hégémonie sur le plan économique, en effet. Elle connaît parfaitement ses limites. Mais elle ne vole pas le pétrole et le gaz des autres pays en y fomentant la guerre civile, comme les Occidentaux l'ont fait en Libye. Elle ne sème pas le chaos à l'étranger sous le prétexte hypocrite des droits de l'homme. Elle n'envahit ou ne déstabilise aucun Etat souverain, elle ne finance aucune organisation chargée d'y semer le trouble. Elle intervient en Syrie à la demande du gouvernement légal, et elle affronte les terroristes au lieu de leur livrer des armes tout en prétendant les combattre.

Les Russes ne sont pas les plus forts sur le plan militaire. Ils ne détiennent pas le dixième de la capacité de projection extérieure des forces dont disposent les USA. En pleine modernisation depuis une décennie, leur appareil militaire sert à protéger l'immense territoire de la Fédération. Leur stratégie est défensive, non offensive. Ils ont deux bases militaires à l'étranger, tandis que les USA en ont 725. Les Russes ne se laissent pas marcher sur les pieds, mais ils ont le sens de la mesure. C'est l'OTAN qui a relancé la course aux armements en déployant un bouclier antimissiles, et non la Russie. On l'accuse de menacer la paix, mais son budget militaire (48 milliards) est inférieur à celui du Royaume-Uni (53 milliards) et il représente 8% de celui des USA (622 milliards).

Mais si les Russes ont des moyens modestes, ils savent les utiliser. Inutile d'employer des forces colossales pour parvenir à ses fins, il suffit de le faire à bon escient. En un mois, sans un coup de feu, la Crimée est revenue au giron de la Mère-Patrie. Les Occidentaux vont devoir s'y faire. C'est définitif. Les Russes ont aussi gagné la partie sur le théâtre syrien. En un an, l'intervention russe a enrayé l'offensive des mercenaires sponsorisés par les puissances occidentales et les pétromonarchies corrompues. Au terme d'une féroce bataille de 30 jours, la libération d'Alep, deuxième ville de Syrie, ouvre la voie à la restauration intégrale de la souveraineté syrienne.

Avec 5 000 hommes et 70 avions, Moscou a fait basculer le rapport de forces. Il a déjoué les plans du « changement de régime » conçu par Washington et déclenché en 2011 à la faveur des « printemps arabes ». Avec la déroute des bandes armées d'obédience wahhabite, les apprenti-sorciers occidentaux viennent de recevoir une dérouillée. Elle explique sans doute l'amertume d'un président américain en train de faire ses valises pour laisser la place à un successeur qui veut reprendre le dialogue avec Moscou. Quelle claque ! A croire qu'il ne suffit pas d'aligner des porte-avions sur les océans pour peser sur le cours des choses. Les Occidentaux n'ont rien compris, ou rien voulu comprendre à ce qui se passait en Syrie. Ces prédateurs arrogants ont perdu la partie.

Ce « petit pays qui ne produit rien » aura administré une leçon d'humilité à des yankees qui se prennent pour des génies de la géopolitique. Adossé à une Chine qui est la puissance montante, il aura donné ses chances à l'instauration d'un monde multipolaire. Les Américains croyaient mener le bal, et ils sont condamnés à faire tapisserie. Il va falloir l'admettre. Si les Russes dament le pion aux Occidentaux, ce n'est pas parce qu'ils sont plus forts. C'est surtout parce qu'ils sont plus intelligents. Ils comprennent le monde qui les entoure avec davantage de finesse. Ils captent mieux les inflexions du réel. Ils ont cette acuité du regard qui repère le point de bascule, l'endroit et le moment où il faut agir pour influer sur les événements. La supériorité russe n'est pas quantitative, elle est qualitative. il en coûte de sous-estimer le pays de Tolstoï et Dostoïevski. Une culture millénaire lui a appris la patience. Une histoire tragique lui a donné le sens des réalités.

C'est ce qui manque le plus aux Américains. Barack Obama peut-il seulement comprendre ce qui se passe ? Les USA, ce sont les moyens de la civilisation pris pour la civilisation. Leur expérience historique montre qu'un PIB colossal ne se monnaye pas toujours en perspicacité. Aucune loi physique ne fait transfuser la puissance matérielle, comme par enchantement, en intelligence stratégique. Les yankees se croient supérieurs, et ce sentiment de supériorité les aveugle. Ils s'imaginent que l'attrait de leur modèle culturel vaut approbation universelle. Ils pensent que leur croyance en eux-mêmes est partagée par les autres. Quelle illusion ! Le « moment unipolaire » inauguré par la chute de l'URSS n'est pas la « fin de l'histoire », mais une parenthèse aujourd'hui refermée. Un petit pays qui ne produit rien s'est chargé de cette fermeture à double tour.
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/et-si-les-russes-etaient-plus-187632


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Lun 19 Déc - 17:02

Komyo, tu m'as devancé! J'allais mettre cet article très clair sur le forum! 725 bases militaires US, sûrement pour protéger la Terre contre les OVNI, et les fameux anti-missiles pour écraser l'Iran! Et l'Europe là-dedans? Bien protégée! Des unités blindées quittent actuellement l'Amérique pour les frontières de la Russie! La Russie vient de se moquer des pantins US! Ca ne se fait pas entre amis...
Les USA, 222 ans de guerre sur 229 ans d'existence!

http://www.bondamanjak.com/usa-ont-ete-guerre-222-ans-239-annees-dexistence/
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Lun 19 Déc - 17:27

Je pense que quand l'urss s'est effondré, l'hégémonisme américain a eu un coup de fouet, et a développé l'idée qu'il était investi d'une mission spéciale et allait moduler le monde selon son bon plaisir, définissant les amis, qui au passage compte quelques dictatures parmi les plus rétrogrades. Et les ennemis qui ne pliaient pas sous sa toute puissance.
Avec la montée de la chine et de la russie qui plaident pour un monde multipolaire non aligné, les cartes sont en partie redistribuées.
Meme s'ils arrivent toujours a virer des gouvernements qui ne leur plaise pas, que ce soit par la guerre ou d'autres moyens plus opaques !
on sent que cela devient plus compliqué pour eux, d'ou a mon avis les risques de guerre dans le futur !
avec cette puissance, la tentation d'en abuser peut probablement surgir un jour dans la tête des plus fêlés, n'en déplaise a leurs admirateurs qui les trouvent toujours justifiés dans leurs agissements !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Lun 19 Déc - 21:35

c'est simplement obama qui engendré un mouvement de retrait de l'influence américaine, les autres nations en ont profité et se comportent comme les américains se sont comportés il y a quelques décénnies...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Dédé 95 le Mar 20 Déc - 8:52

Suite à la seconde guerre mondiale, les deux grandes puissances vainqueurs l'URSS d'un côté et les USA de l'autre, se sont entendues (à Yalta) pour chacun se faire une zone d'influence et donc de "gendarme du monde".
Voir les interventions de l'URSS en Europe de l'Est de 1945 à 1990, et celle des USA dans les pays proches de la Chine (alors l"'enfant terrible" comme disait Staline )
Quand l'URSS est tombée et avec elle le non contrôle de ses pays "satellite" les USA se sont retrouvés seuls pour faire ce "gendarme", voir toutes les guerres entreprises par ce pays à travers le monde!
C'est pourquoi l'ONU n'a jamais pu tenir son rôle de maintien de la paix, qui était dévolu à l'OTAN d'un coté et l'armée de l'URSS de l'autre, puis à la seule armée des USA contrôlant l'OTAN et les armées des pays sous son controle par CIA interposé, à travers le monde.
Reste la Chine, cet enfant terrible!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Mar 20 Déc - 11:17

En tout cas, et comme le promet Mélenchon dans son programme, l'urgence, c'est de provoquer la dissolution de l'OTAN ou du moins le retrait de la France de cette organisation à la solde entière de l'Amérique. Le moindre caprice polonais ou estonien peut nous conduire à une guerre mondiale. Et puis l'URSS communiste qui faisait si peur a disparu. La Russie fait partie de l'Europe et nous fait des clins d'oeil car nos intérêts économiques sont complémentaires. La Russie a toujours eu de l'amitié pour l'Europe; c'est Napoléon qui a été lui chatouiller les narines; ce n'est pas l'inverse. Et n'oublions pas ses 25 millions de morts, et Stalingrad qui a été le tournant de la guerre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mar 20 Déc - 15:41

si je te suis dans ta deuxième partie je ne te suis pas dans ta première.

Pour moi :
il faut rester dans l'otan :
- pour influencer les décisions et ne pas être mis devant el fait accompli. L'otan n'entraine aucune obligation. On le voit avec la turquie ou le pakistant, et on l'a vu avec l'allemagne lors de la guerre d'irak. Il n'y apas de contraintes.
- pour rester ami avec les usa , avec qui on a aussi quelques affinités et interets communs, ne l'oublions pas...

Il faut se rapprocher de la russie
- Pour les raisons que tu as justement évoqué gaston.

Quitter l'un pour aller vers l'autre, serait complètement stupide et contre productif.
Il faut s’allier aux 2 ! Tellement mieux ! sortons de ce bi-polarisme planétaire. Soyons le trait d'union entre ces 2 grandes puissances !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mar 20 Déc - 16:38

troubaa a écrit:si je te suis dans ta deuxième partie je ne te suis pas dans ta première.

Pour moi :
il faut rester dans l'otan :
- pour influencer les décisions et ne pas être mis devant el fait accompli. L'otan n'entraine aucune obligation. On le voit avec la turquie ou le pakistant, et on l'a vu avec l'allemagne lors de la guerre d'irak. Il n'y apas de contraintes.
- pour rester ami avec les usa , avec qui on a aussi quelques affinités et interets communs, ne l'oublions pas...

Il faut se rapprocher de la russie
- Pour les raisons que tu as justement évoqué gaston.

Quitter l'un pour aller vers l'autre, serait complètement stupide et contre productif.
Il faut s’allier aux 2 ! Tellement mieux ! sortons de ce bi-polarisme planétaire. Soyons le trait d'union entre ces 2 grandes puissances !

l'adhésion a l 'otan n entraine aucune obligation... !
heureusement que tu n'as pas de fonction officielles affraid :

"L'article 5 de la charte de l'Otan précise : « Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles [...] assistera la partie ou les parties ainsi attaquées [...] y compris [par] l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique nord »."

en gros, si la destruction de l avion russe par les turcs avait entrainé une riposte des premiers. Ca aurait pu partir en sucette comme en 14. a croire d'ailleurs si ce n'était pas le rêve de quelques gros bras néo cons ! et l'adhésion a l otant aurait automatiquement placé la france sous le commandement de ce dernier pour défendre la turquie !

bref, une broutille... santa


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mar 20 Déc - 17:31

oui mais tu tronques la moitié de l'article ........

Moi je le met en intégralité...

Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la charte des Nations unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord.

Telle action qu'elle jugera nécessaire.

Donc si l'action jugée nécessaire est l'envoi d'un ambassadeur pour discuter c'est valable....

tous les mots ont leur importance... tous sans exception ! et ce bout de phrase c'est le coeur de l'article qui renvoie à aucune obligation militaire..

C'est la différence entre la réalité et les mythes véhiculés sur internet...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Dédé 95 le Mar 20 Déc - 18:53

Jugé nécessaire par qui?

Qu'Est-ce que l'OTAN ?
http://www.nato.int/nato-welcome/index_fr.html
Pas militaire avant tout?

L’OTAN possède très peu de forces permanentes qui lui sont propres. Lorsque les membres décident, par consensus, de s’engager dans une opération, ils fournissent des troupes sur une base volontaire.
L’OTAN possède une structure de commandement militaire intégrée, qui permet à l’Alliance de mettre en oeuvre des décisions politiques ayant des implications militaires.
Quand on connait le poids des forces militaires américaines dans cette coalition, et surtout leur stratégie géopolitique dans cette partie du monde....y a pas photo!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mar 20 Déc - 21:12

Dédé 95 a écrit:Jugé nécessaire par qui?
C'est écrit : Par chacune des parties ! Donc par chaque pays...

A que c'est dur de reconnaître que l'OTAN n'oblige et ne soumet aucun pays à des actions militaires.

Il est tellement mieux de propager l'information contraire... faire de la désinformation en trichant.




_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mar 20 Déc - 21:18

Troubaa a écrit:Donc si l'action jugée nécessaire est l'envoi d'un ambassadeur pour discuter c'est valable....

tous les mots ont leur importance... tous sans exception ! et ce bout de phrase c'est le coeur de l'article qui renvoie à aucune obligation militaire..

C'est la différence entre la réalité et les mythes véhiculés sur internet...

de gaule devait comprendre des choses qui te dépassent alors, mais si tu crois qu'en cas de conflit paris pourra envoyer du foie gras, du champagne et des petits fours aux autres partenaires plutot que de s'engagner dans un conflit actif, te connaissant ça va etre difficile de te convaincre !  clown

Mais, poursuivant la politique d'indépendance relative à l'égard de l'axe atlantique, de Gaulle refuse cette offre au nom d'une marge de manœuvre entre les deux superpuissances (États-Unis et URSS) afin de pouvoir mener une politique propre, voire éventuellement signer un traité de paix séparée avec le bloc de l'Est en cas d'invasion de la RFA, afin de ne pas être embarqué dans une guerre mondiale opposant l'Otan aux forces de Varsovie. En septembre 1965, de Gaulle annonce lors d'une conférence de presse le retrait du commandement intégré de l'Otan au plus tard pour 1969

bonus, pour mémoire selective !  pirat

Le premier membre intégré à l'organisation après la guerre froide fut l'ex-RDA, lors de la réunification de l'Allemagne le 3 octobre 1990. Pour s'assurer de l'accord soviétique à une entrée de l'Allemagne réunifiée dans l'Otan, il fut décidé qu'aucune troupe étrangère, qu'aucune arme nucléaire ne seraient stationnées à l'Est et, enfin, que l'Otan ne s'étendrait jamais plus à l'Est

Le 12 mars 1999, tournant dos aux promesses tenues lors de la réunification allemande, l'Otan intègre la Hongrie, la Pologne et la République tchèque, donc trois anciens satellites de l'URSS, sur les neuf alors candidats à l'adhésion


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7656
Localisation : Dijon

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par gaston21 le Mer 21 Déc - 17:27

Troubaa, ce n'est plus la bataille d'Azincourt! On en est à la guerre-éclair et un conflit peut se déclencher en quelques heures, sans même qu'un pays ait eu le temps de peser sa décision. Un pays lié à l'OTAN sera entraîné dans la catastrophe avant même d'avoir eu le temps d'étudier la situation. En 1914, on a eu le temps de réfléchir, et pourtant...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mer 21 Déc - 18:47

je pense comme troubaa que nous aurions intéret a nous allier au deux, en un mot etre neutre.
Le problème s'est que l'empire anglo saxon ne le permets pas.
L'idée que l'europe face bloque avec la russie est pour eux insupportable et ce n'est pas de moi,
mais de leur stratège. La campagne de dénigrement de la russie, son état, ses dirigeants, sa presse.
Vient a mon avis de là, et c'est pas impossible comme le dit l'article ci dessous, que se mette en place
une forme de mac carthisme sur le sujet, avec interdiction d'aller voir des sites d'informations qui seront
catalogué propagande. C'est bien connu c'est toujours les autres qui la font ! ^^

de l'ancien rédacteur de RFI..

Spoiler:
En matière de propagande, la libération d’Alep par l’armée nationale syrienne et ses alliés russes, iraniens et libanais, nous fait atteindre des sommets himalayens !

Il y a d’abord eu – mardi dernier (13 décembre 2016) au Conseil de sécurité des Nations unies à New York – un moment grandiose lorsque s’adressant aux représentants de Syrie et de Russie, l’ambassadeur des Etats-Unis – Samantha Power – a osé déclarer le plus sérieusement du monde : « la Syrie, la Russie et l’Iran : trois Etats membres des Nations unies contribuent à mettre la corde au cou des civils. Cela devrait vous faire honte ! Au lieu de ça, cela vous donne visiblement encore plus d’audace : vous préparez votre prochaine attaque. Etes-vous vraiment incapables de remords ? N’y-a-t-il absolument rien qui puisse vous faire honte ? Est-ce qu’il n’y a aucun acte de barbarie contre des civils, aucune exécution d’enfant qui vous atteigne, qui vous glace ne serait-ce qu’un peu ? Est-ce que vous allez mentir sur tout, tout justifier ? »

Effectivement, il fallait oser ! Dans la rubrique spéciale « l’hôpital qui se moque de la charité », cela faisait longtemps qu’on n’avait pas fait aussi fort ! Le grand écrivain libanais Saïd Takeddine fait dire à l’une de ses héroïnes quelque peu désabusée qu’« il n’y a pas plus éloquent qu’une prostituée pour parler de la vertu… » En l’occurrence, c’est même faire injure à cette corporation que de l’associer, même indirectement, aux propos de Madame Power qui n’a pas dû bien saisir toute la portée de ce qu’elle était en train de dire.

Le million de victimes irakiennes du printemps 2003 fait-il honte à Madame Power (quel nom de famille évocateur, du reste…) ? Les dégâts collatéraux des tirs – quotidiens mais clandestins – des drones américains sur quinze points de la planète font-il honte à Madame Power ? La destruction d’une partie de l’Arctique par les Majors américaines fait-elle honte à Madame Power ? Les dizaines, sinon les centaines de milliers de victimes du Plan Condor (dont les corps d’une majorité d’entre elles n’ont jamais été retrouvés) font-elles honte à Madame Power ?

Durant le coup d’Etat militaire du 11 septembre 1973 au Chili, un ami d’enfance de l’auteur de ces lignes, blessé mais encore vivant, a été emmuré derrière un paravent de briques et de ciment élevé par des maçons assassins encadrés par des fonctionnaires de l’ambassade américaine à Santiago… Rien d’honteux, en effet, dans ces multiples chantiers de terrassements de la liberté et des droits humains, mais une seule efficacité au nom du combat contre les dictatures communistes bien-sûr !

On pourrait poursuivre encore longtemps l’évocation des millions de disparus de ces terribles cortèges et déportations organisés par les administrations américaines successives – républicaines ou démocrates – depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, la découverte des camps nazis et les procès de Nuremberg ! Alors, sur le plan de « la honte » Madame Power ferait mieux de se la coincer !

Parallèlement et simultanément, dans le style de Jean-Marie Colombani -« nous sommes tous Américains ! » -, les pages « Débats » du Monde ouvrent leurs colonnes du 15 décembre dernier, à deux personnages hauts en couleurs, sous le titre « SOS Alep ». Le premier est le fiston d’André Glucksmann (l’ex-mao devenu « nouveau philosophe », avant de finir sa vie au fond de la classe de l’école néo-conservatrice américaine), devenu conseiller de différentes officines liées à l’OTAN, en Ukraine, en Géorgie et partout où il s’agit de réveiller l’antisoviétisme primaire reconverti dans la haine de la Russie de Vladimir Poutine. A la ville comme à l’écran habillé par Maman, ce jeune homme est le compagnon de la speakerine Léa Salamé, ce monument de la pensée médiatique qui affirmait dernièrement sans rire à son ami Bernard-Henri Lévy que René Descartes avait été excommunié de l’Eglise à cause de son Discours de la méthode… Une réouverture urgente des Lagarde et Michard s’impose !

Chacun fait, bien évidemment, ce qu’il veut de sa vie privée, mais il est des apparentements du microcosme parisien qui en disent long sur l’idéologie médiatique dominante qui sévit dans notre vieux pays républicain. Depuis quelques décennies, celui-ci génère organiquement de petites coteries monarchiques héréditaires, celles des filles et fils de : Bernard-Henri Lévy déjà cité, Jean-Paul Enthoven, Richard Bohringer, Serge Gainsbourg, Gérard Depardieu, Guy Bedos, etc., etc., etc. Les Héritiers et La Reproduction de Jean-Claude Passeron et Pierre Bourdieu n’ont pas encore dit toutes leurs ruses… Plus que jamais, ces mécanismes de cooptation tribale, sinon mafieuse témoignent d’une exception française pas très glorieuse mais caractéristique du monde merveilleux de nos élites nationales et post-modernes.

L’autre signataire de ce SOS, tout aussi désopilant que « la honte » de Madame Power, est candidat à… l’élection présidentielle française ! Et bien que n’ayant jamais mis les pieds en Syrie et que, visiblement ne connaissant rien, mais alors strictement rien, des complexités de la région dont il prétend parler, ce quasi-inconnu profite honteusement – c’est ici le cas de la dire ! – de la tragédie syrienne pour faire acte de campagne. Il n’est pas très étonnant qu’un rescapé de cette piètre nébuleuse écologique française se retrouve ainsi embarqué dans une campagne de communication au service de l’OTAN.

Sans déconstruire toutes les fadaises des deux compères, on y retrouve bien toutes les grosses ficelles de la propagande transatlantique : « l’éradication de la population de TOUTE une ville » (les quartiers Est d’Alep regroupaient moins d’un tiers de la population de la deuxième ville de Syrie) ; « Alep crève comme Srebrenica et Grozny » ; « le maître du Kremlin assume », etc. Plus cocasse encore lorsqu’on lit qu’« Alep avait fait sa révolution… » Quelle révolution ? Celle de l’imposition de la Charia, des tribunaux islamiques et de la lapidation des femmes rebelles ? Permettons-nous de renvoyer ici à l’article très complet du Monde diplomatique de ce mois de décembre : « Qui sont les rebelles syriens ? » On comprendra mieux les choses… Mais est-bien le but recherché ?

Cet édifiant SOS électoral demande surtout aux électeurs français de juger et de voter, bien-sûr, en réclamant un renforcement des sanctions contre la Russie. Nous y voilà ! Sans un mot sur les guerres « humanitaires » globales de l’Occident – Afghanistan, Irak, Libye, Yémen, Palestine, etc. -, ni la moindre évocation des aveuglements intéressés des diplomaties américaines et françaises notamment, le nouvel ennemi planétaire est clairement désigné : la Russie de Vladimir Poutine. Là encore, les limites de notre papier nous obligent à faire un autre renvoi, en l’occurrence au livre définitif de notre ami Guy Mettan – Russie-Occident, une guerre de mille ans. La russophobie de Charlemagne à la crise ukrainienne – Pourquoi nous aimons tant détester la Russie – paru aux éditions des Syrtes en mai 2015. Le livre en est à sa cinquième réédition.

Enfin, le meilleur est toujours à venir en guise de cerise subliminale : « l’indépendance de l’information ». Avec les deux signataires en question, soyez rassurez braves gens et dormez tranquille : l’OTAN et ce qui reste du parti écologiste de Vincent Placé – qui doit réformer l’Etat avant mai prochain – veillent au grain… Parfait tempo avec une autre campagne planétaire qui cherche à nous convaincre que la Russie de Poutine a fait élire Donald Trump, nos deux compères laissent entendre que les mêmes démons sont certainement responsables du Brexit, de la gamelle de Juppé et de la présence actée du Front national au second tour de la prochaine élection présidentielle française.

La CIA, le FBI et Barack Obama confirment que des plateformes « russes » ont bel et bien pesé sur le scrutin présidentiel américain. A voir… Une chose est confirmée : l’existence de plateformes « Toute la vérité », racontant tout et n’importe quoi d’absolument invérifiable mais empochant au passage un maximum de publicité avant de disparaître dans la nature numérique, celles-ci renvoyant à des hackers basés en Roumanie et en Ukraine… Mais que fait l’OTAN ? Les prédications de George Orwell sont dépassées comme le mur du son, un dépassement annonçant, dans un proche avenir, la criminalisation des journalistes européens – notamment français – qui continueront à collaborer avec des médias comme Radio Sputnik ou Russia Today. On y vient gentiment : vous verrez que nous connaîtrons alors les joyeusetés d’un nouveau maccarthysme qui a déjà commencé à étendre ses tentacules moralisatrices du genre SOS, version OTAN-écologie électorale en déshérence.

Toujours sous la rubrique « propagande-Alep », les enquêteurs de la chaine de télévision libanaise Al-Mayadeen (très sérieux et compétent ceux-là) ont passé les images des blogs, Face-trucs et autre Sweets-Home de la « rébellion » – affirmant rendre compte du martyr d’Alep – au scanner. Ils y ont découvert des images des rues d’Islamabad après l’assassinat de Benazir Bhutto (27 décembre 2007), des scènes d’été à Deir ez-Zor tournées dans des quartiers aux mains de Dae’ch et de vieilles séquences de la place Tahrir du Caire en pleine ébullition égyptienne du printemps 2011…

Enrôlées dans ce drôle de salmigondis bobo-universalo-pantoufles, ces pauvres victimes d’Alep-Est n’en demandaient certainement pas tant. Toujours est-il qu’on se souvient aujourd’hui avec effroi du martyr du village de Maaloula – le terme est ici pleinement approprié – tombé aux mains des islamistes de l’Armée syrienne libre (ASL) et du front Jabhat al-Nosra, le 7 septembre 2013, comme d’autres localités de cette région montagneuse du nord-est de Damas. Les informations et témoignages parvenus au patriarcat maronite de Bkerké (Liban) faisaient alors état de femmes violées des heures durant avant qu’on leur coupe les seins, les mains et les pieds…

Le patriarche Béchara Raï s’empressait de transmettre ces pièces terrifiantes aux services de Laurent Fabius qui n’en n’ont rien fait, considérant que les Chrétiens de Syrie – dans leur majorité – soutenaient le dictateur sanguinaire Bachar al-Assad, d’autant qu’une partie des violeurs « modérés » étaient armés par la France éternelle. A l’époque, la presse parisienne n’avait que faire de ces informations concernant des Chrétiens suspectés de soutenir le « régime de Damas ». Nicolas Truong, le petit censeur des pages « Débats » du Monde préférait s’en tenir aux affirmations mainstream de l’historien auto-proclamé Jean-Pierre Filiu et des « experts » de l’expertise, genre Frédéric Encel, Bruno Tertrais et Agnès Levallois pour lesquels le client est toujours roi.

Enfin, dernière coupure d’électricité au pays des Lumières : le maire de Paris Anne Hidalgo a décidé – le 14 décembre dernier – d’interrompre les illuminations de la Tour Eiffel en guise de solidarité avec Alep. Quelle détermination ! Elle aurait mieux fait de rouvrir les voies sur berge… mais bon, le besoin s’exprime comme il peut disait Jacques Lacan ! Ses Ecrits font toujours autorités pour comprendre les méandres du délire, comme les enseignements lumineux de L’Idéologie allemande de Marx qu’on ferait bien d’enseigner dans les école de journalisme.

On n’en prend pas le chemin au moment où le ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem interdit aux profs d’histoire d’évoquer devant les têtes blondes et crépues, les noms de Clovis, de Charlemagne, de Jeanne d’Arc et de… Rousseau (sic) ; ceux de géographie devant proscrire la « géographie physique » et autres « cartographies techniques » au profit d’un enseignement « thématique » et « problématique ». En installant des claviers d’ordinateurs dès les classes enfantines, on est ainsi assuré de produire des générations de crétins qui auront tout loisirs d’inscrire sur les fesses des « réseaux sociaux » ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas… SOS : « Je ressens donc je suis ! »

Ce pauvre Descartes excommunié, une fois de plus ! Avec ou sans l’aval des Oratoriens ? Nous demanderons à Léa Salamé ! Une chose est sûre : c’est non seulement une certaine idée de la France qui fout le camp, mais aussi une conception certaine du savoir et de l’intelligence qui, sans aucun doute, est en grand péril. Bonnes fêtes de Noël quand même…

Richard Labévière
19 décembre 2016


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mer 21 Déc - 19:23

nous ne sommes pas d'accord sur tout.
disons que la russie est dénigrée parce que poutine est un sale dirigeant et qu'il sème la désolation et la violence. la glorifiée, et donc le glorifié,  relève de l'aveuglement.

Mais plus on le rejette plus il devient sale, c'est pour cela qu'il faut discuter avec lui pour l'assagir.
ou au moins essayer car sinon ne fait que l'enfermer dans sa folie.

le sang qu'il a sur ses mains d'alep comme de grozny ne s'effacera jamais. c'est indélébile. quand je me souviens des réactions pour gaza et quelques bombes sur la ville comparé au déluge sur alep... hopitaux, école, civil, une destruction totale.

Il aura commis deux urbainicide, c'est à dire destruction totale de ville et de ses habitants. C'est impossible de le glorifier.

ps : quand aux arguments complètement débiles du journaliste allant jsuq'à faire référence au chili c'est stupide.
donc pour lui le fait d'avoir fait de mauvaise chose hier interdirais de critiquer les mauvaises choses aujourd'hui et voir même excuserais d'en faire aujourd'hui.
Doinc demain les américains pourront rayer de la carte une ville et tout ses habitants sous prétexte que poutine l'a fait. et perdsonne ne pourra rien dire. Plus tupide il est difficle de faire.

on est quand meme dans la débilité la plus totale qui interdirait à l'homme de s'améliorer !
: Ah oui il a été journaliste à radio-france tout s'explique...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mer 21 Déc - 21:00

troubaa a écrit:

le sang qu'il a sur ses mains d'alep comme de grozny ne s'effacera jamais. c'est indélébile. quand je me souviens des réactions pour gaza et quelques bombes sur la ville comparé au déluge sur alep... hopitaux, école, civil, une destruction totale.
.

bon déjà tu dis une connerie sur alep, seule la partie Est a été bombardé par les russes, la partie ouest était bombardé par les islamistes qui étaient armés par l'occident. En une ligne tu confirmes le coté parti pris occidental dans cette affaire.
Et que cela te déplaise ou non, les massacres cotés islamistes ont été complètement passé sous silence, car ils étaient sensés faire le sale boulot a savoir virer bachar el assad. Pas la dynastie saoud qui est largement plus dangereuse vue l idéologie qu'elle transmet dans nos banlieues. Mais voir cela obligerait a une certaine objectivité et souplesse d esprit, qui semble te manquer. Siffle


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8738
Localisation : Enfant du Monde

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Dédé 95 le Mer 21 Déc - 21:07

+2


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 10622
Localisation : ici ou là

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par troubaa le Mer 21 Déc - 21:23

komyo a écrit:
bon déjà tu dis une connerie sur alep, seule la partie Est a été bombardé par les russes, la partie ouest était bombardé par les islamistes qui étaient armés par l'occident.

Et alors....
c'est pas grave poutine peut mal se comporter alors!
les islamistes ont fait de même !
ca c'est de l'argument !
vient diou.........!.

En une ligne tu confirmes le coté parti pris occidental dans cette affaire.
le mien je représente moi c'est dejà beaucoup tu sais...
mais c'est vrai que la propagande russe a peu de prise sur mois...
a cause des faits peut etre....


Et que cela te déplaise ou non, les massacres cotés islamistes ont été complètement passé sous silence, car ils étaient sensés faire le sale boulot a savoir virer bachar el assad. Pas la dynastie saoud qui est largement plus dangereuse vue l idéologie qu'elle transmet dans nos banlieues. Mais voir cela obligerait a une certaine objectivité et souplesse d esprit, qui semble te manquer.  Siffle
donc les islamistes se sont bien comportés pour toi ?
attention poutine c'est comporté comme les islamistes pour toi.

fais gaffe à ta réponse...

quand je vous dis qu'il n'y a rien de plus absurde que ce genre de raisonnement.

mais je sens que je n'ai pas fini d'entendre les arguments absurdes de la propagande russe....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6847
Localisation : France

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par komyo le Mer 21 Déc - 22:42

l'information donnée par les russes, ou par les religieuses qui vivent a l ouest d alep ou par les jouranlistes indépendant, n'a aucun prise sur toi parce que tu es conditionnée, et shooté aux story telling du bloc occidental !

une guerre fait des morts, a gaza que tu cites, ou a brest ou caen quand les américains ont bombardé pour libérer le pays des nazis, ou au vietnam ou ailleurs.
Les islamiste d'alep c'est pareil.

tu ne veux pas que l'on inverse, car et c est emmerdant, la comparaison n est vraiment pas a l avantage des américains.
Ils ont fait probablement 10 fois pire que les russes et continuent pourtant de donner tous azimuths des lecons de moraline pour employer ton vocabulaire ! pirat

http://www.mondialisation.ca/bombardement-de-la-serbie-l-anniversaire-de-la-honte/19276





_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: s'allier à la Russie et faire disparaître l'OTAN

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 19:25